Fermer le menu
Ouvrir le menu

Navigation














Partagez | 

 Entre collègues . . . [PV Higuen]

AuteurMessage
Russell Maxwell
Mage de Crime SorcièreMage de Crime Sorcière

avatar

Messages : 167
Date d'inscription : 19/09/2014
Âge : 20
Guilde : Crime Sorcière
Magie / Malédiction / CS : Hi-no Mahô / Magie du Feu
Magie / CS Secondaire : Shunshin no Mahô / Magie de Téléportation

- Caractéristiques du Mage -
P.M.: 2.700
Statut: Mage de Rang B
Renommée : Mage Itinérant
MessageSujet: Entre collègues . . . [PV Higuen]   Jeu 28 Avr - 20:52
“ Entre collègues . . . „

Brrr, aujourd'hui particulièrement, j'avais froid. Même avec tous mes vêtements. Il n'y avait rien à faire. Je me dirigeais vers la Forêt de Tornac. Pourquoi ? Eh bien, il y a de ça quelques jours, une lettre plutôt étonnante me parvint. Elle était de Higuen, un membre de Crime Sorcière lui aussi. Je n'avais pas beaucoup eu affaire à lui, pour ne pas dire juste croiser de loin. Il n'avait pas pu assister à la réunion à cause d'une mission plutôt longue. Il me demandait donc si je pouvais lui faire un récapitulatif de celle-ci. Il y avait peut-être diverses raisons qui le poussaient à me le demander, mais la plus probable était que les autres membres étaient tous occupés. Et puis, rencontré les autres membres, ça n'arrive pas tous les jours. Alors autant faire plus ample connaissances.

J’avais délaissé Eirika pour la journée. Elle qui voulait absolument faire une mission. Et puis, ce n’était pas comme si la situation pouvait-être pire. Je ne savais toujours pas pourquoi elle en avait autant après moi . . . Après la petite réunion, je la rejoindrai au plus vite, sinon je savais qu’elle me tirerait dessus à vue.

J’avais donc donné rendez-vous à Higuen dans cette même forêt où c'était déroulé la grande réunion. Sans réelles raisons valables. Sans doute pour repenser à certains points que j’avais peut-être oubliés de ce jour. Même si je doutais de cela. De telles nouvelles ne peuvent s’oublier comme cela. Toujours est-il que j’étais désormais dans cette forêt à la réputation plutôt malsaine. A me diriger vers la zone du rendez-vous. De vieilles ruines. Avec le nez rouge. Un rhume ? Une allergie ? Je ne savais pas trop ce que j’avais, mais pour le moment, je pouvais m’estimer heureux. Car je n’avais pour le moment pas à me moucher toutes les trente secondes.

J’arrivais enfin au lieu-dit. Il restait encore un certain temps avant l’heure donnée. Je me posais tranquillement sur un vieux pilier qui désormais était couché sur le sol. Et je regardais le ciel. A l’occasion, je devrai aller jeter un œil de plus près aux plantes de cette forêt. Peut-être pourrai-je y trouver des choses utiles ? On n’est jamais sûr de rien après tout. Je repensais à tous. Ce pourquoi j’avais intégré la guilde. Après quoi je courrais. Et ce après quoi je cours actuellement. Aux êtres qui me sont chers. Mes ennemies. Pourquoi ? Eh bien, quelque chose allait arriver, j’en étais persuadé. Et pas quelque chose de bon. Et nous allions sans doute tous être impliqués. En bien ou en mal.

Je me perdais dans mes pensées et bercer par le vent, je fermais les yeux un instant. Ce qui me parut alors pour des heures. C’est qu’on est vraiment bien dans cette forêt. On ne risque pas de se faire déranger pour un oui ou pour un non. Je rouvrais finalement les yeux. Et m’asseyais sur mon pilier. L’heure du rendez-vous approchait, j’attendais donc le collègue de Crime Sorcière.

PS:
 
Higuen Arkio
Mage de Crime SorcièreMage de Crime Sorcière

avatar

Messages : 393
Date d'inscription : 26/12/2012
Âge : 21
Guilde : Crime sorcière
Magie / Malédiction / CS : Yami no Maho / Magie des Ténèbres

- Caractéristiques du Mage -
P.M.: 2.410
Statut: Mage de Rang B
Renommée : Mage Itinérant
MessageSujet: Re: Entre collègues . . . [PV Higuen]   Ven 29 Avr - 1:37




