Fermer le menu
Ouvrir le menu

Navigation














Partagez | 

 La chasse aux origines [Pv Rei Tendo]

Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Alowin Ronslay
Mage d'Oracion SéisMage d'Oracion Séis

avatar

Messages : 447
Date d'inscription : 02/05/2012
Âge : 22
Guilde : Oracion Séis
Magie / Malédiction / CS : Sakkaku no Maho / Magie de l'illusion
Magie / CS Secondaire : Nightmare Eyes

- Caractéristiques du Mage -
P.M.: 3.620
Statut: Mage de Rang A
Renommée : Mage Réputée
MessageSujet: La chasse aux origines [Pv Rei Tendo]   Lun 19 Sep - 17:46




Alowin respirait l’air marin à plein poumons. Le sel lui brulait les narines à chacune de ses respirations. La traversée avait été des plus agréables, le vent régulier, la mer calme et les marins peu regardant sur leur passager. Alowin avait pris un bateau en partance du Pyrée pour l’île de Lemuria. Elle attendait désormais la Main Noire, assise sur la branche d’un arbre en bordure de forêt. Elle avait une vue dégagée sur la plage et pouvait entendre les mouvements de l’eau qui se trouvait à une centaine de mètres à peine. C’était un endroit propice à la méditation, la jeune femme ferma les yeux et laissa le flux de magie la parcourir. Elle avait rarement l’occasion de pratiquer cet exercice, préférant entrainer son corps plutôt que son esprit.

Peu de temps s’était écoulé depuis sa dernière rencontre avec Rei Tendô au Temple Amaterasu. À peine un mois. Pourtant tant de choses s’étaient passées. Entre ses déplacements aux quatre coins de Fiore, elle avait vécu les évènements à Carmina et le rêve qui les avaient précédés, la rencontre avec Ban Sheffield et leur combat au Pyrée. L’assassin était heureuse d’enfin goûter à la quiétude de île. Mais celle-ci n’allait pas durer éternellement. Dans quelques instants son plus vieux coéquipier allait arriver au point de rendez-vous et sa journée, qui avait si bien commencée, s’en verrait considérablement gâchée. La jeune femme étira un sourire à cette pensée. Au fond d’elle, Alowin était ravie de cette association. Sans jamais l’avouer, elle prenait plaisir à réaliser des missions avec le rouquin de la guilde. Leurs tempéraments étaient bien différents, mais cela donnait toujours lieu à quelques instants divertissants. Et petit à petit elle se mettait le jeune homme dans la poche. De tous les généraux il était le plus ancien, mais aussi le plus puissant. Il était son principal adversaire, la principale menace qu’elle devait affronter pour pouvoir s’imposer comme Master légitime ; et dans un deuxième temps il était son principal atout. L’ace de la guilde et son allié le plus fidèle. Elle qui n’avait jamais créé de liens, elle redoutait déjà d’avoir à planter un couteau dans le dos de la Main Noire.

Un craquement se fit entendre non loin. Le sourire de la jeune femme s’étira. Le jeune homme était enfin arrivé sur place. Il l’avait presque fait attendre. Alowin profita encore quelques instants de la fraicheur de la brise sur son visage. Elle était heureuse de ne plus avoir à porter ce masque. Il n’avait maintenant plus qu’une utilité, celle d’inspirer la terreur parmi le bas peuple. Ses derniers combats lui avaient fait comprendre qu’elle ne pouvait plus dissimuler ses atouts. Elle devait y aller sérieusement face à ses adversaires et cela incluait l’utilisation de ses Nightmare Eyes. Sans ouvrir les yeux, elle se laissa glisser de la branche, se rattrapant au dernier moment à celle-ci. Se balançant quelques instants, les pieds pendant dans le vide, elle finit par lâcher pour se réceptionner avec agilité près de son compagnon. En se relevant, elle plongea ses yeux dans ceux du jeune homme, activant, sans y penser, le pouvoir de ses yeux. Elle put ainsi découvrir la peur qui rongeait le cœur de la Main Noire, sa peur la plus étouffante et la plus primaire. Elle détourna rapidement ses yeux violets, le saluant d’un mouvement de tête ; notant, toutefois, dans un coin de son esprit ce qu’elle avait vu. Ce genre d’informations pouvait servir à tout moment.

Ses cheveux avaient été coiffés en chignon, laissant deux mèches pendre le long de ses tempes. C’était la deuxième fois depuis leur rencontre que le jeune homme pouvait observer son visage. La fraicheur de l’air marin lui permettait de garder son Oracion Cape, dont elle avait rabattu le capuchon sur ses épaules. Comme à son habitude elle avait dissimulé ses armes parfaitement : son kodachi dans son dos avec la chaine enroulée autour du fourreau et du pommeau, son coutelas dans la main droite et Buredo Satsujin au bras gauche. Avec cet attirail elle pouvait exécuter n’importe qu’elle passant sans trop se faire remarquer. Mais sur cette île elle ne devrait pas en avoir besoin.

Heureuse de te voir. Il parait que l’épreuve que nous nous apprêtons à passer est particulièrement douloureuse. Cela n’aurait pas eu la même saveur sans tes petits cris de douleur.


Elle adressa un clin d’œil amusé à son camarade. Elle se demandait s’il allait saisir la pique au vol ou bien laisser couler. Après l’avoir côtoyé aussi longtemps, Rei avait fini par développer une stratégie de réponse qui allait de la joute au simple haussement d’épaule. Celle qui était surnommée Yuurei scruta le visage du rouquin. Elle s’amusa à essayer de deviner ses émotions, à tenter de le comprendre un peu mieux, à le percer à jour. Soupirant, elle s’étira un bon coup. Ses muscles avaient besoin d’activité après sa traversé et sa méditation dans l’arbre. Elle prit une grande inspiration et poursuivit.

Mais avant de poursuivre, je dois te demander si tu es sûr de toi. Rencontrer cet Hiruzen est la première étape de notre trahison. Nous devons la planifier sagement. Nous n’aurons pas le droit à l’erreur.




Dernière édition par Alowin Ronslay le Mar 4 Oct - 23:17, édité 1 fois
Rei Tendô
La Main NoireLa Main Noire

avatar

Messages : 763
Date d'inscription : 08/07/2012
Âge : 23
Guilde : Oracion Séis
Magie / Malédiction / CS : Nenriki no Mahô / Télékinésie

- Caractéristiques du Mage -
P.M.: 5.470
Statut: Mage de Rang A
Renommée : Mage Célèbre
MessageSujet: Re: La chasse aux origines [Pv Rei Tendo]   Mar 20 Sep - 21:49

Le bateau sur lequel il s'était embarqué le berçait de ses doux soubresauts, la houle lui offrant ce mouvement de balancier si propice à l'endormissement. Rei prenait le temps de souffler, luxe qu'il n'avait pu se permettre récemment. Ses erreurs passées lui coûtèrent suffisamment cher pour qu'il se mette en quête de pouvoir. Le souvenir des fers à ses poignets suffisait à l'empêcher de dormir encore aujourd'hui. Quelques semaines s'étaient écoulées depuis ce ''contretemps'' mais les blessures mentales étaient encore bien présentes. Il s'agissait plus de frustration que de réelles séquelles mais un sentiment bouillonnait au plus profond de lui. Le mage noir se réveillait parfois en sursaut la nuit, prêt à briser tout ce qui l'entourait par simple instinct de survie.

C'est d'ailleurs ce qui faillit faire couler l'embarcation sur laquelle il se trouvait actuellement. Une nuit mouvementée par une mer agitée lui avait donné de vils cauchemars saccageant cet instant de repos pourtant nécessaire. La tâche qui l'attendait nécessitait un investissement total et Rei ne pouvait se permettre de gaspiller ses forces bêtement.
Alowin lui avait donné rendez-vous sur l'île de Lémuria. Comment avait-elle fait pour le localiser alors qu'elle n'était pas présente à la dernière échéance ? Rei était certain qu'elle laisserait planer le mystère à tout jamais. Cette satanée partenaire ne risquerait jamais de révéler ses tuyaux à qui que ce soit tant qu'elle pouvait asseoir sa domination sur les autres. Mais c'était pourtant à ce jeu du chat et de la souris que le rouquin aimait bien jouer. Leurs joutes verbales n'avaient pour autre but que de se placer temporairement l'un au-dessus de l'autre. Ce passe-temps pourtant puéril constituait le principal lien de ces deux criminels que tout séparait.

Rei fut tiré de ses pensées par un matelot abandonnant à la mer l'ensemble de son repas pris quelques heures auparavant. Le jeune mousse paraissait bien novice en la matière. Peut-être cherchait-il l'aventure avant de se rendre compte qu'il n'avait pas encore le pied marin. Il finirait par s'habituer, comme chaque autre matelot de ce navire avait pu en faire l'expérience. Le rouquin se leva des escaliers dans lesquels il s'était assis afin de profiter de la vue sur le pont. La terre ferme n'était plus très loin, les formes de l'île de Lémuria se dessinant à l'horizon. Encore quelques heures et ils pourraient jeter l'ancre.

Après avoir jeté une bourse bien remplie au capitaine du navire, le Général d'Oracion Seis mit enfin pied à terre, foulant enfin l'île de Lémuria pour la première fois. Aussitôt son passager déchargé, le capitaine ordonna à ses hommes de reprendre le large, s'éloignant le plus rapidement possible de leur passager maudit. Le tarif demandé était élevé mais aucun autre marin n'avait accepté de transporté Rei. Étant donné les récents événements, ce dernier n'avait pas souhaité marchander de manière trop musclée, préférant se faire discret pour l'instant.
Le sable chaud amortissait chacun de ses pas, laissant la trace de son passage derrière lui tandis qu'il se dirigeait vers l'intérieur des terres. Une jeune femme, assise dans un arbre, profitant des doux rayons du soleil, attendait sa venue. Celle-ci n'arborait pas son masque fétiche, laissant son visage découvert. La surprise de Rei ne fut perceptible sur son visage qu'un vague instant, sa mine se refermant. La honte d'avoir été capturé ressurgissait car Alowin devait sans aucun doute avoir appris la nouvelle. La faiblesse n'était pas acceptée chez Oracion Seis et les faibles étaient habituellement supprimés pour être remplacés. Le hic avec Rei était qu'il disposait de suffisamment de puissance pour écraser les nouveaux prétendants. Mais cela n'effaçait pas pour autant le malaise ressenti.

Lorsque le rouquin se positionna près de l'arbre du rendez-vous, l'illusionniste se laissa chuter de son promontoire, un petit sourire aux lèvres. Il pourrait être interprété de n'importe quelle manière mais Rei doutait qu'il s'agisse d'une bonne nouvelle, pour lui du moins.
Alowin se releva, le regardant brièvement de ses yeux violets avant de le saluer d'un mouvement de tête qu'il lui rendit. Elle lui annonça alors que l'épreuve à passer s'annonçait douloureuse, avant d'enchaîner bien évidemment sur la première des piques de la journée, accompagnée d'un clin d’œil provocateur l'incitant à lui répondre de la même manière.


- Et moi qui pensais que tu t'étais faite belle par plaisir de me revoir. Ça tombe bien que tu ais laissé deux mèches, je pourrai m'en servir pour te traîner loin de cette île quand tu n'auras plus la force de marcher. répondit-il en souriant.

Cette garce constituait sa plus fidèle alliée, celle sur qui il pourrait compter à n'importe quel instant, hormis lorsqu'il faudrait succéder à Kite Reyes. Le simple fait de devoir affronter son Master lui donnait un peu d'appréhension mais Rei avait suffisamment confiance en ses capacités et celles de sa coéquipière.
Visiblement, sa partenaire ressentait un peu d'inquiétude aussi, rappelant l'importance de planifier l'ensemble de ce coup d'état.


- Je pense qu'il est déjà trop tard pour reculer. Soyons honnête, on prévoit de le supprimer depuis qu'il s'est imposé chef de lui-même, remettant ainsi en cause l'organisation de notre guilde. Il est temps de rétablir l'âme d'Oracion Seis. Et il est temps de récupérer Seventh aussi...

L'artefact de la guilde était caché depuis bien trop longtemps et un trop grand mystère planait autour de ce bâton transmis de Master en Master. Rei ne pouvait le laisser entre les mains de ce Kite qui vivait caché, opportuniste sortant simplement pour ramasser le fruit de leur labeur.

- Il y a juste une question qui me tracasse. A quel moment vas-tu me poignarder dans le dos ? Avant ou après ta nomination en tant que Master? demanda Rei d'un air moqueur alors qu'ils se mettaient en route pour rencontrer cet Hizuren dont il ne connaissait rien.

Le criminel savait très bien que cette situation se présenterait mais il préférait le prendre à la légère pour l'instant, vivant au jour le jour jusqu'à cet instant fatidique.
Alors que cette fille était l'une des personnes les plus dangereuses qu'il pouvait côtoyer, elle incarnait pour le rouquin la stabilité d'Oracion Seis et sa plus proche connaissance. Apaisement et sentiment d'alerte se disputaient constamment en présence d'Alowin.
Alowin Ronslay
Mage d'Oracion SéisMage d'Oracion Séis

avatar

Messages : 447
Date d'inscription : 02/05/2012
Âge : 22
Guilde : Oracion Séis
Magie / Malédiction / CS : Sakkaku no Maho / Magie de l'illusion
Magie / CS Secondaire : Nightmare Eyes

- Caractéristiques du Mage -
P.M.: 3.620
Statut: Mage de Rang A
Renommée : Mage Réputée
MessageSujet: Re: La chasse aux origines [Pv Rei Tendo]   Sam 24 Sep - 18:22




L’impuissance. C’était donc cela la grande peur de l’Ace de la guilde. Celle de ne pas pouvoir protéger ceux qui lui étaient chers et précieux. Alors qu’elle lui tournait le dos, Alowin esquissa un sourire ; au fond Rei n’était qu’un petit garçon apeuré, un simple « colosse aux pieds d’argile » comme disait l’adage. Sa peur était tout à fait commune. Elle revenait régulièrement d’un mage à l’autre, peu d’entre eux avaient comme peur primaire quelque chose de d’exotique. Soren avait bien peur des poissons, mais c’était son impuissance qui le terrifiait le plus. En poussant sa réflexion un peu plus loin, Yuurei constata que cette peur revenait principalement chez les hommes ; d’ailleurs la seule mage dont elle avait contemplé le cœur était Yuna et c’était sa propre mort qui la terrifiait. Les hommes avaient-ils tant peur de leur impuissance et les femmes étaient-elles vraiment si narcissiques ? Elle n’aurait su le dire. Alowin savait également qu’un jour elle devait s’affronter dans le miroir afin de connaitre sa peur primaire, celle enfouie au plus profond de son être. Mais à chaque fois elle repoussait la chose, trop effrayée par la possible révélation qu’elle n’était qu’un être vulgaire avec une peur des plus communes. Elle refusait de s’affronter.

