Fermer le menu
Ouvrir le menu

Navigation














Partagez | 

 Through the wind ... [PV]

AuteurMessage
Cloud Redfield

avatar

Messages : 84
Date d'inscription : 03/04/2012
Âge : 25
Guilde : Fairy Tail
Magie / Malédiction / CS : Light Magic

- Caractéristiques du Mage -
P.M.: 1.730
Statut: Mage de Rang C
Renommée : Mage de Campagne
MessageSujet: Through the wind ... [PV]   Sam 5 Mai - 19:54














Pourquoi j'suis là moi ? Ah oui ...

Le Mont Célestial, l'un des plus hauts sommets du royaume de Fiore, mais aussi réputé pour avoir une faune digne de ce nom et qui sait accueillir les voyageurs comme il se doit. La majeure partie des bestioles du coin sont en fait de redoutables adversaires capable de vous pourrir un séjour ici en moins de deux secondes. De plus, de nombreuses légendes planent sur ce lieu, un lieu inhospitalier, voir même hostile. Situé dans la zone Ouest de Fiore, entouré de nombreuses guildes noires telles que la célèbre Tartaros de l'alliance Baram. Enfin vous l'aurez compris, le Mont Célestial est un lieu où il ne vaut mieux pas s'attarder trop longtemps. Aujourd'hui, la pluie s'abattait violemment et un vent froid soufflait en continue sur l'ensemble de cette montagne, déjà peu fréquenté par la population en temps normal. Mais là, pour une raison qui m'était encore inconnu, les éléments avaient décidé de se déchaîner et cette sensation me laissait à penser que la nature reprenait peu à peu ses droits, cherchant ainsi à chasser toute présence humaine.

Mais, mère nature n'avait pas dû penser qu'un jeune homme tel que moi allait faire irruption sur ses terres. En effet, j'arpentais les longs et sinueux sentiers qui parcouraient cette montagne. Pour quelles raisons ? Je souhaitais simplement visiter l'intégralité du royaume, découvrir de nouvelles merveilles, de nouveaux endroits délaissés par l'ensemble des êtres humains. Et ce ne serait certainement pas quelques gouttes d'eau et un vent glacial qui allait m'empêcher de réaliser cet objectif. Bien décidé à explorer cette partie du territoire, je continuais mon ascension. Je savais très bien que je n'atteindrais pas le sommet, mais je voulais simplement monter assez haut pour pouvoir observer ce que peu d'hommes ont pu observer. En m'aventurent ici, je m'étais déjà résolu à devoir me confronter à un long et périlleux voyage. Un voyage qui allait probablement me forcer à affronter de nombreuses créatures. D'un point de vue mental, j'étais prêt, j'avais déjà dû faire face à quelques monstres plus ou moins puissant, notamment dans la Forêt de Waas. Je possédais donc une petite expérience des milieux hostiles.

Caché sous la capuche de ma longue veste blanche, je progressais lentement, luttant chaque seconde contre le vent, je commençais à me rendre compte que je devais me mettre à l'abri. Lutter contre mère nature trop longtemps peut-être extrêmement dangereux. Cherchant désespérément un endroit qui me servirait d'abri de fortune, je scrutais attentivement l'environnement à l'affût du moindre rocher qui me protégerait de ces rafales de vent. Quand tout à coup, la chance me sourie. Dans le creux de la roche, se trouvait un renfoncement où la pluie et le vent ne pourraient pas m'atteindre. Enfin un endroit où j'allais pouvoir me reposer légèrement grâce à cet abri de fortune. Posant ma veste blanche humide, je m'assis contre la paroi rocheuse. Enfin, j'étais au calme, du moins pour l'instant. Ce renfoncement m'assurais une certaine sécurité non négligeable, en effet, le risque que des bêtes sauvages viennent m'embêter était bien infime. Il ne me restait plus qu'à attendre que le temps s'apaise pour que je puisse reprendre le cours de mon voyage. Mais qui sait, peut-être qu'un autre aventurier téméraire allait s'aventurer ici. Je ne le souhaitais pas vraiment, préférant que la civilisation se tienne un maximum à l'écart. Mais bon, je savais aussi à quel point la vie est imprévisible et qu'il suffisait probablement que je souhaite que personne n'arrive, pour que justement, un parfait inconnu se pointe.

Par un temps pareil, j'espérais et je pensais me retrouver seul dans ce coin isolé, mais si mon sens de l'observation était correct, les groupes d'oiseaux décollant au loin me laissaient penser qu'un autres individu se trouvait près de ma position actuelle. Je n'avais aucun moyen de le vérifier et je ne voulais pas le faire. J'espérais simplement que cet individu ne me trouverais pas et ne viendrais pas à ma rencontre. De plus, je ne me sentais pas en état de combattre, je n'en avais, du moins pas la motivation ni l'envie. Attendant patiemment que la météo soit légèrement plus clémente, la fatigue me gagnait et je plongeais peu à peu dans le monde des songes ...



Spoiler:
 
Yakumo Kosake

avatar

Messages : 36
Date d'inscription : 02/05/2012
Âge : 20
Guilde : Tartaros
Magie / Malédiction / CS : Gigantisme
Magie / CS Secondaire : Aucune

- Caractéristiques du Mage -
P.M.: 1.600
Statut: Mage de Rang C
Renommée : Mage de Campagne
MessageSujet: Re: Through the wind ... [PV]   Lun 7 Mai - 17:00
Fatigué, énervé, et se demandant pourquoi lui avait été désigné pour cette basse besogne, Yakumo n'avait aucun espoir en ce qui concernait ce qu'il était venu chercher. Sous les assauts de la pluie et du vent, il était au bord de la crise de nerfs. Il se demandait ce que ce vieux schnok voulait et surtout pourquoi il avait envoyé Yakumo, sûrement pour se débarrasser de lui...En tout cas c'est ce qu'il pensait.

Quoi ? Vous comprenez rien ? Et vous ne devinez pas ? Vous êtes décidement des idiots...Bref, je vais vous éclairer...


Flashback /On

A peine quelques heures plus tôt, Yakumo était seul au bar de la guilde, en train de boire comme à son habitude. Il s'imaginait plein de choses dans cet endroit : Comment allait se passer sa prochaine mission, s'il allait la réussir, s'il lui fallait tuer des gens pour la réussir...Ouais, il espérait ça. Il se faisait aussi des petits "What if" tout seul, il se demandait quelle serait sa personnalité s'il ne s'était pas tourner vers le mal, ou encore s'il n'avait jamais tuer.

Il serait sûrement un de ces affreux mages officiels, loyal et juste, faisant tout pour le bien de son prochain, une horreur ! Ou encore il se demandait qu'est ce qui lui serait arriver s'il n'avait jamais rencontrer Eizo-sama. Il serait peut-être un de ces pitoyables mages solitaires, en fait non ! Pas mage du tout. Il serait encore un voleur de pacotille s'il n'avait pas appris cette énorme magie qu'est le gigantisme...

Perdu dans ses pensées, il fut interrompu lorsque le second du maître l'appela, le maître l'avait convoqué. A ce moment là, Yakumo fut très stressé d'un seul coup. Et si ses peurs allaient se réaliser ? Il ne voulait pas devenir pitoyable ! Mais heureusement pour lui, le maître lui ordonna en fait d'aller explorer un endroit, le mont Céléstial. Devant la tête interrogatrice de Yakumo, le puissant maître de Tartaros lui expliqua tout :


-Il existe dans le monde des reliques surpuissantes. Ces dernières sont au nombre de 9 et se nomment les régalia, et toi, Yakumo, je t'ordonne d'aller en chercher une, au mont Céléstial, une des plus grandes montagne de Fiore.

