Fermer le menu
Ouvrir le menu

Navigation














Partagez | 

 [Entraînement] Un accueil sportif [PV Adèle Silverlight]

AuteurMessage
Mathéo Kairn

avatar

Messages : 56
Date d'inscription : 27/03/2014
Âge : 28
Guilde : Blue Pegasus
Magie / Malédiction / CS : Jiryoku no Mâho - magie de gravité

- Caractéristiques du Mage -
P.M.: 2.200
Statut: Mage de Rang B
Renommée : Mage Itinérant
MessageSujet: [Entraînement] Un accueil sportif [PV Adèle Silverlight]   Ven 2 Mai - 13:17

Une bonne semaine s’était écoulée depuis Magnolia et l’accrochage avec la demoiselle ninja. Etant partie de la ville assez rapidement, Mathéo parcourut la campagne en n’utilisant pas les grands axes, trop simple et sans intérêt pour le jeune homme voulant vivre librement sans suivre les grandes lignes tracées par les autres. Cela expliquait les sept jours nécessaires pour parvenir à son objectif : la guilde Blue Pégasus.

Vu de l’extérieure, la guilde était tout aussi élégante que grande… Des couleurs un peu trop « claires » et « féminins » pour Mathéo mais bon, l’habit ne fait pas le moine et encore moins le mage… Quoi que… Poussant les portes de bois, le jeune mage entra dans la guilde donnant directement sur le hall. Un escalier montant directement au premier étage se tenait juste en face de l’entrée, une vingtaine de mètres plus loin. La décoration, assez riche, raffinée et très kitch, était toujours dans des tons légers, glamour. On pouvait sentir une certaine aura séductrice au sein de ces murs. Ce que le jeune homme trouvait dommage dans cette guilde loin de la ville, ce n’était point l’ambiance rurale aux alentours mais l’absence de grandes fenêtres afin de faire entrer un maximum de lumière dans le bâtiment, notamment dans la salle de repos où se tenait le bar de la guilde.

En fait, Mathéo était un cas un peu spécial de la guilde : il s’était fait accueillir par le maître de la guilde en personne, grâce au photographe dans le mode de la mode qui lui aurait envoyé un courrier express, mais le jeune mage, grand timide, était directement parti avec la première fiche de mission dans la main, direction Val… légèrement effrayé par le nouveau décors et des visages inconnus qui le fixaient. Mathéo n’aimait pas vraiment qu’on le regarde fixement. Non seulement ça le mettait mal à l’aise mais en plus, il avait l’impression d’être un morceau de viande. Curieusement, lors des séances photos, ça ne le dérangeait pas plus que ça. Comme quoi la psychologie humaine restera toujours aussi complexe.

Aujourd’hui, après un bon moment en vadrouille, le jeune homme aux cheveux jais retourna à la maison mère de Blue Pegasus afin de faire un compte rendu à son master et, au passage, se prendre une réflexion de la part de celui-ci ou de certains membres de la guilde. Juste l’idée d’être entouré de monde et d’être le sujet de discussion le mettait déjà très mal à l’aise mais Mathéo craignait autre chose de bien plus gênant que d’être le sujet principal : c’était de perdre le contrôle de sa magie… Magnolia lui a démontré une psychologie instable pouvant affecter sa magie, et Mathéo craignait de perdre le contrôle de lui-même.

Pour le moment, l’heure était de se préparer à un accueil troublant et mal à l’aise dans la guilde du cheval volant… Blue Pegasus.


HRP:
 
Adèle Silverlight

avatar

Messages : 52
Date d'inscription : 20/03/2014
Âge : 21
Guilde : Blue Pegasus
Magie / Malédiction / CS : Light Magic
Magie / CS Secondaire : Aera [Locked]

- Caractéristiques du Mage -
P.M.: 1.900
Statut: Mage de Rang C
Renommée : Mage de Campagne
MessageSujet: Re: [Entraînement] Un accueil sportif [PV Adèle Silverlight]   Dim 4 Mai - 15:53

UN ACCUEIL SPORTIF

Enfin de retour au bercail de la guilde suite à cette brève visite à la capitale de la musique. Sa prestation de la dernière soirée à l'immense opéra de la cité musicale l'a épuisé. La pression que dégageait la foule l'avait bel et bien exténuée. Heureusement que les spectateurs étaient ravis de la performance offerte. Les doigts d'Adèle n'avaient jamais autant dansé aussi nerveusement sur le clavier noir et blanc du piano. Néanmoins, au sens figuré, l'héritière originaire de Crocus était en feu. Ce qu'elle n'avait pas anticipé cependant était la vague de paparazzis qui l'attendaient avec ferveur à la sortie des loges réservées aux artistes. Elle a dû mener un combat abrutissant pour enfin se sauver des journalistes vulgairement fanatiques, acquérir la liberté et la quiétude qu'elle convoitait. Cette affreuse expérience l'a malheureusement convaincue de ne plus remettre les pieds à Carmina avant quelque temps. Le lendemain du spectacle, dès l'aube, la jeune adolescente à la chevelure argentée quitta la ville pour revenir auprès des siens : à la maison mère de Blue Pegasus.

Un voyage bref et rapide et la voilà de retour au bâtiment qui sert de quartier général pour la confrérie du cheval volant. L’ange était plus que ravie d’enfin retrouver sa chambre personnelle, son chez-soi. Une journée de repos bien mérité suite à ces événements dans le nord du pays. Étendue sur son lit, elle allait tomber lourdement dans les bras de Morphée. Or, quelqu’un frappa brusquement à sa porte. C’est en maugréant qu’elle se leva, enfila ses pantoufles et ouvrit la porte. Son interlocuteur n’était nul autre qu’un inconnu, mais un camarade tout de même. Ce dernier l’informa qu’elle était demandée à l’entrée de la guilde le plus rapidement possible sans s’excuser du dérangement. N’offrant qu’un signe horizontal de la tête signifiant sa compréhension, elle referma la porte sans dire le moindre mot et sauta de nouveau dans son lit en soupirant. Adèle dut faire un effort herculéen pour se relever et sortir de son appartement et se diriger là où on la demandait.

Sans se dépêcher, la magicienne de la lumière descendit au rez-de-chaussée pour y apercevoir un petit regroupement. Environ une dizaine d’individus s’était rassemblée autour d’une seule et même personne. Une nouvelle fois, la petite jouvencelle ne reconnaissait presqu’aucun visage malgré qu’elle fasse partie de la famille depuis une année déjà. C’est lorsqu’elle se demandait le but de sa présence qu’un mage assez respecté au sein de la guilde l’aperçu et lui intima de s’approcher. Elle obéit, sans se dépêcher toutefois. Une fois intégré dans la foule, le même homme prit la parole tout en tapotant notre héroïne sur ses cheveux opalins.

  • Voici Adèle Silverlight. Elle a l’air fragile, mais je t’assure qu’elle est capable de mordre. Elle sera ton opposante. Gagne contre elle et je t’accueille officiellement parmi les nôtres !


À ces mots, Adèle souleva ses prunelles dorées vers son supérieur et le toisa du regard. Ce dernier remarqua l’interrogation silencieuse de l’adolescente et lui rendit un sourire hypocrite en guise de réponse. L’affrontement n’a jamais été dans les coutumes pour intégrer les nouveaux candidats à la guilde, donc pourquoi changer cela aujourd’hui. La Silverlight devina aisément que le mage voulait simplement être diverti. Mais encore, n’y avait-il pas de meilleur candidat pour remplir cette tâche ? Bien que cette situation l’agace, elle gardait son masque d'indifférence. Comprenant qu’il n’y avait aucune sortie de secours hors de cela et qu'elle ne trouvera aucune réponse à sa question, Angel porta finalement son attention sur son futur adversaire. Il s’agissait d’un grand brun qui ne lui disait vaguement quelque chose. D’un simple coup d’œil, son instinct l’alertait que le combat n’allait pas être de tout repos. Peu importe. Tout ce qui l’intéresse est de terminer au plus vite ce face-à-face et enfin retourner sous les draps de lit douillet.

Spoiler:
 


Dernière édition par Adèle Silverlight le Mar 13 Mai - 2:03, édité 1 fois
Mathéo Kairn

avatar

Messages : 56
Date d'inscription : 27/03/2014
Âge : 28
Guilde : Blue Pegasus
Magie / Malédiction / CS : Jiryoku no Mâho - magie de gravité

- Caractéristiques du Mage -
P.M.: 2.200
Statut: Mage de Rang B
Renommée : Mage Itinérant
MessageSujet: Re: [Entraînement] Un accueil sportif [PV Adèle Silverlight]   Sam 10 Mai - 22:40
Mathéo se retrouva encerclé une fois dans le hall. Mal à l'aise au début, il se détendit un peu puis échangea quelques mots avec les membres de la guilde, passant sa main derrière la tête en esquissant un sourire gêné. C'est alors que retentit la voix du maître de la guilde.

