Fermer le menu
Ouvrir le menu

Navigation














Partagez | 

 The pure and simple truth is rarely pure and never simple (pv Jet)

AuteurMessage
Haru Kuroda
Mage de Fairy TailMage de Fairy Tail

avatar

Messages : 249
Date d'inscription : 21/06/2012
Âge : 26
Guilde : Fairy Tail / Vagabond
Magie / Malédiction / CS : Saibô no Mahô
Magie / CS Secondaire : Gun's Magic

- Caractéristiques du Mage -
P.M.: 5.660
Statut: Mage de Rang S
Renommée : Mage Itinérant
MessageSujet: The pure and simple truth is rarely pure and never simple (pv Jet)   Dim 21 Fév - 13:48
    Lorsque l'on veut se faire passer pour mort, le plus important est justement de se faire passer pour un mort. Depuis son retour à la "vie active", Haru avait effectivement fait attention à tous les détails possibles et imaginaux : il avait changé son apparence, s'était donné une nouvelle identité, procédé à quelques achats compulsifs (bon ok, ça ce n'était pas vraiment nécessaire) et fait attention à toujours agir discrètement. Sa quête et ses objectifs étaient clairs et pour les atteindre, ne pas avoir à son cul le Conseil Magique était vital. Quitte à s'asseoir sur quelques uns de ses principes (qui en théorie auraient du mourir en même temps qu'Alandro... Mais allez demander à un trentenaire de changer, ce n'est vraiment pas facile), le magicien devait rester une ombre. Et jusqu'à la semaine dernière, tout se passait sans accroc et à peu près comme il le souhaitait.

    Jusqu'à la semaine dernière...

    Chassez le naturel, il revient au galop. Alors qu'il dînait tranquillement dans une petite auberge dans le quartier ouest du Pyrée, le vagabond surprit une conversation qu'il n'était visiblement pas censé entendre. Deux individus, le genre de type à qui l'on ne voudrait pas faire la bise le matin, évoquaient un sujet sensible et l'ancien soldat put entendre quelques bribes de leur discussion : kidnapping et test de lacryma sur des sujets juvéniles. Le genre de sujet sur lequel il ne fallait pas plaisanter en présence d'un type comme lui, en gros... Après une petite rencontre amicalement musclée avec ces deux types, l'ex Maître de Fairy Tail tira la conclusion qu'il fallait mettre un terme à l'activité de cette organisation criminelle sinon quoi de nombreuses familles allaient souffrir. Certes, le mage s'était promis à lui-même de ne plus se mêler des affaires des autres tant qu'il n'aurait pas fait le propre dans les siens. Mais celle-ci était bien trop grosse pour qu'il puisse l'ignorer.

    La semaine qui suivit se déroula donc sous le sceau de la vindicte. Une justice sans visage que la Justice elle-même ne pouvait tolérer.
    Haru traqua les membres de cette organisation jour et nuit avec l'objectif non dissimulé de trouver leur base secrète et de la réduire en cendre. Le Pyrée, suite à cette prolifération de violence, proclama rapidement l'état d'urgence : en effet, des civils passés à tabac sans raison apparente étaient régulièrement retrouvés dans les rues de la ville et des rumeurs évoquaient l'existence d'un psychopathe masqué schizophrène dont le seul loisir était de voir les gens souffrir. Avec la milice à ses trousses, sa mission se compliqua autrement mais après quelques jours d'investigation, il obtint de source sûre la localisation du repaire de ces criminels : une petit île à quelques lieues au Nord de la ville.

    Lorsqu'il débarqua sur cet ilot, celui-ci paraissait déserte ; mais il trouva rapidement l'entrée de la "base secrète", dissimulée derrière une petite cascade.
    "On y est..." Murmura le tireur d'élite alors qu'il ouvrit une porte dissimulée au fond de la grotte.
    "Sérieux, c'est quoi cet endroit miteux. Ils auraient pu choisir un lieu moins cliché que le fond d'une grotte. A croire que notre narrateur n'a aucune imagination !" Lui répondit son masque, visiblement ennuyé.
    "De quoi tu... En fait tu sais quoi ? Arrête de parler et laisse moi bosser. Ok ? Tu as passé la semaine à me pourrir. Tu sais ce que j'ai lu dans le journal, ce matin ? ''L'homme masqué, un terroriste psychopathe schizophrène qui prend plaisir à faire du mal aux autres''. Il y a une semaine je n'existais pas et maintenant, je suis un terroriste !"
    "Wow, te rebiffe pas mec ! Je donne un peu de personnalité à ton jeu d'acteur super pauvre. On s'emmerdait grave pendant tes interventions, remercie moi plutôt !"
    "... Laisse tomber... On entre..."



