Fermer le menu
Ouvrir le menu

Navigation














Partagez

 La liberté s'allume dans les ténèbres [Alowin - Rei]

AuteurMessage
Alix Blackwood
InsomniaInsomnia

Alix Blackwood

Messages : 23
Date d'inscription : 12/04/2016
Âge : 32
Guilde : Tartaros
Magie / Malédiction / CS : Nightmare

- Caractéristiques du Mage -
P.M.: 3.200
Statut: Démon de Rang A
Renommée : Mage Connue
MessageSujet: La liberté s'allume dans les ténèbres [Alowin - Rei]   La liberté s'allume dans les ténèbres [Alowin - Rei] EmptyLun 18 Avr - 10:11


– Je ne pensais pas te voir en si grande forme après mon départ. T'aurais-je manqué ?

Rei était persuadé de connaître la réponse, qui se voudrait très certainement sarcastique. Comment aurait-il pu manquer à sa chère et détestée partenaire ?
Alowin Ronslay et Rei Tendô formaient le duo le plus ancien et le plus puissant d'Oracion Seis. Ils étaient les deux généraux à survivre à tous les remaniements d'effectifs et toutes les tempêtes ayant pu affecter leur guilde. Leurs alliés se succédaient, de même que leurs Masters, mais ces deux là résistaient toujours. Duo imposé, leur relation n'avait pas débuté du bon pied mais il était possible de dire que les choses s'étaient légèrement arrangées. Du moins, tout s'arrangeait toujours dès lors qu'un intérêt commun se dégageait. Et c'était précisément ce qui unissait désormais les deux mages noirs.

Rei considérait Alowin comme une profiteuse, fourbe et traîtresse, en qui il ne pouvait avoir aucune confiance. Pour se sortir d'une situation, elle lui planterait sans doute un couteau dans le dos sans hésiter. Et c'était également sans hésiter qu'il lui briserait chaque os si elle tentait une telle manœuvre. Pourtant, Rei était satisfait de travailler avec elle. Leur passe-temps favori, consistant à s'envoyer diverses piques, permettait de faire vivre les missions leur étant confiées, rendant les longs voyages plus savoureux.

Lorsque leur Master, Kite Reyes, leur avait ordonné de se rendre au temple Amaterasu, Rei avait tout d'abord rechigné, avant de finalement s'exécuter. Leur Master prenait de plus en plus de décisions discutables mais la Main Noire ne pouvait se rebeller sans se mettre en danger. Il n'était qu'un des généraux d'Oracion Seis et même si les six se trouvaient sur un pied d'égalité, la coutume voulait qu'un d'entre eux prenne position en tant que chef. Kite Reyes ne s'était pas fait prier pour choisir ce poste, assassinant leur précédent Master pour accéder au pouvoir. Alors que Rei et Alowin se disputait cette place depuis quelques temps, la récompense tant attendu s'était envolée sous leur nez.

L'objectif actuel prenait la forme d'une simple rencontre. En bref, Oracion Seis venait prendre connaissance d'un nouveau membre de Tartaros. Suite à la récente apparition de Zeref sur le continent, la troisième guilde de l'Alliance Baram s'était vue dotée des Kiûkimon. Ces démons du livre de Zeref manipulaient des malédictions et non la magie, comme la majorité des humains de Fiore. Cette particularité intéressait d'autant plus le Master d'Oracion Seis qu'il espérait mettre la main sur ce savoir afin de le combiner à ses pouvoirs actuels.
Les recherches d'artefacts et magies en tout genre permettant de renforcer la guilde faisait la spécialité d'Oracion Seis. Leurs différentes infiltrations à travers le royaume permettaient de glaner divers renseignements assurant la localisation de points d'intérêts majeurs. Et dans le cas présent, un Kiûkimon voulait justement assurer une liaison au temple Amaterasu afin de rencontrer Oracion Seis. Cette abomination ne serait certainement pas déçue en voyant arriver les deux meilleurs. Afin de faire bonne impression, Kite avait envoyé les meilleurs, la crème de la crème, l'élite !


– Non parce que franchement, niveau éclats de joie, excitation et retrouvailles chaleureuses, j'ai déjà vu mieux. A force de faire la gueule, tu vas finir par avoir des rides.

Il ne le montrait pas mais Rei était effectivement heureux de retrouver sa partenaire. D'une part, car il s'agissait de sa plus vieille connaissance au sein de la guilde, et d'autre part en raison d'un certain point qu'il devrait aborder avec elle.

Le sombre duo approchait de plus en plus de l'immense tour constituant le temple à proprement parler. La chaleur régnant en cet endroit était intenable. Des gouttes de sueur perlaient le long de l'échine du rouquin et il sentait son pieu en métal caché sous sa manche lui chauffer contre son avant bras. Le choix du lieu n'était pas anodin, ce paysage de fin du monde avait un certain impact psychologique sur les voyageurs. Les touristes étaient rares dans le coin et le plus souvent, il s'agissait d'aventuriers aguerris ou de mages remplissant divers contrats.
Une silhouette se dressait à contre-jour, abandonnant sa garde pour s'avancer en direction d'Alowin et Rei.


