Fermer le menu
Ouvrir le menu

Navigation














Partagez

 Faux Semblants ♣ Yuki Yonde

AuteurMessage
Haru Kochikaze
Mage de Silent NightMage de Silent Night

Haru Kochikaze

Messages : 54
Date d'inscription : 02/03/2014
Âge : 26
Guilde : Silent Night
Magie / Malédiction / CS : Plant Magic

- Caractéristiques du Mage -
P.M.: 2.110
Statut: Mage de Rang C
Renommée : Mage Itinérant
MessageSujet: Faux Semblants ♣ Yuki Yonde   Faux Semblants ♣ Yuki Yonde EmptyMar 18 Mar - 23:34
Faux semblants
Haru Kochikaze & Yuki Yonde

Nature. Douce Nature. Écoute mon cœur battre pour toi. Si je savais chanter, c'est avec joie que ma voix accompagnerait les oiseaux perchés sur tes arbres bienveillants. Si je savais danser, c'est avec grand plaisir que mes pieds nus fouleraient l'herbe tendre et abondante qui te recouvre. Si je...

Un garçon se promenait seul entre les immenses allées végétales qui ne cessaient de croître autour de lui. Il avait coupé court à ses pensées passionnées envers une chose aussi grandiose que cette immense forêt car les mots qu'il ne maîtrisait pas autant qu'il l'aurait souhaité lui manquaient. Il s'arrêta un peu pour regarder autour de lui l'océan de verdure et de vie à perte de vue. Un oiseau fit entendre à nouveau un chant, un peu discordieux mais tellement sincère qu'il en émut son cœur. Si Haru – c'était son nom – ne s'avérait que fort peu sensible au commerce que faisaient entre eux les hommes, il n'en ressentait pas une joie des plus sincères lorsque, loin du monde, il pouvait se perdre dans l'ombrage de grands arbres à la recherche de nouvelles fleurs pour remplir son modeste herbier. La lumière vive du soleil dans les plaines lui fatiguait les yeux. Les conversations bruyantes des gens de la ville l'épuisaient. Coller des feuilles ou des fleurs dans un cahier n'était à vrai dire qu'un vulgaire prétexte pour lui permettre de se retirer du monde tout en ayant l'impression de réaliser quelque chose de nécessaire. L'utile et l'agréable faisaient ainsi cause commune lors de cette charmante promenade.

Tu as veillé sur moi pendant mon sommeil, n'est-ce pas ? Comment te remercier si ce n'est en t'admirant comme je le fais ? Cautionnes-tu ce que je dois parfois faire pour survivre ou pour mon maître ? Bien sûr que oui ! Une vie part et tu l'accueilles en ton sein pour qu'une nouvelle plante voit le jour. M'accueilleras-tu quand je tomberai ? Me préféreras-tu à des autres rejetons ? Ne m'en veux pas... mais mon maître a encore besoin de moi et je lui suis redevable. Tu comprends la fidélité et l'honneur pas vrai ?

Le garçon caressa doucement le tapis herbeux d'une main affectueuse, comme un enfant, à la recherche d'attentions particulières le ferait. Il lui semblait que c'était non loin de cette étrange clairière que son entraînement avait pris fin, lorsque son maître l'avait libéré de son sommeil souterrain pour le ramener dans le monde des hommes. Il avait dès lors veillé sur lui et Haru s'était juré de le servir du mieux qu'il le pourrait car il lui semblait que la terre lui avait murmuré dans un rêve que son libérateur mériterait tous les honneurs. N'ayant aucun but dans la vie, il avait dès lors épouser corps et âme les ambitions de son maître afin de les servir au mieux. S'il lui fallait ôter la vie, il ne clignait jamais de l'œil, voyant son geste comme un cadeau à la terre nourricière où toute vie prenait forme. L'humain n'était qu'une espèce parmi tant d'autres qui se croyait au-dessus des autres car elle était suffisamment vaniteuse pour vouloir triompher de la nature. La forêt de Tornac était la preuve de leur bêtise et de leur échec. Sans doute l'homme qui l'avait recueilli devait trouver ses convictions pour le moins étrange, mais son protégé ne s'était jamais offusqué ni plaint de la moindre plaisanterie.

Pris dans ses réflexions profondes, il tenta de se rappeler la vie qu'il pouvait bien avoir avant d'avoir été enterré comme une graine qui devrait plus tard offrir ses plus beaux fruits. Mais rien ne lui vint. Ou plutôt des lambeaux de souvenirs flous et incompréhensibles. Il préférait se penser fils de la Nature plutôt que celui d'obscures personnages d'un passé qui échappait à sa mémoire. Il soupira sans tristesse ni ennui en contemplant la faille dans son esprit. Puis, sentant ses paupières s'alourdir, preuve qu'un nouveau cycle de sommeil le prenait à nouveau sans prévenir, il s'affaissa sur l'herbe tendre et s'endormit aussitôt. L'endroit était bien trop ravissant, accueillant selon lui pour qu'il résiste plus longtemps à l'appel que ses sens fatigués venaient de lui lancer. Ces années passées sous la terre pour comprendre le sens de la vie avait affectées son métabolisme et sa capacité de dormir lorsqu'il le désirait. Le noir se fit dans son esprit apaisé. La Nature veillerait sur lui...

♣ ♣ ♣

Mais la fatigue avait le défaut de faire perdre aux jeunes gens la conscience du danger que peut représenter le monde extérieur. L'ignorance d'Haru n'arrangeait bien entendu nullement l'imprudence de sa jeunesse flegmatique. Un grognement se fit entendre, pressant, paniqué, de plus en plus proche. Mais rien ne pouvait perturber le sommeil du dormeur du val dont l'esprit nageait déjà loin de toute réalité tangible. Non loin de lui, le souffle chaud d'une bête, frustrée qu'on ait pu s'endormir sur son territoire s'approchait, fougueux vers l'importun. Une crinière hirsute, des poils gris en bataille, de petites défenses menaçantes, un groin. Le sanglier chargeait vers l'endormi pour le punir de son audace et apaiser un colère bestial que nul être censé ne pourrait comprendre.

Mère Nature, j'entends ton cœur qui bat.

Code by Silver Lungs
Yuki Yonde
Mage de Lamia ScaleMage de Lamia Scale

Yuki Yonde

Messages : 113
Date d'inscription : 09/09/2012
Âge : 22
Guilde : Lamia Scale
Magie / Malédiction / CS : Kuki Mahô / Magie de l'Air

- Caractéristiques du Mage -
P.M.: 2.250
Statut: Mage de Rang B
Renommée : Mage Itinérant
MessageSujet: Re: Faux Semblants ♣ Yuki Yonde   Faux Semblants ♣ Yuki Yonde EmptySam 22 Mar - 21:08
La forêt de Tornac était un lieu que Yuki avait déjà eu l'occasion d'arpenter par le passé, envoyé parmi ses arbres et ses fines rivières pour arrêter des malfrats à l'aide de plusieurs compagnons... Compagnons qui c'étaient révélés bien inutiles, au final, contrairement à ce que le jeune garçon aurait voulu. Ils avaient été totalement neutralisé, lui même et ces derniers, par des bandits de seconde zone tels que ceux qu'on lui avait vendu sur le papier de la mission, faisant rentrer Yuki Yonde bredouille à la guilde qui l'avait si gentiment accueilli. Un échec... Un échec qui avait marqué le jeune mage. Il s'était rangé à la prestigieuse bannière de Lamia Scale après ces années de vie solitaire, décidé à répandre autour de lui la paix et à défendre les causes nobles. Et pourtant, il avait échoué à une mission où il aurait normalement du gagner. A qui la faute ? La sienne ? Celle de son camarade de guilde, qui avait couru inconsciemment à travers les arbres en ameutant les bandits des alentours, alors que la discussion aurait été de mise ? Comment le savoir... C'était comme lors de cette bataille, qu'il n'avait vu qu'à moitié et pourtant bien trop. Sur cette île, au large de ruines plus mythiques que jamais désormais. Là, il avait vu. Vu cette espèce animale si mythique que jamais, dans sa vie de Zoologue, Yuki n'aurait pensé pu observer. Là, il avait eu une nouvelle occasion de défendre la paix de ce monde aux côtés de camarades improvisés, dans le but de neutraliser ce qui posait soucis : Ce dragon...

Lui comme tant d'autres, ce jour là, avait été traumatisé. Il était arrivé en tant que renfort au court de cette bataille contre "l'Ancien Roi des Dragons de Poison, Cyanos", auparavant emprisonné dans un de ces Régalias. Foutaises... Ces objets c'étaient révélés être bien autre chose qu'on ne les soupçonnait d'être : une source de pouvoir magique étrangère. Toutes ces prisons c'étaient éveillées lorsque réunies, appelés par le pouvoir des Dragons Slayers de leur élément, et avaient pris contrôle de ces derniers, les rendant incontrôlables. Des mages avaient alors été dépêchés pour les neutraliser... Tout ça, c'était ce qu'il avait entendu dire, du moins, ne l'ayant jamais vécu lui même. La suite, par contre... L'éveil des Régalias, la libération des dragons... La lutte plus que difficile, la souffrance... Puis la peur extrême, l'apocalypse personnifié : Achnologia. Encore aujourd'hui, rien qu'à la pensée de ce nom, Yuki ressentait un effroi certain. Son attaques... Il en avait ressenti l'aura, sauvé de justesse de la mort par le conseil. Cette bête, elle était là, quelque part... Comment vivre tranquille dès lors ? Comment ne pas y penser, l'esprit torturé par toutes ces notions, comme happé vers des présages funestes ?

C'était pour cette raison que Yuki était venu en ce jour à la forêt de Tornac. Il avait besoin d'air, véritablement. De cet air pur, de ce nouvel air. Il devait se changer les idées, loin de l'effervescence des conversations qui régnaient à la guilde sur ce sujet terrifiant. Il ne voulait plus y penser pour l'instant, il ne le voulait plus... Mais n'y arrivait pas. Sans cesse, les images tournaient dans son esprit, une à une. Celle des visages déconfits, celle de la bête, celle de la souffrance d'Akira. Combien de fois encore échouerait-il à protéger le monde de cette paix si instable ? Il aurait tellement, tellement voulu être plus fort. Cette force qui lui aurait permis de terrasser les bandits de la forêt de Tornac avant que d'autres ne s'en chargent. Cette force qui lui aurait permis de protéger un peu plus ses compagnons de lutte lors de la bataille contre Cyanos. Cette force qui lui faisait défaut pour sauvegarder ses rêves... Marchant dans la forêt, perdu dans ses pensées, combien de fois Yuki avait il manquait de s'écraser au sol, à force de regarder le ciel à travers les feuillages ? Les épaisses racines rendaient ce genre de comportements stupides dangereux. Il n'arrivait même pas à rester debout dans une forêt pareille... C'est sur cette idée de lui même que Yuki pu voir quelqu'un d'autre, devant lui, entre divers troncs. Une autre personne était étendue sur le sol. Se relevant avec hâte pour accourir vers l'inconnu, Yuki remarqua des choses étranges. Aucun sentiment de mort ne flottait dans les airs, plus celui d'une paix... Étais-ce là un simple sommeil, ou bien étais-ce la forêt qui renvoyait cette impression au jeune mage ?

Subitement néanmoins, une nouvelle sensation se fit sentir dans l'air ambiant. Quelque chose de moins calme... de plus torturé. Une colère ? Absurde, pensa Yuki. Et pourtant : Non loin de l'homme étendu au sol, le mage de l'air pu voir la silhouette d'un animal se dessiner parmi les divers buissons et herbes folles. Étais-ce là un Sanglier ? Oui, sans l'ombre d'un doute, il s'agissait ici de cet animal, plutôt lambda et relativement dépourvu d'intérêt pour un Zoologue tel que lui. Mais ce n'était pas un soucis, ni même une préoccupation à ce moment, le gêne était ailleurs. La bête... Elle semblait enragée ? Dans tous les cas, elle regardait ce jeune garçon, étendu au sol. Soufflant bruyamment à l'aide de ses naseaux, la bête sauvage foulait avec énervement du pieds les feuilles mortes qui se trouvaient en dessous de son corps relativement musculeux. Yuki ne mit pas longtemps à réfléchir après avoir pu observer cela : Se mettant à courir dans la direction de celui qui était étendu au sol, Yuki mima de ses mains le geste d'un archer avant d'user de sa magie pour l'usage de son arcane "Air Shot". Cela eu l'effet escompté : Surprise par l'arrivé de Yuki et effrayée par l'arcane du mage qui vint abattre non loin de lui, la bête enragée ne tarda pas à décamper. Le mage de l'air la regarda décamper, faisant voleter derrière elle de multiples feuilles. Avait elle montré ce comportement agressif suite à une intrusion de territoire ? Le Lamien ne ne le savait pas, mais s'en fichait un peu pour l'heure. Se retournant pour observer l'homme étendu sur le sol, il ne tarda pas à se mettre à genoux pour lui secouer le bras de sa main. Le soulèvement de sa poitrine démontrait qu'il respirait, visiblement normalement : Au moins, il n'était pas mort.


