Fermer le menu
Ouvrir le menu

Navigation














Partagez | 

 L'élève rencontre le maître [PV Natsumi]

AuteurMessage
Jet Hyle
Admin / MagnétoAdmin / Magnéto

avatar

Messages : 622
Date d'inscription : 20/05/2013
Âge : 28
Guilde : Lamia Scale
Magie / Malédiction / CS : Jiki no Mahô / Magie du magnétisme

- Caractéristiques du Mage -
P.M.: 5.295
Statut: Mage de Rang S
Renommée : Mage Célèbre
MessageSujet: L'élève rencontre le maître [PV Natsumi]   Jeu 24 Juil - 21:32
Master Lucifer de Grimoire Heart. Master Johanna de Lamia Scale. Deux mages puissants. Deux adversaires redoutables. Et deux utilisateurs du Kansô. Cette magie, dont la mienne pourrait être considérée comme la Némésis, était fort intéressante, et depuis peu, je lui accordais une attention toute particulière. La Jiki no Mahô, que j’employais depuis des années, était basée sur un principe très simple : tout le monde transporte du métal sur lui. De nombreuses personnes se baladaient en effet armées, que ce soit d’une épée ou d’un poignard pour la plupart, et parfois d’armes plus exotiques pour certains. Et même ceux qui n’étaient pas armés avaient souvent de la monnaie sur eux. Certains rigoleraient à l’idée de voir des pièces devenir dangereuses, mais je pouvais vous assurer qu’un bout de métal de cette taille pouvait faire très mal si on savait s’y prendre. De plus, sa petitesse le rendait difficile à voir venir et donc à esquiver. Néanmoins, face à un ennemi qui parvenait au corps-à-corps, j’éprouvais le plus souvent des difficultés. Les douleurs du combat contre Master Johanna étaient là pour le prouver. Et même si je pouvais me défendre avec mes gantelets, et que je m’entraînais régulièrement avec mes épées, je restais, et c’était normal, inférieur à un expert du combat rapproché.
D’où mon intérêt récent au Réarmement.

Certaines personnes apprenaient une seule magie, et s’en contentaient toute leur vie. Je pensais appartenir à cette catégorie. Mais d’autres, au contraire, répartissaient leurs efforts sur deux magies différentes. Certes, leur apprentissage de chacune était moins poussé que s’ils restaient concentrés sur un art unique, mais il y avait aussi des avantages. La versatilité, par exemple. Un type capable de se changer en géant de dix mètres et de balancer des rayons lumineux comme des lasers ne risquait pas d’être pris au dépourvu peu importe la distance à laquelle se trouvent ses adversaires. Le Kansô possédait une très bonne affinité avec mon Magnétisme, car il permettait d’invoquer à volonté, dans la limite de ses réserves de magies, armes et armures. Pratique pour ne pas devoir transporter en permanence tout un attirail peu discret, et vulnérable à la foudre. Je ne dénigrais pas ma magie, mais je devais lui reconnaître certaines faiblesses, et quand ce n’était pas elle, c’était moi. J’avais encore pu le constater face à la puissance écrasante du Dark Knight : la meilleure attaque que j’avais jamais produite n’avait eu absolument aucun effet sur lui. Ça avait ébranlé ma confiance en moi pendant un moment. Je m’étais donc mis à envisager d’autres moyens de l’affronter.

Mais j’avais rencontré un autre problème, moral celui-là. Apprendre une autre magie que celle qu’Erik m’avait léguée ne serait pas trahir sa mémoire ? Après tout, il s’était contenté de cette seule magie toute sa vie, et c’était un mage bien meilleur et bien plus puissant que je ne l’étais, même actuellement. Devant ce cas de conscience, j’étais troublé. Rester fidèle à l’enseignement de mon maître et prendre le risque de me retrouver dans une impasse, ou laisser de côté ce qu’il m’avait appris durant des années et atteindre un palier ? J’étais resté plusieurs jours devant ce choix difficile, sans parler à personne, avant d’atteindre une épiphanie. Ce n’était pas une trahison que d’apprendre une seconde magie. Les deux allaient se combiner. Le Kansô me permettrait de renforcer l’usage actuel de la Jiki no Mahô, et peut-être même de découvrir de nouvelles techniques, développant ainsi l’art appris par mon maître. Soulagé, je décidai donc de commencer l’apprentissage.

Cependant, c’était plus difficile que je ne l’avais envisagé. Vu que j’avais assimilé quelques faibles notions pour pouvoir changer de vêtements plus facilement, je pensais que ça serait facile. Je m’étais procuré un livre sur le sujet dans la bibliothèque de la guilde, et j’avais essayé de me débrouiller seul, mais en vain. Il y avait sans aucun doute quelque-chose que j’ignorais, et je ne savais même pas ce qui me manquait. Il fallait donc que je demande à un autre utilisateur de me guider jusqu’à ce que j’en sois capable. Master Johanna n’était pas une option, à cause de ce qui s’était passé récemment avec elle. Il était également strictement impossible de demander au Dark Knight. Déjà, car il n’avait ni le temps, ni l’envie, ni l’utilité de me transmettre ses connaissances sur le sujet. Et ensuite, car même si ça avait été le cas, j’aurais refusé quoi que ce soit venant de lui. J’avais décidé de me rendre à Géhenna pour payer ma dette aux mages noirs, ce n’était pas pour devoir quelque chose au plus redoutable d’entre eux. C’est alors que je pensais à la personne idéale. Enfin, idéale au point de vue de sa maîtrise de cette magie. Quant à savoir si on arriverait à s’entendre, et si elle accepterait de me prendre comme élève, c’était une autre histoire. Prévenant mes camarades de Lamia Scale, j’allai retrouver Blitz dehors, car il entrait rarement dans le bâtiment à cause sa taille.

