Fermer le menu
Ouvrir le menu

Navigation














Partagez | 

 Vous êtes en état d'arrestation!!! [Pv Amandil-Naoko]

AuteurMessage
Amandil Anésidora
Modo / Mage SolitaireModo / Mage Solitaire

avatar

Messages : 311
Date d'inscription : 31/03/2015
Âge : 23
Guilde : Solitaire
Magie / Malédiction / CS : Necromancer

- Caractéristiques du Mage -
P.M.: 3.520
Statut: Mage de Rang A
Renommée : Mage Connue
MessageSujet: Vous êtes en état d'arrestation!!! [Pv Amandil-Naoko]   Lun 17 Aoû - 18:16









    Quel mois dis-donc! On m'avait chargé d'enquêter et d'arrêter un voleur utilisant la magie qui avait volé un objet magique du musée de la musique qui se trouvait à Carmina. Après avoir forcé le conservateur de me dire quelle était la magie du dit instrument, je fus surprise par le pouvoir de l'antiquité; contrôler les animaux et les humains faibles via la musique. Mais pourquoi cet objet si puissant se trouvait dans un musée? Je relevais les indices, les témoignages, un surtout était intéressant; un jeune de mon âge qui sortait de boîte de nuit avait vu le voleur et avait pu m'en faire un portrait robot, je le remerciai pour son aide, mais ce jeune coq me demanda d'aller chez lui la nuit suivante en récompense du coup de pouce qu'il m'avait donné. Je l'envoyai royalement sur les roses en me retenant de ne pas lui envoyer un direct de la gauche ou de sortir mon épée pour le hacher menu.

    Le témoin bien que nul en drague m'avait été précieux pour mon enquête. Je demandai à un soldat de dire qu'un voleur avec un objet très dangereux s'apprêtait peut-être à quitter la ville. Si j'avais été le voleur j'aurais pris mes jambes à mon cou juste après mon vol et je ne me serais pas attardée dans la ville où j'avais commis le crime, donc la chance que le dit voleur se trouve encore en ville était faible. Je retournais dans ma caserne pour comparer le portrait robot avec notre base de données. Je devais passer sous crible tous les documents pour dénicher mon suspect, quelle plaie! Un de mes collègues avait préféré avoir la notion de la magie Archives plutôt que les runes maintenant je regrettais de ne pas avoir fait pareil. Je croulais sous la paperasse. Je détestais ça. Après plusieurs longues heures a cherché je trouvai l'aiguille dans la botte de foin. Mon portrait robot identifia un type qui s'appelait Koon Ran, je regardai son casier pour voir pourquoi il était fiché. Apparemment il avait déjà volé quelque chose, avait été mis en prison pendant trois petites années, ce même personnage avait été suspecté d'être affilié à Silent Night la célèbre guilde noire de voleur sans pour autant que l'on ait preuve de cela.

    ***

    Voilà un moment que ce criminel courait, à peu près un bon mois, plusieurs fois j'avais presque réussi à l'attraper, mais autant attrapé une anguille il m'échappait, celui-ci d'ailleurs me fit traverser tout le pays puisque j'étais à Rochair. J'avais deviné sa destination après son passage à proximité de Lamia Scale. Je l'avais donc rencontré près des portes de la ville flottante puisque je l'attendais et après les pénibles sommations celui-ci avait préféré le combat. Résultat il avait une méchante entaille au torse. Bien que blessé grièvement le voleur avait pu m'échapper parce qu'il s'était faufilé dans la foule. Avant de m'élancer dans une ville qui m'était inconnue j'ordonnai à mon équipe, une dizaine de soldats runiques de bloquer cette route. Je me perdis dans cette ville que je ne connaissais pas puis après une demi-heure plus tard je retournai là où j'avais commencé. Je remarquai qu'au sol qu'il y avait des tâches importantes de sang et surtout récentes. Je retournais aux portes de la ville pour demander à deux de mes "assistants" de m'accompagner. Je suivis la piste pour atteindre la périphérie de la ville. La piste entrait dans un petit temple et je la suivis, j'entrai dans le bâtiment avec précaution, regardais partout dans la pièce, personne. Je continuai à suivre les traces de sang. Sans comprendre pourquoi il avait choisi de s'enfuir ici, tout ce que je savais c'est qu'il était fait comme un rat. Enfin j'allais pouvoir arrêter ce voleur qui m'avait pris autant de mon précieux temps, quelle douce vengeance. J'ouvris la porte d'une pièce du temple et je trouvai une belle femme en kimono avec des bandages dans une main, elle était en train de soigner quelqu'un. C'est alors que je remarquais que le dit patient était mon criminel. Je me dis tout de suite que la jeune femme était sa complice sinon pour quelle autre raison le voleur serait venu dans ce lieu bien précis? Je sortis mon arme de son fourreau et ordonna:


    "Halte, les mains en l'air! Veuillez vous éloigner de cet individu! Couchez-vous face contre terre ! Cet homme est en état d'arrestation! Quant à vous Madame vous allez être interrogé pour voir votre implication dans cette affaire!"