- Eh ! Eh ! Debout, c'est pas le moment de dormir dans un lieu pareil !
Haru Kochikaze
Mage de Silent NightMage de Silent Night

Haru Kochikaze

Messages : 54
Date d'inscription : 02/03/2014
Âge : 26
Guilde : Silent Night
Magie / Malédiction / CS : Plant Magic

- Caractéristiques du Mage -
P.M.: 2.110
Statut: Mage de Rang C
Renommée : Mage Itinérant
MessageSujet: Re: Faux Semblants ♣ Yuki Yonde   Faux Semblants ♣ Yuki Yonde EmptyDim 23 Mar - 0:07
Faux semblants
Haru Kochikaze & Yuki Yonde

Sous l'ombre d'un chêne millénaire le garçon dormait à poings fermés. La douce brise boisée caressait doucement son front alors que son souffle ralentissait peu à peu pour plonger dans un sommeil encore plus profond. S'il ne se réveillait pas dans l'instant, il pouvait être sûr de dormir ainsi plusieurs jours. Mais il n'avait pas la volonté de lutter contre une fatigue de plus en plus séduisante dans les bras de laquelle il n'aspirait qu'à se blottir. La Nature veillait sur lui, que pouvait-il craindre ? Tout imprévu ne pouvait en être. Tout imprévu resterait la décision de la bonne mère Nature qui veillait sur le cycle de la vie. Toute chose retournerait un jour à la terre qui l'avait vu naître. Haru sourit en sentant la terre trembler imperceptiblement à mesure que la bête approchait et se laissa aller à murmurer de timides « Mère... »

La silhouette se retourna avec un bref sursaut. Ses yeux verts tendres et surpris semblaient lui demander ce qu'il faisait là, ce qu'il voulait et qui il était sans que sa bouche n'eut à l'exprimer pour autant. C'était une femme. Elle lui apparaissait comme la plus belle qu'il n'ait jamais eu la chance d'apercevoir. Il la distinguait très mal mais n'osait doutait de la perfection de ses traits. Très vite le regard surpris de la Dame s'apaisa tandis que ses paupières s'abaissaient doucement et s'emplit de tendresse. « Bonne Mère qui veillait sur nous. » Cette dernière lui répondit par un doux sourire qui ne cessa de s'élargir comme si elle était heureuse que quelqu'un ait pu la reconnaître et l'admirer autant. Elle approcha alors ses lèvres tendres vers celles du garçon comme pour y déposer un baiser... Mais elle se recula brusquement et, les sourcils froncés comme prise de panique ou d'une colère inexplicable elle protesta d'une voix qui ne pouvait être la sienne car trop grave, trop humaine : « Eh ! Eh ! Debout, c'est pas le moment de dormir dans un lieu pareil ! »

Haru sursaute et ouvrit de grands yeux étonnés sans trop savoir où il se trouvait. Où était passée la jolie Dame de ses rêves ? Pourquoi le réprimander ainsi et le réveiller sans raison ? Ses paupières lui paraissaient encore lourdes et ses membres un peu engourdis. Il se retrouva nez à nez avec un visage tout autre penché au dessus de lui. Il se perdit dans la contemplation d'un œil gris entouré d'une bien étrange cicatrice qui ne manqua pas de susciter sa curiosité. Le visage bien que fin s'avérait finalement masculin et en tout cas inquiet. Pourquoi ? Tiens, maintenant il avait l'air soulagé. Haru se redressa nonchalamment et fit craquer ses pieds d'abord, puis ses poignets et son cou en bougonnant dans une langue inaudible. Il avait horreur qu'on le réveille ainsi sans raison. Il se sentait encore nauséeux et craignait de se rendormir sous peu sans cette fois-ci y faire quelque chose. Il soupira et, sa main appuyée sur le sol, il se leva difficilement. Une fois en face de l'opportun il le détailla rapidement et s'approcha de lui timidement et dut lever la tête pour s'adresser à lui, l'inconnu le surplombant bien d'une tête.

« Bonjour, commença-t-il d'un air mal assuré tant il ne savait pas comment s'exprimer convenablement en présence d'un inconnu qui venait de le brusquer. Euh... Bonjour. »

Que dire de plus. L'homme était en contact avec lui d'une manière qui le décontenançait au plus haut point. Son manuel de civilités n'expliquait malheureusement pas ce genre de situations, à moins qu'un tel chapitre ait pu lui échapper ou qu'il se soit endormi au moment où pareil cas était expliqué. Haru baissa la tête un peu gêné par l'imprévu de cette rencontre. Il aurait bien préféré retrouver la femme de ses rêves plutôt que de se sentir aussi stupide devant un étranger à qui il ne savait que dire pour paraître aimable. Il sortit de sa poche un petit calepin où il y résumait les grandes idées de son livre en quête d'une solution. « Toujours dire bonjour lors d'une rencontre. » « Se présenter en serrant la main et énoncer distinctement son nom et son prénom. » Le garçon sourit dans une étrange de grimace voulue avenante. Qu'est-ce qu'il pouvait être distrait pour avoir oublié cette règle élémentaire. Il s'approcha de l'inconnu et sans prévenir empoigna la main de celui-ci, la serra gauchement en répliquant : « Kogikaze Haru. » Il continua ainsi à secouer le bras de son interlocuteur quelques temps encore – le livre ne précisant pas qu'il fallait le lâcher une fois les présentations faites – mais se sentant un peu stupide il rompit finalement le contact avant de poursuivre l'air contrarié : « Vous m'avez réveillé... Ce n'est pas très gentil. »
Code by Silver Lungs
Yuki Yonde
Mage de Lamia ScaleMage de Lamia Scale

Yuki Yonde

Messages : 113
Date d'inscription : 09/09/2012
Âge : 22
Guilde : Lamia Scale
Magie / Malédiction / CS : Kuki Mahô / Magie de l'Air

- Caractéristiques du Mage -
P.M.: 2.250
Statut: Mage de Rang B
Renommée : Mage Itinérant
MessageSujet: Re: Faux Semblants ♣ Yuki Yonde   Faux Semblants ♣ Yuki Yonde EmptyMar 25 Mar - 12:53
Le corps que Yuki avait trouvé au hasard de ses pensées dans cette forêt de Tornac semblait, à son grand soulagement, encore doté de vie. Mais alors, pourquoi était-il étendue de la sorte au milieu d'une forêt où les dangers pouvaient se présenter à tout moments ? Pour preuve, ce Sanglier, certes pas si dangereux au demeurant, mais le devenant nettement plus lorsque quelqu'un était dans l'incapacité de s'en défendre. Était-il blessé ? Dormait-il ? Faisait-il le mort ? Non, cette dernière solution n'avait aucun sens, l'inconnu aurait sans doutes réagit en se voyant prêt à être chargé par un sanglier, d'autant qu'il ne semblait, en apparence du moins, pas y'avoir de dangers méritant un tel acte dans les environs. La première hypothèse soulevait était d'ailleurs toute aussi peu probable, bien que pas complètement à écarter. Sur ce jeune homme n'apparaissait en tous cas aucune trace de blessures externes, que ce soit du sang ou des marques de coups visibles à ses yeux. Après, si il s'agissait d'une blessure d'ordre magique ou bien psychologique, Yuki ne pouvait guère le deviner, et il fallait admettre qu'il en vint à demander au garçon de se réveiller sans vraiment réfléchir bien longtemps à la question "Mais dort il vraiment ?". C'était d'ailleurs assez puéril de sa part, il fallait bien l'avouer, après coup. Lui qui avait pourtant l'habitude d'agir après seulement avoir mûrement réfléchis... Là, il ne perdait clairement des points quand au manquement à ses propres valeurs. 

Pourtant, bien vite, ces pensées hésitantes et inquiètes s'estompèrent. La raison ? L'inconnu se mit à bouger, ouvrant ses yeux d'un vert profond, yeux dont Yuki guettait le mouvement depuis qu'il avait timidement remué le bras de celui qui gisait au sol. Des yeux brumeux, qui ne comprenaient pas. Ce genre de regard qui vous donne l'impression de regarder autre chose, de voir ce qu'il ne devrait pas voir. Comment lui en vouloir, vu qu'il sortait après tout visiblement du monde de Morphée ? Accompagnée d'un sursaut, ce regard soudain arracha aussi à Yuki un léger sursaut, ou tout du moins un mouvement de recul rapide. Sans un mot de plus de la part de l'inconnu ni même de Yuki, le jeune garçon se redressa à l'aide de ses appuis, bien moins rapidement cependant qu'il n'a ouvert les yeux. S'étirant à de multiples reprises diverses parties de son corps, Yuki observa l'inconnu se réveiller doucement. Vrai qu'un tel réveil devait être rude. Ses observations le conduit d'ailleurs à revoir son jugement sur l'homme qui lui faisait face, ou plutôt le jeune garçon : En effet, il semblait bien plus jeune que Yuki ne l'avait soupçonné un temps. Le jeune mage aux cheveux blancs n'avait beau pas être un géant, il dépassait tout de même ce garçon d'une bonne tête. Garçon qui semblait un peu... Hésitant ?


- Bonjour,... euh... Bonjour !

- Oh... euh, oui, Bonjour ! Désolé pour...


Yuki allait commençait ses explications quand au pourquoi du comment il avait eu recours à cette manière un peu brusque de réveiller ce jeune garçon qui dormait, mais visiblement, ce même garçon qui lui faisait face ne semblait pas vraiment inspiré par les propos de Yuki. Pourquoi dire cela ? Eh bien, sans doutes étais-ce du au fait que l'inconnu aux yeux verts avait sorti de sa poche un calepin qu'il semblait lire avec attention. C'était pour cela que Yuki se stoppa dans ses explications, attendant que l'inconnu relève les yeux en sa direction. Cependant, il ne pu qu'être surpris en voyant qu'au lieu de simplement remonter son visage en direction de celui du mage au cheveux blancs, le jeune garçon se précipita sur la main de ce dernier, l'attrapant avec maladresse avant de l'agiter et de le remuer comme une pâte à modeler dont on voudrait changer la forme en l'étirant. Il se mit alors subitement à dire ce qui semblait être son nom : Haru Kochikaze. Autant vous dire que Yuki était des plus décontenancé par cette manière de faire connaissance plutôt peu commune.


- Ah, euh, oui... Yuki Yonde. Enchanté...

- Vous m'avez réveillé... ce n'est pas très gentil.


La scène avait un petit côté comédie qui faisait sur le coup plus avoir un air ahuri à Yuki qu'un franc sourire, il fallait bien l'avouer. Le garçon, visiblement nommé Haru, lui avait lâché la main, laissant son bras endolori suite à tant de mouvements amples et rapides. Il avait d'ailleurs également froncé ses sourcils, prenant un petit air renfrogné qui acheva Yuki dans le domaine de l'étonnement. D'ailleurs, le jeune mage se rendit compte à ce moment là qu'il avait observé les mouvements et les actions du "dormeur" en penchant légèrement sa tête sur le côté, ce qui n'était pas une chose des plus polies. M'enfin, c'était un réflexe commun aussi ! Comment auriez vous réagit, vous, devant quelqu'un qui réagit de la sorte dans une telle situation ? De plus, il disait que le fait que Yuki l'ai réveillé n'était pas très gentil... Hmm, certes, m'enfin il fallait replacer les choses dans leurs contextes ! L'air un peu gêné, comme à son habitude, Yuki commença à expliquer à l'inconnu ce qu'il c'était passé.


- Je euh... oui, je suis désolé. Mais voyez vous, je me promenais dans le coin que je vous ai vu, toi et ce sanglier qui était sur le point de vous charger... Alors du coup, j'ai réagi. Navré de t'avoir réveillé, mais si je peux me permettre... Tu ne trouves pas cela un peu dangereux de te reposer dans un lieu si dégagé ?


Sans se méfier, Yuki avait directement tutoyé le dénommé Haru. Pourquoi ? Il ne le savait guère vraiment et ne pouvait que le soupçonner, mais il semblerait que son air jeunot ai donné l'impression au Lamien de parler à un enfant. Lorsqu'il s'en rendit compte, il se hâta cependant de corriger le tir.


-Oh, euh... Désolé pour le tutoiement...
Haru Kochikaze
Mage de Silent NightMage de Silent Night

Haru Kochikaze

Messages : 54
Date d'inscription : 02/03/2014
Âge : 26
Guilde : Silent Night
Magie / Malédiction / CS : Plant Magic

- Caractéristiques du Mage -
P.M.: 2.110
Statut: Mage de Rang C
Renommée : Mage Itinérant
MessageSujet: Re: Faux Semblants ♣ Yuki Yonde   Faux Semblants ♣ Yuki Yonde EmptyMar 25 Mar - 20:30
Faux semblants
Haru Kochikaze & Yuki Yonde

Si le garçon avait fait plus attention, il se serait rendu compte de la maladresse de sa démarche, ou plutôt de la gêne qu'il suscitait chez son interlocuteur. Mais Haru n'était nullement du genre consciencieux dans les rapports humains. Il ne vit pas davantage que la personne qui se tenait en face de lui n'était pas plus à l'aise que lui dans la conversion qui s'était imposée à eux finalement. Il ne comprenait pas même que son attitude pouvait être des plus déconcertantes aux yeux de quelqu'un normalement constitué. Il n'entendit pas plus les timides salutations ni les excuses mal à l'aise de celui qui avait perturbé son repos. Le seul bon sens dont il avait pu être capable fut de se rendre compte que l'empoignade qu'il avait initié avec tout le charme de sa gaucherie durait bien trop longtemps. Fatigué, il accompagna ses salutations de quelques bâillements impromptus. Il rangea son calepin dans sa poche fier de sa supposée réussite. Il lui prit alors l'envie de regarder l'herbe aux pieds de l'étranger. Elle était joliment verte et, après réflexion, il se serait volontairement lové sur ce tapis herbeux dont il gardait un souvenir tendre et moelleux.