_ Voici Adèle Silverlight. Elle a l'air fragile, mais je t'assure qu'elle est capable de mordre.


Elle sera ton opposante. Gagne contre elle et je t'accueille officiellement parmi les nôtres !
L'idée de se battre contre une jeune et belle demoiselle ne plaisait pas beaucoup au mannequin qui n'avait, malheureusement pour lui, son mot à dire. Il passa sa main dans sa chevelure en les ébouriffant d'avantage. Il pensait devoir subir un sermon ou se prendre une sanction, mais de là à devoir se battre contre un membre de sa guilde... Mathéo avait déjà lu qu'une guilde du nom de Sabertooth qui utilisait ce procédé pour connaître la puissance de ses membres. Était-ce le principe même d'une guilde ? Lui qui pensait que Blue Pegasus était surtout réputé pour avoir les membres les plus beaux et ayant un comportement gentleman.

Grimaçant un peu, Mathéo hocha d'un air nonchalant la tête, trouvant un peu radicale la manière dont les choses avaient tourné... Limite paradoxale. Un sourire s'esquissa finalement sur le visage du mannequin.

_ Puisse que c'est ainsi... Ça me va ! J'avais justement besoin d'apprendre à mettre mon pouvoir en situation réelle.


Mettant ses mains dans les poches de son costume, il en sortit une cigarette et une allumette. Embrasant l'allumette sur ses chaussures en cuir, il enflamma le bout de sa cigarette qu'il avait d'avance placée dans un coin de sa bouche. Il inspira rapidement dessus et expira le contenu de ses poumons vers le plafond. Un sourire en coin, il se tourna vers le maître de guilde et vers la dénommée Adèle Silverlight, lui adressant un salut poli, mais aussi un peu familier.

*Cette jeune fille sera une belle jeune femme dans quelques années* pensa-t-il après avoir observé sa consœur de guilde.

Retirant sa cigarette de la bouche de sa main gauche, il s'accroupit, un genou à terre pour être à la même taille qu'Adèle lui fit un léger baisemain.

_ Je suis enchanté de faire votre connaissance Adèle Silverlight, dit-il d'un ton poli et courtois. Je m'appelle Mathéo Kairn, nouvellement recruté par Blue Pegasus. Je m'excuse de ne pas avoir salué une aussi charmante jeune femme. Amusons-nous lors de ce combat, d'accord ?

Il fit un sourire charmeur mais aussi un peu enfantin. Tel était Mathéo Kairn, un grand charmeur, mais au comportement parfois tellement paradoxal. Se redressant d'un mouvement puis rinspirant sur sa cigarette, il expira un amas de fumées sous la forme d'une longue colonne.

_ Bon... C'est par où la salle de spectacle ? Demanda-t-il d'un ton impatient.
Adèle Silverlight

avatar

Messages : 52
Date d'inscription : 20/03/2014
Âge : 21
Guilde : Blue Pegasus
Magie / Malédiction / CS : Light Magic
Magie / CS Secondaire : Aera [Locked]

- Caractéristiques du Mage -
P.M.: 1.900
Statut: Mage de Rang C
Renommée : Mage de Campagne
MessageSujet: Re: [Entraînement] Un accueil sportif [PV Adèle Silverlight]   Lun 19 Mai - 19:08

UN ACCUEIL SPORTIF

Si l’idée d’un combat ne plaisait particulièrement pas à la noble, le nouveau venu ne semblait guère enchanter lui-même. Affronter un individu en guise d’examen pour recevoir le droit de se dire membre de la guilde du cheval volant n’est guère dans les coutumes de cette dernière. Cette annonce est une surprise pour tous, quoi que tout ce même monde ne soit pas contre le fait d’assister à un petit combat. Au contraire, ils se réjouissent d’être divertit par un peu d’action, histoire de briser un peu l’ennui de leur train quotidien. Ses camarades de Blue Pegasus, confrérie de mages qui a la réputation d’être pacifique et délicat, prouvent qu’ils ne sont nuls différents des spectateurs auxquels elle a fait affaire durant son bref séjour à Crocus, dans l’arène portant le nom de Domus Flau : que des animaux demandant à satisfaire un plaisir, un loisir. Pourquoi doit-elle obligatoirement participer à cette épreuve ? La guilde regorge de candidats meilleurs qu’elle pour accomplir une telle mission. Peu importe la raison qui pousse son supérieur à la choisir spécifiquement, une raison qui lui échappera probablement pour toujours, Adèle sait bien qu’il n’y a aucune sortie de secours à cette situation. L’affrontement sera inévitable.

L’homme qui lui fait face, dont son nom lui est encore inconnu, semblait déconcerté face à une telle exigence. L’idée, ou plutôt, l’ordre ne lui plaisait pas au premier coup d’œil. Mal à l’aise et hésitant, sa main ébouriffait nerveusement ses cheveux bruns en regardant sa future opposante. Effectivement, les candidats qui souhaitent faire partie de la grande famille de Blue Pegasus ne s’attendent pas à subir un examen d’entrée, encore moins une bataille pour prouver ses talents en magie. Il est normal d’être déstabilisé à l’entente de cette nouvelle. Cependant, le grand adulte accepta après un moment de réflexion, un grand sourire sur son faciès. Si le triste destin de la Silverlight n’était toujours pas scellé, il l’est présentement. La simple acceptation de la part du brun venait de mettre Adèle dans un pétrin inimaginable. Elle avait espoir que ce mec fasse sa chochotte et tourne les talons. Un tantinet d’espoir, oui. Volatilisé, annihilé suite à quelques mots. L’ange ne put s’empêcher de laisser échapper un soupir en baissant la tête, tentant de dissimuler son air dépité vite succédé par son masque imperturbable. Elle devait à présent se préparer à un combat exhaustif alors qu’elle est déjà épuisée par la faute de son voyage.

La manière dont parla le nouveau, il s’agissait d’un parfait débutant dans l’art du combat. Certes, la magicienne de la lumière n’avait pas beaucoup d’expérience de ce côté, mais elle avait déjà livré un combat dans une arène. Niveau pratique, en théorie, elle a déjà l’avantage. La coupant nette dans sa réflexion, une main vint chercher sa propre main et l’homme apposa ses lèvres dessus. Dans l’immédiat, Adèle fronça ses fins sourcils. L’homme qui s’était penché à son niveau, du nom de Mathéo Kairn, se présenta et complimenta inutilement la pianiste. Elle ressentit un léger dégoût tant qu’à la méthode qu’a utilisé l’adulte pour l’aborder, son sourire « charmeur » ainsi que son haleine qui empeste le tabac. Lorsqu’il se releva, la musicienne prit subtilement la peine de frotter le revers de sa main sur sa robe, histoire de nettoyer cette infection. Pourquoi attire-t-elle les hommes bien plus vieux qu’elle ? Après le tragique événement à la cité aux mille lueurs, voici la seconde mésaventure du genre qui se produit dans un écart de temps assez mince. Assez de cette pédophilie ! Les hommes, cessez de courtiser les mineurs alors que vous avez plus de vingt ans !

  • J’aimerais bien que cela se fasse à l’intérieur du bâtiment, mais j’ai peur que vous causiez quelques dommages. Et le patron n’est pas si riche que ça. L’engagement se fera donc à l’extérieur.


Ceci dit, la foule quitta le bercail et s’installa devant l’édifice, nos deux participants face à face. Effectivement, si des dégâts devaient un jour survenir à l’intérieur de la maison mère, le maître fera certainement la fête à tous ses protégés.

  • Allez, défoulez-vous !


Le signal de départ sonné, Adèle voulut porter le premier coup. Tel qu’Oprah l’a fait lors de leur combat, un sort simple servira pour analyser le pouvoir que possède son adversaire. Elle brandit donc sa senestre vers sa cible et généra un faisceau de lumière, Light Beam, visant le centre de l’abdomen de Mathéo. Le rayon se dirigea rapidement vers lui, traversant les quelques mètres qui les séparaient en très peu de temps. Avec un peu de chance, il se prendra sans répliquer la technique et tombera dans les pommes. Dans le cas de ce scénario peu probable, Angel pourra enfin prendre congé et retourner sous les draps de son lit douillet et rejoindre Morphée.

