Fermer le menu
Ouvrir le menu

Navigation














Partagez | 

 [2 v 2] La foudre, le feu et le désoeuvré [Russell/Ikki]

AuteurMessage
Roy Shinku Hibana
Modo / Lighting FalconModo / Lighting Falcon

avatar

Messages : 487
Date d'inscription : 19/05/2012
Âge : 19
Guilde : Blue Pegasus
Magie / Malédiction / CS : Kaminari no Mahô / Magie de la Foudre

- Caractéristiques du Mage -
P.M.: 3.485
Statut: Mage de Rang A
Renommée : Mage Réputé
MessageSujet: [2 v 2] La foudre, le feu et le désoeuvré [Russell/Ikki]   Mar 3 Nov - 18:33





Crocus, capitale de Fiore, l'une des plus importantes villes de Fiore, là où toutes les institutions du Royaume se concentraient. Bien des fois j'avais dû ou j'avais pu passer par cette ville imposante, mais aujourd'hui, les raisons en étaient tout autre... Pour la seconde fois aujourd'hui, j'avais passé les portes du e'arène de Crocus, le grand Domus Flau. Néanmoins, aujourd'hui, je n'étais pas là pour un quelconque tournoi qui virerait à la catastrophe. Aujourd'hui, j'étais simplement venu me battre dans l'enceinte de cette arène dans un match unique où il n'y avait que deux issues, gagner ou perdre, sans possibilité de continuer vers un autre combat. Aujourd'hui, je n'étais là que pour laisser parler la magie et les points. Du moins, c'était ce que l'on aurait pu croire. Beaucoup de choses s'étaient passées pour que j'en vienne à tester mes capacités et à me pousser à bout dans le Domus Flau, et il ne s'agissait de rien d'autre que des récents événements sur l'île de Gehenna. Lors de cette bataille monstrueuse et meurtrière qui avait opposé les forces du Conseil de la Magie, dont je faisais partie, et les forces de l'Alliance Baram, j'avais été mis hors course trop rapidement à mon goût... Je n'avais pas été assez fort. La seule solution pour remédier à cette faiblesse était un éternel entraînement, toujours plus ardu, pour atteindre les sommets. Et le meilleur entraînement était la confrontation directe. Après être ressorti vivant de cet enfer, mon repos à la guilde avait été long, et même après être resté pendant plus d'une semaine au repos total à Blue Pegasus, j'avais repris les routes de Fiore sur le dos d'Alba, mais cette fois-ci, pour joindre Hosenka, et ainsi parfaire ma remise en forme dans les sources thermales de cette ville. En cette journée, soit trois jours après mon séjour à Hosenka, je n'étais pas certain d'avoir totalement recouvert tout mon niveau, et c'était l'occasion parfaite pour tout tester.

Le combat allait bientôt commencer et je me préparais tranquillement et patiemment le temps qu'il débute. Mes lames venaient d'être affûtées et brillaient sous la lumière et j'étais actuellement en train de remplacer les bandages qui couvraient mes avant-bras et mes poignets. Quitte à être prêt, il fallait l'être totalement, car je comptais bien me donner corps et âme dans le combat qui viendrait. Après tout, si j'étais ici, c'était bien pour repousser mes limites et me donner à fond, même si je devais ramper au sol à la fin de la bataille. Il était temps de mettre cet événement de Gehenna derrière moi, et je devais simplement me mettre dans la tête que je devais devenir plus fort. Quitte à être prêt, il fallait l'être totalement, car je comptais bien me donner corps et âme dans le combat qui viendrait. Mon éternelle brindille entre les dents, il était enfin temps de rejoindre l'arène.

Traverser la porte qui menait à l'espace de combat, et fouler le sable de l'arène, fut comme rejoindre un autre monde. Tout d'abord, la lumière d'un soleil haut dans le ciel me força à baisser la tête, néanmoins, lorsque je pus de nouveau voir correctement, ma fougue et mon envie du combat ne purent qu'augmenter. Autour de l'arène, dans les gradins, des spectateurs étaient venus apprécier les quelques combats qui auraient lieu aujourd'hui, alors que les quatre imposantes statues veillaient sur la zone où le combat aurait lieu, comme voulant assister eux-même à l'affrontement. Le portrait qui se dressait à mon entrée eut pour effet de me rappeler le Grand Tournoi des Combattants de Fiore. Celui-là même où, après avoir remonté tout le tableau, j'étais arrivé jusqu'en finale, où je n'avais clairement eu aucune chance devant ces grandes pointures du Royaume. Sauf que je n'y étais arrivé que grâce une activation inopinée du Regalia de l'Ombre, au fond, je n'avais aucun mérite d'être arrivé jusque-là. Sans son intervention, ma défaite aurait très probablement été totale.

Chassant ces souvenirs, qu'ils soient bons ou mauvais, je me figeais au centre de l'arène, avec mes adversaires qui faisaient aussi leur entrée. Comme prévu, ils étaient deux, mais je n'étais pas non plus venu seul. Portant mes doigts à mes lèvres, j'émis un sifflement assez retentissant pour être entendu dans les gradins, suite à quoi je croisais les bras et je tournais ma tête vers le ciel. De là, une apparition se fit.Chassant ces souvenirs, qu'ils soient bons ou mauvais, je me figeais au centre de l'arène, avec mes adversaires qui faisaient aussi leur entrée. Ce dernier, ou plutôt cette dernière en l'occurrence, entama ensuite une lente descente vers le sol, dévoilant son somptueux plumage à qui voulait bien le voir... Car elle savait bien que tout le monde n'avait d'yeux que pour elle. Ce phénix, d'aussi longtemps que je la connaisse, avait toujours été orgueilleuse à souhait, parce que oui, il s'agissait bien de ma camarade, Alba. Elle aimait que l'on ne voit qu'elle, que l'on ait les yeux sur elle et n'hésitait pas d'utiliser sa magnificence à cet égard. Elle savait vraisemblablement qu'elle était d'une beauté qui n'avait d'égale que la rareté et savait surtout user de ces qualités. Je ne m'étais pas inscrit dans un combat où j'étais seul contre deux adversaires. J'avais appris que l'on pouvait s'inscrire avec notre créature de compagnie, j'en avais alors profité pour me lancer au combat aux côtés d'Alba, contre deux autres personnes sur qui taper ! Les comptes étaient bons, nous étions à deux contre deux, et nous pouvions dès lors commencer. Toujours le buste droit et les bras croisés, au moment où Alba s'était posée derrière moi du haut de ses trois mètres vingt, ma tête s'était enfin rabattue sur les deux individus qui allaient dans quelques minutes, peut-être même secondes, devenir mes adversaires.

« Tout d'abord, laissez-moi me présenter, Roy Shinku Hibana, et voici mon phénix, Alba. Enchanté ! »



_________________

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]




L’Étincelle ne fait qu'apparaitre, tandis que la légende, elle, ne fait que naître...



Merci à Anna pour cette merveilleuse sign *-*
Russell Maxwell
Mage de Crime SorcièreMage de Crime Sorcière

avatar

Messages : 164
Date d'inscription : 19/09/2014
Âge : 19
Guilde : Crime Sorcière
Magie / Malédiction / CS : Hi-no Mahô / Magie du Feu
Magie / CS Secondaire : Shunshin no Mahô / Magie de Téléportation

- Caractéristiques du Mage -
P.M.: 2.700
Statut: Mage de Rang B
Renommée : Mage Itinérant
MessageSujet: Re: [2 v 2] La foudre, le feu et le désoeuvré [Russell/Ikki]   Ven 6 Nov - 22:11
« Le phénix . . . »

Le Domus Flau, la seconde fois que j’entrais en ces lieux. La seconde fois, où j’allais me mesurer à des adversaires de toutes envergures. Mais cette fois, je comptais faire du deux contre deux. Pourquoi ? Car le travail d’équipe du dernier combat, n’était pas au point, et que cette fois-ci l’ennemi ne sera pas seul, car lui aussi avec un partenaire. Quant à savoir qui, combattra qui, avec qui ? Le futur me réservait sa réponse.

Toujours est-il, que j’étais pressé de découvrir qui sera mon partenaire. Un mage ? Un mercenaire ? Un chevalier runique ? La seule chose que je souhaitais : ne pas tomber sur Kenta. Je n’étais pas assez fort pour me mesurer à lui. Un combat, se solderait par un cuisant échec. C’est pour cela, que j’allais continuer de m’entraîner. Le rattraper était devenu mon objectif. Pour prendre ma revanche, et surtout lui montrer, que la tarte peut ce déguster de diverses manières.

Comme à mon habitude, Max, le mage itinérant participerait au combat. Je m’avançais dans les couloirs. Quand mon nom avait été appelé. Je sentais la palpitation montée en moi. Je prenais un grand bol d’air, et un long souffle se faisait entendre. Enfin, j’avançais sur le sol de l’arène, toujours aussi imposant. Malgré la lumière qui m’éblouissait, pendant quelques instants, je souriais. En face de moi : Un blond, les bras croisés. Et à ses côtés . . . Une merveille de la nature, un phénix. La première fois que j’en voyais un. Majestueux, immense, et splendide.
Je prenais la position de profil, et regardais mon adversaire droit dans les yeux.

« Tout d’abord, laissez-moi me présenter, Roy Shinku Hibana, et voici mon phénix, Alba. Enchanté ! »

Ainsi, le blond se nommait, Roy Shinku Hibana, et son partenaire Alba. Fort bien, je me présentais à mon tour.

« Je suis Max, mage itinérant, enchanté également. J’espère qu’un magnifique combat nous attend, ton familier à l’air enthousiaste en tout cas, autant que toi ! »

Je ne pouvais détacher mon regard de cette bête ailée. La beauté devait être son deuxième nom. Était-ce vrai ? Qu’un phénix pouvait toujours renaître de ses cendres ? Peut-être aurai-je l’occasion, de voir si cette légende était fondée. Je passais ma main dans mes cheveux. J’observais la scène, les quelques spectateurs, mes deux opposants. Il ne manquait plus qu’une chose à savoir avant le début de cet affrontement.

Je regardais enfin en direction de mon partenaire. Qui était-il ? Quelle sorte de combattant ? La surprise n’en était que plus surprenante. Je connaissais ce type. Pas personnellement, mais oublier une personne, ne faisait pas parti de mes dons. Et oublié cette personne m’était impossible.
Invité
Invité


MessageSujet: Re: [2 v 2] La foudre, le feu et le désoeuvré [Russell/Ikki]   Sam 7 Nov - 12:20

Feat. Roy & Russell

Son dernier combat à l'arène avait beaucoup travaillé Ikki. Il ne comprenait pas comment un homme seul avait pu le terrasser lui ainsi que son équipier. Kenta avait été impressionnant, bien plus que le mercenaire en tout cas. Le combat avait été disputé, et au final, il faut bien avouer qu'il s'était beaucoup amusé. C'est donc pour cette raison qu'il décida de revenir dans la capitale, pour se battre à nouveau dans le majestueux Domus Flau. Il voyait en cette journée l'opportunité de s'améliorer, et surtout de faire de nouvelles rencontres. Lors de son premier combat, l'ambiance avait été assez froide et les combattants n'avaient pas vraiment eu le temps de communiquer. Cette fois-ci, il espérait rencontrer des combattants avec qui il pourrait garder contact après l'affrontement. Une fois entré dans le bâtiment, splendide, soit dit en passant, il se dirigea rapidement vers le bureau des inscriptions. Il remplit pour la deuxième fois de sa vie le formulaire, mais pas comme la première fois. Cette fois-ci, à l'endroit du choix du type de combat, le blond avait opté pour un deux contre deux. Il ne se sentait pas encore de taille pour faire un combat tout seul.

Il patienta quelques minutes avant que son nom soit appelé, le temps au combat précédent de se terminer. Ikki vérifia une dernière fois que tout son équipement était bien présent. Il avait toujours peur que ses affaires disparaissent et il vérifiait souvent plusieurs fois son sac pour s'assurer qu'il n'avait rien oublié. Heureusement, tout était là, il n'avait pas à s'en faire. Un peu stressé, il s'avança lentement dans le couloir qui menait à la zone de combat. Plus motivé que jamais, cette fois-ci, il n'était pas question de perdre, sinon son honneur en prendrait un sacré coup. Il ne tarda pas à fouler à nouveau le sable de l'arène. Ça y est, il était là, il ne pouvait plus faire marche arrière, même s'il n'en avait de toute façon pas l'intention. Il s'avança un peu plus vers le centre de l'arène pour faire face à ses opposants. Quelle ne fut pas sa surprise lorsqu'il vit que l'un de ses adversaires n'était autre qu'un... phénix ? C'était la première fois qu'il en voyant un. Il était très grand, au moins trois mètres de pure splendeur. Absorbé par la vision de cette magnifique créature, Ikki en oublia presque qu'il se trouvait dans une arène. Il allait donc être obligé de se battre contre cette créature pour le moins surprenante.

À côté se trouvait un homme blond, sûrement le maître de l'animal. Celui-ci prit la parole en premier en se présentant. Il avait un nom très long, alors le mercenaire le raccourcit en un simple “Roy”. Quant à son phénix, il s'appelait Alba. Tout ceci lui avait fait complètement oublier qu'il allait se battre avec quelqu'un d'autre. « Je suis Max, mage itinérant, enchanté également. J’espère qu’un magnifique combat nous attend, ton familier à l’air enthousiaste en tout cas, autant que toi ! » . Ikki ne mit pas longtemps avant de reconnaître cette voix. Max ? Il se retourna vers lui, et quelle ne fut pas sa surprise lorsqu'il se rendit compte qu'il s'agissait tout simplement de son partenaire lors de son combat contre Kenta. Il allait donc à nouveau se battre avec lui. C'était plutôt positif, les deux hommes avaient déjà combattu ensemble, ils connaissaient donc leurs capacités respectives. Voilà qui devenait de plus en plus intéressant !

“Salut vous ! Moi je suis Ikki, et je vous préviens je suis un mage très puissant ! Tiens, salut Max, comment ça va depuis la dernière fois ?”

Le mercenaire afficha un grand sourire niais, qui rappelait celui d'un enfant qui venait de dire une grosse bêtise. Il ne savait pas vraiment pourquoi il avait dit ça, au moins ses adversaires le prendraient pour un mage. Ça donnait un petit effet de surprise à la chose, bien qu'il soit assez insignifiant.

Pride pour Epicode

Roy Shinku Hibana
Modo / Lighting FalconModo / Lighting Falcon

avatar

Messages : 487
Date d'inscription : 19/05/2012
Âge : 19
Guilde : Blue Pegasus
Magie / Malédiction / CS : Kaminari no Mahô / Magie de la Foudre

- Caractéristiques du Mage -
P.M.: 3.485
Statut: Mage de Rang A
Renommée : Mage Réputé
MessageSujet: Re: [2 v 2] La foudre, le feu et le désoeuvré [Russell/Ikki]   Mer 18 Nov - 8:13





Tout le monde était maintenant au centre de l'arène et chacun s'observait silencieusement. Enfin, plutôt, chacun observait Alba, chacun semblait l'admirer, à son grand plaisir, puisque c'était tout ce qu'elle attendait : qu'on la voit et qu'on lui montre qu'il s'agissait d'une créature majestueuse. Le premier qui avait fait son entrée en scène, après avoir bien remarqué mon phénix, posa ensuite son regard sur moi et me fixa dans les yeux. J'en fis de même tout en restant parfaitement immobile. Il vint enfin à se présenter, et il se prénommait Max, un mage itinérant. Mon second adversaire eut une réaction tout à fait différente, puisqu'à son entrée, il ne put lâcher des yeux mon animal. Sans pour autant la voir, je savais bien que dans mon dos, Alba faisait tout pour qu'il ne baisse pas les yeux ! Quand il en vint à se présenter, sa réaction fut tout à fait différente de celle de Max : au lieu de simplement décliner son identité, à savoir Ikki comme prénom, il osa même se vanter d'être un puissant mage. En ayant un tel boulard et des chevilles si enflées, je me demandais bien comment pouvait-il bien se tenir debout. Après tout, j'étais moi-même un mage réputé dans toutes les contrées du Royaume, voire même l'un des membres de Blue Pegasus avec la plus grande renommée. Pourtant, je ne m'en vantais pas... Il était tout à fait normal pour un membre de la guilde du Pégase d'être une star... Mais je ne m'en vantais pas !