Allez mon vieux, en route pour Magnolia.

En effet, quand on parlait de Kansô, un nom revenait très souvent, comme une des mages les plus douées dans le domaine. La Tenteï de Fairy Tail. Celle-ci, bien que sa puissance et sa renommée soient éclipsées par celles d’Ethan Rayne, était néanmoins une membre connue et respectée de la guilde des Fées destructrices. Si je parvenais à lui expliquer, j’estimais qu’il y avait une chance qu’elle accepte. Néanmoins, quant à la possibilité que je puisse discuter avec une jeune fille et rester assez longtemps avec elle pour mon apprentissage sans que ça ne se passe mal, les probabilités parlaient contre moi… Allons, pas de pessimisme ! J’allais mettre mon sale caractère dans ma poche et me montrer correct. Mon amour-propre en souffrirait peut-être un peu, mais ce sujet était plus important que ma petite personne, alors il méritait que je fasse un effort.

Grâce à Blitz, j’arrivais plus rapidement à Magnolia que si j’avais dû marcher. Une fois dans la ville, alors que beaucoup de monde s’écartaient à la vue du Viloraptor géant, je descendais de son dos pour pouvoir m’adresser aux passants, et leur demander si Natsumi Amayuri était présente dans la cité, ou dans la guilde. Si beaucoup ne purent pas, ou ne voulurent pas me répondre, je parvins quand même à obtenir une information utile. Apparemment, elle s’entraînait de temps en temps dans la forêt derrière la guilde, près du lac qui s’y trouvait. Etant donné que je ne souhaitais pas particulièrement rendre publique mes possibles futures compétences, c’était un point de départ comme un autre. Si jamais je ne la trouvais pas là-bas, je pourrais toujours me rendre au siège de Fairy Tail et demander à lui parler en privé, même si ça soulèverait inévitablement des questions de la part des autres membres.

Progressant le long d’un sentier dans les bois, suivi de Blitz, rétréci à l’aide de mon Chibi-Gun pour éviter qu’il n’arrache toutes les branches sur son passage. Au bout d’un moment, je perçus les reflets du soleil sur une surface, et je compris que j’arrivais à destination. Dans la clairière proche du lac était aménagé un véritable parcours du combattant comportant divers obstacles à franchir sans marquer de pause. Je devais reconnaître un certain art dans la conception et la disposition de cet itinéraire. Et celle qui relevait cette épreuve en ce moment-même me faisait une assez bonne impression. La chance me souriait car la Tenteï était effectivement sur place. Par politesse, je la laisser arriver au bout de son trajet avant de sortir à découvert pendant qu’elle marquait une pause.

Très impressionnant. Je suppose que j’ai bien affaire à Natsumi Amayuri, la Tenteï de Fairy Tail ?

_________________

Natsumi Amaiyuri
Fondatrice / TenteïFondatrice / Tenteï

avatar

Messages : 1141
Date d'inscription : 14/10/2010
Âge : 28
Guilde : Fairy Tail
Magie / Malédiction / CS : Kansô

- Caractéristiques du Mage -
P.M.: 3.600
Statut: Mage de Rang A
Renommée : Mage Célèbre
MessageSujet: Re: L'élève rencontre le maître [PV Natsumi]   Mer 22 Oct - 22:10
C’était une nouvelle journée et donc une nouvelle occasion de m’entraîner. J’appréciais énormément de me retrouver seule face à moi-même. Je pouvais prendre mon temps, faire des tours de terrain, utiliser les arbres pour en créer des obstacles et tester différentes techniques à l’aide de mes armures. J’y avais par ailleurs installé des éléments qu’on pourrait qualifier de véritable parcours du combattant dont j’étais extrêmement fière. Malgré tout, je ne parvenais pas à être satisfaite de mes progrès. Dans mon équipe je me trouvais bien loin derrière Ethan en termes de combativité ; il me fallait donc impérativement progresser et revenir à un assez bon niveau pour pouvoir rivaliser avec lui comme par le passé. Mais, de temps en temps, je finissais par m’octroyer des pauses gourmandes pour me ressourcer ; c’était sûrement les parties les plus sympathiques de ma journée.

Mon terrain de jeu se trouvait généralement derrière la guilde, près du grand lac dans une clairière où on était à la fois à l’abri des regards, au plus près de la brise et des rayons chaud du soleil. C’est donc en ce lieu que je m’installais pour la journée avec de quoi grailler quand j’en aurais besoin. Je posais tout à l’abri des insectes et autres animaux de la clairière pour préserver mon précieux repas et ses friandises. Puis, ne perdant pas de temps, je commençais mes étirements. Posant mon talon gauche sur une barre que j’avais installé à assez bonne hauteur, j’étirais ma jambe telle une ballerine. Puis je passais à la droite de la même manière.

J’étais très motivée, c’était une belle journée et je comptais bien en profiter pour me perfectionner dans la vitesse de mes déplacements. Levant mes bras au-dessus de ma tête, je continuais à m’étirer avant de me lancer dans quelques tours de terrain pour m’échauffer avant de débuter mon parcours du combattant. Je me sentais bien, il m’arrivait même de fermer les yeux pour ressentir encore mieux les choses, pour me concentrer sur mon souffle et entendre tous les bruits qui m’entouraient. Les rayons du soleil réchauffaient ma peau, la légère brise m’empêchait d’avoir trop chaud, c’était une journée idéale pour s’entraîner.

