Fermer le menu
Ouvrir le menu

Navigation














Partagez | 

 Querelles au clair de lune. [PV Liz&Léo]

AuteurMessage
Higuen Arkio
Mage de Crime SorcièreMage de Crime Sorcière

avatar

Messages : 393
Date d'inscription : 26/12/2012
Âge : 20
Guilde : Crime sorcière
Magie / Malédiction / CS : Yami no Maho / Magie des Ténèbres

- Caractéristiques du Mage -
P.M.: 2.410
Statut: Mage de Rang B
Renommée : Mage Itinérant
MessageSujet: Querelles au clair de lune. [PV Liz&Léo]   Mer 23 Avr - 16:32






La lune brillait, maitresse des cieux, elle régnait sur la voûte étoilée et illuminait d’un éclat doux mon visage. Cela faisait quelque temps déjà que je marchais dans la forêt d’Iria, et la nuit était finalement tombée. Ainsi, je n’étais vêtu que de ma longue veste noire et je laissai mon faciès à l’air. Il était agréable de sentir les délicieuses senteurs de la flore locale. A coté de moi, Gobou marchait doucement, je lui avais ordonné de rester prêt de moi. Dans un tel lieu, il était dangereux pour lui de s’éloigner. En effet, la faune était fourbe, mesquine, et elle pouvait se tapir n’importe où. Et par prudence, je préférais qu’il reste à mes côtés, et je lui avais donné l’ordre d’entrer dans mon ombre au moindre mouvement suspect.

On pouvait alors se demander pourquoi je me rendais dans un lieu pareil, surtout en pleine nuit. Et bien c’était assez simple. Mon manque de puissance était désormais une évidence et j’avais décidé de m’entraîner bien plus désormais. Je voulais me mettre réellement en danger puisque c’était là que je progressais le plus. Mon épée était désormais résistante et pouvait être renforcée via ma magie. Mon oscurini lui, continuait d’afficher une volonté forte, et une envie de gagner en puissance, ce qui m’encourageait encore plus à progresser. Il était donc temps pour moi de me montrer en digne maître. Ainsi, je parcourais des lieux exotiques afin de renforcer ma force physique, ma force mentale et ma magie.

Avant d’entrer dans la forêt, j’avais entendu dire que des mages mal intentionnés passaient de temps à autres de ce genre de lieu. En y réfléchissant, je me rendais compte que l’homme qui m’avait dit ça voyait sûrement les mages comme moi comme des madoshis mal intentionnées. Il était vrai que pour les parias comme nous, les criminels, les forêts et autres landes éloignes de toutes grandes villes étaient des lieux appréciables. Nul besoin de se cacher, de se déplacer avec discrétion. Nous pouvions nous permettre d’être nous-mêmes.
J’observai le ciel et les étoiles, tout semblait si simple, si calme. Dans ces instants tranquilles et reposants, je trouvai toujours la guerre inutile, idiote. Pourquoi cherchions-nous à combattre ? À nous entre-tuer ? Je me rappelai les paroles de l’homme qui m’avait mis en garde contre cette forêt et je soupirai. D’un côté, c’était vrai. Même si ma cause, notre cause, à toute la guilde, était juste et droite. Nous restions des criminels, moi-même je ne pouvais nier que beaucoup de mes missions s’étaient soldés par des actes peu glorieux, des coups bas, des échauffourées, du chantage, des pressions, des actions tordues, sales et lâches. La fin justifiait les moyens dans ce monde de fou. La haine prenait ses droits sur nos raisons, et tout finissait toujours en bain de sang.

Plongé dans mes pensées, je m’aperçus alors que j’arrivais dans une zone légèrement plus découverte. Les imposants êtres sylvestres qu’étaient les arbres ne semblaient pas avoir poussés en ces lieux. A la place, quelques brins d’herbes, des fleurs, et un petit ruisseau. Un sourire se dessina alors sur mon visage, j’allai jusqu’au point d’eau, m’accroupis lentement et bus quelques gorgées pour me rafraichir. La nuit allait être tranquille. Du moins… Je l’espérais.






Spoiler:
 

P.M de départ: 2040


Dernière édition par Higuen Arkio le Sam 14 Mai - 18:04, édité 2 fois (Raison : titre+détail pm)
Liz Taylor
Écuyère RuniqueÉcuyère Runique

avatar

Messages : 124
Date d'inscription : 30/12/2015
Âge : 19
Guilde : Agent du conseil
Magie / Malédiction / CS : Increased Five Senses

- Caractéristiques du Mage -
P.M.: 2.240
Statut: Mercenaire de Rang B
Renommée : Mercenaire Itinérante
MessageSujet: Re: Querelles au clair de lune. [PV Liz&Léo]   Sam 14 Mai - 16:43



Bavure !


Je bâillais plusieurs secondes. Voilà bien, un petit moment que je marchais, en direction de ma nouvelle destination. Une destination qui, me faisait rêver, depuis que j’en avais entendu parler. Quelle était donc cette destination qui me faisait avoir un sourire jusqu’aux oreilles ? La forêt d’Iria ! De vieux ragots prétendaient qu’une créature plutôt légendaire vivait en son sein. Un dragon ! Je ne pouvais pas passer à côté d’une histoire comme celle-là. Et puis, même l’histoire était fausse, une forêt est toujours plaisante à visiter. C’était donc tôt dans la matinée que j’étais partie de la caserne pour découvrir ce lieu. Mais déjà la nuit tombait, et j’étais épuisée. Pourquoi avais-je mis autant de temps pour faire ce voyage ? Eh bien après plusieurs petits détours, et quelques rencontres. Je ne pouvais qu’arrivée à cette heure-ci.

Je pénétrais enfin dans la fameuse fôret. Et déjà, je me sentais dans mon élément. Les arbres s’élevaient au-dessus de moi. Je pouvais presque sentir leur présence tellement elles étaient imposantes. La végétation occupait une bonne partie de la route. J’avais le sourire aux lèvres, tout cela me faisait penser à mon entraînement auprès de mon père. Cette époque semblait si loin désormais. Après un bref moment d’inattention, je décidais finalement de commencer mon exploration. Comment ? Eh bien : en grimpant aux arbres !

Je chargeais la magie de mes bottes, et en prenant de l’élan, sautais dans un arbre, sautant, de branches en branches. Et ainsi arrivé à la cime de ce tronc. Une fois en hauteur, je ne pouvais que contempler la beauté du paysage devant moi. La lune, se dressait devant moi, éclairant les arbres de la forêt. Un petit vent faisait circuler l’odeur des lieux. Je levais les bras au ciel, et soupirais de plaisir. J’avais tous mes sens en éveil.

Après avoir passé quelques minutes là-haut. Je décidais de redescendre un peu, avant de poursuivre ma route. En effet, je trouvais cela amusant de sauter d’arbres en arbres. C’est donc ainsi que je parcourais ces lieux. Avant d’arriver dans une zone, où il y avait moins d’arbres. J’allais devoir prendre un grand appui pour espérer passer de l’autre côté. Je m’arrêtais sur une branche. Quand quelque chose m’interpella. En dessous, une ombre bougeait, un homme ?

C’était louche. Ma curiosité vint à bout de ma réflexion. Je voulais savoir ce que c’était. Je m’apprêtais à descendre de mon perchoir quand mon pied glissa, m’entraînant dans sa chute.
Je tombais pile sur le dos de l’ombre que j’avais vu. Mon corps endolori, je me relevais, difficilement, avant de m’apercevoir que je marchais sur la dite ombre. Je me poussais vivement, avant de m’excuser. C’était visiblement un homme.

« V-Vraiment désolé, j’ai trébuché de mon arbre. J-Je suis vraiment désolé de vous être tombée dessus. Vous allez bien monsieur ? »

J’étais vraiment idiote, me déconcentrer pour si peu, et pire. Blessé quelqu’un en lui tombant dessus depuis cette hauteur. J’espérais ne pas lui avoir cassé quelque chose. Après observation, l’homme n’était pas mort. J’étais soulagée. J’attendais quelques instants, que l’homme se relève, pour me présenter.

« J-Je me prénomme Liz Taylor. J-Je suis prêtresse runique de Mac Anu. V-Vous avez mal quelque part ? »


HRP:
 


Dernière édition par Liz Taylor le Lun 16 Mai - 12:15, édité 1 fois
Léo Spark
Mage de Blue PegasusMage de Blue Pegasus

avatar

Messages : 148
Date d'inscription : 05/03/2016
Âge : 17
Magie / Malédiction / CS : magie de feu

- Caractéristiques du Mage -
P.M.: 1.425
Statut: Mage de Rang D
Renommée : Inconnu(e)
MessageSujet: Re: Querelles au clair de lune. [PV Liz&Léo]   Dim 15 Mai - 14:22
Depuis un certain temps, je me sentais seul à la guilde. Je la trouvais moins vivante... Moins accueillante. Comme si une partie de moi avait disparu. Ce sentiment était présent depuis la disparition d'une personne qui m'était proche malgré le peu de temps qu'on se connaissait. Il s'agissait de Natsirt. On avait rejoint la guilde ensemble, c'était avec ce mage que j'avais livré mon premier combat au Domus Flau. C'était avec ce compagnon que je me disputais souvent. On ne se connaissait pas depuis longtemps, mais je le considérais comme un frère de drague, un frère de cœur. Je ne savais pas comment il avait disparu, mais du jour au lendemain plus personne ne l'avait vu. J’étais toujours incrédule après cette découverte. Je me demandais si je m'étais trompé par rapport à notre relation. Enfin une chose était sur, l'ambiance dans la guilde était moins... Vivante...
Je voulais prendre du recul sur cette situation. Je partis alors sur les routes de Fiore pour me reposer, mais aussi pour faire un point sur ce que j'allais faire maintenant. Je devais avant tout me trouver un rival, ou du moins, un objectif me poussant à m’entraîner pour perfectionner ma magie. C'est alors que les paroles de Harley retentir dans mon esprit : « Léo, t'est faible ! Entraîne toi, je veux te revoir un jour pour faire un vrai combat sans l'autre tête blonde pour te protéger d'accord ? Tu sais, c'est quoi la meilleure manière de vouloir s'améliorer pour vaincre quelqu'un ? De la haïr ! » Elle était marrante celle-là. Comment je pouvais haïr une personne que je connaissais à peine. Je ne savais décidément plus quoi faire de ma vie. J'étais jeune et j'avais encore pas mal de belles années devant moi, mais j'avais pour ainsi dire perdu le goût de vivre.
Mon voyage à travers Fiore m'avait conduit dans une forêt dont je ne connaissais juste le nom : la forêt d'Iria. J'en avais entendu parler à cause de sa faune et de sa flore. Il était vrai qu'une fois dans ce bois, c'est comme si on partait dans un autre monde. J'entendais des grognements partout autour de moi. La peur commençait à monter. Je ne m'en rendis pas compte, mais la nuit tomba relativement vite dans ces bois. Je pris alors la décision de monter dans les arbres et de me reposer. Je commençais à grimper dans l'arbre avec mes habilités de chats quand je vis une jeune fille sautait d'arbre en arbre. Elle avait une telle dextérité dans ses gestes. C'était époustouflant. Je devais la suivre. Le temps que je prenne cette décision, je n'entendais plus que le bruit des branches où elle était passée. Puis plus rien. D'un seul coup, j'entendis un bruit sourd qui me fit dresser les poils. J'arrivais de manière anxieuse vers l'endroit. À quelques arbres de l'endroit d'où le bruit venait, je distinguais deux ombres. Malheureusement de ma cachette, je n'arrivais pas à savoir si ces deux personnes se parlaient. Je ne voyais pas non plus leurs gestes à cause de l'obscurité. J’essayai alors de me rapprocher de manière discrète pour pouvoir observer la scène.


