Fermer le menu
Ouvrir le menu

Navigation














Partagez | 

 Sirènes sorties des flots [pv Yuna/Mizuki/Myrcella + Ken le juge]

AuteurMessage
Sayu Hanami
Modo / Mage de Blue PegasusModo / Mage de Blue Pegasus

avatar

Messages : 324
Date d'inscription : 30/10/2012
Âge : 26
Guilde : Blue Pegasus
Magie / Malédiction / CS : Ito no Mahô / Magie des Fils

- Caractéristiques du Mage -
P.M.: 2.215
Statut: Mage de Rang B
Renommée : Mage Itinérante
MessageSujet: Sirènes sorties des flots [pv Yuna/Mizuki/Myrcella + Ken le juge]   Ven 18 Avr - 14:15

Merci Ren pour cette entête génialisime ♥

Notes aux concurrentes:
 

Y a quelques jours de cela, la Moire avait contacté sa jumelle, la belle et adorable Yuna. Dans sa lettre elle l'invitait à une sortie entre filles, à la plage pour se détendre et s'amuser. Nul doute que que la grande susceptible amènerait un maillot de bain, puisque Sayu l'avait légèrement taquinée dans ses écrits. Elle désira montrer au monde la beauté de cette sœur de cœur, de cette jumelle que tous devaient voir ainsi. Et peut-être qu'elle pourrait bénéficier de quelques conseils en sa compagnie. Elle l'attendit, toute impatiente et intenable tel un certain garnement la harcelant chaque fois qu'elle gagnait cette lande où elle commençait à se faire un nom. Il est bien rare que des jeunes filles, en bikini, bataillent face à des boucaniers et les terrassent avec panache. Cet épisode lui restait en mémoire, elle y songeait lorsqu'elle revenait ici. Mais aujourd'hui, pas l'ombre d'un galion noir, ni de hurlement de panique.

Il n'y avait qu'un doux soleil, une mer chaude et des gens heureux. Le temps des rires et des chants. Elle vint à fredonner une belle mélodie pour patienter. Le revers de la médaille à être dotée d'une telle voix, en plus d'un physique fort charmant, c'est que l'on attirait les regards. Autant il ne lui déplaisait guère de ravir les gens de Shirotsume, autant ces étrangers l’effrayaient un brin. Mais elle devait s'y faire. C'était là le lot de tout bon mage de sa guilde, celle réputée pour ses gens charmants. Sayu ne se trouvait belle, sans doute à cause de cette poitrine opulente. Mais des gens l’apprécient tel quel, trouvant même ce plus agréable. Et elle en joua même pour séduire Vincent, car le voir tout embarrassé l'émoustillait. Du reste, Yuna la trouvait fort jolie, elle. Enfin, elle voyait l'idéal chez cette dernière comme Myrcella, ou même mieux, sa propre mère.

Car si tous l'avaient oubliée, la redoutable moire première, avait certainement été la plus belle mage de la guilde, en son temps. Et tous s'aimaient à dire que Sayu tenait tout d'elle. Sauf peut-être son caractère, quoique lorsqu'elle voyait rouge elle devenait effrayante. Elle sombrait dans la mélancolie et soupira en conséquence. Puis fuyant la foule pour marcher un peu, les main jointes dans le dos et le regard évasif, elle s'ennuyait. Yuna se faisait alors bien désirer. Et lorsqu'elle la vit enfin, à l'autre bout de la rive, elle s'élança en dératée. Chaque foulées rebondies, donnant l'impression d'une scénette amoureuse ou deux amants allaient courir dans les bras de l'autre. Il fallait espérait qu'elle ne trébuche pas avant, ce qui pouvait également arriver cette jumelle gauche. Et la gagnant, malgré tout, elle s'émerveillerait sur cette superbe créature à la beauté irréelle. Puis après de formidables épousailles, elle lui tiendrait ce discours.