Spoiler:
 
Roy Shinku Hibana
Modo / Lighting FalconModo / Lighting Falcon

avatar

Messages : 498
Date d'inscription : 19/05/2012
Âge : 19
Guilde : Blue Pegasus
Magie / Malédiction / CS : Kaminari no Mahô / Magie de la Foudre

- Caractéristiques du Mage -
P.M.: 3.485
Statut: Mage de Rang A
Renommée : Mage Réputé
MessageSujet: Re: [Entraînement] Un accueil sportif [PV Adèle Silverlight]   Jeu 22 Mai - 18:46



La magie est une essence naturelle qui parcourt chacun de nous en cette terre. C'est un flux perpétuel qui coule dans notre sang, dans notre corps, sous notre peau. Bref, qui marche au rythme des pulsions de notre cœur. La magie parcourt chaque être, mais ce n'est pas pour autant que tous ces êtres y sont sensibles. Seule une poignée de la population peut entrer en parfaite résonance avec cet essence, ce flux, pour qu'il surgisse et soit matérialisé sous différentes formes. Plusieurs sortes de magie sont référencées, magie perdue, magie de soutien, magie élémentaire... Et il est tout naturel que ces maîtres de la magie soient nommés des mages. Pour ma part, j'étais un mage élémentaire, plus précisément de foudre. La foudre... Cette puissance de la nature tout à fait intrigante et fascinante. Souvent, elle est liée à la puissance divine, ou au Jugement venu d'en haut. De plus, elle détient quelque chose de spécial, comparée aux autres éléments : elle est à la fois brève et peut être dévastatrice. Mais si la magie réside en chacun de nous, son contrôle, quant à lui, n'est destinée qu'à une minorité, tant et si bien qu'il en devienne un véritable art. Un art qui, au faîte de sa puissance, permet d'atteindre les sommets, avec le maîtrise quasi-parfaite d'un certain élément, dans mon cas.

C'était là une histoire que me racontait souvent mon maître, quand nous nous entraînions ou que nous discutions simplement, sous la voûte étoilée. C'était quelques mots qui avaient tendance à le faire rêver, comme ils pouvaient tout autant me transporter. Mais il n'avait néanmoins absolument pas tort : le contrôle de son « flux » ne se faisait pas en un jour, ni même un an. Il fallait s'entraîner, s'améliorer, toujours chercher à s'élever, car, à l'instar des arts de combat, il fallait toujours se perfectionner. La maîtrise était le résultat d'un dur labeur qui n'était pas à la portée de tous... Et je cherchais continuellement à l'atteindre. J'étais perpétuellement en train de m'entraîner, de m'améliorer, de tenter de devenir plus fort et ce n'était pas vain : il était indéniable que je devenais peu à peu meilleur. Malgré tout, ce n'était pas assez, ce n'était jamais assez. Je n'aspirais pas à une quête de puissance : je ne voulais pas être le plus puissant, je voulais seulement être puissant. Aujourd'hui, ou plutôt en cette fin de matinée, c'était justement ce à quoi je m'affairais.

Maîtriser encore et toujours plus ma foudre et continuellement la rendre plus efficace. Plus précisément, je m'entraînais sur une seul et unique arcane. Voyez-vous, la Kaminari no Maho possède de nombreuses utilisations, et parmi celles-ci, elle peut agir sur nous-même. Par exemple, il était possible d'utiliser les propriétés de l'électricité pour augmenter sa vitesse de manière assez significative, voire même pour voler ! Et c'était justement ce que je tentais de faire. Mon Lighting Hawk's Flying me permettait justement de mettre un coup de boost à ma rapidité, mais ce n'était pas une mince affaire de pouvoir utiliser cette technique comme il le fallait. Comme à mon habitude, je m'étais isolé dans le bois qui entourait le bâtiment de la guilde pour y aller à fond. Torse nu, le t-shirt accroché plus loin sur une branche, prêt de mes lames, je tentais du mieux que je le pouvais de saturer mon corps en magie électrique pour tenter alors de passer à la vitesse supérieure, au sens propre du terme. Mais rien n'y faisait... Tout ce qui en résultait était des étincelles qui volaient dans tous les sens, faisant noircir à certains endroits l'herbe, ou encore de légers flashes lumineux, inoffensifs, enveloppant la zone où j'étais. Le plus remarquable restait tout de même les claquements secs dans l'air qui pouvaient résonner dans la petite forêt. Je n'étais pas spécialement loin du bâtiment de guilde, peut-être même pouvaient-ils m'entendre depuis l'entrée.

Ces fameux flashes et claquements continuèrent et se répétèrent, prouvant ma détermination. Il fallait que j'y arrive, cet arcane ne pouvait que m'être d'un grand apport pour mon style de combat ! Pouvoir aller plus vite, pouvoir frapper plus vite... Il fallait que je réussisse. Me concentrant, je pris tout mon temps et je respirai calmement. Je me focalisai alors sur mon élément, puis sur ma propre personne, pour être plus précis et faire un focus sur mon rythme cardiaque. C'était comme cela que j'avais appris à utiliser ma magie pour les premières fois. Alors, j'entrai mon flux en « résonance » avec les battements de mon cœur : ces derniers ne devaient faire qu'un. Un dernier bruit de coup de fouet, ainsi qu'une finale propagation de lumière se firent : j'avais enfin pu matérialiser cette foutue technique ! Aucune explosion... Rien d'anormal... Il ne manquait plus qu'une chose à vérifier : jusqu'à combien de vitesses pouvais-je aller ? Idiotement, et aussi content qu'un enfant au matin de Noël à l'idée de tester mon Lighting Hawk's Flying, je mis mes muscles en marche, et je m'élançais pour deux pas.

Évidemment, on pouvait s'y attendre, c'était comme cette fois, au Grand Tournoi des Combattants de Fiore, où le Regalia de l'ombre m'avait prêté de sa puissance et où j'avais utilisé la première fois cette technique : j'avais été pris d'une vitesse folle, je m'étais élevé dans les airs comme une fusée, et j'avais failli m'écraser comme une crêpe. Cette fois-ci, ce fut presque similaire, à peu de chose près. À la place, je fus propulsé horizontalement au travers des branches, m'écorchant très légèrement la peau au passage. Ce « vol », si toutefois, on pouvait le nommer ainsi, ne dura pas éternellement. Il m'avait lancé à l'entrée de la guilde, là où un petit attroupement s'était formé. Et naturellement, ne fallait-il pas que j'atterrisse sur quelqu'un... Comme une flèche décochée à pleine puissance (non-contrôlée), je lui rentrais simplement dedans, le poussant sur plusieurs mètres et le mettant par la même knock-out, tant il ne s'y attendait pas. Comme quoi, la technique était efficace sur ce plan-là... Je me relevais tout en usant de toutes les excuses possibles, avant de me rendre compte que des gens regardait en direction d'une jeune fille, et de cet homme avant je l'assomme. Si la demoiselle n'était pas si jeune, comparé au bougre, j'aurais pu parier qu'il s'agissait d'un duel ! Puis, il me revint à l'esprit que j'étais torse nu... Non pas que cela me gênait, mais il n'était pas très convenable d'exposer sa fine musculature, ses quelques cicatrices et sa sueur devant tant de gens, d'autant plus que certaines femmes étaient présentes !

Je me frottai la tête, avant de m'apercevoir que je ne connaissais absolument pas le visage du malheureux. Peut-être était-ce un nouveau venu ? Tout du moins, ce fut la première chose qui me vint à l'esprit. Un détail survint alors... Le Rayon qui était subtilement passé prêt de ma tête juste après mon crash. Si cet homme était nouveau venu, si cette demoiselle lui avait balancé un rayon, c'était qu'il se battait. Je doutais bien qu'il s'agisse d'un goujat, puisque l'adolescente ne semblait pas le moins du monde gênée, tandis que le public ne faisait que regarder, sans forme d'étonnement. Le déclic survint à ce même moment... Il était possible que cet homme soit venu pour adhérer à la guilde, et si tel était bien le cas, qu'on ne me dise pas que son « défi » avait été de se battre ! Depuis quand les désireux de nous rejoindre devaient-ils passer un défi ? Je ne voyais même pas le maître. Et puis, un combat... Je ne savais pas que l'on marchait comme Sabertooth ! Si c'était une blague, elle était de mauvais goût ! Les seules épreuves que devaient généralement passer les nouveaux adhérents étaient la paperasse et possiblement un petit test des capacités... Du moins, c'était comme ça que l'on avait toujours marché. Je me demandais bien qui avait eu cette idée saugrenue d'un test par le combat.

« Pardonnez-moi d'atterrir dans votre combat de la sorte et présenté comme tel... Juste un problème technique. D'ailleurs, je ne me trompe pas en pensant que cet homme, qu'il va d'ailleurs falloir diriger vers les infirmeries, est un nouveau-venu ? Je n'ai certes aucune autorité en cette guilde, mais j'espère me tromper et qu'il ne s'agit pas d'un test d'entrée, dirions-nous... Car au plus loin que je me souvienne, nous n'avons jamais procédé de la sorte, soit par le combat, n'est-il pas ? »



_________________






L’Étincelle ne fait qu'apparaitre, tandis que la légende, elle, ne fait que naître...