Alowin ne répondit pas à la pique du jeune homme. Du moins pas verbalement, mais elle le gratifia d’un sourire amusé. Elle s’imaginait sans peine le jeune homme en train de la trainer par les cheveux tout le long de l’île. Il préférerait très certainement cette option à l’idée de la porter sur son dos. Il lui réaffirma sa détermination, voulant « rétablir l’âme d’Oracion Seis ». Quelle était cette âme dont il lui parlait ? Oracion Seis n’était qu’une guilde d’assassins, des criminels dont une moitié avait l’esprit dérangé et l’autre dans un était encore pire. Il n’y avait aucune âme dans cette guilde, elle ne recherchait ni la justice, ni la vengeance. Oracion Seis appelait le sang pour le sang ; certains des Généraux tentaient de déguiser cela derrière des desseins plus nobles, mais au final tous n’étaient que des bêtes assoiffées de sang. Six bêtes emplies d’une cruauté immense, dirigées par une créature pire qu’elles toutes réunies. C’était cela l’âme d’Oracion Seis. Mais Alowin ne voulait pas briser les rêves de Rei. S’il voulait se cacher derrière ses idéaux, elle continuerait à le suivre, quelques pas en arrières, attendant patiemment qu’il épuise jusqu’à ces dernières lueurs d’espoir.

Il évoqua enfin Seventh. L’artefact de leur guilde, un bâton doué d’une volonté propre. Ce dernier était bien ennuyeux, une véritable plaie mais extrêmement persuasif. Il suivait le Master dans tous ses déplacements, ne s’impliquant jamais dans les guerres de succession. Cet artefact était là bien avant eux et serait certainement encore présent après leur mort. Comme à son habitude, Rei la laissa sur une dernière phrase avant de se mettre en route. Une petite question tout bête, mais dont la formulation pouvait tout changer. Rei venait-il d’insinuer que c’était à elle de monter sur le trône ? L’utilisation du pronom « ta » avait fait tourner la tête de la jeune femme. Yuurei restait sur place, légèrement interloquée. Reprenant ses esprits en secouant la tête, elle rattrapa l’homme qui ne savait visiblement pas où aller. Elle le dépassa d’un mètre, alors qu’ils entraient dans la forêt, puis se retourna pour marcher à reculons en lui faisant face.

Que veux-tu dire par ma nomination? Tu me laisserais prendre la succession de Kite si je le demandais gentiment ?


Elle se tut un instant, s’arrêtant pour le laisser la rattraper et marcher à ses côtés. Cela lui éviterait de prendre un arbre en allant en marche arrière. Elle réfléchit un instant à la manière dont elle allait répondre à sa question, puis s’éclaircit la voix tout en regardant droit devant.

Tu sais Rei, je n’ai aucunes raisons pour te tuer. Ta mort ne me serait d’aucun profit et serait même une énorme erreur de calcul pour une personne prétendant devenir Master. On ne va pas s’en cacher, tu es le meilleur élément chez nous, te tuer ne ferait que nous affaiblir et nous n’avons pas besoin de cela pour le moment. Oracion Seis ressemble déjà assez à un moulin.


Continuant de marcher l’air de rien sans le regarder, elle évita les embuches tendues par la forêt. Le village des autochtones se trouvait à quelques centaines de mètres de leur position, mais Alowin les emmenait vers l’un des volcans. L’homme qui lui avait vendu les informations sur Hiruzen ne lui avait donné qu’une localisation approximative, l’assassin espérait ne pas avoir à tourner dans la forêt durant des jours. De plus l’ancien membre du Conseil avait l’air de voyager régulièrement d’un endroit à l’autre afin de rencontrer de nouvelles têtes. Elle espérait que ses renseignements étaient toujours d’actualité. Passer par cet homme était risqué, mais Alowin n’avait pas voulu demander d’aide à Victoria Mc Garnet afin de ne pas mettre Grimoire Heart au courant. Rompant à nouveau le silence, elle continua:

Et puis quel serait l’intérêt de te poignarder ? Tu as quelque chose que je ne possède pas. Des idéaux. J’attends avec impatience de voir si tu pourras les imposer au monde. Ou si comme moi, tu finiras par prendre la mesure de la futilité de nos actes. Je serais toujours là dans les ténèbres, prête à t’accueillir. Car au fond je me suis attachée à toi après tout ce temps.


Alowin toussota, sautant par-dessus une racine énorme. Les plantes de cette forêt étaient connues pour leur dangerosité et leur toxicité. Alowin surveillait la moindre des plantes, et surtout les immenses lianes qui en émergeait. Si les Voraticas Lianeuses ne représentaient pas un réel problème, leur surnombre et la présence de Voraticas Vénéneuses en était un. Il leur fallait donc accélérer le pas, tout en restant à bonne distance de cette flore des plus mortelles.

Et je te prierai de ne plus reposer la question. J’ai horreur de faire dans le sentimentalisme, surtout avec un homme avec une crinière à la couleur si étrange. Tu es sûr que tu ne veux pas te faire ausculter ? Un roux aussi vif est peut-être la cause d’un empoisonnement.




Dernière édition par Alowin Ronslay le Mar 4 Oct - 23:18, édité 2 fois
Rei Tendô
La Main NoireLa Main Noire

avatar

Messages : 763
Date d'inscription : 08/07/2012
Âge : 23
Guilde : Oracion Séis
Magie / Malédiction / CS : Nenriki no Mahô / Télékinésie

- Caractéristiques du Mage -
P.M.: 5.470
Statut: Mage de Rang A
Renommée : Mage Célèbre
MessageSujet: Re: La chasse aux origines [Pv Rei Tendo]   Dim 25 Sep - 20:50

Alowin sembla étonnée à l'idée que Rei lui concède aussi facilement le poste de Master. Pourtant, le rouquin ne comptait pas s'embarrasser de ce poste. Non pas qu'il n'ait les épaules nécessaires pour assurer ce genre de responsabilité, mais plutôt par paresse. Pour lui, les Masters avaient un rôle d'administrateur. A bien y regarder, Louis ne partait plus en mission sauf pour des visites de courtoisie, ou lorsque les événements l'exigeaient réellement. Lucifer n'avait été vu qu'une seule fois au cours de l'année passée, également lorsque nécessité s'en était faite ressentir. Enfin, le Master d'Oracion Seis était aux abonnés absents, œuvrant dans l'ombre pour servir on ne sait quel odieux dessein.

Non, Rei préférait de loin profiter de son insouciance, voyageant au gré de ses envies ou de ses missions, parcourant le royaume en quête d'expériences ou nouvelles sources de pouvoir. Ce qui justifiait bien évidemment le périple actuel.


- Je doute que tu ne fasses que demander gentiment le poste. Mais oui, si tu as l'idée de devenir Master, je ne te mettrai pas de bâton dans les roues. Il faut le reconnaître, tu es plus réfléchie que moi pour ce genre de choses et je suis certain que tu as déjà pensé à la façon dont tu mèneras cette guilde.

La jeune femme, qui avait pris de l'avance afin de lui faire face suite au lancement de ce sujet, revint finalement aux côtés de la Main Noire. Puis, sans regarder son interlocuteur, elle apporta une réponse à laquelle ce dernier ne s'attendait pas. Alowin n'avait ainsi aucune raison de le tuer, du moins pour le moment, et le considérait comme le meilleur élément d'Oracion Seis.
Il était vrai que les concurrents directs ne courraient plus les rues désormais. Ses nombreuses années au sein de la guilde noire lui avaient permis d'amasser suffisamment de puissance magique pour être en mesure de défaire la plupart des prétendants au poste de Général d'Oracion Seis. Cependant, Rei craignait tout de même que cette trêve, ainsi instaurée, ne soit que temporaire. Pour l'instant, les deux assassins servaient tout autant à l'un qu'à l'autre. L'ancienneté de leur duo faisait d'eux des partenaires de choix dont la réputation les précédait aux quatre coins de Fiore. De plus, leurs magies se complétaient à merveille. Là où la force brute de Rei ne pouvait écraser leur ennemi, la ruse et la sournoiserie d'Alowin permettait de venir à bout des obstacles leur faisant face.

Pourtant, Rei ne se sentait pas rassuré pour autant. Quelque chose dans le discours de l'assassin le perturbait sans qu'il puisse mettre le doigt dessus. C'était ce genre de phrase qui devait sortir à un moment ou un autre mais qu'il ne pouvait prévoir.
Rei écouta d'une oreille distraite les propos d'Alowin, jetant brièvement un regard circulaire afin de repérer les lieux. La végétation se faisait toujours plus dense et il n'avait aucune idée de la direction empruntée. Ce premier séjour sur l'île de Lémuria risquait également d'être le dernier, l'intérêt porté par les guildes noires à cet endroit était vraiment mineur. Aucune ressource capitale ne se trouvait dans les environs et la population locale était bien trop peu nombreuse pour représenter une source de convoitise pour Tartaros.

L'esprit de Rei se reconcentra immédiatement lorsque les paroles de sa partenaire devinrent contraire à son discours habituel. En réalité, le kinésiste ne réalisa pas la portée des derniers mots prononcés par Alowin.
Il regarda l'illusionniste qui toussota et continua son chemin sans lui jeter un regard. Rei avait-il réellement entendu cette déclaration de sympathie à son égard ou avait-il été pris d'une illusion auditive ? Ce n'était clairement pas le genre de la jeune femme d'avancer de tels propos... Alors pourquoi mentionner cela maintenant ?

Alors qu'il franchissait quelques obstacles naturels, faisant attention où il posait ses mains pour éviter les plantes exotiques vénéneuses, Rei fixa Alowin pendant plusieurs secondes avant de se concentrer de nouveau sur son itinéraire. Cette dernière ne se tourna pas pour lui jeter un sourire narquois ou même rebondir sur sa déclaration pour finalement le ridiculiser. Ses propos paraissaient sincères. Paraissaient seulement... Jusqu'à quel point pouvait-il faire confiance à une illusionniste spécialiste dans l'art de manipuler les gens ? Pourtant, depuis plus de deux ans, il n'avait encore jamais été confronté à ce genre de situation.

Alowin lança finalement une pique pour rompre le silence gênant qui venait de s'installer, visant les cheveux du rouquin. C'était justement la perche à saisir pour rompre cette conversation qui devenait inconfortable pour les deux personnages.


- Si un empoisonnement m'a rendu roux, je me demande bien ce qui peut t'avoir donné des yeux violets. Tu aurais une méchante crise de foie ou bien tu ne fais pas que cueillir des herbes ? lui envoya Rei en se portant de nouveau à sa hauteur.

Leur périple à travers la végétation l'incommodait. Il s'attendait à trouver leur mystérieux contact plus rapidement, ou du moins que ce dernier se manifeste dès leur arrivée sur l'île. Les mauvaises surprises avaient le don de le mettre en rogne. D'une pichenette télékinésique, il éloigna une liane qui menaçait de s'entourer autour de sa cheville avant de jeter un regard noir à l'arbre le prenant pour son déjeuner.

- Quand est-ce qu'on arrive ? Tu es sûre de la direction ? Pour le moment, j'ai simplement l'impression qu'on est en train de se perdre. Et comment doit-on reconnaître cet Hizuren ? s'impatienta le rouquin.

La récompense au bout de ce voyage avait toutes les raisons de tenir Rei en halène. Alowin lui avait parlé d'un pouvoir boostant considérablement ses capacités magiques. Une fois cette capacité en poche, le rouquin pourrait probablement retourner affronter quelques vieux ennemis afin de faire un point sur sa force actuelle. Mais surtout, il serait temps de renverser Kite Reyes.
Alowin Ronslay
Mage d'Oracion SéisMage d'Oracion Séis

avatar

Messages : 447
Date d'inscription : 02/05/2012
Âge : 22
Guilde : Oracion Séis
Magie / Malédiction / CS : Sakkaku no Maho / Magie de l'illusion
Magie / CS Secondaire : Nightmare Eyes

- Caractéristiques du Mage -
P.M.: 3.620
Statut: Mage de Rang A
Renommée : Mage Réputée
MessageSujet: Re: La chasse aux origines [Pv Rei Tendo]   Mar 27 Sep - 21:00




Alowin eut du mal à croire à ce qu’elle entendait. Rei lui faisait confiance pour prendre la relève de Kite Reyes. L’assassin se demanda quel était le piège derrière cette déclaration. Rei était-il véritablement désintéressé par cette position ? Pourtant il devait savoir qu’avec celle-ci il pourrait user de certains leviers lui permettant d’atteindre ses objectifs. Peut-être espérait-il ainsi la mettre au placard. En effet Akira avait disparu peu après leur première réunion, de la même manière Kite ne semblait pas vouloir faire parler de lui, Lucifer n’avait presque jamais été vu en mission depuis plus d’un an et les apparitions de Louis Chim s’étaient faites inexistantes. Malheureusement pour lui la jeune femme ne comptait rester dans une simple position d’administrateur. Une fois l’équipe au complet, son objectif serait de rétablir le nom des Oracions, de retrouver cette peur qu’il doit inspirer. Aucun des généraux ne pourrait échapper aux nombreuses missions qui finiraient par pleuvoir sur leur tête et cela l’incluait elle. La jeune femme n’avait aucune envie de perdre ses capacités en restant assise derrière un bureau toute la journée.

Les déclarations de la jeune femme qui suivirent jetèrent une gêne entre eux. Rei ne s’attendait probablement pas à ce qu’elle s’épanche comme cela. Le pauvre devait être en train de se demander ce qu’elle lui réservait. Pourtant Alowin n’avait préparé aucun couteau, aucune lame pour le transpercer dans le dos. Elle-même ne savait pas vraiment pourquoi elle avait dit tout cela. Etait-ce la vérité ou d’éhontés mensonges ? Yuurei elle-même n’aurait pu véritablement statuer sur la question. Heureusement le jeune homme préféra se saisir de la perche qui lui était tendue pour passer à autre chose ; enterrer toutes ces déclarations pour ne plus en reparler. Il la rattrapa tout en critiquant ses yeux violets. Alowin se para d’un sourire en toute réponse. L’ascension devenait rude, ils arrivaient au pied d’un des volcans. Selon ses informations, l’homme qu’ils recherchaient devait se trouver dans les environs. Alowin s’arrêta un instant pour consulter la carte qu’elle s’était constituée grâce à ses notions dans la magie Archives. On lui avait dit que cet Hiruzen faisait étape depuis quelques temps dans une maison sur le flanc d’un des deux volcans de l’ile. Ils n’étaient visiblement plus très loin et c’est ce moment précis que Rei choisit pour pester. Cet homme avait horreur de la frustration…

Dans deux cent à trois cent mètres on devrait arriver dans une clairière avec un chalet qui permet aux voyageurs de faire étape. Si mes informations sont bonnes, l’homme devrait se trouver là-bas. Et comment peux-tu ne pas connaitre Noburato Hiruzen ? C’était un ancien membre du Conseil de la Magie…


Alowin espérait que Rei savait depuis un moment qui était l’homme qu’ils s’apprêtaient à rencontrer. Car elle venait de lui balancer une information sensible au dernier moment sans vraiment y faire très attention. En effet l’homme qu’ils comptaient rencontrer était un ancien membre du Conseil. Les rumeurs qui courraient sur lui parlaient d’un homme désintéresser par la politique et les conflits actuels et qui ne prenait aucun parti. L’assassin espérait véritablement que cela était vrai, car ils étaient peut-être en train de foncer dans la gueule du loup. De toute manière il était trop tard pour faire demi-tour, car au détour d’un arbre, ils purent tous deux apercevoir la clairière en question.