« Nee-chan ! Tu es si magnifique que j'en serais presque jalouse. »
Yuna Tsubomi
Tākoizu TsubomiTākoizu Tsubomi

avatar

Messages : 309
Date d'inscription : 14/08/2012
Âge : 20
Guilde : Cait Shelter
Magie / Malédiction / CS : Plant Magic

- Caractéristiques du Mage -
P.M.: 2.130
Statut: Mage de Rang C
Renommée : Mage Connue
MessageSujet: Re: Sirènes sorties des flots [pv Yuna/Mizuki/Myrcella + Ken le juge]   Sam 19 Avr - 15:25


Il n'y avait pas dilemme plus cruel que celui auquel j'étais confrontée. Toute droit, les mains sur les hanches, j'avisai, sourcil arqué, ma commode emplie de vêtements diverses. Plus précisément, mes prunelles se portaient sur le compartiment des maillots de bain. En effet, que mettre en ce jour si spécial? J'en possédait une telle tripotée! Il fallait dire que, toute coquette que j'étais, je m'étais amusée à les collectionner sans retenue. Sexy, mignons, élégants, chiques, tous les genre se retrouvaient condensés dans un seul et même tiroir. Mais la question était: lequel choisir? Comment en sélectionner un seul puisque je les aimais tous! Il n'en était pas un que je trouvais laid. Comment savoir si je voulais me donner un air sensuel, charmant ou même adorable! Une heure que j'y étais et il fallait que je décide! Après tout, si je ne partais pas bientôt, j'allais être en retard...
La raison de ce tiraillement intérieur?

Oh, trois fois rien, juste une simple lettre....

***

Toute souriante, je relisais encore les mots construits de traits d'encre gracieux. Les rebondissement du train dans lequel je me trouvais ne gênaient guère ma énième lecture. Dedans, la douce écriture de ma Sayu me conviait à une sortie plage. Les quelques taquineries qu'elle me lançait me faisaient doucement sourire, bien qu'à ma première lecture, j'avais immédiatement été piquée dans mon amour propre. Aimant les défis, j'avais donc prévu d'être la plus resplendissante de cette plage, bien que je doutais grandement de ma supériorité vis à vis de ma jumelle. Après tout, nous avions beau avoir deux minois similaires, il y avait quelques atouts de ma soeur de coeur dont j'étais dépourvue. Mais malgré tout, je comptais bien me mettre en valeur! C'était la raison pour laquelle j'avais trente minutes de retard. J'avais mis un tel soin à choisir mon ensemble que j'arriverais plus tard que l'heure fixée. Mais je n'étais pas peu fière du résultat!

J'arrivai donc à Akane Beach, étirant mes muscles endoloris et rajustant mes lunettes de soleil sur mon crâne. Le fameux bikini, objet de tout mes troubles, avait été choisit en toute simplicité. Un deux pièces, teinté comme la rosée du matin et bordé de blanc. Deux petits nœuds de la couleur des nuages reliait mon bas sur chaque hanche. Mais surtout, les deux triangle retenant ma poitrine étaient reliés entre mes deux seins par de jolies petites perles nacrées. Mettant en valeur ma poitrine grandissante, c'était un ensemble qui garantissait une image à la fois mignonne et sensuelle. De plus, j'avais ajouté à ce tout un paréo blanc et transparent, attaché sur un côté du bassin, descendant sur la cuisse opposée. Fière des regards qui se braquaient sur moi, je marchais, un grand sourire aux lèvres à l'idée de retrouver ma moitié. Une serviette rose plaquée contre moi, mes prunelles turquoises cherchèrent sa chevelure verte. Elles ne la virent que quand cette dernière se mit à courir. La joie gonflant mon coeur d’allégresse, je courai à mon tour afin de me réfugier dans les bras de la belle, laissant choir ma serviette sur le sable chaud.


-Nee-chan ! Tu es si magnifique que j'en serais presque jalouse.

Je lui adressai un magnifique sourire tendis que je rompais l'étreinte. Elle pouvait parler, cette aguicheuse! Elle était bien plus belle que moi! Sa poitrine opulente reposait dans deux triangles azurs, et son bas similaire au mien mettais en valeur ses fesses rebondie et son ventre plat. Qu'elle était gracieuse, cette illustre sirène à la beauté irréelle. Je me sentis presque honoré de me retrouver dans les bras d'une telle créature. Bien pâles étaient mes charmes à ses côtés! Mais j'étais heureuse qu'elle les remarque malgré sa splendeur éclatante qui leur faisait de l'ombre.

-Tu n'as aucune raison de l'être, Sayu-nee, tu es tout aussi resplendissante, si ce n'est plus!

Puis déposant un baisé sur ses joues roses, mes mains saisirent les siennes, nos doigts s'entrelaçant.