Il était temps de passer les obstacles que j’avais mis en place pour me perfectionner. Je débutais le parcours et comme si c’était devenu des gestes automatiques, on pouvait avoir la sensation que je volais tellement tout était fait de manière légère. Ce parcours, je le connaissais par cœur. Je devrais certainement le modifier pour compliquer la chose et éviter de mémoriser un terrain qui sera différent lors d’un combat en situation réelle.

Alors que j’étais en plein parcours, je remarquais du coin de l’œil une silhouette que je ne connaissais pas et qui semblait observer le moindre de mes gestes. Ce que je pouvais lui reconnaître comme qualité c’était de ne pas m’interrompre pendant ma série. Il fallait dire que toute la Guilde savait que lorsque j’étais en entrainement je ne devais surtout pas être dérangée pendant que je réalisais mon parcours sous peine de me voir leur foncer dessus avec une longue épée et les faire détaler à la quatrième vitesse. Il attendait dans la pénombre de la clairière et observais patiemment que je termine mon exercice.

Arrivée au bout complètement en sueur, je m’approchais sans dire un seul mot de ma serviette et de ma bouteille d’eau. Après avoir bu une longue gorgée rafraichissante, je passai la serviette blanche sur mon visage luisant et finit par la déposer autour de mon cou. C’est à ce moment-là que l’inconnu demanda si j’étais bien l’Impératrice des Cieux de Fairy Tail. C’était flatteur d’entendre un tel nom dans la bouche d’un étranger, j’avais réussi à me faire une petite réputation malgré tout. J’affichais alors un léger sourire sur mes lèvres avant de répondre :


« - C’est bien moi ! Et vous êtes ? »

Cela pouvait sembler expéditif d’autant plus que j’avais pris un certain temps avant de lui répondre, le temps pour moi de retrouver un semblant de souffle qui me permettait de tenir une conversation normal après avoir fait autant d’accélération dans cet entrainement. En attendant sa présentation je continuais à m’échauffer pour éviter que mes muscles ne me fassent souffrir le lendemain. Je tendais alors une jambe devant moi et me penchais pour appuyer dessus avec mes mains. Je répétais l’exercice avec l’autre quelques secondes après. En observant le jeune homme je pouvais constater qu’il avait entrepris ce voyage pour me trouver moi et m’interrogeais sur l’origine de cette démarche.

_________________

Jet Hyle
Admin / MagnétoAdmin / Magnéto

avatar

Messages : 622
Date d'inscription : 20/05/2013
Âge : 28
Guilde : Lamia Scale
Magie / Malédiction / CS : Jiki no Mahô / Magie du magnétisme

- Caractéristiques du Mage -
P.M.: 5.295
Statut: Mage de Rang S
Renommée : Mage Célèbre
MessageSujet: Re: L'élève rencontre le maître [PV Natsumi]   Lun 24 Nov - 20:43
Très impressionnant, c'est ce que j'avais dit. Et je le pensais en la voyant se déplacer. Mais vue de près, la fameuse Natsumi Amayuri semblait moins redoutable que celle sur laquelle les rumeurs se répandaient. Certes, j'étais bien placé pour savoir qu'il ne fallait surtout pas se fier aux apparences, car certains des combats les plus âpres que j'avais dû mener avaient été contre des filles qui me cédaient deux têtes et au moins une dizaine de kilos, mais malgré tout, je m'attendais à plus, et j'essayais de ne pas afficher une légère déception sur mon visage. Après tout, j'avais besoin de son aide : je ne pouvais donc pas me permettre de la vexer, et me connaissant, j'allais devoir me surveiller si je ne voulais pas que mon sale caractère prenne le dessus.

Après avoir répondu à mon interrogation, Natsumi, puisque c'était bien elle, me demanda à son tour qui j'étais. J'avais longuement réfléchi à ce que j'allais lui dire. Comme je ne tenais pas à ébruiter mes entraînements pour garder secrète cette nouvelle corde que j'allais ajouter à mon arc, une option aurait été de lui donner un faux nom. Mais cela aurait sans doute donné un mauvais point de départ à mes rapports avec cette personne. De plus, elle aurait pu refuser d'entraîner un parfait inconnu. Mais si je lui révélais vraiment qui j'étais, je pensais pouvoir réussir à la convaincre de taire mon apprentissage auprès d'elle. J'avais donc choisi la franchise.

Je me nomme Jet Hyle, et je suis un mage de Lamia Scale, mais mon nom n'a pas encore la portée du vôtre, alors je ne pense pas que tu... Que vous ayez entendu parler de moi. Me repris-je en cours de route. Je n'avais pas vraiment l'habitude de vouvoyer les gens. Même Master Johanna avait droit au « tu ». Les seuls auprès desquels je faisais l'effort de parler de la sorte étaient en général les clients des requêtes auxquelles je répondais. Et encore, si la formule y était, le ton affable manquait souvent.

Tandis que je lui répondais, la jeune femme continuait son échauffement. En un sens, je pouvais comprendre, car elle n'avait pas prévu que je vienne perturber son planning, et je ne pouvais donc pas lui reprocher de s'y tenir aussi fidèlement que possible. Puis, par égard pour elle qui se demandait probablement la raison de ma venue, et aussi un peu pour Blitz qui commençait à piétiner d'impatience, je lui exposai l'objectif de mon voyage jusqu'à elle.

