Fermer le menu
Ouvrir le menu

Navigation














Partagez | 

 Rencontre entre un assassin et un chevalier [pv Merwyn]

AuteurMessage
Kenta Hoshi
Modo / Justice's FlameModo / Justice's Flame

avatar

Messages : 427
Date d'inscription : 01/09/2013
Âge : 18
Guilde : Mage du Conseil
Magie / Malédiction / CS : Magie du feu
Magie / CS Secondaire : Trace

- Caractéristiques du Mage -
P.M.: 4.500
Statut: Mage de Rang S
Renommée : Mage Réputé
MessageSujet: Rencontre entre un assassin et un chevalier [pv Merwyn]   Dim 19 Avr - 23:44
Le besoin de m'isoler devenait de plus en plus fréquent. La présence permanente de soldats au service du Conseil m'irritait. J'en faisais parti aussi de ces soldats, sauf que j'avais conscience qu'on prenait le mauvais chemin. Aucun système hierarchisé ne permettrait à la justice de prospérer. Et pourtant, c'est ce système qui permet le maintient de l'ordre. En somme, il faudrait choisir entre l'ordre et la justice ? La justice ne sert à rien dans un monde désordonné, c'est pourquoi il vaut mieux prôner l'ordre, en dépit de la justice. Cependant, est-ce que l'ordre peut-il vraiment exister sans justice ? Un terrible débat philosophique se déroulait ainsi dans ma tête depuis la fin de la battaille de Gehenna Island. Je haïssais ce genre de dilemme. Choisir entre ses différentes valeurs. C'était absurde ! N'y avait-il aucune autre alternative ?

C'est en songeant à d'éventuelles solutions que je m'étais guidé loin de la caserne pour aller m'entraîner. Ma destination fut la forêt, la seule de notre région, celle à l'extrême est de Fiore. Je pris le train jusqu'à Magnolia, d'où je descendis pour finir à pied. Je ne m'enfonçai pas trop. J'avais tout de même envie de pouvoir retrouver mon chemin. Le traumatisme de la jungle de Guatamalta me guettait encore... La peur de se retrouver dans un lieu où il n'y aucun moyen de se repérer me tenaillait à chaque fois que je sortais d'un milieu urbain. En bref, j'entendais encore les bruits de la grande ville au loin lorsque je décidai de m'arrêter. Le choix de mon entraînement fut rapide : j'avais besoin d'être concentré, de faire le vide dans ma tête (bien qu'elle ne soit pas forcément bien pleine), d'oublier les événements de Gehenna... Le sang, les morts, la justice, la désolation... J'allais faire de la magie.

J'avais toujours privilégié la maîtrise des armes à celle des arcanes. Et pour cause, j'avais été formé dans une caserne de mercenaires. Pas facile de se faire un nom quand vous ne savez pas maniez l'épée dans un groupe de bretteurs... Quoique la magie me donnait un côté particulier. Si j'avais décidé de l'apprendre, c'était par curiosité. Désormais, si je souhaitais la perfectionner, c'était davantage à cause d'une nécessité de puissance. Effectivement, je me disais de plus en plus que, plus un homme est fort, plus il est influent et plus ses choix influent sur la vie des autres. En d'autres termes, plus j'étais fort, moins de personnes mourraient inutilement. Ce n'était pas encore la réponse à mes questionnements, mais c'était un début.

Ainsi, je manipulai ma magie durant un long moment sous la forme d'exercices plus ou moins ardus. Mon ultime ennemi était la précision. Vous me direz, quand on a du feu, qu'on soit préci ou non, ça fait boum et ça brûle tout ? Bah vous avez raison. Sauf que comme je l'ai déjà dit, j'étais là pour me vider la tête, alors plus une tâche était compliquée, plus ça m'était favorable. En plus, si un jour j'en avais besoin, ça pourrait me servir, qui sait... C'est comme ça que je brûlai des feuilles mortes jetés en l'air en brûlant que l'intérieur. Ou du moins, ce que j'essayais de faire, car la plupart du temps, le résultat se résumait à un mot : cendre.

Les sons de Magnolia qui me parvenaient ne me dérangeaient pas plus que ça. Les mercenaires sont loins d'être les entraîneurs les plus silencieux qui soient, si vous voyez ce que je veux dire. J'avais l'habitude. C'est pourquoi je ne fis même pas attention à la présence qui s'approchait de moi...

Spoiler:
 
Merwyn Ikari

avatar

Messages : 33
Date d'inscription : 25/05/2015
Âge : 22
Guilde : Hungry Wolves
Magie / Malédiction / CS : Beast Speak
Magie / CS Secondaire : Aura

- Caractéristiques du Mage -
P.M.: 2.800
Statut: Mercenaire de Rang B
Renommée : Mercenaire Itinérante
MessageSujet: Re: Rencontre entre un assassin et un chevalier [pv Merwyn]   Ven 3 Juil - 0:30
Rencontre entre un assassin et un chevalier
Merwyn & Kenta

Magnolia

Cela faisait déjà plusieurs jours que la terrible bataille de Gehenna Island était terminée. Bataille à laquelle Merwyn n'était pas intervenue, par simple choix. Si elle y avait participé, elle savait très bien qu'elle aurait pu se ranger du côté des mages noirs, que ce soit à cause des mensonges du Conseil ou bien pour avoir la tête de Lightbringer. Autrement dit, ne pas y participer avait permis de refréner ses instincts sauvages. Tout du moins, pour l'instant.

Merwyn, actuellement accompagnée de sa fidèle partenaire Dorothy était donc à Magnolia, la ville qui portait les fières couleurs de Fairy Tail. En fait, si elle était là, c'était pour quelque chose de bien particulier. Après tout, elle souhaitait devenir plus forte, bien plus forte qu'elle ne l'était actuellement. C'était donc logique qu'elle se rapproche de la Guilde contenant les plus puissants mages du pays. Et puis qui sait, peut-être y ferait-elle une rencontre intéressante ?

Alors que la Mercenaire se promenait dans les rues de la ville, son sabre à sa ceinture, elle vit quelque chose d'assez atypique. Un jeune garçon qui devait avoir son âge environ, portant une armure de chevalier mais qui avait également des cheveux bleus. De plus, il semblait avoir une puissance non négligeable, presque autant qu'elle, en fait. Reconnaissant cette signature, cet homme devait maîtriser la magie du feu. Très intéressant.

Le suivant discrètement, elle le fila donc pendant quelques minutes avant qu'il n'arrive à un terrain vague, où il n'y avait pas âme qui vive. Seuls, elle se contenta de l'observer pendant quelque temps. Le jeune garçon semblait s’exerçait à sa magie et semblait essayer de nouvelles choses. Décidément, elle n'allait pas s'ennuyer avec lui. Décidant de faire quelques pas, elle relâcha alors légèrement sa soif de sang avec un sourire, la main sur le pommeau de son arme. De plus, Dorothy, légèrement tremblante trottinait derrière elle. Le mage s'arrêta alors, semblant légèrement surpris. C'est alors que, droite et fière, Merwyn s'adressa à ce dernier avec un grand sourire.

- Eh bien chevalier, vous mettez beaucoup d'ardeur à la tâche, de ce que j'en vois. Peut-être que je pourrais vous prêter assistance ?

Merwyn était sûre d'elle en parlant. On voyait bien qu'elle avait totalement confiance en ses capacités. D'ailleurs, elle avait légèrement appuyé ses derniers mots. Comme pour lui faire une proposition des plus alléchantes...

- Je me nomme Merwyn Ikari, Mercenaire d'Hungry Wolves et voici mon compagnon de route, Dorothy... alors chevalier ?

Tout en parlant, Merwyn venait de se mettre en position de Iai, prête à dégainer. Elle espérait sincèrement que son interlocuteur soit partant pour un combat.