Dernière édition par Léo Spark le Ven 16 Sep - 17:47, édité 2 fois
Higuen Arkio
Mage de Crime SorcièreMage de Crime Sorcière

avatar

Messages : 393
Date d'inscription : 26/12/2012
Âge : 20
Guilde : Crime sorcière
Magie / Malédiction / CS : Yami no Maho / Magie des Ténèbres

- Caractéristiques du Mage -
P.M.: 2.410
Statut: Mage de Rang B
Renommée : Mage Itinérant
MessageSujet: Re: Querelles au clair de lune. [PV Liz&Léo]   Jeu 19 Mai - 0:00




Little girl
La lumière de la lune, reine de la voûte céleste se reflétait sur ma lame tandis que je découpais le vide avec précision. Je visualisai dans ma tête ma victime, veines principales, points vitaux, tout y passait, et cette dernière n’avait que peu de chance de sortir vivant de notre combat. Répéter, sans cesse répéter, habituer chaque muscle afin qu’il puisse reproduire à la perfection le mouvement parfait, le geste propre et sans bavure. J’exécutai donc une succession de moulinet avec mon épée double, le métal allégé sifflait en tranchant le vide. J’adorais cette ambiance, le silence, le calme, la tranquillité. Mon âme était sereine, en toute quiétude. Cet échauffement me permettait de relaxer mon esprit, me mettant dans les meilleures conditions pour ensuite pratiquer la magie. Gobou était dans mon ombre, sachant que je ne voulais pas être dérangé dans ce moment si particulier, celui où je n’étais qu’un escrimeur qui perfectionnait ses gammes.

Soudain, un choc, une douleur, un son grossier et fort. Quelque chose percuta mon dos et me fit tomber à terre, plantant ma lame au sol et déchirant par la même occasion une partie de ma chemise, dénudant la partie supérieure droite de mon torse, mon épaule et mon bras. Si le choc avait était quelque peu violent, j’étais surpris de constater que ce qui m’avait percuté n’était pas tellement lourd, même si le fait de se faire piétiner était tout sauf agréable. L’espèce d’abruti qui avait fait ça avait intérêt à avoir une très bonne raison car je n’étais pas d’humeur ce soir, et me déranger pendant mon entrainement était une des pires choses à faire. Le projectile vivant finit par se dégager vivement avant de s’exprimer pour la première fois et je fus surpris de voir que sa voix était étonnamment aiguë.

Me relevant finalement, je levai les yeux, ou plutôt baissai les yeux, sur ce qui avait osé m’attaquer dans le dos. Une… gamine ? Une vraie gamine ? Elle semblait avoir la dizaine passée mais pas vraiment plus… Qu’est-ce qu’une enfant faisait dans une forêt aussi mal famée que celle-ci, et surtout à une heure pareille… Je m’apprêtais à la sermonner mais l’enfant reprit la parole juste avant pour m’apprendre :

« J-Je me prénomme Liz Taylor. J-Je suis prêtresse runique de Mac Anu. V-Vous avez mal quelque part ? »

Une prêtresse runique de Mac Anu ? Pardon ? A son âge ? C’était une blague ? L’armée n’avait donc aucun scrupule à employer des enfants ? Cette gamine devrait plutôt aller à l’école, quitter ce monde de fou et vivre une enfance normale… Je soupirai, m’apprêtant tout de même à la sermonner quand la lune me frappa de son éclat. Je me rendis alors compte qu’en tombant, cette idiote avait déchiré une partie de mon vêtement, dévoilant mon…tatouage de guilde… Je pris cependant le parti de l’intimider, espérant éviter un affrontement inutile, j’avais beau ne pas aimer l’armée, je n’allais pas attaquer cette enfant…

« va-t’en gamine, je ne sais pas comment tu t’es débrouillée pour entrer dans la caserne mais à ton âge tu devrais plutôt être à l’école, voir à l’école de magie, ou à l’école d’arts martiaux, de musique, de dance, enfin partout sauf à l’armée, luttant pour ta vie dans une guerre que tu es trop jeune pour comprendre. »


Cette Liz avait gâché mon entrainement. J’avais en effet perdu ma concentration et inutile de tenter de m’y remettre… C’est, légèrement frustré, que je me dirigeai vers mes affaires pour partir. De nos jours, les gosses faisaient vraiment n’importe quoi…





Spoiler:
 
Liz Taylor
Écuyère RuniqueÉcuyère Runique

avatar

Messages : 124
Date d'inscription : 30/12/2015
Âge : 19
Guilde : Agent du conseil
Magie / Malédiction / CS : Increased Five Senses

- Caractéristiques du Mage -
P.M.: 2.240
Statut: Mercenaire de Rang B
Renommée : Mercenaire Itinérante
MessageSujet: Re: Querelles au clair de lune. [PV Liz&Léo]   Mer 15 Juin - 18:50



Envie !


Je m’excusais auprès de cette personne. Quand sa réponse arrivait, et pour tout dire. Elle m’énervait un tantinet.

« Va-t’en gamine. Je ne sais pas comment tu t’es débrouillée pour entrer dans la caserne, mais à ton âge tu devrais plutôt être à l’école, voir à l’école de magie. Ou à l’école d’arts martiaux, de musique, de danse. Enfin partout sauf à l’armée, luttant pour ta vie dans une guerre que tu es trop jeune pour comprendre. »

Non mais de quoi je me mêle. D’un côté, je trouvais gentil qu’il s’inquiète pour ma vie, de l’autre, il m’énervait à douter de mes capacités et à vouloir me caser autre part où de toute évidence je n’avais pas ma place. Enfin, de mon point de vue. L’inconnu se dirigeait vers ses effets personnels. J’attendais quelques secondes. Puis j’enchaînais.

« P-pardon de n’avoir appris que les arts martiaux depuis que je tiens sur mes jambes monsieur le louche. »

Je lui tirais la langue. Je remarquais alors son arme. Il devait être en train de s’entraîner. J’eus alors une brillante idée. Comme quoi s’aventurer dans des endroits inconnus peut-être bénéfiques.

« T-tu étais en train de t’entraîner ? J-Je manquais d’exercice justement, pourquoi ne pas me tester puisque tu me trouves si faible que ça ? »

La pénombre était déjà bien installée. J’usais donc de ma capacité spéciale pour écouter les bruits aux alentours. Mais surtout pour écouter mon adversaire. Je ne voulais pas le perdre aussi vite. Je voulais lui prouver que même à mon âge, on peut se défendre ! Je me plaçais en position défensive et écoutais donc attentivement. Attendant une réponse de sa part, quand quelque chose m’interpella. En effet, j’entendais quelque chose s’approcher. Des bruits de pas, ils étaient proches. J’abandonnais ma posture et me tournais vers le bruit en question, attendant quelques secondes avant de me lancer.

« C-c’est pas bien d’espionner les gens vous savez. S-sortez de votre cachette. »

J’attendais attentivement une possible réaction pouvant provenir de ce bruit. Bien que d’un côté je ne voulais pas trop voir un truc énorme plein de poil surgir pour me boulotter la tête. Je restais donc sur mes gardes. Surtout qu’un homme louche était non loin et qui sait ce qu’il pouvait arriver. Mais bizarrement, j’aimais bien cette situation.

Quand mon ventre commençait à gargouiller. Même si on ne pouvait sans doute pas le voir, je rougissais. J’attrapais mon sac et y plongeais ma main à l’intérieur, pour y sortir un truc à grignoter. Des bonbons ! J’en mangeais quelques-uns. Quand je m’aperçus que je venais de baisser complètement ma garde.

Je me raclais la gorge avant de me remettre sur pied. Gobant un dernier bonbon. Je regardais les alentours en attente de nouveautés. Tout en gardant un œil sur monsieur suspect. C’est que je voulais lui prouver quelque chose moi!


HRP:
 
Léo Spark
Mage de Blue PegasusMage de Blue Pegasus

avatar

Messages : 148
Date d'inscription : 05/03/2016
Âge : 17
Magie / Malédiction / CS : magie de feu

- Caractéristiques du Mage -
P.M.: 1.425
Statut: Mage de Rang D
Renommée : Inconnu(e)
MessageSujet: Re: Querelles au clair de lune. [PV Liz&Léo]   Jeu 16 Juin - 10:00
Me rapprochant le plus discrètement possible, j’épiais la scène. Je voyais que le jeune homme était en train de parler à la fille, mais je n'arrivais toujours pas à distinguer leur propos. Je continuai donc de me rapprocher, prenant le risque de me faire repérer par l'une des deux personnes. J'avais peur, une peur qui me terrifiait et qui me faisait trembler comme une feuille. J'avais réussi à m'approcher jusqu'à une dizaine de mètres, la distance idéale pour entendre leur discussion. Malheureusement, je n'avais pu entendre le début de leur conversation. La jeune fille prit la parole d'un ton qui me sembla hésitant :

Liz : P-pardon de n’avoir appris que les arts martiaux depuis que je tiens sur mes jambes monsieur le louche.  T-tu étais en train de t’entraîner ? J-Je manquais d’exercice justement, pourquoi ne pas me tester puisque tu me trouves si faible que ça ?

