Fermer le menu
Ouvrir le menu

Navigation














Partagez | 

 Les roses fleurissent vite en montagne ! [PV Makoto, Rose]

AuteurMessage
Makoto Nero

avatar

Messages : 163
Date d'inscription : 05/04/2012
Âge : 22
Guilde : Fairy Tail
Magie / Malédiction / CS : High Speed Magic
Magie / CS Secondaire : Heitan no Mahô / Magie de l'Aplatissement

- Caractéristiques du Mage -
P.M.: 2.925
Statut: Mage de Rang B
Renommée : Mage Itinérant
MessageSujet: Les roses fleurissent vite en montagne ! [PV Makoto, Rose]   Mar 8 Mai - 23:06
Le mont Hakobe... Une région dangereuse au climat extrême. Les monstres qui vivent dans cette chaîne montagneuse sont tout aussi féroces les uns que les autres : des vulcains y ont élu leur domicile par dizaines, des zours, friands de lutte et d'arts martiaux, et aussi, avec une grande chance, ou par un grand malheur -cela dépend-... Des Wyvern(s) blancs. Ses animaux légendaires d'une anatomie proche de celle des dragons sont d'une puissance incroyable, ce qui en fait des adversaires de taille. Des adversaires presque souhaités par tout bons mages, qui symbolisent une chance phénoménale, un jour faste. Et en ce lieu parcouru de blizzards, enneigé d'un hiver à un été, et d'un été à un hiver, sans aucune pause, ils se sentent parfaitement à l'aise. En effet : les voyageurs s'y font rares. Mais ces terres situées à équidistance entre Fairy Tail et Cait Shelter renferment aussi certaines herbes dont Makoto a absolument besoin lorsque l'hiver approche à Magnolia... De même que certaines herbes qu'il aimerait trouver. Et oui, la mousse brumaire qui se répand à peu près dans toute la région lui permet de soigner ses gerçures dues au froid extrême de la saison de fin d'année ! C'est cela de vivre comme un squatteur : la journée, on a pas d'autres choix que de rester à l'extérieur. Mais... Il y aurait aussi des violettes éternelles, poussant apparemment dans cette région du mont Hakobe... On raconte que ces plantes extrêmement rares augmenteraient la puissance du mage... De quelle façon ? Ça, le jeune homme n'en a aucune idée. Est-il toujours que l'endroit pourra être aussi dangereux qu'il le souhaitera, Makoto doit s'y aventurer pour récupérer la mousse, et en profiter pour chercher les violettes éternelles. C'est ainsi qu'en cette journée de Novembre, le garçon se rendit au Mont Hakobe.

Comme à chaque instant, les chutes de neige parcouraient la région. Makoto venait d'arriver au mont Hakobe, et il se trouvait encore au pied d'un des nombreux sommets qui le jonchaient. Évidemment, le blizzard frappait le visage du jeune mage, qui était d'ores-et-déjà frigorifié par les températures extrêmes survenant ici. Heureusement, il avait emmené sa cape afin de se protéger les bras et les jambes, bien qu'il ne la porte ordinairement qu'en mission, partir dans une telle expédition ne lui laissait guère le choix. Sa progression était de surplus ralentie par les centimètres de neige dans lesquelles il s'enfonçait lourdement, et il se devait d'économiser sa magie dans le cas où un monstre l'attaquerait : oui, le voyage n'allait pas être aisé... Mais le jeune homme n'en était pas découragé pour autant. Il s'était déjà promené ici une ou deux fois pour en revenir indemne à chaque fois, avec les herbes qu'il recherchait. Mais cela faisait longtemps, et il ne s'était jamais aventuré bien loin. Alors qu'après avoir intégré Fairy Tail, cette année, il avait prit la difficile décision d'en découvrir la majeure partie. Malgré tout, rien à faire.


«Purée, toujours ce blizzard de mes deux... Je fais vingt pas à la minute avec ce temps pas possible. 'Manquerait plus que je tombe sur un ennemi.»

Il ne croyait pas si bien dire... Son avancée laborieuse fut tout d'abord gênée par l'apparition d'un mirage au loin. Et ce qui aurait pu en être effectivement un avec le blizzard brouillant la vue, se révéla finalement être une personne, certainement un énième aventurier osant braver les conditions cauchemardesques du mont Hakobe... Makoto partit à sa rencontre. Que venait-il, ou que venait-elle, faire ici ?
Rose Alwena
La Terreur des PissenlitsLa Terreur des Pissenlits

avatar

Messages : 213
Date d'inscription : 25/04/2012
Âge : 21
Guilde : Cait Shelter
Magie / Malédiction / CS : Great Tree Arc

- Caractéristiques du Mage -
P.M.: 2.600
Statut: Mage de Rang B
Renommée : Mage Connue
MessageSujet: Re: Les roses fleurissent vite en montagne ! [PV Makoto, Rose]   Mer 9 Mai - 16:08
Rose pleurait. Elle pleurait si fort que toutes les Wyverns, pourtant jugées si rares, devaient probablement pouvoir l’entendre dans un rayon de trente kilomètres. Pire encore : le froid était tel que ses larmes, intarissables, se changeaient en glace, en minuscules boules de cristal avant de prendre contact avec le sol. Elle n’aurait jamais dû accepter ce pari.
Tout avait commencé le jour ou un membre sa guilde l’avait fait baver sur un magnifique bouquet de violettes éternelles, qui en plus d’être belles sentaient bons. Elle s’était donc écriée avec sa naïveté coutumière et qui lui conférait un instinct de survie lamentable, qu’elle aussi, elle voulait trouver ces fleurs afin de les laisser gentiment fleurir dans sa hutte, ou plutôt dans la hutte qu’elle squattait depuis sa fracassante arrivée à Cait Shelter qui l’avait, malgré sa malchance légendaire, accueillie à bras ouvert.
Elle aurait dû se méfier lorsque ses coéquipiers s’étaient mis à ricaner sarcastiquement en lui tapant dans le dos. Mais n’écoutant que son courage, elle avait au lieu de cela hurler qu’elle ramènerait ces stupides violettes de gré ou de force tout en se précipitant vers le Mont Hakobe, sans préparer pour ce voyage le moindre équipement. Elle avait donc été surprise, et même abasourdie, par la vague de froid qui s’était perfidement écrasée sur elle, elle qui ne possédait comme vêtements, qu’un short déchiré par ses nombreuses escapades surmonté d’un inutile débardeur sans manche qui ne laissait au froid que trop d’opportunités de s’engouffrer jusqu’au plus profond d’elle-même sans qu’elle ne puisse y faire quoique ce soit.
Elle allait en crever… S’endormir sur le Mont Hakobe, vêtue comme une fée lors des semaines estivales était le meilleur moyen pour se garantir un aller simple au cimetière le plus proche, ou pire encore, un enfouissement immédiat sous plusieurs tonnes de neige glacée.
Le début de son périple avait été conditionné par sa détermination, mais à présent qu’elle se trouvait perdue sur les hauteurs du Mont Hakobe, seule et frigorifiée, son enthousiasme avait baissé de deux ou trois crans. Elle s’était donc mise à pleurer. Réflexe enfantin qui ne s’était pas atténué avec l’âge et qui la secouait pendant des heures dans les moments de grande panique. Autant dire souvent.