Merci à Anna pour cette merveilleuse sign *-*
Adèle Silverlight

avatar

Messages : 52
Date d'inscription : 20/03/2014
Âge : 21
Guilde : Blue Pegasus
Magie / Malédiction / CS : Light Magic
Magie / CS Secondaire : Aera [Locked]

- Caractéristiques du Mage -
P.M.: 1.900
Statut: Mage de Rang C
Renommée : Mage de Campagne
MessageSujet: Re: [Entraînement] Un accueil sportif [PV Adèle Silverlight]   Ven 23 Mai - 6:57

UN ACCUEIL SPORTIF

Un duel, rien de plus simple. Un affrontement pour permettre au nouveau de tester ses capacités et, par la même occasion, voir si la délicate héritière originaire de Crocus mord bien comme on l’a décrit après une année d’études sur la magie. La rumeur du féroce combat qu’a mené cette fragile et chétive adolescente a bien élevé des doutes au sein de la guilde du cheval volant. Adèle comprit enfin pourquoi la foule était si impatiente de la voir à l’œuvre. Une intention masquée qui ne pouvait rester bien longtemps sous discrétion. S’ils voulaient à ce point voir de quoi est capable l’ange, alors elle se fera un « plaisir » - notez le sarcasme ici présent – de leur offrir un spectacle qu’ils n’oublieront pas de sitôt. C’est pour cette raison qu’elle offrit un avant-goût de sa grande puissance. Juste un tout petit, histoire de ne pas gâcher rapidement les futures surprises qui surprendront au cours de ce combat. Un simple faisceau, rapide certes, mais rien de plus simple qu’un rayon offensif se dirigeant en ligne droite. Qu’allait donc être la réplique de l’adversaire face à ce danger imminent qui allait percuter de plein fouet sa sale tronche ? Dans le fond de sa pensée, le côté obscur de la jouvencelle espérait qu’il se prenne le sort pour qu’il ait la figure déformé. Ainsi, il ne pourrait plus utiliser son « charme » pour tenter de séduire des mineures.

Que Mathéo s’apprêtait à ériger une quelconque défense pour se protéger de la technique ou bien de préparer une attaque pour contrer le rayon, ce mystère sera probablement oublié à jamais dans les confins des mémoires perdus du peuple présent sur place. Un véritable météore frappa le pauvre Kairn, le jetant au sol. Le brun ne bougea plus d’un pouce, soit désormais prisonnier des griffes de la mort, soit simplement inconscient dû au solide coup qu’il a reçu. Le Light Beam, destiné sur le nouveau de la confrérie, passa à quelques centimètres de la caboche du responsable de ce dénouement imprévisible sans qu’il fasse preuve de la moindre réaction. La foule spectatrice, autant que la Silverlight, était abasourdie au plus haut point face à ce virement de situation. Cette apparition soudaine n’était clairement pas indiquée dans le script. Telle une flèche, le blond, qui ne portait absolument aucun vêtement pour dissimuler le haut de son corps, a réussi à mettre hors état de nuire le mage qui souhaitait adhérer Blue Pegasus. Pour la pianiste, aussi bizarre que ce contexte puisse être, cette étrange évolution de cette histoire lui plaisait à merveille. Si le candidat ne peut plus combattre, alors son travail ici est désormais achevé. Elle pourra enfin rejoindre ses appartements et rejoindre Morphée qui l’attend à coup sûr avec impatience.

Bien sûr, connaissant la terrible chance de notre héroïne, ce récit n’allait malheureusement pas se terminer ainsi. Le karma a bien trop de projets pour la magicienne de la lumière pour que ça se finisse ainsi. L’homme qui venait de faire une entrée en scène plus que loufoque décida de mettre de l’huile sur le feu au lieu de s’excuser du dérangement et de retourner nul sait d’où il arrivait. Il questionna la nature de ce match, comme quoi il s’agirait d’un test d’admission comme la fameuse guilde Sabertooth adore planifier pour les nouveaux-venus. Étrangement, ce gars tapa directement dans le mille. Le blond, qu’Adèle connaissait sous le prénom de Roy ou encore Lightning Falcon – un surnom vraiment hideux – toisait du regard la combattante. D’un simple mouvement de tête, Adèle fit comprendre à son interlocuteur de poser ses doutes plutôt sur un spectateur en particulier, le metteur en scène de cette histoire. En aucun cas, la magnifique noble ne voulait être mêlée à cette querelle. Tout ce qu’elle souhaite est de rester à l’écart de ce qui est synonyme de problème. Évidemment, ça ne se passera pas comme ça et ce n’est jamais elle qui a le premier mot. Ou le dernier mot. Monsieur « j’ai déclenché cette merde » semble avoir une idée derrière la tête.

  • J’vois pas de quoi tu parles, Roy ! C’est un entraînement, rien de plus. On est là pour assister à une simple séance de réchauffement. Sauf que, ouais, t’as fait ton rabat-joie. Du coup, tu voudrais bien remplacer le nouveau ? La petite Adèle a besoin d’un nouveau combattant et vu que tu lui as ôté cet opposant en question, le fardeau tombe sur tes épaules.


Un nouveau sourire hypocrite en sa direction pour appuyer ses dires. Quels talents de persuasion ! Il n’a rien à craindre, nan ? La petite Adèle se taira et suivra les ordres ? Bien sûr, elle aime rendre service aux gens. C’est pour cela qu’elle ne dit point mot, laissa simplement un simple soupir imperceptible avant de lever son regard d’or sur son nouvel adversaire. Ce Roy, il le savait bien plus expérimenté qu’elle. Avec un peu de chance, cet utilisateur la mettre hors d’état de nuire aussi rapidement qu’il l’ait fait avec Mathéo, ce sera un moyen efficace de vite rejoindre le pays de la rêverie. Elle leva sa dextre vers les cieux et généra de son membre une intense lumière qui laissa échapper une multitude de petits faisceaux. C’est le sort Light Rain. Les nombreux rayons montèrent à un niveau assez élevé dans le ciel avant de retomber, telle une précipitation, sur la position de son nouvel adversaire. Allez, implora-t-elle dans son esprit, qu’on en finisse le plus rapidement possible.

Spoiler:
 


Dernière édition par Adèle Silverlight le Mer 11 Juin - 3:53, édité 2 fois
Roy Shinku Hibana
Modo / Lighting FalconModo / Lighting Falcon

avatar

Messages : 498
Date d'inscription : 19/05/2012
Âge : 19
Guilde : Blue Pegasus
Magie / Malédiction / CS : Kaminari no Mahô / Magie de la Foudre

- Caractéristiques du Mage -
P.M.: 3.485
Statut: Mage de Rang A
Renommée : Mage Réputé
MessageSujet: Re: [Entraînement] Un accueil sportif [PV Adèle Silverlight]   Sam 31 Mai - 15:57



Il y avait devant l'entrée de la guilde un certain nombre de protagonistes, un groupuscule portant tous attention à deux jeunes gens. Cette adolescente et cet homme que je venais de mettre à terre de la manière la plus stupide qui soit. Et évidemment, il y avait maintenant moi, qui semblais avoir pris la position de celui qui était dès lors sans connaissances. D'ailleurs, cette demoiselle... Mon regard s'était automatiquement porté sur elle. Après tout, elle était mêlée dans ce combat et si mes pensées s'avéraient exactes, malgré son jeune âge, il n'était pas à exclure que ce soit elle qui ait tout lancé... C'était très peu probable. Toujours est-il qu'en remarquant mon regard, elle m'indiqua quelqu'un d'autre d'un petit mouvement de tête. C'était ce que l'on appelait plus communément une balance, mais, au fond, une réaction de la sorte ne faisait qu'avancer mes paroles. Mais ce n'était pas plus mal, car cela me révélait l'identité du fauteur de trouble. Il ne manquait maintenant plus qu'à trouver qui était le bon dans tout ce lot. Parce que oui, c'était une chose de me désigner quelqu'un, mais il fallait aussi être précis... Et dans un pareil cas de figure, un simple coup de tête n'était pas assez. À vrai dire, si cet homme ne serait pas lui-même venu se dénoncer, je n'aurais sûrement pas pu le trouver : il avait simplement pris la parole pour à la fois nier et affirmer.