-Mais comment saurais-je quand j'aurai trouver un régalia ?

-Tu le sauras, ne t'en fais pas. Leur puissance démesuré est visible même à l'oeil nu, si Tartaros en trouve un, la puissance de notre guilde pourrait exploser et être colossal...Maintenant va, et ne reviens pas avant d'avoir fouillé de fond en comble cette montagne !

Flashback /Off


Voilà où en était rendu Yakumo, cherchant cette étrange relique dont il ne connaissait même pas la forme dans cette immense montagne dans la pluie et le vent...Qui veut le rejoindre en vacances ?! N'empêche, il se réconfortait en se disant qu'effectivement, s'il trouvait un régalia, il serait non seulement le héros à Tartaros mais il ferait aussi monter comme une flèche la force de sa guilde ! Ca le motivait et il cherchait plus rapidement.

Petit à petit, il en eut marre et la fatigue commençait à s'installer. Il décida d'achever vite ses recherches pour aujourd'hui et de se trouver un refuge avant qu'il n'entre dans "la zone rouge". Il s'était organiser pour chercher le régalia : Il avait bien observer la montagne avant de se lancer dans les recherches et il s'était dit que ça serait mieux s'il cherchait dans la montagne par "palier". Il s'était imaginé des lignes sur la montagne et s'était dit qu'il devait finir le plus de lignes chaque jour. C'était une bonne idée.

Il finit donc ses recherches sur le dernier palier de la journée et allait s'endormir quand il entendit un bruit. Il entendit clairement...un ronflement ? Il pensait que c'était une bête et l'ignora. Mais il avança tout de même dans cette direction pour trouver un abri pour dormir. Il découvrit là que ce qu'il prenait pour une bête n'était autre qu'un jeune garçon, âgé de 16/17 ans ! Il se demandait qui c'était et pourquoi il était là. Peut-être que lui aussi on l'avait forcé à venir ici...Yakumo pour trouver des réponses à toutes ces questions tenta de le réveiller.


-Hé ! Hé ! La marmotte ! Debout ! Réveille toi nom d'un chien !

Ah ouais il voulait pas se lever ? Bah on va tenter la méthode brutale. Ne se retenant pas, Yakumo donna un bon gros coup de poing au garçon. Si fort que celui ci se réveilla sur le coup ...
Cloud Redfield

avatar

Messages : 84
Date d'inscription : 03/04/2012
Âge : 25
Guilde : Fairy Tail
Magie / Malédiction / CS : Light Magic

- Caractéristiques du Mage -
P.M.: 1.730
Statut: Mage de Rang C
Renommée : Mage de Campagne
MessageSujet: Re: Through the wind ... [PV]   Lun 7 Mai - 22:47






Dur, dur le réveil ...

Le Mont Célestial, cette fameuse montagne de Fiore réputé pour tant de choses, qu'il serait long de toutes les énumérer. Toujours étant, que sur ce lieu s'abattait cette pluie diluvienne qui vous gâche l'ensemble d'une journée. De plus avec des vêtements humides, le vent froid qui balayait le massif montagneux était insupportable, rendant la tentative de progression veine. Il fallait être raisonnable, ne pas tenter le diable. Engourdissant vos membres, le froid vous terrassez aussi bien de l'intérieur que de l'extérieur, glaçant vos os à la moindre occasion. Il aurait été dangereux de tenter de poursuivre mon excursion par un temps pareil. Bien conscient de ma condition physique plus que limité et n'étant pas doté d'une quelconque résistance au froid comme pourrait l'être un mage de glace ou autres, j'avais fait escale dans un des petits renfoncements d'un des nombreux rochers de cette montagne. Ma longue veste blanche avait eu droit à un lavage rapide, si bien que je dus me résoudre à la quitter afin de ne pas attraper froid. Garder des vêtements humides sur soi étant l'une des meilleures façons de se retrouver le lendemain avec un sacré rhume.

Espérant patiemment que la pluie s'arrête ou du moins, se calme légèrement. J'observais les parcelles de forêt qui s'étendaient légèrement en contrebas de ma position actuelle. J'avais pu noter qu'il y avait vraisemblablement quelqu'un d'autre dans cette forêt, mais je m'en contrefichais. Du moment que celle-ci ne venait pas m'embêter. Après tout, je ne m'étais pas rendu dans un endroit aussi dangereux pour venir faire copain copain avec la population de Fiore. D'ailleurs en me rendant ici, je comptais bien l'éviter.

Bref la fatigue me gagnait. Pour me rendre jusqu'à mon abri, j'avais dû lutter de toutes mes forces contres mère nature et ses éléments. Mes ressources n'en étaient pas ressortis intact. En effet, le froid et la pluie m'avait vidé de toutes forces et motivation. Appuyé contre la paroi rocheuse, je pus noter que mes paupières commençaient à se fermer sans mon accord. Le sommeil me prit d'assaut, un assaut trop violent et si soudain que je ne pus résister. Lutter contre le sommeil, une lutte de chaque instant et où la moindre faille engendrerait un échec. Mais pourquoi lutter alors que le tendre monde des songes vous tends les bras ? Malgré la sensation de fatigue, j'arrivais encore à raisonner d'une façon à peu près correct. Peu de chance qu'une personne me trouve dans un tel endroit. Ni une, ni deux, je m'abandonnais au sommeil, me laissant lourdement tomber dans les bras de Morphée. Je m'étais endormi quasiment instantanément, me coupant ainsi du reste du monde. Les bruits autour de moi ne faisait que me bercer calmement. Le monde des rêves un monde merveilleux, du moins pour moi. A chaque fois que je m'y enfonçais, ce qui en ressortait n'est autre que le monde utopiste auquel je rêvais. Un monde ou la paix régnerait et où le désordre créé par les guildes de mages aurait disparu. Un monde où le combat serait inutile et où les gens régleraient leurs différents de manières pacifiste. Je savais perpétuellement que cela était parfaitement impossible. Mais le simple fait d'y penser suffisait à me redonner un peu de baume au coeur. Oubliant ces Grimoire Hearts, ces Tartaros, ces Fairy Tail, ces mages tous plus ravageurs les uns que les autres, je m'évadais et mes pensées se perdaient en chemin. A ce moment-là, je ressentais un sentiment de béatitude tel, que j'aurais souhaité qu'il ne se termine jamais. Et pourtant malgré le fait de me retrouver à l'écart de la population. Mon souhait, mon désir fut quand même brisé.

