Fermer le menu
Ouvrir le menu

Navigation














Partagez | 

 I thought I saw Paradise in Death [Harley/Jet]

AuteurMessage
Hanabi Sayaka
Modo / Bone's QueenModo / Bone's Queen

avatar

Messages : 76
Date d'inscription : 28/01/2016
Âge : 21
Guilde : Oracion Seis
Magie / Malédiction / CS : Shisha no Kōshin / Marche des Morts

- Caractéristiques du Mage -
P.M.: 2.460
Statut: Mage de Rang B
Renommée : Mage Connue
MessageSujet: I thought I saw Paradise in Death [Harley/Jet]   Lun 7 Mar - 23:29

I thought I saw Paradise in Death

Le vent s'éternisait autour des engelures de la mage psychopathe, s’engouffrait dans chacun des plis de ses vêtements pourtant polaires et lui causait un sursaut de frissons à chaque fois que sa colonne vertébrale était atteinte. Sous un froid hivernal, une tempête de neige soufflait sur le mont Hakobe, délivrant merveilles et sulfureuses beautés dans ces plateaux de blanc immaculé. Hanabi était venue se perdre dans les environs pour se remémorer de vieux souvenirs. Dans sa douce jeunesse et lors du vivant de son amant, ils étaient venus ensemble dans cet endroit. Une simple randonnée de l'extrême qui s'était transformé en demande en mariage des plus ravissantes, douces et cruelles à la fois. C'était ici que la jeune fille avait réellement prit conscience des sentiments forts qu'elle éprouvait pour Michael.


Marchant d'un pas rapide, elle avançait sans repos, cherchant désespéramment une caverne spéciale. La fameuse caverne sous laquelle ils s'étaient réfugiés ce jour-là à cause d'une tempête semblable à celle-ci. Peut-être une particularité de l'endroit qui faisait que les montagnes étaient constamment balayées de vents glaciaux ? Hanabi se rapprochait dangereusement du sommet de la plus haute montagne. Dangereusement ? Tout simplement parce qu'elle sentait désormais son souffle court. L'oxygène se raréfiait au fur et à mesure de sa progression, le souffle balayait tout espoir de pouvoir respirer à plein poumon et le froid lui enflammait la gorge à chaque fois qu'elle prenait sa respiration.

Petit pas par petit pas maintenant, la princesse-squelette essayait de se repérer tant bien que mal au milieu de la mugissante tempête. Tâtonnant plus qu'avançant et les mains en visière devant les yeux, le trajet devenait de plus en plus compliqué. Elle eut quand même l'idée de se servir de sa magie. En réserve, elle avait pour serviteur dévoué le squelette d'un Vulcain, qu'elle appelait en général pour distraire ses ennemis étant donné la faible force que la bête possédait réellement. Pourtant, elle venait peut-être de lui trouver une nouvelle utilité. Invoquant l'animal de grande stature os par os, elle faisait en sorte de monter sur son dos et de le manipuler pour qu'il avance à sa place et s'accorder ainsi un répit mérité. L'animal n'était peut-être pas aussi utile sous forme squelettique que ses compagnons qui vivaient sauvagement au sein des montagnes mais il permettait à la jeune mage d'avancer sans s'écrouler.

Alors que sa progression se faisait plus aisée, elle sentait une perturbation. Quelque chose d'indescriptible, comme un pressentiment sûrement sorti de son esprit psychorigide et certainement enclin à une folie profonde. Pourtant, elle avait cette certitude d'être suivie. Comme si quelqu'un, au beau milieu de cette tempête vengeresse, n'était pas loin d'elle. Elle scrutait l'horizon mais il lui était impossible d'y voir à plus de deux mètres malgré toute la bonne volonté du monde.

Bien sûr, évidemment, elle réagit comme toute bonne personne saine d'esprit aurait réagi. En matérialisant une armée de six serviteurs squelette humain, telle une petite armée prête à la défendre. Au pire, elle passerait pour une folle. Au mieux, elle se sauverait la peau des fesses en anticipant une action malsaine.
Spoiler:
 



©odé par Ren
Harley Walker
Mage SolitaireMage Solitaire

avatar

Messages : 106
Date d'inscription : 09/02/2016
Âge : 16
Guilde : Mage indépendante
Magie / Malédiction / CS : Fairy Magic/Magie des Fées

- Caractéristiques du Mage -
P.M.: 1.800
Statut: Mage de Rang C
Renommée : Mage de Campagne
MessageSujet: Re: I thought I saw Paradise in Death [Harley/Jet]   Dim 13 Mar - 18:49
I tought I saw Paradise in death!



