Fermer le menu
Ouvrir le menu

Navigation














Partagez

 Une première mission déroutante [PV Bryan Blake] [RP de départ]

AuteurMessage
Mathéo Kairn

Mathéo Kairn

Messages : 56
Date d'inscription : 27/03/2014
Âge : 29
Guilde : Blue Pegasus
Magie / Malédiction / CS : Jiryoku no Mâho - magie de gravité

- Caractéristiques du Mage -
P.M.: 2.200
Statut: Mage de Rang B
Renommée : Mage Itinérant
MessageSujet: Une première mission déroutante [PV Bryan Blake] [RP de départ]   Une première mission déroutante [PV Bryan Blake] [RP de départ] EmptySam 19 Avr - 18:40
Encore une bonne soirée qui s’annonce… Un filet rouge et chaud s’écoulait du cuir chevelu pour poursuivre sa course sur le front, les arcades de ses yeux et ses joues. Mathéo, le cœur battant, se tenait contre un mur, le souffle court. Ces yeux regardèrent le sol et virent de petits cercles rouges sur le sol. Le sang s’assombrit, assimilé par la poussière et la terre. Levant le visage, le jeune homme pouvait voir le ciel de ce début de soirée, tapissé d’étoiles, brillantes et disparaissant par le mouvement des légers nuages.

Sortant de sa poche un paquet de cigarettes, le jeune homme à la coiffure rebelle ébouriffée d’un noir jais attrapa de ses lèvres le filtre de la clope. Il la retira du paquet, paquet qui retourna dans la poche, échangeant de place avec des allumettes. Une lumière irrita momentanément la rétine de Mathéo, brûlant le bout de la cigarette en créant un amas de fumées odorantes. Que ça faisait du bien… Une cigarette après une course-poursuite. Il sourit.

Poussant sur ses épaules pour s’écarter du mur, il glissa ses mains dans les poches de son tailleur, sa chemise blanche et sa cravate froissée, sa veste noire d’origine… Couverte de sang et de poussière. Inspirant un grand coup, il consuma une bonne partie de sa cigarette avant de souffler le contenu de ses poumons. Il se tourna sur sa gauche et sortit de la ruelle qui lui avait si bien servi de refuge. Regardant à droite puis à gauche, il se dirigea vers sa droite, cherchant un endroit où obtenir des renseignements, dans ce petit village qu’était Val. La dernière taverne l’avait moyennement accueilli, mais ne voulant pas étaler sa puissance magique, il avait décidé de n’utiliser que ces poings. Résultat, il dut battre en retraite après avoir étaler deux civils.

_ Pourtant, j’ai été poli et très courtois, je ne comprends pas, s’interrogea le jeune homme en coinçant sa cigarette entre son index et majeur.

Souriant, il se recoiffa sommairement en continuant son chemin, craquant sa nuque et massant son trapèze gauche. Le dernier coup lui avait fait assez mal, en même temps un tabouret en bois, ça pique pas mal. Mais d’un côté, il s'en moquait… Il se sentait si bien intérieurement. Sa douce était toujours avec lui, il le sentait.

_ Rosalia… Tu me manques tant.

Une sensation froide se propagea le long de l’échine de Mathéo, sentant comme une présence dans son dos. Un sourire s’esquissa sur son visage de playboy. Il s’arrêta en plein milieu de la rue et s’approcha d’une taverne proche. À peine entré, un homme voltigea devant lui. Sur le moment pétrifié, Mathéo regarda sur sa gauche et vit un homme d’une trentaine d’années, bien battit, heureux de faire l’étalage de sa force physique. Mathéo entra dans la grande salle et s’approcha du comptoir.

_ Bonsoir, pour moi ce sera un grand verre d’eau et si vous auriez un bout de tissu propre, histoire que je m’éponge le visage. Je vous remercie.

Le jeune homme se retourna et observa la salle, accoudé au comptoir. L’ambiance était à la fête et ça ne risquer pas d’arranger son affaire… Retrouvez une personne était déjà une mission pas évidente alors devoir en trouver une pendant un festival, ça va être galère.

_ Comment je vais faire ? Se demanda-t-il en épongeant son visage grâce au tissu et au verre d’eau que lui avait passé le barman.


Dernière édition par Mathéo Kairn le Lun 21 Avr - 9:15, édité 1 fois
Bryan Blake
Mage de Lamia ScaleMage de Lamia Scale

Bryan Blake

Messages : 127
Date d'inscription : 14/01/2014
Âge : 24
Guilde : Lamia Scale
Magie / Malédiction / CS : Hikari no Mahô / Magie de Lumière
Magie / CS Secondaire : High Speed

- Caractéristiques du Mage -
P.M.: 2.440
Statut: Mage de Rang B
Renommée : Mage Itinérant
MessageSujet: Re: Une première mission déroutante [PV Bryan Blake] [RP de départ]   Une première mission déroutante [PV Bryan Blake] [RP de départ] EmptyLun 21 Avr - 3:39





The broken boy



C'était bizarre cette sensation. J'étais, comme d'habitude, dans une forêt, assis, le dos contre un arbre. Mais cette fois... J'étais un peu perdu. Je n'étais pas comme d'habitude. En fait... Je ne savais pas si c'était une sensation de solitude née de cette tendance récente à souvent être en compagnie de personnes fort sympathiques, ou... Un manque de quelque chose. Mais de quoi ? Je continuais de cogiter à ce sujet, jusqu'à ce que les obscures ténèbres de la nuit commencèrent à m'envahir. Petit à petit, je me laissais m'oublier, dans mon sommeil. C'est ainsi qu'une petite dizaine d'heures s'écoulèrent, rapidement, pour laisser place à une journée peu attrayante. Malgré les feuillages denses qui couvraient la forêt, je pouvais tout de même apercevoir un ciel grisé, n'annonçant certainement rien de bon. Je m'empressais de me lever, dans l'optique de reprendre mon "voyage", sauf que... Ouais j'avais la tête dans le... D'où est-ce que je venais déjà, ma dernière destination c'était... Un truc en Mac... Mac... Ah oui, Mac Anu. Je m'y étais rendu avec une fille aux cheveux rouges plutôt pas mal bien qu'agaçante quelques fois.

Donc je venais de Mac Anu. Pourquoi ne pas passer dans le centre de la région, excepté mon combat au Domus Flau, je n'y avais jamais vraiment mis les pieds. C'était ce que je m'étais dis sur le moment. Mais j'étais loin d'imaginer que la journée allait être si longue et si emmerdante. D'une part le trajet était long et fatiguant, d'autre part je ne m'attendais pas à tomber dans un village aussi puant. On aurait pu croire que les habitants étaient frappés d'une malédiction qui les ont figés dans le temps, non ils étaient en fait frappés tout court. Tous vêtus comme au moyen-âge si je pouvais dire ça comme ça. La nuit tombait déjà, je venais seulement d'arriver dans ce village qui ne me plaisait pas le moins du monde, Val qu'il s'appelait. C'était drôlement animé la nuit ici, raison de plus pour moi de ne pas aimer cet endroit, la tranquillité n'était pas de mise et c'était ce que je reprochais à ces villageois. J'étais sur les nerfs, mais je ne pouvais pas me permettre de voyager encore jusqu'à la prochaine ville pour ça. Tant pis.

Pour consoler tout ça, je m'empressais de trouver une petite taverne, il devait bien y en avoir une dans ce coin paumé non ? Je me trouvais dans un petit coin un peu délaissé du village, ou du moins, il y avait simplement moins de monde. Un bar. Tant mieux. J'y était entré, avais demandé une citronnade au serveur et m'étais assis à la première table que j'avais trouvé. Je n'arrivais pas à déstresser, j'étais vraiment nerveux, et le hasard a voulu que, comme toujours d'ailleurs, un ivrogne vienne m'emmerder. Plus question de diplomatie, les ivrognes me faisaient penser à mon géniteur, je me devais de faire subir à ce pochtron ce que mon père me faisait subir, car pour moi, ils étaient tous dans le même sac. Ce fut au moment où il osa lever la main sur moi que je m'étais déchaîné, j'avais attrapé son bras, tout en le foudroyant du regard, le même regard que j'avais en regardant mon père la dernière fois que je l'avais vu. Lui ayant tordu le bras, j'avais saisi le poivrot de manière à ce que je pus ensuite l'envoyer valdinguer devant la porte, afin de lui faire comprendre qu'il n'avait plus rien à foutre ici, mais j'ai manqué de lancé cet imbécile sur un homme qui venait d'entré, déjà blessé, même si c'était légèrement. Il avait l'air jeune, déboussolé, et m'avait regardé. Il alla ensuite s'asseoir au comptoir pour prendre commande et se soigner.

M'étant senti gêné par cette action, je m'étais dirigé vers lui alors qu'il passait ce qui semblait être un morceau de tissu sur son visage, sans doute pour nettoyer ces traces de sang.


Désolé pour c'qui s'est passé à l'entrée mon gars, j'ai passé une mauvaise journée. Toi par contre t'as l'air amoché, j'espère que les autres sont dans un état plus grave.

Mathéo Kairn

Mathéo Kairn

Messages : 56
Date d'inscription : 27/03/2014
Âge : 29
Guilde : Blue Pegasus
Magie / Malédiction / CS : Jiryoku no Mâho - magie de gravité

- Caractéristiques du Mage -
P.M.: 2.200
Statut: Mage de Rang B
Renommée : Mage Itinérant
MessageSujet: Re: Une première mission déroutante [PV Bryan Blake] [RP de départ]   Une première mission déroutante [PV Bryan Blake] [RP de départ] EmptyLun 21 Avr - 10:21
Mettre un filet d'eau sur le tissu, le plier de façon à en faire une bande rectangulaire et le déposer sur les yeux en laissant la fraicheur se diffuser sur la peau.

*Rosalia... Ma douce, est-ce bien de cette façon que tu me soignais quand je rentrais en piteux état ? Je me rappelle que tu te mettais dans des états pas possibles en voyant ce serait-ce que la moindre égratignure sur mon corps... Tu me disais qu'un mannequin ne devait pas se battre, qu'il devait préserver la beauté de son corps et pourtant... C'est en me battant que j'ai ce corps si beau et fort... Pour te protéger. *

Mathéo soupira, pensif. Il se sentait un peu mal de parler, même mentalement, à un mort mais il se sentait mieux ainsi. Il savait qu'elle n'était pas loin, sa chère épouse, mais qu'il ne pourrait jamais la revoir... Ni son sourire ni ses yeux bleus glaciers, ni pouvoir caresser sa longue chevelure...

Le cœur serré, il posa sa main sur la bande de tissu avant de le faire glisser sur le cuir chevelu, épongeant doucement les fines traces de sang qui donnaient à ces cheveux noirs une teinte pourpre. La douleur était toujours aussi vive malgré le temps écoulé. Le jeune homme de Blue Pegasus devra serrer légèrement les dents. Il se retourna vers le comptoir et humidifia un peu plus le tissu pour se rafraichir la nuque. C'est alors qu'un parfait inconnu vint vers lui et s'installa à côté de Mathéo, peinard, et lui adressa la parole :

_ Désolé pour c'qui s'est passé à l'entrée mon gars, j'ai passé une mauvaise journée. Toi par contre t'as l'air amoché, j'espère que les autres sont dans un état plus grave.

Son ton semblait relaxe et sans la moindre trace de stress. Il semblait détendu voir plus que détendu. Un sourire aux lèvres, Mathéo but une gorgée d'eau et lui répondit d'un ton amusé :

_ Je pense qu'on est deux à avoir passé une mauvaise journée. Dans mon cas, un gang m'est tombé dessus il y a pas longtemps alors que je demandais juste quelques renseignements. Deux personnes au tas mais les dix derrière semblaient plus tendu à battre à mains nues et comme je ne voulais pas attirer l'attention... Retraite stratégique.

Mathéo s'étira en arrière et déboutonna les deux boutons du haut de sa chemise, desserrant au passage sa cravate. Sa première mission en qualité de mage est un vrai fiasco, provoquant un profond soupir en demandant une bière.

Il jeta un rapide coup d'œil sur son interlocuteur et remarqua le tatouage sur sa main gauche... Une sirène ? Cette personne était donc un mage de Lamia Scale ? Mathéo soupira, inquiet au début d'être tombé sur un fou furieux d'une pseudo-guilde jouant les durs et faisant limite les caïds. Il avait la chance d'être en compagnie d'une personne faisant partie d'une des meilleures guildes, ce qui n'était pas pour le déplaire.

_ La vie est loin d'être facile, même pour un mage...

Une chope de bière glissa en face du jeune homme, poussant légèrement le verre d'eau. Le jeune homme empoigna la chope et bu une longue gorgée avant de reposer la pinte devant lui.

_ La bière est excellente ici, annonça-t-il à son compère de bar. Il paraît que la meilleure bière de la ville est servie dans ce bar, pour ce que je sais. Tu en veux une ?

L'ambiance semblait battre son plein dans le dos du jeune homme qui tourna la tête vers l'entrée. Les gens chantaient, dansaient, riaient... Ils étaient très vivants. Mathéo espéra que personne ne vienne mettre fin à cette euphorie, car les moments de joies sont si rares qu'il fallait savoir les apprécier.


Dernière édition par Mathéo Kairn le Mar 22 Avr - 21:54, édité 1 fois
Bryan Blake
Mage de Lamia ScaleMage de Lamia Scale

Bryan Blake

Messages : 127
Date d'inscription : 14/01/2014
Âge : 24
Guilde : Lamia Scale
Magie / Malédiction / CS : Hikari no Mahô / Magie de Lumière
Magie / CS Secondaire : High Speed

- Caractéristiques du Mage -
P.M.: 2.440
Statut: Mage de Rang B
Renommée : Mage Itinérant
MessageSujet: Re: Une première mission déroutante [PV Bryan Blake] [RP de départ]   Une première mission déroutante [PV Bryan Blake] [RP de départ] EmptyMar 22 Avr - 17:13





The broken boy



Ce jeune là n'avait pas l'air dans son assiette, du moins, dans le sens où... Pour lui la vie ne devait pas être rose tous les jours. Je ne sais pas quel malheur avait pu le frapper, quoi qu'il en soit, c'est l'impression que j'avais, à en juger par la petite mine qu'il tirait. Après avoir bu une gorgée d'eau, il m'avait expliqué qu'il s'était frité avec un gang, ce qui expliquait les blessures présentes sur son visage lors de son arrivée précédemment. Je ne supporte pas de voir des choses comme ça. Si seulement j'avais la force de faire cesser ces choses là. Si seulement. Comment l'être humain peut-il en arriver à battre ses congénères. est-ce que nous étions des animaux avides de violences ? Non. Ce n'était pas mon point de vue. Le jeune continua de m'expliquer son problème, disant qu'il cherchait des renseignements et qu'il n'a pas voulu attirer l'attention en ville. Qui était-il ? Un mage ? Un mercenaire ? Un agent du conseil ?

Un peu après, le serveur servit une bière au jeune homme, j'espère qu'il ne s'agit pas là d'un ivrogne. Au quel cas, ça risque d'être corsé.

Celui-ci me fit remarquer que la bière ici était bonne, et m'en proposa une. Je lui fis un signe de la tête pour lui dire que non, car l'alcool et moi, ça ne faisait pas bon ménage, de plus je ne buvais que très rarement. J'avais donc commandé une autre limonade, puisque mon verre était vide, c'est que j'avais soif moi. Oh, avec tout ça, je ne lui avais toujours pas demandé ce qu'il cherchait comme renseignement, et plus encore, je ne m'étais pas présenté à lui, quel impoli je faisais, ce n'était pas dans mes habitudes d'aborder des jeunes comme ça en restant anonyme à leurs yeux.


