Fermer le menu
Ouvrir le menu

Navigation














Partagez | 

 Tirez à vue, c'est qu'd'la bouffe ! [Bryan/Redel]

AuteurMessage
Oprah Silverman
Mage SolitaireMage Solitaire

avatar

Messages : 146
Date d'inscription : 09/04/2013
Âge : 23
Magie / Malédiction / CS : Vector Arrow
Magie / CS Secondaire : Marche des Morts (Verrouillé)

- Caractéristiques du Mage -
P.M.: 2.155
Statut: Mage de Rang C
Renommée : Mage de Campagne
MessageSujet: Tirez à vue, c'est qu'd'la bouffe ! [Bryan/Redel]   Ven 14 Fév - 21:27


Tirez à vue, c'est qu'd'la bouffe !

Hot-Dog Express





- Qu’est-ce qu’on s’les casse ici… Bam !

Pour la énième fois dans ma courte vie, j’arpentais tranquillement les rues d’Hargeon à la recherche d’un peu d’action. De l’action ? Bien évidemment ! J’étais une jeune femme en plein dans la fleur de l’âge et je méritais de vivre un maximum d’aventure avant que ma vie ne finisse. Mais ici, à Hargeon, c’était le vide, le néant. Trouver un quelconque amusement équivalait à trouver une aiguille dans une botte de foins, et même là… La botte le foin il suffisait simplement de la brûler et de chercher dans les cendres, fastoche comme tout ! Mais là, mettre le feu à Hargeon n’était probablement pas la meilleure idée du siècle… quoi que… Non, tout de même pas, J’étais un peu pyromane mais pas à ce point là ! Du cochon… j’avais envie de manger un filet de porc tout à coup. Miaaaaaam ! Je m’arrêtais nette, en plein milieu du coin des marchands de la ville. Il était vrai que la faim me parcourait de plus en plus, mais il était beaucoup trop tôt ! Manger à deux heures de l’après-midi était du barbarisme après tout. Allez, je devais attendre un peu tout de même ! J’étais une rebelle dans l’âme, mais il existait des lois dans ce monde que même la plus grande des déesses ne pouvait enfreindre.

Je me rendis près du port de la ville pour aller admirer un peu la vue vers l’océan. Cette ville était peut-être nulle comme le fond d’ma botte, mais au moins, l’horizon vers l’infini bleu était de toute beauté. Je m’allongeais près d’une pile de caisses vides et profitais de la vue panoramique. Je profitais aussi de ce temps mort pour mettre un peu d’ordre dans les idées. J’étais bien seule, c’était une vérité indéniable, mais était-ce une bonne chose de l’être pour toujours ? Toute ma vie je n’ai vécu qu’avec l’aide de ma débrouillardise et de ma chance, mais j’avouais me sentir parfois un peu trop seule dans ce monde infect et rempli de crapules… Peut-être que je devrais m’acheter un animal de compagnie… Les Nekomata étaient de magnifiques créatures après tout. Les Lycaon, eux, ils puaient du cul c’était sûr. Peut-être aussi que je devrais intégrer une guilde officielle… ça pourrait presque être une option intéressantes… Ou alors les chevaliers runiques ! Oui ! Je pourrais suivre les traces de Moscou et… Pourquoi suivre les traces de quelqu’un qui m’avait chassé de chez lui au juste ? Peut-être que je devrais aller retourner à la Forêt d’Iria pour connaître le fin fond des choses… Bon allez, une petite sieste, comme ça je pourrais attendre moins longtemps avant l’heure du souper ! Je fermais les yeux, sentant le vent frais parcourir ma peau et les rayons du soleil caresser mon visage.

***

De l’eau. Beaucoup d’eau. Pourquoi j’étais mouillée au juste ? Ah oui, un marin venait de me LANCER UN SCEAU D’EAU EN PLEIN VISAGE ! Le salopard ! Je me relevais, complètement humide de la tête aux pieds ! Même mon sac était complétement saccagé par le liquide maudit ! Je regardais le marin, pleine de haine. Celui-ci m’ordonna de partir au plus vite, sans oublier de me traiter de sale gosse squatteuse. Pardon ?! Une Vector Trap plus tard, Monsieur le marin se retrouva directement dans l’océan à nager avec les poissons. Non mais ! Comment osait-il me traiter de cette façon ?! Du calme Oprah du calme… Quelle heure il était ? six heures ? Parfait ! Allons se faire un petit casse-croûte !

Une petite marche vite fait bien fait et je me retrouvais finalement à un petit casse-croûte bien sympathique. Les lumières du soleil arrivaient à leur fin et donc le ciel était légèrement obscur. Les lampadaires laissaient éclairer la place et il y avait tout de même pas mal de monde pour un restaurant extérieur. Peu importe, je fis la file derrière deux ou trois personnes et attendis mon tour avant de commander quatre hot-dog extras-garniture avec un Coke aux Cerises. Je reçus ma commande et m’assis à une table avec mon plateau, seule. Je regardais un peu autour de moi. Quelques familles mangeaient ensembles et riaient aux éclats, s’amusant d’une quelconque façon. Cela me rendit quelque peu triste. J’aurais voulu avoir une famille qui m’aime, moi aussi. Qui ne l’aurait pas voulu après tout, hein ? Je pris mon premier hot-dog et le dévorais d’une traite. En prenant mon deuxième et en m’apprêtant à le manger, je vis devant moi un père qui était en train de sermonner son fils. Il n’était pas en train de le battre, loin de là. Il était juste en train de subtilement lui gueuler après comme du poisson pourri. Sans réfléchir, je lui lançais mon hot-dog en plein visage. Comment osait-il gâcher mon repas en criant à tue-tête après son enfant ? Cependant, le père vit le projectile de justesse et se penchant pour l’éviter à la Matrix. ParDON ?! Non mais va t’faire foutre ! À la place, ce fut une autre personne qui reçut le hot-dog en plein derrière la tête. Oups… les ennuis allaient commencer…
Bryan Blake
Mage de Lamia ScaleMage de Lamia Scale

avatar

Messages : 127
Date d'inscription : 14/01/2014
Âge : 22
Guilde : Lamia Scale
Magie / Malédiction / CS : Hikari no Mahô / Magie de Lumière
Magie / CS Secondaire : High Speed

- Caractéristiques du Mage -
P.M.: 2.440
Statut: Mage de Rang B
Renommée : Mage Itinérant
MessageSujet: Re: Tirez à vue, c'est qu'd'la bouffe ! [Bryan/Redel]   Dim 16 Fév - 3:20
[HRP] L'ordre des posts sera donc Oprah / Moi / Redel, enjoy ♥ [/HRP]

