Fermer le menu
Ouvrir le menu

Navigation














Partagez | 

 Oukilémignon !! [Aaron/Uriko]

AuteurMessage
Kalindra Flashman
Lady DollLady Doll

avatar

Messages : 586
Date d'inscription : 23/11/2012
Âge : 24
Guilde : Lamia Scale
Magie / Malédiction / CS : Ningyo no Mahô / Magie des Pantins

- Caractéristiques du Mage -
P.M.: 3.325
Statut: Mage de Rang A
Renommée : Mage Connue
MessageSujet: Oukilémignon !! [Aaron/Uriko]   Sam 15 Mar - 3:03


Oukilémignon !!
Discrète Indiscrétion.



C’était vraiment difficile d’avancer dans cette neige dites donc ! Une chance qu’il ne faisait pas tempête, sinon Aaron et moi aurions été dans de sales ennuis. Cependant, je ne me plaignais pas du tout de la situation actuelle. Ce n’était pas dans mes habitudes de geindres après tout. C’était tout de même excitant de parcourir le Mont Hakobe pour la première fois, d’autant plus que je le faisais avec un très bon ami. Aaaaaah Aaron, mon cher et tendre. Ce bonhomme timide et chétif était cependant tellement gentil et rempli de surprises ! Notre première rencontre était… assez floue dans ma tête, je me devais de le dire. Il était vrai que faire connaissance avec quelqu’un pour la première fois tout en étant SAOULE pour la première fois de notre vie n’était pas la meilleure idée du monde, il en convient de le dire. Par chance, rien de grave ne s’était passé et personne n’a été blessé ! Cool non ? Marchant aux côtés d’Aaron, je le regardais subtilement, me rendant compte que j’étais réellement privilégiée de connaître des gens aussi formidables à Lamia Scale. Peut-être que Fairy Tail était extrêmement unie et que Blue Pegasus regroupait des membres très similaires, mais Lamia Scale n’avait rien à les envier, ô que non !

Vous vous demandez probablement pourquoi j’étais aux côtés de ce jeune homme dans un tel lieu habillée de façon aussi peu commune, hm ? Il était vrai que je portais très rarement ce manteau rose très bien assorti à mon teint de peau. Aussi, étant totalement et catégoriquement impossible pour moi de porter des bottes, *frissonnements* je m’étais réduite à mettre trois paires de bas de laine extrêmement épais, ce qui n’était pas très esthétique, mais restait mille fois plus confortable que de porter ces instruments du DIABLE ! Alors pour tout répondre, Aaron et moi avions décidé de mener à bien une mission de récolte de plantes tout ce qu’il y avait de plus banal. Je lui avais demandé de m’accompagner car je voulais faire plus amples connaissances avec lui. Après tout, sa gène était assez handicapante dans le sens qu’on le voyait très rarement sortir de sa chambre, ce qui me fendait véritablement le cœur. Je fus cependant heureuse qu’il ait accepté. Grâce à cette petite quête, nous avons réussi à apprendre un peu l’un sur l’autre, ce qui était toujours fructifiant pour tout le monde, non ? Nous avions donc terminé sans trop de tracas à retrouver les plantes que nous convoitions et nous étions sur le chemin du retour. Cependant, le Mont Hakobe était un lieu gigantesque et il fallait absolument ne pas se perdre sinon on n’était pas sorti des ronces ! Je restais tout de même confiante en mon sens de l’orientation. Pour briser le silence qui régnait entre nous deux, je me tournais vers lui, voulant lui poser LA question :

- Dis-moi Aaron, est-ce que tu es déjà déjà déjà tombé amoureux ?

Comment ça c’était indiscret ? Mais pas du tout ! C’était une question banale posée à un ami banal de façon tout à fait banale-euh ! Et puis de toute façon, je ne ressentais aucune émotion autre que de l’amitié envers lui puisqu’il y avait déjà Yu… Oubliez ce que je viens de dire, compris ?! Dans tous les cas, nous continuâmes à marcher, moi écoutant ce qu’il allait dire, assez avide de savoir.