Dernière édition par Haru Kuroda le Jeu 25 Fév - 15:57, édité 1 fois
Jet Hyle
Admin / MagnétoAdmin / Magnéto

avatar

Messages : 622
Date d'inscription : 20/05/2013
Âge : 28
Guilde : Lamia Scale
Magie / Malédiction / CS : Jiki no Mahô / Magie du magnétisme

- Caractéristiques du Mage -
P.M.: 5.295
Statut: Mage de Rang S
Renommée : Mage Célèbre
MessageSujet: Re: The pure and simple truth is rarely pure and never simple (pv Jet)   Mer 24 Fév - 21:11
Parfois, vous choisissiez vos missions. Parfois, c'étaient elles qui vous choisissaient. Et puis, il y avait les fois où vous ne demandiez rien à personne, et que quelque-chose vous tombait dessus sans prévenir. C'était plutôt la troisième description, dans ce cas. Il y a de cela deux jours, alors que je récupérais de ma dernière mission dans la taverne d'une auberge, au Pyrée, j'avais été abordé par deux individus émaciés et à l'air inquiet. Sans préambules, il m'avaient demandé si j'étais bien le fameux Jet Hyle. Je grognais, un peu irrité de cette nouvelle notoriété non recherchée, mais je leur confirmai cependant cette nouvelle, avant de demander, intrigué, ce qu'ils me voulaient.
Ils m'expliquèrent alors rapidement, qu'ils appartenaient à une organisation commerciale vendant divers bien à leurs clients, mais que depuis plusieurs jours, une partie de leurs membres avaient été agressés et laissés dans un sale état. J'avais en effet entendu parler de cette histoire. Plusieurs victimes avaient été retrouvées dans les rues de la cité portuaire depuis plusieurs jours. Aucune n'était morte, mais la plupart ne pourrait plus se nourrir que de soupe durant plusieurs mois, et encore, uniquement si quelqu'un les nourrissait, car le responsable n'avait pas fait dans la dentelle. Je disais « le », car bien que personne n'ait été arrêté, on parlait d'un seul individu, vêtu de sombre, et masqué. Devant l'incapacité de la milice locale à appréhender le coupable, eux et plusieurs de leurs amis qui se sentaient visés avaient décidé de quitter la ville pour se cacher sur une petite île au large des côtes. Cependant, il craignaient que leur agresseur les retrouve même là-bas. En tant que mage de Lamia Scale, ils me demandaient donc de les y accompagner pour assurer leur protection et arrêter ce type lorsqu'il débarquerait.
Je réfléchis un instant à la chose. Certes, ce n'était pas une demande de mission officielle, mais arrêter un criminel redorerait un peu mon blason auprès des autorités. De plus, il y avait peut-être une prime sur laquelle je ne cracherait pas. Enfin, ces gens avaient demandé mon assistance. Reposant mon verre, j'acceptai alors leur requête.

Ils m'avaient donc emmené en barque sur l'île où se trouvait leur repère. Je les suivis un moment, mais ce truc était assez réduit en superficie. Après quelques minutes, nous arrivâmes à une petite chute d'eau sous laquelle se trouvait une grotte. Et au fond de celle-ci, une porte secrète. Derrière cette dernière, se trouvait une vaste caverne remplie de caisses, et dans laquelle se terraient une dizaine d'hommes. Mais à part un bref regard, ils ne se préoccupèrent même pas de moi, préférant conférer à voix basse dans leur coin.

*Tu parles d'une gratitude...*

Au bout d'un moment, celui qui était venu me chercher au Pyrée vint me trouver et me proposa d'évacuer la caverne afin de ne pas me gêner lorsque je combattrai leur agresseur. Tous les indices menant jusqu'ici, il finirait forcément par arriver. J'acquiesçai et leur fit signe de partir et de ne pas revenir avant que je n'aille les chercher. Ils déguerpirent sans demander leur reste, et je m'installai sur une caisse, face à l'entrée du repère, curieux de voir le fameux psychopathe au masque.

L'attente fut longue, mais au bout d'un moment, j'entendis des voix derrière la porte. C'était trop étouffé pour comprendre leurs paroles, mais il y avait distinctement deux personnes qui discutaient. Étrange, le type que j'attendais travaillait seul. À moins que son complice n'ait jamais été repéré jusqu'ici ? Je n'allais pas tarder à le savoir. La porte s'ouvrit, et un homme masqué pénétra dans la salle. Forcément, son visage n'était pas visible, mais il était vêtu de noir et avait des cheveux de la même couleur. Il me ressemblait donc un peu quoi. Je me relevai alors et étirai mes bras au-dessus de ma tête en lui adressant la parole.

C'est donc toi le cinglé au masque qui laisse des victimes dans toute la ville ? Je suis là pour m'occuper de ton cas. Par contre, je me suis engourdi à t'attendre durant tout ce temps, alors fais moi plaisir : résiste un peu...

_________________

Haru Kuroda
Mage de Fairy TailMage de Fairy Tail

avatar

Messages : 249
Date d'inscription : 21/06/2012
Âge : 26
Guilde : Fairy Tail / Vagabond
Magie / Malédiction / CS : Saibô no Mahô
Magie / CS Secondaire : Gun's Magic

- Caractéristiques du Mage -
P.M.: 5.660
Statut: Mage de Rang S
Renommée : Mage Itinérant
MessageSujet: Re: The pure and simple truth is rarely pure and never simple (pv Jet)   Mer 24 Fév - 23:32
    Le problème lorsque l'on entreprend une vindicte solitaire, c'est que notre seul compagnon se nomme Solitude et que notre pire adversaire n'est non pas celui qu'on croit être, mais le peuple lui-même : le Pyrée était une ville calme où les histoires étaient rares, si ce n'étaient quelques disputes entre commerçants et marchands. Du coup, lorsqu'une affaire telle que celle de ''L'homme masqué, terroriste psychopathe schizophrène qui prend plaisir à faire du mal aux autres'' s'empara des journaux, toute la ville entra en ébullition et Haru devint le sujet de conversation principal de tous les café.