First Meeting.
La forêt de Tornac, un lieu plein de souvenirs. J’avais fait des rencontres en ces lieux… C’était aussi ici que j’avais vu mourir un de mes camarades de guilde… Enfin camarade… Ce dernier était mort alors qu’il venait d’intégrer la guilde, tué par Celya, un autre membre. J’ignorai ce qui était advenue de cette jeune femme, sœur de Nath… que je n’avais pas non plus vue depuis longtemps… Un des contacts que j’avais avait laissé entendre que Celya avait connu un sort funeste mais était-ce vrai ? Et si oui, ou comment ? C’était pour cette question et pour d’autres que je me rendais dans cette forêt mystique, forêt que j’aimais beaucoup. Historien dans l’âme et ce depuis mon plus jeune âge, j’étais passionné par les ruines qui habitaient et reposaient dans le cœur de ce lieu protégé par la nature. Ayant vécu une grande partie de mon enfance dans la forêt de Baal, j’étais habitué aux environnements végétaux et puisque je ne venais pas ici pour la première fois, j’arrivai à avancer sans trop être gêné. Il fallait dire que cette végétation en mouvement pouvait surprendre et c’était ainsi un choix de rendez-vous judicieux, car discret et tranquille. Les créatures dangereuses étaient rares et nous avions vraiment peu de chances de nous retrouver nez à nez avec un Léopard-Garou… D’ailleurs, la grande réunion de la guilde avait elle aussi eut lieu ici, preuve que c’était un bon choix de la part de mon compagnon.

Le rendez-vous que j’avais demandé avait été accepté et fixé par Russel Maxwell, un mage de Crime Sorcière que je ne connaissais pas, que j’avais sans doute entre aperçut mais rien de plus. C’était l’un des seuls membres qui avait été à la réunion demandée par Sebastian que je savais disponible. J’avais ainsi proposé une rencontre rapide pour ne pas perdre de temps, ignorant s’il avait par exemple une mission qui approchait.

Pour une fois, Gobou n’était pas dans mon ombre mais accroché à mes épaules, il profitait ainsi d’un meilleur paysage et semblait en pamoison devant cette beauté naturelle et luxuriante. Je ne pouvais pas lui en vouloir, moi-même, j’avais grandi en admirant ces paysages sublimes, ces êtres sylvestres majestueux. Tout droit, encore tout droit, tourner à droite devant le grand pilier brisé, encore tout droit, je suivais les instructions données pour ne pas me perdre bêtement et je finis par discerner une silhouette, assis sur un pilier. A l’heure au bon endroit, discret et efficace, c’était bien un des nôtres. Tandis que je m’approchais doucement, je pus observer avec plus de précision ses traits, c’était bien l’homme avec qui j’avais aujourd’hui rendez-vous.

J’arrivais donc à son niveau avant de sourire doucement.

« Russel je présume, Higuen, enchanté, je suis content que tu aies si rapidement accepté ma demande, j’ai manqué plusieurs choses importantes il paraît, vraiment… si j’avais su que l’on allait avoir une telle réunion je me serais débrouillé pour finir ma mission plus vite. Enfin… Ce qui est fait est fait. Je compte sur toi pour m'aider à tout assimiler ! »

Je m’asseyais alors tandis que Gobou se posa à mes côtés, fouillant dans mon sac avant de sortir mon carnet, un stylo, de quoi faire des croquis au cas où, puis il s’enfonça plus profondément, partant à l’aventure dans les méandres de mon sac à dos dimensionnel avant d’en sortir de une part de gâteau qu’il se mit à manger à petits crocs. Je tapotai la tête de mon familier pour remercier avant de récupérer le matériel qu’il m’avait donné, je fouillai ensuite à mon tour dans mon sac pour récupérer une petite bouteille avec un alcool acheté dans boutique de Carmina. Le goût était intéressant, assez corsé, avec une touche de miel peut être ? J’en avalai une belle gorgée avant de tendre la bouteille à mon camarade.






Dernière édition par Higuen Arkio le Jeu 5 Mai - 2:45, édité 1 fois
Russell Maxwell
Mage de Crime SorcièreMage de Crime Sorcière

avatar

Messages : 167
Date d'inscription : 19/09/2014
Âge : 20
Guilde : Crime Sorcière
Magie / Malédiction / CS : Hi-no Mahô / Magie du Feu
Magie / CS Secondaire : Shunshin no Mahô / Magie de Téléportation

- Caractéristiques du Mage -
P.M.: 2.700
Statut: Mage de Rang B
Renommée : Mage Itinérant
MessageSujet: Re: Entre collègues . . . [PV Higuen]   Mer 4 Mai - 20:50
“ Cocasse Information . . . „


L’heure du rendez-vous arrivait. Je regardais un peu autour de moi. Quand un homme pénétra dans les ruines. *Discret le bougre.* Il s’approchait de moi. Et après m’avoir observé, c’est en tout cas ce que j’avais ressenti, engagea la discussion.