Aaron Drussel

avatar

Messages : 141
Date d'inscription : 03/02/2014
Âge : 22
Guilde : Lamia Scale
Magie / Malédiction / CS : Card Magic/Magie des Cartes
Magie / CS Secondaire : Aera [Lock]

- Caractéristiques du Mage -
P.M.: 1.385
Statut: Mage de Rang D
Renommée : Mage de Campagne
MessageSujet: Re: Oukilémignon !! [Aaron/Uriko]   Dim 16 Mar - 21:09

Oukilémignon

PV Kalindra & Uriko

Je frissonnais tant mon corps était engourdi par le froid ambiant. J'étais où déjà ? Ah oui, le Mont Hakobe. Une étrange montagne - plutôt plusieurs montagnes - dans laquelle vivent mille et une créatures que l'on dit toutes plus fabuleuses et dangereuses les unes que les autres. Je m'étais donc vêtu d'un anorak qui tenait bien chaud, d'une paire de gants, de bottes ainsi que d'un bonnet, le tout entièrement bleu. Kalindra à côté de moi n'avait pas pus fière allure cependant. Car oui, c'était à cause de ma jeune amie de guilde que j'en étais arrivé à me retrouver dans un tel lieu. La spécialiste des pantins qui m'avait fait passer un examen d'entrée plutôt... alcoolisé, avait reçue la mission de partir récolter quelques plantes diverses dans la montagne. Afin de ne pas partir seule, elle m'avait donc expressément proposé de me joindre à elle. J'étais à la fois enchanté et très fier qu'elle m'ai choisit : après tout, elle était l'une des membres les plus puissantes de la guilde et elle faisait actuellement équipe avec une sorte de débutant. Le hasard faisait étrangement les choses des fois. Pour le moment, nous n'avions pas eut à nous battre étant donné que nous n'avions qu'à récolter certaines fleurs à l'accessibilité plutôt simple. Et j'espérais donc que cela allait continuer ainsi.

Quoiqu'il en soit, nous nous retrouvions donc là, perdus au milieu de nulle part. Je frissonnais dans tout les sens mais je tentais tout de même de rester le plus sérieux possible, de peur de montrer mes faiblesses à mon amie. Je sortais donc une sucette de ma poche que j'eus du mal à saisir à cause du manque de dextérité que j'avais avec mes gants. Je la mettais à ma bouche, espérant que cela me permettrait d'oublier un peu le froid polaire. Je devais avoir l'air très fin teh... Enfin, au moins, je n'étais pas seul.

- Dis-moi Aaron, est-ce que tu es déjà déjà déjà tombé amoureux ?

J'ai faillit mourir. Oui, littéralement. La sucette goût cola que j'avais en bouche s'enfonça jusque dans mon gosier à cause du hoquet de stupeur que j'eus face à cette question pour le moins inattendue. Je fus donc obligé de me donner un gros coup de poing dans le ventre afin de la faire ressortir rapidement. OUF ! J'inspirais donc un bon coup pour reprendre mon souffle. Que venait donc faire une telle question ici ? Je savais Kali' plutôt directe et franche mais tout de même merde ! Je me calmais afin de réfléchir. C'est vrai ça, est-ce que j'étais déjà tombé amoureux une seule fois dans ma vie ? De Yuna peut-être, lors de nos vacances à Dekai Island ? Non, ce n'était pas vraiment de l'amour. Enfin, je n'en étais pas sûr mais j'aurai plus appelé ça comme une certaine attirance physique, rien de plus. Alors peut-être...

- Hum... Je me suis jamais vraiment posé la question à vrai dire... Mais je crois que oui. Elle s’appelait Laurinne et vivait dans une richissime famille de Fiore Nord. En tant que membre partiel de l'aristocratie, nous étions destinés à nous marier. Nous avons donc passés beaucoup de temps ensemble dans notre jeunesse et j'ai finis par développer pour elle des sentiments disons... plus qu'amicaux. Cependant, j'ai renier cette appartenance à la bourgeoisie à mon adolescence et nous ne sommes plus jamais revus depuis. J'ai bien essayé de la retrouver mais j'ai appris récemment son décès. Un tragique accident de moto magique apparemment.

