Fermer le menu
Ouvrir le menu

Navigation














Partagez | 

 [Job Annexe] Une commande pour le Master

AuteurMessage
Alowin Ronslay
Mage d'Oracion SéisMage d'Oracion Séis

avatar

Messages : 448
Date d'inscription : 02/05/2012
Âge : 22
Guilde : Oracion Séis
Magie / Malédiction / CS : Sakkaku no Maho / Magie de l'illusion
Magie / CS Secondaire : Nightmare Eyes

- Caractéristiques du Mage -
P.M.: 3.620
Statut: Mage de Rang A
Renommée : Mage Réputée
MessageSujet: [Job Annexe] Une commande pour le Master   Dim 16 Mar - 22:15
Spoiler:
 

Fear

«Yuurei, on dit que tes compétences en matière de poison ne sont plus à démontrer. Néanmoins j’aimerai moi-même tester tes capacités afin de m’assurer que cette renommée est méritée. Je veux dans quelques jours une décoction hallucinogène capable de dévoiler les pires craintes de mes adversaires. Cela devra-t-être la décoction la plus puissante possible.

Kite Reyes
»

Yuurei referma le bout de papier qui l’avait conduit à Magnolia. Ce Master voulait tester ces capacités ? Il n’allait pas être déçu. Avant de se diriger vers la grande ville de l’est, Alowin avait pris le temps de lister toutes les plantes capables de produire un tel poison. Très peu de glossaires permettaient néanmoins de se procurer une telle liste. La jeune femme dû passer un certain temps dans les bibliothèques de Crocus, Carmina et Magnolia avant de trouver dans cette dernière ville un ouvrage qui traitait décemment de ce qu’elle recherchait. Le nombre de plantes hallucinogènes était assez faible : Buisson Nacré, Cactus, Edelweiss Noir, Sauge des Devins. Seulement quatre étaient recensées. Elle passa ensuite quelques heures supplémentaires à étudier les effets et les différentes méthodes d’utilisation de chaque plantes. Son Master voulait une décoction, l’utilisation de buisson nacré n’était alors plus très pertinente car cette plante s’utilisait principalement pour la confection de pièges. L’alcool de cactus, employé dans une décoction, risquait de détruire tout autre composant de la décoction. En effet une décoction utilisait une eau portée constamment à ébullition, soit 100°C hors l’alcool porté à ébullition, soit à plus de 72°C purifiait l’eau jusqu’à ne conserver que de l’alcool. Au final le pollen d’Edelweiss Noir et les fleurs de Sauges étaient ce qu’il y avait de mieux pour cette décoction. Son choix était conforté par le fait que le pollen provoquait de grandes terreurs chez ceux qui l’inhalait, et le poison contenu dans les fleurs renforcerait les capacités de sa préparation.

Une fois les informations réunies, elle décida de se rendre à Magnolia pour se procurer les éléments nécessaires à la réalisation de sa toxine. Elle avait choisi cette ville car elle contenait l’une des plus grandes herboristeries après Era et Crocus, seulement ces deux villes étaient bien trop sécurisées. Et puis vu qu’elle se trouvait déjà à Magnolia, pourquoi ne pas en profiter. Deux soirs après son arrivée, elle pénétra dans l’une des meilleures boutiques de la ville. Passées les trois heures du matin, il n’y avait plus personne pour surveiller les nombreuses échoppes et s’introduire par l’arrière du magasin fut aisé. Une fois à l’intérieur, la jeune assassin se félicita d’avoir choisi cet endroit : les rayonnages étaient clairs, les pots bien étiquetés et les produits dangereux conservés dans l’arrière-boutique. Aucun commerçant ne pouvait décemment vendre de l’Edelweiss Noir ou du Sauge des Devins, mais les meilleurs pouvaient les étudier. L’arrière-boutique était aussi bien rangée que le commerce intérieur et s’y retrouvé fut presque trop facile. Illuminé par la simple flamme d’une bougie, la jeune femme scrutait les étiquettes. Beaucoup de plantes rares se trouvaient ici et elle fut tentée d’en dérober quelques-unes, mais son larcin ne devait pas être remarqué. Elle finit par tomber sur deux pots contenant les ingrédients recherchés. Dans un premier pot se trouvaient une vingtaine de pétales de Sauge qu’elle fourra dans ses poches. Le deuxième pot contenait deux énormes sachets de pollen d’Edelweiss. Yuurei s’en contenta d’un. En reposant le deuxième pot, elle en vit un contenant du pollen Ozymundias Éphémère. Ce pollen était capable de supprimer toute odeur émanant de quelqu'un. Elle en prit une poignée et le dispersa derrière elle alors qu'elle quittait le magasin et la ville. Si jamais le marchand décidait de faire appel aux Dragons Slayers de la guide, ceux-ci auront plus de mal à la localiser.

