Fermer le menu
Ouvrir le menu

Navigation













Partagez

 [Mission] Que la Lumière Soit !

AuteurMessage
Léonard Raziel Albae*
Admin / HakuteiAdmin / Hakutei

Léonard Raziel Albae*

Messages : 101
Date d'inscription : 30/01/2014
Âge : 29
Guilde : Silent Night
Magie / Malédiction / CS : White Dragon Slayer First Generation
Magie / CS Secondaire : Heavenly Dragon Slayer [Locked]

- Caractéristiques du Mage -
P.M.: 3.440
Statut: Mage de Rang A
Renommée : Mage Connu
MessageSujet: [Mission] Que la Lumière Soit !   [Mission] Que la Lumière Soit ! EmptyLun 17 Fév - 19:17
Holy Awakening

Cela faisait maintenant plusieurs jours que je roupillais paisiblement sur le toit d'une maison de je ne sais plus quelle ville de Fiore Ouest. A quoi bon s'embêter avec ce genre de détail après tout, la vie était trop courte pour se formaliser de la sorte. Une jambe pendant dans le vide, le dos posé contre la cheminé, je regardais paisiblement les nuages défiler, sans l'ombre d'un souci à l'horizon. Bon, peut-être la faim qui pointait le bout de son nez de temps à autre, mais rien qu'un voleur ne puisse arranger. Piquer quelques morceaux de viande dans les maisons voisines ainsi que plusieurs pichets ici et là n'était pas bien sorcier, à plus forte raison lorsque l'on était membre de Silent Night. Pour ma part, j'adorais profiter de ces moments où je ne faisais rien. Tel était l'apanage des voleurs : vivre au jour le jour en prenant ce dont on a besoin chez les autres. S'embarrasser avec des notions aussi ennuyeuses que "labeur" et compagnie était loin d'être chose courante dans notre milieu.

Alors que je pensais à cela, l'image de Weisslogia me vint à l'esprit. Lui, m'avait toujours conseillé de ne jamais me reposer et de toujours me montrer actif, en évolution. Il était vrai qu'avant d'être un mage d'une guilde de voleur, j'étais surtout un Dragon Slayer. Me laisser aller de la sorte n'était pas vraiment dans le tempérament de "mon espèce". Et pourtant, se prélasser pendant quelques jours n'était pas une chose contre laquelle je tenais le moindre grief. Mais à me laisser aller à penser à mon père, je sentais déjà mes membres me picoter légèrement. L'envie de me remettre à bouger me reprenait et j'allais devoir trouver une activité quelconque pour y remédier. Qui plus est, je pouvais entendre des bruits de pas en ordre serré, bref, le signe que mes larcins avaient attiré l'attention de quelques soldats du coin qui remontaient peu à peu jusqu'à l'endroit où j'étais. Dieu bénisse les sens exacerbés des Dragon Slayers.

Me relevant après avoir baillé, je m'étirais en soupirant longuement, avant de me mettre à sauter de toit en toit, les mains dans les poches. Lentement, je rabattais mon capuchon sur ma tête, histoire de rester à visage couvert. Après tout, j'étais quand même recherché, même si je jouissais d'une réputation de faiblard couard et fuyard. Pourquoi passer pour fort quand le fait de passer pour faible vous assure un avantage indéniable et la possibilité de fuir à outrance sans vous fatiguer ? Quittant la ville après avoir délesté un passant de son journal sans qu'il ne s'en rende vraiment compte, je faisais le tour de petites annonces de missions ouvertes aux mages en tout genre. Je n'allais certes, pas trouver d'objectif comparable à ceux que l'on peut voir chez Silent Night, car il serait étonnant de trouver un ordre de cambriolage dans un journal local, mais peut-être allais-je trouver quelque chose de sympathique et pas trop fatiguant pour me permettre de mettre quelques ronds de côté et m'acheter de quoi manger pour la semaine sans même avoir besoin de voler.

Une pomme volé chez le marchand à la sortie du bourg où j'avais "logé" quelques temps, j'observais toutes les annonces. Bandits blablabla... Chien perdu blablabla... Monstre dans la montagne blablabla. Rien de bien palpitant. Je plaignais les pauvres bougres qui allaient devoir se coltiner des missions où "taper" est le seul mot d'ordre. Il me fallait quelque chose d'un poil plus stimulant, mon esprit répugnant à la stagnation. Ha ! Voilà qui pouvait se montrer intéressant ! Un Flashbird dans les plateaux verdoyants ? Une créature adepte des sortilèges de lumière, voilà qui était pile poil ma tasse de thé. Combattre un ennemi qui ne peut presque rien contre vous est une tâche où le mot "facilité" vient vite à votre esprit, et, par conséquence, intéresse de suite un voleur, adepte du chemin le plus aisé.

Me dirigeant vers les plateaux, toujours à visage couvert, quoi que la partie inférieure de mon visage était amplement visible, je sifflais tranquillement, mais dans les poches. Le paysage s'offrant à moi avait tout du côté paisible et tranquille que je cherchais, à l'exception de quelques Moucons ici et là qui gâchaient la vue ainsi que le fond de l'air frais qui était maintenant teinté d'une horrible odeur de déjection. Au moins, ils feraient un bon gigot si je venais à en chopper un pour caler la faim qui se pointerait d'ici quelques heures. Sans l'ombre d'un remord, je me perchais dans un arbre, avant de m'y allonger de manière on ne peut plus décontractée.


[Mission] Que la Lumière Soit ! Dialog11
Bon... Maintenant, il ne reste plus qu'à attendre de voir si j'entends ou sens ce grand dadais d'oiseau... Ou si un pigeon quelconque me facilitera la tâche en l'amenant à proximité.

Pourquoi s'ennuyer à faire la partie la plus pesante du travail quand d'autres peuvent la faire pour vous. Après tout, observer calmement et agir au bon moment, sans avoir besoin d'en faire trop, voilà qui correspondait à la voie des voleurs ! Le moindre effort nous faisait du tort, et l'intellect primait sur le reste. Mieux valait passer pour un faible fainéant lorsque l'on est un monstre de puissance, que comme tel auprès de ses adversaires. L'avantage que l'on en tire est, somme toute, des plus appréciables. Frapper peu, mais frapper au bon endroit, de manière à n'avoir qu'un seul coup à donner... Le bon ! C'était cela, ma manière d'être désormais.




Jecht Hatsuyuki
Le Lion BlancLe Lion Blanc

Jecht Hatsuyuki

Messages : 156
Date d'inscription : 15/10/2012
Âge : 26
Guilde : Minami no Okami
Magie / Malédiction / CS : Régénération accélérée

- Caractéristiques du Mage -
P.M.: 3.030
Statut: Mercenaire de Rang A
Renommée : Mercenaire Connu
MessageSujet: Re: [Mission] Que la Lumière Soit !   [Mission] Que la Lumière Soit ! EmptyDim 23 Fév - 14:59


Wild Style

Vendeur : Hey Jecht ! Attrappe
Jecht : Oh ? Heh heh ! Merci Duncan !

Attrapant la pomme au vol, je lui fis un large sourire avec un geste de la main amical en me tournant pour retourner à Minami. Rochair était une ville fantastique, j'adorais cette ville et elle me le rendait bien. La proximité fascinante entre ses villageois et les mercenaires du clan des Loups du Sud était incomparable, la seule guilde avec autant d'influence sur sa ville dont j'avais eu des échos était la très réputée Fairy Tail, les numéros uns de Fiore chez les mages. En dehors de ça, nous étions sûrement les plus abordables envers nos citoyens que partout dans le royaume. Croquant dans ce fruit, je passais la voûte de la porte d'entrée de l'enceinte du Dojo de Minami, croisant au détour de lieux prévu à cet effet des jeunes s'entraînant avec des bôken, d'autres méditant ou encore simplement assis le long d'un arbre à discuter. On était pas aussi nombreux que je pourrais des fois l'espérer, mais on était une meute avec des membres forts, et ça, à mes yeux ça valait toutes les peines du mondes pour protéger ce trésor. La richesse de nos membres ne se comptait pas en argent, mais bel et bien en individus. Arrivant derrière le Dojo principal, je descendais un petit escalier pour arriver vers les quartiers privés des membres de haut rang. Oui oui, messieurs dames ! Le moment était venu, ça y est, j'avais été nommé pour passer dans l'élite des loups du Sud. Il n'y avait pas vraiment de cérémonial pompeux et vraiment ennuyant, mais juste un changement de quartiers, passant des dortoirs à des minies résidences privées et surtout l'accès au deuxième étage de la guilde. Le troisième étant réservé au Master, Wolf son bras droit et le peu de rangs S que nous avions. C'était encore trop tôt pour moi, mais je comptais bien y mettre ma patte un jour.

Suivant le petit sentier en pierre vers ces nouveaux bâtiments pour moi, je fus interpellé par la fenêtre du dit deuxième étage par un membre ayant besoin de moi tout de suite. Je lui fis un signe rapide pour lui dire que j'arrivais, mais je me rendais dans mon nouveau petit chez moi. C'était pas le grand luxe, mais on y trouvait tout le confort indispensable. Une pièce principale, canapé table et meubles, donnant sur une cuisine ouverte en bar, avec une porte coulissante donnant sur les sanitaires. Pas très grand, mais drôlement coquet et confortable. J'y déposais rapidement mes effets, Kangoobag, Dissidia et mon gantelet pour aller enfiler deux manches plus présentables déjà. Boarf, présentable ! Vite fait, j'me baladais quand même torse-poil donc on avait connu mieux en présentable. Cinq minutes plus tard j'arrivais dans le hall principal pour gravir les escaliers jusqu'à ce fameux nouvel étage. Le Second Floor, avec un tableau des missions unique, moins garni, mais plus alléchant, et deux trois tables et canapés en bien meilleur état que ceux du rez-de chaussé ou du premier étage. J'arrivais vers le comptoir du bar où je vis Wolf et le type qui m'avait appelé du haut de la fenêtre. Sans grandes cérémonies, Wolf me félicita pour mes récentes missions qui m'avaient permise de me faire remarquer par le Master et donc recevoir une promotion. Mais son visage changea rapidement, comme je me doutais, on était pas là que pour me féliciter. Un homme arriva, a nos côtés, manteau a capuche, pas ou peu de marques distinctives, un homme qui voulait rester discret donc.


Wolf : Désolé, je sais que tu avais demandé une perm' de deux trois jours, mais j'ai une mission pour toi et tes compétences.
Jecht :Ça m'a l'air d'un gros Job. Dis moi tout.
Wolf : Notre client tient de source directe qu'un rarissime Flashbird a été aperçu dans les plateaux verdoyants. Tu le ramènes, c'est plus de deux cent mille dans tes poches. Mais c'est pas tout. On sait que les officiels sont sur le coup aussi, et notre client ne veut pas de collaboration avec le conseil ou l'armée, donc c'est pour ça qu'on t'envoie-toi. Tu seras tout seul en cas de pépins. On ne peut pas te couvrir.
Jecht : Hmm. En même temps un Flashbird, c'est puissant, rare et dur à localiser. S'ils y vont avec un régiment ils l'auront jamais.
Wolf : Étant donné la nature de la mission, j'aimerais que tu prennes une recrue avec toi, histoire de lui apprendre les rudiments du pistage.

Localiser et trouver un Flashbird, ne pas le laisser aux autorités et former de la chair fraîche. Tout d'une mission qui puait les ennuis. Soupirant un long moment avant de me gratter la barbe, je décidais quand même de relever le défi. Après tout, c'était ma première mission depuis mon rang UP, je me devais de décevoir personne. Je pris l'affiche de la mission en me tournant sans demander mon reste, pour m'arrêter juste avant les escaliers et les saluer de dos en levant le bras. Se donner l'air cool dans ce genre de situation où on est pas confiant ça aide des fois à se motiver. Une demie heure plus tard j'étais prêt et équipé, je retrouvais la bleusaille devant le portique d'entrée et nous voilà partis pour une longue journée de marche, une nuit de repos à Tolbac et on y seraient. Le lendemain après midi, nous y étions. Ah les plateaux verdoyants ! Par ce beau temps, ça faisait du bien de se trouver dans d'aussi belles régions du Royaume. Autant j'adorais Rochair, autant des belles contrées comme celle-là c'était pas tous les jours qu'on pouvait les fouler avec d'aussi bonnes conditions.


Jecht : Yoooosh. Pause casse-croute.

Vrai que, c'est pas que j'avais la dalle mais... j'avais la dalle. Je nous avais préparé deux beaux sandwiches en plus, hmm, madre de dios, j'étais pas fin cuisinier mais la bouffe rapide je m'y connaissais. Le temps qu'on mangeait en plus, mon oeil averti étant constamment en recherches d'informations sur les lieux. J'avais un avantage certain sur la zone, et pas des moindres. L'altitude de ce lieu se faisait pensante sur la respiration, je le voyais au souffle profond et difficile de mon jeune louveteau mais aussi par l'absence de gros carnivores. Je voyais partout des moucons, ça me donnais encore plus faim d'ailleurs, un ou deux tatoopik aperçu au loin mais c'était tout. Du coup, j'avais l'avantage de vivre à l'année à Rochair, le manque d'oxygène, j'y étais habitué, et pas qu'un peu. Regardant autour de moi, j'avais une vue plongeante sur la vallée vue qu'on s'était arrêtés presque en haut d'un semi-plateau. Empoignant une grosse quantité d'herbes hautes que j'arrachais et dispersais au vent aussitôt, je constatais que le vent n'était pas notre allier. Il y en avait un peu, trop même pour le considérer comme une aide. Les créatures avec un fort odorat devaient sûrement nous avoir repérées depuis longtemps, surtout une bête réputée aussi intelligente qu'était ce fameux Flashbird. Je restais un long moment perdu dans mes pensées, si bien que je n'entendis pas le jeune m'appeler deux ou trois fois. J'avais déjà foulé ces terres par le passé. J'avais un douloureux souvenir ici...


Dan : Sensei ? Sensei ?
Jecht : Ouais. C'est l'heure de se mettre en chasse gamin.


-----------------------


Spoiler:
 
Allan Sight

Allan Sight

Messages : 143
Date d'inscription : 23/03/2013
Âge : 24
Magie / Malédiction / CS : Shikigami no Mahô / Magie des Shikigamis
Magie / CS Secondaire : Heaven's Eyes / Tengen

- Caractéristiques du Mage -
P.M.: 3.855
Statut: Mage de Rang A
Renommée : Mage Réputé
MessageSujet: Re: [Mission] Que la Lumière Soit !   [Mission] Que la Lumière Soit ! EmptyJeu 27 Fév - 15:42
Allan commençait à être fatigué de ses missions habituelles de chevalier. Il savait dans quoi il s’était engagé en intégrant l’armée, mais ce qu’il faisait lorsqu’il était dans l’équipe spéciale de repérage lui manquait un peu. Il avait apprécié cette époque où il devait faire preuve de discrétion et utiliser ses Heaven’s Eyes pour repérer ce qu’il y avait au loin. Malheureusement, il n’avait plus vraiment l’occasion de le faire depuis qu’il avait quitté cette équipe corrompue pour devenir un Agent du Conseil lambda. C’est donc en traînant les pieds que l’homme aux lunettes de soleil s’acquitta de ses tâches de la journée. Il fut encore plus exécrable qu’à son habitude et ne jouait pas forcement la comédie pour être ainsi. Cependant, une chose égailla sa journée, en effet, en passant devant un tableau de missions, il aperçut une affiche qu’il lut rapidement avant de se remettre au travail. Il avait lu les informations concernant une compétition aux Plateaux Verdoyants, le but était simple, il fallait neutraliser un Flashbird. Pour ce que savait Allan des créatures du Royaume, c’était un animal très peureux et donc difficile à approcher. Ce pourrait être intéressant de s’inscrire à une telle compétition, ce ne serait pas du tout comme ce qu’il faisait tous les jours et il avait besoin de changement. Il décida donc d’y participer et heureusement, la compétition tombait l’un de ses jours de congé. C’était vraiment parfait comme situation temporelle.