Harley venait de quitter l'auberge où elle était restée pendant une semaine, bien sûr, elle partit tôt le matin pour éviter que le propriétaire de l'auberge ne lui saute dessus pour lui réclamer une modique somme qu'elle devait pour la semaine passée. La demoiselle prit donc toutes ses affaires et partit en direction du fameux Mont Hakobe, pourquoi? Eh bien elle voulait atteindre le sommet pour inscrire sa signature et sa marque pour avoir gravi le mont enneigé et se faire connaître pour avoir vaincu bon nombre de monstres de cette dangereuse montagne. Enfin en clair elle voulait commencer à se montrer dans le monde magique. Elle avait envie d'un grand tournant dans sa vie qui la ferait changer, elle n'en oubliait cependant pas que la vie n'est qu'un simple ring, elle ne ferait pas confiance au premier venu qui serait assez cool pour l'aider à atteindre son but de devenir connue. La demoiselle quitta donc le petit village qui était près du mont.

Allez, direction le mont, tu crois que je vais y arriver?

Mais ... à qui parlait-elle? Eh bien elle s'adressait à elle-même, n'oublions pas que la mage indépendante est schizophrène au plus haut point, elle s'invente donc des amis et se parle à elle-même tout le temps. Durant tout le chemin elle poussait la chansonnette en faisant tourner sa lourde batte. Parfois elle donnait des coups contre un arbre, les coups de batte faisaient d'assez gros dégâts sur le tronc d'arbre. Elle arriva assez rapidement en bas du mont, elle sortit une veste assez chaude de son sac et l'enfiler pour pouvoir commencer à gravir celle-ci. Le froid la tiraillait mais elle souriait, ce mal à cause du froid lui faisait presque du bien.

Ahah! Vers l'infini et au delà!

Elle n'avait pas peur de hurler, peut-être qu'une avalanche aurait pu survenir mais elle adorait le risque et n'attendait presque que ça. Elle continuait de monter, le froid était beaucoup plus violent et lui fouettait littéralement la peau. Elle n'arrivait pas à voir à plus de trois ou quatre mètres devant elle, c'était pénalisant si un combat survenait d'un coup. Elle continuait de gravir le mont, elle souriait mais en même temps elle avait quelques larmes qui coulaient sur ses yeux, elle ne contrôlait pas ça, c'était à cause du froid tiraillant qui régnait en maître sur ces lieux. Après quelques pas elle aperçut une femme, entourée d'une petite horde de squelette.

Oh, gore!

La demoiselle s'avançait de plus en plus, à présent la femme à la horde squelettique devait l'avoir vu. Harley la regardait de son oeil clair, la partie rose de ses cheveux lui tombait sur les yeux. Elle lui souriait presque, un vrai regard de sadique. La demoiselle devait aussi voir la batte en fer que Harley tenait à seulement une main. Cette fille avait un visage doux et digne d'un être sensible... sûrement que je me trompais. Harley s'approchait doucement en mettant sa main de libre devant elle. Elle la regardait du coin de l'oeil, elles ne se connaissaient pas mais Harley considère tout le monde comme ses ennemis naturels. Autant dire que la mage indépendante n'allait pas passer par quatre chemins pour savoir à qui elle a à faire.

T'es qui toi? Qu'est ce que tu fous ici? Tu comptes me voler MON territoire?!