– Je commence à en avoir assez de ces missions idiotes. Il va sérieusement falloir songer à tuer Kite pour relancer la course au titre de Master, tu ne penses pas ?

La question de Rei resta sans réponse, tandis qu'ils arrivaient enfin à distance respectable de leur contact. Une voix féminine les remercia de s'être déplacés. Il fallait dire qu'une voix masculine n'aurait pas hésité à les torturer pour avoir désobéi à ses ordres.
Le kiûkimon se retourna et laissa Rei pantois. Les démons du livre de Zeref ressemblaient vraiment à ça ? Le mage noir ne voyait qu'une simple femme, d'apparence plutôt mignonne, mais n'inspirant aucune crainte dans son état présent. Les apparences se révélaient trompeuses, surtout dans l'Alliance Baram, mais dans l'immédiat, celle-ci inspirait bien moins de crainte qu'Alowin.
L'Alliance Baram fût par ailleurs le premier sujet de discussion abordé par cette nouvelle connaissance.


– Alix, c'est ça ? Je m'attendais à une autre apparence de la part d'un démon. Je trouve ça un peu faible comme première impression.

Rei patienta un court instant pour observer l'effet généré par sa réponse avant d'enchaîner sur la question posée.

– Honneur aux dames, n'est-ce pas ? Alowin, je te laisse la joie de commencer.
Alowin Ronslay
Mage d'Oracion SéisMage d'Oracion Séis

Alowin Ronslay

Messages : 450
Date d'inscription : 02/05/2012
Âge : 24
Guilde : Oracion Séis
Magie / Malédiction / CS : Sakkaku no Maho / Magie de l'illusion
Magie / CS Secondaire : Nightmare Eyes

- Caractéristiques du Mage -
P.M.: 6.000
Statut: Mage de Rang S
Renommée : Mage Illustre
MessageSujet: Re: La liberté s'allume dans les ténèbres [Alowin - Rei]   La liberté s'allume dans les ténèbres [Alowin - Rei] EmptyMar 19 Avr - 22:41




Et c’était de nouveau reparti. Le plus vieux duo d’Oracion Seis était de nouveau lancé sur les routes, prêt à reprendre du service. Après l’échec de leur précédente mission en duo, Alowin s’était demandé si leur Master leur confierait à nouveau une mission ensemble. C’était chose faite, bien que la mission ici tienne plus de la rencontre officielle que de l’assassinat. Alowin était heureuse de retrouver le jeune homme, bien qu’elle ne se serait jamais risquée à le lui dire. De la guilde il était la personne en qui elle avait le plus confiance. Dire cela était en soi presque un bel euphémisme, en étant sincère elle pouvait dire que de l’ensemble du Royaume, Rei était la seule personne en qui l’assassin avait confiance. Mais il s’avérait également que cette même personne soit le seul obstacle qui l’empêchait d’atteindre le titre de Master. Car Kite Reyes n’était plus une menace pour elle, ses coups d’éclats avaient stoppé depuis de nombreuses semaines et à part lors de l’annonce de mission, personne n’entendait jamais parler de lui. Elle serait donc un jour amenée à affronter la Main Noire pour prendre le contrôle de leur guilde ; mais actuellement l’ambiance restait à la détente. Elle aurait de nombreuses autres occasions pour le planter un couteau dans le dos, ce qu’il ne se priverait certainement pas non plus de le faire en temps voulus.

La mission du jour était assez simple : entrer en contact avec l’une des nouvelles membres de la guilde Tartaros. Les rumeurs laissaient entendre que, peu après les évènements de Gehenna, Zeref, le légendaire mage noir, était apparu sur le continent et aurait donné un ouvrage à Louis Chim. Cet ouvrage contenait des indications pour développer une nouvelle forme de pouvoir qui n’était ni de la magie, ni des capacités hors du commun. On appelait ce nouveau pouvoir les Malédictions et ceux qui les utilisaient étaient considérés comme des Démons du Livre de Zeref, des créatures légendaires auxquelles le mage noir aurait donné vie durant sa longue existence d’immortel. Ces démons avaient formé un Kiûkimon, une élite de la guilde, composée de neuf membres. Celle qu’ils allaient rencontrer se nommait Alix Blackwood, surnommée Insomnia, et utilisait la malédiction Nightmare qui était assez proche de la Kimochi no Maho. Reyes espérait obtenir des éléments précieux sur cette particularité. N’étaient-ce que de simples recherches ? Ou un moyen pour accumuler toujours plus de puissance ? Soudain elle fut tirée de ses pensées par Rei qui se permettait une nouvelle pique. Le jeune homme s’inquiétait pour son visage et cela la fit sourire.

C’est à cause de notre dernier baiser que tu te préoccupes autant de moi ? N’aies crainte, je serais toujours aussi belle pour le prochain. Et j’avoue que je suis un peu déçue… J’espérais que l’Armée Runique réussirait à te retirer au moins un bras lors de ton assaut sur l’île de Gehenna. C’est beaucoup à digérer, c’est pour cela que je ne te saute pas dans les bras.