    J'adressai un rapide mouvement de tête pour que mes deux subalternes prennent le hors-la-loi.

    "Messieurs amenez le blessé à l'hôpital le plus proche il a besoin de soins d'urgence! Je m'occupe de la dame."

    comment allait réagir la dame en kimono?



    [/color]



HRP:
 

_________________

Naoko Nakamura
Mercenaire de Minami no OkamiMercenaire de Minami no Okami

avatar

Messages : 44
Date d'inscription : 27/07/2015
Âge : 25
Guilde : Minami no Okami
Magie / Malédiction / CS : Aura
Magie / CS Secondaire : Hierro

- Caractéristiques du Mage -
P.M.: 3.400
Statut: Mercenaire de Rang A
Renommée : Mercenaire Itinérante
MessageSujet: Re: Vous êtes en état d'arrestation!!! [Pv Amandil-Naoko]   Lun 24 Aoû - 0:22

Vous êtes en état d'arrestation !


" You don't have a chance... "







Une nouvelle journée venait de commencer dans la ville de Rochair. Le temps était pluvieux, des grosses perles d’eau tombaient dans de le ciel et, aucun espoir de voir le temps s’éclaircir ne semblait être en vue. Naoko était donc chez elle, la jeune femme s’occupait tant bien que mal. S’étant beaucoup entraînée ces derniers jours, elle en avait des courbatures et préférait ne pas trop s’user aujourd’hui, un entraînement léger s’imposait donc. Pour la jeune femme, ne pas s’entraîner était une faute morale grave si elle n’avait pas d’excuse. Il était inutile par contre de s’user à la tâche.

Cependant, à peine avait elle eu le temps de commencer quoi que ce soit, qu’elle entendit la porte du petit temple claquer. Une attaque ? Une urgence ? Naoko n’était pas habituée à ce que l’on rentre chez elle ainsi par des moyens aussi brusques. Cela pouvait être n’importe quoi, la prêtresse pensa même à des mages noirs. Ces derniers auraient pu profiter du calme de la ville et des rues vides provoquées par la pluie pour venir l’attaquer ?
C’est lorsque cette pensée lui vint à l’esprit qu’elle empoigna son sabre et se déplaça à haute vitesse dans le hall d’entrée. Même si sa renommée et ses actions ne lui valaient pas encore d’être chassée par un quelconque mage noir.

Sa surprise ne fut pas des moindres quand elle vit un homme, blessé, avec une grosse entaille au niveau de torse. A vue d’oeil, il était peu probable que cette blessure soit accidentelle, l’entaille était bien rectiligne et plutôt profonde. Sans plus de réflexion, Naoko se jeta sur lui pour l’empêcher de tomber au sol.

Bon sang, mais que vous est-il arrivé ?

L’homme parla doucement, il avait du mal à prononcer des mots. Pendant ce temps, la prêtresse fit son devoir de médecin et l’amena jusqu’à son cabinet, là où elle pouvait le soigner. Le sang coulait et laissait de grosses marques sur le sol.

Je...je me suis fait attaquer par une mage noire ! Elle veut m’enlever car je détiens des secrets ! Pitié, aidez-moi !
- Ne vous en faites pas, si jamais cette mage noire venait à arriver, je l’intercepterai, ou j’irai prévenir les gardes sur le champ. Pour l’instant, je dois vous soigner. Vous ne tiendrez pas longtemps sinon.

Et Naoko posa l’homme sur une chaise le temps de trouver de quoi le nettoyer et le guérir. Elle était quand même ébahie de voir que des mages noirs avaient pu s’infiltrer jusqu’ici, à Rochair ! Ses doutes étaient donc confirmés. Pour le coup elle n’y croyait pas trop. Cependant, de nature prudente, elle avait son équipement sur elle au cas où les poursuivants du blessé venaient jusqu’ici.

Ce qui ne fut pas bien long. En à peine quelques minutes, un nouveau bruit se fit entendre, l’homme commençait à paniquer, mais Naoko n’eut pas du tout le temps de le rassurer, ou de le questionner sur d’autres détails. Une magnifique jeune femme rousse débarqua dans la salle et commanda à ses deux hommes d’emmener son patient.

