Fermer le menu
Ouvrir le menu

Navigation














Partagez | 

 I have a hangover yeaheah [PV Bryan Blake]

AuteurMessage
Shîro Halen
Mercenaire d'Hungry WolvesMercenaire d'Hungry Wolves

avatar

Messages : 45
Date d'inscription : 16/01/2014
Âge : 21
Guilde : Hungry Wolves
Magie / Malédiction / CS : Berserk

- Caractéristiques du Mage -
P.M.: 2.525
Statut: Mage de Rang B
Renommée : Mage Itinérant
MessageSujet: I have a hangover yeaheah [PV Bryan Blake]   Mar 28 Oct - 22:02
L'aube venait de pointer le bout de son nez, une fraîche brise parcourait les runes D'Oshibana, caressant délicatement le visage de ceux qui marchaient dans ces dernières. Le temps était légèrement nuageux sans cacher la lumière orangée du matin, et les oiseaux chantaient dans la petite ville. Dans les quartiers extérieurs de la ville, au milieu de quelques poubelles dans une petite ruelle, gisait ma personne. J'ouvrais lentement les yeux, une douleur d'une violence inouïe me transperçait le crâne, mon corps me semblait lourd comme si mes os étaient fait d'acier et mes membres tremblaient. Qu'avais-je bien pu faire pour me retrouver dans un état pareil? Telle fut la question que je me posais. Mes vêtements étaient tâchés, mon masque à terre quelque mètres plus loin et mon épée plantée dans le sol. En examinant un peu plus mon corps je m'aperçu que j'avais hérité de multiples blessures, semblables à des coupures et des morsures, et...Une bague? Non...Plus un morceau de bois...Oui, j'avais un morceau de bois enroulé autour de l'index. Peint en vert. Alors que je l'enlevais, une vieille femme passait à côté de moi en me jetant un regard empli autant de mépris que de pitié. Elle me jeta une pièce. Visiblement, on me prenait pour un mendiant.

Après de longues et douloureuses minutes j'avais réussi à me lever. La nuit passé dans les poubelles avait mis mon dos à l'épreuve. Mes yeux avaient du mal à s'adapter à la luminosité environnante, non pas que celle ci m'éblouissait mais tantôt je me retrouvais dans le noir total, tantôt je devais les fermer car ils me brûlaient. Je fis un pas. Puis un deuxième. Mes jambes semblaient en bon état comparé au reste de mon corps. Je tentais de me frotter les yeux dans l'espoir de mieux y voir, et constatais que la toiture devant moi semblait abîmée. Comme si quelqu'un avait chuté...Bon, un mystère de résolu. J'avais atterri ici par les toits. Sûrement en fuyant quelque chose. Mais quoi...
En observant plus longuement mon environnement je pus constater qu'un chat m'observait. Un chat à la fourrure noire, de ceux qui portent malheur. Nous nous sommes observés pendant quelques secondes, yeux dans les yeux et je pense qu'une boite de sardine sur mon épaule justifiait l'attention qu'il me portait. D'un mouvement je la fis tomber et fis une percée à deux kilomètres à l'heure jusque au milieu de la rue. Ma démarche était tout sauf assurée, mon visage sale au possible et mes cheveux aussi propres que l'endroit où j'avais dormi.

En essayant de chercher au fin fond de ma mémoire ce qui avait pu se passer la nuit d'avant, je constatais que je n'avais strictement aucun souvenir. J'avais déjà eu plusieurs gueule de bois mais rien de comparable à celle ci. Mon mal de crâne était de plus en plus grand, et en passant ma main dans mes cheveux je sentis quelque chose de liquide. En regardant ma trouvaille je vis du sang. Non pas une énorme quantité de sang, mais cela ressemblait à une blessure relativement récente. M'étais-je fait laminer en combat singulier? J'avais pourtant vu une trace de chute sur le toit et mes affaires étaient toujours sur moi. Perdu dans mes pensées je percutais un passant, et manquai de m'étaler sur le sol comme un vieux chiffon. Tournant mon regard vers le dit passant je lança dans un balbutiement hasardeux:


-s'cusez m'si...J'su...Hey mais t'es...