Maintenant que les présentations étaient terminées, il fallait commencer la fête. Après tout, nous étions dans une arène, et ce n'était certainement pas pour discuter ou pour frimer... Mais pour se taper dessus, à moins que le principe du Domus Flau ne m'ait échappé. Mais avant de véritablement se lancer corps et âme dans la bataille, il fallait tâter le terrain : magie et manière de combattre. Pour ma part, du côté de mon équipe, le mystère n'était que partiel, puisque les capacités de mon phénix ne faisaient aucun doute. Après tout, il ne fallait pas être un génie pour savoir qu'il s'agissait d'une créature dont l'essence magique naturelle était le feu. Mais aussi, comme les légendes disaient que cet oiseau pouvait se régénérer, il était pour ma part relativement simple de relier cela à une possible magie des cellules. Mais pour ma part, je comptais bien tarder à le faire découvrir. N'était-ce pas l'avantage de la foudre d'être imprévisible ? Avec un peu d'inventivité, je pouvais même me faire passer pour un mercenaire pour le début de ce combat.

«Que ce combat figure parmi les meilleurs. Me donneriez-vous l'honneur de lancer les hostilités ? »

En réalité, malgré la question, je n'attendis pas vraiment, puisque ma main s'était déjà posée sur l'une de mes lames avec mon pouce pour léger pousser le sabre hors du fourreau. Mon regard, lui, avait changé du tout au tout et était devenu bien plus sérieux et déterminé. J'allais y aller à fond. Alba, quant à elle, avait arrêté de faire son paon. Je n'avais pas besoin de la regarder pour le savoir : la chaleur ambiante commençait à augmenter... Elle aussi, était prête à se battre. Je dégainai alors totalement mon katana, mais ce ne fut pas moi qui débutai la bataille. Une gerbe de flammes s'échappa de son bec pour faire barrage devant les deux adversaires. Le but n'était pas de les rôtir, mais simplement de les intimider en les empêchant d'avancer plus. Pendant ce temps, j'avais profité de la distraction pour me déporter sur le côté et ainsi attaquer Ikki, laissant pour l'instant Max et Alba en tête-à-tête. Ikki était vraisemblablement armé d'un bâton et d'une dague, il ne serait donc pas difficile pour lui de se défendre. Avec l'intention de tester brièvement ses capacités, mon la pointe de mon épée se dirigea vers lui. Discrètement, un léger flux électrique parcourut la lame, avec pour but de l'engourdir si contact il y avait. Il y avait cela d'utile en tant que mage utilisant ce genre de lame renforcée que, d'un premier abord, l'on ne pouvait que difficilement discerner la magie d'un mage parcourant son arme, d'un mercenaire utilisant une arme magique. Il fallait donc en profiter. Suite à quoi, ma lame s'était tournée du côté non-tranchant pour tenter d'atteindre le bras de mon opposant. Il fallait maintenant attendre la suite du combat...



_________________

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]




L’Étincelle ne fait qu'apparaitre, tandis que la légende, elle, ne fait que naître...



Merci à Anna pour cette merveilleuse sign *-*
Russell Maxwell
Mage de Crime SorcièreMage de Crime Sorcière

avatar

Messages : 164
Date d'inscription : 19/09/2014
Âge : 19
Guilde : Crime Sorcière
Magie / Malédiction / CS : Hi-no Mahô / Magie du Feu
Magie / CS Secondaire : Shunshin no Mahô / Magie de Téléportation

- Caractéristiques du Mage -
P.M.: 2.700
Statut: Mage de Rang B
Renommée : Mage Itinérant
MessageSujet: Re: [2 v 2] La foudre, le feu et le désoeuvré [Russell/Ikki]   Dim 22 Nov - 0:09
« Vaincre le feu par le feu . . . »

Je ne pouvais m’empêcher de rigoler intérieurement. Il marchait donc au bluff. Lui un puissant mage ? Puissant pourquoi pas, mage ? Mais je n’avais pas le temps de feindre quoi que ce soit. Roy déclarait le début des hostilités. Je me positionnais et à ce moment, son familier envolait une gerbe de flammes. Ainsi, le feu allait combattre le feu. Qu’il en soit ainsi, je n’attendais pas que la gerbe de flammes vienne jusqu’à moi.

« Fire Fly »

Je passais littéralement au-dessus des flammes de mon adversaire, à ce moment, Roy se précipitait vers Ikki. Les adversaires étaient donc tout trouvés. Je regardais le Phénix, de son nom Alba.

« Salut toi, on va danser toi et moi. »

Je lançais une boule de feu pour évaluer la puissance de mon adversaire. C’était aussi l’occasion de tester mes nouvelles capacités, ou plutôt mon sort fraichement « maitrisé ». Je tournais autour de ma cible, et envoyais deux couteaux dans sa direction. Comment cette bête allait-elle réagir à ça ?
Je continuais mon offensive, je sautais et une fois en hauteur, je jetais une nouvelle boule de feu. Maintenant, il s’agissait de voir la réaction d’Alba, et d’évaluer à mon tour ses forces, en effet, je savais que ce phénix m’observait. Je n’allais donc pas tout donner maintenant. Et je comptais bien étouffer ce feu qui l’anime petit à petit.

Je me positionnais plus loin, couteaux en mains, et prêt à contre-attaquer si nécessaire. Je sentais ce qui m’entoure disparaître petit à petit, seuls mon coéquipier et mes deux opposants restaient dans mon champ de visuel, et d’audition. Concentrer à fond pour dire cela plus clairement. Mais je me posais une question, Roy comptait affronter Ikki en un contre un ? Etait-il si sûr de lui pour l’attaquer avec son sabre ? Quelque chose n’allait pas, et puis ce combat est du deux contre deux, mais cela ne voulait pas dire que nous allions rester contre le même opposant durant toute la durée du combat. Même si je ne comptais pas intervenir entre ces deux fous du corps-à-corps pour le moment.

« On va s’amuser un moment aujourd’hui. »

Le soleil était haut dans le ciel, la température était idéale, une petite brise surfait dans l'arène, nous n'allions pas trop transpirer pour rien durant la lutte. Mais je ne pouvais m'empêcher de penser de la cuisante défaite de la dernière fois. Et ça, je l'avais un peu en travers de la gorge. On connaissait, Ikki et moi un peu nos compétences respectives, il fallait jouer sur ça, car notre adversaire lui, ne savait presque rien de nous. Le temps était à la victoire aujourd'hui.
Invité
Invité


MessageSujet: Re: [2 v 2] La foudre, le feu et le désoeuvré [Russell/Ikki]   Dim 29 Nov - 12:28

Feat. Roy & Russel

Roy exprima son envie d'entamer les hostilités. À vrai dire, il posa cela sous forme de question, mais il ne laissait pas réellement le choix à ses adversaires. Il sortit son épée du fourreau et son regard changea immédiatement, signe que les choses sérieuses commençaient enfin. Ikki ne savait pas encore comment il allait la jouer durant cet affrontement. L'adversaire le plus puissant était sans doute Roy, se concentrer sur lui serait donc la meilleure des options. Comme d'habitude, il allait commencer le combat au bâton pour sortir sa dague au moment où son opposant s'y attendrait le moins. Comme lors du combat contre Kenta, le mercenaire n'allait pas pouvoir utiliser toutes ses capacités, il ne pouvait pas utiliser sa magie d'annulation sans qu'elle n'affecte Max aussi. De toute façon, Roy semblait combattre à l'aide d'armes blanches, peut-être était-il un mercenaire lui aussi, l'annulation serait donc inutile. Alors que le blond s'attendait à voir son adversaire débuter le combat, c'est son familier qui eut cet honneur. Une gerbe de flammes sortit de son magnifique bec en direction des deux hommes, ce qui les empêcha d'approcher.

À côté de lui, Max était opposé à Alba, la majestueuse créature ailée. Le mage de feu avait évité l'attaque du phénix en se propulsant dans les airs à l'aide de flammes, comme il l'avait déjà vu faire dans le combat qui les avait opposés à Kenta il y a peu de temps. Même en sachant que Roy n'allait pas tarder à arriver vers lui pour le combattre, il avait du mal à détourner le regard du phénix. Il trouvait cet animal si joli qu'une fois le combat terminé, il se mettrait à la recherche d'un compagnon comme Alba. Pas forcément un phénix, mais une autre créature encore plus belle qu'elle, même si c'était dur à imaginer étant donné la splendeur du phénix. Une créature comme ça pouvait faire une très bonne diversion, comme c'était un peu le cas en ce moment. Pendant qu'il observait le superbe animal, Ikki n'entendit pas que Roy s'était rapproché. Quand il s'en rendit compte, il était déjà à côté de lui. C'est seulement à ce moment qu'il parvint à détacher son regard d'Alba pour enfin se concentrer sur le combat.

« Très bien, je t'attendais ! »

Le mercenaire eut tout juste le temps de sortir son bâton. Il voulait esquiver l'attaque pour donner un coup puissant sur sa tête en retour. Seulement, Roy était plus rapide qu'il ne l'avait imaginé. Alors qu'Ikki se tourna légèrement sur la droite pour éviter l'attaque, il fut quand même légèrement touché. La lame de son adversaire lui déchira sa manche gauche et lui trancha légèrement son bras gauche, laissant un petit filet de sang s'échapper. Il continua tout de même son mouvement pour l'attaquer comme il le désirait, cependant, sa lame semblait chargée d'une énergie qui lui engourdit le bras. Alors comme ça, il pouvait charger de l'énergie magique dans son arme ? Lui aussi devait être un mercenaire, après tout, c'était très courant les mercenaires qui combattaient avec des familiers, peut-être était-ce son cas. Sous la surprise, son genou gauche plia et son bâton, au lieu d'être au niveau de sa tête comme il l'espérait, était au niveau de ses cuisses. Ce n'était pas bien grave, avec un peu de chance, s'il mettait assez d'énergie et qu'il parvenait à le toucher, il pourrait le faire tomber ou lui mettre au moins un genou au sol. Il remplit donc son bâton de magie des ondes pour affaiblir son adversaire.

Pride pour Epicode

Roy Shinku Hibana
Modo / Lighting FalconModo / Lighting Falcon

avatar

Messages : 487
Date d'inscription : 19/05/2012
Âge : 19
Guilde : Blue Pegasus
Magie / Malédiction / CS : Kaminari no Mahô / Magie de la Foudre

- Caractéristiques du Mage -
P.M.: 3.485
Statut: Mage de Rang A
Renommée : Mage Réputé
MessageSujet: Re: [2 v 2] La foudre, le feu et le désoeuvré [Russell/Ikki]   Jeu 10 Déc - 19:56





Peut-être aurais-je attendre avant de passer à l'attaque... Il fallait dire que j'avais demandé à pouvoir lancer la première attaque, mais je n'avais pas non plus attendu qu'ils m'en donnent l'autorisation. Une sommation aurait peut-être été nécessaire. Mais je ne pouvais maintenant plus rien y faire : j'étais lancé. Alba elle-même avait laissé son souffle ardent pour faire le travail. Et ce barrage de flammes m'avait bien été utile pour attaquer de mon côté ce Ikki, alors que mon phénix allait s'apprêter à s'amuser avec Max. Et d'ailleurs, mon adversaire n'avait pas été assez attentif, dans la mesure où il n'avait remarqué mon attaque qu'au dernier moment. Comme quoi, la magnificence d'Alba pouvait être utile ! Ainsi, il sortit son bâton de combat et tout juste à peine le temps d'esquiver. Mais ma lame avait tout de même pu effleurer sa peau, ce qui était assez pour laisser ma foudre fait son effet. Ou du moins plutôt, je l'espérais, car l'engourdissement n'était pas quelque chose que l'on pouvait vérifier d'un simple coup d’œil. Ainsi soit-il, si l'engourdissement était ne serait-ce qu'un minimum prononcé, je pouvais me rendre compte de la crispation de ses muscles.

Néanmoins, comme je m'y attendais, il riposta. Son dangereux bâton se dirigea tout droit vers ma cuisse. Esquiver ? Pas le temps. Par réflexe, ma main se posa sur ma seconde lame et alors que son arme allait frapper, j'eus tout juste le temps d'amortir le choc. Malgré tout, la puissance de son coup fut plus efficace que la résistance de ma parade. Ma lame commença à vibrer sous l'effet d'une magie que je ne cernais pas encore totalement et alors que la résistance de mon bras flanchait et que mon genou, du fait de son contact direct avec la lame, commençait lui aussi à fléchir sous l'effet de ses étranges ondes, je n'eus pour seule option que de me retirer vers l'arrière. Il était probablement un mage des ondes, au vu de cette prestation. Et bien soit. Faisant quelques rotations de l'épaule, je me remettais en position de combat, mais cette fois-ci armé de mes deux katanas. Si tel était bien sa magie, cela devrait être plus qu'intéressant, dans la mesure où je n'avais encore jamais été confronté à un maître de cette magie.

« Tous les deux, on va bien s'entendre, je le sens ! »

Juste à côté de nous avait lieu la bataille du feu. Un phénix, une créature de feu, contre Max, un mage du feu. Ce dernier réussit à esquiver le souffle enflammé d'Alba d'une manière tout à fait intelligente : il s'était servi de sa magie pour le propulser dans les airs, comme je pouvais le faire avec ma foudre. Pour riposter, Max envoya une boule de feu vers le phénix, à quoi ce dernier répondit par la même. Les deux bombes s'entrechoquèrent, ce qui eut pour effet de produire une petite déflagration. Suite à cela, il lança deux couteaux dans sa direction. Avait-il oublié qu'un phénix pouvait se régénérer en tout temps ? Alba elle, le savait. Mais ce n'était pas pour autant qu'elle allait utiliser cette carte d'entrée de jeu. Par conséquent, elle se contenta de battre des ailes. Non pas pour s'envoler, mais pour créer une bourrasque qui déstabiliserait les couteaux, ou même les enverrait valdinguer au mieux. La direction des couteaux changea, et au lieu de se planter dans la divine chaire de l'animal, elle trancha juste son aile d'un côté et son flanc de l'autre. Rien d'aggravant ! Mais assez pour énerver la prestigieuse bête. Qui était cet humain pour salir sa beauté ? Personne n'avait le droit d'abîmer son corps si parfait !