Le ton sur lequel elle avait prononcé ses paroles pouvait paraitre froid, mais Rei qui la connaissait bien devait avoir décelé la légèreté de son ton et ressenti le sourire de la jeune femme. Leur duo finit par arriver dans la tour, et grimpa rapidement les escaliers pour atteindre son sommet. La chaleur était étouffante, mais aucune créature ne semblait vouloir s’approcher. Etaient-elles occupées ailleurs ou était-ce l’aura dégagée par les deux mages qui les faisaient fuir ainsi. L’ascension ne prit pas longtemps et se fit dans un silence complet. Les deux mages étaient bien trop occupés à contrôler leur chaleur corporelle pour échanger des banalités. Ils atteignirent le sommet de l’édifice, rejoignant leur contact. Ce fut ce moment précis que Rei choisi de lui faire une confidence. Ils avaient effectué tout un long trajet éreintant dans le silence le plus complet sans qu’aucun des deux n’aborde la moindre chose importante et voilà que de manière toute à fait anodine, comme s’il lui parlait d’un fait quotidien, il lui demandait si elle était prête à éliminer Kite.

Sous le choc, l’assassin s’arrêta laissant son coéquipier la distancer de quelques mètres. Etait-ce une blague ? Une mise à l’épreuve ? Ou bien une réelle proposition ? Eliminer Kite et prétendre au titre de Master, elle y pensait depuis longtemps. Mais venait-il vraiment de proposer un assassinat conjoint ? S’imaginait-il qu’elle soutiendrait alors son ascension à la tête de la guilde ? Les questions tournaient dans sa tête sans qu’elle ne puisse y apporter de réponses. Et puis, Rei était-il sincère ? Ne se livrait-il pas à une chasse aux sorcières pour le compte du Master ? Quel crédit et quelle confiance pouvait-elle accorder à ses paroles. Là maintenant, elle avait envie de plaquer le jeune homme contre un mur pour qu’il lui explique tout. Mais ils avaient une rencontre à mener avant, elle lui tirerait les vers du nez plus tard. Secouant la tête elle mit ces questions de côté et rattrapa son retard.

Une femme vient à leur rencontre, les remerciant de leur présence. Elle les appela par leur prénom, ce qui fit grincer des dents l’assassin des Oracions. N’avait donc-t-elle aucune éducation, ou se pensait-elle si supérieur à eux qu’elle pouvait se montrer ainsi familière ? Les rumeurs dans le monde souterrain vantaient leur apparence hideuse et terrifiante. Point que Rei se fit un plaisir de soulever avant de lui laisser la parole. Cette démone leur avait demandé ce qu’ils pensaient de l’alliance et ce qu’elle représentait pour eux. Elle était venue ici en paix, faisant confiance à ces assassins venus pour parlementer. Tartaros avait une réputation de longue date, qui vantait leur savoir-faire en matière de torture et de contrôle. Mais le blason de la guilde avait énormément perdu lors de la dernière prise de pouvoir. Ces démons devaient prouver leur valeur pour espérer traiter d’égal à égal avec les deux autres piliers. La jeune femme s’approcha en tirant son kodachi. La menace était claire d’autant plus qu’elle fit tourner quelques secondes son arme au-dessus d’elle grâce à sa chaine. Puis elle la libéra et l’arme passa à quelques centimètres du visage de son interlocutrice. Elle rappela son arme en lui faisant décrire un arc de cercle pour qu’elle ne touche pas par erreur son contact et la rengaina.

Pour nous l’alliance c’est cela. Un traité qui nous empêche de te tuer pour nous avoir appelés par nos prénoms. Tu as beau être membre du Kiûkimon, aujourd’hui ce titre n’a de valeur que pour l’apparat. Tu es en présence de la Main Noire et de Yuurei, je te prierai donc d’utiliser ces titres pour nous nommer.


Elle planta son regard dans celui de la jeune femme. Elle ne devait pas être plus âgée qu’elle. Son apparence était gracieuse, on ne pouvait pas l’imaginer utiliser les pouvoirs de ces bêtes gigantesques et monstrueuses qui peuplaient le Royaume de Fiore et qui faisaient pleurer les enfants. Elle attendit un instant, rabattant son Oracion Cape sur l’ensemble de son corps. La diplomatie n’avait jamais été son fort et c’était davantage à Rei de faire la conversation. Mais il fallait lui montrer que même elle était capable de la menacer. Ces démons avaient, selon les rumeurs, adopté une hiérarchie où leurs semblables étaient supérieurs aux humains. S’ils méprisaient autant les hommes, autant montrer d’entrée de jeu qu’il ne fallait pas les prendre à la légère.

Ceci étant dit, revenons à ta question. Cette alliance a montré son intérêt lors de la lutte contre le Conseil à Gehenna. Mais nous ne sommes pas une organisation et nous ne le serons jamais. Nos buts divergent : amener la paix, faire tomber le Conseil, purifier ce monde de la cupidité et de sa corruption, apporter le Chaos. Autant de raisons qui poussent les Hommes et les Démons à s’engager sur une voix commune. Autant de raisons qui font que jamais le Conseil ne pourra espérer nous vaincre. Donc oui, Baram mérite le titre d’alliance en ce sens qu’elle nous protège et nous pousse vers un but commun.