La nuit fut passée à préparer sa décoction. La jeune femme alluma sept feux assez grands pour pouvoir y poser une casserole. Elle emplit celles-ci jusqu'à moitié et les laissa porter à ébullition. Une fois l'eau portée à ébullition, elle se protégea d'un masque avant d'ouvrir le sachet de pollen. Ce serait stupide de succomber au pouvoir de la plante pendant la préparation même d'un poison hallucinogène, même si elle serait intéressée de savoir qu'elle était sa plus grande peur. Mais on lui avait assigné une mission et elle devait la mener à bien. Son idée était de préparer sept potions avec une quantité différente de chaque composant à chaque fois. L'une contiendrait plus de pollen que de pétales de sauge. L'autre à l'inverse moins de pollen que de pétales, trois autres contiendraient avec autant de pollen que de pétales, mais avec des doses plus ou moins fortes. Et les deux dernières ne contiendraient qu'un seul élément. Elle rajouta également quelques fraises découpées afin d'en améliorer le goût. Au bout de dix minutes, elle retira les différentes casseroles du feu et passa les liquides à la passoire pour en retirer tous les éléments liquides. Ces derniers avaient une couleur violette, plus ou moins foncée en fonction de la quantité de pollen d'Edelweiss qui y avait macéré. Chacune des préparations était conservée dans une gourde différente portant une étiquette avec leur dosage respectif. Également elle versa un petit peu dans des flacons nommés par un numéro. Ces flacons lui permettraient de tester ses différents poisons.

Pour cela elle se rendit à Magnolia et se mit en quête de mendiants ou nécessiteux qui ne refuseraient pas une fiole d’alcool. Grâce au pouvoir de ses yeux, elle pourrait connaitre leur véritable peur et ainsi savoir laquelle de ses préparations était la plus apte à remplir les conditions de la mission. Elle trouva une première personne qui accepta de goûter à son produit, une sorte de junkie trainant sur le bord d’une route assez tranquille. Elle lui donna la fiole contenant une faible dose de pollen d’Edelweiss et de fleur de sauge. Elle sortit alors un petit carnet de sa poche et commença à griffonner : « Sujet n°1. Flacon n°3 : faible quantitéx2. Peur : Grandes Profondeurs. » Elle lui posa ensuite un certain nombre de questions, ayant pour but de savoir ce qu’il ressentait. Au début il racontait un ensemble de mots mal accordés et sans réelle signification, puis se mit à trembler avant de se rouler en boule comme pour se cacher. Elle tenta à plusieurs reprises de savoir ce qu’il voyait, se montrant prévenante à son égard. Seulement il ne semblait pas vraiment apte à répondre dans un premier temps, et quand les premières frayeurs furent passées, il lui raconta plus ou moins qu’il avait vu une bête énorme tenter de le dévorer. Reprenant son carnet, elle fit une légère croix devant le premier sujet pour signifier l’échec du produit. Et ajouta ses observations « Résultat : provoque quelques hallucinations sur une durée plutôt courte avant de plonger le sujet dans un état de terreur. »