Ah oui, paranoïaque en plus, la pauvre demoiselle ne lui avait rien fait pourtant. Harley se tenait prête à utiliser sa magie, elle avait tout de même une fille entourée de squelettes en face d'elle, il fallait se préparer à ce que tout et n'importe quoi arrive.
©odé par Ren
Jet Hyle
Admin / MagnétoAdmin / Magnéto

avatar

Messages : 622
Date d'inscription : 20/05/2013
Âge : 27
Guilde : Lamia Scale
Magie / Malédiction / CS : Jiki no Mahô / Magie du magnétisme

- Caractéristiques du Mage -
P.M.: 5.295
Statut: Mage de Rang S
Renommée : Mage Célèbre
MessageSujet: Re: I thought I saw Paradise in Death [Harley/Jet]   Lun 21 Mar - 0:23
Après les bois, la haute montagne ! Cette fois, la destination était le mont Hakobe. Après une drôle d'histoire dans la forêt de Waas où je m'étais rendu pour me balader, je me rendais cette fois sur une des plus hautes chaînes de montagnes du royaume pour moi, même s'il ne s'agissait pas d'une mission. J'avais en effet entendu parler de la violette éternelle, une plante poussant sur ces sommets, et entrant dans la composition d'une potion permettant d'augmenter provisoirement la puissance magique de celui qui la consommait. Bien entendu, je n'étais pas un partisan du dopage régulier. Seul le travail quotidien permettait d'augmenter son niveau petit à petit. Toute tentative de raccourci n'était que stupide et insultante, sans parler des risques. Mais. Employée une seule fois, au bon moment, pour surprendre un adversaire lorsqu'il pensait avoir le dessus... ça pourrait totalement changer l'issue de ce match. Et c'est pourquoi, pour cette unique fois, j'étais prêt à enfreindre mes propres règles. En me promettant que je n'emploierais cet expédient qu'une seule fois.

Enfin, si je parvenais à me le procurer. Car cette fleur était rarissime. Je me trouvais à patauger dans la neige depuis des heures, et malgré mes vêtements doublés de laine de moucon, je sentais la morsure du froid. Si au début, il était facile de se mouvoir, j'avais fait chou blanc en restant à des altitudes plus... raisonnables. J'avais donc décidé de me diriger vers les sommets, et plus précisément vers le plus haut de tous. Un trajet qui prenait déjà des heures en temps normal, et plus encore à cause du fait que je devais constamment observer les environs pour remarquer une minuscule tâche de couleur parmi le gris de la roche et le blanc de la glace. Je manquais même devenir fou à cause de la réflexion du soleil sur la neige qui me lançait atrocement les yeux. Heureusement, cette luminosité finit par décroître, me soulageant en grande partie. Hélas, cette baisse de soleil fut bientôt accompagnée d'un vent violent.

Génial, ça ne pouvait pas être pire...

Comme pour me donner tort, quelques instants plus tard, le vent se mit à charrier de la neige qui entrava autant ma progression que ma vision. Mes chances de localiser ne serait-ce qu'un seul exemplaire du précieux végétal venaient de passer de minces à nulles. Et si le climat continuait de se détériorer, alors c'était carrément ma survie qui serait en jeu. Pourquoi fallait-il qu'il y ait une tempête à chaque fois que je venais sur cette fichue montagne ?
Au lieu de perdre du temps à tenter de répondre à cette question rhétorique, je continuai ma marche vers le haut. En effet, redescendre était inutile, car je n'avais croisé aucun refuge, pas le moindre abri dans lequel me mettre à couvert.. S'il s'en trouvait un, il se trouverait obligatoirement devant moi. En supposant que je parvienne à le trouver, car la visibilité était descendue à moins de cinq mètres, tandis que je progressai difficilement en tentant d'éviter les congères. Allons Jet ! Positive ! Au moins par ce temps-ci, tu ne croiseras aucune créature locale.

Quelques mètres plus loin, j'aperçus plusieurs silhouettes se détacher du manteau neigeux.

... Vous vous foutez de moi...

[HRP]:
 

_________________

Hanabi Sayaka
Modo / Bone's QueenModo / Bone's Queen

avatar

Messages : 76
Date d'inscription : 28/01/2016
Âge : 21
Guilde : Oracion Seis
Magie / Malédiction / CS : Shisha no Kōshin / Marche des Morts

- Caractéristiques du Mage -
P.M.: 2.460
Statut: Mage de Rang B
Renommée : Mage Connue
MessageSujet: Re: I thought I saw Paradise in Death [Harley/Jet]   Mar 22 Mar - 0:04