C'était le cas de dire que cet humain jouait avec le feu. Croyait-il vraiment pouvoir avoir un quelconque avantage en s'élevant dans les airs ? Il n'avait pas saisi avoir à faire au plus magnifique des rapaces, au plus fantastique. Dans les airs, il ne pouvait faire le poids, alors qu'au sol, Alba ne pouvait déployer sa fureur. Ses ailes se déployèrent, libérant un courant d'air chaud et faisant s'élever la température, et après un battement, ses serres quittèrent le sol. L'oiseau prenait son envol. Mais c'était à ce moment précis que la belle était vulnérable. Ainsi, un orbe de feu la prit de pleins fouet. Son deuxième avantage entrait alors en jeu. Alba n'était pas une créature qui maîtrisait le feu, Alba était une créature du feu... Elle était le feu. Mais malheureusement, elle n'était pas née avec cette capacité, qui était d'ailleurs propre aux Dragon Slayers : elle ne pouvait se nourrir de son élément, et n'y était certainement pas invulnérable. Malgré tout, elle restait relativement résistante à l'élément du feu. Ce dernier lui faisait sans conteste des dégâts, mais ces dégâts étaient légèrement limités. Néanmoins, alors qu'elle s'élevait dans les airs, le boulet eut l'avantage de lui faire perdre l'équilibre en vol. Dans ses yeux, l'on pouvait maintenant voire de la rage : elle avait mal, et n'aimait certainement pas ça. De son bec retentit un cri qui se fit entendre dans toute l'arène. À son tour d'attaquer.

Son corps devint une fournaise. C'était ça, l'avantage d'être né du feu. Il voulait danser ? Alors ils danseraient. Ce serait même un concours de danse. Saurait-il mieux voler qu'un oiseau ? C'était la question que se posait Alba. La température de son corps monta, le rouge de ses plumes n'étaient alors pas démérité ! Battant violemment des ailes, elle prit de la vitesse pour fondre vers son adversaire et lui assener un coup de bec chaud comme la braise. Mais elle ne s'arrêta pas là et enchaîna avec une tentative de le blesser avec ses serres. Ayant conscience qu'elle n'était une créature à l'aise au corps-à-corps, elle s'éloigna, et commença à tourner autour de son adversaire, exactement comme un rapace pouvait tourner autour de sa proie... Elle tâta ensuite le terrain, en crachant une première boule de feu de moindre puissante, puis une seconde. Et enfin, elle volant, elle s'entêta à battre des ailes de plus en plus fort avant de s'arrêter et de libérer une tornade de feu vers son adversaire. La tornade de feu n'était pas très puissante, juste assez pour intimider peut-être Max.

Quant à moi, je décidais de sortir une seconde carte du doute. J'avais déjà suggéré que j'étais un mercenaire, et maintenant, je comptais me faire masser pour un mage de la High Speed Magic. Après tout, mon élément me donnait cette faculté de pouvoir me mouvoir à toute vitesse. De plus, nous avions tous les deux pu voir ce que cela donnait de nos côtés respectif... Et il était temps de laisser jouer le travail d'équipe. Dans un premier temps, je concentrais ma magie au niveau de mes jambes et je m'avançais pour attaquer Ikki avec une tranche par le haut. Mais avant même que mon attaque n'atteigne son but, je libérais mon Lightning Hawk's Flying et dépasser subitement mon opposant pour me diriger vers mon phénix. J'avais d'ailleurs pris le soin de concentrer ma magie dans mes muscles sans en libérer l'aura : je ne voulais pas qu'ils remarquent ma véritable magie pour l'instant. Faisant en sorte qu'Alba remarque que je me dirigeais vers elle, je sifflais : c'est ainsi que je captai son attention. Suite à quoi je bondissais, légèrement aidé de ma magie. Mais je n'avais pas bondi dans la direction de l'oiseau, pas comme prévu : j'avais bondi vers max, dans son dos. Arrivant à sa hauteur, je l'attrapais par son t-shirt pour le tirer violemment vers le bas, avant qu'Alba n'arrive pour que je prenne position sur son dos. Dressant mon épée vers les deux adversaires, je m'adressais à eux d'une voix claire et forte.

« Il est temps de passer aux choses sérieuses messieurs, ne sommes-nous pas là pour un combat en double ? »

Un guerrier et sa monture. On ne pouvait faire meilleure synchronisation dans ce genre d'affrontement.




_________________

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]




L’Étincelle ne fait qu'apparaitre, tandis que la légende, elle, ne fait que naître...



Merci à Anna pour cette merveilleuse sign *-*
Russell Maxwell
Mage de Crime SorcièreMage de Crime Sorcière

avatar

Messages : 164
Date d'inscription : 19/09/2014
Âge : 19
Guilde : Crime Sorcière
Magie / Malédiction / CS : Hi-no Mahô / Magie du Feu
Magie / CS Secondaire : Shunshin no Mahô / Magie de Téléportation

- Caractéristiques du Mage -
P.M.: 2.700
Statut: Mage de Rang B
Renommée : Mage Itinérant
MessageSujet: Re: [2 v 2] La foudre, le feu et le désoeuvré [Russell/Ikki]   Dim 13 Déc - 14:24
« Oiseau de malheur ! »

Le Phénix était vraiment remonté. Mes attaques l’avaient touché, et à mon avis, il n’avait pas apprécié. Mais c’était ça un combat, on ne se donne pas une petite tape sur l’épaule chacun son tour. A peine avais-je bougé un doigt que l’oiseau fondait sur moi. Bec en avant et chaud comme jamais.

D’un grand pas sur le côté, j’esquivais le premier assaut. Mais ses serres attendaient aussi de me saisir déchirant un bout de ma veste, et m’égratignaient le thorax. Une sensation étrange alors, car la blessure bien que net, picotait comme si je venais de me brûler. Tout son corps était donc chaud comme jamais. Il fallait absolument faire attention à ça. L’oiseau reculait rapidement, avait-elle peur d’être au corps-à-corps ?

La créature tournait autour de moi et me crachais une, puis deux boules de feu, que j’esquivais. Sans doute voulait-elle, elle aussi tester mes aptitudes. Puis Alba, se mettait à battre des ailes violemment, et une tornade de feu s’élançait vers moi. Je tendais les mains vers la tornade.

« Fire Wall »

Les deux sorts s’entrechoquèrent. je me positionnais pour me préparer à lancer un nouveau sort quand: quelqu’un me tirait en arrière et me jetait un peu plus loin. C’était Roy; et il venait de monter sur son oiseau avant de nous défier ouvertement.

« Il est temps de passer aux choses sérieuses messieurs, ne sommes-nous pas là pour un combat en double ? »

Je regardais le chevaucheur sur le chevaucher. * Il n’a pas peur d’avoir les fesses cramées ?* Je tournais mon regard sur Ikki, lors de notre précédent combat contre Kenta, il s’était montré très habile avec ses armes, au corps-à-corps, savait-il aussi bien se débrouiller de loin ? Je parlais plus bas pour que nos adversaires n’entendent pas.

« Si on parvient à faire chuter l’oiseau, Roy sera plus facile d’atteinte, c’est une évidence. Je vais tâcher de provoquer au maximum sa monture, quand elle s’énerve, tout son corps devient aussi chaud qu’un incendie de forêt. Et je ne pense pas que le caleçon du blond résiste à cette chaleur. »

Je me repositionnais, dague dans la main gauche, et main droite levée en direction du duo. Et je lançais une boule de feu plus puissante que les précédentes, puis deux. Avant de partir sur leur côté droit. Une monture et son cavalier certes. Pouvaient-ils surveiller deux adversaires à des positions opposés ? Nous allions bientôt le savoir.

Une fois bien placé je relançais une nouvelle boule de feu, tout en restant au sol. Alba étant un volatile, si d’avenir je me retrouvais dans les airs, je n’aurais pas le temps d’esquiver ses assauts, et si le « Roy » s’y mettait à son tour. . .

« Qustion : Que fait un homme qui tombe de sa monture en plein vol ? »

Je jetais un couteau dans sa direction.
Buffy Rosenberg
La Duchesse GorgoneLa Duchesse Gorgone

avatar

Messages : 43
Date d'inscription : 18/02/2016
Âge : 23
Magie / Malédiction / CS : Mimicry Magic
Magie / CS Secondaire : Stone Eyes

- Caractéristiques du Mage -
P.M.: 2.960
Statut: Mage de Rang B
Renommée : Mage Connue
MessageSujet: Re: [2 v 2] La foudre, le feu et le désoeuvré [Russell/Ikki]   Mer 9 Mar - 22:59


La foudre, le feu et le désœuvré

Pimenter le tout


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]


Crocus… j’y faisais mon entrée pour la je ne sais combientième fois. Au fil du temps, je trouvais cette ville de plus en plus… fade. Les habitants se voilent la face devant les quartiers pauvres et la surconsommation ne fait que rendre les futures générations plus capitalistes et insensibles aux beautés de ce monde. Non, je ne détestais pas Crocus, mais disons qu’elle n’avait rien à envier à sa version d’il y a vingt ans. La vie était plus paisible, plus calme, plus sereine… Allons tuer des gens ! Armée de ma fabuleuse cape Orasion Seis (D’ailleurs, je boude toujours autant Kite de ne pas m’avoir donnée une version rose), je m’appliquais à la tâche. Rien de bien compliqué, une simple sœur dans un couvent qui avait été très vilaine avec son frère. Une histoire de traîtrise religieuse. Je ne me suis pas intéressée plus que ça à l’histoire de ces deux hurluberlus, puisque de toute façon je n’avais jamais cru en une entité surpuissante et pour laquelle nous devions rester vierge pour. À quoi bon se priver de quelque chose d’aussi délicieux pour un être qui ne fait rien pour nous ? Enfin bref, Killing time !

***

Je nettoyais mes mains tâchées de sangs dans la salle de bain de l’église tout en sifflotant. En observant mes brûlures de cigarette sur mes bras, Je ne pus m’empêcher d’entrer dans cette nostalgie morbide. Les souvenirs de mon père pétrifié qui s’écrasait sur le sol et le regard de ma sœur qui s’en suivit… Tout cela était tellement loin derrière, mais j’avais l’impression que c’était hier. J’essuyais mes mains et remis mes fabuleux gants blancs totalement propres pour finalement sortir de l’église et me fondre dans la foule. J’avais maintenant tout le reste de la journée pour tuer le temps et je n’avais envie de rien faire. J’avais l’impression d’avoir visité de fond en comble cette ville et absolument plus rien ne me faisait plaisir… plus rien sauf…

***

Confortablement installée sur une des chaises du stade, j’observais depuis au moins trois bonnes heures les combats se dérouler les uns après les autres devant moi. C’était avec une évidence absolue que je tenais dans mes mains mon quatrième bol de popcorn que j’engloutissais à vue d’œil. Certes, il fallait que je conserve mes formes de déesse, mais je pouvais bien me gâter une fois de temps en temps, non ? Le premier duel en un contre un que je regardais fut plutôt impressionnant... pour des amateurs. La deuxième fut encore plus chouette puisqu’il y eut du sang en abondance. Par contre, après quelques matchs ici et là, je commençais à m’ennuyer. Le combat qui se déroulait devant moi à ce moment précis n’aidait en rien ma soudaine envie de dormir. Un samouraï et son phénix contre un mercenaire maladroit et un homme maitrisant le feu. Quelles magies ennuyantes. Celle de la foudre me donnait des cheveux horribles et celui du feu me donnait des chaleurs durant la nuit. Répugnant.

Alors que je commençais à m’ennuyer à en mourir, l’opportunité parfaite se présenta à moi comme sur un plateau de Ruby (car oui, un plateau d’argent c’est trop mainstream). En effet, le jeune mercenaire finit par tomber K.O par la symbiose un peu étrange du samouraï et son oiseau. Il finit par se fracasser au mur de l’arène pour tomber dans les pommes dans le plus grand des silences. C’était maintenant l’heure pour moi de faire mon entrée ! Je donnais le reste de mon popcorn à la petite fillette à mes côtés tout en lui tapotant la tête et fis un clin d’œil à son papa trop sexy à mon goût. Quelle tristesse, moi qui voulais le revoir cette nuit. Enfin bref, d’un bond périlleux, j’atterris avec grâce sur mes talons hauts aux côtés de mon nouvel allié. Enfin, j’espérais profondément qu’il ne me mette pas des bâtons dans les roues après tout. Toujours dans ma fade cape de guilde, je posais mes yeux de gorgones sur le joli blondinet.

- Maintenant que le gamin est hors-jeu, permettez-moi de pimenter ce match ennuyant en vous donnant l’honneur de me laisser participer à ce combat ! Appelez-moi Anyanka et subissez mon courroux !

Je levais une de mes mains gantées au niveau de mon visage et en fis jaillir quelques étincelles. Il fut un temps où j’étais capable de copier toutes les magies autour de moi, mais ces quelques années de repos total m’avait fait diminuer ma puissance et cette capacité s’était éclipsée peu à peu. Par contre, je ne me laissais pas abattre ! La foudre, quoi que insupportable à manier, sera suffisante pour en venir à bout de ce pitoyable duo. Je serrais le poing pour éteindre les étincelles qui ornaient ma magnifique main. Je me concentrais quelques secondes afin de bien mettre en œuvre mes talents de copieuse et finis par me positionner de façon adéquate.

- On commence ? Thunderous Jail !

Je concentrais la magie de foudre autour de Roy et de son oiseau pour former une cage faite d’électricité afin de tenter de les emprisonner à l'intérieur. La meilleure façon de gêner un homme et sa monture volante était bien entendu de limiter au maximum leurs mouvements pendant qu’ils étaient en plein vol ! Quels débutants ils faisaient ces deux-là… Pendant ce temps, j’espérais que mon compagnon de feu ait assez de cervelle pour profiter de cette opportunité afin de faire quelque chose de sa vie. Franchement, je devais m’occuper de tout ici.


(HRP):
 
Roy Shinku Hibana
Modo / Lighting FalconModo / Lighting Falcon

avatar

Messages : 487
Date d'inscription : 19/05/2012
Âge : 19
Guilde : Blue Pegasus
Magie / Malédiction / CS : Kaminari no Mahô / Magie de la Foudre

- Caractéristiques du Mage -
P.M.: 3.485
Statut: Mage de Rang A
Renommée : Mage Réputé
MessageSujet: Re: [2 v 2] La foudre, le feu et le désoeuvré [Russell/Ikki]   Jeu 24 Mar - 16:58






Le combat venait de passer un palier, et il ne commençait vraiment que maintenant. Depuis le début, nous avions engagé des combats singuliers, alors que nous avions pourtant signé pour du double ! C'est ainsi que j'avais gagné le dos d'Alba tout en écartant le mage de feu par l'arrière. Nous allions maintenant voir comment leur duo se débrouillerait contre le nôtre ! Un guerrier et sa monture, la foudre et le feu, qui pouvaient tous les deux voler avec grâce dans les airs. Parce que oui, s'il était évident qu'Alba puisse voler, mais il n'en était pas de même pour moi. En réalité, je gardais cet atout dans ma manche, pour surprendre exactement comme il le fallait ! Mais il était d'abord nécessaire d'observer de quelle manière ils appréhendaient mon duo de choc et comment ils allaient réagir. Alors qu'ils discutaient tout bas entre eux, de manière à ce que je ne puisse entendre, je caressai tendrement la tête de mon phœnix, lui assurant que tout allait bien, et que l'on allait faire un carton.

Max s'arma alors d'une dague dans une main, tout en dressant dangereusement sa main dans ma direction. Instinctivement, je souris en lui demandant de donner tout ce qu'il avait, sans demi-mesure. Il projeta deux boules de feu déjà plus puissantes que les précédentes et pour les neutraliser, je n'eus qu'à créer moi-même des orbes électriques pour les balancer à leur encontre. Les boulets s'entrechoquèrent, et l'explosion qui en résultat me masqua partiellement la vue, à tel point que, lorsqu'elle se dissipa, j'avais perdu de vue le mage de feu. Un rapide tour de tête me permit de retrouver à nouveau sa trace, et il avait adopté une intéressante stratégie : se mettre dans une position totalement opposée à celle de son partenaire. Il y avait dès lors deux adversaires à surveiller, de part et d'autres. Mais je ne perdis pas mes moyens pour autant, je ne pouvais peut-être pas regarder dans deux positions à la fois, mais j'avais deux bras, et je pouvais les orienter où je le voulais. Ainsi, d'une part, je m'occuperai de Max, avant de régler le compte d'Ikki.