Je suis venu vous voir car j'ai besoin d'apprendre le Kansô, et je pense que tu... Vous... Oh et puis zut ! Que tu es la personne le plus à même de me l'enseigner car tu es probablement une des plus douées avec cette magie.

Voilà, c'était dit, non sans difficultés, et elle devait sans doute se demander à quel genre de tordu elle avait affaire cette fois-ci après mon éclat. Heureusement pour moi, étant membre de Fairy Tail, elle devait probablement côtoyer au quotidien quelques sérieux allumés. J'avais donc une petite chance de ne pas m'être directement fait remarquer.

_________________

Natsumi Amaiyuri
Fondatrice / TenteïFondatrice / Tenteï

avatar

Messages : 1141
Date d'inscription : 14/10/2010
Âge : 28
Guilde : Fairy Tail
Magie / Malédiction / CS : Kansô

- Caractéristiques du Mage -
P.M.: 3.600
Statut: Mage de Rang A
Renommée : Mage Célèbre
MessageSujet: Re: L'élève rencontre le maître [PV Natsumi]   Sam 20 Déc - 18:24
Pendant que je faisais mes échauffements et autres étirements, le jeune homme se présenta à moi sous le nom de Jet Hyle. Comme il me le fit remarquer, je n’avais pas entendu parler de lui, mais à dire vrai je m’intéressais peu aux renommées des mages du Royaume de Fiore. Il paraîtrait même que la population m’ait donné le surnom de Tenteï. Ce n’était pas une chose importante à mes yeux, être un mage c’était avant tout pour aider son prochain, surtout ceux n’ayant pas de don pour la magie comme les civils. Malgré tout je connaissais assez bien Lamia Scale, suffisamment en tout cas pour savoir que le jeune homme venait d’une très bonne guilde.

Le sentant hésiter sur l’utilisation du tutoiement, je me mis à esquisser un léger sourire amusé. Je n'avais pas plus que lui l’habitude de vouvoyer les personnes avec qui je m’entretenais, mais tant que l’on ne connait pas l’identité de son interlocuteur une certaine distance doit se faire. C’est pour cela que je vouvoyais toujours les gens que je rencontrais pour la première fois.

Je me penchais sur le côté pour étirer mes bras le plus loin possible de mon corps pour éviter un point de côté. Tandis que je faisais cela et que j’observais le jeune homme, ce dernier se remit à parler pour m’exposer la raison de sa venue. Enfin on y arrivait. En l’entendant me demander si je pouvais lui apprendre la magie du Kansô, je me redressais lentement et posais mes mains sur mes hanches. Derrière lui se tenait un Viloraptor qui semblait impatient de se remettre en mouvement. Je trouvais cette scène plutôt amusante, je n’avais jamais eu de requête pareille, surtout pas pendant un de mes entrainements. Je notais également son énervement avec le vouvoiement qu’il laissa rapidement tomber pour me tutoyer. A nouveau j’eu un sourire amusé car il donnait l’impression de mettre sa fierté de côté pour me demander l’enseignement de ma magie.

Je restais encore un peu silencieuse, histoire de jauger l’ambiance, puis gardant toujours mes mains sur les hanches je le fixais droit dans les yeux :


« - Hé bien ! Jet Hyle de Lamia Scale, soit le bienvenu sur mon terrain de jeu ! J’espère juste pour toi que tu es vraiment motivé et en pleine forme physique ! Sans ça, tu ne tiendras pas bien longtemps ! »

M’arrêtant quelques instants pour observer ses yeux, car c’était là que brulait la flamme de la motivation, je m’avançais vers le parcours du combattant en lui faisant signe de s’approcher et poursuivit mon petit discours.

« - Etape n°1 ! La maîtrise du Kansô requiert de la discipline ! Pour parvenir à faire apparaître une arme ou une armure rapidement pendant un combat, il te faut être endurant et c’est par cela qu’on va débuter ! »

Lui montrant le parcours dans son intégralité, je lui expliquais qu’il allait devoir le faire en un minimum de temps. Il devait suivre le même parcours que celui que j’avais suivi avant son arrivée, à savoir partir d’un point de départ, grimper sur une poutre et avancer dessus le plus rapidement possible, sauter par-dessus un mur de brique et attraper une branche d’arbre pour se propulser dans un fourré. A la suite de cela il devait en sortir pour courir jusqu’à un nouvel obstacle à passer et passer la ligne d’arrivée. Je lui indiquais par la même occasion qu’il devrait répéter cet exercice 3 fois de suite sans s’arrêter.

Souriant, je l’observais et me demandais s’il aurait le cran d’accomplir ce simple exercice avant que nous passions à l’étape 2. La création d’un espace dimensionnel. De mon côté, s’il effectuait cet exercice, je le chronomètrerais à chaque fois qu’il passera la ligne d’arrivée et entre chaque passage j’effectuerais des flexions pour faire travailler mes jambes.