J'avais prononcé ces mots sans sourciller, bien que la partie sur l'accident m'avait fait lâcher un léger sanglot. Moi, le garçon froid et distant par excellence, ne pouvait tout de même pas rester de marbre face à la mort, surtout d'une personne qui avait été si proche dans le temps. Bien sûr, j'avais omis volontairement de dire que j'avais renié ma famille adoptive pour devenir mage noir. Il y avait des choses qu'il valait mieux garder pour soi, des secrets enfouis que l'on ne devait pas raconter comme ça. Comment réagirait la jeune mage si je lui disait un jour que j'avais appartenu à une guilde clandestine ? Elle était peut-être gentille pour le moment, mais qu'est-ce qui l'empêcherai de me dénoncer aux autorités si je lui annoncé ? Non, je devais garder cela pour moi, du moins pour le moment.

- Et toi Kali', t'as déjà eus un amoureux ?

Codage par Narja pour Never Utopia
Uriko Fenyang

avatar

Messages : 12
Date d'inscription : 05/03/2014
Âge : 23
Magie / Malédiction / CS : //

- Caractéristiques du Mage -
P.M.: 1.700
Statut: Mercenaire de Rang C
Renommée : Mercenaire de Campagne
MessageSujet: Re: Oukilémignon !! [Aaron/Uriko]   Mer 19 Mar - 18:42
« Gniooon…. N’ai froiiid euuh ! Maiis… Ne vois rien… »

Avant de quitter le village qui l’avait vu grandir, le jeunot n’avait malheureusement pas pensé qu’il ferait face à des situations climatiques aussi extrêmes de si tôt. Il fallait dire que le Mont Hakube n’était pas sa destination initiale… Car à la base…

« Pourtant le m’sieur… Il avait dit que la guilde des Cat Sheltzer c’était à l’Est du Bar… Et l’Est… C’est à droite nan ? Pourtant on a fait qu’aller à droite… Ptet qu’il fallait tourner à droite dans les intersections aussi… »

Dans sa quête de trouver une guilde qui voudrait bien de lui, la première difficulté à laquelle il ferait face était déjà de trouver les dîtes guildes. Dépourvu de manteau polaire, le jeune garçon devait faire avec quelques couches de sweats pas très confortable. Et s’il peinait, ce n’était pas le cas de tout le monde.

« Snouf Snouf ! »
« Gnioon… Flocou… Toi tu dois être bian ici nan ? »
« Snouuuf ! »
« Bouuuh… J’crois qu’on est tout perdu… »

Le Floconet, bien que dans son élément, partageait malgré tout la peine de son maître. Le compagnon calquait en effet toujours son humeur sur celle d’Uriko, ça donnait un effet synchrone et ajoutait une couche supplémentaire de Kawaïsme.

« Du coup... Y a pas le choix, demi-touuur droite ! Enfin demi-tour Gauche ! Vu qu’on allait à l’Est… Faudrait donc logiquement aller à l’Ouest qu’est à gauuuche ! C’pas si compliqué la Géologie hé hé. »

Géologie peut être, mais géographie c’était autre chose. Sans même faire marche arrière celui-ci tourna donc immédiatement à gauche, le souci étant qu’avec toute cette neige, plusieurs pentes et dunes apparentes se trouvaient sur le chemin. Mais que cela ne déplaise à certains, l’enfant profita de cela comme d’une manière de s’amuser !

« Flooow, regarde, on peut glisser comme quand on fait de la luuuge ! Ouiiiii ! »

Et l’enfant glissa, et se gela les cuisses au passage. Ce faisant, il fit ensuite signe à son fidèle Floconet de le suivre. Et c’est dans la joie que la grosse bouboule vivante fit un saut pour descendre cette dune de neige… Mais peut être pas de manière totalement maîtrisée. En effet, le compagnon dans sa descente buta un amas de neige trop solide obstruant sa course et le fit trébucher. Dans son déséquilibre, le Floconet tombait en boule, enroulant dans sa chute de la neige autour de lui qui continuait à s’accumuler et s’entasser. La masse augmentant, la vitesse du petit monstre aussi. Et c’était face à une gigantesque boule de neige à laquelle Uriko faisait face, prête à l’écraser ou tout du moins, l’absorber comme la neige. Seule solution possible face à ce genre de situation :

« AAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAHHHHHHH ! »

Par ce cri très explicite, le jeune garçon courut en ligne droite, il est pas assez bon en sport pour sauter suffisamment loin vers le côté.
Mais ce à quoi ne s’attendait pas notre dresseur, était l’apparition de deux personnes sur son chemin.