Des renseignements ? Dis-m'en plus, je peux peut-être t'aider. Oh et, je ne me suis pas présenté. Je m'appelle Bryan. Je suis mage de Lamia Scale.

Attendant une réponse, je continuais de siroter ma limonade, faisant évidemment attention à ce qu'il se passait derrière moi. Quand je voyais tout ces ivrognes faire n'importe quoi, je ne pouvais que rester méfiant, des fois que celui de tout à l'heure ou qu'un autre vienne chercher des noises. L'alcool... Couplé à la violence, ça formait le parfait cocktail pour me mettre dans une rage profonde, et j'espérais que ce jeune homme à côté de moi n'était pas comme eux, les mauvaises surprises faisaient aussi partie de ce que je n'aimais pas. Bref, je profitais du calme.


Mathéo Kairn

Mathéo Kairn

Messages : 56
Date d'inscription : 27/03/2014
Âge : 29
Guilde : Blue Pegasus
Magie / Malédiction / CS : Jiryoku no Mâho - magie de gravité

- Caractéristiques du Mage -
P.M.: 2.200
Statut: Mage de Rang B
Renommée : Mage Itinérant
MessageSujet: Re: Une première mission déroutante [PV Bryan Blake] [RP de départ]   Une première mission déroutante [PV Bryan Blake] [RP de départ] EmptyMer 23 Avr - 0:56
Un signe de tête négatif se lut sur le visage de son compère. Mathéo acquiesça d'un signe de tête et but une nouvelle gorgée, plus lente, le ventre légèrement noué. Il avait beau paraître détendu, il était en fait très intimidé par l'ambiance du bar et au-dehors de celui-ci, mais aussi par l'homme se tenant à ses côtés. Il avait beau se faire violence psychologiquement pour aller vers les autres, il n'en restait pas moins un grand timide, pas asocial pour autant, mais suffisamment timide pour attendre le premier pas des autres. Peut-être que l'alcool le décoincera... Si son foie lui permettait d'être rapidement ivre. Malheureusement, il avait une bonne résistance à l'ivresse. Une chope ne suffira pas.

_ Des renseignements ? Dis-m'en plus, je peux peut-être t'aider. Oh et, je ne me suis pas présenté. Je m'appelle Bryan. Je suis mage de Lamia Scale.

Bryan ? Bryan... Un nom qui ne lui disait malheureusement rien, ce que Mathéo déplora le plus chez lui. A peine accepter à Blue Pegasus, Mathéo attrapa la première mission du tableau de la guilde et s'excusa en courant rapidement. Sa timidité lui jouera toujours de sacrés tours. Il devra s'excuser en lui expliquant sa maladresse et son problème de timidité.

Bryan s'était présenté, la politesse et la courtois voulait que Mathéo se présente à son tour. Le jeune homme représentait où qu'il aille les principes et la réputation de Blue Pegasus.

_ Je me nomme Mathéo Kairn... Dit-il d'un ton timide et moins confiant. Je viens tout juste d'intégrer la guilde Blue Pegasus depuis quelques jours à peine. Désolé si je parais timide... J'ai un peu de mal aux premiers abords.

Mathéo soupira un coup puis rebut une gorgée de bière, avant de voir un projectile atterrir sur le comptoir entre les deux protagonistes. La jeune recrue de Blue Pegasus soupira et tourna la tête vers Bryan qui observait l'ambiance générale, sa main sur sa limonade.

_ Il parait que la limonade est meilleure lorsqu'elle est bue en silence ? Demanda-t-il en faisant un peu d'humour. Je pense qu'il vaudrait mieux attendre que ça se calme... La force n'est pas une solution.






Mathéo rigola nerveusement. Son sang devenait bouillant au fond de lui, cette impulsivité animale l'appelait. Une sensation froide, fluide, lui caressait l'échine, glissant tel un serpent le long de ses côtes. L'appel à la vigilance, l'instinct de survie... La crainte d'être pris par surprise. Ça devait être dans son sang malgré sa nature timide... L'instinct prédateur des canidés qui s'agite malgré les chaînes, la bête dans son cœur et dans son âme réclamant le combat. Combien de fois lui avait-on dit qu'il possédait un regard sauvage au plus profond de son regard.

L'ambiance semblait malheureusement chauffer derrière eux et, d'un coup d'œil, observa l'entrée de la taverne. Il découvrit avec surprise l'arrivée de plusieurs personnes qu'il avait direct reconnues : le gang de tout à l'heure.

_ Quoi qu'il se passe, Bryan, il n'y a pas de quoi s'inquiéter
, dit-il calmement, un sourire aux lèvres. Il y a juste un gang local derrière nous. Mais n'aie craint, c'est juste le gang qui m'a amoché.

Étrangement, le silence se fit dans la taverne alors que Mathéo en profita pour finir sa chope de bière lorsqu'une main blafarde le retourna.

_ Boss... C'est lui qui a étalé nos deux potes.

_ Alors c'est toi l'étranger qui cherche les problèmes ? Tu veux mourir ?

Mathéo soupira et essaya d'être courtois et diplomate, malgré son envie d'utiliser sa magie pour aplatir le gros balourd qui venait de le menaçant.

_ Mon cher, j'étais juste venu pour avoir quelques informations quand deux de vos hommes m'ont sauté dessus. Je n'ai rien fait pour mériter une telle réaction...

Son ton était poli et courtois, la totale contradiction de l'homme mesurant deux mètres environ et couvert de tatouages aussi curieux les uns que les autres. Mathéo l'observa attentivement l'individu, trouvant que sa musculature était plutôt faible mais qui pouvait surement soulever l'épée à deux mains assez massive sans trop de problèmes. La couleur verdâtre de ces cheveux irrita légèrement la rétine de ses yeux qui descendirent vers le nez et les oreilles, arborant de nombreux piercings grossiers et moches. Pour couronner le tout, le crachat sur la veste de costume de Mathéo montra un sérieux manque d'éducation.

_ Je pense que vous devriez partir de cette taverne
, dit-il d'un ton sec en paressant calme. Notre discussion est close.

_ Tu crois que je vais partir comme ça ? Je vais faire de ta copine une veuve et j'irais la voir ensuite.


Cette phrase résonna dans la tête du jeune homme, comme si la prononciation de chaque mot avait été renvoyée en écho, fait exprès pour irriter d'avantage Mathéo qui sentit son regard se refroidir. Ce brute venait de sortir la seule phrase que Mathéo ne supportait pas d'entendre... Pas en ce moment, alors que son deuil n'était pas finit. La corde retenant ses nerfs venait de se briser, laissant le caractère timide du jeune homme de côté pour laisser place à un visage sombre et lugubre. Les lèvres tremblantes de rage, voulant tous les tuer sans aucunes pitié alors qu'une larme coulée naturellement sur son beau visage.

_ Ma femme est morte il y a à peine deux mois, grosse larve...






Un murmure triste était sorti de la bouche du magicien, à peine audible pour les plus proches, tandis que le jeune homme s'approcha du géant, son regard triste couplé à une lueur de malveillance. Hochant la tête de droite à gauche et de haut en bas, il observa droit dans les yeux le colosse qui semblait étonner par son regard. Le froid envahit l'iris de ses yeux alors qu'une rage sans nom s'écoula dans ses veines tel un poison meurtrier, poison portant le nom de colère et violence. Ses mains s'agitèrent alors, s'étirant puis serrant des poings. Une envie de se jeter sur sa cible lui venait en tête, voulant lui arracher la carotide à coups de dents puis marteler sa petite tête hideuse de ses solides poings avant de l'aplatir façon crêpes à l'aide de son pouvoir, voulant répandre son sang et ses tripes dans toute la pièce avant de continuer le travail sur les "collaborateurs" de ce déchet de l'humanité.

En tournant la tête, il surprit le regard de Bryan, ayant à peine fait sa rencontre et dévoilant son changement de couleur d'iris, devenus d'un bleu glacier si pur et si froid. Cela le calma de le voir ainsi, sa présence lui rappela qu'aujourd'hui, il faisait partie d'une guilde connue et donc qu'il ne pouvait pas se permettre certaines choses.
Il lui adressa un sourire sadique en lui disant d'un ton sec :

_ Tu peux rester accoudé au comptoir, je n'en aurais pas pour longtemps, sauf si tu veux te défouler aussi...
*Mathéo se reporta sur les voyous qui se sentir très tendus* Bon, il est l'heure de sortir les ordures je crois ?!

Levant les mains vers une majeure partie de la bande, il se concentra sur la puissance de ses sorts en dit simplement d'un ton calme :

_ Jiryoku no Mâho: Tochi no riguretto !

Un puissant sceau magique apparut sous les membres qui fléchirent sous la gravité amplifiée créé par le sort avant de finir aplatit sur le sol sous le regard amusé du jeune homme.
Bryan Blake
Mage de Lamia ScaleMage de Lamia Scale

Bryan Blake

Messages : 127
Date d'inscription : 14/01/2014
Âge : 24
Guilde : Lamia Scale
Magie / Malédiction / CS : Hikari no Mahô / Magie de Lumière
Magie / CS Secondaire : High Speed

- Caractéristiques du Mage -
P.M.: 2.440
Statut: Mage de Rang B
Renommée : Mage Itinérant
MessageSujet: Re: Une première mission déroutante [PV Bryan Blake] [RP de départ]   Une première mission déroutante [PV Bryan Blake] [RP de départ] EmptyMer 23 Avr - 17:07





The Broken Boy



Blue Pegasus hein. Intéressant. Il s'appelait donc Mathéo Kairn. Ce nom m'était totalement inconnu. Mais pour l'instant ce garçon me semblait raisonnable. Il disait également être timide. Cela pouvait être compréhensible après tout je me suis ramené vers lui comme ça comme un gitan qui demandait une route. Je pensais aussi qu'il devait s'agir d'un jeune mage faisant ses débuts dans la profession, en effet, il m'avait précisé être rentré à Blue Pegasus que très récemment. Je me devais de le mettre à l'aise, je ne mangeais pas les autres personnes après tout.

T'as pas à être timide, faut t'mettre à l'aise. Mais évite de boire j'supporte pas les pochtrons.

C'était à ce moment que plusieurs personnes, à l'allure de durs à cuire mais certainement des tapettes de première classe, étaient rentrées dans le bar, suite à cela, un projectile avait atterri sur le comptoir, pourquoi ? Ils me cherchaient des noises ou ? ... Ah ouais non. Je me suis souvenu que Mathéo avait eu affaire avec un gang, ce devait probablement être ce même gang en face de moi, venu chercher vengeance. Du coup, j'étais resté calme, d'un côté parce que Mathéo devait sûrement savoir se défendre seul, et d'un autre côté, parce que cela ne me regardait pas. Celui-ci m'a d'ailleurs dit de ne pas m'inquiéter... Mais je ne m'inquiétais pas du tout. Ce n'était pas mon problème mais le siens. Bien que j'avais ce sentiment que les choses allaient se corser. Ce fut le cas à partir du moment où l'un des racaillons en face de nous s'était dirigé vers Mathéo et l'avait retourné, expliquant à leur "patron" que c'est lui qui avait étalé deux d'entre eux.

C'était le bon moment pour observer les réactions de Mathéo. Je me demandais s'il allait rester calme, ou s'il s'agissait encore d'un de ces tocards qui ne pense qu'à la violence, un peu comme ce rasta, à Hosenka, qui m'avait donné du fil à retordre. Bref. Le "patron" de la bande qui cherchait des noises à Mathéo était en train de menacer ce dernier lorsque celui-ci lui faisait comprendre qu'il ne faisait que chercher des renseignements. Toujours en étant poli dans ses propos, il clôtura la discussion en demande aux gros bras de partir du bar. Sauf... Que les tocards en face en avaient décidé autrement. La tension s'était tendue comme j'avais jamais vu ça. Le chef de la bande menaça Mathéo de le tuer et de se charger ensuite de sa copine... Qui apparemment, d'après lui, est morte depuis deux mois, et merde... Le pauvre, ça doit pas être facile à supporter, mais le problème actuel était plus grave. Le mage de Blue Pegasus était maintenant dans une colère noire. J'avais un mauvais pressentiment et celui-ci était justifié, après m'avoir dit de rester au comptoir, le jeune homme utilisa un sort, une magie dont je ne lui soupçonnais pas l'utilisation, mais dont j'avais vaguement entendu parler. La puissante magie de gravité. Mathéo devait donc être un mage puissant, mais un détail m'avait interpellé. Il ne semblait plus être le même, la couleur de ses yeux avait changé, ils étaient devenus bleus ciel. Presque toute la bande était à terre à cause de la magie du mage, mais je ne pouvais pas me résoudre à voir ça.


Ecoute petit c'est p't'être pas mes oignons j'ai pas d'leçon à t'donner mais calmes-toi. Y'a d'meilleures solutions contre ces tocards.

Je m'étais levé et avais attrapé une de ses mains de manière à le calmer, le tirant pour le placer derrière moi. Je voulais m'occuper moi-même des bouffons qui plombaient l'ambiance avec leur principe de loubards dégénérés.

Maint'nant les bouffons vous allez dégager, z'êtes peut-être plusieurs mais vous faites pas peur, bande de tapettes. Ou vous voulez peut-être finir en carpaccio ?

Je braquais une énorme boule de lumière vers eux, en leur faisant comprendre que s'ils ne dégageaient pas, je les exploserais sans problème. Le patron ayant pris peur, il débarrassa le plancher avec ses potes, la tranquillité était maintenant revenue. Je me retournais vers le comptoir afin de finir ma limonade et obligeant Mathéo à se rasseoir.

J'suis désolé pour ta copine, quoi qu'il en soit, détends-toi, ce sont qu'des abrutis sans la moindre intelligence, tu vaux mieux que ça, j'le sais.

Mathéo Kairn

Mathéo Kairn

Messages : 56
Date d'inscription : 27/03/2014
Âge : 29
Guilde : Blue Pegasus
Magie / Malédiction / CS : Jiryoku no Mâho - magie de gravité

- Caractéristiques du Mage -
P.M.: 2.200
Statut: Mage de Rang B
Renommée : Mage Itinérant
MessageSujet: Re: Une première mission déroutante [PV Bryan Blake] [RP de départ]   Une première mission déroutante [PV Bryan Blake] [RP de départ] EmptyJeu 24 Avr - 19:10
Mathéo se sentit happer en arrière alors qu'il préparait son « Hakai-tekina ken » contre le chef de la bande. Le mouvement fut rapide et bref. Bryan lui tenait le bras d'une manière très ferme, sans être violent. Le jeune homme aux yeux bleu glacier pressentit une force magique équivalente à la sienne lorsque celui-ci fit jaillir une boule de lumière dans sa main. Le geste en soit fit partir le gang en quatrième vitesse, rendant la taverne plus calme si on oublie les fêtards qui repartirent dans leur délire d'ivrogne.

