Fermer le menu
Ouvrir le menu

Navigation














Partagez | 

 [Job Annexe] Buffet géant de solidarité

AuteurMessage
Celya Lutalis
Mage de Crime SorcièreMage de Crime Sorcière

avatar

Messages : 160
Date d'inscription : 17/04/2012
Âge : 25
Guilde : Crime Sorciere
Magie / Malédiction / CS : Constellationniste

- Caractéristiques du Mage -
P.M.: 3.070
Statut: Mage de Rang A
Renommée : Mage Itinérante
MessageSujet: [Job Annexe] Buffet géant de solidarité   Dim 27 Mai - 10:41
Voir l'intituler de la mission:
 

Au cours de mon voyage je passe parfois par Crocus, la ville étincelante aux nombreux commerces, centres de loisirs et à la grande diversité des habitants et voyageur que l'on y croise, car après tout quoi de plus touristique et attrayant à Fiore que sa capitale ? Le prestige de son architecture n'est plus à démontrer avec ses maisons décorée bois sculpté, ses bars et magasins aux couleurs vive plus attrayante les unes que les autres sans oublier les nombreux jardins et fontaines de la ville. Oui Crocus a tout pour ses faire apprécier si on ne prête pas attention au nombre de gens qui sont reclus dans leur bidonville. Comment est-ce qu'une telle chose est possible dans une ville si riche ? Je me le demanderais toujours, moi qui n'ai jamais vraiment connu la pauvreté en dehors de ce qu'on m'en a raconté. Alors quand on m'a proposé de participer à la soirée de charité des restos du lacryma j'ai de suite acceptée.

A cette occasion de grands cuisiniers sont venus de tout le pays suivi d'une horde de journaliste en folie les harcelant de questions et aussi d'autre cuistot bien moins réputé. Parmi la vingtaine de chefs j'en ai vu qui n'ont pas du tout l'air commode, un grand chauve qui possède néanmoins une moustache impressionnante dont le visage couvert de cicatrices me donne froid dans le dos contrairement à la seule autre femme du groupe qui répond a toutes les questions des journaliste avec une patience angélique et toujours un grand sourire, elle doit vraiment être populaire ! Toute l'assemblée progresse lentement jusqu'au quartier pauvre où va se dérouler la soirée.

Spécialement pour l'occasion des cuisines d'extérieur ont été aménagé à savoir un plan de travail avec évier, un grand four avec une plaque de cuisson, des ingrédients et du matériel numérotée et attribuer a chaque participant. En face plus d'une cinquantaine de tables longues sont disposés en "U" en laissant un peu de place devant les cuisines pour facilité le passage des serveurs qui disposeront les plats sur les tables pour le buffet géant et aussi celui du public qui pourront apprécier le spectacle des performances de tous les cuisiniers présent ce soir.

C'est l'heure, les chefs prennent place aux stands qui leur a été attribué, le mien c'est le numéro 7, devinez qui j'ai à ma gauche ? Le balafré a moustache flippant, contrairement a beaucoup de nos collègues il ne met pas son four a pré-chauffer, je me demande quel genre de cuisine il fait. Heureusement à ma droite se trouve la jeune femme populaire que j'ai vu tout à l'heure avec les journalistes elle est en train de vérifier la qualité de ses ingrédients, des fruits ? Mais il ne vaut mieux pas se laisser déconcentrer, je m'attache soigneusement les cheveux en un chignon bien serré que je recouvre du traditionnel couvre-chef des cuisinier. Je regarde moi aussi si rien de manque dans les ingrédients, levure, farine, huile d'olive, oeufs, salami, du coulis de tomate, les olives et la mozzarella c'est bon tout y est.

Pendant ce temps la foule se masse devant les stands l'organisateur micro en main monte sur une chaise pour faire un discours poignant sur la solidarité et encourage les cuistots avant d'ouvrir officiellement la soirée sous les applaudissements de la foule. Avec ce monde les encouragements ne sont pas de trop, si j'en crois le papier de commande posé sur mon plan de travail j'ai 500 pizzas à faire, il ne faut pas trainer. C'est l'heure du coup de feu comme on dit.

Sans plus tardé le prépare mon premier mélange de levure et d'eau en premier, car il faut le laisser reposer un peu en attendant je mélange la farine aux oeufs dans un grand saladier et j'en profite pour observer un peu mes compères. Ma collègue féminine prépare déjà sa première tarte au fruit rouge et Mister moustache joue du couteau sur du poisson avec beaucoup d'agilité, en quelques instants il a levé les filets, ils sont vraiment impressionnant ! Mais trêve de rêverie le temps de pause de la levure est finie, je prépare un autre mélange avant de continuer ma première pizza. Avec un peu d'huile d'olive je travaille ma pâte jusqu'à ce qu'elle soit assez souple pour en former une belle boule qui une fois étalée doit être tapée pour éviter les bulles d'air. Il ne faut pas croire mais c'est très physique de faire des pizzas. Quelque passage de rouleau et voilà une belle pâte ronde presque a prête a accueillir sa garniture.

