Fermer le menu
Ouvrir le menu

Navigation














Partagez | 

 Un étrange cadeau, l'invitation à Minami no Okami ! [pv: Anko]

AuteurMessage
Iscariot Scar
Mercenaire de Minami no OkamiMercenaire de Minami no Okami

avatar

Messages : 47
Date d'inscription : 06/03/2016
Âge : 21
Guilde : Minami no Okami
Magie / Malédiction / CS : Yochi
Magie / CS Secondaire : Chronos Eyes

- Caractéristiques du Mage -
P.M.: 3.420
Statut: Mercenaire de Rang A
Renommée : Mercenaire Itinérant
MessageSujet: Un étrange cadeau, l'invitation à Minami no Okami ! [pv: Anko]   Sam 26 Mar - 19:03




I heard about what you did,
Your actions
Have consequences...
Let me be your judge,
Face your sins
and accept your fate..



~ Vous êtes vous déjà dit que la simple loi ne pouvait vous sauver ?
C'est l'histoire d'un homme qui perdit ce qu'il chérissait le plus, mais qui ressuscita,
Il eut de nouvelles convictions, protéger la femme, l'orphelin et les opprimés,
Vous pensez que les héros ne peuvent être ? Détrompez-vous et suivez avec moi ces pas..


L'homme à la chevelure d'or tira délicatement sur la ficelle de ce paquet. Il avait été soigneusement emballé. Il était très étonné qu'une personne puisse lui adresser un quelconque courrier. Lui qui n'avait plus d'attaches à proprement parlé, le lion déchu qui avait été réduit à la solitude malgré lui… Une fois la ficelle retirée, il pu déplier le papier et découvrit un petit coffret. Scar se demanda dans un premier temps s'il ne s'agissait pas d'un colis piégé. Avec son nouveau métier, il était possible qu'un piège lui eût été tendu. Il aspira sa salive, puis souleva le haut du coffret. L'objet était rembourré d'une soie précieuse. Quelque chose avait été placé à l'intérieur, une lettre avait été également rangée dedans. Il attrapa cette dernière et la déplia afin d'en acquérir sa substance..

La lettre était bien mystérieuse, pourtant, l'auteur de cette dernière ne lui était pas inconnu. Bien qu'il ne connût personnellement la personne, sa renommée était parvenue jusque ses oreilles. Pour une raison invraisemblable, il fut contacté par le maître de la guilde Minami no Okami en personne. Cette lettre comportait une rapide formule de politesse. Puis vint le corps de texte de l'écrit qui ne manqua pas de décrire l'objet qui avait été joint avec la lettre. Le blond jeta un rapide coup d’œil à ce dernier et remarqua que l'objet ressemblait vaguement à un brassard. Une sorte de prisme était posé sur l'objet. Il le scruta quelques instants, il n'avait aucune idée de l'utilité de cet objet. Sa curiosité fut rapidement assouvie lorsqu'il entama de nouveau la lecture de la lettre. Il apprit alors que cette chose bizarre était magique. S'il la mettait au poignet, alors il serait capable d'utiliser la magie qui l'anime. L'ancien militaire l'attrapa et le tourna dans tous les sens afin d'en pouvoir saisir les moindres détails. L'objet était fin et très beau. L'intérieur avait été rempli d'une sorte de mousse afin de pouvoir s'adapter parfaitement à la forme du poignet. Ce qu'il fit sans aucune difficulté. Une fois ceci fait, il tenta de l'utiliser tant bien que mal en tâtonnant, mais rien n'y fit.

Il reprit alors sa lecture et compris que cet objet était véritablement précieux. Une boussole magique. Si le mercenaire se concentrait suffisamment sur l'objet, alors le pendentif s'animerait et le guiderait vers ce qu'il désire le plus au monde. Un cadeau d'une valeur inestimable. L'Iscariot ne savait réellement que penser. Un tel cadeau avait-il été fait avec un but particulier en tête ? La note de fin de document qui indiquait un « au plaisir de vous rencontrer » laissait l'homme dubitatif. Est-ce qu'il s'agissait réellement d'un piège ? Il en doutait fort, les sceaux présents sur le coffret, le cachet de la lettre, tout laissait présager qu'il s'agissait là d'un colis légitime. Il se leva et soupira, avant de se parler à lui-même.