« Gniaaah ! Courreeeeeeeeeeeeeeez ! »

Car c’est bien plus amusant de courir tous ensemble et de partager ce moment hautement embarrassant avec des inconnus.
Kalindra Flashman
Lady DollLady Doll

avatar

Messages : 586
Date d'inscription : 23/11/2012
Âge : 24
Guilde : Lamia Scale
Magie / Malédiction / CS : Ningyo no Mahô / Magie des Pantins

- Caractéristiques du Mage -
P.M.: 3.325
Statut: Mage de Rang A
Renommée : Mage Connue
MessageSujet: Re: Oukilémignon !! [Aaron/Uriko]   Ven 21 Mar - 2:02


Oukilémignon !!
On va tous mourir !!



C’était réellement plaisant que de parcourir un lieu aussi magnifique en de si bonne compagnie. Aaron était décidément le plus chou des choux. Sa réaction face à ma question fut d’ailleurs très rigolote. En effet, il s’étouffa littéralement avec la sucette qu’il avait préalablement enfoncée dans sa gorge. Au début j’avais été inquiète, mais cette crainte s’effaça dès qu’il reprit ses couleurs naturelles. Il finit par répondre à l’interrogation cocasse, toujours aussi timide. Il m’expliqua tout d’abord qu’il ne s’était jamais posé la question, avant d’enchaîner par un oui potentiel. Selon son histoire, elle s’appellerait Laurinne et serait la fille d’une famille excessivement riche. Wouah ! Une fille de noble ! Ça devait être assez étrange comme béguin, non ? C’est là que je découvris qu’Aaron faisait lui aussi partie de la démocratie. Aaron était riche ? Eh bah ça pour une surprise ! À force de la fréquenter dans sa jeunesse, il aurait développé des sentiments intimes avec la jeune lady. On se croirait dans un véritable téléroman, comme c’est excitant ! Cependant, la suite n’était pas très joyeuse. Il m’avoua avoir rejeté son appartenance à la bourgeoisie et donc qu’il avait perdu de vue sa jeune dulcinée. Après quelques années, il apprit son décès dans un malheureux accident de locomotion. C’était tellement triste… j’essuyais une petite larme froide de mon œil. Moi et ma maudite empathie… Je posais ma main sur son épaule, compréhensive.

- Je suis désolée pour toi. Au moins, elle est bien bien bien là où elle est.
- Et toi Kali', t'as déjà eu un amoureux ?

J’écarquillais les yeux face à une telle question. Comment osait-il ? C’était extrêmement indiscret ! Ah oui, je venais de lui poser la même question il y a deux minutes de ça… Mais c’était pas pareil, je suis une fille moi ! Les dames ont le droit de poser une telle question, pas les hommes ! Je rougis de façon totalement exagérée, la bouche serrée et le corps raide comme un poteau. Je le fuyais du regard, faisant tourner mes pouces et voulant changer de sujet. Bon, peut-être que je devrais lui en parler, non ? Après tout, avec la confession qu’il venait de me faire, il aurait été ingrat voir totalement hypocrite pour ma part de ne pas lui accorder confiance. Qui suis-je pour ne pas parler de moi à mes compagnons, hein ? Je pris une grande inspiration, pas du tout prête à vouloir lui dire la vérité.

- Je n’ai pas d’amoureux, non non non. Cependant, j’avoue avoir un petit béguin pour…

J’entendis du bruit à ma droite au loin. Tout d’abord une petite silhouette qui s’approchait de nous à vue d’œil. Un ennemi ? Bien sûr que non, c’était beaucoup trop petit pour ressembler à un Vulcain ou même à un Wyverne. L’ombre approcha de plus en plus et je pus finalement distinguer une forme humaine. Une petit forme humaine en tout cas. La forme en question était accompagnée de cris que je pourrais considérer de terreur. Une personne en danger ? Celle-ci courrait tout droit en notre direction. Finalement, j’osais lever la main tout en voulant lui crier :

- Youhouuuuu ! Y’a quelque chose qui qui qui…
- Gniaaah ! Courreeeeeeeeeeeeeeez !