-Tu vas bien, depuis la dernière fois?
Myrcella Heaven
Admin / Princesse du CrépusculeAdmin / Princesse du Crépuscule

avatar

Messages : 344
Date d'inscription : 14/04/2013
Âge : 21
Guilde : Armée Runique
Magie / Malédiction / CS : Serei Mahô • Magie Céleste

- Caractéristiques du Mage -
P.M.: 5.285
Statut: Mage de Rang A
Renommée : Mage Réputée
MessageSujet: Re: Sirènes sorties des flots [pv Yuna/Mizuki/Myrcella + Ken le juge]   Ven 1 Aoû - 17:38




Couch Potato by Jakubi on Grooveshark

L’Été, ses plages de sable blanc et son soleil éclatant : c'était la saison idéale pour porter maillot de bain, chapeau de paille et lunettes de soleil ! La guilde était plutôt calme ces temps-ci, à croire que la plupart des membres étaient partis en vacance, et Sayu en profita pour organiser une sortie à Akane Beach. D'après ce que la jeune femme avait compris, il y aurait un concours de beauté où les candidates défileraient parées de leurs plus belles parures de plage, ce qui n'était pas sans réjouir Myrcella. L'actrice était friande de ce genre d'événements, non pas parce qu'elle se pensait plus belle que les autres, mais parce qu'elle aimait voir les vêtements défiler. N'était-ce pas merveilleux que de voir de belles pièces se mouvoir sous les feux des projecteurs ? Le mannequin avait peut-être fini par prendre goût à sa profession et elle s'emballait sûrement un peu trop, mais elle s'en fichait. Cette journée s'annonçait mémorable, puis elle n'avait jamais pris le temps de faire plus ample connaissance avec sa camarade de guilde, c'était l'occasion rêvée.

La mine enjouée et le visage rayonnant, la jeune magicienne prit place dans Auriga, l'esprit carrosse, et s'en fut vers l'Est là où se trouvait Akane Beach. Ce petit périple allait s'annoncer reposant, longeant les côtes Est de Fiore, elle pourrait admirer la mer et les falaises qui s'érigeaient telle une frontière entre deux mondes. Assisse nonchalamment dans l'habitacle du véhicule, elle regardait les paysages qui défilaient sous son nez, tout en se perdant au plus profond de ses pensées. Qui allait-elle pouvoir rencontrer à ce fameux concours ? Le mannequin savait déjà qu'il y aurait Sayu, mais elle avait cru comprendre que cette dernière avait invité certaines de ses amies à les y rejoindre. Et puis, elles y trouveront sans doute de nouvelles personnes avec qui faire connaissance : c'était en tout cas ce qu'elle espérait, elle avait envie d'étoffer son carnet de connaissance et de voir du monde en cette belle journée d’Été. Baillant et étirant ses membres endoloris, elle se surprit elle-même de ce caprice soudain d'avoir de nouveaux camarades, elle qui pourtant n'avait jamais su aller vers les autres. Les amis qu'elle avait pu se faire depuis maintenant quelques temps ne lui suffisaient donc plus ? Myrcella n'avait pas l'attention de se torturer les méninges bien plus longtemps et, enfilant ses lunettes de soleil, elle patienta quelques longues minutes avant que le carrosse ne s'arrête enfin.

La musique résonnait sur la plage, recouvrant à peine les bavardages et les ricanements incessants de la foule de touristes. Repoussant du bout des pieds la porte du carrosse, une fine paire de jambes fit son apparition hors du véhicule, suite à quoi un corps svelte et galbé sur lequel reposait un maillot de bain deux pièces assez rétro l'accompagna. La jeune femme préférait l'élégance de ce type de pièce à la modernité qu'offrait certaines tenues plus sophistiquées. Sa parure de bain se composait d'une culotte à pois noire et blanche assortie à son haut et des coutures rouges cochenille surmontaient l'ensemble qui retrouvait un aspect plus joyeux. Ses lunettes de soleil sur le nez, elle avait du mal à différencier les nombreuses personnes qui se trouvaient sur son champ de vision et elle fut contrainte de les relever, les ajustant avec soin dans sa blonde crinière. Le teint pimpant et les lèvres rougeoyantes, elle n'était pas venue pour faire partie du décor et s'était vêtue en conséquence, n'était-elle pas Myrcella Heaven après tout ? La vue dégagée et sa camarade retrouvée, elle s'avança dans la masse et rejoignit le petit groupe qui venait de se former, une tête lui était par ailleurs inconnue.