Un « entraînement » disait-il... Étrangement, j'avais du mal à le croire, il était si convainquant... Généralement, « une simple séance d'échauffement » ne se faisait pas devant tout le monde, mais après tout, à chacun ses plaisirs. Évidemment, il me « proposa » de prendre la place du nouveau venu, et j'aurais sans problème pu accepter si ce n'était pas une adolescente que je devais affronter et s'il ne m'avait pas traité de rabat-joie... Cela ne me donnait que l'envie de le frapper lui et lui seul ! Il était clair que je n'aimais pas les gars dans son genre, et même si la violence ne résolvait rien, ce n'était pas le souhait de l'enfoncer la tête dans le mur qui me manquait. Ne faisant dans un premier temps pas attention à celle qui semblait s'appeler Adèle, je pointais mon index vers l'homme en question. On pouvait juger cet acte comme de la provocation ou du défi, mais il n'était en réalité rien. Mon doigt brilla, avant qu'un éclair ne fuse de la phalange pour se diriger droit vers sa tête. Heureusement pour lui et malheureusement pour moi, je savais viser, et l'étincelle ne fit que passer prêt de sa tête pour aller s'éteindre plus loin.

« Oui, je suis un rabat-joie, et j'aime l'être. »

Suite à quoi, mon regard revint vers la fillette. Ou du moins, ce que je considérais comme une fillette. D'une manière automatique, je me mis à l'examiner. Au delà de sa chevelure assez voyante, et de son manque cruel de forme, qui avait toujours le don d'étonner quand on faisait partie d'une guilde comme celle de Blue Pegasus, ce qui me frappa fut son apparence fragile. C'était une jeune fille, qui n'avait certainement pas atteint l'âge adulte, de plus, elle était probablement mage, certes, mais paraissait pouvoir se briser en morceaux si elle en venait à rencontrer le sol... Mon envie de faire rougir le derrière de cet abruti à coup de pied ne put que s'accroître. La porcelaine est précieuse, il faut généralement éviter de la détruire. L'on disait qu'il ne fallait pas se fier aux apparences, mais malgré tout, il était impensable pour moi d'accepter de me battre contre cette Adèle. Ma musculature finement dessinée ainsi que mes cicatrices devraient l'ôter l'envie de se battre ! Oh... Une seconde...

Je sortis de ma rêverie et mon analyse seulement au moment où sa main pointa le ciel. J'aurais pu me demander ce qu'elle cherchât à faire, si ses doigts ne s'étaient pas mis à rayonner, pour laisser monter vers le ciel de nombreux fils de lumière. Ceux-ci prirent de l'altitude, mêlant leur lumière à celle du soleil, avant de retomber tels des missiles vers moi. Impassible, je ne bougeais pas, même pas un frémissement. Enfin, pas dans un premier temps : j'attendais le bon moment. Après tout, si elle voulait se battre, je pouvais bien accepter de lui donner quelque coups... Tout en faisant attention bien sûr ! Peut-être bien que derrière cette apparence fragile se cachait une adolescente prometteuse, peut-être n'était-ce qu'une façade dont le but était de piéger les prédateurs. Comme une statue qui prenait soudainement vie, la foudre claqua et ma magie affluait vers mes mains. De quelques petites étincelles naquirent deux orbes foudroyants. M'en servant comme défense, je les lançais vers le haut, au-dessus de ma tête. Elles ne perdirent pas de temps pour exploser au contact de la magie de lumière. Mais ce n'était apparemment pas assez. C'est ainsi que je sortais une seconde technique : mon Lightning Storm. Je ne sortis qu'un seul sceau, soit le minimum que la technique pouvait offrir, mais cela sembla suffire à me protéger presque totalement. « Presque totalement », oui, parce que quelques traits parvinrent à m'atteindre. Ainsi, au moment où le sceau au-dessus de ma tête disparut, quelques brindilles de cheveux se détachèrent et une coupure apparut au niveau de mon épaule nue, laissant l'entaille se teindre d'une couleur carmin, alors qu'une autre blessure, plus grande cette fois-ci, s'ouvrit sur mon avant-bras droit. Ce n'était qu'une blessure.

Les faisceaux épargnés heurtèrent le sol autour de moi, sans me mettre en danger. Elle m'avait dévoilé sa magie, j'avais fait de même, mais sous une forme défensive... Il était maintenant temps de passer à l'attaque. Je levai mes bras, et serrai mes poings, avant de les faire rencontrer d'un coup sec. Du choc résulta une gerbe d'étincelles, avant qu'un manteau de foudre n'enveloppe mes poings, sans pour autant entrer en contact avec ma peau. La foudre, cet élément majestueux... Je libérai alors une main, pour y faire apparaître un boulet et l'envoyer sur elle, sans plus de façons. Ce dernier n'était pas véritablement dangereux, mais je voulais tout d'abord la tester avant de vraiment commencer à me battre.

« Bon... C'est donc avec honneur que j'accepte cet « entraînement » ! »



_________________






L’Étincelle ne fait qu'apparaitre, tandis que la légende, elle, ne fait que naître...



Merci à Anna pour cette merveilleuse sign *-*
Adèle Silverlight

avatar

Messages : 52
Date d'inscription : 20/03/2014
Âge : 21
Guilde : Blue Pegasus
Magie / Malédiction / CS : Light Magic
Magie / CS Secondaire : Aera [Locked]

- Caractéristiques du Mage -
P.M.: 1.900
Statut: Mage de Rang C
Renommée : Mage de Campagne
MessageSujet: Re: [Entraînement] Un accueil sportif [PV Adèle Silverlight]   Lun 2 Juin - 0:16

UN ACCUEIL SPORTIF

Voilà une rencontre qui dégénère rapidement. Comme dirait le fameux homme moustachu qui parcourt le web avec une bière en main : eh bien, ça l’a monté d’un cran assez vite ! Des menaces ici et là, des démonstrations de pouvoir et ainsi de suite. Avant même que ce second « combat » débute, le dénommé Roy montra des signes de susceptibilité lorsqu’il généra un éclair de son index pour que celui-ci fuse à quelques centimètres du visage du fouteur de trouble, tout cela en réponse de la précédente remarque de ce dernier. Bien que cette situation puisse être cocasse selon le point de vue emprunté, elle s’avérait bien utile pour un œil stratège comme celui d’Adèle. La foudre, un élément si gracieux et dangereux. Sa puissance réside principalement dans sa vélocité. Ce blond à la fine stature d’Apollon l’a bel et bien exposé plus tôt, involontairement ou non, lorsqu’il a chargé sans retenue sur le pauvre Mathéo Kairn, l’impact l’ayant fait tomber inconscient sur le choc. Une véritable fusée. Face à une telle bête de foire, la jouvencelle savait ses chances bien proches du néant, son expérience et sa force n’étant pas suffisamment développés pour la permettre de se mesurer à un tel adversaire. Néanmoins, si elle pouvait être tranquille suite à cet affrontement, elle combattra.

Une pluie de lumières allait s’abattre telle une épée de Damoclès sur le Lightning Falcon. Elle ne doutait pas que ce simple sort allait causer du trouble à ce cher Roy. Après tout, elle se remémorait de son combat au Domus Flau : l’adversaire s’est prise de plein fouet le Light Rain et s’est remise sur pied peu de temps après, indemne à quelques vêtements près, laissant paraître que la puissance de cette technique tourne autour du ridicule. Néanmoins, le scénario ici fut complètement différent. Ultérieurement, suite à un moment passé en mode statue, Roy se réveilla et matérialisa deux orbes électriques qu’il balança vers les cieux. Les explosions soufflèrent la plupart des faisceaux, mais certains réussirent à échapper à leur fin. En réponse à cet acharnement, le manipulateur de la foudre fit apparaître un sceau magique qui projeta un rayon qui contra la majorité de ce qu’il restait. Il échappa presque indemne à cet assaut : quelques lasers lumineux réussirent à percer ses tentatives de défense en le lacérant légèrement sur l’avant-bras et l’épaule. Adèle voyait du sang. Une légère stupéfaction était parfaitement visible sur son faciès normalement de marbre. Il y avait là une immense différence entre la puissance de cet homme et celle d’Oprah, elle en était certaine. Et ce n’est pas Silverlight qui est devenue plus forte en un écart de temps si limité. Pourquoi donc avait-il eu autant de difficulté à contrer ce sort ? Dans son esprit, c’était la confusion.

Elle n’eut guère le temps d’analyser plus longtemps ce qui la tracassait que le blond annonça enfin qu’il acceptait l’invitation forcée à cet entraînement. Déclaration un peu tardive vu où ils en sont rendus. Suite à cette proclamation, il expulsa une autre de ses bombes qu’il avait utilisées précédemment. Une seule offensive en apparence et l’orbe ne semblait pas différente des autres. La sphère de foudre filait normalement vers sa cible, soit l’ange de porcelaine. Cette dernière ne fit que braquer sa senestre face à elle et attendit que l’attaque se percute sur sa barrière magique invisible : Light Force. Toutefois, lorsque l’explosion retentit, le bras de l’adolescente à la longue chevelure d’argent se propulsa dans la direction opposée, la faisant ainsi perdre l’équilibre et passant à quelques cheveux de tomber sur son petit fessier. Elle inspecta sa main mutilée sans se soucier de ce qui l’entourait. Des arcs électriques parcoururent l’épiderme de son avant-bras pendant quelque temps, laissant par la même occasion un engourdissement non-négligeable. Elle était étonnée de voir qu’un seul sort comme celui-ci ait pu percer aussi facilement sa défense. La magicienne de Blue Pegasus fit bouger sa main et ses doigts dans toutes les directions pour tenter d’effacer la faible paralysie et de s’habituer à ce handicap.