« Je euh... oui, je suis désolé. Mais voyez-vous, je me promenais dans le coin lorsque je vous ai vu, toi et ce sanglier qui était sur le point de vous charger... Alors du coup, j'ai réagi. Navré de t'avoir réveillé, mais si je peux me permettre... Tu ne trouves pas cela un peu dangereux de te reposer dans un lieu si dégagé ? »

Haru focalisa de nouveau son attention sur le jeune homme qui s'était imposé à lui. Il ne comprenait pas très bien ce qu'il disait et s'en sentait plutôt stupide. « Nous... ne... ? » commença-t-il Il baissa la tête un peu confus, les joues rouges et tourna sept fois sa langue dans sa bouche pour se remettre les idées en place. « Vous », « Tu ». Qui était-il dans tout cela ? « Tu ». Mais avec qui était-il alors ? Le garçon se retourna pour voir si personne ne pouvait se trouver derrière lui. Ils étaient seuls. Le dénommé Yuki Yonde se corrigea aussitôt et apporta la réponse au problème qui n'en était pas un : « Oh, euh... Désolé pour le tutoiement... »

Le garçon planta son regarda vert – un regard un peu surpris et ému – dans celui de l'inconnu. Il ne se connaissait pas et il se permettait déjà ce genre de familiarité. Haru avait lu dans son manuel de civilité qu'il valait mieux vouvoyer les gens que l'on connaissait peu. S'étaient-ils déjà parlé auparavant ? Il ne lui semblait pas. Il détailla quand même une nouvelle fois le visage puis le corps de son interlocuteur mais il ne lui disait absolument rien. En tout cas, il n'avait l'air nullement hostile, même s'il l'avait arraché brusquement de son sommeil et, par la même façon, de son rêve. L'asocial avait aussi appris – ou plutôt réappris – qu'il s'agissait d'un moyen pour signifier son affection à un ami ou, à l'inverse de manifester explicitement son mépris et un manque de respect criant. Le garçon soupira en secouant la tête. Comment pouvait-il comprendre quoi que ce soit si tous les mots étaient sujets à plus d'une interprétation ? Il s'en était excusé pourtant...

« Pas grave, répondit-il alors, d'une voix presque machinale, puis, se souvenant des propos de son interlocuteur, il ajouta avec une surprise des plus sincères : Un sanglier ? Vous... Tu es sûr ? Ce n'est qu'une grosse bête un peu grognonne. Ce n'est pas grave, si ? »

Apparemment pour Yuki Yonde son attitude avait été irresponsable et il s'était mis en danger. Le percevait-il vraiment comme un être faible alors que son entraînement avait eu pour but de le faire progresser plus vite ? Haru serra le poing, plus contre sa propre naïveté que contre l'apparente bienveillance du jeune homme aux cheveux blancs. Après avoir une nouvelle fois cherché les mots justes, il poursuivit en s'inclinant respectueusement avant de réciter des formules de politesse toutes faites :

« Je ne pensais pas que ce serait dangereux. Je suppose que je dois te remercier. Merci infiniment Yonde Yuki. Excusez-moi pour la gêne occasionnée. »

Il garda le corps plié comme un pantin désarticulé ne sachant combien de temps devait exactement durer ce genre d'inclinaison de reconnaissance.
Code by Silver Lungs
Yuki Yonde
Mage de Lamia ScaleMage de Lamia Scale

Yuki Yonde

Messages : 113
Date d'inscription : 09/09/2012
Âge : 22
Guilde : Lamia Scale
Magie / Malédiction / CS : Kuki Mahô / Magie de l'Air

- Caractéristiques du Mage -
P.M.: 2.250
Statut: Mage de Rang B
Renommée : Mage Itinérant
MessageSujet: Re: Faux Semblants ♣ Yuki Yonde   Faux Semblants ♣ Yuki Yonde EmptyJeu 27 Mar - 17:36
Yuki sentait bien que ses explications perturbaient le jeune garçon en face de lui : Haru ne cessait en effet de le montrer, que cela soit en regardant derrière lui d'un air interrogatif, par ses balbutiements ou son regard interrogatif. Il n'y'avait pourtant rien de bien exceptionnel à comprendre pour le jeune mage de l'air. Étais-ce car il avait assisté à la scène, contrairement à celui à qui il faisait face et qui en était plutôt la victime ? Oui, après tout, il n'avait pas vu ce sanglier, ne pouvant donc croire que difficilement que le danger évoqué par Yuki soit bel et bien réel. Et pourtant, le jeune zoologue savait bien que malgré qu'il ne s'agisse là que d'une espèce commune, dépourvue de magie et donc réputée comme peu dangereuse, le sanglier pouvait cependant se montrer, comme tout animal sauvage, particulièrement agressif. C'était le cas ici présent. Alors certes, le danger était moindre que si il s'agissait d'un Wyvern ou d'un Tatoopik, ou il ne savait encore quel autre animal, mais tout de même : Une charge d'un animal si musculeux alors qu'on est en plein sommeil ne devait pas être des plus agréables expériences qu'il soit. C'était ce point qui semblait dérouter Haru Kochikaze, qui qualifiait cette espèce de "grosse bête un peu grognonne", sous estimant le danger qu'un tel animal peu provoquer. Cependant, ce n'était clairement pas là ce qui semblait le plus perturber le garçon, mais bel et bien le passage un peu rapide du mage de l'air du "Vous" au "Tu"...

C'était du moins l'impression qui résultait des "propos" du jeune garçon : Balbutiant, répétant le mot "Nous" d'un ton hésitant, il regarda plusieurs fois derrière lui... Avait il prit le "Vous" dans le sens de ce que l'on dirait à un groupe de personnes ? Pourtant, il était assez évident, dans les propos du jeune mage de l'air, qu'il avait simplement brûlé les étapes en passant du pronom de politesse "Vous" au pronom plus décontracté "Tu". C'était cependant une nuance que ne semblait pas assimiler le garçon au regard d'émeraude. Il répondit tout de même aux excuses de Yuki d'un modeste "Pas grave", d'une voix qui lui semblait cependant des plus particulières. Mais quel était donc son problème, à ce Haru ? Il ne semblait guère blessé par l'attitude ou les paroles de Yuki, mais paressait sans cesse décontenancé. Il dormait au milieu d'une forêt, prêt à se faire charger par un musculeux sanglier, mais ce n'était rien ?  Étrange personnage... Dans ses attitudes, aussi. Sa manière de dire bonjour, son incompréhension devant pas mal de trucs... Y'avait un truc qui tournait pas rond. Et pourtant... il ne semblait pas particulièrement déstabilisé psychologiquement, ne semblait guère pris de tournis ou d'une confusion mentale quelconque. 

M'enfin comment expliquer, dès lors, le nouveau comportement étrange que Haru eu quelques secondes plus tard, se pliant dans une position d'excuse certes très officielle et distinguée, mais accompagnée de paroles bien trop solennelles pour la situation ? Et puis... Pourquoi ? Juste, pourquoi restait il dans cette position acrobatique, penché dans un angle de 90°, après avoir terminé de dire ses excuses qui semblaient plus récitées qu'autre chose ? Yuki était perplexe, à la fois gêné et interrogatif : Mais d'où sortait-il, celui là, pour faire des choses si étranges, réagir de la sorte ou même dormir dans un lieu sauvage sans la moindre précaution ? Enfin, Yuki pouvait bien comprendre que dormir dehors, dans la nature, était merveilleux, et il en était lui même un grand adepte... Mais il fallait dans ce cas veiller à ne froisser aucune espèce sauvage à qui on aurait potentiellement prit un bout de territoire ! Imaginez que quelqu'un d'inconnu dorme chez vous, comment réagiriez vous ? C'était le même concept. On se devait, dans ces cas là, de ne dormir que d'un œil, ou mieux, de dormir à l'abri des dangers. Ce n'était pas des règles bien compliquées, mais plutôt basées sur le bon sens...


- T'en fais pas, c'est rien tu sais ? Juste, essaie de faire attention, la faune aussi a des sentiments et des instincts, comme celui de la protection de son territoire...


Sur le visage de Yuki était apparu un sourire : Il était clair que ce garçon semblait plus déboussolé que réellement voué de mauvaises intentions. A quoi cela servirait donc de le réprimander pour ses actions un peu irréfléchies ? Et puis, il le faisait rire, avec ses manies étranges... Bien que la position en équerre de Haru ne devienne un peu gênante à la longue... Aussi tapota t'il l'épaule du garçon au visage parallèle au sol, se baissant un peu pour qu'il puisse le voir quand il parlerait, toujours le même sourire bienveillant gravé sur son expression faciale...


- Tu peux te relever, tu sais, ça en devient gênant là... On dirait que tu es tout... programmé ? Relax, respire un peu cet air pur !
Haru Kochikaze
Mage de Silent NightMage de Silent Night

Haru Kochikaze

Messages : 54
Date d'inscription : 02/03/2014
Âge : 26
Guilde : Silent Night
Magie / Malédiction / CS : Plant Magic

- Caractéristiques du Mage -
P.M.: 2.110
Statut: Mage de Rang C
Renommée : Mage Itinérant
MessageSujet: Re: Faux Semblants ♣ Yuki Yonde   Faux Semblants ♣ Yuki Yonde EmptyVen 28 Mar - 0:21
Faux semblants
Haru Kochikaze & Yuki Yonde

Le dos voûté, poings serrés, la tête au-dessus du sol humide, Haru contemplait le vert prononcé de l'herbe sans ajouter un mot, attendant le temps adéquat pour se redresser. Il n'était plus très sûr s'il s'estimait en secondes ou en lancinantes minutes mais la patience demeurait une de ses premières qualités, si bien qu'il ne vit pas à quel point sa courbette prolongée en devenait ridiculement longue. Il aurait bien sorti son manuel ou son calepin pour vérifier son doute mais cela aurait aussi voulu dire mettre fin à la salutation et risquer de manquer de respect à son interlocuteur qui se vantait de l'avoir sauvé. Autant ne pas froisser le personnage. Le long de la tige d'une timide jonquille, une coccinelle semblait décidée à se dorer au soleil avant de s'envoler vers quelques augustes rosiers pour y dévorer une armada de pucerons.

« T'en fais pas, c'est rien tu sais ? Juste, essaie de faire attention, la faune aussi a des sentiments et des instincts, comme celui de la protection de son territoire... »

L'autre garçon poursuivit son discours sans pour autant que Haru ne voit les expressions de son visage. Cela l'aurait peut être bien arrangé pour comprendre son état d'esprit, ou plutôt essayer d'en saisir un semblant d'explication. Il se fia alors aux mouvements que réalisaient le son de sa voix dans l'espoir d'y trouver un indice quelconque. Ceux-ci trahissait un certain malaise plutôt bénin tandis que sa diction semblait beaucoup plus fluide qu'auparavant. Yuki Yonde se permit même un geste plus amicale à son adresse. Il posa en effet une main chaleureuse sur son épaules pour la lui tapoter gentiment. Le garçon s'en relever la tête quitta sa contemplation de la vie du sol et de la flore et éleva ses yeux de jade. Il y vit alors que le jeune homme aux cheveux blancs s'étaient légèrement abaissé pour se tenir au niveau de son visage et lui parler avec une douceur plaisante qui s'était peu à peu instaurée dans son discours.

« Tu peux te relever, tu sais, ça en devient gênant là... On dirait que tu es tout... programmé ? Relax, respire un peu cet air pur ! »

Gênant ? Haru rougit et en voulant se redresser aussitôt manqua de se cogner contre son interlocuteur mais parvint par dieu ne sait quel réflexe éviter l'impact. La rougeur de ses joues s'accentua comme pour marquer ses plus plates excuses. Yuki lui souriait un sourire franc et nullement menaçant. Le garçon ne comprenait pas tout à fait pourquoi il le gratifiait de cette intention, mais il hocha la tête en souriant timidement à son tour comme pour marquer son consentement. Respirer l'air pur... C'était une excellente idée après tout. Toujours emmuré dans son silence, il fit le vide dans son esprit et huma l'air ambiant avec un délice non dissimulé tandis que le pli sur ses joues s'élargissait. Il aperçut alors que son regard suivait la trajectoire de la brise qui faisait frémir ses cheveux quelques hirondelles traverser le ciel bleu de leur plumage noir et blanc. Pas un nuage ne venait menacer le bon temps présent. L'envie de s'allonger dans l'herbe et de faire un petit somme le saisit à nouveau dans tout semblait serein. Haru sentait même ses paupières s'alourdir et commença à adopter une position somnolente, mais par égard pour son ami, il ne céda pas au tendre appel du sommeil.

« Comment allez-vous ? demanda-t-il machinalement. Le ciel est beau, n'est-ce pas ? Un temps idéal pour une sieste en plein air. »

Il avait décidé de rompre le silence une nouvelle fois pour quitter cette état de léthargie dans lequel il risquait de sombrer s'il s'écouter avec trop de complaisance. Parlait-il pour ne rien dire ? C'était fort probable, mais il avait aussi lu que la conversation, même des plus banales permettait aux individus d'entretenir un lien malgré tout. Il espérait bien ne pas manquer cette tentative tant le jeune homme ne lui semblait pas hostile.

« Tu te promenais ? ajouta-t-il timidement alors qu'il expérimentait une phrase de son propre crû et non une locution pré-construire et localisée au chapitre « Faire connaissance » de son livre. »

« Je suis programmé ? conclut-il finalement en fronçant doucement les sourcils alors que le souvenir des propos de Yuki Yonde lui revinrent en tête. »

Code by Silver Lungs
Yuki Yonde
Mage de Lamia ScaleMage de Lamia Scale

Yuki Yonde

Messages : 113
Date d'inscription : 09/09/2012
Âge : 22
Guilde : Lamia Scale
Magie / Malédiction / CS : Kuki Mahô / Magie de l'Air

- Caractéristiques du Mage -
P.M.: 2.250
Statut: Mage de Rang B
Renommée : Mage Itinérant
MessageSujet: Re: Faux Semblants ♣ Yuki Yonde   Faux Semblants ♣ Yuki Yonde EmptySam 5 Avr - 13:54
Dans son élan de compassion pour ce pseudo inconnu, Yuki avait là perdu toutes notions de défense et de méfiance primaire, et il ne s'en rendait même pas compte. A tout moment, ce jeune garçon qui lui faisait face pourrait se relever pour tenter de le poignarder, le kidnapper ou lui soutirer des informations sur sa guilde. A tout moment également, une bête sauvage pouvait accourir en ces lieux, surprenant les deux jeunes gens et usant de cet avantage pour leur porter un coup grave. Qu'est ce qui lui garantissait que rien n'arriverait ? Qu'est ce qui lui garantissait que cet Haru Kochikaze n'était pas quelqu'un de mauvais, un de ces mages noirs aux techniques fourbes ? Rien ni personne ne pouvait le lui confirmer à 100%. Mais pourtant... Pourtant, il ne ressentait pas de danger et avait donc baissé sa garde sans même s'en rendre compte. D'ailleurs, il manqua de se faire frapper, même si cela n'avait rien à voir avec une attaque aux intentions négatives. Un simple mouvement de tête de Haru, voulant se relever et se remettre en position un peu plus confortable que sa courbette prolongée... Beaucoup trop prolongée. Les cheveux du jeune dormeur effleurèrent de peu le nez du mage de Lamia Scale, qui c’était peut être sans doutes un peu trop approché en voulant démontrer sa... sa compassion ? 