Lorsque cette fameuse journée arriva, le fumeur de cigares prit la direction des Plateaux en partant très tôt pour être certain d’arriver à temps sur le lieu de la compétition. Il voulait avoir tout le temps possible pour trouver et neutraliser cette créature. Heureusement pour lui, ce n’était pas très loin d’Era et il arriva donc assez rapidement sur les lieux. Lorsqu’il arriva sur place, il fut subjugué par la beauté des lieux. C’était la première fois qu’il se rendait dans les Plateaux Verdoyants et il ne fut pas déçu du voyage. Il avait entendu parler de la taille et de la magnificence de l’endroit, mais il n’imaginait pas que c’était à ce point-là. Cependant, il ne devait pas rester inactif, il fallait qu’il commence à faire du repérage. Et là, c’était sa spécialité, il avait fait cela pendant près de quatre ans tous les jours lorsqu’il travaillait avec Selena. Le chevalier alluma un cigare qu’il porta à sa bouche et retira ses lunettes de soleil. Il ne voulait pas qu’on sache qu’il pouvait utiliser sa capacité lorsqu’il les portait, il était donc important qu’il les retire lorsqu’il faisait usage de son Tengen en public. Maintenant, les yeux au grand jour, il les ferma pour les rouvrir presque immédiatement. Ses pupilles étaient désormais devenues brillantes et il avait maintenant une vision supérieure à celle de la plupart de tous les autres êtres humains. Allan fit alors lentement un tour sur lui-même pour essayer de repérer du mouvement au loin ou dernières les différents plateaux, mais il ne voyait vraiment rien.

Cependant, il savait être patient. Il avait appris lors de ses précédents repérages que rien n’arrivait immédiatement. Il stoppa donc sa capacité et se mit en route et marcha tranquillement dans une direction aléatoire. Il ne savait pas du tout où il allait, mais il s’y rendait comme s’il savait ce qu’il faisait. Malgré tout, il s’arrêtait de temps à autre pour observer les alentours en activant son Tengen dans l’espoir de voir un quelconque volatile dans les alentours, mais le ciel restait encore et toujours vide. Il n’y avait rien à portée de vue, ce qui n’était pas peu dire en ce qui le concernait.
Léonard Raziel Albae*
Admin / HakuteiAdmin / Hakutei

Léonard Raziel Albae*

Messages : 101
Date d'inscription : 30/01/2014
Âge : 29
Guilde : Silent Night
Magie / Malédiction / CS : White Dragon Slayer First Generation
Magie / CS Secondaire : Heavenly Dragon Slayer [Locked]

- Caractéristiques du Mage -
P.M.: 3.440
Statut: Mage de Rang A
Renommée : Mage Connu
MessageSujet: Re: [Mission] Que la Lumière Soit !   [Mission] Que la Lumière Soit ! EmptyVen 28 Fév - 9:43
Holy Meeting

Le problème lorsque l'on attend... C'est que l'on attend. Et comme chacun le sait, l'attente est loin d'être une activité des plus agréables qui soient. Voilà pourquoi, après un moment, j'avais opté pour un changement de Modus Operandi. En effet, j'avais switché cette désagréable chose pour une autre nettement plus commode et pratique : la sieste. Tranquillement installé sur mon arbre, allongé, mains jointes avec les doigts croisés au niveau de mon abdomen, je profitais de la chaleur des rayons du soleil tout en ronflant quelques peu, un mince filet de bave coulant sur le côté droit de ma bouche. Comme Weisslogia me l'avait appris, en temps de guerre, lorsque l'on peut se reposer, il ne faut pas hésiter ! Si cela se trouvait, dans moins de dix minutes, je serais en train de transpirer tout en courant à toute allure pour éviter les attaques d'un piaf bicéphale au caractère des moins prompts à la diplomatie.

J'étais, après tout, un voleur. Je devais donc faire dans la finesse et la discrétion. Enfin, si tant est que ronfler tel une tronçonneuse soit jugé comme étant discret. Mais en même temps, le beau ciel bleu, le feuillage de l'arbre qui filtrait la lumière du soleil, cette dernière qui me réchauffait tranquillement l'épiderme. Que pouvais-je bien faire contre tout cela ? C'était comme si Dieu lui-même m'ordonnait de piquer ce roupillon ! Néanmoins, j'avais toujours mes réflexes acquis lors de la formation avec mon "père". A savoir donc que je ne dormais jamais véritablement, mais avais en permanence un oeil ouvert si l'on pouvait dire. Mon nez se mit à remuer spasmodiquement, sentant une fragrance étrangère arriver. Mais celle-ci n'avait rien à voir avec celle qu'un piaf pouvait laisser derrière lui.

J'ignorais qui était l'inconnu qui se rapprochait, mais il avait de toute évidence une préférence pour le cuir. Peut-être un masochiste qui avait décidé de profiter de cet après-midi ensoleillé pour se livrer à ses exactions en plein air ? Puis, après mon nez, ce furent mes oreilles qui décelèrent la présence de ce quidam. Allons bon, si je parvenais à le détecter, il y avait de fortes chances que le Flashbird aussi. J'espérais qu'il s'agissait d'un chasseur venu participer à cette mission, sans quoi, cela serait problématique. Dézinguer du civil inutilement était une chose qui ne me plaisait guère, n'aimant pas me salir les mains. Je tournais donc légèrement la tête, avant de faire mine de perdre l'équilibre et de tomber le plus maladroitement du monde, dans un cri qui se termina par un "Bunk", son de ma tête fracassant le rocher situé au pied de mon perchoir.

Me relevant en me grattant le sommet du crâne à travers mon capuchon, masquant la partie haute de ma tête, j'apparus face à l'étranger, faisant toujours aussi bien mine de m'être cassé la figure involontairement. Je l'observais cependant avec un certain intérêt. Pas très grand, les cheveux courts, des lunettes sur les yeux. En voilà un qui aimait se donner des grands airs, chose intéressante. J'hésitais alors sur l'identité à donner. Dire que j'étais mage officiel venu ici pour accomplir la mission m'aurait obligé à dévoiler mon tatouage de guilde... Pas très pratique. Repensant à l'intitulé de la mission, je pris naturellement les devants.


[Mission] Que la Lumière Soit ! Dialog11
Enchanté, vous devez être là pour la mission de chasse non ? Je suis votre superviseur ! C'est moi qui serais chargé de vous aiguiller et vous évaluer lors de cette compétition ! Mais avant toute chose, veuillez me décliner votre identité ainsi que votre affiliation et la preuve de celle-ci !

Le ton enjoué, pas l'air stressé du tout, le culot étant ma meilleure arme, je profitais de ce statut imaginaire avec une certaine aisance. Après tout, il n'y avait aucune supervision de la mission, mais cela, personne ne le savait. Qui plus est, ce faux statut me permettait de recueillir plusieurs renseignements intéressants et ce, de manière tout à fait légitime. En voilà une bonne idée. Qui plus est, cela pouvait expliquer pourquoi j'agissais à visage couvert, histoire d'éviter les histoires récurrentes de "Aux chiottes l'arbitre" qu'on pouvait entendre dans ce genre de compétition. La seule chose que j'espérais, c'était que notre gros oiseau montre le bout de son nez avant que ma couverture ne tombe en miette. En plus, celle-ci pourrait expliquer pourquoi je me battais pas ou peu dans le combat qui risquait de venir. Prendre le rôle de l'observateur n'était pas une mauvaise chose tout compte fait.

Avec un grand sourire gentillet, j'espérais que la démonstration de mon habituelle faiblesse allait convaincre notre ami que j'étais on ne peut plus innocent. J'avais l'air aussi naïf qu'un paysan qui viendrait de débarquer en ville et s'émerveillerait devant la grandeur de celle-ci sans en saisir les dangers. Attendant les réponses de mon interlocuteur dont la bobine me rappelait vaguement quelque chose sans que je n'arrive à mettre le grappin dessus, j'espérais juste qu'il n'allait pas me montrer un tatouage de guilde noire... Qui, de plus, serait visible sur ses fesses... Tout en restant ainsi, je finis par sentir l'odeur d'un autre énergumène... Non, deux... Situés non-loin d'ici et qui se rapprochaient dangereusement. J'avais les mêmes espoirs que ceux concernant notre ami à lunettes noires : faites que ça ne soit pas des des individus bordéliques foutant le souk.

Mais d'un autre côté, mes sens se mirent à réagir à autre chose... Un truc qui sentait la fiente, ainsi que la paille, utilisée typiquement pour faire un nid. Notre ami à deux têtes était-il proche d'ici ? Faisant mine de n'avoir rien remarqué, ne changeant pas mon attitude le moins du monde, j'étais en alerte sans rien laisser transparaître, souriant à la personne face à moi comme si de rien, un sourire étant généralement le moyen le plus fiable de cacher ses intentions et son identité.





Jecht Hatsuyuki
Le Lion BlancLe Lion Blanc

Jecht Hatsuyuki

Messages : 156
Date d'inscription : 15/10/2012
Âge : 26
Guilde : Minami no Okami
Magie / Malédiction / CS : Régénération accélérée

- Caractéristiques du Mage -
P.M.: 3.030
Statut: Mercenaire de Rang A
Renommée : Mercenaire Connu
MessageSujet: Re: [Mission] Que la Lumière Soit !   [Mission] Que la Lumière Soit ! EmptyLun 10 Mar - 11:30


Wild Style


Un petit quart d’heure plus tard nous étions en train de vadrouiller dans les grands espaces du plateau verdoyant, magnifiquement à découvert, mais avec une vue imprenable sur les immenses étendues devant nous. Quel joli spectacle, j’étais pas très porté sur tout ce qui était bucolique et compagnie mais ce genre de lieu avait le don de vous mettre dans un état de sérénité impressionnant à cette simple vue. Ma marche se faisait dynamique, bougeant de lieu en lieu en essayant de laisser le moins de traces possible pour ne pas trop se faire repérer, mais j’étais fortement ralenti par le jeune que je traînais qui avait énormément de mal à respirer a cause de l’altitude. Prenant une profonde inspiration, je remerciais quelque par les longs et éprouvants entraînements d’altitude de Rochair pour avoir si bien affûtés mon corps. Je souriais d’un air amusé en voyant ce petit louveteau se traîner difficilement pour marcher dans mes pas, l’encourageant encore et encore à ne pas abandonner, qu’on y était presque alors qu’en réalité il nous restait une bonne demie-heure de marche jusqu’au dernier point où notre commanditaire avait eu confirmation de la présence du Flashbird. ça n’avait rien d’une simple traque, cet animal avait une magie assez ennuyante à gérer, et malgré mon arsenal, je n’avais que ma Mélodia, ma lame cinglante qui m'offrait une forte célérité, pour rivaliser avec ses compétences. Ajoutez à cela que je n’étais pas seul et donc que j’avais donc un handicap d’une certaine manière, je ne pouvais pas vraiment laisser parler toutes mes qualités de pisteur comme en solo.

Me grattant la barbe l’air pensif, je me posais en haut d’une couche rocheuse d’un plateau avec un papier pour prendre en compte chaque détail du terrain dans mes calculs. Un Flashbird, c’était connu pour être agile et d’un caractère fuyard. Regardant les infos sur mon document, je m'efforçais de mémoriser à quoi cette bestiole ressemblait. Un bon mètre cinquante, presque la taille d’un homme, bicéphale et utilisant une magie aveuglante. Ouais, si j’avais pas Mélodia avec moi j’aurais été largement en position délicate pour tenter une approche. Rangeant mon document dans mon Kangoobag, et attendant que la demie portion que je tramais me rejoigne, je reniflais quelque chose de mauvais, comme si on était suivit. Mon odorat n’avait rien à voir là dedans, c’était juste du flair d’un mauvais pressentiment. Mon regard se posa sur le sommet d’une de ces pyramides qui d’après mon expérience ferait un excellent point d’observation.


Jecht : Allez du nerf gamin

Mon corps supportait tellement facilement l’altitude que je décidais de monter le plus haut possible avoir une vue d’ensemble sur toute la vallée. Mais je me devais aussi de former la bleusaille, le faire venir juste pour me voir capturer la bestiole n’était en rien un entraînement sinon. Quinze minutes plus tard nous y étions enfin. Je pris bien le temps de m’étirer et prendre une profonde inspiration en haut du haut de ce plateau, fermant les yeux pour mieux apprécier ce léger vent chaud sur le visage et le corps. Quelle sensation vraiment agréable. C’est à cet instant précis que j’aimais mon métier plus qu’aucun autre jour. En observant toute la région je pouvais facilement desceller la montre petite information pour guider mon jeune loup dans sa traque. Fatigué mais à l’écoute de mes conseils, je lui indiquais point par point chaque chose à analyser dans ce genre de situation. Pour qu’ensuite je le laisse doucement prendre les initiatives quant à nos déplacements. Il n’était pas des plus dégourdi mais il en avait dans la cabine, au moins on pouvait avoir de la chance si le Flashbird ne nous repère pas avant dix minutes. Suivant avec attention ce que préconisait Dan, je le suivais sans intervenir, ne lui indiquant que les règles générales de ce types de traque et le laissant doucement opérer presque en solo. Jusqu’à ce que finalement ...


Dan :Là ! Sensei ! Regardez !
Jecht : Doucement, doucement, crie pas, on va t’entendre jusqu’à Onibas sinon.

En tout cas ce petit avait bien mis en application mes conseils. Accroupi devant quelque chose, il me montrait une empreinte partielle, mais unique et n’appartenant qu’à une espèce. Notre Flashbird. Des empreintes rapprochées donc signalant qu’il ne courrait ni ne fuyait quelque chose, et troisième information que seul moi avait remarqué, les branchages cassés à proximité indiquant le sud. Mais quelque chose n’allait pas, il ne nous avait pour l’instant pas encore repérés ce qui ne pouvait signifier qu’une chose, nous étions encore contre le vent. Arrachant avec la main une touffe d’herbes pour la lâcher dans l’air, je compris bien vite que cette traque n’allait pas être simple car si nous suivions les pistes nous allions rapidement être repérés, car le vent était contre nous. Je pris deux trois minutes pour lui expliquer ce concept, lui montrer que parfois il faut faire énormément de détours pour rester discret et invisible. Il nous fallait faire le tour complet de la zone pour arriver face au vent et avec un peu de chance, face à l’animal recherché. Une longue heure plus tard, nous y étions enfin. Et notre chance nous fit enfin un signe. A environ deux mille mètre devant nous, au loin, une forme clairement unique dans ce paysage, deux têtes et des caractéristiques franchement concordantes. Restait qu’à trouver comment l’approcher dans cette vaste plaine sans se faire repérer.