Scar: Espérons que ça marche...

Le mercenaire se leva et souleva dans la foulée son sac à dos qui était plein à craquer. En effet, il avait mis à l'intérieur son précieux équipement qu'il enfilait lorsqu'il devenait le juge. Les temps étaient difficiles en ce moment, il n'avait pas trouvé de missions qui lui auraient permis quelques plaisirs. S’époussetant rapidement, il pu froissa la lettre qu'il jeta par terre, il était temps pour lui de partir. Il tendit le bras qui portait le pendentif, son autre main venant caresser le pommeau de l'épée de fortune dont il avait fait récemment l'acquisition. Là, il ferma les yeux et se concentra sur le pendentif. Un étrange vent vint l'entourer, soulevant quelques feuilles mortes qui étaient éparpillées dans l'herbe grasse. Le prisme qui se trouvait à l'intérieur du brassard sorti soudainement puis, après quelques hésitations, pointa une direction. Il y avait un bon mètre de câbles. Scar contempla le petit prisme violet d'un œil étonné, comme s'il se demandait comment cela avait-il pu marcher. Souriant, il remonta une nouvelle fois son sac sur les épaules avant d'entamer sa longue route vers ce qu'il désirait le plus au monde..

Le voyage fut long, il dura plusieurs jours. Le mercenaire ne se laissait pourtant pas abattre, croyant fermement en cet objet. Bien qu'il semblât savoir plus ou moins où il allait, ce n'était qu'une fois au pied d'une route particulière qu'il comprit. Il était arrivé au niveau d'une zone d'ombre gigantesque. L'Iscariot regarda alors son pendentif qui pointa vers le ciel. Il leva alors son menton et se mit à sourire. L'objet pointait une immense île qui avait la réputation d'être flottante, pus connue sous le nom de Rochair. Le blond se demanda alors si son cadeau n'avait pas été trafiqué. Après tout, cette île n'était autre que le repaire de la guilde Minami no Okami, celle où le maître lui avait envoyé ce pendentif. Il ne faisait aucun doute, Scar le savait au plus profond de lui-même. La rencontre désirée par la célèbre kunoichi allait probablement avoir lieu plus tôt qu'il ne l'espérait… Il prit une gorgée d'eau de sa gourde, puis il s'essuya les lèvres du revers de son poignet. Le plus dur était encore à venir. Ce fut d'un pas décidé qu'il entama sa marche sur la route ascendante en colimaçon qui allait le mener vers l'île flottante...

@Heziel

Anko Mizuhime
Admin / CalypsoAdmin / Calypso

avatar

Messages : 24
Date d'inscription : 17/03/2014
Âge : 21
Guilde : Minami No Okami
Magie / Malédiction / CS : Yochi
Magie / CS Secondaire : Aura

- Caractéristiques du Mage -
P.M.: 3.330
Statut: Mercenaire de Rang A
Renommée : Mercenaire Réputé
MessageSujet: Re: Un étrange cadeau, l'invitation à Minami no Okami ! [pv: Anko]   Dim 10 Avr - 21:53






Vent du Renouveau







L'aube grisaillait à peine la fenêtre quand un fracas de sabots tira Lady Mizuhime du sommeil qui l'avait brièvement terrassée à même sa table. Relevant la tête, elle jeta un œil vers la cour. Vêtus de plaques et de coton, des hommes en kimonos écarlates y faisaient en cercle, à grand cliquetis d'épées, leur exercice matinal et galopaient sus à des mannequins bourrés de paille. À son tour, Tormund Fléau-d'Acier ébranla la terre battue en fonçant comme un furieux, massue à pointe d'acier au poing, contre un simulacre de tête qui explosa littéralement, sous les ovations et les blagues de toute la clique de mercenaires. « Serait-ce pour ma gouverne que se donne cette brave exhibition ? », dans ce cas, Tormund était encore plus cinglé qu'elle ne l'imaginait.