Dernière édition par Alowin Ronslay le Mar 4 Oct - 23:18, édité 2 fois
PNJ

avatar

Messages : 122
Date d'inscription : 26/09/2011
Magie / Malédiction / CS : Morphing no Mahô
MessageSujet: Re: La chasse aux origines [Pv Rei Tendo]   Jeu 29 Sep - 19:55
Hiruzen était dans son salon à attendre patiemment. Il savait que des personnes étaient venues à sa rencontre grâce à ses formidables pouvoir. L'ennui s'était qu'il ne savait pas de qui il s'agissait. La raison était évidente, la plupart des gens qu'il voyait venaient pour qu'il puisse libérer leur seconde origine, un boost de pouvoir formidable.

La porte de la petite maisonnette installée sur le flan d'un volcan était grande ouverte. Au moment où Alowin et Rei étaient devant le seuil de la porte, l'ex-conseiller leur dit :

« Entrer sans frapper, c'est ouvert. Dépêchez-vous le thé va refroidir. »

La maison décorée dans le style oriental, table au raz du sol, tableau du soleil levant, un magazine louche dans un coin, des armes sur le mur, tatamis sur le sol, portes coulissantes, des manuscrits anciens, des peintures de bêtes. Hiruzen était en judogi noir avec dessus un kimono rose avec des motifs de fleurs, sur sa tête un sakkat.

Hiruzen:
 

Assis face à la porte ouverte, Hiruzen indiqua en faisant un mouvement du bras en signe de bienvenue deux cousins pour s'installer et pouvoir discuter autour de la table. Sur la table, trois tasses, une théière, deux bouteille mystérieuse de la taille d'un flacon.

« Bien, bien, vous en avez mis du temps pour venir, je vous ai repéré, il y a au moins dix bonnes minutes. Que faisiez-vous ? Une petite promenade, peut-être ? » Disait-il avec un large sourire, il se disait qu'avec une petite blague cela détendrait l'atmosphère.

Puis, il prit sa tasse de thé et but quelques gorgées. Voyons ces hôtes ne touchant pas à leurs tasses.
« Voyons, voyons, vous osez mettre en doute mon hospitalité ? » Disait-il d'un air désinvolte.
Il amena sa tasse vers lui, puis déclara, très sérieux.
« Ce n'est pas comme s'il y avait du poison dedans. .. »
Il regarda les deux individus, puis après quelques instants, il s’esclaffa de rire, un rire honnête, sans trace de méchanceté.

Il posa sa tasse, reprenant son sérieux.

« Bon, je ne vais pas y aller par quatre-chemins. Qui êtes-vous et pourquoi voulez-vous ce pouvoir ? »

_________________


Rei Tendô
La Main NoireLa Main Noire

avatar

Messages : 763
Date d'inscription : 08/07/2012
Âge : 23
Guilde : Oracion Séis
Magie / Malédiction / CS : Nenriki no Mahô / Télékinésie

- Caractéristiques du Mage -
P.M.: 5.470
Statut: Mage de Rang A
Renommée : Mage Célèbre
MessageSujet: Re: La chasse aux origines [Pv Rei Tendo]   Ven 30 Sep - 20:44

Enfin la maisonnette annoncée par Alowin apparaissait à la vue de Rei. Ce dernier n'avait pas daigné répondre à la question de sa coéquipière, qui n'attendait pas vraiment une réponse de sa part. L'architecture du chalet au milieu de la clairière contrastait totalement avec les cabanes des autochtones. Cette bâtisse paraissait beaucoup plus moderne, bien qu'assez simpliste tout de même. Le volcan situé derrière l'habitation lui donnait un air assez ridicule, la rapetissant au possible par rapport à l'impressionnante structure cracheuse de feu.
La porte d'entrée, grande ouverte, intrigua Rei. Si une personne aussi importante que voulait le laisser croire Alowin demeurait ici, les précautions prises pour assurer sa sécurité étaient clairement à revoir. Le mage noir resta pensif par rapport à cet excès de confiance de la part du propriétaire. Toutefois, son ancienne appartenance au Conseil suggérait qu'il soit une personne ayant une certaine puissance physique ou magique.

Le rouquin jeta un regard interrogateur à l'illusionniste lorsqu'ils se trouvèrent sur le pallier de la demeure. Fallait-il frapper, s'annoncer ou entrer discrètement, de crainte qu'une présence hostile se trouve déjà à l'intérieur ? Tandis que les jointures du criminel s'approchaient de la porte en bois pour frapper, une voix masculine les invita à rentrer d'une voix calme et apaisante. Visiblement, il ne s'agissait pas d'un piège et leur hôte était au courant de leur venue.

Rei pénétra le premier dans le chalet, décoré dans un style oriental. Les murs, plutôt chargés de bibelots, présentaient plusieurs armes dont la valeur était sans aucune doute inestimable. Il s'agissait de pièces qu'un mage de l'Alliance Baram ne pourrait certainement pas se trouver au Marché Noir.
Celui qui se faisait appeler Hiruzen portait un kimono rose pâle à fleurs. Assis près de la porte, il fit un geste du bras pour inviter les deux arrivants à prendre place avant de s'adresser à eux.
Sceptique, Rei marqua un temps d'arrêt afin de le dévisager et estimer sa force avant de commencer à prendre place sur deux coussins rouges près de la table basse autour de laquelle débuterait leur discussion.
Hiruzen lança quelques petites blagues concernant leur arrivée tardive ou la présence de poison dans les tasses. La traversée de l'île n'avait pas aidé à détendre le rouquin qui ne sourit pas à ces blagues pourtant dénuées de méchanceté.


- Navré pour ce manque de politesse mais je préfère me méfier des personnes que je ne connais pas encore. C'est ce qui permet en principe de rester libre et en vie. répondit le Général d'Oracion Seis d'une voix plate.

Sa réponse ne sembla pas influencer l'humeur de leur hôte qui, après avoir bu une nouvelle fois dans sa tasse, la reposa et arbora un air plus neutre. Ainsi débutaient les choses sérieuses.
La première question concerna leur identité et leurs motivations. Rei eut presque un sourire nerveux, repensant au même type de question qu'il avait pu poser lors des entretiens réalisés avec les futurs membres de Silent Night.
S'éclaircissant la voix et regardant son interlocuteur dans les yeux, le rouquin fut le premier à répondre.


- Je m'appelle Rei Tendô, surnommé la Main Noire, Général d'Oracion Seis, même si je me doute bien que vous nous connaissez déjà. Ma camarade pourra répondre d'elle-même pour ses motivations. Pour ma part, je veux ce pouvoir pour pouvoir défaire notre Master dont la présence est toxique pour notre guilde. Il menace le semblant d'équilibre que nous avons pu apporter avant sa venue. Ensuite, j'aviserai concernant la poursuite de mes objectifs personnels.

Le kinésiste ne fit pas l'affront à Alowin de répondre à sa place. Il était curieux de la voir exposer ses motivations, ou du moins la voir se jouer de son interlocuteur, comme elle savait si bien le faire. La manipulation était son fort et Rei espérait réellement qu'elle saurait trouver les mots nécessaires pour écourter cette entrevue et obtenir le pouvoir recherché le plus rapidement possible.
Alowin Ronslay
Mage d'Oracion SéisMage d'Oracion Séis

avatar

Messages : 447
Date d'inscription : 02/05/2012
Âge : 22
Guilde : Oracion Séis
Magie / Malédiction / CS : Sakkaku no Maho / Magie de l'illusion
Magie / CS Secondaire : Nightmare Eyes

- Caractéristiques du Mage -
P.M.: 3.620
Statut: Mage de Rang A
Renommée : Mage Réputée
MessageSujet: Re: La chasse aux origines [Pv Rei Tendo]   Mer 5 Oct - 0:03




Ainsi posée au milieu de la forêt, la maison paraissait ridiculement petite. Faite de bois clair, elle contrastait avec la verdure de l’environnement. De plus le volcan, contre lequel s’appuyait la bâtisse, renforçait encore plus cette impression de petitesse qu’elle dégageait. Un endroit parfait pour se ressourcer, hors du monde et de ses impératifs. La jeune femme aurait certainement tué pour posséder un lieu semblable, une demeure où personne ne viendrait la chercher. Malheureusement elle avait fait le choix d’entrer dans une guilde nomade et avait, depuis un an, dû quitter la quiétude de sa demeure à Shirotsume. Yuurei soupira de lassitude en se disant que tout serait tellement plus simple si elle avait un lieu où se reposer. Elle s’imagina un instant comme tous ces « méchants » dans les histoires pour enfants, cachés au fond d’une planque à préparer quelques mauvais coups. D’ailleurs plusieurs d’entre elles étaient situées au cœur d’un volcan, peut-être y avait-il là une piste à creuser.

Le rouquin ne fit aucune réflexion sur les précédentes occupations de leur contact. De toute manière elle n’en attendait aucune et il était trop tard pour rebrousser chemin. Ils étaient déjà sur le perron de la demeure. Rei lui jeta un regard, comme pour demander la marche à suivre. Alowin haussa les épaules, la porte était ouverte comme si on les attendait. D’ailleurs, ce fut ce que suggéra une voix masculine qui les invita à entrer. Cela stoppa son partenaire qui s’apprêtait à s’annoncer. Cela tira un demi-sourire à la jeune femme ; cet Hiruzen était plein de surprise, il avait prévu leur arrivée depuis suffisamment longtemps pour préparer le thé. Rei entra le premier. Alowin lui aurait bien lancé une petite pique sur le fait qu’il ne s’étouffait pas avec la galanterie, mais l’atmosphère avait d’un coup pris un certain sérieux. L’air était visiblement beaucoup plus grave. Elle observa avec attention les murs de la demeure, chargés par des tableaux et des armes en tous genres. D’un rapide coup d’œil, l’illusionniste évalua les angles morts et leurs différentes portes de sorties. Sa méfiance se calma un peu lorsqu’elle s’installa face à l’ancien Conseiller. L’homme ne dégageait rien de particulier, aucune vibration malhonnête qui pouvait éveiller des soupçons. Néanmoins ni elle, ni son compagnon n’acceptèrent le thé qui leur était proposé.

L’homme essaya tant bien que mal de détendre l’atmosphère. Même si Alowin capitula face à la soif et porta le thé à ses lèvres, Rei gardait une attitude froide et stoïque. En privé, l’illusionniste lui aurait bien fait une réflexion, mais une fois de plus elle se dit que ce n’était pas le moment. L’homme leur demanda alors de se présenter et d’exposer leurs motivations. Le demi-sourire de la jeune femme réapparu à ce moment-là. Cela l’amusait d’entre Hiruzen leur demander des présentations, alors qu’il ne leur avait pas confirmé qui il était. Mais la jeune assassin se fit la réflexion qu’ils n’étaient pas en position de force. Ils étaient ici dans un but précis, obtenir plus de puissance afin de vaincre leur Master. Et elle ferait tout ce qu’il faudrait pour quitter cette île avec ce pouvoir. Alors que Rei se présentait et exposait ses raisons, elle fixa les deux flacons posés sur la table. Que pouvaient-ils bien contenir ? Elle en arracha son attention, pour se tourner vers son interlocuteur lorsque Rei eut fini. Son regard attrapa celui de l’homme durant quelques secondes, activant à nouveau sans le vouloir ses Nightmare Eyes. Elle toussa pour s’éclaircir la voix.

Je suis Alowin Ronslay, surnommée Yuurei et comme mon partenaire, je suis une membre des Oracions. Mon objectif est le même, éliminer notre Master.


Elle plongea son regard dans celui de l’homme qui lui renvoya un simple sourire calme et apaisé. Aucun jugement ne se lisait sur son visage, aucune crainte que son pouvoir ne soit utilisé à mauvais escient. Les rumeurs sur lui étaient donc vraies visiblement ; l’ancien Conseiller n’avait que faire des personnes qui venaient le trouver et de leur voie. Ce qui l’intéressait c’était leur histoire. Alowin allait donc tenter de le ferrer.

Après avoir défait notre Master quelqu’un devra prendre sa suite. Une personne capable de jouer sur l’échiquier géant qu’est devenu le Royaume. Personnellement je souhaite plonger celui-ci dans le Chaos. Eliminer notre société actuelle, ses normes et règles, pour découvrir ce qu’il en ressortira.


L’homme en face d’eux ne parlait toujours pas. Prenait-il le temps de poser chacun de leurs mots, de réfléchir. Peut-être les jugeait-ils en ce moment même, se demandant s’ils étaient dignes ou non de ce pouvoir. Les yeux de l’illusionniste tombèrent à nouveau sur les deux flacons. Alowin rompit une nouvelle fois le silence, désignant d’un geste les deux bouteilles.

Je conçois l’intérêt de la théière et des tasses. Mais ces deux bouteilles et leur liquide m’intrigue. Est-ce un élément nécessaire pour obtenir ce pour quoi nous sommes ici ?


PNJ

avatar

Messages : 122
Date d'inscription : 26/09/2011
Magie / Malédiction / CS : Morphing no Mahô
MessageSujet: Re: La chasse aux origines [Pv Rei Tendo]   Jeu 6 Oct - 0:46
Hiruzen hocha simplement la tête quand il attendit la réponse de Rei à propos de la tasse de thé. Vivre en tant qu'assassin, mage noir de surplus, incitait la prudence vis-à-vis des autres.
Une fois que Rei se fut présenté, ce dernier lui avait cependant dit que cela n'était pas nécessaire puisqu'il les connaissait.
Un rire tonitruant se fit entendre.

« Alala, je vais bien t'aimer jeune homme. »
Un point bonus peut-être pour gagner la faveur tant convoitée ? Qui sait ce qu'il y avait dans cette tête d'ex-conseiller ?
Rei énonça l'objectif pour lequel il voulait la seconde origine. Tuer le Master d'Oracion Seis. S'il était attentif, les sourcils de l'ermite se contractèrent légèrement, le vieil homme semblait réfléchir. De plus, il semblait curieux par rapport aux objectifs personnels de la Main Noire.

« Je suis curieux de savoir quels sont ces objectifs... » avait-il laissé s'échapper à voix haute, car il semblait plus l'avoir dit plus pour lui-même que vers son interlocuteur.

Hiruzen écouta ensuite Alowin et son objectif. Tuer le Master d'Oracion Seis. Il regarda calmement Yuurei, essayant de la jauger par le regard. Aucune trace de jugement dans les yeux de l'ermite, simplement de la curiosité. Elle expliqua ensuite son plan après la chute de leur Master actuel. Plonger le monde dans le Chaos. Détruire la société. Éliminer les normes et les règles. Entendre cela semblait beaucoup amuser l'ancien conseiller.

« Et bien, ça s'est de l'ambition, je te souhaite bien du courage dans ta tâche. »lui dit-il avec un sourire aimable.
« D'ailleurs si cela peut te rassurer ou t'encourager, sache que d'après certains mythes, c'est du chaos qu'a surgi le monde tel que nous le connaissons, enfin avant les hommes.»