« - On y va quand tu veux ! »

Pourquoi je le faisais commencer aussi vite ? Pourquoi par un exercice aussi intense ? Simplement pour tester sa motivation, en réalité cette étape n’était pas nécessaire au début de l’apprentissage. Elle devenait simplement obligatoire pour se perfectionner dans les techniques de combat. Mais je me souvenais surtout de mon premier jour d’apprentissage du Kansô avec ma grand-mère. Elle avait agi de la même manière. Pour elle, si on n’était pas d’abord motivé et prêt à tout faire pour parvenir à apprendre cette magie, alors on ne méritait pas de l’apprendre. C’est après avoir réalisé ce qu’elle m’avait demandé qu’elle m’avoua que ce n’était pas réellement la première étape pour maîtriser la magie des armes et armures. Depuis ce jour, je cherchais à l’honorer en respectant des entraînements intensifs et régulier pour lui montrer par-delà le ciel à quel point j’en voulais et combien je tenais à cette magie tellement sublime !

C’était à mon tour d’enseigner notre magie, c’était donc de cette façon-là que je voulais l’inculquer auprès de ceux qui me demanderais de leur apprendre les rudiments.

_________________

Jet Hyle
Admin / MagnétoAdmin / Magnéto

avatar

Messages : 622
Date d'inscription : 20/05/2013
Âge : 28
Guilde : Lamia Scale
Magie / Malédiction / CS : Jiki no Mahô / Magie du magnétisme

- Caractéristiques du Mage -
P.M.: 5.295
Statut: Mage de Rang S
Renommée : Mage Célèbre
MessageSujet: Re: L'élève rencontre le maître [PV Natsumi]   Dim 28 Déc - 22:24
Fort heureusement, la jeune femme ne se formalisa pas de mes sautes d'humeur, et à la place, sembla plutôt le prendre à la légère. Cela signifiait qu'elle n'était pas du genre collet monté, et qu'elle ne se vexerait pas, enfin, pas trop, si par mégarde une remarque désagréable venait à m'échapper. Tant mieux, je pourrais sans doute relâcher un peu la vapeur, et j'en aurais besoin, car à force de me contrôler pour rester relativement agréable, j'avais presque l'impression de bouillir intérieurement ! Bon sang, ce que c'était difficile d'être aimable...

Se redressant, Natsumi plaça ses mains sur ses hanches et m'observa attentivement, sans doute pour me jauger après avoir appris ce que j'étais venu faire ici. Fixant son regard dans le mien, elle finit par me souhaiter la bienvenue, avant de me faire comprendre que j'avais intérêt à être préparé si je voulais suivre son entraînement. C'était parfaitement logique et raisonnable de sa part. Moi-même, si je devais un jour enseigner la Jiki no Mahô à quelqu'un, je m'assurerais avant que ce n'était pas une personne qui abandonnerait à la première difficulté. C'est pourquoi je soutins son regard avec assurance.

La condition physique peut toujours être améliorée, mais tu ne trouveras pas une personne plus motivée que moi en cet instant, Natsumi-sensei. Je veux réellement apprendre cette magie, mais en un sens, je le dois aussi.

Retournant au point de départ de son circuit, elle me fit signe de la suivre, et m'expliqua que j'aurais besoin de discipline et d'endurance, avant de me faire comprendre que c'était par ce second point qu'on allait commencer. Elle me montra donc son parcours et me demanda de l'effectuer un total de trois fois, et le plus rapidement possible, avant de pouvoir entamer la suite de mon apprentissage. J'observai attentivement le trajet afin de repérer les difficultés en avance, plutôt que de les découvrir en tombant dessus au dernier moment. En règle générale, je faisais en sorte de ne pas éterniser un affrontement afin d'économiser mon énergie, mais mes exercices réguliers m'avaient tout de même préparé à faire des efforts. De plus, au lieu de m'offusquer devant cette préparation et d'exiger de passer à la partie magique de l'apprentissage, j’acquiesçai d'un geste de la tête et posai mon sac à terre pour me débarrasser.

Blitz, va te balader un peu, ça risque de prendre un moment. Au fait, Natsumi-sensei, j'aurais sans doute du commencer par ça, mais J'ai déjà quelques notions en Kansô. Et pour le démontrer, je fis disparaître mon manteau, trop encombrant pour un exercice pareil, et fis apparaître un haut léger, mais à longues manches afin de me protéger d'inutiles et désagréables égratignures au moment de traverser le fourré. C'est au moment de l'utiliser pour les armes que ça coince. Terminai-je avec une grimace.

Puis, je démarrai aussitôt vers le premier des obstacles. Je grimpais sur cette poutre en me servant de ma taille pour sauter aussi haut que possible afin de réduire le temps passer à grimper. Et la franchissais en quelques longs pas, tout en prenant bien garde de ne pas regarder en bas. Non pas que j'aie le vertige, mais Erik m'avait appris la visualisation positive : toujours diriger son regard vers son objectif, et non pas vers les difficultés du trajet. J'atteignais le sommet du mur de brique assez facilement, car il était conçu pour une personne bien plus petite que moi, mais je me montrais moins assuré au moment d'attraper cette branche, car de la même manière, elle était habituée à soutenir le poids d'une personne plus légère que je ne l'étais. Je l'entendis grincer, à moins que ce ne soient mes dents à l'idée de tomber, mais elle tint le coup, et je me propulsai dans le fourré, me griffant l'arcade gauche au passage, mais rien de grave. C'était désagréable mais pas gênant, et ça ne m'empêcha guère de franchir le dernier écueil.
Arrivant à la ligne d'arrivée, je vis du coin de l'oeil que la jeune femme mesurait le temps de mes circuits. J'avais franchi cette boucle à un rythme relativement rapide, mais je pouvais faire mieux. Je voulais simplement reconnaître le terrain avant de donner ce que j'avais. C'est pourquoi je fis la deuxième ronde à une vitesse plus élevée, esquivant dès lors les problèmes vus la fois précédente. Peut-être même que je forçais un peu trop, car le dernier parcours dut être fait en un temps inférieur, mais tout de même meilleur que le premier. Passant une dernière fois devant la Tenteï, je continuai à courir quelques mètres au lieu de m'arrêter trop brusquement pour ne pas forcer sur mes jambes. Je revenais auprès d'elle en marchant, reprenant mon souffle doucement, mais sans m'asseoir, et je pris une serviette dans mon sac. Cela ne faisait pas partie de mon attirail de départ, mais depuis que j'avais été trempé par une averse, je faisais en sorte de ne pas commettre deux fois la même erreur.