I thought I saw Paradise in Death

On dit que le neige, c'est comme le bonheur : il est doux, il est pur... et il fond. Hanabi avait connu le bonheur, ce même bonheur qui avait fait d'elle, avec le temps, une sociopathe en puissance, cultivant un Moi paranoïaque dans sa splendeur. La neige autour de la chaumière de son bien-être avait disparu en même temps que la vie de son amant et ne restait d'elle aujourd'hui que les gouttelettes fondues qui s'endormaient sur le perron de sa jeunesse. D'heureux contacts avaient fait en sorte de lui faire remonter la pente. Désormais, leurs têtes trônaient péniblement sur des pieux faits de bois, au fond des ruelles des villes qu'elle avait visitées. Comme une mélancolique chanson, le souffle du vent lui engourdissait le corps et elle s’abandonnait à la paresse sur le dos de son destrier Vulcain sans chair.

L'armée livide des morts qui faisait barrage autour du corps de la frêle mage noire s'agitait. Les rangs serraient, les épées prêtes à trancher le vif du sujet comme celui de la chair, les serviteurs squelettiques étaient autant aux aguets que leur maîtresse démoniaque. En cas d'attaque surprise, sous ce temps tempétueux, il était impossible de prévoir les réactions des combattants immortels. Certes le Vulcain sur lequel se trouvait Hanabi s’accommodait parfaitement à ce climat qui était le sien mais ce n'était pas le cas des autres guerriers. Pataugeant mollement dans la neige, il n'était pas rare de les voir tomber à genoux sous ces conditions. Si un combat venait à avoir lieu, Hanabi n'aurait pas forcément l'avantage au niveau du terrain.

Alors que le vent semblait n'en faire qu'à sa tête et que ses beaux cheveux roux s’entremêlaient devant son visage, la psychopathe semblait apercevoir une forme nouvelle devant l'écran de poudreuse. Cette fois-ci, ce n'était ni un mirage ni le fruit de son imagination tordue. Elle pouvait distinguer clairement l'ombre s'avancer dans sa direction. Soudainement prise par un violent de goût de sang dans la bouche, la meurtrière sentait une proie s'approcher. Une proie subtile, de la chair fraîche.


Qui va là ? Est-ce toi, créature pâle des montagnes que l'on surnomme Yéti ?

Elle avait entendu des légendes autour d'une bête semblable aux Vulcains qui avait élu domicile sur les sommets du mont Hakobe. Il suffisait d'une étincelle de stress, d'un soupçon d'inquiétude, pour faire ressurgir les informations distraites qu'enregistrait son cerveau en méli-mélo. Aujourd'hui, c'était celle-ci qui avait émergeait. Peut-être aurait-elle pu parler des femmes de givre si son cœur avait eu d'autres distractions, dans d'autres circonstances.? Il est des pathologies que même les plus habiles médecins ne peuvent déceler ni guérir. Et il est des êtres, comme Hanabi, qui se complaisent dans le délire de surestimation.

La main saccadant les mouvements hésitants des compagnons squelettiques, la mage noir commandait avec fermeté les déplacements de ses troupes. Les guerriers ainsi invoqués prenaient les devants sur l'ennemi. Ils étaient démunis d'armes mais n'en demeuraient pas moins des combattants aguerris et capables de mettre en lambeaux des adversaires véloces.


J'ignore quel goût tu peux avoir, mais la viande d'un animal si rare commence déjà à ravir mes papilles. Je frémis d'impatience à l'idée de te goûter et de faire de tes restes mon arme.

Le regard de la jeune psychopathe venait de passer à un degré de démence inégalé. Soudainement soumise à ses besoins primaux de se nourrir et de tuer pour simplement tuer, elle n'était même plus en mesure de concevoir que la silhouette qui s'avançait face à elle était humaine et non pas «yétiesque». Les yeux de la folie, douce agonie de l'âme, comme un repos de l'esprit au profit des pulsions. Les squelettes s'avançaient de plus en plus vers la proie tandis que la mage se léchait les lèvres d'un sourire sadique. Son estomac lui criait famine. Elle devait se nourrir. Elle devait se repaître de cet animal, peu importe sa provenance ou sa rareté. Qu'il soit le dernier de son espèce n'en faisait pas changer la donne. La soif de meurtre était ici un besoin qu'elle se devait d'assouvir avec fermeté.

