Fermer le menu
Ouvrir le menu

Navigation














Partagez | 

 [Couverture Event ] Gehenna Island, ce qui s'est passé (Jack et Kuro) !

AuteurMessage
Kazuki Kuro

avatar

Messages : 22
Date d'inscription : 02/05/2015
Âge : 37
Guilde : Tartaros
Magie / Malédiction / CS : Ningen Reizoku Mahō / Human Subordination
Magie / CS Secondaire : Figure Eyes / Les Yeux de l'Image

- Caractéristiques du Mage -
P.M.: 2.200
Statut: Mage de Rang B
Renommée : Mage Connu
MessageSujet: [Couverture Event ] Gehenna Island, ce qui s'est passé (Jack et Kuro) !   Ven 19 Juin - 8:24

');">
K
U
R
O













Copyright Galimybé
Editorial

Pour Liberta, il n'était pas envisageable de participer à l'opération de libération des siens, orchestrée par le maître de l'érudite. Elle était l'une des trois qui tissait les fils du destin des mages noirs. La savante, l'aliénante et la polyvalente travaillaient main dans la main pour un tisser un fragile équilibre. Ce lien unissait les révolutionnaires, leur donnait les moyens d'affronter la tyrannie du Conseil Magique, de l'armée et de la royauté. Le mage avait estimé que sa présence sur le champ de bataille n'était pas l'avantage de l'alliance, encore moins au siens. Les mages en fauteuil roulant ne courraient pas les rues. Ceux qui manipulaient une magie perdue encore moins. Pour réaliser au mieux, sa mission, son infiltration dans le monde des médias, il devait limiter ses interventions publiques. Si quelques combats dans l'arène espacés dans le temps, avec un déguisement approprié, passaient plus ou moins inaperçus, n'influaient pas sur la renommée du jeune, la participation à la libération de son maître de guilde aurait l'effet inverse. Sa réputation n'était pas réellement problème, mais une démonstration de ces aptitudes lors d'une opération de ce type aurait nuit à sa mission.

L'une des autres raisons à sa non-participation à l'action, ordonnée et coordonnée par la chercheuse, était qu'il serait plus une gêne qu'autre chose sur le terrain. Son fauteuil n'étant pas conçu pour se déplacer et se battre dans une bataille de cette envergure, il se fatiguerait plus vite et serait obligé de demander de l'aide auprès de ses pairs. Si le premier point n'était pas problématique, le second l'était d'autant plus qu'il était en opposition à son besoin primaire d'être autonome. Évidemment, il aurait pu rester sur un point stratégique et gérer des troupes depuis ce dernier. Ce fonctionnement aurait pu convenir à notre mage aux notes corbeaux, s'il avait fait ses preuves dans l'art de la guerre, de facto, il aurait galvanisé les troupes, aurait gagné un soutien sans faille. Ce n'était pas le cas. Le jeune homme avait évalué que l'efficacité d'un stratège, d'un chef de troupe reposait sur plusieurs piliers. Le premier était la manière d'obtenir cette fonction. Il existait deux façons d'accéder à ce rôle, soit sur ordre, soit sur ordre et expérience. La dernière fournissait le petit plus qui soutenait les fantassins.

C'était ce petit plus qui lui faisait défaut et qui pouvait jouer sur le cours des choses. Si Kuro avait satisfait à cette condition et si la fonction avait existé, il l'aurait habité. Elle aurait répondu à ses attentes intellectuelles, son besoin de contrôle et ses objectifs à long terme. Si le mage avait refusé de participer à l'action de l'Alliance, le journaliste s'était vu confier la couverture de l'exécution publique et au final de ce qui allait se passer. Cet ordre dans son directeur de l'édition convenait parfaitement au savant paraplégique. Il entrait dans le cadre de son infiltration. Il allait lui permettre d'apprendre, de comprendre, d'analyser un autre aspect du monde, d'évaluer les forces en présence. Il n'avait pas participé à la négociation entre le journal et le Conseil, mais il savait qu'elle avait difficile, que ses mots allaient être censurés en contrepartie. C'était pour cette raison que le reporter se tenait au-dessus des murs du fort à observer et attendre que les pantins de l'histoire jouent leurs rôles. Il n'était pas seul. Pour l'occasion, le journal avait embauché un "bodyguard".