« Bonjour Sayu ! Comment vas-tu ? Tu sembles rayonnante et que dire de ton amie, vous vous ressemblez tellement ! Toutes les filles sur cette plage semblent s'être mises sur leur trente et un pour ce concours, j'espère que la concurrence ne sera pas trop rude. Et sinon, je suis enchantée de faire votre connaissance mademoiselle, je me nomme Myrcella. »

Le sourire aux lèvres et les yeux pétillants, l'actrice était heureuse de participer à ce concours et elle espérait passer une bonne journée. Elle avait toujours rêvé de prendre part à des sorties exclusivement entre filles et c'était l'opportunité de passer un peu de temps en tête à tête avec une camarade qu'elle délaissait bien trop souvent.


_________________

Mizuki Ame
Mage de SabertoothMage de Sabertooth

avatar

Messages : 21
Date d'inscription : 15/03/2014
Âge : 17
Guilde : Sabertooth
Magie / Malédiction / CS : Rainbow Water/Eau Arc en Ciel .
Magie / CS Secondaire : Kimochi No Mahô / Magie des sentiments [Locked]

- Caractéristiques du Mage -
P.M.: 400
Statut: Mage de Rang F
Renommée : Inconnu(e)
MessageSujet: Re: Sirènes sorties des flots [pv Yuna/Mizuki/Myrcella + Ken le juge]   Mar 2 Sep - 13:03












Aujourd'hui, il faisait très beau. Le soleil était haut dans le ciel, il n'y avait pas de nuages c'était parfait pour une journée shopping. Mizuki avait dormit dans une chambre d'hôtel de luxe pour une fois pour aller le lendemain à Akane Beach et ensuite participer à un concours en bikini que quelqu'un avait lancé. Elle comptait gagner ce tournoi, de toute façon elle avait bien l'intention d'humilier les jeunes filles et de séduire les juges ! Encore fallait-il que ce soit uniquement des hommes ...

Mizuki s'était levée tôt le matin pour faire les magasins, elle avait prit sa douche, son petit déjeuner et avait quitter l'hôtel. Elle était vêtu d'un jean bleu, d'un maillot de bain bleu, de boucles d'oreilles turquoise et des ballerines.

Mizuki était entrée dans une boutique coquette, le vendeur était un jeune homme d'environ 25 ans. Mizuki était intéressée par un Bikini multicolore et une robe blanche assez courte, l'opération charme venait de commencer et elle eu le porte monnaie du garçon et les deux articles à moitié prix, finalement c'était une excellente journée qui venait de commencer.

Il était temps d'aller à la plage, chose que notre rousse fit mais tous les regards étaient braqués sur elle jusqu'à ce qu'une dizaine d'hommes suivirent la jeune fille aux formes voluptueuses.

« Oï ! Je suis Mizuki Ame, Mage de Sabertooth j'ai entendu dire que quelqu'un avait organisée un concours, je vous préviens d'avance c'est moi qui vais gagnée ! »
Ses paroles furent suivi d'un petit rire provoquant






Shina/Ken Amnell
Mages du RêveMages du Rêve

avatar

Messages : 595
Date d'inscription : 15/04/2012
Âge : 27
Guilde : Quatro Cerberus
Magie / Malédiction / CS : Genjutsu / Illusions
Magie / CS Secondaire : Kage no Mahô / Magie des Ombres

- Caractéristiques du Mage -
P.M.: 2.360
Statut: Mage de Rang B
Renommée : Mage Réputé
MessageSujet: Re: Sirènes sorties des flots [pv Yuna/Mizuki/Myrcella + Ken le juge]   Mer 3 Sep - 20:28
Petite note:
 

Rien de mieux qu’une belle journée de congé. Surtout quand le soleil est radieux, la température bien chaude et qu’il n’y a pas un nuage dans le ciel. Voilà ce à quoi Shina et Ken Amnell pensaient en ce moment précis. Aucune mission ou enquête aujourd’hui. Uniquement le soleil et le sable chaud d’Akane Beach. Les mages de Quatro Cerberus étaient venus dans cette région du royaume avec la ferme intention de profiter de deux ou trois jours de calme. Le seul inconvénient à l’heure actuelle était l’absence de Kiri. Malheureusement, les familiers n’étaient pas autorisés sur la plage. Du coup, les illusionnistes l’avaient confié aux bons soins de leurs grands-parents. Il fallait juste espérer que le canidé ne prenne pas plusieurs livres à cause de leur grand-mère. Cependant, pour l’heure, cela n’avait guère d’importance. Les jeunes gens profitaient allègrement de la plage. Ils avaient choisi de prendre un coin où la foule était moins dense, pour plus de tranquillité. Évidemment, pour cette journée, les jumeaux avaient tous les deux enfilé un maillot de bain. Shina avait choisi un bikini à rayures horizontales, blanches et bleues. Elle avait même trouvé un bandeau dans le même style, avec une image d’ancre. De son côté, Ken avait un simple maillot de bain noir et une chemise blanche. Certes, actuellement, le jeune homme était illusion, mais cela ne l’empêchait pas de rechercher à avoir un peu de style.