►Futur affrontement ?
Code by AMIANTE


Dernière édition par Merwyn Ikari le Ven 31 Juil - 17:30, édité 1 fois
Kenta Hoshi
Modo / Justice's FlameModo / Justice's Flame

avatar

Messages : 427
Date d'inscription : 01/09/2013
Âge : 18
Guilde : Mage du Conseil
Magie / Malédiction / CS : Magie du feu
Magie / CS Secondaire : Trace

- Caractéristiques du Mage -
P.M.: 4.500
Statut: Mage de Rang S
Renommée : Mage Réputé
MessageSujet: Re: Rencontre entre un assassin et un chevalier [pv Merwyn]   Ven 3 Juil - 14:32
Je ne remarquai la présence féminine que lorsqu'elle décida d'ouvrir le dialogue. J'étais surpris, sans vraiment l'être. M'éloigner de la réalité m'arrivait si souvent que ça ne me surprenait plus vraiment que ce soit quelqu'un qui me réveille. Je regardai la fille qui venait de me parler. Elle avait remarqué que je m'entraînais et me demander donc si j'avais besoin d'aide, tout en ayant la main sur son arme. Elle savait se battre, donc. Bien, l'escrime était mon style de combat de prédilection. En fait, je n'avais pas encore accepter, j'allais attendre qu'on se présente, mais si ses intentions étaient mauvaises, elle n'aurait eu aucun problème à m'en causer lorsque je n'avais pas encore remarquer sa présence.

Elle se présenta comme prévu : Merwyn Ikari. Ce qui me dérangea nettement plus, c'était l'affiliation à sa guilde. Hungry Wolves était une guilde que je préférais éviter. Il s'agissait peut-être de serviteurs de l'ordre, de la justice, mais c'était aussi des meurtriers. Certes, il faut parfois ôter certaines vies, je ne dirais pas le contraire alors que j'ai tué un certain nombre de personnes très récemment. Mince, j'y pensais à nouveau... Je devais oublier la bataille de Gehenna ! Bref, j'étais pas très embalé de m'entraîner contre un loup affamé. Son compagnon de route était un Sorcelin se nommant Dorothy. Bien sûr, tout le monde se balade avec un Sorcelin... Les loups affamés étaient bizarres, de toute façon. La dernière que je m'étais battu avec l'un d'entre eux, c'était au Domus Flau. Ce genre de personne n'est pas commune et je doutais qu'il y ait des exceptions. Pour devenir un membre de Hungry Wolves, il fallait en avoir envie.

Kenta Hoshi, écuyer runique de Mac Anu.

En soit, sa proposition était une question rhétorique. Elle ne me proposait pas d'assistance. Elle m'imposait un duel. Vexer un loup affamé ? Je n'étais pas fou à ce point. D'ailleurs, c'était plus un duel qu'un entraînement, quand il s'agissait d'une assassine. Et puis sa façon de me parler, de m'appeler chevalier... Je n'aimais pas. Ce n'était pas le fait que je sois un écuyer et pas un chevalier, car tout l'ordre runique était aussi désigné par le terme de chevalerie runique, donc qu'on m'appelle chevalier ou écuyer m'importait peu. C'était davantage une façon d'opposer nos deux castes. Elle était au service du roi, j'étais au service du Conseil. On était rivaux non pas pour nos idéaux, mais par les moyens mis en oeuvres pour les réaliser...

Me donnez-vous vraiment le choix, assassin ?

Problème suivant : comment j'allais me battre. Elle avait dit qu'elle était mercenaire. De plus, un Sorcelin l'accompagnait. Ma défaite était la sortie la plus probable. Mais bon, ne jamais vendre la peau de l'ours avant de l'avoir tué. J'allais me battre. La question, c'était comment. À Mac Anu, il n'y avait que ça, des mercenaires, alors j'avais l'habitude de l'entraîner contre des soldats qui ne maîtrisaient pas la magie mais qui pouvaient faire des choses géniales une fois qu'ils avaient une arme dans les mains. Le fait que Merwyn ait déjà sa main posée sur son arme signifiait qu'elle préparait quelque chose...

Épée ardente !


Avais-je dis en sortant ma lame de mon fourreau, tout en me mettant en garde. Les flammes recouvrirent mon épée. On était en forêt, donc j'allais devoir utiliser la magie avec parcimonie. Pour mettre toutes les chances de mon côté, il fallait bien que je me donne des avantages. Mon arme avait été améliorée pour subir tout et n'importe quoi, mqis surtout ma magie. Ce n'était pas le cas de toutes les armes. En revanche, je ne me faisais pas trop d'illusions : il s'agissait d'un mercenaire. De Hungry Wolves, qui plus est. Il y avait peu de chance que je parvienne à détruire son arme en l'exposant à la mienne.

Quand vous voulez, mademoiselle.
Merwyn Ikari

avatar

Messages : 33
Date d'inscription : 25/05/2015
Âge : 22
Guilde : Hungry Wolves
Magie / Malédiction / CS : Beast Speak
Magie / CS Secondaire : Aura

- Caractéristiques du Mage -
P.M.: 2.800
Statut: Mercenaire de Rang B
Renommée : Mercenaire Itinérante
MessageSujet: Re: Rencontre entre un assassin et un chevalier [pv Merwyn]   Dim 5 Juil - 19:48
Rencontre entre un assassin et un chevalier
Merwyn & Kenta

Chevalier contre Assassin

Kenta Hoshi, écuyer runique de Mac Anu.

L'assassine avait donc vu juste, il s'agissait bien d'un Chevalier. Un écuyer, plus précisément. Intéressant, vraiment, c'était une rencontre intéressante. La dualité présente entre les deux protagonistes était parfaitement visible. L'un était Chevalier, l'autre Assassin. L'un utilisait l'épée, l'autre le sabre. S'ils semblaient similaires de loin, il n'en était en fait rien. Ils étaient même opposés, en fait. Surtout à cause du fait que même s'ils combattaient tous les deux pour la justice, leur patron n'était pas le même. Et surtout, il y avait une différence fondamentale. Une différence qu'elle allait sans doute lui enseigner, durant cette journée, mais pour l'heure...

En tout cas, il ne semblait pas particulièrement content. En même temps, les sous-entendus de Merwyn étaient on ne peut plus clairs, surtout lorsqu'elle avait appuyé sur le mot de Chevalier. En fait, elle trouvait ça ridicule, elle trouvait cette caste ridicule, vide de sens. Un titre qu'elle détestait au plus haut point.

Me donnez-vous vraiment le choix, assassin ?

Un léger sourire se dessina sur le visage de Merwyn. En effet, il résumait plus ou moins ce qu'elle était. Une assassine, une meurtrière. Tuer de la dérangeait pas, elle l'avait déjà fait plusieurs fois durant sa courte vie. Enfin, au moins, ce Kenta semblait intéressant à première vue, il n'avait pas froid aux yeux, était intelligent et semblait dire le fond de sa pensée. Le genre de qualité que Merwyn appréciait beaucoup chez les autres.

C'est alors que dégainant son épée, Kenta enflamma cette dernière d'un sort. Elle devait sans doute résister à la magie. Intéressant. Normalement, Merwyn devait en avoir une également, mais le forgeron s'en occupant mettait énormément de temps afin de parfaire les ouvrages de sa création. Quelle plaie, elle devrait donc faire attention à limiter les contacts lame contre lame. Que faire ? Attendre ou prendre l’initiative ? C'est son adversaire qui fit son choix.

Quand vous voulez, mademoiselle.


Donc elle pouvait lancer le premier assaut ? Très intéressant. Maintenant, comment aborder cet homme au pouvoir du feu ? C'était un magicien, il fallait donc limiter son champ d'action. Voyons voir, ils se trouvaient dans une forêt, donc...

- Rain, Dorothy !

Et tandis que la créature qui l'accompagnait s'exécuta, convoquant alors une multitude de boules de feu, Merwyn dégaina son sabre dans un puissant Iai. Oui, elle voulait limiter les manœuvres de son adversaire en utilisant elle-même le feu. Ainsi, si Kenta utilisait également ses sorts destructeurs, il n'y aurait pratiquement aucune chance que la forêt ne s'en sorte. Et elle savait qu'un chevalier ne pouvait se le permettre. C'était lâche, peut-être, mais c'était juste une technique comme une autre...

Après l'impact, un nuage de poussière se leva, empêcha ainsi Merwyn de savoir si son attaque avait atteint son but ou non. Cependant, elle avait très vite rengainé son sabre, afin qu'il puisse de nouveau vivre. En plus, ça empêcherait Kenta de correctement évaluer son allonge, s'il le souhaitait.