Alix Blackwood
InsomniaInsomnia

Alix Blackwood

Messages : 23
Date d'inscription : 12/04/2016
Âge : 32
Guilde : Tartaros
Magie / Malédiction / CS : Nightmare

- Caractéristiques du Mage -
P.M.: 3.200
Statut: Démon de Rang A
Renommée : Mage Connue
MessageSujet: Re: La liberté s'allume dans les ténèbres [Alowin - Rei]   La liberté s'allume dans les ténèbres [Alowin - Rei] EmptyMer 20 Avr - 13:41


Visiblement, le comportement de Rei choquait quelque peu Alowin tandis que la nouvelle venue gardait un air suffisant sur son doux visage. La vue des deux mages noirs ne lui inspirait aucune crainte. A vrai dire, elle semblait presque à l'aise face au duo d'Oracion Seis. Pourtant, ce fut ce sourire qu'Alowin tenta d'effacer en faisant apparaître son kodachi. La Main noire n'eut aucun mouvement témoignant de la volonté d'arrêter sa partenaire. Allait-elle vraiment tuer le contact de Tartaros ? Non, Yuurei n'était pas sotte à ce point. Elle se contenta de faire siffler son arme si près de l'oreille de sa cible que cette dernière en ressentirait les vibrations pendant quelques temps.

Le décor était ainsi planté, l'ambiance également. Cette petite réunion ne se déroulerait pas sur le ton de la rigolade. Alowin apporta confirmation à cela en donnant sa vision de l'Alliance Baram : un bouclier empêchant ses membres de s'entre-tuer gratuitement mais aussi l'existence d'un but commun, malgré une différence d'objectifs. La ruine du Conseil se faisait une priorité pour les trois piliers de l'Alliance, quête ultime à laquelle chacun espérait apporter sa participation.

L'attitude de l'illusionniste n'impressionna pas Rei qui s'attendait à une réaction de ce type. Sa partenaire était très portée sur la hiérarchie et le respect de ses supérieurs. Sachant qu'elle ne se considérait pas pour un mage de bas rang, il était tout à fait prévisible qu'elle réagisse assez hargneusement à l'arrivée de cette nouvelle tête dans le cercle d'élite des mages noirs.

Néanmoins, Alix Blackwood ne se défit pas de son sourire à toute épreuve. La manœuvre d'Alowin l'avait certainement refroidie mais elle ne se démonta pas pour autant, s'adressant désormais au rouquin. Sans qu'il n'eut à exposer son point de vue vis à vis de sa précédente question, la démone devinait l'idée qu'avait Rei de l'Alliance Baram.


- Disons que cette Alliance n'a de sens que lorsque le Conseil prend trop d'ampleur. En attendant la prochaine crise, elle me sera toujours de la plus grande inutilité. Chaque guilde se terre pour accumuler plus de puissance, gardant jalousement ses secrets pour rester à la tête de l'organisation.

Ainsi était la vision du kinésiste au sujet de l'Alliance Baram. Jusqu'à présent, elle ne l'avait jamais vraiment aidé, quand bien même il avait pu chercher son soutien ou des informations lui permettant de faciliter ses différentes missions. Quelques duos avait pu être établis, notamment lors de la bataille de Gehenna, mais cette coopération se limitait constamment aux situations catastrophiques.

Rei contemplait Alix déambuler au bord du précipice, le regard perdu dans le vide. La tension était clairement palpable, chaque mage noir observant les autres du coin de l’œil pour jauger leur puissance. Cette conversation ne devrait pas tourner à l'affrontement mais le pire était toujours à prévoir en présence de criminels de cette envergure.
La démone finit par revenir vers le duo avant d'énoncer son point de vue. Elle aspirait à plus de collaboration, une union plus étroite et une mise en commun des forces des différentes guildes. Ce n'était pas pour déplaire au rouquin qui doutait cependant de l'accord de Lucifer et Kite Reyes sur ce projet. Ces deux rats de Master préféraient de loin œuvrer dans l'ombre, l'un se pensant maître de l'Alliance Baram, l'autre se cachant et ne sortant que pour poignarder ses adversaires dans le dos.
Cette entente serait possible en changeant le fonctionnement des trois piliers mais inenvisageable en l'état actuel des choses.

Alix termina sa tirade en rappelant qu'ils étaient alliés. Le léger murmure que laissa entendre Rei manifesta son désaccord avec cette éventualité. Le bruit fut sans doute atténué par les lieux mais son mécontentement pouvait se faire ressentir. Quelle ironie de déplacer une fillette fraîchement recrutée pour demander un tel changement. Louis Chim aurait certainement pu se déplacer lui-même si ceci constituait une priorité. Rei soupçonnait plutôt cette Insomnia d'essayer de les embrigader dans un plan plus ou moins douteux, plan qu'elle ne tarda pas à révéler.