Bon. Bon bon bon. Alors... Faisons le point là... Je suis un peu paumé. Y'a une ou deux semaines encore, je sais plus, j'étais à Oak Town. J'avais croisé un mercenaire, plutôt cool d'ailleurs comme type, ainsi qu'un mage qui se transformait en bestioles, il avait les cheveux rouges, mais bon je me rappelle plus son nom, après tout... Bah, ça me reviendrait sûrement. Mais alors... Ensuite j'ai entamé un voyage dont la destination était encore incertaine, j'ai vagabondé pendant des jours, sans même savoir dans quelle direction j'allais. Pourquoi j'ai fait ça putain ? Je sais plus. Bref. C'est comme ça que j'ai fini encore une journée aussi ennuyante que les autres, tout du moins, je parle de ces journées où je marche je marche je marche et... Et putain je marche encore et encore. Sans même rencontrer d'autres personnes. Bon là par contre, je commençais à en avoir un peu marre de marcher, mes jambes étaient fatiguées, et moi aussi. J'étais tellement naze là je savais même pas où j'étais j'ai pas pris le temps de voir par où j'allais, je savais plus où donner de la tête, et pis... Oh et pis merde allez bonne nuit je dors au pied d'un bel arbre bien feuillu.

...
...

Voilà, c'est le matin, de quoi ai-je rêvé... Et à quoi ai-je réfléchi cette nuit, je ne me souviens pas avoir cogité, comme chaque fois que je m'apprête à dormir. Et pis toujours les mêmes habitudes. J'commence à me lasser de ça. Je me dis qu'il valait mieux qu'au final je reste quelques temps à la guilde, après tout j'y ai connu des personnes sympathiques aussi. Ah oui voilà j'suis en forme ça me revient, il y a quelques jours, j'étais à la guilde. Là aussi j'y avais rencontré de bo... Non, je viens d'y penser, si je radote dans ma tête putain je sais pas ce que je vais devenir ni ce que l'on va faire de moi. Ressaisis-toi un peu Bryan. Bon, j'ouvre les yeux, et je me lève. Voyons voir, je devrais pouvoir trouver ma position dans la région en cherchant bien... Mhhh... Par là ! Allons-voir. Oh attends... Mais... Plus j'avance, plus... Plus ça sent... L'eau de mer ? Non mais... non ne me dis pas que je suis... Bon pas de panique après tout il y a d'autres villes qui bordent la mer. J'avance encore. L'odeur marine m'envahit de plus en plus, puis je sors de la forêt, je suis en haut d'une petite falaise, et au loin, C'EST LE DRAME. Oui j'ai enfin vu où j'étais et non je ne me trompais pas...

J'espérais arriver n'importe où sauf ici. J'étais... à Hargeon. Chiotte. J'ai pas envie d'y retourner, c'est là que mes parents vivent, du moins si ils vivent encore, c'est là que j'ai passé mon adolescence merdique, là que mes malheurs se sont produits. La ville, les ports, etc.... J'avais pas envie de retourner là merde mais comment j'ai pu arriver ici. Ah oui en marchant... Bon...Tant pis, l'heure n'est pas aux plaintes, malgré ma mauvaise humeur, j'ai un peu la dalle là. Bon, tant que je suis là autant aller manger, c'est pas le moment de ressasser les mauvais souvenirs, après tout, c'est ma ville natale. Quelques heures de marche passèrent jusqu'à ce que je me retrouve au milieu de la ville. Où pourrai-je manger sans qu'on m'emmerde. Bon, face à moi, il y avait un petit restaurant externe, ça ne pouvait pas me faire de mal de manger en plein air. Allez, je m'y rends. Le vendeur était sympathique, l'ambiance n'était pas si glauque, les gens n'avaient pas l'air de vouloir cherche des noises... L'air n'est pas sensationnel... Bon. J'ai été élevé ici je ne peux pas dire que c'est si moche que ça après tout. Je m'étais assis à une table afin de manger un bon petit plat mitonné par le cuisinier, comment ils appellent ça ? Ouais enfin je sais pas mais c'était du bœuf.

Franchement tout était bien, y'a qu'un truc qui me dérangeait mais j'étais ici pour manger donc... Oui bah, entendre un vieux con derrière moi, qui gueule sur son fils, c'est pas l'idéal pour avoir l'esprit tranquille quand on est comme moi et qu'on a eu la même vie difficile que moi. J'irai bien lui montrer une certaine partie de mon anatomie pour qu'il ferme son clapet, m'enfin. Mon humeur est assez basse comme ça. Evidemment personne ne peut le savoir. Je mangeais, dans une "tranquillité" assez... Saugrenue ? et pis bien sûr ça ne peut jamais durer hein surtout quand c'est moi. C'est là que je reçois un projectile sur le crâne. Un hot-dog. Déjà, on ne joue pas avec la nourriture. Ensuite... QUI EST LE FOUTU FUMIER QUI ME JETTE UN HOT-DOG SUR LA TÊTE ?!

Bon j'me retourne, et, CHOC. Putain attends mais c'est une gamine qui me cherche des noises ? Mais, il va où le monde là. Au départ je pensais que c'était un jeune ou un ivrogne qui voulait faire son intéressant. Non, c'est une adolescente en perdition. Difficile de garder mon calme là. Je sais pas si c'était volontaire ou quoi, m'enfin le vieux s'était tu. Une gamine aux cheveux blancs, l'air un peu... Délinquante ? J'sais pas c'est ce que m'inspirait sa tête. Mais elle avait de jolis yeux. Bref.


Toi, viens voir ici on va discuter.

Non, j'allais pas frapper une p'tite, seulement la massacrer verbalement. Et à la voir elle avait l'air d'avoir du cran, et par-dessus le marché j'avais le pressentiment que ce n'était pas une fille ordinaire. Haha non attends t'es sérieux, attends une petite fille qui est mage on me la fait pas doit y avoir erreur du moins je l'espère. Mais bon je comptais pas être hostile ou quoi. Bah eh j'suis pacifiste moi, j'aime pas la violence, je déteste ça. J'estime qu'un être normalement humain devrait être capable de gérer un problème calmement. Là ce que j'espère c'est pouvoir calmer le jeu avec la gamine, j'ai pas envie d'avoir des problèmes avec une adolescente quoi.