En effet, quelque chose ou plutôt quelqu'un m'extirpa de mon sommeil. Alors que je voulais tellement rester un certain temps dans ce monde merveilleux qu'est celui des songes, une étrange personne m'en tira. Mais elle ne fit pas cela en douce, profitant du fait que j'étais assez fatigué pour ne pas le repérer, il s'approcha de moi, me parla légèrement mais n'observant pas de réaction. Il me colla une magnifique beigne. Celle-ci eu l'effet escompté par le jeune homme. D'un bond, je me réveillais en sursaut. Qui était-il ? Que me voulait-il ? Pourquoi m'avait-il frappé ? Tant de questions se bousculait dans ma tête alors que le mystérieux inconnu se tenait toujours devant moi. L'une de mes autres réactions fut d'analyser son comportement. Quelqu'un qui réveille par la force un mage alors qu'il aurait très bien pu être un simple civil et qui de plus jure comme un charretier. Résultat de l'analyse, il s'agissait sans doute d'une grosse brute de mage noir. Un civil ne s'aventurait pas ici par un temps pareil et un mage officiel ne m'aurait pas frappé comme cela. Enfin je ne pense pas. Maintenant voyons voir si celui-ci correspond à l'idée que j'ai pu me faire grâce à cette rapide analyse. Et bien ... oui. Relevant légèrement la tête, écarquillant légèrement les yeux, je dévisageais le jeune homme se tenant devant moi. Celui-ci possédant la carrure d'un bodybuilder, il était fort probable qu'il soit mage.

Cependant, je n'étais pas décidé à me laisser intimider par cet homme. Après tout même si je n'étais pas particulièrement puissant, j'étais avant toute chose un mage et un mage capable de se défendre. Je ne voulais pas m'abaisser à son niveau, je ne voulais pas distribuer des coups gratuitement comme il venait de le faire, mais s'il le fallait, j'userais de ma magie pour remettre en place cette personne. Pour l'instant, même s'il venait d'accomplir quelque chose que je déteste tout particulièrement, c'est-à-dire, la violence gratuite. Dans mon esprit, il ne méritait pas encore de recevoir une correction digne de ce nom. C'est pourquoi, je voulus prendre la parole et lui faire comprendre que nous n'étions pas copain copain, loin de là même. Ouvrant en grands mes yeux, je fixais mon interlocuteur. A travers mon regard, à travers mes yeux bleus, j'espérais lui faire comprendre que le sentiment émanant de ceux-ci n'était rien comparé à la froideur de mon caractère. Je fis en sorte d'adopter une voix qui ferait comprendre à mon interlocuteur mes intentions.


« Que me veux tu ? »


Une réponse froide, plus que froide, mais qui correspondait parfaitement à l'humeur dans lequel cet homme m'avait mis. En fait, ma question était plus ou moins une question rhétorique. Je n'attendais absolument aucune réponse de sa part et pour être franc je ne voulais pas en entendre une seule. J'espérais que mon interlocuteur soit assez intelligent pour le comprendre et que celui-ci tracerait paisiblement son chemin par la suite. Peut-être un peu trop optimiste certes, mais je gardais espoir. L'espoir que cet individu s'en aille et me laisse ainsi continuer paisiblement ma sieste réparatrice.



Dernière édition par Cloud Redfield le Dim 13 Mai - 16:56, édité 1 fois
Yakumo Kosake

avatar

Messages : 36
Date d'inscription : 02/05/2012
Âge : 20
Guilde : Tartaros
Magie / Malédiction / CS : Gigantisme
Magie / CS Secondaire : Aucune

- Caractéristiques du Mage -
P.M.: 1.600
Statut: Mage de Rang C
Renommée : Mage de Campagne
MessageSujet: Re: Through the wind ... [PV]   Dim 13 Mai - 13:12
Tremblant à cause du froid, fatigué, voire même exténué, Yakumo cherchait dans cette immense montagne qu'est le Mont Céléstial des pierres mythiques. Il s'était ordonné pour pouvoir les trouver en minimum 3 jours. Le premier jour, dès qu'il se mit en route, il avança grandement, et avait bientôt escalader 1/3 de la montagne. Malheureusement comme tout être humain, la fatigue commençait à gagner Yakumo. Il cherchait un refuge tout en finissant de chercher pour la journée. Sous cette pluie battante, il était tout mouillé et ne savait même pas s'il était possible de ne pas dormir sous ce déluge.

Ayant fini son "exploration", et ne pensant maintenant qu'à s'endormir, il cherchait un abri où il pourrait être tranquille, sans que la pluie ne l'affecte. Après quelques minutes de recherches, il finit par voir au loin une sorte d'abri, et en s'approchant, il entendait un son...un ronflement ! Il s'approcha, et vit un jeune garçon, d'à peine 16 ou 17 ans, dormant paisiblement. Il semblait si serein, Yakumo n'aimait pas ça ! Essayant d'abord de le réveiller avec la parole, il vit que le jeune blondinet ne réagissait pas. Avec un grand sourire, il employa la méthode "Tartaros", une grosse torgnole dans l'épaule ! Ça, ça réveille !

Le jeune homme se réveilla tout d'abord en sursaut, on pouvait voir dans ses yeux bleus qu'il ne comprit pas tout de suite ce qui lui arrivait, il devait se demander pourquoi Yakumo lui avait fait cela. Ce dernier l'avait fait car il voulait tout simplement savoir pourquoi ce gamin était ici, dans un endroit si reculé, assez haut dans le Mont Céléstial. Il se disait que c'était peut-être un autre mage noir, qui cherchait lui aussi les régalia. Cette idée motiva Yakumo pour un possible combat.

Pendant que le géant libre réfléchissait, le gosse s'était relevé. Il fixait d'un air froid et insensible Yakumo. Ses yeux étaient sans aucun doute perçants, mais contre Yakumo, ça n'eut aucun effet. Il voulait sans doute faire le dur, mais le géant, lui, il avait l'habitude des durs. Le gamin s'était enfin décidé à dire quelque chose...Mais il aurait mieux valu se taire. Il posa une question à Yakumo, mais pas dite de la façon la plus amicale. Yakumo était sidéré par cette confiance. Ça lui faisait penser à une chose : Ce mioche était sans aucun doute un mage, ça expliquerait son assurance qui semblait grande, il était sûrement un mage noir ! Outré, il lui répondit, non froidement, mais agressivement :


-Qu'est-ce que je te veux ?! Je voudrais tout simplement savoir pourquoi tu es ici, mais en y réflechissant, je crois que je le sais en fait ! Tu cherches toi aussi ces choses que l'on nomme les régalias, n'est-ce pas ?!

Yakumo en avait trop dit, mais il ne le savait pas, il était totalement sûr que ce gamin était un mage noir ! Son arrogance allait-elle lui faire payer cher ? Il avait la main sur le manche de son épée, juste au cas où...

Spoiler:
 
Cloud Redfield

avatar

Messages : 84
Date d'inscription : 03/04/2012
Âge : 25
Guilde : Fairy Tail
Magie / Malédiction / CS : Light Magic

- Caractéristiques du Mage -
P.M.: 1.730
Statut: Mage de Rang C
Renommée : Mage de Campagne
MessageSujet: Re: Through the wind ... [PV]   Dim 13 Mai - 16:45









Les ennuies arrivent ...

Je me retrouvais encore dans une drôle de situation. Les éléments avaient décidé de ralentir ma progression en me martelant d'une pluie diluvienne et d'un vent glacial. Cependant, il n'y avait pas que mère nature qui en avait après moi, il y avait aussi le destin. Un destin qui depuis quelques temps n'était pas tendre avec moi. Me faisant rencontrer les pires bestioles possibles, mais aussi les pires personnes que je pouvais rencontrer. Et donc, ce destin m'avait amené à rencontrer un jeune homme, une personne assez bizarre et qui en quelques secondes avait réussi à me mettre en rogne. Il semblait être quelqu'un de désagréable, une personne avec qui je n'avais pas envie de passer du temps. Et ça, je comptais bien lui faire comprendre. Malheureusement, j'avais un drôle de pressentiment qui me laissait à penser que de simple paroles ne le ferait pas continuer paisiblement son chemin.