« Russell je présume, Higuen, enchanté, je suis content que tu aies si rapidement accepté ma demande, j’ai manqué plusieurs choses importantes il paraît, vraiment . . . Si j’avais su que l’on allait avoir une telle réunion je me serais débrouillé pour finir ma mission plus vite. Enfin . . . est fait est fait. Je compte sur toi pour ! »

Higuen, s’asseyait en face de moi, ainsi que son . . . euh compagnon ? Celui-ci se mettait à fouiller dans le sac de son partenaire. Et en sortait diverses babioles. La seule question qui me venait à la tête était : qu’est-ce donc que cette bête ? Non pas qu’elle ne m’inspirait pas confiance ou tout autres trucs de ce genre. J’étais juste curieux. Même si je n’en laissais rien paraître. C’est à ce moment, qu’Higuen me tendait une bouteille. Je reconnaissais vaguement l’étiquette qui affichait sa provenance et son contenu. Carmina hein ? Bien que j’adorais cette ville étant petit, je ne connaissais pas grand-chose de celle-ci. A part deux-trois bricoles.
J’attrapais la bouteille, et buvais une gorgée avant de rendre celle-ci à son propriétaire. Il était maintenant tant de rentrer dans le cœur du sujet. Il fallait donc commencer doucement, enfin, doucement . . . Les infos que nous avions reçues avaient toutes fait l’effet d’une bombe dans nos têtes. Et je ne savais pas trop par quoi commencé. Peut-être par ça ?

« Enchanté de faire ta connaissance Higuen. »

Je marquais une courte pause, avant de continuer.

« Commençons donc cette petite réunion d’information. Comme tu le sais, il y a de ça quelque temps, la plupart des membres de la guilde ont étés réunis en ces lieux. Et nous avons tous étés plus ou moins très surpris par ce que nous y avons entendu. »

Je me remémorais les diverses interventions du master pour nous annoncer tout ça, ne nous laissant même pas le temps de réfléchir.

« Tout d’abord, l’activité des mages noirs a baissé ces derniers temps. Nous avons réussi à localisé la base de Tartaros, mais, il n’y avait plus âmes qui vivent là-bas. Même s’ils sont toujours présents. C’est là, que nous venons à aborder un autre sujet un peu plus sérieux. La baisse de l’activité et la dispersion des membres seraient liés à un évènement plutôt fort : Louis Chim, est mort, tué par le nouveau Maître de Tartaros. »

Je me stoppais là, et regardais la réaction de mon collègue. Encore maintenant, je ne savais pas trop quoi pensé de tout ça. Juste, que quelque chose se préparait dans l’ombre. J’étais à la fois partagé par la peur, et le doute. Je revenais des méandres de mon esprit. Prêt à continuer le résumé de ce qu’il c’était passé lors de notre réunion.

« Ce n’est pas le seul fait troublant de ces derniers temps. En effet, nous avons aussi été informés que les XIII Ghosts avaient tous étés tués, sans exception. Et cela, sans la moindre trace de blessure. Nous ignorons d’ailleurs, toujours, la cause de leur mort . . . »

Je me stoppais encore une fois, pour répondre aux éventuelles questions. Car des questions, il y avait de quoi s’en poser avec tout ça . . .

PS:
 
Higuen Arkio
Mage de Crime SorcièreMage de Crime Sorcière

avatar

Messages : 393
Date d'inscription : 26/12/2012
Âge : 21
Guilde : Crime sorcière
Magie / Malédiction / CS : Yami no Maho / Magie des Ténèbres

- Caractéristiques du Mage -
P.M.: 2.410
Statut: Mage de Rang B
Renommée : Mage Itinérant
MessageSujet: Re: Entre collègues . . . [PV Higuen]   Jeu 5 Mai - 3:27




What ?
L’amitié, les serments, la joie, les danses, la bonne humeur, l’ivresse. Qu’existait-il de plus approprié que l’alcool pour assembler tous ces éléments ? Le simple fait que Russel accepte de prendre une gorgée de ma boisson fit que je l’appréciai déjà un peu plus. Déjà par le fait qu’il me fasse suffisamment confiance pour boire sans craindre d’être empoisonné ou autre, mais aussi par le simple fait qu’entre membres de guilde, même solitaire, nous pouvions parfois sociabiliser. Je récupérai donc ma bouteille que je déposai au sol pour me préparer à noter, d’autant que Russel m’informa que ce qu’il allait me dire allait sans doute me surprendre. Ce dernier m’expliqua alors que l’activité des mages noirs avait baissé, ce que j’avais moi-même remarqué. La presse était remplie de fait divers moins intéressants, moins distrayants, le monde de la magie se reposait avant une nouvelle crise majeure. J’appris ensuite que le repère de Tartaros avait été découvert, mais que personne n’avait été trouvé même si nous savions que les membres étaient toujours installés là-bas. Je ne comprenais donc pas vraiment, le raid avait été lancé le seul jour où personne n’était présent ? Ils étaient en mission, occupés ?