Les jumeaux n’avaient rien de particulier de prévu pour la journée. Calme, détente et vacance à l’état pur. Ils ne songeaient à rien de particulier, non plus. Du moins, jusqu’à ce qu’ils aperçoivent une connaissance un peu plus loin. C’était un petit homme rondouillard, le même que lorsqu’ils avaient gagné un concours, dont le prix avait fait d’eux des juges pour un concours de maillots, le temps d’une petite journée. L’homme se promenait sur la plage en se rongeant les ongles. Visiblement quelque chose le paniquait ou bien le contrariait fortement. L’homme tournait en rond, jusqu’à ce que son regard tombe sur les mages de Quatro Cerberus. Aussitôt, les deux concernés le virent s’approcher d’eux d’un pas rapide. Qu’est-ce qu’il pouvait bien leur vouloir celui-là?


-S’il vous plait, j’ai besoin de votre aide.

-Notre aide?

-Il y a un autre concours aujourd’hui. Deux de mes juges sont malades comme des chiens, ils ont mangé un truc pas très frais. Il me faut deux personnes pour les remplacer. Vous avez fait un bon boulot la dernière fois, s’il vous plait remplacez-les. Je vous promets que vous ne le regretterez pas.

Shina et Ken se consultèrent du regard. Certes, l’expérience avait été intéressante. Cependant, ils étaient là en congé. La décision fut rapidement prise, lorsqu’en échange de leur aide, l’organisateur leur proposa de payer leur note de séjour à l’auberge. Ils suivirent donc l’homme jusqu’à la scène du concours, puis jusqu’à la table du jury. Ken prit place au centre, sa sœur à sa gauche. Pour le moment, le troisième juge n’était pas encore arrivé. Toutefois, l’organisateur les avait prévenus. Apparemment, c’était quelqu’un de gentil, mais un peu bizarre. D’un côté, les jumeaux avaient croisé énormément de gens bizarres à travers leurs missions ou encore à leur guilde. Alors, un de plus ou de moins, ça ne ferait pas une grande différence pour eux. Cet inconnu ne pouvait pas être si bizarre que ça, après tout. Le concerné fit son apparition quelques minutes après l’arrivée des mages deux de Quatro Cerberus. Il les salua d’un mouvement de tête avant de s’asseoir à la place restante. Puis, l’homme s’adressa à ses confrères du moment.

-J’ai espérance d’arriver à une rationalisation équidistante de l’amalgame concurrentiel de cet évènement particulier. Un évènement d’élégance suggestive ambivalente. Je réponds à l’appellation cognitive de Cliro.

-Euh…

Shina et Ken se regardèrent, quelque peu perplexes. D’accord… cela promettait d’être plutôt étrange et inattendu. Certes, les illusionnistes avaient rencontré toutes sortes d’individus, mais celui-là, c’était vraiment une nouveauté. Il fallait espérer que ses paroles bizarres ne le deviendraient pas encore plus. Autrement, ce serait l’enfer de comprendre ce qu’il pouvait bien raconter. Déjà, que les deux jeunes gens avaient compris uniquement une partie de ce que Cliro venait de dire. Toutefois, ils se désintéressèrent de l’homme, pour le moment. Les deux mages devaient se tenir prêts pour la suite des évènements. Bientôt, le concours commencerait et ce serait leur boulot de juge d’évaluer les candidates. De plus, d’après les feuilles de planification qu’ils purent consulter, les épreuves de ce concours promettaient d’être très intéressantes et pleines de rebondissement.

Ils terminèrent rapidement la lecture. Le début de l’évènement serait assez simple : fin des inscriptions, distributions de numéros aux participantes par le soutien technique, discours d’introduction, puis défilé des participantes.