    Si l'ex-militaire ne se souciait guère de l'avis des autres - il avait les épaules assez larges pour supporter cette pression populaire -, la difficulté accrue de son entreprise lui posa un vrai problème. Difficile d'enquêter et trouver ses cibles lorsque tout le monde vous recherche, après tout.
    C'est donc au prix d'un considérable effort que l'ancien agent du Conseil parvint à trouver la localisation de cette base secrète où devaient se réfugier le reste de ces criminels. Ces derniers se prenaient pour des durs mais après trois paires de claques et quelques insultes bien placées, ils accepteraient même de vendre leurs parents. "El Colonello" rama tranquillement jusqu'à cet îlot situé au Nord du Pyrée et trouva l'entrée secrète aisément : comme le fit remarquer Hei, difficile de faire plus cliché qu'une porte au fond d'une grotte derrière une cascade.

    Lorsqu'il pénétra enfin dans cette fameuse "base secrète", le quatrième Maître de Fairy Tail tomba sur un seul homme. Seul, au milieu d'une caverne remplie de caisse. Un brun armé et habillé en noir : classique. Haru jeta un rapide coup d'œil à gauche puis à droite mais... Rien. Où étaient les autres complices ? Est-ce qu'il s'était trompé d'endroit ?
    L'inconnu, jusqu'alors installé sur une des caisses se leva et étira ses bras par dessus sa tête. Haru arqua un sourcil lorsque cette personne s'adressa à lui comme étant "le cinglé au masque qui laisse des victimes dans toute la ville" mais préféra ne pas répondre tout de suite - Hei allait très bien le faire à sa place de toute manière - et se contenta de l'écouter finir sa phrase. "L'homme masqué" ne savait pas du tout qui était ce type mais visiblement, il l'attendait. Et au vu de sa manière de causer, il avait sacrément confiance en lui-même.

    "Wow wow wow va falloir que le beau gosse se calme tout de suite là. Je veux bien qu'on dise que je suis un psychopathe ou un schizophrène mais ''cinglé'', sérieusement, j'assume pas." Commença Hei, visiblement peu enthousiasmé par le terme qu'avait employé l'inconnu. Ce dernier était visiblement l'ultime obstacle séparant le mage solitaire de son objectif et l'idéal aurait été de passer cette épreuve de manière diplomatique. Mais Jet était clair dans ses intentions et cela, Haru le ressentait.
    "Je suis là pour m'occuper de ton cas blablabla" imita ensuite le masque en utilisant le même ton que Magnéto, comme pour se moquer de lui ; "on a quelques trucs à régler avec tes potes et on ne partira pas tant qu'ils n'auront pas réglé la note. Et honnêtement, elle est salée. T'es jeune, sans doute le futur devant toi pour faire de grandes choses alors si tu pouvais juste nous céder le passage pour qu'on fasse notre affaire, ce sera perfecto... Tout le monde en sort gagnant. Sauf tes potes, certes."

    Il eut ensuite un moment de silence.

    "Cependant, si tu ne me laisses pas le choix... En garde." Ajouta finalement Haru sur un ton monocorde, sa voix étant clairement plus froide que celle de son masque. Il sortit ensuite son arme de prédilection qu'il porta contre son épaule, derrière sa nuque.
Jet Hyle
Admin / MagnétoAdmin / Magnéto

avatar

Messages : 622
Date d'inscription : 20/05/2013
Âge : 28
Guilde : Lamia Scale
Magie / Malédiction / CS : Jiki no Mahô / Magie du magnétisme

- Caractéristiques du Mage -
P.M.: 5.295
Statut: Mage de Rang S
Renommée : Mage Célèbre
MessageSujet: Re: The pure and simple truth is rarely pure and never simple (pv Jet)   Lun 7 Mar - 20:18
Le type masqué ne répondit pas tout de suite, préférant jeter un œil aux environs. Sans doute cherchait-il ses véritables cibles. À moins qu'il n'inspecte le butin qu'il souhaitait emporter. Peu m'importait au final, car mon objectif restait le même : lui mettre une raclée puis le ramener à la ville et le livre aux autorités. Point final. Quoique, avec le niveau de la milice locale, il serait peut-être plus sage, bien que plus contraignant, de rester pour le surveiller jusqu'à ce qu'une unité de l'armée runique vienne le récupérer. Ça l'empêcherait de s'évader, et puis ça ne pourrait pas faire de mal à l'image de Lamia Scale.

