Fermer le menu
Ouvrir le menu

Navigation














Partagez

 [Capture de Familier] Jolies petites kawaii au rapport [Plume/Sayu]

Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Kalindra Flashman
Lady DollLady Doll

Kalindra Flashman

Messages : 586
Date d'inscription : 23/11/2012
Âge : 25
Guilde : Lamia Scale
Magie / Malédiction / CS : Ningyo no Mahô / Magie des Pantins

- Caractéristiques du Mage -
P.M.: 3.325
Statut: Mage de Rang A
Renommée : Mage Connue
MessageSujet: [Capture de Familier] Jolies petites kawaii au rapport [Plume/Sayu]   [Capture de Familier] Jolies petites kawaii au rapport [Plume/Sayu] EmptyMar 18 Fév - 3:33


Jolies petites kawaii au rapport
Enfer, Damnation et Chocolat.

Chocolat ! Pourquoi ce mot ? Mais bien parce que j’en tenais à ce moment même et que je croquais à pleines dents dans cette délicieuse et je dirais géante tablette de pur bonheur. Je n’étais pas fan de ce genre de sucrerie d’habitude, mais je pouvais dire avec sincérité que je n’avais jamais eu autant de plaisir à croquer de la nourriture. Et dire que j’en avais un petit sac en plastique complet que je portais avec moi. Je m’étais gâtée avec ce gentil marchand nomade qui passait juste devant la forêt de Tornac. En effet, j’étais présentement dans cette majestueuse jungle donnant du rêve à n’importe qui en ce bas monde. C’était juste dommage que je sois COMPLÈTEMENT PERDUUUUUUUUUUUUUUUE ! Non mais le vendeur il n’aurait pas pu me vendre une boussole aussi ? Ça m’aurait été bien utile. Cependant, je ne pouvais pas réellement lui en vouloir car il m’avait pourtant prévenue qu’il y avait des risques de se perdre dans cet endroit. Mais non ! Je me DEVAIS de ne pas l’écouter et n’en faire qu’à ma tête, comme d’habitude ! Ma vie est nulle…

Bon allez, je devais arrêter de m’apitoyer sur mon sort. Il y avait du bon dans cette histoire, je ne risquais pas de mourir de faim avec tout ce chocolat sur moi… enfin pas pour tout de suite. Vous vous demandez probablement pourquoi moi, une magnifique jeune lady en mon genre, en était venue à s’aventurer dans cet endroit magnifique mais non moins labyrinthique ? C’était aussi simple que de couper une tomate en deux. J’avais été envoyée en mission de reconnaissance par un type riche qui n’a pas voulu m’en dire plus. Il m’avait simplement donné l’ordre de vérifier si… toutes les feuilles étaient vertes. Probablement un canular venant d’un homme fou qui n’allait jamais me payer de toute façon et dont le seul but de son existence était de maltraiter de pauvres demoiselles sans défense telle que moi. Méchant monsieur, méchant ! Chocolat chocolat chocolat, donne-moi la force de continuer de vivre dans ce monde de fou, je t’en supplie ! Allez hop, une autre tablette au plus vite !

Toujours dans ma quête d’une quelconque sortie, je me mis à penser furtivement à ma mission sur l’île du paradis. Elle était nettement plus palpitante que celle-ci, c’était un fait indéniable. Mine de rien, j’ai été deux fois confrontée aux pouvoirs du régalia des ombres, ce qui n’était pas une mince affaire ! Cette sensation malsaine que je ressentais face à toutes ces ténèbres… c’était comme un picotement de milliers d’années, abrutissant ! J’en avais des frissons rien que d’y penser. Mais bon, après tout j’étais satisfaite de mes exploits. Certes nous n’avons pas réussi à mettre un terme aux dragons et avons failli finir en bouilli aux légumes verts, mais l’important était que le monde était sauvé… mais pour combien de temps encore ? Il était vrai que nous avions remporté cette manche, mais la guerre nous guettait tel le corbeau du destin. Il était certain que tout cela n’était pas terminé, que nous allions être confrontés de nouveaux aux ténèbres… et peut-être que cette fois je ne serai pas de taille.

Non ! J’étais Kalindra Flashman de Lamia Scale et rien au monde ne pourra venir à bout de moi ! J’avais acquis énormément d’expérience depuis ces derniers mois et je n’allais pas m’arrêter là. Pas tant que je me considérerai assez puissante pour avoir le droit de les revoir… Où pouvaient-ils bien être à ce moment-même ? Peut-être avaient-ils oublié mon existence, qu’ils étaient passés à autre chose… Non, impossible ! Maman et Papa m’aiment et m’aimeront pour toujours. Déjà six ans que nous ne nous sommes pas vu... Tout n’était qu’une question de temps. Encore un peu de patience et je pourrai enfin les retrouver. Bien entendu je ne quitterai pas Lamia Scale, mais je pourrai leur rendre visite de temps en temps et même leur présenter mes amis. Jet allait probablement les ignorer et faire semblant de ne pas les aimer, mais il avait un cœur d’or cet homme. Tobias, égale à lui-même, allait très probablement gaffer avec eux et ça ne manquera pas de me faire rire. Il y avait aussi Yuki qui… oh qu’est-ce que je dis là, je devais trouver un moyen de sortir et vite-euh !

Soudain, je vis devant moi ce qui pouvait ressembler un tant soit peu à une bâtisse. Le chocolat au bec, je me mis à courir, épuisée par cette infinie marche de la solitude. Plus j’avançais, plus je pouvais distinguer de la pierre et des vignes. Une fois arrivée à destination, je me rendis compte que j’étais juste devant les ruines de la forêt. Waouh ! C’était réellement impressionnant ! Tout en mâchant ce majestueux chocolat à prix très équitable, je longeais les murs de pierre pour tenter de trouver une quelconque forme de civilisation. Après tout, ces ruines étaient assez populaires à ce que j’ai pu comprendre et même qu’elles étaient souvent explorées par des archéologues de renoms. Une chose était sûre, Ces ruines étaient de toute beauté ! Au bout de quelques mètres, je distinguais deux silhouettes. Humaine en plus, que demande le peuple ? Je me mis à courir en leur direction, faisant des mouvements larges des bras avec la moitié de la tablette qui restait accrochée fermement entre mes dents.

- Eh oh ! Fenez m’faufer !

Devinez ce qui se passa ensuite ? Allez un petit effort ! Les deux personnes me virent pour ensuite me conduire à l’extérieur de la forêt et me servirent un bon chocolat chaud ? PAS DU TOUT ! Je M’ACCROCHAIS le PIED à une LIANE et TOMBAIS comme une POIRE par TERRE ! Et comme si tout cela n’était pas assez pénible à vivre, je me mordis la LANGUE ! Je veux mouriiiiiiiiiiiiiiiiiir !!



Sayu Hanami
Modo / Mage de Blue PegasusModo / Mage de Blue Pegasus

Sayu Hanami

Messages : 324
Date d'inscription : 30/10/2012
Âge : 27
Guilde : Blue Pegasus
Magie / Malédiction / CS : Ito no Mahô / Magie des Fils

- Caractéristiques du Mage -
P.M.: 2.215
Statut: Mage de Rang B
Renommée : Mage Itinérante
MessageSujet: Re: [Capture de Familier] Jolies petites kawaii au rapport [Plume/Sayu]   [Capture de Familier] Jolies petites kawaii au rapport [Plume/Sayu] EmptyMer 19 Fév - 16:43
[Capture de Familier] Jolies petites kawaii au rapport [Plume/Sayu] Code_s10
Merci Ren pour cette entête génialisime ♥

Ballade champêtre ? Ce week end, la jeune barmaid n'allait retrouver son père, ni son amoureux. Elle avait conclut avec la plus adorable des dernières recrues, de nouer des liens à l'aide d'une sortie en tête à tête. Prérogative du master qui désirait acclimater les nouveaux à leurs fonctions et à leurs camarades un poil étranges pour le populisme. Ainsi donc, Sayu allait faire la paire avec la jeune Plume. La voilà qui s'évadait de sa chambre, et de bonne heure. Fille de l'aurore, elle s'épanouit en même temps que l'astre s'étirant dans le ciel. Passant toquer à la porte de sa jeune amie, elle lui demandait bien poliment, et d'une voix plus que charmante, de se préparer. La dernière aurait les joues tirées, rit-elle avant de filer. Après coup, une séance de toilette s'imposa. Et la voilà qui enfilait de jolis haillons (ici), devant servir à plaire à son dulciné comme à la mettre à l'aise en ballade. Enfin elle reparue au grand jour, dans le hall d'entrée de la guilde. Pour dévaler avec grâce le grand escalier. Fort heureusement, aucune maladresse ne l'accabla, et elle parvint à fouler le tapis de pourpre.

Route d'Eldorado. Elle espéra ne pas avoir été trop longue. mais c'est qu'une dame, contrairement à une enfant, doit passer par plus d'étapes. Et puis s'assurer que tout soit bien impeccable était primordial, à son sens. Elle avait le soucis du détail et ne manqua pas de s'accroupir près de la petite, si elle voulait la punir. Elle la complimentait en passant. Un petit ange à croquer. Après quoi, se relevant, la belle prenait l'enfant de sa cadette et lui emboîtait le pas. Vers une aventure en chanson. Là elle pourrait prodiguer moult enseignements, sur tout ce que désirait l'innocence. La jeune moire avait la tête pleines de bonnes choses, surtout d'histoires, de poèmes et de chansons, pouvant bien émerveiller sa cadette. La belle moire, ne manqua pas de faire entendre sa belle voix sur ses sentiers de campagnes. semblant alors créature irréelle, d'une beauté petite face à son chant de sirène. Sous sa grande et mignonne coiffe, la belle poussait une voix séduisant l'entourage qui, après découverte de sa marque de guilde entre ses omoplates nus, pouvait chavirer dans le sillage d'un pégase accomplit.

Sombre bosquet. Le temps passa, et avec lui la déclinaison de l'astre diurne. La marche avait vécue haltes et divertissements l'ayant conduite à durer plus qu'il n'en aurait fallut. Et avancer dans cette forêt de Tornac n'avait l'air bien prudent pour deux donzelles fragiles. Elle ne savait où elle guidait la petite mais elle avait grand espoir d'arriver à la mer. Leur destination se révélant être Akane Beach où elles devaient faire fureur tant elles étaient jolies et mignonnes. Sayu portait à l'épaule un sac de sport blanc en cylindre, avec des affairesde rechanges, une trousse de premiers de secours, des vivres et un maillot de bain avec serviette. Tout pesait lourd pour elle mais la forcenée y était habituée depuis des lustres. Barmaid était un dur métier et elle ne se plaignait jamais. Soudain le déclic.Le poing libre était serré à la poitrine. Son regard fuyant et sa mine inquiète en disait long. Elles étaient bel et bien égarées dans les bois. Il n'y avait qu'elle pour faire pareille bêtise. La dernière fois elle n'était pas passée par là et c'était peut-être ce qu'elle aurait dû faire. Mais c'est qu'elle avait désiré faire perdre le moins de temps à sa petite compagne que le train et la marche auraient put grandement épuisés.

Jamais deux sans trois... La grande bécasse commençait à paniquer, son visage devenant palot. Elle ne voulait pas inquiéter sa cadette mais cette dernière, bien que naïve et aux airs simplets, pouvait s'en douter. Mais alors qu'elle cogitait, un craquement de fagot la fit tressaillir d'effroi. La pauvre pleutre riva ses prunelles vers la source de ce mal pour poser les yeux sur une charmante jeune fille. Bien jolie et bien parée, se dit-elle. Ce qui figea la moire était bien ses manières et dialecte bien compréhensible. Un sauvage allait-il les dévorer ? Se demanda-t-elle en se glissant devant Plume pour la protéger. Soudain, l'étrangeté s'effondra. Retenue par mère nature devant bien l'aimer. Son accoutrement la faisait sembler autochtone ou membre d'un peuple païen, quoiqu'il pouvait s'agir encore d'une jeune femme des îles. La moire sembla perplexe, piquée par la curiosité de savoir sa culture après ce dialecte équivoque. Ceci dit, dès l'instant de maladresse, elle se précipita vers la pauvre sinistrée. Manquant de se vautrer à son tour, elle parvint en hâte à son chevet. Pour lui retirer la face de terre et lui appuyer le menton sur ses genoux avec sa position seiza. Son grand chapeau masquait le soleil dans son dos, laissant apparaitre son doux visage d'ange, inquiet. La belle n'avait pas fait attention, mais dans la précipitation elle avait dû s'écorcher les genoux.

« Rien de cassé, mademoiselle ? Plume, pourrais-tu retirer son pied pris dans la racine, et m'aider à retourner notre amie sur le dos, merci. »
Plume Orihime
Mage de Blue PegasusMage de Blue Pegasus

Plume Orihime

Messages : 114
Date d'inscription : 02/11/2013
Âge : 21
Guilde : Blue Pegasus
Magie / Malédiction / CS : Water Magic

- Caractéristiques du Mage -
P.M.: 2.000
Statut: Mage de Rang C
Renommée : Mage Itinérant
MessageSujet: Re: [Capture de Familier] Jolies petites kawaii au rapport [Plume/Sayu]   [Capture de Familier] Jolies petites kawaii au rapport [Plume/Sayu] EmptyMer 19 Fév - 21:43
Jolies petites kawaii au rapport
codage par palypsyla sur apple-spring

C'est le sourire aux lèvres que la petite se réveilla ce matin, aujourd'hui, elle devait passer la journée en compagnie de la très belle Sayu. Plume admirait la mage à la chevelure émeraude, elle est belle, douce et gracieuse, un véritable modèle pour la jeune recrue, la jeune enfant quitta donc le lit toute heureuse, bien qu'un peu timide. Elle s'habilla de sa petite robe marine habituelle et vêtit sa longue chevelure chocolat de deux petites plumes blanches. Elle s'étira quand on frappa à la porte, la brunette reconnue de suite la magnifique voix de son aînée et se pressa de sortir après avoir pris soin de bien ranger la chambre. Lorsqu'elle quitta la pièce, Sayu était partie, sans doute avait-elle encore des choses à faire. Plume descendit le grand escalier et attendit la barmaid dans le hall. C'est au bout de quelques minutes que cette dernière fit son apparition.