On dit que chacun renferme en lui une forêt vierge, une étendue de neige où nul oiseau n'a laissé son empreinte. Mouvement fastidieux ou fallacieux selon les circonstances, la jeune fille dévoilait au grand jour sa véritable personnalité. Elle était folle habituellement. Aujourd'hui, elle était devenue une autre personne. La Folie incarnée.


©odé par Ren
Harley Walker
Mage SolitaireMage Solitaire

avatar

Messages : 106
Date d'inscription : 09/02/2016
Âge : 16
Guilde : Mage indépendante
Magie / Malédiction / CS : Fairy Magic/Magie des Fées

- Caractéristiques du Mage -
P.M.: 1.800
Statut: Mage de Rang C
Renommée : Mage de Campagne
MessageSujet: Re: I thought I saw Paradise in Death [Harley/Jet]   Jeu 24 Mar - 20:25
I tought I saw Paradise in death!



La neige était tellement épaisse que Harley s'enfonçait presque. La tempête était légèrement plus faible, permettant à la mage indépendante d'apercevoir la femme qui lui faisait face ainsi que sa petite armée de monstres, elle avait une bonne troupe de squelette avec elle, mais ... c'est quoi cette femme? Sa chevelure rousse ondulait devant ses yeux à cause du vent. Elle avait un véritable visage d'une fille psychopathe. Elle devrait bien s'entendre avec Harley ... ou alors elles ne s'apprécieraient pas du tout. La mage féérique serrait à présent sa batte à deux mains prête à exploser le crâne au premier qui viendrait la chercher. Sa capuche en laine se retira de sa tête bien rapidement pour dévoiler une belle coiffure bicolore. Ses cheveux voltigeaient dans tous les sens. Harley avait du mal à entendre les paroles de la demoiselle en face d'elle. La mage à la batte n'avait entendu que le fait que la rousse la prenait pour le monstre de ce mont. La folle donna un coup de batte au sol faisant se soulever un peu de neige.

Attends ... t'es sérieuse là? Je ressemble vraiment à un monstre semblable à ceux que l'on peut rencontrer dans cette montagne? Tu va pas me plaire toi!

Cette femme mettait Harley sur les nerfs, la demoiselle sentait qu'elle n'allait pas tarder à tout vouloir exploser autour d'elle. Et bien d'ailleurs, quoi de mieux pour se faire remarquer que d'entamer un combat dans ce magnifique endroit. Au fil des minutes, la tempête se calmait, jusqu'à terminer par n'être que de la neige qui tombe. Comme si la montagne avait entendu Harley et qu'elle voulait que le combat ne soit pas gâché à cause d'une tempête de neige. Enfin, l'altitude commençait à faire monter l'adrénaline de la folle qui donnait des coups de battes dans le vide. Soudain, la neige tombait de plus en plus fort! Mais quel était ce temps?! Enfin, Harley aperçut la rousse faire des gestes de main à ses compagnons squelettiques qui se mettaient en avant pour commencer à vouloir attaquer la mage féérique. D'un coup, la mage mit une jambe arrière en comme pour prendre appui dessus et fit un clin d'oeil à la psychopathe qui parlait.

Ahah! Je ne suis toujours pas un animal espèce de tarée! Mais si tu veux me goûter il faudra d'abord que tu puisses t'approcher sans que je t'explose! Une partie de ton armée va pouvoir en faire les frais! Je veux te voir hurler! Tu sais que ça me ferait plaisir?

Harley avait carrément hurler ces paroles! Elle avait envie de se faire entendre par cette femme folle. En ce qui concerne le temps, il se dégrade de plus en plus, la tempête repointe le bout de son nez apparemment. Quelque chose de bizarre approchait, la demoiselle à la batte sentait comme une présence près d'eux. Pourquoi? Un monstre ici et maintenant? Non, c'était vivant, un monstre aussi bien sûr c'est vivant, mais un humain l'est encore plus ... je crois! Enfin, quelqu'un arrivait et Harley tournait la tête partout pour essayer de le voir, un peu plus loin elle croyait avoir aperçu un homme. Mais qu'est ce qu'il faisait là? Quand la mage indépendante tourna la tête vers le combat elle aperçu un combattant squelettique à presques deux mètres d'elle. Il était donc temps de combattre apparemment.

Tu va pas me chercher plus longtemps toi sérieusement tu gaves sévères!Fairy Machine Gun Leprechaun!