“ Halte, les mains en l'air ! Veuillez vous éloigner de cet individu! Couchez-vous face contre terre ! Cet homme est en état d'arrestation! Quant à vous Madame vous allez être interrogée pour voir votre implication dans cette affaire ! “

Elle était sérieuse ? Une mage noire avec un tel vocabulaire ? Cela ne tenait pas debout. Aucun mage noir ne peut utiliser les termes “ en état d’arrestation “ ou “ implication dans l’affaire “. Il y avait un souci quelque part. D’autant plus que la rousse, qui semblait les commander, leur ordonna de l’emmener dans un hôpital. Alors que Naoko était JUSTEMENT en train de le soigner. Vint alors deux options, soit le témoignage de l’homme était erroné, soit le groupe d’individus qui venait d’entrer se faisaient passer pour ce qu’ils n’étaient pas, à savoir des membres d’une guilde officielle ou du Conseil.

Faisant fi de la volonté de la mage d'emmener Naoko avec elle, la mercenaire se rappela que son métier de médecin lui octroyait le devoir de ne pas abandonner un homme blessé. Elle tenta alors de s’interposer mais la mage rousse lui bloqua le passage. Naoko pouvait voir en elle une aura des plus...démoniaques. Oui, “ démoniaque “ était le mot approprié pour clarifier ce qu’elle voyait. Un Take Over peut-être ? Ou une magie plus ou moins liée. Elle avait une puissance à ne pas négliger, mais elle n’était pas encore au niveau de la prêtresse. Naoko estimait cette puissance au niveau qu’elle avait il y a quelques années, quand elle avait combattu un certain mage de feu… Rien n’était sûr cependant, comme elle avait pu en faire les frais plusieurs fois, il ne faut pas se fier aux apparences.

Prudence étant mère de sûreté, elle ne voulait pas en venir aux mains, pas encore, elle devait déjà confirmer ses doutes.

" Écoutez-moi s’il vous plaît, je ne vous veux aucun mal, mais je ne sais pas qui vous êtes, ni ce que vous représentez, ni ce que vous voulez à cet homme blessé. Mais une chose est sûre, tant que je n’ai pas confirmation d’une de ces informations, je ferai mon devoir et je passerai de gré ou de force pour sauver la vie de cet homme ! Et je n’ai pas du tout envie de me battre contre vous ! "



Amandil Anésidora
Modo / Mage SolitaireModo / Mage Solitaire

avatar

Messages : 311
Date d'inscription : 31/03/2015
Âge : 23
Guilde : Solitaire
Magie / Malédiction / CS : Necromancer

- Caractéristiques du Mage -
P.M.: 3.520
Statut: Mage de Rang A
Renommée : Mage Connue
MessageSujet: Re: Vous êtes en état d'arrestation!!! [Pv Amandil-Naoko]   Mer 26 Aoû - 17:49







    Pendant que mes hommes étaient en train d'amener le criminel. Je me retrouvais seule avec la dame en kimono. Celle-ci avait voulu suivre son complice potentiel à l'hôpital cependant je lui bloquais le passage. Elle me regardait comme si elle m'évaluait. Avait-elle ce pouvoir ? Impossible à deviner. J'étais toujours devant elle l'arme à la main prête à réagir en conséquence.

    " Écoutez-moi s'il vous plaît, je ne vous veux aucun mal, mais je ne sais pas qui vous êtes, ni ce que vous représentez, ni ce que vous voulez à cet homme blessé. Mais une chose est sûre, tant que je n'ai pas confirmation d'une de ces informations, je ferai mon devoir et je passerai de gré ou de force pour sauver la vie de cet homme ! Et je n'ai pas du tout envie de me battre contre vous ! "

    Hmm... elle avait l'air d'être têtue, mais je ne pouvais pas la laisser passer. Je la suspectais d'être la complice de Koon. Le fait qu'elle me dresse un ultimatum me dérangea. C'est vrai quoi! Un ultimatum ça se lance pas comme ça, on en dit un si on est vraiment désespéré ou si on est sûr de réussir. Si elle pouvait réussir à me passer je la soupçonnais d'être plus forte que moi. Serais-ce bien pour moi de la laisser passer ? Sûrement, cela m'éviterait de prendre quelques coups mais je devais la garder là. Que pouvais-je lui dire ? Je réfléchissais quelques instants.