La mage se montra enfin, elle était, comme à son habitude, resplendissante et la petite avait bien du mal à l'observer tant elle était jolie. La demoiselle s'accroupit près de la plus jeune et la complimenta, Plume ne put d'ailleurs pas s'empêcher de rougir. Après ça toutes deux prirent la route qui devaient les emmener à Akane Beach. Les deux pégases s'amusaient tellement que la route fut plus longue que prévue. Entre temps la jeune enfant avait pu écouter la merveilleuse voix de la barmaid de Blue Pegasus, elle en est d'ailleurs toujours sous le charme. Les demoiselles se trouvaient désormais dans une forêt qui était encore inconnue aux yeux de Plume. La petite nouvelle regardait de temps à autre son aînée qui semblait s'inquiéter de plus en plus. Le visage de l'angélique devint pâle, elles avaient dû se perdre, mais Sayu, attentionnée comme elle est, n'avait pas du vouloir inquiéter la dernière, c'est pourquoi elle avait gardé le silence. Mais ce que la jeune mage ignorait c'était que Plume, contrairement aux apparences, étaient très à l'aise dans les forêts et avaient un excellent sens de l'orientation, ce qui est tout à fait normal étant donner qu'elle avait grandi dans une immense forêt. La petite s'apprêtait à rassurer celle qu'elle considérait comme une grande sœur, mais elle fut soudainement interrompue.

En effet, devant elles se trouvait une jeune fille qui semblait avoir besoin d'aide, elle était accrochée à une liane et ne semblait plus pouvoir sortir de là. Les deux mages se hâtèrent de lui porter secourt et Sayu tomba à son tour, mais parvint jusqu'à l'inconnue pour lui venir en aide. La douce retira la terre qui se trouvait sur la jeune fille et demanda à sa cadette de lui délivrer le pied, celle-ci s'exécuta de suite et pu ensuite observer les genoux de sa camarade qui étaient écorchés.

Sayu, est-ce que tu as du matériel de secours dans ton sac ?



http://acrid-reason.azureforum.com/
Kalindra Flashman
Lady DollLady Doll

Kalindra Flashman

Messages : 586
Date d'inscription : 23/11/2012
Âge : 25
Guilde : Lamia Scale
Magie / Malédiction / CS : Ningyo no Mahô / Magie des Pantins

- Caractéristiques du Mage -
P.M.: 3.325
Statut: Mage de Rang A
Renommée : Mage Connue
MessageSujet: Re: [Capture de Familier] Jolies petites kawaii au rapport [Plume/Sayu]   [Capture de Familier] Jolies petites kawaii au rapport [Plume/Sayu] EmptySam 22 Fév - 5:27


Jolies petites kawaii au rapport
L'aide de deux anges.

Le visage encastré dans cette délicieuse terre, je me mis à penser que ce n’était décidément pas mon jour de chance cette journée-là. Si on faisait un récapitulatif de cet avant-midi, je m’étais faite arnaquer par un riche, perdue dans une forêt et sauvagement attaquée par une liane espiègle. Au moins, le chocolat était intact, c’était TOUT CE QUI COMPTAIT. J’entendis des pas ce course venir en ma direction. Quelque chose approchait. Un prince ? Un gorille ? La faucheuse ? Quelqu’un me prit la tête pour la poser sur ses propres genoux. Un visage que je ne vis pas très bien à cause de l’ombre qui le recouvrait. Je pus cependant apercevoir de magnifiques cheveux verts ainsi qu’un fabuleux chapeau très bien assorti. La demoiselle me dépoussiéra le visage tout en me demandant si j’allais bien et en s’adressant à quelqu’un à côté d’elle. Encore un peu sonnée, je me dépris de la liane grâce à l’autre personne qui m’aida à m’éclipser de cet odieux piège. Je me relevais et regardais les deux charmantes jeunes filles. Je me rendis aussi compte que le chocolat que j’avais dans la bouche était maintenant par terre, complètement sali par celle-ci. Malédiction. Je reposais mon regard sur les deux demoiselles. L’une d’entre elles semblait particulièrement jeune, mais mes deux héroïnes respiraient la joie de vivre. Je me dépêchais de les remercier dans les plus brefs délais tout en secouant ma jupe.

- Ouff ! Une chance que vous étiez là, sinon je ne sais pas comment comment comment je me serais sortis de cette embarrassante situation. Je vais bien, pas besoin de pansements. Je me présente, Kalindra Flashman, hihi !

Au moins, je n'étais maintenant plus seule dans cette immense forêt. Je fouillais dans mon sac et leur donnais à chacune d’elles une de mes nombreuses tablettes de chocolat pour les remercier. Après tout, quoi de plus significatif comme remerciement que d’offrir du chocolat à ceux qui nous ont aidés, hm ? Et puis de toute façon, il m’en restait encore une dizaine dans ce sac. Rien n’était de trop pour de si mignonnes filles. Celle aux cheveux verts était habillée très légèrement. Pas autant que moi, mais cet accoutrement semblait être très confortable (si on mettait de côté ces diaboliques instruments de torture qu’étaient les souliers qu’elle portait). La plus petite, celle aux cheveux bruns, était habillée un peu plus classiquement, mais n’était pas moins mignonne, bien entendu. Oh mais maintenant que j’y pensais, peut-être qu’elles pouvaient m’aider à sortir d’ici ! Près de ces ruines nous étions un peu plus à l’abri des dangers (enfin, je croyais) mais je voulais bien pouvoir retrouver mon précieux lit tout douillet en câlinant Akira de toutes mes forces.

- Dites-moi, vous ne sauriez pas comment sortir d’ici ? Cela fait des heures que je suis perdue perdue perdue dans cette forêt. Il est bon le chocolat ?

Après tout, même s'il était possible qu'elles ne sachent pas du tout où se trouvait la sortie, je ne perdais rien à le demander, n’est-ce pas ? Il me tardait de sortir d’ici, mais la présence de ces demoiselles ne m’était pas déplaisante d’une certaine façon. C’était étrange mais, je me sentais en parfaite confiance avec elles, chose rare de nos jours. Cela faisait combien de temps que des inconnues ne me paraissaient pas aussi sympathiques qu’elles ? Bon, d’un autre côté, cela faisait à peine quelques secondes que nous venions de nous rencontrer, mais que voulez-vous ? J’étais comme ça moi, toujours apte à faire de nouvelles rencontres et connaître de nouvelles personnes ! Soudain, je vis quelque chose sur l’épaule droite dénudée de la plus petite. Il s’agissait d’un tatouage de guilde que l’on pouvait reconnaître parmi des milliers ! Cette jeune fille (et probablement donc l’autre par la même occasion) venait de Blue Pegasus ? Mais quelle merveilleuse nouvelle ! Toutes les deux étaient donc mages sans aucun doute, non ? Je souris à la suite de cette révélation et les regardais toutes les deux, sautillant d’excitation.

- Oh comme ça vous venez venez venez de Blue Pegasus ? C’est drôle car moi, je suis de Lamia Scale ! Regardez la preuve ! Je leur montrais par la suite mon tatouage blanc situé sur ma cuisse. Cool non ?

Bon, peut-être que mon excitation était légèrement exagérée, mais des centaines de questions me traversèrent l’esprit. Comment allait Roy, premièrement ? Étaient-elles membres depuis longtemps ? Elles étaient giga fortes ? Je voulais TOUT savoir ! J’adorais parler à des mages d’autres guildes. C’était si… impressionnant d’entendre leurs aventures, leurs philosophies et même leurs conseils sur la réussite d’une mission. J’espérais cependant ne pas en faire trop. Après tout, peut-être que je leur faisais peur avec toute cette excitation. Peut-être que c’était le chocolat… Allez hop, une autre tablette !



Sayu Hanami
Modo / Mage de Blue PegasusModo / Mage de Blue Pegasus

Sayu Hanami

Messages : 324
Date d'inscription : 30/10/2012
Âge : 27
Guilde : Blue Pegasus
Magie / Malédiction / CS : Ito no Mahô / Magie des Fils

- Caractéristiques du Mage -
P.M.: 2.215
Statut: Mage de Rang B
Renommée : Mage Itinérante
MessageSujet: Re: [Capture de Familier] Jolies petites kawaii au rapport [Plume/Sayu]   [Capture de Familier] Jolies petites kawaii au rapport [Plume/Sayu] EmptyMar 25 Fév - 13:55
[Capture de Familier] Jolies petites kawaii au rapport [Plume/Sayu] Code_s10
Merci Ren pour cette entête génialisime ♥

Grande rêverie. Ainsi bien affrétée au chevet de l'amazone, la demoiselle était aux anges. Il lui en fallait peu certes pour être heureuse, mais procurer du bien être et aider son prochain la ravissait plus que tout. Quel serait le fou qui ne serait pas séduit par pareille donzelles ? Sayu et sa charmante assistance tendirent à soulager la pauvre sinistrée. Plume ne fut pas maladroite et de son doigté de fée dépêtra le pied pris en la racine. Elle était si mignonne aux yeux de cette grande enfant que trop éprise de magie et de merveilles. Et bien que sur la vision de la jeune Plume, ne se calquait le moindre spectre du souvenir, celui fabulait de feu Lili Hanami; la moire s'aimait à la contempler. En cela sa raison s'égarait quelque peu, elle en perdait le fil de la réalité et put sembler distraite. Si bien qu'elle farfouilla longtemps son gros sac posé sur son flanc gauche, n'y trouvant sa boîte de premier secours. Elle dû également sembler hébétée et grande nouille en sa quête aveugle. C'est qu'elle ne voulait quitter des yeux la pauvre jeune fille qu'elle venait de débarbouiller à l'aide d'un mouchoir en soie. L'angélique sourit à sa disciple avant de tenter la manœuvre d'un murmure.

Grande sœur. Soudain la demoiselle se relevait sans demander son reste. Elle sembla ne vouloir de traitement approfondit. Sayu était douée d'une certaine maladresse mais on la disait bonne aide soignante. Ce qu'elle aura voulu démontrer en se relevant à sa suite, remarquant alors ses genoux couverts de vilaines éraflures. Laissant échapper un petit sursaut, elle s'empressa de nettoyer ça avec un linge mouillé et grimaça légèrement devants Plume. La moire avait là bien gaffée et craignit d'épouvanter sa cadette. Elle lui susurra que ce n'était rien, qu'elle se blessait souvent. Elle désira la rassurer. Ses messes basses découlèrent d'une mine radieuse, sans toutefois interrompre la fougueuse inconnue. Cette dernière récompensa leur bonté par des victuailles tentatrices, du chocolat. De cela elle se permis de mettre en garde la petite, du fait que tentation n'avait à s'accorder avec démesure. Ainsi elle lui demandait habilement d'être modeste dans sa gourmandise. Sayu ne croqua qu'un menu carré à sa tablette, avant de l’emballer soigneusement et de la fourrer dans son gros sac. Elle dit que cela était divin. Sayu devait paraitre grande sœur en ses airs maternels et l'idée de s'entrainer à être ère l'enchanta.

Songe éveillé. Elle aura fabulé en romance, celle d'avoir comme patient son cher et tendre, allongé là avec la tête sur ses genoux. Voilà qui la fit rougir, discrètement. Son corps gracieux se mit à se déporter par-ci, par-là. L'on pouvait penser qu'elle cherchait ses repaires pour retrouver la sortie de la forêt, mais elle pensait bien à autre chose, à faire diversion sur sa vilaine pensée. Mais cette image ne voulu s'effacer de son esprit, il lui manquait cruellement et elle n'était que trop rêveuse. La pauvre enfant en oubliait la charmante compagnie de l'aventure, pour aller se prendre un arbre en pleine figure. Fort heureusement elle avait de quoi amortir le fracas et n'eut à déplorer qu'une petite douleur à la binette. Soudain lon énonça l'appartenance de ces belles à la guilde du Pegase Bleu. Là elle se reprit mollement, se décollant d'abord du tronc innocent, en étant peut-être aidée. Elle n'avait rien, juste la figure écrevisse en raison de la honte face à sa sotte personne. Elle revint vers l'amazone et s'inclina poliment, trop encore. Les mains jointes sur son ventre, et le chapeau ballotant en une petite bise. Elle ne glissa pas le regard sur cette cuisse dénudée du reste.

« C'est exact, je me prénomme Hanami Sayu. Enchantée de vous rencontrer, Kalindra. Je vais tacher de faire au mieux pour nous sortir d'ici. Mais peut-être cherchez-vous également à gagner Akane beach ou bien être vous venue explorer la flore ? »
Plume Orihime
Mage de Blue PegasusMage de Blue Pegasus

Plume Orihime

Messages : 114
Date d'inscription : 02/11/2013
Âge : 21
Guilde : Blue Pegasus
Magie / Malédiction / CS : Water Magic

- Caractéristiques du Mage -
P.M.: 2.000
Statut: Mage de Rang C
Renommée : Mage Itinérant
MessageSujet: Re: [Capture de Familier] Jolies petites kawaii au rapport [Plume/Sayu]   [Capture de Familier] Jolies petites kawaii au rapport [Plume/Sayu] EmptyMer 7 Mai - 15:55
Jolies petites kawaii au rapport
codage par palypsyla sur apple-spring

Qui était cette belle jeune fille au allure sauvage, Plume se le demandait, et puis que pouvait-elle faire dans cette immense forêt. La petite observa Sayu nettoyer avec douceur le visage de m'inconnue, en la voyant ainsi elle resta éblouie un court instant, elle enviait la grâce et la gentillesse de son aînée, c'était en quelque sorte son modèle, le genre de personne qui venait toujours au secours des autres et qui ne renonçait devant rien. La jeune fille de la forêt releva la tête et se présenta sous le charmant nom de Kalindra tout en remerciant les deux mages. Elle leur offrit en guise de remerciement de délicieuses tablettes de chocolat, Plume accepta avec plaisir, quoi de mieux que du chocolat lors d'une promenade. Sayu, quant à elle, accepta, mais n'en prit qu'un tout petit morceau et mit sa cadette en garde, celle-ci baissa la tête et se contenta de n'en prendre qu'un bout pour le moment, bien qu'elle eût vraiment envie de se jeter dessus. Une fois cela fait Kalindra leur demanda si elles savaient comment quitter cette forêt et par la même occasion si le chocolat était bon. Plume ne connaissait pas ce lieu, mais avait de l'expérience en matière de forêt et était dénuée d'un excellent sens de l'orientation, quitter Tornac ne serait donc pas très difficile pour la petite.