Dernière édition par Bryan Blake le Dim 23 Mar - 3:01, édité 1 fois
Redel Snow

avatar

Messages : 24
Date d'inscription : 03/01/2014
Âge : 22
Magie / Malédiction / CS : Take Over - Beast Soul

- Caractéristiques du Mage -
P.M.: 1.520
Statut: Mage de Rang C
Renommée : Mage de Campagne
MessageSujet: Re: Tirez à vue, c'est qu'd'la bouffe ! [Bryan/Redel]   Mar 18 Fév - 21:25
Réveillé par le soleil..Pouah, quelle galère, j'avais un gros mal de crâne comme un vieux marteau qui tapait mon cerveau par petits coups réguliers. J'entrouvris les yeux, clignant à de nombreuses reprises pour adapter ma vue à la lumière de l'astre solaire. Je m'étirais avec une flemme immense en essayant de me souvenir de ce qu'il s'était passé la veille. J'avais une gueule de bois de fou, faut dire que les quelques flashs qui me revenaient en mémoire étaient assez épiques. J'avais tenté de draguer deux jumelles avec qui j'avais picolé comme un trou, je me demandais bien si j'avais réussis à faire quoi que ce soit avec ces deux demoiselles, fin bref je m'en souviendrais peut-être plus tard. Me relevant avec difficulté j'observais les alentours car j'avais aucune idée de l'endroit où je me trouvais actuellement. Cette ville ne me disait rien, comment est-ce que j'étais arrivé ici déjà ? Ah oui, j'avais voyagé pendant plusieurs semaines depuis que j'avais quitté Oak Town, cette ville où j'avais rencontré deux personnes doués de capacités magique pour l'un et physique pour l'autre, mais je n'avais plus aucune idée de leurs noms, pop pas grave je les recroiserais peut-être un jour qui sait.

Après avoir réussis à descendre du toit du bâtiment sur lequel j'avais passé la nuit...attends pourquoi j'avais pioncé là-haut déjà ? Et comment j'étais monté si haut ? Arf, encore des questions auxquelles j'avais aucunes réponses. Bref, j'avançais en déambulant dans les rues de...de...merde ça s'appelait comment cette ville déjà...ah oui Hargéon ! Donc je marchais de mon pas lent d'après cuite, la tête dans une partie de mon anatomie que je ne citerais pas. J'avais une de ces dalles ! Mon ventre gargouillait depuis une bonne dizaine de minutes et il n'y avait pas de forêt proche pour aller chasser, de toute façon j'avais une trop grosse gueule de bois pour utiliser ma magie pour le moment. Il fallait juste que je me trouve un restaurant sympa où je pourrais reprendre des forces.

Au cours de cette marche, si lente et désolante qu'elle pourrait s'apparenter à une marche funèbre, je passa devant de nombreux restaurants un peu trop luxueux pour mes moyens. Puis mes pas me menèrent vers un petit restaurant-terrasse d'où se dégageait un fumet appétissant. J'approchais de l'enseigne, traînant mes pieds derrière moi. J'arrivais alors devant le vendeur, regardant ce qu'il proposait, de la bave commençant à couler le long de mes babines.

- Salut ! Il me faudrait deux kebab, trois burgers, cinq hot-dogs et douze portions de frites s'il vous plait !

- Eh ben ! Vous avez une grosse faim à ce que je vois. Une dure soirée hier, c'est ça ?

- Vous avez tout compris m'sieur ! Ah oui et votre plus gros steak aussi !

J'allais alors me poser à une table en attendant ma commande, ma tête était si lourde que j'aurais bien voulus m'écrouler sur la table, ce qui m'obligeais à rassembler toutes mes forces restantes pour resté droit. Qu'est-ce que j'étais crevé ! Je baillais toutes les cinq minutes, mon odorat chatouillé par les odeurs de ma commande en train d'être cuisinée. J'étais impatient de m’empiffrer parce que là j'en pouvais plus, un grognement s'échappait de mon bide comme le râle d'une bête affamée. Ah ! Ma commande arriva enfin sur plusieurs plateaux. J'allais enfin pouvoir me remplir l'estomac ! Je dévora mon premier burger en quelques secondes ce qui commença à me requinquer, sentir cette nourriture descendre le long de mon œsophage était tellement agréable. Dévorant mon premier kebab je pus sentir mes forces revenir peu à peu, quel bonheur ! Mais, alors que j'entamais mon steak, des voix attirèrent mon attention. Levant le nez de mes plateaux je me rendis compte que c'était un père qui engueulait son mioche, qu'il était saoulant de m'empêcher de manger tranquillement dans le calme avec la gueule de bois que je me tapais. Mais, alors que je m'apprêtais à lui faire comprendre qu'il serait de bon ton de se taire, un hot-dog vola vers l'homme qui l'esquiva au dernier moment, hélas ce fut un homme qui se trouvait juste derrière qui se le prit dans la face. Mais...je le connaissais ce type ! Sa tête me disait quelque chose. Mon cerveau était encore embrumé par l'alcool, mais ça allait me revenir. Ah oui ! C'était lui le mage de Lamia Scale que j'avais rencontré quelques semaines plus tôt à Oak Town ! Il s'appelait comment déjà ? Je m'en souvenais plus, mais j'étais sûr que c'était lui et, alors qu'il s'apprêtait à se fritter avec la lanceuse de hot-dog, j'intervins.

- Hey toi ! Ouais toi le brun ténébreux ! On s'est déjà vu, non ?

J'espérais attirer son attention, au moins ça éviterait peut-être une baston qui me dérangerait le temps de bouffer. Mais je préférais être clair afin d'éviter tout problème.

- Et la miss quant à toi, c'était un beau lancer, mais la prochaine fois quand tu vises des abrutis de mauvais parents qui ne savent se faire respecter qu'en gueulant sur leurs chiards, fais gaffe aux gens qui se trouvent sur la trajectoire !

A mes mots, le père de famille qui avait bouleversé mon repas me regarda en essayant de jouer au dur.

- C'est de moi que tu parles petit co...

- Oui, c'est à toi que je parles et si tu te calmes pas tout de suite je pense que ton gamin et ta femme se moqueront de toi pour t'être fais dérouillé comme un malpropre par un étranger, donc rassis toi et mange tranquillement avec ton gosse !

Cette conversation avait attiré l'attention apparemment, tout le monde sur la terrasse et dans la rue avaient les yeux braqués sur nous.
Oprah Silverman
Mage SolitaireMage Solitaire

avatar

Messages : 146
Date d'inscription : 09/04/2013
Âge : 23
Magie / Malédiction / CS : Vector Arrow
Magie / CS Secondaire : Marche des Morts (Verrouillé)

- Caractéristiques du Mage -
P.M.: 2.155
Statut: Mage de Rang C
Renommée : Mage de Campagne
MessageSujet: Re: Tirez à vue, c'est qu'd'la bouffe ! [Bryan/Redel]   Sam 22 Fév - 2:55


Tirez à vue, c'est qu'd'la bouffe !