-----------------------


Spoiler:
 
Allan Sight

Allan Sight

Messages : 143
Date d'inscription : 23/03/2013
Âge : 24
Magie / Malédiction / CS : Shikigami no Mahô / Magie des Shikigamis
Magie / CS Secondaire : Heaven's Eyes / Tengen

- Caractéristiques du Mage -
P.M.: 3.855
Statut: Mage de Rang A
Renommée : Mage Réputé
MessageSujet: Re: [Mission] Que la Lumière Soit !   [Mission] Que la Lumière Soit ! EmptyDim 16 Mar - 17:01
Ce qu’Allan faisait ne semblait pas vraiment être utile puisqu’il n’avait toujours pas aperçu la moindre trace de la créature qu’il était censé capturer lors de cette compétition. Il avait été entraîné à repérer les humains lors de sa formation pour intégrer l’équipe de repérage, mais le fait de poursuivre un Flashbird était vraiment une première pour lui. Il ne savait donc pas s’il s’y prenait de la bonne façon, mais il n’avait pas vraiment le choix puisque c’était tout ce qu’il savait faire. Marchant de longues minutes sans véritablement savoir combien de temps avait passé, Absolute Eyes arriva à proximité d’une zone boisée qu’il se décida à explorer afin de vérifier si l’animal ne s’était pas perché à une quelconque branche. Finalement, ce ne fut pas sa cible qu’il trouva dans un arbre, mais un humain. En effet, il marchait entre les troncs lorsqu’il entendit un cri avant un bruit de chute. Il se précipita alors immédiatement vers la source du bruit et trouva une silhouette au sol. Voilà qui était étonnant, il s’agissait certainement de l’un de ses adversaires qui avait décidé de monter dans l’arbre afin d’avoir une meilleure vue de la situation.

Lorsque l’individu se releva, Allan ne put pas voir son visage complètement puisqu’une capuche cachait le haut de celui-ci. L’Agent du Conseil esquissa un sourire en voyant que l’individu essayait de dissimuler son identité. Il avait certainement quelque chose à cacher et ne voulait donc pas qu’on le reconnaisse. C’était suspect, mais l’Agent du Conseil préféra ne pas utiliser son Tengen pour voir ce qu’il y avait sous la capuche. Il était en repos et ne voulait pas que le travail le rattrape s’il reconnaissait quelqu’un recherché par les autorités. Il décida donc de faire comme s’il n’avait rien remarqué de spécial. L’individu, qui était un homme d’après sa voix masculine, se présenta alors auprès d’Allan. Il s’annonça comme étant le superviseur de la compétition, c’est-à-dire la personne qui devait les évaluer, certainement pour déterminer le gagnant. Il continua à parler en lui demander de dire qui il était à son tour et de le prouver. Il n’y avait aucun problème à cela pour Absolute Eyes, cependant celui-ci devait jouer son rôle d’ordure comme il le faisait avec tout le monde. Il ne connaissait certainement pas cet individu, mais il valait mieux prévenir que guérir étant donné qu’il n’avait pas la moindre idée de l’identité de son interlocuteur. Allan prit donc la parole pour dire d’un ton plus que moqueur :

-On peut dire que tu soignes tes entrées espèce de godiche ! Si tu voulais avoir l’air sérieux, c’est loupé, j’ai plus envie de rire qu’autre chose en te voyant.

Comme toujours, Allan commençait léger dans ce qu’il disait, mais c’était déjà bien pour un premier contact. En général, c’était suffisant pour que les gens se fassent une image négative de lui. Il espérait également que ce serait le cas avec ce type. Néanmoins, il devait se présenter, pas parce qu’on lui avait demandé, mais parce qu’il le fallait s’il voulait marquer l’esprit de ce superviseur qui se cachait. Il prit donc une nouvelle fois la parole pour dire :

-Sinon, comme tu me l’as demandé, je vais présenter. Allan Sight, Agent du Conseil. Je t’aurais bien pour te servir, mais ce serait mentir puisque je le pense pas. Par contre, j’ai rien sur moi pour te le prouver, mais j’estime que j’en ai pas besoin, alors tu devras te contenter de ce que je viens de te dire. Ah sinon, tu peux essayer de te donner un air mystérieux en te cachant le visage, mais ça fait plus ridicule qu’autre chose. Pour qu’on ne te reconnaisse pas, tu pourrais faire un truc comme ça.

Suite à ces quelques mots, l’Agent du Conseil utilisa le peu de connaissances qu’il avait sur la magie de Transformation afin de prendre l’apparence de la première personne à qui il avait pensé sur le moment. Ce n’était peut-être pas une excellente idée, mais c’était trop tard puisque c’était fait. L’encapuchonné se retrouvait donc face à une Selena Wiselight portant les mêmes vêtements qu’Allan quelques instants auparavant. L’Agent du Conseil ne garda pas cette apparence très longtemps puisqu’il reprit la sienne après quelques secondes. Il éclata de rire avant de se calmer et de reprendre son observation des alentours même s’il y avait peu de chance que la créature soit là à cause de leur présence.
Game Master

Game Master

Messages : 1587
Date d'inscription : 26/09/2011
Magie / Malédiction / CS : All Mighty
MessageSujet: Re: [Mission] Que la Lumière Soit !   [Mission] Que la Lumière Soit ! EmptyJeu 20 Mar - 12:22
Alors que la chasse peut enfin commencer, chacun utilise ses propres moyens, et parfois ceux des autres, pour repérer le rarissime Flashbird et être le premier à empocher la récompense. Mais vous n’êtes pas les seuls dans ce cas. La prime à attirer d’autres traqueurs intéressés par les récompenses pécuniaires. Et certains d’entre eux sont prêts à toutes les bassesses pour éliminer la concurrence. A vous de vous débrouiller pour parvenir à vos fins.

Dans le ciel au-dessus de Léonard et Allan, une forme volante passe à grande vitesse et semble atterrir sur le plateau le plus proche. Mais la célérité dont elle a fait preuve ne vous permet pas de la distinguer en détail. Et là où elle semble posée, il est impossible de l’apercevoir sans la rejoindre.

Jecht, quant à lui, se rendra compte, s’il s’en approche, qu’il n’y a aucun Flashbird là où il pensait en avoir aperçu un. Il s’agit seulement d’une silhouette en carton-pâte de l’animal, sans doute destinée à appâter le vrai. Et tellement bien faite qu’il faut réellement être proche pour remarquer que ce n’est qu’une copie. Copie placée là par le chasseur qui sort de derrière un rocher non loin et vous intime l'ordre de dégager de là, car "vous gâchez son emplacement et risquez de faire fuir le vrai."
Léonard Raziel Albae*
Admin / HakuteiAdmin / Hakutei

Léonard Raziel Albae*

Messages : 101
Date d'inscription : 30/01/2014
Âge : 29
Guilde : Silent Night
Magie / Malédiction / CS : White Dragon Slayer First Generation
Magie / CS Secondaire : Heavenly Dragon Slayer [Locked]

- Caractéristiques du Mage -
P.M.: 3.440
Statut: Mage de Rang A
Renommée : Mage Connu
MessageSujet: Re: [Mission] Que la Lumière Soit !   [Mission] Que la Lumière Soit ! EmptyJeu 20 Mar - 14:57
Holy Hunt

Il y avait plus d'un million et demi de mages sur ce royaume... Et sur toute cette masse, il semblait que j'étais tombé sur un cow-boy. Pas un mage tout gentil, tout timide ou quoi. Non, juste un foutu cow-boy. J'étais ma foi assez chanceux. Car oui, retomber sur ce genre de guignol était en soi une chance. Les brutes épaisses étaient le genre de personne qui gobaient n'importe quoi du moment qu'on leur donnait un sentiment de supériorité. Susceptibles, gros bras, grande gueule, bref, l'archétype du parfait andouille qui dit Amen à tout ce qu'on lui raconte pour peu qu'on ne le contredise pas et que l'on passe sous son radar en jouant les faibles, chanceux de les avoir comme compagnon d'armes et infiniment reconnaissants de l'honneur qu'ils nous font de nous accompagner.

Néanmoins, le reste de ses révélations fut nettement moins plaisante. Un agent du conseil... Voilà qui risquait d'être un poil problématique. Il semblait tout de même se demander pourquoi je gardais mon visage couvert avant de me faire une démonstration de sa magie de transformation. Suite à celle-ci, je restais immobile. Aucune réaction... J'étais une statue. Jusqu'à ce que je ne me mette à saigner du nez... Lentement... Toujours statique. Bien qu'en mode Poker Face, dans mon esprit, quelques mots résonnaient avec force. "DAT PAIRE DE BOOBS ET DAT LEGS !!!" était la principale phrase qui tournait en boucle avant que le rire tonitruant de mon interlocuteur ne me ramène à la réalité. Bref, j'allais devoir lui répondre, nettoyant mon nez et le sang qui avait coulé de ce dernier.


[Mission] Que la Lumière Soit ! Dialog11
Je garde cet habit car en ma qualité de juge, afin d'éviter toute pression extérieure, il m'est demandé de rester ainsi vêtu. Je n'ai guère votre talent pour la magie et je ne saurai certainement pas accomplir une prouesse similaire à la vôtre.

Allez hop, un peu de pommade en plus d'une raison bidon mais parfaitement logique, ni vu ni connu je t'embrouille ! Alors que je ne laissais rien transparaître sur la partie visible de mon visage, quelques arômes atypiques vinrent me chatouiller les narines. Il y avait quelque chose dans l'air qui arrivait dans le sens du vent. Le genre de truc qui pue bien. Je n'eus pas le temps d'en informer mon partenaire de fortune qu'une gigantesque forme passa au-dessus de nous, nous plongeant dans l'ombre en nous masquant la lumière solaire, tellement sa masse était importante. Pas le temps de voir ce dont il s'agissait, la forme disparut aussi vite qu'elle était apparue. J'ignorais s'il s'agissait du Flashbird, mais la célérité de l'animal semblait bien caractéristique des créatures manipulant la Lumière... Et j'étais plutôt doué dans ce domaine.

Mon regard se posa un bref instant sur Allan, avant que, sans besoin de se consulter mutuellement, nous comprenions que mieux valait suivre cette masse rapide qui semblait s'être posée non-loin de là. Pas le temps pour parler dans une compétition où d'autres chasseurs risquent de débarquer ici et là. J'ouvris donc la marche, espérant que mon camarade allait me suivre pour ne pas rompre le contact avec, étant donné que j'étais censé être son juge. Néanmoins, j'avais maintenant un avantage sur tous les autres. S'il s'agissait du Flashbird, j'avais désormais son odeur en mémoire. Le pister n'aurait jamais été plus facile à partir de là, le nez des Dragon Slayers étant l'un des plus affûtés et des plus adaptés au pistage. Courant à travers les herbes hautes des plateaux, nous finîmes par arriver par-delà le vallon masquant le plateau en contrebas où la bête s'était posée.

Plus je me rapprochais et plus je commençais à distinguer sa forme. S'agissait-il de la proie que nous étions censés chasser ? Dans quelques mètres, nous en aurions le coeur net !





Jecht Hatsuyuki
Le Lion BlancLe Lion Blanc

Jecht Hatsuyuki

Messages : 156
Date d'inscription : 15/10/2012
Âge : 26
Guilde : Minami no Okami
Magie / Malédiction / CS : Régénération accélérée

- Caractéristiques du Mage -
P.M.: 3.030
Statut: Mercenaire de Rang A
Renommée : Mercenaire Connu
MessageSujet: Re: [Mission] Que la Lumière Soit !   [Mission] Que la Lumière Soit ! EmptyJeu 27 Mar - 13:22


Wild Style

Doucement, tout doucement, j'invitais ma jeune recrue à s'approcher de cette forme étonnement immobile. Ça semblait trop facile à mes yeux mais bon, dans le doute fallait quand même aller vérifier. Qui sait, avec un énorme coup de pot ça aurait pu être notre oiseau rare. Oui oui, ça va je sais, c'est beau de rêver. Dan n'avait pas un super bon sens de l'observation ni de sens logique tout court. Il laissait des traces grossières, ne prenait pas vraiment compte de la distance en s'approchant trop brutale. Arrivé à environ six cent mètres du bestio j'avais déjà repéré qu'il s'agissait d'un faux alors que le jeune loup continuait d'avancer comme s'il allait attraper la plus grosse prime de l'année. Finalement, je décidais de le laisser faire, en avançant grossièrement les mains dans les poches, le pas nonchalant et complètement à découvert, un peu blasé de voir que les conseils n'étaient pas suivis. Ce fut seulement arrivé à hauteur de la pancarte du Flashbird qu'il comprit enfin que c'était un leurre. Si seulement vous aviez pu voir ma tête, j'aurais pas eu la flemme de sortir mes mains de mes poches, je me serais facepalm. Mais bon, ça soulevait aussi son lot d'interrogation, cet appât factice n'avait pas été placé là par hasard et pour rien.

Dans la seconde qui suivit, je sortis l'air de rien mes mains de mes poches pour faire semblant de m'étirer tout en jetant un coup d'oeil aux alentours. J'avais une désagréable sensation d'être observé. L'air de rien, je plaçais ma main sur le pommeau de Karasu à ma ceinture, mon petit Katana de Feu qui dans ce genre de situations pourrait s'avérer le plus adapté parmi mon arsenal. Tout a coup mon nez s'agita, mon odorat n'était pas aussi aiguisé que les Dragons Slayer, mais à Minami on était tous dotés de petites compétences un peu particulières dans certains domaines, et chez moi c'était mon flaire qui était plus affûté qu'un humain normal. Il y avait une très mauvaise odeur dans l'air, je pris deux puissantes et brèves inspirations, puis une troisième espacée pour confirmer mes premières impressions. ça sentait, étrangement, le parfum pour homme. Ce genre de truc infâme dont les bourgeasses des cités s'inondent parce que ça fait bien. La seconde qui suivit, je vis pile en face de nous trois silhouettes sortir des broussailles et rochers, l'un deux nous hurlant dessus.

Chasseur : Non mais ça va pas de trainer là ! Dégagez ! Vous allez faire fuir le Gibier !

La main sur mon katana, je poussais lentement de mon pouce la garde de Karasu pour que la lame sorte de quelques centimètres, toujours fixant droit dans les yeux ces stupides grosses bourgeoises venues chasser sans rien y connaître. Fallait être non seulement stupide pour s'asperger de cette horreur, mais en plus pour aller chasser, être doublé d'incompétent de première. Quelques flammes commencèrent à émaner de l'intérieur du fourreau de mon katana, après tout, ces hommes étaient des potentielles menaces, je me devais de répondre par la force si je le jugeais nécessaire. Mais contre toute attente, mon regard sûrement assassin et mon aura peu amicale éveilla une sorte de crainte chez eux à mon égard, si bien qu'ils commencèrent à reculer un peu, signalant, comme s'ils venaient de se faire dessus, qu'ils allaient chercher un autre coin. Je hochais la tête avec un sourire sadique sur le visage pour en effet les inviter à partir le plus vite possible. Mais bon, ça ne réglait pas le souci majeur, si ce truc n'était qu'un appât, où était le véritable Flashbird ? Résigné et un peu dépité, je décidais de partir vers le nord, derrière une colline que nous n'avions pas encore contournée. Qui sait, on pourrait avoir une meilleure chance là bas.