J'avais été optimiste et pensé que cette personne comprendrait rapidement le fond de ma pensée. Mais pour cela, il aurait fallu que celui-ci soit un minimum intelligent, ce qui ne me semblait pas le cas, loin de là même. Alors que j'espérais l'intimider un peu et lui faire comprendre que je n'étais pas d'humeur à parler, le jeune homme ne vacilla même pas un tout petit peu. J'avais essayé de jouer les durs, mais cela ne me correspondait pas du tout et ne produit pas l'effet escompté. Sur le coup, mon assurance était flagrante et mon arrogance n'avait pas l'air de satisfaire mon interlocuteur. Si bien que contrairement à ce que je m'attendais celui-ci répondit à ma question.

Apparemment, il voulait savoir mes motivations et principalement pourquoi je me trouvais ici, en ce lieu si reculé de la population. Je le trouvais bien curieux pour un vulgaire inconnu, en quoi avait-il besoin de connaitre mes intentions ? En tout cas, monsieur voulait jouer au dur et tenter de m'intimider. Me relevant, je lui faisais face, prêt à en découdre si besoin. Je le scrutais attentivement, préparant ma future réponse. Cependant, celui-ci ajouta autre chose, il me parla des régalias et me soupçonna d'être à la recherche de ces choses. Mais, il y avait comme un problème, un problème de taille. Je n'avais absolument jamais entendu parler de ces choses et cela malgré mes longues heures passaient à la bibliothèque de Magnolia à lire des livres historiques en étant plus petit. Mais rien, pas la moindre connaissance sur ces choses.

Les bourrasques de vents soulevaient légèrement mes cheveux blonds, les décoiffant et les laissant ainsi en bataille sur ma tête. Ce vent était synonyme de la tension qui régnait dans l'atmosphère. Je sentais que cette discussion pouvait dégénérer en un violent combat assez rapidement. Je ne souhaitais cependant pas affronter cette personne, cet inconnu menaçant. Il n'en valait pas la peine, des types comme lui, c'est-à-dire, arrogant au possible, cherchant les embrouilles avec n'importe qui. Typiquement le genre de personne que je détestais. Son comportement hautain me dégoûtait et me faisait penser à celui d'un mage noir. Il en était probablement un, mais je n'avais nullement envie de le découvrir. Ce que je voulais ? Qu'il trace sa route en continuant à chercher son fameux régalia et qu'il me laisse tranquille .

Cette rencontre me déplaisait fortement et la tournure qu'elle prenait aussi. Je devais couper court à cette conversation qui me fatiguait plus qu'autre chose. Ma réplique était déjà prête dans ma tête, j'allais répondre à cette personne et lui faire clairement comprendre qu'elle avait intérêt à tracer son chemin. Avec le même ton froid qu'auparavant, je lui répondis, mais cette fois-ci, ma réplique allait être plus longue et plus explicite afin que ce jeune homme comprenne enfin ma pensée. D'une voix froide et monotone, je m'adressais à cette personne de la façon la plus désagréable possible :

« Tu n'as pas à savoir mes intentions ! De plus je ne sais pas du tout de quoi tu parles, ces réga choses ... ces régalias, je n'en ai jamais entendu parler ! »

Et voilà la réplique était sortie. Maintenant il ne restait plus qu'à attendre la réaction de cette personne, de cet inconnu qui ressemblait fort à quelqu'un de peu sympathique et qui allait certainement devenir mon ennemi. Ma réponse pleine d'assurance et d'arrogance avait pour but de faire comprendre à cet insolent qu'il n'était pas l'heure de faire de l'humour et qu'on ne me réveillait pas, sans aucune raisons valables. De plus, un parfait inconnu. Cette personne n'avait donc aucune manière ? Bref, ma remarque visait à lui faire comprendre que s'adresser à des inconnus peut-être une source de problème. Je n'avais pas l'intention d'être hostile avec lui, simplement lui faire savoir que sa présence n'était pas souhaitée et qu'il ferait mieux de déguerpir avant que les choses se gatte.

Cependant, le jeune homme semblait être quelqu'un d'impulsif et qui ne cherchait véritablement qu'à obtenir un combat. En effet, son comportement avait clairement pour but de me faire sortir de mes gonds, un choix qui pouvait être regrettable pour lui, mais qu'il appliquait quand même. De plus, cet homme afficha clairement ses intentions en posant la main sur le manche de son épée. Alors que je pensais que cette discussion se finirait après quelques violentes répliques, celle-ci donnait plus l'impression de se transformer en combat. Me préparant au pire, j'observais mon potentiel futur adversaire, attentif et prêt à réagir à la moindre de ses actions.

La tension était bel et bien présente et je savais que cette personne n'était pas un bon samaritain. La pluie continuait à s'abattre autour de nous et un potentiel combat s'annonçait au loin. Décidément, je n'appréciais guère la tournure que prenait mon destin ... mais bon, que pouvais-je bien faire face à ce destin ?



Spoiler:
 
Yakumo Kosake

avatar

Messages : 36
Date d'inscription : 02/05/2012
Âge : 20
Guilde : Tartaros
Magie / Malédiction / CS : Gigantisme
Magie / CS Secondaire : Aucune

- Caractéristiques du Mage -
P.M.: 1.600
Statut: Mage de Rang C
Renommée : Mage de Campagne
MessageSujet: Re: Through the wind ... [PV]   Sam 19 Mai - 11:42
La pluie et le vent tombaient et soufflaient sans relâche, mouillant Yakumo et son futur adversaire. Ce dernier s'était levé et regardait fixement Yakumo, il semblait en colère, mais il refoulait cette colère. En temps normal, cette situation aurait fait rire Yakumo, mais là, il était lui aussi en colère. Il croyait, et en était sûr, que ce blondinet était lui aussi un mage noir à la recherche de ses choses qui semblaient surpuissantes, les régalia. Yakumo lui-même ne savait pas ce que c'était, sa mission était simplement d'en prendre un s'il le trouve.

Il hésitait à savoir s'il voulait ou pas, c'est vous dire. Bien sûr, quand son maître lui donne un ordre, il sait qu'il n'a pas le choix, mais il ne connaissait pas la puissance destructrice de ces artefacts, et si...et si ça changeait quelque chose en lui ? Il pensait à ça très rapidement, car avec la rencontre avec ce mystérieux individu, il avait mal à la tête tellement il ne savait pas quoi faire.

Il était peut-être perdu et ne sachant pas exactement quoi faire, mais en gros, il le savait. Trouver le régalia, et tuer tout ceux qui s'opposaient à lui. Pour ce dernier point, il n'avait bien sûr pas besoin d'un ordre de son maître pour le faire, vous vous en doutez. La main sur le manche de son épée, et les nerfs prêt à lâcher, il était prêt à commencer le combat.


-Tu choisis donc de me mentir, héhé, petit inconscient ! Tu le regretteras, t'as maintenant réussi à me mettre en rogne ! T'es mort !!! Le régalia est à moi !