Ma rodomontade lorsqu'il était entré se trouvait être seulement à moitié vraie. Certes, je n'aurais pas craché sur une bonne bagarre si on m'en proposait une, histoire de m'entretenir. Mais s'il se rendait, je ne m'en plaindrais pas non plus. Après tout, il s'en était uniquement pris à des cibles isolées et avait disparu aussitôt ensuite. Il ne devait donc pas briller par son courage.
Cependant, s'il pensait que j'étais juste une brute assoiffée de combat, et qu'il choisissait donc de résister, il me sous-estimerait, ce qui me faciliterait assez bien les choses. Dans un affrontement, le mental était tout aussi important, si ce n'est plus, que le combat à proprement parler. Je m'en étais bien rendu compte, car quand je laissais ma colère ou mon impulsivité prendre le dessus, ça finissait souvent mal pour moi. Et j'étais bien décidé à ne pas commettre la même erreur cette fois. J'avais peut-être un excellent état de service concernant les missions, mais mon score pour les combats était moins brillant, et je tenais à redresser la barre. Celui-ci serait un bon point de départ.

L'individu masqué prit enfin la parole. Il commença par se perdre en arguties sur un point de sémantique. Il était d'accord pour dire qu'il était fou, mais rejetait le terme que j'avais employé pour le désigner. Je haussai les sourcils, interloqué. Ce type était réel ?
Ensuite, après avoir brièvement ironisé en m'imitant, il déclara qu'il ne partirait pas sans s'être occupé de ceux qu'il rechercherait, et qu'il ne comptait pas les lâcher vu ce qu'ils avaient fait. Je compris moins ce passage, mais c'était sans doute une question d'argent. C'était toujours une question d'argent... Il ajouta qu'il préférerait que je lui cède le passage à cause de mon jeune âge. Je souris alors de façon mauvaise. Souvent, j'étais pris à la légère à cause de ma jeunesse. Je n'appréciais pas cela, et je venais donc de décider de le frapper, quoi qu'il arrive. Je trouvais aussi bizarre qu'il réponde en parlant de lui au pluriel, mais ça voulait peut-être juste dire qu'il n'était pas bien dans sa tête. Cela expliquerait pas mal de choses quant à son comportement. Mais il restait cohérent, ce qui était un peu opposé à ce genre de problème mental. J'étais donc perturbé.
Cependant, sur un point de son discours, je choisis de lui répondre.

Je t'arrête tout de suite. Ces gens ne sont pas mes amis. Je les connais à peine. Mais ils m'ont engagé pour les protéger et je n'ai encore échoué aucun contrat jusqu'ici.

Cependant, cela n'eut pas l'air de le déranger, car il répondit de nouveau, et d'une autre voix. Changer de ton était une chose, mais modifier complètement sa vocalisation ? Ce type était très bizarre, et je n'aimais pas ça, c'était louche. Cependant, je pourrais toujours me préoccuper de cela après. Là, il avait sorti un long fusil avant de le placer nonchalamment sur son épaule. Ainsi, c'était ce genre de capacité qu'il employait. Et vu qu'il avait opté pour le combat, je n'allais plus perdre de temps en menaces, insultes et provocations. Je savais bien que c'était les préliminaires requis à tout bon combat, mais je n'avais jamais été très adepte des convention. De plus, s'il s'attendait à un tour de chauffe avant que les vraies hostilités ne commencent, il serait surpris.

Steel Impact.

Je commençais léger, une simple bille d'acier envoyée vers son estomac. Selon sa réaction, je pourrais juger de son niveau et m'adapter pour la suite.

_________________

Haru Kuroda
Mage de Fairy TailMage de Fairy Tail

avatar

Messages : 249
Date d'inscription : 21/06/2012
Âge : 26
Guilde : Fairy Tail / Vagabond
Magie / Malédiction / CS : Saibô no Mahô
Magie / CS Secondaire : Gun's Magic

- Caractéristiques du Mage -
P.M.: 5.660
Statut: Mage de Rang S
Renommée : Mage Itinérant
MessageSujet: Re: The pure and simple truth is rarely pure and never simple (pv Jet)   Lun 7 Mar - 23:19
    "Il n'existe pas de mission facile". S'il y avait une erreur que Haru ne pouvait commettre, c'était de sous-estimer ses adversaires ou ses objectifs ; la première mission de sa vie, impliquant de vulgaires moucons, s'était soldée par l'échec le plus humiliant de son existence après tout. Depuis ce jour maudit, celui qui était devenu le quatrième maître de Fairy Tail s'était promis de ne plus jamais mésestimer ses ennemis. Hei ne voyait peut-être pas en ce garçon une menace - il avait tendance à surestimer ses capacités ainsi que ceux de son propriétaire, pour être tout à fait honnête - mais l'ancien militaire était prêt à parier qu'il allait être un adversaire redoutable : cette personne dégageait une confiance qui ne pouvait appartenir qu'à quelqu'un d'extrêmement compétent. Ou à un fou incapable de mesurer sa force.

