Fermer le menu
Ouvrir le menu

Navigation














Partagez | 

 Angel's judgement under the stars. [PV Celya]

AuteurMessage
Sebastian Lightbringer
Admin / The FallenAdmin / The Fallen

avatar

Messages : 135
Date d'inscription : 12/02/2015
Âge : 24
Guilde : Crime Sorciere
Magie / Malédiction / CS : Take Over / Angel Soul

- Caractéristiques du Mage -
P.M.: 3.940
Statut: Mage de Rang A
Renommée : Mage Réputé
MessageSujet: Angel's judgement under the stars. [PV Celya]   Mer 25 Fév - 9:36
Les Landes Fantasmagoriques, une terre d'illusions qui pourrait sortir tout droit d'un livre racontant des histoires terrifiantes et oubliées des hommes, dans le seul but de provoquer un sentiment d'angoisse envers les lecteurs. Il y avait des arbres à perte de vue, qui pourraient égayer cet endroit et de son sentiment d'isolement... Si ce n'était cette impression de voir beaucoup d'entre eux bouger tel des pantins macabres, accompagnés par le sifflement du vent passant à travers l'écorce des inertes, faisant ainsi frissonner la peau de n'importe quel individu. Il ne fallait pas non plus oublier la présence de créatures humanoïdes qui ne voulaient que se repaître du sang des pauvres voyageurs qui passaient par là, ou pire, de par une simple morsure, faire de ces âmes innocentes l'une de leurs...

C'est dans ce lieu que le master de Crime Sorciere choisi de rencontrer un des membres qui fait le plus parler de lui ces derniers temps .Étant donné la réputation des landes, il se doutait bien que peu de personnes ne feraient qu'oser pénétrer dans ces lieux. Il se déplaçait là où il avait prévu le rendez-vous, accompagné de deux membres de sa guilde : Ray Syuan et Lindsey Meryl, deux membres de l'équipe Avengers. Le troisième, William Flarebringer, attendait patiemment que la dénommée Celya Lutalis, la personne que voulait rencontrer le maître de guilde, puisse arriver saine et sauve. Comment savait-il par quel endroit elle allait arriver ? Disons tout simplement que cela serait une erreur de sous-estimer le réseau de renseignements de Crime Sorciere...

Tout le long de la route, on pouvait voir les différentes bêtes épier le petit groupe qui s'enfonçait peu à peu dans la forêt, rendant la situation plus que dangereuse. Cependant, un simple regard de Sebastian alors qu'il posait sa main sur le manche de son épée suffisait à les faire reculer. Les créatures de l'ombre sentaient bien qu'il n'hésiterait pas à se battre, et surtout, à éliminer quiconque se mettrait entre lui et son objectif. Au bout de quelques minutes, le groupuscule arriva dans une zone ouverte, idéal pour discuter tranquillement. Tout autour de la zone, Sebastian dessina des runes afin de protéger les lieux avec une règle simple : seuls ceux portant le symbole de Crime Sorciere pourront passer cette barrière. Aucun individu extérieur ne pourrait donc les troubler. Une fois cela fait, les deux membres qui l'accompagnaient se dispersèrent dans la forêt. Leur rôle était de surveiller la zone au cas où un imprévu arriverait, et de prévenir le Master le plus vite possible.

Une fois les préparatifs faire, il ne restait plus à l'homme qu'à attendre que celle qu'il voulait voir arrive. Celya Lutalis, une constellationniste qui, depuis peu, se serait attiré des rumeurs plus qu'inquiétantes. Elle serait coupable d'avoir éliminé un des membres de Crime Sorciere de ses propres mains, ce qui, irait à l'encontre de l'objectif de la guilde. De plus, une autre rumeur prétendrait qu'elle aurait été souvent vue en compagnie d'un des mages noirs les plus craints et recherchés du royaume, un membre des Oracion Seis. Ce genre de comportement, une fois qu'ils seraient prouvés comme étant effectivement réels, ne mènerait qu'à deux simples options : le bannissement de la guilde, rendant ainsi la personne recherchée par tous, y compris les parias, ou tout simplement... La mise à mort. Cependant, Sebastian ne savait que trop bien que les apparences et les faits pouvaient que trop souvent paraître trompeur, et donc, tenait à entendre d'abord les mots de la dîtes accusée. Sans doute qu'il se voyait en elle, par rapport à l'époque où il fût jugé coupable de trahison envers le Roi.

Attendant donc que Flarebringer arrive accompagné de la constellationniste, Sebastian retira son épée de son dos, et la posa contre un arbre, alors que le guerrier utilisa un rocher comme un siège, laissant les choses suivre leurs cours…

_________________



♪ Song of Time & Storms - Zelda OoT (Violin Cover) ♪
Celya Lutalis
Mage de Crime SorcièreMage de Crime Sorcière

avatar

Messages : 160
Date d'inscription : 17/04/2012
Âge : 25
Guilde : Crime Sorciere
Magie / Malédiction / CS : Constellationniste

- Caractéristiques du Mage -
P.M.: 3.070
Statut: Mage de Rang A
Renommée : Mage Itinérante
MessageSujet: Re: Angel's judgement under the stars. [PV Celya]   Jeu 26 Fév - 14:07
Une fois euphorie des bons moments passés avec Rei disparue, j'avais beaucoup de mal à garder mon calme. J'avais beau essayer de raisonner calmement pour tenter de définir la ou les raisons de cette convocation, mes conclusions étaient toutes des plus alarmantes. La seule chose dont j'étais sûre, c'était que je ne pouvais pas me permettre de me défiler. C'est donc avec un sacré lot d'angoisses en tête que j'arrivais aux abords de la ville portuaire de Pyrée où j'achetai quelques vivres pour la route et où je tentais en vain de trouver une calèche passant par les landes fantasmagoriques. Après avoir vagabondé neuf longues années, il ne restait plus beaucoup de lieux où je n'ai pas déjà mis les pieds et ces landes en faisaient partie alors je comprenais qu'aucun marchand ne se risquerait à traverser cet endroit désolé. Étant arrivée en ville en fin d'après-midi, je décidais de dormir sur place afin de repartir en pleine forme le lendemain, mais c'était sans compter sur « elle » qui était bien décidée à venir me tourmenter à chaque fois que je fermais les yeux. Je revoyais sans cesse toutes les fois où « elle » avait ôté la vie de quelqu'un, notamment celle de Grey, un des membres de la guilde, qui prenait en suite à tour de rôle l'apparence de Nathanaël, de Rei et même la mienne. « Son » rire vrillait dans mes oreilles comme s'il se rapprochait toujours plus si bien qu'au réveil, j'avais un mal de tête digne des plus grandes gueules de bois sans avoir bu une goûte d'alcool.