Hiruzen surprit le regard d'Alowin dirigé vers les deux bouteilles mystères. Celle-ci le fit remarquer à haute voix.
« Toi aussi, je t'aime bien. Rusée comme un renard la petite. »dit-il avec un grand sourire. Bien sûr, cela avait été dit sans méchanceté aucune, le fait est qu'Alowin était jeune comparé à lui, à vrai dire, elle pourrait même être sa fille, c'était dire.

Il prit les bouteilles inconnues et les mit dans une poche intérieure de son kimono. Les bouteilles étant aussi grandes que des flacons.

« En effet, ces flacons sont pour la tâche que je voulais vous confier. Mais, avant de vous envoyer vers cette mission, j'aimerais savoir si vous en êtes capables. Je n'ai pas pour habitude d'envoyer des gens à la mort. Aussi, je vous prierais de me suivre à l'extérieur, je ne veux pas abîmer ma maison. Ah oui. Pour vous prouver que je n'ai pas l'intention de vous faire du mal, je vous promets que je ne vous ferais aucun dommage physique et je suis un homme de parole. Donc, si vous n'avez pas confiance en moi ou dans mes intentions, vous pouvez tout de suite partir chercher ailleurs. Je suis sûr que Grimoire Heart serait ravi de vous fournir une aide dans ce domaine. »Il continuait à afficher un sourire bienveillant, mais avec une voix légèrement différente pour dire qu'il ne plaisantait pas.

Est-ce qu'Alowin et Rei iront-ils suivre l'ex-conseiller ? Allaient-ils avoir confiance en lui ?

_________________


Rei Tendô
La Main NoireLa Main Noire

avatar

Messages : 763
Date d'inscription : 08/07/2012
Âge : 23
Guilde : Oracion Séis
Magie / Malédiction / CS : Nenriki no Mahô / Télékinésie

- Caractéristiques du Mage -
P.M.: 5.470
Statut: Mage de Rang A
Renommée : Mage Célèbre
MessageSujet: Re: La chasse aux origines [Pv Rei Tendo]   Dim 9 Oct - 23:49

L'hôte des deux mages noirs prenait le temps de les écouter patiemment, buvant chacune de leurs paroles et réfléchissant à celles-ci. Rei écouta sa partenaire répondre à son tour à la question posée précédemment, exposant rapidement les mêmes objectifs que ceux du rouquin. En plus de cela, elle ajouta vouloir plonger le royaume dans le chaos. Rei n'en montra aucun signe mais cette mention là le fit tiquer. Pourquoi parler de cet objectif et aller autant dans les détails. Le plus subtil aurait été de ne pas trop se mouiller non plus. Certes, cet Hiruzen semblait apprécier les histoires de ses invités mais il ne devait pas non plus avoir matière à trop les juger, afin de leur délivrer le pouvoir convoité sans trop s'exposer à un cas de conscience.

Toutefois, la réponse de l'illusionniste ne le déconcerta pas et se permit même un sourire en formulant un réponse qu'il estimait philosophique. La patience n'était pas le fort de celui qui se faisait surnommer la Main Noire. Il poussa un petit soupir passant inaperçu et prit la tasse de thé entre ses mains. Rei lorgna sur son contenu, se demandant sérieusement si oui ou non, ce liquide pouvait contenir du poison ou un quelconque somnifère. Alowin but la boisson servie par l'ex-conseiller, ne se méfiant pas d'un éventuel piège de leur hôte. Et si ce dernier avait versé un produit hallucinogène ? Les conséquences pourraient être désastreuses...

Yuurei questionna finalement Hiruzen sur le contenu des deux mystérieux flacons présents sur la table en plus des boissons. L'ex-conseiller sourit avant de les cacher dans son kimono. Ainsi donc, ces flacons avaient un rapport avec leur présence. Tout service rendu méritant sa contrepartie, le propriétaire des lieux songeait bien leur confier une tâche à réaliser avant de leur délivrer le pouvoir recherché. Cet homme paraissait bien trop confiant en ses capacités et demandait à les tester avant de les envoyer en mission. Cette invitation à le suivre dehors afin de procéder à ce test était plutôt contradictoire. Il déclarait les attendre et sous-entendait les connaître mais ne pouvait pas mesurer leur puissance.

Rei était partagé entre la curiosité et l'exaspération de perdre de nouveau de son précieux temps. Chaque seconde passée sur cette île risquait de mettre la puce à l'oreille de leur Master. Le rouquin se leva et attendit que l'homme en kimono prenne les devants afin de les conduire à l'extérieur du chalet. Derrière ses airs chaleureux et ses grands sourires, Rei sentait bien qu'il leur cachait quelque chose et ne lui faisait aucunement confiance. D'ailleurs, les mots de Hiruzen sonnèrent comme un avertissement. Que cachait son ''je ne vous ferais aucun dommage physique'' ? Comptait-il réellement les attaquer sur le plan psychique ? Si le rouquin ne pourrait certes répliquer que sur le plan physique, la lutte serait autrement plus rude avec Alowin.

Sortant de l'habitation derrière Hiruzen, Rei s'adressa à son prédécesseur d'un ton las.


- Si on pouvait accélérer les choses et si vous pouviez nous dire où vous voulez en venir, ça m'arrangerait grandement. Passons directement aux choses sérieuses et expliquez-nous ce que vous attendez réellement de nous en échange de ce pouvoir.

Les dernières réserves de patience du général d'Oracion Seis étaient épuisées. Il lui tardait de découvrir l'épreuve qui les attendait et d'en découdre. Le mage noir commença par s'étirer avant de faire craquer les jointures de ses deux mains. La référence à Grimoire Heart finit de lui donner le peu d'adrénaline lui manquant pour débuter cette épreuve en force.

- Ouais, ouais, Grimoire Heart, hein ? Laissons-les se cacher dans leur vaisseau et commençons. Je me ferai un plaisir de leur rappeler leur inutilité quand nous en aurons fini.

Rei ancra ses appuis au sol sans toutefois monter sa garde mais se tint prêt à agir dès que l'occasion s'en présenterait. En cas d'agression de la part de cet Hiruzen ou d'une cause extérieure, il devait être le premier à réagir et protéger leur duo avant de préparer une contre-attaque.

- Bien, on commence par quoi ? Il faut qu'on se batte, qu'on ramène une bestiole ou qu'on aille cueillir une fleur, comme dans la plupart des missions banales auxquelles on peut avoir droit venant de civils ? finit-il par lâcher d'un ton presque insolent.
Alowin Ronslay
Mage d'Oracion SéisMage d'Oracion Séis

avatar

Messages : 447
Date d'inscription : 02/05/2012
Âge : 22
Guilde : Oracion Séis
Magie / Malédiction / CS : Sakkaku no Maho / Magie de l'illusion
Magie / CS Secondaire : Nightmare Eyes

- Caractéristiques du Mage -
P.M.: 3.620
Statut: Mage de Rang A
Renommée : Mage Réputée
MessageSujet: Re: La chasse aux origines [Pv Rei Tendo]   Sam 15 Oct - 22:50




La réponse d’Alowin ne sembla pas surprendre l’homme plus que cela, ni même lui déplaire. Il se permit même de l’encourager et de lui parler de légendes anciennes dont Alowin avait maintes fois entendu parler. Elle vit, du coin de l’œil, Rei lever discrètement un sourcil interrogateur. Son partenaire devait se demander pourquoi elle avait révélé ses motivations. En soit, c’était davantage pour le rouquin qu’elle avait fait ce rappel. Alowin voulait être certaine que les deux coéquipiers étaient sur la même longueur d’onde. Si ce qu’il espérait protéger s’effondrait après l’avoir choisie comme Master, il ne pourrait s’en prendre qu’à lui-même. La remarque de l’assassin sur les deux flacons fit sourire l’ancien Conseiller. Il rangea les bouteilles dans une poche intérieure de son kimono en la taquinant et en la tirant de ses pensées. La générale resta stoïque, alors que leur homme se levait pour quitter la demeure. Son binôme soupirait plus que nécessaire depuis un petit moment, lui faisant comprendre qu’il en avait assez de cette entrevue à rallonge. La jeune femme de son côté trompait l’ennui qui pointait en tentant de deviner les ingrédients présents dans le thé.

L’homme les invita à le suivre à l’extérieur, leur assurant qu’aucun mal physique ne leur serait fait. Cela piqua l’intérêt de Yuurei, qui se leva à la suite de la Main Noire. Hiruzen souhaitait donc les tester avant de leur confier une mission. Elle était impatiente de savoir ce qu’il allait désormais se passer. Quelle serait la nature de leur test. Maintenant qu’il avait fixé son regard dans le sien, Alowin connaissait sa plus grande peur et s’il décidait de les prendre en traitre Alowin se ferait un plaisir de lui montrer ce qu’est la terreur. Rei fit une fois de plus, et de la plus désagréable des manières, comprendre que sa patience arrivait à sa limite. La pique sur Grimoire Heart ne le fit pas rire, pas plus qu’elle. Le rouquin cracha sur la plus puissante guilde noire du Royaume. Enfin c’était du moins ce que pensait la majorité des mages, criminels ou non, mais depuis la bataille de Gehenna, aucun de ses membres n’avait refait surface. D’ailleurs des bruits courraient sur la mort de deux des frères du Purgatoire. Avec Tartaros en pleine restructuration, Oracion Seis était devenue la guilde la plus active dans le Royaume et grignotait petit à petit les miettes laissées par ses deux rivales.

Alowin tapota sur la tête de son camarade, histoire de détendre un peu l’atmosphère. Rei était à cran, il n’avait jamais été capable de patienter plus de quelques minutes. Les conversations, les débats, la diplomatie, tout cela était bien au-delà de ses capacités. C’était un homme d’action. Et entre le voyage éreintant et les discussions inutiles, Rei allait finir par s’énerver. Et la Main Noire à bout, cela n’était jamais bon d’un point de vue diplomatique. Il se mit en position, prêt à se battre, se plaçant légèrement devant elle. C’était une attitude très protectrice, qui étonna la jeune femme. Yuurei ne se souvenait pas avoir vu un comportement de ce genre chez le jeune homme. Encore quelques effusions de ce genre et elle risquait de finir par l’apprécier. Mais pour l’heure, la Main Noire faisait preuve d’une grande arrogance envers leur hôte. Et elle devait remettre un peu d’ordre dans tout cela. Elle se mit à son niveau et lui gratta le dessous du menton, accompagnant ses gestes d’une moue taquine et d’une voix abrutie.

C’est bien ça Rei, c’est un bon camarade. C’est qui le mignon, c’est qui ? Hein, c’est qui ? Maintenant assis et laisse les grandes personnes discuter.


Alowin lui décrocha un grand sourire plein de naïveté, pour répondre à l’expression de colère qui n’allait pas tarder à lui tomber dessus. Elle attendait avec impatience la riposte de son camarade, mais pour l’heure il fallait faire avancer leur rencontre. Comme Rei, elle savait que la moindre minute perdue ici, mettrait un peu plus la puce à l’oreille de Kite Reyes. Ils n’avaient pas de temps à perdre en sourires et en bonnes paroles. Fermant les yeux, elle fit disparaitre son Oracion Cape grâce à sa notion de Kanso. L’assassin dévoila alors son hakama noir habituel et un keikogi de la même couleur qu’elle avait revêtue pour plus d’aisance lors de son rééquipement. Ses manches couvraient son Buredo Satsujin et son couteau était dissimulé dans l’une de ses bottes. Mais l’ex-conseiller pu découvrir Shitsubou no Hakujin, accrochée dans son dos, la poignée et la chaine dépassant légèrement au niveau de sa hanche droite.

Vous savez, la Main Noire n’a pas tout à fait tort… Maintenant que vous avez pu juger de nos intentions, il serait temps que vous soyez franc avec nous. Commençons, Genrou-san



PNJ

avatar

Messages : 122
Date d'inscription : 26/09/2011
Magie / Malédiction / CS : Morphing no Mahô
MessageSujet: Re: La chasse aux origines [Pv Rei Tendo]   Dim 16 Oct - 18:28
Hiruzen était content malgré les protestations des candidats. Il avait fait exprès de tourner sa phrase comme cela, pour les inciter à la vigilance, pour voir s'ils avaient confiance en lui. Après tout, lors du processus de la seconde origine, il pourrait très bien envoyer des orbes microscopiques partout dans leur corps pour faire exploser les deux assassins au niveau moléculaire. L'ermite croisa le regard de la demoiselle mortelle et celle-ci vit la plus grande peur d'Hiruzen : une vision de l'ermite avec une bouteille dans sa main qui essaye de verser le liquide, mais il n'y en a plus. Voilà, la peur d'Hiruzen, ne plus avoir d'alcool.

Cependant, l'impatience du rouquin l'énervait. Les jeunes de nos jours veulent tout, tout de suite. Ils ne savent pas tout le temps nécessaire qu'il faut pour leur offrir quelque chose. Il remarqua également qu'Alowin taquinait la Main Noire sur ce sujet. Comme un enfant qu'il sermonnerait, il dit à Rei:

« Oye, oye, apprends à être patient jeune homme. Ce n'est pas en te précipitant tête baissée que tu atteindras ton objectif, sauf si tu souhaites la mort. Il faut savoir attendre le bon moment pour attaquer. Un peu comme à la chasse ou la pêche. Si ton objectif est relatif au temps, ton rendement sera forcément le meilleur. Un gamin qui s'entraîne pendant cinq minutes tous les jours n'aura forcément pas la même puissance magique qu'un vieil homme comme moi qui a pratiqué depuis mon jeune âge. Je pensais que l'un des assassins les plus connus du royaume serait plus patient. Apprenez de votre kohai ! »

Voyant que même Alowin défendait les propos de la Main Noire, il soupira d'exaspération. Ces enfants ne pouvaient donc pas comprendre qu'il voulait s'assurer que lui-même ne les mène pas à la mort.
Ces gamins avaient l'air sacrément déterminé ! Il ne pouvait bafouer leurs sentiments au mépris de leur sécurité. Après tout, ce qui leur était réservé était particulière difficile.