Lorsque la seconde partie de l’information vint à mes oreilles, un léger blocage s’opéra dans mon cerveau. J’avais sans doute mal compris, mal entendu ? Louis Chim ? Mort ? Tué par un membre de sa guilde ? Lui qui était si puissant ? Devions-nous vraiment craindre un être dont la force dépassait celle de l’ancien Master ? L’information était-elle sûre ? D’où provenait-elle ? Je préférais cependant attendre que mon collègue finisse pour intervenir.

Russel reprit ainsi la parole, m’expliquant cette fois que la guilde XIII Ghosts avait été annihilée, tous les membres avaient été tués sans exception et surtout, sans trace de lutte apparente. Les XIII Ghosts, la guilde la plus mystérieuse à ma connaissance. Les rumeurs parlaient de tueurs d’élites, sélectionnés pour leurs compétences uniques, des assassins habiles, expérimentés et puissants donc. Quelqu’un avait donc réussi à tous les vaincre et sans laisser d’indices ? Poison dans l’air, poison dans la nourriture, dans l’eau, magie dont les effets n’étaient pas directement visibles… Les raisons pouvaient être nombreuses. Difficile de songer à autre chose qu’à un meurtre. Et puis, plus important que comment, la vraie question était plutôt de savoir qui avait orchestré cela et dans à quelle fin… Je soupirais doucement avant de boire une nouvelle gorgé de ce nectar ambré, quel délice…

« Pour ce qui est de Tartaros, si j’ai bien compris, nous savons que leur base est encore situé au même endroit mais personne ne s’y trouvait au moment de l’assaut ? Avons-nous laissé un agent pour avoir des renseignements, les nouveaux membres, leurs habitudes, enfin ce genre de chose, c’est une occasion unique de les espionner… Quant à la mort de Louis Chim, c’est surprenant mais pas étonnant, les mages noirs sont souvent des chiens de bas-étages qui ne voient qu’eux, ils n’ont pas forcément un sens éthique aigu et n’ont sans doutes pas les mêmes notions de respect. Les voir s’entre-tuer pour un peu de pouvoir n’est pas ce qu’il y a de plus surprenant. Avons-nous des renseignements sur ce nouveau master, est-il plus puissant que Louis Chim ? C’est ennuyant si c’est le cas car le maître de l’eau était déjà une force de la nature malgré son âge… Pour ce qui est des XIII Ghosts, je t’avoue que je ne sais pas grand-chose sur eux… Je m’alimente de rumeur à leurs sujets mais rien de plus… Quant à ce qui les a tués… Une vendetta entre guilde noire ? Une opération secrète du conseil ? Difficile à dire… Il faudra voir si un quelconque groupe s’attribue ne serait-ce que le mérite de leurs disparitions…

Sinon, pour ce qui est de la guilde, avons-nous beaucoup de nouvelles recrues ? Avons-nous des directives, des nouveaux objectifs à courts ou longs termes ? »





Spoiler:
 
Russell Maxwell
Mage de Crime SorcièreMage de Crime Sorcière

avatar

Messages : 167
Date d'inscription : 19/09/2014
Âge : 20
Guilde : Crime Sorcière
Magie / Malédiction / CS : Hi-no Mahô / Magie du Feu
Magie / CS Secondaire : Shunshin no Mahô / Magie de Téléportation

- Caractéristiques du Mage -
P.M.: 2.700
Statut: Mage de Rang B
Renommée : Mage Itinérant
MessageSujet: Re: Entre collègues . . . [PV Higuen]   Jeu 5 Mai - 10:05
“ Fin du discours „


Higuen prenait note de toutes les informations. Et comme je l’avais imaginé, il eut un blocage lorsque je mentionnais la mort de Louis Chim. Qui ne réagirait pas avec de telle nouvelle ? Enfin, j’attendais désormais les questions. Qui ne tardaient pas à venir. Commençant par parler de la baisse d’activité des mages noirs, ainsi que la disparition des membres de Tartaros de leur base secrète.