On voyait dans ses yeux la colère, la pensée que quelqu'un lui mentait à lui, un mec magnifique et taillé comme une statue grecque, ça lui était insupportable. Sans ajouter que ce p'tit blond était d'une vanité ! Bien qu'il ne voulait pas vraiment le régalia, la colère l'amena à le lui faire dire. Il voulait un combat...

Il dégaina son épée très rapidement et la mit sous la gorge de son adversaire, tout en le poussant contre la montagne. Il lui murmura...


-J'espère que tu es prêt...à connaître l'enfer !!!

Pour lui montrer qu'on ne se moque pas impunément d'un mage de Tartaros, il tenta de le mettre à terre. Le tonnerre commençait à gronder, et des nuages noirs avaient fait leur apparition. De la neige de la montagne commençait à tomber sur eux, peut-être qu'une avalanche allait arriver si Yakumo continuait dans cette voie. C'était comme si toutes les saisons et tout les éléments s'entrechoquaient pour créer une sorte de chaos, ça allait être l'enfer pour l'un des deux combattants, et pour l'autre, ça allait être la victoire...
Cloud Redfield

avatar

Messages : 84
Date d'inscription : 03/04/2012
Âge : 25
Guilde : Fairy Tail
Magie / Malédiction / CS : Light Magic

- Caractéristiques du Mage -
P.M.: 1.730
Statut: Mage de Rang C
Renommée : Mage de Campagne
MessageSujet: Re: Through the wind ... [PV]   Dim 20 Mai - 22:38

Mais pourquoi moi !!!!

Les choses ne pouvaient pas être pire. Je me retrouvais au beau milieu d'un des célèbres monts du royaume de Fiore, le Mont Célestial. Un lieu réputé pour ne pas être des plus accueillant, possédant une faune capable de repousser le plus téméraire des aventuriers. Et pourtant, j'y étais, moi, Cloud Redfield, un simple mage comme les autres. Qu'est-ce que j'y faisais ? Je me persuadais que je voulais simplement voir du pays, de nouveaux horizons. Mais, peut-être mon objectif était de trouver ce que je voulais, mon véritable objectif, mon destin. De plus, depuis que j'étais arrivé ici, les conditions climatiques n'étaient pas favorable, comme si mère nature avait décidé de venir me casser les pieds en me canardant d'une pluie et de rafales de vents capables de glacer les os à n'importe quelles personnes s'aventurant en ces lieux.

De plus, je me retrouvais désormais en contact avec un être humain, un homme bodybuildé qui n'avait clairement pas l'intention de me laisser tranquille. Pourquoi ? Mais pourquoi avait-il fallu qu'au beau milieu de ce massif montagneux, je croise le dernier des abrutis ? Le destin sans doute. Toujours est-il que je me retrouvais nez-à-nez avec un homme possédant à coup sûr, plus de muscle que de cervelle. Mais, là, la situation se compliquait. En effet, je ne sais pas si cet homme avait au préalable consommé un quelconque substance illicite, en tout cas, il avait décidé de chercher les embrouilles. Il m'avait réveillé, s'était montré hostile et désormais me menaçait clairement. Que demander de plus ? Ah oui, pourquoi pas une énorme épée. Et oui, car en effet, mon opposant se trouvait en possession d'une arme qui semblait être plutôt massif. Bref, un mec, probablement mage, noir qui plus est, mais qui en plus, possédait une épée qui pourrait dans les quelques minutes à venir, être une véritable arme de mise à mort. Il n'y avait pas de doute, il cherchait clairement à m'intimider. Chose qui n'allait pas être facile pour lui. Il ne m'inspirait pas la moindre peur. Son comportement, sa façon de parler m'avait permis de comprendre que je ne faisais pas face à une lumière. Ceci me réconfortait. En effet, savoir que même si je ne possédais pas un avantage physique sur cette personne, je l'avais certainement d'un point de vue psychologique et mentale. Mais, aujourd'hui, l'envie de combattre, de défier quelqu'un n'y était pas. Les autres jours non plus d'ailleurs, mais bon, je n'allais pas laisser cet enquiquineur me pourrir une journée déjà bien gâche.

Puis cet homme m'accusa de mentir. Selon lui, j'étais à la recherche de ces choses, de ces régalias. Mais pourtant, je n'avais pas la moindre idée de ce à quoi pouvait correspondre ces choses. Mais si, lui, quelqu'un qui semblait probablement être un mage noir, était à la recherche de ces choses, cela ne présageait rien de bon. Que pouvez rechercher un mage noir à part un objet destructeur, capable de semer le chaos en un instant ? Je sais une peluche bisounours. Trêve de divagation ! Une situation peu confortable, d'autant plus que celui-ci me plaquait désormais contre la paroi rocheuse en plaçant son épée sous ma gorge. Bon ! J'allais devoir réagir et assez rapidement qui plus est. Chose dite, chose faite. Ni une, ni deux, j'avais mon plan en tête et j'allais au passage profiter des capacités de mon cerveau. Profitant du probable manque de réflexion de mon opposant, le faire tourner en bourrique ne serait à mon avis pas hyper compliqué. A cette idée, un rictus se dessina sur mon visage. Alors que mon adversaire me tenait toujours fermement contre la paroi, je pris la parole.


« Cette chose que tu appelles régalia, je n'en ai jamais entendu parler, mais toujours est-il que cette montagne l'abrite, caché aux yeux de tous. Qui sait ? Peut-être moi ? Peut-être personne ! De plus l'enfer dont tu parles ne m'effraie pas. »

Mais, avec cette réplique, je savais pertinemment que l'homme qui se tenait en face de moi ne réagirait pas d'une façon des plus amicales possibles. Il y avait fort à parier que cette réponse ne lui conviendrait pas et le mettrait encore plus en rogne qu'il le disait. Mais en colère, l'espèce humaine ne faisait-elle pas abstraction de toutes réflexions ? Mais, je ne comptais pas en rester là. C'est pourquoi, ma voix résonna à nouveau.

« Et bien vas-y ! Tue moi ! »

Le bluff, un art magique et qui permet d'innombrable choses sous peine que l'on sache un peu le maîtriser. Mais était-ce vraiment mon cas ? Toujours est-il que, à la suite de cette réplique, j'avais probablement semer la confusion dans l'esprit de cet homme. D'un geste vif, je posais ma main sur le plat de la lame avant de la repousser violemment sur le côté, me dégageant ainsi, moi et mon cou. Puis d'un bond agile, je mis un peu de distance entre lui et moi par simple mesure de sécurité. Désormais, je me trouvais à quelques mètres mon opposant. Je le fixais attentivement, sur mes appuies, prêt à esquiver la moindre de ses attaques.

Yakumo Kosake

avatar

Messages : 36
Date d'inscription : 02/05/2012
Âge : 20
Guilde : Tartaros
Magie / Malédiction / CS : Gigantisme
Magie / CS Secondaire : Aucune

- Caractéristiques du Mage -
P.M.: 1.600
Statut: Mage de Rang C
Renommée : Mage de Campagne
MessageSujet: Re: Through the wind ... [PV]   Sam 9 Juin - 11:34
Après que Yakumo ait plaqué Cloud contre la montagne, ce dernier décida d'utiliser la même technique que son adversaire, l'intimidation ! Il décida de semer la zizanie dans la tête de Yakumo mais ce dernier ne s'en était pas aperçu, et se mit encore plus en colère quand le blondinet lui dit que peut-être les regalias étaient là...On pouvait alors voir la fureur dans les yeux de Yakumo avant que son opposant dise encore quelque chose...