Temps bouché, matinée lugubre. Lors du déjeuner, Anko jouant toujours les inconsolables, bouda et refusa d'avaler la moindre miette. La veille, les mercenaires avaient vexé la jeune femme qui avait préféré ignorer leurs propos malencontreux. Qu'il était dur de porter le sexe -soit disant- faible quand on dirigeait une meute de loups. Là-dessus survint, toujours vêtue de soie blanche, toujours drapé d'argent rehaussé de moqueurs mais les bottes poudreuses, Claire Dumas. Elle minauda un sourire sans destinataires, se tournant vers Anko. Une nuée de regards annonça l'entrée plus rocambolesque que jamais de Kyle Jenkins, à point laiteux par une courte nuit de sommeil. « Les oiseaux chantent en ce jour une chanson chagrine », émit-il tout en s'asseyant. Et de fait, cette journée était aussi triste que la mine austère dessinée sur le visage de la Master de Minami No Okami. Elle se défiait par trop de Claire et de Kyle. De quelques amertumes que le recrût la nécessité de ruser, Anko se savait non moins obligée à des douceurs diplomatiques et à un imperturbable sang-froid, bref tenue de jouer le jeu tant qu'on ne reconnaîtrait pas sa véritable valeur de manière claire, nette et définitive.



« Je saurais donc gré au conseil restreint de la guilde d'entériner la bévue d'hier soir et de discuter du sujet du jour. »

Dit-elle en scrutant les physionomies à l'entour et passablement énervée, accessoirement. Quelles pensées pouvaient bien dissimuler les paupières malicieuses de Kyle ? Le petit sourire nonchalant de Claire ? Le papillonnement fiévreux des pattes du garde ? À cet instant, la porte s'ouvrit et un messager aventura son nez. « Excusez, Sensei, mais un visiteur à l’orée de la ville... ». Sans le laisser achever, Calypso Hime força le passage et s'en alla. Il ne lui en fallait pas plus pour mettre un terme à ses discussions sans fins qu'elle avait en exergue. Elle était une femme de l'ombre et n'aimait pas faire durer ces moments où les projecteurs se braquaient sur elle. Malheureusement, l'espionne était la seule qui avait suffisamment la tête sur les épaules pour tenir un semblant de stabilité au sein de cette guilde de loups affamés. De plus, Anko savait mener ses troupes et avait bonne réputation auprès de l'armée runique, mais elle était restée bien trop discrète dans ses missions pour le compte de la guilde : il lui fallait encore s'imposer et se creuser une place parmi tous ces mâles bouillonnant de testostérones.

Devant l'entrée de la ville, plantonnaient au demeurant deux mercenaires qui, armés de plate noire filetée d'or et leur heaume coincé sous l'aisselle, la favorisèrent d'une courbette roide, avant de faire ouvrir devant eux les vantaux de chêne hauts de vingt pieds et bardés de bronze. La Master pénétra la première et lorsqu'enfin elle s'immobilisa, la jeune louve psalmodia son rituel discours de bienvenue.


« Hommage et salut à vous, Scar Iscariot. Je vous souhaite la bienvenue dans notre si beau rocher et espère que la route n'a pas été trop longue. Je vois avec satisfaction que mon présent vous a été utile et que vous avez accepté mon humble invitation. Suivez-moi, voulez-vous. Nous serons bien plus séant dans mon bureau que dans la froideur austère de cette triste journée ! »

À l'autre bout, là-bas, on discernait la grandeur du dojo qui abritait la guilde. La chevelure ardente de la mercenaire se balançait en symbiose avec le mouvement de ses hanches, accompagnant la grâce de ses pas. Elle s'empressa et ils parcoururent la cité assez rapidement. Ce même trajet, elle l'avait jadis, pour la première fois, effectué la tête basse et les épaules trempées par des journées de marches sous une pluie battante. C'était ici qu'elle était venue chercher son exil et un lieu de pénitence, quelque part où plus jamais elle n'aurait à supporter la corruption et les trahisons. Il n'y avait pas plus franc qu'une bête et en ce sens, les loups de Minami ne dérogeaient pas à la règle. Ce fut ainsi que, conduisant le voyageur dans ses appartements, elle se surprit à sourire pour la première fois de cette foutue journée.