Soudain la demoiselle aux cheveux courts fixa l'épaule de l'enfant, épaule sur laquelle se trouvait la marque de la guilde de Blue Pegasus, en voyant le tatouage Kalindra sautilla d'excitation.


La mage leur montra la marque de Lamia Scale située sur sa cuisse. Plume observa le tatouage avec admiration, c'était la première fois qu'elle rencontrait un mage de Lamia Scale. Alors que la petite brune regarda la marque de la jeune fille, Sayu quant à elle sembla quelque peu dans les vapes, ses joues étaient passées au rouge et son corps se déplaçait étrangement, aussi finit elle par se prendre un arbre. Sa cadette courut à son secours et la releva, inquiète comme à sa grande habitude. De façon très élégante Sayu s'inclina face à Kalindra et se présenta en profitant de l'occasion pour demander à la belle ce qu'elle venait faire dans ce coin de Fiore.
En regardant la mage à la chevelure émeraude, Plume se rendit compte qu'elle était la seule à ne pas s'être présentée et c'est le visage marqué par la gêne qu'elle s'avança au côté de sa camarade.

Heu... Orihime Plume, enchantée de faire votre connaissance. Je... Je ne suis pas sûre de moi mais je pense pouvoir nous faire sortir d'ici. Enfin... Je ferais tout mon possible pour y arriver.




Spoiler:
 
http://acrid-reason.azureforum.com/
Kalindra Flashman
Lady DollLady Doll

Kalindra Flashman

Messages : 586
Date d'inscription : 23/11/2012
Âge : 25
Guilde : Lamia Scale
Magie / Malédiction / CS : Ningyo no Mahô / Magie des Pantins

- Caractéristiques du Mage -
P.M.: 3.325
Statut: Mage de Rang A
Renommée : Mage Connue
MessageSujet: Re: [Capture de Familier] Jolies petites kawaii au rapport [Plume/Sayu]   [Capture de Familier] Jolies petites kawaii au rapport [Plume/Sayu] EmptyJeu 8 Mai - 2:27


Jolies petites kawaii au rapport
La subite terreur des âmes perdues !

Quelles charmantes petites demoiselles ! Mine de rien, j’avais été chanceuse de me perdre dans cette épaisse forêt. Après tout, comme on dit, rien n’arrive pour rien en ce bas monde ! J’avais donc fait l’étonnante rencontre de deux jeunes filles un peu moins âgées que moi. Bien entendu, je me rendis vite compte de leur appartenance à la guilde de Blue Pegasus, ce qui faisait d’elles des (en quelque sorte) collègues de travail. Certes, nous ne servions pas le même symbole, mais un métier restait un métier, peu importe la compagnie, non ? Enfin bref, tout cela pour dire que la jeune femme aux cheveux verts se mit à rougir de façon presque pas exagérée. Je fus surprise. Qu’est-ce qui la faisait réagir ainsi ? Mes paroles n’étaient pourtant en rien flatteuses, elles étaient même interrogatives. Peut-être était-ce la nervosité à l’idée d’être perdue qui refaisait surface. Je ne le saurais peut-être jamais, mais ce que je sus cependant, c’était qu’elle avait un sens de l’orientation digne de se cogner contre un arbre. Aussitôt l’impact fait, je rangeais mon chocolat dans mon sac avant de porter secours à la maladroite, aidée par sa compatriote. Heureusement, elle n’avait pas trop de bobos, ce qui me rassura énormément. Cela aurait été bête de tomber dans le coma pour quelque chose d’aussi futile, non ? Après cette mini-épopée, j’observais les deux demoiselles se présenter à leur tour, l’une de façon courtoise et l’autre de façon timide. Sayu Hanami et Plume Orihime… Oh !

Je me souvenais de Sayu ! Enfin, pas exactement. Je ne l’avais jamais rencontrée, mais je me rappelais l’avoir déjà vue se battre durant le tournoi des combattants de Fiore contre Anna, celle avec qui j’avais combattu Roy, qui était également mage de Blue Pegasus. Quel drôle de hasard tout de même d’enfin la rencontrer ! Son maniement des fils était assez spectaculaire, il fallait le dire ! Si on résumait les mages de Blue Pegasus dont je me souvenais le plus, il y avait donc Roy, un jeune samouraï séducteur et soucieux du confort des femmes, Sayu, une charmante dame qui savait se battre malgré les apparences ainsi que Plume, une fillette adorable qu’il me plairait de connaître davantage. Je savais aussi que Vincent Reignard faisait partie du lot. Un mage très connu dans le royaume malgré son âge, ce qui était un fait extraordinaire tout de même. En même temps, Blue Pegasus et Lamia Scale étaient reconnues comme étant des guildes à la fois alliées et rivales, puisqu’elles s’entendaient à merveille mais ne semblaient pas s’accorder à dire laquelle était meilleure que l’autre. Selon moi, il était évident que Lamia Scale était plus forte, mais de toute façon ce n’était pas là l’importance. Hihihi !

- Akane Beach… Je pourrais vous accompagner dites ? Cela fait longtemps longtemps longtemps que je ne m’étais pas amusée dans un tel endroit ! Je me tournais ensuite vers la plus jeune des deux, toujours aussi souriante. Dans ce cas, nous te suivons suivons suivons Plume !

À la prononciation de ce lieu, Akane Beach, je ne pus cacher les centaines d’étoiles dans mes yeux. Certes, j’avais une pseudo-mission à accomplir, mais il s’agissait plus là d’une perte de temps qu’autre chose. Cette forêt avait beau être merveilleuse et emplie de beauté, il n’en restait pas moi que je ne voulais pas y séjourner… pour toujours ! De plus, j’avais entendu des rumeurs disant que certains archéologues n’auraient jamais été retrouvés et que leurs âmes erreraient ici et là pour hanter une fois le soleil parti les jeunes filles esseulées et sans buts précis ! J’avais des frissons rien qu’à l’idée de passer la nuit ici. Partons de cet endroit et plus vite que ça ! Je ressortis une nouvelle fois ma tablette de chocolat et croquais à pleines dents, profitant de ce léger moment de bonheur dans ma bouche. Au moins, si jamais je ne retrouvais pas notre chemin, on aurait eu des provisions pour au moins trois jours, c’était certain ! La bouche pleine de sucre brun, je regardais les ruines juste à côté de nous, puis les deux jeunes demoiselles, plus précisément Plume.

- Fhalors, où fcrois-fu qu’on devfrait aller ? J’avalais ma bouchée rapidement, me rendant compte de l’impolitesse de la chose. Pardon, rage rage rage de chocolat ! Du coup je crois que…

Du bruit attira mon attention. En direction de la forêt, je pus voir les buissons et les branches d’arbre se frictionner, ce qui laissait croire que nous n’étions pas seules ici. Soudain, la terreur m’emporta. Est-ce que ça serait… les âmes des archéologues perdus ? AAAAAAAAAAAAAAH ! NOOOON JE NE VOULAIS PAS ME FAIRE HANTER-EUH ! En plus il ne faisait même pas nuit ! Regardez vos montres, sales monstres ! (Eh, en plus les mots se ressemblent, c’comique.) Qu’allions-nous faire ? Je n’étais pas tant que ça effrayée par les fantômes, mais disons que s’ils pouvaient garder une limite de plus d’un milliard de kilomètres de moi, je pourrais me porter heureuse, oh ça oui ! Je reculais d’un pas, aucunement rassurée.

- Qui… qui est là ?





(HRP):
 
Game Master

Game Master

Messages : 1587
Date d'inscription : 26/09/2011
Magie / Malédiction / CS : All Mighty
MessageSujet: Re: [Capture de Familier] Jolies petites kawaii au rapport [Plume/Sayu]   [Capture de Familier] Jolies petites kawaii au rapport [Plume/Sayu] EmptyLun 16 Juin - 0:27
L'araignée Gypsie ♫
monte à la gouttière, ♪
Tiens, voilà la pluie, ♪
Gypsie tombe par terre, ♫
Mais le soleil, a chassé la pluie. ♪ ♫

Au cœur de la forêt de Tornac, il n'était pas rare de croiser des voyageurs, si bien que la faune semblait s'être habituée à la présence des humains en ce lieu et plus particulièrement autour des ruines. Cependant, il était nettement plus rare que les êtres se promenant ici, soient trois jeunes filles difficilement qualifiables d'exploratrices chevronnées aux premiers abords. Une rencontre sans rien d'extraordinaire à première vue. Cependant, pour Mimi la mygale, celle-ci avait une énorme importance. Pourquoi ? Et bien tout simplement car, après avoir été attiré par l'agitation, elle avait pu observer la mage de Lamia Scale sortir ... du chocolat ! Très curieuse et friande de ce genre de sucrerie, elle ne put s'empêcher de s'inviter au beau milieu de ce petit comité.

Se déplaçant avec agilité, elle secoua néanmoins une branche fragile qui cassa et tomba dans le buisson en contrebas, attirant l'attention des trois jeunes filles. Finalement, tissant sa toile, elle descendit tout doucement au dessus des deux mages de Blue Pegasus, avant se poser délicatement sur l'une des épaules de Sayu et de Plume. On ne peut plus pacifique, elle n'avait nullement l'intention de les attaquer ou bien encore de les effrayer, se contentant de fixer avec la plus grande attention possible, le sac remplit de chocolat. Sur son perchoir improvisé, on pouvait notamment voir que Mimi trépignait d'impatience, des étoiles dans les yeux et des jets de toile sortant de son abdomen de temps à autre. Enfin, pour le voir, il fallait encore s'être rendu compte de la présence de l'araignée, ce qui n'était visiblement pas le cas pour l'instant des trois jeunes madoshi ...


=================================

Intervention GM : "Mimi" la mygale noire apparaît et se pose sur les épaules des deux mages de Blue Pegasus, visiblement attirée par le chocolat, enfin ça vous ne le savez pas. Bon RP à vous ! \o/
Kalindra Flashman
Lady DollLady Doll

Kalindra Flashman

Messages : 586
Date d'inscription : 23/11/2012
Âge : 25
Guilde : Lamia Scale
Magie / Malédiction / CS : Ningyo no Mahô / Magie des Pantins

- Caractéristiques du Mage -
P.M.: 3.325
Statut: Mage de Rang A
Renommée : Mage Connue
MessageSujet: Re: [Capture de Familier] Jolies petites kawaii au rapport [Plume/Sayu]   [Capture de Familier] Jolies petites kawaii au rapport [Plume/Sayu] EmptyVen 20 Juin - 0:53


Jolies petites kawaii au rapport
Une nouvelle demoiselle fait son entrée

Déjà que le fait d’être perdues toutes les trois dans cette forêt trop dense pour nous, il fallait en plus qu’un potentiel danger nous guette au travers de ces buissons inquiétants. J’étais là, aux côtés de Sayu et Plume, attendant avec crainte ce qui allait se passer dans les prochaines secondes. Mon imagination débordante fit encore des siennes, me faisant penser aux pires possibilités qu’il y avait. Peut-être un monstre des marais bleu aux bras colossaux qui pourrait nous pulvériser avec un puissant cracha d’eau ? Ou alors une créature végétale draconique à la queue en forme de sapin qui nous fouetterait à mort avec ses lianes ? Ou même pire ! Un poulet de feu géant aussi rapide que l’éclair qui nous renverrait vers d’autres cieux avec ses coups de pattes enflammés ! Cela faisait beaucoup trop peur pour moi ! Peut-être que c’était le chocolat qui faisait cet effet là, non ?

L’attente était interminable. En fait non, elle ne dura que genre… dix secondes, mais pour moi c’était BEAUCOUP ! Pas de réponse cependant. J’en vins à me dire que c’était peut-être simplement le vent qui avait été un peu trop démonstratif auprès de ce malheureux buisson. Je soufflais un peu, détendant mes muscles et relâchant ma garde fébrile. Un long soupir de soulagement me fit regagner un rythme cardiaque plus normal. Alors que je me retournais vers mes consœurs pour leur demander par où comment pour sortir de cet endroit maudit, je vis… la chose. J’écarquillais les yeux, à la fois surprise et désemparée. Je reculais même d’un pas, tremblant comme une feuille morte.

- Euh… les filles, ne paniquez surtout surtout surtout pas, mais il y a une grosse araignée sur vos épaules. Je répète, ne paniquez pas !

Six petites pattes velues, une fourrure légère et noire comme le charbon, un symbole rouge sang semblable à un sablier sur le dos ainsi que de grands yeux qui n’étaient pas au nombre de deux. Il s’agissait bel et bien là d’une araignée, mais pas comme les autres. Une créature de cette taille n’était pas un simple animal (car oui, l’araignée est un animal de la famille des arachnides et non un insecte, apprenez vos leçons !), mais une créature magique de Fiore. Étrangement, malgré la frayeur que j’éprouvais, je ne ressentis absolument aucune animosité chez la créature. Elle ne semblait pas prête à répandre son poison dans nos veines, ce qui était plutôt rassurant. Autre chose étrange, elle avait les yeux semblables à un enfant fasciné par quelque chose. De plus, ils étaient posés en ma direction. Je rangeais ma tablette de chocolat dans mon sac, m’approchant de la petite bête qui, avec du recul, était totalement et absolument adorable. J’approchais lentement, évitant les mouvements brusques. On ne savait pas de quoi était capable cette bêbête. J’espérais aussi grandement que Plume et Sayu n’allaient pas crier comme des folles ou même la repousser sauvagement. Peut-être que là, si elles le faisaient, l’araignée pourrait se montrer moins mignonne. J’approchais donc mon visage, me voulant rassurante et gentille.