Sayu Hanami
Modo / Mage de Blue PegasusModo / Mage de Blue Pegasus

avatar

Messages : 324
Date d'inscription : 30/10/2012
Âge : 26
Guilde : Blue Pegasus
Magie / Malédiction / CS : Ito no Mahô / Magie des Fils

- Caractéristiques du Mage -
P.M.: 2.215
Statut: Mage de Rang B
Renommée : Mage Itinérante
MessageSujet: Re: Sirènes sorties des flots [pv Yuna/Mizuki/Myrcella + Ken le juge]   Sam 20 Sep - 17:17

Merci Ren pour cette entête génialisime ♥


L'espace d'un fugace instant, une pensée la berça. Elle voulait croire que sa lettre manuscrite, si charmante et piquante, avait grand plu à son amie et sœur. La moire y avait mit d'ailleurs, tout son cœur. Tout comme son doigté renommé, en son antre. Ainsi, donc Yuna devint une grande privilégiée, seule avec Vincent, à la savoir poète à ses yeux heures perdues. Sans doute lui soufflerait-elle ceci, plus tard, dans l'espoir de la ravir d'aventure. En l'attente de quoi, la verdâtre se perdait en sa gestuelle, maladroite mais terriblement craquante. Un instant elle oubliait tout. Là où la raison s'égare, il n'y a contemplation et délectation. Sans doute l'air des retrouvailles, la rendait plus belle à ses yeux. Par delà le miroir, ces donzelles s'embarrassaient et s'embellissaient de concert. Une union charnelle était à l'œuvre, si bien que leur charme s'en retrouva grandi. Sayu était aux anges. Envolés ses petites tracas, le vide laissé par l'absence d'un bellâtre, était avalé par la joie de l'instant.

« Je me porte comme un charme. Et ceci semble réciproque, si je ne m'abuse ... Tu m'as manqué, nee-chan ! »

A ces mots, la belle prolongeait la douceur de l'instant. En effet, l'Hanami ne se fit guère priée pour s'agglutiner à sa jumelle. Si bien, qu'un passant l'aura cru lovée à une aimée. Loin d'elle l'idée de laisser croire à l'inceste, la donzelle n'avait simplement conscience de leur potentiel de séduction, alliée à cette simple proximité corporelle. Mais il lui sembla l'avoir quitté il y a des lustres, aussi ne pouvait-elle s'en défaire et la délaisser. Elle avait du reste, l'envie folle de lui tenir la main, le plus longtemps possible. Nombre regard semblèrent enjoués, soudain un lui apparu comme familier. N'allant à s'élancer pour la saluer, la beauté des blés lui parvint. A cette bonne camarade, elle redoublait les palabres précédemment proférées. Elle y ajouta une chose, avec un plaisir grandiose, la présentation de sa moitié. Sans doute en fit-elle trop, comme d'ordinaire, mais elle la portait haut dans son cœur. Ces éloges n'eurent d'égales que ceux à l'égard de Myrcella, elle aussi était somptueuse.

« Bonjour mademoiselle. Vous avez confiance en vous, voilà qui est remarquable, mais vous avez de la concurrence sérieuse ~ »

A doux minois, charmante verve. La belle avait ici désiré détendre l'atmosphère. savant pertinemment le caractère de sa jumelle, Sayu espéra éviter de nouvelles piques. En l'attente de quoi elle lui tenait toujours la main. L'autre, évadée mystérieusement, irait ravir celle de Boucle d'Or. A chacune avait été dédié un petit regard, empli de malice et de tendresse. Soudain, la belle andouille se souvint d'une chose, elle possédait une connaissance chez les fauves. Et glissant sa voix mélodieuse et enfantine, en un instant de silence, histoire de ne pas être impolie; la moire désira l'interpeler. « Dîtes-moi, Mizuki-san, comment se porte Lisa de Valinco, de votre guilde ? » Voilà bien d'étranges paroles, dans une si belle bouche. Le pégase appréciait fort la tigresse, elle aussi bien belle et caractérielle. Naguère elle vécurent ici, aventure. La nostalgie manqua de lui arracher un sourire plus grand. Il lui demeura, impérissable et adorable, cette jolie poupée sembla attentive à chacune.
Yuna Tsubomi
Tākoizu TsubomiTākoizu Tsubomi

avatar

Messages : 309
Date d'inscription : 14/08/2012
Âge : 20
Guilde : Cait Shelter
Magie / Malédiction / CS : Plant Magic