Un quart d'heure plus tard nous arrivions à côté d'une petite clairière avec un petit-bois à son orée. Cependant malheureusement pour nous, cette région était en effet pas si inoccupée que ça, et je n'eus que le temps de hurler à Dan de faire attention qu'il était trop tard, son pied heurta un piège qui déclencha un mécanisme rapide, accrochant une corde à son pied pour le pendre rapidement tête en bas en haut d'un arbre. La situation ne pouvait pas être pire, lentement je m'accroupissais, l'air complètement blasé, plaquant ma main sur mon visage en soupirant pendant que l'autre ahuri me suppliait de le décrocher. * Mataku ... * Soudain derrière moi je sentis une présence, enfin pas qu'une même. C'était tout sauf un Flashbird, et c'était pas discret, ça ne pouvait être que des hommes. La main sur la garde de mon Katana, j'allais très vite être fixé de savoir si c'était une menace ou non.




Dernière édition par Jecht Hatsuyuki le Sam 19 Avr - 23:54, édité 1 fois
Allan Sight

Allan Sight

Messages : 143
Date d'inscription : 23/03/2013
Âge : 24
Magie / Malédiction / CS : Shikigami no Mahô / Magie des Shikigamis
Magie / CS Secondaire : Heaven's Eyes / Tengen

- Caractéristiques du Mage -
P.M.: 3.855
Statut: Mage de Rang A
Renommée : Mage Réputé
MessageSujet: Re: [Mission] Que la Lumière Soit !   [Mission] Que la Lumière Soit ! EmptyMer 2 Avr - 0:34
Allan venait de regarder tout autour de lui lorsqu’il reporta son attention sur l’homme qui se trouvait face à lui. C’est alors qu’il vit une mince goutte de sang tomber de ce que le juge dissimulait sous sa capuche. L’Agent du Conseil fut vraiment surpris de cette réaction, il s’attendait d’avantage à de la peur qu’au genre de pensées qui pouvaient bien traverser l’esprit de cet individu. Cependant, il ne resta pas longtemps sans réagir puisqu’il passa, peu de temps ensuite, sa main sous sa capuche. Il était certainement en train de s’essuyer ou quelque chose du genre. L’encapuchonné finit de, semble-t-il, s’essuyer et le visage et répondit à la question d’Allan. Il lui dit alors qu’il s’habillait de la sorte parce qu’il ne voulait pas être reconnu dans le but de ne pas être influencé dans son rôle de juge. C’était une bonne raison, vu ce qu’il savait de la mentalité des gens, le chevalier n’était pas surpris le moins du monde de ce qu’il venait d’entendre. Il y avait certainement eu des précédents pour justifier tant de prudence et c’était vraiment malheureux.

L’interlocuteur d’Absolute Eyes continua en lui disant qu’il n’était pas aussi doué que lui pour la magie et qu’il serait donc bien incapable de faire ce qu’il venait d’observer. Voilà donc une raison de plus quant à l’accoutrement. S’il n’était pas en mesure de se défendre, ce serait problématique d’être agressé par un participant mauvais perdant ou quelque chose du genre. Finalement, les doutes d’Allan s’étaient envolés et il croyait à la version de l’individu. Pour un représentant des forces de l’ordre, ce n’était pas vraiment une bonne chose de se laisser berner comme il venait de l’être à cet instant. Il y eut alors un temps de latence durant lequel rien de spécial ne se passa. C’est alors que tout se mit en branle. Une immense ombre passa alors au-dessus d’eux. L’Agent du Conseil leva donc les yeux vers le ciel pour tenter de distinguer la source de l’ombre, mais celle-ci était passée beaucoup trop rapidement pour qu’il puisse ne serait-ce que l’apercevoir. Il tenta alors de l’observer grâce à son Tengen, mais encore une fois, la créature était de nouveau trop loin. Même si sa capacité lui permettait de voir sur de très longues distances, il avait une limite et cette chose l’avait dépassée.

L’Agent du Conseil voulut alors regarder le juge de la compétition, mais celui-ci était déjà parti en direction de l’endroit où la créature s’était dirigée. Allan ne perdit donc pas une seconde avant de se mettre en route à la suite de son ancien interlocuteur. Après tout, suivre un organisateur de la compétition ne pouvait qu’être bénéfique. Même s’il ne savait pas où se trouvait le Flashbird, il n’avait aucune raison de ne pas y aller dès qu’il le saurait. De plus, cela lui permettrait peut-être d’obtenir des informations utiles. Ayant remis ses lunettes de Soleil, Absolute Eyes tentait d’utiliser de temps à autres ses Heaven’s Eyes, mais à chaque fois cela ne s’avérait pas concluent du tout. Il n’arrivait pas à voir quoi que ce soit, mais il ne s’en préoccupait pas puisqu’il pensait toujours être sur la bonne voie étant donné qu’il suivait toujours le juge resté anonyme.

Finalement, grâce à son Tengen, il regarda à travers plusieurs couches de roches et sembla apercevoir quelque chose qui bougeait, mais était-ce bien ce qu’il était venu trouver ? Il était encore à quelques mètres de Leonard, mais il finirait bien par le rattraper à un moment. L’Agent du Conseil n’avançait pas très vite étant donné qu’il regardait ce qu’il se passait beaucoup plus loin et pas devant lui. Marcher dans ses conditions pouvait s’avérer dangereux. Il faisait donc attention en avançant plus lentement lorsqu’il avait sa capacité d’activée.
Game Master

Game Master

Messages : 1587
Date d'inscription : 26/09/2011
Magie / Malédiction / CS : All Mighty
MessageSujet: Re: [Mission] Que la Lumière Soit !   [Mission] Que la Lumière Soit ! EmptyMar 8 Avr - 22:10
Hélas pour Léo et Allan, la créature qu’ils avaient repérée n’était pas le Flashbird recherché, mais plutôt un gros Wyvern Lumen attiré là-bas par les mêmes raisons que vous. Néanmoins, en attendant de trouver sa cible, il ne cracherait pas sur les deux en-cas qui se présentent à lui. En effet, le vent avait momentanément tourné, amenant vers lui vos odeurs, et lui permettant de vous localiser avec une certaine précision. Par la suite, il lui suffit de prendre son envol pour affiner sa localisation. Une fois qu’il vous a bien en vue, il vous envoie cinq orbes de lumières qui exploseront à l’impact avant de se diriger vers vous en piqué pour vous achever ou vous emmener là où il pourra manger tranquille.

Jecht, quant à lui, avait partiellement raison. Soudain, sans prévenir, sa vue s’obscurcit avant qu’un bruit de course se fasse entendre derrière lui. Il s’agit d’un mage qui a sa propre méthode de chasse : piéger et mettre hors course la concurrence afin de pouvoir poursuivre sa proie, en l’occurrence le Flashbird, en réduisant les chances qu’un autre le capture avant lui. Et avec le coup de bâton qu’il se prépare à mettre au représentant de Minami no Okami, celui-ci devrait être sonné s’il le reçoit.


===============
Léo et Allan se font attaquer par un Wyvern Lumen (4.000 PM).
Jecht est attaqué par un mage utilisant la magie sensorielle afin de réduire l’efficacité des sens de sa cible, ici, la vue(3.000 PM) et employant un bâton de combat.
Léonard Raziel Albae*
Admin / HakuteiAdmin / Hakutei

Léonard Raziel Albae*

Messages : 101
Date d'inscription : 30/01/2014
Âge : 29
Guilde : Silent Night
Magie / Malédiction / CS : White Dragon Slayer First Generation
Magie / CS Secondaire : Heavenly Dragon Slayer [Locked]

- Caractéristiques du Mage -
P.M.: 3.440
Statut: Mage de Rang A
Renommée : Mage Connu
MessageSujet: Re: [Mission] Que la Lumière Soit !   [Mission] Que la Lumière Soit ! EmptyLun 14 Avr - 10:44
Holy Truth

La vie vous réserve parfois d'amères déceptions. Tantôt il s'agit d'une jolie fille que vous apercevez de dos et qui, en se retournant, ressemble davantage à un vulcain qu'à un mannequin, tantôt, l'objet de tous vos espoirs s'avèrent être un piège grossier dans lequel vous tombez avec violence. Dans la situation présente, il s'agissait du second cas. Plein d'espoir d'enfin dénicher notre charmant piaf bicéphale, j'accourais dans la direction de l'apparition véloce. À quoi allait ressembler notre chère proie ? L'une de ses têtes allait-elle être borgne avec un regard sévère ? L'autre serait-elle atteinte d'un strabisme avec une coiffure loufoque témoignant de son côté stupide ? Tant de questions amusantes que je posais au fil de ma course et qui furent interrompues par la triste révélation.

Damned, notre proie n'en était pas une et correspondait davantage à la description de l'ombre que de sa cible. Derrière le magnifique rideau numéro un se cachait... Tadam ! Un Wyvern Lumen. Cet espèce de sous-dragon qui prenait son envol et avait visiblement jeté son dévolu sur Allan et moi ne manquait pas de suite dans les idées. M'arrêtant brusquement, je laissais tomber mes épaules, témoignant ouvertement de ma déception. J'avais été élevé par un Dragon, alors croiser un Wyvern, c'est comme si Crocodile Dundee retombait nez-à-nez avec un gecko. Rien de bien palpitant, à plus forte raison quand la bête est d'un élément inoffensif pour vous. Un piaf bicéphale, là, oui, j'aurai été content d'en voir un car je n'en avais encore jamais croisé. Mais un pseudo-dragon nettement moins fort que mon père... J'étais aussi content que le gamin qui comprend que son cadeau d'anniversaire n'est pas une entrée au parc d'attraction de ses rêves, mais une visite de la ferme de tante Ruth.

Apparemment, notre ami avait cependant de la suite dans les idées, car à peine Allan arriva-t-il non-loin de moi que le monstre lança une attaque composée d'une demi-dizaine d'orbes blancs se dirigeant droit vers nous, avant de charger. Sérieusement ? Il croyait que j'allais rester là à me faire décalquer la couenne ? J'ignorais ce qui passait par la tête de notre ami à écaille, mais s'il espérait nous boulotter tranquillement, j'allais lui montrer qu'il se mettait la griffe dans l'oeil jusqu'à l'aile ! Sans tenir compte d'Allan qui ne m'intéressait plus le moins du monde, je m'élançais dans les airs, me propulsant grâce à ma magie, pour aller à l'encontre de deux orbes avec lesquels j'entrais en contact. L'explosion de lumière ne se fit pas attendre, dégageant un souffle plutôt impressionnant. Je devais reconnaître que notre ami Wyvern en avait dans le pantalon.

Mais alors que l'on pouvait croire que j'étais mort, un phénomène plutôt inhabituel se produisit. Les sphères ayant grossi suite à l'explosion commencèrent à se résorber, pour finalement disparaître, me laissant à nouveau devenir visible, en pleine ascension, aspirant cette lumière comme un simple aspirateur, les joues légèrement gonflées par le repas que je prenais en continuant ma course droit sur notre adversaire qui ne s'attendait sûrement pas à un tel dénouement. Mon capuchon tomba en arrière, dévoilant ma chevelure argentée et mon faciès tout entier, tandis que je finis par arriver... Sur le museau de notre ami à écailles. J'ignorais si Allan avait survécu aux trois autres attaques et pour l'instant, c'était le cadet de mes soucis. Tel un oiseau qui se serait pris un Boeing, j'étais plaqué contre le pif du lézard, ma tête dépassant de son museau, mes bras agrippés à ce dernier.

Malgré cette situation pour le moins cocasse et délicate, on pouvait voir un large rictus carnassier sur mon visage alors que je fixais les yeux du Wyvern. Pointant mon index vers ce dernier, je m'adressais à lui avec un ton plein d'assurance et d'arrogance. Après tout, je n'avais pas à être timide face à lui, mais au contraire, je devais montrer que je ne le craignais pas et que rien chez lui ne pouvait m'inspirer de la crainte. J'étais le fils de Weisslogia et sans doute ce dernier se serait moqué de moi si j'avais craint un simple Wyvern Lumen, aussi fort soit-il. Ma voix résonna ainsi de manière à ce que ce nid d'écailles m'entende distinctement.


Yo ! Désolé pour toi l'ami mais... Tu tombes à pic ! Je cherche un Flashbird et... Tu vas m'aider à le trouver ! Si t'acceptes, je te laisserai régler son compte au guignol situé en bas sans broncher. Si tu refuses... Ma foi, comme toutes tes attaques seront inefficaces contre moi, en tant que fils de Weisslogia... Je n'aurai aucune pitié...

Si mon visage pouvait sembler souriant au début de ma tirade, inutile de préciser que le froncement de sourcil et l'air plus sérieux que je pris pour finir celle-ci avait de quoi intimider. Étant une sous-espèce de dragon, sans doute la bestiole connaitrait-elle mon paternel. Si tel était le cas, la mention de son nom aurait sans doute un impact qui pourrait pousser la bête à prendre en compte ma demande. Qui plus est, j'avais déjà donné la preuve de mes dires, ayant absorbé une bonne partie des attaques que la créature avait lancée. En un sens, j'avais fait exprès de proposer un tel marché au monstre. Après tout, qu'avait-il à y perdre ? Il aurait un ennemi en moins, mais un allié en plus poursuivant le même but que lui. L'un dans l'autre, aux vues de l'épine dans le pied que j'étais pour lui si je décidais de prendre les armes contre sa personne, il était nettement plus avantageux pour lui d'accepter mon marché.

C'était à cela que l'on reconnaissait un bon voleur : toujours capable de retourner sa veste pour tirer un maximum de profit de la situation. J'étais expert dans ce genre de chose et je savais quel marché proposer aux partis en présences pour que tout le monde y trouve son compte. Malheureusement pour Allan, j'avais estimé qu'un Wyvern, avec sa possibilité à me fournir un point de vue élevé et sa vitesse de pointe, ferait un meilleur partenaire que lui. Aussi, n'ayant plus rien à m'offrir, j'estimais qu'il était temps pour lui de ne plus faire partie de l'équation. Mais parfois, le manque d'intérêt que j'avais pour quelqu'un était synonyme de salut pour lui. J'avais, après tout, intimé à la bête de se fixer d'abord sur la recherche du Flashbird, et non sur le fait de tuer Allan, ce point venant en dernier lieu si jamais la mission était un succès. Restait cependant à savoir ce qu'allait penser le monstre de ma proposition et si celle-ci allait l'intéresser.