- Eh ! Salut toi ! Tu m’as pas l’air l’air l’air méchante dis-moi. Qu’est-ce que tu fais ici ?

Oui, j’étais en train de parler à une araignée, vous avez un problème avec ça ? Après tout, le nombre de personnes qui parlaient à leurs animaux de compagnie n’était plus comptable aujourd’hui, je pouvais alors me permettre d’aborder la conversation avec ça, non ? Et puis, aussi, peut-être que ces créatures étaient capables de comprendre la langage humain, non ? J’avais entendu parler d’un oiseau qui en était capable. Une sorte de pingouin, si mes souvenirs sont exacts. Enfin bref, Tout cela pour dire que mon intuition féminine me disait que Sayu et Plume n’étaient peut-être pas aussi enthousiasmées que moi à l’idée d’être aussi proches d’une telle créature. Ainsi donc, pour leur donner quelques minutes de repos, j’étendis mes bras vers ce qui semblait être une sorte de mygale pour la prendre dans mes bras. J’étais du genre à aimer les choses incongrues, il fallait le dire. Après tout, j’étais l’utilisatrice de la magie des pantins, une magie qui formait des monstres « hideux » pour les manipuler. Pour moi, chaque chose méritait d’être considérée comme belle. Cette petite Mygale était vraiment adorable avec ses yeux rieurs et mon bon sens me disait qu’elle ne serait pas du genre à m’attaquer sans raison. Pour les deux autres filles, cependant, elles ne semblaient pas du tout du genre à apprécier ce genre de choses. Les mages de Blue Pegasus aimaient la classe et l’élégance, pas les araignées. Je proposais donc à la jolie mygale de venir dans mes bras pour la caresser comme elle le méritait.

- Veux-tu venir venir venir dans mes bras ? Tu seras beaucoup plus confortable, promis !

Peut-être n’y avait-il pas de raisons particulières à son arrivée parmi nous. Peut-être était-elle une araignée pacifique simplement intriguée par des humains. Peut-être même qu’elle pourrait nous aider à sortir d’ici ? Oh maintenant je sais ! Il s’agissait là d’une espèce d’ange gardien venu pour aider les pauvres filles comme nous ! Merci pour cette intervention divine, Ô grande entité mystique !

Je crois que j’ai trop de sucre dans le corps moi…



Sayu Hanami
Modo / Mage de Blue PegasusModo / Mage de Blue Pegasus

Sayu Hanami

Messages : 324
Date d'inscription : 30/10/2012
Âge : 27
Guilde : Blue Pegasus
Magie / Malédiction / CS : Ito no Mahô / Magie des Fils

- Caractéristiques du Mage -
P.M.: 2.215
Statut: Mage de Rang B
Renommée : Mage Itinérante
MessageSujet: Re: [Capture de Familier] Jolies petites kawaii au rapport [Plume/Sayu]   [Capture de Familier] Jolies petites kawaii au rapport [Plume/Sayu] EmptyJeu 26 Juin - 22:45
[Capture de Familier] Jolies petites kawaii au rapport [Plume/Sayu] Code_s10
Merci Ren pour cette entête génialisime ♥

Lorsque la dame se redressa, son doux regard glissa sur la trogne de sa compagne. La belle enfant avait rougit de honte. Le tendre minois de la moire, s’adoucit à l’extrême. A n’en plus paraitre elle-même, la donzelle arborait une figure maternelle. Elle en dégageait l’aura du reste. Son geste ne fit qu’appuyer cette sensation. En effet, la verdâtre vint à déposer, délicatement, son chapeau sur cette charmante petite tête. Voilà qu’elle souriait d’aventure, fondant d’amour et de tendresse pour cette adorable frimousse. Et dans son regard, on lisait ses encouragements. Sayu était de tout cœur avec sa cadette. Elle espérait diablement lui intimer confiance en elle. Du reste, la moire se savait bien perdue et incapable de retrouver son chemin. La seule route qu’elle savait emprunter avec assurance, était bien celle la guidant de chez elle à la guilde et inversement. Soudain elle acquiesçait à l’encontre de la belle amazone. La solidarité était de mise par leurs temps.

Demeurant bien silencieuse, afin de ne pas troubler la concentration de sa cadette, la moire se posa en simple suivante et spectatrice. Elle rêvassait encore. Cette petiote lui paru bien merveilleuse, bien plus capable qu’elle à son âge, Sayu en était presque envieuse. Elle s’interdit même de rire face au comportement de leur hôte, la jeune Kalindra avait un don pour la comédie se disait-elle. Ce qu’elle se garda bien de lui souffler, de peur de la vexer. Voilà qu’un bruissement de feuilles se fit entendre. Frémissant à en manquer un bond, la donzelle se figea pourtant. Avec sa coiffe, sa témérité s’était envolée. Aussi dut-elle luter vaillamment pour que rien n’en paraisse sur son faciès de poupée. Sa seule initiative marquante, demeura celle de s’enquérir, de la mimine de son amie. Sa poigne frêle pouvant inquiéter l’enfant, elle s’étonna juste de ne pas trembler des genoux. Hélas il ne lui vint pas l’idée de brandir un doigt pour piquer au fuseau ce qui les épiait. Sans doute n’était-ce que le vent dans les arbres.

Soudain la terrible nouvelle tombait, ravageant l’esprit de la jeunesse par la même occasion. L’espace d’un instant, bien fugace mais semblant éternité pour elle, plus rien n’était. Le temps semblait comme suspendu. Seule sa réflexion étriquait opérait. Et bien machinalement, sa tête pivota vers son épaule nue. A n’en plus paraitre adorable mais bien effrayant, comme ses poupées de cauchemar, elle affichait un air blafard de mort vivant. Là sur sa chair tendre et appétissante, se tenait une bête d’épouvante, un arachnide qui lui parue gargantuesque. Et si la chose ne la fixait pas directement, elle en pourrait tout de même s’évanouir. Au lieu de quoi, elle paniqua diablement. Voilà qu’elle tremblait comme une feuille, transmettant sa frayeur par le contact moite de sa main tenant celle de sa cadette. Soudain son état empirait, n’allant pas jusqu’à la pestilence de la sueur, la verdâtre détala à vive allure, seule. Elle allait se perdre mais elle ne serait jamais seule, car un hurlement de pucelle l’accompagnait. Quelle ironie que de la savoir valeureuse face à des boucaniers sanguinaires, et terrifiée par une si petite bestiole surement inoffensive. Elle était ainsi faite.

Plume Orihime
Mage de Blue PegasusMage de Blue Pegasus

Plume Orihime

Messages : 114
Date d'inscription : 02/11/2013
Âge : 21
Guilde : Blue Pegasus
Magie / Malédiction / CS : Water Magic

- Caractéristiques du Mage -
P.M.: 2.000
Statut: Mage de Rang C
Renommée : Mage Itinérant
MessageSujet: Re: [Capture de Familier] Jolies petites kawaii au rapport [Plume/Sayu]   [Capture de Familier] Jolies petites kawaii au rapport [Plume/Sayu] EmptyVen 27 Juin - 11:59
Jolies petites kawaii au rapport
codage par palypsyla sur apple-spring

La petite mage des eaux commençait un peu à calmer ses rougeurs, mais baissa la tête le tend que celle-ci ne disparaissent complètement. C'est alors que Sayu, toujours aussi gentille, remarqua le mal aise de la petite dernière et déposa son chapeau sur la tête de sa camarade, chapeau qui était un peu grand pour la petite tête de la brunette. Celle-ci leva la tête vers la belle mage qui lui souriait, on pouvait clairement y lire des encouragements ce qui rassura la cadette. Après avoir repris confiance en elle Plume marchait assez tranquillement dans cette grande forêt, elle ne la connaissait pas mais se sentait capable de retrouver le chemin, habituée aux grandes végétations l'enfant se sentait même à l'aise. Elle lança un grand sourire aux deux mages à ses côtés avant de regarda Kalindra.

Bien sûre que tu peux venir avec nous, et puis tu ne vas pas rester seule ici non ?

La demoiselle de Lamia Scale observait le décor tout en suivant la petiote, lui demandant par la même occasion où elles devaient aller pour quitter les lieux. Plume restait assez concentrée, mais se retourna vers son interlocutrice, toujours le même sourire adorable aux lèvres.

Je ne fais que suivre mon intuition mais pour l'instant nous continuons tout droit, après je grimperais sur un arbre pour voir où se trouve la plage. Mais je suis presque sûre que c'est au sud-est.

Alors qu'elle avançait en compagnie des deux jeunes filles, un bruit assez inquiétant se fit entendre à travers les buissons, toutes les trois commencèrent à paniquer, quelques secondes passèrent mais le temps semblait s'être complètement arrêté. Le bruit disparu et Plume soupira, elle avait vraiment cru que quelque chose allait leur sauter dessus. Soudain Kalindra qui s'était retournée vers les deux pégases, sembla légèrement... Terrifiée. La mage recula, tremblant comme une feuille. Les deux mages se retournèrent en même temps, regardant leur épaule, c'est là qu'elles la virent... Une très grosse araignée, assez étrange était sur elles, Sayu paniqua puis très rapidement, hurla en courant à vive allure on ne sait où. La cadette quant à elle, tremblait mais garda son sang-froid, bien qu'effrayée, mais la créature ne semblait pas vouloir les attaquer bien que savoir une grosse bête sur son épaule n'était pas très rassurant. D'autant plus que Sayu l'avait laissée seule avec l'araignée, il y avait de quoi pleurer.

Soudain la belle aux cheveux courts se rapprocha, cherchant à rassurer la créature, Plume la regardait faire avec admiration, elle était si gentille. Kalindra proposa à la créature de venir dans ses bras et peu à peu, la petite de Blue Pegasus commençait à se détendre, souriant à la mage.

On dirait qu'elle attend quelque chose de notre part, tu ne penses pas ?

En effet l'araignée n'attaquait pas, pourtant elle semblait vouloir quelque chose... Mais quoi ? Un câlin, une attention ? Quoi qu'il en soit pour l'instant la première chose qui inquiétait Plume était Sayu, elle espérait vraiment que tout allait bien pour elle.
http://acrid-reason.azureforum.com/
Game Master

Game Master

Messages : 1587
Date d'inscription : 26/09/2011
Magie / Malédiction / CS : All Mighty
MessageSujet: Re: [Capture de Familier] Jolies petites kawaii au rapport [Plume/Sayu]   [Capture de Familier] Jolies petites kawaii au rapport [Plume/Sayu] EmptyDim 29 Juin - 2:23
Alors que l'irruption de "Mimi" au milieu du rassemblement des trois mages, était finalement remarquée, les réactions qui allaient suivre quant à elles, étaient difficilement prévisibles, bien qu'imaginables. Cependant, dans l'esprit de la petite araignée, la possibilité que l'une des jeunes femmes prennent la fuite par peur, n'existait tout simplement pas. À vrai dire, pour cette créature "sauvage", la seule chose qui comptait actuellement, était bel et bien le chocolat présent dans le sac de la mage de Lamia Scale. C'est pourquoi elle ne prit même pas conscience des paroles qui lui étaient adressées, se contentant de saliver intérieurement.

Par conséquent, lorsque la barmaid de Blue Pegasus s'enfuit subitement, "Mimi" fut déstabilisée puisque l'un de ses piliers venait de disparaître. Surprise, l'araignée dégringola de l'épaule de Plume, n'entendant donc pas ses mots. Prise de panique, l'araignée tissa une toile et disparue en un instant dans le feuillage des arbres, avant de réapparaître sur le sac de Kalindra, profitant de l'incompréhension générale pour s'emparer du chocolat à l'intérieur. Ainsi, vous veniez d'avoir le privilège de vérifier que l'agilité dont pouvait faire preuve cette bestiole, n'était pas qu'une simple réputation. Fière de ce qu'elle venait de voler, "Mimi" se hâta en direction des ruines, disparaissant dans l'ombre, laissant quelques filets de toile jaillir de temps à autres. Bref, dommage pour vous, vous n'êtes plus que deux et vous n'avez plus de chocolat...


================================

Intervention GM : "Mimi" la mygale noire vous a subtilisé le chocolat et s'est enfuie dans les ruines environnantes pour probablement savourer son délicieux butin. Quant à vous, vous n'êtes plus que deux, Sayu ayant pris peur lors de l'apparition de la créature et s'étant aventurée un peu plus profondément dans la forêt, qui pourrait bien s'avérer hostile. À vous de vous organiser pour vois sortir de ce mauvais pas ! En effet, vous êtes séparées et donc exposées ! Mais surtout ... vous n'avez plus de CHOCOLAT ! è_é
Kalindra Flashman
Lady DollLady Doll

Kalindra Flashman

Messages : 586
Date d'inscription : 23/11/2012
Âge : 25
Guilde : Lamia Scale
Magie / Malédiction / CS : Ningyo no Mahô / Magie des Pantins

- Caractéristiques du Mage -
P.M.: 3.325
Statut: Mage de Rang A
Renommée : Mage Connue
MessageSujet: Re: [Capture de Familier] Jolies petites kawaii au rapport [Plume/Sayu]   [Capture de Familier] Jolies petites kawaii au rapport [Plume/Sayu] EmptySam 5 Juil - 7:44


Jolies petites kawaii au rapport
Une nouvelle demoiselle fait son entrée

Vous savez ce qu’est une mise en abîme ? C’est très simple voyons. Prenons par exemple une peinture. Disons que dans cette peinture, il y a de représenté un peintre qui peint lui-même une toile. Le simple fait qu’une peinture soit dans une peinture est une mise en abîme ! C’est comme une boîte dans une boîte ! On peut même faire la comparaison avec une pièce en théâtre mettant de l’avant les interprètes en train de s’entraîner pour une autre pièce de théâtre, ou même un film qui met en vedette des adolescents regardant un autre film au cinéma. On peut-même placer la mise en abîme en parlant d’une photo dans une autre photo ! C’est fantastique n’est-ce pas ? Vous vous demandez probablement pourquoi je parle d’un sujet n’ayant totalement aucun rapport avec ce qui se passe dans la forêt de Tornac n’est-ce pas ? Eh bien la raison est que…

JE N’AI AUCUNE ENVIE D’EN PARLER-EUH !