Oui, c'était sans doutes cela, de la compassion. Quoi d'autres pour définir le sentiment que Yuki ressentait devant les manœuvres hésitantes du jeune garçon face à lui, avec son apparence de grand enfant et ses gestes et mots embués d'hésitation et de maladresse ? Oui, il était selon toutes vraisemblance face à un de ces êtres perdu dans le monde d'aujourd'hui. Comment cela se faisait-il ? Il ne savait pas, ne pouvait guère le savoir tant les raisons pouvaient être multiples. Alors vous pensez bien que deviner qu'il était face à un garçon qui avait dormis sous terre pendant de longues années pour parfaire sa magie et finalement rejoindre les mages noirs, ce n'était pas la première des hypothèses à laquelle on pouvait penser dans l'immédiat. Non, pour Yuki là, il se trouvait simplement face à un jeune homme un peu perdu, peu habitué aux diverses coutumes de la vie de tout les jours lorsqu'on évolue en société. Avait il vécu seul, tout comme lui, mais plutôt en solitaire ? Avait il eu une perte de mémoire ? Le jeune Lamien n'en savait rien, et ne pouvait s’empêcher de penser que de toutes manières, cela ne le regardait pas, malgré sa curiosité naturelle qui le poussait à chercher des réponses introuvables seulement par réflexion...

Ce garçon d'ailleurs, ne tarda pas à prendre la parole pour briser le silence pesant qui commençait à s'installer après la tentative de compassion de Yuki, combiné à la tentative de coup de boule involontaire heureusement évité. Il demanda à Yuki comment il allait... En le vouvoyant de nouveau, et toujours avec cette intonation de voix des plus étranges. Décidément, il était bien étrange, celui là. Il se mit alors, avant même que le Lamien ne lui réponde, à parler de la beauté du ciel, de la clémence du temps, de l'agréable qui ressortait de ce cadre. Il évoqua d'ailleurs que c'était selon lui un temps idéal pour une petite sieste en plein air... Certes, il n'avait pas tort, mais comme lui avait déjà expliqué Yuki, mieux valait dans ces cas là être sur de nos actions. Yuki aurait bien répondu à ces propos de l'ordre de la banalité, voués sans doutes à entretenir une conversation lorsqu'un sentiment de gène s'installe, comme le voulait la tradition lorsque l'on venait à parler du temps. Avant même cependant que Yuki n'ai eu le temps de réfléchir à la première banalité qui lui venait à l'esprit pour renchérir la tentative certes maladroite, mais louable de Haru, ce dernier avait déjà recommencé à s'exprimer, par le biais de questions beaucoup plus courtes néanmoins, qu'il exprima avec une voix bien plus hésitante : "Tu te promenais ? ... Je suis programmé ?".

Des mots des plus étranges lorsqu'on les mettait à côté mais qui pourtant, avaient bel et bien un sens ici. Sans doutes s'agissait il, dans sa première question, de repartir sur une discussion un peu moins bateau que ce qu'il venait d'essayer, se rendant compte que l'évocation du temps n'était pas la chose la plus idéale pour entretenir une discussion sérieuse, le sujet s'épuisant bien vite. Sa deuxième demande, par contre, était sans doute elle plus tourné vers la réflexion sur les paroles qu'avait eu Yuki précédemment. Vrai que l'expression "programmé" était maladroite, mais il était vrai qu'au final, c'était plus ou moins l'attitude d'un robot qu'adoptait cet Haru plutôt que de celle d'un humain...


- Désolé pour le programmé, c'était peut être un peu maladroit. Disons plutôt que tu as l'air... comment pourrait-on dire... conditionné ? Tu sembles dire des phrases tirées d'une leçon apprise par cœur. N'hésite pas à faire parler ton cœur...


Levant son regard vers les feuillages des arbres en même temps qu'il ne parlait, Yuki observait le feuillage de ce grand chêne osciller au grès de la douce brise qui régnait sur les lieux, sifflant presque entre les différents arbres qui peuplaient cette forêt. Oui, sans doutes étais-ce cela... Il ne semblait pas parler avec son cœur. Pourtant, c'est de là que tout venait. Le cerveau était un instrument dont Yuki admirait la capacité d'analyse, mais dont il regrettait amèrement l'existence, parfois, et notamment en cette période... Sans cerveau, il n'aurait sans doute pas repensé à tout cela, à tous ces événements qui avait suivi son appel pour la lutte contre les dragons des régalias. Eux... Avaient il un cerveau ? Avaient il un cœur ? Ces dragons... En bon zoologue, Yuki savait tout à fait que, bien sur, ces êtres possédaient ces organes... Avaient-ils le même sens pour eux que pour les êtres humains ? Nulle idée... En tous cas, un sourire ne tarda pas à apparaître sur le visage de Yuki. Un sourire non pas en rapport avec les pensées, les souvenirs qu'il ressassait, mais qui était en rapport avec ce qu'avait pu lui dire Haru. Il lui demandait si il se promenait, hein...


- Pour répondre à ta première question... Oui, je me promenais. Il faut parfois avoir recours à la solution de la fuite pour pouvoir mieux réfléchir à comment affronter l'avenir...


Yuki devait certainement avoir le visage et la voix des plus nostalgiques à cette heure, regardant le feuillage d'un arbre bouger au grès des vents en déblatérant de telles paroles bourrées de mélancolie. Pourtant, le sourire provoqué par ce garçon à qui il parlait sans vraiment le regarder était encore bien là, encré sur son visage. Son innocence présumée faisait grandir en lui cette petite lueur d'espoir. Pourquoi cela ? Pourquoi ce garçon arrivait-il à faire naître en lui un sentiment de réconfort, lui permettant d'affronter ses pensées obscures ? Cela le fascinait autant que cela ne le dérangeait... Oh, Yuki, prends garde à ne pas trop ouvrir les portes de ton cœur... Oh Yuki, prends garde à ne pas trop ouvrir les portes de ton esprit...
Game Master

Game Master

Messages : 1587
Date d'inscription : 26/09/2011
Magie / Malédiction / CS : All Mighty
MessageSujet: Re: Faux Semblants ♣ Yuki Yonde   Faux Semblants ♣ Yuki Yonde EmptyLun 7 Avr - 3:22
Non loin du gentil duo, une ombre de bien un mètre quatre-vingt de haut avançait tranquillement, doucement, prudemment au milieu de la forêt. La silhouette s’aventurait dans les étendues verdâtres de la forêt de Tornac dans un but bien précis : Il cherchait une délicieuse proie capable de mettre fin à sa terrible gourmandise. Le prédateur en question était patient, prêt à attendre des heures à ses mouvoir dans le silence pour ne pas rater l’occasion de fondre sur son futur repas. Tout à coup, il entendit du bruit, non loin. Des sons inhabituels. Il avança subtilement vers l’origine de ce qui semblait être des voix humaines. Caché derrière un épais buisson, il put voir à quelques mètres devant lui deux êtres de chaires. Miam…

La bête se lécha les babines, satisfaite de ce qu’il avait sous les yeux. Ils étaient peut-être un peu trop maigres pour lui, mais il n’allait pas cracher sur un dîner gratuit, non ? Ainsi, il patienta quelques moments, laissant sa queue remuer au gré du vent. Il attendit… et attendit... attendit le moment parfait pour que les deux petits repas se fassent trancher la gorge sans qu’ils ne puissent lever le petit doigt. Là ! Il se prépara à bondir, rétractant ses musclées mais agiles pattes. Un grognement gourmand pouvait se faire entendre à des kilomètres à la longue et… hop !

Le Léopard-Garou sortit du buisson, courant à vive allure à quatre pattes en direction des deux jeunes hommes. Il finit par sauter droit vers eux, griffes acérées et prêtes à déchiqueter cette tendre et savoureuse chaire.

***

Intervention Game Master : Un Léopard-Garou [2 400 PM] bondit sur vous dans le but de… vous manger.

Enjoy ! ~
Haru Kochikaze
Mage de Silent NightMage de Silent Night

Haru Kochikaze

Messages : 54
Date d'inscription : 02/03/2014
Âge : 26
Guilde : Silent Night
Magie / Malédiction / CS : Plant Magic

- Caractéristiques du Mage -
P.M.: 2.110
Statut: Mage de Rang C
Renommée : Mage Itinérant
MessageSujet: Re: Faux Semblants ♣ Yuki Yonde   Faux Semblants ♣ Yuki Yonde EmptyLun 7 Avr - 21:30
Faux semblants
Haru Kochikaze & Yuki Yonde

Le jeune homme qui se tenait devant lui avait un air amusant. Haru, s'il paraissait complètement à l'ouest aux premiers abords, s'avérait en réalité très attentif au moindre fait et geste de Yuki Yonde. Il agissait ainsi parce que d'une part il aimait bien étudier le comportement de ce garçon aux cheveux blancs qui lui rappelait peut être inconsciemment son propre maître, et, d'autre part, parce qu'on lui avait toujours dit de se méfier de tout et de rester sur ses gardes. Le garçon tenta un nouveau sourire mieux réussi cette fois-ci. Malgré toute la méfiance dont il aurait du se munir, il ne pouvait s'empêcher d'adopter une expression avenante envers son interlocuteur. Ce dernier s'excusa même de l'avoir vu comme mécanique et tenta de s'en expliquer ce qui ne convint pas totalement l'herboriste qui haussa les épaules trouvant tout cela bien trop compliqué pour lui. Néanmoins, une parole en particulier butta contre son oreille semi-attentive : « N'hésite pas à faire parler ton cœur... » Haru dévisagea d'un air surpris celui qui venait de lui faire ce conseil. Qu'est-ce que le cœur pouvait bien avoir à faire dans un simple échange de bons procédés ? Le petit brun chercha dans ses souvenirs les allusions à ce thème particulier. Il lui semblait en effet avoir lu quelques lignes où il était question de laisser parler son cœur dans le chapitre « Trouver l'âme sœur » de son fidèle Manuel des Civilités. Les joues jusqu'alors si pâle du garçon se pigmentèrent très vite au rose pour varier vers le rouge. Son interlocuteur semblait aller un peu vite en besogne. Il laissa aller ses yeux vers sur son visage avec un regard nouveau. Était-ce une espèce de pervers qui pensait pouvoir abuser de son innocente vertu ?

« Je... euh.. hum... bafouilla le jeune mage en pensant que, peut être, dans ce genre de situation, une héroïne de roman à l'eau de rose se serait précipitée dans les bras d'un bel inconnu en lui criant un passionné « I love you », Je.. Love you ? »

Kochikaze avait le don de mélanger et de systématiquement mal interprété les propos des gens. Sans doute, il se fourvoyait totalement en pensant à une affaire d'autant plus que son cœur ne battait nullement pour ce genre d'aspirations particulièrement niaises. Il allait ajouter quelque chose mais il entendit le chant de la nature s'arrêter autour d'eux comme si une menace planer. Un buisson frémissant paraissait même vouloir l'avertir du danger tout proche. Aussitôt le garçon abandonna son air emprunt de gaucherie et de confusion pour scruter, sans bouger la tête, les alentours. Sa mâchoire se crispa tandis que ses sourcils se froncèrent. Léonard ne cessait de dire qu'on pouvait l'attaquer à tout moment, et qu'il valait mieux rester sur ses gardes en permanence. Soudain, une ombre bondit hors du feuillage et se rua vers eux. Haru le voyait bien venir car il lui faisait face ce qui signifiait que Yuki tournait le dos à l'assaillant. Le garçon n'attendit pas plus longtemps et, n'écoutant que son cœur – comme pourrait le dire son nouvel ami – il se jeta sur celui-ci pour le pousser sur le côté et lui éviter de peu l'attaque de la bête. Il sortit quelques graines de sa poche qu'il garda fermement dans ses poings serrés, prêt à intervenir et protéger l'homme aux cheveux blancs.

« C'est dangereux..., Yuki Yonde, murmura-t-il comme pour l'inviter à s'enfuir. »

Le monstre s'apprêtait à nouveau à leur faire face pour une nouvelle offensive, bien décidé à ne pas les laisser esquiver d'une manière aussi approximative que la première fois.

Code by Silver Lungs
Yuki Yonde
Mage de Lamia ScaleMage de Lamia Scale

Yuki Yonde

Messages : 113
Date d'inscription : 09/09/2012
Âge : 22
Guilde : Lamia Scale
Magie / Malédiction / CS : Kuki Mahô / Magie de l'Air

- Caractéristiques du Mage -
P.M.: 2.250
Statut: Mage de Rang B
Renommée : Mage Itinérant
MessageSujet: Re: Faux Semblants ♣ Yuki Yonde   Faux Semblants ♣ Yuki Yonde EmptyMer 9 Avr - 15:57
Les propos de Yuki n'étaient pas forcément des plus claires, comme à son habitude lorsqu'il était en réflexion sur un sujet. Il avait cependant l'impression de tout le temps en dire trop, d'aller trop loin dans l'explication de ce qu'il ressentait. Certes, il n'avait pas dit clairement qu'il était en plein doute, en ce moment. Il n'avait pas dit clairement qu'il ne savait plus très bien quoi faire, après ce qu'il c'était passé auprès des ruines de la Tour du Paradis... Ces événements récents... Tout cela se bousculait dans sa tête à une vitesse folle, ces derniers temps. C'était pour cela qu'il était venu ici, et c'était ça qui l'avait poussé à rencontrer cet étrange garçon, par le plus grand des hasards. Pourquoi, alors, avait il l'impression de trop se confier à cette personne qu'il connaissait à peine ? Pourquoi se sentait il confiant face à ce présumé "Haru" ? Lui qui était d'habitude si méfiant envers les inconnus, lui qui savait pertinemment que le danger pouvait se cacher partout, chose qu'il avait appris après ses multiples excursions dans la nature par le biais de ses recherches sur la faune de ce Royaume ? Il n'avait pas l'air mauvais... Pourtant, quelque chose chez ce garçon était déroutant. Pourquoi avait-il l'impression de faire une énorme boulette en se livrant de la sorte, même si en fin de compte, il ne se livrait pas tant que ça ?