« Bien, je vais vous expliquez, les termes de mes conditions pour vous donner la Seconde Origine... »

Il laissa un peu de suspens afin de faire mijoter les assassins. Il aimait toujours autant taquiner les personnes, particulièrement les jeunes gens, les considérant un peu comme ses enfants.
« Votre tâche, comme l'a deviné Rei, est de me ramener une ''Bestiole'', pour paraphraser le terme utilisé.
Cette créature vit au milieu d'un des deux volcans et semble à l'origine de la rumeur selon laquelle c'est elle qui crée les éruptions. »
Après avoir fini de parler, il sortit les deux flacons mystérieux et en donna un à chacun.
« Ceci est une potion de Nébula cendrée. C'est une drogue qui annihile les effets de la chaleur. Cela devrait vous prémunir contre celle du volcan, mais ne tenter pas le diable, la lave peut toujours vous fondre. Maintenant, rangez-les ! »

Hiruzen attendit que les assassins rangent leurs potions.
« Bien maintenant, comme promis, je vais vous tester, bien que je sache plus ou moins votre puissance, j'aimerais la vérifier. »
À ce moment, il fit jaillir son extraordinaire puissance hors de lui. Heureusement, pas la totalité. Il voulait leur montrer le genre de monstre qu'ils devraient bientôt affronter. Si un MPM avait été dans le coin, il aurait affiché le petit nombre de six mille unités.
Spoiler:
 
Quelques instants après avoir sorti sa puissance écrasante devant Alowin et Rei, Hiruzen hocha la tête comme pour dire qu'il sentait qu'ils aient compris l'écart entre eux. Il chercha autre chose dans une poche intérieure de son kimono ; une pilule ronde de couleur violette et la lança à Alowin.
« Tenez, ceci pourrait vous être utile, sinon vous passerez l'arme à gauche facilement. C'est une pilule concentrée de Violette éternelle, très dure à avoir cette chose, car elle augmente temporairement votre puissance magique. »disait-il en s'adressant à la demoiselle mortelle.
Pour bien leur faire comprendre la situation. Il ajouta de manière très sérieuse :

« Le niveau que je viens de vous montrer est approximativement celui de votre objectif pour lequel vous êtes venus. » Il n'avait pas besoin de dire le nom de cet être diabolique. Les deux comprendraient très bien de qui il s'agissait.

Une fois qu'il est annoncé ses conditions, Hiruzen vit les deux commencés à partir. Il sentait qu'il avait oublié de leur dire quelque chose. Ah, oui ! Ça y est ! Cela lui revenait.
Les deux jeunes gens étaient encore à porter de paroles, lorsqu'il annonça, la véritable difficulté de cette épreuve.

« Ah, oui ! J'oubliais un détail sans importance. Ramenez la créature vivante ! Bonne chance les gamins ! » Puis il rentra dans sa maison.

_________________


Rei Tendô
La Main NoireLa Main Noire

avatar

Messages : 763
Date d'inscription : 08/07/2012
Âge : 23
Guilde : Oracion Séis
Magie / Malédiction / CS : Nenriki no Mahô / Télékinésie

- Caractéristiques du Mage -
P.M.: 5.470
Statut: Mage de Rang A
Renommée : Mage Célèbre
MessageSujet: Re: La chasse aux origines [Pv Rei Tendo]   Lun 17 Oct - 23:37

Alowin ne trouva rien de mieux à faire à ce moment que tapoter la tête de Rei, ce qui eu pour effet de le tendre encore plus. Quand bien même il se retint d'avoir un geste violent ou provocateur à son égard, son self-contrôle fut total. Toutefois, cette maîtrise de soi parvint à ses limites lorsque sa partenaire décida de lui gratouiller le menton comme n'importe quel maître pourrait le faire à son chat.
Cette fois, c'était la goutte qui faisait déborder le vase. Les poings de Rei étaient déjà serrés mais la pression appliquée désormais fit pâlir ses jointures en les faisant craquer d'une façon alarmante. A bien y regarder, il était presque possible de voir ses veines sortir sur ses temps tant il serrait les dents. Un accès de rage bouillonnait en lui, faisant parcourir son échine d'une chair de poule non-maîtrisée, guidée par l'adrénaline s'écoulant dans ses membres. Sous ses pieds, le sol commença à se craqueler, une répulsion agressive se préparant à surgir à n'importe quel moment. Les stries partaient de la base de sa voûte plantaire pour s'allonger assez rapidement autour de lui dans un déchirement sinistre. Un nuage de poussière se souleva autour de lui tandis que l'herbe présente s'arrachait pour prendre son envol.

Quelques secondes plus tard, la pression retomba, le rouquin inspira un grand coup et desserra les poings. Il reprit une posture normale puis jeta un regard assassin à Alowin en marmonnant quelque chose d'inaudible mais certainement peu amical. Laisser les grandes personnes discuter ? A quoi bon, à part perdre de leur précieux temps. Cela faisait une heure que la situation n'avait pas évolué...

Puis l'illusionniste décida enfin de s'engager plus physiquement dans cet entretien, utilisant ses notions de Kanso afin de se vêtir d'un uniforme plus ''pratique''. L'ensemble formait le parfait apparat de l'assassin professionnel, d'une couleur aussi sombre que la nuit, permettant le maximum de mobilité avec le minimum de bruit. L'ensemble devait sans doute être fait de cuir et de tissu, offrant une résistance faible mais une mobilité quasi-parfaite.

Hiruzen décida finalement de mettre fin à leur attente après l'avoir sermonné sur son impatience. Grand bien lui en fasse, ce ne serait pas lui qui serait tué si Kite apprenait la nouvelle de ce complot. Rei n'eut que faire de cette leçon, se retenant de lui rétorquer quelque chose d'acerbe pour simplement gagner du temps.
Finalement, l'ex-conseiller daigna leur parler de la mission qu'il leur avait réservé : ramener un animal vivant entre les volcans et à l'origine des éruptions. La partie n'était pas jouée d'avance, puisqu'il proposait cette mission afin de les tester. La créature visée serait donc un concentré de puissance censé leur résister suffisamment pour mettre en évidence leur puissance magique. Le challenge devenait enfin intéressant. Si Rei ne disposait pas déjà d'un scorpilon, il aurait peut-être songé à capturer cette bête, mais l'éliminer serait sans doute plus simple.
A titre d'aide personnelle, il ressortit les deux flacons mystérieux observés plus tôt dans le chalet avant de leur tendre. Hiruzen présenta ces deux récipients comme contenant une drogue annihilant les effets de la chaleur. Une drogue, pas une potion ou un tonique, une drogue... Rei inspecta le flacon tendu d'un regard méfiant avant de le faire disparaître à son tour sous ses vêtements.

Après avoir annoncé le contenu de la mission, Hiruzen se proposa de les tester. Le Général d'Oracion Seis s'attendit à l'affronter brièvement, au lieu de quoi l'alcoolique en kimono décida de faire déferler sa puissance. La vague d'énergie fut colossale mais n'impressionna pourtant pas Rei plus que nécessaire. Après tout, il avait déjà eu à combattre un dragon !
Le souffle dégagé par la libération de magie fit claquer son Oracion Cape autour de sa tête et le rouquin se couvrit le visage de son bras droit afin d'éviter de recevoir des projections.
Quand bien même cette puissance magique n'atteignait pas ce qu'avait pu rencontrer Rei, elle restait tout de même bien au-dessus de la sienne. Ce pouvoir lui faisait envie et il aurait pu donner n'importe quoi pour se l'approprier dans l'instant. Mais sans difficulté, la récompense était moins savoureuse. Emettant un hochement de tête approbateur, Rei approuva cette petite démonstration :


- Jolie performance, j'espère que le chemin sur lequel tu nous conduis nous permettra d'espérer ce niveau bien assez tôt.

L'homme en kimono ne sembla pas relever sa remarque et jeta une bille violette à Alowin, la présentant comme une pilule permettant d'améliorer temporairement sa puissance magique afin de faire face à notre cible. Une lueur de convoitise s'alluma dans les yeux du kinésiste. Qui sait quels exploits il pourrait accomplir avec une pilule de ce genre ?

Suite à ses dernières paroles décrivant la créature à capturer comme étant d'une puissance équivalente à celle libérée plus tôt, il laissa enfin les deux mages noirs partir en direction des volcans afin de mener à bien leur mission. Dès qu'ils eurent tournés le dos à leur hôte, Rei chuchota à Alowin :


- Dis moi que tu as déjà prévu d'analyser le contenu de cette pilule pour pouvoir en produire toi-même. Si tu sais préparer des poisons, tu arriveras bien à synthétiser ça, non ? Rassure-moi et fais moi au moins croire que tu as une quelconque utilité. conclut-il avec un clin d'oeil moqueur.

Le contenu de cette pilule intéressait sans doute autant Alowin que Rei. L'assassin professionnel devait lorgner sur cette bille violette qui lui conférerait plus tard un gain de puissance significatif afin de combattre la créature recherchée.
Le chalet rapetissait déjà lorsque Hiruzen s'adressa une dernière fois à eux, leur annonçant qu'il voulait la bête vivante. Le tout, dit le plus simplement possible avant de claquer sa porte...

Autant combattre une bête locale ne lui posait pas de problème, même en soupçonnant qu'il s'agissait de la bête la plus rare de l'île, autant il doutait de ses capacités à la ramener vivante avec eux, du moins sans trop user de la force.


- Euh... Supposons que la bête légendaire à l'origine de ces explosions volcaniques soit un simili-phénix, comme mentionné dans nos archives. Tu peux m'expliquer comment on va capturer un foutu oiseau sans filet ni corde, sachant qu'il va cramer tout ce qui bouge ? Je veux bien pouvoir le traîner un peu avec ma magie mais sur la moitié de l'île, on risque de rentrer en sentant le roussi. concéda Rei en marchant aux côtés de sa partenaire préférée.
Alowin Ronslay
Mage d'Oracion SéisMage d'Oracion Séis

avatar

Messages : 447
Date d'inscription : 02/05/2012
Âge : 22
Guilde : Oracion Séis
Magie / Malédiction / CS : Sakkaku no Maho / Magie de l'illusion
Magie / CS Secondaire : Nightmare Eyes

- Caractéristiques du Mage -
P.M.: 3.620
Statut: Mage de Rang A
Renommée : Mage Réputée
MessageSujet: Re: La chasse aux origines [Pv Rei Tendo]   Dim 23 Oct - 19:29




Rei réagit de la manière la plus délectable. Le jeune homme libéra une aura meurtrière à l’encontre de sa partenaire, qu’elle gratifia d’un sourire en coin. Hiruzen, de son côté, sembla peiné par son intervention et son empressement. La jeune femme haussa les épaules, après tout ils étaient là dans un but précis, pas pour contenter un vieil homme aussi puissant puisse-t-il être. Sa remarque à la Main Noire fit sourire la jeune assassin ; pensait-il réellement que Rei était incapable d’apprendre patiemment et de s’investir ? Il n’aimait juste pas perdre de temps avec le futile. Après un petit instant de réflexion, il se décida de leur révéler la tâche qu’il souhaitait leur confier. Visiblement il s’agissait d’aller à la rencontre d’une créature légendaire qui dormait au fond de l’un des deux volcans. Dans ce but, et afin de supporter la chaleur de la lave en fusion, il leur confia une potion de Nébula Cendrée, une drogue aisée à concevoir, qui annihilait tout effet de chaleur. Mais l’ingrédient à la base de cette potion était une plante extrêmement rare qui ne poussait que dans deux endroits et selon des critères bien précis.

L’ancien Conseiller libéra ensuite sa puissance. Celle-ci était écrasante et si Rei se contenta de frimer en plaçant son bras devant son visage, la jeune femme se sentit mal pendant une demi-seconde. La puissance de leur hôte lui avait posé un poids énorme sur les épaules et l’avait privé de sa respiration rien qu’un instant. Mais c’était un instant de trop. Alowin enviait cette puissance tout en méprisant le geste de cet homme. Elle savait pertinemment qu’un jour ce pouvoir serait sien. Et puis le pouvoir ne se résumait pas seulement à un amas toujours plus important de puissance magique. Bientôt, grâce à Rei, elle serait puissante, capable de jouer sur le même échiquier que Louis et Lucifer, prête à faire régner la peur dans ce Royaume définitivement trop tranquille. Hizuren mit sa main dans sa poche, puis lui lança une petite pilule violette. D’après ses dires, c’était un concentré de Violette Eternelle, une plante extrêmement rare qui avait pour propriété d’accroitre le pouvoir magique. Seulement, les propriétés de cette plante s’estompaient rapidement après été cueillie, rendant la création d’une telle drogue particulièrement ardue. La jeune femme regarda la pilule sous toutes ses coutures avant de la ranger dans une petite bourse en cuir à l’intérieur de son keigogi. Rei et Alowin se mirent ensuite en route vers le centre de la Terre et son coéquipier ne mit pas longtemps à lui demander si elle pourrait reproduire ce concentré de Violette Eternelle.

Au risque de te décevoir, je suis herboriste, pas chimiste. Mais si tu me trouves les bons ingrédients, je pourrais essayer de faire des potions. Seulement il n’y a rien de plus rare que cette plante et rien de plus difficile à manipuler. Mais si tu veux on se fera un petit tour dans les montagnes. Une fois que tout cela sera fini bien sûr.


Alors qu’ils s’étaient déjà bien éloignés du chalet, la voix d’Hiruzen se fit entendre. L’ex-Conseiller ne leur demanda pas moins que de ramener la bête vivante. Sans doute espérait-il en faire son familier. Mais si affronter la bête et en rapporter un trophée était possible, la ramener vivante s’avérait bien plus ardu. Les deux partenaires reprirent leur route sur le versant du volcan. L’inclinaison de la pente ne faisait que s’accentuer à mesure qu’ils progressaient, mais heureusement la végétation se faisait de moins en moins dense. Rei entama la conversation, lui demandant si elle avait une idée sur la manière de faire le chemin en sens inverse, accompagné de ce qu’il prévoyait être un phénix peu coopératif.

Ce qui me préoccupe pour l’instant c’est la manière dont nous allons entrer dans le volcan ?


Yuurei prit ensuite quelques instants pour réfléchir à la question du rapatriement de la créature. Elle pouvait essayer de créer une illusion empêchant la créature de se servir de ses ailes. Mais il y avait trop d’inconnues pour échafauder leur plan dessus, et puis rien ne disait qu’ils auraient effectivement affaire à un Simili-Phénix. Peut-être que l’un de ces démons légendaires habitait les entrailles de ce volcan. Ce fut lorsqu’elle entendit une liane claquer non loin d’eux qu’elle eut ne révélation. La flore était pleine d’atouts, il suffisait de se pencher pour récupérer tout ce dont ils avaient besoins. Avec les Voratica Lianeuse, ils pourraient réaliser des pièges et les dards des Voratica Vénéneuses pouvaient constituer un puissant neurotoxique capable d’endormir n’importe quelle créature. Et ils devaient impérativement se procurer au moins de la Vénéneuse s’ils espéraient pouvoir réaliser leur mission sans trop de difficultés. L’assassin s’arrêta, un large sourire sur le visage.

Finalement il semblerait que je vais pouvoir te prouver mon utilité plus tôt que prévu. C’est l’heure de la cueillette le rouquin.


Elle expliqua rapidement son plan à la Main Noire : se laisser attaquer par les Voratica pour récupérer les lianes et le poison. Hiruzen ne leur avait pas donné d’ultimatum, ils pouvaient donc se permettre de se préparer avant d’aller affronter la créature. La flore était bien trop calme, la jeune femme allait devoir mettre la main à la pâte pour la réveiller, en espérant que Rei ne prendrait pas trop son temps pour contre-attaquer et la protéger. La jeune femme tira son kodachi, puis utilisa la chaîne pour faire tourner son arme au-dessus de sa tête. Elle la libéra finalement, faisant décrire à Shitsubou no Hakujin un arc de cercle parfait qui trancha un certain nombre de plantes autour d’elle. Si avec cela il n’y avait pas de réactions de la part de la flore, ils pourraient toujours se contenter de cueillir.