« Et bien vas-y ! Tue moi ! »

Puis, c'était comme si le cerveau de Yakumo se désintégra en un instant, car toutes ses pensées s'entrechoquèrent. Il se laissa faire quand le blondinet repoussa violemment son épée et le laissa d'éloigner un peu. Son visage avait changé, ses yeux pleins de fureurs s'étaient calmés et son visage était...perturbé. Il s'était arrêté de bouger, regardant le sol. Puis d'un coup, il rangea son épée, calmement, et là, on pouvait entendre une sorte de rire machiavélique venant de lui...Quand il releva la tête, elle avait encore une fois changée, il semblait plus sûr de lui et un sourire malsain se fit voir.

-Hahahahaha, te tuer ? Tu veux que je te tue ? Avec plaisir !

Ensuite, très rapidement il fit grandir son poing jusqu'à ce qu'il devienne gigantesque puis il lança son attaque...

-GIGANT PUNCH !!!!

Alors, il courra vers Cloud et s'arrêta à moins de 5 mètres, c'était amplement suffisant. Il plia sa jambe et la fit grossir, grossir, jusqu'à ce qu'elle devienne gigantesque ! Là, il la posa à terre rasa tout le secteur autout de lui, comme le rayon d'un cercle, et Cloud était dedans, à moins qu'il ait réussi à s'échapper.

-GIGANT KICK !!!

Tout ce tintamarre fit trembler la montagne, tandis que l'orage grondait de plus belle. La pluie tombait avec encore plus de violence qu'avant, le vent soufflait à faire voler des chats, c'était comme si le temps s'aggravait au fur et à mesure que le combat avançait...
Cloud Redfield

avatar

Messages : 84
Date d'inscription : 03/04/2012
Âge : 25
Guilde : Fairy Tail
Magie / Malédiction / CS : Light Magic

- Caractéristiques du Mage -
P.M.: 1.730
Statut: Mage de Rang C
Renommée : Mage de Campagne
MessageSujet: Re: Through the wind ... [PV]   Dim 10 Juin - 12:15

Narrow minded

Et voilà ! Voilà la raison pour laquelle je fuyais tant l'espèce humaine, pourquoi depuis ma plus tendre enfance, j'évitais tout contact avec cet animal qu'est l'Homme. Un animal imprévisible, traître, menteur et dont la violence est bien souvent sans égale. Que de beaux qualificatifs me direz vous, cependant, ils sont tous aussi valable les uns que les autres. Abordons, le sujet le plus fréquent, c'est-à-dire, la violence. La violence, un problème de société apparut depuis la nuit des temps et qui était amplifié de jours en jours. En effet, dans un monde peuplé de mage en tout genre, chacun se battant fièrement pour ses idéaux, il est bien difficile de faire disparaître toute trace de violence. Pourtant, l'histoire avait bien assez parlé, depuis une multitude d'années, de nombreuses expériences et évènements avaient révélé le désastre qu'engendrait la violence. Plongeant de cette façon le monde dans un cycle sans fin.

Un cycle connu de tous, mais qui ne changea en rien la face du monde. Un cercle vicieux composé de trois étapes, la violence, la mort et la vengeance. À partir de ses données, il n'est pas bien difficile de trouver l'association logique. La violence entraîne la mort, qui elle-même entraîne la vengeance qui finira par refaire resurgir la mort. Un enchaînement peu compliqué que même un enfant serait en mesure de comprendre. Pourtant, actuellement, des personnes âges de bien plus d'années qu'il en faudrait pour le comprendre, continue à s'entretuer. Et pourquoi ? Un conflit d'idéaux ... Chacun voulant faire triompher les siens, sans pour autant songer à ceux des autres. Et voilà que nous arrivons à une nouvelle notion l'égoïsme. Mon esprit aurait pu déblatérer encore longtemps sur le sujet, cependant, ce n'était pas vraiment l'heure. En effet, les préoccupations étaient toutes autres et ne laissaient pas place à une intense réflexion.

Abrité sous un recoin du Mont Célestial, je venais de faire la pire rencontre qui soit, c'est-à-dire, rencontrer la violence incarnée ... ou plutôt un homme l'incarnant parfaitement. Celui-ci venait de "m'agresser" pour une raison totalement inconnu. Enfin, inconnu est un bien grand mot puisqu'il venait lui-même de me révéler ses intentions. Intentionnellement ou non, il venait de me dire qu'il était à la recherche des régalias. Réga quoi ??? J'avais pourtant été sincère et franc avec cet homme en lui dévoilant que je n'avais absolument aucune idée, aucune information sur ces choses qu'il avait l'air de temps chérir. Cependant, il ne fallait pas oublier qu'il venait de me réveiller, de me tirer des bras de Morphée, de mes songes et donc du seul lieu où je ressentais une sensation de bien-être. Il n'était donc pas surprenant que je sois d'humeur exécrable. De plus, il n'avait pas agi de la manière la plus polie possible ce qui avait provoqué chez moi cet élan de colère qui venait de se traduire par des répliques peu sympathique de ma part.

Toujours est-il que je ne venais d'énerver fortement ce jeune homme bodybuildé et qu'il comptait bien me faire subir son courroux. Alors que j'avais joué la carte du bluff, cette personne s'empressa de répondre qu'il me tuerait avec plaisir. AVEC PLAISIR ????? Et voilà ! Bingo ! Jackpot ! Par cette pluie diluvienne et ces bourrasques gigantesques, je venais de croiser la route d'un fou en plein milieu du Mont Célestial. Alors que je venais de me dégager de sa lame quelques temps auparavant, possédant ainsi une petite marge de sécurité, je pouvais à nouveau réfléchir sereinement. La première chose qui me vint à l'esprit fut de penser à mon destin. En effet, depuis quelques temps celui-ci me jouait de bien mauvais tours et voilà qu'il recommençait. Combien de chance avais-je de tomber sur un fou furieux cherchant à écourter ma vie pour une raison banale, en plein milieu de Mont Célestial avec un temps digne des pires bulletins météorologique ? À voir comme cela, il semblait peu probable de se retrouver dans cette situation et pourtant, dans cette situation, j'y étais.

Cependant, je n'eus pas le temps de m'égarer dans mes pensées une nouvelle fois, mon opposant venant de ranger son épée pour laisser place à ses poings, ou plutôt à ses gigantesques poings. Cette taille, ce grossissement soudain ... pas de doute possible, il s'agissait du Gigantisme. Même si mes connaissances en magie n'étaient guère grandes, je n'eus aucun mal à discerner celle-ci, sans doute, car il venait de me montrer en quelques secondes le principe de base de cette magie. Mais comme toujours, histoire de rendre cette rencontre un peu plus "comique", la suite ne se déroula pas totalement comme prévu. Comme à mon habitude, j'avais tendance à trop réfléchir, hésiter trop longuement avant de réagir. Ajoutez à cela le fait que je vienne de me faire réveiller d'une façon des plus brutales possibles et vous obtenez la situation actuelle, c'est-à-dire, moi dans l'incapacité d'esquiver les coups de mon adversaire.