Pour le coup, le journaliste avait eu son mot à dire. Enfin, sur les termes du contrat qui liait les deux hommes, mais pas sur l'autre homme. La transaction était simple. Le mercenaire pour recevoir ses gages devant garantir la sécurité de Liberta, du départ du journal à la parution de l'article. Cette exigence était passée comme une lettre à la poste au regard des autres qu'avait le journaliste. L'objectif derrière cette clause était de faire fuir les candidats autres que ceux de Baram. Néanmoins, elle n'avait pas été suffisamment restrictive et notre jeune homme s'était retrouvé affublé de ce qui se faisait de pire dans le genre, Jack Rascin et son saucisson sur patte. Les deux se connaissaient d'un combat d'arène. Enfin, Kuro connaissait le mercenaire et ses capacités, mais le mercenaire faisait face au journaliste. C'était un homme froid, sans expression, chauve et d'une quarantaine d'années. La magie de transformation avait quelques avantages bien qu'elle ne changeât pas l'odeur ni la voix. Pour savoir comment se déroulèrent la rencontre et le voyage des deux hommes, il faut acheter la suite des Mémoires de Clark Luthor. Oui, à ce stade, il n'était toujours pas certain que Jack savait écrire.


Gehenna'sTour : :
 


Dernière édition par Kazuki Kuro le Dim 28 Juin - 21:54, édité 1 fois
Jack Rascin
Mercenaire SolitaireMercenaire Solitaire

avatar

Messages : 87
Date d'inscription : 06/03/2013
Âge : 22
Magie / Malédiction / CS : Beast Speak

- Caractéristiques du Mage -
P.M.: 1.590
Statut: Mercenaire de Rang C
Renommée : Mercenaire de Campagne
MessageSujet: Re: [Couverture Event ] Gehenna Island, ce qui s'est passé (Jack et Kuro) !   Ven 26 Juin - 16:21
Mes biens chers frères, mes biens chères soeurs, mes biens chers moucons, Le Jack, il est pas content: y'a un bottage de cul géant à Gehenna et on l'a pas convié à la petite sauterie. Bon, pour ces petites soubrettes de runos j'comprends, ils sont pas habitué à voir un Homme, un vrai, un poilu, alors j'risquerais de leur faire mouiller le tanga, mais pour les autres, j'comprends pas: on m'avait dit que chez les baros, y'avait des vrais, des mecs de l'époque tavu, qu'i'faisaient partie de ceux qu'on des bolocks. Bah on m'avait menti. Alors que faire? Rester se lamenter au bar du coin avec une bière et se dire que cogner de l'ivrogne et de la petite frappe c'n'est pas si mal? NON! Car quand on est un génie comme Jack, on trouve une solution, une solution classe.

Du coup, j'ai cherché, j'suis allé voir un recruteur runos, mais il m'a saoulé, pas comme j'aurais voulu qu'il le fasse qui plus est, bref, j'l'ai plié en deux. Lui et sa table. Enfin, la table, c'est grâce à son crâne. Après, j'suis allé dans les bas fonds, les vrais, ceux où avec vingt pièces, t'as un toit, une pinte et un trou, j'ai fouinardé le représentant de Baram, le con m'a pris pour une fiotte, il est venu avec ses copains, mais j'avais Tommy. Bref, des fractures ouvertes, du sang et des "CRACK". J'ai du m'rendre à l'évidence, ce sera pas avec ses p'tites tapettes des champs qu'j'irais participer à la fête, j'allais devoir y aller par moi même, après tout, j'suis LE Jack et LE Jack est génial. Oui ça n'a rien à voir mais j'pense qu'c'est important d'le rappeler au cas où, on sait jamais, hein.