Assit sur un tabouret, contre le comptoir, Mathéo demanda un thé brûlant, peu importe la plante, au barman qui le lui offrit quelques instants plus tard après que Bryan l'eut sermonné gentiment. Il regrettait pour la femme de Mathéo, Mathéo qui sentit en son confrère mage une certaine confiance. Confiance en soi, expérience, puissance, respect des règles, self-control, diplomatie, sollicitude, générosité... Bryan semblait avoir toutes les qualités citées, ce qui poussa le mage de la gravité à un certain respect pour cette personne.

_ Si ce n'avait été que ma copine, ça aurait été plus simple à digérer mais elle était bien plus... C'était ma femme et il y avait aussi ma famille... Ça fait bientôt trois mois à peine qu'ils sont morts et enterrer mais c'est toujours dur au niveau de la digestion.

Il attrapa la tasse de thé d'une main tremblante, non de peur mais de rage en revoyant le mercenaire donnant ces coups de sabre. Jusqu'à ce jour, il n'avait utilisé sa magie que secrètement et sur des objets sans vie. Ce jour-là, il avait tué une personne puis deux puis trois... Combien étaient morts en fait en une journée ? Depuis, il ne faisait que les rendre inaptes au combat, sans mettre leur vie en danger. Mais sa rage de vaincre, de tuer... Cette soif de sang qui asséchait ses lèvres, cette pulsion morbide qui naissait à chaque fois qu'un os se brisait ou à chaque cri poussait par une victime de sa puissance. Était-il humain ou un simple animal à visage humain avide de puissance et de violence ? Pourquoi se sentait-il si impulsif comme un chien fou et enragé ? Et ses yeux... Pourquoi changeaient-ils de couleur à chaque fois qu'il perdait le contrôle de son impulsivité ?

Tant de questions qui recherchent des réponses, réponses qui ne viennent pas... Ça aussi, ça énerver Mathéo au point de le rendre dingue. Tellement dingue qu'il pourrait se laisser aller à toutes sortes de bassesses par pulsion animale.

Buvant sa tasse de thé qui avait eu le temps de refroidir, il soupira en silence en ressentant de nouveau cette chaleur dans ses iris, lui indiquant que le bleu de ses yeux avait laissé place au marron foncé habituel. Amenant sa tête en arrière, il poussa un second soupir audible en étirant ses bras vers le plafond.

_ Raaaaaaaaaaaaaah, j'ai encore pété un câble ce soir, se plaignait-il d'une attitude assez infantile. Je suis vraiment un aimant à emmerdes au fond. Je te remercie de m'avoir retenu... Cette fois-ci j'étais parti pour faire un record d'aller simple à l'hôpital le plus proche. Les médecins doivent vraiment me détester.

Se massant le crâne en ébouriffant d'avantage sa crinière noire de corbeau, Mathéo aplatit gentiment son front sur le comptoir. En râlant d'une manière incompréhensible puis il s'arrêta. Sa tête se tourna, sans briser le contact avec le comptoir, vers Bryan qui devait surement être étonné par sa réaction.

_ Je m'excuse pour mon attitude. Je dois faire honte à ma guilde par ma réaction brutale... J'ai vraiment manqué de délicatesse sur le coup. Avant d'intégrer Blue Pegasus, j'étais vraiment impulsif au poing de corriger tous ceux qui se moquer ou qui s'en prenaient physiquement à moi. C'est plus fort de moi, un peu comme si on me poussait à le faire. C'est curieux...

La jeune recrue du pégase bleu but une seconde gorgée de thé, se calmant totalement, riant d'une manière ironique. Lui si timide et calme, devenant une machine de combat totalement dépourvu de savoir-vivre.

_ Sinon, tu m'as proposé ton aide avant les évènements... Tu saurais si il y a un strip-bar dans le coin ?
Bryan Blake
Mage de Lamia ScaleMage de Lamia Scale

Bryan Blake

Messages : 127
Date d'inscription : 14/01/2014
Âge : 24
Guilde : Lamia Scale
Magie / Malédiction / CS : Hikari no Mahô / Magie de Lumière
Magie / CS Secondaire : High Speed

- Caractéristiques du Mage -
P.M.: 2.440
Statut: Mage de Rang B
Renommée : Mage Itinérant
MessageSujet: Re: Une première mission déroutante [PV Bryan Blake] [RP de départ]   Une première mission déroutante [PV Bryan Blake] [RP de départ] EmptyMar 29 Avr - 20:22





Bad Past



Le calme revenu, Mathéo s'était calmé et s'était également rassis à sa place après que j'ai calmé les choses. Selon moi, nous avions échappé à une belle catastrophe. Mais Dieu seul savait ce qui pouvait se passer. Enfin. J'avais de la peine pour ce pauvre Mathéo, perdre sa copine ne devait pas être chose aisée à accepter. Mais ce que je ne savais pas, c'était qu'il ne s'agissait pas simplement d'une amourette de la part du jeune homme. Le pauvre avait perdu plus qu'une jeune fille dont il était amoureux, il avait perdu sa femme. Je n'avais pas envie de connaître l'histoire, mais, par rapport à lui, j'avais tout de même de la peine. En revanche, lorsqu'il m'avait dit que sa famille était également comprise dans ses pertes, cela ne m'avait pas trop affecté, puisque moi, la famille, voilà.

Mathéo était encore un peu nerveux, cela se voyait, ses mains tremblaient encore, mais je pensais qu'avec le temps il reprendrait son calme totalement. J'avais compris qu'il avait beaucoup de problème lorsqu'il avait dit qu'il avait encore pété un câble. Impulsif ? Je le plaignais le bougre. J'étais quelque peu refroidi lorsqu'il m'avait expliqué qu'il avait déjà envoyé plusieurs personnes à l'hôpital. Ce jeune homme avait besoin d'apprendre à se maîtriser. Mais bon, ce n'était pas à moi de lui donner des leçons, j'avais comme philosophie que je vivais pour moi et rien d'autre. Nous en étions revenus plus tard à cette histoire de renseignements dont il était en quête. Il cherchait... Un strip-bar ????


Un strip-bar, euh, 'm'a semblé en avoir vu un à l'entrée d'la ville, 'fin ça ressemblait plus à un bordel qu'autre chose, mais c'est p't'être c'que tu cherches, pourquoi exactement cherches-tu ça ?

Bah oui c'était bizarre... J'avais pensé qu'il était dans une mission un tant soit peu plus sérieuse, mais bon. Chercher un strip-bar, peut-être n'était-ce là qu'une impression, après tout, il pouvait se passer tout et n'importe quoi dans ce monde pourri, si bien que je ne pouvais même pas être impressionné de trouver des mages noirs dans un bordel...

Mathéo Kairn

Mathéo Kairn

Messages : 56
Date d'inscription : 27/03/2014
Âge : 29
Guilde : Blue Pegasus
Magie / Malédiction / CS : Jiryoku no Mâho - magie de gravité

- Caractéristiques du Mage -
P.M.: 2.200
Statut: Mage de Rang B
Renommée : Mage Itinérant
MessageSujet: Re: Une première mission déroutante [PV Bryan Blake] [RP de départ]   Une première mission déroutante [PV Bryan Blake] [RP de départ] EmptySam 10 Mai - 22:49
Mathéo émit un sourire enfantin lorsqu'il vit l'expression faciale de Bryan lorsqu'il lui posa sa question. Celui-ci lui répondit qu'il y en avait un à l'entrée de la ville... Un coin mal famé d'après lui, contrôlé par la pègre. Le jeune mannequin soupira puis répondit à Bryan :

_ Je vais te faire la version simplifiée : J'ai rencontré un homme qui me supplia de lui ramener sa fiancée qui travaille pour un strip-bar. Ça, c'est la version officielle. La version officieuse, c'est que cet homme, qui ne m'a pas lâché la grappe depuis qu'il a vu mon tatouage de guilde, a accumulé des dettes auprès de la mafia locale. L'histoire veut qu'il veuille monter un restaurant, mais n'ayant pas les moyens, il a emprunté à un gang du coin. Il a bâti son restaurant, mais celui-ci ne marche pas si bien que ça, résultat, il a accumulé les dettes... Tu connais la mafia ? Elle n'hésite pas à sortir le grand jeu quand tu joues avec. J'ignore si tu sais qu'il y a eu un incendie il y a quelques jours ? C'était le restau... Et la fiancée du mec s'est faite kidnappée pour finir dans un strip-bar, comme danseuse et entraîneuse.


Prenant le chiffon humide, il s'épongea encore le crâne.

_ Les blessures, c'étaient à cause de ma curiosité. Il faut savoir prendre des coups et encaisser. Généralement, les mafiosos ont souvent une grande gueule quand ils passent à tabac une personne.

Tordu... Inconscient... Taré... Mathéo convient à chacun de ces titres. On pourrait aussi rajouter le mot « maso » dans la liste de ses défauts. Un sourire s'esquissa sur le visage du jeune homme qui continua son monologue.

_ J'aurais pu les écraser de ma magie, mais j'aurais été en tort. Maintenant, j'ai une excellente raison de venir leur botter les fesses, en plus de récupérer la demoiselle en détresse. Bon malheureusement, cette mission n'a rien d'un truc officiel donc zéro rémunération pour 100% risques. Mais je ne pouvais pas laisser cet homme dans le malheur de perdre la femme qu'il aime.

Ses poings se crispèrent tout en sentant ses muscles se raidirent. Il ne souhaitait pas qu'un autre subisse ce qu'il avait subi.


[HRP]:
 
Bryan Blake
Mage de Lamia ScaleMage de Lamia Scale

Bryan Blake

Messages : 127
Date d'inscription : 14/01/2014
Âge : 24
Guilde : Lamia Scale
Magie / Malédiction / CS : Hikari no Mahô / Magie de Lumière
Magie / CS Secondaire : High Speed

- Caractéristiques du Mage -
P.M.: 2.440
Statut: Mage de Rang B
Renommée : Mage Itinérant
MessageSujet: Re: Une première mission déroutante [PV Bryan Blake] [RP de départ]   Une première mission déroutante [PV Bryan Blake] [RP de départ] EmptyVen 16 Mai - 15:38





Beer and bravery



Verre vide. Je commandais alors un autre verre, une bière cette fois, pourquoi je ne savais pas, mais bon, j'avais envie d'une bonne binouze. J'écoutais ce que Mathéo me disait, et je commençais à comprendre tout ce qui s'était passé de son côté, pourquoi ce gang voulait sa peau, pourquoi il était dans un tel état, et ainsi de suite. Un homme qui voulait extirper sa fiancée des griffes de la mafia. Ce genre de chose me répugnait, la mafia faisait partie de ces groupes de personnes que je pouvais tuer avec un grand plaisir. Et, aux vues de ce qui s'était passé, je ne pouvais pas laisser Mathéo faire ça tout seul, même si sa puissance semblait grande d'après ce que j'avais pu voir. Tout ça me donnait de bonnes raisons d'en arriver aux mains. Il était temps de faire cesser tout ça.

J'vais t'accompagner, c'trop dangereux pour toi, et j'aime pas les mafieux. suis-moi.

Ni une ni deux, je me levais après avoir englouti ma bière dans l'optique d'être suivi par le pégase bleu. Ma direction, le bordel à l'entrée de la ville. Coin mal fréquenté, mais bon. C'était certainement pas des tocards fouteurs de merde qui allaient me faire peur. J'étais prêt à corriger les inconscients si besoin était, mais surtout, prêt à corriger les mafieux, récupérer la femme kidnappée, et dire aux commanditaire de la mission de Mathéo d'aller voir ailleurs pour de l'argent et de trouver du boulot. La mafia n'était certainement pas le meilleur moyen de combler son manque de frique. C'était l'occasion ou jamais de me défouler, et en plus pour une bonne cause, même si la vie des autres m'importait peu. Mathéo devait probablement être du même avis que moi. J'étais chauffé, prêt à foncer dans le tas. C'était sans compter sur les passants complètement ivres qui passaient dans la rue et les fêtes qui se déroulaient dehors pour maintenir mon "calme", ces odeurs de vomi, d'alcool, de bouffe, de transpiration, c'était dégoûtant.

Soren Cornick
Mage de Quatro CerberusMage de Quatro Cerberus

Soren Cornick

Messages : 774
Date d'inscription : 17/03/2012
Âge : 23
Guilde : Quatro Cerberus
Magie / Malédiction / CS : Occidental Solid Script
Magie / CS Secondaire : High Speed Magic

- Caractéristiques du Mage -
P.M.: 2.580
Statut: Mage de Rang B
Renommée : Mage Connu
MessageSujet: Re: Une première mission déroutante [PV Bryan Blake] [RP de départ]   Une première mission déroutante [PV Bryan Blake] [RP de départ] EmptyLun 25 Aoû - 21:18
Ça y est, la mission pouvait officiellement être considérée comme accomplie. Suite à la transmission du livre jusqu'aux mains du commanditaire et les réponses données aux multiples questions que ce dernier avait posé, on en avait terminé. La collaboration entre les trois cerbères et la membre de Cait Shelter prenait fin et chacun de nous étaient parti de son côté. Eva-loutre était sans doute partie rejoindre sa guilde et à vrai dire, je m'en fiches du moment qu'elle reste loin de moi ! Depuis « l'accident sous-vêtements », elle m'en voulait terriblement et durant tout le trajet, je m'étais débrouillé pour qu'il y ai au moins une personne entre nous deux pour me servir de bouclier. C'est vrai quoi, y a avait pas de quoi en faire tout un plat de crudité non plus ! Je me suis juste « un peu » moquer d'elle et de ses formes, rien de bien méchant. Mais je pense que le fait que le vieillard m'ait apporté un bout de papier qui n'a pas tardé à s'envoler à cause du vent et qu'en le ramassant, elle eu le temps de lire les deux mots qui s'y trouvait avait été la goutte d'eau qui fait déborder le vase. Après tout, les mots blanche et simple était des plus éloquents après les aventures vécues sur l'île tropicale. J'espère néanmoins la revoir bientôt. J'ai pas mal de question à lui poser sur notamment ce qu'elle sait des dragons et des autres Dragon Slayers. Mais avant tout, je devrais lui présenter mes excuses, caché évidemment sinon elle me foudroierait impitoyablement. Et puis, c'est plutôt drôle de la voir prendre ainsi la mouche dès que quelque chose la contrarie.

Seulement, il avait une chose qui m'occupait l'esprit et qui avait la priorité sur de possibles retrouvailles avec la loutre électrique. Une chose qui avait stimulé ma curiosité depuis que je l'avais vue. Quelle était donc cette chose ? Tout simplement une des photos qui s'était envolée par mégarde lors du nettoyage de l'habitat de l'ermite. Non, je ne suis pas un pervers et je parle pas de stimulations dans ce genre-là. C'est juste qu'un des visages présents sur la photo me disait quelque chose et que je n'arrivais pas à me rappeler dans quelles circonstances j'avais déjà croisé ce visage. J'étais aussi dans l'incapacité de mettre un nom à ce visage. J'avais juste la certitude que j'avais déjà rencontré cette personne à plusieurs reprises, je lui avais même adressé la parole plus d'une fois ! Après, vu qu'elle ne me revenait pas en tête, on ne devait pas avoir une relation très évoluée. Mais, cela me tiraillait l'esprit et je savais que tant que je n'aurais pas résolu ce mystère, je n'aurais pas l'esprit tranquille ! Ou à moins que je ne trouve autre chose de plus urgent ! Or, je n'avais pas trouvé cette chose plus urgente de plus, je n'avais pas de projets réellement urgent donc autant partir à la recherche de cette personne ! Aussi, j'aurais pu quémander l'aide de Ken-nii et Shina-nee qui, de part leur travail de détective, devaient sans doute avoir l'habitude de retrouver des personnes mais je ne tenais pas à voir cette histoire se répandre au sein de la guilde. Bien sûr, j'avais confiance en ma Nee-san mais pas avec Ken-nii qui ne manquait jamais une occasion de se moquer de moi.