_________________





"Toutes les tragédies et les malheurs ont un sens, ils mènent tous vers une fin idéale. Quand on y pense, il n'y a probablement pas de malheur absurde." ♫
Iscariot Scar
Mercenaire de Minami no OkamiMercenaire de Minami no Okami

avatar

Messages : 47
Date d'inscription : 06/03/2016
Âge : 21
Guilde : Minami no Okami
Magie / Malédiction / CS : Yochi
Magie / CS Secondaire : Chronos Eyes

- Caractéristiques du Mage -
P.M.: 3.420
Statut: Mercenaire de Rang A
Renommée : Mercenaire Itinérant
MessageSujet: Re: Un étrange cadeau, l'invitation à Minami no Okami ! [pv: Anko]   Jeu 14 Avr - 20:36




I heard about what you did,
Your actions
Have consequences...
Let me be your judge,
Face your sins
and accept your fate..



~ Vous êtes vous déjà dit que la simple loi ne pouvait vous sauver ?
C'est l'histoire d'un homme qui perdit ce qu'il chérissait le plus, mais qui ressuscita,
Il eut de nouvelles convictions, protéger la femme, l'orphelin et les opprimés,
Vous pensez que les héros ne peuvent être ? Détrompez-vous et suivez avec moi ces pas..


Les heures ? Il ne les avait pas comptées. Il s'était écoulé un temps interminable durant sa marche ascendante vers cette fameuse île flottante. Le jour se levait et une fois son temps épuisé, laissé place à la nuit. Notre homme continua sa montée méthodique, le pendentif ne dévia pas de sa trajectoire initiale. Il n'était jamais venu à cet endroit auparavant. Il en avait beaucoup entendu parler. Un endroit de rêve que les gens nommaient à peine. C'était un lieu utopique où on y racontait les histoires les plus merveilleuses. D'une zone où le respect de toute chose occupait un point d'honneur. L'air se faisait rare et pourtant, il ne semblait pas essoufflé. Bien au contraire, des fleurs ne poussant qu'en altitude enjolivaient le chemin qu'il parcourait de part et d'autre. Parfois, une brise légère semblait venir envelopper le corps de l'homme avant de s'en aller vers l'horizon… Il jetait un dernier coup d’œil à ce panorama unique qu'il pouvait apercevoir par-dessus les nuages avant de se concentrer à nouveau sur son interminable périple.

En fin de matinée, le mercenaire semblait finalement arriver au terme de son périple. Sa barbe avait poussé, ses cheveux étaient gras. Il avait trouvé en cours de route un voyageur itinérant qui lui avait donné un grand bâton afin de le suppléer dans ses efforts. Lorsqu'il arriva finalement au terme de son périple, ses yeux s'illuminèrent. Il lâcha alors son bâton qui alla se vautrer dans la terre. La vue de ces vantaux de chênes hauts de vingt pieds avait quelque chose d'unique. Une ambiance reposante, ce doux parfum qui montait à son nez. Lorsqu'il levait légèrement les yeux, il pouvait voir de multiples animaux aériens qu'il n'avait jamais vu de sa vie si ce n'était dans les livres de dessins ou les encyclopédies scientifiques. Alors qu'il avançait, il remarqua un enfant jouer avec un étrange chien ailé. Les deux personnages semblaient proches. Le chien se jeta sur l'enfant, le mercenaire se braqua alors, main sur la garde de son épée afin de protéger le petit. Il relâcha son emprise de l'arme lorsqu'il vit que l'animal léchait le visage du gosse, ce dernier n'arrêtant pas de rigoler.

Petit garçon: hahaha, arrête tu me chatouille!

Le blond remonta alors les bretelles de son sac tandis que le garçon grimpa sur le dos de son animal avant de s'envoler par-dessus le mur. Le pendentif pointait toujours une direction particulière, l'entrée de la ville. Des gardes semblaient postés sur des tours de guet. L'un d'eux pointa le blond, du moins, c'est ce qu'il croyait. Ce qui attira leur attention était en réalité le pendentif qui flottait devant le mercenaire. Il resta ainsi debout sans bouger. Il restait malgré tout inquiet, cela pouvait être un piège quelconque. L'homme à la cicatrice se trompa lourdement. Les vantaux de chênes qui se trouvaient en face de lui s'ouvrirent.