- Nos méthodes sont différentes, Chevalier. Si pour toi, il s'agit d'un combat, me concernant, c'est un assassinat. Ne me confond donc pas avec les poupées de mercenaires que tu peux avoir à ta caserne.

Oui, un assassinat. Autrement dit, elle ne cherchait pas une épreuve de force, elle voulait simplement gagner. Oui, elle n'avait pas besoin de combattre réellement pour gagner cet affrontement. Après tout, l'art du combat et l'art de tuer étaient diamétralement opposés.

- Qu'est-ce que la justice, Chevalier ?

►Questionnement
Code by AMIANTE


Dernière édition par Merwyn Ikari le Ven 31 Juil - 17:28, édité 2 fois
Kenta Hoshi
Modo / Justice's FlameModo / Justice's Flame

avatar

Messages : 427
Date d'inscription : 01/09/2013
Âge : 18
Guilde : Mage du Conseil
Magie / Malédiction / CS : Magie du feu
Magie / CS Secondaire : Trace

- Caractéristiques du Mage -
P.M.: 4.500
Statut: Mage de Rang S
Renommée : Mage Réputé
MessageSujet: Re: Rencontre entre un assassin et un chevalier [pv Merwyn]   Lun 6 Juil - 23:53
Immédiatement après avoir reçu mon feu vert, Merwyn lança son assaut. Je savais les loups affamés très fourbes, par réputation, mais aussi parce que j'en avais déjà affronté un. Aussi, je ne fus pas très étonné que sa morale ne l'empêcha pas de faire ce qu'il y avait de plus vicieux dans notre environnement : l'incendie. En effet, le Sorcelin qui accompagnait l'assassin maîtrisait une magie semblable au feu, créant des flammes pourpres, des flammes qui avaient pris la forme de boules de feu pour m'attaquer. J'avais beau me remuer les méninges, je ne voyais pas quoi faire pour éviter l'incendie. Combattre le feu par le feu, c'était un proverbe que j'appréciais beaucoup en temps normal. En revanche, je voyais mal comment un mage de feu pouvait empêcher des flammes de se propager, puisque c'était son objectif... Le mur de flammes, pourtant, n'était que le premier problème d'une longue série.

Je fis un bond en arrière, le plus long possible. Ainsi, les boules de feu s'écrasèrent sur une zone vide. Ce qui n'était sans danger pour moi, puisque les retours de flammes ainsi que le souffle de l'explosion me brûlèrent les avant-bras avant de me déstabiliser. Je ne le savais pas encore, mais une attaque encore plus destructrice allait surgir de la poussière formée par la première offensive. Je mis un pied derrière moi par réflèxe, pour récupérer mon équilibre et cela me sauva probablement : au même instant, je vis la lame d'énergie de mon adversaire surgir. Aux grands maux les grands remèdes, comme on dit. Grâce à l'appui que je venais de me faire, j'aurais peut-être une chance de bloquer l'énergie.

Je détachai ma main gauche de mon arme pour tourner la protection metallique de mes mitaines en direction de l'attaque. Bien sûr, ça n'allait pas suffir. Il n'allait pas me servir de bouclier contre mon adversaire, mais contre moi-même. Alors que l'énergie allait me découper, je donnai un coup d'épée enflammée du plat de la lame de sorte à ce qu'il soit perpendiculaire à l'attaque. Les deux lames s'entrechoquèrent et la mienne fut renvoyée en arrière, comme je m'en étais douté. Mon gantelet bloqua mon épée, mais il était au contact des flammes. Si la position perdurait, j'allais gravement me brûler la main. Heureusement, grâce à l'opposition des deux forces, l'énergie se dispersa en explosion, soulevant une nouvelle vague de poussière.

D'un geste rapide de la main, je jetai mon gantelet gauche, fumant. Ma main avait quelques brûlures, mais rien qui ne pouvait être soigner rapidement. Je n'avais sans doute pas imaginer ça comme premier échange... Merwyn n'y était pas allée de main morte !

Alors que nous étions toujours invisibles aux yeux de l'autre, séparés du nuage de poussière, elle m'avoua qu'elle ne considérait pas notre entrenement comme un combat, mais comme un assassinat. Je ris légérement, en faisant sautiller mes épaules. Comme si je ne le savais pas ? On ne s'entraîne pas avec un assassin. Surtout lorsqu'on est comme moi, méfiant de tout et de rien. Je savais déjà que devais me méfier de chacun de ses gestes, de chacune de ses paroles, de chacun de ses mouvements... Car je ne pouvais pas lui faire confiance en terme de fair-play. Non, je ne la confondais pas avec les autres mercenaires. Les loups affamés sont à part. Pas plus forts, mais différents.

La suite me choqua, en revanche. Lisait-elle dans les pensées ? Merwyn me demandait ce qu'était la justice. En d'autres termes, ce qu'était ma vision de la justice. Je ne savais pas quoi lui répondre, dans l'immédiat, car la justice était selon moi un ensemble de valeurs. Au bout de quelques secondes, je trouvai des mots plus simples :

La justice ? Eh bien... Ce n'est ni plus ni moins qu'un mensonge.


Ça résumait tellement bien mes pensées que j'en fus moi-même étonné. Mais bon, l'heure était à la contre-attaque. Qu'est-ce qui me disait que, derrière le rideau de fumée, mon adversaire ne gagnait pas du temps ? Je jetai un oeil à la forêt. *Ça repousse*.

Déflagration !


Un torrent de flamme s'échappa de ma main gauche, dont l'objectif était de frapper une cible que je ne voyais pas. Cependant, je ne m'inquiétais pas tellement, d'après sa voix et les bruits, il y avait peu de chance que Merwyn ait pu sortir du rayon d'action de mes flammes. Cependant, pour parer à tout éventualité, car dès que mon attaque serait achevée, plus rien ne nous rendrait invisibles aux yeux de l'autre, je fléchis les genoux en me mettant en garde.
Merwyn Ikari

avatar

Messages : 33
Date d'inscription : 25/05/2015
Âge : 22
Guilde : Hungry Wolves
Magie / Malédiction / CS : Beast Speak
Magie / CS Secondaire : Aura

- Caractéristiques du Mage -
P.M.: 2.800
Statut: Mercenaire de Rang B
Renommée : Mercenaire Itinérante
MessageSujet: Re: Rencontre entre un assassin et un chevalier [pv Merwyn]   Ven 24 Juil - 13:58
Rencontre entre un assassin et un chevalier
Merwyn & Kenta

Chevalier contre Assassin

Alors qu'elle venait de conclure son assaut, la louve décida de questionner Kenta sur son rapport à la justice. Cette question avait en vérité deux objectifs simples : le déstabiliser et la curiosité. En effet, Merwyn était réellement curieuse, elle se demandait vraiment ce que pouvait penser un chevalier des récents événements, à Gehenna. Décidément, même s'il ne le montrait pas, le Conseil de la Magie était aussi fourbe que les Loups. Et les loups déguisés en agneaux, c'était bien ce que Merwyn considérait comme étant les plus dangereux.

C'est alors qu'elle entendit un léger rire qui venait du nuage de poussière. C'était Kenta, son adversaire. Ce n'était à priori pas un rire moqueur et la jeune fille prit donc la peine d'écouter bien attentivement sa réponse.

La justice ? Eh bien... Ce n'est ni plus ni moins qu'un mensonge.

Un mensonge hein ? C'était étonnant, car Merwyn pensait exactement la même chose que ce magicien. Oui, la justice n'existait pas, même les notions de bien et de mal étaient factices et n'avaient que pour but de servir les intérêts des puissants. Tout le monde aimait la justice, tout le monde se ralliait à ceux se battant pour la justice. Autrement dit, le premier camp qui parlait de la justice de façon crédible gagnait la plupart du temps.

C'est alors que son adversaire, criant le nom de son attaque, un tic verbal que Merwyn ne comprenait d'ailleurs pas, fit apparaître un énorme torrent de flammes qui se dirigea à grande vitesse vers la Mercenaire. Tss, elle ne pouvait pas l'éviter, dans ce cas...