(Ne pleure pas, tu l’as cherché, Rose !), s’était écrié sa conscience en la secouant mentalement.

La jeune fille ne nia pas ses dires mais ne cessa pas pour autant de sangloter, roulée en boule sur, et bientôt sous, un tas de neige qui lui mordait la peau de par sa froideur. Tachant de réunir ses dernières forces, la jeune fille s’était tout de même contrainte à se remettre debout, afin de chercher les violettes mais aussi accessoirement un moyen de sortir de cette énorme montagne qui obstruait le paysage de par sa cime enneigée. Grimper. Il fallait grimper toujours plus haut, mettre un pied devant l’autre malgré la tempête.
Rose refusa à son esprit de s’anesthésier complètement avec l’aide de sa conscience qui, pour une fois, s’avérait plus coopérative que prévue. Elle marcha pendant des heures, progressant à une vitesse de mollusque congestionné, ignorant ses joues trempées de larmes gelées quand soudain, son regard fut attiré par une silhouette, une ombre silencieuse qui semblait se mouvoir vers elle.
Reniflant sans ménagement, Rose s’approcha de l’inconnu, sans parvenir à le détailler entièrement à cause de la myriade de flocons qui obstruait sa vision. Elle s’adressa à lui d’une voix rauque :

- Euuuuh… T’aurais pas un mouchoir s’il te plait ?

Question aussi idiote que superflu pour la situation d’extrême urgence dans laquelle elle s’était empêtrée jusqu’au cou.

- (Super, maugréa sa conscience, question inutilité tu fais le poids, ça c’est sûre…)

Makoto Nero

avatar

Messages : 163
Date d'inscription : 05/04/2012
Âge : 22
Guilde : Fairy Tail
Magie / Malédiction / CS : High Speed Magic
Magie / CS Secondaire : Heitan no Mahô / Magie de l'Aplatissement

- Caractéristiques du Mage -
P.M.: 2.925
Statut: Mage de Rang B
Renommée : Mage Itinérant
MessageSujet: Re: Les roses fleurissent vite en montagne ! [PV Makoto, Rose]   Sam 12 Mai - 15:26
La personne s'avança et s'avéra finalement être une jeune fille en tenue d'été. Une jeune fille ?... En tenue d'été ?!... Au mont Hakobe?! Un mirage... Finalement, c'était peut-être un mirage. Makoto ferma ses pupilles, rouvrit ses pupilles, ferma ses pupilles, rouvrit ses pupilles. Le mirage se trouvait encore devant lui !... Enfin, la jeune fille. Après avoir réalisé que l'inconsciente se trouvant devant lui était bien réelle, il reprit ses esprits. Que pouvait-elle faire dans ces montagnes par ce blizzard soufflant ? Une mission dangereuse ? Avait-elle des pouvoirs secrets ? Visiblement, vu ce qui allait arriver, la réponse ne pouvait être que négative...

«Euuuuh… T’aurais pas un mouchoir s’il te plait ?»

Un... mouchoir ?... La possibilité que cette apparition se révèle être un esprit de Hakobe qui veuille se moquer de Makoto grandissait. L'exaspération. Uniquement l'exaspération. Il faudrait détenir un cerveau défectueux pour déblatérer de telles questions en cette situation. Mais dans sa grande miséricorde, la toute puissance créa Makoto. Seize ans, encore incapable de laisser tomber quelqu'un qui paraissait innocent de tout crime. Ô malheur, d'être aussi naïf... Enfin est-il toujours que le jeune mage fouilla vaguement dans ses poches avant de rompre le silence de diamant instauré par lui-même. Il répondit à son interlocutrice de manière définitivement lassée.

"Bon... jour. J'ai pas de mouchoir, désolé. Enfin..., souffla le garçon. Si tu veux, j'ai ma cape ?"


Mais que disait-il ?! Idiot, imbécile ! Le jeune homme ne portait sur lui qu'un débardeur et un short, même s'il était plus long que celui de la personne qui se trouvait devant lui : sans sa précieuse cape, il se retrouvait dans la même situation ! Enfin, chose dite est chose due, c'est une des nombreuses marques de respect qu'il avait reçu de ses parents, et cet héritage se voulait inviolable. Et puis après vérification - et vu sa tenue vestimentaire, ce fut assez aisé -, il n'y avait rien à piller sur le corps de la jeune fille... Dommage. Mais malgré tout, Makoto se retrouvait vraiment trop gêné en s'adressant à un inconnu... Prêter sa cape signifiait aussi ne pas se séparer immédiatement de la receveuse. Il n'avait pas eu suffisamment de temps pour penser à ses paroles, cela venait de lui coûter beaucoup. Enfin bref, il venait le temps de penser à ses actions futures et, dans cette optique, il mit sa cape sur le dos de la jeune fille, qu'il n'aurait pas pu laisser comme cela, connaissant lui aussi très bien le froid et s'y étant malgré lui peu à peu habitué.

Et maintenant ? La mousse qu'il recherchait ne se montrait toujours pas, et le jeune homme se devait donc de poursuivre ses recherches. Aide ou entrave, s'il allait être obligé de partager son expédition avec la jeune fille se tenant devant lui, le mieux était de savoir avant tout qui elle était.


"Alors, que viens-tu faire ici ? T'es pas aussi vulnérable que tu le laisses paraître pour te balader sur le mont Hakobe, si ?"



Dernière édition par Makoto Nero le Dim 20 Mai - 19:11, édité 1 fois
Rose Alwena
La Terreur des PissenlitsLa Terreur des Pissenlits

avatar

Messages : 213
Date d'inscription : 25/04/2012
Âge : 21
Guilde : Cait Shelter
Magie / Malédiction / CS : Great Tree Arc

- Caractéristiques du Mage -
P.M.: 2.600
Statut: Mage de Rang B
Renommée : Mage Connue
MessageSujet: Re: Les roses fleurissent vite en montagne ! [PV Makoto, Rose]   Mar 15 Mai - 17:35
L’inconnu la regarda de haut en bas à peine sa question formulée. Mmoui, elle n’en était pas surprise, ce n’était pas la première fois que quelqu’un doutait de sa santé mentale. Un triste sourire vint étirer ses lèvres gelées, tandis qu’elle se frottait les bras en reniflant.

- Bon... jour. J'ai pas de mouchoir, désolé. Enfin..., souffla le garçon. Si tu veux, j'ai ma cape ?