Non mais non quoi ! Pour faire très très très très simple, alors que l’araignée était posée sur les deux demoiselles et que je tentais adroitement de la mettre en confiance, Sayu, la demoiselle aux cheveux verts, perdit totalement le contrôle d’elle-même et partit les jambes à son cou en direction de sa funèbre destinée. Par la suite, le jolie petite mygale toute noire nous passa littéralement sous les yeux, disparaissant sans même nous laisser le temps de crier chocolat. Parlant de ça, je sentis aussitôt mon sac s’alléger. Un rapide coup d’œil à l’intérieur me fit comprendre avec effroi que ma palette entière venait d’être dérobée. Je devins immédiatement blanche voire morte pendant une énoooooorme seconde. Les yeux toujours rivés vers l’intérieur de mon sac, Plume n’existait plus pour moi. Mon magnifique chocolat, mon joyau brunâtre, mon trésor sucré… parti… sans laisser de trace… des rapides et secs coups de têtes dans toutes les directions me firent voir que la vilaine s’échappait en direction des ruines, rapidement comme une acrobate. CETTE MYGALE ALLAIT PAYER ! Je tournais vivement la tête vers Plume, des flammes dans les yeux

- Toi, va chercher Sayu au plus vite vite vite et rejoignez-moi vers les ruines, là-bas ! Si vous m’aidez à retrouver mon chocolat, je vous offre un million de jewels, compris ? Sisi j’te jure jure jure que j’ai ça !

Sans même lui laisser le temps de réagir, je partis au pas de course en direction des ruines (qui ne se trouvaient qu’à à peine deux minutes de là). Qu'est-ce que vous dites ? Mais non voyons je ne venais pas de raconter un énorme mensonge à cette fillette, pas du tout ! Et puis de toute façon c'était pour une bonne cause ! Cette méchante créature allait payer pour ce crime atroce qu’elle venait de commettre ! Oser voler une pauvre fille dans mon genre, non mais ! Et puis à trois nous allions probablement en venir à bout d’elle, non ? Sayu et Plume étaient des mages d’une guilde hautement réputée, et même si elles paraissaient assez jeunes, l’une d’elle a tout de même fait partie d’un grand tournoi ! J’étais confiante de la réussite de cette mission de la plus haute importance ! Mon chocolat était MIEN et cette sale bête allait me le rendre, même si je devais en mourir pour cela ! Dire qu’en plus je lui avais gentiment montré de l’affection en voulant lui faire un câlin ! Ce larcin m’aura fait comprendre quelque chose : Ne jamais faire confiance aux choses mignonnes !

Une fois arrivée aux ruines, j’entrais sans hésiter dans ce lieu mal éclairé. C’était poussiéreux et une odeur de moisie flottait dans l’air. Je restais sur mes gardes. Peut-être s’agissait-il d’une embuscade après tout, non ? Peut-être que cette araignée n’était pas seule… et qu’elle avait une famille avec un milliards de petits frères et sœurs ? La simple idée me fit faire d’horribles frissons, mais je continuais d’avancer d’encore quelques pas avant de me rendre compte que je devais peut-être attendre mes deux collègues avant de m’aventurer plus loin. Je restais donc là, à une dizaine de pas de l’entrée, scrutant l’obscurité à la recherche de mon précieux chocolat kidnappé.

- Je sais sais sais que tu es là. Montre-toi, sale peste !



Sayu Hanami
Modo / Mage de Blue PegasusModo / Mage de Blue Pegasus

Sayu Hanami

Messages : 324
Date d'inscription : 30/10/2012
Âge : 27
Guilde : Blue Pegasus
Magie / Malédiction / CS : Ito no Mahô / Magie des Fils

- Caractéristiques du Mage -
P.M.: 2.215
Statut: Mage de Rang B
Renommée : Mage Itinérante
MessageSujet: Re: [Capture de Familier] Jolies petites kawaii au rapport [Plume/Sayu]   [Capture de Familier] Jolies petites kawaii au rapport [Plume/Sayu] EmptyMer 9 Juil - 15:24
[Capture de Familier] Jolies petites kawaii au rapport [Plume/Sayu] Code_s10
Merci Ren pour cette entête génialisime ♥

En sa folle cavale, la belle tendait à s'égarer. L'espace d'un fugace instant, celui propice à une meilleure clairvoyance, la moire songeait à la sottise qui la posséda plus tôt. La belle andouille avait bien oublié sa cadette, sur les lieux même du sinistre. Là voilà qui prenant son courage à deux main, faisait volte-face. Elle ne savait où porter le regard ou les pas et se savait bien perdue en ce bosquet lugubre. Pourtant elle ne pouvait renoncer, elle devait retrouver la petite et s'assurer de sa bonne condition. S'il lui arrivait malheur, jamais elle ne se le pardonnerait. A sa place elle aurait tremblé de tout son être, devant l'abandon dont elle fut victime. La verdâtre s'en voulait fort à ce propos. Et le fait d'avoir cédé à la peur, panique, n'était en rien une excuse valable. Après tout, n'était-elle pas mage ? N'avait-elle pas eu le cran de se dresser sur la route de tout un équipage de boucaniers malfaisants ? Hélas, bien peu de gens avait dû avoir eu vent de l'affaire.

A ses esgourdes ne montaient que des vibrations horrifiques. Cœur qui s'emballe, feuillages qui frémissent, souliers raisonnant. Afin de s'apaiser, la belle se figeait un instant. Puis balayant l'aire feuillue de ses billes d'or, elle s'assura que rien ne l'épiait. Et gloussant nerveusement, elle vint tâter l'intérieur de sa cuisse gauche, tandis que son autre mimine soulevait le bas de sa robe. L'étourdie enfant s'assurait alors qu'elle ne s'était pas faite dessus. Toute embarrassé de sa petite scène, Sayu rougit abondamment puis se remit tout en place. Elle espéra juste, qu'on ne l'ait vu faire, sans quoi elle serait morte de honte. Reprenant alors sa marche, non hâtée, avec un poing pressé à la poitrine, elle pensait toucher au but. Hélas la vélocité de sa fuite, l'avait conduise assez loin de là. Elle avait la trogne défigurée par l'inquiétude, le regret et la frayeur de son avancée en territoire inconnu. Plume était d'aventure oubliée, au profit d'un autre.

Était-ce un crime que de désirer la venue du prince charmant, le sauveur de cette demoiselle en détresse ? Une torpeur indicible scellait ses lèvres, lui ôtant tout d'espoir de proférer cri. Et celui du cœur, serait-il suffisant pour le conduire à elle ? Elle en doutait fort. Il devait être loin, occupé et au-dessus de ce genre de bagatelle. Elle pensa lui faire affront en le désirant. Aussi étrangla-t-elle son désir, pour succomber à l'effroi de sa paranoïa. Soudain on lui enserrait la cheville, droite, pour la faire choir de ses nuages. La belle allait donc embrasser la terre, elle se vautra lamentablement dans la poussière. Et malgré ses bons coussins, l'atterrissage ne lui épargna nullement douleur. Quelques éraflures aux bras et aux jambes, rien de grave cela dit. N'étant tirée en arrière et trainée dans la poussière, elle saisit le fin mot de l'histoire. Son soulier avait bousculé une racine, rien de plus, rien de moins. Elle craquait, larmoyant face à sa honte la dévorant.

Plume Orihime
Mage de Blue PegasusMage de Blue Pegasus

Plume Orihime

Messages : 114
Date d'inscription : 02/11/2013
Âge : 21
Guilde : Blue Pegasus
Magie / Malédiction / CS : Water Magic

- Caractéristiques du Mage -
P.M.: 2.000
Statut: Mage de Rang C
Renommée : Mage Itinérant
MessageSujet: Re: [Capture de Familier] Jolies petites kawaii au rapport [Plume/Sayu]   [Capture de Familier] Jolies petites kawaii au rapport [Plume/Sayu] EmptyLun 28 Juil - 22:53
Jolies petites kawaii au rapport
codage par palypsyla sur apple-spring

Voilà que Sayu était partie on ne sait où, laissant la petite mage seule avec la demoiselle de Lamia Scale. Mais alors que Plume s'inquiéter pour son aînée, la créature qui était sur son épaule perdit l'équilibre et dégringola de l'épaule de l'enfant. Comme paniquée l'araignée tissa une toile et disparue à une vitesse impressionnante avant de revenir sur le sac de Kalindra. Avant même que les mages n'eurent le temps de comprendre la situation actuelle, la nouvelle arrivante s'empara du chocolat avec une agilité incroyable. Ravalant sa salive, elle s'arrêta face à un grand arbre et tel un animal, grimpa sur celui-ci afin de se poser sur une branche en hauteur et observer d'en haut.

La plus jeune du groupe regarda Kalindra, celle-ci semblait furieuse, comme si on venait de lui prendre ce qu'elle avait de plus précieux au monde. Elle était pâle, et bouche béée, on aurait dit qu'elle n'était plus vraiment là. Au bout d'un rapide moment, elle se retourna vite vers Plume, et sans lui laisser le temps de dire quoi que soit, lui demanda de partir à la recherche de Sayu et de la rejoindre ensuite vers les ruines. Elle avait même parlé d'une somme d'un million de jewels. La mage de l'eau fit de grands yeux... Un million ? Comme si une telle chose était possible ? Quoi qu'il en soit c'était loin d'être une priorité pour la petiote. Désormais seule, il lui fallait vite retrouver sa camarade, avant qu'il ne lui arrive quelque chose.

Très vite, la jeune enfant courut dans la direction qu'avait prit son aînée, tout en observant les alentours, elle cria le nom de Sayu à traver l'épaisse forêt. Elle avait peur, ce qui était tout à fait normal, mais plus que d'avoir peur elle était surtout morte d'inquiétude. Ravalant sa salive, elle s'arrêta face à un grand arbre et tel un animal, grimpa sur celui-ci afin de se poser sur une branche en hauteur et observer d'en haut. Peut-être de cette façon avait-elle plus de chance de retrouver Sayu. Regardant à droite, à gauche, elle cherchait désespérément un indice. La végétation étant assez importante, il était plutôt difficile de voir quelque chose. Mais ce n'était pas un petit détail comme ça qui allait la déranger, ayant vécut dans la plus grande des forêts Plume était dans son environnement.
http://acrid-reason.azureforum.com/
Game Master

Game Master

Messages : 1587
Date d'inscription : 26/09/2011
Magie / Malédiction / CS : All Mighty
MessageSujet: Re: [Capture de Familier] Jolies petites kawaii au rapport [Plume/Sayu]   [Capture de Familier] Jolies petites kawaii au rapport [Plume/Sayu] EmptyMer 30 Juil - 22:42
Alors que l'appel de Kalindra en direction de Mimi la mygale noire, résonnait de manière insupportable dans toute les ruines, un bruit sourd s'élevait au loin. Un son qui ne présageait absolument rien de bon pour les trois jeunes aventurières, désormais séparées. Sayu rebroussant chemin et Plume perchée en haut d'un arbre, il allait leur falloir une certaine chance pour qu'elles se retrouvent. Après tout, rien n'était aussi facile, surtout dans une immense forêt comme celle de Tornac. Cela allait prendre du temps, probablement bien une bonne heure ! Du moins, cela aurait été le cas si le destin ne s'en était pas mêlé !

En effet, le bruit sourd qui s'entendait et les vibrations que les trois madoshis pouvaient ressentir, sur plusieurs kilomètres à la ronde, n'était pas dus à un quelconque tremblement de terre, mais plutôt à une agitation inexpliquée de la faune locale. Même si les protagonistes ne pouvaient pour l'instant pas se rendre compte de ce qui se passait, ils allaient vite être mis au courant. Au loin, des Boulapiks, roulés en boule, de taille et poids variés, s'étaient visiblement décidés de se confronter dans une course improvisée. Seul problème, ils n'étaient pas simplement au nombre de deux, mais bel et bien une vingtaine, à essayer de se dépasser, s'entrechoquant avec force et en profitant pour effectuer des pirouettes toutes plus impressionnantes les unes que les autres.

Accessoirement, dans cette épopée, de part leur corpulence et leur vitesse, le paysage subissait dégâts sur dégâts et l'arbre sur lequel était perchée Plume n'échappa pas à la sentence des terribles Boulapiks. Par conséquent celle-ci fut projetée au loin sans avoir le temps de réagir. Par chance ou non, sa zone d'atterrissage était juste à côté de Sayu. Toujours est-il que ce coup du destin poussait les deux mages de Blue Pegasus à se retrouver, pas dans les meilleures circonstances certes, mais elles étaient tout de même réunies.

Néanmoins, elles n'étaient pas pour autant sauvées, puisque les Boulapiks en formation serré continuaient leur course sans prendre en compte que les deux jeunes filles se trouvaient sur leur trajectoire. De plus, au vu du nombre, de la masse et du positionnement, la seule porte de sortie n'était ni plus ni moins que de courir en direction des ruines, ou Kalindra les attendait par manque d'assurance. Sauvez vos fesses ! Car Boulapik qui roule n'amasse pas mousse !


=========================================

Intervention GM : Des boulapiks surgissent dans la forêt et roule dans votre direction et ils vous écraseront si vous ne vous réfugiez pas dans les ruines. Retardez les ! Détournez les de leur chemin initial ! Bref, à vous de vous débrouiller pour ne pas finir en vulgaire quilles de bowling ! Enjoy ! \o/

Kalindra Flashman
Lady DollLady Doll

Kalindra Flashman

Messages : 586
Date d'inscription : 23/11/2012
Âge : 25
Guilde : Lamia Scale
Magie / Malédiction / CS : Ningyo no Mahô / Magie des Pantins

- Caractéristiques du Mage -
P.M.: 3.325
Statut: Mage de Rang A
Renommée : Mage Connue
MessageSujet: Re: [Capture de Familier] Jolies petites kawaii au rapport [Plume/Sayu]   [Capture de Familier] Jolies petites kawaii au rapport [Plume/Sayu] EmptyDim 3 Aoû - 19:18


Jolies petites kawaii au rapport
Kalindra à la rescousse !