En écartant les rideaux de fortune qui ornaient l'unique fenêtre de cette chambre d'auberge peu coûteuse je me rendis compte que le soleil était déjà haut dans le ciel, signe que j'avais pris du retard. Cependant, je pris quand même le temps d'essayer de méditer un peu, car je sentais « qu'elle » se faisait de plus en plus présente dans mon esprit depuis que j'ai quitté la forêt ancestrale. Cet exercice supervisé par Andromeda cette fois-ci avait pour but de diminuer « son » emprise sur moi, mais rien n'y faisait, « elle » passait son temps à vociférer de sanglantes menaces dès que j'essayais sans perdre pour autant de son influence. Sans le savoir, j'étais entrée dans son jeu, car plus je m'inquiétais pour ce qu'elle risquait de faire, plus je lui offrais de possibilité d'étancher sa soif de sang. Malgré tout, je décidais de me rendre quand même au point de rendez-vous à pied, en espérant que cette fois-ci, il ne se passe rien, « qu'elle » me laisse tranquille pour une fois, juste une fois.

Pour me rassurer un peu et me tenir compagnie pendant mon voyage, je décidais d'invoquer Flana qui semblait ravie de faire un bout de chemin dans mes bras. Sa petite bouille rose et ses pitreries me redonnèrent le sourire tout au long de cette épuisante journée de marche. Nous venions de finir de contourner le Temple Amaterasu quand je manquai de peu de trébucher en marchant, mes yeux se fermaient tout seul, mais je redoutais tellement le sommeil que je continuais de marcher encore un peu avant de tomber de fatigue contre un des rares arbres que je croisais sur ma route. Ce fut une nouvelle fois un sommeil loin d'être assez reposant pour que je puisse récupérer correctement. Je reprenais néanmoins la route en essayant tant bien que mal de chasser ces visions d'horreur de ma tête.

Toujours avec Flana à mes côtés, je commençais à entrevoir la nappe de brume constante qui marquait l'entrée de la lande. Au fur et à mesure que je m'en rapprochais, il me semblait distinguer une silhouette masculine à la chevelure rouge faisant les cent pas. Nathanaël m'avait parlé de tous les membres de la guilde qu'il connaissait ou dont il avait entendu parler et ce type correspondait à la description qu'il m'avait faite d'un des membres de l'équipe la plus forte de la guilde, l'équipe Avengers. Une fois arrivée devant lui, je lâchai un petit bonjour presque inaudible tandis que lui me fit un grand sourire en me disant de me détendre un peu. C'était plus facile à dire qu'à faire, mais il arrivait quand même à me décrocher un petit sourire crispé. Le chemin jusqu'au point de rendez-vous en compagnie de William se passa sans que l'ont ne soit attaqué par les créatures peuplant ces lieux, seule la lueur rougeoyante de leurs yeux nous fixaient avec envie avant de disparaître subitement. Voulant détendre une fois de plus l'atmosphère, William me rassura en me disant que les deux coéquipiers patrouillaient dans le coin pour s'assurer qu'on ne soit pas dérangé par les bêtes vivant ici.

En dépit de ses efforts pour me mettre à l'aise, mon stress remonta d'un cran lorsque nous arrivions enfin au point de rendez-vous où le Master de la guilde nous attendait. Bien qu'il n'y ait physiquement pas de différence avec les doubles qu'il projetait, il semblait encore plus intimidant en vrai. Peut-être était-ce parce que lui ne paraissait absolument pas se soucier de la faune locale ou alors c'était le fait de la voir dans un cadre aussi lugubre et inquiétant que les landes fantasmagoriques. J'aurais voulu m'incliner pour le saluer respectueusement, mais mon corps restait définitivement droite comme un « i » en attendant qu'il prenne la parole.


Dernière édition par Celya Lutalis le Lun 2 Mar - 11:22, édité 1 fois
Sebastian Lightbringer
Admin / The FallenAdmin / The Fallen

avatar

Messages : 135
Date d'inscription : 12/02/2015
Âge : 24
Guilde : Crime Sorciere
Magie / Malédiction / CS : Take Over / Angel Soul

- Caractéristiques du Mage -
P.M.: 3.940
Statut: Mage de Rang A
Renommée : Mage Réputé
MessageSujet: Re: Angel's judgement under the stars. [PV Celya]   Lun 2 Mar - 9:48
Il ne fallait pas cependant essayer de chercher les limites de cette patience, car sous chaque ciel éclairé peuvent se cacher une puissante tempête. C'était ce genre de capacités qui lui permettaient d'affronter les différents obstacles qui se mettaient devant ses projets avec calme et réflexion, toujours dans le but de continuer à avancer malgré l'adversité. Il ne fallait pas cependant essayer de chercher les limites de cette patience, car sous chaque ciel éclairé peuvent se cacher une puissante tempête. Ne dit-on pas donc que la colère d'une personne de sang-froid peut s'avérer plus dangereuse que les plus puissantes créatures enragées de Fiore ? Cela était d'autant plus vrai pour le master de Crime Sorciere...

Tout cela pour dire que ce jour-là, ses capacités allaient encore être mises à rude épreuve. Il a très souvent eu l'occasion de découvrir que des « taupes » s'étaient infiltrées dans son organisation, des mages noirs médiocres qui pensaient pouvoir découvrir les différentes failles de la guilde et ses membres. Il redoutait encore que d'autres étaient encore sous couvertures, mais il ne saurait dire qui. De la paranoïa ? Peut-être, mais il se devait d'être prudent avec tant d'ennemis potentiels. Tout cela pour dire que la jeune fille qu'il allait rencontrer avait été sous le joug de plusieurs accusations ces derniers mois. Meurtre d'un camarade de guilde... Relation avec un mage noir, qui plus est membre de la fameuse Oracion Seis... Cela ne s'annonçait pas très bon pour la dite accusée. Mais Sebastian ne savait que trop bien que parfois, il était si facile de falsifier des accusations pour se mettre soi-même à l'abri. Donc, plutôt de venir la voir en tant que Bourreau, il allait voir ce membre en tant qu'interrogateur.

Brisant le silence nocturne et pesant des plaines, des bruits de pas se firent entendre. Comme ce qu'il avait prévu, ils venaient de la direction par laquelle il avait pénétré les lieux. Cette même direction où il avait laissé l'un de ses membres afin de servir de guide à « l'accusée ». Deux silhouettes apparurent dans l'ombre, se rapprochant peu à peu de la rune. S'il s'agissait de personnes extérieures, elles se retrouveraient bloquer sur-le-champ... Mais il n'en fut rien. William fut le premier qui apparut à la luminosité peu présente des lieux, signalant qu'il avait amené la personne souhaitée : Celya Lutalis. Elle apparut derrière lui, laissant apparaître une certaine inquiétude de par sa gestuelle. Complètement droite, immobile, observant dans la direction du master sans jamais le regarder directement droit dans les yeux. Beaucoup de personnes auraient réagi de la même façon dans ces circonstances, il ne pouvait lui en vouloir. D'un simple signe de la tête en direction de William, sans prononcer le moindre mot, Sebastian demanda au rouquin de regagner son poste de surveillance avec les autres. Il s'exécuta en faisant un simple « Roger » avant de se diriger dans la forêt tout en s'équipant.