Prenant dans ses mains l'un de ses couteaux, elle décida d'utiliser Samidare afin de contrer l'attaque. Malheureusement, la différence de puissance n'était pas tellement grande entre les deux protagonistes et la demoiselle fut légèrement brûlée. Quelle plaie. Néanmoins, il arriva quelque chose auquel elle n'avait pas pensé : les flammes se dispersèrent et atteignirent un arbre qui commença à brûler, tandis que le nuage de poussière tombait.

- Dorothy !

Ne décidant de pas prendre de risques, Merwyn utilisa le Iai de façon horizontale, afin de trancher le tronc d'arbre qui prenait feu pendant que son Sorcelin utilisa ses capacités afin de le réduire en cendres. Cette manœuvre avait eu le mérite de ne pas causer d'incendie. Décidant de rengainer sa lame, Merwyn laissa alors échapper un soupire de lassitude.

- Tss, c'est trop dangereux. Je ne suis pas capable de te mettre hors service sans risquer de causer un incendie.

Merwyn était beaucoup plus calme désormais. Elle n'était pas amicale, mais au moins, son attitude montrait qu'elle laissait tomber le combat. Après tout, si elle causait elle-même un incendie, elle finirait par se faire traquer par ses propres partenaires, une perspective fort peu réjouissante.

Décidant de s'asseoir sur un tronc d'arbre qui traînait par là, elle prit alors une brindille qu'elle se mit dans la bouche. Quant à Dorothy, elle se cachait derrière sa maîtresse. Après tout, quand elle n'était pas en situation de combat, la Sorcelin était très timide et peureuse.

- Pourquoi mettre ta force au service de ces pourris, alors ? Tu recherches la gloire ? Il y a bien des méthodes pour traquer les criminels. Enfin, j'dis ça mais tu dois surtout avoir les chocottes.

► Fin prématurée
Code by AMIANTE


Dernière édition par Merwyn Ikari le Ven 31 Juil - 17:26, édité 1 fois
Kenta Hoshi
Modo / Justice's FlameModo / Justice's Flame

avatar

Messages : 427
Date d'inscription : 01/09/2013
Âge : 18
Guilde : Mage du Conseil
Magie / Malédiction / CS : Magie du feu
Magie / CS Secondaire : Trace

- Caractéristiques du Mage -
P.M.: 4.500
Statut: Mage de Rang S
Renommée : Mage Réputé
MessageSujet: Re: Rencontre entre un assassin et un chevalier [pv Merwyn]   Jeu 30 Juil - 1:58
Je m'attendais à beaucoup de choses, mais certainement pas à ce qu'elle avorte le combat. Certes, elle ne le fit pas immédiatement, mais tout de même... Elle avait repoussé mon torrent de flamme avec une technique que je n'avais pas vu, mais toujours est-il qu'une flammèche atteignit un arbre et l'embrasa. Avec un sang-froid dont j'aurais été incapable (ce qui était peut-être la différence entre un assassin et un soldat, finalement...), elle trancha l'arbre et accéléra sa combustion, avec l'aide de son Sorcelin.

Suite à ça, elle me fit comprendre que le combat était terminé. Enfin, l'assassinat. Ses paroles me firent tilté : j'aurais aimé dire pareil, c'est-à-dire la battre sans causer d'incendie. Mais bon... J'avais causé un incendie et je ne l'avais pas battue. De quoi en mettre un coup à mon amour-propre ! Elle s'assit sur un tronc d'arbre et je la suivis, avec un peu de méfiance malgré son attitude nettement plus calme.

Quand elle reprit la parole, ce fut pour rebondir sur ma précédente réponse, me demandant alors pourquoi je me battais pour le Conseil Magique, dont elle qualifia les membres de pourris. Puis elle souleva le fait qu'il y ait d'autres manières, plus efficaces, de se battre pour la pseudo-justice, ce qui sous-entendait Hungry Wolves, avant de me provoquer en me disant que j'avais peur d'agir de mon propre chef. J'avais beaucoup de choses à dire sur tous ces sujets... En fait, j'y avais déjà réfléchi, lorsque j'étais à Gehenna, lorsque les choix du Conseil avait remis en doute toutes mes convictions. J'avais conclu que me séparer de l'ordre runique me permettrait d'être plus efficace dans "ma" justice. Mais, avec du recul, j'avais une opinion différente.

La justice n'est pas unique. Il en existe une pour chaque individu. C'est ce qui l'empêche de régner. Le Conseil est là pour rassembler ces individus dont la justice présente des similitudes, tout comme Hungry Wolves et Crime Sorciere, afin qu'ils se battent sous une seule bannière. Ainsi, ils permettent de mettre en place une justice globale. Malheureusement, c'est sans compter les valeurs, qui est le même problème qu'avec les deux guildes que j'ai énoncé plus tôt. Ce sont les petites différences entre chaque justice. Le Conseil Magique se concentre sur des règles précises et une justice qui se veut intransigeante. Hungry Wolves regroupe des assassins qui tuent les mages noirs, de même que Crime Sorciere d'une certaine façon. Ainsi, le Conseil Magique est plus proche de mes idéaux que n'importe quel autre groupe. Par cette déduction, je fis le choix de rester dans l'ordre runique, mais pour quelle raison encore, qu'en savais-je ? Le Conseil Magique était malheureusement irremplaçable ; une guilde d'assassins ou de mages noirs reptentis ne pouvait pas remplir le rôle du Conseil. Il fallait donc le modifier. Je m'arrêtai là car je ne voulais pas imaginer des choses invraisemblables, comme devenir Conseiller...

C'est une excellente question à laquelle je ne répondrais pas parce que je n'ai aucune réponse à donner, pour le moment.

J'avais été direct, mais je voulais changer de sujet aussi. J'espèrais que mon agacement ait été percu par Merwyn. Après tout, j'étais venu ici pour me changer les idées, pas pour en parler... À chacune de ses questions, elle appuyait là où ça faisait mal, alors peut-être qu'en changeant de sujet... Mais quel sujet ? Je regardai autour de moi : quitte à parler du beau temps et de la pluie, je préférais. Je vis le Sorcelin, qui évitait mon regard.

Dis, le Sorcelin qui t'accompagne, Dorothy je crois... Il sait faire quoi en termes de magie ? Je veux dire... On raconte beaucoup de choses à leur sujet et c'est la première fois que j'en vois un.

Spoiler:
 
Merwyn Ikari

avatar

Messages : 33
Date d'inscription : 25/05/2015
Âge : 22
Guilde : Hungry Wolves
Magie / Malédiction / CS : Beast Speak
Magie / CS Secondaire : Aura

- Caractéristiques du Mage -
P.M.: 2.800
Statut: Mercenaire de Rang B
Renommée : Mercenaire Itinérante
MessageSujet: Re: Rencontre entre un assassin et un chevalier [pv Merwyn]   Ven 31 Juil - 17:23
Rencontre entre un assassin et un chevalier
Merwyn & Kenta

Analyse

Merwyn était un peu déçue de l'issue de cet affrontement. En même temps, son adversaire était de son niveau, l'écart entre eux était clairement risible. Résultat, elle ne pouvait pas gagner ce combat sans mettre le feu partout. C'est bien pour ça qu'elle avait coupé court à ce dernier, après tout, si elle déclenchait un incendie, elle risquait d'avoir de gros problèmes avec Arthur.

En attendant, elle s'était assise et attendait donc que son interlocuteur, qui s'appelait Kenta réponde à sa question. Elle ne comprenait pas comment on pouvait servir le Conseil de la Magie, cette organisation hypocrite qui n'obtenait même pas de bons résultats. Ils étaient juste bons à faire le spectacle, rien de plus. Si ça ne tenait qu'à elle, ce dernier n'existerait plus. Au moins à Edolas, il n'y avait pas ce genre d'incompétents.

C'est une excellente question à laquelle je ne répondrais pas parce que je n'ai aucune réponse à donner, pour le moment.