La voix du jeune homme lui faisant face était harmonieuse quoiqu’un peu blasée, certainement par la longue route qu’il venait d’accomplir. Sa réponse ne la surprit guère, se trimballer en mission secrète avec les poches pleines de mouchoirs n’étant pas la préoccupation première d’un mage de haut rang. Les yeux de Rose s’écarquillèrent malgré elle quand le contact de la cape réchauffée par la chaleur humaine émanant du corps du garçon se fit sentir sur ses épaules dénudées. Levant son regard vers l’inconnu, la jeune fille remarqua de surcroit que ce dernier ne portait sur le dos que des vêtements au moins aussi peu adaptés que les siens, si ce n’était plus. De plus, la maigreur du jeune homme était telle qu’elle ne donnait pas chère de sa peau par un temps aussi déplorable. Rose s’apprêtait à dire quelque chose de plus moins pertinent de sa voix rendue rauque par la fatigue, lorsque soudainement, le garçon lui demanda avec un scepticisme évident :

- Alors, que viens-tu faire ici ? T'es pas aussi vulnérable que tu le laisses paraître pour te balader sur le mont Hakobe, si ?

Rose, bien que surprise par l’évident contraste qui persistait entre les faits de l’étranger et le ton de sa voix, fut aussitôt requinquée par la question du jeune garçon voulant certainement plus ou moins inconsciemment se dire qu’il n’était pas tombé sur une loque humaine ( ?) qui pouvait rapidement transformer son périple en enfer s’il devait la trainer comme un boulet.

(Mmmm ce garçon à tout compris, tu as trouvé plus futé que toi, ma chère ! Bien que ce ne soit pas si difficile…)

Rose ignora sa conscience et scanda au garçon de sa voix perçante :

- Oui, j’ai une force à toute épreuve héhé… Tu peux m’appeler Clark Kent si tu le désires hohohoho !


Rose était certainement tout à fait ignorante du fait qu’exhiber sa musculature ridicule n’impressionnait aucunement les gens autour d’elle, et c’est pour cela qu’elle banda son biceps inexistant en souriant férocement.
« Héhé, il va être terrifié par ma force, pensa-t-elle sottement. »
(Oh non, épargnez moi……)

La jeune fille releva soudainement la tête en poussant un petit cri, et se remit bien droite sur ses pieds, un grand sourire sur les lèvres :

- Oh fait moi c’est Rose ! s’exclama-t-elle. Rose Alwena !
Makoto Nero

avatar

Messages : 163
Date d'inscription : 05/04/2012
Âge : 22
Guilde : Fairy Tail
Magie / Malédiction / CS : High Speed Magic
Magie / CS Secondaire : Heitan no Mahô / Magie de l'Aplatissement

- Caractéristiques du Mage -
P.M.: 2.925
Statut: Mage de Rang B
Renommée : Mage Itinérant
MessageSujet: Re: Les roses fleurissent vite en montagne ! [PV Makoto, Rose]   Ven 18 Mai - 23:55
La jeune fille acceptait apparemment l'aide de Makoto, qui venait tout juste de lui prêter sa cape face au froid. Elle se montra un instant surprise puis retourna ses yeux à la teinte violette vers le garçon. Il la regarda alors aussi, mais cette action, notamment par la proximité des visages, eut pour effet de faire rougir brièvement le jeune mage qui s'éloigna d'un pas maladroit. Afin de détourner rapidement l'attention de son expression faciale , il engagea une véritable conversation.

"Alors, que viens-tu faire ici ? T'es pas aussi vulnérable que tu le laisses paraître pour te balader sur le mont Hakobe, si ?"

Avec cette question, le temps venait pour Makoto de découvrir l'identité de « l'incroyable » jeune fille apparue devant lui. Son cerveau lui confiait déjà milles et une interrogations quant à elle, allant de la simple civile perdue jusqu'au mage invincible parti en mission de rang S : autant dire qu'il y avait du choix. En tout cas, heureusement qu'il réfléchissait, car c'était bien une des seules choses qui pouvait le réchauffer par ce temps ! Enfin bref, qu'en était-il réellement ?...

"Oui, j’ai une force à toute épreuve héhé… Tu peux m’appeler Clark Kent si tu le désires hohohoho !"

Mouihihi, évidemment. Ô malheur, le syndrome de répétition syllabique parvenait jusqu'à l'esprit de Makoto étant pour le moment confus et surpris par ce qu'il venait d'entendre. Il reconnaissait bien là le ton espiègle et irréfléchi de la jeune fille qui avait déjà parsemé ses premières paroles, certainement plus pour le pire que pour le meilleur. Mais après tout, le ton, ce n'est qu'une manière de modifier la perception de l'interlocuteur quant aux mots prononcés, à sa convenance... Toutefois le sens des paroles tendait lui aussi vers cette hypothèse d'un niveau intellectuel relativement bas et se révélait être un peu plus inquiétant. Non pas qu'il aurait refusé de la croire, un « Oui, j'ai une force à toute épreuve. » ou un « Je suis très forte. » aurait largement suffi à mettre le doute dans l'esprit de Makoto, et même s'il aurait pu être sceptique, cela l'aurait conforté dans l'idée d'avoir rencontré quelqu'un de fort. Mais les rires, peut-être volontairement imbéciles de la jeune fille, ne pouvaient permettre un tel doute : il était tout impossible qu'elle soit du niveau qu'elle prétend avoir... Et puis Clark Kent ?... 'Jamais entendu parler d'un mage tel que celui-ci à Fiore.

Malgré tout cela, malgré cette estime presque au niveau zéro, le jeune homme ressentait une puissante aura émanant de la jeune idiote se tenant devant lui. Certes, pour sa part, cela n'était ni un quelconque pouvoir combatif, ni tout autre chose s'apparentant au combat. Non, c'était un pouvoir qu'il estimait bien plus important. Après tout, elle paraissait réellement généreuse et gentille, prête à aider ses camarades en faisait abstraction de ses faiblesses. Cela, c'était important. De par son passé et ses tourments, rien d'autre ne surpassait cela dans l'esprit de Makoto en terme de qualités humaines. Il n'avait guère besoin de la tester ou de faire sa connaissance : il pouvait avoir confiance en elle, c'est tout. Maintenant, même si cette alliée ne lui confiait pas énormément d'aide, le mage s'autorisait à explorer avec elle le mont Hakobe. Puis, comme pour sortir Makoto de ses pensées encourageantes, la jeune fille le ramena à la réalité... Il vit alors – enfin - qu'elle exhibait son « biceps » depuis maintenant de bonnes secondes. Elle enchaîna.


"Oh fait moi c’est Rose ! s’exclama-t-elle. Rose Alwena !"

*Mon dieu, ça y est ! Enfin ! Miracle ! Euh... Calme-toi Makoto, calme-toi.*

Une information utile sortait de la bouche de la jeune fille joyeuse, et cela réjouissait le mage au plus haut point : une once d'intelligence était encore là, au fond à gauche d'un des deux hémisphères cérébraux ! Bref, Rose Alwena donc ? Le nom qu'il aurait imaginé entendre ne se serait pas voulu connu, pourtant... Cette nomination lui rappelait vaguement des discussions qu'il avait entendu ici et là à Magnolia, même si l'on parle ici d'une ou deux, sans plus. Mais de ce qu'il avait épié, cela aurait été le nom d'une mage assez puissante... Impossible, impossible. Il releva la tête et regarda un instant le visage souriant et un peu bête de Rose afin d'y trouver un quelconque signe pouvant corroborer l'un ou l'autre de ses choix : forte ou vulnérable ?! Rha, à présent, ça ne pouvait attendre.