    Tandis que son masque monopolisait la parole et provoquait le jeune adulte au blouson noir, le tireur d'élite en profita pour observer la pièce dans laquelle les deux mages se trouvaient. Eclairage moyen, caisses au contenu divers entreposé ici et là, une autre porte dissimulée plus loin et aucune présence d'autres individus. Rien qui pouvait lui apporter un avantage stratégique pendant un combat, en somme. Il écouta son compagnon de route parler et, à plusieurs reprises, l'ex-agent du Conseil dû se retenir pour ne pas lui foutre une claque... Avoir Hei à ses côtés était un avantage certain - il était très doué pour énerver les gens et c'était un ami cultivé avec qui il pouvait discuter - mais il lui arrivait parfois d'être un petit peu trop énervant, justement.

    Haru esquissa un sourire lorsqu'il imagina ce qui devait se passer dans la tête de Jet. Une joute verbale avec "le vagabond" était une expérience souvent déroutante et il n'aimerait pas se retrouver à sa place.

    La réponse de Jet à Hei apporta quelques bribes d'informations qui alimentèrent le mystère autour de sa personne ; il avait été engagé et était donc un mercenaire ou un mage. Il était trop tôt pour dire si ces malfrats avaient engagé la bonne personne ou non mais cet individu ne semblait pas mentir lorsqu'il annonça ne jamais avoir échoué jusqu'à présent. Même le terrible "El Colonello" ne pouvait pas en dire autant, après tout. Ce dernier ne chercha pas à poursuivre la conversation et sortit son fusil qu'il porta contre son épaule avec une flegme rare. Il ne semblait peut-être pas prendre au sérieux le combat mais ce n'était là qu'une impression. Tous ses sens étaient en éveil et, comme dit plus haut, il ne sous-estimait jamais ses adversaires.

    Le silence tomba et même Hei ne se hasarda pas à faire la moindre remarque. Même s'il était ennuyant au possible, il savait respecter son propriétaire : le laisser se concentrer était la moindre des choses.

    Soudain, un projectile de petite taille fut envoyé vers lui : l'action paraissait presque anodine mais venait de lui délivrer une information importante : Jet était un mage.
    Concentré, le natif de Magnolia n'eut pas de réelle difficulté à esquiver la petite bille métallique. Il tourna sur lui-même, laissant la balle frôler son vêtement avant de se planter dans le mur de la caverne. Une fois le tour sur lui-même fait, Haru qui se retrouva un genou au sol laissa le fusil quitter son épaule et le pointa en direction de son adversaire : "Youso No Shot."
    Il ne pouvait dire quel type d'adversaire Jet allait être mais ce premier échange semblait être un petit peu léger ; même s'il n'avait aucune preuve de ce qu'il pouvait avancer, Kuroda sentait que le magicien qu'il avait en face de lui n'avait pas été "sérieux". Et on pouvait en dire la même chose pour lui puisque son tir de feu n'avait pas été fait dans les règles de l'art : L'ancien soldat venait d'utiliser son fusil que d'une seule main, après tout. Mais tout comme Jet, il cherchait à juger le niveau de son adversaire.

    "Youso No Shot... ? Vraiment ? Mais pulvérise le au lieu de le faire mitonner, bordel de Dieu !" beugla Hei, visiblement incapable de se retenir.
Jet Hyle
Admin / MagnétoAdmin / Magnéto

avatar

Messages : 622
Date d'inscription : 20/05/2013
Âge : 28
Guilde : Lamia Scale
Magie / Malédiction / CS : Jiki no Mahô / Magie du magnétisme

- Caractéristiques du Mage -
P.M.: 5.295
Statut: Mage de Rang S
Renommée : Mage Célèbre
MessageSujet: Re: The pure and simple truth is rarely pure and never simple (pv Jet)   Lun 28 Mar - 21:44
Règle numéro une quand on faisait face à un opposant pour la première fois : ,e pas y aller à fond. Pourquoi donc ? Et bien il y avait plusieurs raisons à cela. Certes, on pourrait argumenter qu’un assaut à pleine puissance dès le début avait de meilleurs chances de finir le combat en un instant, et ce n’était pas complètement faux. Mais cette déclaration oubliait de prendre en compte de nombreux critères. Tout d’abord, l’adversaire était-il capable d’encaisser un tel coup ? Car vaincre quelqu’un était une chose. Le coller dans un fauteuil roulant – voire pire – car on n’avait pas été capable de contrôler sa force était totalement différent. Il fallait aussi tester les capacités de son ennemi. S’il parvenait à esquiver votre sort avec aisance, ou plus sournois encore, s’il n’était pas vraiment là et vous trompait grâce à ses propres pouvoirs, alors vous auriez dépensé une quantité importante d’énergie en vain, lui laissant ainsi l’avantage.
Une attaque mesurée, comme celle, basique, que je venais de lui lancer, me permettrait de jauger son niveau sans trop révéler du mien. Et ainsi, j’en garderais sous le coude s’il s’avérait plus dangereux que prévu. D’après son arme de prédilection, il favorisait le style à distance. Tout comme moi habituellement. Mais ici, il faudrait peut-être que je varie un peu afin de prendre le dessus.