Ses mots ne tombèrent d'ailleurs pas dans l'oreille d'un sourd, chose qu'il avait l'espace d'un instant espéré. Après tout, on pouvait trop aisément décrypter, à ses yeux, son état psychologique à la suite de ce qu'il venait de dire. Une confiance qui commençait déjà à naître envers cet Haru... Pourquoi la donnait-il avec tant de facilité ? Sans doutes étais-ce car ce jeune brun ne lui donnait aucun sentiment de doute quand à ses valeurs. Son côté proche de la nature... Son innocence apparente... cela ne pouvait être qu'une énorme comédie, mais il n'en avait pourtant pas l'impression. Oui, sans doutes étais-ce cela. Haru, qui dans un premier temps ne semblait que l'écouter à moitié, se montra tout de réactif aux paroles du jeune Lamien en ce qui concernait les paroles du cœur. C'était drôle, d'ailleurs, de voir les doutes qu'avait Yuki, doutes purement tiré de son esprit, alors que son cœur le poussait à cette confiance aveugle. Drôle... Ou bien triste. En tous cas, le garçon qu'il avait tiré de son sommeil ne semblait en proie à aucun de ses deux sentiments. Ses yeux s'étaient écarquillés aux paroles du Zoologue tandis que son teint virait vers des couleurs plus prononcées, plus colorées. Du rose commença à pigmenter ses fossettes, avant de laisser place à une teinte rouge plus prononcée. Que ressentait-il à ce moment là ? Encore une question à laquelle Yuki aurait bien voulu répondre, mais dont il avait bien du mal à ne serait-ce qu'approcher la réponse, surtout avec ce dénommé Haru. 

Vous devriez avoir compris, désormais, que Yuki avait bien du mal à se cerner lui même ses jours çi, mais qu'il était d'autant plus difficile de le faire avec ce jeune individu. Imaginez vous alors une seule seconde que suite à ses paroles, il allait s'attendre à cette réponse de la part de son interlocuteur ? Hésitant - et cela n'était pas vraiment étonnant - quelques instants, cherchant ses mots avec de multiples balbutiements, Haru ne tarda pas à dire quelque chose... d'étrange.


- Je... euh.... Hum.... Je... Love You ?


Boum : Gros yeux de la part de Yuki, regard où l'on pouvait clairement lire un mélange d'étonnement et d'incompréhension. Qu'est ce... Non, il n'avait certainement pas voulu dire ça, quand même ? Ce garçon semblait perdu, encore plus que Yuki, lorsqu'il s'exprimait, mais il venait en l’occurrence de dire d'une manière des plus discutables qu'il... aimait Yuki ? Secouant la tête pour essayer de mettre les choses dans l'ordre, se rendant bien compte que ce n'était pas quelque chose de logique, Yuki regarda son interlocuteur, étonné. Décidément, il ne comprenait pas tout de ce jeune garçon, et bien loin de là. Il avait certes compris que les manières et les attitudes de celui-çi étaient des plus archaïques et rigides, mais là... Nan, gros soucis de compréhension. 

Sans doutes étais-ce pour cela, d'ailleurs. Pour cela que quoi ? Eh bien, pour cela que Yuki ne se rendit pas compte que quelque chose venait de changer dans l'atmosphère de la forêt. Lui qui était mage de l'air, c'était quand même un comble qu'il ne se rende pas compte de la tension qui régnait désormais, et pourtant celle-çi n'avait rien à voir avec celle que les paroles de Haru avaient déclenchées. Non. Là, la nature semblait s'être subitement mise en mode "mute". Pourquoi ? Bonne question. De toutes façons, Yuki ne s'en était pas même rendu compte, et le regard plus concentré et vagabond de Haru ne lui mit même pas la puce à l'oreille. Il s'apprétait à demander au jeune garçon des explications, que ce soit pour ses propos ou son changement d'attitude soudain, mais ce fut le brun qui réagit en premier : Il fonça en avant sur Yuki sans crier garde, qui cru l'espace d'une seconde qu'il avait été trop naïf. C'était donc cela, ce qu'il avait craint : Ce jeune garçon était en fait une menace qui l'attaquait au moment où il s'y attendait le moins. Pas le temps de réagir, Yuki était déjà au sol. Ça y'était, c'était foutu : Il avait baissé sa garde, laissant largement le temps à celui qui lui faisait face pour entailler son corps d'une blessure mortelle. Pourtant, ce ne fût pas cela qu'il fit...

Plaqué au sol quelques mètres plus loin par Haru, Yuki se rendit finalement compte que le danger ne venait pas de ce dernier. Il était ailleurs et venait d'arriver : Une énorme ombre passa d'abord furtivement dans son champ de vision, avant que le mage de Lamia Scale ne fasse le point sur son propriétaire : Un Léopard-Garou. Les pensées de Yuki, tout comme l'expression de son visage, changèrent du tout au tout. Prenant un visage plus grave et surtout passablement surpris, il ne tarda pas à faire le clair dans son esprit, réflexe qu'il possédait lorsqu'il se retrouvait en position de danger et qu'il admirait. Ce changement d'atmosphère, ce regard changeant de Haru : C'était cette bête, la cause. Recherchant dans son esprit les souvenirs de ce qu'il avait pu voir, lire ou étudier sur ce spécimen, Yuki ne tarda pas à réunir les données. Le Léopard Garou... C'était une espèce issue de la métamorphose d'être humains, mordus par d'autres Léopards-Garou. Première chose donc : Eviter la morsure. Il savait aussi qu'il s'agissait là d'une bête à la rapidité des plus remarquables et impressionnante... Deuxième chose donc...


- Impensable de fuir, l'est trop rapide. Va falloir l'affronter...


La bête fixait Yuki et Haru, immobile pour l'heure... Mais le jeune mage n'était pas dupe, il savait bien que cela ne durerait pas. En temps normal, il aurait adoré prendre son temps pour observer le spécimen, l'étudier et tenter de le comprendre... Il aurait aimé chercher à savoir pourquoi cette attaque subite. Pourtant, là, ce n'était pas bien compliqué : Il s'agissait d'une simple attaque pour se nourrir, ou bien d'une défense de territoire. Pourquoi, alors, ne s'en était-il pas prit au fameux sanglier qui avait menacé le dormeur un peu plus tôt ? Bonne question. De toutes façons, il n'était pas vraiment temps d'y réfléchir. Se relevant avec rapidité et agilité, Yuki se plaça devant Haru : Il n'avait pas remarqué que ce dernier avait pris des graines dans sa main, et ne se doutait donc pas de la vraie nature de ce garçon : Pour lui, c'était quelqu'un à protéger.


- Ne te fais surtout pas mordre. Faut l'immobiliser. Reste en retrait. Air Shot !


Tendant son bras droit en avant, amorçant le mouvement caractéristique de quelqu'un mimant un archer, Yuki se prépara à user de son arcane de la magie de l'air sur son adversaire du moment. Il ne tarda pas à libérer la flèche d'air sous haute pression, visant non pas le Léopard-Garou en personne mais le sol à quelques mètres devant lui : Il y'avait fort à parier que la bête se jetterait sur eux avec une rage bestiale, et donc irréfléchie, et la manœuvre était donc de repousser la bête grâce au souffle de l'impact du projectile. C'était inutile pour penser à le battre, mais l'objectif était surtout de l'éloigner, pour l'heure, afin de pouvoir préparer un moyen d'immobilisation...


Dernière édition par Yuki Yonde le Lun 21 Avr - 20:02, édité 1 fois
Game Master

Game Master

Messages : 1587
Date d'inscription : 26/09/2011
Magie / Malédiction / CS : All Mighty
MessageSujet: Re: Faux Semblants ♣ Yuki Yonde   Faux Semblants ♣ Yuki Yonde EmptySam 12 Avr - 0:36
Le Léopard-Garou était face à un repas qui pourrait le sustenter pendant au moins quelques heures. Ce ne serait certainement pas un repas extraordinaire et très consistant, mais c'était toujours mieux que rien. La créature s’apprêtait donc à attaquer d'un instant à l'autre lorsque l'attaque de Yuki atteignit le sol devant lui. Il fut repoussé en arrière à cause de la libération d'air au moment de l'attaque. Cependant, même s'il tomba au sol légèrement en arrière, ce n'était pas suffisant pour se débarrasser de lui. En effet, le Léopard se releva, aussi rapidement qu'il était tombé, en grognant. Il retroussa ses babines, en colère que sa future assiette se soit mise à l'attaquer.

Il ne pourrait pas manger aussi rapidement qu'il l'avait espéré, mais ce ne serait que meilleur au moment de la dégustation qui allait suivre. Le Garou accéléra alors d'un coup et fonça à toute vitesse sur Yuki qui venait de l'attaquer. S'il arrivait sur le mage, il serait toutes crocs dehors et essaierait de refermer sa mâchoire sur lui pour commencer son repas.

***
Intervention Game Master : Le Léopard-Garou se dirige à toute vitesse vers Yuki pour le mordre.
Game Master

Game Master

Messages : 1587
Date d'inscription : 26/09/2011
Magie / Malédiction / CS : All Mighty
MessageSujet: Re: Faux Semblants ♣ Yuki Yonde   Faux Semblants ♣ Yuki Yonde EmptySam 19 Avr - 7:28
Grâce à mon incapacité à gérer les temps comme il se doit, Haru a jusqu'au dimanche 20 heures pour répondre, sans quoi il sera expédié du topic ~

Good Luck <3
Haru Kochikaze
Mage de Silent NightMage de Silent Night

Haru Kochikaze

Messages : 54
Date d'inscription : 02/03/2014
Âge : 26
Guilde : Silent Night
Magie / Malédiction / CS : Plant Magic

- Caractéristiques du Mage -
P.M.: 2.110
Statut: Mage de Rang C
Renommée : Mage Itinérant
MessageSujet: Re: Faux Semblants ♣ Yuki Yonde   Faux Semblants ♣ Yuki Yonde EmptyDim 20 Avr - 11:46
Faux semblants
Haru Kochikaze & Yuki Yonde

Pourquoi s'était-il jeté sur l'étranger pour le protéger ? Il aurait suffit de le laisser se faire attaquer en traître puis, pendant que la bête le dévorerait, il aurait pu prendre la poudre d'escampette tranquillement, ni vu, ni connu. Seulement, le garçon n'avait pas eu ce genre de raisonnement dans l'instant. Il n'avait pas hésité une minute, ne pouvant concevoir que quelqu'un puisse mourir par sa faute. Il lui était également redevable pour le coup du sanglier, ou tout du moins, Yuki semblait en être convaincu et il lui fallait bien s'acquitter d'un coup de main à son tour. D'ailleurs, le garçon aux cheveux blancs lui rappelait beaucoup son propre maître en beaucoup moins charismatique et puissant. Pouvait-il laisser dans la détresse quelqu'un qui lui faisait penser à Léonard ? Ce n'était pas concevable !

La bête avait donc manqué son attaque mais elle allait assurément contre-attaquer avec la même agilité qu'elle n'était sortie du buisson. Son pelage était d'un jaune-orangé à cause du sang qui recouvrait notamment ce qui semblait être le buste de la créature. Ce devait très certainement être son dernier repas. On trouvait aussi des tâches noires sur cette fourrure épaisse. Haru n'avait jamais rien vu de tel et ne savait si on pouvait parler d'animal ou de race humaine particulière. Son cœur battait à cent à l'heure sous le poids du stress et à cause de l'urgence de la situation. Il tenait fermement ses graines dans son poing, à les faire éclater et les lancer dans la terre pour repousser l'assaillant mais l'autre garçon vint se placer devant lui comme pour le protéger.

« Impensable de fuir, l'est trop rapide. Va falloir l'affronter... fit-il avec énormément de sérieux, Ne te fais surtout pas mordre. Faut l'immobiliser. Reste en retrait. »

Haru ne comprenait pas très bien ce qu'il se passait. Qui protégeait qui finalement. Il s'était d'abord dressé lui-même au devant du danger pour défendre l'étranger. Mais pourquoi celui-ci voulait prendre sa place et courir le risque de mourir ? Ne pouvait-il pas resté tranquillement en retrait pour préserver sa vie tandis qu'il s'occuperait du sale boulot ? Le garçon écarquilla les yeux, serrant encore plus les poings. Il voulait le défendre... « Mais... protesta-t-il sur un ton frustré. »

« Air Shot, entonna Yuki avec beaucoup de sérieux tandis qu'un fort courant d'air vint repousser la chose qui tentait de bondir une nouvelle fois sur eux. »

Ainsi, cette situation n'était faite que de faux semblants. La personne qu'il voulait protéger était un mage. Ils n'étaient donc pas ce qu'ils semblaient être au premier abord. « Mais... se plaignit une nouvelle fois le garçon. » Il ne pouvait justement pas se limiter à un rôle de figurant alors que le sosie de son maître allait risquer sa peau pour le sauver. Le monstre se dirigeait en effet vers Yuki prêt à le mordre ce qui ne manqua pas de faire réagir le jeune mage qui lança ses graines au pied de la proie. Bush of Brambles.

« Dans tes rêves le monstre, fit-il en bâillant alors qu'un mur de ronces s'interposait entre le mage du vent et l'animal. Va falloir devenir végétarien. »

Une autre liane vint se précipiter vers le flanc de l'animal pour le gêner dans sa course. Encore fallait-il que Haru réussît son coup ce dont il ne voulait se permettre de douter par égard pour celui qu'il voulait défendre coûte que coûte.