"Hey, mais ce serait possible que tu sois une mage hyper puissante ?"

Il observa un peu mieux, et enfin concentré sur son interlocutrice, constata un tatouage... de guilde ?! Makoto reprit tout sourire et posa sa main sur l'épaule droite de Rose, ayant déjà bien assez réfléchi.

"-Tu fais partie d'une guilde, nan ? Ça te dit de partir à la recherche des violettes éternelles, ces petites fleurs légendaires ?!", confia-t-il avec enthousiasme.
Rose Alwena
La Terreur des PissenlitsLa Terreur des Pissenlits

avatar

Messages : 213
Date d'inscription : 25/04/2012
Âge : 21
Guilde : Cait Shelter
Magie / Malédiction / CS : Great Tree Arc

- Caractéristiques du Mage -
P.M.: 2.600
Statut: Mage de Rang B
Renommée : Mage Connue
MessageSujet: Re: Les roses fleurissent vite en montagne ! [PV Makoto, Rose]   Sam 19 Mai - 14:05
Rose fut surprise de constater que le jeune homme paraissait également en conflit intérieur depuis le début de leur conversion. Etait il possible qu’elle fut si étrange que toute personne s’adressant à elle ne sache pas trop comment aborder sa personnalité ? Probablement. Et même très certainement. Lorsque Rose eut dit son nom à l’inconnu, la voix de ce dernier changea radicalement, comme si son esprit décontenancé avait finalement put prendre une décision. Qui était bonne, vraisemblablement, puisque son interrogation fut presque chaleureuse.

- Hey, mais ce serait possible que tu sois une mage hyper puissante ?

Mmoui bon, l’inconnu avait certes l’air un peu étonné, voir même carrément éberlué, mais Rose ne lui en tint pas rigueur. La jeune fille se demanda soudainement comment une personne dont elle ne connaissait même pas le nom pouvait avoir entendu parler d’elle, avant de se rappeler avec une certaine honte qu’elle ne passait inaperçu nulle part, et que beaucoup de gardes avaient déjà eut affaire à elle dans de nombreux cas plus ou moins grave. Souvent plus, d’ailleurs, car le souvenir douloureux de vigoureuses punitions avait marqué son esprit à jamais.
Rose remit une mèche de ses cheveux framboise derrière son oreille, vaguement rose d’être connue pour une raison si pitoyable et se trémoussa sur les flûtes qui lui servaient de jambes en tapotant ses deux index. Elle fut heureuse et soulagée de constater que l’inconnu ne paraissait pas remarquer sa gêne passagère, mais qu’il avisait au lieu de cela le bout de tatouage de sa guilde qui dépassait du masque qu’offrait sa bottine gauche, ne parvenant pas tout à fait à cacher le flot de paillettes rose qui scintillait sur l’ornement de sa cheville. La jeune fille pencha la tête sur le côté, ses grands yeux tachant de déchiffrer le regard insondable de l’étranger. Il ne pouvait, a priori, pas être hostile aux guildes, sa propre personne s’ornant également d’un tatouage renseignant son appartenance à Fairy Tail. Et s’il n’aimait pas sa petite guilde chérie, oui, si jamais il n’aimait pas Cait Shelter eh bien il verrait ce qu’il verr…

-Tu fais partie d'une guilde, nan ? Ça te dit de partir à la recherche des violettes éternelles, ces petites fleurs légendaires ?!


Son interjection, coupa non seulement Rose dans ses projets diaboliques, mais lui parut également avenante, et même enthousiaste ! La jeune fille détendit son visage qui rayonna pendant quelques secondes et fit un tour sur elle-même en applaudissant sa suggestion de ses petites mains bleuies par le gel. Les violettes ! Quelle chance, l’inconnu avait également pour projet rapporter de cette montagne maudite ces fleurs éternelles qui réjouissaient quiconque posait son nez dedans de par leurs fraiche fragrance. Rose ouvrit la bouche sans contenir le flot de paroles accélérées qui s’en déversa :

- Héhé, tu as devant toi le nouveau Maître de Cait Shelter mon vieux ! Ah au fait, comment tu t’appelles ? Oui c’est génial, c’est justement ces fleurs que je suis venue chercher ici ! Je te dis même pas, continua-t-elle à débiner sur le ton de la confidence, si je reviens les mains vides, je perdrais toute crédibilité auprès de mes compagnons, et déjà qu’ils ne me croient pas capable de battre un ours à mains nues….
(Tu n’es PAS capable de battre un ours à mains nues…)

Rose plissa le nez et ajouta :

- Ah oui et si des fois tu me vois m’énerver toute seule, c’est à cause de ma conscience ! Elle me pourrit la vie, n’y fait pas attention !
Enfin bon quoiqu’il en soit, j’adhère à ta proposition, c’est partiiiiiii !

Makoto Nero

avatar

Messages : 163
Date d'inscription : 05/04/2012
Âge : 22
Guilde : Fairy Tail
Magie / Malédiction / CS : High Speed Magic
Magie / CS Secondaire : Heitan no Mahô / Magie de l'Aplatissement

- Caractéristiques du Mage -
P.M.: 2.925
Statut: Mage de Rang B
Renommée : Mage Itinérant
MessageSujet: Re: Les roses fleurissent vite en montagne ! [PV Makoto, Rose]   Dim 20 Mai - 20:48
« Tu fais partie d'une guilde, nan ? Ça te dit de partir à la recherche des violettes éternelles, ces petites fleurs légendaires ?! », confia-t-il avec enthousiasme.

Makoto dut patienter un instant avant d'obtenir sa réponse, un instant qui lui parut une éternité là où le paroxysme de sa curiosité était atteint. Finalement, bien que sa première impression ne fut pas des meilleures, il s'avéra que la jeune fille recelait des petits secrets qui ne pouvaient qu'être agréables à entendre lorsque l'on souhaitait visiter un lieu tel que le mont Hakobe avec elle. Même pour elle d'ailleurs, ces dernières informations qu'il lui fallait découvrir paraissaient réjouissantes, tant par ses mouvements un peu ridicules que par son large sourire. Rose avait vraiment l'air contente de cette proposition, et ce n'était pas pour déplaire à Makoto qui ressentait d'ores-et-déjà une réponse positive, espérant tellement trouver des violettes éternelles en plus de ses habituelles mousses brumaires, ce qui le rendrait vraiment fier une fois de retour à Magnolia. Finalement, Rose dévoila son identité et ses intentions... de manière spéciale.