Et c'est lorsque Max me fit comprendre qu'il voulait me faire chuter que tout changea... Je décidais même de jouer le jeu. Ainsi, je me laissai tomber du dos d'Alba, comme une masse, avant de m'enrober très vite de mon aura de foudre et ainsi actionner mon Lightning Hawk's Flying. Avec une première impulsion, je pus rétablir ma chute, pour ensuite envoyer un boulet vers la boule de feu et la détruire en vol. Je ne vis pas le couteau qu'il prit le soin de jeter vers moi, mais aidé de ma robe électrique, je pus esquiver au dernier moment. La blessure n'était pas grave, mais il m'avait tout de même coupé l'épaule, et ma veste en même temps... Il avait osé abîmer ma veste. Il allait le regretter. « Surprise ! Il ne tombe pas, il vole. » Je m'étais ensuite tourné vers Ikki, avec un regard clairement menaçant. Je proposai à Alba d'y aller avec l'une de nos combinaisons favorites. Sans se faire prier, elle embrasa ses ailes, avant d'utiliser son Fire Wings vers le second mage. Mais notre technique ne s'arrêta pas là, ainsi, je fis apparaître trois sceaux devant moi : mon Thunderous Storm. Ceux-ci étaient orientés de manière à croiser à la fois les gerbes de flammes et Ikki lui-même. Ainsi, en plus des dégâts que les deux arcanes pouvaient faire séparément, s'ajoutaient les explosions qui pouvaient résulter du contact des deux éléments : et Ikki s'était tout pris dans la face. Et au moment précis où la tempête de flamme et de foudre s'était calmée, je m'étais déplacé avec rapidité face au jeune homme. L'ayant pris de court, j'en profitais et dressait ma paume juste devant lui, ma magie s'y concentra, avant qu'un Shockwave à bout portant ne s'y échappe, propulsant le mage contre le mur à l'extrémité de l’arène.

Il s'était tout pris, et s'il réussissait à s'en relever, ce serait dans un mauvais état. Peut-être aurais-je même dû me ménager... Après de longues minutes, il ne s'était pas relevé, et à vrai dire, n'avait même pas bougé. Nous pûmes ainsi en déduire qu'il était dès lors hors course. Et il ne restait plus que Max... Autant dire que le combat était déjà terminé. Adressant un « à ton tour » à Max, je m'étais lentement retourné vers lui, continuant à faire claquer la foudre autour de moi, fait distinctif de cette aura qui me recouvrait. Je pouvais me déplacer près de lui très rapidement, mais je décidai plutôt de faire durer le plaisir. Commençant à m'élever doucement vers les airs, je pris mon temps pour rejoindre Alba. À partir de maintenant, nous allions tous les deux nous battre depuis les airs. Néanmoins, alors que mon oiseau et moi nous faisions le plus menaçant possible devant Max, une nouvelle entrée se fit. En effet, une femme, terriblement sexy, il fallait bien le dire, avait fait son entrée en scène depuis les gradins. Elle se présentait comme Anyanka, et avait décidé de remplacer Ikki et voulait combattre à sa place. Nop. Non. Non non. Non non non ! Je refusais de me battre contre une femme, et certainement pas une demoiselle à la plastique si raffinée ! Impossible ! Pas d'accord ! Et puis, c'était quoi ce backup qui sortait de nulle part ? C'était de la triche d'abord ! Je refusais de taper une telle femme. Bon, par contre, si elle voulait aller boire un verre, là je ne disais pas non... On verrait ça à la sortie de l'arêne. Mais en attendant, je m'étais contenté de la pointer du doigt avec une expression étrange sur le visage, comme à mi-chemin entre le mécontentement et la gêne.

« Non ! Je refuse de me battre contre une femme ! Impossible ! Non non ! Ce serait contraire à mes valeurs de membres de Blue Pegasus. Bon, là, faut dire que j'ai terriblement envie de vous inviter à boire un verre là, j'suis prêt à tout lâcher si vous voulez... »

Bah quoi ? J'étais de nouveau célibataire, back in the game, tout ça... Autant en profiter non ? Un canon sortait de nulle part pour venir se battre contre moi, attention ! Et quitte à faire une croix sur Myrcella, c'était mieux de le faire dans les règles de l'art ! Et puis, elle avait une tête à ne pas refuser un verre, croyez-en mon expérience ! Autant tenter le coup. Et c'était le cas de le dire ! Et quitte à subir son courroux... Tout dépendait de ce qu'elle voulait dire ! Vient alors l'heure des hostilités... Et sa manière d'agir m’ôta toute envie de ne pas la frapper. Je ne savais pas comment elle s'y était prise, mais elle avait osé me voler ma technique ! Mon Thunderous Jail, celui que j'avais pensé et créé, de mon cru ! Maintenant j'étais d'accord pour distribuer les claques ! Une nouvelle fois d'ailleurs, j'en étais venu à lui pointer du doigt avec mon expression de colère sur le visage !

« Mais... Mais... Mais c'est ma technique ça ! Je vous propose un verre et c'est comme ça que vous me répondez ? Je suis outré, vous m'avez blessé ! »

Jouer la comédie était probablement l'une des meilleures choses à faire. En effet, j'avais repris place sur le dos d'Alba et j'avais croisé les bras devant moi, comme un gamin. Ce que je comptais faire était simple... Rien. Je ne comptais absolument rien faire. C'était une bonne chose de copier mes techniques, mais les appliquer à moi menait irrémédiablement à un désavantage : je connaissais mieux mes propres techniques qu'elle... Et je pouvais dire qu'elle ne pourrait pas garder cette cage autour de moi éternellement active. Cet arcane puisait dans les ressources magiques de celui qui le lançait, et ce, autant qu'elle était active... De plus, cette technique avait été pensée de manière à emprisonner temporairement un adversaire, mais aussi pour partiellement me protéger. En clair, qu'elle tente de m'emprisonner avec mon Thunderous Jail était tout à mon honneur, puisqu'ainsi, personne ne pourrait m'atteindre directement sans risquer un bon coup de jus. Et pour compléter cette protection que m'offrait mademoiselle Anyanka, je n'avais qu'à faire apparaître tout autour de la cage mon Lightning mine's field, bien qu'à bonne distance pour éviter tout désagrément. Ainsi, s'ils tentaient une quelconque attaque à distance, mes orbes en lévitation feraient leur travail et me protégeraient. D'ailleurs, je tentais de calmer du mieux que je le pouvais ma monture, qui, il fallait bien le dire, ne se sentait pas très à l'aise dans une telle cage. J'avais pris le soin aussi de projeter quelques boulets vers mes adversaires, de quoi les motiver à venir me chercher !




_________________

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]




L’Étincelle ne fait qu'apparaitre, tandis que la légende, elle, ne fait que naître...



Merci à Anna pour cette merveilleuse sign *-*
Russell Maxwell
Mage de Crime SorcièreMage de Crime Sorcière

avatar

Messages : 164
Date d'inscription : 19/09/2014
Âge : 19
Guilde : Crime Sorcière
Magie / Malédiction / CS : Hi-no Mahô / Magie du Feu
Magie / CS Secondaire : Shunshin no Mahô / Magie de Téléportation

- Caractéristiques du Mage -
P.M.: 2.700
Statut: Mage de Rang B
Renommée : Mage Itinérant
MessageSujet: Re: [2 v 2] La foudre, le feu et le désoeuvré [Russell/Ikki]   Jeu 24 Mar - 20:41
« Beauté Divine ? »

Ma première offensive avait été réduite à néant, mais j’avais réussi à gagner du temps pour me mettre dans son angle mort, enfin c’est ce que je pensais car celui-ci m’avait déjà repéré. Enfin, ce n’était pas comme si j’avais disparu non plus . . . Néanmoins, en lançant ma seconde offensive, le blond tomba de sa monture. Même si durant un court instant je pensais que c’était une bonne chose, je compris très vite que ce n’était pas le cas, il réduisit une nouvelle moi mon attaque avec une orbe électrique, enfin, ma boule de feu oui, mais mon couteau était passé à travers, le blessant très légèrement à l’épaule. C’était tout de même un exploit que de réussir à toucher cet homme à la particularité d’une vitesse incroyable.

Le plus surprenant de toute cette scène était le fait, qu’il volait . . .

« Surprise ! Il ne tombe pas, il vole. »

Je me repositionnais, mais cette fois, Roy se tourna vers Ikki, que comptait-il faire ? J’espérais que mon partenaire arrive à se défendre. Malheureusement, la suite n’en était que plus désastreuse, pour moi en tout cas. Roy et son Phénix avaient combiné leurs forces pour lancer une attaque à Ikki, qui par le plus grand des regrets, avait pris l’attaque de plein fouet. J’étais abasourdi devant la scène qui se déroulait, en une fraction de seconde, mon partenaire avait été mis hors d’état de nuire. Une goutte de sueur glissait tout doucement le long de ma joue. Il n’y avait pas de doutes, j’allais morfler . . .

Mon adversaire se retournait vers moi. Au vu de sa vitesse il pouvait en finir en une fraction de seconde. Mais il décida de rejoindre sa monture le plus calmement du monde. Ça m’irritait au plus haut point. Même si l’issue du combat était déj . . . Un bruit d’atterrissage me déconcentra un instant, suivit d’une voix, une voix de femme.

« Maintenant que le gamin est hors-jeu, permettez-moi de pimenter ce match ennuyant en vous donnant l’honneur de me laisser participer à ce combat ! Appelez-moi Anyanka et subissez mon courroux ! »

Je me retournais, avec un certain air perplexe . . . Sans voix, ce fut Roy qui brisa la glace le premier en s’exclamant que ce n’était pas du jeu, avant de commencer à draguer la nouvelle participante. Car oui, il fallait le dire, cette dame était tout à fait charmante. A cela, Anyanka répliqua avec un sort, sort qui n’était pas inconnu par le blond.

« Mais . . . Mais . . . Mais c’est ma technique ça ! Je vous propose de boire un verre et c’est comme ça que vous me répondez ? Je suis outré, vous m’avez blessé ! »

Toute cette situation commençait sérieusement à m’énerver . . . Pourquoi ? J’avais l’impression d’avoir un peu été oublié dans tout ce bazar. Non pas que ça me dérangeait mais les rebondissements n’étaient pas ce que je préférais. D’un côté une bombe qui vient pour se donner en spectacle, et de l’autre un dragueur de première catégorie. Le temps que je revienne dans le combat, le mage était retourné sur sa monture et était désormais entouré par des boules électriques et un pseudo prison qui c’était désormais changé en bouclier. Bien, la poisse commençait tout doucement à revenir sur l’affrontement.

« Alala . . . le voilà bien protégé désormais. Chère madame, j’espère que vous avez un autre tour dans votre manche car en ce moment, notre adversaire n'attend qu’une chose. Que nous nous fatiguons à le déloger de son perchoir . . . »

Je regardais vers l’adversaire quand des orbes de foudre vinrent à notre rencontre. Il voulait vraiment nous induire à l’erreur. Bien, qu’il en soit ainsi, j’interceptais ses orbes avec un Fire Wall, une explosion s’ensuivit, causant ne serait-ce qu’une petite fumée pouvant brouiller un peu la vue des deux oiseaux. J’en profitais pour me diriger en dessous de la bête. Une fois en dessous, je dressais mes mains au-dessus de ma tête.

« Prominence Typhoon ! »

Les flammes se dirigèrent vers le Phénix, j'attendais de voir les conséquences de cette attaque avant de décider des prochaines actions, si toutefois, j'arrivais jusque-là . . .
Buffy Rosenberg
La Duchesse GorgoneLa Duchesse Gorgone

avatar

Messages : 43
Date d'inscription : 18/02/2016
Âge : 23
Magie / Malédiction / CS : Mimicry Magic
Magie / CS Secondaire : Stone Eyes

- Caractéristiques du Mage -
P.M.: 2.960
Statut: Mage de Rang B
Renommée : Mage Connue
MessageSujet: Re: [2 v 2] La foudre, le feu et le désoeuvré [Russell/Ikki]   Mar 29 Mar - 19:18


La foudre, le feu et le désœuvré

Passer aux choses sérieuses


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]



Qu’avons-nous là. Il était très intéressant de constater que je n’étais pas la seule à user de mon charme en public. Non seulement il eut la délicieuse cruauté de mettre au tapis un pauvre mercenaire comateux, mais en plus il s’adonna à la dangereuse activité de me proposer un verre. Je poussais un simple rire, non pas parce que je trouvais ça drôle. Au contraire, ses manières directes et primitives, quoi qu’audacieuses, étaient ridiculement basses. Les hommes… tous les mêmes. Il était si évident de remarquer leur infériorité à notre race, les femmes. De toute façon, je ne ferai qu’une simple boucher de son joli minois, c’est pour cela que j’avais décidé de créer une jolie prison de foudre autour de lui, principalement pour déstabiliser sa monture. Ce n’était pas tous les jours que l’on rencontrait un Phénix de la sorte. Qu’importe, j’allais la faire cuire et la dévorer toute crue… Je crois que j’me contredis, mais passons !

Quelques secondes passèrent et je me rendis compte que la stratégie du jeune blond était très… basique. Elle consistait à simplement rester dans la bulle de foudre sans bouger. Hm, intéressant. Il était vrai que je n’avais pas pensé à l’éventualité qu’il n’essaie pas de s’en évader. Après tout, malgré toute mon expérience au combat, EroMouraï connaissait mieux ses sorts que moi. Désappointant, il manquait totalement de fairplay ce jeune impertinent. Dommage que je doive me contenter de l’éliminer… Oh pardon, il était vrai que je n’avais pas le droit de tuer dans cette arène. Quel règlement stupide d’ailleurs. Après coup, il décida de créer autour de lui un champ de mine électrique constitué d’orbes jaunes qui pourraient me décoiffer sans l’ombre d’un doute. Je souris, enfin du challenge ! Il décida de lancer à l’allumette et à ma glorieuse personne quelques-uns de ses projectiles. Pathétique. Sans même poser un regard sur ce qui me servait d’acolyte, j’usais de mes capacités d’acrobate pour esquiver avec grâce la quasi-totalité des orbes. Un dernier fonça droit sur moi, mais je gardais mon sang froid et sortis Alfred, mon fidèle fouette rose l’envoyer valser directement sur la subtile protection de ma proie. Je posais un regard hautain à EroMouraï.

- Tu sembles bien te débrouiller, pour un enfant… Passons un accord. Si tu gagnes, je t’accorderai un verre où tu veux quand tu veux. Par contre, si je gagne, ça sera tant pis pour toi, EroMouraï.