Spoiler:
 
Jecht Hatsuyuki
Le Lion BlancLe Lion Blanc

Jecht Hatsuyuki

Messages : 156
Date d'inscription : 15/10/2012
Âge : 26
Guilde : Minami no Okami
Magie / Malédiction / CS : Régénération accélérée

- Caractéristiques du Mage -
P.M.: 3.030
Statut: Mercenaire de Rang A
Renommée : Mercenaire Connu
MessageSujet: Re: [Mission] Que la Lumière Soit !   [Mission] Que la Lumière Soit ! EmptyDim 20 Avr - 17:31


Démonstration

de force


L'homme est un être fascinant, de tout le règne animal, il est celui dont le potentiel à exploiter reste le plus grand. Prenez par exemple nos sens. En temps normal, l'homme n'exploite qu'une infime partie de ceux-ci et pour cause, parce qu'il n'a pas appris à faire autrement. La vue, l'odorat, l'ouie, etc... sont des notions qui pour chaque quotient donné trouvent leurs racines dans nos plus lointaines origines, et son majoritairement reliées à nos instincts. L'homme est donc doté d'outils mais n'en profite que d'un très faible pourcentage. Qu'arriverait-il si les hommes pouvaient apprendre à maîtriser leurs sens ? Seraient-ils toujours assimilables à des humains ou bien chevaucheraient-ils cette ligne spirituelle entre lui et l'animal ? De manière naturelle, rares sont les individus dotés de sens incroyables, et si l'on pouvait leur demander, ils diraient que d'aussi loin qu'ils se le rappellent, ils auraient eu ces dons. Et pour les autres ? Well, je crois qu'une démonstration vaut mieux qu'un long discourt.

Dos à moi, j'entendis trop tard les bruits de pas d'un individu qui vraisemblablement ne nous voulait pas du bien. Ma priorité était la sécurité du gamin, mais perché en haut de sa liane à se dandiner comme une carpe hors de l'eau, j'étais sûrement la seule cible de ce ou ces ennemis potentiels. Pourquoi on nous attaquait ? Je l'ignorais, mais ça faisait beaucoup trop d'humains au mètre carré pour une si grande région à mon goût. Main sur le pommeau de mon Katana, j'eus la très désagréable surprise de lentement voir ma vue se brouiller pour intégralement s'obscurcir. J'étais devenu aveugle !! Assez déboussolé et désorienté, je fus frappé au coude gauche par un objet contondant, mais de justesse j'avais réussi à sentir et esquiver instinctivement le coup. Mon coude me faisait mal, j'avais le bras gauche en vrac pour un moment, je n'avais ni le temps ni l'envie de me régénérer pour atténuer la douleur. Ma Priorité était de trouver un moyen pour me sortir de cette situation alors que je voyais foutrement rien. Mon adversaire recommença à courir dans tous les sens, profitant que j'étais incapable de le voir pour attaquer lâchement comme ces danseuses de Lamia Scale que j'avais rencontrées une fois. Foutus mages, aucune paire de...


Dan : Sensei ! Taskete kudasai !

Aye aye, l'espace d'un instant je l'avais oublié celui-là. Je pris alors une profonde inspiration en fermant mes yeux, les garder ouverts ne servaient à rien, alors autant focaliser ma concentration sur mes prochains mouvements. J'entendis mon adversaire rire alors que je prenais une pose offensive, main gauche douloureusement appuyée sur le fourreau de Karasu et ma main droite sur le pommeau prêt à dégainer. En effet fou serait celui qui oserait tenter de combattre un ennemi qu'il ne voyait pas. Mais c'était mal me connaître et c'était surtout mal connaître la prestigieuse armée du Royaume de Fiore et les entrainements drastiques qu'on pouvait suivre parfois. Il y a douze ou treize ans maintenant, je ne sais plus trop, j'avais été affecté quelques semaines au régiment de la Caserne d'Oshibana, juste avant la promotion de Johnattan Crimsonmoon à sa tête. Là bas on nous avait appris une chose incroyablement inutile à l'époque, mais qui pourtant s'avérait être l'un des entrainements les plus impressionnants qui soit. Les exercices de combats réels les yeux bandés. C'était ça le secret pour progresser vite et bien, savoir voir son ennemi sans utiliser ses yeux.

Un sourire malicieux sur les lèvres, j'entendis la sale fouine de mage revenir à la charge avec cette fois-ci la ferme intention de me mettre KO. Dans un mouvement rapide et millimétré, j'esquivais à la toute dernière seconde son coup en m'accroupissant, puis tournoyant sur moi-même d'un demi-tour je me relevais pour rengainer mon sabre. On entendit qu'un petit "CLIC" lorsque la garde de ma lame retrouva son fourreau, mais à la seconde où ce fut fait, toute la zone se trouvant derrière moi venait de s'embraser suite à un slash cinglant, dévorée par les flammes et ce coup technique que je venais de réaliser en l'espace d'une demie seconde. Pour un novice en combat, la seule chose que l'on aurait pu voir fut mon mouvement d'esquive et la rotation, mais pour tout expert et maître en lames comme moi, ce coup relevait d'une parfaite maîtrise de la technique de l'Iaidō, l'art de l'undraw long sword. En y réfléchissant bien j'aurais pu ravager la zone entière avec un jet de flammes, j'aurais pu aussi utiliser Dissidia pour un impact direct en bloquant son coup, mais revenir aux fondamentaux n'était pas plus mal vue j'avais les conditions parfaites de réunies. Ouvrant lentement les yeux, je me rendis compte que ma vue revenait elle aussi lentement, mais sûrement. Mais me retournant pour chercher mon adversaire, je ne vis aucune trace de lui. J'étais pas sûr de l'avoir touché pour être honnête, mais au moins j'avais montré que l'altération de mes sens servait à rien au vue de mes entraînements passés. Dégainant progressivement Karasu, j'accumulais les flammes que j'avais projetées partout pour qu'elles reviennent sur la lame afin d'éviter de brûler la moitié des plateaux verdoyants.


Jecht : Yare Yare, cette traque va pas être de tout repos.

Allan Sight

Allan Sight

Messages : 143
Date d'inscription : 23/03/2013
Âge : 24
Magie / Malédiction / CS : Shikigami no Mahô / Magie des Shikigamis
Magie / CS Secondaire : Heaven's Eyes / Tengen

- Caractéristiques du Mage -
P.M.: 3.855
Statut: Mage de Rang A
Renommée : Mage Réputé
MessageSujet: Re: [Mission] Que la Lumière Soit !   [Mission] Que la Lumière Soit ! EmptySam 26 Avr - 22:33
Allan courrait toujours derrière l’homme à capuche lorsque la créature montra le bout de son nez, enfin de sa gueule. C’était loin de ressembler à ce qu’il était venu trouver en cet endroit. En effet, l’Agent du Conseil et l’autre individu se retrouvaient face à un Wyvern Lumen. La créature étant désormais visible, il n’y avait plus vraiment besoin de se presser afin de rejoindre l’arbitre puisqu’il ne se retrouvait pas devant sa véritable cible. Cependant, en prenant son temps pour avancer, il se souvint de ce que l’autre lui avait dit quelques instants plus tôt. Il ne maîtrisait pas la magie ou quelque chose comme ça. Ce serait un réel problème si l’espèce de Dragon se décidait à attaquer puisque le chevalier aux lunettes de soleil se verrait obliger de protéger ce qu’il y avait sous la capuche. Après tout, la mort d’un civil, sous les yeux d’un chevalier qui ne bougeait pas, ne serait certainement pas appréciée de ses supérieurs. Si cela arrivait, il pourrait dire adieu à ses possibilités de montée en grade alors qu’il comptait bien devenir Gardien Runique voire plus dans le futur.

Allan se décida donc à intervenir s’il voyait que le besoin s’en faisait sentir, ce qui ne tarda pas à arriver. En effet, il n’était plus qu’à quelques pas de l’homme à capuche lorsque le Wyvern ouvrit la gueule pour lancer des sortes de grosses boules de lumière dans la direction des deux hommes. Les voyant arriver, le chevalier soupira et commença à réfléchir à ce qu’il pourrait faire pour les protéger tous les deux. Cependant, il comprit qu’il n’aurait pas besoin de le faire et qu’il avait été berné par la personne sous la capuche lorsqu’il vit cette dernière faire un bond en direction des orbes. Cet homme était certainement bien plus puissant que ce qu’il avait fait croire à Allan. Lorsque celui qui s’était présenté comme juge entra en contact avec les boules lumineuses, celles-ci explosèrent dans un puissant éclat lumineux. L’inconscient devait être très mal en point, mais Absolute Eyes avait d’autres chats à fouetter, il devait assurer sa propre sécurité puisque trois orbes arrivaient sur lui. Heureusement, il avait vu ce qui se passait lorsqu’on les touchait, elles explosaient. Cette puissance lui permettrait de se protéger en les faisant exploser avant qu’elles arrivent à son niveau. Tendant son bras droit en diagonale vers le sol, il fit apparaître au bout de sa main une succession de Shikigamis attachés ensemble et formant une sorte de fouet. L’Agent du Conseil fit alors un mouvement de bras vers les orbes en criant SHIKIGAMI WHIP. Son fouet de personnages de papier frappa donc les trois orbes l’une après l’autre en les faisant exploser. Malheureusement, la puissance de la créature qui avait attaqué était telle que la lumière de l’explosion arriva jusqu’au presque trentenaire qui fut frappé durement et envoyé au sol.

L’homme aux lunettes de soleil eut de grandes difficultés à se relever, mais il y parvint en soufflant. Son visage et ses mains étaient marqués par l’attaque qu’il venait de subir, mais il était toujours en état de combattre la créature si elle attaquait de nouveau. Il ne tiendrait certainement pas longtemps, mais il ferait tout son possible pour protéger sa vie autant que possible. Relevant la tête pour voir la créature et ce qu’il était advenu au juge s’il en était réellement un. Ce qu’il vit le surprit énormément, l’individu désormais sans capuche était accroché au Wyvern et semblait lui parler. Cependant, il était trop loin pour pouvoir entendre ce qu’il disait. Portant son attention sur l’homme, Allan ne pouvait distinguer que ses cheveux de couleur argent, la distance était trop grande pour distinguer les traits de son visage. Le chevalier runique activa alors ses Heaven’s Eyes pour voir bien plus loin. Ce qu’il vit alors lui fit pousser un soupir extrêmement bruyant puisqu’il avait reconnu celui qui tenait la créature. En effet, son portrait était affiché à la caserne d’Era avec un gros chiffre et son nom en dessous. Léonard Raziel Albae… Un mage noir appartenant à la guilde Silent Night, White Dragon Slayer qui plus est. Allan n’avait vraiment pas de chance avec ce type de chasseurs de Dragon, entre lui qu’il croisait alors qu’il était en repos et Selena qui lui avait presque tranché la gorge lors de leur dernière rencontre. Finalement, Absolute Eyes se décida à faire comme s’il n’avait pas reconnu celui qui s’était présenté comme un juge et faire semblant de toujours le croire. Après tout, personne ne pourrait savoir qu’il avait vu son visage et qu’il s’agissait d’un mage noir.

Allan continua donc à observer ce qu’il se passait au niveau de la créature et du Dragon Slayer pour voir comment cela se terminerait.
Game Master

Game Master

Messages : 1587
Date d'inscription : 26/09/2011
Magie / Malédiction / CS : All Mighty
MessageSujet: Re: [Mission] Que la Lumière Soit !   [Mission] Que la Lumière Soit ! EmptyMar 6 Mai - 15:59
Les menaces de Léonard firent effet sur le Wyvern. Il n'était pas particulièrement effrayé, mais tout de même un peu inquiet à cause de cet humain qui semblait invulnérable à sa magie. Il aurait sans doute pu employer sa force brute pour en venir à bout, mais ce dernier lui proposait un repas contre son aide, et c'était toujours mieux qu'un combat qu'il pouvait éviter.
Laissant à son nouveau compagnon le temps de se stabiliser, il prend de l'altitude pour lui permettre de repérer plus rapidement sa cible. Après tout, on lui avait demandé de trouver un Flashbird, mais peut-être pourrait-il l'ajouter à son menu du jour... Il faudrait voir cela avec son cavalier. Flairant une odeur pouvant correspondre, il commence à se diriger dans cette direction. Son odorat étant plus développé que sa vue, Léonard distingue au bout d'un moment une odeur de sang.

Allan, quant à lui, cloué au sol comme il l'était, peut observer le Dragon Slayer et sa monture partir dans une direction précise. S'il augmenta sa vue pour voir au loin, il pourra apercevoir quelques flashs lumineux, dans le même genre que ceux qu'il a subi peu de temps auparavant, mais à une cadence apparemment  plus rapide.

De son côté, l'ennemi de Jecht, surpris par l'âpre résistance que celui-ci lui oppose malgré son handicap, bat en retraite. Il avait basé sur la cécité imposée à ce dernier pour lancer une attaque éclair et en finir, mais devant l'échec de sa stratégie, et la riposte un peu trop tape-à-l'oeil de sa cible, il préfère lâcher l'affaire et s'attaquer à une proie plus facile. Alors que notre mercenaire retrouve progressivement sa vue, il voit cette fois-ci distinctement passer une silhouette ailée au dessus de lui. Flashbird ? Non, Wyvern avec cavalier. Mais celui-ci ayant un champ de vue plus étendu, c'est peut-être une piste à suivre...

Une fois arrivés, vous pourrez observer le Flashbird, ou du moins ce qu'il en reste. En effet, le corps de ce dernier est criblé de plusieurs flèches et gît sur l'herbe des plateaux. Qui a bien pu faire ça ? Sans doute pour répondre à votre question, une voix s'élève dans chacune de vos têtes.


Avis à tous les participants à la chasse au Flashbird ! Une dangereuse créature a tiré sur plusieurs d'entre vous et en a blessé certains sérieusement. Il semble qu'elle s'en prenne aussi à la faune locale. Devant les dangers qu'elle représente, la récompense de la mission sera donc attribuée à celui ou ceux qui la neutraliseront et en apporteront la preuve aux organisateurs. Bonne chance à tous.

En effet, un Leraje, créature démoniaque et sournoise est apparu sur les Plateaux, et non-content d'avoir mis en pièce le Flashbird, il a déjà attaqué plusieurs participants à cette mission, et en a fait abandonner de nombreux autres. C'est pourquoi vous pouvez voir et croiser un certain nombre de fuyards qui trouvent que le jeu n'en vaut plus la chandelle. Cependant, la fuite n'est pas toujours une option, car soudainement, plusieurs traits s'abattent à divers endroit parmi les déserteurs avant d'exploser, en blessant de nouveaux quelques-uns, certains assez légèrement mais d'autres avec plus de gravité.
Vous entendez alors un rire sardonique résonner : au sommet du plateau le plus élevé où il se trouve, le démon a une vue plongeante sur une bonne partie de la région, et sa position surélevée lui donne de plus une allonge phénoménale qui lui permet de faire un carton sur pas mal de monde.