Harley rangea sa batte dans son dos, elle l'attacha rapidement pour éviter qu'elle ne la gêne pendant ses attaques. Elle mit ses mains devant elle et concentra sa magie, une fois prête elle hurlait le nom de sa technique et lança son attaque, une dizaine d'aiguilles apparurent au-dessus de la mage à la batte. Dès qu'elle baissa sa main droite, les dix furent envoyés à bonne vitesse vers le groupe de squelettes qui avait été envoyés plus en avant pour attaquer la mage féérique. Dès que les aiguilles furent envoyées, Harley recula de quelques pas en gardant un oeil sur l'homme qui n'était plus très loin maintenant. Elle arrivait à le voir à travers le début de tempête qui se préparait à nouveau. Les aiguilles devaient exploser au moindre contact, que ce soit avec le sol ou avec un des squelettes. La demoiselle se tenait donc prête à l'offensive ennemie en prenant rapidement sa batte à deux mains. Elle s'adressait à présent à l'homme en hurlant, elle n'avait pas peur de créer une avalanche elle.

Eh bien! Tu fous quoi toi ici? Ta tête me dit vaguement quelque chose, éclaire-moi! Si t'es pas un mage restes pas ici, il risque d'y avoir quelques explosions dans les minutes qui vont venir. Ahahahah!

Harley explosa littéralement de rire, elle ne savait pas qu'elle s'adressait à un mage beaucoup plus fort et important qu'elle. À vrai dire, elle s'en fichait pas mal des titres des gens, elle voulait juste se faire connaître.
©odé par Ren
Jet Hyle
Admin / MagnétoAdmin / Magnéto

avatar

Messages : 622
Date d'inscription : 20/05/2013
Âge : 27
Guilde : Lamia Scale
Magie / Malédiction / CS : Jiki no Mahô / Magie du magnétisme

- Caractéristiques du Mage -
P.M.: 5.295
Statut: Mage de Rang S
Renommée : Mage Célèbre
MessageSujet: Re: I thought I saw Paradise in Death [Harley/Jet]   Sam 4 Juin - 2:40
Alors, résumons... Je m'aventurais seul en montagne pour un objectif personnel et j'échouais à trouver ce que je cherchais. Soit. Une tempête de neige éclatait et je me retrouvais coincé dans le blizzard. Passe encore. Je finissais par croiser des gens non loin d'un des sommets. Ça faisait déjà beaucoup. Les individus en question voulaient en découdre. Là, c'en était trop !
Car oui, les deux personnes présentes devant moi, deux filles si j'en jugeais selon les voix faiblement entendues à travers le vent, étaient prête à se battre. L'une semblait avoir invoqué plusieurs... Ah saloperie ! Des squelettes ! C'était glauque à souhait ! Quant à la seconde, elle m'avait interpellé, semblant me reconnaître, et avait annoncé des explosions dans les délais les plus brefs. Elle éclata alors de rire avant d'utiliser une magie qui m'était inconnue. Je devins alors rouge de colère, non de froid, et poussai une gueulante.

AH NON ALORS ! JE REFUSE DE MOURIR ENSEVELI PAR UNE AVALANCHE DANS CE TROU PERDU Á CAUSE DE DEUX CINGLÉES !!!

Je m'avançai alors rapidement entre elles deux, interceptant l'étrange poudre dorée de la première qui vont exploser contre moi. Mais quand le vent fit disparaître la fumée, j'étais complètement indemne. Même mes vêtements n'avaient pas été endommagés. Elle était donc plus faible que moi, et d'une bonne marge. Tant mieux, car si elle avait été de mon niveau ou même plus forte, mon action mue par la colère se serait révélée terriblement stupide et dangereuse. Pas ici. Au contraire, la brève lueur créée par la détonation m'avait permis d'apercevoir pas très loin ce qui ressemblait à une grotte. Un abri donc, jusqu'à ce que le climat redevienne plus clément.
D'un geste du bras, j'expédiai alors plusieurs projectiles pour fracasser les tas d'os de la seconde fille, y compris celui sur lequel elle se trouvait présentement, et en un instant, ils se retrouvèrent tous au stade de puzzle. Bien, j'étais donc le plus puissant des trois. Voyant que les hostilités avaient été empêchées, et avant qu'elles ne puissent remettre ça, je refermai mes mains sur un avant-bras de chacune et les tirai de force à l'abri derrière moi, sourd à leurs éventuelles protestations. Et puis quoi encore !