« Je te protégerais, Yonde Yuki, clama-t-il avec conviction et une certaine fierté. Tu peux me faire confiance ! »

Il ne savait pas encore très bien comment il pourrait réussir et accomplir sa promesse mais il estimait qu'il serait bien assez tôt de s'inquiéter de la bête quand elle le déchiquetterait. Autant ne pas partir défaitiste... Et puis, ils étaient deux contre un. Cette estimation lui apporta une maigre consolation mais lui suffisait à croire à leur prochaine victoire.

Code by Silver Lungs


Spoiler:
 
Yuki Yonde
Mage de Lamia ScaleMage de Lamia Scale

Yuki Yonde

Messages : 113
Date d'inscription : 09/09/2012
Âge : 22
Guilde : Lamia Scale
Magie / Malédiction / CS : Kuki Mahô / Magie de l'Air

- Caractéristiques du Mage -
P.M.: 2.250
Statut: Mage de Rang B
Renommée : Mage Itinérant
MessageSujet: Re: Faux Semblants ♣ Yuki Yonde   Faux Semblants ♣ Yuki Yonde EmptyLun 21 Avr - 21:38
Troublé par cette irruption soudaine, Yuki se mordait bien les doigts d'avoir relâché sa garde au cours de sa discussion avec ce parfait inconnu, dont il ne connaissait au final même pas les motivations. Ce genre de boulettes stratégiques, c'était ce qui amenait à des dangers tels que celui dans lequel il était désormais empêtré. Il fallait bien reconnaître néanmoins que même si la conversation entre Yuki et Haru était la raison principale de son relâchement, sans ce dernier, il serait désormais éventré en deux par les puissantes pattes griffues de ce Léopard-Garou, espèce dont Yuki connaissait les principaux traits sans toutefois avoir pu en observer ou en affronter un de vraiment prêt. Enfin, jusqu'à maintenant... Le jeune mage de Lamia Scale aurait pu ainsi être heureux de pouvoir voir ce spécimen sauvage, s'il c'était préparé à une telle rencontre. Là, la surprise faisait clairement passer la pilule de travers, et si on veut imager, on pourrait dire que l'esprit de Yuki était actuellement en train de tousser. Pourquoi cela ? Tout allait vite, c'était bien peu agréable et l'explosion d'air de sa flèche symbolisait le soubresaut associé à la toux. Que de choses pouvant amener à une telle image. Vous vous en foutez de mes comparaisons foireuses ? Soit, soit, j'vais éviter de partir en vrille sur des réflexions du genre alors, pardonnez-moi...

Je racontais quoi déjà ? Ah, oui, j'me souviens : L'explosion d'air de l'Air Shot de notre jeune mage aux cheveux blancs. Heureusement qu'il avait eu ce réflexe, d'ailleurs, sans quoi il se serait vu déchiqueter par les crocs de son adversaire, ou bien par ses griffes... Que d'armes potentielles. Un véritable couteau suisse à la rapidité d'une Guillotine. Peu agréable, sans doutes, comme mort. C'n'était de toutes manières pas dans les projets de Yuki, et sans doutes pas non plus dans ceux de ce garçon nommé Haru. Il l'avait sauvé... L'homme à la chevelure blanche n'aurait donc pas pu réagir différemment qu'il ne venait de le faire, s'interposant entre l'homme qui venait de le sauver et son agresseur. Après tout, cet Haru semblait des plus jeunes, il était donc normal de le protéger. Pourtant... Yuki était bien loin d'imaginer une telle chose, mais Haru était en réalité un mage, comme le prouvèrent ses actions à suivre.

Le Léopard-Garou avait en effet, comme l'avait prédit le zoologue, plutôt mal digéré d'avoir dans un premier temps loupé sa cible, puis d'avoir été repoussé par la flèche d'air comprimé. Son désiré repas s'avérait être plus compliqué à attraper qu'il ne l'aurait voulu hein ? Hmm, évidemment, c'était bien insuffisant pour faire renoncer ce prédateur de renom, avide de pouvoir déguster son repas. Yuki n'était pourtant pas des plus fournis en viande, et Haru non plus, mais bon... D'ailleurs, en parlant d'Haru, il était drôle d'observer l'étrange jeu involontaire auquel il jouait avec Yuki, celui du protecteur. Dans un premier temps, le garçon avait protégé Yuki en le plaquant au sol, puis se fût au tour du Zoologue de repousser la bête aux terrifiantes griffes à l'aide de sa magie de l'air. Et voilà que maintenant, alors que le Léopard se jetait à toute vitesse sur Yuki, usant sans doute de sa magie à cet effet, Haru venait de lancer des graines au sol... Des graines ? Yuki eu simplement un moment d'incompréhension avant de réaliser, lorsque les pousses se mirent à germer pour former d'énormes ronces : La magie des plantes...

Ce garçon... il était donc en fait bien différent de ce à quoi Yuki avait émis une ébauche mentale. D'apparence inoffensive, ce semi-inconnu s'avérait en réalité être un mage en communion avec la nature, maîtrisant la magie des plantes comme le prouvaient ses immenses ronces. Autant vous dire que cela perturbait assez grandement Yuki, qui dut se ressaisir bien vite néanmoins en vue de la situation. Son acolyte venait de créer un drôle de mur de ronces entre eux et la bête de muscles qui courait vers eux. Une de ces ronces, particulièrement épaisse et violente, était en train de fuser vers le flanc gauche de l'animal, à mi-chemin de l'humanité. C'était l'occasion de réagir, car elle serait sans doute bien courte : Yuki amorça de nouveau son mouvement caractéristique de l'utilisation de l'Air Shot, le tirant sur la bête qui courait toujours dans sa direction. Sans doutes, la collision n'aurait-elle pas lieu, et c'était d'ailleurs certain vu que le projectile était parti. Par contre, maintenant, le soucis était de savoir quels allaient être les dégâts collatéraux dû à l'explosion... Mais c'était déjà mieux qu'une carotide déchiquetée, non ? Et au moins, là, la bête allait normalement être calmée, que ce soit par l'air comprimé venant de front ou par la grosse ronce prête à lui lacérer le flanc droit...


- Eh bien... Protégeons nous, dès lors ! Est-ce que... Est ce que tu penses pouvoir l'immobiliser ?


Dernière édition par Yuki Yonde le Mar 3 Juin - 7:20, édité 1 fois
Game Master

Game Master

Messages : 1587
Date d'inscription : 26/09/2011
Magie / Malédiction / CS : All Mighty
MessageSujet: Re: Faux Semblants ♣ Yuki Yonde   Faux Semblants ♣ Yuki Yonde EmptySam 26 Avr - 0:45
Le Léopard-Garou était affamé, il fallait le dire. La bave lui coulait presque aux lèvres tant son appétit féroce lui sommait d’en finir au plus vite avec ces deux minables contre qui il avait à faire. Cependant, pendant sa course, il ne se serait pas attendu à ce que la nature vienne lui jouer des tours. Il s’arrêta net stoppé par toutes ces lianes qui lui bloquaient le passage. C’était sans parler de celle qui le frappa violement au flan, lui laissant une vilaine marque rouge sur son pelage. Rageur, il découpa aussitôt ladite liane. Instinctivement, il décida de passer par la voie la plus simple pour rejoindre le duo MacPoulet, c’est-à-dire en sautant par-dessus ce mur de ronces. Un félin digne de ce nom n’aurait jamais eu de difficulté à surmonter un tel piteux obstacle… sauf si l’Air Shot de Yuki ne vienne interférer dans ses plans. Ainsi donc, l’impact d’un tel sort le fit valdinguer plus loin, le faisant même se cogner à un vilain arbre…

Il se leva sur ses deux pattes, aussi colérique qu’une obèse à qui on ne lui aurait pas servi de dessert au restaurant. Rugissant de plus belle, il décida cette fois d’user d’un peu plus de ruse et de fourberie. Il monta rapidement l’arbre, se cachant adroitement dans le sillage des feuilles vertes. Trop rapide à l’œil nu, il sauta avec célérité d’arbres en arbres pour finalement arriver à celui sous lequel Haru s’était assoupi plus tôt. Aussi rapide qu’un éclair, il fondit sur le petit brun, celui qui semblait le plus appétissant.

***

Intervention Game Master : Le LP (simplifions le tout) saute d'arbres en arbres avant de se jeter sur Haru du haut de celui sous lequel vous papotiez comme des gonzesses.
Haru Kochikaze
Mage de Silent NightMage de Silent Night

Haru Kochikaze

Messages : 54
Date d'inscription : 02/03/2014
Âge : 26
Guilde : Silent Night
Magie / Malédiction / CS : Plant Magic

- Caractéristiques du Mage -
P.M.: 2.110
Statut: Mage de Rang C
Renommée : Mage Itinérant
MessageSujet: Re: Faux Semblants ♣ Yuki Yonde   Faux Semblants ♣ Yuki Yonde EmptySam 26 Avr - 16:57
Faux semblants
Haru Kochikaze & Yuki Yonde

Derrière le mur de ronces, le garçon entendait fermement camper sa position afin de ne pas laisser progresser l'adversaire. Il vit avec satisfaction le flanc de l'animal se colorer de rouge à l'endroit où il l'avait atteint. Son camarade n'était plus quelqu'un à protéger mais plutôt un précieux allié. En effet, d'un geste de la main sûr, celui-ci repoussa une nouvelle fois l'adversaire avec une bourrasque de vent. Le jeune homme invita Haru à lui venir en aide pour terrasser la bête, ce qui lui convenait tout à fait. Ils ne pouvaient décemment pas laisser une pareille menace sauvage auprès d'eux. Il serait périlleux de fuir avec cet animal aux trousses. Ce dernier mettait aussi en péril les gens qui éventuellement auraient bien voulu faire un petit somme sous un grand arbre. Déranger les dormeurs était l'un des pires crimes aux yeux du mage des plantes qui était fermement décidé à punir l'impromptu animal.

« Aucun soucis, répondit-il fièrement, bien à l'abri derrière son petit mur végétal. »

Il lui suffisait effectivement de faire s'élancer plusieurs lianes de tous côtés pour essayer de retenir l'animal par les pattes. Le monstre serait alors à la merci de son camarade qui pourrait lui porter le coup de grâce. C'était un très bon plan et une très bonne coopération. Seulement, rien ne se passa exactement comme prévu. Alors que le garçon s'apprêtait à mettre en œuvre ce qu'il projetait, la bête s'élança dans un arbre imposant pour se dissimuler dans son feuillage massif. Le mage bougonna. Il aurait bien aimé en terminé plus vite pour partir d'ici et refaire une petite sieste dans un lieu plus accueillant. Il fixa l'endroit par lequel leur agresseur s'était faufilé, certain de le voir en ressortir d'un moment à l'autre. Mais, celui-ci avait plutôt opté pour une tactique particulièrement fourbe. Il s'était en effet élancé de branches en branches, bien au-dessus d'eux pour qu'ils ne puissent le voir et, une fois derrière eux, n'avait plus que l'embarras du choix pour choisir sa première victime parmi les deux compères qu'il comptait de toute manière dévorer tout entier.

L'animal bondit et atterrit sur le brun aux yeux verts qui s'affaissa sur le ventre. La bête le retenait au sol avec ses puissantes pattes. Elle le menaçait même de ses griffes s'il tentait de trop se débattre. Haru sentait sa gueule pleine de salive proche de sa chevelure, prête à le croquer. Il soupira en sentant de la bave y couler abondamment ce qu'il trouvait particulièrement dégoûtant.

« Pouah... se contenta-t-il de dire alors que sa vie était sévèrement menacée. Ce n'est vraiment pas mon jour... »

Devait-il tenter quelque chose ou laisser son partenaire le sauver. Il bâilla sous le poids de la réflexion. Cela avait du bon de se faire secourir après tout. Mais l'adolescent aux cheveux blancs serait-il suffisamment rapide pour réussir un sauvetage qui ne mettrait pas leur vie en péril. Il soupira devant la réalité. Il ne le connaissait pas assez pour s'en remettre entièrement à lui. Il lui faudrait donc aussi se bouger. Mais comment ?! L'animal pouvait le croquer à n'importe quel moment et ce n'était même qu'une question de temps. En plus, il faisait son poids et il lui était impossible de planter de nouvelles graines pour lui venir en aide. Il laissa aller son regard vert perçant vers les alentours. Il remarqua que son mur de ronces était toujours là et qu'il n'avait qu'à ordonner à ses lianes de se déplacer pour venir l'aider. Il soupira une nouvelle fois. Il aurait été plus facile de les diriger avec ses mains pour obtenir davantage de précision et de fluidité dans le mouvement, mais ne pouvant dans l'immédiat sans servir, il fixa ses progénitures et ainsi les attira droit vers lui. Le choc risquait de faire un peu mal mais mieux fallait cela que mourir dévorer. S'il ne voulait pas se faire frapper de plein fouet comme sa proie, le prédateur devrait bien s'en éloigner avant l'impact. Après, ce serait à Yuki de savoir protéger leur vie le temps qu'il se remette de l'attaque.