« Sebastian avait envoyé des personnes pour enquêter sur les lieux. La base a belle et bien été abandonnée. Sûrement pour une autre cachette encore plus dure à trouver. En ce qui concerne la mort de Louis, nous n’avons pas eu plus d’information que celle-ci, hormis quelques suppositions, une attaque en traitre, un couteau dans le dos, pendant le sommeil . . . »

Vint ensuite la question des XIII Ghosts, m’annonçant qu’il ne connaissait pas très bien cette guilde, que d’après des rumeurs. Et je ne pouvais le réprimander pour ça, car je ne savais moi aussi presque rien sur cette guilde d’assassin. Mais la question demeurait tout de même : qui avait bien pu tuer tous les membres de cette guilde, et comment ?

« Durant la réunion, un membre de la guilde à mentionner un nom : Zeref . . . Mais d’après le master, l’immortalité n’existe pas. Mais nous ne pouvons ignorer le fait que cette tuerie soit liée à Zeref. Tout ceci est bien troublant . . . »

Je soupirais un coup. Higuen me demanda ensuite des informations sur la guilde. Ses prochains agissements, ses nouveaux membres. Des informations qui peuvent, en effet, être une bonne source de bonne nouvelle. Je ne tardais donc pas à lui répondre.

« A la fin de la réunion, après les dernières questions : On nous a juste demandé de faire attention. Et comme certains le pressentent, quelque chose de gros est en train de se préparer. Et rien de bon apparemment . . . Quant aux nouvelles recrues, je n’en sais pas plus que toi, à part une énergumène que je vais devoir supporter pendant un petit moment. »

Je marquais une courte pause, avant de reprendre.

« La seule chose que l’on puisse faire pour le moment, c’est de s’entraîner en prévision de cet événement. Et cela vaut pour tout le monde. La guilde, les mages noirs, l’armée runique. Car le prochain coup sera, en effet, décisif. A côté, Gehenna Island, sera de la rigolade. Enfin, je ne l’espère pas du moins . . . »

Je m’étirais le coup.

« Voilà, c’est en gros ce que nous avons appris lors de la réunion. Si tu as des questions, j’essaierai d’y répondre, car pour le moment, je nage moi aussi dans le brouillard pour le moment. »

On devinait facilement un petit sourire derrière mon col. Quand mon ventre se mit à se manifester sans prévenir. Je sortais deux pommes de mon sac et en tendais une à Higuen, avant de croquer dans l'autre. Hum, oui, elle était bonne. De quoi revigorer quelqu’un.

Enfin, je me levais pour m’étirer, avant de trébucher sur mon propre siège et basculer la tête la première en arrière. En cours de descente, je lâchais une injure presque imperceptible. Décidément, l’équilibre et moi faisions deux à certains moments. Je me relevais, la tête endoloris avec un rictus de douleur fiché sur mon visage. Je m’appuyais contre le reste du pilier encore debout. Attendant de voir les réactions, les questions de mon interlocuteur.
Higuen Arkio
Mage de Crime SorcièreMage de Crime Sorcière

avatar

Messages : 393
Date d'inscription : 26/12/2012
Âge : 21
Guilde : Crime sorcière
Magie / Malédiction / CS : Yami no Maho / Magie des Ténèbres

- Caractéristiques du Mage -
P.M.: 2.410
Statut: Mage de Rang B
Renommée : Mage Itinérant
MessageSujet: Re: Entre collègues . . . [PV Higuen]   Dim 8 Mai - 4:54




What ?
Alors que je pris une autre gorgée de ce nectar doux et agréable, pour aider les nouvelles à passer sans doute, j’eus quelques précisions concernant les informations que j’avais eues plus tôt. Commençons par l’une des nouvelles les plus importantes à mes yeux, Louis Chim avait été lâchement assassiné par un membre non pas lors d’un affrontement direct donc, mais via un coup bas et traitre, habituel mode d’action des mages criminels. Ce n’était donc en rien un nouveau membre surpuissant, d’autant plus que si nouveau membre il y avait, nous le saurions. (Si c’était un nouveau membre extrêmement puissant du moins.) Sinon, il semblait que toute la guilde obscure ait changé de planque. C’était intéressant car une enquête et des recherches approfondies dans leur ancienne base auraient pu aider, et ce afin que nous en sachions plus sur la guilde noire. Je me demandai néanmoins si ce n’était pas une trop grande chance de découvrir la guilde fraichement abandonnée par une guilde noire qui justement venait de changer de quartiers généraux. Etait-il impossible que ce soit en vérité eux qui aient décidé de cela, nous aidant à trouver leurs locaux, un piège peut être ?

Je gardais cela dans un coin de mon esprit tandis que j’attendais les nouvelles explications. Vint alors la guilde des assassins, les XIII Ghosts. L’hypothèse que l’acte de tuerie eut été perpétré par Zeref fut évoquée mais Sebastian semblait sceptique. De mon côté, j’émettais quelques réserves également, sans être catégorique. Mon problème n’était pas de constater l’immortalité du plus grand mage noir de tous les temps mais plus les raisons de son retour et surtout d’une attaque sur une guilde noire. Pour sa longévité, il était question de l’être magique le plus puissant qui pouvait exister, en théorie, et j’avais en ce sens du mal à réfuter ses années de vie. Si son pouvoir magique était vraiment au-dessus de tout, vivre et subsister à travers les siècles étaient quelque chose de faisable.