Une fois que les deux étaient enfin seuls, Lightbringer se mit à observer en silence la jeune fille. Il ne la connaissait pas personnellement, car il n'a jamais eu de contact direct avec elle. Cependant, il savait en même temps une bonne partie de sa vie, de par l'intermédiaire de son frère, Nathanaël Lutalis, lui aussi membre de Crime Sorciere. Il savait aussi l'étendue de ses capacités, que cela se rapporte à sa puissance ou à sa magie. Sebastian savait très bien que si la discussion tournait à l'affrontement, il aurait l'avantage aisément face à elle. Il ne prenait pas de risque, c'est un fait. Mais il devait montrer que s'il était Master de cette guilde de renégats, c'était pour une excellente raison. Il se devait de ne montrer aucun signe de faiblesse envers ses membres, car il était le symbole de la rébellion contre les mages noirs. Après une observation qui dura seulement une minute dans la réalité, mais qui pouvait s'avérer comme une éternité pour certains. Sebastian se leva de son rocher avant de se diriger vers son arme.


« - Celya Lutalis… Je te remercie de ta présence. »

Comme toujours, Sebastian parlait peu, mais parlait bien, comme dirait le jargon populaire. Chaque mot était pesé dans sa tête afin de pouvoir traduire le maximum sa pensée. Cette phrase bien que singulière en apparence, était accompagnée de plusieurs gestuelles. Aucun regard porté à l'attention de son interlocutrice, une voix grave mais sans pour autant accusatrice, un calme olympien dans ses actions. Cette phrase voulait tout simplement dire que si la jeune fille ne s'était pas montrée ce jour-là, elle n'aurait fait qu'aggraver son cas. Empoignant le manche de son arme, il marqua un temps de pause avant de regarder une nouvelle fois de ses yeux neutres la constellationniste.

« - Les Avengers surveillent les lieux, nous ne serons pas dérangés. »

Encore une fois, une phrase pour mille et un mots. Il lui signalait tout simplement le sens premier de la phrase, comme quoi, ils étaient à l'abri, mais espérait bien que le second degré soit passé. Certes, ils étaient à l'abri, car le trio les protégeait de toute perturbation potentielle, mais il fallait aussi comprendre que si jamais la jeune fille aux cheveux émeraude essayait de faire quoique ce soit, elle aurait à affronter non seulement le master en personne, mais aussi l'équipe la plus forte de Crime Sorciere. Au final, Sebastian s'amusait avec elle, en ne lui disant que des phrases possédant chacune un sens caché. Il aimait bien faire cogiter ses membres, c'était sans doute l'un de ses plus gros défauts, même s'il se refuserait de l'admettre. Pour terminer sa tirade et laisser la jeune fille parler, il décida de s'appuyer à son tour contre le fameux arbre, croisa les bras, échangea un regard avec la mage, et posa la question fatidique.

« - Tu sais pourquoi je t’ai convoqué ici, n’est-ce pas ? »

Droit au but, cette fois-ci, il n'y avait aucun sous-entendu. Le jeune homme préférait que « l'accusée » réfléchisse elle-même sur la raison de sa présence ici, et donc, sur les différentes accusations portées à son égard, plutôt que de lui mettre directement les charges qui lui sont reprochées. Le fait qu'elle puisse comprendre l'ampleur des évènements permettrait peut-être de découvrir quelque chose que même le Master n'aurait pu soupçonner...

_________________



♪ Song of Time & Storms - Zelda OoT (Violin Cover) ♪
Celya Lutalis
Mage de Crime SorcièreMage de Crime Sorcière

avatar

Messages : 160
Date d'inscription : 17/04/2012
Âge : 25
Guilde : Crime Sorciere
Magie / Malédiction / CS : Constellationniste

- Caractéristiques du Mage -
P.M.: 3.070
Statut: Mage de Rang A
Renommée : Mage Itinérante
MessageSujet: Re: Angel's judgement under the stars. [PV Celya]   Lun 2 Mar - 22:49
La brume régnant sur la lande était semblable aux appréhensions qui tenaillaient mes pensées. Elle s'infiltrait absolument de partout tout en restant insaisissable, elle masquait une grande partie du sol, mais celui-ci cessait-il d'exister pour autant ? Non. Et comme le sol masqué par la brume, ma motivation étaient toujours là, je n'avais qu'à souffler un bon coup sur mes appréhensions pour retrouver ce qui me faisait avancer. Je ne pouvais pas me permettre de me rater aujourd'hui, car si Sebastian venait conclure de cette entrevue que j'étais une taupe, jamais je ne reverrais mon frère, ni Rei...

Pendant que William disparaissait dans le brouillard, je tâchais de souffler un bon coup pour évacuer, au moins en partie, la pression que j'avais accumulée depuis l'autre jour. En apparence, tout avait l'air calme dans la lande, seul un petit vent venait siffler dans les arbres creux, faisant onduler le bas de ma toute nouvelle tenue de combat. Ne sachant pas qu'il y aurait une escorte, j'étais préparée à l'éventualité de devoir traversée cet endroit par mes propres moyens s'il le fallait. La voix du Master de Crime Sorcière mit fin au long silence qui s'était installé depuis que nous étions seuls. Pour le moment, il ne fit que confirmer ce que je pensais, si je n'étais pas venue, cela aurait été comme si je venais d'avouer que j'étais une espionne.

Lorsque sa main se posa sur son arme, un frisson me parcourra l'échine, mais il n'avait pas l'air de vouloir s'en servir pour le moment. À sa seconde phrase, je répondis le plus calmement possible compte tenu de ma situation que William m'avait déjà mise au courant sur ce point-là. En dehors de ma gêne habituelle couplée au stress, on pouvait facilement deviner au son de ma voix que je savais exactement ce que cela impliquait. Même s'il ne s'était pas montré agressif, Sebastian était doué pour te coller la pression avec tous ces avertissements cachés. Je prenais une nouvelle fois une grande inspiration de façon assez discrète pour me préparer aux questions qui allaient pleuvoir sur moi, froides et tranchantes comme des lames.

Cependant, il n'y en eut qu'une seule, et celle-ci, bien qu'elle fasse grimper encore un peu plus la pression, avait l'avantage de me laisser le choix dans la façon de présenter les choses. Il ne me restait plus qu'à essayer de m'expliquer le plus clairement possible sur ce a quoi se rapportait cette interrogation pour moi, ma relation avec Rei. Évidemment, c'était plus facile à dire, ou à penser en l'occurrence, qu'à faire. Pour qu'il me croie, il fallait que je lui raconte tout, même si certains détails me faisaient quelque peu rougir en dépit du contexte qui ne s'y prêtait absolument pas. Après une dernière inspiration, je décidais enfin de me lancer.


- À propos de l'autre jour, je peux tout vous expliquer. Oui j'ai régulièrement contact avec Rei Tendô, celui-là même qui officie au sein d'Oracion Seis, mais mon seul crime dans cette affaire... c'est d'être tombée amoureuse de lui.