L’inconnu au masque esquiva avec aisance mon Steel Impact. Si aisément, que c’en était presque insultant. Il pivota rapidement sur son pied, laissant ma bille atteindre uniquement ses vêtements. Dans le même geste, il posa un genou au sol et déplia son bras afin de tendre son fusil vers moi, tirant dès qu’il fut aligné.
Ou plutôt, dès qu’il crut être aligné. Car sa prise désinvolte sur son arme à feu me permit d’employer le Magnétisme pour accompagner son mouvement de rotation, faisant passer la balle à quelques centimètres de ma tête, même si je dus l’incliner légèrement sur le côté. Ledit projectile percuta donc la paroi de la caverne, créant une petite explosion. Explosion commentée par une des voix de ce type qui… cria à l’autre d’y aller plus fort ? Je marquai un arrêt, interpellé.

Euh… vous êtes combien là-dedans ? Non, ne réponds pas. Question rhétorique…

Au lieu de risquer l’anévrisme à chercher des explications alambiquées sur un sujet qui en fait, ne m’intéressait pas tant que ça, je décidai de mettre ce type au tapis. Je pourrais toujours poser les questions après l’avoir mis au tapis. Je rassemblai alors autour de mon bras droit dans un Steel Member plus impressionnant que d’habitude, car plusieurs des caisses présentes contenaient de l’équipement que je pouvais utiliser. Armant mon bras, je le projetai alors vers le psychopathe en face de moi.

À la place, parle à ma main.


_________________

Haru Kuroda
Mage de Fairy TailMage de Fairy Tail

avatar

Messages : 249
Date d'inscription : 21/06/2012
Âge : 26
Guilde : Fairy Tail / Vagabond
Magie / Malédiction / CS : Saibô no Mahô
Magie / CS Secondaire : Gun's Magic

- Caractéristiques du Mage -
P.M.: 5.660
Statut: Mage de Rang S
Renommée : Mage Itinérant
MessageSujet: Re: The pure and simple truth is rarely pure and never simple (pv Jet)   Mer 6 Avr - 21:39
    Règle numéro une lors d'un combat avec un adversaire, quel qu'il soit, c'est de ne pas tomber dans le piège de la parlotte ; celle-ci pouvait entraîner une baisse de la concentration ou pire, la divulgation de faiblesses ou de secrets. Mais les mots étaient aussi une arme aussi virulente que la plus affutée des lames et avait parfois des effets inespérés. Haru, jeune trentenaire, était coutumier des combats : que ce soit en tant que mage, agent du conseil ou en tant que vagabond, il avait fait face à de nombreux dangers et à de nombreux adversaires. Le Quatrième Maître des fées maîtrisait son vers avec autant d'adresse que son fusil de précision mais avait toujours l'impression de manquer un peu de respect aux autres lorsqu'il provoquait, moquait ou insultait. Dès lors, l'apparition de Hei était comme un cadeau du ciel : provocateur et impertinent, il était le premier à aller à la joute oratoire et au casse-pipe verbal. Il pouvait critiquer le physique des opposants ou insulter les parents - surtout les mères - sans la moindre hésitation. L'ex-soldat, un peu honteux au début, avait fini par s'y faire. Et cela le servait plus que ne le desservait.

    Mais l'âme artificielle était étrangement sage, aujourd'hui. L'adversaire qui s'était présenté face au mage solitaire était plus courageux et visiblement plus dangereux que ceux qu'ils avaient rencontré, Haru et lui, ces derniers mois. Et il avait la sensation que son maître, le vagabond "terroriste", avait envie d'en profiter. De s'en découdre avec quelqu'un de fort. Ce dernier paraissait jeune, certes. Mais ne dit-on pas qu'aux âmes bien nées la valeur n'attend point le nombre des années ?

    La première attaque de l'inconnu au manteau noir fut aisément esquivée par celui que l'on appelait autrefois Alandro Coronado. Un mouvement minime pour éviter toute dépense d'énergie inutile et une représaille rapide pour le surprendre. Ce fut cependant El Colonello qui fut surpris. Alors qu'il tenait fermement son arme et pointa avec précision son ennemi, il sentit soudainement le canon se dérober et viser à côté. Même s'il avait tenu son arme que d'une seule main, le tireur d'élite avait la poigne nécessaire pour frapper juste. Il était connu pour ne rater aucune - ou presque - de ses cibles et avait misérablement échoué. L'explosion fit éclater la paroi de la grotte ainsi que des caisses remplies d'armes. Hei, quant à lui, ne put s'empêcher de faire une remarque. Le mage inconnu posa alors une question qui fit sourire l'ex-blondinet.

    "Un..." "Deux !" répondirent en même temps les deux larrons. Il eut ensuite un moment de silence, puis ils ajoutèrent, en même temps encore : "Deux..." "Quatre !"
    Haru grimaça. Une fois n'est pas coutume, il avait envie de jeter son masque par terre et marcher dessus histoire de. Le trentenaire n'ajouta pas un mot de plus, histoire de ne pas avoir à s'expliquer davantage avec son adversaire. Le pauvre n'avait franchement pas envie de causer, même s'il n'avait pas envie de passer encore plus pour un schizophrène...