Crétin. Il suivait quelqu'un sans avoir de réponse à fournir. Autrement dit, c'était une vulgaire poupée à la sole de puissances supérieures et il ne réfléchissait même pas sur sa condition. Autant dire que c'était un pion malléable et donc, parfait pour le Conseil. En tout cas, ça ne plaisait pas à Merwyn : quelqu'un d'incapable de décider par lui-même était inutile, pire même, c'était un fardeau.

Ce dernier semblait d'ailleurs légèrement agacé et le faisait bien comprendre, de par le ton qu'il utilisait. D'ailleurs, il ne voulait sans doute pas continuer cette discussion car il prit de nouveau la parole, changeant de sujet.

Dis, le Sorcelin qui t'accompagne, Dorothy je crois... Il sait faire quoi en termes de magie ? Je veux dire... On raconte beaucoup de choses à leur sujet et c'est la première fois que j'en vois un.

Merwyn révisa alors son jugement. En effet, il ne semblait finalement pas avoir la tête pleine d'eau et elle l'examina d'ailleurs plus en détail avant de répondre. Il était grand, musclé et semblait être un battant. Il semblait également avoir quelques notions dans l'art de l'épée, bien qu'il lui soit sans doute inférieur dans ce domaine.

- Tu me sembles être un cran... non, deux en dessous d'un véritable combattant.

Bim. Le franc-parler de Merwyn revenait au galop. Elle disait clairement ce qu'elle pensait, afin de mieux cerner les individus. Et puis, ça lui permettait aussi de mieux jauger le niveau réel des autres. En effet, elle avait une liste totalement absurde de par sa longueur de prérequis que devaient avoir un véritable guerrier. Elle-même ne les réunissaient d'ailleurs pas, manquant de polyvalence et étant trop dépendante de sa partenaire. Il fallait remédier à ça le plus rapidement possible.

- Montre moi ton épée.

Elle ne répondait toujours pas à la question. Néanmoins, on pouvait voir à sa tête qu'elle avait quelque chose en tête. En effet, elle ne dégageait aucune mauvaise intention et n'était pas vraiment curieuse. En fait, elle semblait vouloir vérifier quelque chose. Après un instant de réflexion, il accepta, à condition qu'il la laisse examiner son propre sabre. Au moins, il était prudent. Une fois les lames échangées, Merwyn examina de près l'épée. Son équilibre était très correct, la prise en main simple et confortable. C'était une bonne lame. Cependant, ce qui attira le plus son attention, c'était la lame.De très bonne facture, elle était de qualité supérieur. Au moins, il était prévoyant. Une fois son inspection terminée, ils échangèrent de nouveau les armes, reprenant leur possession.

- Pour répondre à ta question, Dorothy maîtrise naturellement trois magies, comme tous les membres de son espèce. Autant dire qu'elle est une alliée précieuse. Mais la partie qui devrait t'intéresser le plus...

C'est alors que le bâton de Dorothy commença à brûler d'une vive lumière violette. Cependant, ce dernier ne semblait pas souffrir et était dans un parfait état. Comme si les flammes ne l'abîmaient pas. Non, pas comme si.

- Elle maîtrise Trace. Cette magie serait utile à combiner avec celle du feu. En plus ton style de combat semble convenir aux duels, mais dans un combat contre plusieurs adversaires, je suppose que c'est bien plus difficile , non ? C'est pour ça que j'ai une proposition à te faire.

► Proposition ?
Code by AMIANTE
Kenta Hoshi
Modo / Justice's FlameModo / Justice's Flame

avatar

Messages : 427
Date d'inscription : 01/09/2013
Âge : 18
Guilde : Mage du Conseil
Magie / Malédiction / CS : Magie du feu
Magie / CS Secondaire : Trace

- Caractéristiques du Mage -
P.M.: 4.500
Statut: Mage de Rang S
Renommée : Mage Réputé
MessageSujet: Re: Rencontre entre un assassin et un chevalier [pv Merwyn]   Ven 31 Juil - 23:56
Alors que je lui demandai quelque chose vis-à-vis de son Sorcelin, Merwyn répliqua par le fait que je n'étais pas un vrai combattant. Je ne voyais pas le rapport, du moins pas encore, s'il y en avait un. Mais surtout, qu'est-ce qui l'autorisait à me dire ça ? Elle n'avait pas gagné son "assassinat" et, en apparence, ne semblait pas beaucoup plus douée que moi en combat. Concernant l'art de l'épée, ce à quoi elle faisait probablement référence, je ne pouvais rien dire : certes, je maniais bien l'épée (il le faut bien dans une caserne de mercenaires), mais je ne pouvais me comparer à elle, sachant que je ne l'avais pas encore vu utiliser son arme en dehors du moment où elle avait tranché un arbre.

Alors que je m'attendais à avoir une réponse à ma question après cette analyse êtrange de sa part, Merwyn sembla plus pressée de m'en demander une autre : lui laisser voir mon arme. À nouveau, je ne voyais pas le rapport. Toutefois, je ne voyais pas pourquoi j'aurais refusé. J'en étais fier de ma lame, forgée dans ma caserne, Mac Anu, pour résister à mes propres flammes. Ce n'était pourtant pas une raison pour la lui laisser sans rien lui demander. Par là, je voulais dire que je parlais à un assassin. Le laisser me séparer de mon arme ? Plutôt mourir ! Enfin plutôt être assassiné. Je devrais penser à me creuser un trou... Bref, je lui demandai de me laisser son arme le temps qu'elle observe la mienne avec ses yeux de mercenaires. Lorsque j'eus son épée, je ne pus me faire un avis vraiment fiable. Je ne voyais pas de différence concrète entre cette arme et n'importe quelle autre. Je veux dire, dans la catégorie "arme d'assassin". Ceci dit, je n'étais pas spécialisé dans le domaine de l'armement, je laissais ça aux forgerons et aux mercenaires, qui dépendait beaucoup de celui-ci. Nous refîmes l'échange et j'eus enfin la réponse à ma question, qui liait ses deux dernières phrases avec ma question.

Le bâton du Sorcelin se mit à étinceler : des flammes pourpres le recouvrait, comme lorsque je le faisais pour mon épée. Je n'eus pqs besoin que Merwyn me dise de quelle magie il s'agissait, car je la connaissais très bien. Ainsi, Dorothy savait utiliser Trace... Merwyn pensait, à juste titre, que cette magie m'intéresserait, mais ce n'était pas pour les raisons qu'elle avait énoncées. Il y avait un moment, avant les évènements de Gehenna, j'avais décidé de me rendre à la bibliothèque de la magie pour tenter d'apprendre une magie qui me permettrait de me défendre. Effectivement, la magie du feu est dévastatrice lorsqu'il s'agit d'attaquer. Mais lorsqu'il s'agit de se défendre, elle est absente et je m'en remet bien souvent à mon épée, comme pour le duel qui s'était déroulé à l'instant. Mon choix s'était finalement porté sur Trace...

Le mercenaire voulu ensuite enchaîner en me faisant une proposition. Or, d'après le ton qu'elle utilisait et l'éloge de cette magie, il ne pouvait s'agir que d'une chose : m'apprendre Trace. Aussitôt, mes sens se mirent en alerte. C'était un peu trop forcer sur les coïncidences et la gentillesse pour un assassin... Que voulait-elle vraiment ? Il fallait être un peu idiot pour tomber dans le piège, mais la raison de celui-ci me restait inconnu. Et pour le connaître avec les éléments que j'avais, il me faudrait un peu de temps, celui de réfléchir. L'énigme pouvait être simple, je préférais ne pas trop m'avancer. D'ici là, ma vigilance serait décuplée, mais je n'allais tout de même pas refuser : avoir un Sorcelin comme professeur serait une expérience sans aucun doute très intéressante.

Si c'est ce que je crois, avec plaisir. Mais qu'y gagnes-tu ? Qu'est-ce que je te devrai ?