Game Master

avatar

Messages : 1584
Date d'inscription : 26/09/2011
Magie / Malédiction / CS : All Mighty
MessageSujet: Re: La chasse aux origines [Pv Rei Tendo]   Mar 25 Oct - 18:35
La flore ne fit aucun mouvement, au grand regret d'Alowin qui pensait pouvoir recueillir des Voratica Lianeuse et Vénéneuse comme on cueille de l'herbe. L'assassine ne devait pas être allé au bon endroit. Les plantes ne bougent pas, sauf les ents. Bien que ces plantes soient courantes dans l'île, cela ne veut pas dire qu'il suffit de se baisser pour en avoir. Peut-être qu'en cherchant à un autre endroit ?

Mais les mouvements de Yuurei ne passèrent pas inaperçus. Des têtes sorties des buissons près d'eux. C'étaient des Autruches Calouches. Exactement, quatre membres de cette espèce. Elles s'avancèrent vers les visiteurs de leur forêt pour voir s'ils n'avaient pas à manger sur eux. Leur approche était curieuse et pas du tout avec une intention malveillante. De plus, s'ils se laissaient monter, ils étaient étonnamment rapides, aveugles comme des taupes, mais rapides. Mais ô combien agaçantes ! Car une fois qu'elles ont ''adopté'' quelqu'un, elles restent coller à lui, qu'importe la situation. Le plus perturbant, c'est leur air ahuri qui, à force de rester à côté des personnes, énerve bien des gens. Les autruches avaient jeté leur dévolue sur Rei. Elles commencèrent à vouloir le pincer gentiment pour réclamer à manger.

D'un coup, le volcan le plus loin des deux membres d'Oracion Seis explosa. Un indice peut-être sur la localisation de la bête à capturer ?

Comment réagiront les assassins devant cette ''invasion'' ?


Intervention GM: Vous ne trouvez pas de plantes, mais quatre Autruches Calouches [100PM] qui semblent aimer Rei.
Rei Tendô
La Main NoireLa Main Noire

avatar

Messages : 763
Date d'inscription : 08/07/2012
Âge : 23
Guilde : Oracion Séis
Magie / Malédiction / CS : Nenriki no Mahô / Télékinésie

- Caractéristiques du Mage -
P.M.: 5.470
Statut: Mage de Rang A
Renommée : Mage Célèbre
MessageSujet: Re: La chasse aux origines [Pv Rei Tendo]   Mer 26 Oct - 16:52

Alowin n'apporta pas de réponse directe à la question de Rei. Leur progression lui semblait interminable et la seule idée qui parvint finalement à sa partenaire fut d'utiliser les plantes locales afin d'en tirer leur potentiel toxique pour affaiblir la créature à capturer. Le rouquin restait tout de même sceptique sur cette approche tactique. Quand bien même ils arriveraient à concocter un poison suffisamment efficace, encore faudrait-il arriver à l'appliquer sur leur cible. Si la bête recherchée était capable de déclencher des éruptions volcaniques, Rei doutait de l'atteindre aussi facilement.

Il continuait de marcher à côté d'Alowin, posant de temps en temps sa main sur la poche interne de son long manteau noir, tâtant la présence du flacon donné par Hiruzen afin de se rassurer. Le mage noir avait connu quelques épisodes marquants avec le feu, que ce soit durant son enfance ou ces quelques années passées à œuvrer en tant que mage noir. Il avait ainsi développé une certaine appréhension à l'égard de cet élément qui ne lui plaisait guère. Les hommes avaient su maîtriser le feu afin de l'utiliser à leur avantage mais aussi au détriment des autres.

L'illusionniste s'arrêta brusquement en lui annonçant l'heure de la cueillette, faisant tournoyer son arme avant de la libérer pour faucher un maximum de végétaux dans les environs. Si le coup porté fut remarquablement efficace, la réponse donnée par la flore tarda à se manifester. De longues secondes s'écoulèrent, durant lesquelles un silence pesant se fit ressentir. La nature étant attaquée, elle se fit silencieuse, aucun animal ne produisant désormais le moindre bruit.


- Bon, on va dire que c'est l'important, c'est d'essayer, n'est-ce pas ? lança Rei d'un ton sarcastique.

La Main Noire regarda Alowin, attendant qu'elle lui décoche son plus beau regard assassin. Il ne pouvait pas vraiment se moquer de sa partenaire car elle avait tout de même eu une idée tenant la route, contrairement à lui. Cependant, la répartition habituelle des tâches faisait qu'il lui laissait généralement le soin d'inventer diverses tactiques avant de sortir les muscles.

Les buissons non-fauchés remuèrent brièvement, puis une nouvelle fois plus intensément. Quelque chose se déplaçait vers eux et arrivait rapidement. Rei fit face au bruit et, alors qu'il s'apprêtait à décimer la végétation restante, plusieurs têtes firent leur apparition. Quatre autruches calouches les fixaient de leur regard dénué d'intelligence, se demandant certainement ce que pouvaient bien faire deux humains tout de noir vêtus dans leur terrain de jeu.
D'une démarche d'abord hésitante puis de plus en plus assurée, les autruches calouches s'approchèrent du duo d'Oracion Seis. Rei ne savait comment réagir pour l'instant, les quatre rapaces ne présentant manifestement aucune animosité à leur égard.

Les oiseaux les plus myopes du royaume s'amassèrent autour de Rei, l'un d'eux le pinçant de son bec et piaillant pour réclamer à manger.
Rei se couvrit le visage d'une main d'un air dépité, soufflant d'exaspération.


- D'abord des lapins totalement cinglés au Manoir Oblivion me prenant pour leur chef et maintenant des autruches calouches qui décident de venir me coller. Mais c'est quoi le problème avec ces animaux ?

Devant l'insistance des autruches, Rei finit par craquer et tira une ration de biscuits secs de ses poches avant de la partager entre les quatre oiseaux affamés. Il leur jeta des morceaux de nourritures un peu plus loin afin que les autruches arrêtent de le coller, en lâchant un bref ''connerie de nature !''. Sa manœuvre n'eut pas l'effet escompté puisque le quatuor revint immédiatement vers lui.

Une explosion phénoménale retentit, les entrailles de la terre se déchirant pour expulser son magma par le cratère du volcan le plus éloigné de leur position. Les tremblements accompagnant le bruit colossal parvenant à leurs oreilles surprit Rei. Si leur cible était capable d'un tel spectacle, la partie était loin d'être jouée. Son attention délaissa les autruches quelques instants pour se focaliser sur la source de ce vacarme.
Le mage noir s'adressa alors à sa partenaire, émettant une idée lui passant par la tête.


- On a quatre moyens de transports sous le coude et un volcan plutôt éloigné. Le hic, c'est que même avec des culs de bouteille sur le bec, ces autruches seraient incapables de discerner leur père de leur mère. Si ces bêtes se laissent monter, je peux toujours guider et dévier la mienne avec ma magie. Tu penses pouvoir faire de même ?

D'une main hésitante, Rei tenta une approche plus amicale des autruches calouches en tentant de leur caresser le cou.

- Simple question un peu idiote : tu n'aurais pas de quoi fabriquer des brides pour faciliter la chevauchée, à tout hasard ?
Alowin Ronslay
Mage d'Oracion SéisMage d'Oracion Séis

avatar

Messages : 447
Date d'inscription : 02/05/2012
Âge : 22
Guilde : Oracion Séis
Magie / Malédiction / CS : Sakkaku no Maho / Magie de l'illusion
Magie / CS Secondaire : Nightmare Eyes

- Caractéristiques du Mage -
P.M.: 3.620
Statut: Mage de Rang A
Renommée : Mage Réputée
MessageSujet: Re: La chasse aux origines [Pv Rei Tendo]   Mar 1 Nov - 20:12




Un agacement profond se fit sentir chez la jeune mage, lorsqu’elle constata l’échec de son plan. Les Voraticas, pourtant supposées être courantes sur l’île, ne firent pas mine de se montrer. Pas même une petite liane ne vint riposter et cet échec fut d’autant plus important qu’il suscita une petite pique chez Rei. Alowin s’apprêtait à répliquer, lorsque des buissons se mirent à bouger. Bon, après tout il valait mieux une réaction tardive que pas de réaction du tout. Alors qu’elle se tenait prête à se protéger d’une réaction quelconque de la nature, sabre en avant, elle fut surprise de voir surgir quatre Autruches Calouches. Son agacement augmenta encore d’un cran à la suite de cette rencontre. Ces volatiles faisaient partie d’une espèce rare de l’ile et les deux membres des Oracions tombaient sur eux par le plus grand des hasards. Mais pour ce qui était de trouver une plante commune, là il n’y en avait aucune prête à se montrer. La jeune femme donna un coup de pied dans une racine qui trainait là, puis rengaina son arme en voyant l’attitude amicale des volatiles.

Elle se prit même à rire en voyant Rei incapable de s’en défaire, les Autruches l’ayant visiblement pris pour leur mère. Son camarade pestait de son côté, visiblement l’insistance des créatures ne lui plaisait pas plus que ça. Il parla de lapins au Manoir Oblivion, ce qui fit tiquer la jeune femme. Elle avait entendu de nombreuses légendes sur cet endroit qui devait renfermer un grand nombre de trésors. Le rouquin ne lui avait jamais parlé d’un voyage dans cet endroit, cela ferait une conversation pour le chemin du retour.

Elle fut sortie de ses pensées par l’explosion du volcan le plus éloigné. Les deux volcans n’étaient certes pas considérés comme éteints, mais il fallait évidement que ceux-ci entrent en éruption le jour où les mages noirs arrivaient sur l’île. Alowin utilisa sa notion en Kanso pour faire apparaitre deux foulards. Elle les humidifia avec de l’eau contenue dans une gourde, puis en utilisa un pour se couvrir le visage et donna l’autre à son compagnon. Si le volcan entrait en éruption, ce dernier risquait de libérer des cendres extrêmement chaudes qui risquaient de les asphyxier. Ils allaient devoir se déplacer rapidement pour rejoindre leur destination, en évitant d’être ralentis par les phénomènes naturels. La jeune femme donna un nouveau coup de pied dans la racine devant elle, pestant sur cette flore capricieuse. L’idée de Rei d’utiliser ces volatiles était bonne, elle s’approcha de l’un d’entre eux et lui gratta le cou pour voir s’il l’acceptait. Elle hocha de la tête, répondant à la question de Rei concernant sa capacité à orienter l’autruche. Ces créatures étaient peut-être stupides et myopes, mais leur odorat était très développé. Avec sa magie, elle devrait être capable de créer une piste à partir d’une odeur agréable pour l’autruche. Et puis la jeune femme se fit la réflexion que si Rei partait sur le dos de l’une d’entre elles, les autres s’empresseraient de le suivre.

La Main Noire lui demanda si elle avait de quoi brider les créatures. Alowin utilisa une nouvelle fois sa notion en Kanso pour faire apparaitre quatre torchons qui lui servaient dans ses occupations d’Herboriste. Perdre du matériel comme ça ne l’enchantait guère, mais elle pourrait toujours rajouter cette dépense sur les frais de Rei. Elle accrocha les essuies deux à deux, en donna une paire à Rei pour qu’il puisse s’en servir comme brides. Elle tenta ensuite de monter sur l’autruche qu’elle câlinait depuis quelques instants. La créature allait-elle se laisser faire ?

Je pense que si tu pars devant, les autre suivront sans trop de difficultés. Si jamais ça ne marche pas, je guiderai la mienne avec une illusion, ça devrait passer. Entre les deux volcans il y a une grotte. Si l’éruption devient trop dangereuse, on ira se réfugier là-bas, les légendes racontent que cette grotte relie les volcans entre eux.



Spoiler:
 
Game Master

avatar

Messages : 1584
Date d'inscription : 26/09/2011
Magie / Malédiction / CS : All Mighty
MessageSujet: Re: La chasse aux origines [Pv Rei Tendo]   Mar 8 Nov - 15:12
Les deux assassins avaient pris les autruches comme montures. Il fallait que les deux mages noirs s'accrochent bien, monter une autruche n'est déjà pas chose aisée, mais monter une autruche calouche et rester dessus, voilà un défi de taille, espérant que les deux généraux sont bien accrochés à leurs brides au risque de tomber pendant leur trajet à une vitesse élevée.

Au moment où Alowin s'approcha d'une autruche, celle-ci voulut la pincer, Yuurei ne semblait pas aussi appréciée que son collègue, rendant la chevauchée moins facile.

Alowin avait bien raison, en partant devant, les autruches suivront celui qu'elles ont choisi, Rei. L'assassine avait raison sur un autre point, il y avait bien une grotte reliant les deux volcans.
Le chemin normal pour accéder au volcan était obstrué par des coulées de lave. à moins d'une surprise ou de retrouver les autruches en poulet flambé, ce chemin n'est pas possible.

Cette grotte était le repère de quelques Komodo, dix individus, et de plusieurs élémentalis pyros. D'ordinaire, les Komodos dorment, mais s'ils voient leurs repas venir à eux, sûr qu'ils ne resteront pas passifs, surtout qu'ils sont friands d'autruches puisqu'ils ont dû mal à les attraper. Avec les êtres humains cependant, ils restent tranquilles, ne gardant qu'un œil ouvert au cas où ses derniers les dérangent. Si cela venait à se produire, les Komodos attaqueraient les trouble-fêtes et les poursuivraient dans toute l'île s'il le fallait, la rancune de cette espèce est très connus. Les élémentalis eux sont de joyeuses petites créatures utilisant leur magie pour se défendre ou pour faire la fête selon la situation. Ici, elles font la seconde possibilité, énervant déjà un peu les Komodos. Cette espèce d'élémentaire est la plus craintive des hommes, sinon ils font la fête, au grand regret des Komodos. Très fiers, ils peuvent défier n'importe qui, s'ils le jugent dignes, ils peuvent même aider les gens.

En s’enfonçant, la grotte se sépare en deux chemins : droite ou gauche. Si les deux généraux veulent s'orienter par le son, ils seront bien embêtés, car des échos peuvent tromper leurs sens et les menés dans la mauvaise direction les menant à l'opposé de là où les mages noirs veulent aller. Le rugissement d'une bête énervée parcourt les fondations de la grotte. Sur le chemin de gauche, si vous êtes attentifs, on peut voir quelques poches de lave. La température à l'intérieur de la grotte est très élevée.
Puisque les autruches calouches collent Rei comme des sangsues, elles le suivront même en enfer.