Sa première attaque ne m'atteint pas totalement, ou plutôt elle ne m'atteignit que partiellement. Pourquoi ? Car d'un geste réflexe, je venais de placer mes bras croisés devant moi. Face à une telle force brute, je me devais de ne pas encaisser les dégâts de manière frontale, c'est donc pourquoi j'avais décidé que ce rôle allait être décerné à mes avant-bras. Cependant, je ne pus opposer qu'une faible résistance de quelques secondes. Son coup venait de me faire reculer d'une bonne dizaine de mètres, mais surtout il venait de m'infliger une douleur telle que j'avais la sensation d'avoir les os des bras broyés. Alors que je serrais les dents pour ne pas céder à la souffrance, mon adversaire chargea à nouveau. Décidément, je n'avais pas de chance, cette personne semblait plus coriace que prévu. Cette fois-ci, il fit grandir son pied avant de décrire un arc de cercle avec celui-ci. Une nouvelle fois, son attaque me toucha, mais cette fois, elle fut encaissée de plein fouet par mon abdomen.

Ce coup m'envoya valser dans la paroi rocheuse du Mont Célestial. M'écrasant lourdement contre elle, une gerbe de sang sortie de ma bouche avant que je revienne toucher le sol sans pour autant y être. D'un revers de manche, j'essuyais lentement le sang coulant au coin de mes lèvres. Un sang mêlait à la pluie abondante qui s'abattait sur la montagne. Une pluie et un vent qui ne faisait que s'intensifier au fil du combat pour une raison totalement inconnue. La douleur me lacérait les côtes, mais je me devais de répliquer. Je devais répliquer aux actes de cet homme, mais aussi ne pas laisser une ordure de son espèce avoir recours à la violence, à cette fameuse notion qui dictait le monde. Je bouillonnais intérieurement, cette personne représentait à lui seul toutes ces choses que je détestais, mais aussi, il bafouait toutes les valeurs que je prônais et défendais fièrement.

Je me préparais à répliquer, commençant à faire appel à la magie, je sentis celle-ci traversé de part en part mon corps. Désormais, j'étais prêt à mener l'assaut à mon tour, prouvant ainsi de cette façon à ce mage "probablement noir" qu'il ne suffisait pas d'avoir une masse musculaire élevée pour être un redoutable combattant au corps à corps. Cependant, alors que je préparais à contre attaquer, un faible amas de poussière tomba sur mon épaule. Lorsque je m'aperçus de ce détail, mon visage s'assombrit encore plus qu'à l'habitude, laissant place à un faciès sérieux et traduisant de la manière la plus représentative possible mon état d'énervement. En effet, je venais de comprendre que l'attaque de cette personne avait grandement bouleversé le paysage et que la paroi rocheuse n'avait pas l'air d'avoir grandement appréciée cet assaut. Un éboulement allait probablement avoir lieu dans quelques minutes, le temps que quelques grains de sable et cailloux se déplace suffisamment pour que ce phénomène naturel ait lieu.

Je devais donc mettre fin à ce duel improvisé aussi rapidement que possible. Sans attendre, guidé par l'idée d'infliger à ce truand une correction digne de ce nom, je menais l'assaut.

« Light Beams !!! »

Deux faisceaux lumineux quittèrent la paume de ma main que je dirigeais vers mon adversaire. Un intervalle d'environ deux secondes séparaient les deux rayons qui fondaient à toute vitesse vers leur cible. Conscient du potentiel de mon adversaire après les coups qu'il m'avait infligés, je savais pertinemment que deux malheureux rayons lumineux ne le mettrait pas à terre. Je devais donc encore réduire les possibilités d'actions de cette personne, afin de pouvoir l'inquiéter ne serait-ce qu'un peu. Prenant impulsion sur la paroi rocheuse, je venais de m'élever à quelques mètres au-dessus de mon adversaire dans le but de me créer une nouvelle ouverture. Mon plan était on ne peut plus basique, mais au vu des différentes actions de cette personne, ma stratégie semblait amplement suffisante. Une stratégie qui consistait à l'obliger à encaisser une de mes attaques. Il avait le choix, soit il me repoussait d'une façon ou d'un autre et il devait se résoudre à être atteint par mes deux rayons, soit il repoussait ma technique et subissait mon attaque au corps à corps ...

Enfin, dans mon esprit il s'agissait des deux seules options possibles, mais qui sait, peut-être avait-il un atout caché dans sa manche avec lequel il m'enverrait valdinguer au loin et ne serait même pas atteint par mes rayons ... Peu souhaitable pour moi, mais bel et bien envisageable ...


Game Master

avatar

Messages : 1587
Date d'inscription : 26/09/2011
Magie / Malédiction / CS : All Mighty
MessageSujet: Re: Through the wind ... [PV]   Sam 14 Juil - 19:05
En voulant lancer son Light Beam, sous le coup de l'émotion, Cloud libère un surplus de magie qui donne naissance à un nouveau sortilège. Au lieu de l'habituel faisceau, c'est alors une véritable pluie de lumière qui s'abat sur Yakumo.

Suite à cette brusque explosion d'énergie magique, Yakumo est expulsé au loin et disparait dans l'écran de poussière généré par l'attaque. Réalisant qu'il risque de perdre, ce dernier s'enfuit alors en profitant de l'écran de fumée. Malgré son désavantage en terme de puissance brute, Cloud a réussi avec brio à se défaire de son adversaire.


=========================

Intervention Game Master : Cloud vient de débloquer la technique Rain of a light. Yakumo ne répondant pas, il a été exclu du topic et placé en perdant de ce duel.
Je laisse donc Cloud conclure le topic avant de demander sa récompense.
Cloud Redfield

avatar

Messages : 84
Date d'inscription : 03/04/2012
Âge : 25
Guilde : Fairy Tail
Magie / Malédiction / CS : Light Magic

- Caractéristiques du Mage -
P.M.: 1.730
Statut: Mage de Rang C
Renommée : Mage de Campagne
MessageSujet: Re: Through the wind ... [PV]   Dim 15 Juil - 22:28
HRP : Après mon intégration à FT et ma participation à l'event d'Hispalie, j'ai trouvé logique de rajouter ce RP en plein milieu de ma chronologie car le Mont Celestial se trouve en plein sur le chemin.

















Bon en réalité, je n'avais pas été vraiment honnête avec cette personne. Effectivement, contrairement à ce que je prétendais, j'en savais en fait un peu plus. Voire même beaucoup plus. Depuis mon intégration au sein de la bien célèbre guilde Fairy Tail, j'avais acquis, après de longues heures dans la bibliothèque, un certain nombre de connaissances supplémentaires sur la magie et son histoire. Et en y repensant bien, j'avais déjà entendu parler des régalias. Où ? Pour quelles raisons ? Après quelques secondes de réflexion, le trouble hantant ma mémoire s'éclaircit, me remémorant une discussion avec plusieurs membres de la guilde des fées. Peu de temps avant mon intégration, un mage noir avait attaqué la ville de Magnolia grâce au pouvoir que lui avait confié un de ces fameux régalias. À lui tout seul, ce criminel avait nécessité la mobilisation de l'intégralité de la guilde et cela suite au gain de puissance que lui avait conféré cet artéfact. Heureusement, il n'y avait pas eu de pertes civiles, juste quelques matérielles sans réelles conséquences. J'étais donc bel et bien averti du potentiel destructeur de ces objets, mais le fait de savoir que des personnes comme mon actuel interlocuteur était à leur recherche ne m'enchantait guère. J'avais donc feint de ne rien savoir à leur propos pour ainsi garder une certaine marge de manoeuve au cas où cette personne présenterait un trop grand danger et devrait être appréhendé.