J’attendis calmement une éventuellement réponse. De qui ? Je ne savais pas. Me retrouver seule dans ces ruines mal éclairées et poussiéreuses m’aurait fait peur auparavant, mais cette époque était maintenant révolue. Quand je regardais tous mes accomplissements, même aussi minimes soient-ils, je ne pouvais m’empêcher de me dire que j’approchais dangereusement de mon but. Petit à petit, je montais une par une les marches du podium afin d’accomplir cette quête fantaisiste… mais ô combien importante pour moi. Dans cet endroit lugubre, je me rends compte à quel point je ne suis plus la femme que j’étais. Il y a à peine quelques mois, je n’aurais même pas osé pénétrer un tel domaine. Aujourd’hui, je me mettais à courir après une araignée obèse à cause de chocolat volé. Ça ferait une bonne idée de film tiens. Tout cela pour dire que la Kalindra d’avant pouvait bien rester cachée car la nouvelle, celle que je suis, est beaucoup plus épanouie et dégourdie !

Bon, c’était bien beau de se faire des éloges à soi-même, mais je n’osais tout de même pas m’aventurer plus loin sans m’être assurée que Sayu et Plume aillent bien. Toujours à quelques pas de l’entrée, je tournais la tête derrière moi pour jeter un vif coup d’œil quand tout à coup, j’entendis un grondement sourd et puissant. Un tremblement de terre ? Mais non, pas dans un tel endroit ! Pourtant, le bruit se fit de plus en plus insistant, comme s’il s’approchait. Posant le regard plus loin dans la forêt, je pus remarquer deux ombres, les mêmes qu’à notre rencontre maladroite. Sayu et Plume ! Elles ont fini par retrouver leur chemin ! Cependant, cette petite joie intérieure se fit rapidement remplacer par une immense terreur à la vue de ce qui les poursuivait. Une bonne vingtaine de Boulapik roulaient en leur direction pour je ne sais quelle raison ! Les avaient-elles provoqués ? Du peu que je connaisse Sayu, son évidente maladresse y est peut-être pour quelque chose. Je devais agir au plus vite !

- Sayu ! Plume ! Vite courrez sans sans sans vous retourner ! Double Poupée de Bois !

Étirant mes deux bras fins et bronzés en direction des deux pégases, un vif mouvement de mes doigts donna vie à deux grands arbres derrières les deux fillettes. Mouvant par la suite mes deux membres telle une véritable marionnettiste, je fis de mes deux pantins un large mur de feuilles, de bois et de racines. Je tentais le maximum pour repousser le plus longtemps possible l’armée épineuse qui poursuivait mes deux nouvelles protégées. Le choc allait venir et un peu d’aide n’allait pas être de refus !

Vous voyez ? L’ancienne Kalindra n’aurait pas su quoi faire dans ce moment là. Elle aurait paniqué comme une petite punaise à courir dans tous les sens et à pleurer sans s’arrêter. Un sourire se forma malgré moi sur mon visage. C’était tellement excitant de se sentir en pleine possession de ses moyens !





(HRP):
 


Dernière édition par Kalindra Flashman le Dim 10 Aoû - 20:15, édité 1 fois
Sayu Hanami
Modo / Mage de Blue PegasusModo / Mage de Blue Pegasus

Sayu Hanami

Messages : 324
Date d'inscription : 30/10/2012
Âge : 27
Guilde : Blue Pegasus
Magie / Malédiction / CS : Ito no Mahô / Magie des Fils

- Caractéristiques du Mage -
P.M.: 2.215
Statut: Mage de Rang B
Renommée : Mage Itinérante
MessageSujet: Re: [Capture de Familier] Jolies petites kawaii au rapport [Plume/Sayu]   [Capture de Familier] Jolies petites kawaii au rapport [Plume/Sayu] EmptyDim 10 Aoû - 16:53
[Capture de Familier] Jolies petites kawaii au rapport [Plume/Sayu] Code_s10
Merci Ren pour cette entête génialisime ♥

Rougie par la honte et tétanisée par la peur, Sayu ne pouvait plus se mouvoir. Elle sentait comme une présence non loin d'elle, prête à lui bondir au visage ? Soudain l'effroi tendit à disparaitre, au profit d'une plus grande sottise. A l'entente d'un grand bruit, la belle sursauta. Ses jambes manquèrent de la faire détaler, mais sa curiosité l'emporta sur la frayeur. Le regard apeurée glissa vers la source de ce fracas. Elle reconnu là, sa cadette affalée dans les feuillages. Etait-ce bien l'heure de paresser dans le confort d'un buisson ? Morte d'inquiétude, la donzelle accouru au chevet de l'enfant. Elle manqua de trébucher encore, et pire encore, de l'écrabouiller. La moire était bien peu dégourdie, si maladroite que sa cadette pouvait en avoir honte. Ne devait-elle pas être son modèle, sa grande sœur ? Quelque chose de profond la perturbait, elle ne savait quoi. Peut-être la déception de n'avoir vu son prince voler à son secours.

Les faits étaient là, limpides, frappant; ces deux demoiselles étaient bien perdues et en détresse. Au vu des évènements, son espérance s'effritait de plus belle. En messes basses, elle s'inquiétait de la condition de son amie, tout en l'aidant à s'extirper de son lit floral. Hélas, si elle s'avançait en gestes maternels, son regard trahissait sa figure sans sourire, elle avait peur pour elles. Une fois la petiote bien époussetée, et possiblement guérie d'une éraflure ou deux, à l'aide d'un baiser magique sur la plaie; la verdâtre lui prendrait la main si cela n'était déjà fait. Une pincée de joie vint alors crever cette bulle grivoise. Mais alors que l'une allait emboîter le pas à l'autre, possiblement gaie et enfantin, un nouveau chambardement survint. La terre se mise à trembler, la végétation à frémir et ces drôles de dames avec. Jetant un petit regard en arrière, sans trop comprendre, la sotte moire retrouva le goût de la terreur, pure.


Et sans crier gare, comme possédée par un fantôme du passé, le sien, elle agrippait vivement la petiote pour s'enfuir. Elle donna l'air d'avoir le diable aux trousses. Frimousse de linge blanc, prunelles écarquillées, oreilles qui bourdonnent; elle fuyait plus de poursuivant que l'on en pouvait voir. Comme sortis de ses cauchemars, des hommes drapés de manteaux, riant tels des démons, pourchassaient-là une petite fille, du gabarit de Plume. Cette dernière remarquerait sans doute, son air absent, ses larmes, ses yeux affolés et sa totale surdité. Son cœur battait à rompr, ses jambes bien que maladroites, la portaient à vive allure, loin. Hélas elle se cognait bien contre quelques troncs, et s'écorchait à fondre aux branchages et autres petits feuillages. Elle n'était pas consciente de sa cavale et trajectoire, elle ne faisait que revivre en direct, son pire cauchemar, son souvenir le plus douloureux. Plume devenait alors Lili.

Des murmures, au souffle court, s'évadèrent de ses lèvres. Des sanglots à l'intention d'un factice nourrisson. Mais rien ne pourrait rassurer Plume, pauvre enfant sans doute victime de son empathie et confusion la plus totale. Et comme dans son souvenir, ses poursuivants la rattrapaient. La rudesse de l'hivers ne pouvait que venir à bout d'une petiote, aux pieds nus rongés par la neige. Sans voir Kalindra, la jeune Hanami allait de nouveau s'écrouler de fatigue, comme ce soir là. Elle trébucha donc, à l'entrée des ruines, perdant la prunelle de ses yeux, dans l'air, avant d'aller embrasser la terre. La douleur envahit son corps de poupée, si fragile et maladroit. Et relevant la figure encrassée, bien imbibée de larmes, elle sourit malgré sa condition épouvantable. Soufflant qu'elle, Lili, allait s'en sortir. Mais ses vieux démons l'avaient rattrapé, elle implora donc qu'on l'épargne, elle la pauvre innocence. Elle fut redressée, avec aide ?

Soudain, la chute de l'histoire. Son coeur s'arrêta de battre un fugace instant, elle se figea, mortifiée, l'air complètement vide. mais ses doigts frémirent, avant de reluire. Inconsciemment, elle se révoltait contre sa propre tragédie. Car si jadis elle avait été impuissante, à présent elle pouvait agir. Et bien qu'elle avait déjà arrêté les coupables, seule, la jeune moire réclamait encore justice, ou plutôt vengeance. L'illusion avait mis en scène, la perte d'un être cher, de quoi terrasser l'esprit de quiconque et le rendre fou de rage. Lentement ses bras se mouvèrent, pour déchainer sa magie dans tous les sens, comme pour agresser des gens. Dans l'air se dessinèrent des filins d'azur, aussi beaux que trompeur. Cette magie elle l'avait apprise pour n'engendrer que souffrance chez ces hommes du passés. Mais il n'y avait plus de monstres à torturer, simplement des camarades prises entre deux feux, celui de la moire et d'un troupeau de bêtes.


Note plus arcane utilisé :
 
Plume Orihime
Mage de Blue PegasusMage de Blue Pegasus

Plume Orihime

Messages : 114
Date d'inscription : 02/11/2013
Âge : 21
Guilde : Blue Pegasus
Magie / Malédiction / CS : Water Magic

- Caractéristiques du Mage -
P.M.: 2.000
Statut: Mage de Rang C
Renommée : Mage Itinérant
MessageSujet: Re: [Capture de Familier] Jolies petites kawaii au rapport [Plume/Sayu]   [Capture de Familier] Jolies petites kawaii au rapport [Plume/Sayu] EmptyDim 10 Aoû - 21:21
Jolies petites kawaii au rapport
codage par palypsyla sur apple-spring

La terre se mit à trembler soudainement, les arbres tombaient les uns après les autres à une vitesse folle. Sans que Plume n'eût le temps de réagir, on heurta l'arbre sur lequel elle se trouvait de plein fouet, la projetant ainsi au loin. Etendue dans l'herbe, la petiote cru reconnaître une voix familière, celle de Sayu. Doucement, elle ouvrit ses yeux océan et regarda son aînée, forçant un sourire afin de ne pas l'inquiéter. La belle aux cheveux émeraude lui tendit la main, l'aidant ainsi à se relever de sa chute, après lui avoir gentiment soigner ses plaies à l'aide de quelques baisers. Alors qu'elles s'apprêtaient à avancer, le sol trembla de nouveau, plus violemment encore que les fortes secousses précédentes. Celles-ci furent si puissantes que Plume, avec son corps d'enfant, si léger et fragile, ne touchait presque plus le sol.


Soudain, Sayu empoigna rapidement la main de la plus jeune, s'enfuyant avec elle à toute allure, sans aucun mot, aucune explication. Le regard qu'avait la barmaid à ce moment là, n'avait rien à voir avec le visage que l'enfant lui connaissait, celui d'une personne souriante, chaleureuse et maladroite. Elle semblait complétement paniquée, et courrait comme si la mort était à ses trousses, elle était en larmes et murmurait des paroles incompréhensibles. Plume commença à paniquer, c'était la première fois qu'elle était vraiment terrifiée, la petite tentait de rassurer sa camarade, mais l'inquiétude et la course lui empêchaient de sortir quelconques paroles rassurantes, seul le prénom de Sayu se faisait entendre dans un souffle. Elles fuyaient, toujours et toujours, à en perdre haleine, Sayu quant à elle, fonçait droit devant, se prenant de nombreux obstacles. La mage des eaux pleurait, sa figure maternelle ne disant rien, se contentant seulement de fuir le plus loin possible.

Un peu plus loin devant, la petite fille reconnut Kalindra, celle-ci leur dit de la rejoindre sans se retourner. Alors qu'elles arrivaient face aux ruines et que la mage de Lamia Scale tentaient de repousser un groupe de créature, Sayu tomba, complétement épuisée, le regard vide et les yeux en larmes. Plume se précipita à côté d'elle, pleurant également, et tenta de l'aider à se relever. La demoiselle parla de Lilli, elle disait que celle-ci allait s'en sortir, l'enfant s'arrêta un instant. De quoi parlait-elle ? Puis lentement, elle bougea son corps, comme une sorte de danse, des fils apparurent dans l'air et se mirent à trancher tout ce qui se trouvait autour. N'ayant rien vu venir, la jeune enfant fut blessée au bras.

S... Sayu ? Pourquoi ? Qu'est ce qui t'arrives ?

Elle ne la reconnaissait plus, Sayu semblait être ailleurs, on aurait dit qu'une toute autre scène se déroulait sous ses yeux.
Mais bien que paniquée, Plume savait qu'elle ne devait pas rester plantée là. Kalindra avait besoin d'aide et sa camarade de guilde était devenu complétement incontrôlable. La petite serra le poing et se retourna vers la mage de Lamia, le bras tendu devant, avant de faire un rapide mouvement.

Je ne resterais pas là sans rien faire ! Water Slicer !

Elle tenta par l'intermédiaire de ce sort de trancher des arbres, ce qui ralentirait de peu la troupe de Boulapiks. Puis reporta de nouveau son attention sur Sayu, créant une grande bulle d'eau afin d'y piéger, à contre cœur, son amie, murmurant un pardon.
http://acrid-reason.azureforum.com/
Game Master

Game Master

Messages : 1587
Date d'inscription : 26/09/2011
Magie / Malédiction / CS : All Mighty
MessageSujet: Re: [Capture de Familier] Jolies petites kawaii au rapport [Plume/Sayu]   [Capture de Familier] Jolies petites kawaii au rapport [Plume/Sayu] EmptyJeu 28 Aoû - 14:19
Un boulapik lancé, s'avère très compliqué à arrêter, alors, lorsqu'ils arrivent en masse, autant dire que les repousser en s'en sortant indemne est quasiment impossible. Les efforts des trois jeunes filles ne furent cependant pas totalement vains. En effet, entre les poupées de bois, les fils de la barmaid et l'offensive de Plume, le groupe a été dispersé en grande partie, passant alors plus ou moins proche des ruines, mais ne blessant personne durement.