Sans se faire attendre, l’allumette décida de passer à l’attaque en projetant un cyclone de flammes en direction du duo. Intéressant. Il était plus intelligent qu’il n’en avait l’air. Peut-être que je devrais cesser de sous-estimer ce vermisseau, bien sûr en commençant par arrêter de le traiter de vermisseau. Enfin bref, tout cela pour dire que son idée de lancer un sort d’une telle envergure sur une cible immobile équivalait à réussir son coup sans l’ombre d’un doute. Certains diront que l’offensive serait inutile, puisque la cible en question était protégée, mais c’était sans compter sur mon incroyable intelligence ! Quoi de plus facile que d’attendre à la toute dernière seconde avant d’annuler le sort et, par la même occasion, supprimer la défense de notre cher adversaire. Pour qu’il puisse éviter, il faudrait avoir les réflexes d’une mouche, même s’il en avait l’apparence. Rhoo, je dis ça mais… Il était vrai qu’il n’était pas laid. Peut-être que c’était un bon coup après tout. Je devrais y repenser avant de mettre du poison dans son verre…

Cela me rendit nostalgique. Tout ce feu, cette foudre, ça me rappela une de mes missions à Tartaros, accompagnée de ma tendre sœur. Ils avaient vraiment souffert, ces mages de pacotille. Peut-être que les brûler vifs dans cette usine était un poil trop poussé, mais l’explosion qui s’en suivit fut décidément de toute beauté. Ma sœur me manquait, c’était une vérité indéniable, mais je refusais de reprendre contacte avec elle. Après tout, elle me croyait morte. Je ne regrettais aucunement d’avoir rejoint Oracion Seis. Les conditions de vie sont moins rudes et le salaire est meilleur. De toute façon, si j’en venais à revoir le visage de Sandrine, je ne saurais pas quoi faire entre la prendre dans mes bras ou lui foutre une taloche.

Retournons à nos moucons ! Peut-être devrais-je jouer plus en équipe avec l’allumette, puisqu’il ne semblait pas si stupide que ça. Au final, un bon gros meatshield comme on les aime sera toujours utile si l’occasion se présente. Je retroussais mes magnifiques gants blancs et fis claquer Alfred contre le sol. Un sourire en coin suivit d’un rire cristallin sortit de mes lèvres pulpeuses. Je regardais EroMouraï, d’humeur taquine et main main s’éleva peu à peu. En fait, je ne m’adressais pas directement à lui, mais plus à sa magnifique monture.

- Alba, c’est ça ? Dis-moi ma tendre, est-ce que j’ai une poussière dans l’œil ?

Ce fut tout naturellement que j’enlevais mes magnifiques lunettes et les mis dans la poche de mon manteau, révélant mes magnifiques et dangereux yeux au duo. Je n’étais pas sotte, je ne réussirai jamais à pétrifier le blondinett, il était trop puissant. Par contre, son oiseau semblait tout à fait apte à… se raidir, comme on dit ! Bien entendu, je devrais faire attention et faire en sorte que l’allumette ne croise pas mon regard, mais à moins qu’il soit totalement débile, cela n’arrivera jamais ! Et puis de toute façon je n’aurais qu’à annuler mon emprise sur lui. Maintenant, les choses sérieuses allaient enfin pouvoir commencer ! D’un geste rotatif de ma main, je fis apparaître un sceau magique droit devant moi.

- Thunderous Spear !

Il était dangereux pour moi de m’aventurer au corps-à-corps pour l’instant, puisque je devrais simplement attendre qu’il atterrisse pour profiter de l’occasion. Par contre, étant donné que sa coéquipière sera sévèrement handicapée par mes yeux déstabilisants, j’offrais à l’allumette et à moi un net avantage, si ce n’était la victoire ! Comment allait réagir EroMouraï ? Allait-il se prendre mon sort de plein fouet ou, au contraire, trouver une alternative permettant de virer la situation à son avantage ? C’est ce que vous saurez dans le prochain épisode des Digimon !

… Oups, je me suis trompée de manga.
Roy Shinku Hibana
Modo / Lighting FalconModo / Lighting Falcon

avatar

Messages : 487
Date d'inscription : 19/05/2012
Âge : 19
Guilde : Blue Pegasus
Magie / Malédiction / CS : Kaminari no Mahô / Magie de la Foudre

- Caractéristiques du Mage -
P.M.: 3.485
Statut: Mage de Rang A
Renommée : Mage Réputé
MessageSujet: Re: [2 v 2] La foudre, le feu et le désoeuvré [Russell/Ikki]   Dim 3 Avr - 17:03






Si cette femme était capable de copier mon Thunderous Jail, alors elle pouvait être une véritable gêne. Mais elle ne pourrait retourner mes propres techniques contre moi, puisque personne ne les connaissait mieux que moi. Ici, j'étais à l'abri. C'était simple, cette cage, si toutefois, je ne faisais rien, me protégerait de toutes attaques physiques, et d'une partie des dégâts que pouvaient faire les attaques à distance. En réalité, elle n'était pas faite pour se protéger de ce genre-ci d'offensive, et par conséquent, ne pouvait être totalement efficace, elle ne protégeait alors que d'une petite partie des dégâts. C'était pour cela, que j'étais venu m'entourer de mes mines électriques. Dès lors, il y aurait entre moi, et leurs attaques, une véritable muraille électrique. Certes, ce mot était un peu grand, puisqu'avec un peu d'ingéniosité, il était tout à fait possible de passer outre, mais j'assurais toutefois ma défense. Les quelques boulets que j'avais envoyés sur mes adversaires eurent d'ailleurs le mérite de les sortir de leur torpeur ! La belle demoiselle s'en sortit sans trop de mal d'ailleurs... Elle esquiva tous mes boulets de manière acrobatique, avant de se débarrasser du dernier avec son fouet. Elle savait s'y faire, elle n'était pas mauvaise... Elle était même bonne ! D'ailleurs, elle avait su réveiller mon attention... Avec un simple défi.

Le défi était simple : si je gagnais, j'avais le droit d'aller boire un verre avec elle, et donc potentiellement d'avoir une nouvelle entrée à mon tableau de chasse ! Et puis, il fallait le dire, comment pouvais-je refuser un tel défi, quand elle avait de si bons arguments ? Et c'était le cas de le dire ! Dès lors qu'elle m'avait proposé cela, une lueur était apparue dans mon œil. J'aimais les défis. Et juste pour celui-ci, j'allais tout faire pour remporter ce combat, quitte à prendre à parti Max pour en finir le plus vite possible avec lui, et ainsi me retrouver en tête-à-tête avec Anyanka. Elle disait que je semblais bien me débrouiller ? Et bien, j'allais tout donner pour la battre et je n'allais pas l'épargner ! Qu'elle en soit sûre, j'allais la séduire tout au long de cet affrontement. Après tout, n'avais-je pas dit que j'étais de retour sur le marché ? Un Gentleman de Blue Pegasus n'avait pas le droit de rater une telle chance, devant une telle demoiselle ! Ainsi, ce fut avec un visage rayonnant que j'étais venu répondre et accepter son défi, avec cette attitude fringante qui me correspondait bien.

« Et bien, en voilà un intéressant défi... Laissez-moi me présenter, je me nomme Roy Shinku Hibana, et c'est un plaisir d'accepter votre challenge. À la fin de ce combat, j'aurai la chance d'avoir obtenu un rendez-vous avec vous. »

Mais il me fallait d'abord me débarrasser de cette cage qui m'entourait. Car, bien si je comptais m'en servir pour me protéger, il n'en était pas pour autant qu'elle n'entravait pas mes mouvements. En réalité, elle pouvait s'avérer bien gênante. Là, à ce moment précis, si elle n'avait pas été présente, je me serais volontiers déplacé avec ma magie ou ma monture pour ainsi mieux « examiner le terrain » comme je m'amusais à le dire. Après tout, il ne fallait pas se mentir, cette femme était terriblement sexy, et pour pouvoir remporter ce duel haut la main, j'avais besoin de ma motivation ! Et quelle meilleure motivation que de procéder à une reconnaissance de terrains sous tous les angles ? J'allais faire exploser cette cage, pour pouvoir le faire sans attendre ! Et j'allais profiter de l'assaut de Max pour cela... Parce que oui, jusque-là, j'avais totalement oublié son existence, et je n'allais pas dire ce qui captivait le plus mon attention. Après mes mines, parce que oui, je lui avais visiblement balancé quelques mines, il s'était déplacé sous Alba et moi pour attaquer depuis le sol. Une tornade de flammes, intéressant... Mais ne comprenait-il pas que s'il s'entichait à attaquer seul, il n'avait que peu de chances de m'atteindre ? Avec cette protection, ses flammèches ne pouvaient pas arriver jusqu'à moi. Enfin, dans la mesure où ladite protection subsistait... Au dernier moment, Anyanka l'avait annulée. En temps normal, si j'avais été seul dans les airs, j'aurais pu m'en sortir sans grand mal avec la vitesse que me procurait ma magie. Mais ici, j'étais sur le dos d'Alba, et si je m'écartais, elle se prendrait toute l'attaque... Mais peut-être n'était-ce pas plus mal, il s'agissait d'une créature de feu, elle n'en était pas immunisée, mais y avait une très forte résistance ! Je n'allais tout de même pas l'abandonner, mais je comptais bien tenter le tout pour le tout.

Son Prominence Typhoon commença alors à nous entourer, et c'est à ce moment précis que je décidais de sortir du dos de mon oiseau, pour la permettre de s'embraser, et alors voler par mes propres moyens. Il voulait sa tornade ? Il allait l'avoir. Ainsi, Alba utilisa une technique plus ou moins similaire, le Fire Storm, une tornade de feu qui irait droit à la rencontre de l'arcane de Max. J'y mettais aussi du mien, en dirigeant y ajoutant une volée d'orbes électriques qui, jusque-là étaient statiques dans le ciel. Néanmoins, alors que le typhon s'apprêtait à se refermer sur moi, je fus contraint d'utiliser mon Shockwave. L'explosion qui résulta du choc des deux éléments fut toutefois un peu trop proche de moi, ce qui eut pour résultat de brûler une partie de mon épaule, et aussi de rendre ma veste bonne pour la poubelle... J'allais le tuer. Juste pour avoir abîmé cette veste, il allait y passer ! Alba, quant à elle, pour les dégâts de feu qu'elle avait pu se prendre, n'eut qu'à utiliser sa technique de régénération, « Immortality », pour récupérer en partie des blessures reçues. Elle n'avait pas la capacité de se guérir entièrement, mais dans le cas présent, cela lui permettait de rester encore présente dans le combat. Je repris alors place sur le dos de ma monture, tout en enlevant ma veste et en la balançant plus loin. Je n'avais plus besoin d'un vêtement brûlé... Et puis, au moins je pourrai un peu mieux impressionner ce canon !

Alors que je m'apprêtais à fondre sur Max avec toute cette violence qui pouvait quelques fois me caractériser, Anyanka était venue nous interpeller... Son sourire et son rire cristallin, même s'ils n'annonçaient rien de bon, eurent le mérite de me transporter. Il fallait que je gagne cet affrontement ! Je n'allais pas laisser passer cette chance... Pendant ce temps où j'avais été en couple avec Myrcella, mon tableau de chasse était resté figé, mais maintenant que j'étais de retour sur le marché, il fallait continuer à y faire entrer des noms. Et elle, elle y figurerait en lettres dorées ! Elle me regarda, avec une humeur taquine, sa main se dressa ensuite, mais elle ne semblait visiblement pas vouloir s'adresser à moi, mais à mon Phoenix ! Dans un premier temps, je ne compris pas vraiment les mots qu'elle lui adressa, mais qu'est-ce qu'on s'en fichait de savoir ce qu'elle avait dans l'oeil ! Elle enleva alors ses lunettes, et Alba, intriguée, plongea son regard dans le sien. C'est alors qu'elle se figea, simplement... Et commença à se transformer en oiseau de pierre. Cette femme était dotée d'une capacité spéciale très dérangeante... Mais je restais de marbre (ahah) ! Cela ne m'empêcherait pas pour autant de prendre la victoire ! Alba, maintenant totalement immobilisée, tomba de tout son poids au sol, à tel point que je dus une nouvelle fois user de mon Lightning Hawk's Flying pour rester dans les airs et ainsi ne pas m'écraser avec elle ! J'étais maintenant mitigé... Devrais-je l'éviscérer, voire simplement lui arracher ses yeux pour avoir fait cela à mon Phoenix, ou le faire après pu l'attirer dans mon lit ? Parce que oui, il s'agissait bien de la finalité que je voulais atteindre, après tout, je n'allais simplement pas lui proposer un verre puis lui dire bye bye ! Et puis, l'adage qui me correspondait le mieux, était de bien faire les choses, ou de ne rien faire. J'allais évidemment bien faire les choses !

Pour gagner la partie, j'allais devoir jouer intelligemment. Tout d'abord, je contrai le Thunderous Spear de Anyanka avec le mien, provoquant alors un effet miroir qui provoqua une légère explosion électrique. C'était définitif, cette femme n'était pas un simple mage de foudre, mais elle copiait véritablement mes techniques... Ainsi soit-il, à part m'énerver, je ne pouvais pas y faire grand chose. Ainsi, enveloppé de mon aura de foudre, je fonçai à toute vitesse vers elle, avant de changer brusquement de direction pour alors me ruer sur Max. Grosse erreur que de laisser autant d'espace entre les deux partenaires. Atterrissant brusquement devant lui, je chargeais mon poing en électricité, avant de tenter de lui assener un coup dans l'estomac, pour ensuite lâcher deux mines dans sa direction. J'évitai d'enchaîner quelques coups en plus lorsque la douleur dû aux brûlures s'empara de mon épaule. Je dégageais alors immédiatement pour faire tomber les cinq dernières mines vers Anyanka et ainsi les provoquer tous les deux. Alba était peut-être pour l'instant hors de la course, mais je ne comptais pas pour autant me laisser abattre. Ainsi, en annulant mon Lightning Hawk's Flying pour éviter un gaspillage de magie, j'étais venu leur lancer une pique.

« Aller, on se réveille, j'attends, j'attends ! Quant à vous Anyanka, en bon gentleman, je veux bien vous laisser le choix du lieu de notre entrevue, que dites-vous ? »



_________________

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]




L’Étincelle ne fait qu'apparaitre, tandis que la légende, elle, ne fait que naître...



Merci à Anna pour cette merveilleuse sign *-*
Russell Maxwell
Mage de Crime SorcièreMage de Crime Sorcière

avatar

Messages : 164
Date d'inscription : 19/09/2014
Âge : 19
Guilde : Crime Sorcière
Magie / Malédiction / CS : Hi-no Mahô / Magie du Feu
Magie / CS Secondaire : Shunshin no Mahô / Magie de Téléportation

- Caractéristiques du Mage -
P.M.: 2.700
Statut: Mage de Rang B
Renommée : Mage Itinérant
MessageSujet: Re: [2 v 2] La foudre, le feu et le désoeuvré [Russell/Ikki]   Dim 3 Avr - 20:40
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]“ Tonnerre . . . „



Roy, semblait obnubilé par la charmante créature. Comme si je n’existais plus sur le terrain. Je ne pouvais que profiter de cet avantage lors de mon attaque. Anyanka, quant à elle, désactiva la prison électrique de Roy. Laissant le champ libre à mes flammes, pour enfermer mes adversaires. Même si ça n’allait certainement pas les mettre hors d’état de nuire, j’avais enfin réussi à attaquer Roy. Je ne voyais pas trop ce qu’il se passait au-dessus de moi. Mais j’allais vite le comprendre. En effet, une autre tornade de flamme ainsi que des orbes électriques, rencontrèrent mon attaque. Et une belle explosion s’y résultait. J’avais eu juste le temps d’utiliser mon Fire Fly pour me décaler. Mais le souffle de l’explosion me rattrapait.

J’avais la tête à l’envers, contre le mur de l’arène. Pour ne pas dire le mur des gradins. Je fumais littéralement. C’est que, deux tornades de feu, ça chauffe ! Je me relevais péniblement. Secoué par mon vol plané. Roy quant à lui était revenu sur Alba. Quelle poisse cet oiseau. Jusque-là, j’avais décidé de garder mon manteau. Mais, il commençait à m’encombrer plus qu’autre chose. Je l’enlevais et le jetais dans un coin. Puis, me remettais en position défensive. J’avais un mauvais pressentiment pour la suite, et le regard que me jetait mon adversaire confirmait mes doutes. J’allais morfler.