Pour le meilleur et pour la bouffe





C’était magnifique. Je pouvais presque voir l’image au ralenti tant l’acte était de toute beauté. Le hot-dog, volant tel une rapace en direction du méchant papa avant de percuter l’homme qui se trouvait juste derrière. Au début la panique me monta à la tête. L’homme aux cheveux noirs se tourna vers moi, furieux comme une drama queen. Plus un au niveau de la panique. Cependant, en voyant son visage, un petit sourire s’afficha sur mon visage. Couvert de ketchup, de reliche et de moutarde aux épaules, l’inconnu était magnifique ! Je me retins de pouffer de rire avec difficulté et courage. Je dus même me pincer les lèvres pour ne pas faillir à ma mission de rester sérieuse. L’homme m’interpella, se voulant menaçant. Il m’ordonna littéralement d’aller m’expliquer auprès de lui. Eh oh ! J’étais un peu en train de manger, prends un ticket ! Garder son calme garder son calme... Non, je ne parlais pas de concerver ma colère, mais l’hilarité qui tentait désespérément d’atteindre ma gorge pour me faire rire aux éclats. Je me foutais de sa gueule ? Exactement, z’avez tout compris !

- Hey toi ! Ouais toi le brun ténébreux ! On s'est déjà vu, non ?

Je tournais ma tête en direction de la personne qui venait de parler. Un jeune gaillard aux cheveux écarlates et portant un bandeau noir à l’oeil. Wouah ! Trop cool ! J’en veux un moi aussi ! Enfin bref, tout ça pour dire que les deux mectons semblaient se connaître. Enfin, c’était là un bien grand mot puisqu’il ne savait pas si c’était exactement à la bonne personne à qui il parlait. Il se tourna cependant vers moi, toujours aussi euphorique à l’intérieur de moi. Premièrement, si tu m’appelais miss, c’était que tu ne savais pas à qui tu avais à faire. Complimenter mon lancer te donnait cependant des points mon cher ami. Sa façon d’insulter le père que j’avais visé précédement était si charmante que l’on ne pouvais qu’admirer sa perspicacité, mais me demander de « faire gaffe » n’était pas des plus flatteurs, il fallait dire. Le père en question voulut se joindre à la conversation, mais se fit rapidement clouer le bec par Cheveux de Feu. Après que la famille quitta la table sans demander leur reste, je m’aperçus que les gens autour de nous avaient dirigé leur attention à ce qui se passait ici. Comme c’était intéressant. Oprah Silverman, vedette internationale d’Hargeon ! Ça se lisait bien dans un journal, non ? Mon hilarité se calma, laissant place à la moquerie. Je posais mon coude sur la table et posais mon menton sur mon poing fermé, les yeux espiègles.

- Comme c’est mignon. Tu dois sacrément l’aimer ce mec pour le défendre avec tant de vélocité. Pourquoi pas vous marier, hm ? J’vous apporte la bouffe pour apporter, Bam !

Par la suite, je dirigeais mon bras libre en direction des plateaux bien garnis de l’homme aux cheveux rouges et créais une flèche de couleur rose juste dessous ceux-ci. Les Vector Trap n’étaient pas un sort très puissant en terme de force brute, mais c’était là un sort tellement utile pour mener à mal n’importe quoi ! Ainsi, toute la nourriture commandée par celui qui m’avait traité de miss s’envola en sa direction. Encore une fois un spectacle de toute beauté ! Si seulement j’avais commandé du pop corn... Enfin bref ! Suite à cela, je montais sur ma table et criais à haute voix « FIGHT FOOD ! » Pourquoi pas ? Après tout, rien n’était de trop pour la grande Oprah Silverman, casse-couille professionnelle ! Après cette déclaration de guerre, tous les jeunes autour de nous adhérèrent à la proposition en commençant à lancer leur propre nourriture. Les adultes, quant à eux, partir sans plus de procès (tout en se protégeant des divers projectiles). Le petit restaurant se transforma irrémédiablement en champ de bataille. on allait réellement s’amuser ! Ah et justement, toujours sur ma table, je me permis de sortir mon lance-pierre et de prendre une boule de purée de pomme de terre pour ensuite la lancer en plein dans la tronche de ma première victime, alias senor hot-dog ! Alors, je l’avais touché ou pas ?


Dernière édition par Oprah Silverman le Ven 28 Fév - 2:19, édité 1 fois
Bryan Blake
Mage de Lamia ScaleMage de Lamia Scale

avatar

Messages : 127
Date d'inscription : 14/01/2014
Âge : 22
Guilde : Lamia Scale
Magie / Malédiction / CS : Hikari no Mahô / Magie de Lumière
Magie / CS Secondaire : High Speed

- Caractéristiques du Mage -
P.M.: 2.440
Statut: Mage de Rang B
Renommée : Mage Itinérant
MessageSujet: Re: Tirez à vue, c'est qu'd'la bouffe ! [Bryan/Redel]   Sam 22 Fév - 5:32
J'attendais que la gosse vienne s'expliquer avec moi, surtout que vu sa tronche elle avait l'air d'avoir du cran. Elle allait en avoir un peu moins une fois venue. Sauf que... J'ai été interpellé par quelqu'un. Bordel finalement on peut même pas être tranquille ici je regrette d'être revenu. Je veux juste manger moi putain ! En plus c'est un mec qui a dit qu'on s'était déjà vus lui et moi. Pfeuh, ça s'peut pas j'vois jamais personne, j'suis tout le temps tout seul. Euh... Merde attends... Ce gars-là... Ces cheveux rouges... Cette dégaine de travesti... Ce bandeau noir... Hey... C'est vrai que je l'ai déjà vu ce gugus là... Mais j'me rappelle pas où, en fait j'ai juste un vague souvenir de lui. Mais c'est pas ma priorité. D'abord j'veux jouter verbalement la petite gamine qui me prend pour une cible. Allez viens-là toi au lieu de te marrer. Le mec aux cheveux rouges a commencé à faire une petite morale à la gosse par rapport à son lancer en lui disant de lancer mieux que ça. Mais vas-y incite-la à s'entraîner aussi tiens tant qu'on y est !

Comme c’est mignon. Tu dois sacrément l’aimer ce mec pour le défendre avec tant de vélocité. Pourquoi pas vous marier, hm ? J’vous apporte la bouffe pour apporter, Bam !

Et elle s'paie ma tête en plus hein, amène-toi ici on verra s'tu la ramènes encore ! Oh et quant à toi le rouge. Ouais, on a déjà dû se voir c'probable. Mais j'ai du mal à m'rappeler de toi.