Au fil de ses différentes expériences, elle continua à suivre la même méthode de fonctionnement. Trouver une pauvre âme abandonnée sur le coin d’une route pour l’entrainer dans les profondeurs de sa cruauté. Tous étaient des sujets parfaits. Même si souvent leurs réflexions étaient incompréhensibles, certaines brides de mots ou gestes servaient généralement interpréter ce qui se passait dans leur tête. On trouvait ainsi dans son carnet, les lignes suivantes précédées d’une croix : « Sujet n°2. Flacon n°7: uniquement la sauge du devin. Peur : La pleine lune. Résultat : hallucinations en tous genres, mais rien en rapport avec sa peur. A poursuivi des papillons avant de s’effondrer contre un mur. » ; « Sujet n°3. Flacon n°5 : forte dose de pollen et de fleurs. Peur : Altitude. Résultat : Arrêt cardiaque ayant entrainé la mort. N’a pas fait la moindre réflexion. » ; « Sujet n°7. Flacon n°2 : faible dose d’Edelweiss, forte dose de sauge. Peur : Sa mort. Résultat : Hallucinations longues et sans rapport avec sa peur. »

Mais certaines fois, on trouvait aussi devant les lignes un point d’interrogation, montrant le doute qui habitait la jeune femme : « Sujet n°5 : Facon n°1 : Forte dose de pollen et faible dose de fleur de sauge. Peur : Néant. Résultat : Sujet trop habité par la peur, n’a pas réussi à dire un seul mot, puis s’est évanouit. » ; « Sujet n°6. Flacon n°6 : Uniquement du pollen d’Edelweiss. Peur : Solitude. Résultat : Après plusieurs minutes, le sujet a vu ce qui l’effrayait le plus. Néanmoins dès lors il fut incapable de parler. » Ces deux décoctions lui apparaissaient intéressantes car elles montraient hypothétiquement à la victime leur plus grande frayeur, ou du moins une peur suffisamment forte pour les empêcher de parler, voire même de les étourdir. Seulement si son Master souhaitait utiliser cela afin de faire parler ses cibles, ces deux préparations n’avaient aucun intérêt.

« Sujet n°4. Flacon n°4 : Edelweiss et Sauge du Devin en quantité égales et moyennes. Peur : Mort de sa fille. Résultat : Le sujet était globalement réceptif, il répondait avec un temps de latence assez long aux questions, mais y répondait intelligemment. La seule chose qu’il vit fut la mort de sa fille et de son ex-femme au fond de l’ancienne maison familiale. Il semblait captivé par un élément invisible du décor, certainement l’hallucination. » La jeune femme referma son carnet et sortit de son manteau la gourde qui correspondait au flacon n°4. Elle le tendit à son Master qui se tenait face à elle.

Selon moi, c’est cette composition qui répondra le mieux à vos attentes.

Elle attendit de voir la réaction de son Master pour savoir si ce dernier était satisfait de sa prestation.
Game Master

avatar

Messages : 1586
Date d'inscription : 26/09/2011
Magie / Malédiction / CS : All Mighty
MessageSujet: Re: [Job Annexe] Une commande pour le Master   Jeu 20 Mar - 13:44
Kite prit énormément soins de lire chacune de tes annotations, pensif, ne laissant rien paraître quant à tes analyses. Le maître des généraux d'Oracion Seis ne montra rien pourtant il était intérieurement assez satisfait. En effet tes notes, tes recherches poussées sur les différents ingrédients et combinaisons possibles lui montrèrent que tu n'avais pas pris ta mission à la légère. Il s'intéressa ensuite au flacon lui même, l'observant, une lueur dans le regard quand à sa future utilisation avant de le ranger à sa ceinture. Puis il détacha une bourse de sa poche et te la tendit en te remerciant et félicitant pour ensuite disparaître dans l'ombre.

[Job Annexe] Une commande pour le Master

Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Fairy Tail RPG : Fiore no Oukoku :: 
 :: Fiore Est :: Magnolia
-