===============

Intervention GM : Léonard apprivoise son Wyvern qui l'emmène dans une direction bien précise. Allan le voit partir et Jecht le voit passer.
Sur place, le cadavre percé de flèches du Flashbird est visible, tandis qu'une annonce passée à tous par télépathie vous informe d'un changement dans la mission.
Apparition d'un Leraje à 3.600 PM

Intervention GM : Bonus stratégie de 30 PM à Léonard pour avoir entubé le GM...
Léonard Raziel Albae*
Admin / HakuteiAdmin / Hakutei

Léonard Raziel Albae*

Messages : 101
Date d'inscription : 30/01/2014
Âge : 29
Guilde : Silent Night
Magie / Malédiction / CS : White Dragon Slayer First Generation
Magie / CS Secondaire : Heavenly Dragon Slayer [Locked]

- Caractéristiques du Mage -
P.M.: 3.440
Statut: Mage de Rang A
Renommée : Mage Connu
MessageSujet: Re: [Mission] Que la Lumière Soit !   [Mission] Que la Lumière Soit ! EmptyJeu 15 Mai - 9:33
Holy Assault

Dompter la bête ne fut pas l'épreuve la plus difficile que j'eus à affronter de toute mon existence. Quelques tirades bien choisies, un air déterminé sans aucune trace de peur et la promesse d'un bon repas. Le Wyvern était loin d'être difficile à comprendre. Nous avions en soit des intérêts communs, ce qui expliquait la convergence de nos opinions, idéaux et le fait que cette alliance fut facilement acceptable. Maintenant que j'avais trouvé un parti plus intéressant qu'Allan, ce dernier ne m'était plus d'aucune utilité. Le tuer ? Peut-être... Mais pas pour l'instant. Le bougre pouvait se montrer encore utile. Après tout, les êtres crédules ne sont pas légions et participer à leur extinction n'était pas vraiment rentable pour ma personne. Autant le laisser respirer un peu et lui trouver une future utilité si jamais nous venions à nous recroiser.

Voyant déjà la victoire mienne grâce à mon nouvel allié aérien, je fus cependant pris de court par l'arrivée d'une nouvelle ô combien déplaisante. Apparemment, un petit plaisantin de monstre s'était amusé à me voler ma proie et celle de mon allié écailleux. Voilà qui était plutôt désagréable. Nous ne tardâmes pas à arriver en vue de l'aire de combat, alors que, au niveau des nuages, nous observions la scène qui se déroulait sous nos yeux. Un démon ? Sérieusement ? Un large rictus carnassier se dessina sur mon visage. C'était décidément trop facile. Je passais d'un monstre incapable de me blesser avec sa magie, à un monstre fortement vulnérable à la mienne. Il n'était rien de plus fragile qu'un démon qui faisait face au pouvoir du sacré, tel que celui du Dragon Blanc.

Mais voilà, encore fallait-il approcher la bête. Un Leraje était un professionnel dans l'art du combat à distance, chose plutôt gênante pour les guerriers qu'étaient les Dragon Slayers. Néanmoins, je n'étais pas seul dans cette entreprise. Je disposais d'un blindé de combat volant avec moi. Faisant un signe de tête au Wyvern, je lui ordonnais d'ouvrir grand sa gueule, avant de réaliser une acrobatie, m'accrochant à son museau pour finir dans... son gosier. Et oui ! Quoi de mieux qu'un lézard à écailles extrêmement solides comme protection pour approcher un ennemi tel que le démon qui sévissait un peu plus bas. Avais-je peur que la bête m'avale toute entière ? Il devait se douter que ce n'était pas une idée très bonne, car me gober ainsi me laissait le champs libre pour libérer ma magie à l'intérieur de son estomac et le tuer sans autre forme de procès.

Prenant encore de l'altitude pour disparaître dans les nuages, devenant ainsi invisible, le reptile attendit d'être pile au-dessus de son adversaire avant de fondre en piqué. Surplombant la vallée, je doutais que le Leraje ne regarde au-dessus de lui. Il devait sans doute penser qu'il était celui qui surplombait tout le monde. Et quand bien même il repérerait le Wyvern se laissant chuter sans un bruit, ses flèches auraient du mal à transpercer les solides écailles de mon "manteau de fortune". Attaqué ou non, je n'en savais rien étant donné que j'étais dans la bouche putride et pleine de bave de mon compagnon. Néanmoins, ce dernier entrouvris celle-ci pour me laisser voir quelques bribes de notre approche. Une fois que j'estimais sommairement être assez près, à savoir à peine à quelques mètres du sol, je tirais la sonnette d'alarme pour demander à mon char d'assaut de m'expulser. Pour cela, rien de plus facile, car je tirais en effet littéralement ladite sonnette, en la personne de cette chose qu'était la glotte dans la gorge du monstre. Ding dong, livraison à domicile !


Hakuryuu no Tsume et... Hôkô !

Poing devant, j'espérais que mon arcane serait assez puissant pour restreindre les mouvements de mon opposant, même un minimum, avant de me rétablir par une pirouette pour lâcher un souffle blanc. Le caractère "sacré" de mes attaques devaient, de plus, avoir un effet des plus dévastateurs sur mon opposant. Attendant que le nuage de poussière se dissipe pour voir ce qu'il en était, alors que mon compagnon sans nom se rétablissait pour se poser à côté de moi, nous observions tous deux ce qu'il en était de notre ennemi, nous tenant prêt à partir à l'assaut au moindre signe de vie de sa part. Cependant, intérieurement, je pensais qu'il me serait utile de nettoyer mes vêtements, car la salive du Wyvern était on ne peut plus désagréable, collant mes vêtements à ma peau de manière peu plaisante. Un bon bain ne serait pas de trop après tout cela.




Jecht Hatsuyuki
Le Lion BlancLe Lion Blanc

Jecht Hatsuyuki

Messages : 156
Date d'inscription : 15/10/2012
Âge : 26
Guilde : Minami no Okami
Magie / Malédiction / CS : Régénération accélérée

- Caractéristiques du Mage -
P.M.: 3.030
Statut: Mercenaire de Rang A
Renommée : Mercenaire Connu
MessageSujet: Re: [Mission] Que la Lumière Soit !   [Mission] Que la Lumière Soit ! EmptySam 24 Mai - 21:38


White Lion

Offensive


Main fermement posée sur le pommeau, j'attendais le moindre mouvement devant, ou derrière moi avant de me préparer à une autre riposte théâtrale bien comme je les aimais. Mais rien, une minute puis deux passèrent, la conclusion de ce combat ne pouvait sans nul doute faire l'état que d'une fuite d'un adversaire adepte des guérilla et non des offensives directes. Mes sens à nouveaux retrouvés, je me tournais vers mon petit protégé coincé comme un pigeon dans sa branche avec un air assez lamentable. Mais au moment où je fis mon premier pas j'entendis des sortes de détonations derrière, au loin, mais pas si loin, derrière les fourrées. Immobile, oreille tendu, le regard perdu vers cette zone que je ne voyais pas, je vis une immense ombre me passer dessus. Levant le museau, je pus aisément observer une créature assez étrange dans cette zone, une Wyverne, créature que j'avais tant de fois affronté et avec laquelle j'avais aussi tant de fois côtoyé la mort de très près. J'avais un étrange pressentiment sur ce qui se passait là bas, avant de distinguer une silhouette humaine chevauchant cette créature ailée. Pas courant, mais c'était des animaux facile à dressé si on comprenait leurs manière de penser. Je restais bien une trentaine de secondes immobile à réfléchir à ce que je venais de voir.

Mais alors que j'allais me décider, une voix résonna dans la tête, de la télépathie sortie de je ne sais où pour m'annoncer que tout ceci n'était qu'un jeu et qu'une créature encore plus puissante que les chasseurs avaient décidé d'utiliser ses propres règles. Serrant le poing, je venais de traduire ces mots par "vous avez échoué votre mission". Dégainant puis rengainant ma lame, la corde retenant mon jeune protégé se sectionna alors même qu'il était dos à moi, tombant comme une pomme de son arbre.

Jecht : Tu fonces à Hydralia et t'envoies un corbeau au commanditaire de la mission. Tu lui expliques la situation. Moi je vais voir ce qui se passe là-bas. Reçu ?
Dan : Yes Ser !

Sans demander mon reste je fonçais à travers bois et arbustes pour me rendre vers le plateau devant moi afin de me confronter à cette créature m'ayant volé ma paye du mois. Ma vitesse n'avait en cet instant d'égal que ma rage et ma soif de combat, je m'étais échauffé avec l'autre chiffe molle juste avant, j'avais besoin d'un gros test avec de l'engagement pour me rassasier. D'un bond je sautais dans ma course sur un rocher haut de trois mètres, puis dans un autre bond je me hissais sur une haute branche d'un solide arbre pour me procurer une large vue d'ensemble sur la zone. Un démon se tenait non loin du corps criblé de flèches de notre proie. Vu le terrain, l'angle et le nombre de flèches, le Flashbird n'avait eu aucune chance de s'en sortir. Levant les yeux vers l'auteur de cette scène macabre, je fus surpris de voir la Wyverne de tout à l'heure accompagnée d'un individu fonçant sur le démon pour le terrasser. En temps normal, n'importe quel humain ordinaire aurait prit peur à la vue d'un démon tant on connaît leur puissance. Mais il était un fait, je n'étais pas un homme ordinaire, et le jeune à la chevelure argenté qui était accompagné de la Wyverne non plus. Il utilisa d'une ruse assez peu banale pour porter un coup direct à la bête. Malin, mais la Wyverne avait beau être réputée pour être une créature aux écailles robustes, ils faisaient face à un démon expérimenté.

Que faire. J'étais assez dégoûté de ma journée, si j'avais pas perdu du temps avec l'autre clampin j'aurais pu arriver à temps pour protéger le Flashbird et le capturer sans trop d'efforts. Mais moi les humains je commençais à en avoir ma claque. Un homme quand ça pense argent, ça pense plus, ça devient bête. J'étais tiraillé entre le fait de faire justice et terrasser ce monstre, puis l'idée de rentrer peinard faire une sieste amplement méritée. Me grattant la barbe, plus qu'une seule solution : Pile ou face. Sortant un jewel de ma poche, je le posais sur le dos de mon pouce prêt à le faire voler dans les airs. Pile j'me fais du démon à midi (bon okay je sors ...) ; face je retournais à ma petite ville et trouverais un petit job pour payer mes frais du mois. D'un coup sec la pièce partit dans les airs pour retomber pile-poil dans ma main gauche que je plaquais aussitôt sur le dos de ma main droite. Intérieurement, j'espérais que ça soit face. Malheureusement pour moi, la chance n'avait jamais été d'une grande utilité dans ma vie, et c'était pas aujourd'hui qu'elle allait commencer. Pile ...

Jecht : Pourquoi personne veut que je me repose ... Bon, c'est l'heure de se mettre au boulot.

Plongeant ma main dans mon Kangoobag, je sortis ma très étincelante Melodia, ma lame de célérité pour l'envoyer dans un lent sur mon épaule. A la seconde où la lame entra en contact avec ma peau, je disparus dans un flash lumineux pour fondre vers le démon. Mon but était d'arriver derrière, avant que l'attaque de l'inconnu ne touche ou rate le démon pour lui offrir une chance de maximiser son offensive. Et étonnement, mon plan un peu bancal élaboré en une ou deux secondes porta ses fruits, puisque la célérité offerte par Melodia me permit de traverser une très grande zone en un laps de temps incroyablement court pour me placer à une dizaine de mètres seulement du Démon. Décidé à lui faire aussi mal que l'autre type avec sa Wyverne, et pour être sûr de pas le rater, j'allais non pas attaquer au corps-à-corps mais à distance. Dégainant Karasu, mon Katana de feu, à l'envers dans ma main gauche et pointant Melodia directement sur le Démon, je décidais d'employer un combo inédit de mes techniques contre un adversaire tout aussi unique.

Jecht : Mel Force !

Mon gantelet scintilla pour envoyer une salve d'énergie à travers Melodia qui se traduisit par le lancer en ligne droite d'une puissante onde de choc vers le Démon. Et dans un second temps, la seconde qui suivit même, j'expédiais un flux intense de flammes de mon bras gauche, mais non pas ciblé, sur une large zone afin de lui couper toute sortie. Il était acculé devant par l'attaque avec la Wyverne, et derrière il ne pouvait fuir. Le Timing était parfait.



Spoiler:
 
Allan Sight

Allan Sight

Messages : 143
Date d'inscription : 23/03/2013
Âge : 24
Magie / Malédiction / CS : Shikigami no Mahô / Magie des Shikigamis
Magie / CS Secondaire : Heaven's Eyes / Tengen

- Caractéristiques du Mage -
P.M.: 3.855
Statut: Mage de Rang A
Renommée : Mage Réputé
MessageSujet: Re: [Mission] Que la Lumière Soit !   [Mission] Que la Lumière Soit ! EmptySam 31 Mai - 15:45
Allan observait attentivement le mage noir et la Wyvern qui se trouvaient au-dessus de lui, se demandant quand le gros allait manger le petit. Etrangement, cela n’eut pas lieu puisque le Dragon Slayer sembla réussir à convaincre la créature de ne rien lui faire. En effet, ils partirent tous les deux ensembles comme s’ils étaient partenaires. L’Agent du Conseil en resta bouche bée, ce garçon aux cheveux blancs avait réussi à dompter une créature de cette taille et de cette puissance, c’était tout simplement incroyable. Quoi qu’il en soit, il était bien content de ne pas avoir fait remarquer au mage noir qu’il l’avait reconnu, il ne se voyait vraiment pas affronter un Dragon Slayer et une Wyvern en même temps. N’étant pas stupide, Absolute Eyes savait pertinemment qu’il n’aurait aucune chance de s’en sortir vivant. Pour s’être déjà entraîné avec Selena avant son procès, il avait une idée de la puissance d’un White Dragon Slayer même s’il ne pouvait pas savoir si celui-ci était plus ou moins puissant que son ancienne collègue.

L’Agent du Conseil se retrouva donc seul au milieu des Plateaux Verdoyants, n’ayant aucune idée de la direction à prendre pour continuer sa route. Il continua donc d’observer les alentours avec son Tengen lorsqu’il les vit. Il y avait des éclats lumineux au loin, était-ce vraiment le Flashbird cette fois ou encore une autre créature qui allait essayer de les tuer ? La distance était encore trop grande pour qu’il distingue quelque chose avec sa capacité spéciale, il fallait donc qu’il se rapproche. Il partit donc en courant vers l’origine de la lumière qu’il avait aperçue, heureusement qu’il devait s’entraîner régulièrement à la caserne puisque la course ne lui parut pas si difficile que cela. Il n’était toujours pas arrivé à sa destination lorsqu’il entendit une voix directement dans sa tête. Un télépathe très certainement, qui annonçait à tous les participants de la compétition qu’une créature s’était attaquée à des concurrents et tirait sur la faune. L’ordre de mission venait donc de changer, ce n’était plus une course au Flashbird, mais une chasse au monstre. Absolute Eyes, qui n’avait pas arrêté de courir pendant l’annonce mentale, venait d’arriver au niveau du Flashbird. En le voyant, il comprit immédiatement que leur nouvel adversaire n’était pas à prendre à la légère. Réussir à toucher avec autant de flèches une créature aussi rapide ne devait pas être donné à tout le monde.