Entre ces deux phrases, la jeune fille en profita pour tirer la langue à l'épéiste. Je me retins d'exploser de rire devant cette scène. Je ne savais pas comment l’épéiste réussit à garder son calme pour ne pas sauter à la gorge de la fillette. J'avais le pressentiment que j'allais bien rigoler avec ces deux-là. Puis la jeune fille reprit la parole avec le même ton hésitant :

Liz : C-c’est pas bien d’espionner les gens vous savez. S-sortez de votre cachette. 

Comment m'avait-elle repéré, j'avais bien fait attention à ne pas éclater de rire et de faire le moins de bruit possible. Devais-je sortir de ma cachette en haut de ces arbres ? Ne risquerais-je pas ma vie en descendant pour faire face à ces deux mages ? L'homme semblait vraiment puissant aussi bien dans le maniement d'une épée que dans celui de la magie. J'allais prendre la décision de rester et voir comment la situation aller avancer, lorsque la jeune fille fouilla dans son sac. Elle venait d'en sortir un bonbon. Mon esprit réagit au quart de tour : BONBON ! Je voulais rester caché, mais mon corps ne m'obéit point. Je surgis d'un seul coup de ma cachette. Comme tous les chats, j'aurais dû retomber sur mes pattes, cependant, j'avais mal évalué la hauteur : je dégringolai de l'arbre pour me retrouver par terre en étant sur le dos. Je crois que je m'étais écorché en tombant, j'avais mal partout, mais l'appel des bonbons était bien plus fort. Je me jetai donc au pied de la jeune fille et lui demandai des bonbons d'une manière très polie :

Léo : bonjour jeune fille, auriez-vous l'amabilité de me donner un ou deux bonbons s'il vous plaît ? Je suis en manque. Je n'en ai pas mangé depuis les deux derniers jours. Au passage désolé de vous avoir espionné, cela ne faisait pas partie de mon intention. Je passais par là et je vous ai vu discuter. Ma curiosité a donc était piqué au vif.

Encore ce côté de mage de Blue Pegasus qui me forçait à parler de cette manière. Décidément, les mages de cette guilde ont vraiment un impact négatif sur moi. Je me sentais obligé d'utiliser un langage soutenu dès que je m'adressais à une jeune fille ou une femme. Enfin peut importe ; j’espérais juste que ces deux individus allaient me croire sinon j'étais dans de beau drap. Étant proche des deux personnes, je savais maintenant que je n'avais pas la moindre chance dans un face-à-face.


Dernière édition par Léo Spark le Ven 16 Sep - 17:50, édité 1 fois
Aurore Assno
Mage de Lamia ScaleMage de Lamia Scale

avatar

Messages : 122
Date d'inscription : 28/03/2016
Âge : 21
Guilde : Lamia Scale
Magie / Malédiction / CS : Serei no Mahô

- Caractéristiques du Mage -
P.M.: 2.005
Statut: Mage de Rang C
Renommée : Mage Itinérant
MessageSujet: Re: Querelles au clair de lune. [PV Liz&Léo]   Ven 2 Sep - 16:08


Aurore avait rejoint Lamia Scale depuis quelques semaines déjà et l'effet de nouveauté commençait à s'atténuer, elle commençait alors à ressentir un certains ennui, non pas que la vie de la guilde ne lui plaisait pas au contraire, mais c'était dans sa nature, un désir de voyage. Maintenant qu'elle ne vivait plus avec son père, elle était devenue complètement autonome et elle allait en profiter pour vivre toutes ses passions sans aucune brides. Elle avait donc entreprit de choisir une destination et après de nombreux échanges infertiles avec Equulus elle s'était résolue à choisir sa destination au hasard. La forêt d'Iria, ça lui convenait assez, dans la mesure où elle n'y avait jamais mis les pieds et Equulus ne trouvait pas d'argument pertinent pour la dissuader ; des animaux sauvages, des mages noirs, le sens de l'orientation d'Aurore, des intempéries ... Aurore commençait à croire qu'Equulus était très doué pour détruire l'ambiance.

Le lendemain matin dès l'aube, la jeune fille était déjà en route. Elle voyageait léger, elle avait certes de haut standard de mode, mais elle savait adapter sa tenue à son environnement, notamment en forêt. Elle avait donc décidé de prendre une robe noire à volants blancs, elle prit également de petites chaussures rouge à talon aiguille. A cela elle ajouta son ombrelle rose, une queue de cheval sur le dessus de sa tête, sans chapeau évidemment et sa peluche dont elle ne se séparait jamais sous le bras. Elle voyagea en train, chariots et même à pieds avant d'atteindre sa destination, heureusement qu'Equulus était là pour lui tenir compagnie, les deux complices purent ainsi tenir de longues discussions sur les différentes teintes de rouges. A son grand regret l'esprit de compagnie dû s'absenter et retourner dans le monde des esprits.

Elle était donc à l'orée de la forêt seule, mais elle n'avait pas l'intention de le rester. Elle invoqua alors Pictor et à deux ils se jetèrent dans la masse d'arbres qui se tenaient devant eux, Pictor faisait de son mieux pour suivre Aurore en clopant d'un petit pied à l'autre. La jeune fille était euphorique et elle passa sa journée à sauter par dessus des ruisseaux, slalomer entre les arbres répondant aux chants des oiseaux, elle prit même la pose pour que Pictor puisse prendre une peinture souvenir. Une très bonne journée en soi, mais qui arriva vite à son terme car la nuit tomba avant même qu'elle réalisa le temps qui venait de s'écouler, légèrement triste elle prit la direction de l'est pour ressortir de la forêt, à mois que ce ne fut en fait la direction de l'ouest ; Aurore avait perdu le nord.

Elle se retrouvait de nouveau dans un endroit inconnu, perdue. Elle allait devoir faire attention à ce que ça ne devienne pas une habitude. Elle décida de refermer la porte de son esprit et de chercher seule, elle n'était pas inquiète du tout, au contraire, elle retrouvait le sourire ; son expédition allait pouvoir durer plus longtemps. Elle marchait tranquillement prenant des directions au hasard et profitant de la nouvelle atmosphère que la nuit donnait à la forêt. Une chose marqua son attention, une silhouette ! elle lui semblait familière et décida de s'en approcher. Et sa surprise fut immense lorsqu'elle réalisa que c'était la silhouette de Léo Spark, le mage qui l'avait sauvé la dernière fois qu'elle s'était perdue ! Elle courra alors vers lui contente de le revoir.

Aurore : Léo ! C'est moi comment ça va ?! tes blessures ont bien guéries ? Qu'est-ce que tu fais par ici ?

La jeune fille aux cheveux roses ne remarquait même pas la présence d'une autre jeune fille, elle était trop obnubilée par cette retrouvaille qui lui remémorait de bons souvenirs, malgré la situation chaotique dans laquelle ils s'étaient créés.

HRP:
 


Dernière édition par Aurore Assno le Ven 16 Sep - 21:10, édité 1 fois
Liz Taylor
Écuyère RuniqueÉcuyère Runique

avatar

Messages : 124
Date d'inscription : 30/12/2015
Âge : 19
Guilde : Agent du conseil
Magie / Malédiction / CS : Increased Five Senses

- Caractéristiques du Mage -
P.M.: 2.240
Statut: Mercenaire de Rang B
Renommée : Mercenaire Itinérante
MessageSujet: Re: Querelles au clair de lune. [PV Liz&Léo]   Sam 3 Sep - 20:48



"Suspects !"

Je m’attendais à bien des choses. Mais je devais l’avouer, lorsque ce jeune homme habillé en chat sorti des buissons: je lâchais le bonbon que j’avais alors en main. Arrivé à ma hauteur, il commença à m’adresser la parole. À vrai dire, je ne compris pas tout de suite de quoi il me parlait. Juste que, il ne faisait passer que par là. Je restais tout de même bouche bée devant ce spectacle. Avant de faire un bond en arrière. C’était quoi cet accoutrement ? Il était louche très louche même. Je n’avais pas vraiment le temps de réfléchir qu’une autre personne émergea des profondeurs de la forêt. Une fille, cette fois.

« Léo ! C’est moi comment ça va ? Tes blessures ont bien guéri ? Qu’est-ce que tu fais par ici ? »

Léo ? La voyant se précipiter vers l’homme chat, j’en déduisais qu’il devait se nommer ainsi. Mais tout cela restait louche tout de même. Qu’en pensait l’autre indivi . . . . Quoi ? C’est pas possible ? Comment ? Quand ? Le premier individu suspect de la soirée . . . c’était éclipsé. Littéralement, plus aucune trace de lui. Je tapais du pied sur le sol, rapidement. Comment avait-il pu me faire ça ? Quel odieux personnage ! Je regardais dans la direction des deux autres protagonistes qui visiblement, se connaissaient. Je les regardais, intriguer. Quand un éclair passa dans mon esprit.

Tout était lié ! Ces trois personnages, devaient peut-être se retrouver ici. Et lorsque j’avais découvert le premier protagoniste de cette rencontre: les deux autres ont décidé d’intervenir pour permettre à l’autre de s’échapper ! Ah, mais je n’allais pas laisser passer ça. J’étais assez furieuse d’avoir laissé l’homme louche s’échapper. Je n’allais pas attendre que ces deux-là en fasse de même. Je posais mon sachet de friandises sur un tronc d’arbre. Avant de me mettre en position défensive. Si ça se trouve, ils n’allaient pas me laisser en paix maintenant que j’avais découvert leur rencontre suspecte. Je n’allais pas attendre que les problèmes viennent à moi.

« A-Au nom de la justice, je v-vous arrête. Votre rencontre est beaucoup t-trop suspecte au milieu de cette jungle. E-e-et puis surtout, vos actions ont permis à l’homme lou-louche de s’échapper. Je considère cela c-comme une entrave aux forces de l’ordre ! »

Paume en avant, jambe d’appui en arrière, je me préparais à fondre sur l’ennemi. La magie d’Hermest et de Gaïas se concentraient. Je réfléchissais vite, je ne connaissais rien des deux autres personnes, mais eux se connaissaient. Ils avaient donc un avantage. Mais je n’allais pas laisser cela m’abattre. Bien au contraire, il était temps que je puisse me défouler à pleine puissance. J’avais beaucoup trop d’énergie à dépenser pour m’arrêter maintenant. Un court instant de doute envahit alors mon esprit. Ne venais-je pas de sauter des étapes pour arriver à des conclusions hâtives ? . . . Non, et puis, de toute façon, c’était trop tard. Je n’allais pas perdre la face. Pas maintenant en tout cas.