En tant qu'alliée, elle requérait l'aide d'Oracion Seis pour s'attaquer au grand temple de Garoth, lieu saint habité par des moines mages ainsi que par le Grand Daïla. En soi, ce temple n'apportait rien de particulier au royaume d'un point de vue militaire. Il s'agissait simplement d'un lieu de prière cher au cœur de ses fidèles. Alix avait pour objectif de le détruire pour saccager le moral du royaume. L'objectif pourrait tout à fait être stratégique en temps de guerre, mais ce n'était pourtant pas le cas. ''L'amusement'' évoqué par la démone n'était pas au goût de Rei qui détruisait rarement pour le plaisir mais plutôt par nécessité, ou du moins lorsqu'il agissait dans le cadre d'une mission. Il n'y avait aucun plaisir à provoquer le malheur de personnes innocentes. Du moins, ce n'était pas la vision qu'il se faisait d'Oracion Seis.


- Donne moi une raison plus pertinente qu'un simple amusement et peut-être que j'y réfléchirai. Je ne me déplace pas pour le plaisir de causer du tort aux innocents. Si tu veux détruire pour simplement t'amuser, tu pourrais très bien commencer par cette tour inutile.

Le ton sarcastique de Rei montrait bien à quel point il trouvait cette offre irresponsable. Les démons n'existaient que pour semer le chaos, contrairement aux mages noirs dont les buts étaient innombrables. Dans le cas présent, la Main noire ne cautionnait pas du tout le genre d'acte proposé par la recrue de Tartaros et la pique lancée pointait volontairement du doigt l'absurdité de l'acte proposé.
Le mage roux restait planté là, le regard dédaigneux, observant la réaction que pourrait avoir la démone.
Alowin Ronslay
Mage d'Oracion SéisMage d'Oracion Séis

Alowin Ronslay

Messages : 450
Date d'inscription : 02/05/2012
Âge : 24
Guilde : Oracion Séis
Magie / Malédiction / CS : Sakkaku no Maho / Magie de l'illusion
Magie / CS Secondaire : Nightmare Eyes

- Caractéristiques du Mage -
P.M.: 6.000
Statut: Mage de Rang S
Renommée : Mage Illustre
MessageSujet: Re: La liberté s'allume dans les ténèbres [Alowin - Rei]   La liberté s'allume dans les ténèbres [Alowin - Rei] EmptyVen 10 Juin - 21:18




Son attaque n’effraya pas le moins du monde la démone qui se contenta d’un léger mouvement de tête pour s’assurer d’avoir bien évité sa lame. La nouvelle venue semblait vouloir donner une image d’elle intrépide, celle d’une créature forte qui ne craignait ni les humains, ni le vide avec lequel elle flirtait. Alowin soupira, elle avait accepté de venir espérant jauger cette membre du Kiûkimon et on pouvait dire qu’elle était déçue. À vouloir renvoyer à tout prix cette image téméraire, cette Blackwood perdait toute crédibilité. La mage de Tartaros semblait toutefois oublier que face à elle se trouvaient deux des meilleurs assassins du Royaume, qui n’avaient que faire de ces pitoyables démonstration d’audace. Alowin était connue pour sa fourberie et ses couteaux plantés dans le dos, Rei quant à lui avait assez de puissance pour la pousser du haut de cette tour. Et une chute de cette hauteur risquait fort de se révéler mortelle. Un décès bête, qu’il serait aisé de déguiser et de justifier. La créature chercha ensuite l’approbation de Rei, méprisant Alowin du regard. Sous le masque, le sourire de l’assassin s’allongea. Car si la démone se réjouissait d’inspirer la faiblesse, Alowin quant à elle ne pouvait qu’être heureuse d’inspirer le mépris. En effet, on se méfie toujours d’un faible, suspicieux de ceux qui peuvent l’accompagner ou des talents qu’il peut cacher. Mais personne ne s’intéresse à ceux que l’on méprise car ils ont été reconnus comme étant indignes de toute considération.

Rei prit alors la parole, exposant une vision de Baram qui était assez proche de la sienne. Alowin s’en étonna, car d’eux deux il était certainement celui qui avait le plus à profiter d’une telle alliance. Les mages noirs pouvaient être classés grossièrement en deux catégories : ceux qui se complaisaient dans le crime et les idéalistes comme Rei. Ceux-là voulaient faire tomber le Conseil afin de construire quelque chose de meilleure derrière, une société plus juste ; ils avaient donc tout intérêt à se regrouper et à travailler de concert. Les premiers, auxquels appartenaient Alowin, cherchaient davantage à semer le Chaos et la discorde, sans aucune autre volonté derrière. Le but était d’amasser toujours plus de puissance, agir ensemble n’avait donc que peu d’intérêt car cela pouvait les rendre plus prévisibles et donc plus vulnérables. De multiples actions individuelles avaient forcément plus d’impact sur la stabilité du Royaume que quelques grosses actions ciblées. Rei soulevait également l’une des limites de l’Alliance : son manque flagrant de communication. Tant que les piliers ne feraient pas preuve d’une confiance mutuelle, chacun conserverait ses secrets et informations, jalousant les autres. Et cela affaiblissait grandement la force de frappe de Baram.