Une démonstration de force n’était désormais plus nécessaire. La Silverlight savait son adversaire plus puissant qu’elle. Elle voulait par-dessus tout achever ce combat le plus rapidement possible, peu importe l’issu de cet affrontement, et c’est en insistant que son adversaire répondra avec la même ténacité. Elle porta calmement son regard d’or sur son opposant. Le temps de la contre-attaque est enfin arrivé. Angel claqua des doigts de sa dextre et une lumière éblouissante engouffra la zone, aveuglant ainsi Roy et les spectateurs. C’est le sort Solar Flare. Adèle allait profiter de l’incapacité de voir de son adversaire pour répliquer à son assaut précédent. Dans chacune de ses mains, une boule lumineuse se généra. Il s’agit du sort Light Grenade, une technique similaire aux orbes électriques de l’utilisateur de la foudre. Alors que celui-ci est aveuglé par la luminosité, il ne pourra pas anticiper les deux bombes qui éclateront directement à ses pieds. Loin d’elle l’idée d’être une masochiste, mais il fallait bien pousser son adversaire un tantinet si l’on souhaite recevoir de la répartie acceptable. Sa frêle physionomie l’incitait certainement à retenir ses coups, ce qui allait faire perdurer le combat et Dieu sait bien que la délicate noble souhaite retourner dans son lit le plus vite possible. Les deux sorts prêts, elle les lança directement sur Lightning Falcon. Son destin est entre les mains de sa propre expertise. Privé du sens de la vue, en théorie, il ne peut que tenter de se défendre contre ce qu’il ne peut distinguer et se préparer à toutes éventualités.

Spoiler:
 
Roy Shinku Hibana
Modo / Lighting FalconModo / Lighting Falcon

avatar

Messages : 498
Date d'inscription : 19/05/2012
Âge : 19
Guilde : Blue Pegasus
Magie / Malédiction / CS : Kaminari no Mahô / Magie de la Foudre

- Caractéristiques du Mage -
P.M.: 3.485
Statut: Mage de Rang A
Renommée : Mage Réputé
MessageSujet: Re: [Entraînement] Un accueil sportif [PV Adèle Silverlight]   Mar 10 Juin - 23:05



Cette fillette avait de bons réflexes, mais probablement n'était-ce pas assez. En effet, alors que j'envoyai un simple boulet électrique sur elle, juste avant l'impact, elle eut l'intelligence de dresser une façade lumineuse devant elle. Cela put la protéger partiellement, car bien que la technique ne fût pas ma plus puissante, au choc, son bras partit dans la direction opposée, lui faisant par la même perdre son équilibre. Ne jamais perdre son équilibre... Cela pouvait s'avérer fatal lorsqu'il ne s'agissait pas d'un entraînement et que sa vie était en danger. Ne me souciant guère des étincelles s'échappant de son bras et de ses gesticulations, je commençais à me ruer vers elle. J'aurais pu me servir de mon Lightning Hawk's Flying, cette technique qui me permettait d'augmenter drastiquement ma vitesse, mais c'était encore trop tôt, et trop risqué. Après tout, je ne la maîtrisais pas totalement, même si j'avais un peu mieux saisi comment me déplacer efficacement avec elle. Plus tard et probablement pourrais-je m'en servir ! À la place, la foudre claqua une nouvelle fois et ma magie commença à se concentrer dans mes avant-bras. J'allais lui apprendre la première règle lors d'un affrontement, certainement la plus importante : toujours rester attentif, même quand on se trouvait dans une situation désagréable. La moindre inattention, la moindre ouverture, pouvait décider de la suite du duel. Alors qu'elle semblait tenter du mieux qu'elle le pouvait de se débarrasser d'un apparent engourdissement, je remontais la distance qui nous séparait.

« Première règle dans un combat : toujours rester attentif, même quand on se prend une décharge, même quand on est engourdi, ou lorsqu'on est blessé. Cela peut être fatal. »

Mes bras s'étaient levés, prêt à lâcher une seconde fois la sauce, lorsque la poupée de porcelaine releva délicatement ses yeux vers moi. Si elle avait compris, c'était tant mieux ! Elle répliqua de la plus vive manière : elle claqua des doigts, pour laisser échapper une lumière assez vive pour m'éblouir sur le coup. Instinctivement, ne voyant plus où je me dirigeais, je stoppais ma course. Que croyait-elle faire ? On ne pouvait tromper la vue d'un faucon pendant bien longtemps. De plus, ce n'était pas mon seul sens... Alors privé de mes yeux, mes oreilles prirent la relève pour m'aider du mieux que je le pouvais à localiser la petite. Mais celle-ci ne semblait pas vouloir bouger, ou seulement faire du bruit... Et, contrairement à moi, sa magie était assez silencieuse. Elle allait probablement profiter de ma vue manquante pour tenter de m'attaquer... C'était évident. Ne pouvant ni l'attaquer, ni me défendre, ni prévoir quand et comment elle m'atteindrait, j'optai pour la solution qui s'avérait la plus simple à mes yeux. Je fis apparaître un bon nombre d'orbes autour de moi, en suspension, formant ainsi une protection assez bonne. C'était la meilleure chose que je pouvais faire : les boulets ne bougeaient ou n'attaquaient que lorsque je le souhaitais, ainsi, tant que l'ordre n'était pas de faire mal, ils restaient dans une position statique autour de moi. Ainsi, si elle décidait de m'attaquer, mes mines prendraient les coups à ma place. Il n'y avait que de moyen de m'atteindre directement, et il s'agissait d'une technique qui pouvait passer entre les orbes. En effet, ces dernières ne formaient absolument pas un mur, mais plutôt une sorte de filet. La seconde option est tout simplement d'employer un arcane assez puissant pour faire partir tous mes boulets et m'atteindre à la fois... Ici, la première semblait plus semblable.

« Une technique aussi fourbe que celle de priver de la vue... »

Soudain, quelque chose entra en collision avec mes boulets, provoquant une explosion. Cette dernière, mêlée à celles que provoquaient mes mines, eurent pour effet de me souffler. Décollage immédiat. Mais cette grenade n'était pas seule : elle était accompagnée d'une autre. Si le premier n'avait fait aucun dégât sur moi, ne pouvant distinguer le dernier, celui-là n'allait certainement pas me rater. Alors que j'étais encore dans les airs, dans mon vol plané, il m'atteignit de pleins fouets, m'envoyant au sol. Elle m'avait bien eu, et j'allais certainement m'en sortir avec un peu plus que des égratignures. Elle avait décidé d'emblée de lâcher le grand jeu... Alors pourquoi m'embêterais-je à la tester ? Tout faire sur le coup était bien mieux. Je n'allais peut-être pas y aller à fond, mais je ne retiendrai pas pour autant. Après tout, c'était l'un des messages que l'on pouvait comprendre par cette fougue. À la fois la ménager et lui montrer quel était le pouvoir de la foudre... Voilà un défi intéressant. L'autre idiot m'avait « proposé » de remplacer la recrue pour un entraînement, je voulais maintenant voir de quoi cette jeune fille était capable. Il ne fallait pas se fier aux apparences, un adolescent pouvait être un puissant mage, il n'y avait qu'à voir Vincent. Il n'avait que quinze ans, mais était déjà bien plus puissant que moi. Peut-être n'était-ce pas le cas pour elle, mais il était possible qu'elle soit prometteuse... Je voulais la tester. Bien qu'il était indéniable qu'elle ait sa place en cette guilde, car personne n'était rejeté, je voulais me rendre compte que ce qu'elle pouvait nous apporter. Nous étions peut-être renommés pour accueillir bon nombre de poseur et autre star du Sorcerer Magazine, mais il ne fallait pas oublier que nous étions aussi l'une des guildes les plus éminentes du Royaume. Toujours est-il que je m'étais relevé, et, après avoir essayé le coin de ma bouche de mon pouce, je vins prendre la parole. Je venais de me rendre compte que, même si le combat était déjà entamé, nous ne nous étions pas présentés en bonne et due forme !