« Speed Rabbit ! »

Je fonçais à toute allure derrière mes opposants avant de rebondir sur un arbre situé derrière eux.

« Paumes répulsives ! »

Je dirigeais ma paume vers l’homme chat. Puis dirigée la seconde, vers la demoiselle. Qui, je devais l’avouer, maintenant que je la voyais de plus près, était supra jolie !


Léo Spark
Mage de Blue PegasusMage de Blue Pegasus

avatar

Messages : 148
Date d'inscription : 05/03/2016
Âge : 17
Magie / Malédiction / CS : magie de feu

- Caractéristiques du Mage -
P.M.: 1.425
Statut: Mage de Rang D
Renommée : Inconnu(e)
MessageSujet: Re: Querelles au clair de lune. [PV Liz&Léo]   Dim 11 Sep - 20:28
J'attendais mon bonbon avec impatience. Je voulais connaître ses goûts sur les sucreries. Cela reflétait beaucoup la personnalité d'une personne. Bon après, j'aurais aussi un sujet de conversation avec cette dernière. Je risquais juste d'être assez mal vue, à draguer une si jeune fille. Mais bon, j'étais un mage de Blue Pegasus, il était donc normal que j'aime parler avec les filles. Et cela, peut importe leur âge. Malheureusement pour moi, la jeune fille eut un sursaut. Étais-je si terrifiant que cela ? Je ne pensais. Bon, certes, la manière dont je suis apparu peut surprendre un peu, mais je pense pas que ce soit un problème. J'aurais peut-être dû me présenter. Elle n'aurait peut-être pas pris peur. Alors que je cherchais un moyen d'essayer de sympathiser avec cette fille, j'oubliai l'autre mage. Je pensais alors à lui proposer l'un de mes bonbons en échanges pour essayer de gagner sa confiance et lui faire comprendre que je ne voulais que sympathiser. Pour rien arranger aux choses, une voix familière m'appela.

… :Léo ! C'est moi comment ça va ?! Tes blessures ont bien guéri ? Qu'est-ce que tu fais par ici ?

Mais je la connaissais cette voix ! C'était Aurore. Des frissons me parcourent le dos en pensant à cette dernière. J'avais failli y passer lors de notre dernière rencontre. Je réalisais alors qu'à chaque fois que je rencontrais une fille qui sortait un peu de l'ordinaire ma vie était mises en danger. Je ne savais plus comment agir avec l'autre fille. Est-ce que j'aller encore passer de peu à côté de la mort ou cette rencontre serait tout à fait normal ? J'espérais que pour une fois, toute ce passe normalement, sans accrochage, sans combat et sans blessures ! Mais bon... Rêver, c'était bien.

Liz :A-Au nom de la justice, je v-vous arrête. Votre rencontre est beaucoup t-trop suspecte au milieu de cette jungle. E-e-et puis surtout, vos actions ont permis à l’homme lou-louche de s’échapper. Je considère cela c-comme une entrave aux forces de l’ordre !

Et hop, le malentendu avait eu lieu. Elle croyait qu'on voulait faire quelque chose de bizarre. Alors que c'était juste le hasard qui nous avait réunis en cet endroit. Trop de problèmes pour peu de solutions. De toute façon parler avec elle ne servirait à rien, elle devait être têtue et capricieuse comme tous les enfants de son âge. D'ailleurs qu'est-ce qu'une aussi jeune fille pouvait faire dans un tel lieu. Ne savait-elle pas que seuls les mages pouvaient avoir une chance de survie dans ce genre d'endroit ? Je plaignais ses parents, enfin si elle en avait...

Léo : Chalut Aurore. Mes blessures vont mieux, mais ne sont pas totalement guéris. Enfin, je te passe les détails. Comme tu le vois, j'ai l'impression qu'on va devoir à nouveau se battre ensemble. Tout ça a cause d'un malentendu... Tu me laisseras t'inviter à boire un verre après être sorti de cette situation ?


Bah oui, tant qu'à faire, autant tirer profit de la situation dans laquelle je me trouvais. J'eus juste le temps de dégainer mon épée que la fillette se jeta sur nous. Je ne réussis pas à la suivre du regard, elle était bien trop rapide. Je compris vite mon erreur, je l'avais sous-estimé. Entendant un bruit assourdissant derrière moi, je me tournai dans la direction de ce dernier. Heureusement pour moi, je plaçai ma lame devant moi. Je sentis une onde parcourir tout mon corps. J'étais devenu rigide en un instant. Sous la force de cette attaque, je fut projeté en arrière. Quelle force pour une si petite fille. Je l'avais sous-estimé et je venais d'en payer le prix. Je sentais les douleurs de mon épaule me faire mal. Elles n'étaient pas totalement guéries. Par réflexe, je posai ma main par-dessus pour voir si les plaies ne s'étaient pas rouvertes. Heureusement pour moi, ce n'était pas le cas.

Léo : Et bien dis donc ! T'as de drôles de manière. Attaquer les gens qui veulent sympathiser avec ! Mais puisque que c'est comme ça, je ne vais pas me laisser faire ! Fire Bombs !


C'était à mon tour d'attaquer. J'avais bien l'intention de lui rendre la monnaie de sa pièce. Je décidai de lancer 4 Fire Bombs. Les trois premières en triangles pour la forcer à esquiver. Je plaçais ensuite la dernière dans le même axe que la première pour essayer de la piéger.

Spoiler:
 
Aurore Assno
Mage de Lamia ScaleMage de Lamia Scale

avatar

Messages : 122
Date d'inscription : 28/03/2016
Âge : 21
Guilde : Lamia Scale
Magie / Malédiction / CS : Serei no Mahô

- Caractéristiques du Mage -
P.M.: 2.005
Statut: Mage de Rang C
Renommée : Mage Itinérant
MessageSujet: Re: Querelles au clair de lune. [PV Liz&Léo]   Dim 18 Sep - 14:31


C'était décidément une excellente journée, autant d'amusement et finir sur une retrouvailles elle avait du mal à y croire. Le monde devait réellement être petit, son père ne disait pas ça pour rien. Ce moment magique fut interrompue par une troisième personne qu'Aurore venait de remarquer. Une fille encore plus jeune, une enfant presque, elle tapait du pied et semblait contrariée, autant qu'on peut l'être avec un visage aussi innocent, elle avait même un petit sac de bonbons en main qu'elle déposa pour être plus à l'aise. Une angoisse traversa alors son esprit, que faisait Léo das une forêt avec une enfant aussi jeune, s'il lui préparait le même tour qu'Aurore avait subi dans le désert elle se fâcherait, mais l'enfant ouvrit la bouche et ce qui en sortit laissa Aurore pantoise.

XXX : A-Au nom de la justice, je v-vous arrête. Votre rencontre est beaucoup t-trop suspecte au milieu de cette jungle. E-e-et puis surtout, vos actions ont permis à l’homme lou-louche de s’échapper. Je considère cela c-comme une entrave aux forces de l’ordre !

Aurore restait immobile, les yeux figés dans le vide, tentant de faire marcher ses méninges à plein régime pour rassembler les pièces du puzzle. Une petite fille qu'elle venait à peine de rencontrer voulait l'arrêter, ça n'avait pas de sens ! Qui était cet homme louche dont elle parlait ? ils n'étaient que tous les trois, elle devait être en train de jouer ! Cela semblait l'explication la plus plausible, elle jouait à prétendre avec Léo ! Aurore se sentit bête d'avoir put prêter d'aussi mauvaise intentions à son ami. Elle ne put s'empêcher d'afficher un petit sourire empreint de fierté devant la gamine qui prenait une position de combat.

Léo : Chalut Aurore. Mes blessures vont mieux, mais ne sont pas totalement guéris. Enfin, je te passe les détails. Comme tu le vois, j'ai l'impression qu'on va devoir à nouveau se battre ensemble. Tout ça a cause d'un malentendu... Tu me laisseras t'inviter à boire un verre après être sorti de cette situation ?

Aurore : Prendre un verre semble une très bonne idée !

Aurore était contente d'entendre que ses blessures étaient guéries, elle y avait repensé souvent depuis leur mésaventure et se reprochait régulièrement de ne pas prendre de ses nouvelles. En plus il venait de l'inviter à prendre un verre, elle était euphorique, mais le cacha au mieux ; il ne fallait pas qu'il s'en rende compte, elle devait jouer aussi au jeu de la séduction. Ça lui fit penser à sa sœur qui était très douée à ce jeu, il faudrait qu'elle passe la voir un jour, elle avait tellement à lui raconter. Aurore leva également ses petits poings en direction de la fille aux cheveux roux prenant maladroitement une position de combat.

Aurore : Tu ne m'attraperas pas !

XXX : Speed Rabbit !

L'instant d'après les cheveux roux avaient disparus, Aurore avait aperçut quelque chose se déplacer très rapidement, mais n'avait pas été capable de discerner quoi que ce soit. Venait-elle de se faire enlever par un animal sauvage ? Equulus avait donc raison depuis le début, il fallait qu'elle pense à s'excuser... Voyant Léo se retourner elle fit de même et prit un coup de paume en plein dans le torse ce qui la projeta sur le sol atterrissant sur ses fesses. C'était la jeune fille, qui semblait si innocente, venait de la frapper ! Comment une si petite fille pouvait faire ça et avec une telle force, elle n'avait jamais vu ça.

Léo : Et bien dis donc ! T'as de drôles de manière. Attaquer les gens qui veulent sympathiser avec ! Mais puisque que c'est comme ça, je ne vais pas me laisser faire ! Fire Bombs !

Léo venait de lancer plusieurs boules de feu sur une enfant et Aurore hésita un instant ; était-ce normal, Léo était-il devenu fou ? ou représentait-elle une menace ? Elle ne tergiversa pas plus longtemps avec elle même et décida de lui faire confiance, elle saisit alors une de ses clefs pour invoquer Pictor.

Aurore : Immobilise la s'il te plait.