Avant que je puisse terminer ma phrase je tombais sur mon derrière, ayant perdu l'équilibre en pleine phrase. J'étais sûr d'avoir vu cette personne quelque part, peut être n'était-ce que mon imagination. Ou peut être était-ce un arbre. Oui en fait c'était un arbre. J'étais allé plus loin que prévu, me croyant au milieu de la rue j'étais allé à l'autre bout. Je devais être ridicule, me voilà maintenant assis, sale en train de parler à un arbre. Manquerait plus que je croise quelqu'un que je connais, tiens.
Bryan Blake
Mage de Lamia ScaleMage de Lamia Scale

avatar

Messages : 127
Date d'inscription : 14/01/2014
Âge : 22
Guilde : Lamia Scale
Magie / Malédiction / CS : Hikari no Mahô / Magie de Lumière
Magie / CS Secondaire : High Speed

- Caractéristiques du Mage -
P.M.: 2.440
Statut: Mage de Rang B
Renommée : Mage Itinérant
MessageSujet: Re: I have a hangover yeaheah [PV Bryan Blake]   Ven 31 Oct - 16:01





Yesterday was a mistery




C'était un nouveau jour des plus banals. J'errais encore et encore, comme d'habitude me diriez-vous. En fait, ce qui était mon objectif principal était devenu un ennui profond. Visiter tout Fiore, ça commençait à faire lourd, j'avais peut-être besoin de faire une pause, de rentrer à la guilde chercher du boulot, en fait, je cogitais, je ne savais vraiment pas quoi faire de ma vie. Ma vie était nulle à chier. Ce jour-ci j'étais dans les environs d'Oshibana. J'avais probablement besoin de changement. Perché sur mon arbre, je n'avais d'autre option que de mater les passantes et passants, contempler ces abrutis de piafs becqueter tout et n'importe quoi par terre, et voir ces pochtrons touchés par la gueule de bois du lendemain de soirée arrosée. Je devais vraiment penser à faire quelque chose de ma vie, surtout en ce moment. La seule idée qui me traversais la tête à ce moment était d’œuvrer pour la guilde. M'enfin... Ce n'était pas du tout dans les habitudes de ma personne. Donc. Qu'allais-je faire ? Cette question éternelle. Puis, mon attention fut portée sur cette étrange personne.

Cette personne venait d'heurter un arbre, sachant qu'elle ne marchait déjà pas normalement. Sûrement un autre de ces soûlards. Chaque fois que j'en voyais un, c'est l'image de mon abruti de père qui me venait en tête. Mais cette fois c'était différent. Ce gars là était étrangement vêtu, noir de la tête aux pieds. Il s'était arrêté après avoir heurté l'arbre pour... tomber par terre, croyant que l'arbre était une personne. Les méfaits de l'alcool. C'était, bizarre, car étrangement, j'avais cette impression de déjà-vu, cet imbécile avait levé sa tête et son visage me paraissait familier. Il ressemblait à... Attends voir...


Eh l'avorton, j't'ai déjà vu quelque part. Mais là t'as une sale mine.

Je sautais de ma branche pour descendre de mon arbre et donner un coup de main à cette étrange personne. Ce n'était qu'une fois près d'elle que je l'avais enfin reconnu. Ce n'était pas la première fois que je le croisais par hasard. Il s'agissait d'un mercenaire, Shîro, je l'avais déjà combattu au Domus Flau. Je ne savais pas trop pourquoi le hasard faisait que je le croisais souvent, mais en soi ce n'était pas une mauvaise chose, c'était un bon ami. Je lui avais donc tendu la main pour l'aider à se relever, vu son état pour le moins déplorable dans la situation actuelle.



Dernière édition par Bryan Blake le Lun 30 Nov - 21:37, édité 1 fois
Shîro Halen
Mercenaire d'Hungry WolvesMercenaire d'Hungry Wolves

avatar

Messages : 45
Date d'inscription : 16/01/2014
Âge : 21
Guilde : Hungry Wolves
Magie / Malédiction / CS : Berserk

- Caractéristiques du Mage -
P.M.: 2.525
Statut: Mage de Rang B
Renommée : Mage Itinérant
MessageSujet: Re: I have a hangover yeaheah [PV Bryan Blake]   Mar 4 Nov - 18:35
Ma tête tournait. De plus en plus. Et de plus en plus vite. C'est comme si le monde tout entier commençait à disparaître dans une immense spirale pour devenir quelque chose d'autre. Je pris une expression faciale des plus étranges lorsque je vis d'étranges choses apparaître dans mon champ de vision. Non pas des hallucinations causées par une quelconque substance, mais ma vue semblait parasitée. C'est alors qu'il descendit de l'arbre. Qui est ce "il"? Il avait une forme humanoïde, j'en déduis donc vite qu'il était humain. De sa bouche sortirent des paroles étranges dites avec une voix qui me laissait perplexe.