Après avoir réussi à le déclarer haut et fort, je sentais une énergie nouvelle qui venait soutenir le reste de mon discours. J'entrepris donc de tout lui raconter depuis le début, notre rencontre à Hydralia, comment il m'a aidé à retrouver mon frère et surtout sa réaction lorsque je lui ai parlé de Crime Sorcière. Cela prit un certain temps, mais je risquais tellement gros si jamais je n'étais pas convaincante que cela ne me sembla pas durer plus de cinq minutes.

- Rei risque sa vie en voulant tout de même rester avec moi et plus encore en acceptant de fournir à Crime Sorcière des informations sur l'ensemble de l'Alliance Baram. Tout ce que nous voulons en échange, c'est le droit de nous aimer.

En concluant sur cette phrase, même si mes joues étaient encore rouges, ma voix ne tremblait pas et pour la première fois depuis le début de cette entrevue, je parvenais à soutenir le regard de mon interlocuteur. En attendant de savoir ce qu'il pensait de tout ça, je priais dans ma tête pour qu'il accepte notre relation.



Dernière édition par Celya Lutalis le Ven 6 Mar - 11:40, édité 1 fois
Sebastian Lightbringer
Admin / The FallenAdmin / The Fallen

avatar

Messages : 135
Date d'inscription : 12/02/2015
Âge : 24
Guilde : Crime Sorciere
Magie / Malédiction / CS : Take Over / Angel Soul

- Caractéristiques du Mage -
P.M.: 3.940
Statut: Mage de Rang A
Renommée : Mage Réputé
MessageSujet: Re: Angel's judgement under the stars. [PV Celya]   Ven 6 Mar - 10:03
Une question. Une seule et unique question plutôt que des milieux d’autres. Beaucoup pensaient que pour mener un excellemment interrogatoire, il fallait faire en sorte de tracer un chemin précis pour la personne dont on voulait connaître ses secrets, lui faire croire qu’il pourrait se sentir à l’abri sur ce sentier… Pour au final l’amener dos au mur, et l’obligeait à nous dire exactement ce que l’on cherchait, sans laisser à la personne la possibilité de revenir en arrière, puisqu’elle en avait trop dit. Pour Sebastian, la vision était différente. Laissait beaucoup plus de liberté à la personne interrogée pouvait non-seulement la rassurer beaucoup plus, lui permettant d’énoncer plus facilement les infos, mais en plus permettait, de manière générale, de plus facilement discerner si la personne mentait ou non. Jouer cartes sur table en somme, pour voir si l’on possède un Joker ou non…

Pour en revenir donc à la situation, le master de Crime Sorciere comptait laisser plus de paroles libres qu'elle ne l'aurait sans doute crues. Certains appelleraient l'action du grand blond de naïveté, d'autres de l'ignorance... Mais pour Sebsatian, c'était une preuve de confiance qui symbolisait bien que malgré toutes ces accusations, il voulait accorder à la jeune Celya le bénéfice du doute et la présomption d'innocence. Il n'était qu'un pécheur parmi tant d'autres, et bien qu'il n'hésitait pas à abattre le marteau de la justice rédemptrice sur ses ennemis, de quels droits disposait-il pour s'en servir contre ceux qui avaient rallié sa cause ? Il voulait combattre l'idée que ces accusations étaient vraies, que ce n'était que mensonge. Mais il savait très bien que si c'était le cas, il n'aurait aucune hésitation à appliquer la sentence nécessaire.

La jeune Celya répondit enfin à la question. Son attitude semblait avoir changé. Au lieu d’être encore tremblante et hésitante rien qu’à l’idée de se tenir devant son Master comme un accusé devant son juge, elle semblait beaucoup plus confiante. Après une longue inspiration, elle commença à prendre la parole. Elle commença d’abord à parler du moment où elle avait croisé mon double astral. Oui, ce moment qui ne fit qu’ajouter des preuves à l’accusation comme quoi elle serait de mèche avec la tristement célèbre Main Noire. Elle ne semblait pourtant pas apeurée de parler de lui, ce qui écartait la possibilité qu’elle soit contrainte d’agir pour cet homme sous la contrainte. Une énigme dont la réponse semblait être plus surprenante que Sebastian ne l’aurait imaginé.

De l’amour ? Voilà donc quelle était la chose qui unissait ces deux êtres. Une chose aussi improbable et insensée que cela pouvait en effet ébranler toute logique. A l’annonce de cette fameuse phrase, le combattant ne put s’empêcher d’écarquiller un sourcil, sans pour autant quitter son regard de la jeune fille. Avec une distance si éloignée entre eux, et ajoutant à cela le brouillard et le visage à moitié camouflé de l’homme, il était impossible pour elle de capter une telle perturbation. Elle enchaîna en racontant toute leur histoire. De l’instant où elle l’a rencontré au moment où il sut pour son appartenance à Crime Sorciere. Devant ce comte, aucune réaction de la part de l’homme aux yeux saphir. Il se contenta de l’observer en silence tout en analysant ses mouvements. Le teint rougissant, le sentiment se toucher les mains ou frotter ses bras, le regard fuyant, mais essayant tout de même de garder les yeux dans ceux de son interlocuteur… Elle disait bien la vérité.

Que faire dans ce genre de situation ? Il est souvent arrivé au master d'affronter des membres qui l'ont trahi pour des raisons diverses : peur à cause d'une menace énoncée à leur encontre ou envers un de leur proche, hypnotisme ou prise de contrôle mentale de l'individu via une magie d'illusions, ou tout simplement un simple traitre qui avait choisi l'argent et le chemin de la perfidie. Mais un membre qui était malgré tout allié à sa cause et qui était aussi lié à une personne du camp ennemi de manière aussi intime... Même pour quelqu'un comme Sebastian, il était difficile d'agir. Celya rompit encore le silence en disant que la personne qu'elle aimait éprouvait des sentiments réciproques à son égard, et qu'elle risquait sa vie afin de nous donner des informations. Le regard de la jeune fille avait enfin fini par croiser les yeux perçants de son interlocuteur. Il se contenta encore de l'observer en silence. Les joues encore rouges, mais avec moins d'ardeur pour laisser place à de la détermination, une voix ferme... Elle venait à lui avec la simple requête de continuer à l'aimer pour qu'il puisse l'aimer elle en retour.

Au moment où elle arrêta son récit de son histoire, Sebastian ferma les yeux. Il choisit de couper tous ses sens excepté l’ouïe afin de ne laisser comme élément perturbateur à sa concentration que les mots de la constellationniste, au cas où elle voudrait rajouter quelque chose. Il réfléchissait à toutes les possibilités, voulant choisir une solution qui à la fois pouvait arranger les intérêts de la guilde et causer le moins de dommages. Il aurait été si simple de mettre fin à leur relation, ou encore de la laisser continuer, mais en bannissant Celya de la guilde. Tant de choix facile mais douloureux pour l’homme qui ne voulait blesser personne. Après quelques secondes de réflexion, qui pouvaient paraître une éternité, le silence se brisa avec ses mots.