Intervention GM: Vous avez plusieurs choix. Soit être créatif et vous faire un chemin pour aller au volcan normalement. Soit aller dans la grotte mentionnée par Alowin; où se trouvent toute une faune, si vous choisissez cette option, il vous faudra également faire un chemin à travers les créatures et choisir la bonne route. Dans la grotte, dix Komondos [500PM] et dix élémentalis pyro [1.000PM].
Rei Tendô
La Main NoireLa Main Noire

avatar

Messages : 763
Date d'inscription : 08/07/2012
Âge : 23
Guilde : Oracion Séis
Magie / Malédiction / CS : Nenriki no Mahô / Télékinésie

- Caractéristiques du Mage -
P.M.: 5.470
Statut: Mage de Rang A
Renommée : Mage Célèbre
MessageSujet: Re: La chasse aux origines [Pv Rei Tendo]   Dim 13 Nov - 13:49

Rei se saisit des torchons qu'Alowin venait de faire apparaître afin de confectionner rapidement de quoi pouvoir diriger sa future monture. Lentement, il passa la bride à l'autruche calouche la plus proche, cette dernière se laissant faire sans broncher. Rei n'était même pas sûr que l'animal ne comprenne quoi que ce soit à la situation l'attendant.
Quand ce fut chose faite, il enfourcha sa monture improvisée et vit Alowin en faire de même. Immédiatement, l'ensemble des autruches calouches se regroupèrent derrière celle du rouquin, prête à le suivre partout où il déciderait de les amener. Quelle sensation grisante de se dire qu'il était à la tête de la plus myope des escouades aviaires du royaume...
Le mage noir donna un coup de talon dans le ventre de la créature pour lui intimer l'ordre d'avancer. Le démarrage à pleine puissance de la créature droit devant elle manqua de justesse de le désarçonner, la vitesse de pointe rapidement atteinte par l'autruche calouche dépassant de loin ce à quoi il pouvait s'attendre. Couché sur la monture, cramponné à ses liens, Rei avait les larmes aux yeux à force de fendre l'air avec une telle vélocité. Tirant tant bien que mal sur les torchons pour guider la créature, sa chevauchée fut des plus pénibles, lui paraissant interminable. Jetant curieusement un regard derrière lui, il put apercevoir le reste de son escorte se mouvoir à une vitesse inconcevable, arrachant la verdure sur leur passage. L'inertie était telle qu'il était à peu près certain de se tuer s'ils venaient à percuter un arbre...

Apercevant une ouverture sur le flanc du volcan le plus proche, Rei hésita une seconde puis guida sa monture pour qu'elle prenne la direction de cette entrée sinistre. Le kinésiste tira alors brutalement sur les rennes afin de faire freiner l'autruche calouche, de peur que celle-ci ne rate l'entrée et vienne s'écraser violemment contre la paroi rocheuse. Se retournant vers une Alowin décoiffée au possible, Rei eut un sourire moqueur mais s'abstint de l'énerver maintenant que les choses intéressantes allaient débuter.


- On entre ? demanda-t-il faussement, sachant pertinemment que la monture de sa partenaire ne lui demanderait pas son accord pour suivre la tête de groupe.

Rei donna un nouveau coup à sa monture qui se précipita moins rapidement cette fois dans les souterrains du volcan, les rugissements des komododos présents en son sein devant effrayer quelque peu l'autruche. Quelque chose excitait sans doute ces bestioles habituellement paresseuses. Des vagues de chaleurs de plus en plus puissantes se dégageaient des profondeurs de la grotte. Après avoir suffisamment progressé, le mage noir décida finalement de mettre pied à terre, marchant en tête de l'escouade afin de prévenir toute attaque pouvant surgir des environs. Cette grotte serait certainement hostile et si leur cible pouvait se trouver à l'intérieur, mieux valait éviter d'être désarçonné par la panique des oiseaux myopes.


- Je pense qu'on va bientôt devoir se servir de la potion. On emmène quand même les autruches ou on les laisse là pour les récupérer au retour ? questionna Rei qui n'était pas contre l'idée de continuer à pied.

Au loin, il croyait apercevoir la grotte se séparer en deux couloirs. Le problème, c'est qu'il pouvait entendre l'agitation de nombreuses créatures devant lui. Le criminel ne pensait pas faire partie de la liste des repas des komododos, visiblement dérangés par des élémentalis pyro. Un ballet de feux follets était visible et se reflétait sur les parois rocheuses. Si le duo traversait cette ''aire de jeu'' à pied, peut-être pourraient-ils s'en tirer indemne, ou du moins sans causer trop de raffut pour la faune locale.

Rei mit une main dans sa poche, agrippant la fiole remise par Hiruzen, prêt à la boire en urgence si ça sentait trop le roussi. Puis, prenant de faux airs de gentleman, il regarda une Alowin visiblement en colère contre lui. Il effectua alors une courbette en tendant le bras et lança d'un air narquois :


- Si Mademoiselle veut bien se donner la peine d'avancer...
Alowin Ronslay
Mage d'Oracion SéisMage d'Oracion Séis

avatar

Messages : 447
Date d'inscription : 02/05/2012
Âge : 22
Guilde : Oracion Séis
Magie / Malédiction / CS : Sakkaku no Maho / Magie de l'illusion
Magie / CS Secondaire : Nightmare Eyes

- Caractéristiques du Mage -
P.M.: 3.620
Statut: Mage de Rang A
Renommée : Mage Réputée
MessageSujet: Re: La chasse aux origines [Pv Rei Tendo]   Lun 21 Nov - 0:02




Alowin avait vu juste. Les créatures avaient adopté Rei et peut-être même son comportement. En effet, lorsque l’assassin s’approcha de l’une d’entre elles pour la chevaucher, celle-ci la pinça. Si Yuurei resta de marbre pour ne pas subir les répliques cinglantes de la part de son compagnon, la jeune femme visualisait mentalement la volaille flambée qu’elle allait déguster ce soir. Alowin passa la bride improvisée autour du cou de l’autruche avant de monter sur sa croupe. Cette dernière se regroupa avec ses congénères autour de Rei qui faisait désormais office de mère. Lorsque ce dernier donna un coup de talon, toutes les autruches se mirent à avancer au pas de course. Le démarrage brutal manqua de désarçonner la jeune femme. Les volatiles atteignirent rapidement leur vitesse de pointe, couvrant en quelques secondes une distance qui leur aurait pris un temps fou. Les créatures fonçaient tête baissée, à la manière d’un mage de Fairy Tail, détruisant tout sur leur passage. Alowin, qui fermait la marche, priait pour que son camarade soit capable d’arrêter à temps sa monture. Dans le cas contraire, ils se retrouveraient tous deux morts et Kite n’auraient plus rien à craindre d’une potentielle rébellion.

Les deux assassins firent par apercevoir la grotte et la Main Noire tira de toutes ses forces pour freiner sa monture, arrêtant tout le groupe par la même occasion. La jeune femme aurait apprécié pouvoir poser un pied à terre, mais son camarade ne lui en laissa pas la possibilité. Après une question qui n’en était pas une, ce dernier s’aventura dans la grotte, emmenant tout ce beau monde avec lui. L’assassin se serait aussi bien passé de son sourire narquois. Alowin profita de la cadence plus lente du groupe pour se recoiffer de manière à ne pas avoir ses cheveux dans la figure en plein combat. Dans cette grotte, la chaleur était de plus en plus étouffante. Alowin avait l’impression de revivre l’expérience du Temple Amaterasu. Des rugissements ce faisaient entendre, rebondissant en écho contre les parois du tunnel ; probablement des Komododos, les seules créatures de l’île pouvant supporter une telle température. À chaque mètre parcouru, la température augmentait, et régulièrement des vagues de chaleur se propageaient à travers le couloir.

Rei fini par mettre pied à terre, les rugissements des komododos se faisant de plus en plus forts. Le rouquin avait certainement peur que les volailles soient effrayées par les créatures. La Main Noire ouvrait la marche et Yuurei la fermait. Son compagnon se retourna, lui demandant s’ils devaient laisser les créatures sur le chemin pour qu’elles se reposent en attendant leur retour. La jeune femme essaya de se frayer un chemin vers Rei, mais les autruches ne semblèrent pas apprécier la familiarité avec laquelle l’assassin abordait leur nouvelle maman. Se débarrasser de ces stupides oiseaux allait se révéler bien plus compliqué que prévu. De plus ces dernières se mettaient à piailler, maintenant qu’elles n’avaient plus à les transporter et ce bruit incessant allait vite agacer la jeune femme.

Si cela n’avait tenu qu’à moi, on les aurait abandonner à l’entrée de la grotte ces poulets. De toute manière je ne suis pas sûr que tu puisses leur faire comprendre qu’elles doivent rester ici. Allez, montre nous ce que tu sais faire maman !


Alowin réussi enfin à rejoindre la tête de leur petit groupe, malgré des protestations bien exprimées par les autruches. Ils finirent par apercevoir deux couloirs au loin. Leur tunnel se séparait donc en deux voies et rien n’indiquait laquelle était la bonne. Le rugissement d’une créature se fit entendre au loin. Le son était déformé par l’écho et se mêlait aux rugissements des Komododos, si bien qu’Alowin ne pouvais dire à quel espèce ce bruit appartenait. Le groupe arriva enfin au niveau de l’embranchement et Rei, en bon gentleman, lui laissa décider de leur route. La jeune femme lui jeta un regard furieux, sachant pertinemment que si elle se trompait, il se garderait bien de ne pas l’oublier. Heureusement pour elle, si le son résonnait à travers l’ensemble de la grotte, ce n’était pas le cas de la lumière. Elle devait donc faire le choix entre un chemin très faiblement éclairé et un autre bien plus lumineux. En effet celui de gauche était illuminé par instant par des boules de lumière. Mais plus important encore, des poches de lave pouvaient être observées, glissant le long des parois. La chaleur de ces coulées émettait une lumière faible, mais suffisamment forte pour être perçue. Alowin prit donc la voie de gauche, s’arrêtant après quelques mètres pour laisser à nouveau Rei mener.

Tu ne pensais quand même pas que je ne t’avais emmener que pour tes beaux yeux? Allez, fait donc ton boulot et protège moi !


Lui glissa-t-elle en lui donnant une petite tape dans le dos.


Spoiler:
 
Game Master

avatar

Messages : 1584
Date d'inscription : 26/09/2011
Magie / Malédiction / CS : All Mighty
MessageSujet: Re: La chasse aux origines [Pv Rei Tendo]   Mar 22 Nov - 19:17
Les deux assassins avaient préféré le chemin de la grotte. Ils avaient certes mis pieds à terre, mais ils avaient emmené avec eux les autruches, de toute manière, ayant adopté Rei, les autruches l'auraient suivi quoiqu'il arrive.

Les deux généraux d'Oracion Seis avaient cheminé jusqu'au carrefour sans difficulté. Pendantleur traversée les élémentalis s'étaient cachés d'eux, seul un téméraire avait osé se mettre en travers de leur route. Les Komodos n'ayant rien contre les humains s'étaient rendormis. Au moment où les deux mages noirs arrivèrent à l'embrochement, les Komodos se réveillèrent tous. Ils avaient repéré les autruches amenées par Rei. Les Komodos leur firent donc la course-poursuite pour attraper et manger les volatiles, mais les oiseaux se collaient comme une sangsue à Rei. Leur frénésie est telle qu'ils se moquent s'ils subissent des blessures.
Comment allaient-ils réagir face à ça ?

Sur le chemin de droite, les généraux peuvent entendre une explosion et sur le chemin de gauche, le rugissement d'une bête.

Alowin avait choisi le chemin de gauche, mais face à cette ruée vers eux, peut-être changera-t-elle de chemin ? Les chemins de la grotte s'élargissent pour former une sorte de salle. D'ailleurs, l'entrée des salles est occupée par un Torii. La sortie des salles est occupée par plusieurs Toriis.
Si les deux assassins continuent sur le chemin de gauche, après le Torii, dans la salle, se trouve un wyvern pyro.
Si les deux généraux d'Oracion Seis changent d'avis et prennent le chemin de droite, ils tomberont après le Torii, dans la salle, un Simili-phénix.

Quels chemins les mages noirs allaient-ils choisir ?


Intervention GM: Les Komodos ont repérés les autruches et veulent les manger. Les autruches, elles, se collent à Rei, pour éviter de finir en repas. Les komodos se fichent de s'ils sont blessés. Vous avez pris le chemin de gauche, mais dans la fuite allez vous changer d'avis?
Rei Tendô
La Main NoireLa Main Noire

avatar

Messages : 763
Date d'inscription : 08/07/2012
Âge : 23
Guilde : Oracion Séis
Magie / Malédiction / CS : Nenriki no Mahô / Télékinésie

- Caractéristiques du Mage -
P.M.: 5.470
Statut: Mage de Rang A
Renommée : Mage Célèbre
MessageSujet: Re: La chasse aux origines [Pv Rei Tendo]   Mer 23 Nov - 23:33

Alors que Rei effectuait sa petite courbette d'un air narquois, Alowin choisit la direction à prendre avant de lui donner une tape dans le dos. Sa partenaire lui intima de reprendre son rôle de protecteur, le replaçant ainsi en première ligne. Si la situation n'était pas aussi dangereuse, on aurait presque pu voir deux gamins jouer à Chat perché.

Le rouquin allait lancer une pique cinglante mais sa réplique se coinça dans sa gorge lorsque les autruches calouches foncèrent dans sa direction et le percutèrent pour se coller contre lui, visiblement effrayées par leurs arrières. Jetant un œil dans cette direction, le kinésiste pu observer un détachement de Komododos leur foncer dessus, gueules ouvertes et prêts à venir se repaître de leurs montures. Il ne manquait vraiment plus que ça.

D'un mouvement du bras, Rei écarta l'ensemble des autruches calouches avant d'asséner une frappe magistrale dans la gueule du premier prédateur, relayée par sa magie sur plusieurs mètres. Le coup ainsi porté devait sans doute avoir mis la gueule du reptile dans un sale état mais le komododo revint à la charge avec ses congénères. Leur soif de déchiqueter de l'autruche était clairement perceptible et rien n'était en mesure de les détourner de leur objectif primaire.


- Mais allez, cassez-vous, faites quelque chose mais ne restez pas plantées là! s'énerva Rei sur les autruches calouches qui se collaient de nouveau à lui avec leurs regards respirant la crétinerie.

Rei effectua une accélération pour envoyer un coup de pied circulaire dans la mâchoire d'un autre reptile, le détournant ainsi de sa course avant de le renvoyer rouler parmi ses congénères, freinant quelque peu leur progression. Les komododos se relevaient encore et encore, n'abandonnant jamais l'idée d'atteindre leur repas.
Au même instant, un rugissement colossal fit trembler les parois du couloir gauche n'annonçant rien de bon dans ses profondeurs. Le rugissement fut accompagné d'une nouvelle bouffée de chaleur tandis que d'autres explosions retentissaient dans le couloir de droite, auparavant laissé de côté.

Rei aurait facilement pu faire de la bouillie de ces créatures mais il risquait de provoquer la colère des autres habitants de ces grottes en se risquant à cette option. Dans l'immédiat, le mage noir avait pensé laisser les komododos dévorer les autruches calouches. Ainsi, leur problème serait résolu et les reptiles retourneraient à leur sieste. Toutefois, l'aide des volatiles pourrait toujours être utile lorsqu'il faudrait ramener leur cible au chalet de ce fameux Hiruzen.
Son choix s'orienta finalement sur une option beaucoup plus viable le temps de trouver une solution à ce problème mineur. Le kinésiste posa un genou à terre pour se placer dans une position plus confortable et tendit ses bras devant lui, paumes ouvertes en direction de ses adversaires du moment.