-Hey lave toi l'front cul d'léopard. Mais là t'es à la mine.

Comment? Qu'ouïs-je? Une douce complainte céleste? Ou une menace de mort? Peut être était-il un ennemi! De ceux qui m'avaient agressé. Maintenant que j'y pense ce sang que j'avais sur la tête semblait ne point couler. Peut être la méprise m'avait fait confondre une substance rougeâtre quelconque avec du sang ou que c'en était bien mais pas le mien. C'est dans cette intense réflexion que je me rappelais que l'on m'avait conseillé de me laver le front, ce qui dans mon état me semblait être un affront. Toujours assit, fixant la main de mon interlocuteur qu'il m'avait tendu, je me leva d'un seul coup, en manquant de très peu de retomber, et pris la pose la plus digne que je pouvais adopter.

-Hola compagnon! Je crois qu'il y a méprise. Je ne suis point un mineur comme vous l'avez suggéré et je crois que je devr-

Je fus interrompu par une Illumination, de celles qui font prendre conscience des plus grands secrets de la vie. Si c'était un ennemi, pouvais-je lui dire mes plans futurs? Pouvais-je lui dire que je m’apprêtais à partir? Il pourrait en profiter pour m'attaquer dans le dos. Était-ce son plan depuis le début? Mon état second ne me permis pas de voir la raison et ma paranoïa ridicule me poussa à sauter en arrière, cette fois sans perdre l'équilibre, ce qui me paraissait être un exploit, en dégainant mon fourreau que je pris pour mon épée.

-Vil Sagouin! Tu avais prévu de m'attaquer dès que j'avais le dos tourné! Vicieux gredin il m'en faut plus pour m'arrêter! Moi Shîro Halen ne me laisserai pas faire! Si mister Blake était là...

Ah ce mister Blake comme j'aime à l'appeler. Il avait du potentiel ce gars là. Mais l'heure n'était plus à la réflexion, je m'étais préparé à attaquer avec mon fourreau si jamais un quelconque signe d'agression m'était envoyé. Cependant, un coup de vent définitivement envoyé par l'incarnation du mal ne manqua pas de me surprendre et je me mis à attaquer dans le vent (comme quoi il y a une justice) avec fougue et énergie. Energie que je gaspillais inutilement, ce dont je me rendis compte. Sacrebleu! La météo avait créé une brèche pour que l'ennemi m'attaque! Ni une ni deux je me mis à courir de façon approximative vers mon adversaire, car la meilleure défense, c'est l'attaque.

-POUR UNE FIORE INDEPENDAAAAAANTE

Criais-je mon fourreau vide à la main.
Bryan Blake
Mage de Lamia ScaleMage de Lamia Scale

avatar

Messages : 127
Date d'inscription : 14/01/2014
Âge : 22
Guilde : Lamia Scale
Magie / Malédiction / CS : Hikari no Mahô / Magie de Lumière
Magie / CS Secondaire : High Speed

- Caractéristiques du Mage -
P.M.: 2.440
Statut: Mage de Rang B
Renommée : Mage Itinérant
MessageSujet: Re: I have a hangover yeaheah [PV Bryan Blake]   Mar 4 Nov - 23:08





Calm Down



Voilà pourquoi je haïssais tant l'alcool. Le malheureux. Shîro n'avait probablement pas compris ma phrase dans le bon sens. Il devait être encore sous l'emprise de cette horreur. Il se mit à parler d'une méprise disant qu'il n'était pas mineur. Je ne savais vraiment pas ce qu'il avait compris, mais, en tout cas, aucun de mes mots n'étaient rentrés correctement dans ses oreilles. Il s'était arrêté net avant de changer totalement de comportement, après s'être relevé ridiculement. Cet abruti venait de sortir son fourreau en guise d'épée. Il avait vraiment dû passer une sale nuit le bigre. Il comptait vraiment m'attaquer ? Et dans cet état en prime ? Mais sérieux quoi. Un coup sur la tête allait probablement le remettre dans le droit chemin. Il n'était pas conscient que ce Mister Blake dont il parlait, c'était moi.