« - J’impose deux conditions. »

Une acceptation ? Oui, Sebastian avait choisi d’accéder à la requête de la constellationniste. Même si lui-même avait choisi de ne pas aimer et être aimé de telle sorte en retour, pour à la fois se punir et empêcher quiconque de se mettre en danger, il ne pouvait que comprendre la douleur que ressent un humain une fois le cœur brisé. Ouvrant donc les yeux, il regarda la jeune fille droit dans les yeux pour lui dire qu’elles étaient les fameuses règles qu’il voulait imposer.

« - Aucune information ne sera transmise de Crime Sorciere à Oracion Seis sans mon accord personnel et verbal. »

Bien évidemment, même s’il acceptait cette relation, il devait mettre avant tout la sécurité de son organisation, et donc, interdire toutes informations sortantes qui pourraient la mettre en difficulté. Pourquoi pour autant lui autoriser de fournir des informations avec son accord ? C’est simple : l’information c’est le pouvoir, manipuler l’information, c’est maîtriser ce pouvoir… Et faire en sorte de véhiculer de fausses informations, c’est neutraliser le pouvoir des autres. Voyant que cette première condition était acceptée, il passa à la suivante.

« - La seconde condition… Est que je dois rencontrer Rei Tendo… En personne… Et seul. Si je juge que cet homme représente un danger… »

Sachant que la jeune constellationniste n’était pas assez stupide pour comprendre ce que la phrase impliquée, il préféra ne rien dire. Rencontrer l’homme qui avait réussi à bouleverser l’équilibre de sa guilde était pour Sebastian une chose essentielle à faire. Il se devait de juger lui-même si on pouvait lui faire confiance. Sous cette condition se cachait deux autres qui étaient importante. Il voulait un vrai face à face, et pas une rencontre avec un double astral qui pourrait l’empêcher de mettre fin aux crimes de la Main Noire. Ensuite, pourquoi seul ? Il ne voulait tout simplement pas que la fille aux cheveux émeraude puisse l’influencer dans sa décision. Si la patience, il pouvait la conserver aisément devant un membre de sa guilde, la tâche allait s’avérer ardue face à un mage noir. L’impartialité était le mot d’ordre.

Une fois la question réglée, on pouvait s’attendre à ce que cette session d’interrogatoire puisse se terminer tout simplement. Mais hélas, il y avait une autre question à régler, une question plus grave encore. Celya n’était pas seulement accusée, par les rumeurs, d’être une alliée d’Oracion Seis. Elle était aussi accusée du meurtre d’un des membres de la guilde. Le visage de Sebastian afficha cette fois-ci une expression plus sévère et stricte, toujours à l’intention de la pauvre Celya.


« - Et qu’en est-il de… Grey Takasu ? »

_________________



♪ Song of Time & Storms - Zelda OoT (Violin Cover) ♪
Celya Lutalis
Mage de Crime SorcièreMage de Crime Sorcière

avatar

Messages : 160
Date d'inscription : 17/04/2012
Âge : 25
Guilde : Crime Sorciere
Magie / Malédiction / CS : Constellationniste

- Caractéristiques du Mage -
P.M.: 3.070
Statut: Mage de Rang A
Renommée : Mage Itinérante
MessageSujet: Re: Angel's judgement under the stars. [PV Celya]   Lun 16 Mar - 0:42
Un silence implacable régnait dans la lande alors que j'attendais le verdict de mon Master sur ma situation avec Rei. Même les arbravent qui perçaient la brume de leur branches dégarnies taisaient leurs sifflements. Avec tout le brouillard autour de moi, je ne voyais guère plus que ces arbres, les volutes grisâtres masquaient en grande partie mon interlocuteur dont je ne pouvais pas jauger la réaction à cause de ce manque de visibilité. Les secondes défilaient aussi lentement que des heures à mon sens et je ne savais absolument pas si ce temps de réflexion était bon signe ou si au contraire il était annonciateur d'une funeste décision. Une goutte de sueur glissa le long de ma tempe juste avant que Sebastian ne prenne la parole.

Deux conditions ? Est-ce que ça voulait dire qu'il acceptait ? Pour l'instant je n'étais pas plus avancée sur la question en dehors du fait qu'il n'avait apparemment pas l'intention de me bannir de la guilde ou de m'exécuter, mais cela faisait déjà un sacré poids en moins. Les deux conditions ne se firent pas attendre, la première coulait tellement de source que j'étais même sûre que Rei faisait en sorte d'en savoir le moins possible sur Crime Sorcière, au cas où il lui arriverait quelque chose. Penser a cette éventualité me fit frémir l'espace d'un instant et cela ne s'arrangeait pas lorsqu'il annonça la nature de la seconde condition. Celle-ci avait beau être aussi évidente que la précédente, je n'étais pas encore sûre de pouvoir avoir confiance en son jugement. Je ne savais pas s'il était du genre à essayer d'en profiter pour capturer Rei et toucher au passage la prime que le Conseil promet pour sa tête. Pour l'instant, je n'avais pas d'autre choix que de lui faire confiance alors j'acceptais ses conditions d'un signe de la tête, mais je ne manquerais pas de mettre Rei en garde, on ne sait jamais.

J'étais en train de songer a tout ce qui pourrait se passer durant leur entrevue en pensant que la nôtre venait de se terminer, ou plutôt en espérant qu'elle soit vraiment terminée, mais elle était loin de l'être. Après un autre silence que j'avais à peine remarqué tant ma tête était encombrée par mille pensées, la voix et le regard inquisiteur de Sebastian fendirent la brume.


- Et qu'en est-il de... Grey Takasu ?

À cet instant, même si « elle » s'était tenue tranquille pendant tout le temps où je parlais de Rei, « elle » réapparut dans mon esprit comme un diablotin surgissant brusquement de sa boîte. J'ignorais pourquoi elle s'était tut alors que j'étais quand même morte de trouille à l'idée de parler de Rei avec le Master de la guilde, mais je savais tout à fait pourquoi elle se manifestait maintenant. Je pâlissais à vue d'œil en restant figée sur place pendant qu'elle vociférait de nouveau dans ma tête.

*Il sait ! Il sait ! Répétait-elle entre deux rire à vous glacer le sang. L'autre type t'a menti, il t'a trahi et maintenant tu vas aller rejoindre ce Grey en enfer !*


- Non ! Arrête ! Hurlais-je en vain, « sa » voix était si forte que je n'entendais même plus mes propres mots.

Ma tête me faisait terriblement mal, au point où je ne parvenais pratiquement plus à ouvrir les yeux et mes mains, plaquées sur mes oreilles, tentaient t'atténuer la force de « sa » voix. Cela s'accentuait d'autant plus lorsque je revis par flash les événements de ce sinistre jour au point de m'arracher un cri de douleur et faire chanceler jusqu'à ce que je tombe à genoux.