Puis mes pensées se tournèrent vers le Sorcelin. Il ne parlait pas notre langue, mais sans doute Merwyn aurait une solution. Mais, à moins que Dorothy fusse une exception, ce qui n'était pas le cas d'après ses précédentes paroles, elle nous comprenait.
Merwyn Ikari

avatar

Messages : 33
Date d'inscription : 25/05/2015
Âge : 22
Guilde : Hungry Wolves
Magie / Malédiction / CS : Beast Speak
Magie / CS Secondaire : Aura

- Caractéristiques du Mage -
P.M.: 2.800
Statut: Mercenaire de Rang B
Renommée : Mercenaire Itinérante
MessageSujet: Re: Rencontre entre un assassin et un chevalier [pv Merwyn]   Sam 1 Aoû - 0:53
Rencontre entre un assassin et un chevalier
Merwyn & Kenta

Réponse

Merwyn attendait patiemment la réponse de son interlocuteur. En effet, elle venait plus ou moins de lui proposer un apprentissage. Allait-il avoir une fierté mal placée et refuser ou accepterait-il ? Ce n'était pas tous les jours que Merwyn se montrait aussi aimable avec quelqu'un d'autre. Mais ce garçon lui laissait une assez bonne impression et ça serait une expérience assez intéressante à vivre. Après tout, enseigner était bien différent d'apprendre et se retrouver de l'autre côté de la barrière lui serait très profitable, sans nul doute.

C'est alors que son interlocuteur finit par lui répondre. D'ailleurs, elle était agréablement surprise de sa réaction et surtout de la question qu'il soulevait. Après tout, c'était très légitime de se la poser et ça prouvait donc qu'il ne lui faisait pas encore totalement confiance.

Si c'est ce que je crois, avec plaisir. Mais qu'y gagnes-tu ? Qu'est-ce que je te devrai ?


En effet. Pourquoi ce geste de bonté ? Oui, Merwyn avait une idée derrière la tête, c'était évident. Réfléchissant, elle se demandait ce qu'elle devait dire. Ou faire d'ailleurs. Lui parler tout de suite de son projet ne serait pas prudent, mais alors pas du tout. Elle risquait gros après tout. Très bien, elle ne lui donnerait donc qu'une partie de la réponse, ce serait déjà ça.

- Disons que je pense sérieusement à un projet qui pourrait faire bouger les choses, dans le bon sens du terme. Mais je ne peux pas t'en dire plus pour l'instant, il ne faaudrait pas que des oreilles traînent dans ces bois.

Puis, sans lui laisser le temps de réagir, elle décida de se lever, époussetant ses mouvements. Puis, elle décida de s'approcher de lui, afin d'être bien en face de son désormais élève affin de commencer la leçon. Enfin, pas tout à fait, il y avait quelque chose à régler avant.

- Mais avant que nous ne commencions, je vais te donner quelques conseils, puisque tu ne sembles pas comprendre. L'attention et la mise en action doivent être simultanées, sinon un véritable expert pourra flairer tes coups à des kilomètres. De plus, ton style de combat est trop académique. Il marche peut-être en duel mais comment feras -tu contre plusieurs adversaires, voir un groupe entier et entraîné ? Réfléchis-y sérieusement.

C'était là la première leçon qu'elle donnait. En effet, il fallait beaucoup s'entraîner pour réagir inconsciemment, c'était le point de départ pour devenir un expert et sans ça, on ne pouvait pas espérer survivre dans un combat contre un adversaire de haute volée. En tout cas, elle aimait beaucoup ce rôle de professeur. C'était amusant. Après quelques secondes, afin de lui faire digérer l'information, elle reprit alors.

- Dorothy ne parle pas le langage des humains, mais depuis que je suis toute petite, j'ai la capacité naturelle de communiquer avec les bêtes et autres créatures magiques. Je ferais l'interprète, tu es prêt ?

► Début de l'apprentissage
Code by AMIANTE
Kenta Hoshi
Modo / Justice's FlameModo / Justice's Flame

avatar

Messages : 427
Date d'inscription : 01/09/2013
Âge : 18
Guilde : Mage du Conseil
Magie / Malédiction / CS : Magie du feu
Magie / CS Secondaire : Trace

- Caractéristiques du Mage -
P.M.: 4.500
Statut: Mage de Rang S
Renommée : Mage Réputé
MessageSujet: Re: Rencontre entre un assassin et un chevalier [pv Merwyn]   Jeu 6 Aoû - 0:28
Ma question semblait avoir été pertinente : Merwyn devait maintenant révéler ses motivations, celles dont j'avais un peu peur. Un assassin s'interesse rarement à vous sans raisons ! Cependant, je n'eus pas droit à la version complète de ses desseins. Elle voulait faire bouger les choses de façon bénéfique, mais ne voulait pas trop en dire au risque que ça tombe dans de mauvaises oreilles. En forêt, il y avait peu de risques, donc ces précautions ne pouvaient pas signifier trente-six mille choses : ce qu'elle voulait faire était loin d'être légal, même pour un assassin de Hungry Wolves. Ça ne me choquait pas vraiment, en fait. Depuis le début de notre rencontre, elle tenait des propos un peu radicalistes... Ce que j'avais mis sur le compte qu'il s'agissait d'un membre de la guilde d'assassins. Je trouvais ça un peu ironique de confier ce genre de choses à un militaire, qui est censé être loyal envers la loi ; plus qu'un assassin, en tout cas. J'allais lui devoir une faveur, mais rien ne m'obligeait à rejoindre son projet, donc je n'avortai pas encore mon enseignement.

Ensuite, elle se leva et tenta de me prodiguer quelques conseils, d'une façon tout-à-fait méprisable. Qu'on essaie de me dire que je me bat mal pour me dire qu'est-ce qui est à améliorer concrètement, d'accord. Qu'on me le répète sans être concret, j'adhérais beaucoup moins. Mon style de combat, il jonglais entre l'escrime et la magie du feu : du moment que je gardais l'ascendant, tout allait bien pour moi. Et ce n'était pas à Gehenna Island que j'avais découvert que j'avais des faiblesses vis-à-vis de mes défenses, pas besoin donc, qu'on me dise qu'en infériorité numérique, j'avais des problèmes. Ou alors j'avais mal intérprété ce qu'elle me disait, ce qu'elle avait par ailleurs dit. Pour quelqu'un qui semblait d'un niveau proche du mien, c'était arrogant... Décidément, je l'aimais pas... Avec un peu de chance, son Sorcelin serait plus sympa.

À ce propos, elle enchaîna avec en se proposant comme interprète. Effectivement, je ne chuchutais pas aux oreilles des Sorcelins, contrairement à Merwyn, donc on allait avoir besoin d'elle. J'espérais au moins qu'elle ne fasse pas de remarque face à ma maîtrise de la magie Trace... Qu'un mercenaire m'embête sur mon style de combat, soit, ma fierté n'aimait pas vraiment ça, mais j'encaissais, surtout si c'était de la part de quelqu'un qui m'aidait. Qu'un mercenaire fasse de même avec une magie, ce dont il est incapable de maîtriser, j'allais nettement moins apprécier. Après sa proposition, elle me demanda si j'étais prêt :

Toujours.

Je m'excitais de plus en plus, comme un gosse. Un Sorcelin allait m'apprendre une magie ! C'était juste énorme ! Mon père ne m'aurait jamais cru. Il m'avait pris la magie du feu et, à présent, un Sorcelin le succédait... D'ailleurs, Merwyn et Dorothy n'avait échangé aucun mots, ce qui m'avait surpris : comment savoir si Dorothy était d'accord ou non ? Ceci dit, à moins d'être vraiment timide, il se serait déjà manifester : Merwyn pouvait parler aux animaux, ce qui impliquait que le Sorcelin avait compris tout ce que Merwyn disait.

À présent, je portais une oreille plus que jamais attentive à ce qu'allait me dire mes deux rencontres du jour.
Merwyn Ikari

avatar

Messages : 33
Date d'inscription : 25/05/2015
Âge : 22
Guilde : Hungry Wolves
Magie / Malédiction / CS : Beast Speak
Magie / CS Secondaire : Aura

- Caractéristiques du Mage -
P.M.: 2.800
Statut: Mercenaire de Rang B
Renommée : Mercenaire Itinérante
MessageSujet: Re: Rencontre entre un assassin et un chevalier [pv Merwyn]   Mer 12 Aoû - 11:15
Rencontre entre un assassin et un chevalier
Merwyn & Kenta

Leçon

On ne pouvait pas vraiment dire que le chevalier prenait bien les conseils qu'elle lui donnait. Et dire qu'elle se voulait un minimum aimable. Enfin, c'était un bien grand mot mais c'était bien la première fois qu'elle proposait ça à quelqu'un. En tout cas, il ne semblait toujours pas comprendre, bah peu importe. S'il mourrait sur un champ de bataille car il ne corrigeait pas ses défauts, ce n'était pas son problème. Enfin, tant qu'il serait attentif...