« Eh bien... Y aller si fort alors que le duel commence à peine... Pourquoi pas ? Avant d'aller plus loin, il serait préférable pour moi de me présenter, honte à moi qui ne l'ai pas encore fait. Roy Shinku Hibana, même si certain me reconnaissent mieux sous le surnom du Lightning Falcon. Pour vous servir ! Maintenant, en garde jeune fille, nous ne faisons que commencer. »

Je finissais mes quelques mots avec une légère révérence, avant de reprendre une position. Ma vue était dès lors totalement retrouvée et plus rien ne me gênait pour me battre. Il fallait cependant que je fasse plus attention à cette fourberie, pour que l'on ne m'y reprenne pas deux fois ! Il lui fallait claquer ses doigts pour laisser jaillir la lumière ? Dans ce cas, j'anticiperai. Quelques boulets étaient déjà en position autour de moi... Il était temps de m'en servir de manière offensive. J'en envoyais deux vers la demoiselle et c'est alors que je tentais d'enfin m'adapter à mon nouvel arcane... Je laissais déferler ma magie dans mon corps, pour que, d'une certaine manière, mes muscles puissent s'en imprégner. Mon erreur, lors de ma précédente utilisation, avait été de lâcher trop de magie d'un coup. Comme pour courir, il fallait y aller progressivement, et ce devrait normalement être plus simple. Bien que je ne poussai pas à pleine vitesse, je pus me déplacer pour me positionner derrière la gamine, à une vitesse qui pouvait s'avérer comme surprenante... Je n'attendis pas qu'elle se retourne pour, une nouvelle fois, laisser partir deux boulets. Suite à quoi, je me redéplaçais devant elle, les bras croisés. Finalement, pour peu de comprendre la méthode, cette technique n'était pas si compliquée à maitriser...


_________________






L’Étincelle ne fait qu'apparaitre, tandis que la légende, elle, ne fait que naître...



Merci à Anna pour cette merveilleuse sign *-*
Adèle Silverlight

avatar

Messages : 52
Date d'inscription : 20/03/2014
Âge : 21
Guilde : Blue Pegasus
Magie / Malédiction / CS : Light Magic
Magie / CS Secondaire : Aera [Locked]

- Caractéristiques du Mage -
P.M.: 1.900
Statut: Mage de Rang C
Renommée : Mage de Campagne
MessageSujet: Re: [Entraînement] Un accueil sportif [PV Adèle Silverlight]   Jeu 12 Juin - 18:25

UN ACCUEIL SPORTIF

Il faut toujours rester attentif, il dit. Ne jamais quitter son adversaire des yeux au risque de se prendre un coup fatal, il dit. Certes, il ne fait jamais lâcher du regard son ennemi au prix de se prendre une bonne gifle mortelle en pleine gueule. Personne ne souhaite recevoir une attaque par la faute d’une faute d’inattention et se retrouver dans une situation périlleuse. Tout de même, par la Sainte Trinité ! Qui oserait donc assaillir une jeune fille d’apparence si frêle lorsque sa concentration est focalisée autre part que sur l’affrontement ? Un être ignoble et exécrable répondant au prénom de Roy, voilà votre réponse. Cet homme a tenté de lancer un nouvel assaut alors que la délicate noble inspectait les dégâts qu’elle avait reçus sur sa senestre lorsque, plus tôt, elle s’est défendue de la bombe électrique de son agresseur. Créature infâme ! Tout le contraire d’un gentleman. Heureusement qu’un petit éblouissement a su mettre un terme à sa ruse. Alors qu’il se ruait sur notre héroïne, ses avant-bras chargés de son énergie foudroyante, Adèle su générer à temps une lumière éclatante pour priver son opposant du sens le plus important chez l’Homme : la vue. Ce handicap infligé, une contre-attaque était désormais possible et les répercussions négatives pour la Silverlight ne sont point existantes. Le feu vert a sonné.

Il est logique que le moindre individu alloué d’un tantinet d’intelligence et de sens commun, dans un contexte pareil, ne reste pas les bras croisés, attendant avec un calme olympien son jugement funeste. Même les animaux, par instinct, adopteraient un comportement quelconque pour se défendre de ce soudain danger. Dans le cas du manipulateur de la foudre, il avait opté pour une défense régie par de nombreux orbes lévitant autour de lui – à croire qu’il ne sait que matérialiser des sphères. Quoi qu’il en soit, la première grenade de lumière percuta l’une des bombes électriques et les deux boulets explosèrent en un souffle, faisant voler le faucon pendant un bref moment. Toutefois, un second explosif se dirigea vers la cible et plus aucun objet ne pouvait empêcher la Light Grenade de faire une victime. Le chemin emprunté était grand ouvert et le ballon de lumière éclata directement sur la cible, le clouant ainsi violemment au sol. Si un comédien se trouvait sur place, une blague sur les piafs auraient certainement été de mise. Bref, la stratégie a fonctionné et Adèle en est ravie. Le même coup fourbe a fonctionné sur Oprah et son efficacité a été prouvée pour une seconde fois. Ne voyant plus l’utilité de conserver son écran aveuglant, elle estompa son Solar Flare.

Si son objectif premier est de terminer au plus vite possible cette confrontation, son souhait le plus cher du moment est assurément que cet enchaînement parvienne à arriver à bout de l’oiseau électrique. Cependant, la puissance de ses attaques semble être ridicule. Oprah l’a bel et bien démontré lors du combat à Crocus, sa ville d’origine. Il ne serait guère surprenant de voir une nouvelle fois l’antagoniste se relever comme si cette explosion n’était qu’une légère brise de printemps. Et comme elle avait anticipé, son homologue se releva en bonne forme avec seulement un peu de poussières sur le coin de sa mâchoire qu’il essuya du pouce. Se prendre un sort de plein fouet et être sur ses deux pieds comme si rien n’était, cela commençait à la blaser. Un cas comme celui-ci est survenu une fois auparavant et une autre fois un instant plus tôt. Elle se croyait plus puissante que cela… Ou bien est-ce son propre corps qu’elle prend comme sujet théorique qui est trop fragile ? Doit-elle s’ouvrir un peu plus l’esprit et comprendre que le commun des mortels ne possède pas une stature souffreteuse comme elle ? Avant de poursuivre le combat, l’homme prit la parole, expliquant qu’il croit bon de se présenter avant d’entamer à nouveau ce face-à-face. Roy Shinku Habana, elle connait désormais le nom complet du blond. Néanmoins, dévoiler son identité ainsi que son « surnom » est une preuve d’arrogance en quelque sorte. Peu importe. Par respect, elle se doit de faire de même.

  • Adèle Silverlight. Qu’on en finisse le plus rapidement possible.


Oui, qu’ils mettent un terme à ce combat rapido presto. Tel est le souhait de l’ange depuis le début de cette mésaventure. Par ses mots, le Lightning Falcon a bien signifié qu’il luttera sérieusement à partir de maintenant. Grâce aux nombreuses balles électriques qui flottaient toujours autour de lui sous forme d’une espèce de filet, il en envoya deux sur son opposante. Rien de plus simple. Évidemment, Adèle se doutait qu’autre chose allait succéder cet assaut. C’est pour ça qu’elle opta de se débarrasser hâtivement de cette menace en générant de ses mains deux Light Beam. Les deux faisceaux entrèrent en contact avec les deux bombes et les sorts explosèrent à l’impact, élevant une brume de terre qui se dissipa rapidement. Néanmoins, lorsque le panorama était de nouveau visible, Roy ne se situait plus à la même position. Immédiatement, elle voulut balayer du regard les côtés. Or, son ouïe discerna un son particulier derrière elle : un crépitement, un grésillement électrique. La magicienne de la lumière n’eut le temps que de faire volte-face avant de recevoir de plein fouet deux autres boulets foudroyants. N’ayant guère le temps de régir une défense adéquate, la Silverlight ne put que se servir de ses bras pour se protéger du choc. Les deux bombes explosèrent au contact, envoyant Adèle valsée vers l’arrière.