Mais bon. Je pense pas qu'elle viendra. Elle avait l'air d'être fixée à sa table, pire qu'une ventouse nom de dieu. Fallait que j'me fasse une idée, elle viendra pas, elle devait être trop insolente pour ça c'te garce. J'ai tapé une fixette sur ses yeux tiens, punaise. Pourquoi je m'intéressais tant aux yeux des filles, pourquoi en plus à ceux d'une gamine. Oh elle peut pas crever simplement. Et l'autre aux cheveux rouges là qui s'en mêle, j'sais même plus qui c'est, moi j'rencontre des gens pis voilà j'suis solo j'voyage c'est tout des têtes j'en vois tout les jours. La gamine s'était mise à bouger. Ah ça y est t'avais enfin réfléchi t'étais devenue sage ? Non en fait. Punaise mais d'où elle vient elle est chargée comme un missile, elle s'était levée et avait gueulé "FIGHT FOOD", NAN MAIS NAN VA MOURIR LÀ ! C'était plus un restaurant c'était une champ de bataille ! Y'a de la bouffe qui volait partout, j'avais encore reçu un hot-dog, à l'épaule cette fois. Là c'est bon j'ai plus faim. J'allais me retourner, quand j'ai reçu une boulette de purée de pomme de terre sur le torse. ET CETTE BOULETTE LÀ BAH ELLE VENAIT ENCORE DE LA PETITE FILLE !

Alors c'était comme ça hein ? Et ça te faisait rire hein ? D'accord. Moi aussi j'allais m'amuser. J'ai pris mon assiette, avec tout son contenu évidemment, et je l'ai lancée de toute mes forces vers la gamines de manière à ce qu'elle la prenne en pleine poire, telle une tarte à la crème qu'un clown jette sur un homme. Maintenant j'espère qu'elle était pas agile parce que si elle esquivait mon lancer, elle allait comprendre qu'elle s'en était pris à la mauvaise personne. Ouais.
Oprah Silverman
Mage SolitaireMage Solitaire

avatar

Messages : 146
Date d'inscription : 09/04/2013
Âge : 23
Magie / Malédiction / CS : Vector Arrow
Magie / CS Secondaire : Marche des Morts (Verrouillé)

- Caractéristiques du Mage -
P.M.: 2.155
Statut: Mage de Rang C
Renommée : Mage de Campagne
MessageSujet: Re: Tirez à vue, c'est qu'd'la bouffe ! [Bryan/Redel]   Mar 25 Mar - 2:12


Tirez à vue, c'est qu'd'la bouffe !

Tentation





C’était tellement amusant que de pouvoir lancer de la nourriture à tout va, je me sentais comme une véritable ballerine dansant parmi cette pluie de produits comestibles ! Qui aurait cru que cette soirée devienne aussi mouvementée en un simple petit lancé de Hot-Dog, hm ? Pas moi en tout cas. Alors que tout le monde lançait de la nourriture par-ci par-là, je ne pus qu’admirer avec déception le départ de l’homme sur lequel je lui avais lancé la nourriture avec mon Vector Trap quelques minutes plus tôt. Bouhouhou quelle tristesse ! Bon débarras, homme aux cheveux de feu ! De toute façon, il n’était pas du tout apte à rester là, le pauvre crétin. Cependant, j’étais contente de constater que le mec aux cheveux noirs, lui, était resté et ce malgré la boulette de purée que je venais tout juste de lui lancer en pleine figure. SHISHISHISHISHI ! Comme c’était drôle tout ça ! Je ne pouvais m’empêcher de rire, tellement que je ne pus éviter l’assiette qu’il m’envoya à son tour en pleine figure. Le choc était telle que l’on aurait pu me voir tomber sur le dos au ralentit. Tombant du bas de la table, je pris quelques temps avant de pouvoir me relever. Wow, il n’y allait pas avec le dos de la cuillère lui dites donc ! J’enlevais le petit bout de saucisse qui était collé sur ma joue et le mis dans ma bouche, arrogante.

- Toi, t’es pas comme les autres. J’t’aime bien ! Voyons voir si tu peux contrer ça, Bam ! Vector Director encore une fois !

Sous plusieurs couverts encore pleins de nourritures, je posais les flèches roses qui propulsèrent chacune leur contenu en direction du beau ténébreux. Par la suite, je me remis sur la table sur laquelle j’étais précédemment tombée. Tout le monde avait son rival parmi le fight food, alors moi j’avais le mien. Je m’assis tout naturellement sur ce qui était sensé être l’endroit où l’on met la nourriture, en position indienne. Il fallait bien lui montrer qui était la patronne ici, non ? Je levais ma main et lui fis signe de venir me voir ou de me lancer quelque chose d’autre, provocatrice.

- Allez viens, j’t’attends. Bam !!


(HRP):
 


Dernière édition par Oprah Silverman le Mar 25 Mar - 16:58, édité 1 fois
Bryan Blake
Mage de Lamia ScaleMage de Lamia Scale

avatar

Messages : 127
Date d'inscription : 14/01/2014
Âge : 22
Guilde : Lamia Scale
Magie / Malédiction / CS : Hikari no Mahô / Magie de Lumière
Magie / CS Secondaire : High Speed

- Caractéristiques du Mage -
P.M.: 2.440
Statut: Mage de Rang B
Renommée : Mage Itinérant
MessageSujet: Re: Tirez à vue, c'est qu'd'la bouffe ! [Bryan/Redel]   Mar 25 Mar - 15:23





To feed the arrows



Tout ça pour un hot-dog. UN HOT-DOG. Ce hot-dog qui avait percuté ma tête avait déclenché une bataille de nourriture dans tout le restaurant. J'en avais déjà marre, mais, comme il était dans ma nature d'avoir le dernier mot, je n'allais pas m'arrêter là. L'assiette que j'avais envoyé a cette gamine l'avait touché en pleine gueule, c'était... Si magnifique à voir. Cette assiette frappant de plein fouet, avec la face intérieure, le visage de cette gamine, ce doux son se faisant entendre au moment du choc, et cette fichue gosse qui s'étalait par terre. Dans les pires moments d'amusement j'étais le plus sadique mine de rien. J'étais tellement satisfait que je n'avais pas remarqué le départ de l'autre abruti aux cheveux rouges. Bah, de toute façon je ne me rappelais pas de lui, malgré le fait qu'il disait que nous nous étions rencontrés autrefois. Si je ne m'en rappelais pas, c'est sans doute parce que je ne l'appréciais pas beaucoup. Dans ma réflexion, j'avais relâché mon attention, et la gosse s'était relevée. Jusqu'ici, il n'y avait pas de problème, seulement, elle avait usé d'un sort, pour le moins étrange, je n'avais jamais vu ce type de magie, des sortes de flèches étaient apparues sous plusieurs plats, ceux-ci volèrent en ma direction, voilà une magie bien intéressante.

Mais l'heure n'était pas à l'admiration, les plats fusaient vers ma tronche, je me suis dépêché de lancer une Rain of Light pour me protéger de tout ces projectiles, mais le timing était trop court, je ne pus en détruire que quelques-uns, le résultat était beau... J'avais bien reçu au moins quatre ou cinq assiettes, ce fut assez pour me mettre par terre. Alors là c'était la goutte qui faisait déborder le vase !


Foutue gamine j'vais t'montrer de quel bois j'me chauffe !