Vint ensuite le moment où Russel me confia ses craintes, m’assurant que je pouvais poser d’autres questions si j’en avais avant de sortir deux pommes. Il m’en donna une avant de croquer dans l’autre. Je refusais poliment, lui assurant que j’avais de quoi déjeuner sur moi avant de boire une longue gorgée d’alcool.

« Je vois, je commence à comprendre et à saisir la situation et effectivement, cela sent le roussi, pour ne pas dire pire. Le monde est en train de changer, d’évoluer, difficile de dire si les gens sont prêts pour ce changement radical… »

Je n’étais pas vraiment effrayé à proprement parler, je craignais plus d’être dépassé par les évènements. Passé l’effet de surprise, je ne pouvais pas passer mon temps à m’apitoyer ni même à avoir peur. Il fallait simplement que je parvienne à établir les meilleures stratégies possibles pour parvenir à contenir tous soucis. Certes, ce qui allait finir par arriver allait sans doute prendre des dimensions catastrophiques et telles qu’il allait être impossible d’absorber tous les dégâts, mais je devais être prêt, sur mes gardes, pour réduire au maximum l’effet de la bombe qui allait exploser dans le monde magique. J’espérai que si crise il y avait, elle n’allait pas avoir lieu tout de suite.

« L’idée est donc bel et bien de s’entrainer, tu as bien raison, à l’occasion, nous pourrions nous entrainer ensemble tu ne crois pas ? »






Dernière édition par Higuen Arkio le Mer 18 Mai - 22:47, édité 1 fois
Russell Maxwell
Mage de Crime SorcièreMage de Crime Sorcière

avatar

Messages : 167
Date d'inscription : 19/09/2014
Âge : 20
Guilde : Crime Sorcière
Magie / Malédiction / CS : Hi-no Mahô / Magie du Feu
Magie / CS Secondaire : Shunshin no Mahô / Magie de Téléportation

- Caractéristiques du Mage -
P.M.: 2.700
Statut: Mage de Rang B
Renommée : Mage Itinérant
MessageSujet: Re: Entre collègues . . . [PV Higuen]   Sam 14 Mai - 16:00
“ Partenaires . . . „


Higuen, prenait enfin la parole. Approuvant mes dires, sur le monde en changement et l’intérêt de s’entraîner, pour faire face à ces changements. Comme on le dit souvent : le pire est à venir. De quoi broyer du noir en ces temps qui courent. Je continuais d’écouter mon interlocuteur, finissant sa tirade avec une proposition qui ne pouvait me déplaire. Un entraînement entre membres de Crime Sorcière. Je ne pouvais qu’approuver cette idée. Je redressais la tête, regardant le ciel un court instant, avant de rediriger mon regard sur mon collègue.

« Je ne suis pas contre un petit entraînement. Ils permettent de voir les forces et les faiblesses de chacun. Pour en tirer avantage lors de combats. Ce qui améliore grandement le travail d’équipe en situation de conflit. C’est donc avec joie que j’acquiesce ta proposition. »

Je lui souriais, avant de repenser à une chose. Quelle est la magie de Higuen ? Si je le connaissais vaguement de nom et d’apparence, je ne savais rien sur sa manière de combattre. Voilà un point qui méritait réflexion. Mais je préférais ne pas en savoir d’avantage avant d’être sur place. Si entraînement, il devait y avoir, il ne demeurait pas moins, que j’avais une autre furie furieuse, à accompagner avant. J’aurai tout le loisir de m’entraîner après cela. J’enchaînais donc la suite de mon dialogue.

« Après cette petite réunion, je dois accompagner une camarade de la guilde pour une mission. Je ne sais pas encore en quoi elle consiste, mais je serai occupé un petit moment. Soit quelques jours. Je te propose donc de nous retrouver ultérieurement pour en parler plus sérieusement. »

On pouvait voir à ma tête que ça n’allait pas être une partie de plaisir cette mission. Mais c’est aussi ça, qui fait que la vie est drôle. A sa manière, certes.