     « Calmez-vous madame s'il vous plaît, je ne veux pas me battre avec vous si vous êtes innocente.
    Je suis l'écuyère Amandil et je suis en mission pour le Conseil. Je vais vous expliquer, mais avant éloignez votre arme de vous, regardez pour preuve de bonne foi de ma part je vais ranger mon arme alors faîtes de même s'il vous plaît. »
    je joignais le geste à la parole en rangeant mon épée dans son fourreau.
    « Ma mission est d'arrêter cet homme qui a volé un objet, aussi si vous avez vu une flûte merci de me le dire. »

    Vous allez me dire que je suis folle ? Il y a un peu de ça, mais surtout je préférais résoudre les problèmes pacifiquement, dans une certaine mesure, les criminels identifiés n'avaient pas la chance de me voir faire preuve de clémence à leur égard ; un exemple flagrant le voleur Koon avait maintenant une belle entaille sur son torse, merci qui ?  


     « Cependant, si vous voulez aller à sa poursuite pour quelques raisons que ce soit je vous considérerais comme sa complice. Réfléchissez sérieusement à vos actions et des conséquences que cela pourrait avoir. »
    Bien qu'ayant rangé mon épée je me retrouverais sans défense, je relâchai un peu de magie pour montrer ma détermination à ne pas la laisser passer.

    « Si vous voulez passer, vous serez obligés de me combattre bien que si vous faites cela, vous aggraverez votre situation. Vous passerez de suspecte de complicité à criminelle en attaquant un agent dans l'exercice de ses fonctions. Puis après je vous arrêterais et dans l'hypothèse où vous me vaincriez je lancerais un mandat d'arrêt contre vous. »

    Qui a dit que c'était du bluff? Je suis extrêmement sérieuse....bon je le reconnais c'est du bluff j'avais jugée sa puissance supérieure à la mienne rien qu'avec ses paroles. était-ce bien de surestimer l'adversaire dans ces cas-là? Je vous répondrais que oui, car on peut s'attendre à un panel de choix plus important si on le surestime que si on le sous-estime. Je la regardais donc tendue à l'idée des futurs actions de la dame puis je me calmais un peu et arrêtai le flux de magie qui s'échappait de mon corps puis lui souriait.

    « Bien sûr, si vous êtes innocente vous n'en ferez rien, asseyons-nous et dites moi votre version de l'histoire. »


    [/color]



_________________

Naoko Nakamura
Mercenaire de Minami no OkamiMercenaire de Minami no Okami

avatar

Messages : 44
Date d'inscription : 27/07/2015
Âge : 25
Guilde : Minami no Okami
Magie / Malédiction / CS : Aura
Magie / CS Secondaire : Hierro

- Caractéristiques du Mage -
P.M.: 3.400
Statut: Mercenaire de Rang A
Renommée : Mercenaire Itinérante
MessageSujet: Re: Vous êtes en état d'arrestation!!! [Pv Amandil-Naoko]   Mer 2 Sep - 15:25

Vous êtes en état d'arrestation !


" You don't have a chance... "







« Calmez-vous madame s'il vous plaît, je ne veux pas me battre avec vous si vous êtes innocente.
Je suis l'écuyère Amandil et je suis en mission pour le Conseil. Je vais vous expliquer, mais avant éloignez votre arme de vous, regardez pour preuve de bonne foi de ma part je vais ranger mon arme alors faîtes de même s'il vous plaît. »


Naoko laissa échapper un léger sourire. Que quelqu’un lui demande, à elle, de se calmer, était un comble en soi. La prêtresse était toujours d’un tempérament calme et avait toujours un sang froid des plus remarquables. Elle n’hésitait pas à monter le ton quand il le fallait, comme dans une situation identique à celle-ci, mais jamais en s’énervant. Cette demande de la part de la jeune femme qui se disait écuyère pour le Conseil était des plus rares que Naoko ait pu entendre.

Néanmoins, si cette dernière était une représentante du Conseil Magique, cela pouvait expliquer son comportement qu’elle avait eu plus tôt. Et si elle commandait aux hommes qui sont passés à l’instant pour embarquer la personne blessée, c’était qu’elle avait quand même l’intention de l’interroger.
Restant sur ses doutes, Naoko refusa de jouer les personnes têtues et écouta donc ce que cette personne avait à dire. Elle mourrait d’envie d’aller partir secourir l’homme qu’elle était en train de soigner, mais sa raison prit le pas sur son coeur à l’instant où la femme qui se tenait en face d’elle daigna enfin se présenter.