Celle qui se faisait surnommer Insomnia reprit alors la parole. Elle semblait aimer s’entendre parler vu la longueur de ses tirades. Elle commença un monologue qui ressemblait plus à de l’endoctrinement qu’à une conversation d’égal à égal. Elle prétendait que leurs buts n’étaient pas si différents, que leurs actions ne l’étaient pas non plus. Elle finit sur une petite note moralisatrice, laissant sous-entendre qu’elle n’était pas mue par son égo, et qu’ils devaient quant à eux l’abandonner. Rei grommela, laissant entendre ce qu’il pensait de cette affirmation. Alowin de son côté soupira, elle n’avait donc pas saisi l’intérêt de Baram, ni face à qui elle se trouvait. Alowin n’était pas intéressée par se faire des alliés avec qui elle pourrait établir une confiance mutuelle et réciproque. Elle en avait déjà un et c’était largement suffisant. Rei aurait pu être intéressé par cette offre, mais Tartaros était une guilde qui vivait pour l’asservissement des hommes ; la Main Noire préférerait sans doute se trancher les veines que de s’accoquiner avec ce genre de personnes. Puis vient enfin la véritable raison de cette rencontre : leur demander de l’aide pour une opération à Garoth. Elle voulait détruire le temple afin de saper le moral de la population. Le sourire de l’assassin fut remplacé par un rictus mauvais. Pensait-elle qu’il suffisait de jeter ce vulgaire morceau de viande aux pieds des Oracions pour que ces derniers accourent ?

Rei fut le premier à répondre. Il ne cautionnait pas ce genre d’actions, ce qui était tout à fait normal. Selon lui, il n’avait fait qu’emprunter le chemin du sang pour construire un monde meilleur. Tuer des innocents dans le seul but de s’amuser allait totalement en dehors de sa ligne de conduite. Si cette proposition était venue d’une autre personne, peut-être qu’Alowin aurait pu l’accepter. Détruire un lieu de culte était un bon moyen de faire sombre ce pays dans le Chaos, mais elle n’appréciait pas la conduite des démons. Dès que les rumeurs sur Néo-Tartaros avaient commencées à circuler, elle avait décidé de ne jamais s’allier aux démons sauf pour des situations de crise. Et la proposition de cette démone n’avait fait que renforcer ses convictions. Elle toussota pour s’éclaircir la gorge et prit la parole presque immédiatement à la suite de son collègue.

Je crois que tu as tout faux sur qui nous sommes. Baram n’est pas qu’une alliance, elle est aussi une organisation qui donne à chacun de ses piliers une tâche précise et un but. Grimoire Heart est là pour accumuler des connaissances et des informations sur la magie. Tartaros, ta guilde, cherche l’asservissement des populations. Enfin nous, Oracion Seis, sommes spécialisés dans l’assassinat et l’infiltration. Et cette répartition à comme seul et unique but de faire tomber le Royaume.


Elle marqua un temps d’arrêt, plongeant son regard dans celui de son camarade de guilde avant de faire quelques pas vers la démone. Cette tour était magnifique, un édifice créé pour un dieu que l’on disait puissant et plein de sagesse. Un édifice qui appartenait désormais au passé et qui bientôt serait témoin de la chute d’une autre civilisation. Tous finiraient par disparaitre, ce Conseil comme cette alliance, perdus dans l’immensité du temps comme d’autres civilisations avant eux. Et cet édifice continuerait à les contempler de toute sa hauteur, symbole d’un temps qui ne sera jamais plus. Voilà pourquoi il était pour elle dérisoire de vouloir autre chose que le Chaos, voilà pourquoi elle ne vivait que pour apporter la terreur et la mort. Mais elle ne cautionnait pas pour autant les crimes inutiles auxquels la jeune femme voulait s’adonner.

Je n’accepterai pas non plus de participer à cette attaque. Non pas parce qu’elle est futile, mais parce que je n’apprécie pas ceux qui font preuve d’une telle fourberie. Tu dis être notre alliée, mais qu’en est-il de tous les humains qui sont membres de votre guilde ? Ceux que vous avez mis en bas de votre hiérarchie, tels des insectes ? Nos chemins seront certainement amenés à se croiser et par la force des choses à collaborer.


Elle laissa planer quelques secondes de silence, laissant à son interlocutrice le temps d’enregistrer ce qu’elle lui avait dit. Elle s’était montrée fausse, avait tenté de les amadouer avec une proposition, cachant son couteau dans sa manche. Rei y avait répondu par du sarcasme, Alowin par de la froideur. Allait-elle maintenant dévoiler sa véritable nature.

Mais tant que votre politique interne sera la même, je ne participerait pas à des missions avec des démons de Tartaros.



Spoiler:
 
Rei Tendô
La Main NoireLa Main Noire

Rei Tendô

Messages : 763
Date d'inscription : 08/07/2012
Âge : 25
Guilde : Oracion Séis
Magie / Malédiction / CS : Nenriki no Mahô / Télékinésie

- Caractéristiques du Mage -
P.M.: 5.470
Statut: Mage de Rang A
Renommée : Mage Célèbre
MessageSujet: Re: La liberté s'allume dans les ténèbres [Alowin - Rei]   La liberté s'allume dans les ténèbres [Alowin - Rei] EmptyMer 14 Sep - 13:28

Alowin semblait du même avis que le rouquin. Pas forcément pour les mêmes raisons mais la conclusion restait la même. Hors de question que la guilde Oracion Seis fasse preuve d'une telle bassesse en aidant les démons à asseoir leur domination sur les humains. Qui plus est, ce démon demandait à des humains de les aider contre d'autres personnes de leur propre espèce. Au-delà de l'idée de nuire au Conseil ou semer le chaos et le désespoir, Alix Blackwood leur demandait de commettre un acte à l'encontre de leur race.
Rei se demandait jusqu'où serait prête à aller cette femme, si on pouvait l'appeler ainsi. Et surtout, quels autres soutiens allait-elle trouver ? Grimoire Heart ne répondrait certainement pas présent à ce genre d'appel, pas plus que les autres généraux de la guilde élitiste.