Ecoute ferme-la et calme-toi, j'ai aucunement l'intention d't'attaquer. Mister Blake c'est moi, mais t'es trop mort pour t'en souvenir alors tu vas m'excuser d'avance pour c'que j'vais t'mettre dans la tronche.

Là j'avais pas le choix, sinon il ne s'arrêterait pas. En plus de ne pas avoir d'équilibre, il réclamait une Fiore indépendante, mais c'était quoi son problème. Il fonçait vers moi sans même essayer de se remettre les idées en places, dans l'état dans lequel il était il n'arriverait à rien. Toujours est-il qu'il n'agissait pas comme mon géniteur. Il avait encore ce côté ridiculement drôle qui lui faisait perdre toute crédibilité. En fait j'avais surtout pitié de lui qui marchait, enfin, courait, comme un manchot boiteux. Je levais mon bras petit à petit au fur et à mesure qu'il s'approchait avant de lui coller un direct du gauche en pleine poire une fois à ma hauteur, c'était pas très orthodoxe mais ça allait sûrement lui remettre les neurones en place.



Shîro Halen
Mercenaire d'Hungry WolvesMercenaire d'Hungry Wolves

avatar

Messages : 45
Date d'inscription : 16/01/2014
Âge : 21
Guilde : Hungry Wolves
Magie / Malédiction / CS : Berserk

- Caractéristiques du Mage -
P.M.: 2.525
Statut: Mage de Rang B
Renommée : Mage Itinérant
MessageSujet: Re: I have a hangover yeaheah [PV Bryan Blake]   Dim 9 Nov - 19:58
-SOIS PUNI POUR TA DISS- BLEUARG

La douleur. Une douleur vive et directe sur mon visage, qui me fit perdre l'équilibre. Dans mon élan j'avais omis quelque chose de relativement important: il savait se battre. Bon. Une erreur tactique est signe d'humanité dit-on. Le coup de poing m'avait étrangement remit les idées en place et mon équilibre s'en portait bien mieux. Un peu comme un grand sceau d'eau glacé qu'on aurait versé sur mon crâne. Je n'étais pas sorti de mon état second pour autant mais au moins je pouvais marcher normalement. Tout d'abord je fis l'effort de me relever, la main sur l'endroit où l'opposant m'avait frappé. Avant de riposter je devais faire l'inventaire de mes possibilités. J'avais mes armes mais le temps pour les dégainer pourrait me porter préjudice. Il y avait plusieurs caisses en bois près de nous mais le bois n'est pas le matériaux le plus fiable pour se forger une arme en cas d'urgence. Il me restait la capacité spéciale de mon arme mais j'avais peur de l'utiliser sur moi même par erreur. Il ne me restait plus qu'une technique, une technique d'extrême urgence qui me valait une réputation de couard parmi les habitués de la guilde. L’échappatoire ultime, la solution absolue contre les échecs critiques. Prenant une posture de combat inventée dans l'instant je pris un regard des plus sérieux en feintant de concentrer de l'énergie dans mes poings.

-Tu sais te battre dirait-on! Je vais devoir utiliser ma plus puissante technique!

Sans demander mon reste je tourna les talons et me mis à courir avec une vitesse qui aurait presque pu m'étonner moi même. Lâchant un "LA FUITE" des moins discrets je n'allais guère plus vite qu'un fainéant à qui l'on demande de faire un sprint sur une longue distance mais j'espérais pouvoir semer mon opposant. Je poussais délicatement les gens qui restaient sur ma route et me rendis vite compte qu'un mur me barrait le passage plusieurs mètres au loin. Devant cet insurmontable obstacle je fus prit de panique et plongea derrière une poubelle pour me cacher comme lors d'une infiltration dangereuse. Sentant l'adrénaline monter de plus en plus je pris ma voix la plus agressive possible en hurlant à mon opposant de venir me trouver si un vrai un homme il était. Mais ma cachette pourtant ingénieuse fut rapidement troublée par un groupe de jeunes qui, visiblement exaspérés par mes cris vinrent me faire part de leur mécontentement d'une manière aussi pacifique qu'un coup de hache. Sans vraiment les écouter je me mis à escalader le mur qui se trouvait près de moi pour grimper sur le toit et prévenir mon opposant du danger que représentaient ces individus:

-VITE FAUT SE BARRER! ON S'EST FAIT REPERER!