Merwyn commença alors à parler avec Dorothy, afin de réfléchir à comment aborder la leçon. Elle parlait n humain et son Sorcelin dans son dialecte d’origine, cependant elle comprenait parfaitement ce qu'elle disait. C'était inné chez elle, elle avait cette capacité depuis sa naissance. Et autant dire que pour un spectateur, cette discussion pouvait être assez amusante, ou énervante, selon le point de vue. Enfin, peu importait pour Merwyn, elle avait d'autres chats à fouetter et sa réputation était le cadet de ses soucis. Mieux valait d'ailleurs qu'on la prenne pour une idiote, ça lui facilitait son travail. Finalement, après quelques minutes, elles se dirent qu'une démonstration serait bien plus efficace.

Bon, on va te faire une démonstration, alors regarde bien.

Dégainant son sabre, Merwyn se dirigea rapidement vers sa partenaire. Cette dernière mit son bâton en opposition et on pouvait voir que ce dernier semblait changer de manière délicate, comme si ses molécules changeaient ou plutôt, évoluaient. En tout cas, le bâton para magnifiquement la lame alors qu'il aurait normalement du être tranché en deux. Rengainant simplement son nodachi dans son fourreau, Merwyn prit de nouveau la parole d'un ton neutre.

- J'espères que tu as compris. Il faut en fait de grandes connaissances théoriques en physique et en chimie afin de connaître les composantes d'un objet. Ainsi, tu pourras réarranger sa structure moléculaire à ta guise afin de lui donner de nouvelles propriétés, comme par exemple le rendre sensible au feu.

Ce n'était pas très compliqué en soit. Il fallait juste des connaissances théoriques pas forcément à la portée de tout le monde. Enfin, elle espérait au moins qu'il connaisse toutes les facettes de sa magie du feu, sinon ça serait vraiment énervant de lui enseigner.

- Maintenant, c'est à ton tour d'essayer. Tu vas rendre ta cape insensible au feu et Dorothy tirera dessus, on verra bien le résultat.

► Mise en pratique ?
Code by AMIANTE
Kenta Hoshi
Modo / Justice's FlameModo / Justice's Flame

avatar

Messages : 427
Date d'inscription : 01/09/2013
Âge : 18
Guilde : Mage du Conseil
Magie / Malédiction / CS : Magie du feu
Magie / CS Secondaire : Trace

- Caractéristiques du Mage -
P.M.: 4.500
Statut: Mage de Rang S
Renommée : Mage Réputé
MessageSujet: Re: Rencontre entre un assassin et un chevalier [pv Merwyn]   Ven 14 Aoû - 0:06
Comme je m'en étais douté, les deux personnages se parlèrent. Je ne comprenais que les mots de Merwyn, c'est-à-dire la moitié de la conversation. Pas grand-chose, donc. Ça parlait de moi et de la façon d'enseigner... J'étais excité mais j'avais l'impression qu'ils essayaient de mettre à l'épreuve ma patience. Autant dire que c'était comme un coup d'épée dans l'eau. Enfin, lorsque leur discussion se termina, Merwyn m'annonça qu'ils allaient commencer par une démonstration. C'est ainsi qu'elle attaqua Dorothy, qui se défendit à l'aide de Trace. Son bâton, dont l'apparence n'avait nullement été altérée, avait encaissé le coup d'épée sans broncher. Ça promettait de devenir sympa !

Ensuite, mon pseudo-professeur m'indiqua comment fonctionnait la magie ; apprendre la magie par un mercenaire, c'était quand même un comble. Ceci dit, elle ne m'apprit rien : je n'avais pas entrepris d'apprendre une magie sans rien y connaître. Ainsi, j'avais lu de nombreux livres traitant des particules et de leurs propriétés physiques, ainsi que de leurs applications via la magie Trace. On trouvait de tout et en abondance à la bibliothèque magique ! Pour le moment, Merwyn se contentait de théorie et de démonstration, mais je voulais avancer un peu plus vite.

Aussitôt l'avais-je pensé que Dorothy se prépara à me lancer des boules de feu. Les instructions étaient simples : je devais faire de ma cape un bouclier contre le feu. J'avais à présent deux problèmes, en dehors de celui où on me visait avec des flammes pourpres. Le premier, c'était que rendre un objet insensible aux flammes, dans l'immédiat, je ne savais pas comment faire : c'est pas le genre de choses qu'on apprend en premier ! Une résistance pure et simple ne suffirait probablement pas à empêcher les flammes de dévorer ma cape. Ce qui me menait au deuxième problème : je tenais à ma cape ! Les chances de réussite étaient faibles... Et ma cape était le seul héritage de mon père, outre mon sens de la justice. Pourtant, dans l'immédiat, sans expérience avec cette magie, je ne savais pas quoi faire, ce qui me fit peut-être prendre le risque le plus inutile au monde... J'essayai.

Ignifugeage...

Murmurais-je en me concentrant sur la cape. Je l'avais tendue devant moi et elle allait bientôt être soufflée, brûlée, réduite en cendres si je ne réussissais pas : de quoi me mettre la pression ! J'avais peur de rater à cause de la pression... Peur d'avoir peur, en fait... Et cette situation me faisait davantage peur. Je soufflai un bon coup, me positionnai derrière la cape, puis je croisai les doigts. Il n'y avait plus que ça à faire, maintenant, malheureusement. Mes yeux se plissèrent, comme si j'étais certain d'avoir rater et que j'allais encaisser les brûlures.

Les boules de feu de Dorothy s'écrasèrent autour de moi, mais je ne subis aucune brûlure... En fait, ce que je reçus, je ne savais pas si c'était mieux ou non ! Apparemment, le duo avait jugé bon de me faire une farce : les boules de feu pourpres n'étaient pas brûlantes. Elles étaient contendantes. Autrement dit, ma cape, même si elle avait été ignifugée, n'aurait servi à rien. Enfin, je ne savais pas si j'avais réussi ou non, mais je me doutais bien que non : j'étais encore un apprenti. C'était la première fois que j'utilisais cette magie, alors dans ces circonstances-là... Réussir aurait été un miracle. J'avais "juste" été frappé et envoyé rouler ! Elle avait prévu son coup...

Je vois, t'es le genre de professeur qui cherche à faire progresser ses élèves en leur montrant leurs défauts... Mais si j'avais besoin qu'on m'apprenne à me battre, je ne serais pas Écuyer. J'apprécie que tu veuilles m'aider, mais je ne te demandais pas ce genre de leçons...


Je lui disais ça en me relevant, sur un ton poli, mais qui frisait le reproche. J'avais été professeur aussi, auprès d'un civil de Magnolia. Je lui avais mené la vie dure, mais en aucun cas je lui aurais fait subir une humiliation. Ok, c'était parfois dangereux, pas très exemplaire pour un runique, mais il avait su prouver son courage et sa motivation. Aujourd'hui, il n'était question ni de l'un ni de l'autre.
Merwyn Ikari

avatar

Messages : 33
Date d'inscription : 25/05/2015
Âge : 22
Guilde : Hungry Wolves
Magie / Malédiction / CS : Beast Speak
Magie / CS Secondaire : Aura

- Caractéristiques du Mage -
P.M.: 2.800
Statut: Mercenaire de Rang B
Renommée : Mercenaire Itinérante
MessageSujet: Re: Rencontre entre un assassin et un chevalier [pv Merwyn]   Lun 17 Aoû - 14:44
Rencontre entre un assassin et un chevalier
Merwyn & Kenta

Apprentissage à la dure !