Alba fondait sur moi. Je me préparais à l’assaut, quand ma nouvelle partenaire décida de dévoiler sa carte secrète. Laquelle ? Eh bien . . . L’oiseau qui me fonçait dessus regarda de son côté un court instant, avant de se changer en pierre. Anyanka possédait des yeux très dangereux. L’oiseau finissait son vol sur le sol. Je me décalais pour éviter de me prendre un oiseau de pierre dans la face. Je tenais à conserver ma tête telle quelle. On pouvait deviner que Roy, était, un tantinet énervé. Contrant au même instant une attaque d’Anyanka, avec le même sort. Elle était vraiment redoutable celle-là . . .

Mais les choses sérieuses allaient commencer. Le blond décida de se diriger à toute vitesse sur la gente dame. Avant de faire un détour, vers où ? Eh bien vers moi ! Je n’avais pas eu le temps de réagir qu’il était déjà au corps-à-corps. De l’électricité se chargeait dans sa main, j’allais le sentir passé celui-là. Roy effectua un coup dans mon estomac, la douleur était horrible, mais ce n’était pas terminé ! Non, celui-ci enchaîna avec deux mines. Avant de se replier, je réussis à me décaler au dernier moment pour éviter la première charge, mais la seconde vint exploser sur mes jambes, m’envoyant valser un peu plus loin.

« Aller, on se réveille, j’attends, j’attends : Quand à vous Anyanka, en bon gentleman, je veux bien vous laisser le choix du lieu de notre entrevue, que dites-vous ? »

*Celui-là, il ne perd pas une seconde pour enquiquiner ses adversaires . . .* Y’avait rien à dire, l’électricité ça fait mal. Surtout sur le corps humain. Je peinais à me relever. Mais il fallait voir le bon côté des choses : j’étais toujours conscient. Mais pour combien de temps ? Le plus longtemps possible ! Si mon corps refuse de bouger, je le forcerai quand même.

« Je dois bien l’admettre, t’es fort, mais il ne faut jamais sous-estimer plus faible que soit. »

Même si je disais ça, je n’avais pas d’autres cartes à jouer. Ma maîtrise de ma magie était limitée et je n’avais pas un panel de sort aussi diversifié que lui. Pas le choix, j’allais devoir la jouer aux boules de feu et aux couteaux de lancer.

J’entamais donc ce qui pouvait bien être ma dernière offensive. Envoyer une boule de feu, suivit d’un couteau et d’une autre boule de feu sur Roy. Je commençais ensuite à me déplacer sur le côté, aussi vite que je le pouvais. Et envoyais à nouveau un couteau de lancer. J’espérais laisser une ouverture à la miss mimique. Quitte à y laisser des plumes.
Buffy Rosenberg
La Duchesse GorgoneLa Duchesse Gorgone

avatar

Messages : 43
Date d'inscription : 18/02/2016
Âge : 23
Magie / Malédiction / CS : Mimicry Magic
Magie / CS Secondaire : Stone Eyes

- Caractéristiques du Mage -
P.M.: 2.960
Statut: Mage de Rang B
Renommée : Mage Connue
MessageSujet: Re: [2 v 2] La foudre, le feu et le désoeuvré [Russell/Ikki]   Ven 15 Avr - 17:26


La foudre, le feu et le désœuvré

Le septième ciel


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]


Je léchais mes babines rouges, assoiffée de connaître la suite des événements. Cela faisait un petit moment déjà que je ne m’étais pas sentie aussi vivante. L’adversaire que j’avais devant moi, quoi qu’ennuyant à ses débuts, s’avéra être au final une véritable boîte à surprise. J’avais décidément très hâte de le déballer au complet afin de le dévorer tout cru. Pour ce qui était de l’allumette, il pouvait s’avérer utile à sa façon, ce qui était déjà un bon début. Je vis un bon potentiel en lui, et peut-être qu’il était beaucoup plus sexy que son épais manteau ne le laissait paraitre. Dans tous les cas, la chaleur provoquée par tous ces sorts de feux commençait à me faire suer dans mon manteau, ce qui était insupportable. Lorsque je vis les quelques accrochages entre les trois hurluberlus, je décidais d’en faire partie en lançant à mon tour une lance de foudre… qui fut immédiatement contrée par le même sort de son côté. Hmph, j’aurais dû m’en douter ! Il n’était pas bête, il connaissait mieux ses sorts que moi. Ce qu’il ne savait pas, cependant, c’est que j’avais beaucoup plus d’expérience de combat que lui. Le savoir est aussi le pouvoir et le pouvoir signifie la victoire ! Il avait enlevé sa veste complètement inutilisable après avoir encaissé toutes ces flammes. Je décidais de suivre le mouvement et de commencer à m’amuser réellement. Lentement, je déboutonnais mon manteau avant de descendre lentement la braguette de ma tenue moulante, jusqu’à en révéler mon nombril. Ma très généreuse poitrine ne tenait qu’à un fil, mais je savais très bien que ce simple geste allait déconcentrer EroMouraï pour le reste de la journée et même plus !

- Vous ne trouvez pas qu’il fait chaud ? J’en ai la peau toute moite, ouuuuuh.


Le combat pouvait maintenant commencer. Un véritable jeu d’enfant me direz-vous. De plus, maintenant que son oiseau était hors de la course, j’allais pouvoir le croquer en trois bouchées. Dommage pour lui, mais ce verre sera pour un autre jour. Serrant Alfred dans ma main droite, je me préparais à intercepter la charge du blondinet, jusqu’à ce que je me rende compte que sa cible était une toute autre personne. L’allumette, merde ! Pris par surprise, ce dernier ne put éviter sa charge électrique. Je tentais de courir dans sa direction dans le but de l’aider et décrocher un coup de pied au flanc gauche d’EroMouraï, mais cinq boulets de foudres génèrent mon avancée. Je me pris les quatre premières, ne m’attendant pas à celles-ci, mais je me fis un plaisir de faire valdinguer la dernière dans les airs grâce à mon fouet. D’un côté j’étais fâchée puisque je m’étais faite avoir comme une débutante, mais d’un certain point de vue, cela allait donner plus de piments au duel. Je me permis même de sourire lorsque j’entendis les vantardises de ma proie. Comme ça, il voulait du spectacle ? Il en aura ! D’une voix suave et faisant glisser un de mes doigts gantés dans ma poitrine pour y essuyer une goutte de sueur, je me permis de lui répondre avec assurance.

- Ce n’est pas une façon de traiter une Lady, Monsieur EroMouraï. Je vais devoir corriger votre mauvais comportement moi et mon ami l’allumette.

Au moment où je terminais de prononcer ces quelques paroles, Monsieur Feufeu décida d’agir à son tour et de lancer une série de boules de feu et de couteaux. Plutôt basique comme offensive, mais suffisamment dérangeante pour faire diversion. Attendant patiemment qu’il détourne les yeux pour apercevoir les projectiles de l’allumette, j’usais de la puissance électrique qu’EroMouraï me donnait pour bondir telle une chatte volante sur lui, planant de quelques centimètres au-dessus du sol. D’une vitesse éclaire, je me positionnais derrière lui et tentais d’enrouler mes membres autour des siens pour l’immobiliser. D’une certaine façon je lui rendais service, puisqu’il avait maintenant l’honneur de sentir ma douce poitrine contre son dos musclé. J’approchais ma bouche contre son oreille gauche comme j’aime si bien le faire et lui chuchotais :

- Plus tard, je t’amènerai au septième ciel… Mais pour l’instant allons un peu moins haut.

Sans perdre un instant, j’activais ma magie pour me propulser dans les airs avec EroMouraï comme otage. Une fois à une bonne distance du sol, j’inversais le sens de ma propulsion et fonçais tête baissée sur le sol, mais tout cela dans une grâce sans fin ! Une fois à une dizaine de mètres, je décidais tout bonnement de freiner ma charge… tout en lâchant Roy vers le dernier couteau que l’allumette lança. Si mes calculs étaient exacts, le blondinet allait rencontrer l’arme blanche en plein vol juste avant de fracasser le sol. Toujours dans les airs, j’observais la scène de haut, jubilant d’une telle montée d’adrénaline. Une chose était sûre… Que je perde, ou que je gagne ce duel, cette journée aura été l’une des plus belles depuis une éternité !


Dernière édition par Buffy Rosenberg le Lun 6 Juin - 10:44, édité 1 fois
Roy Shinku Hibana
Modo / Lighting FalconModo / Lighting Falcon

avatar

Messages : 487
Date d'inscription : 19/05/2012
Âge : 19
Guilde : Blue Pegasus
Magie / Malédiction / CS : Kaminari no Mahô / Magie de la Foudre

- Caractéristiques du Mage -
P.M.: 3.485
Statut: Mage de Rang A
Renommée : Mage Réputé
MessageSujet: Re: [2 v 2] La foudre, le feu et le désoeuvré [Russell/Ikki]   Ven 20 Mai - 21:15






Cete femme était folle... J'étais tombé sur le pire adversaire possible, un monstre ! Une succube... Et c'était le cas de le dire ! Voilà pourquoi je détestais combattre contre des femmes, ces créatures de la luxure et de la tentation ! En effet, alors que j'avais enlevé ma veste, ce vêtement pour le bonheur de ces dames, elle avait commencé à y donner du sien. Je m'étais figé devant ce qu'elle faisait, et elle avait tout d'abord commencé par déboutonner son manteau, pour ensuite descendre langoureusement la fermeture éclair de sa tenue moulante. Mes yeux s'ouvrirent grands... Elle n'allait pas oser le faire ! Si je n'étais pas un parfait gentleman, un filet de base aurait coulé du coin de mes lèvres, mais à la place, c'était plutôt un léger filet de sang qui s'échappa de mes narines. Elle l'ouvrit jusqu'au nombril, dévoilant alors presque son opulente poitrine. C'était de la triche ! Mais pourtant, plus que jamais, j'allais faire honneur au surnom qu'elle m'avait trouvé : « EroMourai ». Maintenant, avec un mouvement brusque de sa part, tout cela devrait tomber, si mes calculs étaient bons. Au point où j'en étais, je n'allais rien refuser !

Mais je n'allais tout de même pas resté éternellement figé comme cela, à contempler son corps de la sorte. Ainsi, d'un revers de la main, j'étais venu arrêter l'écoulement du sang, qui s'était fait légèrement plus important. Je n'allais pas laisser passer cet affront, et elle allait recevoir une bonne correction ! J'avais donc mené mon assaut, vers Max tout d'abord, puis vers Anyanka. Et je n'avais certainement pas épargné le premier. Il s'était tout d'abord tordu de douleur sous mon puissant coup de poing chargé en électricité, pour ensuite réussir à esquiver un premier boulet foudroyant avant que le second n'explose à ses pieds, l'envoyant par la même dans les airs. Anyanka, quant à elle, s'en était mieux sortie, dépendant le point de vue. En effet, prise de surprise, elle s'était mangée quatre orbes, pour enfin faire valdinguer le tout dernier. Je m'étais alors posté à mi-chemin entre mes deux adversaires pour ensuite provoquer quelque peu et attendre les réactions. L'un, Max, me suggéra de ne pas le sous-estimer, mais si telle était bien sa pensée, alors il se fourvoyait fortement. Je n'étais pas en mesure de sous-estimer quiconque, déjà parce qu'il s'agira de la pire erreur à faire, et ensuite parce que j'étais actuellement en position de faiblesse. Effectivement, Alba s'était transformée en statue de pierre, j'étais alors seul, contre deux. Même si en soit, le mage de feu était plus faible que moi, dans ce cas présent, il se battait aux côtés d'une demoiselle dont le niveau égalait le mien, à moins qu'elle ne cache son véritable potentiel. J'étais alors dans une position délicate, ils avaient actuellement l'avantage du nombre et celui de la force. Tout était de leur côté, et ma seule chance de m'en sortir correctement était de briser leur équipe, de les empêcher d'allier leurs forces correctement... Et pour cela, le mieux à faire était de se concentrer sur Max.

Et puis, il y avait l'autre ce canon, digne d'une véritable arme de guerre, si ce n'était de destruction massive... Elle, n'avait absolument réagi de la même manière. Au lieu de répondre à mes provocations par la défensive, elle avait plutôt provoqué un nouveau violent saignement de nez... Pour cela, elle avait tout d'abord sensuellement glissé son doigt ganté dans sa poitrine pour ensuite m'assurer qu'elle allait me corriger. Mais qui avait dit que j'étais contre les punitions ! Pas le mooooins du monde ! Et alors qu'elle finissait à peine ses mots, sans que je ne puisse lui répondre, l'autre mage élémentaire était à son tour passé à l'offensive. Il avait lancé une boule de feu dans ma direction, puis un couteau. Offensive trop basique. Sans pour autant user de ma magie directement, j'avais sorti mon Katana, pour ensuite y insuffler une bonne dose d'électricité, et la rendre ainsi plus efficace. D'un mouvement d'un seul j'étais venu intercepté le boulet enflammé pour le faire exploser contre ma lame. Puis, je n'eus qu'à à m'écarter rapidement pour laisser passer la lame, bien que celle-ci était venue m'érafler l'épaule. Mais mon erreur fut justement d'y avoir accordé trop d'attention, en oubliant presque Anyanka... Ce qu'il ne fallait pas faire. Tout se déroula très vite. Alors qu'un dernier boulet apparaissait tout juste du bout de la main de mon opposant, un bruit tout autre capta l'attention de mon oreille. Comme quelqu'un qui fendait l'air à toute vitesse... Comme lorsque j'utilisais mon élément pour voler. Instinctivement, ma tête s'était tournée dans la direction opposée, pour voir arriver vers moi une mage à la vitesse de l'éclair, littéralement. Et ce léger manque d'inattention me valut de me prendre la boule de feu lancée vers moi qui me brûla cette fois-ci l'avant-bras. J'allais le frapper lui. Mais j'allais le faire tellement fort que ce combat allait se terminer sur un duel.

Mais ce n'était pas tout... Pendant que ce boulet m'avait atteint, la belle en avait profité pour m'enlacer dans ses bras et coller sa merveilleuse poitrine contre mon dos... Blblblblbl, pourquoi je me plaignais moi d'abord ? Ah oui ! Parce qu'elle en avait profité pour m'immobiliser et commencer à s'élever dans les airs en me susurrant à l'oreille qu'elle comptait me mener au septième ciel. À cette annonce, mon visage se figea à nouveau, pour laisser mon nez saigner une fois encore, mais cette fois-ci de manière bien plus violente. À vrai dire, il n'y aurait besoin de rien de plus pour me faire décoller, et si je perdais ce combat, la cause la plus probable serait une anémie trop forte, ou carrément pour m'être vidé de mon sang. Et puis, au point où nous en étions, et vu que sa poitrine ne tenait qu'à un fil avant d'être dévoilée, autant jouer le tout pour le tout ! Faire tomber le haut de sa combinaison ? Mais non, loin de moi ce genre d'idées malsaines, n'étais-je pas un gentleman après tout ? Je ne pouvais peut-être pas bouger les bras, mais il n'en était pas de même pour les avant-bras. En effet, alors que nous montions, j'avais posé mes mains sur ses hanches pour ensuite libérer une bonne dose d'électricité. Elle allait le regretter d'avoir tenté ça ! Après cela, j'agrippai sa tenue avec mes mains pour tirer un bon coup et tenter de dévoiler deux des sept merveilles du monde. Au point où j'en étais, autant se faire plaisir non ?