Aussi, j'avais pris congé d'eux afin de me débrouiller seul dans mon enquête. Je profitais donc de cette solitude récemment acquise pour réfléchir un tant soit peu à où j'aurais pu croiser cette personne. La première idée qui m'est venue à l'esprit était que ça soit une membre de la guilde. Sachant qu'il y avait peu de membres féminins à Quatro Cerberus, en faire la liste n'était pas trop difficile aussi, je barrais cette option dans ma tête. Il y avait cependant toujours le risque que j'en oublie une ou que je ne les connaissent pas toutes ! Cependant, à force de taquiner, ou embêter, mes camarades, je pense tous les connaître donc ce risque est minime. Je passa donc aux autres possibilités à savoir, mes profs de l'école de magie et les clientes régulières de la boutique parentale. Je ne comptais pas les élèves de l'école vu que la femme de la photo paraissait plus âgé que la majorité d'entre nous. Or, j'étais toujours dans l'impasse. Car même si certaines de mes anciennes profs auraient pût être du même âge, je ne me les rappelais pas comme ça et ne parlons même pas des clientes de mes parents qui étaient pour la plupart assez âgées pour être mes grands-mères... J'étais donc revenu à la case départ... La frustration commençant à me gagner, je me décidais de retourner à Val, au QG de la guilde plus précisément. Qui sait, je trouverais peut-être là-bas une occasion de me détourner l'esprit de cette inconnue ! En repartant pour une mission, accompagné ou non, ou en trouvant une nouvelle farce à faire à un membre lambda de la guilde. Qui sait ce que le village peut nous offrir comme divertissements ! Même si je dois avouer que je suis à l'origine de pas mal des divertissements que l'on peut observer au sein du bateau héhé.

Et c'est alors que je marchais dans les rues de la fameuse cité que je vis, par hasard, la femme tant recherchée alors que je songeais à ce moment simplement à me reposer quelques heures dans mon propre lit. En la voyant ainsi, tourner au détour d'une ruelle, un homme à son bras, en train de rire, j'en restais statufier. C'était sérieux ? J'avais plus de quelques heures à me torturer l'esprit dans l'espoir de retrouver où j'avais vu cette jeune femme et je la retrouvais par hasard alors que je ne la cherchais pas ? Mais c'était quoi ce monde qui se foutait de ma gueule !? Quoique... C'était plutôt bien pensé... Je devrais tenter ça moi aussi des fois. Planquer un objet à l'un des membres, le regarder fureter partout en toute discrétion, sinon qui sait quel genre de torture il me ferait subir pour savoir ce qu'il souhaite, et le lui mettre ensuite dans un endroit où il ne manquerait pas de le trouver. Ouais, c'était une superbe idée... Fichtre ! J'étais tellement enthousiasmé par cette nouvelle découverte que je faillis oublié la précédente à savoir, que j'avais retrouvé la fameuse femme ! Aussi, tentais-je de la rattraper, encore heureux qu'elle marchait lentement sinon je l'aurais facilement perdu. Surtout qu'il semblait y avoir foule ce soir, sans doute une énième fête de Val. Celle à laquelle il me tardait d'assister était la fête donnée à l'honneur des dragons. Sans doute pourrais-je y récolter des indices concernant ces reptiles de légendes mais je doutais d'y arriver, parfait étranger que j'étais malgré le temps que j'y ai passé. Et puis, après tout, Ren-nii a passé pas mal de temps en ville, bien plus que moi, et devait forcément y avoir assisté, aussi, s'il y avait un indice à récolter, nul doute qu'il l'aurait déjà trouvé...

Mais qu'importe les Dragons, leurs fils et filles et les fils et filles de fils et filles de Dragons, là je devais absolument retrouver cette femme pour lui transmettre un message. Enfin, plutôt deux mais comme je comptais tout lui dire directement, ça ne compte que pour un, du moins, je pense. Aussi, la retrouvais-je devant un bâtiment gardé par deux types à l'air louche. Elle avait toujours cet inconnu à son bras et son rire aux lèvres. Cependant, ce fut sans gêne que je l'interpellais en lui prenant le bras, exténué par la petite course que j'avais faite auparavant.

- Désolé... De... Vous importuner ainsi... Mais... Je dois vous dire quelque chose... Voilà, je suis membre de... Mission avec... Je pense qu'il serait content de vous voir...

J'avais parlé un peu vite tout en tentant de reprendre mon souffle aussi espérais-je ne pas avoir été mal compris mais je crains que cela fut le cas. En effet, l'interpellée aborda un air choqué tout en ayant les larmes aux yeux pour je ne sais quelles raisons. De plus, un des deux gorilles fit un signe de tête à l'autre avant de se ruer à l'intérieur du bâtiment tandis que le second se jeta sur mon humble personne.

- Hey, tu fais quoi ? Désolé si j'ai mal agis, je comptais pas lui faire de mal, juste lui parler ! Sale pervers à lunettes sombres pour cacher qu'il mate!

Bon, ok, provoquer la personne qui se trouvait en position de force n'était certes pas la meilleure des options qui m'ait été donnée mais bon, je ne pouvais y échapper à chaque fois. Surtout que je pense m'être mis dans un sacré pétrin à ainsi attirer l'attention à force de crier.

HRP:
 
http://image.noelshack.com/fichiers/2010/30/1280489094-jackswagg
John Doe
Modo / Mage de Silent NightModo / Mage de Silent Night

John Doe

Messages : 262
Date d'inscription : 30/04/2014
Âge : 39
Guilde : Silent Night
Magie / Malédiction / CS : Paper Magic
Magie / CS Secondaire : Yuurei no Mahô [Vérouillée]

- Caractéristiques du Mage -
P.M.: 2.695
Statut: Mage de Rang B
Renommée : Mage de Campagne
MessageSujet: Re: Une première mission déroutante [PV Bryan Blake] [RP de départ]   Une première mission déroutante [PV Bryan Blake] [RP de départ] EmptySam 20 Sep - 15:37



On touche avec les yeux et on regarde avec les mains.

Si tu es venu à Val, c'est pour un job. Ton commanditaire t'a payé pour subtiliser une guitare de collection. S'il n'a pas choisi la méthode traditionnelle, c'est parce que son ancien propriétaire a toujours refusé de la vendre à quiconque. Si tu as accepté ce travail, ce n'est pas pour son intérêt ni pour l'absence de sensations fortes qu'il t'a procuré. Tu as trouvé son approche pertinente et logique. Aucune autorité ne pourra remonter à lui en menant une enquête. Si tu as accepté ce travail, ce n'est pas pour son intérêt ni pour l'absence de sensations fortes qu'il t'a procuré. Du coup, il a préféré une méthode plus rapide, et ce, sans engager une seule négociation, ni même avoir un contact avec son ancien détenteur. Ton client t'a proposé une somme pharaonique au regard de l'objet en t'expliquant que l'instrument aurait appartenu à un certain King de la musique. Pourquoi certain ? Parce que tu n'as tout simplement jamais entendu parler de son nom. Stimulé par l'appât du gain, plus que la véracité des propos, tu l'as écouté jusqu'au bout. Tu as bien fait parce qu'au moment où le nom de la ville a été prononcé un frisson d'excitation est né au creux de tes reins. Il est remonté jusqu'à la base de ton cou. L'idée de voir la libertine qui abrite les sauvages de Quatero Cerberus t'a totalement séduit.

Les bruits qui courent au sujet des mages de cette guilde sont emprunts d'admiration, de fantasme et de moquerie. Tout est une question de point de vue. Une idée assez largement répandue définit cette guilde comme un rassemblement d'excentriques qui se distinguent avec un slogan particulier, aboyer régulièrement, « Votre âme sera toujours sauvage ! ». D'après ces mêmes bruits de couloir, certains membres, y compris le maître, portent des colliers de chien pour rappeler l'âme de la guilde. Toujours, selon ces mêmes flots qui flottent au gré du vent, ces membres seraient des hommes musclés à l'apparence sauvage. Rien de tel pour exciter ton imagination et ton corps. La ville qui accueille ces excentriques t'emballe tout autant. D'une part, ce n'est pas la même de chercher une quelconque présence militaire, les quelque huit-cents âmes qui peuplent le village plutôt que la ville selon toi, sont réputées pour leur caractère trempé et leur capacité à faire face aux menaces avec une véhémence, une virulence et un courage viril et efficace à souhait. La libertine n'abrite pas seulement des mages excentriques. C'est l'une des raisons qui font d'elle un lieu de beuverie officielle et de débauche affirmée. C'est tout ce folklore plus que celui des mythes et légendes du coin qui t'a motivé à accepter ce travail.

Pour l'occasion, tu as pris les traits de Clyde Parrow, un illustre inconnu qui cherche à se frayer un chemin dans le milieu de la musique. Comme tout artiste, tu lui as donné un égo adapté à ses rêves. Il se manifeste déjà par l'apparence. Depuis trois jours, depuis que tu es arrivé, tu arpentes les lieux en changeant de costume, la différence réside dans les motifs uniquement. La coupe est à chaque fois la même, une chemise et une veste cintrée accompagnées d'un pantalon coupe droite, des chaussures en cuir aux bouts arrondis et fins. Leur dessin est raffiné, leur talon ajoute un poil de classe. Ta ceinture est un rappel de tes pompes. Aujourd'hui, ton falzar et ta jaquette sont noirs avec des rayures blanches. Pour la chemise, tu es resté classique, elle est blanche. Pour les tissus, tu ne pouvais qu'opter pour du coton de première qualité. Ta boucle et des chaussures sont en cuir teinté en gris. Tes bagues en argent comme tes lunettes de soleil grises sont des accessoires idéaux pour la touche finale. Pour l'occasion, tu t'es permis de te teindre les cheveux en roux. Couleur qui épouse idéalement celle de ce faux tatouage ocre et tribal courant sur le côté droit de ton visage. Tu es conscient qu'il te faudra plusieurs bains, douches pour en effacer les traces, mais cela ne te gêne pas. Pour ce qui est de l'accent, tu t'es découvert un amour pour un type. La base de celui est de chanter. L'idée de chanter des mots pour toi est tout simplement magique. Ton travail ne se limite pas dans cette manière d'aborder les sons. Tu te permets de mettre un accent tonique sur l'avant-dernière syllabe. Tu achèves le tout en roulant les « r » en fermant un peu plus ta cavité buccale.

Comme à ton habitude, ton déguisement est parfait. Comme à ton habitude, tu rentres dans ton rôle avec une joie exponentielle et un professionnalisme à toute épreuve. Tu t'es emparé en deux jours de l'objet convoité. L'affaire n'a pas encore été ébruitée. Pourquoi ? C'est simple, tu as échangé la vraie par une fausse fournie par ton commanditaire. Il faudra quelques jours avant que l'ancien propriétaire ne s'aperçoive de la supercherie. Tu seras déjà loin, tu n'auras plus la guitare en ta possession. Avant de reprendre la route, tu as décidé de t'offrir un peu de bon temps dans cet établissement à l'entrée de la ville. Il offre un spectacle qui semble de capable de satisfaire les hommes les plus gourmands. Tu veux le vérifier. Tu as déjà vérifié la véracité des propos sur Val. Tu n'as peu eu le temps de déterminer le vrai du faux en ce qui concerne les mages excentriques, ce n'est que partie remise. Tu vas commencer par vérifier si les propos prêtés à cette maison sont fondés, avec un peu de chance, tu croiseras l'un des mages de Quatro Cerberus. À peine, tu as mis les pieds dedans que tu plonges sans retenue dans l'ambiance. Entre la musique, le service, les clients ou le spectacle, tes yeux ne s'ennuient pas. Tu sors de l'endroit au bout de deux heures. Tu n'oublies pas de remettre ton chapeau qui te donne l'air si classe. C'est avec le sourire et les yeux lumineux que tu quittes la maison du bonheur. Tu te retournes une dernière fois et fais un salut aux videurs. Tu es d'humeur sauvage, tu as envie d'allumer le feu. C'est parfait pour jouer Clyde.
Codage By MoiSadike de Never Utopia
HRP :
 



Dernière édition par John Doe le Sam 4 Oct - 17:18, édité 1 fois
Bryan Blake
Mage de Lamia ScaleMage de Lamia Scale

Bryan Blake

Messages : 127
Date d'inscription : 14/01/2014
Âge : 24
Guilde : Lamia Scale
Magie / Malédiction / CS : Hikari no Mahô / Magie de Lumière
Magie / CS Secondaire : High Speed

- Caractéristiques du Mage -
P.M.: 2.440
Statut: Mage de Rang B
Renommée : Mage Itinérant
MessageSujet: Re: Une première mission déroutante [PV Bryan Blake] [RP de départ]   Une première mission déroutante [PV Bryan Blake] [RP de départ] EmptyDim 28 Sep - 18:44





Puppy and light



Je n'avais jamais ressenti autant de haine face à une masse colossale de personnes du fait de croiser soûlards sur soûlards. Sérieux quoi comment pouvait-on aimer l'alcool à ce point. Ce qui m'avait le plus énervé c'était ces deux guignols fiers de leur état sur qui j'étais tombé. Moi, le mec totalement (ou du moins, quasiment) pacifiste, je n'avais jamais eu envie de frapper un ivrogne avec autant de détermination. BREF. J'en avais complètement oublié le pourquoi de ma présence dans ces foutues rues. Ah ouais, une jeune. Moi je m'en foutais, je voulais juste aider ce... Ce déserteur puisque je l'avais perdu, disparu. Et évidemment, comme je n'avais pas envie de me casser la tête à partir à sa recherche, j'étais parti moi-même chercher la jeune otage, non pas parce que c'était mal ce que faisaient ces mafieux et que j'avais horreur de ça, mais parce que chose promise chose due. J'avais promis à un mec qui, apparemment, m'avais laissé tombé, de l'aider à retrouver une gonz' prise en otage par des tanches mafieuses. Alors j'avançais encore et encore, jusqu'à tomber dans une ruelle paumée où je voyais une baraque gardée par deux malabars. Deux guimauves plutôt, selon moi. L'un d'eux était noir de peau avec des lèvres de la taille d'une banane, avec une coupe afro. L'autre était chauve, et avait l'air du bon gros gayzou de service. Près d'eux, la gonzesse, tenue vigoureusement par un autre mafieux. Oh mais...

Pourquoi un écolier était venu interpeller ces gens ? Il avait l'air un peu essoufflé, et les mafieux n'ont pas attendu longtemps pour lui sauter dessus. Pff, sans gêne connards ! S'en prendre à une femme puis un enfant. Je suis généralement laxiste sur ces choses là puisque je me fous totalement de ce qu'il se passe autour de moi. Mais c'était un enfant. Pis une gonz' aussi, mais ça ça c'était plus une question de promesse. Mais le problème était autre part. Le gamin en question provoquait vivement les gardes, il était peut-être suicidaire après tout c'était son problème à lui...


Hey connard, t'as les couilles d't'en prendre à un gamin, mais un vrai mec, ça t'branche moins ? Et la gonz' là, quelque chose me dit qu'elle a pas très envie d'se coltiner des mecs comme toi !

