Fermer le menu
Ouvrir le menu

Navigation














Partagez | 

 L'honneur, poésie du devoir ♫ [Privé Azalea Sacquet]

AuteurMessage
Anko Mizuhime
Admin / CalypsoAdmin / Calypso

avatar

Messages : 24
Date d'inscription : 17/03/2014
Âge : 21
Guilde : Minami No Okami
Magie / Malédiction / CS : Yochi
Magie / CS Secondaire : Aura

- Caractéristiques du Mage -
P.M.: 3.330
Statut: Mercenaire de Rang A
Renommée : Mercenaire Réputé
MessageSujet: L'honneur, poésie du devoir ♫ [Privé Azalea Sacquet]   Dim 6 Mar - 13:05






Que le combat commence !







La salle était envahie de monde. Jecht Hatsuyuki se tenait près de l'estrade de Mizuhime-Sama, debout, Claire Dumas assise à côté un bouquin entre les mains. Derrière la Master se dressait deux colosses. Anko Mizuhime trônait et surplombait l'assistance, le dos de sa main retenant sa tête lasse et le sourire en coin des lèvres. Les protecteurs de la Master de Minami No Okami étaient rangés le long du mur, une ligne de mercenaires vigoureux : il s'agissait d'une élite dont la seule fierté reposait sur la force de leur famille. Il était coutume de réunir ainsi les membres de la guilde quand un étranger venait demander le master en duel, comme si la meute se réunissait autour de la femelle alpha lorsque l'on venait combattre son hégémonie. Tormund Fléau-d'Acier avait rugi en l'apprenant. « J'espère qu'vous avez pas été lui parler d'la taille de mon membre, y'a d'quoi terrifier n'importe quelle femme. J'ai toujours rêvé d'en avoir une à bêtes. » Puis il rit sans pouvoir s'arrêter.

Les narines de la reine mère se dilatèrent. « Si seulement lui pouvait l'être, moins bête.. », se garda t-elle de porter à l'oreille du concerné. Anko Mizuhime se leva derechef et d'un signe de la main, elle invita les mercenaires postés devant la porte à l'ouvrir et faire rentrer celle qui voulait se battre. Azalea Sacquet était une femme fébrile, petite et maigre d'épaule. « Voilà qui va donner des merveilles, je le sens », pressentit-elle. L'ex-espionne descendit les marches de son estrade et inclina la tête, saluant son adversaire avant d'entamer les festivités.


« Bienvenue à Minami No Okami, Azalea Sacquet. Tu es venue me demander en duel et comme il est coutume chez nous, je ne peux point te le refuser. Que le combat commence, je ne te ferai pas de cadeau ! »

Anko plia les doigts de sa main d'épée. Elle serra le poing, le rouvrit et saisit l'un de ses fidèles bâtons. Tous les hommes commencèrent à crier en même temps. On brandissait des épées, on entrechoquait haches et boucliers. Mizuhime-Sama jeta un regard vers Tormund. Le Cor-Sonneur sonna de sa trompe une nouvelle fois, deux fois plus longtemps et deux fois plus fort que la première fois, quand la jeune fille avait franchi le seuil du dojo. Le combat pouvait désormais commencer.

Les hurlements avaient cessé et Anko brandit le Susanoo. Chargeant un Raiarashii à l'extrémité du sceptre, un orage tonna dans le dojo et des éclairs heurtèrent le sol à maintes reprises. C'était une façon pour la mercenaire de jauger les réflexes de son adversaire et de lui montrer un aperçu de ses capacités. Instinctivement, Mizuhime-Sama avait ressenti une légère différence de puissance avec son adversaire, mais celle qu'elle devait combattre ne risquait pas d'être sa réelle challenger. En effet, il s'agissait d'une dresseuse et ce fut un Blitzgatling prêt à en démordre qui visait la meneuse des loups de Minami, dégainant son dard chargé à bloc. La Calypso passa la main dans l'auburn de ses cheveux et, après cette brève mise-en-bouche, convia la jeune fille à montrer ce qu'elle avait dans le ventre, toujours avec ce sourire pernicieux aux lèvres, comme s'il ne s'agissait que d'un jeu pour la reine louve.

_________________





"Toutes les tragédies et les malheurs ont un sens, ils mènent tous vers une fin idéale. Quand on y pense, il n'y a probablement pas de malheur absurde." ♫
Azalea Sacquet

avatar

Messages : 16
Date d'inscription : 22/02/2016
Âge : 20
Guilde : Cait Shelter
Magie / Malédiction / CS : Beast Speak
Magie / CS Secondaire : Chronos Eyes

- Caractéristiques du Mage -
P.M.: 3.000
Statut: Mercenaire de Rang A
Renommée : Mercenaire Itinérante
MessageSujet: Re: L'honneur, poésie du devoir ♫ [Privé Azalea Sacquet]   Ven 11 Mar - 9:55