Je m'étais relevé, puis je m'étais dirigé vers le restaurant. Ayant cherché un peu, je m'étais saisi d'un énorme plat, sur lequel un beau poisson était cuisiné. J'avais dessiné ce sourire sadique sur mon visage, regardant la gamine avec des yeux... comment dire... Les yeux de quelqu'un déterminé à s'en prendre à une autre personne. C'était exactement ce qui s'était passé. J'avais envoyé de toute mes forces le grand plat avec tout son contenu sur la gamine espérant qu'elle ne m'avait pas remarqué de façon à ce que je pouvais la toucher. Niahaha...

Oprah Silverman
Mage SolitaireMage Solitaire

avatar

Messages : 146
Date d'inscription : 09/04/2013
Âge : 23
Magie / Malédiction / CS : Vector Arrow
Magie / CS Secondaire : Marche des Morts (Verrouillé)

- Caractéristiques du Mage -
P.M.: 2.155
Statut: Mage de Rang C
Renommée : Mage de Campagne
MessageSujet: Re: Tirez à vue, c'est qu'd'la bouffe ! [Bryan/Redel]   Dim 30 Mar - 19:59


Tirez à vue, c'est qu'd'la bouffe !

Bouffe qui roule n'amasse pas croûte.





Comme ça, il était mage... Bah ouais ça semblait être une évidence vu ce qu’il venait de faire pout TENTER de se défaire des projectiles mangeables. Ne me faites surtout pas croire que les faisceaux lumineux qu’il venait de faire jaillir d’un cercle magique étaient là par hasard et que c’était easy shit à faire pour tous les idiots paumés du coin ! Il était évident que ce joli bout de viande possédait des pouvoirs magiques. Magie de la lumière, si je me fiais à ce sort, à moins que ce soit la magie astrale… Moscou m’en avait parlé, j’ai jamais compris ce système de profiter de l’astronomie pour lancer des sorts… à moins que ce soit l’astrologie ? Est-ce qu’il y a quelqu’un sur cette putain de planète qui connait la différence ? Parce que là, faudrait savoir ! Je m’égare je m’égare. Ainsi donc, l’homme qui avait tenté maladroitement de détruire mes plateaux volants savait se battre en toute logique… Intéressant… Bon, peut-être qu’il n’avait pas du tout réussi à toutes les détruire, mais quand même j’avais été prise de cours ! Cela allait devenir vachement plus cocasse comme soirée. Shishishi !

Ainsi donc, je venais de m’assoir en indien sur la table pour provoquer le gentil monsieur comme je me devais de faire. Il répondit immédiatement à cette provocation, me traitant de gamine (rien de nouveau vous m’direz) et en voulant me montrer de quel bois il se chauffait. Je n’ai jamais compris cette expression pour être franche. En quoi brûler du bois était une démonstration de puissance ? Peut-être parce que le feu était synonyme de destruction… ou alors c’était parce que… Noooooon… mais peut-être que… Oh et puis merde j’m’en foutais royalement au final ! Tout cela pour dire que je me préparais à recevoir ce qu’il m’enverra. Tout ceci était tellement excitant et étais-je la seule à ressentir cette tension sexuelle ? Probablement… Après s’être levé, le jeune homme se mit à chercher quelque chose, probablement une assiette à me lancer. Je souris vicieusement. Après m’avoir lancé un fameux plat dans lequel un somptueux poisson n’attendait que d’être mangé, je dirigeais ma main vers le sol devant moi pour former une énième Vector Director. Pff ! Tellement prévisible que ça en devenait tout d’un coup décevant. Un simple plat, lancé simplement dans ma simple direction… c’était simplement outrant à quel point sa simplicité me simplifiait la tâche (OH YEAAAAAAAAAAAAH !!). Du coup, dans la simple loi de la physique, mon sort renvoyant le plat à son lanceur. Je regardais l’homme, faisant une mine déçue.

- Hm ! Je croyais que tu m’offrirais du challenge… dommage. Je souris ensuite encore plus vicieusement que précédemment, joueuse. Et si on pimentait la chose ? Bam !

Je finis par me lever rapidement et sauter. Dans les airs, je créais sous moi un Vector Carpet pour me poser dessus et voler autour de mon jeune ami. Pendant que les autres soldats étaient tranquillement en train de poursuivre leur gue-guerre, je m’occupais pour ma part de faire mumuse avec mon jouet du moment. Après quelques tours pour bien lui montrer que je n’étais pas qu’une simple gamine, je pointais de ma main libre (oui, mon autre main tenait toujours mon lance-pierre, fallait pas oublier) vers lui pour ensuite former un cercle magique noir. De ce cercle noir jaillit un magnifique Vector Wrap. La flèche, agissant comme une corde, se dirigea directement vers Bryan, voulant premièrement la ligoter. Je visais particulièrement les jambes. Pourquoi ? Parce que c’est plus drôle voyons ! C’est fou comme on s’amusait tous les deux, non ??!


Dernière édition par Oprah Silverman le Lun 31 Mar - 5:07, édité 1 fois
Bryan Blake
Mage de Lamia ScaleMage de Lamia Scale

avatar

Messages : 127
Date d'inscription : 14/01/2014
Âge : 22
Guilde : Lamia Scale
Magie / Malédiction / CS : Hikari no Mahô / Magie de Lumière
Magie / CS Secondaire : High Speed

- Caractéristiques du Mage -
P.M.: 2.440
Statut: Mage de Rang B
Renommée : Mage Itinérant
MessageSujet: Re: Tirez à vue, c'est qu'd'la bouffe ! [Bryan/Redel]   Lun 31 Mar - 4:23





To feed the arrows



Les événements commençaient à prendre une tournure plutôt intéressante. J'étais maintenant fixé, cette gamine était bien dotée de capacités magiques. Et comme je m'en doutais, il s'agissait d'une magie basée sur les flèches. C'était bien étrange, mais à la fois intéressant, je n'avais jamais vu telle forme de magie, si je parvenais à la calmer, j'espérais en apprendre un peu sur cette magie des flèches, cette petite devait sûrement avoir beaucoup de ressources et semblait manier ces flèches avec une facilité étonnante pour son âge qui ne devait pas excéder la quinzaine. Pour revenir à la situation, le plat que j'avais lancé sur elle m'était revenu en pleine tronche, la gamine avait utilisé un autre de ses sorts de flèche, cette fois pour retourner le plat contre moi. Elle commença ensuite à dire qu'elle attendait plus de ma part. Ah ouais t'étais une fille comme ça... Tu voulais donc pimenter la chose. Ok. Sauf que... Dans ma confusion, je n'avais pas remarqué qu'elle s'était élancée dans les airs, se maintenant encore avec une de ces flèches magiques qui sortaient d'on ne savait où.