Je n'avais pas attendu plus longtemps pour m'interposer, quitte à ce que quelqu'un s'attirait de sérieux problèmes, autant que ce fut quelqu'un qui savait se défendre face à des mecs comme eux. Aussi avais-je pris soins de reculer le p'tit gars du mafieux. J'allais donc pouvoir me défouler et faire ma bonne action de l'année.

Reste pas là p'tit, ça va chier.



Soren Cornick
Mage de Quatro CerberusMage de Quatro Cerberus

Soren Cornick

Messages : 774
Date d'inscription : 17/03/2012
Âge : 23
Guilde : Quatro Cerberus
Magie / Malédiction / CS : Occidental Solid Script
Magie / CS Secondaire : High Speed Magic

- Caractéristiques du Mage -
P.M.: 2.580
Statut: Mage de Rang B
Renommée : Mage Connu
MessageSujet: Re: Une première mission déroutante [PV Bryan Blake] [RP de départ]   Une première mission déroutante [PV Bryan Blake] [RP de départ] EmptySam 4 Oct - 14:21
Comment pouvait donc s'expliquer ce don que j'avais ? Si chaque personne avait un don qui lui était inné depuis sa naissance, le mien et bah... Je m'en serais bien passé ! Après tout, pourquoi n'ai-je pas obtenu dès la naissance un enthousiasme pour le sport qui m'aurait permis par la suite d'avoir une carrure plus importante, une force plus élevée qu'actuellement et ainsi pouvoir me sortir de toute sorte de situation. Avoir un esprit apte à répondre aux problèmes m'aurait bien plut aussi. J'aurais ainsi été capable de résoudre les situations les plus improbables, importantes ou dangereuses via des calculs élaborés et une logique implacable. J'aurais peut-être pu aussi vaincre mes adversaires via un mal de crâne que je leur aurais infligé avec mes centaines d'explications, d'arguments et contre-arguments ! Mais non, il avait fallu que j'obtienne un don pour m'attirer les pires ennuis ! Une capacité à tirer le pire, pas le meilleur sinon c'est pas drôle, de chaque situation pour ensuite m'exposer au courroux ennemi. Mais cela ne s’arrêtait pas là, parce que sinon, c'était moins drôle. Il fallait aussi que j'attire et implique toutes sortes de personne qui n'ont sans doute rien demander si ce n'est passer leur chemin et continuer leur petite vie en paix.

Quoique, cette fois-ci, j'étais peut-être pas responsable de l'intervention de ce tiers dans mes affaires. Après tout, je m'étais juste fais jeté par le macaque pervers habillé en costard tandis que son pote allait quémander un peu d'aide. J'avais juste insulté celui qui se tenait en position de force et me donnait que très légèrement... Bon certes, j'avais sans doute besoin d'un petit peu d'aide mais ce n'était pas mon genre que d'attirer volontairement les autres dans de sales affaires. J'entends sales les dangereuses pas celles étant de la même couleur que les sous-vêtements de Ren-nii. Je ne souhaitais pour rien au monde que les autres soient blessés par ma faute, c'était même tout l'inverse. J'étais, façon de parler je ne fais pas non plus parti de ces gens bizarres, content lors d'un combat à plusieurs quand je prenais quelques coups étant donné que dans ma tête, je m'imaginais que chaque coup que je recevais était un qui ne touchait pas mes camarades. Bien sûr, je n'irais pas non plus jusqu'à me sacrifier pour quelques coups. J'ai appris que cela relevait de l’égoïsme et que cela risquait plus de blesser ces personnes que je souhaites protéger que de les épargner. Aussi, dorénavant, en combat, je faisais de mon mieux afin de protéger mes camarades tout en évitant de prendre de violents coups. C'est d'ailleurs pourquoi j'étais en plein apprentissage de la High Speed Magic. Cette magie me serait fortement utile pour à la fois exécuter mes sorts plus rapidement mais aussi pour voler aux secours de mes alliés. Tant qu'à faire, je pourrais aussi aller au front, attaquer rapidement pour ensuite reprendre de la distance. Ainsi, j'attirerais l'attention ennemie tout en évitant de me blesser.

D'ailleurs, il semblerait que ce type habillé en noir ait un mode de pensées assez semblable au mien puisqu'il venait de m'aider et restait à s'exposer au danger. S'il agissait de manière réfléchie ou non, ça je l'ignorais et à vrai dire, je m'en fichais un peu. S'il était là tant mieux mais j'espérais qu'il savait se débrouiller car, même si je comptais combattre et en même temps l'assister, j'espérais que lui fasse la même chose ou tout du moins s'essaie de travailler en équipe avec moi.

- Ok, je suis peut-être petit mais je sais me défendre grand baka ! Et puis sache que par ici, c'est nous qui nous occupons de régler les affaires du village. Val est notre enfer et en tant que membre de Quatro Cerberus, je me dois de faire en sorte que tout reste calme, compris?

Cette dernière pique était autant adressée à mon sauveur qu'au type en noir qui semblait maintenant avoir compris à qui il avait à faire. Car oui, maintenant, il avait compris qu'il avait levé la main contre un membre de la guilde locale et que les ennuis n'allaient donc pas tarder à lui tomber dessus. D'ailleurs, des renforts sortirent du bar, ou je ne sais quoi, tandis que la jeune femme dont le vieux avait une photo fut entrée de force en son sein. Les affaires allaient donc se corser mais bon, c'était plus drôle ainsi !
http://image.noelshack.com/fichiers/2010/30/1280489094-jackswagg
John Doe
Modo / Mage de Silent NightModo / Mage de Silent Night

John Doe

Messages : 262
Date d'inscription : 30/04/2014
Âge : 39
Guilde : Silent Night
Magie / Malédiction / CS : Paper Magic
Magie / CS Secondaire : Yuurei no Mahô [Vérouillée]

- Caractéristiques du Mage -
P.M.: 2.695
Statut: Mage de Rang B
Renommée : Mage de Campagne
MessageSujet: Re: Une première mission déroutante [PV Bryan Blake] [RP de départ]   Une première mission déroutante [PV Bryan Blake] [RP de départ] EmptyDim 5 Oct - 9:42


Jeanneton prend sa faucille...La morale de cette morale...

Une dernière fois ou une fois de trop, c'est demain qui le dira. Certes, demain est un peu exagéré, quoique... Ce jour non-arrivé t'offre des perspectives infinies que tu vas modeler et réduire sous peu. Tu n'as pas l'ambition de contrôler le temps, ni ton futur. Tu es un simple surfeur qui essaie d'être au maximum de son art, d'anticiper le plus précisément pour éviter de boire la tasse trop souvent, les quelques squales qui se seraient perdus ou autres dangers, anomalies qui viendraient perturber ta vie. La question est de savoir ce que t'inspire la vague du moment, le courant pour être plus précis. Que penses-tu de ce qui se déroule sous tes yeux ? Tu te tâtes entre deux approches, celle de John Doe et celle de Clyde Parrow. Tu te deviendrais schizophrène ? Non, c'est juste une question d'intérêt. Tu n'aimes pas les intérêts à court terme, ils ne sont pas probants pour ton devenir lointain. Tu reconnais qu'ils répondent à une nécessité présente pertinente et utile, mais ceux qui fonctionnent à moyen et long terme sont les plus fertiles. C'est ce que tu penses. Pour étayer ton point de vue pourrais-tu développer, comment toi et ton rôle pensez réagir ?

Tu penses qu'opérer à la vue de tous de cette manière, c'est contre-productif pour le devenir de l'établissement. Si cette femme doit devenir une employée modèle comme celles que tu as vues, ils vont devoir la travailler. Ce travail va nécessiter un temps certain. Une personne peut être forcée de bien de manière, l'écraser par la force est quelconque dans notre bon pays. Sauf que le résultat à long terme n'est pas payant, c'est tout le contraire. La victime bien qu'elle soit incapable de s'enfuir et d'échapper à son triste destin va devenir un poids pour son bourreau. Un boulet tellement lourd qu'elle entravera ses mouvements. Des signes inoffensifs mais palpables qui vont peu à peu rouiller la machine, jusqu'à ce que ce que ses rouages cèdent. Par ailleurs, tu gardes en mémoire cette fable pour enfant, celle où un rat petit et faible a libéré ce majestueux, puissant animal qu'est le lion. La morale de cette histoire fait que patience et longueur du temps font plus que force et rage.

Cela n'empêche pas que le gentleman cambrioleur que tu es, supporte moyennement bien une jeune femme se fait faire mal menée par quelques gorilles muselés. Tu as d'autres projets pour elle. L'idée de base est d'effacer de son visage cette peur, cette crainte, cette colère et cette angoisse qui la tétanise. D'une part, ces traits de l'instant la dévisagent. D'autre part, cette expression pourrait donner naissance à des rides disgracieuses et mal placées, cela serait dommageable pour demain. Même si tu n'es pas héros, tu restes d'humeur sauvage... Tu te dis "pourquoi pas". Le raisonnable que tu peux être, pense qu'il n'est pas bon de se mêler des affaires des autres surtout si elles sont sales. Tu risquerais de tâcher. C'est le genre de tâches qu'il est difficile d'enlever. Le stratège que tu es, te conseille d'observer cette éventuelle forme d'esclavagisme moderne pour apprendre et ne pas tomber dans ses travers. Éventuel, parce qu'il est possible que cet enlèvement n'a rien à voir ce type de commerce dépassé. Il est tout aussi probable qu'il s'agit d'une action locale de quelques bandits mal taillés. Dans ce cas-là, tu n'es pas un professeur et tracer ta route serait idéal.

Clyde pense différemment. Il n'est pas bon pour sa future carrière de faire un esclandre au sortir de ce genre d'établissement. C'est le genre de détails croustillants qui peut ruiner une montée vers le sommet. Il n'est pas bon d'intervenir parce que cet endroit pourrait diffuser ses futurs tubes, motiver ses clients et son personnel à acheter ses productions. Pour faire simple porter secours à cette jeune fille pourrais être un frein commercial. En même temps, il pourrait être un accélérateur. On ne compte plus le nombre d'artistes célèbres qui s'engagent entre deux concerts pour une grande cause. Ils sont un arc-en-ciel dans un monde qui peut être sombre pour beaucoup de personnes. Si Clyde gère bien l'affaire, il pourrait s'en servir pour faire une chanson dessus et utiliser le tapage médiatique qu'elle créerait pour le lancement de sa carrière. C'est une arme à double tranchant, les médias sont autant carnassiers qu'herbivores, c'est une question de circonstances.

Parrow se contre-fiche littéralement de ce qu'il peut arriver à cette jeune femme. Certes, elle est agréable à regarder, mais elle manque de rayonnement, elle semble ne pas avoir d'égo. Si elle veut s'en sortir, elle n'a qu'à se donner les moyens de le faire. Lui, il ne fermerait jamais sa bouche dans ces circonstances. Lui, il n'oserait jamais s'abaisser à leur jeu. Certainement qu'une part de lui-même préférait mourir que d'être dans cette situation. Il est Clyde Parrow, la future star du top cinquante. Néanmoins, porter assistance à la veuve et l'orphelin est un excellent support pour drainer un public jeune et idéaliste. Oui, c'est une cible commerciale de choix. Le beau gosse qu'il est, serait alors l'objet de fantasmes et d'extravagances diverses. C'est ce qu'il faut à un futur artiste pour tenir la distance. Un artiste ne peut avancer sans la fusion de son énergie et celle de son public. C'est une loi universelle. Conclusion, Clyde a le cul entre deux chaises.

Alors, tu tires à pile ou face. Pile, tu agis. Face, tu te casses. La pièce tournois dans l'air et c'est un magnifique pile qui tombe. Par contre, ce n'est pas parce qu'action appelle réaction que tu vas te jeter dans la gueule du loup. Tes yeux sont aussi baladeurs que tes mains. La scène un peu plus loin, entre un gosse et trois gorilles, sera parfaite comme entrée matière. Tes jambes prennent la direction du zoo. Oui, c'est le mot qui convient le mieux tellement les acteurs dégagent du chien castré enragé. Il vaut mieux pour toi qu'il soit vacciné, sinon la facture chez le médecin risque d'être salée. Calmement, tu avances comme si de rien n''était. Sûrement, tu te poses entre les deux camps. Rapidement, tu mets un superbe coup de pied entre les jambes du chauve. Tu te retournes vers le gamin et son singe.
Pour faire sortir les rats du navire, le mieux c'est d'y mettre feu...


Le temps de ces mots, tu ignores totalement le second type qui semble figé depuis quelques secondes. Ce qui te dérange dans son immobilisme, c'est qu'il n'est pas le résultat d'un de tes tours...
Codage By MoiSadike de Never Utopia



Dernière édition par John Doe le Sam 8 Nov - 8:19, édité 2 fois
Bryan Blake
Mage de Lamia ScaleMage de Lamia Scale

Bryan Blake

Messages : 127
Date d'inscription : 14/01/2014
Âge : 24
Guilde : Lamia Scale
Magie / Malédiction / CS : Hikari no Mahô / Magie de Lumière
Magie / CS Secondaire : High Speed

- Caractéristiques du Mage -
P.M.: 2.440
Statut: Mage de Rang B
Renommée : Mage Itinérant
MessageSujet: Re: Une première mission déroutante [PV Bryan Blake] [RP de départ]   Une première mission déroutante [PV Bryan Blake] [RP de départ] EmptyDim 12 Oct - 18:11





Mafioso



Un petit gosse sorti d'une guilde de chiots ? Quattro Cerberus c'est ça ? Guilde locale ? Il était vrai que Val abritait effectivement une guilde du nom de Quattro Cerberus... M'enfin. Un gosse. S'il disait savoir se défendre, je ne pouvais que lui faire confiance. Il avait l'air prêt à m'aider contre les mafieux. La priorité était de libérer la gonz'. Je m'étais reculé pour pouvoir mieux communiquer avec le petit. J'allais donc faire équipe avec un gosse... Drôle de concept hein ?

Si t'es un mage tu sais t'défendre. Si t'es là pour veiller au calme, tu vas m'aider. Tu vois la belle là-bas ? J'vais aller la récupérer en un éclair. Toi, tu vas m'aider à faire en sorte à c'que ces crétins se r'trouvent au sol, compris ?

En fait, qu'il avait compris ou non, ce n'était pas un problème, il allait sûrement vite comprendre ce qu'il devait faire. C'était le moment de tester quelque chose de nouveau. J'examinais la situation. Des autres gars venaient d'apparaître, des renforts, sans aucun doute. Je cogitais pendant quelques secondes pour trouver une trajectoire, savoir comment je m'en sortirais, je n'avais pas l'habitude d'utiliser ce genre de capacité, aussi son efficacité me paraissait encore douteuse... Mais je pensais qu'en me concentrant un tant soit peu, ça passerait. Mais je réfléchissais trop. J'en avais perdu mon attention. Quelques malabars se dirigeaient vers moi et le gamin. Je devais agir sans hésiter, alors quelle fut ma décision...

Bon, tiens-toi prêt p'tit gars. C'est parti !