« Yonde Yuki ! J'ai confiance en vous ! clama-t-il, en fermant les yeux alors que ses ronces allaient le frapper. »

Le monstre avait-il eu le bon sens de battre en retraite ou avait-il du lui aussi encaisser l'attaque ? Haru espérait de toutes ses forces ne pas avoir agi en vain.
Code by Silver Lungs
Yuki Yonde
Mage de Lamia ScaleMage de Lamia Scale

Yuki Yonde

Messages : 113
Date d'inscription : 09/09/2012
Âge : 22
Guilde : Lamia Scale
Magie / Malédiction / CS : Kuki Mahô / Magie de l'Air

- Caractéristiques du Mage -
P.M.: 2.250
Statut: Mage de Rang B
Renommée : Mage Itinérant
MessageSujet: Re: Faux Semblants ♣ Yuki Yonde   Faux Semblants ♣ Yuki Yonde EmptySam 3 Mai - 3:07
Si l'esprit de Yuki n'était déjà pas des plus clairs ces temps-ci après les événements affolants survenus lors du Grand Tournoi, ce n'était pas la seule chose floue qu'il eut le plaisir d'observer dans cette charmante promenade pour se remettre ses idées en place. Un inconnu au caractère des plus difficiles à appréhender et aux attitudes déroutantes, une bête fauve voulant faire du Lamien et de l'inconnu des amuses-gueules dont les os seraient les cures-dents... Non, vraiment, tout se passait impeccablement, ces jours-ci, dans la vie de Yuki. Plus sérieusement : Même le combat qu'il menait contre cette bête, lui qui en était pourtant tant féru, était des plus apocalyptiques dans son esprit. Les éléments s’enchaînaient, et il parvenait à les saisir sur le moment... Et pourtant. Pourtant, tout cela n'avait l'air d'être qu'un gouffre, une spirale d'informations, d'images et de réactions. Comment pouvait-on diable avoir l'esprit clair dans les instants qui le méritaient, et l'esprit confus lorsqu'on essayait de repenser aux moments où notre esprit était clair ? Paradoxal. Même la nature de ce type, qu'il avait rencontré... Même cela, c'était des plus déroutant. D'abord inconnu à l'attitude étrange sauvé d'une vulgaire charge de Sanglier. Désormais, mage à la magie des plantes visiblement relativement bien développée. On pouvait néanmoins se mettre d'accord sur une chose : Il avait beau être passé d'être sans défense à Mage, il gardait quand même son attitude étrange aux yeux de notre Lamien.

Au grand bonheur de Yuki néanmoins, ce garçon visiblement prénommé Haru ne lui était guère hostile, et lui avait même... Il lui avait même.... Sauvé la vie ? Oui, c'était bien ce qu'il avait fait, inutile de le nier ou de minimiser la chose. Pour cela, Yuki devrait de toutes manières lui être reconnaissant, et ce à vie. Oh, certes, il l'avait protégé d'une présumée charge de sanglier... Mais qu'étais-ce à côté d'un Léopard-Garou ? Cette espèce, agile et rapide, aux armes si puissantes et affûtées qu'un barbier en frémirait ? Une créature à la peau de soleil et aux tâches de nuit, et dont la férocité n'était égale qu'à sa taille et à sa présence. Une bête, donc, forçant le respect... Du moins, lorsqu'elle vous laisse l'exercer et que cela ne menace pas le capital point qui symbolise votre temps de vie sur cette terre, si ravagée puisse-t-elle. À quoi bon ressasser toutes ces histoires sur Ac...Achnologia... S'il fallait, par derrière, perdre la vie sur la première bête fauve des premiers bois venus ? Hors de question que Yuki accepte cela. À son grand bonheur, d'ailleurs, il semblait être aussi hostile à l'idée de laisser sa peau ici que son camarade improvisé, cet Haru. L'inconnu avait usé de sa magie des plantes pour ériger un mur de ronces qui rendit visiblement perplexe la bête, que Yuki estimait en recherche de nourriture.

La bête était perplexe, oui... Mais elle n'en était pas inactive pour autant, quoi qu'il s'agissait également là d'un état d'esprit qui ne concernait pas non plus les humains des lieux... les vrais humains des lieux. Le Léopard-Garou vit son flanc se faire claquer violemment par une ronce d'une taille respectable tandis qu'elle prit la décision de franchir cet obstacle végétal par le saut... Grossière erreur. C'était là ce que Yuki attendait d'elle, et aussitôt eut-elle eu cette idée que l'Air Shot du Lamien vint percuter le crâne du gêneur, l'envoyant valser quelques mètres plus loin, sonnant quelque peu le bestiaux. Cependant... Yuki se mordait les lèvres en voyant les futurs mouvements de l'animal, et ne pouvait que regretter son inactivité ponctuelle. La petite technique improvisée avait, bien évidemment, était loin de neutraliser l'animal. Yuki l'eu crut quelques instants, pourtant, instants qui pourraient bien être les futurs détracteurs de son temps de vie. En effet, fort satisfaite sans doute de pouvoir bénéficier d'un petit repos en pleine chasse, voyant ses proies le regarder bêtement, le Léopard-Garou changea subitement de technique, faisant preuve d'une intelligence qui étonna sincèrement notre mage aux cheveux blancs.

Une technique qui en plus d'être surprenante, tapait tout aussi bien voir plus dans l’inquiétant. Qui ne craindrait pas, après tout, une menace aussi acérée, lorsqu'on ne peut la voir ? Car telle était la triste vérité des choses : L'animal avait usé de sa rapidité et de son agilité pour se faufiler dans le feuillage d'un arbre des plus imposants, et il lui plaisait visiblement de sauter de branches en branches... À part qu'il le faisait avec une rapidité qui était bien dangereuse pour notre jeune duo. Trop rapides pour une vision humaine lambda, l'animal fut bien plus rapidement au-dessus de notre binôme que prévu... Cela ne pouvait être qu'une chose. High Speed Magic... Étonnant. En tout cas, les voilà faits comme des rats... La bête sortit de sa tanière, changeant de cible par rapport à précédemment et se ruant sur le jeune Haru. Rhaaaa, quelle plaie ! Les pires visions se mirent à danser une macabre cérémonie dans l'esprit du Lamien tandis que la bête sauvage écrasait de tout son poids ce garçon si étrange. Oh, bien sûr, il tenta de lutter... Enfin, je crois. Je suis certes le narrateur, mais je ne connais pas tout, vous savez. En tout cas, Yuki resta quelques instants pétrifié devant cette vision. La peur au ventre. Les images du Dragon du Chaos... Tout revenait dans sa tête. Encore... Serait-ce encore là une personne qu'il se révélerait incapable de protéger ? 


"Yonde Yuki ! J'ai confiance en vous !"...


Le sang ne fit qu'un tour dans l'esprit de Yuki tandis que la forêt revenait brutalement dans son esprit, chassant de par ce fait dragons et pluie de magie. Rien d'aussi fou ici, rien d'aussi destructeur. Juste... Enfin... "Juste" ce Léopard-Garou. La bête était certes dangereuse, mais comment comparer cela à un dragon ? Regardant Haru subitement, le jeune garçon aux cheveux blancs comprit rapidement le pourquoi de ces propos, rapidité qui fut au moins égale à celle qu'il eut pour prononcer ce "Non !" sonore. Il avait en effet comprit bien vite que ses ronces folles qui fonçaient à toute vitesse sur la bête... elles n'allaient pas être dangereuses que pour lui. Haru avait prit volontairement le risque de se blesser pour pouvoir mettre hors d'état de nuire cet animal... pour Yuki ? Serrant les dents de rage devant tant de folie, Yuki eut cependant un élan d'idée.... Pourvu que... 


- AIR SHOT !


Le Lamien venait de se ruer derrière le Léopard Garou, là où les ronces arrivaient de face par rapport à la bête. Dans un élan de rapidité certain, car ayant par chance pour l'heure manqué de se faire blesser par l'homme fauve, Yuki avait décoché une flèche d'air comprimé dans la direction de l'arrière-train du danger. Oh, certes, il n'avait pas eu le temps de charger réellement son tir, et l'attaque n'était pas des plus puissantes... Qu'à cela ne tienne, ce n'était pas là son but. Son objectif ? Qu'elle le soit suffisamment pour pousser la bête en avant, en direction des ronces folles fonçant à vive allure. La rencontre serait alors des plus violentes, et Haru en serait protégé. Ce serait alors là l'occasion idéale pour les deux jeunes mages de neutraliser la bête, que ce soit avec des plantes ou l'Air Control. M'enfin ça, c'était si les choses se déroulaient bien, comme sur le plan... Or il était de notoriété publique qu'on ne gagnait pas une guerre en la préparant, mais en la faisant.


Dernière édition par Yuki Yonde le Mar 3 Juin - 7:14, édité 1 fois
Game Master

Game Master

Messages : 1587
Date d'inscription : 26/09/2011
Magie / Malédiction / CS : All Mighty
MessageSujet: Re: Faux Semblants ♣ Yuki Yonde   Faux Semblants ♣ Yuki Yonde EmptyDim 4 Mai - 21:13
Décidément, ce n’était pas son jour au Léopard-Garou. Lui qui avait trouvé un formidable goûté, il avait fallu qu’il tombe finalement sur des êtres dotés de pouvoirs. Comme c’était puéril tout ça ! Cependant, il ne s’était pas laissé marcher sur les pattes. Ainsi donc, sa tactique de se camoufler parmi les feuillages fut une assez bonne idée puisqu’il atterrit sur cette jolie proie aux poils noirs. Le maintenant fermement pour l’empêcher de s’enfuir, il se prépara à le dévorer vivant.

C’est alors que le cataclysme se produisit. Trop occupé à diriger sa gueule vers la tête de son repas, il ne put échapper à cet énième coup dans le dos qui le propulsa droit vers ces ronces épineuses qui le lacérèrent de plein fouet. Le Léopard-Garou se releva, ensanglanté et fatigué. Il décida donc de faire ce que tout prédateur se devait d’exécuter lorsqu’il se mesurait à plus fort : Fuir. Étant un félin de haute envergure, il dût courber l’échine de son orgueil et battre en retraite juste après avoir poussé un hurlement des plus féroces, rien que pour démontrer sa haine envers ces stupides humains.

***

Intervention Game Master : Bravo ! Vous avez réussi à chasser la bê-bête ! Vous pouvez maintenant continuer votre RP sans contrainte.

Le GM ne se manifestera plus.
Haru Kochikaze
Mage de Silent NightMage de Silent Night

Haru Kochikaze

Messages : 54
Date d'inscription : 02/03/2014
Âge : 26
Guilde : Silent Night
Magie / Malédiction / CS : Plant Magic

- Caractéristiques du Mage -
P.M.: 2.110
Statut: Mage de Rang C
Renommée : Mage Itinérant
MessageSujet: Re: Faux Semblants ♣ Yuki Yonde   Faux Semblants ♣ Yuki Yonde EmptyLun 5 Mai - 19:55
Faux semblants
Haru Kochikaze & Yuki Yonde

Le jeune garçon sentait bien le poids de la bête peser sur ses épaules ainsi que son haleine peu plaisante. Sans forcément être face à la gueule béante de la créature l'odeur de son dernier repas moisissant entre ses dent heurtait particulièrement ses narines. Le filet de bave qui s'était écoulé sur sa douce chevelure avait été comme la goutte d'eau qui avait fait déborder le vase. Haru ne pouvait supporter l'idée de finir déchiqueter et mastiquer par un palais aussi ingrat. Il avait donc, sans hésiter plus que nécessaire, décidé de précipiter son mur de ronces vers son propre corps pour frapper l'agresseur comme la victime qu'il était. Il ne resterait alors plus qu'à son jeune acolyte d'achever le monstre, le temps que, de son côté, il se remette de ses émotions. Pour le peu qu'il arrivait à distinguer du dénommé Yonde Yuki, il lui semblait que l'adolescent était en proie au doute. Son regard trahissait un manque de confiance flagrant. Doutait-il de lui ? De ses capacités ? Le petit brun ne comprenait pas exactement pourquoi, car son compagnon avait su repousser l'animal avec ses attaques de vent. Haru s'était sentit obligé de clamer son apparente confiance envers ce nouvel ami afin qu'il se ressaisisse et mette à profit la diversion qu'il était en train de mettre en place. Alors que l'impact avec le nuage de ronces devenait inévitable, le garçon ferma les yeux...

Haru entendit tout d'un coup son collègue se mettre en mouvement et répéter de ses douces paroles l'incantation du sort qu'il semblait avoir coutume d'utiliser. Air Shot ! Aussitôt, l'homme prisonnier dans un corps d'enfant sentit le poids qui pesait sur son corps être propulsé loin de lui. Il entendit aussi distinctement le bruit du tissu qu'on déchire. L'animal s'était sans doute accroché comme il pouvait et, emporté par la bourrasque en avait arraché son vêtement. Le mage des plantes se redressa, les joues rouges, confus d'être ainsi dénudé. Il constata alors avec satisfaction que l'ignoble bête s'était prise de plein fouet son attaque de ronces la freinant par la même occasion. Finalement, il ne serait pas lacéré par celle-ci. Face à son indéniable défaite, le monstre s'enfuit en boitillant et en poussant un étrange rugissement de frustration et de colère. Haru rit doucement en voyant ainsi l'ennemi en déroute. Il aurait bien continué de frapper les flancs du fuyards pour le punir de s'en être ainsi pris à lui, mais il n'était pas d'un penchant nécessairement enclin à la cruauté.

« Ah, ah ! C'est bien fait pour toi ! fit-il d'un air tout à fait puérile. Tu m'as bavé dessus et tu as abîmé mes habits... »

Il se laissa choir sur le sol et s'allongea dans l'herbe tendre, en se tenant le ventre tout en continuant à rire doucement. Ses cheveux étaient dégoûtant à cause de la bête et il sentait les pointes des végétaux piquer son dos nu, mais il était vivant et la fuite prématurée de l'assaillant fut un spectacle bien réjouissant. Après quelques derniers soubresauts, le garçon toujours étendue regarda avec tendresse son sauveur pour le gratifier d'un sourire timide. Le fou rire passé, il retrouvait peu à peu le malaise qu'il ressentait en présence des autres êtres humains qu'il connaissait peu.

« Merci beaucoup pour ton aide, dit-il avec simplicité et un peu de maladresse. Tu... euh... es très fort ! »

Se placer comme inférieur était une habitude qu'il avait prise auprès de son maître qui ne cessait de dissimuler son véritable potentiel. De fait, le petit brun préférait louer les mérites de son compagnon plutôt que de mettre l'accent sur ses propres capacités sur lesquelles il n'entendait pas s'étendre de toute façon. Haru cligna des yeux. Ce combat l'avait un peu fatigué tout compte fait. Les effets de l'adrénaline qui avait envahie ses veines quelques temps auparavant commençaient déjà à se dissiper peu à peu. Il ferait bien une petite sieste en fait. Il baya doucement en mettant ses mains derrière sa tête poisseuse. Il grimaça en se souvenant de la bave du monstre mais il se laissa happer dans la contemplation du feuillage des arbres, et, bien plus haut derrière eux, du ciel bleu et des nuages tout blancs. Le jeune mage était un être attaché à la terre, mais parfois le rêve de l'épreuve de l'air le prenait. Voler. Dormir. Rêver. Une douce brise caressa son visage tandis qu'il battait à nouveau des cils.