« Héhé, tu as devant toi le nouveau Maître de Cait Shelter mon vieux ! Ah au fait, comment tu t’appelles ? Oui c’est génial, c’est justement ces fleurs que je suis venue chercher ici ! Je te dis même pas, continua-t-elle à débiner sur le ton de la confidence, si je reviens les mains vides, je perdrais toute crédibilité auprès de mes compagnons, et déjà qu’ils ne me croient pas capable de battre un ours à mains nues…. »


*T'es capable de battre un ours à mains nues ? Bwahahaha, la bonne blague !*

Bon, Makoto, c'est pas bien de se moquer des gens, surveille tes pensées... Enfin bref, l'ours encore, c'est la petite phase stupidité/excentricité qu'on retrouve un peu partout dans les paroles de Rose, et cela devenait une habitude pour le jeune mage d'effacer définitivement de son esprit cette séquence une fois qu'il en avait ri ou s'en était apitoyé. Les parties les plus intéressantes de son intervention, qui paraissait d'ailleurs une cascade interminable tant par son rythme que par son effet d'hébétement, se trouvaient un peu plus en amont chronologiquement parlant. Alors Rose se voulait bel et bien appartenir à une guilde, qui plus est à Cait Shelter, guilde assez connue dans la région. Mais le plus surprenant.... Rose Alwena, maître de Cait Shelter ?! Et bien, ceci, personne n'aurait pu s'y attendre, et Makoto eut la même réaction que n'importe quel autre dans la même situation que lui. Il répéta comme frappé par la foudre l'information qui circulait de neurones en neurones et de synapses en synapses en écarquillant ses yeux.

« Maître... de... Cait... Shelter ?! Toi, t'es maître de Cait Shelter ?, s’étonna-t-il. Pauvre guilde..., rajouta-t-il par mégarde en chuchotant. »

Le jeune homme ne parvenait pas à dissiper sa surprise. Il resta un instant paralysé puis reprit après quelques secondes ses esprits en se remémorant la suite du dialogue. La maître de... La jeune fille souhaitait elle aussi trouver ses fleurs d'une rareté exceptionnelle, pas tout à fait pour gagner en fierté, mais plutôt pour ne pas en perdre : qu'importe, quelle merveilleuse nouvelle ! Une coopération devait immédiatement débuter entre les deux mages, sans plus attendre... Visiblement avec une légère attente puisqu'il fallait encore que Rose ajoute quelque chose.

« Ah oui et si des fois tu me vois m’énerver toute seule, c’est à cause de ma conscience ! Elle me pourrit la vie, n’y fait pas attention ! Enfin bon quoiqu’il en soit, j’adhère à ta proposition, c’est partiiiiiii ! »

Évidemment, sa conscience... Bref, habitude à prendre, passons sur cette tirade digne d'un mage noir schizophrène bipolaire et revenons à l'essentiel. Tel qu'on le dit, l'indifférence est le meilleur des mépris. Donc, nous disions qu'une coopération devait avoir lieu sans plus attendre, et finalement, Rose venait de le confirmer ! Même si l'aide n'allait peut-être pas être phénoménale, il est toujours plus sympa de voyager à deux que seul. Et puis, de toute manière, Makoto ne pouvait pas abandonner sa cape, donc il n'avait pas trop le choix... L'aventure allait enfin pouvoir commencer. Le plus intelligent aurait été de partir vers les forêts au nord des montagnes et de chercher vers les sommets puis de... Soudain, le jeune homme se remémora quelque chose de primordial qu'il avait oublié et perdu au fil du dialogue : ses marques de politesses ! Il était passé complètement à côté de la demande de la jeune fille à propos de son identité. Le jeune mage avisa instantanément en s'en apercevant et interrompit ses réflexions stratégiques.

« Au fait, moi c'est Makoto : mage de Fairy Tail depuis peu ! J'espère que le voyage va bien se passer., sourit-il discrètement.  Je suis ici pour la mousse brumaire habituellement, mais si à deux on peut trouver ces violettes, c'est avec plaisir ! »


Erreur corrigée, il enchaîna.

« Écoute, si on veut vraiment trouver ces fleurs, le mieux est de partir vers les forêts d'épineux du mont Hakobe, vers le nord. On cherchera ensuite en progressant vers les sommets. Qu'en dis-tu ? »


Dernière édition par Makoto Nero le Sam 16 Juin - 20:02, édité 1 fois
Rose Alwena
La Terreur des PissenlitsLa Terreur des Pissenlits

avatar

Messages : 213
Date d'inscription : 25/04/2012
Âge : 21
Guilde : Cait Shelter
Magie / Malédiction / CS : Great Tree Arc

- Caractéristiques du Mage -
P.M.: 2.600
Statut: Mage de Rang B
Renommée : Mage Connue
MessageSujet: Re: Les roses fleurissent vite en montagne ! [PV Makoto, Rose]   Jeu 24 Mai - 20:00
Le petit nez de Rose se fronça lorsque Makoto parut surpris de la savoir Maître de Cait Shelter. Ben quoi, elle était très sérieuse et… Bon ok disons très… enthousiaste et cela suffisait amplement à maintenir la guilde à un bon niveau ! Et puis les ours n’étaient pas si difficiles à battre, un ou deux coups de poing faisaient l’affaire. Rose était encore tout à fait inconsciente du fait que ses attaques physiques n’auraient même pas blessé un bébé fourmi à peine sortit de l’œuf, et que même un nourrisson armé d’un bavoir aurait plus d’impact qu’elle au corps à corps.
Le jeune homme reprit soudainement la parole, la prenant complètement au dépourvu comme à chaque fois qu’elle était plongé dans ses réflexions décousues.

- Au fait, moi c'est Makoto : mage de Fairy Tail depuis peu ! J'espère que le voyage va bien se passer., sourit-il discrètement. Je suis ici pour la mousse brumaire habituellement, mais si à deux on peut trouver ces violettes, c'est avec plaisir !
Écoute, si on veut vraiment trouver ces fleurs, le mieux est de partir vers les forêts d'épineux du mont Hakobe, vers le nord. On cherchera ensuite en progressant vers les sommets. Qu'en dis-tu ?


Le visage de Rose s’illumina d’un sourire tandis qu’elle approuvait vivement la proposition de Makoto en hochant la tête. Ainsi débuta le périple des des compagnons. Puisque leur but était voisin, ils oeuvreraient donc ensemble.
Tout en babillant sur des tas de choses inutiles, Rose se remit en marche, bien décidée à ne pas laisser une seconde de répit à son compagnon de voyage, s’émerveillant sur chaque objet passant dans son champs de vision.

Le climat était certes, plus favorable, mais la neige dans laquelle Rose et Makoto évoluaient était si gelées qui la jeune fille sentait que ses pieds allaient tomber. Le jeune homme derrière elle ne semblait pas mieux loti aussi lui tendit-t-elle sa cape, dans l’espoir de lui apporter un peu de chaleur humaine.

- T’inquiète, je suis insensible au froid à partir de maintenant ! Pourquoi ? Parce que je l’ai décidé ! Donc reprend ta cape, je n’en ai plus besoins ! assura Rose avec son sourire habituel.

Rose n’attendit pas la réponse de son coéquipier et se remit en marche en sifflotant.
Le froid ne cessa de croître au fur et à mesure de leur ascension, et même la couverture ployant sous la neige qu’offraient les arbres ne réchauffait pas suffisamment la température de l’air pour que leur ascension soit agréable. Rose commençait à se désespérer des violettes, la patience n’étant pas son fort, lorsqu’elle aperçut au loin une silhouette sombre qui semblait se rapprocher.