Prostrée devant la grandeur de l’établissement, je ne pus m’empêcher de penser à ce qui m’attendait derrière ces murs. À mes côtés, Melodia voletait avec excitation, prête à en découdre. Le vent était calme et je pouvais entendre les oiseaux gazouiller en cœur, comme pour tenter d'apaiser mon esprit agité. Arc à la main, j’observais sévèrement la porte du Dojo, celui de Minami no Okami. C’était exact, j’étais devant la prestigieuse guilde de mercenaires réputée pour ses duels et son honneur inébranlable. J’avais toujours rêvé de visiter Rochair et bien entendu l’immeuble qui lui faisait honneur. Pour moi, c’était un des nombreux lieux qu’une mercenaire comme moi se devait de voir au moins une fois dans sa vie. Par contre, ce qui n’était qu’au début un simple voyage touristique se déroula tout autrement. Anko Mizuhime, la Master de la guilde… qu’est-ce qui m’avait traversé l’esprit pour vouloir la provoquer en duel ? Parfois, mon caractère impulsif, quoi que discret, était trop problématique à mon goût. Je pris une grande inspiration tout en fermant les yeux, sentant l’air caresser mes cheveux.

- Allez Aza ! Il faut rentrer si on veut se battre, Bzz !
- C’est parti.

Les portes s’ouvrirent et je ne pus que faire face à mon destin. Je mis à peine un pied à l’intérieure de l’enceinte qu’une foule en délire m’acclama avec fureur. Je rougis discrètement, mais mon pas restait assuré et constant. Les portes se fermèrent devant moi, ce qui voulait dire que je ne pouvais plus reculer. Melodia tourna autour de moi, au bord de l’extase. Les duels officiels de ce genre l’avaient toujours fait entrer dans un état second, comme si elle ne vivait que pour ça. Pour ma part, j’étais trop concentrée à calmer mon stress que tout ce que je vis devant moi était la jeune dame que je devrai affronter. Grande, belle, confiante, elle avait tout pour elle. En temps normal je serai restée ébahie devant une telle prestance, mais je me devais de rester sérieuse et professionnelle, sans sourciller ou montrer un quelconque signe de faiblesse. Au bout de quelques secondes, les spectateurs finirent par se calmer, laissant place un silence qui n’en avait pas l’air. Melodia se calma aussi, s’accrochant à mon épaule pour écouter les dires d’Anko.

Des formalités nécessaires avant de débuter le combat, bien entendu. Après tout, Minami était reconnue pour exécuter les duels dans les normes et sans bavure. Je m’inclinais lorsqu’elle finit, signe que j’étais moi-même honorée de me mesurer à une telle pointure. Pour être tout à fait franche, j’aurais presque préférée qu’elle refuse ce duel, mais bien sûr son honneur était en jeu, ce qui voulait dire qu’elle n’avait pas le choix… tout comme moi dorénavant. Je n’eus pas le temps de souffler que la première offensive débuta. Empoignant l’un de ses sceptres, Mizuhime en fit jaillir une multitude d’éclairs allant droits dans ma direction. Je fronçais les sourcils. Il était temps de mettre en pratique notre entraînement.

- Ikuzo, Melodia.
- Je croyais que ça ne débuterait jamais, Bzz !

Mon insecte se détacha de moi en plongeant vers ma gauche tandis que je me déplaçais vers la droite. Nous esquivâmes la foudre chacune de notre côté, bondissant acrobatiquement pour ma part et voletant avec grâce pour la sienne. Lorsque l’orage prit fin, je compris que c’était le moment pour nous de contre-attaquer. Alors que je changeais de direction pour me déplacer vers la gauche, je tirais une première flèche, puis une deuxième et une dernière avant d’atteindre ma position initiale. Anko n’était pas stupide et il était évident qu’elle allait éviter mes premiers projectiles avec aisance. Par contre, cela serait peut-être suffisant pour lui faire détourner l’attention pendant que Melodia la contournait pour se retrouver derrière elle. Le point fort de notre duo était les diversions. Pendant que l’une gênait l’adversaire, l’autre trouvait l’opportunité de lui porter un coup dans le dos. Certains pourraient considérer ça comme une stratégie de basse qualité, mais la fin justifie les moyens comme on dit !

De ce fait, Melodia tenta de lui porter un Cold Steel Hit, visant son crâne en priorité. Par contre, la diversion ne s’arrêta pas là ! Une attaque en trois temps était selon moi la meilleure façon d’atteindre notre objectif qui était dans ce cas-ci la Master. Dans une synchro extrêmement précise, je projetais pour ma part une Trilogy verticale en direction de la dame aux cheveux longs. Lorsque je dis verticale, c’était dans le sens qu’elles étaient une par-dessus l’autre. La première flèche visait dans les jambes, tandis que la deuxième avait pour but d’attendre la poitrine et la dernière, la tête. Avec cette combinaison que Melodia et moi avions exécutée des centaines de fois, je restais confiante sur son efficacité. Je n’étais peut-être qu’une simple mercenaire de Cait Shelter, guilde basique et sans grande renommée, mais ce n’était pas une raison pour me sous-estimer ! Certes, je défiais la crème de la guilde, mais il en fallait plus pour me décourager. Onee-Chan serait fière de moi !
Codage par Yuna ♪

Spoiler:
 

L'honneur, poésie du devoir ♫ [Privé Azalea Sacquet]

Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Fairy Tail RPG : Fiore no Oukoku :: 
 :: Fiore Sud :: Rochair :: Guilde Minami no Okami
-