Elle avait l'air de bien s'amuser d'où elle était. Bah ouais elle faisait des tours dans les airs comme pour me na... Ah mais, elle me narguait en fait. Ah elle commençait à m'énerver celle-là. J'avais remarqué une chose, elle tenait toujours un lance-pierre dans une de ses mains. Une délinquante ? Ouais enfin bon. Je m'en foutais en fait. Avec sa main libre, qui était dirigée vers moi, elle fit apparaître un cercle magique noir, duquel sortit une flèche noire se dirigeant vers moi avec une vitesse assez fulgurante. Je tentais de l'esquiver, mais avec de la bouffe dans les yeux, ce ne fut pas chose aisée. Sa flèche noire m'avait ligoté les deux jambes, et à cause de ça, je m'étais étalé par terre, une belle chute humiliante de la part d'une gamine de quinze ans. Là, j'étais à bout. Et évidemment, je n'arrivais pas à m'en défaire. Mais mes bras eux étaient encore libres de tout mouvement. Je n'allais pas en rester là. Malgré ma position aussi ridicule fut-elle, je m'étais concentré, en sachant pertinemment que je ne pouvais pas la toucher aussi facilement. Heureusement, j'avais une technique adaptée à ce genre de situation, il suffisait de savoir l'utiliser de la bonne façon au bon moment.


Puisque tu n'veux pas m'libérer... À mon tour d'en v'nir à la magie, Rain of Light !

J'avais tendu mes bras vers le ciel, sans forcément la viser. Un cercle magique jaune apparut au bout de mes mains, puis une myriade de rayons lumineux s'échappa de ce cercle. Je faisais en sorte d'en envoyer un maximum tout en les éparpillant le mieux possible pour être sûr de la toucher au moins une fois, un beau feu d'artifice tiens !

Oprah Silverman
Mage SolitaireMage Solitaire

avatar

Messages : 146
Date d'inscription : 09/04/2013
Âge : 23
Magie / Malédiction / CS : Vector Arrow
Magie / CS Secondaire : Marche des Morts (Verrouillé)

- Caractéristiques du Mage -
P.M.: 2.155
Statut: Mage de Rang C
Renommée : Mage de Campagne
MessageSujet: Re: Tirez à vue, c'est qu'd'la bouffe ! [Bryan/Redel]   Mar 1 Avr - 2:25


Tirez à vue, c'est qu'd'la bouffe !

Et si on le mitraillait ?




De là où j’étais, le vue sur la petite ville d’Hargeon était plutôt agréable à regarder. Le soleil s’éclipsait lentement de l’autre côté de la mer, laissant derrière son sillage une lueur orangée qui nous couvrait à tous le visage. C’était franchement une belle soirée en perspective qui s’annonçait. Bon, peut-être que je n’avais pas encore eu le temps de manger réellement à ma fin et que j’étais en train de botter le joli petit cul d’un inconnu que j’avais sauvagement mais accidentellement agressé précédemment, mais voilà quoi, il en faut peu pour être heureux comme on dit ! J’avais donc décidé de pimenter cette soirée que je croyais banale au début en lançant un Vector Wrap sur notre cher petit luron. Je ne voulais pas réellement le blesser, après tout, il ne s’agissait pas d’un véritable combat en tant que tel, mais plus d’un affrontement pour le faire chier à souhait. J’étais Oprah Silverman, j’étais une diva ! Ce fut donc sans problème que la flèche ligota les jambes du monsieur qui s’effondra sur le côté, le bas du corps enroulé par ma magie. Shishishishishi c’était plutôt comique à voir ! J’espérais cependant un peu plus de challenge, mais il ne fallait pas oublier que cela faisait peut-être partie de sa stratégie ! Faire passer pour faible afin de donner un coup de couteau dans l’dos, vous connaissez ? Il fallait donc que je reste vigilante avec lui, on ne savait jamais sur quoi on allait tomber !

Ainsi donc, le jeune homme était au sol, ce qui me permettait de bien rire de sa gueule. Après tout, on trouve drôle ou on ne trouve pas, c’était la règle des choses, non ? Cependant, le jeune homme osa enfin faire quelque chose de sa vie. Après m’avoir clairement montré que c’était à son tour d’agir, il déploya dans les airs (et donc dans ma direction) Une multitude de rayons lumineux. Houla j’devais éviter ça maintenant ! C’est alors que je me mis à me mouvoir acrobatiquement sur mon tapis volant pour tenter d’éviter habilement cette sérieux de rayons qui me harcelaient. Cependant, peut-être que j’avais réussi à en éviter une bonne dizaine, mais je finis par me faire toucher par un des rayons, puis par un deuxième, et finalement le troisième me fit tomber de mon tapis. Ce faisant, je chutais lamentablement pour atterrirai à quelques pas du ligoté. Par chance, rien de cassé, j’avais juste un peu mal au cul et à l’épaule gauche mais j’étais vivante et en bonne santé, yeah ! Je me relevais rapidement, toujours avide d’excitation. Je pris le lance-pierre que j’avais lâché et fouillais dans mon sac à bandoulière. Je finis par trouver ce que je cherchais tant ; une bille de métal. Shishishi ! Je mis la bille dans l’élastique de mon arme ultime et visais notre cher empoté.

- Pas mal, t’as réussi à m’faire tomber d’mon perchoir. Bam ! Mais bon c’qui qui est ligoté encore ? Prends-toi ça, bam ! Vector Boost !

Je venais de poser la marque de la flèche sur ma bille puis lâchais prise, laissant le projectile s’aventurer à grande vitesse vers la cage thoracique de Mister Light. Inutile de dire qu’une telle vitesse allait lui faire bien bobo si la bille atteignait la bille. Cependant, je ne m’arrêtais pas là et, tout en courant, continuais de shooter des billes. Je m’aventurais entre les tables à manger et les jeunes soldats de la bouffe (car oui, fallait pas oublier qu’il y avait toujours un food fight autour de nous et que les autres semblaient pas plus choqués que ça de notre confrontation) pour éviter de me faire avoir par la possible riposte du gneu-gneu. Je devais préciser que les billes d’après n’étaient pas du tout boostées, ce n’était que de simples projectiles, mais une bille en métal restait une bille en métal et ça faisait bien bien mal quand même, Shishishi !
Bryan Blake
Mage de Lamia ScaleMage de Lamia Scale

avatar

Messages : 127
Date d'inscription : 14/01/2014
Âge : 22
Guilde : Lamia Scale
Magie / Malédiction / CS : Hikari no Mahô / Magie de Lumière
Magie / CS Secondaire : High Speed

- Caractéristiques du Mage -
P.M.: 2.440
Statut: Mage de Rang B
Renommée : Mage Itinérant
MessageSujet: Re: Tirez à vue, c'est qu'd'la bouffe ! [Bryan/Redel]   Mer 9 Avr - 18:40





Insane battle




Les événements commençaient à prendre une tournure sauvage. Mes rayons de lumières avaient fait tomber la petite de son tapis en forme de flèche, elle m'avait d'ailleurs complimenté à propos de ça. Je pouvais être fier de moi c'est vrai. Mais ce n'était pas comme si un débile ne pouvait pas en faire autant. Il restait un problème, j'étais encore ligoté. Elle ne voulait pas me lâcher la peste ! La gosse termina sa chute à quelques mètres de moi, je n'arrivais pas à me défaire de ces liens, alors qu'elle pouvait encore se mouvoir malgré ce qu'elle avait pris. Je forçais du mieux que je pouvais, rien n'y faisais, ces flèches c'était du costaud. En parallèle, je voyais la fille se relever, elle dessinais un air sadique sur son visage, je ne savais pas si elle voulait jouer avec mes nerfs ou quoi, mais une chose était sûre, elle commençait à sérieusement m'agacer je n'allais pas rester calme longtemps. Je cherchais une solution désespérément, car il me semblait logique qu'elle ne me détacherait pas de son propre chef. Elle se moquait de moi en plus.