- Euh ?

(V.. Voilàààà je laisse l’honneur à l’honorable Game master de faire apparaître une créature avant que je ne décède pour de bon ! *0*)
Makoto Nero

avatar

Messages : 163
Date d'inscription : 05/04/2012
Âge : 22
Guilde : Fairy Tail
Magie / Malédiction / CS : High Speed Magic
Magie / CS Secondaire : Heitan no Mahô / Magie de l'Aplatissement

- Caractéristiques du Mage -
P.M.: 2.925
Statut: Mage de Rang B
Renommée : Mage Itinérant
MessageSujet: Re: Les roses fleurissent vite en montagne ! [PV Makoto, Rose]   Dim 17 Juin - 0:48
Enthousiasmé par cette situation, Makoto ne tenait plus en place ! Tout du moins intérieurement, car camoufler ses sentiments était une de ses principales qualités et il l'utilisait sans modération. Alors lorsqu'à cette fameuse question...

« Qu'en dis-tu ? »

… Rose se mit à sourire, il craqua ! Après une vive approbation de la part de la jeune fille, un large sourire se dessina sur son visage. Ceux qu'on pouvait dès à présent appeler les deux alliés allaient maintenant partir trouver des violettes, et pour le mage de soutien physique, c'était à n'importe quel prix. La valeur de ses fleurs pesait dans son choix, mais c'est avant tout au fait que ce voyage se présentait à lui comme une promesse l'un envers l'autre. Et une promesse ainsi créée est inestimable, indéfectible et inextinguible dans le cœur du jeune homme, car les mots ont un pouvoir que lui-même parvient à capter du plus profond de son âme qui est tant marquée par son passé. Mais les paroles ne suffisent jamais, et il était venu l'heure des actes.

Ils se mirent tous les deux à marcher vers la forêt d'épineux qu'ils avaient précédemment évoqué. La neige, toujours aussi encombrante, s'agglutinait par kilos entiers sous les chaussures alourdies, passant de une à trois secondes pour les sortir de la masse blanche en les soulevant une par une. Les pieds, les bras... Ses membres gelaient eux aussi -au sens figuré pour le moment- frappés par le blizzard et la neige virevoltante du mont le plus froid de Fiore tout entière. Mais la volonté inébranlable de [s]protéger un être ch[/s] poursuivre sa promesse lui permettait de résister à n'importe quoi. Puis, alors qu'il n'espérait plus s'en sortir sans une bonne grippe, Rose lui tendit sa cape.


« - T’inquiète, je suis insensible au froid à partir de maintenant ! Pourquoi ? Parce que je l’ai décidé ! Donc reprend ta cape, je n’en ai plus besoin ! assura Rose avec son sourire habituel. »

Il aurait bien refusé, mais ça aurait été malvenu... Et puis les deux personnes étaient frigorifiées, et si leurs comportements étaient vraiment similaires, alors ça réchaufferait aussi le cœur de la jeune fille que Makoto accepte le retour de son vêtement. Il l'attrapa donc rapidement et l'enfila sur ses épaules, tout en ressentant déjà la chaleur qu'elle avait emmagasiné.

« Merci ! », se mit-il à sourire naïvement.

Soudain apparut sous leurs yeux une forêt emplie de végétaux sans aucune feuille, d'arbres forgés par les températures extrêmes et d'animaux potentiellement dangereux... Ce qui s'accompagnait aussi d'un paysage magnifique, d'une sobriété à couper le souffle. Makoto, d'ordinaire presque cloîtré à Magnolia malgré son voyage annuel, fut ébloui par ce qu'il avait devant les yeux. Le contraste entre ce blanc immaculé et cette forêt à la teinte végétale résonnait si bien dans l'esprit du jeune homme qu'il s'immobilisa un bref instant, pour admirer ce spectacle, puis se remit rapidement à marcher avant que sa compère ne s'en aperçoive. Mais, encore une fois, la difficulté de l'expédition le ramena à la réalité. L'ascension de plus en plus raide poussait les jambes du mage à ignorer la douleur qui pourrait l'arrêter à tout moment. Peut-être moins par la douleur, c'était la fatigue qui pesait sur ses muscles, même si son souffle, lui, ne se voulait pas si puissant que cela. Ils continuèrent ainsi un long moment, une demi-heure, une heure, peut-être plus, peut-être moins, mais Makoto tentait de ne pas s'intéresser à cette notion de temps, qui s'empresserait de le décourager au fil des minutes. Heureusement, grâce à la protection des arbres et à surtout à sa cape, il ressentait nettement moins le froid ardu qui voyageait sur la montagne. Qu'en était-il donc pour Rose ?... Il préféra dans cette optique de soutien mutuel lui dérouler une proposition.

« -Écoutes... Je sais que tu préfères que je garde ma cape, mais je pense que...


Il s'arrêta un instant pour éviter une branche et sortir son pied lourd de la neige, puis reprit.

-Mais je pense qu'on devrait se partager la cape chacun son tour, pour pas qu'on ait froid trop longtemps. Qu'en dis-tu ?... »

Aucune réponse n'apparut directement. Certainement allait-elle arriver, mais pour le moment Rose fut surprise d’apercevoir quelque chose au loin. Makoto avança au niveau de la jeune fille et plissa les yeux afin d'identifier ce qu'elle observait. Néanmoins, avec cette neige, c'était encore bien trop flou...

« Mais qu'est-ce que que ça ?... », lâcha le jeune mage.


Spoiler:
 
Game Master

avatar

Messages : 1586
Date d'inscription : 26/09/2011
Magie / Malédiction / CS : All Mighty
MessageSujet: Re: Les roses fleurissent vite en montagne ! [PV Makoto, Rose]   Dim 17 Juin - 16:22
Au loin les craquements sourds d'arbres déracinés se font entendre et se rapprochent accompagné de tremblements de terres de plus en plus intense. Une silhouette blanche et massive se dessine sous vos yeux, de sa gueule béante la créature pousse un rugissement qui ferait pisser dans sa culotte même les mages les plus vaillants. C'est un Wyvern et vous venez de faire irruption sur son territoire ! En quelques battements d'ailes il s'arrache à la gravité terrestre et vous gratifie de son souffle glacial, y survivrez-vous ?

=====================================

Opposant : Wyvern blanc 2.800 PM
Action : Souffle glaçant
Rose Alwena
La Terreur des PissenlitsLa Terreur des Pissenlits

avatar

Messages : 213
Date d'inscription : 25/04/2012
Âge : 21
Guilde : Cait Shelter
Magie / Malédiction / CS : Great Tree Arc

- Caractéristiques du Mage -
P.M.: 2.600
Statut: Mage de Rang B
Renommée : Mage Connue
MessageSujet: Re: Les roses fleurissent vite en montagne ! [PV Makoto, Rose]   Sam 1 Sep - 16:39
Le souffle glacial chatouilla un instant la nuque de Rose, et la jeune fille n’eut que le temps d’invoquer un Tree Shield précaire pour protéger Makoto et elle-même de la réfrigérante expiration de la créature. Sa protection magique ne dura hélas qu’un temps, et explosa en une myriade de morceaux de glace à la seconde même ou le monstre cessa de leur souffler son haleine putride au visage. La jeune fille sauta sur ses pieds et empoigna son allié par le poignet, l’entrainant à l’abris d’un rocher qui, elle l’espérait, leur offrirait une protection un tantinet plus fiable.