« Une fois la mission terminée, je t’enverrai une lettre pour prendre contact. En attendant, et tant que nous sommes là. As-tu une idée d’un type d’entraînement quelconque ? Ou un lieu bien précis où tu veux te rendre ? »

Il existe pleins de façons d’entraîner quelqu’un. Tant au niveau du physique, qu’au niveau du mental. Et rien n’est à négliger, chaque petit détail, à son importance. Imaginez-vous en train de vous entraîner à côté d’une terrasse à café ! En effet, ce n’est pas un lieu idéal. Mais pensez maintenant, à vous entraîner dans une forêt. Où le calme règne. Il y a tout pour vous enchanter. Et puis, là au moins, vous pouvez vous déchaîner. A condition bien sûr . . . de ne pas réduire le lieu en cendre . . . Tout cela pour en venir au fait, un entraînement se constitue tant par les partenaires, que par l’environnement où il se trouve.

« N’importe où, sauf à proximité d’une caserne bien entendue. »

Je lâchais un petit rire sarcastique. Qui serait assez fou pour ça ? Peut-être les chevaliers Runiques eux-mêmes. Mais certainement pas un mage officiel, noir ou toute autre personne qui n’y est pas affiliée.

Higuen Arkio
Mage de Crime SorcièreMage de Crime Sorcière

avatar

Messages : 393
Date d'inscription : 26/12/2012
Âge : 21
Guilde : Crime sorcière
Magie / Malédiction / CS : Yami no Maho / Magie des Ténèbres

- Caractéristiques du Mage -
P.M.: 2.410
Statut: Mage de Rang B
Renommée : Mage Itinérant
MessageSujet: Re: Entre collègues . . . [PV Higuen]   Mer 18 Mai - 22:51




Get ready
Apparemment, l’idée d’un entrainement lui allait tout autant et cela me rassurait. Il était toujours plaisant d’avoir des partenaires prompt à combattre, à s’entrainer, à progresser. Certes, il était difficile d’imaginer des partenaires qui ne souhaitaient pas avancer dans une guilde comme la nôtre, à l’inverse de certains tires-aux-flancs, mages de guildes officielles, mais j’aimais tout de même constater la vigueur et la force de volonté de mes frères d’armes, c’est ce qui me permettait d’avancer de mon côté. J’en voulais simplement pour preuve ma progression accrue depuis que Gobou était à mes côtés.

Une étrange expression apparut alors furtivement sur le visage de Russel qui m’apprit alors qu’il avait, avant tout, une mission à accomplir avec une membre de la guilde. Difficile de dire et de définir ce qu’ils devaient faire mais force était de constater qu’il y avait un quelque chose qui semblait déplaire au mage qui m’accompagnait. Une mission dangereuse, ennuyante peut être ? Cela ne me concernait pas vraiment cela dit, tant que Russel revenait entier, ça allait. Ce dernier reprit la parole, me demandant si j’avais un type d’entrainement ou un lieu d’entrainement favori. Je n’avais pas vraiment de préférence à vrai dire, tant que l’entrainement était pertinent. L’art de maitriser la lame était à mes yeux tout aussi important que celui d’envoyer des décharges magiques, vieux précepte inculqué par feu mon maître, lui-même bretteur et mage. « Si ta magie ne peut tuer, alors tranche » Simple, clair, concis, j’avais eu l’avantage d’avoir un maître plus porté sur l’action que sur la réflexion.
Quant aux lieux, c’était assez simple, il fallait un endroit désert pour ne pas attirer l’attention. De plus, pour les « travaux pratiques » j’étais partisan des exercices en conditions parfois… extrêmes ? Ou du moins difficile car il fallait le dire, la vraie progression se faisait face au danger, comment forcer son corps et son âme à donner le maximum dans le confort et le luxe d’une salle d’entrainement ? Sans aller jusque jouer au funambule au-dessus du cratère d’un volcan risquait de s’éveiller, je préférai tout de même m’en aller m’entrainer avec l’assurance de ne pas sacrifier du temps pour rien.

Tandis que je réfléchissais, Russel ajouta que le lieu importait peu pour lui, tant que ce n’était pas à proximité d’une caserne de l’armée. L’idée était pourtant alléchante, un entrainement digne des plus fous, mais aussi des plus fort, flirtant avec le danger et l’autorité, la lutte entre deux visions de la liberté et du « bien. » Une armée corrompue d’un côté qui était bien vu, de l’autre une guilde mal-aimée œuvrant pour une bonne cause par des moyens parfois douteux et tordus. Dans tous les cas, il n’existait pas de « gentils » dans nos camps respectifs, nous étions en réalités deux « mauvais camps ».