L'ascension prit fin et Anyanka entreprit alors la chute. Elle inversa le sens de la propulsion, dirigeant alors nos têtes droits vers le sol. Ça allait faire mal... Elle ne me lâcha qu'à une bonne dizaine de mètre, et, au moment où ses bras m'avaient lâché, tout s'était déroulé très rapidement, mais pourtant, la scène s'était passée très lentement à mes yeux. Il fallait que je réagisse, mais je n'avais pas le temps de réfléchir. Instinctivement, je pensais à la meilleure technique pour me contre-propulser... Mon Lightning Storm, toute puissance dirigée vers le sol. Trois sceaux apparurent alors pour libérer tout autant de faisceaux électriques vers le sable. La puissance des tirs n'arrêta pas ma chute, mais m'aida à la ralentir la retombée et ainsi limiter la casse. Malgré tout, je rencontrai tout de même le sol avec dureté et fracas. J'y restai pendant un très court laps de temps, mais qui pourtant me parut tellement long... En plus de la douleur que cela provoquait, l'un des couteaux de Max avaient fait mouche et s'était planté dans mon épaule, j'avais tout juste pu éviter que celui-ci ne blesse mon visage... Me relevant avec difficulté et titubant légèrement, et en serrant les dents, je profitai de l'écran de poussière et de sable que ma chute avait provoqué pour arracher la lame de la plaie, y insuffler une bonne dose de magie, et faire en retour à l'envoyeur en la balançant en direction du mage de feu. J'étais essoufflé, j'étais en mauvais état, mais je n'allais certainement pas abandonner comme cela... Il fallait que je finisse en beauté, mais pas tout de suite. Il fallait résister encore un peu avant le grand final. Du moins, autant que je le pouvais !

« Ca fait mal, mais je parie que vous pouvez faire mieux, du nerf ! »

J'avais oublié le sang qui se trouvait sous mon nez, pas très bon pour la crédibilité...






_________________

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]




L’Étincelle ne fait qu'apparaitre, tandis que la légende, elle, ne fait que naître...



Merci à Anna pour cette merveilleuse sign *-*
Russell Maxwell
Mage de Crime SorcièreMage de Crime Sorcière

avatar

Messages : 164
Date d'inscription : 19/09/2014
Âge : 19
Guilde : Crime Sorcière
Magie / Malédiction / CS : Hi-no Mahô / Magie du Feu
Magie / CS Secondaire : Shunshin no Mahô / Magie de Téléportation

- Caractéristiques du Mage -
P.M.: 2.700
Statut: Mage de Rang B
Renommée : Mage Itinérant
MessageSujet: Re: [2 v 2] La foudre, le feu et le désoeuvré [Russell/Ikki]   Mer 25 Mai - 18:14
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]“ Forfait . . . „


Ma partenaire en avait à revendre ma parole. La chaleur avait grimpé, et tandis que nous nous séparions d’une couche : Miss mimique décida tout simplement de se . . . déboutonner ? L’impact de cette manipulation fut presque instantané sur notre adversaire. En quel sens ? Eh bien, il suffisait de voir son nez pour le voir. J’entamais alors mon offensive, qui fut bien vite anéantie. Mais j’avais réussi à provoquer une ouverture. La « suite » de l’action se déroulait alors dans le ciel. Emmenant sa cible dans les airs avant de le laisser retomber au sol très vite. Un nuage de poussière s’éleva durant un court instant, où je ne pouvais absolument pas voir ce qu’il se passait là-dedans.

Mais un indice me fit vite comprendre que le combat n’était pas terminé. C’était un retour à l’envoyeur. Un de mes couteaux fila droit dans mon flanc gauche. La douleur était vive, et pourtant, aucun son ne sortit de ma bouche. Je tombais à genou, lorsque le nuage de poussière s’estompa. On pouvait voir un mage légèrement, quoique, énormément en rogne.

« Ça fait mal, mais je parie que vous pouvez faire mieux, aller du nerf ! »

*Bakemono* ce fut le premier mot qui me vint en tête. Il était amoché, touché au bras et saignait du nez. Pourtant, il était toujours debout. Sans doute guidé par une promesse qui s’était tenue avant la deuxième partie de ce combat. Fallait croire que le Domus Flau n’était pas pour moi. Pour quelle raison ? Deux combats, deux défaites. Mais, j’étais tout de même guidé par mon sens bizarre de l’honneur.

Je me relevais, avec beaucoup de difficultés. Il fallait le dire : j’avais pris cher. Une fois debout, je retirais le couteau de mon flan. Le secouant pour y enlever le sang avant de le ranger à sa place. Je regardais mon adversaire quelques secondes. Non, pas moyen. Si le combat continuait, c’était même sûr : je n’allais pas pouvoir bouger pendant très longtemps . . . *Pas le choix . . .*

« Merci pour la leçon cher Roy. Bien que je sache parfaitement que vous deux avez encore de l’énergie à revendre, je ne puis continuer à suivre. Et plutôt que de me retrouver dans un état déplorable, je préfère déclarer forfait. »

Je me fichais de savoir s’ils voulaient continuer cet affrontement. Mon premier partenaire était hors d’état de combattre, et je l’étais aussi. L’issue du combat était donc déjà déterminée. S’ils voulaient continuer, grand bien leur fasse. Mais je n’allais pas risquer ma vie ici. Il y avait beaucoup de choses que je devais faire. Et me retrouver alité n’en faisait pas partie. J’étais tout de même profondément dégouté par l’écart de puissance qu’il y avait. Je ramassais mon manteau, et me dirigeais vers la sortie, quand je tombais finalement, toujours conscient, mais je n’arrivais plus à bouger. Je parvenais à me mettre sur le dos pour voir le ciel.

Quelle serait l’issue de cet affrontement ? Allaient-ils continuer leurs chamailleries ? Mes avis que oui.

« La poisse . . . »

Le plus dur lors d’un combat n’est pas de perdre, c’est de se retrouver dans l’incapacité de continuer à se battre. De quoi vous dégoûter de vous-même. Toutefois, il faut parfois savoir quand abandonner. C’était mon cas.


HRP:
 
Buffy Rosenberg
La Duchesse GorgoneLa Duchesse Gorgone

avatar

Messages : 43
Date d'inscription : 18/02/2016
Âge : 23
Magie / Malédiction / CS : Mimicry Magic
Magie / CS Secondaire : Stone Eyes

- Caractéristiques du Mage -
P.M.: 2.960
Statut: Mage de Rang B
Renommée : Mage Connue
MessageSujet: Re: [2 v 2] La foudre, le feu et le désoeuvré [Russell/Ikki]   Lun 6 Juin - 11:54


La foudre, le feu et le désœuvré

Dernière chance


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]


Vous savez ce qui était le plus drôle dans cet affrontement ? Non pas le fait que je prouvais encore une fois que l’homme était plus bête que ses pieds, ni même les sifflements masculins de la foule. Le plus amusant était que malgré tous ces événements, je me doutais parfaitement qu’en un contre un pur, le blondinet aurait gagné contre moi. Je ne savais pas pourquoi, mais je voyais un potentiel énorme en lui. Peut-être devrais-je le tuer avant qu’il ne soit trop gênant… Plus tard, amusons-nous encore un peu avec lui pour le moment. Après tout, les gens disent qu’il ne faut pas jouer avec la nourriture, mais on ne peut pas s’en empêcher.

Comme je disais, il était rempli de surprises. Même durant notre chute, il réussit à me gêner considérablement, déployant sa foudre à bout portant sur mon propre corps. J’aurais peut-être dû me montrer plus sévère sur l’immobilisation. Dans tous les cas, j’en pris un gros coup et finis même par sentir la brûlée. Je serrais les dents, tentant de ne lâcher prise qu’au dernier moment. Par contre, ce à quoi je ne m’attendis pas était son éternelle perversité, m’arrachant une partie de ma tenue et dévoilant ma poitrine au grand jour au moment où je le lâchais. Le goujat ! Alors que j’étais dans les airs, je fermais mon manteau contre moi pour cacher mes attributs sociaux. Par contre, quelle joie de le voir s’écraser par terre comme un asticot. J’exagérais un peu, puisqu’il avait réussi à amortir sa chute grâce à ses sorts de foudre. Décidément, il y avait trop d’électricité dans cette arène, à mon grand désappointement.

Mon sourire s’élargit lorsque je vis le projectile de l’allumette toucher sa cible. Par contre, ma joie fut amoindrit lorsqu’un nuage de poussière s’éleva, m’obligeant à monter plus haut pour ne pas être prise dedans. Quelques secondes passèrent et ce que je redoutais arriva. L’allumette fit une grosse erreur de débutant. Tout le monde savait que lorsqu’un nuage de fumée entourait l’adversaire, il ne fallait pas rester à sa position initiale, sinon il allait nécessairement nous lancer une attaque surprise ! C’est pour cela que j’étais montée plus haut et que j’avais décalée de quelques mètres vers la gauche. Le pauvre, il allait apprendre de ses erreurs. J’avouais avoir fait le saut lorsque je vis le poignard pénétrer son flanc. Rhololo, ce n’était pas propre tout ça.

La fumée s’estompa et nous pûmes observer un EroMouraï amoché… mais toujours aussi arrogant. Cela me fit sourire. Malgré tout le sang qui coulait sous son nez et sur son épaule, il réussissait à se montrer autant sûr de lui. C’était mignon d’un certain point de vue… mais dégoûtant pour l’autre. Toujours dans les airs, j’hésitais à rejoindre l’allumette pour le rassurer sur sa pauvre petite existence, mais ce dernier se montra courageux (ou lâche, c’est selon) en déclarant forfait. Hm ? Dommage, je ne le détestais pas pourtant, mais j’avouais être franchement déçue par cet état de fait. Tant pis ! Alors qu’il marchait lentement vers la sortie, j’atterris là où il s’était pris le poignard et déclarais dans sa direction :

- Ne t’inquiète pas, L’allumette, tu as été un partenaire de valeur. Continue sur cette voie et peut-être feras-tu de grandes choses…

Le dénommé Max n’était maintenant plus qu’une ombre… Je me retournais rapidement en direction d’EroMouraï. Il était épuisé et couvert de sang… mais je n’étais pas dans un meilleur état. Sa dernière décharge de foudre m’avait sévèrement secouée et j’avouais voir un peu flou. Certes, je ne portais pas de lunettes, mais cela n’avait rien à voir puisque je ne les portais pas pour des problèmes de vue. Bref, nous étions donc tous les deux épuisés, cela voulait donc dire que l’affrontement arrivait à sa fin. Je lâchais mon manteau, dévoilant pendant moins de trois secondes la poitrine aux yeux les plus aiguisés avant d’user de ma notion de magie des cheveux pour les faire pousser et couvrir entièrement mes deux précieux. Mes vêtements étaient une cause perdue, mais je n’en avais pas terminé avec lui ! Je levais mes deux mains et fit deux claquements rapides avec. Soudainement, la pierre qui entourait l’oiseau d’EroMouraï se fissura pour enfin lui rendre sa liberté. Je le regardais droit dans les yeux, imaginant déjà la suite des événements.

- Laisse-moi te proposer ceci mon chou. Que dirais-tu de terminer ce duel d’homme à femme, un contre un comme le feraient de vrais guerriers, hm ? Offrons à ce public une fin qu’ils ne seront pas prêts d’oublier !


L’homme sembla d’accord, ce qui voulait donc dire que la fin était imminente. Contournant lentement le blondinet qui était au centre de l’arène, je fis durer le suspense, attendant le dernier moment avant de m'exécuter. Le silence se fut et tout ce que l’on put entendre était le bruit sourd de mes talons s’enfonçant dans le sable du Domus Flau. Soudainement, j’arrêtais de marcher et restais immobile, prenant une bonne inspiration. Je le perçais du regard… et lui fonçais dessus à toute vitesse.

Une fois à son niveau, mon fouet rencontra sa lame. J’étais concentrée, déterminée, prête à lui en faire voir de toutes les couleurs. Arme à arme, sabre contre fouet, nous croisâmes en quelque sorte le fer dans un tango dantesque. Mes mouvements furent vifs, rapides, gracieux, précis et sans pitié. Mon fouet claquait l’air pendant que sa lame faisait siffler le vent. Notre affrontement n’avait jamais autant été physique qu’à ce moment précis puisque chacun de mes mouvements, chacune de mes pensées n’avait qu’un seul but : Dominer mon adversaire. Enchaînant sans cesse les coups, je décidais qu’il était maintenant temps pour nous deux d’en finir. Sans perdre un instant, je bloquais une dernière fois sa lame avant de bondir vers l’arrière et de finalement créer quatre cercles magiques de couleur jaune devant moi.

- LIGHNTING STORM !

Je concentrais toute la magie qui me restait pour déployer devant moi quatre puissants rayons de foudre qui foncèrent directement vers EroMouraï à une vitesse folle. Il s’agissait là de ma dernière offensive et, comme les jeunes le disent si bien, ça passe ou ça casse !


(HRP):
 


Dernière édition par Buffy Rosenberg le Ven 16 Sep - 13:39, édité 1 fois
Roy Shinku Hibana
Modo / Lighting FalconModo / Lighting Falcon

avatar

Messages : 487
Date d'inscription : 19/05/2012
Âge : 19
Guilde : Blue Pegasus
Magie / Malédiction / CS : Kaminari no Mahô / Magie de la Foudre

- Caractéristiques du Mage -
P.M.: 3.485
Statut: Mage de Rang A
Renommée : Mage Réputé
MessageSujet: Re: [2 v 2] La foudre, le feu et le désoeuvré [Russell/Ikki]   Jeu 8 Sep - 13:54





Rien ne me ferait tomber. Si la victoire pouvait m'apporter une soirée avec cette femme, alors je ne pouvais pas perdre, quel que soit mon état. Quitte à ramper, je ramperai, mais jamais, oh non jamais, je ne flancherai. Je n'en avais simplement pas le droit, tout simplement parce que j'étais un Pégase. Et un Pégase n'abandonnait jamais devant une possible nouvelle proie à son tableau de chasse. Et pas n'importe laquelle ! Elle était ma cible, et je n'allais pas la lâcher : je gagnerai ce combat. Coûte que coûte. Mais pour se faire, je devais d'abord rééquilibrer la balance. Et rayer Max de la liste. Pour avoir plus de chance de gagner, le mieux était de virer le plus faible ! Mais à mon grand dam, cela fut vraisemblablement plus facile que prévu... En effet, le mage de feu était tombé dans le vieux piège de l'écran de poussière et s'était fait avoir par son propre couteau, en plein dans le flanc gauche. Ainsi, quand l'écran se dissipa, j'eus le plaisir de le voir à genou au sol, avec une mine clairement en rogne. Mais il avait tout de même réussi à se relever de manière très ardue, en tout bien tout honneur... Et, là où je l'attendais pour qu'il tente de se venger avec rage, il avait simplement déclaré son forfait... Sérieusement ? Rien de plus ? Pas de sortie de terrain en fanfare, dans un ultime élan d'espoir, d'effort ou de je ne sais quoi ? Je m'attendais clairement à quelque chose de plus... épique ! Mais soit, il avait tout à fait le droit de lâcher l'affaire ici, d'autant plus qu'il s'était bien battu, et avait été un bon adversaire, malgré l'écart de puissance.