    Toujours dans la même position que tantôt, l'homme masqué observa son adversaire rassembler autour de son bras droit toutes les pièces d'équipements présentes autour de lui, formant ainsi un avant-bras gargantuesque vraisemblablement pas là pour lui faire un câlin. Après un petit moment de latence, l'homme engagé par les criminels projeta ce membre gigantesque en direction du justicier de l'ombre. Se relevant rapidement pour reprendre ses appuis, Haru jeta son arme en l'air puis confronta son corps contre l'entité faite de fer et d'acier.

    "HOKYOU !" lâcha l'utilisateur de Saibo No Maho, renforçant au maximum la résistance son épiderme pour pouvoir encaisser le Steel Member de son adversaire. L'impact fut d'une grande violence et força le magicien solitaire à reculer de plusieurs pas, ce dont il n'était franchement pas habitué. Puis employant toute sa force, il fit basculer le bras artificiel contre le mur, sachant qu'il n'aurait pas les ressources nécessaires pour le renvoyer contre son ennemi. Puis, à présent libéré, il sauta en avant pour récupérer son fusil de précision et dirigea le canon vers l'inconnu, utilisant cette fois-ci ses deux mains. "Kumiawase no Shot : Hansha X Fukusuu !" lâcha alors le natif de Magnolia, projetant une volée de balles qui rebondissaient partout.
Jet Hyle
Admin / MagnétoAdmin / Magnéto

avatar

Messages : 622
Date d'inscription : 20/05/2013
Âge : 28
Guilde : Lamia Scale
Magie / Malédiction / CS : Jiki no Mahô / Magie du magnétisme

- Caractéristiques du Mage -
P.M.: 5.295
Statut: Mage de Rang S
Renommée : Mage Célèbre
MessageSujet: Re: The pure and simple truth is rarely pure and never simple (pv Jet)   Sam 4 Juin - 17:56
La question rhétorique, posée par réflexe, et aussitôt oubliée d'ailleurs, reçut néanmoins une réponse. Ou plus exactement, plusieurs. Trois, pour être précis. Et chaque fois, qu'une réponse semblait faite sur un ton plus ou moins honnête, la suivante donnait le double en riant. Ça m'agaçait prodigieusement. Et pourtant, j'en connaissais un rayon côté crise de nerfs et arrachage de cheveux. J'avais besoin de me défouler. Et comme j'avais été engagé pour le rosser, autant joindre l'utile à l'agréable !
J'avais donc assemblé un bras métallique de taille plus que respectable, et alors que je l'abattais sur le guignol masqué, une partie de mon esprit se demanda pourquoi de respectables marchands avaient des caisses remplies d'armes et de pièces d'armures dans une grotte sur une île reculée. C'était un sujet à creuser... Mais je n'en eus pas vraiment le temps d'approfondir car mon adversaire du moment réagit avec panache. Il jeta son fusil dans les airs, ce qui me fit demander un instant pourquoi il se désarmait, mais il vint crier un mot avant d'encaisser mon bras de plein fouet... et de tenir le coup !

Je ne fus pas qu'un peu impressionné quand la seule conséquence qu'il subit après avoir pris un coup capable de traverser un mur de pierre fut de reculer un peu et de subir quelques contusions mineures. De plus, il projeta ensuite le membre contre le sol, le dispersant presque. C'était à la fois impressionnant et vexant. Je n'avais pas affaire à un amateur, c'était certain !
D'ailleurs, mon opposant ne perdit pas de temps et s'empara aussitôt de son arme à feu avant de tirer plusieurs balles cette fois. Je tentai une fois de plus de dévier le canon et ainsi leur trajectoire, mais sa prise s'avérait bien plus solide et c'était un échec. De plus, bien que j'utilisai aussitôt Steel Deflection pour que les projectiles me manquent malgré tout, ils rebondirent sur les parois et le sol, et revinrent dans ma direction. Je réussis à en esquiver certains, mais une partie me percuta violemment, me faisant pousser un juron tandis que je me redressai.

Très bien. Tu as toute mon attention.

Et malgré la douleur, un sourire satisfait pouvait se voir sur mon visage. Ce combat allait se révéler palpitant. Ce psychopathe semblait disposer de deux magies. Une avec son arme, et une seconde pour renforcer ses capacités physiques. Mais vu qu'il n'avait pas utilisé cette dernière d'entrée de jeu, cela signifiait peut-être qu'il la maîtrisait moins bien. Je décidai donc de vérifier cette théorie de manière plutôt... brutale.

Steel Armor !

Je réunis de nouveau l'équipement dispersé au sol, mais cette fois-ci, je l'assemblai autour de mon corps pour former une espèce de cotte de mailles intégrale qui me protégerait de ses balles, tout en renforçant de manière respectable ma puissance physique. Ainsi équipé, je chargeai droit devant pour lui envoyer un direct bien pesé dans la mâchoire !