Quelle vitesse de déplacement surprenante. Effectivement, c’est cette vélocité qui a vaincu Mathéo Kairn en un seul coup. S’il le souhaitait, son opposant n’aurait qu’à foncer sur elle et l’envoyer à l’infirmerie. Pour elle, ce serait le meilleur scénario possible. Cependant, Angel voyait bien qu’elle était testée… Elle glissa sur le terrain, sa robe désormais en lambeaux. Elle leva la tête, cherchant son adversaire pour le voir de nouveau à sa position de début, quelques orbes toujours en lévitation autour de son corps. Grâce à cette rapidité, il peut tout aussi bien esquiver toutes les attaques que peut lancer Adèle. N’ayant point de plan, elle décida simplement de braquer sa dextre et sa senestre en direction du faucon et d’envoyer une double dose du Light Rain. La pluie horizontale de nombreux lasers allait peut-être atteindre la cible, mais cela a pour but en grande partie de détruire les bombes qui protègent leur invocateur. Pour le moment, cela suffira.
Roy Shinku Hibana
Modo / Lighting FalconModo / Lighting Falcon

avatar

Messages : 498
Date d'inscription : 19/05/2012
Âge : 19
Guilde : Blue Pegasus
Magie / Malédiction / CS : Kaminari no Mahô / Magie de la Foudre

- Caractéristiques du Mage -
P.M.: 3.485
Statut: Mage de Rang A
Renommée : Mage Réputé
MessageSujet: Re: [Entraînement] Un accueil sportif [PV Adèle Silverlight]   Jeu 19 Juin - 20:57



Adèle Silverlight, tel était son nom. Au moins, malgré son attitude et son silence, elle avait daigné me répondre, c'était déjà quelque chose. Toujours est-il que je pouvais dès lors poser un nom sur son visage et ainsi être plus précis qu'avec des surnoms comme « la gamine » ou « l'adolescente ». Mademoiselle Silverlight sonnait tout de suite mieux. C'était contre Adèle Silverlight que je me battais, et c'était cette même Adèle Silverlight qui allait probablement se faire électrocuter... Mes mines étaient déjà prêtes pour partir et quelques-unes d'entre elles n'attendirent pas pour fuser dans sa direction. Je souhaitais passer au rang supérieur et je n'allais maintenant plus me gêner... Enfin, plus vraiment. Mon assaut était simple et elle utilisa une parade tout aussi simple. Ses deux mains furent requises pour laisser sortir un rayon lumineux qui entra en contact avec les deux boulets. Ceux-ci, frappés de pleins fouets, explosèrent, faisant se lever un écran de poussière. Ce dernier ne fut pas malvenu, car il me permit de me cacher momentanément aux yeux de la jeune fille alors que je me déplaçais à grande vitesse. Ainsi, elle ne me vit absolument pas arriver, jusqu'au moment où elle se retourna, faisant face à un Roy prêt à décharger les piles. Probablement les crépitements de mon élément m'avaient-ils trompé.

À peine s'était-elle retournée qu'elle se prenait déjà le jus. Il y avait tout de même quelque chose que je n'arrivais jamais à comprendre dans ce genre de situation... Pourquoi ô pourquoi fallait-il toujours, quand quelqu'un était face à un sort de foudre, de mettre ses bras devant soi ? Cela arrivait systématiquement, quand ils se faisaient prendre de court, le seul réflexe était de se protéger grâce à ses bras, croyant que cela allait servir à quelque chose, croyant que cela allait être utile. Mais non ! Mes boulets explosaient au contact, ils agissaient en véritables bombes, cela était donc absolument inutile... Même s'il y avait une explication à cela. Probablement ces personnes craignaient-elles la vitesse que pouvait avoir la Kaminari no Maho et la seule chose qui leur restait à faire était de croiser bêtement ses bras devant eux. Il n'y avait qu'à regarder ce qui se passait à l'instant : Adèle volait, tout simplement. Le choc l'avait envoyé valser dans les airs, pour qu'elle puisse atterrir plus loin. Elle put tout de me se relever, quelque peu étonnée de ma vitesse acquise en à peine quelques secondes. Après tout, c'était tout à fait normal, moi-même, je ne m'attendais pas à aller si vite ! Toujours est-il que sa robe, tout comme elle d'ailleurs, ne s'en était pas sorti intact. Comme elle-même était en mauvais état, son habit était maintenant tout déchiré... Dès lors, elle ne ressemblait plus vraiment à une petite princesse !

« Je pense qu'il serait le bienvenu de rembourser la robe... Ne t'inquiète pas, celui qui a organisé ce joli bordel s'en occupera. »

Après tout, ce n'était pas totalement de ma faute si nous en étions là ! Malgré tout, dès lors que j'avais accepté, des dégâts matériels étaient à prévoir... Quand bien même il s'agissait là d'un entraînement, n'était-ce pas un combat ? Et maintenant qu'il avait commencé, il fallait le terminer. Lorsqu'elle releva le regard, je me retrouvais à ma place d'origine, ma technique alors désactivée, pour ne pas trop puiser dans mes ressources magiques. Mon assaut sembla lui redonner de la vigueur, malgré son état... En effet, elle pointa ses deux mains dans ma direction pour laisser sortir cette même technique qu'elle avait utilisée en tout premier... Mais en double dose. La petite Pégase commençait à s'énerver... Que demander de mieux ? En réaction à ce mur lumineux, je mis en place un véritable mur de foudre. Tout d'abord, je libérai toutes les bombes vers les faisceaux, puis, pour l'aspect théâtral, quatre sceaux apparurent devant moi. De ces derniers en sortirent autant de rayons qui partirent prêter main forte aux orbes. Le résultat en fut un joli feu d'artifice composé d'étincelle et de lumière ! Ce « mur » m'aida grandement, mais il ne bloqua pas totalement son attaque pour autant. En effet, quelques rayons passèrent non loin de moi, mais d'autres, bien plus chanceux, purent directement m'atteindre. Une partie ne fit que m'écorcher la peau, laissant derrière eux une légère traînée de sang, mais deux autres, vinrent précisément se ficher dans mon épaule gauche, m'arrachant un léger cri de douleur. La petite m'avait eu, elle m'avait probablement handicapé l'épaule le temps du match, mais qu'elle ne s'attente pas à ce que cela se reproduise. Je ne compterais plus totalement sur ma magie pour faire office de muraille maintenant !

Ne me tenant pas qu'à la défensive, je passai aussi à l'offensive. Une nouvelle fois, la foudre claqua, et ma magie se concentra en moi. Ce qu'il était grisant de voir sa vitesse augmenter d'une tellement manière ! Oui, j'avais déjà utilisé cet arcane une première fois, mais ici, l'utilisation serait toute autre. Elle semblait avoir du mal avec mes soudaines accélérations... C'était le constat que j'avais pu faire après ma première utilisation de la technique. Il fallait en profiter. Lorsque ma ruée commença, je ne pris pas la décision de la contourner pour arriver dans son dos, comme pour auparavant : j'allais attaquer de face. Je levais le bras droit, faute d'utiliser le bras gauche sans ressentir une douleur lancinante. Une fois assez proche d'elle, je libérai une onde de choc électrique : mon Shockwave. Surprise ! Je ne fis tout de même pas l'erreur de rester proche d'elle et je freinais ma course pour éviter de lui rendre dedans, pour faire quelques pas vers l'arrière.

Mon dernier arcane n'avait été là que pour l'effet de surprise et je n'y avais pas véritablement mis de la puissance. En réalité, je ne voulais que la laisser sentir la sensation électrique sur sa peau, comme ses poils se raidissant sous l'effet de la magie et rien d'autre, puisque le combat allait bientôt prendre fin et s'arrêter là. Je m'étais bien amusé jusque-là, mais je ne voyais pas où cela me menait à me battre comme cette jeune fille. Au fond, ce combat n'avait été là que pour savoir de quoi était capable la jeune relève et je ne m'inquiétais pas pour elle. Cet homme de la guilde voulait voir du spectacle et pourtant, Blue Pegasus ne se résumait pas à des combats pour s'afficher devant les membres, nous étions tout de même plus raffinés que cela ! Et puis, l'entrée à la guilde ne se déterminait pas par un combat ! Ainsi, alors que j'avais pris du recul, j'utilisais une toute dernière fois ma technique de célérité pour arriver à son niveau. Mais au lieu d'un quelconque acte hostile, je posais ma main sur son épaule et je continuais à marcher vers l'entrée de la guilde.

« Ce combat s'arrête ici, il ne sert plus rien de continuer. Tu m'as bien amusé et je ne doute pas de ton avenir dans cette guilde. Mais nous ne sommes pas du genre à nous battre pour nous afficher devant d'autres membres, et encore moins à le faire pour le plaisir d'un en particulier. Tu passeras au bar, tu diras à Sayu de laisser ça sur mon ardoise, en remerciement pour ce petit duel. »

Suite à quoi mon regard se tourna vers celui qui avait souhaité à ce que nous nous battions.

« Nous sommes tout de même une guilde plus raffinée que ça, depuis quand a-t-on besoin de s'affirmer par un duel pour intégrer la guilde ? Une fois que cet homme se sera réveillé vous le mènerai à Maître Hawk pour qu'il puisse remplir tous les papiers d'intégration, je viendrai moi-même m'excuser du désagrément que j'ai pu commettre. »

Suite à quoi je repris ma route vers la guilde, et trouver quoi faire de ma journée.

_________________






L’Étincelle ne fait qu'apparaitre, tandis que la légende, elle, ne fait que naître...



Merci à Anna pour cette merveilleuse sign *-*
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: [Entraînement] Un accueil sportif [PV Adèle Silverlight]   

[Entraînement] Un accueil sportif [PV Adèle Silverlight]

Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Fairy Tail RPG : Fiore no Oukoku :: 
 :: Fiore Nord :: Guilde Blue Pegasus
-