J'espère que c'était suffisamment bon pour passer à la suite ?

_________________

Natsumi Amaiyuri
Fondatrice / TenteïFondatrice / Tenteï

avatar

Messages : 1141
Date d'inscription : 14/10/2010
Âge : 28
Guilde : Fairy Tail
Magie / Malédiction / CS : Kansô

- Caractéristiques du Mage -
P.M.: 3.600
Statut: Mage de Rang A
Renommée : Mage Célèbre
MessageSujet: Re: L'élève rencontre le maître [PV Natsumi]   Jeu 28 Mai - 21:02
J’observais toujours les réactions de mon nouvel élève, enfin s’il était vrai qu’il était nouveau dans sa formation auprès de moi, c’était aussi le seul jusqu’à présent ! Je ne me formalisais pas plus que ça, des élèves ça viendrait le moment venu, pour le moment j’en avais un à former et je devais de mon côté m’entraîner le plus possible pour être complètement efficace lors des missions que je devrais réaliser. Jet avait simplement acquiescé en posant son sac à terre avant de m’interpeller sur une chose qu’il aurait dû me dire depuis le début…

Face à cette révélation de l’utilisation du Kansô, je ne répondais rien. Mon visage restait le même ne laissant paraître aucune émotion. Le jeune homme grimaçait en expliquant que c’était au moment d’utiliser les armes qu’il n’y parvenait pas… Même s’il avait été complètement honnête avec moi dès le début de notre conversation, je lui aurais quand même fait faire cet exercice pour tester sa motivation. Je n’aurais pas eu le temps de répliquer non plus puisque Jet avait aussitôt débuté le parcours d’obstacle. Au moment de son départ et à l’aide d’un lacryma, je chronométrais le temps qu’allait mettre le mage pour terminer cette course.

Pendant que j’observais le jeune homme passer les différents obstacles, j’effectuais des petits sauts. Je ne parvenais pas à rester en place, j’avais besoin de bouger, mais à côté de ça je finirais par avoir faim plus tôt que prévu. L’un dans l’autre, ne pas bouger reviendrait à m’ennuyer et trop bouger allait pousser mon estomac à réclamer de la nourriture. Je secouais alors ma tête de droite à gauche comme pour faire craquer la tension qui s’était installé dans le cou, mais c’était aussi pour me raisonner et me concentrer sur l’entraînement de mon élève.

Son temps était correct, plutôt bon même, bien que je doutais fortement qu’il me distance si nous faisions une course ensemble. Il arrivait alors au dernier tour en ne s’arrêtant pas tout de go devant moi, mais quelques mètres plus loin. Il était consciencieux et savait très certainement que s’arrêter trop vite ça ne faisait clairement pas du bien à ses muscles. Je fis un léger sourire tout en faisant quelques derniers sauts pendant qu’il revenait vers moi en marchant. Il était prévoyant, il avait pris dans son sac à dos une serviette pour s’essuyer. Un Mage Kansô pensait à tout pour justement éviter de se trouver dans l’embarras, c’était là un très bon point.


« - C’est correct ! Je vois que tu en veux alors on passe à la suite ! Mais sache que tu dois être entièrement honnête avec moi. Savoir que tu as des notions en Kansô sera très pratique pour t’aider à assimiler les armes ».

Je gardais encore un peu le silence et finis par lui demander :

« - Ton espace dimensionnel, tu le qualifierais comment ? »

Il était important pour moi de déterminer si son espace était suffisamment important pour lui permettre d’entreposer des armes. Si ce n’était pas le cas, nous aurions très certainement à travailler là-dessus. Peut-être ne savait-il pas comment on pouvait le savoir, aussi ajoutais-je sans attendre une réponse de sa part :

« - Si tu ne sais pas exactement ce que j’attends comme réponse, je te propose de nous installer à même le sol en tailleur pour mieux ressentir l’environnement qui nous entoure en fermant les yeux. Tu découvriras bien des choses de cette manière ! ».

Sur ces mots, je m’installais en tailleur sur la terre ferme de la clairière et patientais en observant à nouveau mon élève. Je pourrais ainsi découvrir s’il avait de bonne prédisposition pour parvenir à maîtriser les subtilités du Kansô.

_________________

Jet Hyle
Admin / MagnétoAdmin / Magnéto

avatar

Messages : 622
Date d'inscription : 20/05/2013
Âge : 28
Guilde : Lamia Scale
Magie / Malédiction / CS : Jiki no Mahô / Magie du magnétisme

- Caractéristiques du Mage -
P.M.: 5.295
Statut: Mage de Rang S
Renommée : Mage Célèbre
MessageSujet: Re: L'élève rencontre le maître [PV Natsumi]   Sam 27 Juin - 20:41
Alors que je revenais vers elle après m'être essuyé, Natsumi-senseï me complimenta sur mes résultats, et surtout sur le fait que je ne m'étais pas ménagé. De ce que j'avais pu constater en l'observant à mon arrivée, elle se débrouillait mieux que moi, mais je n'en tirais aucune jalousie ou rancoeur. Après tout, sa magie lui demandait d'elle une condition physique excellente, alors que la mienne, jusqu'ici en tout cas, n'était pas si exigeante. Si j'avais une bonne forme, elle restait inférieure à celle de mage dont l'art nécessitait le combat rapproché, et loin des mercenaires qui ne dépendaient que de leurs prouesses physiques. Je l'avais appris à mes dépens plus d'une fois.