- Caractéristiques du Mage -
P.M.: 2.130
Statut: Mage de Rang C
Renommée : Mage Connue
MessageSujet: Re: Sirènes sorties des flots [pv Yuna/Mizuki/Myrcella + Ken le juge]   Sam 24 Jan - 16:36


Il y avait, en ce monde, une multitude de choses qui pouvaient réjouirent mes mirettes et ajouter de l’allégresse à mon être. Le soleil réchauffant doucement ma peau, délectable chaleur morale et physique, en était une indéniable. Petite boule électrique que j'étais, le soleil était ma source d'énergie. Sa lumière stimulait mes batteries, ses rayons, ma joie. Il y avait des gens qui aimaient la pluie, moi j'étais l'enfant des jours ensoleillés. Mais je divague.
La perspective de se baigner était tout aussi alléchante! L'eau était belle, et donnait envie de part sa teinte et ses tendres remous. Comment résister à l'envie de se refroidir doucement au grès des vagues, des gouttes ruisselant sur le visage, les cheveux humides?
Autre source, de vivacité: la vue. Et je ne parlais pas du ciel bleu et du sable fin! En effet, sur cette plage, il y avait une masse indéniable de mâles, et la nature avait décidé d'en doter plus d'un d'un corps d'athlète comme je les aimais! Il était clair qu'à une telle vue, mon engouement ne pouvait en être que plus fort! Après tout, c'était si beau, de voir la fine démarcation d'un muscle déformer la peau, et qu'aucune couche de graisse ne vienne troubler le spectacle! De quoi me faire littéralement baver! Et pourtant...

Oui, aussi étonnant que cela ne puisse paraître, ni le soleil, ni la baignade, ni la vision jouissive de quelques beaux garçons n'alimentait ma joie. Et pourtant, cette dernière était forte, bien plus forte que si un rayon de l'astre l'avait alimentée. Sa cause était simple, unique. C'était la vue, l'odeur, et le fait d'être auprès de ma chère Sayu. Mon coeur se gonflait d'amour pour cet être auquel je m'étais irrémédiablement attachée. Et son visage rayonnant me mis d'une meilleure humeur, car il témoignait d'un bien être apparent. Et si ma soeur jumelle allait bien, alors il en allait de même pour moi!


Je me porte comme un charme. Et ceci semble réciproque, si je ne m'abuse ... Tu m'as manqué, nee-chan !

Une agréable étreinte suivirent les mots sortis de la bouche de l'ange. Je la serrais fort contre moi, un sourire rayonnant sur les lèvres. J'aimais tellement cette fille. Et cela semblait réciproque, à mon plus grand plaisir. Il n'y avait rien de plus agréable que d'entendre de la bouche de son amie qu'on lui avait manqué, et de savoir qu'elle nous manquait aussi. Le sentiment que j'éprouvais alors était si fort. On pourrait presque croire que j'en étais amoureuse! Mais ce n'était pas le cas... Je ne pouvais éprouver pour Sayu un tel amour, pour une simple raison...

... Sayu n'avait pas de tablettes.




Tu m'as manqué aussi Sayu-nee! Tu as raisons, tout va bien pour moi!

Mais toutes les tendresses ont une fin, et il fallut se séparer de celle auprès de qui j'étais bien. Quelqu'un venait à notre rencontre. Et si le soleil pouvait se changer en une personne, c'est en cette inconnue qu'il aurait élu domicile, car un unique mot traversa mon esprit à sa vue: éblouissante. Un corps de sirène se présenta à mes yeux. Parfait, sans aucun défaut, aucune imperfection. Tel un ange tombé du ciel. Mais ce n'était la que le plus plat de tous ses arguments. Ses cheveux aussi étincelants que l'astre ondulaient gracieusement sur ses épaules. Parfaits, soyeux, avec de merveilleux reflets qui n'avaient rien à envier au soleil. Mais son visage... Là était le véritable argument. Une déesse aurait été jalouse n'un tel minois. Bon, il est vrai que je ne connaissais pas beaucoup de déesse, mais j'étais convaincue qu'il fallait être au moins une divinité pour posséder un faciès pareil. Parfait, parfait comme tout le reste. Même la beauté de ma soeur n'en paraissait que plus pâle et moi... moi...

Moi, j'étais actuellement en train de crever de jalousie.