« Alors soit. Sache au moins que tu auras été un très bon adversaire pour moi, merci encore. »

Alors que Max s'était éloigné, mon attention s'était concentrée sur cette chère Anyanka... Il s'agissait maintenant d'un duel. Moi contre elle, avec pour finalité un rencard. Et je n'allais pas la rater. Mon honneur, à la fois de samouraï et de membre de la guilde de Blue Pegasus, était en jeu, je ne pouvais pas perdre, pas avec la proposition qu'elle m'avait faite. Gagner, signifiait avoir une possible touche avec elle ! Je ne pouvais pas rater ça. J'étais couvert de sang, j'étais dans un mauvais état... Certes. Je peinais à rester debout, et je tentais du mieux que je pouvais de cacher mon état de faiblesse, peut-être. Et enfin, il était vrai que ce combat touchait presque à sa fin. Mais quitte à le faire, autant le faire de la meilleure manière possible. Quitte ou double. Néanmoins, toute cette énergie que je n'avais plus refit subitement surface. Comment ? Par la meilleure façon, pardi ! N'étais-je pas un véritable membre de Blue Pegasus ? Elle fit simplement tomber son manteau, dévoilant alors toute sa poitrine. Mes yeux s'ouvrirent grand, alors que d'autres choses à ne pas citer se firent en même temps. Elle venait de trouver le meilleur moyen de me motiver... Et je n'avais même pas saigner du nez ! Étant donné que mon sang n'allait plus vers le haut de mon corps... Mais l'instant fut très bref, puisqu'à peine quelques secondes plus tard, elle fit pousser ses cheveux pour cacher ses seins. Trois secondes étaient amplement suffisantes.

Néanmoins, je n'étais pas ici pour me rincer les yeux, du moins n'était-ce pas le but premier de ma présence dans cette arène. J'étais ici pour me battre, pour vendre du rêve aux spectateurs, surtout aux demoiselles. J'étais ici pour tout oublier sur le champ de bataille, ne gardant que mes lames, ma magie et mon désir de combattre. Et justement, Anyanka me fit une ultime proposition. Terminer ce combat sur un vrai duel, elle, moi, comme des vrais guerriers, avec seulement la sueur, les larmes et le sang. Elle voulait avoir un final inoubliable pour cet affrontement, alors elle l'aurait. Je ne répondis pas, du moins pas tout de suite. Je me contentai de dégainer ma seconde lame, pour ensuite me placer de profil et me mettre en position de combat. Mon visage exprimait très clairement celui qui allait se lancer corps et âme dans la bataille, dans une ultime volonté vengeresse, prêt à en finir une fois pour toute. Le regard du tigre et le léger sourire de défi... Voilà simplement ce qui montrait que j'acceptais son défi avec plaisir. Des larmes, de la sueur et du sang... Ces trois mots exprimaient parfaitement ce qui allait se passer, même s'ils semblaient un peu extrêmes. Mais après tout, ce qui rendait un combat grandiose était l'énergie et l'ardeur que l'on pouvait bien y mettre. La retenue n'existait pas, il fallait se battre comme si notre vie était en jeu... Et comme le prix de la victoire serait un rendez-vous galant avec une cougar, une vraie !

« Alors laissons les armes parler. »

La tension était à son comble. Alba avait récupéré sa forme originelle, mais je lui avais ordonné de ne pas s'en mêler, et elle s'exécuta, bien qu'à contrecœur. D'un autre côté, plus aucun bruit ne se faisait, comme si le public avait compris toute l'étendue de la dernière passe d'armes qui allait se faire. Le vrai enjeu de ce dernier ne serait véritablement que notre fierté, et l'engouement des spectateurs. Au fond, nous ne faisions cela que pour faire le show, et rien d'autre. Et le publique ne serait venu ici clairement pas pour rien. Pour faire durer le suspense, Anyanka me tourna lentement autour, alors que je me tenais précisément au centre de la piste de sable. D'ailleurs, le seul petit bruit qui se fit fut le rythme de ses talons sur le sol. Mais ce dernier se tut, alors que l'avion de chasse s'était immobilisé... Avant qu'elle ne se rue vers moi... Les hostilités étaient lancées ! Elle fut la première à frapper, et son fouet rencontra une première fois ma lame. Ce fut à ce moment précis que notre danse commença. Je devais être le vent, et la foudre à la fois. Mes lames étaient affûtées telles des rasoirs, mais son fouet n'en restait pas moins dangereux, et je ne devais pas me faire prendre au piège. Mon jeu de jambes me sauverait probablement. Pour le seul plaisir de faire le spectacle, je jouais la défense, tentant simplement de m'épargner les blessures du mieux que je le pouvais. Nos armes claquaient l'une contre les autres dans un rythme endiablé, à l'unisson de nos battements de cœur qui augmentaient sous l'effort. Nous nous tournions autour, littéralement, elle, avait l'allonge, alors que moi, je bénéficiais de l'avantage de deux larmes tranchantes et renforcées avec une pellicule foudroyante. Aucun de nous ne voulait en démordre. Elle enchaînait, mais je ne pouvais pas non plus la laisser me dicter la musique... Et ce fut à mon tour de mener la danse.

Arrêtant de reculer, je m'étais mis à avancer, pour tenter d'acculer la femme, et pas autre chose. Son fouet lui offrant une meilleure allonge, je devais jouer le corps-à-corps pour lui en priver. Ma manière de me battre avait changé. L'objectif ? Surprendre. Je m'étais même mis à accélérer, tout en avançant vers elle. J'étais déjà la foudre, et je devais maintenant être le vent. Fluidité, grâce et précision, tels étaient les meilleurs amis de la violence. Avec la rapidité et l'agilité dont un guerrier pouvait faire preuve, ils devenaient les pires armes. Alternant tour à tour, mes deux lames tranchaient l'air, tout en tentant d'atteindre la chair de la demoiselle. Pour sa part, son fouet avait réussi à lacérer ma cuisse, mais sous l'effet de l'adrénaline, aucune douleur ne se fit, me permettant alors de continuer mon assaut. Dominer n'était pas suffisant : je devais la faire plier devant moi, même si c'était elle qui portait du cuir. Elle était alors venue casser notre danse endiablée en arrêtant tout. Enfin, tout n'était peut-être pas le mot le plus adéquat... La passe d'armes était terminée, mais le duel n'en restait pas pour autant en suspens : elle avait fait place à la magie, avec un sort que je connaissais très bien, si ce n'était parfaitement, pour l'avoir moi-même mis au point. Quatre sceaux jaunes apparurent devant elle, d'où se chargea une importante quantité de foudre. Elle allait faire feu avec tout ce qu'elle avait... Mais je n'allais certainement pas la laisser faire. J'allais même répondre avec la même technique, et la même intensité. Ainsi, mes deux bras se dressèrent devant moi, et autant de cercles magiques firent leur apparition. Les étincelles crépitaient, la magie s'accumulait, jusqu'à ce que de puissants faisceaux jaillirent pour aller rencontrer ceux d'Anyanka.

« Tu crois vraiment pouvoir me vaincre avec ma propre technique ? Laisse-moi te montrer ce qu'est un véritable Lightning Storm. »

Les rayons s'entrechoquèrent dans une explosion étincelante et tonitruante, digne du plus bel orage. Aucun de nous ne se plia devant l'autre, à tel point que la poussée resta la même pendant de très longues secondes. L'espace d'un instant, je pris le dessus, avant que ce ne soit à son tour, pour ensuite adopter une énergie égale des deux côtés. Il s'agissait d'un vrai bras de fer, et celui qui perdait, perdrait probablement le duel. Las de cette attente trop longue, je décidais enfin de donner le tout pour le tout, et j'y mettais jusqu'à la dernière goûte de magie. Mes faisceaux prirent le dessus, jusqu'à acculer ceux de la demoiselle aux formes délicieuses, mais jusqu'à la fin, le suspense se fit. En effet, j'étais tout de même bien plus esquinté que la copieuse, dans la mesure où le match avait été plus long pour moi que pour elle. Et, à la surprise de tous, elle avait réussi à repousser mes faisceaux, jusqu'à les anéantir, et enfin réussir à me porter le coup de grâce. J'avais été vaincu par ma propre attaque, et j'étais dès lors en connaissance de tous les dégâts qu'elle pouvait bien faire. Il ne servait même plus à grand chose de résister, je n'avais plus de magie, ni de force. En somme, je ne pouvais donc plus utiliser ma foudre, et je ne pouvais plus tenir mon épée... J'avais perdu. L'explosion m'envoya valser sur plusieurs dizaines de mètres, mes muscles étaient tétanisés, il était donc impensable d'essayer de me relever. J'étais vraiment dans un mauvais état... Mais je ne m'en plaignais pas non plus. Ce combat en avait valu la peine, et je n'étais pas venu ici pour rien. Alba elle-même n'était pas de taille à affronter Anyanka seule, et puis, cet affrontement devait se terminer sur un duel entre deux mages, ce qui avait été fait. Il n'y avait pas à chercher plus loin... J'avais tout de même rater une nouvelle entrée à mon tableau de chasse, et sûrement était-ce mon seul regret. Je ne pouvais pas me permettre de passer à côté d'une bombasse de la sorte ! Mon honneur en serait entaché ! Il l'était déjà d'ailleurs, vu que je ne trouvais plus la force pour me mettre debout.

« Je crois bien que j'ai perdu... Dommage, ça m'aurait bien plus de faire connaissance autour d'un verre. Mais c'était le contrat... »

C'était tout ce que j'avais trouvé à dire. Un vrai membre de Blue Pegasus, coûte que coûte... Un guerrier combattait pour l'honneur. Sauf quand il y avait cet enjeu pour moi, toute la donne changeait ! L'on pouvait même dire que mon honneur, ici, résidait dans ce rendez-vous... La carotte qui faisait avancer l'âne, en somme. Après deux bonnes minutes à avoir fait l'étoile sur le sol et après avoir fixé le ciel bleu, je m'étais enfin relevé, avec peine et difficulté, m'aidant de mon épée rengainée. Restant debout, j'étais resté droit devant Anyanka, yeux dans les yeux, mais pourtant sans une seule once de défiance de ma part. J'étais venu ici pour me battre, je n'étais pas déçu, et c'était même pour cette raison précise qu'un sourire franc s'était affiché sur mon visage. Malgré le fait que je n'avais pas réussi à relever son défi, j'étais heureux... Heureux de m'être déchiré au sein de cette arène. Alors qu'Alba m'avait rejoint derrière moi, je m'étais adressé à l'avion de chasse dans deux ultimes prises de parole.

« Merci pour ce combat, la prochaine fois sera la bonne. » Puis, alors que je l'avais croisé, avant que nous nous retrouvâmes dos à dos pour que je puisse continuer ma route vers la sortie de l'arène : « Le septième ciel disiez-vous ? »

Les mains dans les poches, je continuai jusqu'à la sortie. Je n'étais pas déçu de ce combat. D'ailleurs, la journée ne faisait que commencer avec cela... Elle n'était certainement pas sur sa fin.




_________________

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]




L’Étincelle ne fait qu'apparaitre, tandis que la légende, elle, ne fait que naître...



Merci à Anna pour cette merveilleuse sign *-*
Buffy Rosenberg
La Duchesse GorgoneLa Duchesse Gorgone

avatar

Messages : 43
Date d'inscription : 18/02/2016
Âge : 23
Magie / Malédiction / CS : Mimicry Magic
Magie / CS Secondaire : Stone Eyes

- Caractéristiques du Mage -
P.M.: 2.960
Statut: Mage de Rang B
Renommée : Mage Connue
MessageSujet: Re: [2 v 2] La foudre, le feu et le désoeuvré [Russell/Ikki]   Ven 16 Sep - 14:16


La foudre, le feu et le désœuvré

À bientôt


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]




La beauté dans sa forme la plus brute, voilà comment je décrivais notre duel à ce moment précis. La seule chose qui nous motivait était la soif de victoire durant cette valse sauvage. Alors que mon fouet tentait habilement de lui lacérer les membres, ses lames, quant à elles, se contentaient de poursuivre ma chair. Ma concentration était à son maximum et même si j’étais épuisée, j’étais en pleine extase devant ce jeune blondinet qui me procurait un plaisir presque malsain. Cela faisait des années que je ne m’étais pas autant amusée… en dehors d’une chambre, bien entendu. Il était maintenant temps de mettre une fin à tout ça. J’avais un autre contrat ce soir après-tout.

Je décidais de bondir vers l’arrière avec un salto arrière pour finalement concentrer mon énergie restante afin de lui envoyer une puissante décharge électrique. Comme je me doutais, il avait voulu me contrer par le même sort. Un classique me direz-vous. Ainsi donc, les deux faisceaux se rencontrèrent et le combat final se produit. De puissance égale, tout cet amas de foudre grandissait à vue d’œil, faisant jaillir des éclairs dans toutes les directions. Aucun de nous deux ne voulûmes se laisser dominer par l’autre. Au bout d’un moment nous eûmes chacun une faiblesse, laissant lentement l’autre prendre le dessus. Suite à quoi EroMouraï se fit pousser des couilles et laissa s’échapper une dernière pousser d’adrénaline, me faisant reculer fortement malgré toute la puissance que je dégageais. Son rayon de foudre m’atteignit presque et je fermais les yeux, repensant à ma sœur et à notre duel qui avait presque fini de la même façon, sauf que j’avais perdu ce jour-là.

Plus jamais.

Je ne perdrai plus de la sorte.

J’ouvris les yeux, laissant exprimer une profonde rage. Je poussais un cri tellement puissant qu’il avait réussi à surpasser la cacophonie de la foudre et déployais l’entièreté de mon énergie. Soudainement, mon côté de rayon reprit le dessus et ce fut avec rudesse que la foudre explosa au visage du mage devant moi, le propulsant à plusieurs mètres. Je posais un genou au sol, haletant comme une damnée, un œil à moitié fermé. Épuisée… j’étais tout simplement… épuisée. Une chance que cet homme avait déjà combattu avant mon arrivée, sinon il m’aurait clairement battue. J’avais beaucoup de chance, je me devais de l’avouer. D’une voix très faible, EroMouraï s’avoua vaincu, déçu d’avoir perdu le pari. Zut, j’avais totalement oublié qu’on avait fait un pari ! Rapidement et toujours un genou au sol, je pris un bout de papier qui traînait dans une de mes poches et trempais mon indexe sur l’une des plaies que je m’étais faite lors de notre combat armé. J’écris rapidement quelque chose sur le papier et le laissais dans ma main, attendant le moment propice.

EroMouraï finit par se lever, rapidement accompagné de son animal qui le suivit. Je me levais également et l’observais marcher dans ma direction, reprenant peu à peu mon souffle. Tout en marchant vers moi, il me remercia pour ce joli combat, disant par la suite que la prochaine fois sera la bonne. Je me contentais de lui sourire malicieusement. Une fois qu’il m’ait dépassée, je me contentais de placer discrètement le morceau de papier dans le plumage de l’oiseau. Le volatile se tourna et me regarda d’un air méchant et je me contentais de mettre mon indexe devant mes lèvres, lui demandant poliment et sans le regarder directement dans les yeux de se taire pour l’instant.

- Le septième ciel, disiez-vous ?
- Notre prochaine rencontre sera beaucoup plus proche que vous ne le pensez, mon chou.

Il finit par quitter l’arène et pendant que les applaudissements claquaient dans toutes les directions, je me contentais de remettre mes lunettes et de prendre les restes de mon manteau pour rapidement remettre ma capuche. Par chance, ma magie des cheveux me permettait de me rendre méconnaissable grâce aux coiffures loufoques que je me donnais. Celle-ci par exemple me cachait une bonne partie du visage et donc personne n’aurait pu se douter de ma véritable identité. Tout en faisant des baisers à mon publique adoré, je quittais l’arène en repassant au petit mot que j’avais écrit.

« L’étoile filante. Demain soir dix heures. »
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: [2 v 2] La foudre, le feu et le désoeuvré [Russell/Ikki]   

[2 v 2] La foudre, le feu et le désoeuvré [Russell/Ikki]

Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Fairy Tail RPG : Fiore no Oukoku :: 
 :: Domus Flau :: 2 VS 2
-