Pour en mettre plein la vue au public et aux autres cuisiner je fais ce qu'on appelle de la pizza acrobatique en faisant tourner la pâte sur mes doigts et la fait passer d'une main à l'autre, c'est excellent pour quitter l'excès de farine. Cela soulève une vague d'applaudissement et rend vert le balafré qui pour en faire autant fait voler un filet de poisson et le tranche à la vitesse de l'éclair en petit morceau parfaitement régulier. C'est mon tour d'être assortie à mes cheveux. L'esprit de compétition c'est plutôt bien pour se dépasser, mais pas dans un défi d'endurance comme celui-ci la pâtissière a tout compris et ne perd pas de temps, elle enfourne déjà sa tarte alors que je repose ma pâte et commence à peine à la garnir ma première pizza. Tout d'abord, j'étale finement du coulis de tomate fraiche dessus en laissant bien un centimètre sur les contours ensuite c'est le tour de la mozzarella vieillie de prendre place sur la pizza, elle à beaucoup plus de goût une fois vieillie, mais elle est plus chère l'organisateur n'a pas regardé à la dépense pour les ingrédients, reste plus qu'à mettre le salami finement tranché et a disposé quelques olives. Le four est à bonne température d'ici 5 minutes elle sera prête, mais pas le temps de souffler il faut enchaîner, j'ai perdu un peu de temps pour la première avec les acrobaties, mais normalement je fais une pizza en une dizaine de minute.

C'est repartit pour faire un mélange eau et levure vu que celui de tout à l'heure est prêt, travailler de la pâte, mettre là garniture et enfourner. La première pizza étant prête je la confie à un des serveurs. Sur les tables quelques plats sont déjà arrivés en vingt minutes, des barquettes de hachis en tout genre, des salades composées et bien d'autres choses encore. Il faut que je mette les bouchées double 10 minutes pour une pizza sans compter la cuisson c'est trop long alors comment faire ? Instinctivement ma main s'approche de mes clefs céleste mais j'hésite un instant, est-ce que ça ne serait pas tricher que d'invoquer un esprit pour m'aider ? En compétition surement, mais là le but étant de régalé un maximum de gens ça ne devrait pas poser de problème.

- Ouvre toi porte de la princesse, Andromeda.

L'esprit à l'apparence d'une jeune femme avec une étrange robe dont les rubans en forme de flèche lui servent de multiple bras apparait, si parmi mes amis célestes il y en a bien une sur qui je peux compter dans cette situation c'est elle. Son arrivée enthousiasme la foule venue goûter aux petits plats des chefs, après lui avoir brièvement expliqué la marche à suivre on reprend ensemble le travail au rythme fou de 15 pizza en même temps mon maximum étant 5 à la fois Andromeda m'aide beaucoup. Pour toutes les mettre à cuire en même temps il me faut deux fours et à ma grande surprise mister moustache me propose d'utiliser le sien vu qu'il fait des shushis il n'en a pas besoin. Je me sens bien bête d'avoir eu des préjugés sur lui à cause de son apparence inquiétante, grâce à lui on va pouvoir régalé tout le monde.

Maintenant que j'ai toute l'aide qu'il me faut pour faire mes pizzas il ne reste plus que la dernière ligne droite, le combat contre ses propres limites, contre la fatigue. De plus de travailler à mon maximum non-stop je dois maintenir l'invocation d'Andromeda ce qui pompe lentement, mais surement mes réserves de magie. Cela fait maintenant deux heures que l'on travaille à ce rythme infernal, on approche de la moitié des pizzas demandées et la fatigue commence à être vraiment gênante. Au fur et à mesure que ma concentration s'émousse mes mains se couvrent de petites entaille et de brûlure et a force de malaxé la pâte j'en ai parfois des crampes qui me forcent à faire une petite pause, Andromeda aussi se donne beaucoup de mal aussi pour essayer de compenser elle passe a 15 pizzas alors qu'elle commence aussi à fatiguer d'être depuis de longues heures dans le monde des humains. Mais hors de question d'abandonner, on finira bien par les faire ces 500 pizzas.




Game Master

avatar

Messages : 1576
Date d'inscription : 26/09/2011
Magie / Malédiction / CS : All Mighty
MessageSujet: Re: [Job Annexe] Buffet géant de solidarité   Lun 4 Juin - 23:49
C’est une jeune pizzaïola qui avec beaucoup de talent et d’imagination a remporté un franc succès lors de la soirée caritative des Restos du Lacryma. Le défi des 500 pizzas a été largement atteint au cours du « tournoi culinaire » entre Grands Chefs. L’épuisement magique de Celya ayant atteint son paroxysme, Andromeda décida de disparaître pour éviter à sa propriétaire de s’évanouir de fatigue. Il était temps pour la jeune femme de s’amuser en dansant avec la foule sur un air mexicain comme la Cucaracha. La majorité des démunis ayant gouté à l’un des mets de Celya la remercièrent et la félicitèrent pour son talent de cuisinière et de Mage Constellationniste. Parmi cette immense foule, un journaliste a relevé son exploit.

Spoiler:
 

[Job Annexe] Buffet géant de solidarité

Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Fairy Tail RPG : Fiore no Oukoku :: 
 :: Fiore Centre :: Crocus
-