L'esprit n'avait pas l'habitue d'être invoqué aussi souvent en si peu de temps pour se battre, mais il faisait confiance à sa constellationiste et se mit au travail immédiatement pendant qu'Aurore se relevait pour prendre un peu de distance ; une morsure de la bête maudite volant vers leur adversaire, essayant au mieux d'anticiper son esquive, elle ne voulait pas la blesser, mais seulement l'empêcher de bouger pendant un moment.
Liz Taylor
Écuyère RuniqueÉcuyère Runique

avatar

Messages : 124
Date d'inscription : 30/12/2015
Âge : 19
Guilde : Agent du conseil
Magie / Malédiction / CS : Increased Five Senses

- Caractéristiques du Mage -
P.M.: 2.240
Statut: Mercenaire de Rang B
Renommée : Mercenaire Itinérante
MessageSujet: Re: Querelles au clair de lune. [PV Liz&Léo]   Mer 21 Sep - 19:10



"Fâcheux !"

L’effet de surprise avait eu son effet et mes deux attaques avaient fait mouche. Je me réceptionnais sur mes pieds avant de faire un bond en arrière en cas de représailles de mes deux opposants. Qui, je le savais, n’allaient pas mettre bien longtemps à arriver. Le jeune homme exprima son mécontentement sur l’attaque qu’il venait d’encaisser. À côté, la jeune femme appela un esprit. Une constellationniste ! Je n’avais jamais vu ce type de magie à l’œuvre. Elle venait d’appeler un petit être qui était grave mignon. Mais l’habit ne fait pas le moine et j’étais très bien placé pour le savoir.

Le jeune homme envoya des boules de feu dans ma direction et la jeune femme demanda à son esprit d’essayer de m’immobiliser. D’un côté des boules de feu de l’autre quelque chose d’inconnu. Je chargeais la magie de Gaïas et me précipitais sur les boules de feu.

« Batang son Makki ! »

Je déviais les trois projectiles de sorte à ce qu’ils passent sans me toucher. Trois ? Je n’avais pas vu la quatrième qui explosa devant mon nez. Bien que la magie de mes gants était encore active, je sentais le souffle de l’explosion de plein fouet. Forçant sur mes jambes pour rester sur mes deux jambes. J’avais reculé d’un bon mètre. On pouvait clairement le dire, je fumais. Je marmonnais.

« Encore . . . du chemin . . . à faire pour atteindre le niveau de ses flammes ! »

À ce moment, quelque chose de plutôt suspect se dirigeait vers moi assez vite. J’activais cette fois la magie d’Atlast. Et dirigeais de toutes mes forces ma jambe sur cette chose.

« Eulgoul Makki ! »

Dans ma tête, je voyais déjà cette masse qui ressemblait à une mâchoire s’envoler plus loin, mais au contact de ma jambe, elle s’enroula autour. M’entraînant au sol au vu du poids qui venait de s’ajouter à ma jambe. *C’est quoi ce truc ?* Je tendais ma jambe devant moi.

« Paume explosive ! »

Je frappais de toutes mes forces sur cette mâchoire pour essayer de la briser. Du moins assez pour exploiter une éventuelle fissure. Mais ce truc était bien accroché. Pas le choix. J’allais devoir faire avec. Je me levais sur ma jambe encore libre. Je reprenais une position défensive. J’étais assez mal barré. Mes deux opposants pouvaient attaquer de loin. Alors que moi, j’étais bloqué au corps-à-corps. J’allais devoir la jouer fine pour ne pas me faire avoir. Par chance, même avec une jambe plus lourde et plus encombrante, j’avais de quoi esquiver et bouger. Même si ce n’était pas le top. Une idée venait de me traverser l’esprit.

Je tournais sur moi-même avant d’activer la magie Trace de ma jambière prise au piège dans la mâchoire et frappais de plein fouet un arbre qui se tenait derrière moi. Qui sous la puissance de la rencontre, se fractura et manqua de me tomber dessus. Un amas de poussière s’éleva d’un coup. Je toussais, aveuglé par tout cela, j’attendais que tout ne retombe sur le sol. La mâchoire était bien résistante, mais avec ce coup une partie était tombée en miette. Bien que la majeure partie était toujours présente. Je soufflais et reprenais ma pose.

« Qu-quelles sont vos revendications ? Q-que veniez-v-vous faire ici ? »


Léo Spark
Mage de Blue PegasusMage de Blue Pegasus

avatar

Messages : 148
Date d'inscription : 05/03/2016
Âge : 17
Magie / Malédiction / CS : magie de feu

- Caractéristiques du Mage -
P.M.: 1.425
Statut: Mage de Rang D
Renommée : Inconnu(e)
MessageSujet: Re: Querelles au clair de lune. [PV Liz&Léo]   Dim 16 Oct - 9:54
À côté de moi, je voyais Aurore qui était en train d'invoquer Pictor. Il allait nous être d'un grand soutien. De ce que j'entendis, Aurore voulait demander à ce dernier d'immobiliser la jeune fille. S'il réussissait cet exploit, sa vitesse, ne serait plus un véritable problème pour nous. Rien que la ralentir suffirait pour nous donner l'avantage. Et puis, avant de blesser la jeune fille, je voulais d'abord essayer de lui faire comprendre qu'on ne lui voulait aucun mal et que ce fut suite à un concours de ce circonstance qu'on se retrouva tous en ce lieu. Je n'avais plus le temps de me perdre dans mes pensées, mes boules de feu allaient toucher notre adversaire. Elle réussit avec une agilité assez étonnante à dévier les trois premières boules de feu. Malheureusement, pour elle, la quatrième la frappa de pleins fouet. Même si la boule de feu n'était pas très puissante, elle avait tout de même dû affaiblir ne serait-ce qu'un peut notre adversaire.

Liz :Encore . . . Du chemin. . . à faire pour atteindre le niveau de ses flammes !

De quels types de flamme pouvait-elle bien parler ? Sa phrase m'intrigua. Il existait un mage de feu possédant des flammes encore plus chaudes que les miennes ? Il faudrait vraiment que je le rencontre si c'était le cas. J'aurais sans doute vraiment beaucoup de choses à apprendre de ce dernier. Mais bon, à l'intonation de sa voix, je pouvais deviner que je l'avais quand même un peu blessée. Pour compléter mon attaque, Pictor lança sa morsure de la bête maudite. Elle tenta désespérément de renvoyer ou dévier son attaque. Mais ce fut vain. La morsure s'accrocha fermement à sa jambe, limitant ainsi ses mouvements. Aurore avait fait du bon boulot cette fois. J'avais l'impression qu'elle était devenu moins trouillarde depuis notre séjour dans le désert. La fillette tenta d'utiliser son attaque répulsive pour se débarrasser de ce parasité qui l'empêcher de se mouvoir comme elle le voulait. J'étais vraiment impressionné par toute l'énergie qu'elle mettait en œuvre pour simplement se débarrasser de ce dessin. Et puis elle n'aurait pas besoin de dépenser autant d'énergie si elle nous écoutait un peu... Son attaque était vaine, la morsure n'avait même pas bouger et était toujours aussi fermement accrocher à sa jambe. Alors que je pensais qu'elle allait se résoudre à se battre avec cet handicap, elle se mit à faire tourner la jambe à laquelle était accroché le dessin. Qu'est-ce qu'elle voulait bien faire ? Je ne tardais pas à avoir ma réponse. Elle fracassa un arbre avec sa jambe soulevant par la même occasion un nuage de poussière. Je n'avais pas intérêt à me faire toucher par ce coup de pied, sinon il y avait de fortes chances que je finisse dans le même état que l'arbre. Lorsque la poussière retomba, on pouvait toujours une partie de la morsure sur sa jambe. C'est qu'il était quand même résistant ce dessin. Jamais je n'aurais cru qu'Aurore pouvait faire quelque chose comme ça.

Liz : Qu-quelles sont vos revendications ? Q-que veniez-v-vous faire ici ?


Elle le faisait exprès ? On ne pose pas ce genre de question après avoir attaqué les gens. On parle d'abord et on attaque après. Enfin, on avait peut-être une chance d'éviter le combat, même si je m'amusais bien dans ce dernier. Si j'avais étais plus fort, j'aurais sans doute pris plaisir à lui faire croire un mensonge pour profiter encore plus du combat, mais je n'étais pas encore rétablie de mon séjours dans le désert et je ne voulais pas que mes plaies soient de nouveaux ouvertes.

Léo : je t'ai déjà dit que je voulais juste sympathiser avec toi ! Je suis un mage de Blue Pegasus regarde !

Je lui montrai alors le tatouage de ma guilde. Je profitai de cet instant pour me placer face à Aurore en faisant bien attention à ce que la fillette soit entre elle et moi. Je voulais essayer de prendre un avantage stratégique si elle voulait continuer le combat. J'étais tout de même quelque peu répugné de devoir me battre contre une fille qui venait à peine de perdre ses dents de lait. Je n'étais pas ce genre d'homme moi... Je voulais prendre soin des filles.
Aurore Assno
Mage de Lamia ScaleMage de Lamia Scale

avatar

Messages : 122
Date d'inscription : 28/03/2016
Âge : 21
Guilde : Lamia Scale
Magie / Malédiction / CS : Serei no Mahô

- Caractéristiques du Mage -
P.M.: 2.005
Statut: Mage de Rang C
Renommée : Mage Itinérant
MessageSujet: Re: Querelles au clair de lune. [PV Liz&Léo]   Sam 29 Oct - 20:43


Une fois leurs sorts lancés tout se passa très vite ; la petite fille parvint assez facilement à dévier les boules de feu, mais la dernière lui éclata à la figure, ça ne devait pas être agréable. Le sort d’Aurore ne manqua pas non plus sa cible, elle ne put s’empêcher de lâcher un petit cri de joie lorsque la mâchoire saisit la jambe, elle ne tenta d’abord de l’éclater mais la création était trop résistante. Elle s’approchait de Pictor pour la féliciter, quand la petite fille se posa sur sn autre jambe et prit de l’élan pour faire exploser l’entrave contre un tronc d’arbre, le choc propulsa des morceaux d’écorce et souleva un nuage de poussière après la chute de l’arbre. La jeune constellationniste était impressionnée, elle était définitivement plus jeune, mais elle semblait savoir se battre bien mieux qu’Aurore ; ils ne jouaient plus.

Elle porta son regard sur Léo, elle était contente d’être tombé sur lui, seule elle ne serait pas parvenu à affronter la fillette. Les deux fois où ils s’étaient rencontré ils avaient dû affronter une menace, il risquerait de croire qu’elle attirait les ennuis, elle commençait elle-même déjà à y croire. Elle serait plus fort sa peluche et observait leur adversaire tentant de voir du mouvement. Pictor à ses pieds faisait de même, son pinceau en main il commença à dessiner, mais n’activa pas son sort tout de suite. Ils n’étaient même pas certains qu’elle s’en soit sorti, mais sa légère voix leur ôta le doute.