Faisant office de bonne foi, elle enleva son épée de sa ceinture et jeta celle-ci aux pieds de la militaire. Gardant bien pour elle sa spécialité au corps à corps. La prêtresse étant une arme à elle toute seule. Elle avait des réserves néanmoins vis à vis de cette écuyère un peu trop présomptueuse, ne savait-elle point que Rochair était une ville de guerrier aguerris ? Elle manquait bien de prudence pour débarquer ainsi chez les gens. Qui plus est, Naoko n’avait aucune confiance en un mage qui rangeait son arme. Car même sans, un mage pouvait très bien lancer des sorts et donc attaquer.

Prise entre deux feux, Naoko resta attentive aux propos de la femme, et elle allait juger ensuite de son sort. Sans ajouter un seul mot en réponse à l’écuyère.

« Ma mission est d'arrêter cet homme qui a volé un objet, aussi si vous avez vu une flûte merci de me le dire. »

*Bon sang, elle est vraiment bornée ! Ne voit-elle pas qu’il n’y a rien dans cette pièce ?*

Naoko resta de marbre, fixant l’émissaire du Conseil Magique sans sourciller. La prêtresse avait connu tellement de combats qu’elle pourrait donner du fil à retordre à la plupart des mages de ce monde. Alors imaginez un peu ce qu’elle pensait des menaces d’une mage dont la puissance ressentie était inférieure à son niveau actuel.
Qui plus est, elle connaissait du monde dans la ville, et dans sa guilde, cette dernière entité pourrait la protéger en cas de conflit. Les avantages de la communauté pour ainsi dire.

Convaincue cependant par les mots de la femme à la chevelure de feu, Naoko jugea que Amandil était dans le vrai. De par sa détermination à en savoir plus et à vouloir aller jusqu’au bout des choses. Quelqu’un qui voulait juste s’emparer de cet homme s’en serait allé le plus vite possible. Par contre, pour le revers de la médaille, elle pourrait chercher à retenir la prêtresse. Prudence encore et toujours.

“ Venez, je vais vous montrer le salon et nous pourrons discuter des faits. “

Sauf qu’au moment où Naoko bougea son bras pour commencer à se déplacer, un objet tomba de celui-ci et fit un bruit retentissant sur le sol, aussi aigu que le bruit d'une clochette. A cet instant le coeur de Naoko s’arrêta de battre. Et elle tourna lentement son regard sur le sol.

* Non, ne me dites pas que c’est…*

En effet, l’objet qui était tombé de la manche de Naoko était la flûte que cherchait Amandil, l’écuyère qui s’était introduite chez elle. Naoko ne savait pas trop comment réagir, aucune crédibilité ne pouvait désormais sortir. Elle avait été piégée par ce foutu voleur. Au moins elle n’avait plus aucun doute sur le rôle que jouait chacun dans cette histoire. Sûre d’une chose plus que tout, le dindon de la farce, c’était elle. Elle se sentait comme un poisson coincé dans un aquarium.

Malgré sa surprise, la Rochairoise soupira un grand coup. Ramassa la flûte, et la proposa à Amandil, avec un visage des plus sérieux :

“ Tenez, c’est ça que vous cherchez ? “


* Pourvu que ça passe ! * Pensa-t-elle de toute son âme.



[/quote]
Amandil Anésidora
Modo / Mage SolitaireModo / Mage Solitaire

avatar

Messages : 311
Date d'inscription : 31/03/2015
Âge : 23
Guilde : Solitaire
Magie / Malédiction / CS : Necromancer

- Caractéristiques du Mage -
P.M.: 3.520
Statut: Mage de Rang A
Renommée : Mage Connue
MessageSujet: Re: Vous êtes en état d'arrestation!!! [Pv Amandil-Naoko]   Mar 8 Sep - 18:57
 






    Généralement quand je disais à quelqu'un de se calmer, cela sous-entendait que soit la personne était trop agitée, soit parce qu'elle commençait à crier ou à hausser le ton, donc quand la dame me sourit après lui avoir dit de se calmer cela m'irrita. Mais bon j'avais décidé de laisser couler parce que j'étais entrée sans permission chez elle et parce qu'elle avait obtempéré et avait arrêté de hausser la voix
    Très bonne nouvelle, la dame m'obéit et jeta son arme à mes pieds, littéralement, mes pauvres pieds reçurent le katana et son fourreau. Après lui avoir jeté un regard de cinq sur dix sur l'échelle létal je la gratifiai en bonus d'un huit sur dix sur l'échelle mon seuil de tolérance. Je pris les objets, ou plutôt je « confisquais » et je les accrochais à ma taille avec mon épée.
    Je lui parlais, mais je m'apercevais qu'elle ne bronchait pas et ne montrais pas le moindre signe qui puisse la trahir qu'elle soit la complice du criminel, cela en était même troublant, ce détail m'intriguait. D'ailleurs en parlant de détail qui m'intriguait il y en a un deuxième qui me troublait, c'était la marque d'une guilde sur le dos de sa main gauche. L'emblème rouge de Minami no Okami. Étrange est-ce que la célèbre guilde de mercenaire collaborait avec Silent Night ? Ou n'était-ce qu'une seule personne qui parasitait la guilde ?