Une fois à l'abri du vent et de la neige dans la cavité repérée juste avant, je propulsai, un peu brusquement mais pas trop, juste une poussée, chaque fille dans un coin opposé avant de me placer contre la proi, à une distance égale de chacune. Je m'adressai ensuite à elles d'un ton qui ne souffrirait aucune discussion. Ou du moins, je l'espérais.

Bon, maintenant, on reste calme. La première qui essaie encore d'attaquer l'autre aura d'abord affaire à moi !

Alors que je me réchauffai les mains en soufflant dessus, je surveillai les deux candidates au suicide par coulée de neige du coin de l'oeil, sans dire un mot de plus. La nécromancienne, une jolie rousse aux yeux verts, semblait un peu absente. Mais elle avait par conséquent l'air plus calme que son homologue. Et plus prudente aussi. En effet, contrairement à la rouquine, la blonde teintée n'avait comme seul vêtement contre le froid qu'une unique veste chaude, n'ayant même pas pris la peine de couvrir ses jambes d'autre chose que sa tenue légère. Je poussai un long soupir mental. Pourquoi je ne tombais que sur des cas sociaux ?


[HRP]:
 

_________________

Jet Hyle
Admin / MagnétoAdmin / Magnéto

avatar

Messages : 622
Date d'inscription : 20/05/2013
Âge : 27
Guilde : Lamia Scale
Magie / Malédiction / CS : Jiki no Mahô / Magie du magnétisme

- Caractéristiques du Mage -
P.M.: 5.295
Statut: Mage de Rang S
Renommée : Mage Célèbre
MessageSujet: Re: I thought I saw Paradise in Death [Harley/Jet]   Lun 7 Aoû - 23:55
Les quelques heures qui suivirent furent parmi les plus longues et ennuyantes de ma vie. Coincé par un blizzard dans une grotte avec deux furies à moitié folles et qui ne demandaient qu’une chose, se jeter à la gorge l’une de l’autre. Je savais que dans certains milieux, des hommes étaient prêts à payer une petite fortune pour assister à ce genre de match entre de jolies filles dont les vêtements se déchiraient, et qui se déroulaient parfois dans la boue. Mais ce n’était pas mon genre, et surtout pas dans les circonstances présentes. Heureusement, elles semblaient être revenues à la raison, à moins que ce ne soient mes regards noirs et mon air colérique qui les contraigne au calme. Ça, et la promesse d’assommer manu militari la première des deux qui ouvrirait les hostilités, magiquement, physiquement, ou même par la parole. Non mais et puis quoi encore...

Après un long moment, la tempête cessa enfin, et il fut possible de finalement quitter les lieux. Heureusement, j’avais eu le temps de réfléchir sur la suite des évènements. Il était désormais évident que je ne trouverai pas de violette éternelle ce jour-là. Ne serait-ce que retourner à la civilisation serait une épreuve. Il me fallait donc reporter cet objectif. Cependant, je ne pouvais pas non plus laisser ces filles là. Si elles recommençaient à se battre, je pouvais me prendre une avalanche sur le coin de la figure. Elles n’avaient qu’à se rendre ailleurs pour régler leurs comptes. C’est pourquoi je leur expliquais en termes ne souffrant aucune discussion qu’il n’y aurait pas de combat sur le mont Hakobe ce jour-là. Et pour être certain qu’il n’y aurait pas de tentative furtive, je choisis une méthode simple. Devant elles, je tirai à pile ou face afin de désigner la première à quitter les lieux. Après une heure de temps, je partais moi aussi, et laissais donc l’autre quitter la grotte et partir de son côté tandis que je redescendais vers la plaine. Encore une journée de perdue ! Quoique, avec ma veine, on pouvait considérait une journée de gagnée, vu que j’étais toujours en vie...

_________________

Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: I thought I saw Paradise in Death [Harley/Jet]   

I thought I saw Paradise in Death [Harley/Jet]

Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Fairy Tail RPG : Fiore no Oukoku :: 
 :: Fiore Nord :: Mont Hakobe
-