Retrouvant ses anciens réflexes de l’époque de l’équipe de repérage, il observa attentivement les alentours pour essayer de trouver un indice qui pourrait lui indiquer la route à suivre pour trouver la créature aux flèches. Ce ne fut pas difficile puisqu’il n’eut qu’à suivre la direction vers laquelle il y avait le plus de blessés pour trouver ce qu’il cherchait. Grâce à ses Heaven’s Eyes qu’il venait d’activer une nouvelle fois, le Chevalier vit la créature, mais il n’avait aucune idée de ce que cela pouvait bien être. Il n’en avait encore jamais rencontré avant et il ne se souvenait pas en avoir déjà entendu parler. C’était une première rencontre, ce qui n’était pas du tout à son avantage puisqu’il n’avait aucune idée de ce que cette chose était capable de faire. Il n’aimait pas devoir agir sans préparation, mais il n’avait pas vraiment le choix, c’était son devoir en tant que représentant du Conseil d’intervenir pour protéger la population de Fiore. Il n’avait pas beaucoup de temps pour réfléchir à un plan et il était bien trop loin pour pouvoir l’attaquer. Seul, il ne parviendrait pas à le vaincre, c’était tout simplement impossible.

Heureusement, les choses semblaient aller pour le mieux puisqu’Allan aperçut du mouvement derrière la créature. Il ne parvenait pas à distinguer ce que cela pouvait bien être, mais ce n’était pas grave. Il espérait juste que la source de ce mouvement allait attaquer la bestiole qui tirait des flèches. Ne pouvant pas intervenir directement, il se dit qu’il allait faire diversion. Il était prêt à se faire attaquer par la créature si cela permettait à d’autres de la vaincre. L’Agent du Conseil courut donc dans la direction de la créature qui était loin au-dessus de lui, tendit la main vers cette dernière et hurla simplement SHIKIGAMI TORRENT. Il créa alors quatre flots de bonhommes de papier qui convergèrent tous vers l’archer. Il savait bien qu’il n’aurait pas assez de puissance pour atteindre sa cible, mais la créature ne le savait pas elle. Il espérait donc qu’elle tente quelque chose pour se protéger de son attaque et qu’elle ne fasse donc pas attention à ce qu’il se passait dans son dos. Néanmoins, Allan n’était pas sûr que l’archer ait entendu son hurlement à cause de la distance, il avait peut-être fait cela pour rien. Quoi qu’il arrive, il avait tenté quelque chose et on ne pourrait pas lui reprocher d’être resté inactif alors que de nombreuses personnes risquaient leurs vies.
Game Master

Game Master

Messages : 1587
Date d'inscription : 26/09/2011
Magie / Malédiction / CS : All Mighty
MessageSujet: Re: [Mission] Que la Lumière Soit !   [Mission] Que la Lumière Soit ! EmptyLun 9 Juin - 23:09
Chacun des trois individus avait établi une tactique différente pour s'occuper de l'archer démoniaque. Entre "le bombardier blindé" Léonard, la charge téméraire de Jecht et la prudente diversion d'Allan, la créature n'avait qu'à bien se tenir. Ou du moins, c'est ce qui aurait du se passer.
Le plan du Dragon Slayer aurait pu fonctionner, car le Leraje ne regardait en effet pas vers le haut. Sauf que la massive silhouette du Wyvern projeta une ombre qui l'alerta juste à temps pour s'écarter tout en tirant une flèche en direction de de la créature ailée. Flèche qui disparut dans une explosion sans flammes ni fumée, mais avec un son très élevé au moment de la deuxième attaque du mage de Silent Night, et à peine un instant avant que l'onde de choc du mercenaires ne l'atteigne par derrière.
En devenant intangible par réflexe, le démon avait pu éviter une partie des dégâts, mais les deux offensives accidentellement synchrones l'avaient secoué. D'autant plus que juste après suivi un déluge de flammes vint lui couper la retraite. Il pouvait les traverser bien sûr, mais devenir un spectre l'immunisait aux attaques physiques, pas à la chaleur. Il n'était vraiment pas content. C'était lui le chasseur, pas la proie. Et ces vermines d'humains osaient non seulement lui gâcher son plaisir, mais en plus ils s'en prenaient à lui ? D'autant qu'un troisième se rapprochait en courant, et même si son sort ne l'avait pas touché, il était tout de même dirigé vers lui.

Profitant que ses nouvelles proies s'étaient rapprochées pour l'atteindre, il leva son arc et tira trois flèches dans les airs, une au-dessus de chacun des individus. Celles-ci se multiplièrent en une dizaine de flèches sans magies mais tout autant dangereuses. Puis, il expédia également une autre flèche, droit vers eux, profitant du fait que leur attention soir probablement dirigée vers le haut. Celles-ci étaient des flèches de foudres, provoquant une décharge électrique douloureuse et paralysante à l'impact. En agissant ainsi, il usait une quantité de magie assez importante, et ne pourrait plus rester intangible, et donc insensible à tout choc, très longtemps, mais ça en valait la peine s'il se débarrassait de ces gêneurs

===============
Le Leraje esquive la Tsume, mais encaisse une partie du Hokô et de la Mel Force.
Il contre-attaque ensuite avec une flèche utilisant la Magie de la Multiplication en courbe, et une flèche utilisant la Magie de Foudre sur chacun de vous trois. Le tout en restant intangible.

Intervention GM : Encore 10 PM à Léonard pour sa tactique peu orthodoxe. Tu m'énerves ! ^^
10 PM également à Jecht pour son idée d'encercler le Leraje avec ses flammes.

P.S. : Désolé pour le retard, ça ne se reproduira pas.


Dernière édition par Game Master le Mar 24 Juin - 13:05, édité 1 fois
Léonard Raziel Albae*
Admin / HakuteiAdmin / Hakutei

Léonard Raziel Albae*

Messages : 101
Date d'inscription : 30/01/2014
Âge : 29
Guilde : Silent Night
Magie / Malédiction / CS : White Dragon Slayer First Generation
Magie / CS Secondaire : Heavenly Dragon Slayer [Locked]

- Caractéristiques du Mage -
P.M.: 3.440
Statut: Mage de Rang A
Renommée : Mage Connu
MessageSujet: Re: [Mission] Que la Lumière Soit !   [Mission] Que la Lumière Soit ! EmptyLun 16 Juin - 10:35
Holy Dead

L'espèce de gros archer qui ne ressemblait à rien se montrait sensiblement plus coriace que je ne l'eus envisagé. Allez savoir pourquoi, l'affreux avait perçu l'assaut du Wyvern Blanc, ce qui lui permit d'esquiver une bonne partie des attaques. De plus, cet espèce de chose informe semblait avoir la faculté de devenir intangible, esquivant une partie des attaques. Pour avoir passé plusieurs nuits torrides avec une mage d'eau possédant le Body Magic et un sens farouche de la sensualité, j'avais conscience que ce genre de pouvoir dépendait de la quantité de magie que l'on devait éviter ou traverser. En résumé, si je voulais toucher la bestiole, j'allais devoir lui en mettre plein la face pour pas un rond, sans me retenir. Ce dernier point me gênait quelque peu, d'autant plus que je n'étais plus le seul en lice pour faire sa peau à notre tueur de flashbird.

Je fus quelque peu perturbé par ces ingérences de la part de notre duo de combattant, reconnaissant au loin la pauvre pomme qui m'avait servi au début de l'épreuve. Faire montre de mes pleins pouvoirs face à ces deux personnages me répugnait un peu, n'aimant pas trop afficher mon véritable potentiel. Mais face à un démon aussi problématique que le Leraje, je n'avais pas le droit de faire dans la demi-mesure. Bon point pour moi, je savais bien que les utilisateurs de Yuurei no Mahô et Body Magic n'étaient pas trop habitués à recevoir des coups, ce qui leur donnait une endurance plutôt limitée en terme de baston, comparé à quelqu'un ayant l'habitude de se prendre des tartes aux marrons à longueur de temps.

Après mon assaut, je restais quelque peu en retrait, histoire d'observer les quelques mouvances de mes rivaux. Une attaque portée de très loin pour notre runique préféré et une offensive assez bourrin pour le gros tas de muscles. Pas très fin tout ça, surtout le coup des flammes. Il ne pouvait pas attaquer avec de la Lumière, comme tout être civilisé et raffiné ? Maudits barbares ! Ils me volaient ma proie en plus. À défier un Dragon sur un sujet aussi sensible que la chasse, on risquait de se retrouver changé en passoire. Un coup de crocs est si vite arrivé. Mais notre ami démoniaque évita tout de même les assauts avec un certain brio, quoi qu'un poil énervant. Comme on pouvait s'y attendre, il n'allait guère faire preuve de patience en nous laissant le temps de nous organiser.

L'être diabolique tira une salve de flèches en l'air. Croyait-il que j'allais lever les yeux pour regarder son attaque, tel un gosse qui admire un feu d'artifice ? J'étais un Dragon, et ici, bien que fils de Weisslogia, j'étais l'ombre, et lui la proie. Et une ombre ne quitte jamais sa proie des yeux, cela va de soi. Se protéger ? Je n'en avais pas besoin. Je me doutais déjà de ce qui risquait d'arriver car, comme l'induit le bon sens, tout ce qui monte finit par redescendre. Nul doute que les flèches de notre ami ne faisaient pas exception. Je n'eus besoin que d'émettre un seul son, un seul sifflement, pour ne pas être inquiété de l'attaque.

Aussitôt, le Wyvern qui semblait inanimé sur le sol suite à l'attaque qu'il avait reçu précédemment, se releva et m'enveloppa de ses ailes. Le Leraje avait beau être un archer de talent, la puissance lui faisait cependant défaut pour blesser mortellement mon nouvel acolyte. Ses flèches se plantèrent dans les écailles rugueuses de l'animal qui poussa un grognement retenu de douleur. Ses ailes déployées au-dessus et autour de moi me cachaient complètement à la vue de mon opposant et de mes pseudo-coéquipiers. Seulement voilà, il ne pouvait y avoir qu'un seul vainqueur, et je comptais bien être celui-ci. J'avais de mon côté un Wyvern qui semblait assez remonté contre celui qui avait tué le Flashbird que je lui avais promis, et de l'autre, deux pantins qui faisaient office d'épouvantails et de leurres. Dans l'équation, je n'avais pas besoin de ces derniers pour arracher la victoire.

Fermant les yeux au sein de l'obscurité des ailes de mon bouclier bestial, je laissais la Lumière Sacrée émaner de mon corps, et aucune possibilité pour les autres de voir ce phénomène, bien à l'abri dans mon cocon d'écailles. Mon corps tout entier laissait des émanations immaculées onduler autour de lui, signe de l'activation du White Drive. Si la magie du Leraje était comme celle des autres "intangibles", il allait avoir du mal à éviter un assaut d'une grande puissance. Manque de chance pour lui, ce genre d'attaque demeure l'apanage des Dragon Slayers. À plus forte raison, le pouvoir sacré du Dragon Blanc risquait d'être encore plus efficace contre un individu de la caste des Démons. Prenant solidement mes appuis, j'attendis un bref instant pour concentrer toute la lumière autour de mon corps et l'absorber.

Bien que légèrement engourdi par le pouvoir des flèches de foudre, le Wyvern était loin d'être immobilisé, l'écart de force entre lui et son adversaire étant suffisant pour lui permettre d'encaisser l'attaque, malgré la dizaine de projectiles plantés dans son corps, peu profondément du fait de ses écailles solides. Un autre sifflement après coup, l'animal déploya ses ailes, faisant valser les flèches plantées dessus, et n'émettant qu'un seul et unique battement aux conséquences plus que lourdes. Celui-ci lui permit de se propulser en arrière, mais également de m'éjecter en avant, tout poing brandit, hurlant ce qui serait, je l'espère, les derniers mots qu'entendrait le démon.


Metsuryuu Ougi, Seikenshô, Hôri Nova !

[Mission] Que la Lumière Soit ! Holy_Nova

Mon poing se dirigea vers le monstre, grâce à l'élan de mes appuis et du souffle donné par les ailes de mon compagnon d'arme. Dommage pour nos deux amis s'ils étaient proches, mais ils ne m'étaient d'aucune utilité. Aussi, les prendre dans une attaque aussi terrible ne serait pour moi aucunement pénalisant. La Lumière Sacrée jaillit brusquement de mon poing, dégageant une explosion d'une violence impressionnante, formant un véritable dôme lumineux qui rasa tout ce qui se trouvait sur son passage. Tant la vitesse que l'imminence de l'attaque, et sa violence, avaient de quoi surprendre notre cher démon, mais également les deux gêneurs ici présents. Il ne pouvait y avoir qu'un seul vainqueur... Et ce serait moi.

Une fois la lumière et la fumée dissipées, témoignant d'un véritable cratère qui avait sans nul doute fait rétrécir le mont sur lequel nous étions de quelques mètres, je me redressais, une expression nettement moins amusée que précédemment sur le visage, alors que le Wyvern, s'étant extirpé de l'assaut un instant plus tôt, ne vienne se poser derrière moi. Avec ce que l'on pourrait appeler un air plutôt dédaigneux, n'ayant pas pris en compte le fait qu'Allan et Jecht soient pris ou non dans l'assaut qui, avouons-le, avait une portée plutôt problématique pour eux, j'adressais ces mots avec l'espoir qu'ils soldaient ainsi le combat.


Aucun Démon n'est de taille face au pouvoir Sacré du Dragon Blanc. Reste à ta place !




Game Master

Game Master

Messages : 1587
Date d'inscription : 26/09/2011
Magie / Malédiction / CS : All Mighty
MessageSujet: Re: [Mission] Que la Lumière Soit !   [Mission] Que la Lumière Soit ! EmptyMar 24 Juin - 13:14
Jecht parvint à parer ou esquiver la plupart des flèches, et celles qui passèrent à travers sa garde étaient douloureuses, mais pas dangereuses pour sa vie, grâce à sa régénération. Cependant, le trait de foudre réussit à l'atteindre, et la décharge lui fit perdre connaissance et s'écrouler dans l'herbe.
La mission s'arrêtait là pour le mercenaire.

===============
Intervention GM : Jecht est éjecté de la mission. C'est désormais au tour d'Allan de répondre.


Dernière édition par Game Master le Mar 1 Juil - 21:04, édité 1 fois
Allan Sight

Allan Sight

Messages : 143
Date d'inscription : 23/03/2013
Âge : 24
Magie / Malédiction / CS : Shikigami no Mahô / Magie des Shikigamis
Magie / CS Secondaire : Heaven's Eyes / Tengen

- Caractéristiques du Mage -
P.M.: 3.855
Statut: Mage de Rang A
Renommée : Mage Réputé
MessageSujet: Re: [Mission] Que la Lumière Soit !   [Mission] Que la Lumière Soit ! EmptyLun 30 Juin - 22:39
Allan venait de lancer ses torrents de Shikigamis et il était désormais temps de regarder ce qu'il se passait pour voir comment la situation avançait. Malheureusement, rien n'alla comme cela devait se passer. Le démon réussit à éviter toutes les offensives qui arrivaient sur lui en esquivant ou en devenant intangible. Il devait être assez puissant pour être parvenu à ne rien subir d'une double offensive comme celle qu'il venait d'éviter. Il allait vraiment falloir trouver un bon plan pour le vaincre puisque cette créature représentait un immense danger pour toutes personnes se trouvant dans les environs. Néanmoins, il y avait un point positif parmi toutes ces mauvaises nouvelles, le démon ne pouvait plus s'échapper puisqu'il était encerclé par des flammes. Cet homme armé qui se trouvait derrière la créature avait fait de l’excellent travail en le confinant dans une petite zone. Cela serait extrêmement pratique dans la suite de l'affrontement. Bien entendu, comme il fallait s'y attendre, le Leraje contre-attaqua rapidement. Il n'y avait aucune chance qu'il fuit suite aux assauts qu'il venait de subir, c'était bien plus probable qu'il soit énervé et qu'il décide de tuer ceux qui avaient osé s'en prendre à lui. Cependant, il fit quelque chose d'assez étonnant puisqu'il ne lança... qu'une seule flèche... dans sa direction. C'était une attaque de petit bras aux yeux de l'Agent du Conseil qui se dit qu'il n'aurait qu'à se décaler pour l'éviter. Il était vraiment surpris de cette faible offensive de la part de son adversaire, mais ce n'était pas pour autant une raison de baisser sa garde, il était face à un démon, une créature fourbe qui devait cacher quelque chose.