Son attention fut alors attirée par les personnes qui se présentèrent à lui. Une femme de toute beauté se démarqua du groupe qui se trouvait derrière elle, passant les portes immenses avant de sommer un discours étonnant. Elle lui souhaita la bienvenue et l'invita à pénétrer les enceintes de la ville. La promesse d'une entrevue avec la dame lui avait été faite. Le blond ne put s'empêcher de ravaler sa salive. Il ne comprenait pas ce qui était en train de lui arriver. Il se contenta alors de hocher la tête avant de suivre la belle. Il se demanda dans un premier temps pourquoi les hommes qui entouraient ce qui semblait être la maîtresse de la guilde le regardaient avec des yeux emplis de haine. Il ne lui fallut que quelques instants pour saisir qu'ils étaient probablement verts de jalousie de voir un parfait inconnu attirer les attentions de la femme.

La citée était d'une beauté à couper le souffle. Scar était épuisé, pourtant, sa fatigue sembla s'évaporer le temps de la traversée de cette ville. Les habitants étaient calmes, ils étaient tous attelés à diverses tâches. Les animaux étaient uniques, ne vivant qu'en haute altitude, il n'avait jusqu'alors jamais pensé qu'un tel lieu pouvait exister en ce monde. Il semblait aux anges. Alors que le groupe était toujours en train venait de quitter la citée, il remarqua, mais également les mâles empli de testostérones, que le pendentif pointait encore en direction de la maître.

Ses yeux s'écarquillèrent de nouveau lorsqu'ils arrivèrent au dojo de la guilde Minami no Okami. Le bâtiment était bien plus grand que ce qu'il avait pu imaginer. L'écoulement de la cascade avait un effet relaxant sur sa tête. Il fut invité à pénétrer l'intérieur du dojo. Il pu ainsi voir l'entraînement de nombreuses personnes qui semblaient pratiquer avec un talent non dissimulé les arts martiaux. Grâce à son ancien métier, il était capable de juger la qualité des hommes qui lui faisaient face. Il n'y avait aucun doute possible, ils étaient tous très forts. Perdu dans ses pensées, il fut interrompu lorsqu'on lui annonça qu'il était finalement arrivé dans le bureau de la Master. Il entra alors dans la pièce, toujours un petit peu confus. Beaucoup trop d'informations s'enchaînaient à l'intérieur de son esprit. Il posa alors son sac qui contenait la totalité de son équipement magique et salua respectueusement la femme.
Scar:Je vous remercie sincèrement pour votre invitation. Votre cadeau m'a permis d'arriver jusqu'à vous, comme vous l'espériez.

Il retira alors l'objet magique et se mit en seiza à même le sol. Il déposa alors la boussole devant lui avant de poser ses deux mains au niveau de ses hanches. Inclinant légèrement la tête, il avait énormément de questions. Il regarda alors la jeune femme avant de prendre la parole.

Scar: Sa tâche accomplie, je vous rend ainsi votre bien.

Il marqua alors une légère coupure. Puis, inspirant à nouveau, il reprit.

Scar: Pourquoi m'avoir fait venir ici ? Que voulez-vous de moi?

Il suivait du regard la Master. Lui qui était pourtant reconnu comme un génie avait omis un détail. Il avait toujours un doute sur le véritable pouvoir de ce pendentif. Il pouvait toujours avoir été piégé et avoir été automatiquement guidé jusqu'ici. Certains pouvaient le comparer à un loup solitaire, ou un lion déchu qui se débattait pour survivre. Les réponses à ses attentes se trouvaient dans cette pièce, mais il ne le savait pas encore. La discussion qu'il allait avoir avec la kunoichi allait changeait son destin à jamais.

@Heziel

Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Un étrange cadeau, l'invitation à Minami no Okami ! [pv: Anko]   

Un étrange cadeau, l'invitation à Minami no Okami ! [pv: Anko]

Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Fairy Tail RPG : Fiore no Oukoku :: 
 :: Fiore Sud :: Rochair :: Guilde Minami no Okami
-