Liz : Qu-quelles sont vos revendications ? Q-que veniez-v-vous faire ici ?

Léo : je t'ai déjà dit que je voulais juste sympathiser avec toi ! Je suis un mage de Blue Pegasus regarde !

Léo prit la parole, il tenta de lui expliquer que notre présence ici n’avait rien d’extraordinaire et qu’on était tous les deux des mages officiels. Il lui montra même son tatouage de guilde présent sur son torse, Aurore ne put s’empêcher de rougir en se prenant à regarder elle aussi le torse du mage. Aurore remarqua qu’il se déplaçait, elle ne comprit pas exactement où il voulait aller, mais elle pensa qu’il aurait besoin d’une petite diversion pour atteindre son objectif, elle prit alors la parole.

Aurore : Je ne cherche pas non plus d’ennuis, je suis un mage de Lamia Scale, c’est mon tatouage.

Elle se tournait et mettait en évidence son mollet droit sur lequel reposait son tatouage de guilde. Elle espérait qu’ils n’auraient pas à continuer à se battre, même si leur adversaire était forte, elle restait une très jeune fille et ça la mettrait mal à l’aise de devoir la frapper. Elle repensa à l’invitation que Léo lui avait faite ; aller boire un verre, c’était une très bonne idée ! Elle pourrait lui montrer qu’elle n’est pas un aimant à problèmes et qu’elle savait être normale. Elle commençait à rêvasser, son esprit divaguant un moment, trop occupé à mettre en scène différents scénarios et leurs résolutions. Heureusement que Pictor restait concentré prêt à animer son étreinte pourpre pour tenter encore une fois d’immobiliser la fille aux cheveux roux.

Liz Taylor
Écuyère RuniqueÉcuyère Runique

avatar

Messages : 124
Date d'inscription : 30/12/2015
Âge : 19
Guilde : Agent du conseil
Magie / Malédiction / CS : Increased Five Senses

- Caractéristiques du Mage -
P.M.: 2.240
Statut: Mercenaire de Rang B
Renommée : Mercenaire Itinérante
MessageSujet: Re: Querelles au clair de lune. [PV Liz&Léo]   Ven 11 Nov - 16:19



"Gomenasai !"

Mes deux adversaires répondirent à ma question. Comptaient-ils me révéler leurs desseins ? Leurs sombres projets ? Où allaient-ils me réduire au silence ? J’écoutais leur réponse, et je restais perplexe face à leur réponse. D’après ce qu’ils venaient de me dire, ils appartenaient à des guildes officielles. Me montrant chacun leur tour leur marque de guilde. Immobile, je commençais à voir clair sur ce qu’il venait de se passer. En retournant la situation dans ma tête, je remarquais que j’étais tout aussi louche que ces deux-là. Bien qu’une différence subsistait, ils se connaissaient. Mais il y avait plusieurs bonnes raisons pour venir se promener en forêt. Mais aveuglé par l’autre ahuri qui nous avait faussés compagnie. Je n’avais pas pensé à cette possibilité.

Petit à petit, mon visage rougissait. Je me redressais avant de baisser la tête plusieurs fois devant moi.

« J-j-je suis vrai-vraiment désolée ! »

Je ne savais pas trop quoi leur répondre. J’avais un peu honte de moi, attaqué des personnes sans preuves tangibles. Je me mettais à genou avant d'appuyer ma tête sur le sol.

« T-toutes mes excuses, j’accepterai n’im-n’importe quelle punition ! »

Je repensais alors vaguement à ce que m’avait dit le jeune homme avant que je n’interprète mal les choses. A propos des bonbons que je mangeais. Je tournais la tête là où j’avais posé mon sac et . . . . je laissais échapper un petit cri de stupéfaction. L’arbre que j’avais pulvérisé était tombé dessus. Je me déplaçais tant bien que mal vers ce désastre et essayait de bouger l’arbre sous lequel mes affaires et un trésor inestimable de bonnes saveurs m’attendait. Enfin, j’espérais qu’il en reste quelque chose autre que de la poussière.

Je ne savais pas de quoi j’avais l’air d’un point de vue extérieur, mais j’osais imaginer comment la scène devait être plutôt hilarante quand on voyait une gamine essayée de pousser un arbre qui refusait de bouger. Petit à petit, la colère montait en moi. Cet arbre ne voulait décidément pas collaborer avec moi. J’activais la magie pression d’Hermest avant de donner un violent coup de pied dans le tronc, dégageant par la même occasion mon sac.

Je le soulevais et constatais avec soulagement que le sac avait préféré s’enfoncer dans la terre que de se voir réduit en bouillit par un énorme truc en bois. Bien qu’il eût quand même morflé. Je sortais le sac de bonbon, et le tendais vers les autres protagonistes.

« C-ce n’est rien pour com-compenser mon attitude dé-plorable, mais pre-nez déjà ça s’il vous plaît ! »

J’espérais ne pas m’attirer d’autres problèmes après ça. J’avais déjà assez causé de raffut comme ça, Espérant que mon mentor n’entende pas parler de ça. Sinon, j’allais passer un sale quart d’heure, et je savais très bien que passer un sale quart d’heure avec Kenta-nii-sama n’était pas très agréable. Je m’approchais de ce dit Léo et de sa camarade, lui donnais le sac avant de me mettre au garde-à-vous.

« J-je me nomme Liz Taylor, prêtresse runique, l-es présentations sont tar-tardives, vrai-ment désolée ! Je pensais que v-vous étiez de mèche avec le pré-cédent individu qui a pro-profité de l'occasion pour se faire la malle. »


Léo Spark
Mage de Blue PegasusMage de Blue Pegasus

avatar

Messages : 148
Date d'inscription : 05/03/2016
Âge : 17
Magie / Malédiction / CS : magie de feu

- Caractéristiques du Mage -
P.M.: 1.425
Statut: Mage de Rang D
Renommée : Inconnu(e)
MessageSujet: Re: Querelles au clair de lune. [PV Liz&Léo]   Dim 13 Nov - 21:12
En suivant ma continuité, Aurore lui expliqua aussi ses motivations. Elle se présenta comme une mage de Lamia Scale et montra son tatouage. Je n'avais jamais remarqué qu'il était situé à cet endroit. En même temps, lors de notre rencontre, on était en danger et je n’avais spas eu le temps de faire attention à ce genre de détails. À moins que je l'aie tout simplement oublié avec le temps. Ce n'est pas le genre de choses que je retiens en priorité. Nos présentations respectives finies, on avait plus aucune raison de se battre. Du moins, je n'en voyais aucune. On était des mages officiels qui se baladaient. A part si cette jeune fille était un mage noir, ce qui me paraissait guère probable au vu de son âge, on allait peut-être pouvoir sympathiser.
Comme je l'avais pensé le combat s'arrêta sur-le-champ. Mais ce dernier laissa place à un enchaînement d'action à mourir de rire. La jeune fille commença à s'excuser d'une manière vraiment bizarre. On sentait dans son attitude qu'elle était vraiment gênée. Elle commençait même à virer au rouge.

Liz : J-j-je suis vrai-vraiment désolée ! T-toutes mes excuses, j’accepterai n’im-n’importe quelle punition !

Après un petit rire, je me rapprocha de la jeune fille et posai ma main sur son épaule. Je voulais lui faire comprendre que ce n'était pas tellement grave. Je m'étais bien amusé durant le combat. J'étais même content d’avoir vu qu'Aurore était devenu un peu plus combatif que par le passé. Bon, il fallait que j'admette que je voulais régler cette affaire au plus vite pour aller boire un verre avec Aurore. Je pensais déjà au scénario. Ça allait être mon premier rendez-vous avec une fille. Stop, il fallait que je me concentre sur le moment présent.

Léo : C'est pas grave. Je me suis bien amusé à me battre aujourd'hui. J'espère que je ne t'ai pas blessée avec mes flammes. Comme punition... Aurore, tu as une idée ?

Je n'avais pas encore pensé aux dégâts que j'avais pu lui causer. Certes, c'était elle qui nous avait attaqués et j'avais riposté pour pouvoir me défendre, mais je ne voulais pas blesser la jeune fille. Juste la stopper dans son élan et essayer de la raisonner. Et puis pour qui je paraîtrais aux yeux de l'autre jeune fille si je ne comportais pas en gentleman. C'était dans les règles du combat : s'excuser après un combat et devenir ami avec son adversaire. C'était justement ce que j'étais en train d'appliquer en ce moment.

Après, je trouvais qu'avec son histoire de punition, elle allait peut-être un peu trop loin... Je comptais sur un coup d'Aurore. Mais je n'en pas besoin au final. La jeune fille se dirigea vers un arbre. C'était celui qu'elle avait fait tomber pour essayer d'enlever la morsure qui limitait ses mouvements. À nouveau, une scène comique se déroula sous mes yeux et ceux d'Aurore. La jeune fille essaya de pousser l'arbre. C'était vain au vu de son gabarit. Elle eut aussi l'air de s'en rendre compte. Alors d'un seul, elle explosa ce dernier ce qui me fit sursauter. Je m'attendais à tout sauf à ça. Heureusement que l'on ne s'était pas fait toucher par cette attaque sinon je ne donnais pas chère de ma carcasse. Je ne voyais pas très bien ce qu'elle ramassa sur le sol.
Une fois son objet ramassé, elle se dirigea vers Aurore et moi.

Liz :C-ce n’est rien pour com-compenser mon attitude dé-plorable, mais pre-nez déjà ça s’il vous plaît

Elle venait de nous tendre un sachet. Je le reconnus aussitôt à sa couleur et à l'odeur qui émanait de ce paquet. C'est le sachet de bonbons de cette dernière. Elle venait de me prendre par les sentiments. Comment lui en vouloir encore après un tel geste de gentillesse à notre égard. Je n'avais qu'une envie la prendre dans mes bras et la remercier. Heureusement pour moi, je sus me tenir correctement et résista à la tentation de plonger ma main dans le paquet.

Liz : J-je me nomme Liz Taylor, prêtresse runique, l-es présentations sont tar-tardives, vrai-ment désolée ! Je pensais que v-vous étiez de mèche avec le pré-cédent individu qui a pro-profité de l'occasion pour se faire la malle.