- Non... Je t'en prie... Laisse-moi, laisse-moi... "La" suppliais-je d'une voix cassée.

Malheureusement, il était trop tard, j'étais trop usée par toutes ces nuits remplies de cauchemars et ce stress, je ne pouvais plus la retenir. Je me sentais sombrer dans les abîmes de mon esprit alors « qu'elle » remontait pour prendre ma place.

Tout de suite après cet échange de place, « elle » éclata de rire comme a son habitude, « elle » jubilait pendant que moi j'étais reléguée à la place de simple spectatrice contrainte et forcée de regarder tout le mal qu'elle faisait à chaque fois. « Lorsqu'elle » se releva, tout dans sa posture comme sur l'expression de folie qu'elle arborait sur son visage laissait penser que ce n'était plus moi qui étais aux commandes. Dans un premier temps, « elle » ignora totalement le mage qui se tenait en face « d'elle » et entreprit de faire quelques étirements, probablement dans le seul but de me narguer d'ailleurs. Puis, « elle » se tourna vers lui sans s'approcher, visiblement « elle » avait plus envie de jouer que de s'attaquer à ce genre de gros poisson pour le moment, mais « elle » ne se gêna pas pour lui rire au nez de façon encore plus démente.


- T'es vraiment fort toi, tu lui fais tellement peur que j'ai presque trouvé ça trop facile aujourd'hui. Dit-elle au milieu de son fou rire.

Je ne savais pas exactement à quoi « elle » jouait et je ne parvenais pas à gagner une once de terrain pour le moment, j'étais fatiguée, si fatiguée qu'il me fallait lutter pour de pas sombrer d'avantage. Sebastian était le seul à pouvoir faire quelque chose, en espérant qu'il soit assez fort, au cas où « elle » déciderait de passer à l'attaque.

Sebastian Lightbringer
Admin / The FallenAdmin / The Fallen

avatar

Messages : 135
Date d'inscription : 12/02/2015
Âge : 24
Guilde : Crime Sorciere
Magie / Malédiction / CS : Take Over / Angel Soul

- Caractéristiques du Mage -
P.M.: 3.940
Statut: Mage de Rang A
Renommée : Mage Réputé
MessageSujet: Re: Angel's judgement under the stars. [PV Celya]   Jeu 2 Avr - 11:17
À la simple énonciation de ce nom, la jeune fille aux cheveux de jade commençait à avoir d'étranges pulsions. L'ex chevalier observait avec perplexité et attention cette jeune personne qui semblait plus que troublée par ses mots. Pourquoi donc entrer dans une telle miséricorde ? De sa longue expérience de chevalier et de renégat, il lui est souvent arrivé de se retrouver face à des traitres et d'autres personnes ayant infiltré son groupe, et de les forcer à parler en leur exposant leurs actes. Souvent, ils commençaient à se décontenancer, tentant de renier les propos que je leur affichais avec mon visage neutre et indifférent. Ce n'était qu'une question de temps avant qu'ils ne tentent de faire une action désespérée ou à accepter leur sort funeste.

Cependant, elle semblait… Différent dans ses actions. Se tenant fortement la tête, elle affichait les signes d’une migraine intense, manquant de lui faire perdre l’équilibre. Mais ce n’était pas ça qui surprenait le plus le jeune blond. En effet, elle exprimait quelque chose d’encore plus étrange que ça. En effet, elle semblait… S’adresser à quelqu’un. N’importe qui aurait dit qu’elle s’adressait à Sebastian, qu’elle essayait de répondre à ses accusations. Mais ce n’était pas ça, ça ne ressemblait pas du tout à quelqu’un qui semblait faire en sorte de rejeter ses péchés. Le guerrier restait immobile, décidant d’observer en silence, et de voir comment évoluerait la situation. C’était peut-être une façon cruelle d’agir, mais il devait tirer le fin mot de cette histoire.

Les hurlements s'interrompirent alors, le silence regagnant encore un court instant les landes fantasmagoriques. Très court en effet, puisqu'aussitôt, un son vînt tuer ce néant sonore. Un rire, que dit-je, une véritable démence prit place. De la bouche de la jeune constellationniste sortait une voix à la fois sordide et euphorique, celle d'une personne étant arrivée à accomplir ses noirs desseins. Bien que confuse, la situation n'était pas suffisante pour déstabiliser Sebastian, qui se contentait d'analyser toutes les informations afin de comprendre ce qu'il se passait. Parler à une personne non-présente... Troubles mentaux... Changement de comportement soudain... Il n'y avait aucun doute quant au diagnostic : Celya semblait souffrir de trouble de la personnalité, une maladie mentale qui faisait qu'il y avait « deux personnes en une ». Face à cette révélation, plusieurs questions s'enchaînèrent dans sa tête. Quelle était la personnalité primaire ? Qui était le véritable responsable de ce meurtre ? Est-ce que coucher avec une fille qui a un trouble de la personnalité compte comme un Threesome ? Au final, une seule restait dans sa tête : que faire dans cette situation ?

Alors qu'il commençait à envisager toutes les possibilités, des meilleures aux pires, le guerrier blond fut interrompu par la jeune fille « possédée ». Selon ses mots, il aurait tellement effrayé la précédente hôte que ça lui a facilité la tâche pour sortir de son sommeil. Elle serait donc celle qui ne se montre jamais ? La personnalité parasite ? Faisant bouger son corps dans tous les sens, profitant de la souplesse de la constellationniste, la parasite semblait s'amuser d'avoir retrouvé une forme physique à utiliser. C'est donc après un court silence que le guerrier reprit enfin la parole.


« - Dois-je en déduire que tu es la responsable de ce meurtre ? »

Sebastian n'attendait même pas de réponse, puisque pour lui, c'était évident que la constellationniste n'avait pas pu faire un tel acte, pas comment elle réagissait. De sa gestuelle, on pouvait deviner qu'elle réfutait l'envie de tuer, même ses adversaires, alors inutile de penser à un allié. Était-ce vraiment une raison valable, ou juste une illusion dans laquelle le master se confortait ? À vrai dire, sans doute des deux. Toujours était-il que pour la première fois depuis tout à l'heure, il brisa sa pose. Laissant tomber les bras le long de son corps, et détachant son dos de l'arbre, il se tenait droit, observant avec des yeux beaucoup moins calmes que précédemment la folle. Il ne comptait pas user de la force tout de suite, c'était loin d'être utile. Il ne se contenta donc que de lui poser de nouvelles questions.

« - Quelles sont tes intentions et que comptes-tu faire de Celya ? »

_________________



♪ Song of Time & Storms - Zelda OoT (Violin Cover) ♪
Game Master

avatar

Messages : 1576
Date d'inscription : 26/09/2011
Magie / Malédiction / CS : All Mighty
MessageSujet: Re: Angel's judgement under the stars. [PV Celya]   Dim 27 Déc - 23:04
La seconde personnalité de Celya avait pris le dessus. Et contrairement à la première, celle-ci manquait singulièrement de prudence et de peur. Ainsi, elle répondit à Sebastian avec une insolence prononcée, presque touchable tant elle était dense.