Code by Silver Lungs
Yuki Yonde
Mage de Lamia ScaleMage de Lamia Scale

Yuki Yonde

Messages : 113
Date d'inscription : 09/09/2012
Âge : 22
Guilde : Lamia Scale
Magie / Malédiction / CS : Kuki Mahô / Magie de l'Air

- Caractéristiques du Mage -
P.M.: 2.250
Statut: Mage de Rang B
Renommée : Mage Itinérant
MessageSujet: Re: Faux Semblants ♣ Yuki Yonde   Faux Semblants ♣ Yuki Yonde EmptyLun 2 Juin - 5:52
L'idée soudaine qui avait jaillie dans l'esprit de notre jeune garçon se révéla être bien plus efficace qu'il ne l'aurait espéré. Le laps de temps était court, et Yuki crût tout d'abord que son plan allait être réduit à l'échec par un manque de rapidité de sa part. Sa confiance en lui-même ayant été un largement enrayée depuis les événements de la Tour du Paradis (et elle n'était déjà pas bien haute auparavant), le jeune Lamien se voyait déjà échouer lamentablement, ce qui l'aurait mené à devoir rester une fois de plus impuissant face au danger auxquels ceux qu'il côtoyait se voyaient mêlés... Comme ce jour de son enfance, où ses parents étaient morts. Comme ce jour où il avait tenté d'aider, en vain, ceux envoyés à la Tour du Paradis pour protéger le monde du danger des Dragons. Pourtant, cette fois-ci, il pouvait être fier de lui... Oui, il aurait pu être fier de lui, si sa mentalité était un peu plus normale. En effet, son idée se révéla fonctionner merveilleusement bien : L'air Shot qu'il avait produit, bien qu'affaibli par son manque de canalisation, se révéla être suffisant pour déloger de son menu la bête fauve. Poussée en avant par une explosion d'air sur son arrière-train, le Léopard Garou se vit bien vite confronté à une vive mêlée de ronces folles, qui vinrent le lacérer à multiples reprises. Comme voulue également, cette rencontre prématurée entre la végétation et le carnivore se révéla être suffisante pour stopper la ruée végétale, et Haru se retrouva ainsi épargné de son sacrifice réfléchi.

Cela aurait pu être suffisant pour rendre cet assaut satisfaisant, s'agissant là d'une contre-attaque improvisée face au danger. Et pourtant, le résultat fût encore plus beau que prévu. La créature, blessée salement suite à son choc végétal, était en bien plus mauvais état qu'espéré lorsqu'elle vint à se relever. Elle qui rêvait de manger cette viande fraîche, elle allait devoir se contenter de ce repas de verdure, assez relevé. Sur son corps, parmi les tâches sombres, étaient apparues de nombreuses petites plaies, d'où le sang ne s'échappait qu'au compte goutte, mais dont le nombre révélait assez aisément un problème chez la bête. Haletante, celle-ci ne tarda d'ailleurs guère à prendre ses jambes à son coup, fuyant entre les bosquets en poussant un rugissement à mi-chemin entre la rage et la douleur. Craignant d'abord une nouvelle ruse de la créature, Yuki resta aux aguets, son sang boosté par l'adrénaline cognant à ses tempes tel un tambour de guerre. Pourtant, le bruit des froissements de feuilles et de branches sembla bien s'éloigner, et bientôt, le silence retomba dans la zone, laissant deviner une fuite réelle de l'animal. En voilà un qui allait devoir se rabattre sur un Lapin, et au vu de ses blessures, un assez maigre.

Relâchant l'apnée que Yuki avait débuté sans vraiment s'en rendre compte à la disparition de l'animal, c'est un jeune garçon haletant qui vint écraser la paume de ses mains contre l'herbe fraîche de la forêt, tandis que ses genoux heurtaient la dureté de la Terre, là où son esprit avait tourbillonné dans les cieux un peu plus tôt, emporté par ce flot d'images insupportables. Battue... La bête était battue. Cette fois, il n'y avait guère de pertes. Aucune. Lui et Haru étaient bel et bien victorieux, vraiment victorieux... Haru ? Relevant subitement sa tête pour voir comment se porter son camarade d'infortune, Yuki poussa un souffle de soulagement en le voyant en train de rire au sol, Torse nu. Sans doutes la bête avait-elle dû emporter le souvenir du Tee-Shirt du brun dans sa fuite, Yuki n'y avait pas fait vraiment attention. Qui sait, peut être en ferait-il un doudou ? Ou un joli turban... Ou une serviette de table... Se secouant la tête en se rendant compte à quel point ses pensées pouvaient être stupides, Yuki entendit le jeune garçon le remercier, avant qu'il ne déclare d'une façon des plus hésitantes que le jeune Lamien était fort... Tsss, si seulement il pouvait dire vrai. Manquant de rétorquer une phrase à vif concernant sa prétendue "force", Yuki se calma assez rapidement. Oui, bien sûr, ce garçon n'avait pas pensé à mal... Il savait bien qu'il était maladroit.


- Mais merci à toi... Je n'aurais jamais pensé que tu étais un mage aussi, et pas des moindres. Tu serais capable de faire pâlir deux-trois de mes camarades de Lamia Scale, toi !


C'était fort souriant que Yuki avait répondu cela au jeune garçon. Décidément, quelque chose chez lui semblait l’apaiser, pour une raison qui lui échappait encore. Étais-ce son caractère tendrement drôle, son attachement à la nature ou son apparente insouciance ? Nulle idée. Il semblait épuisé, et le Lamien devait bien avouer ne pas être des plus frais non plus, désormais. Son combat avait apporté sa dose de sensations fortes, de celles qui vous font réagir et vous battre avec force et vitesse, mais désormais, cette drogue neuronale semblait s'estomper, laissant place à un moment d’apaisement des esprits. Oui, Yuki voyait son esprit devenir peu à peu plus serein. Il avait pénétré cette forêt la tête lourde, et désormais, elle lui semblait un peu plus légère, sa victoire ayant dû l'aider à se rendre compte qu'il était en fin de compte capable de protéger ceux qu'il souhaitait défendre. Un nouveau sourire perça les joues du Mage de l'Air tandis qu'il jetait à nouveau un regard vers son acolyte, un regard tendre... Mais qui vira à l'horreur. Ses yeux se figèrent, s’emplissant d'un profond malaise, tandis qu'il ne pouvait s’empêcher de retenir une expression de surprise sortant de ses cordes vocales. Un frisson parcourait son échine pendant qu'il basculait en arrière, reculant dans cette position ridicule de façon précipitée... Non. Non ! 


- NON ! Pourquoi... Haru.... Ce.... Ce tatouage !


Étais-ce une larme que le jeune homme sentait venir aux coins de ses yeux ? Yuki ne pouvait croire ce qu'il voyait pourtant bien, il ne voulait le croire. Ce symbole qui trônait dans le haut de son dos... Cette marque, il la connaissait. Haru faisait partie d'une guilde... d'une Guilde Noir ! Silent Night ! Se relevant précipitamment de sa position débile, Yuki ne pouvait s’empêcher de reculer, bien qu'il ne tarda guère à se retrouver dos à un arbre qui l’empêchait de reculer de cette manière plus longtemps. Pourquoi ?! Pourquoi fallait-il que ce jeune homme, d'apparence pourtant si gentille, fasse partie de cette immense groupuscule d'assassins, de criminels, de voleurs ! Lui qui était pourtant d'apparence si bienveillante, pourquoi faisait-il partie de cette ombre si horrible ! Les mages noirs... Ils étaient le mal, le mal incarné ! Ceux qui mettaient en danger les autres, ceux qui tuaient... Non... Non... Yuki ne pouvait supporter cela. Pourquoi, d'ailleurs, cela lui faisait-il si mal ? Et pourquoi, subitement, se mit-il à courir de toutes ses forces loin de ce garçon brun, vers les limites de cette forêt ? Quel était cet étrange sentiment qui l'envahissait soudain, cette souffrance. Ce garçon était pourtant un inconnu jusqu'à fort peu... Mais pourtant, la vérité était là : Il s'était attaché à celui qui se nommait Haru... Celui avec qui il ne pouvait pourtant pas s'attacher. S'en était trop. Il fallait fuir, loin, loin de tout cela... Son esprit, brièvement apaisé, était de nouveau en proie à une profonde détresse... Une profonde tristesse...

La larme coula.


Spoiler:
 
Haru Kochikaze
Mage de Silent NightMage de Silent Night

Haru Kochikaze

Messages : 54
Date d'inscription : 02/03/2014
Âge : 26
Guilde : Silent Night
Magie / Malédiction / CS : Plant Magic

- Caractéristiques du Mage -
P.M.: 2.110
Statut: Mage de Rang C
Renommée : Mage Itinérant
MessageSujet: Re: Faux Semblants ♣ Yuki Yonde   Faux Semblants ♣ Yuki Yonde EmptyLun 2 Juin - 21:49
Faux semblants
Haru Kochikaze & Yuki Yonde

Haru, bien que dépouillé de son modeste T-shirt à cause de l'attaque de la bête, ne pouvait s'empêcher d'être fier. Fier de son compagnon. Fier de lui. Fier qu'ils aient ainsi triomphé en œuvrant ensemble. Il n'avait pas su réprimer un rire franc et jovial qu'il ne n'offrait qu'à bien trop peu de gens. Son maître ne voulait pas qu'il s'entretînt plus que nécessaire avec les inconnus. Le plus important était de garder le secret sur ses réelles compétences afin de pouvoir tromper tout ennemi potentiel. Il fallait vivre caché, dissimuler sa nature profonde, survivre et vaincre sans avoir peur de triompher au détriment d'un autre. Il ne connaissait pas vraiment Yuki, mais pourtant, cet garçon aux cheveux blancs lui était venu en aide sans se faire prier plus longtemps, sans rien lui demander en échange. C'était étrange, mais bien agréable, à vrai dire. La vigilance du brun s'était peu à peu endormie en sa compagnie alors qu'il continuait de s'égayer tout seul dans l'herbe. Son nouvel ami semblait s'amuser aussi de la situation. Il le complimenta même sur sa propre force ce qui était quelque peu exagéré mais bien plaisant à entendre. Le sourire auparavant si timide du mage des plantes s'élargit. Impressionner ses camarades, hein ? Le garçon se redressa fièrement pour le gratifier de sa moue rieuse dévoilant son dos nu à la vue de son interlocuteur.

La-mia Scale... Les membres de Haru se raidirent. N'était-ce pas là le nom d'une guilde ennemie de la sienne ? Il n'était plus très sûr. Pourtant, Léonard avait bien insisté sur ce point. S'il avait un doute, c'était forcément qu'ils n'étaient pas dans le même camps. « Lamia Scale ? demanda-t-il en ayant comme un mauvais pressentiment. » Il sursauta lorsqu'il entendit une plainte émanant de la bouche de Yuki qui semblait regretter son tatouage, le redouter presque. Le garçon sursauta et aussitôt tenta de le dissimuler, en vain, avec pudeur. Pourquoi avait-il l'impression qu'il venait d'être souillé par un simple regard sur sa plus grande fierté, la preuve qui l'affiliait à son maître adoré ? Pourquoi est-ce que, dans le cas présent, il en ressentait pourtant comme un sentiment de honte. Un flot de questions l'envahissait et pourtant il lui fallait rester digne dans cette situation. Il se leva aussitôt et se retourna face à son interlocuteur en bafouillant : « Yonde Yuki.. Ce n'est pas ce que tu crois... » Il fallait l'induire en erreur, lui faire oublier cette étrange rencontre afin d'éviter que cela pût lui retomber dessus par la suite. Néanmoins, le garçon aux cheveux blancs s'enfuyaient à travers bois sous les yeux verts du mage des plantes. Il aurait pu chercher à le rattraper, lancer des ronces à sa poursuite pour le retenir, s'assurer qu'il ne parlerait pas, mais il n'en avait pas le courage. C'était déjà un exercice bien trop fatiguant. Mais, pour être honnête, il n'en avait surtout pas l'envie. Il ne voulait pas affronter ce qui pouvait s'apparenter le plus à un ami pour lui. Il avait une dette envers lui après tout. Le fuyard lui avait épargné bien des égratignures. Il pouvait bien le laisser s'en aller. Fuir, l'abandonner et oublier.

Haru soupira. Il ne comprenait pas très bien les réactions des êtres humains qui l'entouraient. Pourquoi Yuki s'était ainsi enfui ? Ce n'était pas logique. Ils s'étaient entraidés... Pouvait-il véritablement penser qu'il pourrait lui faire du mal ? Avait-il l'air menaçant ? « Je ne suis décidément pas doué.., regretta le garçon. On se reverra, peut-être, Yonde Yuki... » Il tairait aux autres cette rencontre et il la chérirait comme un de ses trésors secrets, un de ces moments où il était Haru avant d'être une arme. Il vérifia que son manuel de civilité était toujours dans sa poche et, une fois rassuré, il prit lui aussi la route, bien décidé à sortir de cette forêt, en partant par le chemin opposé de celui que le jeune homme avait emprunté. Un chemin bien plus sombre, aux pentes plus escarpés, où pourtant il ne craindrait rien. Il rentrait à la maison. Retour à Silent Night.

Fin.

Code by Silver Lungs


HRP:
 
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Faux Semblants ♣ Yuki Yonde   Faux Semblants ♣ Yuki Yonde Empty

Faux Semblants ♣ Yuki Yonde

Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Fairy Tail RPG : Fiore no Oukoku :: 
 :: Fiore Est :: Forêt de Tornac
-