Celle qui se faisait appeler Alix Blackwood ne répondit au sarcasme de la Main Noire et la menace à demi-masquée dans les propos de l'illusionniste qu'avec un simple sourire. Cet être abject n'avait pas honte de leur faire une telle proposition. La première impression est souvent la bonne, surtout si elle est mauvaise. Ce vieux dicton s'appliquait parfaitement au cas présent. Le démon leur faisant face ne pouvait mériter le qualificatif d'allié. Il était tout sauf une personne avec laquelle Rei souhaitait collaborer. Pire encore, il lui inspirait désormais un certain dégoût.

Il jeta un œil interrogateur à Alowin mais cette dernière resta aussi inexpressive qu'à son habitude, maîtrisant l'art de ne laisser transparaître aucune émotion. Prenant cela comme un consentement tacite, Rei fit un pas en direction du membre de Tartaros avant de tendre la main vers lui. Son emprise télékinésique se referma sur la gorge de sa victime, serrant de plus en plus pour lui couper toute respiration. La pression était suffisamment ferme pour l'empêcher de se débattre mais assez lâche pour lui permettre de ventiler un minimum.


- Je suis navré pour Louis Chim, j'espérais garder de bonnes relations avec lui mais je suis certain qu'il comprendra mon geste. Toi, en revanche, tu me donnes une sérieuse envie de te réduire en charpie. Tu es le premier vrai démon que je rencontre mais ton espèce n'est qu'une aberration que je ne supporterai pas plus longtemps. Fais moi le plaisir de disparaître !

L'étreinte du kinésiste se resserra un peu plus, les premières vertèbres émettant un craquement en se tassant, provoquant l'immobilisation du cou de sa victime. Enfin, pouvait-on parler de victime quand une telle créature menaçait d'asservir son peuple ?
Les pieds d'Alix perdirent leurs appuis sur le sol de la tour, la jeune femme flottant de quelques centimètres, soulevée par la magie de Rei.


- Alowin, tu as un message à lui faire passer? dit-il en tournant la tête vers sa partenaire.

Rei laissa le membre de Tartaros flotter quelques instants, mis à disposition du deuxième Général d'Oracion Seis. Lorsqu'il jugea qu'il en avait assez, il renforça son étreinte afin d'abîmer plus sérieusement la colonne vertébrale du monstre. La paralysie devant en résulter ne lui laisserait aucune chance de s'en tirer.


- Et maintenant, retourne passer le bonjour à ton créateur.

Avec une colère non-maîtrisée, Rei expulsa le démon au-delà de la tour, laissant le corps meurtri chuter inlassablement jusqu'à ce qu'il s'écrase dans la roche et la cendre au pied du temple Amaterasu. Sa rage évacuée, Rei se retourna en haletant quelque peu, dévisageant sa partenaire qui lui faisait face.

- Quoi encore ? Tu vas me dire que je suis immature et peu réfléchi, c'est ça ? Ne me fais pas croire que tu n'avais pas envie de faire ça aussi. Ouais je sais, il faudra prévenir Tartaros qu'elle a ''glissé'' mais ils ne vont pas nous poser de problème avec ça. Allez, on rentre, je pense qu'on a suffisamment de chemin pour qu'on puisse discuter de tout ça.

Rei dépassa Alowin et entama la descente de la folle volée de marches menant à la base de la tour. Le retour passerait plus vite que l'aller mais quel calvaire de devoir retraverser ce paysage post-apocalyptique... Tout ça pour dire que nos relations avec la nouvelle Tartaros ne sont pas vraiment établies.
Alowin Ronslay
Mage d'Oracion SéisMage d'Oracion Séis

Alowin Ronslay

Messages : 450
Date d'inscription : 02/05/2012
Âge : 24
Guilde : Oracion Séis
Magie / Malédiction / CS : Sakkaku no Maho / Magie de l'illusion
Magie / CS Secondaire : Nightmare Eyes

- Caractéristiques du Mage -
P.M.: 6.000
Statut: Mage de Rang S
Renommée : Mage Illustre
MessageSujet: Re: La liberté s'allume dans les ténèbres [Alowin - Rei]   La liberté s'allume dans les ténèbres [Alowin - Rei] EmptySam 17 Sep - 19:38