Et oui ! C'est bien moi. Cette poltronne de Celya n'aurait jamais osé s'en prendre à un de ses précieux « camarades ». Pas moi. Tu veux que je te montre mon mignon ?


Se sentant invincible, elle se permettait tout, sans même penser aux conséquences, ni prêter attention à la voix de Celya qui la suppliait d'arrêter, de ne pas faire de mal. Au contraire, sentir la panique de son double ne faisait qu'attiser son agressivité. Et elle comptait sur l'esprit de camaraderie de son interlocuteur pour protéger le corps qu'elle habitait.

En fait, entre la peur et la honte qu'elle ressent, je pense que j'ai le contrôle pour un bon moment. Peut-être même pour toujours si j'arrive à l'enfoncer d'avantage. Je vais donc quitter votre trou à rat et profiter de la vie. Et tu ne peux pas m'en empêcher sans lui faire de mal !


A ce moment, sortant une de ses Clés, elle se mit à ricaner d'un rire cruel, presque dément.
Sebastian Lightbringer
Admin / The FallenAdmin / The Fallen

avatar

Messages : 135
Date d'inscription : 12/02/2015
Âge : 24
Guilde : Crime Sorciere
Magie / Malédiction / CS : Take Over / Angel Soul

- Caractéristiques du Mage -
P.M.: 3.940
Statut: Mage de Rang A
Renommée : Mage Réputé
MessageSujet: Re: Angel's judgement under the stars. [PV Celya]   Sam 16 Jan - 14:09
Les choses commençaient à se corser pour le jeune blond, dont la capacité de compréhension était mise à rude épreuve. Il avait fait en sorte d’enchaîner les questions afin de pouvoir en terminer rapidement avec cet interrogatoire, mais c’était peut-être trop pour la jeune femme qui semblait perdre peu à peu sa santé mentale. Sebastian était peut-être un excellent analyste psychologique, mais il était un guerrier, pas un psychiatre, la situation était sur le point de partir en dehors de son champ de contrôle, c’était sûr. Il avait beau observé la créature qui avait pris possession du corps de la jeune fille, seule l’incompréhension envers cette vision restait, malgré que son visage restait de marbre.

Les questions qu’avait posées le jeune blond, il avait déjà une idée approximative de la réponse hélas. Depuis le début de la création de son organisation, le soldat a eu de maintes et maintes fois à se retrouver face à ce genre de situation. Un membre qui en fait n’était rien d’autre qu’un loup à pattes blanches, bien que la métaphore fût assez ironique vu de quoi était composée la plupart des membres de sa guilde. Les premiers étaient les plus difficiles. Se confronter au fait que tout le monde ne pouvait pas forcément accepter la rédemption, et même, accepter l’idée que cette voie puisse exister. Beaucoup de sang avait coulé, et même s'il avait l’habitude de faire jaillir celui de ses ennemis, ses anciens camarades étaient autre chose. Il voulait éviter de le faire autant que possible, et pourtant, aujourd’hui risquait d’être le cas.

Après avoir obtenu les premières réponses, le Maître de guilde savait déjà que ce qui allait arriver ensuite allait être difficile pour les deux. Psychologiquement pour l’un, et physiquement pour l’autre. Elle semblait ne pas vouloir laisser la propriétaire de son corps le reprendre de sitôt, et ça, ce n’était pas dans les plans de Sebastian d’accepter une telle dissidence. Il fallait prendre des mesures, mais lesquelles ? Il avait donné sa parole de faire en sorte qu’elle puisse s’en sortir, même malgré sa relation avec un ennemi publique. Il avait un sens de l’honneur, et voulait éviter de revenir sur sa parole (drôle de chose venant de l’un de ceux que Fiore considère comme plus grand traître de l’histoire). Mais d’un autre côté, il devait tout faire protéger sa guilde. Le choix devait être simple, alors pourquoi autant de difficulté ?!

Mais la chose fut assez simple à choisir finalement. Alors qu’il réfléchissait à vive allure, son visage toujours impassible, il la vit en train d’essayer d’attraper quelque chose à sa ceinture : ses clés. N’essayant même pas de réfléchir, il attrapa de sa main droite sa lame et fit un puissant bon vers elle, dans le but de l’empêcher d’agir. Il commença alors à abattre sa lame sur elle, mais toujours dans son hésitation, ce n’était pas pour la trancher. À la place, il utilisa le plat de sa lame afin de la propulser au loin, faisant en sorte de la déposséder de ses clés. La manœuvre était brusque, à ne pas douter qu’elle soit très fortement blessée de ce coup. Mais ça valait mieux que d’être tuée, non ? Prenant de nouveau une pose normale, il garda son épée sur son épaule, son poids écrasant son corps, mais sans montrer le moindre signe de faiblesse, alors qu’il s’approcha d’elle afin de voir son état, et surtout, ce qu’il allait faire.


« - Celya… Je ne sais pas si tu m’entends, mais je sais une chose : tu ne veux pas de ça. Alors je te laisse le choix. Soit tu montres que tu es capable de surmonter ce démon qui t’habites… Soit je te libère de ta souffrance. Je ne peux accepter que tu puisses te promener dans ta condition. Alors bas-toi. »

Il avait rencontré des cas comme le sien, même au sein de sa guilde, mais il ne devait pas faire d’état d’âme, pas pour le bien de son organisation. Il lui laissait un dernier choix : continuer de se battre contre ses démons afin de maintenir une paix dans l’ombre, ou bien quitter ce monde pour ne plus souffrir. A voir quelle serait donc sa réponse…

_________________



♪ Song of Time & Storms - Zelda OoT (Violin Cover) ♪
Game Master

avatar

Messages : 1576
Date d'inscription : 26/09/2011
Magie / Malédiction / CS : All Mighty
MessageSujet: Re: Angel's judgement under the stars. [PV Celya]   Mer 3 Fév - 0:40
L'autre n'avait pas compté là-dessus. Elle croyait que Sebastian refuserait catégoriquement de s'en prendre à une « innocente », une camarade qui plus est. Mais il l'avait détrompée en la frappant de son arme au moment où elle sortait une de ses clés. Avant qu'elle ne puisse réagir, elle fut percutée par le plat de l'épée et propulsée plus loin, avant de retomber au sol, le bras cassé par le choc, et assez secouée. Dans son regard, on voyait, pour la première fois, de la peur...

Il se passa alors quelque-chose d'inattendu. Jusqu'ici, à chaque fois que Celya avait ressenti une crainte assez forte, son autre personnalité était ressortie. Mais pour une fois que cette dernière était terrorisée, ce fut la situation inverse qui se produisit. La jeune femme parvint à reprendre provisoirement le contrôle de son corps, au moins partiellement. Elle leva alors vers son Master un regard plein de larmes.