Wut ? Alors qu’il approchait de plus en plus de nous, je pus découvrir avec horreur la raison de sa folle course. Une énorme boule de neige roulait droit dans notre direction, nous menaçant de nous emporter dans sa roulade. Après un cri des plus aigus à mon égard, je me mis à courir également aux côtés du petit gamin aux cheveux noirs qui nous avait dépassés. Les bras dans les airs et courant de façon totalement ridicule, l’on pouvait entendre sortir de ma bouche des « JE VEUX PAS MOURIR ! JE SUIS TROP TROP TROP JEUNE POUR MOURIR ! AU SECOUUUUUUUUUUUUURS ! » Plus la sphère blanche avançait, plus je courais rapidement, apeurée par l’idée même de me faire écraser par une telle charge. Maman, papa, qu’ai-je fait pour mériter ça ? La course poursuite dura environ deux bonnes minutes. Au bout de ce laps de temps, je me mis à en avoir marre de courir ! De plus, nous prenions la direction totalement opposée à celle qu’Aaron et moi devions prendre pour rejoindre la guilde. Ç’en était trop ! Je m’arrêtais nette et me retournais vers la boule géante, enfonçant mes pieds dans la neige pour plus de soutien.

- Tu vas t’arrêter et tout de suite suite suite ! Poupée de neige !

La neige qui se retrouvait entre moi et la boule (qui était devenue géante) se mit à bouger rapidement, produisant une espèce de tourbillon blanc. Finalement, de se tourbillon se forma un abominable homme des neiges authentique de quatre mètres de haut. Tiens, ça faisait longtemps que je n’avais pas utilisé ce sort, j’espérais ne pas avoir perdu la main ! Imitant un mouvement de blocage avec mes mains, je fis bouger mon pantin pour qu’il puisse retenir la boule de neige. Celle-ci, véritablement immense, me donna du fil à retordre. Cependant, d’un mouvement sec vers le haut de la main droite, ma poupée souleva la sphère à bout de bras pour la propulser à deux mètres derrière nous, la faisant éclater en mille morceaux. Je me retournais vers Aaron et le petit enfant, tapant dans mes mains comme on faisait après avoir effectué une difficile tâche ménagère. Ce faisant j’avais annulé mon emprise sur ma marionnette, la rendant immobile.

- Et voilà ! Une bonne chose de faite ! Tout le monde va bien ?



Aaron Drussel

avatar

Messages : 141
Date d'inscription : 03/02/2014
Âge : 22
Guilde : Lamia Scale
Magie / Malédiction / CS : Card Magic/Magie des Cartes
Magie / CS Secondaire : Aera [Lock]

- Caractéristiques du Mage -
P.M.: 1.385
Statut: Mage de Rang D
Renommée : Mage de Campagne
MessageSujet: Re: Oukilémignon !! [Aaron/Uriko]   Ven 21 Mar - 11:27


L'amour. Voilà un sujet que je n'aurai jamais pensé aborder dans une mission au Mont Hakobe. Mais bon, après tout, je savais que mon amie Kalindra était une jeune fille très franche et directe et qu'elle ne se gênait jamais pour dire le fond de sa pensée, alors ça ne m'étonnait guere plus que ça. Lorsque je finissais de lui raconter mon histoire avec mon ancienne dulcinée, la marionnestiste prit à son tour la parole afin de me raconter sa propre histoire. Cependant, dans sa voix, je sentais comme une cassure. Mon histoire l'avait-elle touché ou alors était-ce quelque chose de tragique qu'elle ne souhaitait raconter ? Je n'en savais pas grand chose.

Je n’ai pas d’amoureux, non non non. Cependant, j’avoue avoir un petit béguin pour…

Elle se stoppait là. J'étais pendu à ses lèvres si bien que je vis pas tout de suite ce qui l'avait fait se retourner prestement. Tournant légèrement mon regard dans la direction qu'elle observait, j'aperçus une immense boule de neige nous foncer dessus. UNE IMMENSE BOULE DE NEIGE ? Que se passait-il encore ici ? On pouvait pas passer une journée au calme, sans qu'aucun évènement étrange ne se passe dans ce p***** de royaume ? Ou peut-être était-ce notre condition de mages qui faisait que tout s'enchaînait de la plus cocasse des façons autour nous ?