Ignifuge donc. Merwyn laissa un léger sourire se dessiner sur son visage. Quel crétin, pensait-il pendant que Dorothy assénait ses boules de feu contondantes sur Kenta. Évidemment, ce dernier n'avait pas utilisé le bon sort afin de contrer l'attaque, de fait, il la subit de plein fouet. Fort heureusement pour lui, Dorothy n'avait pas mis toute sa puissance, comme lui avait ordonné Merwyn. Après tout, elle se doutait qu'il tomberait dans le panneau. D'ailleurs, ce dernier en se relevant pris la parole, comme s'il était blasé.

Je vois, t'es le genre de professeur qui cherche à faire progresser ses élèves en leur montrant leurs défauts... Mais si j'avais besoin qu'on m'apprenne à me battre, je ne serais pas Écuyer. J'apprécie que tu veuilles m'aider, mais je ne te demandais pas ce genre de leçons...


C'était bien ce qu'elle pensait. Ce type, ce chevalier... il n'était pas fait pour ce genre de choses. Trop gentil, trop naïf, il lui avait fait entièrement confiance, baissant ainsi sa garde. Si elle avait une ennemie, elle aurait pu le tuer. D'ailleurs, elle en fit la remarque à son élève.

C'est pour ça que je te disais que tu n'étais pas au niveau, ce n'est pas une question de force. Tu es trop gentil et naïf pour réussir. Imagine un seul instant que j'aurais voulu te tuer, tu avais complètement baissé ta garde, rien ne m'en aurait empêché. Maintenant que ceci est fait, recommençons, pour de vrai cette fois.

Elle était sérieuse. C'était sa façon d'enseigner, à la dure en pointant de la plus simple façon qui soit les défauts des autres : avec une démonstration. Elle espérait qu'il prenne conscience de ce fait, sinon, il ne lui serait d'aucune utilité. Néanmoins cette fois, il n'y aurait pas de farce. En effet, elle tenait tout de même à faire en sorte qu'il réussisse, après tout, elle avait un engagement et elle les tenaient toujours. Ainsi, ils continuèrent de s'entraîner à la dure, en enchaînant les tests de plusieurs façons.

Bien sûr, ce n'était pas aussi simple que pour d'autres magies car cette dernière demandait beaucoup de finesses et d'ajustements. Ainsi, même le moindre petit écart pouvait s'avérer fatal. Merwyn elle, n'épargnait rien à son élève improvisé, ne le laissant pas vraiment se reposer. C'est seulement lorsque la nuit était déjà bien entamée qu'elle estima qu'il avait un contrôle suffisant afin d'utiliser les bases de sa magie. On pouvait d'ailleurs voir qu'il était légèrement esquinté à force, quant à Dorothy, elle était à la limite de l'épuisement.

Bien, tu devrais t'en sortir seul désormais. Nous ne pouvons pas t'aider plus que ça, le reste tu devras l'apprendre par toi-même, mais n'oublie pas une chose : tu as une dette envers nous, désormais.

En effet, c'était le cas et elle-même ne l'oublierais pas. C'était une chose sur laquelle elle était très à cheval et elle avait une très bonne mémoire. Autant dire qu'elle ne le lâcherait pas tant qu'il n'aurait pas remboursé cette dernière, de quelque manière que ce soit.

Adieu, Chevalier Kenta Hoshi. Puisse ta lame restée acérée !

Les salutations faîtes, Merwyn décida donc de prendre Dorothy sur ses épaules afin de partir trouver une auberge pas trop chère. Elle souriait, cette rencontre avait été très intéressante.

► Adieu sous les étoiles
Code by AMIANTE
Kenta Hoshi
Modo / Justice's FlameModo / Justice's Flame

avatar

Messages : 427
Date d'inscription : 01/09/2013
Âge : 18
Guilde : Mage du Conseil
Magie / Malédiction / CS : Magie du feu
Magie / CS Secondaire : Trace

- Caractéristiques du Mage -
P.M.: 4.500
Statut: Mage de Rang S
Renommée : Mage Réputé
MessageSujet: Re: Rencontre entre un assassin et un chevalier [pv Merwyn]   Lun 31 Aoû - 0:17
Moi qui lui repprochait de ne pas utiliser les bonnes méthodes, voilà que Merwyn me renvoyait la balle. Ce serait à cause de ma gentillesse que je ne pouvais gagner ? Non. Envers mes adversaires, je ne suis ni gentil ni méchant, je suis leur adversaire et c'est tout ce qui importe. Concernant cet échange, je doutais très sincèrement que quelqu'un qui voulait que je lui doive un service veuille m'assassiner. À moins que cela soit une ruse. Mais dans tous les cas, je ne m'inquiétais jamais vis-à-vis de l'assassinat : j'étais peu connu, je n'avais aucune raison d'être assassiné. La seule que je trouvais étant d'avoir commandé un millier d'hommes au massacre dans une bataille... Ce jour-là, j'avais été un des responsables de toutes ces morts et n'importe qui pouvait m'en vouloir. Surtout moi.

Et puis, ma vie n'avait aucune importance. Je servais la justice par conviction, mais ma vie n'avait ni but, ni rien de précieux que je ne connaissais. Je n'avais pas de famille et mes amis se comptaient sur les doigts de la main. C'était triste de se dire toutes ces choses, mais telle était la vérité. Je na la lui dis pas. Elle m'aurait répliqué je ne sais encore quoi... Et puis elle était en position de force, puisque j'avais besoin d'elle. Soit, j'oubliais ses remarques. Elle ne me connaissait pas assez, ce n'était pas de sa faute. Ne pas tenir compte de ce qu'on dit de moi ou de mon comportement. Toujours aller de l'avant. Voilà comment je vivais jusqu'à présent. J'allais pas changer aujourd'hui.

Nous reprîmes l'apprentissage de la magie. Cette fois-ci, j'eus droit à plus de clémence. Non, ce n'était pas de la clémence, mais venant de sa part, ça y ressemblait... Il n'y eut pas d'autre coup dans le dos ou autre ruse qui n'avait rien à faire là, à part lui permettre de me critiquer gratuitement. J'étais soulagé, car on avançait de cette manière. Pas la peine de me donner des cours de vie quand on est en cours de magie, n'est-ce pas... ? L'assassine ordonnait. Dorothy appliquait. Je subissais. Je progressais. Et ce, en boucle, pendant toute l'après-midi. Nous fîmes une courte pose pour se restaurer au crépuscule, car l'usage de la magie ne peut se faire en boucle et aussi bien Dorothy que moi approchions de nos limites. Presque d'aplomb, nous pûmes recommencer. Tandis que je pratiquais, la forêt s'illuminait des flammes pourpres qui s'écrasait contre mes barrières. D'un côté, nous pouvions voir la lumière de la ville s'élever au dessus des arbres. De l'autre, les étoiles étaient les seules spectratrices de notre entraînements. À ce moment, je me dis que je reviendrais plus souvent, de nuit, pour m'entraîner, voire méditer. M'imaginer cela était le seul repos que j'avais.

Quand, enfin, nous finîmes, Merwyn m'annonça que je devais désormais me débrouiller seul, car il n'y a pas meilleur entraînement que l'expérience. Elle souligna également le fait que je lui devais une faveur, qu'elle m'avait aidé et que j'allais devoir l'aider en retour, un jour. Bien entendu, j'honnore toujours mes arrangements. Mais elle m'inquiétait, car je ne pouvais imaginer ce qu'elle avait en tête... Cela sortait forcément des limites de nos travaux respectifs...

Toujours est-il que nous fîmes nos adieux épuisée, du moins quant à Dorothy et moi. Je fus bientôt seul et je me demandais ce que j'allais bien pouvoir faire. Retourner à Magnolia ? Je finirais la route en dormant debout. Dormir sur place ? Quelle merveilleuse mauvaise idée ! Comme si je pouvais faire autre chose... Je rassemblais un tas de bûches qui suffiraient à tenir deux ou trois heures. Quand elles se seront consumées, l'aube ne tarderait plus beaucoup. Alors, je retournerais à la caserne.
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Rencontre entre un assassin et un chevalier [pv Merwyn]   

Rencontre entre un assassin et un chevalier [pv Merwyn]

Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Fairy Tail RPG : Fiore no Oukoku :: 
 :: Fiore Est :: Magnolia
-