Toutefois, l'un d'entre eux n'a pas été dévié et fonce sur Sayu et Plume, prêt à les faucher de plein fouet. L'inévitable allait se produire, jusqu'à ce qu'un vif courant d'air traverse la scène et qu'un *bong* assourdissant retentisse. Que venait-il de se passer ? Et bien, tout en passant à quelques centimètres du visage de Kalindra, une immense toile d'une consistance très robuste venait de jaillir subitement des ruines avant d'aller s'écraser contre le boulapik restant, le propulsant à l'autre bout de la forêt façon pinball et lui faisant ainsi, définitivement perdre la course dans laquelle il s'était lancé. La seule chose qui reste désormais de cette intervention, est un amas de toile et le long filon vibrant par moment, qui semble presque dessiner un chemin à suivre au milieu des ruines. Cela ressemble en tout cas à une invitation. A vous de voir si vous souhaitez l'accepter ou non !


===================================
Intervention GM : Il reste maintenant à savoir comment vous allez vous remettre de vos émotions étant donné que la menace boulapik est écarté. Néanmoins, il ne faut pas oublier que si vous êtes encore en vie, c'est grâce à quelque chose. Et ce quelque chose semble vous inviter à l'intérieur des ruines, reste à savoir si c'est simplement "Mimi" ou bien.. ses copines peut-être ! Qui peut le savoir après tout ?! *moi mais bon ! Chut :3*
Kalindra Flashman
Lady DollLady Doll

Kalindra Flashman

Messages : 586
Date d'inscription : 23/11/2012
Âge : 25
Guilde : Lamia Scale
Magie / Malédiction / CS : Ningyo no Mahô / Magie des Pantins

- Caractéristiques du Mage -
P.M.: 3.325
Statut: Mage de Rang A
Renommée : Mage Connue
MessageSujet: Re: [Capture de Familier] Jolies petites kawaii au rapport [Plume/Sayu]   [Capture de Familier] Jolies petites kawaii au rapport [Plume/Sayu] EmptyLun 1 Sep - 1:40


Jolies petites kawaii au rapport
Prendre les choses en main.


Tout se passa tellement vite...

Je tentais tant bien que mal de retenir ces créatures aux manteaux d’épines, mais leur nombre et leur force étaient telles qu’à moi seule, je n’y arriverais jamais. Sayu et Plume parvinrent cependant à attendre l’entrée des ruines, les yeux aux larmes. Je ne me rendais pas compte à quel point se faire poursuivre par de tels monstres pouvait être effrayant. Après tout, elles étaient encore plus jeunes que moi toutes les deux et avaient bien des choses à apprendre. Cependant, la logique reprit le dessus sur la compassion et j’aidais Sayu à se lever rapidement pour reprendre possession du pantin que j’avais lâché une micro seconde. Elles étaient toutes les deux en pleure, mais ce n’était nullement le temps pour ça.

- Je vous en supplie, je ne pourrai pas m’en occuper à moi toute seule seule seule !

Aussitôt dit, aussitôt fait. Mon vœu fut exaucé et ce au-delà de mes espérance… voire un peu trop. Sayu sembla hors d’elle, transformant cette peur maladive en rage incessante. Ma concentra resta cependant centrée sur les monstres que je devais contenir. Soudain, une véritable pluie de ce qui semblait être des fils fins jaillit pour percuter les monstres qui réussissaient à se frayer un chemin entre mes deux gardes du corps naturels. Un vif coup d’œil vers ma gauche me permit de voir que Sayu était à l’origine de tout ça. C’était donc ça la magie des fils ? Assez impressionnant. Cependant, je n’avais toujours pas le temps pour être épatée par la première démonstration de magie. Une chose me marqua chez elle ; elle semblait incontrôlable. Comme si elle n’était plus elle-même, ou même possédée. Je restais cependant concentrée sur ce que je faisais. Plume nous aida à son tour en envoya des salves d’eau tranchantes. Magie de l’eau ! J’adore cette magie, tellement poétique et romantique. Concentration-euh !

Ensembles, nous parvînmes à repousser la quasi-totalité des boulets épineux, cependant, la colère de Sayu ne s’atténua aucunement. Je laissais voir un visage soucieux, ne sachant pas du tout quoi faire. La petite pleurait, probablement encore plus inquiète que moi. Mais que pouvait-il donc se passer dans la tête de la pégase ? Ses griffes invisibles jaillissaient tellement dans toutes les directions que j’en étais rendue à les éviter pour ne pas me blesser La cadette n’eut pas la même chance que moi car elle fut blessée par l’un des fils aléatoires projetés par sa consœur. La fillette finit par invoquer une bulle d’eau autour de la déchaînée pour tenter de l’immobiliser. Fallait-il réellement en arriver là ? Une intuition me frappa le dos tel un éclaire. Un bruit lointain s’aventura dans mon oreille, provenant du champ de bataille que j’avais tourné dos. Je n’eus même pas le temps de crier au danger que l’un de ces monstres était déjà dans les airs sur le point de se crasher sur les deux demoiselles. Mon cœur s’arrêta l’espace d’un instant, une petite seconde du tout, ce tout petit laps de temps que me plongea dans l’incompréhension la plus totale. Quelque chose apparut entre la chose et les deux fillettes. Le monstre se percuta directement sur cet obstacle avant de littéralement rebondir et s’envoler vers d’autres cieux.

Je fus surprise, extrêmement surprise. Encore plus quand je pris conscience que l’objet qui avait bloqué la collision n’était nul autre qu’une toile d’araignée. Je me permis tout de même de placer ma main sur mon visage de façon à bloquer le soleil pour observer la boule de pique s’éloigner de plus en plus de nous jusqu’à en devenir un tout petit point noir de rien du tout. Je finis par tournée la tête en direction des donzelles qui n’allaient pas si bien que ça. L’une d’elle était incontrôlable et l’autre n’arrêtait pas de pleurer. Quoi faire dans ce genre de situation… quoi faire ?! Je pris une grande inspiration et levais le bras droit tout en murmurant « Poupée de pierre. Comme de fait, le colosse gris sortit de terre entre Sayu et Plume et, d’un simple gigotement de l’index de ma part, empoigna les folles dans chacune de ses mains pour les soulever haut dans les airs. La scène était plutôt comique, mais je n’étais aucunement d’humeur à rire. Je m’approchais d’elles et levais les yeux vers elles, furieuse.

- Écoutez, ça suffit les jérémiades ! On n’est pas ici ici ici pour pleurer sur notre sort ok ? On a du chocolat à sauver et j’ai besoin de votre aide ! Je pointais ensuite en direction des fonts des ruines. Là-bas, il y a mon chocolat qui attend que je vienne le sauver et je compte bien corriger cette sale bête de l’affront qu’elle vient de commettre. Donc vous voulez m’aider oui oui oui ou non non non ?

J’étais pour une fois sérieuse. Je ne voulais pas perdre plus de temps et il fallait que quelqu’un ici se décide à les calmer une bonne fois pour toute. J’étais la plus vieille ici, il était donc normal que je me charge de faire la maman bien sage et à prendre les choses en main ! De plus, cette toile d’araignée n’était pas là pour faire jolie, la Mygale Noire nous avait littéralement sauvé la vie, mais pourquoi… Elle m’intriguait encore plus celle-là ! Je devais connaître le font de cette histoire le plus vite possible. De plus, j’avais terriblement faim et je voulais sortir de cette forêt avant que quelqu’un ne retrouve mes ossements mille ans plus tard…





(HRP):
 
Sayu Hanami
Modo / Mage de Blue PegasusModo / Mage de Blue Pegasus

Sayu Hanami

Messages : 324
Date d'inscription : 30/10/2012
Âge : 27
Guilde : Blue Pegasus
Magie / Malédiction / CS : Ito no Mahô / Magie des Fils

- Caractéristiques du Mage -
P.M.: 2.215
Statut: Mage de Rang B
Renommée : Mage Itinérante
MessageSujet: Re: [Capture de Familier] Jolies petites kawaii au rapport [Plume/Sayu]   [Capture de Familier] Jolies petites kawaii au rapport [Plume/Sayu] EmptySam 6 Sep - 15:45
[Capture de Familier] Jolies petites kawaii au rapport [Plume/Sayu] Code_s10
Merci Ren pour cette entête génialisime ♥

Au déchainement de la moire, avait succombé la vermine. Un gisait à terre, ligoté par des filins semblant d'acier, le lacérant pour se teinter de pourpre plutôt que d'azur. Cette robe vomitive, déplut fort à la belle, qui avait éteint son sortilège. Même au bord du gouffre, il lui restait encore son humanité. Ainsi Sayu laissait ce misérable agoniser, un demi sourire aux lèvres. Au suivant se dit-elle, en pensées. D'aventure, le délicat parfum du nectar vermeille flottait dans l'air, lui intimant de se laisser aller à cette douce vengeance. Ses billes d'or glissèrent vers le rat qui l'avait fuit. Une once de sadisme l'auréola. Hélas lui ne comptait se laisser faire, elle fronçait alors les sourcils. La balle désirant la faucher, lui fit l'effet d'une pierre. Sans le savoir, le destin la lapida. Peut-être pour manquement au devoir. Chancelant, avant de fondre à genoux broyés dans ces ruines, la possédée geint. Elle avait mal, son corps si frêle avait été tant malmenée.

Elle ne pensait plus tenir debout. Sayu n'avait besoin que de ses doigts, fins et fatidiques. Le souffle haletant, la figure pâlotte et maladive, Sayu se surmenait encore. Elle vit enfin ces deux lascars, bien fiers et tous hardis contre sa personne. En cet instant, la seule pensée lui traversant l'esprit était celle de la loi du plus fort. Elle devait tuer ces monstres avant qu'ils ne se chargent d'elle. Hélas comment savoir que Plume et Kalindra jouaient ses rôles à ses yeux trop abusés ? Des spectres infâmes, s'étaient-là calqués sur ces belles enfants. Possédée par une rage démentielle, et une peur absurde, Sayu se relevait avec grand peine. Toute vacillante, elle frémit comme une feuille avant de lentement mais surement, brandir deux doigts accusateurs. Une radiance jumelle naquit, afin que jaillisse un éclair de lumière, si bleu, si pur. Fort heureusement, toute éreintée avec sa vision floue, Sayu se révéla piètre sniper. Elle manqua ses cibles, ou plutôt ne pourfendit-elle que le vide, et ses chimères diaboliques. Son noir dessin était accompli.

Soudain on la soulevait de terre, avec force. Il lui sembla qu'un colosse l'empoignait. Un ogre dévorant les jeunes filles ? Elle nageait en plein délire, du fait d'une bonne insolation et de chocs crâniens répétés. Elle perdit d'ailleurs un soulier, chutant et pouvant percuter une bonne tête. La pauvre partait en morceaux, un vrai radeau disloqué.
« J'arrive ... Lili ... » De sa voix faiblarde, la belle avait proférée cette hérésie. Encore bien égarée, elle oubliait l'essentiel, le devenir de ses amies qu'elle abandonna. Du reste, il y avait son père qu'elle ne désirait voir effondré, ni son cher et tendre qu'il lui fallait revoir. Mais le pire était d'oublier sa quête, où elle devait retrouver sa génitrice évanouie dans la nature, qu'elle seule devait croire en vie. Ce flot de pensées, la ramena à la raison, au travers d'une presque inconscience. Des larmes lui roulèrent aux joues, rougies par la honte. De toutes ses forces, elle demandait pardon.

Hélas elle ne pouvait se mouvoir, le martyr la figeait dans un gémissement presque inaudible et peu à peu, elle sombrait dans l'inconscience.
« Tout va bien ... Plume ... le cauchemar est fini ... » Parvint-elle à déclamer à l'invisible, avant de faillir. Revenue à elle, la belle affichait d'aventure son altruisme l'amenant à penser à autrui avant elle. Elle espéra rassurer l'enfant, et sa personne lui restait, avec cette broche grenouille clipsée au chapeau prêté. Une fois évanouie, Sayu avait tout temps de méditer, en ces limbes où elle flottait. Loin d'agoniser, elle ne trouverait cependant le repos. Sa belle robe devait être froissée, possiblement couverte terreuse et abîmée. Mais ces délicieux haillons lui allaient encore, car sa beauté retrouvée, la belle apparaissait tel un ange; si pur en son sommeil. Elle s'imaginait qu'on la consolait, qu'une petiote à la robe des blés, la serrait dans ses bras et chantait ...

Note plus arcane utilisé :
 
Plume Orihime
Mage de Blue PegasusMage de Blue Pegasus

Plume Orihime

Messages : 114
Date d'inscription : 02/11/2013
Âge : 21
Guilde : Blue Pegasus
Magie / Malédiction / CS : Water Magic

- Caractéristiques du Mage -
P.M.: 2.000
Statut: Mage de Rang C
Renommée : Mage Itinérant
MessageSujet: Re: [Capture de Familier] Jolies petites kawaii au rapport [Plume/Sayu]   [Capture de Familier] Jolies petites kawaii au rapport [Plume/Sayu] EmptySam 13 Sep - 15:46
Jolies petites kawaii au rapport
codage par palypsyla sur apple-spring

Les évènements se succédaient les uns après les autres à une vitesse impressionnante, Plume avait du mal à rester attentive à ce qui se passait autour d'elle. La magie des pantins, accompagnée de celle de l'eau et des fils, parvient à éloigner un bon nombre de créatures, tandis qu'elle tenter de calmer sa camarade avec sa magie, la petite jeta un rapide coup d'œil à sa main. Quand Sayu l'avait prise par celle-ci pour fuir, la jeune enfant elle aussi revivait une autre scène, c'était également l'une des raisons qui l'avait fait pleurer. Sayu avait agi exactement de la même manière que le frère aîné de la pégase avant de mourir, de la même façon il lui avait pris la main pour s'éloigner des ennemis, il mourut en voulant fuir, et Plume eut peur que la même chose se produise pour sa nouvelle famille.
La petiote releva la tête, un léger sourire adressé à Kalindra, tentant ainsi de lui faire comprendre qu'elle allait bien.