J'entamais une course vers les mafieux. J'étais de plus en plus vif, ma magie de Haute Vitesse était maintenant opérationnelle, j'étais presque aussi rapide que l'éclair. Je slalomais entre plusieurs gars, c'était magique. Je veillais à ce que je passais tellement près d'eux, qu'ils en perdaient leur équilibre, donnant une ouverture au gosse pour leur envoyer quelque chose, parce que oui, je ne savais pas de quoi il était capable, ni même au courant de la magie qu'il maîtrisait. Je tentais encore d'augmenter ma vitesse, dans l'optique d'utiliser l'Image Rémanente, histoire de tromper nos ennemis et de récupérer la fille sans encombre. C'était un moyen rapide et non-violent de procéder à son sauvetage. J'allais tellement vite que je donnais l'impression de créer des doubles aux yeux des autres. J'arrivais à hauteur du gars qui tenait la gonzesse après seulement quelques secondes, puis je m'étais arrêté. Mais j'avais eu un peu de mal pour l'arrêt, ma technique n'était pas encore au point je devais la perfectionner.

Désolé mon gars, mais ce soir, c'est congé pour elle.

J'attrapais la fille après avoir boxé soigneusement le mafieux, mais je n'avais pas regardé derrière moi, je n'avais pas vu si le petit s'était occupé des autres, si j'allais me faire attraper ou quoi. Je manquais de vigilance et c'était un gros point faible de la haute vitesse. C'était presque trop facile, mais, j'avais un mauvais pressentiment derrière moi.

Soren Cornick
Mage de Quatro CerberusMage de Quatro Cerberus

Soren Cornick

Messages : 774
Date d'inscription : 17/03/2012
Âge : 23
Guilde : Quatro Cerberus
Magie / Malédiction / CS : Occidental Solid Script
Magie / CS Secondaire : High Speed Magic

- Caractéristiques du Mage -
P.M.: 2.580
Statut: Mage de Rang B
Renommée : Mage Connu
MessageSujet: Re: Une première mission déroutante [PV Bryan Blake] [RP de départ]   Une première mission déroutante [PV Bryan Blake] [RP de départ] EmptyJeu 6 Nov - 14:15
Si je prenais deux minutes afin d'essayer de comprendre comment je suis arrivé à cette situation, je pense que même-moi je trouverais cela fou... Parce qu'au début, je souhaitais juste retrouver une jeune femme que j'avais déjà vu ou aperçu. Et pour cause puisqu'il s'agissait d'une des habitantes de Val ! Je devais l'avoir aperçu alors que je me baladais tranquillement ou partait pour me rendre en mission, que sais-je, ce village n'était pas si grand que ça ! Donc, une fois retrouvée, je lui adressa la parole malgré le souffle qui me manquait. Car oui, je ne voulais pas la perdre de vue, risquant ainsi de perdre toutes chances de la revoir un jour. Donc, je lui parlais mais, elle eut une attitude qui me surpris, sa surprise à elle. Celles des gorilles aux alentours aussi. Comme quoi, être surpris était le thème du festival de la soirée. Car oui, il se trouvait qu'on était un jour de fête, pour je ne sais quelle raison, et la renommée des feux d'artifices locaux ramenaient à chaque fois une foule d'inconnus à ces moments-là. C'est justement, l'un d'eux qui m'aida à me tirer du guêpier dans lequel je m'étais foutu puis qu’après leur surprise, les gorilles à lunettes emmenèrent la jeune femme à l'intérieur du bar pour me menacer. Et c'était à partir de là que tout commençait à prendre une tournure plutôt mauvaise. Les passants ont rapidement captés l'atmosphère qui se développait puisque dorénavant, ils s'étaient tous écartés comme pour nous laisser la place pour se battre.

Sauf que me battre avec ces types n'était pas une idée qui me plaisait. Car, premièrement, ils avaient tous une allure patibulaire et deuxièmement,il s'agissait de la ville de Val et je n'avais pas envie d'y mettre accidentellement le feu ou de détruire des bâtiments. J'étais membre de Quatro Cerberus, pas de Fairy Tail ! Bien entendu, tant que ce n'était que des bâtiments, on pouvait les reconstruire mais le problème se situait dans le fait que ça soit moi qui les reconstruirait et ça, il n'en était pas question ! Je n'ai aucune expérience là-dedans et c'est trop fatiguant comme travail. Aussi, voulais-je me préparer à m'éclipser, espérant ainsi passer par-derrière afin de pouvoir rentrer dans le bar incognito et demander à la jeune femme ce qu'il se passait quand un énième luron se joignit à cette fête. Et ce qu'il dit, même moi je trouvais ça stupide. Comment pouvait-il penser vouloir mettre feu un instant là-dedans ? Il y avait la jeune femme et tout un tas d'autres civils dedans ! Sans parler du fait que sans faire exprès, j'avais en fait insulté ces gorilles et qu'ils cherchent uniquement à se venger, ils ne sont sans doute pas vraiment méchant au fond... Donc, avant de penser à mettre le feu au bâtiment, il fallait d'abord penser à ses résidents ! Et d'ailleurs, comment il sait à propos d'éventuels rats ? Il fait parti de l'inspection de l'hygiène ? Quoique, un type chargé de l'hygiène ne se baladerait sans doute pas avec un costume aussi voyant. Sans doute un mage de Fairy Tail de passage ? Cette théorie correspondrait à son look extravagant et sa manie de vouloir tout brûler...

En fait, j'étais sans doute entouré de mages de Fairy Tail vu que l'autre gus en noir semblait aussi avoir un certain caractère de fonceur. Et pourquoi il voulait la demoiselle ? Un autre fan qui avait une photo d'elle en bikini ? J'avais à peine le temps d'y réfléchir que je l’apercevais en train de foncer sur un des gorilles. D'accord, c'est bien de prévenir les autres mais... LE MIEUX C'EST DE LES PRÉVENIR AVANT PAS PENDANT !!! Car c'était exactement ce qu'il venait de réaliser. Surtout qu'il ne s'était pas gêné pour me laisser la plus grosse part du travail. Lui devait juste faire face à un seul gars tandis que j'avais comme ennemis du jour le reste de ses copains. Une chose était sûre, c'était que j'allais en baver. Mais alors, pourquoi ne me vengerais-je pas en en faisant aussi baver à ces types à lunettes qui avaient été assez stupides pour me choisir comme adversaire. Ils étaient à Val et ignoraient à qui ils avaient affaire ? Bien entendu, je ne m'étais pas assez fait remarquer dans la région mais l'on commençait à me connaître dans ce petit bled... Et j'allais bien leur montrer pourquoi...

- Hey les moches, Val est le foyer de ma guilde et vous y faites trop de boucan, aussi je vais vous donner un arrière-goût de l'enfer dont nous sommes les gardiens...

Par la suite, je ne comprendrais toujours pas pourquoi j'avais fini énervé contre ces gars. Sans doute était-ce à cause de la frustration nées des multiples éclairs, du ménage forcé dans une cabane et du baby-sitting dont me gratifient ces deux gus ? Une chose était sûre c'était que je respectais toujours mes promesses... Aussi, j'étais des plus heureux quand je vis certains d'entre eux venir vers moi. J'étais prêt à leur montrer de quoi j'étais capable. Usant de mon agilité, je réussis à éviter leur charge maladroite et si certaines personnes pensaient que cet échange s'était soldé dans le vent. Et bien, elles s'étaient lourdement trompées... Elles virent pourquoi quand mes victimes tombèrent, les yeux dans le vague, inconscient. Pourquoi ? Et bien, j'avais remarqué que peu de personnes résistaient à un engloutissement forcé d'un trio de bouteilles de tabasco... C'était ma technique personnelle, l'arcane que j'usais uniquement quand je ne voulais pas utiliser ma magie : Tabasco Fury.

Spoiler:
 
http://image.noelshack.com/fichiers/2010/30/1280489094-jackswagg
John Doe
Modo / Mage de Silent NightModo / Mage de Silent Night

John Doe

Messages : 262
Date d'inscription : 30/04/2014
Âge : 39
Guilde : Silent Night
Magie / Malédiction / CS : Paper Magic
Magie / CS Secondaire : Yuurei no Mahô [Vérouillée]

- Caractéristiques du Mage -
P.M.: 2.695
Statut: Mage de Rang B
Renommée : Mage de Campagne
MessageSujet: Re: Une première mission déroutante [PV Bryan Blake] [RP de départ]   Une première mission déroutante [PV Bryan Blake] [RP de départ] EmptySam 8 Nov - 10:03


Deux ex machina

Dame frustration n'a pas le temps de siéger dans ton esprit. Elle est chassée aussitôt par cet enfant qui rêve en voyant à la magie et son parent qui l'accompagne. L'adulte qui analyse le tour pour en trouver les ficelles. Si tu n’étais pas expérimenté. Si tu ne gérais pas tes émotions alors l'auditoire, qui se forme autour de la scène improvisée, aurait pu voir ta bouche se décrocher pour exprimer un arrêt sur image magique. Par chance pour toi, c'est l'adulte qui tient les rênes. Tes yeux se sont baladés, ta tête a tourné aussi vite qu'il lui est possible. C'est la première fois que tu observes ce genre de technique. La future star, que tu es, n'est pas un iceberg non plus. Ta main droite accompagne les mouvements de ton ovale. Son tranchant se pose juste au niveau de ton front comme si tu cherchais à regarder au loin. Si ta bouche ne se détache pas, c'est parce qu'à la manière d'un imprésario qui vient de découvrir une perle rare, elle libère avec enthousiasme...
Magnifique, sublime, je garde l'idée pour l'un de mes prochains spectacles. C'est du grand art.

Comme tout bon professionnel du vol et de l'information, tu découpes et analyses ce flux de données. Il ne s'agit pas de copier, de coller ce que tu ne peux pas faire, mais de t'inspirer du concept. Tu cherches dans ta mémoire quelle magie peut permettre un tel résultat. L'acteur du moment, celui qui mobilise tes fonctions cérébrales de recherches semble être capable de créer des doubles de lui-même, des images plus ou moins stables, plus ou moins réalistes de son propre corps. S'il n'avait pas été récupéré l'ingénue plus vite que tes idées ne germent, tu aurais hésité entre la magie d'illusion, de télé-transportation ou de lumière. Tu ne serais pas venu aussi rapidement à la conclusion qu'il est un utilisateur de la magie de vitesse. Tu viens vraiment de rentabiliser ton séjour à Val. Tu peux enfin mettre des images sur des mots. Ceux que tu as lus quand tu cherchais une magie. Si tu n'es pas un praticien de la magie mémorielle, ta mémoire est loin d'être faible, au contraire, tu la travailles tous les jours. Tu pourrais presque dire que son visage est mémorisé.

Cette dernière ne t'avait pas totalement convaincu. Elle n'était pas adaptée à ta vision des choses, elle ne l'est toujours pas. Certes, tu penses qu'elle est subtile, mais elle ne te permet pas de faire un spectacle digne de ce nom, un show qui te permettrait d'émerveiller, de captiver un auditoire, de détourner l'attention comme il se doit. Néanmoins, tu te rappelles avoir pensé que la combiner à une magie du ralentissement, aurait été sympa. Cette discipline appartient à une catégorie personnelle, un classement propre dans lequel tu as organisé les magies selon tes critères d'époques. Cet art magique est rangé dans le dossier, magie à combiner avec une autre. Pour Flash, en est-il de même ? Oui, c'est le surnom que tu viens de lui trouver. Ses images résiduelles font l'effet d'un flash d'appareil photographique tant elle capture et déstabilise l'attention de chacun. Une autre question surgit en même temps, est-ce que tu vas creuser le sujet sous cette identité ou pas ? Les circonstances sont-elles avantageuses pour ton rôle, pour toi ? Tu décides d'observer le reste de la scène pour le moment. Avant de rejoindre les gradins de cette arène de fortune, tu achèves ton castré avec un coup de genou dans le menton au moment où il se relève. Tu veilles à ne pas faire couler le sang. Il est difficile d'enlever des taches de sang, même avec les remèdes miracles de maman.

Si tu ne vas pas aider l'asticot, un peu plus loin, c'est pour plusieurs raisons. Premièrement, tu as déjà fait une bonne action. Ensuite, il semble avoir du mordant et vouloir en découdre en solitaire. De plus, un mage est l’un des acteurs principaux de la scène. Il devrait pouvoir arranger la situation au cas où. Même si tu trouverais cela drôle qu'un bagarreur comme Flash se prenne une dérouillée. Tu rejoins tranquillement le reste du public tout en admirant les prouesses du gosse. Il ne se contente pas de provoquer la masse de gorilles, il agit. Il esquive avec l'agilité d'un petit singe roux. Il fait tomber ses assaillants avec l'intelligence de ce dieu-singe, Hanuman. Tu dois remercier tes parents et ton entourage pour la culture qu’ils t’ont apporté, sans quoi tes images seraient moins riches. D'ailleurs, si tu devais remettre un prix d'honneur à l'un des deux acteurs, le gamin le remporterait haut la main. Tu es sous le charme de sa réponse. Il a couché ses adversaires avec des bouteilles de tabasco, avec une efficacité redoutable. Elles n'ont pas échappé à tes yeux d'observateurs aguerris. Tu souris en regardant la scène alors que tu t'es posé au premier rang de ses gradins éphémères et populaires.
Codage By MoiSadike de Never Utopia


HPR:
 


Dernière édition par John Doe le Lun 29 Déc - 16:22, édité 1 fois
Bryan Blake
Mage de Lamia ScaleMage de Lamia Scale

Bryan Blake

Messages : 127
Date d'inscription : 14/01/2014
Âge : 24
Guilde : Lamia Scale
Magie / Malédiction / CS : Hikari no Mahô / Magie de Lumière
Magie / CS Secondaire : High Speed

- Caractéristiques du Mage -
P.M.: 2.440
Statut: Mage de Rang B
Renommée : Mage Itinérant
MessageSujet: Re: Une première mission déroutante [PV Bryan Blake] [RP de départ]   Une première mission déroutante [PV Bryan Blake] [RP de départ] EmptyLun 29 Déc - 3:24





Pepper Gag



Comme prévu, j'avais mis les guignols mafieux à terre, et le gamin en avait fait autant. Cependant je ne croyais pas à ce que je venais de voir. C'en était tellement saugrenu que je venais à me demander si je n'étais pas en train de rêver. Si personne dans sa vie n'avait vu de gamin terrasser des gros bras avec de la sauce tabasco, moi, j'en avais vu un. Mais ma distraction causait ma perte, car au même moment, derrière moi, un autre type sorti du bar, plus costaud, sûrement le videur du bar, m'avait poussé. Si fort, que j'en étais par terre. En regardant de plus près, il s'avérait que c'était le meneur de tout ça, du moins, c'était ce que son style et sa tronche me laissaient penser. Le patron. C'était donc à lui que je devais donner une correction. Je m'étais relevé, ne sachant pas quoi faire. Mais quelque chose me perturbait, je ne me sentais pas tranquille. Je pensais peut-être trop, je me posais peut-être trop de questions, ou alors je n'étais peut-être simplement qu'un abruti. J'avais toutefois la nette impression d'être observé, pourtant il n'y avait que nous, les mafieux, le gosse, la fille, et moi. Dans ma pensée, j'avais complètement oublié les événements, aussi avais-je été ramené à la réalité lorsque le nouveau venu me colla une baigne. D'après ses dires, il m'aurait adressé quelques mots, seulement je ne m'en étais pas rendu compte.

T'es sourd ou quoi, j't'ai dit de dégager avec le gosse, minable, cette fille repartira avec nous !