- Toomei shooheki! lâcha-t-il dans un murmure.

Le mage noir érigea une barrière quasi-transparente les maintenant hors d'atteinte de leurs agresseurs. La barrière magique obstrua ainsi l'ensemble de la grotte juste avant la séparation des deux tunnels. Rei leur offrit ainsi la possibilité d'emprunter tout de même l'une ou l'autre des directions malgré leur choix initial.
Les reptiles se jetèrent sur sa barrière sans toutefois pouvoir la franchir, leur puissance étant cruellement inférieure à celle de la Main Noire.


- On dirait que ces saletés sont tenaces... Tu as de quoi leur faire croire que les autruches sont parties ou je repousse tout ça une bonne fois pour toutes et on court vers les Torii en espérant qu'ils ne les traversent pas ? Ou on laisse les autruches... Toi qui voulait que je reprenne mon rôle de protecteur... arrête de me porter la poisse comme ça ! lança Rei, dont les veines commençaient à ressortir sur ses mains sous l'effet de la concentration.
Alowin Ronslay
Mage d'Oracion SéisMage d'Oracion Séis

avatar

Messages : 447
Date d'inscription : 02/05/2012
Âge : 22
Guilde : Oracion Séis
Magie / Malédiction / CS : Sakkaku no Maho / Magie de l'illusion
Magie / CS Secondaire : Nightmare Eyes

- Caractéristiques du Mage -
P.M.: 3.620
Statut: Mage de Rang A
Renommée : Mage Réputée
MessageSujet: Re: La chasse aux origines [Pv Rei Tendo]   Sam 3 Déc - 2:19




Alowin pu voir les yeux de Rei s’illuminer, le jeune homme était prêt à lâcher une pique acerbe à sa partenaire. Malheureusement elle n’eut pas l’occasion d’entendre sa bravade, car il fut dérangé par les autruches qui virent se coller à lui, bousculant à nouveau la jeune femme. Des Komododos s’étaient réveillés, bien décidés à croquer de l’autruche. Bousculée par les volatiles, Alowin rencontrait quelques difficultés à compter le nombre précis d’adversaires, mais ils devaient avoir à faire face à une bonne dizaine de ces créatures. La Main Noire tenta par deux fois de repousser les gêneurs, mais rien à faire ces lézards semblaient bien décider à croquer de l’autruche. Pour l’instant les Komododos semblaient davantage vouloir attraper les autruches que s’attaquer aux humains, seulement le comportement de ces bêtes-là était imprévisible et elles avaient la sale habitude de s’attaquer aux adversaires qu’ils jugeaient valeureux. Rei devaient donc prendre garde à ne pas trop les exciter, surtout que ces créatures utilisaient la magie du feu.

Alors qu’ils se débâtaient, tant avec les autruches qu’avec leurs assaillants, les deux camarades entendirent le rugissement d’une créature provenir du chemin de gauche, auquel répondit une explosion sur le chemin de droite. La petite animalerie qui s’était composée autour d’eux commençait à réveiller des créatures plus dangereuses qui sommeillaient dans les tréfonds du volcan. Un petit Elémentalis Pyro s’amusait d’ailleurs à leur tourner autour, comme s’ils n’étaient pas assez occupés comme cela. Le rouquin posa un genou à terre avant de lancer l’un de ses sorts. Une barrière s’érigea entre eux et leurs poursuivants, offrant à la petite équipe quelques instants de répits. Son camarade lui reprocha de lui porter la poisse, mais Alowin était trop occupée à décider de la marche à suivre pour lui répondre. Elle commença par employer les arcanes Kaori et Shu sur les lézards. Elle espérait que reproduire les odeurs et les piaillements des volatiles plus loin dans la grotte serait suffisant pour les faire partir.

Je ne sais pas… On verra bien… Mais de toutes manières, je pense que si on ne s’en débarrasse pas maintenant, on devra les affronter à nouveau au retour. Mais je ne pense pas que ce soit une bonne idée d’utiliser notre puissance maintenant. Fais-moi plaisir, la prochaine fois emmène ton Scorpilon avec toi.


Elle regarda le petit feu follet qui s’amusait au-dessus de leur tête. Les Elémentalis Pyro n’étaient pas originaires de la région, c’était donc étrange d’en rencontrer un dans cette grotte. Un nouveau rugissement, suivit d’une nouvelle explosion se firent entendre. La question « droite ou gauche ? » tournait sans arrêt dans la tête de la jeune femme. Ils devaient rapidement faire un choix… Les explosions pouvaient être dues au magma du volcan soumis à une forte pression, ou à une créature légendaire. Le rugissement pouvait lui aussi être dû à une créature gigantesque, mais aussi être le fruit d’un écho entre les parois. Ils devaient choisir quel chemin emprunter tout en sachant qu’ils ne pourraient peut-être pas explorer les deux endroits. Ils pouvaient également se séparer, mais sans Rei pour la protéger, Alowin avait peu de chance de pouvoir s’en sortir seule si elle tirait la courte paille. Alowin soupira, chaque seconde de perdue était une seconde de plus durant laquelle s’affaiblissait. Alowin jeta à nouveau un œil à l’Elementalis. Ce dernier semblait être intrigué par leur équipe, peut-être avait-il envie de les suivre ?

Tu choisirais quel chemin toi? Celui qui explose ou celui qui hurle?


L’assassin secoua la tête. La voilà qui se ramollissait et qui se mettait à parler à des animaux. Entre droite et gauche ils ne pouvaient vraiment choisir. Il y avait trois solutions : soit seul l’un des accès les menait à une créature rare et prendre un chemin leur ferait perdre du temps. Soit aucun des accès ne les menait à la créature légendaire et ils auraient fait tout cela pour rien. Soit les deux accès menaient à une créature légendaire et auquel cas ils seraient bien embêtés de savoir laquelle des deux intéressait le vieil homme. Alowin fit le pari que les explosions étaient dues à du magma sous pression et décida donc d’entrainer la petite troupe vers les Torii de gauche. Elle attrapa Rei par le col pour lui faire comprendre qu’il était temps de bouger et jeta un regard à la petite créature pour savoir si elle comptait les suivre. Ils se mirent à courir sans se retourner, autruches devant. Yuurei ignorait si ses illusions avaient marchées, néanmoins ils atteignirent les Torii sans encombre. Mais en arrivant dans la salle, la jeune femme eut la bonne surprise de découvrir la raison de ces rugissements. Un Wyvern Pyro se tenait devant eux.

Là on est pas dans la merde Rei!




Spoiler:
 
Game Master

avatar

Messages : 1584
Date d'inscription : 26/09/2011
Magie / Malédiction / CS : All Mighty
MessageSujet: Re: La chasse aux origines [Pv Rei Tendo]   Mar 6 Déc - 18:41
Bien que l'écart de puissance entre les assassins et les créatures locales, leur instinct était aussi plus grand. Les coups que donna Rei furent efficaces et mettaient K.O les poursuivant qui se faisait toucher tellement la différence était grande, mais cela n'empêchait pas les autres de continuer sans se soucier des pertes reçues. Les illusions d'Alowin ne fonctionnaient pas, car même si leur odorat et leur ouïe les trahissaient, les Komodos pouvaient toujours voir que leur repas était devant eux.

La chaleur devait faire perdre la tête à Yuurei pour qu'elle demande à un Elementalis de lui répondre, toutefois ce dernier avait essayé de représenter les dangers des différents chemins. Il n'avait réussi qu'à faire que de grossières représentations d'une tête d'une bête avec des grandes dents et des explosions.

Les généraux d'Oracion Seis avaient choisi le chemin de gauche. Ce chemin menait à une salle, une anti-chambre éclairée par le rougeoiement de la roche devenant magma. Alors gare, à ne pas recevoir de la lave sur vous.

Devant vous, un wyvern pyro très en colère parce que vous avez osé pénétrer son territoire vous crache son feu sur vous pour vous brûler afin que vous soyez cuit à point, car vous serez son prochain repas.
Derrière vous, les Komodos vous ont rattrapé et vous envoient leur invitation à un barbecue dont vous êtes la viande.

Après quelques instants de déflagrations, toutes les créatures se stoppèrent, car un rugissement puissant fait trembler les murs. Ce rugissement vient sans aucun doute de la sortie de cette anti-chambre.

Après ce court instant, le wyvern et les Komodos se disputent pour les autruches qui sont proches de vous en essayant de les attraper avec leurs gueules ardentes, mais comme vous êtes proches, ils ne font pas la différence entre vous et les autruches, donc vous pourrez très bien finir dans une gueule de wyvern ou avec des komodos vous mordant.

L'Elementalis qui vous a suivi lui montre ses petits bras bagarreurs en leur faisant des moulinets signe qu'il est prêt à se battre.
Comment allez-vous faire ?


Intervention GM : devant vous un wyvern pyro (3,500PM), derrière vous les Komodos, vous attaque avec leurs souffles de flammes. Après quelques instants de barbecue, les créatures arrêtent leur attaque à cause d'un rugissement puissant venant de la sortie de la salle. Le wyvern et les Komodos veulent vous mangez et essayent d'attraper les autruches avec leurs crocs.
L'Elementalis pyro (1,200PM) vous accompagnant se joint à vous pour combattre et sera sous le contrôle d'Alowin
Rei Tendô
La Main NoireLa Main Noire

avatar

Messages : 763
Date d'inscription : 08/07/2012
Âge : 23
Guilde : Oracion Séis
Magie / Malédiction / CS : Nenriki no Mahô / Télékinésie

- Caractéristiques du Mage -
P.M.: 5.470
Statut: Mage de Rang A
Renommée : Mage Célèbre
MessageSujet: Re: La chasse aux origines [Pv Rei Tendo]   Ven 9 Déc - 23:33

Les komododos attaquaient sans relâche la barrière magique dressée par Rei. Ce dernier tenait bon, coûte que coûte, afin d'éviter que les créatures ne les submergent. Leur nombre important palliait à leur faiblesse comparée aux deux mages noirs. Alowin tenta de tromper leurs sens mais les reptiles ne se laissèrent pas distraire aussi facilement. Les autruches calouches présentes près de Rei n'arrangeaient pas forcément la situation. Leur regard dénué d'intelligence ne servait à rien de plus à part le mettre en rogne.
La remarque sur son scorpilon n'arrangea en rien les choses. Rei préférait laisser Sasori au Marché Noir ces derniers temps, les missions entreprises étant trop périlleuses pour qu'il ne s'autorise à l'accompagner. Le rouquin s'était d'ailleurs promis de l'entraîner dès son retour. Lors de ses différents voyages, il avait pu observer quelques formes adultes de loin et le résultat valait le coup d’œil.

Alowin le saisit au col, l'informant ainsi qu'il était temps de lever le camp. Rei effectua une pression supplémentaire sur sa barrière magique afin de lui faire donner un choc avant, puis se releva et courut avec Alowin, les autruches et un petit invité s'étant joint à la fête. Il s'agissait d'un Elementalis pyro, de toute évidence heureux de voir un peu d'activité dans sa grotte.

L'illusionniste avait choisi de pénétrer dans le tunnel de gauche et rapidement, un torii fut en vue. Rei espérait que les komododos ne prendraient pas le risque de dépasser cette structure mais ne preit pas le temps de se retourner pour regarder leur réaction. Leurs rugissements lui indiquaient clairement qu'ils n'avaient pas lâché prise. Rei jeta un coup d'oeil par dessus son épaule mais le cri de surprise de sa partenaire lui fit regarder de nouveau droit devant lui.
Les yeux du criminel s'écarquillèrent tandis qu'il comprenait dans quel pétrin ils venaient de se fourrer.


- Alowin, dis-moi que c'est une de tes illusions...

Un wyvern pyro se tenait devant eux, gueule ouverte, rugissant et prêt à envoyer un torrent de flammes capable de les rôtir sur place. La lueur monta du fond de sa gorge pour déferler sur leur groupe, menaçant de les réduire en cendres en quelques secondes. Le sang de Rei ne fit qu'un tour avant qu'il n'érige une protection en demi-sphère devant eux. Le but de sa manœuvre visait à dévier le brasier leur fonçant dessus sans pour autant le stopper net. S'il choisissait de créer une barrage net, le sol sous leurs pieds risquait d'entrer à son tour en fusion, ce qui ne serait certainement pas une bonne chose pour eux.
La déflagration lui brûla les mains et le visage, sa peau commençant à présenter des traces de cloques. La chaleur fut telle qu'il dû fermer les yeux pour éviter de perdre la vue. Une fois l'attaque de bienvenue terminée, Rei se dépêcha d'avaler la potion de Nébula cendrée afin d'éviter de finir en papier-bulles.


- Je gère le wyvern, occupe-toi des komododos ! lui cria-t-il pour couvrir le vacarme des rugissements.

[i]Les mages d'Oracion Seis se trouvaient face à un wyvern dans une grotte. Ce dernier ne pourrait certainement pas prendre son envol, ce qui lui retirait l'un de ses principaux avantages face aux deux mages noirs. Une fois le brasier terminé, un rugissement colossal mit fin aux cris des bêtes présentes dans cette salle pour quelques instants. Le cri effroyable provint des entrailles du volcan. Rei remarqua qu'un autre torii se trouvait derrière le wyvern. Ainsi, cette enclave ne constituait pas le bout du chemin.

La Main Noire observa son adversaire actuel afin de déterminer la stratégie à adopter. Le wyvern lui faisant face mesurait environ quatre mètres de haut et semblait constitué comme tous les membres de son espèce, avec deux pattes postérieures, deux ailes et une gueule capable de déchiqueter un poney en une bouchée. Le regard de Rei ne s'arrêta pas à la bête d'aspect draconique mais se figea plutôt sur le torii présent derrière lui. Une idée germa rapidement et fut celle qu'il décida d'essayer.

Rei se positionna à la manière d'un lanceur de couteau, jambe gauche en avant, jambe droite en arrière, les deux écartées à hauteur de ses épaules. Il arma alors son bras droit en regardant le torii présent à l'entrée précédemment empruntée, tendant sa main dans sa direction. Puis, il resserra son poing pour prendre le contrôle de cet objet traditionnel. Un grondement sourd retentit dans la cave tandis que l'objet se déracinait à vue d’œil.


- TOI, RETOURNE TE COUCHER ! hurla-t-il en ramenant son bras vers l'avant, simulant un jet d'arme.

Dans un sifflement agressif, le torii fila en direction du cou du wyvern, pieds en avant, afin de coincer la bête contre le mur, la gueule vers le plafond. L'absence de bras de la bête l'empêcherait à coup sûr de se dégager de ce collier improvisé l'immobilisant contre le mur.

Le souffle court et plein d'espoir concernant la réussite de son attaque, Rei jeta un œil du côté d'Alowin. Cette dernière était aux prises avec l'armée enragée des komododos mais bénéficiait du soutien indéniable de l'Elementalis pyro.
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: La chasse aux origines [Pv Rei Tendo]   

La chasse aux origines [Pv Rei Tendo]

Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Fairy Tail RPG : Fiore no Oukoku :: 
 :: Mer d'Iridia :: Lémuria
-