Elle venait enfin de se présenter. Alors comme ça, elle appelait Liz. C'était mignon comme nom. Cela lui correspondait bien pour une fille qui ressemblait à un lapin. J'avais envie de lui dire que l'on pouvait partager les bonbons tous ensemble, mais je voulais que ce soit Aurore qui décide ce qu'on allait faire. Je n'avais pas envie d'imposer mes choix à deux jeunes filles. Je ne voulais pas non plus me mettre Aurore à dos et ne pas aller à mon premier rendez-vous.

Spoiler:
 
Aurore Assno
Mage de Lamia ScaleMage de Lamia Scale

avatar

Messages : 122
Date d'inscription : 28/03/2016
Âge : 21
Guilde : Lamia Scale
Magie / Malédiction / CS : Serei no Mahô

- Caractéristiques du Mage -
P.M.: 2.005
Statut: Mage de Rang C
Renommée : Mage Itinérant
MessageSujet: Re: Querelles au clair de lune. [PV Liz&Léo]   Sam 7 Jan - 21:12


Léo et Aurore venaient de révéler leur véritable identité et l’action se figea, leur adversaire sembla plongée dans une réflexion intense, pendant qu’une angoisse naissait chez Aurore. Penserait-elle qu’ils étaient en train de mentir ou disaient-ils la vérité ? à sa place elle aurait probablement douté également, dans tous les cas Pictor était prêt à relancer l’assaut, il n’attendait qu’un signe de son invocatrice. Quelques secondes plus tard le visage de la jeune fille vira au rouge et pas d’énervement semblait-il, ce qui était plutôt rassurant, elle devait avoir pris conscience du mal entendu car elle se confondit ensuite en excuses auprès d’eux, qu’elle soulagement c’était de l’entendre s’excuser, elle ne pouvait s’empêcher de relâcher un petit rire de joie *plus jamais je repars en forêt seule*.

Léo : C'est pas grave. Je me suis bien amusé à me battre aujourd'hui. J'espère que je ne t'ai pas blessée avec mes flammes. Comme punition... Aurore, tu as une idée ?

Elle fut un peu surprise de sa question, elle était plutôt du genre à subir les punitions que d’en infliger, sa surprise pouvait se lire sur son visage, mais elle la fit rapidement disparaitre pour prendre un air pensif et se lancer dans un intense réflexion pour déterminer un châtiment juste et proportionné. Pendant qu’elle réfléchissait la petite fille eut un petit cri de stupeur ce qui fit sursauter Aurore absorbée dans ses pensées, la raison d’un tel cri ne semblait pas avoir d’explication concrète, elle se contenta de fondre sur un tronc d’arbre et tenter de le soulever, ce qu’elle parvint à faire en assénant un coup de pied, ses prouesses physiques surprirent encore la jeune mage de Lamia Scale *elle ne devrait pas être capable de faire ça*. Une fois le tronc d’arbre dégagé elle extirpa un petit sac, ce qui expliquait sa réaction, il devait contenir des objets précieux comme des boucles d’oreilles ou un bracelet. La réalité fut plus décevante pour Aurore quand on lui proposa de goûter le contenu du sac, ce n’était que des bonbons, Léo semblait les apprécier, mais Aurore suivait un régime particulier et ces petits trucs étaient hors-limite. Elle se présenta ensuite comme étant Liz Taylor et faisant partie de l’armée runique, comme son père elle était un soldat, elle ne pouvait s’empêcher de repenser à la blessure de son paternel imaginant une innocente petite fille comme elle devoir subir les mêmes effrois. Cependant elle vit là une bonne occasion de créer un moment riche d’enseignement, elle refusa poliment l’offre puis regarda autour d’elle avant de se diriger vers un buisson le pas pressé et ramassa des feuilles vertes qui poussaient là.

Aurore : On ne devrait pas manger des bonbons, mais ceci ! dit-elle sur un ton dramatique en se retournant sur elle-même et levant les feuilles en l’air c’est des feuilles qu’on utilise pour faire des tisanes, mais on peut aussi les manger comme de la salade. Elle commença alors à en mâcher puis se dirigea vers ses deux compagnons et leur enfourna une feuille dans le gosier de chacun, puis ajouta avec un sourire forcé c’est bon hein ?! ça n’avait pas du tout le même goût dans ses souvenirs. J’ai lu un livre sur les plantes récemment c’était très intéressant, il y a des plantes qui se ressemblent fortement, mais l'une est inoffensive alors que l’autre comme la sauge des devins qui ressemblent beaucoup à celle-ci est un puissant hallucinogène, heureusement que je sais faire la différence ! elle ria fort en se tapant la cuisse.

L’humeur d’Aurore changea instantanément, elle était tranquillement en train de plaisanter lorsqu’elle sentit une menace, une sorte de sixième sens la prévenait qu’un danger rôdait. Elle regarda autour d’elle en espérant se rassurer, mais elle réalisa que sa crainte était fondée, Léo n’était plus Léo. Une chose horrible lui était arrivée, il portait d’horribles lunettes et des chaussettes blanches avec des sandales, le fashion-style d’Aurore la fit hurler de peur *quelle horreur ! * elle comprit qu’il avait l’intention de s’en prendre à Liz, mais elle la protégerait c’était son devoir entre femmes ! Saisissant son ciseau elle coupa une mèche de la chevelure rousse et la mangea, en lui expliquant qu’ainsi elle gagnerait en force physique, elle put ensuite jeter Liz sur son épaule, action qui fut quelque peu gênée par la poitrine proéminente d’Aurore, et s’enfuit en courant.



Dernière édition par Aurore Assno le Jeu 19 Jan - 21:25, édité 1 fois
Liz Taylor
Écuyère RuniqueÉcuyère Runique

avatar

Messages : 124
Date d'inscription : 30/12/2015
Âge : 19
Guilde : Agent du conseil
Magie / Malédiction / CS : Increased Five Senses

- Caractéristiques du Mage -
P.M.: 2.240
Statut: Mercenaire de Rang B
Renommée : Mercenaire Itinérante
MessageSujet: Re: Querelles au clair de lune. [PV Liz&Léo]   Sam 14 Jan - 19:43



"Un lapin et une sorcière!"

Je tendais mon paquet de bonbons en direction des deux protagonistes. Mais la jeune femme répliqua qu’il ne fallait pas manger cela. Avant d’aller chercher, je en sais quoi dans les fourrés. Des feuilles ? Elle se précipita pour nous enfourner ceci dans la bouche. Au premier contact, je tirais un peu la langue. Une texture de feuille, et surtout . . . . un goût de feuille. De plus, il est très dangereux de manger une telle chose sans savoir ce que c’est.

Par chance, la jeune femme confirma que ces feuilles servaient à faire du thé. Je soufflais avant d’entendre la suite de sa phrase. Cette plante possédait un sosie qui pouvait entraîner des hallucinations. Je toussais, mais, trop tard. J’avais avalé la verdure.

« Co-comment peux-tu ê-être sûr que c-c’était la bonne en-en pleine nuit ?! »

Je sentis alors quelque chose d’énorme apparaître derrière moi. Pressentant un danger imminent, je me retournais vivement. Là, à la place de ce fameux Léo, un lapin géant, une serviette autour du cou. Et des couverts dans les mains, salivait en s’approchant de moi. Je poussais un énorme cri, et tentais de m’enfuir, mais avant que je ne m’en rende compte. Quelque chose me coupa une mèche de cheveux. J’entendais une vieille voix me dire que c’était pour gagner des forces. Avant que l’on m’attrape et que l’on me pose sur une épaule. La personne qui me portait se mit à courir.

Essayant de voir le visage de cette personne, je me tortillais dans tous les sens pour essayer de me libérer de cette emprise. Était-ce la camarade de Léo ? Horreur !!!! C’était une vieille dame avec des cheveux gras et des mains poisseuses qui m’enlevait pour me manger plus loin. J’avais désormais le choix entre un lapin carnivore ou une vieille femme. Où était Léo, avait-il été mangé lui aussi ? Je commençais à paniquer.

J’activais le pouvoir de Gaïas, et lançais mon coup dans le dos de ma kidnappeuse.

« Paume Répulsive ! »

Je pouvais enfin m’échapper. Enfin, c’était sans compter la chute de la sorcière qui me projeta sur un tronc d’arbre un peu plus loin. L’occasion était parfaite, je profitais de cet élan pour essayer de repartir dans les hauteurs, mais malheureusement, je glissais et retombais sur une branche en contrebas. Là, la branche s’agrippa à ma robe, relevant ainsi ma jupe. Dévoilant ainsi mes sous-vêtements. Une culotte possédant un motif de lapin dessus. Je commençais à pousser des petits cris et à me débattre, mais rien à faire : la branche tenait bon.

Mes yeux commençaient à s’humidifier. Au loin, je voyais le lapin géant s’approcher à grands pas. De plus, j’étais à bonne hauteur de sa bouche que je voyais déjà en train de me mâchouiller. Que se passait-il ? Il n’y avait pas deux minutes, nous discutions calmement après une erreur de jugement, et désormais, je me retrouvais seule face à un monstre immonde et une vieille sorcière. Je voulais rentrer à la caserne, me coucher dans mes draps et me réveiller maintenant.


Léo Spark
Mage de Blue PegasusMage de Blue Pegasus

avatar

Messages : 148
Date d'inscription : 05/03/2016
Âge : 17
Magie / Malédiction / CS : magie de feu

- Caractéristiques du Mage -
P.M.: 1.425
Statut: Mage de Rang D
Renommée : Inconnu(e)
MessageSujet: Re: Querelles au clair de lune. [PV Liz&Léo]   Mer 1 Fév - 18:40
Il semblait qu'Aurore ne voulait aucun bonbon. Ce n'était pas plus mal pour moi, j'en aurais plus à manger. Au final, j'aurais quand même gagné quelque chose à participer à cet affrontement. Ils avaient l'air tellement bon... Je ne savais pas si la politesse me permettait de les manger devant les deux jeunes filles. Enfin, le doute disparu très rapidement. Aurore alla ramasser des plantes. Elle nous apprit qu'on pouvait les manger en salade. J'ai beau avoir le comportement d'un chat de gouttière, je ne mangeais pas n'importe quoi. Je dus donc refuser poliment son offre et j'en profitai pour manger des bonbons. C'était vraiment la meilleure chose sur terre. En tout cas, les jeunes filles avaient l'air de se régaler. Même un peu trop à mon goût. C'était de simples plantes qui possédaient des propriétés médicinales. Il n'y avait pas de quoi faire ces têtes...