Il faut que ça cesse... avant qu'elle ne me fasse faire... quelque chose d'horrible, que je ne me pardonnerai jamais... Fais-le... Master...

*Arrête ! T'es folle ! Tu vas crever aussi !*


Mais sourde aux cris de panique de sa moitié psychotique, Celya parvint à sourire à travers ses larmes.

Pardon Sebastian... Et merci.
Sebastian Lightbringer
Admin / The FallenAdmin / The Fallen

avatar

Messages : 135
Date d'inscription : 12/02/2015
Âge : 24
Guilde : Crime Sorciere
Magie / Malédiction / CS : Take Over / Angel Soul

- Caractéristiques du Mage -
P.M.: 3.940
Statut: Mage de Rang A
Renommée : Mage Réputé
MessageSujet: Re: Angel's judgement under the stars. [PV Celya]   Dim 7 Fév - 12:07
Sebastian se sentait mal. Physiquement parlant, il n’y avait rien à signaler, car il était indemne malgré la tentative d’offensive de la part de celle qui se tenait à présent à ses pieds, incapable de se défendre face à l’homme. La main serrée sur sa lame, il était en train d’attendre la réponse à la question, au choix, qu’il lui avait laissé. Ce n’était tant le fait qu’il avait forcé la main de la jeune Celya qui le dégoûtait, mais le fait qu’il pouvait très clairement l’expression qu’arborait la femme devant lui : de la peur, de la crainte. Pour elle, le grand blond apparaissait comme la faucheuse, voire un démon qui s’amusait à torturer sa proie juste avant de succomber à l’ennui et arracher la seule chose digne d’intérêt à son jouet : sa vie. Sebastian ne voulait pas apparaître ainsi, devant une femme qu’il appelait avant « camarade ». Il ne voulait apporter de la crainte que dans les yeux de ses ennemis, des ennemis de Fiore, des ennemis de sa guilde. Et pourtant, le voilà, en train d’attendre avec une impatience malsaine la réponse de sa future potentielle victime.

C’est alors qu’une réaction arriva de la part de la jeune fille. Comme pour le soulager, il put voir que Celya semblait avoir repris son état « normal » de par l’expression qui était dans ses yeux. Mais ces derniers lui montraient un autre message, un qu’il ne voulait pas recevoir. Des larmes, coulant le long de ses joues. Tristesse ? Peur ? Joie ? Rien de tout cela. Ce n’était que des larmes de soulagement, comme si elle savait très bien quel allait être la suite des évènements, mais que malgré tout, elle avait accepté son sort. Et là, elle lui demanda ce que le maître des Sorcières redouté. D’un ton faible, suffocant, mais sans pour autant hésitant, elle lui demanda de mettre fin à ses jours. Sebastian savait très bien que les contes de fées n’étaient que des fables, mais il aurait aimé voir au final une fin plus heureuse…

Alors que les dernières paroles que voulait prononcer la greenette furent énoncées, une demande sous la forme d’un pardon et d’un remerciement, l’homme se contenta de fermer les yeux, se retenant d’exprimer la moindre émotion. Il n’allait pas lui demander son pardon en retour, il n’en avait pas le droit, pas après s’être présenté comme son bourreau. Encore une fois, il allait assumer son rôle de déchu, de pécheur, et arracher la vie à quelqu’un qui ne le méritait pas. Avant d’accomplir l’acte, cependant, il vient pousser délicatement la jeune femme, afin qu’elle soit allongée sur le dos. À la suite de cela, il se mit à côté d’elle, debout, et attrapa son épée à deux mains, lame pointée en direction de la jeune fille, et le lui enfonça dans son frêle corps, directement dans le cœur. Il fit en sorte à ce que le coup soit le plus rapide, le moins indolore, et surtout, qu’il fasse le moins de dégâts possible à Celya. Encore une fois, il n’a pu sauver une personne qu’il voulait aider.

Rouvrant les yeux, après avoir lâchement voulu ignorer les derniers moments de la jeune femme, il put ainsi voir que plus un souffle de vie n’habitait la jeune femme. Retirant ainsi la lame meurtrière, il fit un geste ample afin de retirer tout le sang qui était imprégné dessus, nettoyant sa lame par la même occasion, pour ce qu’il allait en faire ensuite. Il s’agenouilla par la suite à côté du cadavre, l’observant encore une fois, pensif, afin de la soulever et de la porter près de l’arbre sur lequel il était adossé auparavant. Suite à cela, il la reposa et commença à utiliser sa Buster Sword pour un usage non prévu à cet effet : creuser une tombe. Entre-temps, les différents membres de l’équipe Avenger s’étaient regroupés derrière Sebastian, l’observant en silence. Ils savaient très bien que maintenant n’était pas le moment de dire quoi que ce soit, car même si le grand blond ne le montrait pas, intérieurement, il était déchiré entre rage et tristesse. L’une des rares fois où les membres de sa guilde pouvaient si facilement discerner ce qu’il se passait dans sa tête. Une fois la tombe creusée, il procéda à l’enterrement, déposant délicatement le corps sans vie dans le trou avant de le reboucher. C’était le mieux qu’il pouvait lui donner, c’était triste, mais c’était ainsi. Une fois enterrée, le jeune homme se releva, face à la tombe, et prononça des mots inaudibles.


« - … Qu’ils te pardonnent tes péchés, et que ton repos soit paisible… »

Une fois cette cérémonie des plus médiocre faite, et qu’une minute de silence fut passée à la demande muette de Sebastian, se dernier replaça son épée dans son dos, avant de se tourner vers ses co-équipiers. Demandant à William de tendre sa main, il y déposa la seule chose qui n’était pas avec elle au moment de cette exécution, car elles avaient volé à cause de son attaque précédente : les clés de la constellationniste.

« - Trouve quelqu’un qui prendra soin de ses esprits. S’ils demandent… Dis leurs que je suis son assassin.
- Attends, Mas-
- Il est temps d’y aller, coupa-t-il avant de passer à côté d’eux, s’éloignant de plus en plus. »

Il faisait en sorte de ne pas croiser le regard de ses subordonnés, mais il pouvait sentir leur crainte et empathie à propos de leur maître. Hélas, l’heure n’était pas aux larmes ni aux regrets. Celya savait parfaitement ce à quoi elle s’exposait si elle avait une telle condition psychologique, Sebastian devait accepter que ceci ait très bien pu arriver tôt ou tard. C’est donc le poing serré que l’homme se dirigea vers la sortie de la forêt, dans l’espoir que des choses comme celles-ci ne puissent plus arriver.

Même s’il le savait que c’était qu’un doux mensonge…

_________________



♪ Song of Time & Storms - Zelda OoT (Violin Cover) ♪
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Angel's judgement under the stars. [PV Celya]   

Angel's judgement under the stars. [PV Celya]

Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Fairy Tail RPG : Fiore no Oukoku :: 
 :: Fiore Nord :: Landes Fantasmagoriques
-