Mais cela était du passé. En cet instant, la Tenteï me posa une question fort inattendue. Mon espace dimensionnel ? Je n'en avais aucune idée. Jusqu'ici, je m'en servais tout le temps automatiquement, sans y penser. Je n'avais même aucune idée de comment aborder le sujet. J'allais lui demander de l'aide quand elle anticipa mon trouble. Elle me donna donc quelques conseils pour visualiser la zone dans laquelle je stockais mes tenues de rechange et bientôt, j'espérais, mes armes. La jeune femme s'installa en tailleur, et je fis de même en face d'elle, à un ou deux mètres, avant de fermer les yeux et de me concentrer.
Je ressentais le sol sous moi, le vent, le bruit de celui-ci dans les arbres non loin. Je ressentais le métal dans le sol...

*Non, ça c'est la Jiki ! Ne te concentre pas sur l'extérieur. Le Kansô est en toi, concentre-toi sur l'intérieur.*

Je chassai ces pensées et de début d'irritation pour me focaliser sur mon esprit. Aussi stupide que cela pouvait sembler, j'essayais de visualiser l'intérieur de ce dernier, là où je pensais pour utiliser ma magie. C'était à la fois extrêmement difficile, et déconcertant. Pendant plusieurs minutes, je ne vis rien, et je recommençais à m'énerver. Pourtant, je savais pertinemment que je n'allais pas apprendre une nouvelle magie en une journée, mais je voulais réellement progresser, ne serait-ce que d'un centimètre, vers mon objectif. Et pour cela, je devais réussir cette étape, au combien agaçante.

*Apparais !*

A cet instant, comme motivé par mon ordre, je vis un flash de lumière -alors que mes yeux étaient toujours clos, un comble – et puis, je le vis. Ou du moins, je crus le voir. Mon espace dimensionnel. Ou du moins, je pensais que c'était de ça dont il s'agissait, vu que c'était la première fois que je le voyais. Mais franchement, je ne voyais pas ce que ça pouvait être d'autre. Je le regardais longuement, pour bien le mémoriser et le définir, avant d'ouvrir enfin les yeux et de croiser le regard de mon maître.

Je pense que je peux le décrire, désormais. C'est un grand plateau, circulaire, d'environ vingt-cinq mètres de diamètre. Il est situé au milieu des ténèbres, sans accès, mais quand je l'ai vu, j'étais en plein milieu, avec les vêtements que j'y stocke habituellement autour de moi. Mais aucune arme, vu que je n'ai pas encore réussi à en placer, bien sûr. C'est bien ce que vous vouliez, Natsumi-senseï ?

_________________

Natsumi Amaiyuri
Fondatrice / TenteïFondatrice / Tenteï

avatar

Messages : 1141
Date d'inscription : 14/10/2010
Âge : 28
Guilde : Fairy Tail
Magie / Malédiction / CS : Kansô

- Caractéristiques du Mage -
P.M.: 3.600
Statut: Mage de Rang A
Renommée : Mage Célèbre
MessageSujet: Re: L'élève rencontre le maître [PV Natsumi]   Lun 28 Déc - 18:01
Mon élève se révélait très concentré à la tâche. Il avait fermé ses yeux et je sentais qu’il essayait de toutes ses forces de voir son intérieur, son espace dimensionnel. Cependant et pendant un court instant j’ai pu voir un léger tic nerveux apparaître. Il semblait s’être irrité pour quelque chose, mais bien vite ça ne resta qu’une petite seconde de perturbation. Le temps passait. Nous étions assis en tailleur, l’un en face de l’autre sur le sol ferme de la clairière. Une brise légère glissait entre les feuilles des arbres nous entourant, un rayon de soleil vint à caresser ma peau blanche. Je ne disais rien et observais Jet.

Le mage ouvrit enfin ses yeux et jeta son regard dans le mien. En un souffle il commença par me décrire tout ce qu’il avait vu pendant sa méditation. Son espace ressemble donc à un grand plateau circulaire situé dans les ténèbres avec aucun moyen d’y entrer en dehors de l’utilisation du Kanso. Il avait pu voir ses vêtements, ceux qu’il y avait stockés sans connaître cet espace et sa capacité d’emmagasiner de la matière.

Un léger sourire s’afficha sur mon visage. J’allais voir comment il réussirait à convoquer une nouvelle tenue maintenant qu’il avait entraperçu son espace dimensionnel. Je voulais qu’il prenne le temps de choisir sa tenue, pour l’instant il n’y avait pas d’urgence, ni de combat imminent.


« - Bien ! Je vais te demander de te lever et de choisir soigneusement et sans urgence la tenue dans laquelle tu veux apparaître. Attention prends bien ton temps surtout pour bien profiter de voir ton espace, pour l’aider à mieux se structurer quand tu veux y ajouter ou en retirer des vêtements et à terme des armes ».