L’être face à elle l’insupportait. La simple vue de son sourire suffisant donnait, à l’illusionniste, de violentes nausées. Alowin était habituée à côtoyer les abysses de l’esprit humain ; dans les allées sombres de Fiore se côtoyaient les pires créatures que l’espèce humaine avait engendrées : voleurs et assassins, violeurs et pervers, manipulateurs et menteurs. Elle fréquentait ces êtres des profondeurs, elle était l’une d’entre eux et avaient appris à nager bien plus loin que la majeure partie d’entre eux. Mais ce qu’elle ressentait aux côtés de cette démone, elle ne l’avait jamais vécu ; un mélange de dégoût et de crainte lui broyait les tripes. Un simple regard à Rei lui faisait comprendre qu’il ressentait la même chose. En face d’eux se trouvaient le mal à l’état le plus pur. Une créature qui ne saurait jamais quand s’arrêter. Alowin aurait aimé posséder et contrôler une telle entité, mais il lui semblait impossible de converser avec ces démons. Aujourd’hui ils étaient leurs alliés contre le Conseil. Mais demain rien ne garantissaient qu’ils ne les tromperaient pas ou ne les abandonneraient pas au pied du mur. Ces démons ressemblaient bien trop à Alowin pour qu’elle leur accorde la moindre confiance.

Rei lui jeta un regard du coin de l’œil. Attendait-il son accord pour mettre fin à cet entretien et quitter les lieux ? Elle trouvait son compagnon d’infortune bien maniéré pour la première fois. Jamais encore il n’avait tant sollicité son avis. Et ce n’était pas par égard pour leur mission ; même lors de réunion de guildes ils s’étaient montrés incapables de se tenir tranquilles. Respectant le vieil adage « Qui ne dit mot consent », l’assassin attendit que la Main Noire tourne les talons pour lui emboiter le pas. Mais il eut une réaction qui surprit la jeune femme. Avançant au-devant de celle qui leur faisait face, il utilisa sa magie pour l’étrangler. Son emprise télékinésique était telle que l’on pouvait entendre les vertèbres de sa victime craquer. Il adressa quelques mots à celle qui s’était présentée sous le nom d’Alix Blackwood avant de lui offrir un moment en tête à tête avec sa prisonnière. Que d’honneur, pensa-t-elle. Mais ce qu’elle aimait chez ses victimes, c’était la lueur de la peur avant que la vie ne disparaisse. Dans les yeux de la démone ne brillaient que la confiance, un égo malsain que même la mort ne saurait souffler. Il était inutile de lui parler.

Je n’ai pas envie de perdre mon temps avec une créature qui a déjà un pied dans la tombe. Finissons-en, nous avons d’autres choses à faire.


Rei renforça alors son étreinte sur sa victime, faisant craquer le moindre de ses os, avant de la projeter dans le vide. Cela arracha un sourire à la générale des Oracion Seis. C’était la première fois qu’elle le voyait libérer une telle colère. Elle s’avança de quelques mètres pour observer le corps chuter d’une hauteur vertigineuse. Celle qui flirtait avec le vide quelques instants plus tôt avait fini aspiré par celui-ci. À trop défier la mort on finissait par l’agacer. Rei commença à hausser la voix. Yuurei se retourna, jetant un regard amusé sur son partenaire. L’homme l’avait surpris, sa colère du moins. Jamais encore elle ne l’avait vu être aussi spontané. Sans attendre sa réponse, il s’élança dans les escaliers, bougonnant en son for intérieur. Alowin explosa de rire, un rire clair qui dû raisonner à travers les couloirs interminables de la tour. Un écho qui lui donna des airs de déments. Au final rien ne la différenciait de cette créature. Car au fond quel était son véritable but ? Voulait-elle vraiment ressembler à ces démons, était-ce véritablement sa voie ? Alowin se referma à cette pensée. Jusqu’où était prête à aller pour plonger le monde dans le Chaos ? Jusqu’où était prête à plonger pour créer son Paradis terrestre ?

S’élançant à la suite de Rei, elle le rattrapa au bas du Temple. Jetant un dernier regard à cette immense construction, elle fit les premiers pas sur un chemin nouveau. Rei lui avait posé une question en arrivant dans cette tour. Il était maintenant à elle d’y apporter une réponse.

Il est temps en effet de détrôner Kite. Mais nous devons nous assurer que l’un d’entre nous prenne sa succession. Je n’accepterai pas de voir une autre personne prendre à nouveau les rennes de notre guilde.


Puis sur ces paroles, elle accéléra le pas, empêchant Rei de lui répondre immédiatement. Ils parcoururent plusieurs kilomètres ainsi, sans ce parler, réfléchissant sans doute aux paroles de l’un et de l’autre. Une décision devait être prise : celle qui verrait l’un d’eux prendre la succession d’Akira et de Kite. Mais celui qui le ferait s’exposerait alors à la lame de l’autre. Tous deux avaient besoin de l’autre pour atteindre ses objectifs, mais ces derniers étaient si étrangers qu’il leur faudrait se supprimer pour les atteindre. Après un long moment de silence Alowin se décida à partager une nouvelle information :

Quoi qu’il en soit il nous faut plus de puissance. As-tu déjà entendu parler de Norubato Hiruzen ? Je sais où le trouver.



Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: La liberté s'allume dans les ténèbres [Alowin - Rei]   La liberté s'allume dans les ténèbres [Alowin - Rei] Empty

La liberté s'allume dans les ténèbres [Alowin - Rei]

Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Fairy Tail RPG : Fiore no Oukoku :: 
 :: Fiore Nord :: Temple Amaterasu
-