_________________

Jet Hyle
Admin / MagnétoAdmin / Magnéto

avatar

Messages : 622
Date d'inscription : 20/05/2013
Âge : 28
Guilde : Lamia Scale
Magie / Malédiction / CS : Jiki no Mahô / Magie du magnétisme

- Caractéristiques du Mage -
P.M.: 5.295
Statut: Mage de Rang S
Renommée : Mage Célèbre
MessageSujet: Re: The pure and simple truth is rarely pure and never simple (pv Jet)   Mar 8 Aoû - 0:15
Si ma nouvelle apparence le surprit quelque peu, il ne fut pas non plus déstabilisé longtemps avant de repartir à l’attaque. Un vrai professionnel. Et même si je n’appréciais pas son style et que c’était mon ennemi, je pouvais respecter ses talents de combattant et son sérieux sur le champ de bataille. Car malgré ses quelques traits plus légers et ce mystérieux problème de deux voix, il se concentrait sur le moyen le plus rapide de me neutraliser sans se laisser distraire. Les échanges durèrent ainsi quelques minutes, projectiles contre projectiles, puissance physique contre renforcement métallique, jusqu’à ce que nous marquions une pause bien nécessaire. Nous étions tous deux en nage et couverts d’ecchymoses et estafilades, mais sans blessure vraiment sérieuse. Il s’agissait plus de fatigue. J’étais vraiment surpris qu’un mage de son calibre s’en prenne à des gens si « insignifiants » que ceux qui m’avaient engagé. D’ailleurs, à en voir le contenu des caisses qui étaient pour la plus part fracassées par nos attaques et les chocs contres les parois, je commençais légèrement à douter de mes employeurs. Je devais tirer ça au clair.

Mais enfin, tu es qui ?!

Après avoir fait taire ce que par défaut je dénommais sa voix de rechange, l’individu masqué me signala qu’il ne pouvait pas me révéler son nom pour des raisons privées, mais qu’il n’était pas un mage noir. Et vu que j’aurais, en théorie bien entendu, entendu parler d’un mage malfaisant de ce calibre, j’avais tendance à le croire. Il m’expliqua ensuite être sur la piste d’individus crapuleux qui enlevaient des enfants innocents et s’en servaient comme cobayes pour voir les effets que des lacrymas pouvaient avoir sur le corps humain. À cette idée, mon sang ne fit qu’un tour. S’en prendre à des gosses ! Mieux valait que ce type les retrouve avant moi. D’ailleurs, j’allais lui laisser une chance, car des honnêtes commerçants qui entreposaient des armes sur un îlot isolé comme celui-ci, cela me semblait quelque peu louche désormais.

Bon, je vais te mener à mes commanditaires. S’ils sont innocents, tu devras poursuivre tes recherches ailleurs. S’il s’agit vraiment d’eux par contre, je t’aiderai à leur faire payer ça avant que tu les remettes aux autorités.

Hé bien alors, on refuse d’accomplir sa mission ? On t’a bien engagé, non ? Mais tant pis, puisque vous avez été assez stupides pour vous battre ensemble, on fera deux bonnes prises. Le mystérieux justicier masqué, et le frère du Dark Knight.

Visiblement, c’était lui qui avait raison, car les fameux « innocents » pour qui je travaillais avaient fini par revenir sur place, tous armés de diverses armes blanches, l’air patibulaire, et accompagnés d’encore plus d’individus qui ne se trouvaient pas sur place lors de mon arrivée. Sans doute qu’en entendant plus les bruits de combats, ils en avaient déduit qu’un de nous avait fini par neutraliser l’autre, et étaient donc venus achever le vainqueur et ramasser leurs cibles. C’était pas mauvais comme plan. Si ce n’était pour un détail. Je jetai un regard désabusé à mon ancien adversaire qui me répondit d’un bref signe de tête. Même épuisés comme nous l’étions, de tels individus n’avaient aucune chance de nous capturer. Peut-être si nous avions poursuivi le duel ou qu’ils avaient agi par surprise. Mais les sales types aimaient passer du temps à t’expliquer qu’ils étaient plus malins que toi, plus retors... Et c’était donc à ce moment que nous les « gentils » on en profitait pour le finir.

À toi l’honneur.

Ce qui suivit ne pouvait même pas mériter le nom de combat. Ces sales types avaient autant de chance qu’un chaton dans un canot pneumatique en plein ouragan. Et ce que nous fîmes n’était pas particulièrement propre ou même correct. Mais mes scrupules disparurent comme neige au soleil quand je me remémorais qu’ils s’agissait de racaille s’en prenant à des enfants. J’essayais d’épargner les jambes pour que le justicier n’ait pas à tous les porter, mais il y eut de nombreuses fractures, y compris quelques rotules. Après moins de cinq minutes, c’était réglé. Je l’aidais à les ligoter, et lui adressai une dernière phrase avant de repartir pour me trouver une barque et revenir au Pyrée.

Je te laisse finir les détails ici et retrouver les enfants. Moi, je me charge de prévenir les autorités pour venir ramasser ce tas d’ordures et ramener les petits chez eux ou à l’hôpital. Après tout, je suppose que tu veux garder ton anonymat. Je te dois des excuses, et j’espère qu’on pourra se retrouver dans d’autres circonstances. J’ai envie de me mesurer à toi de nouveau, après tout.

_________________

Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: The pure and simple truth is rarely pure and never simple (pv Jet)   

The pure and simple truth is rarely pure and never simple (pv Jet)

Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Fairy Tail RPG : Fiore no Oukoku :: 
 :: Mer d'Iridia
-