    “ Venez, je vais vous montrer le salon et nous pourrons discuter des faits. “

    Elle acceptait réellement de se rendre et de me dire sa version des faits, je veux dire je suis très contente qu'elle se rende, mais je m'attendais à une attaque. D'ailleurs sans le vouloir mes épaules se sont légèrement affaissées, ça prouve à quel point j'étais tendue.
    Sauf qu'il y avait un hic, alors que j'avais commencé à me déplacer vers le salon, un objet tomba du kimono de la dame. Je regardais l'objet subir la loi de la gravité, je le voyais tomber au ralenti vers le sol. Stop ! On arrête la scène ! Si la flûte que je cherche est celle au sol, celle qui vient de tomber du kimono de la prêtresse, cela voulait dire que celle-ci était réellement la complice de Koon. Cela voulait aussi dire qu'elle m'avait prise pour une cruche. Juste une chose, je déteste que l'on me prenne pour une idiote. Pour combler le tout, la prêtresse ramassa l'objet musical et me le tendit pour feindre encore l'innocence. Je n'étais plus aussi dupe. Elle était trempée jusqu'au cou ça se voyait !



     Ma colère, ma douce amie, est venue me submerger tel un raz-de-marée. Ma magie explosa et je me transformais en démon en imaginant mon être plonger dans les abîmes, les eaux noires de ma conscience. Je levais mon bras vers elle, je lançai Limite sur la prêtresse matérialisant un cercle magique au-dessus d'elle puis je lui envoyai mon pied vers son ventre et enfin dans le même mouvement tournoyais sur moi-même tandis que je dégainai mon épée et son katana. Je n'avais pas l'habitude de combattre avec deux lames, mais je savais le faire; la seule chose dérangeante c'était la longueur du katana plus longue que mon épée. Avec l'élan que me procurait ma « pirouette » mes lames avaient assez de force pour lacérer un sanglier. Même dans un état hystérique comme j'étais à présent une petite voix dans ma tête me disait que je ne devais pas la tuer, mon esprit m'empêchait de le faire, alors si je ne pouvais pas ôter sa vie lui découper les jambes ou même la blesser serait un moindre soucis.
    M'attendant à une contre-attaque je reculais et lui lançais une deuxième fois le sort Limite et me préparais à recevoir l'assaut.



_________________

Naoko Nakamura
Mercenaire de Minami no OkamiMercenaire de Minami no Okami

avatar

Messages : 44
Date d'inscription : 27/07/2015
Âge : 25
Guilde : Minami no Okami
Magie / Malédiction / CS : Aura
Magie / CS Secondaire : Hierro

- Caractéristiques du Mage -
P.M.: 3.400
Statut: Mercenaire de Rang A
Renommée : Mercenaire Itinérante
MessageSujet: Re: Vous êtes en état d'arrestation!!! [Pv Amandil-Naoko]   Lun 25 Avr - 18:52

Vous êtes en état d'arrestation !


" You felt like you're gonna have a bad time... "







Et finalement, ça ne passa pas, le voleur avait bien fait son coup. La rousse entra alors dans une colère impressionnante. Naoko pouvait ressentir l’énergie démoniaque qui émanait d’elle. L’aspect démoniaque métamorphosait totalement la personne. Un Take Over Démoniaque ? Qu’est-ce qu’il ne fallait pas inventer…les mages étaient vraiment des personnes intéressantes par moment.

Mais l’heure n’était pas à l’admiration. Le démon avait lancé son attaque, voyant l’aura s’accumuler au dessus de sa tête, Naoko recula, ça n’avait pas l’air dangereux mais on pouvait sentir que cela n’allait pas être agréable si jamais la jeune femme devait se l’encaisser. Elle fit quelques pas en arrière tout en regardant l’étrange cercle qui planait au plafond et qui s’écrasait au sol. Or, le temps qu’elle observe l’attaque, elle ne prêta pas attention à la guerrière aux cheveux flamboyants qui venait la chercher au corps à corps.