Soudain une forme fonça à toute vitesse vers l'enfant et sa camarade, s'apprêtant à les faucher de plein fouet. Durant une unique seconde, Plume sentit son cœur cesser de battre, elle n'eut même pas le temps de comprendre ce qui se passait. Elle pensait que tout allait s'arrêter quand quelque chose vint stopper la course du monstre, la jeune enfant cligna des yeux un moment, quelque chose venait de lui sauver la vie à elle et à Sayu. Que venait-il de se passer ? Elle tourna la tête, cherchant une explication à chaque coin des lieux, et finalement son regard se stoppa sur une immense toile d'araignée.


La mage des eaux observa finalement sa camarade de guilde, ses larmes revirent par la même occasion, elle s'apprêtait à tendre la main vers la barmaid quand un géant de terre empoigna les deux pégases, les soulevant haut dans les airs. Plume poussa un cri de surprise, puis regarda Sayu, celle-ci était dans un état bien déplorable, elle murmura de nouveau le nom de Lili avant de laisser couler des larmes. L'enfant baissa la tête quand Kalindra accourut vers le colosse, elle semblait furieuse. Elle cria sur les deux demoiselles leur disant qu'elles n'étaient pas là pour pleurer et qu'elle avait besoin d'aide pour sauver sono chocolat. Plume pleura de plus belle tout en riant à la fois, elle se frotta les yeux, essuyant ses larmes et ravala sa salive avant de sourire. La mage avait raison, et puis la petiote n'allait aider personne en pleurant de la sorte.

Sayu, quant à elle, reprenait peu à peu ses esprits, elle finit par pleurer un moment, morte de honte, demandant pardon à ses compagnes avant de rassurer Plume par une dernière phrase et de fermer les yeux.
Une fois à terre la petite courut vers la mage à la chevelure émeraude et la serra dans ses bras, sans pouvoir s'empêcher de verser une petite larme de joie.

Je suis tellement soulagée, j'ai cru que tu n'allais pas revenir à toi. Ne me fait plus jamais ça !

Elle prit ensuite le temps de se calmer, fermant les yeux un court instant tandis qu'elle serrait Sayu de toutes ses forces, finalement, elle souffla un bon coup et sourit à sa camarade, heureuse de l'avoir de nouveau à ses côtés.
Plume regarda ensuite Kalindra, un regard plus sûr d'elle au visage et lui sourit.

Ne tardons plus et allons sauver ton chocolat maintenant !

http://acrid-reason.azureforum.com/
Game Master

Game Master

Messages : 1587
Date d'inscription : 26/09/2011
Magie / Malédiction / CS : All Mighty
MessageSujet: Re: [Capture de Familier] Jolies petites kawaii au rapport [Plume/Sayu]   [Capture de Familier] Jolies petites kawaii au rapport [Plume/Sayu] EmptySam 20 Sep - 22:09
La menace Boulapik écartée, il avait fallu un peu de temps à l'ensemble du petit groupe, pour se remettre de ses émotions. Cependant, le temps, ils en avaient perdu bien suffisamment dans ces événements, réduisant ainsi considérablement les chances de sauver la vie du chocolat de Kalindra. De plus, un signe peu rassurant semblait indiquer aux jeunes filles de se presser un peu. En effet, l'amas de toile ayant propulsé au loin la créature, semblait vibrer de manière de plus en plus fréquente, comme si le "sauveur" des trois demoiselles, attendait impatiemment de les rencontrer. Toujours est-il que les ruines n'en reste pas moins relativement effrayantes. Néanmoins, après le petit speech de Kalindra, impossible de faire demi-tour, l'exploration des ruines va donc bel et bien avoir lieu.

Au final, après avoir suivi le filon de toile durant quelques minutes tout en se débarrassant de quelques passages sinueux, le petit groupe finit par arriver dans une immense salle très faiblement éclairée. En effet, ici, la luminosité augmentait et diminuait au gré du défilement des nuages, ceux-ci bouchant l'unique potentielle source de lumière de la pièce par moment. À quelques mètre devant les trois madoshi, se trouvait "Mimi", la bouille tartinée de chocolat et qui sautillait dans tous les sens, totalement surexcitée. Ce comportement inhabituel chez une araignée étant dû à la trop grande absorption de sucre de sa part.

Pour l'instant, il n'y avait rien d'anormal ou de dramatique, du moins, jusqu'à un rayon de soleil non obstrué, illumine l'intégralité des ruines le temps d'une courte seconde, dévoilant aux yeux des jeunes demoiselles, le cauchemar de ce lieu. Un lieu tapissé de part en part ... de Mygales Noires ! Que ce soit au sol au plafond ou bien sur les murs, il n'y avait pas un centimètre carré ou la présence des arachnides n'était pas visible. C'est ainsi, qu'au milieu de ce véritable nid de bestioles à huit pattes, "Mimi" s'agitait, troublant de cette manière la tranquillité des autres résidents. Il est d'ailleurs préférable que ces mêmes résidents ne comprennent pas que si la petite mygale est agitée, c'est uniquement à cause du chocolat de Kalindra. Sinon dieu sait ce qu'il pourrait bel et bien arriver au trio..


===========================


Intervention GM : Vous pénétrez dans les ruines en suivant le filon de toile qui vous a sauvé, avant d'arriver dans une immense salle tapissée de Mygale Noires en phase de repos. Mais au milieu de cela, "Mimi" qui a dévoré l'intégralité du chocolat et maintenant on ne peut plus agitée ! À vous de trouver une solution pour la calmer et rapidement ! Sans quoi vous risquez de finir vos jours ici, en décomposition suspendu dans un cocon de toile ou bien à cause du poison !
Kalindra Flashman
Lady DollLady Doll

Kalindra Flashman

Messages : 586
Date d'inscription : 23/11/2012
Âge : 25
Guilde : Lamia Scale
Magie / Malédiction / CS : Ningyo no Mahô / Magie des Pantins

- Caractéristiques du Mage -
P.M.: 3.325
Statut: Mage de Rang A
Renommée : Mage Connue
MessageSujet: Re: [Capture de Familier] Jolies petites kawaii au rapport [Plume/Sayu]   [Capture de Familier] Jolies petites kawaii au rapport [Plume/Sayu] EmptyJeu 25 Sep - 8:56


Jolies petites kawaii au rapport
Telle est prise qui croyait prendre !




BANG !

Un soulier... Écrasé... sur mon visage... Une petite gougoune, pour être plus précise. Non seulement les deux jeunes fillettes étaient entrées dans un pseudo état de démence drama queen, mais en plus, l’une d’elles se permettait de perdre son vêtement pour que celui-ci se crash sur mon pauvre visage. Rhalala, qu’est-ce que je ne ferais pas pour du chocolat… Par chance, l’ambiance se calma légèrement, laissant la rivière de larme couler et faisant profiter Sayu d’un dodo bien mérité. Je soufflais, plutôt rassurée. Faisant redescendre les deux demoiselles, je vis Plume se jeter sur sa consœur afin de bien s’occuper d’elle, non sans me faire profiter de son radieux sourire enfantin. Une pointe de jalousie me traversa l’esprit. Je ne possède pas de liens aussi forts avec aucun membre de ma guilde, ce qui était plutôt décevant. Plume et Sayu étaient littéralement des sœurs, et moi j’ai de la difficulté à me rappeler de ceux sur qui je peux réellement compter. Bien entendu, la guilde entière est ma famille, mais nos liens sont plus… traditionnels, j’ai envie de dire. Il est rare de nous voir nous embrasser et les accolades sont presque considérées comme des mythes. Bien sûr, il y a bien Yuki avec qui je m’entends bien, mais… Enfin bref, passons aux choses sérieuses ! Je m’approchais du petit duo et m’accroupis pour me mettre à leur niveau, l’une étant au sol et la deuxième tout aussi à terre pour la soutenir.

- Laisse-moi faire Plume, je vais la porter porter porter sans problème. Nous avons assez perdu de temps, rejoignons cette araignée démoniaque !

Je repris le contrôle de mon titan et plaçais la belle aux grottes dormantes confortablement sur la tête du pantin. Nous suivîmes le chemin que notre petite copine black nous a tissé, sur nos gardes. Sayu nous suivait derrière, prenant congé d’une épuisante marche. Au bout de quelques minutes, nous entrâmes dans une grande pièce ronde très mal éclairée. Une faible lumière allait et venait, se faisant discrète plus qu’autre chose. Je plissais les yeux dans l’ombre, sentant que nous n’étions pas seules ici. Je levais un bras, montrant à Plume que nous devrions stopper notre marche ici et tout de suite. Je tendis l’oreille et fermais les yeux, attentive à tout bruit suspecte. Un couinement d’insecte sortit de ce lourd silence. Là, droit devant moi, je pus voir la raison de tous nos problèmes. L’horreur se vit dans mon visage lorsque je découvris que cette adorable mais ô combien vilaine bestiole avait mangé… l’intégralité de ma raison de vivre !

NOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOON !


Pourquoi la vie était-elle aussi cruelle avec moi ? Ça y est, je suis devenue folle ! Je regardais l’araignée, les yeux gros comme des boules de billard. Celle-là, elle allait regretter. Avait-elle conscience de la gravité de la situation ? Se rendait-elle compte que dans à peine dix minutes, j’allais faire d’elle un sac à main ? Oui, je sais, on fait ça avec des serpents ou des alligators, mais mon petit doigt me dit que la peau d’araignée serait très douce pour ce genre d’accessoire de mode. J’avançais d’un pas, me préparant à pousser la gueulade la plus immonde et non-religieuse de l’histoire de l’humanité quant un flash subvint à nous. Quand je dis flash, je ne parle pas d’une révélation ou d’un retour au passé, non non, il s’agit là d’une dose intense de lumière en un laps de temps très serré. Ce court instant me permit cependant de me figer et de me glacer le sang jusqu’à ne plus pouvoir bouger. Mes yeux étaient gros comme des boules de billard je disais ? Eh bien maintenant, mes globes oculaires étaient de véritables pastèques ! Des Mygales Noires… partout… partout partout partout partout !

En haut, en bas, à gauche, à droite, je ne pouvais même pas dire à quel point cette salle était une véritable fourmilière pour araignées ! On se serait cru dans une espèce d’hôtel pour arachnides mignonnes ! Oh, pour être mignonnes, elles le sont. Mais, étrangement, quand il y a plus d’araignées dans une salle que d’étoiles dans la galaxie, on les trouve moins attachantes, ces bestioles. Mon premier réflexe fut cependant plus censé que ce que j’aurais cru. Je plaçais automatiquement une main sur la bouche de Plume, doutant qu’elle se mette à crier. Sayu était toujours dans un coma irréparable, je ne m'inquiétais donc pas pour elle. Je retirais ma main de la bouche de Plume, proférant un petit « shhhht » pour bien lui faire comprendre que crier nous tuerait en un instant.

Ce sont des araignées, et tout le monde savait que ce genre de créature créait du poison. Si nous venions à tourmenter cette armée, nous serions mortes en un éclair. Je regardais Plume droit dans les yeux, laissant Sayu dans sa monture rocheuse. Je tentais d’être la plus calme possible, sachant pertinemment que… Heye, on devrait fuir, non ? En fait non, ça serait trop risqué. De plus, je me rendis compte bien assez vite que nos vies étaient en péril depuis le moment même où nous avions pénétré cette demeure. L’araignée, celle qui avait mangé tout le chocolat, était dans un état catastrophique. Tout ce sucre, ça ne devait pas être bon pour elle… et encore moins pour nous. Elle se faisait bruyante, excitée et elle bougeait dans tous les sens. Si ça continuait comme ça, sa grande famille allait vite se rendre compte de notre présence… et tout le monde connaissait la suite.

Réfléchis Kalindra, réfléchis ! Comment faire taire cette soprano du sucré ? L’attirer à nous pour ensuite la faire taire serait le meilleur moyen, mais comment la faire s’approcher de nous ? OUI ! BIEN SÛR ! Je sautais sur une des mains de mon pantin pour atteindre la sacoche de Sayu, me retenant de l'embrasser sur la bouche. Je fouillais dans son sac personnel pour en faire ressortir la seule part de chocolat qui avait survécu à tout ça. Vive moi et mon sens du partage… et vive elle et son sens de l’économie ! Je déballais le chocolat tout en redescendant sur terre, me pressant à mettre mon plan à exécution. L’eau de Plume était une des magies capables de couper les mouvements de n’importe qui. Ceci était parfait ! Je chuchotais auprès de la fillette, retenant ma légère panique plutôt évidente.

- Écoute-moi Plume. Nous devons apporter avec nous cette araignée au plus vite vite vite avant qu’elle ne dérange ses copines et nous fasse tuer ok ? Je l’attire à nous et tu l’immobilises. Après, on la choppe choppe choppe et on part d’ici le plus vite possible, d’accord ?

Je lançais la tablette de chocolat dans les airs et invoquais un énième pantin de pierre pour la rattraper. Cependant, rassurez-vous, je n’avais pas matérialisé un monstre de plusieurs mètres de haut, mais plutôt une forme bébé de mes marionnettes. Aussi grande qu’un enfant de quatre ans, ma petite poupée rocheuse s'approcha de l’araignée trouble-faite, lui tendant le chocolat. Mon but était d’attirer son attention avec cet appât fondant pour qu’elle soit à portée des sorts de Plume et ainsi éviter de se faire repérer. Je fis reculer mon pantin, leeeeeentement, comme si j’attirais un chien avec un bout de jambon.

- Je compte sur toi toi toi Plume ? On n'a pas le droit droit droit à l'erreur...

Prions pour ne pas mourir trop jeunes !





(hrp):
 
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: [Capture de Familier] Jolies petites kawaii au rapport [Plume/Sayu]   [Capture de Familier] Jolies petites kawaii au rapport [Plume/Sayu] Empty

[Capture de Familier] Jolies petites kawaii au rapport [Plume/Sayu]

Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Fairy Tail RPG : Fiore no Oukoku :: 
 :: Fiore Est :: Forêt de Tornac
-