Un pli soucieux vint barrer son front, chassant l’habituel sourire. Il fallait tenter le tout pour le tout. En évitant de préférence de se faire geler/déchiqueter/torturer/mutiler, et empêcher ainsi à de nombreuses complications de venir s’insinuer dans son existence mouvementée.

Risquant un coup d’œil au-dessus du rocher, Rose tenta tout d’abord d’analyser leur agresseur. Son corps élancé était couvert d’écailles, et son long museau s’achevait par une gueule béante dont la langue baveuse se mouvait dans des bruits de succion peu ragoutant sur des crocs aussi longs que des avant-bras. La jeune fille blêmit et se ré accroupît immédiatement. Bien il ne fallait pas paniquer. Sinon ils étaient morts. Et enterrés.

Se retournant vers Makoto, la jeune fille chuchota entre ses dents serrées, les yeux écarquillés par la panique :

-C’est un Wyvern ! Et je ne voudrais pas paraître pessimiste, mais il n’a pas l’air en promenade de santé !
(Nooooon, sans blague ?)
Bah quoi il aurait pu venir nous demander son chemin, nous ne sommes pas les seuls perdus dans cette montagne de malheur si ?
(Parfois je me demande si tu es vraiment humaine…)
Et toi alors, qu’est ce que tu fiches dans ma tête d’abord !
(Regarde derrière toi !)
N’essais pas de détourner la conversation je…

Un grand fracas l’interrompit en pleine discussion avec elle-même et son esprit vif analysa le danger une fraction de seconde avec que le monstre ne la transforme définitivement en esquimaux saveur rose.
Rampant sur le sol dans une tentative vaine de passer inaperçue, Rose se pétrifia en entendant le rugissement terrifiant du monstre juste derrière elle. Evidemment. Se promener en total look rose, n’aidait pas à rester discrète-discrète, surtout dans un environnement aussi immaculé que le Mont Hakobe.

-Brevi, hurla-t-elle dans un sursaut d’adrénaline.

L’explosion déstabilisa un instant le monstre, lui laissant tout juste le temps de se réfugier dans une autre cachette, en embarquant Makoto par le col.

- Il va falloir improviser ! Une idée ?
Makoto Nero

avatar

Messages : 163
Date d'inscription : 05/04/2012
Âge : 22
Guilde : Fairy Tail
Magie / Malédiction / CS : High Speed Magic
Magie / CS Secondaire : Heitan no Mahô / Magie de l'Aplatissement

- Caractéristiques du Mage -
P.M.: 2.925
Statut: Mage de Rang B
Renommée : Mage Itinérant
MessageSujet: Re: Les roses fleurissent vite en montagne ! [PV Makoto, Rose]   Jeu 6 Sep - 20:18
L'espèce de bulldozer fonçait irrémédiablement vers le duo de mages en arrachant les arbres un par un, dont on détectait clairement le déracinement par le brouhaha qu'il faisait... Mais la chose, que dis-je, le bidule, en venait même à dissiper le blizzard en créant un courant aérien d'une violence extrême, dissipant dans le même temps le voile de neige qui l'entourait...

« Un, un, un... C'est un Wyvern! Et il fonce sur nous, on se bou- !... »

A ce moment-là, le jeune homme ne put finir sa phrase. La bestiole quasi-légendaire hurla avant d'extirper de sa gorge un souffle frigorifique à souhait. Visiblement, ils n'étaient pas les bienvenus, et 'fallait courir. Mais croire que ce colosse l'aurait empêché de parler était bien crédule... En revanche, le second bulldozer qui venait de l'empoigner, lui, aurait pu le couper en toutes circonstances. Rose protégea en effet Makoto grâce à un sort à usage uniquement défensif déjà bien impressionnant, puis le traîna derrière un rocher sans franchement lui demander son avis. Il ne préférait encore rien dire quant au raisonnement qu'il tentait maladroitement d'élaborer. Toutefois, il remercia quand même discrètement sa sauveuse.

Discrètement.. Tout dépend pour qui. Enfin discret il l'était peut-être, mais sa compère, elle, le faisait passé pour plus discret qu'il était...


« -C’est un Wyvern ! Et je ne voudrais pas paraître pessimiste, mais il n’a pas l’air en promenade de santé !
-Oui, je sais, mais...
-Bah quoi il aurait pu venir nous demander son chemin, nous ne sommes pas les seuls perdus dans cette montagne de malheur si ?
-Rose, écoute...
-Et toi alors, qu’est ce que tu fiches dans ma tête d’abord !
-Euh... Rose ?
-N’essais pas de détourner la conversation je…
-Non, je, euh... »


Mais qu'est-ce que c'est que ce bazar ?! Sortez-moi c't'acteur, il sert à rien ! Aux arrêts ! Par contre, vous me gardez l'autre schizophrène, elle est pas mal du tout dans le rôle. Et bon sang de bonsoir, qu'ils ne se fassent pas tuer par ce wyvern avant d'avoir fini leur scène ! Enfin bon, ça... C'était peut-être un peu trop demandé. Surtout lorsque l'immense seigneur volant du mont Hakobe rugit juste derrière nous, prêt à débuter son repas en toute quiétude. Il n'en fallait pas plus pour nous plonger dans l'inquiétude.

« -Rose, on !...
-Brevi ! »


Au moins cette fois, Makoto aurait vraiment apprécié qu'elle l'écoute... Juste une fois... Au lieu de ça, elle l'attrapa par le col pour le traîner à nouveau dans la neige de manière un peu moins délicate peut-être. Comment voulez-vous réussir à faire fuir un monstre de cette envergure comme ça ?...

« - Il va falloir improviser ! Une idée ?

Que, quoi, quoi ? Elle demandait ?! Faut sauter sur l'occasion ! Enfin... Il était un peu blasé quand même...

-Je... crois... Attends, qu'est-ce que je voulais dire déjà...

Le Wyvern impatient de dévorer son repas nous cherchait encore et il fallait se dépêcher.

-Ah ! Euh... Non... Et mince...

Se dépêcher on a dit...

-Si, ça y est, je me rappelle de ce que je voulais dire ! Comme tu maîtrises une magie à distance, le mieux serait que je l'attire pendant que tu le mitrailles ! Évidemment, il est pas bête, alors faudrait..."

Le garçon fut stoppé. Qui aurait cru que ça pouvait se produire autant de fois en dix minutes. Mais là, c'était la bête qui se tenait derrière Rose... On échange les rôles ! Makoto attrapa les jambes de la jeune fille et la mit dans ses bras pour s'enfuir plus loin en High Speed Magic, à l'abri provisoire, derrière quelques arbres vulnérables. Il la reposa et enchaîna son récit.