N’ayant aucune intention agressive envers la rousse, la prêtresse fut prise de court en voyant que la guerrière runique n’avait que pour seule réponse la violence pure et simple. Elle encaissa de plein fouet le pied avant de constater que la figure d’autorité ne s’en arrêtait pas là ! D’un mouvement dont même Naoko reconnaitrait l’adresse, elle put dégainer sa lame et celle de la prêtresse et la blesser, qui n’eut le temps que de se protéger les bras avec sa capacité Hierro. Cette fin de mouvement projeta la dame contre le mur avant qu’elle puisse s’agenouiller sur le sol.

*Quand un démon donne un coup de pied il ne fait pas semblant ! *

Cette mage en voulait vraiment à la Louve du Nord. Sa rage avait pris le dessus. Le Take over prenait aussi dessus sur le mental ou la fougue de cette mage était élevée ? L’esprit ardu du combat envahissait aussi les pensées de la Guerrière brune. Elle sentait qu’on voulait porter atteinte à sa vie. Le danger était présent.

Regrettant d’avoir cru une seconde que cette altercation pouvait bien se passer, la prêtresse se releva. Et fixa la mage démoniaque. Elle ne pouvait plus se permettre de manquer d’attention désormais. Ne souriant plus, n’étant attentive désormais qu’à cette mage qu’elle considérait désormais comme son adversaire, sa dernière parole avant de combattre fut :

« Malavisée. »


Désormais, elle était entrée dans sa seconde nature, le combat. Mais c’était différent cette fois, si elle donnait tout, les conséquences de cet acte pourraient être gravissimes pour elle et la guilde. La prudence s’imposait.

Elle chargea alors la magie de haute vitesse dans ses chaussures, avant de sauter au plafond pour esquiver l’attaque de la Démone avant de redescendre aussi vite, tout en rendant son poing d’une dureté à toute épreuve avec le Hierro, ne bougeant pas celui-ci et laissant le membre en direction de la mage dans le but de l’écraser.

*Esquive, s’il te plaît. Je ne désire pas te faire de mal.*


La prêtresse voulait en finir au plus vite, ce combat était inutile. Mais comment prouver son innocence ? Elle avait encore besoin d’un peu de temps.




Amandil Anésidora
Modo / Mage SolitaireModo / Mage Solitaire

avatar

Messages : 311
Date d'inscription : 31/03/2015
Âge : 23
Guilde : Solitaire
Magie / Malédiction / CS : Necromancer

- Caractéristiques du Mage -
P.M.: 3.520
Statut: Mage de Rang A
Renommée : Mage Connue
MessageSujet: Re: Vous êtes en état d'arrestation!!! [Pv Amandil-Naoko]   Lun 9 Mai - 0:40





    Ça y est, cette prêtresse m'avait vraiment énervée, c'était sa faute. Tout d'abord, elle avait joué les saintes ni touche et j'avais proposé aimablement qu'elle m'explique la situation. Ça s'était avant que la flûte tombe de son kimono, qu'elle essaye de me la donner innocemment, alors qu'elle était impliquée jusqu'au cou !
    J'avais lancé mon sort Limite contre la prêtresse, celle-ci se contenta de reculer afin qu'elle sorte du champ d'action. J'avais déjà pu observer que sortir du cercle d'activation de ma technique la rendait inefficace. Il faudrait que je pare cette faiblesse plus tard. Pour l'instant, j'étais hors de moi de mettre fait prendre pour une abrutie. La prêtresse avait reçu mon coup de pied de plein fouet. Ça s'était la bonne nouvelle. J'avais dégainé mon épée et l'arme de la prêtresse que j'avais confisquée tantôt. D'un mouvement fluide, j'entaillai le bras de la femme brune. Une fois ma manœuvre effectuée, je reculais m'attendant à une contre-attaque. Mon attaque avait projeté la prêtresse contre le mur et elle était agenouillée. Peut-être avait-elle compris à qui elle avait affaire ?
    J'entendis un mot sortir de la bouche de la femme brune, ce mot : malavisée. Certes, ce mot s'appliquait à moi à ce moment-même, car quand je me mettais en colère, je perdais tout discernement.
    Je sentis que quelque chose avait changé dans l'atmosphère. Comme une envie de combattre, une soif de combat. J'avais relâché un loup de sa cage. Cette envie de combat avait fait tomber ma colère d'un coup.
    La prêtresse esquiva mon autre sort que j'avais jeté. Elle allait très vite. Plus vite que la normale en tout cas. Elle devait porter sur elle un équipement magique, je ne voyais que ça. Elle avait encore esquivé mon sort., elle devait être doué. Une fois, je veux bien, mais deux fois, ce n'est plus une coïncidence, c'est une évidence, cette fille était plus forte que moi. Elle avait sauté sur le plafond pour esquiver mon attaque et se dirigeait vers moi son poing tendu vers moi comme une lance.