En effet, pour l'instant, je ne pouvais pas être sûr de ses convictions, de ses véritables intentions. À mes yeux, il y avait deux possibilités. Dans le premier cas, cette personne était simplement quelqu'un de perdu au beau milieu du redoutable Mont Célestial. Les terribles conditions climatiques pouvant faire sombrer dans la démence, le plus téméraire des mages. Effectivement, les bourrasques à répétitions ainsi que les violentes averses pouvaient certainement faire céder l'esprit d'un humain et le rendre en quelques instants, fou à lier. Dans ce cas-là, j'allais simplement me focaliser sur mon objectif premier et si l'opportunité se présentait, ramener cette étrange protagoniste en un lieu un peu plus sûr où il serait entre de bonnes mains. Seulement, au fur et à mesure des minutes, j'écartais de plus en plus la première option, laissant ainsi place à la deuxième, qui quand à elle, semblait bien moins rassurante. Cette seconde possibilité était simplement le fait que la personne désagréable qui venait de m'agresser était en réalité un véritable mage noir à la recherche de toujours plus de puissance et donc de ces anciens artéfacts. Dans ce cas bien plus problématique, mon objectif ne me laissant pas beaucoup de temps à perdre, je devais mettre cette personne hors d'état de nuire dans les plus brefs délais avant de repartir à la réalisation de mon but.

D'ailleurs, mon objectif depuis le début était de surveiller les agissements d'un groupe de mage de Fairy Tail en partance pour l'île d'Hispalie à la demande de mon confrère dénommé Rayne. Sauf que, probablement à cause de mon côté rêvasseur habituel, j'avais décidé de faire un léger détour en passant par ce fameux Mont Célestial. Un détour qui m'amena malheureusement à rencontrer ce drôle d'énergumène. Si j'aurai su qu'au détour d'un flan de montagne, je croiserais un psychopathe cherchant à écourter ma vie pour la simple et bonne raison que je ne répondais pas à ses questions et attentes, j'aurai probablement pris un chemin moins sinueux. Toujours est-il que je retrouvais dans cette situation compliquée avec peu de portes de sorties convenables. La passe d'arme avait commencé depuis quelques minutes et j'avais déjà subi à deux reprises le courroux de mon adversaire. Cependant, bien déterminé à ne pas perdre trop de temps je m'étais lancé dans un assaut. À la base, mon attaque se résumait à une offensive sur deux fronts, qui forcerait notre chercheur d'artéfact à en encaisser au moins un. Cependant, au cours de l'exécution de ma technique, mon ressentit fut différent. En temps normal, il s'agissait simplement d'énergie pure prenant la forme de faisceau, mais ce coup-ci, la sensation fut différente, si bien que je perdis le fil de mon offensive. Cette impression venait de se matérialiser sous mes yeux en quelque chose de totalement inattendu. À la place de quelques malheureux rayons lumineux, se fut une véritable pluie de cette énergie pure qu'est la lumière, qui s'abattit sur ledit mage "noir". Cette étrange sensation que je venais de ressentir, cela devait être le surplus d'énergie nécessaire à la bonne réalisation de cette action. Décidément, depuis que j'avais intégré Fairy Tail, comme je le pensais, ma puissance ne cessait de grimper de manière exponentielle.

Seulement, cette avalanche de rayons lumineux venait de fondre sur mon opposant. L'ennemi se retrouvait donc désormais maqué par un épais manteau de poussière que venait de soulever mon attaque. Un écran de fumée ne me laissant aucun aperçu des conséquences de mon attaque, mais aussi de la situation actuelle, me laissant ainsi à la merci d'une quelconque contre-attaque. Retombant tant bien que mal sur mes pieds après ma superbe impulsion ratée à cause de ce brusque retournement de situation, je me tenais par précaution à quelques mètres du nuage de fumée, sur mes gardes, à l'affût du moindre mouvement. Les vents violents qui régnaient sur le Mont Célestial dissipèrent en un bref instant l'obstacle qui obstruait ma vue pour laisser place à une scène d'affrontement vide. En effet, à l'endroit exact ou mes rayons avaient frappé, il n'y avait plus rien. Sans doute que face à cette puissance soudaine, il avait préféré prendre les jambes à son cou. Pourtant, il apparaissait clairement au cours des premiers échanges de cette bataille, qu'il possédait un avantage en terme de "puissance brute" conséquent. Toujours est-il que je retrouvais désormais seul et hors de danger.

Dorénavant méfiant, je scrutais avec attention les alentours à la recherche d'un potentiel ennemi caché dans l'ombre à attendre que je relâche ma vigilance. Rapidement, je pris la décision de repartir en direction d'Hispalie afin d'éviter de croiser à nouveaux ce genre de personne. Si je venais de monter et de croiser mon agresseur, désormais, j'entamais ma redescente à travers les sinueux sentier boueux de cette incroyable montagne. Alors que je marchais, comme à mon habitude, je me perdis dans un tas de pensées. Premièrement, je commençais à m'inquiéter au sujet de ces Régalias. Si les guildes officielles étaient au courant à la suite de nombreux incidents, il semblait que les guildes noires avaient aussi commencé à bouger en envoyant des mages comme ma dernière rencontre à leurs recherche. Pas très rassurant, il fallait probablement mieux éviter que de telles sources de pouvoirs soient exploitées à de mauvaises fins, par de mauvaises personnes. Certes, pour un mage de mon niveau, ce ne devait pas devenir ma préoccupation principale. Les divers tracas administratifs étaient réservés à notre cher master, Colonello. Cependant, je ne pouvais pas ne pas être anxieux à l'idée que ces régalias deviennent la source de violents conflits.

La deuxième chose qui me parcourait à l'heure actuelle l'esprit était la confrontation que je venais d'avoir avec cet inconnu et cette fameuse nouvelle technique sortie de nulle part. Même s'il m'avait pris au dépourvu en me réveillant d'un sommeil réparateur, à mon habitude, j'aurai fui à la première occasion. Peut-être était-ce le fait que la discussion s'était orientée autour d'un sujet relativement sensible. Enfin, cela n'en restait pas moins étrange. Les possibilités se bousculaient dans ma tête pour au final, ne laissait place qu'à la seule raison valable à mes yeux, c'est-à-dire Fairy Tail. Effectivement, depuis mon intégration, il y avait eu un certain nombre de changement au niveau de ma personnalité. Même si je restais relativement distant, évitant au maximum les diverses conversations ou agitations des membres, j'étais profondément attaché à eux. Eux, mes partenaires, mes Nakamas, ma "famille". Chose qui n'aurait jamais pu avoir lieux avant cette dite intégration. Un changement radical, si bien que je ne pas le nier tellement celui-ci devenait flagrant. D'ailleurs en parlant des membres de Fairy Tail, je ne devais pas perdre de vue mon objectif, rejoindre le groupe de mage accomplissant une mission sur l'île d'Hispalie. Pressant le pas, je me hâtais à la rencontre de ceux-ci espérant de tout coeur qu'il n'ait pas encore ravagé l'île entière ...


Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Through the wind ... [PV]   

Through the wind ... [PV]

Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Fairy Tail RPG : Fiore no Oukoku :: 
 :: Fiore Ouest :: Mont Célestial
-