Donc, j'ai fait une première approche, une approche maritime de type natationiste, avec ma batte et mon Tommy comme seuls alliés. Bon vu qu'j'étais pas en grande forme, j'ai dû m’arrêter en chemin. Ensuite, j'ai tenté d'contracter AUE (Accord unilatéral d'emprunt) avec une clause de dédouanement en cas d'non restitution pour cause de destruction de l'objet, ça s'est plutôt bien passé jusqu'à ce que je m'rende compte que la caravelle avait pas la navigation assistée et qu'elle coule, putain d'bateau d'pêcheurs d'mes deux. Pour finir j'ai tenté d'y aller en embarquant dans le Grimoire Ship en mode ninja guerrier, mais je l'ai pas trouvé. Résultat des courses, j'ai fini dans une auberge, à boire d'la gnôle et à griller des cibiches, comme souvent.

J'les enchaînais à une vitesse olympique, comme d'hab, pour oublier qu'j'étais comme un neurone dans ton crâne: pas à ma place. J'les enchaînais tellement vite que les serveurs devaient s'relayer pour tenir la cadence, bande d'lopettes, sur le zinc les verres vidés s'empilaient en silence, les autres clients m'miraient avec méfiance, un homme pressé est rentré avec dans sa main une hanse, on s'est retourner et on a maté cette nuisance, il a collé au tableau des affiche....ances? Bon, bah les couilles, finis les rimes en "ance". Donc c'batard, car vu sa gueule sa mère d'vait être un troll et son père a dû s'casser après s'être délesté, il posait des annonces, les missions toussa toussa quoi. Dans l'lot j'en ai vu une où y'avait marqué Gehenna, j'y suis allé, boutanche en main car y'avait plus de verres, je l'ai pris et je m'suis cassé.

Après, c'est maintenant, enfin plus ou moins. Du coup, maintenant, ou après, comme vous voulez, j'suis avec Roger la roulotte, il parait qu'il a un autre nom le gusse en fauteuil mais Roro ça lui va bien, on va pas s'faire chier à donner un vrai nom aux personnages secondaires. Donc Roro la rourou, c'est un journaliste dégarni à lunettes avec un bouc et l'visage aussi fripé qu'une tenue SM après dix ans dans un bordel d'la capitale. Le Roro, il veut une escorte, moi, pour faire un papier dont tout l'monde ou presque va s'branler sur la bataille. En gros, mon rôle, c'est d'balader un vioc handicapé sur un champ de bataille pour qu'il puisse écrire des merdes sur lesquelles ses confrères pourront s'palucher, en gros. Heureusement, j'ai ramené des chaînes. D'où je les sors? Je suis Jack. Comment ça c'est une facilité scénaristique? Non, enfin oui, mais je suis Jack donc ça passe. ? J'accroche les chaînes, qui sont dorés car on a la classe, à la rourou puis je force Tommy à mettre un harnais et j' rattache le tout. Oui, j'risque d'avoir la PETA sur le dos, mais l'moucon aime ça en fait, j'vous jure, regardez, il m'dit qu'il va m'buter, si c'pas d'l'amour ça, qu'est ce que c'est! Je m'agrippe aux poignées du siège et j'pose les pieds sur les rebords métalliques.

-Vas y Tom', envoie la sauuuuuuuuuce! Tu vas voir Roro, ça va être sympa de traverser le champ de bataille comme ça!

On est parti pour la castagne. Au final, le Jack va bien participer à ce festival du bottage de cul !

[Couverture Event ] Gehenna Island, ce qui s'est passé (Jack et Kuro) !

Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Fairy Tail RPG : Fiore no Oukoku :: 
 :: Mer de Désespérance :: Gehenna Island
-