Alors... Non seulement cette tanche m'avait manqué de respect, mais en plus, il m'avait frappé. Ah et, il était aussi hors de question que je le laisse avec la gonzesse. Il n'empêchait que son coup m'avait tout de même bien endolori le visage, moi qui suis si bien endurci, il devait avoir une force physique colossale. J'avançais vers lui, le fixant dans les yeux, puis une fois face à face...

J'pense que ça va pas êt'possible mon coco. J'vais t'faire comprendre que personne n'est d'cet avis.



Spoiler:
 
Soren Cornick
Mage de Quatro CerberusMage de Quatro Cerberus

Soren Cornick

Messages : 774
Date d'inscription : 17/03/2012
Âge : 23
Guilde : Quatro Cerberus
Magie / Malédiction / CS : Occidental Solid Script
Magie / CS Secondaire : High Speed Magic

- Caractéristiques du Mage -
P.M.: 2.580
Statut: Mage de Rang B
Renommée : Mage Connu
MessageSujet: Re: Une première mission déroutante [PV Bryan Blake] [RP de départ]   Une première mission déroutante [PV Bryan Blake] [RP de départ] EmptySam 28 Fév - 23:40
La situation commençait légèrement à devenir de plus en plus compliquée. Je m'étais imaginé que réussir à mettre quelques gars à terre sans utiliser de quelconque magie ou techniques d'arts martiaux de types spectaculaires aurait suffi à la régler mais non. La foule qui commençait à s'agiter n'y changeait rien aussi. Je réussissais à saisir certains des chuchotements qui s'échangeait malgré le brouhaha ambiant. Certains venaient juste de débarquer et demandaient ce qu'il se passait à leurs voisins alors que d'autres s'amusaient de la situation et pariaient sur le résultat final. Qui en ressortirait gagnant ? À combien seront élevées les pertes pour chaque camp ? J'avais entendu dire par certains camarades que cette partie de la ville était plutôt « chaude » lors de certaines occasions mais à ce point-là... Je ne l'aurais pas crû. Et si même les histoires les plus extravagantes s'avéraient vraies, il ne fallait pas laisser cette situation s'attarder. Cela risquerait de s'envenimer encore plus et le risque de victimes collatérales risquerait d'être concrétisé... Or, c'était mon rôle en tant que membre de la guilde locale de veiller à ses habitants. De faire en sorte que nous les mages ne perturbions leur vie, que nos soucis, nos tracas et nos ennuis ne leur tombaient pas dessus. Ce qui était exactement en train de se passer.

Les sbires avaient beau être tous, du moins ceux qui étaient sortis nous affronter, hors d'état de nuire, cela ne voulait pas dire que la situation était réglée pour autant. La preuve étant qu'un type semblant plus costaud que les autres sortait tout juste de l'établissement. Un simple coup d’œil vers ce dernier me persuada qu'il n'était pas de la même trempe que ses petits camarades. Je n'étais même pas sûr de pouvoir l'envoyer au tapis. Enfin, j'avais peut-être une chance avec l'autre mage. Sa magie était d'ailleurs plus qu'intéressante. Sa sorte de dédoublement m'avait fasciné et si la situation n'était pas celle présente, je l'aurais harcelé jusqu'à qu'il me l'apprenne. Néanmoins, vu le coup qu'il venait de se prendre de la part du nouveau venu, je doutais qu'il accepte sans lui avoir rendu la monnaie de sa pièce.

- Il faut que je trouve un moyen d'arrêter tout ça...

Je serais les poings de frustration et balayait d'un regard désespéra les alentours dans l'espoir de trouver quelque chose ou quelqu'un qui pourrait m'aider. Si seulement un autre membre de Quatro Cerberus pouvait débarquer à cet instant même ça serait génial ! Mais ça relèverait un peu du miracle... Or, si j'en croyais mes camarades, je n'étais pas du genre à attirer les miracles mais plutôt les catastrophes... Cette rumeur me collant à la peau m'a d'ailleurs fermé quelques portes de boutiques de la vile... Notamment celle d'une animalerie où je souhaitais avoir plus de renseignements sur les localisations des différents types de Lycaons et de Fenrirs. Cependant, le propriétaire de la boutique ne m'avait même pas laisser ma chance de poser la moindre question qu'il m'avait claqué la porte au nez en clamant haut et fort que si je mettais le pied dans sa boutique, je risquerais de déclencher une catastrophe ! N'importe quoi ! Je n'étais pas un mage de Fairy Tail non plus ! Une minute... Je peux me servir de cette réputation non ? Je décidais de tenter le tout pour le tout en voyant que les deux autres types avaient leurs visages proches l'un de l'autre et qu'ils risquaient d'en venir très rapidement aux poings. Aussi, je bondis, le bras tendu pour que ce dernier rompe le contact visuel et que leur attention soit dirigée vers moi. Je ne perdis pas mon temps et brandit en l'air le bras où se trouvait le tatouage prouvant que j'appartenais à Quatro Ceberus, le poing serré et une attitude déterminée d'affichée.

- Maintenant ça suffit ! Je me présente : Je suis le grand, le magnifique, l'invincible et l'aimant à catastrophe Soren Cornick ! Alors tout le monde va se calmer où je rentre dans cette auberge, animalerie, épicerie, salon de coiffure ou je ne sais quoi et je doute qu'il tienne encore debout !

Les dés étaient jetés mais, je ne pouvais m'empêcher de douter de moi. Ma réputation de fauteur de troubles était-elle suffisamment étendue pour qu'elle ai de l'effet ? Et si malgré tout, le gros bras continuait de vouloir se battre ? Ou que l'autre mage soit en réalité un mage noir qui profite de l'occasion pour me porter un coup fatal ? Ou encore qu'il ait un complice dans la foule et que tout ceci ne soit qu'une diversion afin d'apporter des ennuis dans Val ? Je ne devais pas prendre de risques, je devais me montrer plus persuasif !

- En tant que mage de Quatro Cerberus, je demande donc à ce que tout le monde se calme et que l'on puisse parler à la jeune femme ! Qu'elle ai son mot à dire elle-aussi ! À moins que vous ne préférez que j'appelle quelques camarades ? Je pense par exemple aux mystérieux et fantomatiques Mages du Rêve ou à notre Dragon Slayer local le Lotus Mélancoloqie Rn Ikari. À moins que vous ne préféreriez répondre de vos actes devant mon maître de guilde, le fameux Cerberus Tensai, Hiro Gin!?

Évoquer tous ces noms devraient suffir. Après tout, Shina-nee et Ken-nii n'avaient pas véritablement parlé de leur véritable nature à beaucoup de personnes hormis les membres de la guilde et permutaient entre celui et celle qui détenait le corps spectral. Sans parler de Ren-nii et de la réputation des Dragon Slayer qui lui collait un peu malgré lui. Et puis, notre maître avait la réputation de compter parmi les mages les plus intelligents du royaume, si ce n'est LE, et était considéré comme un génie. D'ailleurs, je peux d'ors et déjà imaginer le gorille frémir héhéhé...


Spoiler:
 
http://image.noelshack.com/fichiers/2010/30/1280489094-jackswagg
John Doe
Modo / Mage de Silent NightModo / Mage de Silent Night

John Doe

Messages : 262
Date d'inscription : 30/04/2014
Âge : 39
Guilde : Silent Night
Magie / Malédiction / CS : Paper Magic
Magie / CS Secondaire : Yuurei no Mahô [Vérouillée]

- Caractéristiques du Mage -
P.M.: 2.695
Statut: Mage de Rang B
Renommée : Mage de Campagne
MessageSujet: Re: Une première mission déroutante [PV Bryan Blake] [RP de départ]   Une première mission déroutante [PV Bryan Blake] [RP de départ] EmptyDim 8 Mar - 16:12


Wild


La foule est prévisible dans ses réactions. La masse est un outil puissant quand on sait l'utiliser. Le résultat est simple, ce que devait arriver est arrivé. John Doe, le voleur est en train de pleurer parce qu'il manque une occasion en or de s'amuser. Spontanément ici et là des bookmakers ont éclos. L'objet des paris est divers. Premièrement, avec qui va partir la fameuse femme ? Ensuite, qui va l'emporter entre Flash et le Gorille ? Dernièrement, est-ce que l'attaque de Tabascoboy était vraiment totalement efficace ? Le chanteur que tu joues, ne peut participer à ce genre de paris, cela nuirait à ta réputation... Le voleur que tu es, se transforme en une fontaine tellement il est frustré. Heureusement pour toi, tu sais rester professionnel et ne rien laisser transparaître. Un travailleur honnête, bosseur et investi qui vient de perdre plus ou moins dix mille jewels...

Être spectateur ne veut pas dire être exclusivement passif. Dans certains shows, les artistes demandent la participation du public. Bien sûr, l'intervention de la galerie est orchestrée. Penses-tu être capable de faire de même avec les badauds présents ? Tu n'en as aucune idée. Il te faudrait un déclencheur, un catalyseur, un mot, une action qui coupe l'espace d'un instant ces paris totalement illégaux et malhonnêtes auxquels tu ne peux pas participer, parce que ton éthique est exemplaire... Ah oui, c'est vrai tes valeurs et tes choix de vie n'entrent pas en compte dans le choix de stopper les bookmakers. Si tu veux qu'ils arrêtent, c'est simplement parce que tu ne peux pas jouer avec eux... Tu espères un petit miracle. Oh dieu du jeu, du hasard et de la chance donne un coup de pouce à notre gentleman cambrioleur.
Action.

. Maintenant ça suffit ! Je me présente : Je suis le grand, le magnifique, l'invincible et l'aimant à catastrophe Soren Cornick ! Alors tout le monde va se calmer où je rentre dans cette auberge, animalerie, épicerie, salon de coiffure ou je ne sais quoi et je doute qu'il tienne encore debout !


La première question qui te vient à l'esprit est : c'est qui lui ? La première chose qui te vient à l'esprit avec son entrée en matière est : génie ou idiot, peu importe, c'est juste génial.

En tant que mage de Quatro Cerberus, je demande donc à ce que tout le monde se calme et que l'on puisse parler à la jeune femme ! Qu'elle ait son mot à dire elle-aussi ! À moins que vous ne préférez que j'appelle quelques camarades ? Je pense par exemple aux mystérieux et fantomatiques Mages du Rêve ou à notre Dragon Slayer local le Lotus Mélancoloqie Ren Ikari. À moins que vous ne préféreriez répondre de vos actes devant mon maître de guilde, le fameux Cerberus Tensai, Hiro Gin!?


Hum, jouer de son image, celle de sa guilde et celle de ses compères pour obtenir un cessé le feu sans aucune perte, c'est un pari, un de plus qui t'est refusé... Allé, Doe pleure, tu pisseras moins. Dans tous les cas, tu profites du silence obtenu pour prendre le contrôle de l'auditoire. La seule chose que tu puisses faire en tant que chanteur, c'est chanter. Chanter, pour ceux qui sont loin de chez eux... Euh non, ce n'est pas ça. Tu vas chanter pour faire chanter, pour encourager l'homme lumière dans son combat. Il te fait quelque chose qui galvanise les troupes. Un chant qui perturbe le fort et le bourreau. Une chanson connue avec une couleur locale, avec une touche de « wild ». Un truc qui attire en plus de monde autour de la scène. Un tout qui ferait plaisir à la gazelle et se ferait a capella, comme ça... Tes mains et ta jambe droite profitent du frêle silence pour lancer le rythme...

Dans la jungle terrible jungle
Le lion est mort ce soir
Et les hommes tranquilles s'endorment
Le lion est mort ce soir
Wimboe wimboe wimboe


Chanter juste ou faut, peu importe, la question n’est pas là, il faut chanter avec envie, donner envie, faire participer les autres. Ceci étant avec ta voix baryton, c'est parfait. Les paroles sont simples. C'est un classique connu, une valeur sûre. C’est le job d’un chanteur, c’est pour cette que malgré une ou deux fausses notes, les badauds deviennent un cœur, deviennent acteurs. Cela sera-t-il suffisant pour divertir tous les acteurs, pour que certains sortent du lot ?

Codage By MoiSadike de Never Utopia

Bryan Blake
Mage de Lamia ScaleMage de Lamia Scale

Bryan Blake

Messages : 127
Date d'inscription : 14/01/2014
Âge : 24
Guilde : Lamia Scale
Magie / Malédiction / CS : Hikari no Mahô / Magie de Lumière
Magie / CS Secondaire : High Speed

- Caractéristiques du Mage -
P.M.: 2.440
Statut: Mage de Rang B
Renommée : Mage Itinérant
MessageSujet: Re: Une première mission déroutante [PV Bryan Blake] [RP de départ]   Une première mission déroutante [PV Bryan Blake] [RP de départ] EmptyLun 18 Mai - 14:19





Free



Ni une ni deux. Je n'avais pas attendu une seconde de plus. Etant pacifiste de nature, je ne pouvais que m'empresser d'en finir avec cette histoire, qui commençait à sérieusement m'agacer. J'avais envie de rentrer, d'aller dormir, de me siffler un bon diabolo. Bref. De me détendre. Je ne devais pas céder à la colère. C'est ce qui, généralement, causait la perte des gens. Mais le petit faisait subitement irruption après son gag épicé, prononçant de nouveau le nom de sa guilde, ainsi que quelques mages, logiquement venant de cette même guilde. Et, apparemment de renom. Bordel. J'étais un abruti, je voyageais, j'explorais, et je ne connaissais qu'à peine les plus grandes guildes, encore moins les grands mages qui y siégeaient. Je servais à quoi ? Je devais peut-être me remettre en question et devenir plus sociable, mais ce serait contre-nature. Bref. Le colosse devant moi était le dernier debout, et à la vue de l'ambiance qui se présentait, il était maintenant clair que ce quartier était infréquentable pour une donzelle.

Si je voulais éviter au mieux la violence, vu le point où j'en étais, je n'avais d'autre choix que d'en finir. S'il s'avérait que les personnes citées par... Soren me semblait-il avoir entendu, alors les gars du coin cesseraient probablement de faire leur bordel. Or, le mec devant moi semblait rester de marbre, évidemment, qui devait s'en charger histoire d'être plus crédible...

Bon mon p'tit, tes potes sont certainement respectés ici et là, mais vu la situation, vaut mieux faire court, j'le remet en place, et tu l'ramène à ta guilde, et c'est plié.

Sur ces paroles plus que profondes, le guignol devant moi entama une course, course que je stoppais net, en ayant projeté une boule de lumière explosive sur lui. Dans la foulée, je profitais de l'écran de fumée pour le choper par le col et le balancer au petit, histoire qu'il fasse son boulot. Moi, je devais juste libérer une donzelle, c'est tout, et j'avais la flemme, mais chose promise chose due, même si ce mec que j'avais croisé s'était volatilisé. Au pire, je m'en foutais. Ce qui me préoccupait actuellement, c'était cette sensation d'être observé, qui ne m'avait toujours pas quitté. Pas celle d'être regardé par une foule de passant, celle d'être observé par quelqu'un de particulier. M'enfin, si quelqu'un il y avait, et que ce quelqu'un avait un quelconque souci, qu'il venait, de toute façon, je n'avais rien à me reprocher. On pouvait d'ors et déjà dire que le calme était revenu. J'allais voir la donzelle pour la rassurer, et l'aider à rentrer chez elle, ou à défaut, l'emmener dans un endroit sûr.


Voilà p'tit, ramène-le à ta guilde, je m'charge d'emmener la gonzesse en lieu sûr, rassure-toi j'ai aucune intention, j'ai autre chose à foutre, connaître d'autres guildes, d'autres mages, en l'occurrence. Alors si tu pouvais m'donner quelques références à connaître ce s'rait sympatoche.