Aurore : J’ai lu un livre sur les plantes récemment c’était très intéressant, il y a des plantes qui se ressemblent fortement, mais l'une est inoffensive alors que l’autre comme la sauge des devins qui ressemblent beaucoup à celle-ci est un puissant hallucinogène, heureusement que je sais faire la différence !


En temps normal, ce genre de réponse ne m'aurait pas perturbé venant de la bouche d'Aurore qui semblait être une fille cultivée, mais avec le ton qu'elle avait mis... On aurait dit une personne totalement différente. Je comprenais leur mine contente lorsqu'elle mâchait de l'herbe comme une vache. Je ne connaissais pas les limites de ces feuilles hallucinogènes, mais je ne tardai pas voir les effets de ces dernières. Sans crier gare, elle sauta sur lLz, lui coupa une mèche de cheveux et se mit à la manger. Dans quelle galère je venais encore d'atterrir. Aurore était vraiment un nid à problème. Après avoir mangé la touffe de cheveux, elle prit Liz sur le dos et partis en courant avec. Je ne savais pas ce qu'elle venait de voir, mais au vu du changement d'expressions de sa part, je devinai que ça devait être quelque chose de terrifiants.
Il fallait que j'arrive à les capturer avant la situation ne tourne mal. Et je sentais que cela n'allait pas être une tache facile à faire. Ce que je craignais arriva. La situation venait de dégénérer. Liz attaque Aurore avec sa paume répulsive, la faisant voler par la même occasion. Je devais choisir : poursuivre Liz et laisser Aurore ou attacher Aurore et peiner à rattraper Liz. Mon choix fut vite fait : mieux valait courser une personne que deux. Je pointai mes mains vers l'arrière et je me servis de mon Fire Flow pour me diriger vers Aurore le plus vite possible.

Léo : Attention Aurore, j'arrive. Je vais t'attraper jusqu'à ce que ton hallucination disparaissent.


Voilà, elle était juste à côté de moi. Elle ne semblait pas opposer de résistance. Par chance, un arbre avec du lierre était présent juste à côté de nous. J'allais l'attacher à cet arbre le temps que je capture Liz. Enfin si j'arrivais à la rattraper. Aurore ne commença à réagir que quand je finis de faire un nœud pour qu'elle ne puisse plus bouger.

Léo : Désolé Aurore de te faire subir ça... Mais sinon tu es intenable. Je ne sais pas si tu réalises l'état dans lequel tu es, mais bon... Je vais te laisser ici jusqu'à ce que tu redeviennes normale. Je ne voudrais pas aller dans un café avec une hystérique.


Je lui adressai un clin d’œil puis parti en quête de la jeune fugitive. Vers où avait-elle bien pu aller ?Je ne tardai pas à avoir une réponse. J'entendis un bruit de cassage de branchage. Je me précipitai donc dans cette direction. Si j'avais su ce que je verrais, je n'y serais jamais aller. Devant moi, se tenait Liz, accrochée à une branche, la jupe en l'air. J'avais une très belle vue sur … sa culotte. Je me dépêchai de tourner la tête. J’essayai de m'approcher d'elle sans regarder ses sous-vêtements, mais ce fut très difficile. Elle était tombée dans un endroit où le branchage était plutôt dense et je ne tardai pas à m’emmêler les pattes pour finir dans la même position que la lapine...
Aurore Assno
Mage de Lamia ScaleMage de Lamia Scale

avatar

Messages : 122
Date d'inscription : 28/03/2016
Âge : 21
Guilde : Lamia Scale
Magie / Malédiction / CS : Serei no Mahô

- Caractéristiques du Mage -
P.M.: 2.005
Statut: Mage de Rang C
Renommée : Mage Itinérant
MessageSujet: Re: Querelles au clair de lune. [PV Liz&Léo]   Dim 19 Fév - 18:26


Des sueurs froides coulaient le long de son échine, une angoisse s’animait entre ses seins, la menace était tangible. La jeune fille innocente se trouvait toujours sur son épaule, secouée par sa course à travers les arbres. Aurore risqua un regard en arrière, leur agresseur semblait avoir disparu, elle arrêta alors sa course et tenta de trouver une cachette. Trop occupée à fouiller entre les racines à la recherche d’un abri elle ne put apercevoir le démon se jeter sur lui pour lui asséner un violent coup dans le dos. Son souffle se coupa et elle fut projetée sur plusieurs mètres, poitrine en avant, un arbre intercepta sa course et elle s’effondra sur le sol. Paniquée elle regarda autour d’elle, cette fois à la recherche de sa protégée, mais elle ne pouvait l’apercevoir. A l’endroit où elle se trouvait quelques instants auparavant, un être à l’apparence humanoïde se tenait debout, il ressemblait à un hybride d’humain et de toramata, mais la fusion avait donné une créature obscure et la méchanceté se lisait dans son regard de félin et il la menaça.

Léo : Attention Aurore, j'arrive. Je vais t'attraper jusqu'à ce que ton avocaillon deux-pièces.

Elle ne parvint pas à comprendre le sens de ses paroles, mais il ne s’étendit pas plus longtemps. La créature ne perdit pas un instant et se précipita sur la jeune fille encore à moitié assommée, avant d’avoir eu le temps de réagir elle était enchainée au tronc d’arbre, les chaines étaient solides et bien trop serrées, malgré ses efforts, elle ne parvenait pas à s’en dégager. Depuis sa nouvelle position elle put retrouver la petite Liz, elle s’était retrouvée accrochée aux branches d’un arbre. En regardant de plus près elle se rendit compte que des lapins grouillaient sur son corps. Aurore ne put s’empêcher de lâcher un cri de désespoir qui se transforma en un cri de colère.

Victime de sa rage, Aurore, s’ébranla. Ses muscles se tendirent et sa force brisa ses entraves, elle pouvait à nouveau se mouvoir. Elle ramassa sa hache de guerre qui se trouvait sur le sol à côté d’elle et prépara son attaque. Sa magnifique hache de jade commença à crépiter, une combinaison de flammèches et d’étincelles commencèrent à jaillir de la lame qui se chargeait en magie. Le dos courbé elle concentrait toute son énergie dans ses bras qui tenaient fermement son arme à deux mains, puis elle frappa. Elle bondit en direction du démon tournoyant sur elle-même dans une danse mortelle, son tranchant se rapprochant du cœur de la créature pour l’occire.

Liz Taylor
Écuyère RuniqueÉcuyère Runique

avatar

Messages : 124
Date d'inscription : 30/12/2015
Âge : 19
Guilde : Agent du conseil
Magie / Malédiction / CS : Increased Five Senses

- Caractéristiques du Mage -
P.M.: 2.240
Statut: Mercenaire de Rang B
Renommée : Mercenaire Itinérante
MessageSujet: Re: Querelles au clair de lune. [PV Liz&Léo]   Ven 7 Avr - 15:50



"Blurgh . . ."

La sorcière avait disparu. Mais le lapin s’approchait dangereusement de moi. Je continuais néanmoins à me débattre avec ses branchages qui semblaient bouger et resserrer leur étreinte sur moi. J’entendais par la suite des bruits de branches et de lianes bouger en dessous de moi. Le monstre ne semblait plus bouger. Attendait-il que je tombe pour m’attraper et m’engloutir ? J’entendais alors au loin, un cri monstrueux. Un deuxième monstre s’approchait ? Allais-je terminer mes jours dans le ventre d’une créature non identifiée ? Il n’en était pas question. Je prenais une longue inspiration avant de me donner une gifle. J’étais terrifiée, mais ce n’était pas le moment de flancher. Je devais être forte. Mais mon dieu que ce lapin était effrayant.

Je rassemblais tout mon courage pour essayer de me libérer de cet infâme piège. Mais plus je m’agitais, plus tout ce qui se trouvait autour de moi, tournait, de plus en plus vite. Sans compter la branche qui décida finalement de lâcher prise causant alors ma chute un peu plus bas. Sans réellement savoir ce qu’il se passait, le tournis investit tout mon être, prise de remontée gastrique, je me soulageais dans un buisson. Bien que le malaise fût toujours présent, je me sentais libérée d’un poids.

Sans essayer de me rattraper, je tombais à la renverse. Épuisée par tout cela. Mais qu’en était-il des monstres qui me poursuivaient ? Je n’en savais trop rien, même si je ne sentais plus vraiment de dangers aux alentours. Que c’était-il passé ? Et puis, quels monstres ? Pourquoi fuyais-je ? Je ne comprenais plus grand-chose, tout se mélangeait. La seule chose dont je me souvenais, était de faire connaissance avec deux personnages, puis la jeune femme me fit avaler . . . . une feuille ? Puis plus rien. Je peinais à me relever sans trébucher, tant les choses autour de moi bougeaient. Comme si quelque chose interférait avec ma vision.

M’accrochant à quelques branches, prenant appui sur un bâton, j’observais ou du moins, j’essayais avec toute la volonté du monde à discerner une quelconque forme humanoïde coincée dans des branchages et essayant de s’en démêler. Et une autre, tournant sur elle-même, une sorte de tige entre ses mains, et criant à pleins poumons. Que se passait-il ? Je ne comprenais vraiment rien, mais voir la forme humanoïde tournée sur elle-même me donna une immense envie de vomir encore une fois. Si bien, que je tombais dans les pommes sans perdre une seconde. Toute cette agitation et ces mouvements brusques avaient eu raison de moi.

Bien que je ne voyais plus rien, je pouvais sentir que j’avais le sommeil agité. Comme si mon subconscient se rappelait de quelque chose de vraiment désagréable. Je sentais aussi mon corps qui se battait: pour éliminer des restes de, je ne sais quoi ? Tout cela était vraiment intriguant. Je rouvrais les yeux rapidement après, prise d'une force nouvelle, bien qu'encore assez faible.
Un contraste bien étrange. Je me souvenais à présent de toute cette aventure. Mais je ne percevais plus de monstres ni de sorcière. A la place, des voix familières. Un homme chat bloqué dans des branches, et une jeune femme se battant avec un ennemi invisible ? Qu'importe, la première priorité était de libérer le jeune homme de ses entraves.


Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Querelles au clair de lune. [PV Liz&Léo]   

Querelles au clair de lune. [PV Liz&Léo]

Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Fairy Tail RPG : Fiore no Oukoku :: 
 :: Fiore Centre :: Forêt d'Iria
-