En regardant en dessous de moi je vis que le groupe était composé de cinq jeunes dont un portant des tatouages et dont tous arboraient une coiffure disons...Spéciale. Ils rigolaient, visiblement non impressionnés par ma capacité incroyable en escalade. Ils semblaient se moquer de moi mais je faisais fi de ces provocations gratuites et invita d'un geste de la main mon opposant à venir avec moi. De toute évidence nous avions le désavantage du nombre et l'agitation que j'avais causé amènerait sûrement des forces armées qui n'auraient pour but que de nous détruire tous deux. Peut être que les jeunes étaient des éclaireurs?! Il ne fallait plus attendre. La fuite me semblait être l'option la moins risquée surtout que je venais de me rappeler que la guilde me punirait sûrement si le bazar que j'organisais involontairement fut trop important.
Bryan Blake
Mage de Lamia ScaleMage de Lamia Scale

avatar

Messages : 127
Date d'inscription : 14/01/2014
Âge : 22
Guilde : Lamia Scale
Magie / Malédiction / CS : Hikari no Mahô / Magie de Lumière
Magie / CS Secondaire : High Speed

- Caractéristiques du Mage -
P.M.: 2.440
Statut: Mage de Rang B
Renommée : Mage Itinérant
MessageSujet: Re: I have a hangover yeaheah [PV Bryan Blake]   Dim 18 Jan - 17:14





Useless



Imbécile. Je n'avais pas d'autres mots. Je m'étais dit dans ma tête que j'allais faire ce que j'avais à faire. Mon coup l'avait déjà calmé, mais pas assez. Je m'attendais à une riposte, mais sa posture n'était qu'une feinte, ridicule soit dit en passant. En réalité, il n'avait fait que fuir. Des jeunes se foutaient de sa gueule, il s'était caché derrière des poubelles. Alors que ces jeunes s'approchaient de lui, Shîro tentait d'escalader le mur qui lui faisait face. D'un côté, j'en avais marre. Mais de l'autre, j'avais de la pitié pour lui. Je me demandais, si je devais le laisser comme ça, ou l'aider. Et à mon corps défendant, j'ai préféré l'aider. Du moins... Comme je pouvais. Je rattrapais les jeunes en leur disant de dégager, j'avais honte. J'allais attraper Shîro par les jambes, dans l'optique de le descendre de ce mur. Tant pis si il se faisait mal, du moment qu'il calmait ses ardeurs et revenait à lui.

Oh et pis non merde, bouffe moi ça, rain of light.

J'avais changé d'avis quitte à le blesser, je pointais ma main vers lui, puis je fis apparaître un cercle magique laissant se dégager une rafale de rayons lumineux tous se dirigeants vers Shîro. J'espérais, d'une part, l'avoir touché comme il le fallait, et d'autre part, que les personnes qui étaient derrière moi s'étaient barrées sans broncher et que je n'allais pas attirer de problèmes. Putain. Voilà pourquoi je détestais les personnes qui buvaient jusqu'à se retourner la tête. Sérieux, pourquoi ne pas rester au stade où l'Homme appréciait l'alcool en buvant à faible quantité...

Je n'avais pas toute ma journée. Aussi, n'avais-je pas envie de persister. Il voulait faire le mariole d'accord. Moi, je m'étais retourné pour partir d'ici, ma direction se trouvait être la gare. Il fallait que je rentre, et avec les quelques rayons que je venais de balancer, il était peut-être imprudent de me dandiner dans le coin. J'avais presque de la peine pour Shîro. Je le trouvais bien sympathique malgré cette bourde, je ne le considérais pas non-plus comme mon meilleur ami, simplement un ami, mais, avec le temps, peut-être en aurait-il été ainsi. Enfin. J'arrivais donc à la gare d'Oshibana, bondée évidemment. Réfléchissant à ce que j'allais faire, après être retourné à la guilde. J'entrais dans le premier wagon qui me faisait face. Direction Dissidia.




Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: I have a hangover yeaheah [PV Bryan Blake]   

I have a hangover yeaheah [PV Bryan Blake]

Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Fairy Tail RPG : Fiore no Oukoku :: 
 :: Fiore Est :: Oshibana
-