Spoiler:
 
Soren Cornick
Mage de Quatro CerberusMage de Quatro Cerberus

Soren Cornick

Messages : 774
Date d'inscription : 17/03/2012
Âge : 23
Guilde : Quatro Cerberus
Magie / Malédiction / CS : Occidental Solid Script
Magie / CS Secondaire : High Speed Magic

- Caractéristiques du Mage -
P.M.: 2.580
Statut: Mage de Rang B
Renommée : Mage Connu
MessageSujet: Re: Une première mission déroutante [PV Bryan Blake] [RP de départ]   Une première mission déroutante [PV Bryan Blake] [RP de départ] EmptyMar 2 Juin - 20:57
Alors que j'avais finalement fini de calmer les ardeurs des gorilles qui se dressaient contre moi, j'avais clamé haut et fort qui j'étais afin de calmer l'ambiance. Si jamais cela finissait pas très vite, je risquerais d'avoir des soucis toujours plus gros sur les bras et on dira encore que c'était de ma faute ! Alors que je n'y étais à peu près pour rien ! Aussi, histoire d'être plus sûr de moi, j'avais nommé d'autre membres de la guilde des cerbères. Leurs noms devraient donner un peu plus matière à réfléchir que le mien. Bizarrement, cela me fit sentir moi-même un peu mieux, comme si j'avais leur soutien à l'instant même. Ce qui serait complètement impossible compte tenu des événements. Si jamais un des membres de la guilde venait à cause de la foule ou sortait tout simplement d'un des bâtiments alentours, une chose était sûre. Sans aucunes explications, il me désignerai coupable, me chopperais par la peau du cou et me traînerait jusqu'au bureau d'Hiro afin qu'il me fasse la leçon. Même si connaissant ce dernier, je n'aurais pas de punition, ou du moins une pas trop grande, je n'avais guère envie d'être traîné sur le sol jusqu'au port devant la ville entière. Surtout que mon dos risquerai de souffrir à cause des cailloux sur le chemin !

Or, la situation ne semblait pas du tout se calmer. Un des gorilles était encore debout et toisait le mage avant de lui foncer dessus. Même moi, après avoir vu qu'il pouvait se dédoubler, n'aurait pas risqué un assaut frontale. J'aurais auparavant lancé plein de cailloux sur lui afin de le perturber avant d'enduire le sol d'huile pour le faire tomber lui et ses clones ! J'étais vraiment un fin stratège et ça on ne pouvait pas me le reprocher... Aucune stratégie ne fut cependant utilisée contre ce gros balourd puisqu'une simple explosion suffit à le faire voler. Ah non, c'était un coup bien porté qui l'avait envoyé au sol face à moi. Qu'importe, il était à terre maintenant aussi, il était temps que tout le monde se calme. Et ce n'est pas le chanteur hystérique et sans aucun sens du goût qui allait calmer la foule. On dirait même plutôt qu'il tenait de devenir un artiste de foire ou faisait sa propre promotion pour un concert qu'il donnera prochainement. Après tout, qui ne se souviendrait pas d'un énergumène habillé ainsi ? Ma taille ne m'aiderait cependant pas si jamais je voulais lui voler la vedette et calmer la foule. Aussi, je pris appuis sur le crâne de l'homme canon que le mage m'a envoyé avant de camper mes deux pied sur son crâne et fléchir les genoux. Sans aucune réflexion pour l'état de santé de mon escabeau improvisé, je me mis à sauté une première fois pour réclamer le silence et accaparer l'attention de gens.

- LA FERME!!!

Cet ordre était directement adressé au chanteur de rue et tandis que je reprenais mon souffle, les mains sur les genoux et mon escabeau enfoncé dans le sol, j'observais les gens qui m'observaient aussi. Certains étaient encore sous le choc tandis que d'autres recommençais déjà à bavarder entre eux en se demandant ce qui allait se passer par la suite. Rien j’espère. J'étais ici au départ pour demander des photos et voilà que je calmais des gorilles non avec des bananes mais, avec des coups, un autre mage et des bouteilles de tabasco. Faudrait d’ailleurs que j'arrête de les utiliser ainsi, les bouteilles que j'utilise contre les malfrats ne finissent pas dans mon assiette ce qui est plutôt fâcheux... Je devais donc calmer le jeu aussi vite que possible afin d'éviter de gaspiller d'autres récipients de ce précieux nectar aussi rouge que délicieux. Aussi, je me mis à sauter sur place tout en tournant sur moi-même afin de captiver au maximum la foule. J'me souviens de ma prof du club de théâtre, j'avais seulement fait eu cours vu que j'avais été viré après celui d'improvisation, qui disait qu'il fallait garder un contact visuel avec les gens le plus possible.

- Veuillez m'excuser, ou nous excusez comme vous voulez m'en fiche, pour le dérangement, le spectacle est maintenant fini. Donc toi, le chanteur perroquet ou sans aucun sens de l’esthétique, tu te calmes de suite. Ensuite, le mage et ses clones-frangins aussi capable de faire des booms. Je sais pas pourquoi tu veux l'emmener en lieu sûr cette fille, moi j'veux juste des photos d'elle. Après j'peux sans doute te parler des cerbères si t'as du tabasco.

Sauter de cette façon m'avait donné le tournis et ce qui devait arriver arriva et je tomba brutalement sur le sol. Me relevant avec difficulté, j'espérais que c'était la dernière mauvaise surprise de la journée. J'avais tout de même une petite envie de retourner à la guilde afin de voir si les jumeaux y étaient retournés sans peine. Ils s'étaient tout de même pris un mauvais coup.
http://image.noelshack.com/fichiers/2010/30/1280489094-jackswagg
John Doe
Modo / Mage de Silent NightModo / Mage de Silent Night

John Doe

Messages : 262
Date d'inscription : 30/04/2014
Âge : 39
Guilde : Silent Night
Magie / Malédiction / CS : Paper Magic
Magie / CS Secondaire : Yuurei no Mahô [Vérouillée]

- Caractéristiques du Mage -
P.M.: 2.695
Statut: Mage de Rang B
Renommée : Mage de Campagne
MessageSujet: Re: Une première mission déroutante [PV Bryan Blake] [RP de départ]   Une première mission déroutante [PV Bryan Blake] [RP de départ] EmptyLun 8 Juin - 21:18


Circulez, il n'y a rien à voir...

Voilà p'tit, ramène-le à ta guilde, je m'charge d'emmener la gonzesse en lieu sûr, rassure-toi j'ai aucune intention, j'ai autre chose à foutre, connaître d'autres guildes, d'autres mages, en l'occurrence. Alors si tu pouvais m'donner quelques références à connaître ce s'rait sympatoche.


Comment dire, à force de faire le mariole, de jouer ton rôle à dix mille pour-cent, voire de transcender ta frustration en show qui semble bien fonctionner, tu loupes des détails croustillants. Tu n'as rien entendu à ce qu'aboyer Flash, strictement rien. Comment ça, tu t'en fiches ? Ce n'est pas que tu t'en fiches, mais en fait, cet archétype du chevalier servant, du protecteur de la veuve et de l'orphelin, vient de te faire penser à des histoires inoubliables. Du genre de celles qui mériteraient d'être dans les annales, voire dans l'encyclopédie universelle de Fiore. Hum, tu n'oserais pas te moquer de ce gentilhomme ? Non, pas encore. Par contre, d'ici peu, oui. Là, c'est juste un préambule.

La prestance de ce mage, que tu qualifierais de lumineux, sans vouloir l'offenser, te fait penser à celle d'autres hommes tout aussi rayonnants, voire brillants. Tu n'oserais jamais ? Si ! Donc, lâche-toi ! Il te fait penser à ces mecs ! Ce genre de gars qui disent préférer mourir à ça. Ces mêmes hommes qui transpirent la virilité, qui se posent en mâle dominant, mais qui en fait sont des adorateurs de la théière. Ah, tu parles de ces mecs qui n'ont qu'une infime différence avec la fourchette. À savoir que cette dernière pousse le plat du jour, eux celui de la veille. La question qui te brûle les lèvres à l’instant, suite à ces magnifiques histoires courtes qui pourraient en faire rire plus d'un et piquer le restant, Flash est-il du genre un centre d'accueil ou un centre de redressement ?

Oui, c’est une question existentielle et capitale pour toi, pour demain.

LA FERME!!!


Ce n'est pas possible. Cela devrait être interdit. Le chanteur comme le voleur pourrait presque être dépité, si les deux n'étaient pas des professionnels. Ben oui, une espèce de sale mioche, un truc qui fait porte encore des couches-culottes, une créature dont on peut voir la morve couler du nez, une chose dont l'existence pourrait se résumer à tube digestif, vient de te demander de fermer ta bouche. Pour le coup, tu restes poli, maman serait fière de toi. Un tube qui te casse les oreilles, fait plus de bruits que dix mille cloches annonçant la fin du monde. Tu exagères un peu, il a passé ce stage. Néanmoins, il n'est pas possible de nier sa performance vocale, digne d'une arme de destruction massive, qui pourrait donner des cauchemars aux caïds les plus affirmés, Hum, décidément, ce n'est pas le jour du chanteur, ou du voleur, tu aurais dû rester couché, ton ego, on aurait moins souffert.

Veuillez m'excuser, ou nous excusez comme vous voulez m'en fiche, pour le dérangement, le spectacle est maintenant fini. Donc toi, le chanteur perroquet ou sans aucun sens de l’esthétique, tu te calmes de suite. Ensuite, le mage et ses clones-frangins aussi capable de faire des booms. Je sais pas pourquoi tu veux l'emmener en lieu sûr cette fille, moi j'veux juste des photos d'elle. Après j'peux sans doute te parler des cerbères si t'as du tabasco.


Hum, chanteur perroquet… Sans aucun sens de l'esthétique… Toi le sale gosse, tu ne devrais pas être couché à cette heure-là ? On se demande bien ce qu'ont glandé tes parents, ou glande à l'heure actuelle, pour laisser une espèce de sale petit merdeux, irrespectueux devant un bordel. Franchement, après, on va pleurer que notre monde court à sa perte, que les valeurs d'antan sont en train de fondre comme neige au soleil. Il ne faudra pas s'étonner d'entendre dire par nos anciens, que jadis, c'était mieux, que les niards fermaient leur bouche en présence des adultes, sauf s'ils avaient l'autorisation de parler… Ah la belle époque, elle ferait du bien à certain...Seulement des photos… Non, mais sérieux, c'est quoi ce délire...

Le chanteur que tu es pour l'occasion et le voleur que tu es en permanence viennent de s'associer pour trouver une explication plausible à ce qu'ils viennent d'entendre... Le jeune singe est arrivé à un âge où le haricot travaille sévère. Du coup, soit ses parents, soit son master, soit les deux, ont en marre de lui, de lui changer les draps tous les jours et ont trouvé une solution parfaite. Du genre, "Mon fils, va. Prends la voie des hommes, n'oublie pas de t'arrêter dans la boutique de souvenirs au passage... Hum, tu es certain de ton explication Doe ? Oui, à vingt mille pour-cent. Tu es certain que ce n’est pas ton ego un poil piqué par lui et pas Flash qui s’exprime là ? Non, quelle que soit la situation, tu restes objectif, froid, rationnel, pas du tout émotif et sensible… Dès fois, il vaut mieux être sourd et aveugle que t’entendre et lire ce genre de commentaire… Enfin, on dit ça, mais on ne dit rien.

Enfin, ce n'est pas parce que le chanteur et le voleur viennent de se faire mettre en boîte par le comportement de deux mages, ces représentants du bien, que tu vas te laisser abattre, c'est tout le contraire. La preuve est que tu siffles fortement avec tes doigts dans la bouche pour que tout le monde fasse attention aux quelques mots qui vont suivre...

D’une pierre deux coups ou deux pierres d’un coup, l’important est que cela ricoche…

Bon, résumons pour tout le monde…


Silence…Ou pas.

Nous sommes devons une maison adoratrice des mœurs légers. Une jeune femme aux charmes ravageurs, à la tenue plus ou moins ou légères, semblent être plus ou moins forcées à rejoindre cette maison.


Murmures, voire plus.…

Un mage charretier se propose de la sauver, de l’emmener seul en lieu sûr.


Murmures, voire plus.…

Un autre en période boutonneuse souhaite faire quelques chichés…


Murmures, agitation, début d’un scandale ?

Un gentleman bien élevé demanderait déjà à l’intéressée ce qu’il en est. Ce qu’elle souhaite. Après tout nous sommes plus à l’époque où le genre masculin était un dieu autoritaire, un décideur, autrement dit, un impuissant…Enfin, je dis ça, je dis rien. Et vous ?


C’est à prendre ou à laisser…


Bryan Blake
Mage de Lamia ScaleMage de Lamia Scale

Bryan Blake

Messages : 127
Date d'inscription : 14/01/2014
Âge : 24
Guilde : Lamia Scale
Magie / Malédiction / CS : Hikari no Mahô / Magie de Lumière
Magie / CS Secondaire : High Speed

- Caractéristiques du Mage -
P.M.: 2.440
Statut: Mage de Rang B
Renommée : Mage Itinérant
MessageSujet: Re: Une première mission déroutante [PV Bryan Blake] [RP de départ]   Une première mission déroutante [PV Bryan Blake] [RP de départ] EmptyJeu 26 Nov - 18:42





Again



Cette soirée fut probablement l'une des plus ennuyantes de ma vie. J'avais l'impression qu'elle n'allait jamais se finir. Débarrassé des emmerdeurs, c'était maintenant un... Troubadour ?? Oui un troubadour semblait-il, qui venait chercher des noises. Je ne savais même pas d'où il sortait, était-ce lui qui nous observait depuis tout ce temps ? Que cherchait-il exactement, il venait et nous scrutait, le gamin et moi. Le gamin... Il voulait parler de cerbères ? Quattro Cerberus sans doute, enfin, il s'en était allé avec la donzelle. Il ne restait que l'autre imbécile, la foule, et moi. Je n'avais pas vraiment envie de m'éterniser ici, il commençait à se faire tard, et il fallait que je retourne à Lamia Scale un jour ou l'autre. De quoi il se mêlait celui-là...

Alors mon p'tit pote, j'sais pas qui t'es, mais tu vas m'dire c'que tu veux, on t'a rien d'mandé à la base, j'sais même pas d'où tu sors. Et n'essaie pas d'me nuire tu pourrais le regretter.

J'espérais être assez convaincant, sinon je devais me résoudre à mettre une dérouillée à ce type louche. C'était certainement pas un lourdingue dans son genre qui allait me dicter ce que je devais faire, il osait me parler de gentlemen, lui, qui s'était immiscé comme une fleur dans notre affaire, au gamin et moi. Pourquoi est-ce que j'étais venu ici, d'abord l'autre dépressif qui s'était cassé comme une fleur, puis le petit, et il a fallu qu'un pseudo-gentlemen vienne ajouter son grain de sel. Mais où avais-je atterri bon sang...




Spoiler:
 
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Une première mission déroutante [PV Bryan Blake] [RP de départ]   Une première mission déroutante [PV Bryan Blake] [RP de départ] Empty

Une première mission déroutante [PV Bryan Blake] [RP de départ]

Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Fairy Tail RPG : Fiore no Oukoku :: 
 :: Fiore Centre :: Val
-