"-Alors il faudrait aussi que je l'attaque, sans quoi c'est foutu. Néanmoins... Si j'attaque avec la High Speed Magic dans cette neige, ça va être d'autant plus dur d'esquiver... Enfin bon, on voit sur le tas, ok ? Moi, je fonce, pas le temps de parler, yahou !"

Pas le temps de parler, c'était vite dit. Il ne savait pas exactement ce qui lui donnait la pêche de cette façon, peut-être tout simplement Rose qui était complètement tarée, ou le fait de rencontrer le monstre le plus dangereux du lieu, mais c'était efficace. Et il avait hâte d'affronter ce gros machin à écailles !

Spoiler:
 
Game Master

avatar

Messages : 1586
Date d'inscription : 26/09/2011
Magie / Malédiction / CS : All Mighty
MessageSujet: Re: Les roses fleurissent vite en montagne ! [PV Makoto, Rose]   Sam 8 Sep - 11:22
Le Wyvern, contrarié que son repas montre quelques signes bien gênants de résistance entre dans une colère noire suite à l'explosion de l'attaque de la mage rose flashy. Il vole en rase-motte au dessus de la forêt pour les faire sortir de leur cachette, en effet la masse d'air déplacée par l'immense reptile ne manque pas de créer au sol, une véritable mer de neige qui ne demande qu'à s'abattre sur Rose vu que Makoto est déjà sorti pour faire diversion. Une diversion qui marche plutôt bien, car le pseudo-dragon retourne se poser hors de la forêt pour poursuivre le Fairy Tailien. Mais devant tant de résistance, le monstre préfère s'enfuir afin de trouver un repas qui sera nettement moins coriace et qui demandera moins d'énergie à attraper qu'il n'en fournira une fois digéré.
Makoto Nero

avatar

Messages : 163
Date d'inscription : 05/04/2012
Âge : 22
Guilde : Fairy Tail
Magie / Malédiction / CS : High Speed Magic
Magie / CS Secondaire : Heitan no Mahô / Magie de l'Aplatissement

- Caractéristiques du Mage -
P.M.: 2.925
Statut: Mage de Rang B
Renommée : Mage Itinérant
MessageSujet: Re: Les roses fleurissent vite en montagne ! [PV Makoto, Rose]   Mer 3 Oct - 20:46
La diversion marchait visiblement plutôt bien. Enfin tout du moins la première partie... Après le départ du jeune homme, le semi-dragon fila par-delà le terrain végétal en créant un courant aérien un peu plus puissant que ce qu'on aurait alors espéré. Le mètre de profondeur de neige fut arraché du sol et soulevé contre les troncs, ce qui ne manqua pas de surprendre Rose qui disparut succinctement sous l'élément gelé. Pas de bol... Pour ce qui est de la seconde moitié de l'équipe, le gringalet en l’occurrence -comment qui vient de m'appeler le narrateur ?!-, il dut, malgré son besoin irrépressible d'aller secourir Rose, poursuivre sa course pour échapper au Wyvern. La fatigue commençait tout de même à se faire sentir dans cette neige entravant au possible chaque appuis du mage, qui s'obligeait à effectuer de multiples acrobaties pour s'extirper de ce piège. C'était sans compter sur une chose aussi inattendue que bienvenue : le repli du gros pas beau machin à écailles ! Sauvés !

Et le -s n'étant pas placé ici pour embellir le paragraphe, mais bien pour parler de Makoto ET de Rose. Plus une minute à perdre : il valait mieux aller jeter un œil à l'excitée du service psychiatrique de Cait Shelter. De plus, le blizzard montait et l'eau glacée fondant sur le mage ne le réchauffait pas, surtout à la vitesse où il allait. Sauver la petite Rose et redescendre suite à cette attaque improvisée ? Probable.

Revenu jusqu'à elle, il s'empressa de retirer la neige avec ses mains frigorifiées, d'où la jeune fille avait déjà pu extirpé sa tête avant son arrivée. Gelée sur place, elle réussit tout de même à se relever.


«-Frooiidd..., bégayait-elle.
*Mince, je croyais que la neige était chaude ! *

-Hum... Dis-moi, tu serais pas un peu malade ?

-Même pas dans tes rêves les plus fous, mouhahahaha !
*C'est convaincant vu comme t'es tarée !*

-Je pense que ton bras couvert de glace et immobile dit le contraire... »

A cet instant elle jeta un regard à son bras puis resta figée quelques secondes. Elle poussa un léger cri voyant que son bras ne bougeait plus, paralysé par le froid, puis Makoto lui expliqua brièvement qu'il vaudrait mieux rentrer avant de tomber sur un autre « Wyvern Surprise » malvenu... Évidemment elle ne l'écouta pas jusqu'à ce qu'il fasse mine de faire demi-tour sur cent bons mètres, durant lesquels elle le suivit sans même s'en rendre compte... Pour ainsi dire : « tant mieux ! ». L'équipe put donc rentrer en évitant une autre dose de problèmes qui n'aurait pas été la bienvenue, loin de là.

Une fois parvenus un peu plus bas dans la montagne voilée par le blizzard, ils se séparèrent. Comme les deux en avaient l'habitude, une petite poignée de main et un simple sourire -large comme une tomate d'été pendant une bonne année et ayant poussé avec une lune favorable – suffirent. Il faut ajouter aussi que l’énergumène féminine ne pouvait guère tenir plus de quatre secondes en place, ce qui n'arrangeait pas la chose. Espérons qu'il ne lui arrive plus de malheur après cette petite escapade. Ni à Makoto d'ailleurs...

« -A plus tard, Rose, on se reverra sûrement un jour ! » cria-t-il en espérant qu'elle l'entende.

Le résultat de cette escalade décevait tout de même le jeune mage qui n'avait même pas pu récupéré d'herbes pour se soigner cet hiver... Heureusement, pour compenser, une rencontre fort florale était survenu. Un petit bourgeon de l'amitié soudaine était apparu. Le Mont Hakobe encore frappé et volé et survolé par le blizzard harassant paraissait après la vue de ce semi-dragon un rêve d'aventurier farfelu. Seul se retourner aurait permis à Makoto de constater son périple en apercevant le pic éloigné du mont le plus froid de Fiore, ce qu'il ne fit pas malgré son élan, ayant déjà une preuve irréfutable des événements passés. A vrai dire, lui-même n'en avait pas conscience, pourtant il ne se retourna pas, croyant en son instinct. Mais la seule chose qui le retenait, matérielle ou immatérielle suivant les interprétations, celle-ci même dont il était inconscient, celle-ci même qui avait su résisté au froid, voyageait avec lui. Cette grande fleur aux pétales roses de l'amitié.

Spoiler:
 
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Les roses fleurissent vite en montagne ! [PV Makoto, Rose]   

Les roses fleurissent vite en montagne ! [PV Makoto, Rose]

Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Fairy Tail RPG : Fiore no Oukoku :: 
 :: Fiore Nord :: Mont Hakobe
-