Hum... C'est quoi ça encore ?
Youhouuuuu ! Y’a quelque chose qui qui qui…
Gniaaah ! Courreeeeeeeeeeeeeeez !

Mais d'où venait donc ce cri ? C'est alors que je vis son auteur : un petit garçon qui devait être un peu plus jeune que nous était en train de débouler la pente à notre rencontre, poursuivit par la dite boule de neige en furie. Il poussait des petits couinements mais ne semblait bizarrement pas plus effrayé que ça. Un peu comme si tout cela l'amusait à vrai dire. Il passait juste à côté de nous en quatrième vitesse et nous laissait seul face à cette boule immense. QUOIIII ?
Kalindra venait de partir elle aussi en courrant et je l'imitais sans plus attendre. C'est ainsi que nous nous retrouvèrent à trois à filer afin de ne pas être touché par cette avalanche de neige. Kalindra criait à pleins poumons tandis que j'essayais du mieux que possible de garder mon calme : après tout, j'étais bien le seul homme ici ? Quoique... "AAAAAAAAAAAAAAAAAAAAHHHHHHHHHHHHHHH !". Mon hurlement paraissait à la foi effrayé et enjoué, comme si me retrouver dans une telle situation me donnait le frisson de l'aventure. C'était sûrement cela d'ailleurs.

Soudainement, Kalindra stoppait brusquement sa course en s'appuyant sur ses deux pieds. Elle allait certainement affronter cet amonsselement de neige et je devais donc l'aider en tant que camarade et ami. Je tentais de frener à mon tour mais mes talons glissèrent dans la neige et je tombais face la première dans la neige, le postérieur en l'air. Je devais avoir l'air vraiment ridicule d'ailleurs. Je me relevais prestement mais tout le travail était pratiquement fait : Kalindra venait de matérialiser un colosse fait du même élément que la boule géante et avait ordonné à sa créature de repousser notre poursuivant au loin. Décidément, sa magie m'impressionera toujours : pouvoir créer des pantins manipulables à sa guise grâce à la magie était vraiment utile et elle n'avait même pas eut besoin de mon aide, me prouvant encore l'écart de puissance qu'il y avait entre nous deux. Dans un petit coin de ma tête, je notais que j'allais devoir éviter que ce fossé ne se creuse un peu trop si je ne voulais pas être totalement à la masse.

Et voilà ! Une bonne chose de faite ! Tout le monde va bien ?

J'époussetais la neige encore présente sur mon tee-shirt avant de regarder le jeune garçon près de nous. Contrairement à ce que j'avais pu croire de loin, il était encore bien plus petit que ce que j'avais imaginé, son âge ne devant pas dépasser les 15 ans, voir même plus jeune. Que faisait donc un petit comme lui au beau milieu de ce froid polaire. ll paraissait pas plus blessé que ça mais je voulais tout de même m'en assurer.

Oui oui, j'crois que j'ai rien de casser. Puis, je me tournais vers le gosse. Et toi petit, comment tu te sens ? Je m'appelle Aaron et voici Kalindra. On lui doit une fière chandelle je crois.

Je ponctuais ma phrase par un petit rire gêné. Il était vrai que je n'étais pour rien dans ce sauvetage et mon amie avait fait beaucoup pour nous. J'étais faible ce jour-là mais totalement amusé par une telle course folle.