    Ce n'était pas de la magie, mais bel et bien, une attaque donc en théorie mon sort devrait fonctionner. De mon bras droit, je tendis mon bras, pour invoquer mon sort Impact réduit, vers elle pour minimiser les dégâts que je recevrais. De mon autre bras, je brandissais mon épée pour me défendre avec le plat. Le choc entre l'arme et le poing de la prêtresse fut violent. À tel point que l'arme se brisa. C'est encore l'armurier de ma caserne qui allait rouspéter. J'avais le chic pour casser toutes les lames que j'avais entre les mains. Dans ces moments-là, comme c'est le cas maintenant, je laisse tomber l'affaire dont j'étais en train de m'occuper, car je suis épéiste. Je suis nul au combat à mains nues. Comment puis-je faire mon travail, alors que je n'ai pas d'arme sur moi pour arrêter, interpeller les gens ou ne serait-ce que pour maintenir l'ordre.

    Je jetais au-dessus de mon épaule mon épée cassée et accentuais ma prise sur l'épée de la femme brune que j'avais en mains.
    « Bon, mon arme s'est cassée. J'en ai marre de me battre.
    Maintenant, si tu m'expliquais comment tu t'es retrouvé avec cette flûte qui est tombée de ton kimono ? Explique-moi pourquoi le malfrat qui était là est venu à Rochair et dans ta demeure alors qu'il savait pertinemment que je le pourchassais ?
    Tu ne trouves pas que ça fait un peu trop de coïncidences ?
    Avoues, les preuves et les faits sont contre toi ! »


    Je ne pouvais peut-être pas gagner le combat. Mais j'allais lui arracher les vers du nez coûte que coûte et prendre toutes les réponses qu'elle possède. L'interrogatoire allait commencer.





_________________

Amandil Anésidora
Modo / Mage SolitaireModo / Mage Solitaire

avatar

Messages : 311
Date d'inscription : 31/03/2015
Âge : 23
Guilde : Solitaire
Magie / Malédiction / CS : Necromancer

- Caractéristiques du Mage -
P.M.: 3.520
Statut: Mage de Rang A
Renommée : Mage Connue
MessageSujet: Re: Vous êtes en état d'arrestation!!! [Pv Amandil-Naoko]   Sam 11 Fév - 4:24
Vous êtes en état d'arrestation!!!
Naoko/Amandil



Après mon interrogatoire musclé avec cette prêtresse, elle m'avoua tout. Elle m'avoua qu'elle avait trouvé un homme blessé chez elle. Il était fréquent que ce soit le cas, car en tant que prêtresse, son devoir était de soigner toutes les personnes qui venaient à elle. Bon, cette partie de l'histoire avait l'air crédible pour l'instant.
Elle me raconta ensuite qu'en examinant ces blessures, elle vit que c'était intentionnel. Je fus un peu gênée sur le coup, c'était moins qui lui avait porté ce coup. Elle me rapporta que le criminel lui avait dit, j'étais une mage noire ! MOI ! Une mage noire ! Je serais une mage noire le jour où il neigera en enfer et que le ciel me tombera sur la tête ! C'était risible, à tel point que je m’esclaffais pour montrer à quel point cela n'avait aucun sens.

Elle continua de me parler sur les circonstances de la rencontre avec Koon. Il n'y avait pas grand chose à dire en fait, rien de concluant en tout cas.
Je décidais de finir de l'interroger, je lui présentais mes excuses pour mon tempérament fougueux et ardent et je me dépêchais de partir, honteuse de comment j'avais réagi.

Bon, s'il y a une bonne nouvelle, c'est que j'avais enfin arrêté ce criminel que je pistais depuis un bon mois. Mauvaise nouvelle, il était mort suite d'anémie parce qu'il avait perdu trop de sang. Bordel ! J'aurai dû laisser cette prêtresse le soigner avant de l'arrêter ! Ce mec m'aurait donné de précieuses informations sur Silent Night.


_________________

Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Vous êtes en état d'arrestation!!! [Pv Amandil-Naoko]   

Vous êtes en état d'arrestation!!! [Pv Amandil-Naoko]

Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Fairy Tail RPG : Fiore no Oukoku :: 
 :: Fiore Sud :: Rochair
-