J’emboitais le pas de mon élève en me levant à mon tour, mais en faisant ça … je ne m’attendais pas à mettre mon pied dans un petit trou et fini par trébucher sur Jet. Ce dernier fut bousculé dans ma chute et atterrit sur ma collation…

Voyant la catastrophe, je me remettais alors debout et pendant un long, très long moment, je restais silencieuse. Les yeux fixés sur mon goûter, je bloquais ma respiration sans m’en rendre compte. Je finis par jeter un regard furieux à mon élève et oubliait tout sens de la réalité.


« - Non, mais tu as vu ce que tu as fait ! Tu m’as écrasé mon en-cas… Vraiment prépare-toi parce que tu vas pas aimer ce que tu vas voir en face de toi ! »

BUSHI NO YOROÏ


Je m’étais rapidement engouffrée dans mon propre espace dimensionnel et venait de faire apparaitre l’armure du Samouraï et un long katana.

« - Un dernier mot ? »

_________________

Jet Hyle
Admin / MagnétoAdmin / Magnéto

avatar

Messages : 622
Date d'inscription : 20/05/2013
Âge : 28
Guilde : Lamia Scale
Magie / Malédiction / CS : Jiki no Mahô / Magie du magnétisme

- Caractéristiques du Mage -
P.M.: 5.295
Statut: Mage de Rang S
Renommée : Mage Célèbre
MessageSujet: Re: L'élève rencontre le maître [PV Natsumi]   Mar 26 Jan - 14:14
Ouf ! Ça n'avait pas été sans mal, mais j'étais enfin parvenu à faire ce que Natsumi-Senseï avait exigé de moi. J'étais dur à la tâche, mais je n'avais jamais réalisé quelque-chose d'aussi complexe auparavant. Et je ne parlais pas du fait d'apprendre une nouvelle magie. C'était ardu, mais sans plus. Non, la difficulté de la chose venait dans le simple fait de visualiser ma dimension Kansô. Quelque-chose qui existait en dehors du monde, dans une dimension spatiale différente, et personnelle, si j'avais bien compris la théorie dans les ouvrages de magie que j'avais pris la peine de lire avant de venir à Magnolia pour la pratique.
Alors que j'essuyais d'un revers de la main quelques gouttes de sueur dues à l'effort, la jeune femme afficha un sourire encourageant. Cela m'avait demandé un bon moment, mais j'avais semble-t-il atteint le but qu'elle souhaitait, et elle avait fait preuve de patience à mon égard. La Tenteï prit alors la parole, et me demanda de me mettre debout, puis de choisir une tenue différente, et de bien visualiser celle-ci et mon espace avant de me changer. Ça serait nouveau pour moi. Jusqu'à présent, j'avais toujours équipé de nouvelles tenues de mémoire, et sans m'imaginer. Cependant, je me rendis compte qu'il m'était plus facile de revoir mon espace de stockage maintenant que je l'avais découvert.

Je commençai alors à me lever en même temps que mon professeur quand cette dernière trébucha dans une inégalité du sol, basculant alors en avant. Instinctivement, je tendis les bras pour la rattraper, mais étant moi-même dans une position précaire, je basculai en arrière avec elle et atterris sur le dos, la jeune femme allongée sur moi. Cependant, je sentis dans mon dos, là où aurait du se trouver le sol, quelque chose de mou et de collant. Regardant derrière moi, je constatai alors que j'étais retombé sur le casse-croûte de la demoiselle. Ramenant mon regard devant moi, je vis alors qu'elle avait constaté l'accident. En fait, elle ne quittait pas des yeux le repas gâché. Et son air s'était figé, ce qui me perturba quelque peu. Je préférai donc ne rien dire. Cependant, au bout d'un moment, elle me foudroya du regard avant de prendre la parole d'une voix chargée de colère et de menace, m'accusant du méfait, et prophétisant un châtiment en conséquence.

Euh...

Même si je ne tenais pas en compte que c'était elle-même qui avait entraîné ma chute, ce n'était pas un peu excessif comme réaction ? Je veux dire, on ne parlait là que d'un simple repas, ce n'était pas une question de vie ou de mort... Mais d'un autre côté, je me remémorai que j'avais tendance à agir à l'identique quand mon précieux manteau était atteint. Je devenais une autre personne, sans prévenir. Et là, je n'avais plus du tout affaire à la même Natsumi. La jeune femme compréhensive et pédagogique d'avant avait fait place à une furie vengeresse, et aucune explication ne pourrait la calmer. Elle équipa d'ailleurs une armure bleue, différente de celle avec laquelle elle était connue, et un long sabre.

Comme ce genre de situation n'était, hélas, pas nouveau pour moi, je poussai un soupir. Habituellement, je prononçais quelques remarques acerbes, un ou deux sarcasmes, ce qui mettait la fille en face encore plus en rogne, et on commençais ensuite à se taper dessus. Mais ici, je n'en avais même pas envie... Sans doute était-ce la monotonie. À moins que je ne me sois rendu compte qu'il valait mieux ne pas la contrarier plus, pour quand elle reprendrait ses esprits par la suite. C'est pourquoi, lorsque la mage de Fairy Tail me demanda si j'avais des dernières paroles, je me contentai de sortir mes deux épées de leur fourreau en prononçant un fataliste « Et merde... »


[HRP]:
 

_________________

Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: L'élève rencontre le maître [PV Natsumi]   

L'élève rencontre le maître [PV Natsumi]

Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Fairy Tail RPG : Fiore no Oukoku :: 
 :: Fiore Est :: Magnolia
-