Uriko Fenyang

avatar

Messages : 12
Date d'inscription : 05/03/2014
Âge : 23
Magie / Malédiction / CS : //

- Caractéristiques du Mage -
P.M.: 1.700
Statut: Mercenaire de Rang C
Renommée : Mercenaire de Campagne
MessageSujet: Re: Oukilémignon !! [Aaron/Uriko]   Lun 24 Mar - 1:00
]Alors que le jeunot était en train de voir sa vie défiler devant ses yeux beaucoup trop vite à son goût (C’est qu’il a pas encore vécu très longtemps….), celui-ci se rendit compte qu’il était jamais allé dans un parc d’attraction… Ah, et aussi que les deux inconnus qui l’ont rejoint dans son petit footing lui avaient donné un coup de pouce. Durant l’espace d’un instant la m’dame rose avait bim et pis bam et paf ! Ca fait des chocapics de neige ! Ouip, les descriptions, c’pas le point fort d’Uriko, si il vous manque des détails, z’avez les posts du dessus pour vous aiguiller.

En tant que garçon en période de puberté, l’enfant avait des périodes rebelles. C’est pour cela que celui-ci ignora royalement les questions que les deux mages lui posèrent (Ouuh c’michant ça !) pour se précipiter vers l’amas de neige restant voir s’il restait quelque chose de son fidèle compagnon.

« Flocouneeeet ! »

Creusant un peu la neige qu’il y avait, l’enfant découvrit alors la petite bête qui… Semblait aller bien ? Ouip, sans doute. Quoi qu’il ne semblait pas être conscient et cela prendrait sans doute un petit moment avant que la bestiole ne reprenne ses esprits.


Uriko attrapa son compagnon par une de ses oreilles et se mit à le trainer lourdement à même la neige. Car bon, malgré les apparences, un Floconet pèse en moyenne 32 kilos, ce qui représente un bon trois quart du poids de l’enfant. Perdant son enthousiasme de tout à l’heure, c’était le visage tristounet qu’il ramenait son cher Floconet devant les deux inconnus de tout à l’heure. Passant outre les présentations, celui-ci voulait en revenir à l’essentiel. Ainsi, le jeunot jeta un regard larmoyant d’un pauvre petit chien abandonné dans la rue couinant un soir de pluie orageux dans un carton miteux et non étanche (Oui, ça fait beaucoup, mais il faut au moins ça) à ces deux personnes responsable.

« Bouuh… Flow il est… *Hic* Bouhou… Z’avez fait bobo à Flocouneeet ! Comment que ne vais le ramener maintenant… Uuh… Dis… Dis… *Hic*… Tu vas me le porter hein… Hein…. ? »

Oui Aaron, c’est bien de toi qu’on parle. On ne fait pas porter les choses à une demoiselle voyons. Mais comme dit précédemment, il est bon de rappeler que le Floconet pèse en moyenne 32 kilos. Donc même si la tâche serait compliqué dans cet environnement glacial où on ne voit rien à plus d'une vingtaine de mètres au loin, il devra faire avec. Et puis, comment dire non à un petit bout de chou comme Uriko, surtout lorsqu’il pleure comme ça. Sans même lui laisser le temps de répondre, le garçon tourna son regard vers sa collègue, elle paraissait jeune quoi qu’un peu plus âgée que lui probablement. Enfin… Il regardait surtout avec envie le beau manteau qui avait l’air bien laineux bien confortable tandis que sa couche de sweat se frigorifiait et se trempait de par la neige fondu qui s'humidifiait. Ses pleurs s'intensifiaient :

« Gnion.... N’ai froiid ! Ouaaah ! J’veux un chocolaaat chauuuud ! Et un gros manteaaauu ! *Hic* Et pis… Et pis Floconeeeet il est… Bouhouuuuu ! »

Message subliminal : Trouvez moi un abri chaud avec de quoi manger et me réchauffer sinan j’vous cause une avalanche par le son suraïgue de mes cris. Un petit caprice d’enfant de temps en temps, il avait bien le droit nan ? Et pis, on peut pas lui dire non avec sa petite bouille hein ? HEIN ?
Kalindra Flashman
Lady DollLady Doll

avatar

Messages : 586
Date d'inscription : 23/11/2012
Âge : 24
Guilde : Lamia Scale
Magie / Malédiction / CS : Ningyo no Mahô / Magie des Pantins

- Caractéristiques du Mage -
P.M.: 3.325
Statut: Mage de Rang A
Renommée : Mage Connue
MessageSujet: Re: Oukilémignon !! [Aaron/Uriko]   Sam 29 Mar - 19:46


Oukilémignon !!
Par le pouvoir de la laine !