Quelques secondes après Absolute Eyes comprit qu'il avait bien fait de garder un œil sur cette flèche et de ne pas simplement se décaler sans faire plus attention que cela. En effet, la simple petite flèche qui retombait dans sa direction se démultiplia pour que finalement, une dizaine de projectiles lui tombent dessus. Il n'avait aucun moyen de tous les éviter juste en se déplaçant à droite ou à gauche. Il devait faire quelque chose ou il serait durement frappé par un certain nombre de flèches. L'homme aux lunettes de soleil tendit alors les mains au-dessus de lui et cria SHIKIGAMI BEAM, mettant toute sa puissance dans cette attaque pour que le flot de bonhommes de papier qu'il lance soit le plus large possible au-dessus de sa tête. Une très grande quantité de papier alla alors frapper les flèches les plus au centre de la volée, les déviant pour la plupart. Allan n'avait pas été en mesure de toutes les toucher, mais celles qui étaient hors de sa portée allèrent se planter dans le sol à quelques pas de lui, c'était vraiment passé tout près de lui. Malheureusement pour le chevalier, en se concentrant sur les flèches venant du dessus, il était tombé dans le piège du démon. Il fut alors durement touché par la flèche éléctrique et s'écroula au sol en poussant un hurlement de douleur. Ce n'était pas la première fois qu'on l'attaquait avec de l’électricité, mais la créature était plus puissante que ses précédents adversaires. Allan était donc au sol et incapable de se relever pour le moment. Néanmoins, il devait se relever, c'était une question de survie de sa personne et de celle de beaucoup d'autres si personne ne parvenait à battre le démon. C'est donc dans un effort terrible et extrêmement douloureux que l'Agent du Conseil fit tout son possible pour se relever. Il finit par y parvenir même s'il n'était pas très stable sur ses jambes qui tremblaient.

Debout, certes avec des difficultés, mais debout tout de même, Absolute Eyes utilisa son Tengen pour voir ce qu'il se passait du côté du démon et des autres individus puisqu'il n'y avait plus qu'eux qui pouvaient faire quelque chose maintenant. Lui-même étant bien incapable de faire quoi que ce soit dans son état actuel. Dès le premier coup d’œil, il vit que c'était terminé pour l'homme qui avait créé les flammes autour du Leraje, lui aussi avait été touché par les flèches et il avait eu moins de chance qu'Allan. En revanche, cela semblait mieux se passer du côté du mage noir puisque celui-ci venait de se propulser en avant depuis sa Wyvern, le poing tendu vers le démon. L'Agent du Conseil n'avait aucune idée de ce qu'il pouvait bien être en train de faire. Attaquer sans magie, en utilisant juste sa force physique serait complètement inutile face à une créature capable de se dématérialiser comme ce démon pouvait le faire. Allan vit très bien le Dragon Slayer bouger les lèvres pour dire quelque chose, mais il ne parvint pas à l'entendre et encore moins à lire sur ses lèvres puisqu'il ne savait pas le faire. Finalement, il eut sa réponse lorsqu'une vive lumière apparut au niveau du point du mage et que celle-ci s'intensifia en prenant du volume sous la forme d'un dôme qui grandissait et grandissait encore. L'homme aux lunettes de soleil dut détourner le regard à cause de la trop grande luminosité de l'attaque. La puissance de celle-ci était vraiment colossale, le Dragon Slayer devait être bien plus fort que ce qu'Allan pensait et probablement même plus puissant que ce que ses supérieurs pensaient. Il serait obligé de faire un rapport sur le sujet en rentrant. Il n'aurait qu'à dire qu'il avait été vaincu par ce mage noir et qu'il n'avait donc pas été en mesure de l'arrêter. Après tout, ce ne serait pas vraiment un mensonge puisque le dôme de lumière arrivait jusqu'au chevalier et que celui-ci n'avait pas la force nécessaire pour s'en échapper. L'homme aux lunettes fut donc prit dans la puissante lumière, ce qui lui fit pousser un hurlement avant de s'évanouir. Lorsque la lumière se dissipa, l'Agent du Conseil était inconscient au sol, il lui faudrait un moment avant de se remettre et d'être en mesure de quitter les lieux.
Game Master

Game Master

Messages : 1587
Date d'inscription : 26/09/2011
Magie / Malédiction / CS : All Mighty
MessageSujet: Re: [Mission] Que la Lumière Soit !   [Mission] Que la Lumière Soit ! EmptyMar 1 Juil - 21:31
Le démon était aux deux tiers satisfait de son assaut. C'est-à-dire qu'il n'était pas pleinement satisfait. Et un démon un peu mécontent est un démon pas content du tout. En effet, si deux de ses adversaires avaient été neutralisés par son attaque en deux temps, le dernier d'entre eux s'était protégé derrière son compagnon. Poussant un cri de rage, le Leraje dissipa son intangibilité pour pouvoir concentrer plus de puissance dans son attaque suivante. Mal lui en prit, car il vit Léonard se précipiter vers lui et le frapper d'une technique très puissante. Trop puissante. La magie qu'il avait utilisée jusqu'ici lui faisait défaut, et il fut englouti dans une explosion de lumière dévastatrice et complètement balayé en poussant un nouveau hurlement, de peur cette fois.
Lorsque tout fût dissipé, le corps de la créature était bien réduit, et ce qu'il en restait était cautérisé. Indubitablement, ce démon était mort.

Quelques minutes à peine plus tard, l'organisateur de cette chasse au Flashbird, transformée en chasse au démon par les événements, atterrit au sommet du plateau, déposé par un de ses collaborateurs utilisant l'Aera. Se dirigeant vers la dépouille de l'intrus, il l'observa un instant avant de se tourner vers son bourreau.


Quel dommage que le Flashbird soit mort. Mais vous avez réussi la nouvelle mission : félicitations, jeune homme. Vous êtes le grand vainqueur de cette chasse !

Alors qu'il demande au Dragon Slayer s'il a besoin de soins, des secours arrivent pour emmener le représentant de Minami no Okami et l'agent du Conseil, inconscients tous les deux, et les remettre sur pied auprès des autres participants blessés par le Leraje.
===============
Intervention Game Master : Mission terminée, vous pouvez faire un post chacun et aller demander les récompenses. Félicitations !
Léonard Raziel Albae*
Admin / HakuteiAdmin / Hakutei

Léonard Raziel Albae*

Messages : 101
Date d'inscription : 30/01/2014
Âge : 29
Guilde : Silent Night
Magie / Malédiction / CS : White Dragon Slayer First Generation
Magie / CS Secondaire : Heavenly Dragon Slayer [Locked]

- Caractéristiques du Mage -
P.M.: 3.440
Statut: Mage de Rang A
Renommée : Mage Connu
MessageSujet: Re: [Mission] Que la Lumière Soit !   [Mission] Que la Lumière Soit ! EmptyLun 21 Juil - 10:37
Holy End

L'assaut avait été mené avec brio, et l'ennemi neutralisé conformément à mes attentes. Après tout, si un Metsuryuu Ougi ne parvenait pas à le vaincre, alors qu'il était en plus vulnérable face à l'élément de ce dernier, je me demandais ce qui pourrait bien balayer cet ennemi. Lorsque la lumière se dissipa, je pus voir le corps du monstre, réduit de plus de la moitié, la cautérisation prouvant la chaleur intense de l'immaculée matière sacrée qui l'avait brûlé aussi bien physiquement que spirituellement. Comme j'avais l'habitude de le dire, un bon démon était un démon mort. Quoi de plus normal pour le détenteur du pouvoir du Dragon Blanc ? M'approchant du corps de la bête, je le regardais de haut, constatant l'absence de vie dans son regard, alors que derrière moi, je sentais le souffle des ailes du Wyvern Blanc qui se posait pour observer à son tour le monstre.

Notre attention fut détournée par les corps gisant des deux combattants tentant précédemment de neutraliser la créature avec nous. Je ne pouvais décemment pas laisser vivre ces deux personnes ayant vu de quoi j'étais capable. J'avais la réputation d'être le plus faible de tous les Dragon Slayers, et je voulais que cela continue. Même si un petit rapport incohérent face à ceux des autres individus m'ayant affronté ne changerait rien, cela ne pouvait pas être bénéfique non plus. Mieux valait que je prenne mes dispositions. M'avançant vers le corps d'Allan, le toisant avant de me pencher à ses côtés, ma main droite se dirigeait lentement vers son cou avec la ferme intention de le serrer.

Mais brusquement, l'ouïe surdéveloppée du Wyvern, ainsi que la mienne, capta du mouvement qui se rapprochait à grande vitesse. Je retirais alors ma main de là, juste avant que n'apparaisse l'organisateur de la compétition, dos à notre duo de compère. Je replaçais dès lors mon capuchon sur ma tête avant de leur faire face. J'étais le grand vainqueur de cette chasse à en croire notre ami et ses collaborateurs. Amen ! Je pouvais aller toucher ma récompense tranquillement. Quant à mon ami à écaille, il ne semblait guère satisfait de la tournure des choses. Je lui montrais donc le reste du Flashbird et du Leraje, qu'il engloutit d'une traite sans même mâcher, devant le regard quelque peu horrifié de l'assistance.


Si vous le permettez, je vais prendre ma récompense et partir dès à présent. Non pas que je n'aime pas les festivités, mais j'ai un emploi du temps chargé messieurs.

M'exécutant, je montais sur le dos de ma nouvelle monture, après avoir pris ce qui me revenait, laissant la bête battre des ailes et propager un large courant d'air assez violent pour que finalement, nous ne nous envolions vers des contrées plus... discrètes. J'aurais bien aimé pavoiser, mais rester en présence de deux personnes ayant vu mon visage, pouvant m'identifier et surtout me faire rater ma sortie, n'était pas une chose qui m'attirait particulièrement. Filant au loin avec mon argent, je me disais qu'il serait bon de me reposer un peu après une telle dépense. Quoi de mieux pour cela que d'aller jouer un peu aux casinos et autres tripots du marché noir ? En avant toute !




Allan Sight

Allan Sight

Messages : 143
Date d'inscription : 23/03/2013
Âge : 24
Magie / Malédiction / CS : Shikigami no Mahô / Magie des Shikigamis
Magie / CS Secondaire : Heaven's Eyes / Tengen

- Caractéristiques du Mage -
P.M.: 3.855
Statut: Mage de Rang A
Renommée : Mage Réputé
MessageSujet: Re: [Mission] Que la Lumière Soit !   [Mission] Que la Lumière Soit ! EmptySam 26 Juil - 23:07
Une vive lumière blanche, ce fut la dernier chose que vit Allan avant de tomber au sol inconscient. Il avait encore l'impression de se trouver dans cette puissante lumière lorsqu'il rouvrit les yeux. Il fut obligé de les refermer immédiatement tellement c'était dur de les garder ouverts. Il mit quelques longues minutes, mais finalement, il parvint à faire passer son regard tout autour de lui pour voir où il se trouvait. Il fut rassuré de voir qu'il était dans une sorte d'infirmerie avec de nombreux autres blessés, certainement les autres participants de la compétition qui avaient été blessés par le démon. D'ailleurs, où était celui-ci ? Avait-il été vaincu ? Devait-il demander des renforts de collègues pour parvenir à le vaincre ? De très nombreuses questions se bousculaient dans sa tête, il devait absolument trouver quelqu'un au courant de ce qu'il se passait. Rester inactif dans une situation comme celle-ci n'était pas possible, il fallait qu'il se bouge. Le chevalier runique se leva alors comme une balle du lit sur lequel il était couché, mais il tomba immédiatement au sol. Il s'était levé beaucoup trop rapidement pour que ses jambes recommencent à le porter. Ce fut donc en s'appuyant sur ses bras qu'il se remit lentement sur ses deux jambes. Il vacilla quelques temps et devait se tenir au mur pour parvenir à avancer, mais au moins il se déplaçait.

Après un long et difficile déplacement, Absolute Eyes croisa, au détour d'un couloir, l'organisateur de la course en personne. Il lui demanda immédiatement des informations sur ce qu'il s'était passé après son évanouissement. Il apprit donc que le démon avait été vaincu et que l'homme qui avait réussi cet exploit était reparti immédiatement sur le dos de sa Wyvern après avoir récupéré sa récompense. Cet homme était réellement plus puissant que ce que tout le monde savait de lui. Il faudrait impérativement qu'il prévienne le Conseil du danger que représentait ce Dragon Slayer. Ce serait ensuite à eux de prendre leurs dispositions pour régler ce problème. Néanmoins, avant de partir pour Era, il fallait qu'il prenne le plus d'informations possibles sur l'incident avec le Leraje pour également en faire un rapport à ses supérieurs. Après tout, une attaque de Démon n'était pas quelque chose à prendre à la légère. Le chevalier posa donc toutes les questions nécessaires et adaptées à l'organisateur et aux différentes personnes qui avaient travaillé avec lui sur cette compétition. Plus il aurait de détail, plus son rapport serait précis et permettrait le travail du Conseil et des autres chevaliers. Une fois toutes les dépositions prises et après avoir récupéré quelques flèches autres objets sur les lieux de la bataille, l'Agent du Conseil quitta les lieux pour se rendre à Era.

Une fois arrivé dans sa caserne, l'homme aux lunettes de soleil prit immédiatement le chemin du Palais du Conseil dans lequel il entra en courant avec deux rapports dans la main. Il devait absolument les remettre aux conseillers pour les tenir au courant de la situation aux Plateaux Verdoyants et surtout les informer sur la véritable puissance du Dragon Slayer de Silent Night. Malheureusement pour lui, le Conseil était en réunion et ne devait être dérangé sous aucun prétexte. Allan laissa donc ses deux messages à un employé en lui disant de les remettre le plus vite possible aux conseillers puisque l'une des deux était d'une importance capitale. Il quitta ensuite les lieux en disant à l'employé que s'ils voulaient la moindre précision, il serait dans sa chambre à la caserne. C'est donc là qu'il se rendit en suite, mais il avait apparemment été suffisant explicite dans ses rapports puisque personne ne vint le demander.
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: [Mission] Que la Lumière Soit !   [Mission] Que la Lumière Soit ! Empty

[Mission] Que la Lumière Soit !

Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Fairy Tail RPG : Fiore no Oukoku :: 
 :: Fiore Ouest :: Plateaux Verdoyants
-