« Tu sais, une Caserne, ce n’est pas une si mauvaise idée, nous pourrions même faire d’une pierre de coup, saboter une caserne, peut être en volant leurs armes d’entrainement, en brûlant leurs vivres, en coupant leurs lacrymas d’alimentations ou de communication. Nous pourrions aussi aller terrasser des soldats pour leur infliger des dégâts rapides et inattendus. Le climat actuel fait qu’ils ne s’attendront pas à une attaque rapide et fantôme. Avant de comprendre d’avoir compris, ils auraient déjà tout perdu. Un entrainement physique, magique, mental, doublé d’une diminution des forces armées ennemies. »

Je tapotais alors la tête de Gobou qui se posa sur mes genoux avec un air satisfait, il avait semble-t-il bu dans ma bouteille. L’idiot… Je me demandais cependant si l’alcool avait un quelconque effet sur cette créature… Pour l’instant, elle semblait simplement épuisée. Ce petit être de ténèbres ne cessait de me surprendre, mais j’allais devoir lui expliquer que certaines boissons étaient faites pour « les grands. »

Je soupirai alors doucement alors avant de relever mon visage vers mon partenaire de guilde.

« Non, je plaisantais bien sûr, jamais je ne prendrais de tels risques si la demande n’est pas faite par Sebastian… Plus sérieusement, j’ignore où nous pourrions aller, un endroit tranquille en tout cas, histoire que l’on puisse laisser nos magies s’exprimer. Mais tu as raison, nous en reparlerons quand tu reviendras. »




Spoiler:
 
Russell Maxwell
Mage de Crime SorcièreMage de Crime Sorcière

avatar

Messages : 167
Date d'inscription : 19/09/2014
Âge : 20
Guilde : Crime Sorcière
Magie / Malédiction / CS : Hi-no Mahô / Magie du Feu
Magie / CS Secondaire : Shunshin no Mahô / Magie de Téléportation

- Caractéristiques du Mage -
P.M.: 2.700
Statut: Mage de Rang B
Renommée : Mage Itinérant
MessageSujet: Re: Entre collègues . . . [PV Higuen]   Mer 25 Mai - 18:51
“ à bientôt . . . „


Quel petit plaisantin ce Higuen. Je souriais, en effet, les risques seraient énormes si nous attaquions une caserne de l’armée runique. Surtout qu’en plus, je ne voulais pas combattre l’armée runique que si cela s’avérait nécessaire. Après tout : notre spécialité est et restera les mages noirs. Déjà que nous n’étions pas bien vus, si on devait nous mettre une attaque sur une caserne sur le dos . . . Je crois qu’on aurait beaucoup de soucis à se faire.

C’était donc décidé. Après ma mission avec Eirika, nous nous retrouverons pour un entraînement. Bien que nous ne sachions pas encore en quoi il consistera exactement. * On trouvera bien*. Je m’étirais une nouvelle fois. Tout en pensant aux quelques jours à venir. Je devais me préparer mentalement. Surtout, je ne devais pas craquer, je ne devais pas craquer. Je rouvrais les yeux. Et regardais dans le vide quelques instants. J’étais fin prêt. Je me dirigeais vers la sortie des ruines, avant de me retourner, sac à l’épaule.

« Je te dis à bientôt alors mon cher Higuen, ne te fait pas prendre d’ici là. »

Je lâchais un petit rire. Peut-être essayais-je de vider ma tête ? Sûrement. De longues épreuves nous attendaient. Bon nombre d’entre nous ne sont pas prêts pour celles-ci. Je saluais Higuen en me dirigeant vers la sortie.

« Que la poisse ne soit pas avec toi. »

Je sortais des ruines pour pénétrer dans la forêt. En direction du point de rendez-vous. Il est vraiment sympa le collègue. Je me demandais tout de même quel genre de mission l’avait éloigné tout ce temps de la guilde. Bah, nous sommes réputés plutôt nomade, donc il est difficile de trouver tout les membres d'un seul coup. Rien de bien surprenant donc à être absent un long moment avant de faire une réapparition. Le tout était quand même de savoir si nous étions encore en vie . . .

Je repensais désormais aux membres que la guilde comptait. Le master, Ban, Eirika, Higuen, et moi. J’étais sûr que dans cette liste, nous étions encore tous en vie. Mais pour certains . . . Le monde de la magie est impitoyable si nous n’y sommes pas préparés. J’espérais seulement que rien de grave ne leur était arrivé . . .

J’étais perdu dans mes pensées. Et pas qu’un peu. Je regardais autour de moi, de la verdure, de la verdure et ? De la verdure . . . Voilà ce qui arrive lorsque l’on n’est pas assez concentré dans une forêt réputée traîtresse. Je soupirais un coup et me grattais la tête.

« J’suis où ? »


HRP:
 
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Entre collègues . . . [PV Higuen]   

Entre collègues . . . [PV Higuen]

Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Fairy Tail RPG : Fiore no Oukoku :: 
 :: Fiore Est :: Forêt de Tornac
-