La belle s'adressa à ma soeur. Elle la connaissait. Etait-elle une mage de Blue Pegasus? Cela me semblait être l'hypothèse la plus évidente, bien que je voyais mal cette fille, aussi resplendissante soit-elle, se battre d'une quelconque manière. Enfin, là n'était pas la question, car la belle Myrcella -son nom avait été donné- finit les présentations sur un sourire digne des miens. Polie, belle, charismatique... NYAAAAAAA!! Cette fille était-elle un esprit céleste?! Une nana aussi parfaite, ça ne pouvait pas être humain! Et le pire, c'est qu'aussi agaçant qu'était sa perfection, l'envie d'être amie avec elle survint avant même que je ne songe à un quelconque plan machiavélique pour lui brûler les cheveux. Sans vraiment être maîtresse de moi-même, je lui adressait alors un sourire aussi étincelant, sans aucune animosité ni dans la voix, ni dans la tête. Mais mon enthousiaste jumelle se chargea elle même des présentations, peignant un tableau de moi-même qui était, à mon gout, un peu trop parfait. Des éloges fusèrent à mon égard, ce à quoi je répondais avec des joues rougissantes et une mine déconfite. Mais mes "Sayu-Nee, tu exagères!" se noyaient dans le flots de parole de la jeune fille au cheveux verts, et je dus me résigner à écouter. Finalement, après quelques petits rires gênés je finis par me tourner vers la blonde. J'achevai ainsi l'éloge de mon excentrique double et me débarrassai par la même occasion de ma gène.




Tu peux me tutoyer Myrcella! Je suis ravie de faire ta connaissance, moi aussi!

Puis je penchais la tête sur le côté, toujours aussi souriante.



J'ai vraiment du soucis à me faire pour ce concours! Sincèrement, tu es magnifique!

Attendez... Qu'est-ce que je venais de dire là?
Je n'eus pas le temps de me rattraper, et puis de toute façon comment rattraper une bourde pareil. Et puis, était-ce vraiment une bourde au final??! Enfin, le fait est qu'une troisième fille était venue dans le groupe. Décidément, on avait décidé d'envoyer que des superbes filles aujourd'hui (et quoi de plus normal pour un concours de bikini). Aussi rousse que la jeune Myrcella était blonde, elle était tout aussi bien bâtie. Ma petite poitrine paraissait bien minuscule à côté de toutes celles-là! Et encore, je n'étais pas loin derrière Myrcella, ce qui me rassura. Mais avoir des petits seins était dur à assumer! Surtout quand j'étais à côté de Sayu et de ses deux... obus...
Néanmoins, il y avait quelque chose chez cette nouvelle arrivante qui ne trouvait pas sa place dans aucun des regards des damoiselles à côté de moi: de l'arrogance. Arrogance d'autant plus renforcée qu'à quelques mètres d'elle, une foule de garçon se tenait, chacun la couvant d'un regard avide et reluisant de petits coeurs. Je lâchais un petit "hum" de dédain en avisant ce spectacle. Cette fille là ne me revenais pas du tout!


Oï ! Je suis Mizuki Ame, Mage de Sabertooth j'ai entendu dire que quelqu'un avait organisée un concours, je vous préviens d'avance c'est moi qui vais gagner!

Ces mots furent suivent d'un rire provoquant, et je me renfrognai immédiatement, piquée au vif, et une petite veine saillante sur le front. Ma tendre soeur, elle, ne se fit pas avoir, et répondit une bonne réplique, qui coupait court aux revendications de la dite Mizuki, tout en restant respectueuse. Décidément, ma soeur était forte, et ce bien plus que moi! Car la petite boule de nerfs que j'étais s'était laissée hameçonnée du premier coup. Mais que voulez-vous. Ma mère avait raison quand elle affirmait que quand on me piquait dans mon amour propre, je devenais un véritable moucon! Pas très glorieux, certes, mais proche de la vérité.
Je n'adressais donc pas un mot à la rousse, avec qui ma soeur s'adonna à discuter. Mais malgré tout une phrase me vint, très discrète et inaudible par la concernée.




Sale pimbêche...

Spoiler:
 


©odé par Ren
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Sirènes sorties des flots [pv Yuna/Mizuki/Myrcella + Ken le juge]   

Sirènes sorties des flots [pv Yuna/Mizuki/Myrcella + Ken le juge]

Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Fairy Tail RPG : Fiore no Oukoku :: 
 :: Fiore Est :: Akane Beach
-