Dépêches-toi de me détacher sale môme tu commences à m'énerver !

J'étais en train de bouillir, et l'autre était limite en train de rire de moi. Malheureusement pour moi, les choses s'étaient gâtées. La fille avait dans sa main droite un lance-pierre, avec lequel elle avait l'intention de tirer des espèces de.. billes en métal ? C'était vraiment une tarée, et si moi je bougeais pas de là au plus vite, j'allais souffrir ma race. Il fallait rajouter à ça les morceaux de bouffe qui volaient autour de nous, et qui parfois terminaient leur vol sur ma tronche. C'en était trop. Cependant... Je n'avais pas eu le temps de me plaindre. La petite lança une bille vers moi, mais pas une simple bille. Elle l'avait boosté avec sa magie pour lui donner plus de vitesse, et donc, plus de force. Je n'avais pas vu le coup venir. La bille m'avait touché au torse, c'était affreusement douloureux, et ça la faisait rire cette grognasse.

Elle courrait en continuant de tirer des billes avec son fichu lance-pierre, et bien qu'elle ait loupé quelques-uns de ses coups, la plupart m'avais quand même touché. Heureusement, seule la première bille était boostée. Impossible de faire le moindre mouvement de jambes, j'avais l'air totalement ridicule allongé par terre impuissant. Pis l'autre qui galopait partout, il n'y avait pas moyen de la choper, quelle humiliation. Je récupérai quelques billes autour de moi, afin de lui relancer, mais elle était agile cette garce, dur de la toucher. J'ai alors eu une idée.


Allez à mon tour de faire joujou avec tes billes ! Rain of Light !

Une deuxième pluie de lumière, mais cette fois, j'ai veillé à emmener une bille dans chaque rayons. Je ne savais pas trop si les billes seraient détruites par la magie, la consolation étant, que quelques-uns de mes rayons pouvaient probablement arrêter l'autre garce dans sa course. Je devais absolument calmer ses ardeurs à cette adolescente en perdition.

Oprah Silverman
Mage SolitaireMage Solitaire

avatar

Messages : 146
Date d'inscription : 09/04/2013
Âge : 23
Magie / Malédiction / CS : Vector Arrow
Magie / CS Secondaire : Marche des Morts (Verrouillé)

- Caractéristiques du Mage -
P.M.: 2.155
Statut: Mage de Rang C
Renommée : Mage de Campagne
MessageSujet: Re: Tirez à vue, c'est qu'd'la bouffe ! [Bryan/Redel]   Lun 21 Avr - 23:36


Tirez à vue, c'est qu'd'la bouffe !

Faut pimenter la chose




Je lui tirais des billes à la gueule, que voulez-vous que je dise de plus ? Bon, je devais avouer que ce n’était pas désagréable de torturer un pauvre innocent, mais tout de même, il était d’une faiblesse remarquablement… affligeante. J’aventurant rapidement entre les tables de façon totalement ninjaesque pour lui faire profiter du goût de l’acier, je pouvais remarquer qu’il ne semblait pas faire grand chose pour son handicap physique. C’était pourtant simple de se défaire de mon sort, il fallait juste être un tout petit peu ingénieux, chose qu’il ne pensais pas être, malheureusement. Surprise, il pouvait tout de même attaquer ! Ô joie ! Ô espérance ! Bien entendu il décida de… livrer le même sort depuis le début de ce que je me devais d’appeler « affrontement » par soucis de crédibilité. Rain of Light ? Seriously ? Il avait que ça comme sort ? Bon d’accord, cette fois il avait agrémenté la sauce en couplant ledit sort avec mes billes en acier, mais tout de même ! Moi non plus je ne possédais pas beaucoup de sorts, mais là c’était une véritable hérésie ! Ou pas, je réussis tout de même à me faire bien mal à la tronche en recevant quelques uns des rayons, ceux-ci lacérant mes vêtements pourtant tout frais tout neuf. Mais-euh ! J’étais tombée par terre à cause du choc du dernier rayon, mais me relevais aussitôt, courroucée par un tel manque de classe de sa part. Non mais la scène était à la fois marrante et… embarrassante, il fallait dire. Le regarder se tortiller comme un ver de terre tétraplégique me faisait regretter de lui avoir lancé ce Hot-Dog. Bon allez, je voulais pimenter la chose un tant soit peu tout de même ! Je rangeais mon lance-pierre dans mon sac et formais devant moi un cercle magique duquel en sortit ma fameuse Vector Blade. La tenant de ma main droite, je regardais l’entortillé, provocatrice.

- Tu es pathétique. Même ma grand-mère ferait mieux que toi, Bam ! Prends-ça !

Je lançais mon épée comme on lançait une lance droit en direction de l’homme. Tout le monde aurait cru que je visais son torse ou sa tête, même ce n’était pas du tout le cas. En effet, grâce à l’épée, je coupais les liens du pauvre mage de bas étage, le libérant de mon AFFREUX MALÉFICE ! Je croisais les bras, toujours aussi moqueuse et légèrement ennuyée.

- Je veux un peu plus de challenge chéri, montre-moi ce que tu as dans le ventre allez ! Bam ! Vector Boost !

Je posais les mains sur chaque côté de mes bottes et posais la marque significative de ce sort sur mes précieux outils de marche. La flèche partait du bas en haut, ce qui voulait dire que j’étais prête à sauter comme une véritable lapine. Je posais par la suite les mêmes marques sur chacun de mes bras, la pointe de la flèche s’affichant sur le dos de mes mains. Voilà ! Prête à buter des culs mesdames et messieurs ! Je m’accroupis par la suite telle une grenouille avant de fondre sur ma proie, alias Capitaine Lumière. Inutile de dire que la vitesse à laquelle j’allais était nettement supérieur à la normale et que le coup de poing que j’abattis sur le garçon n’allait pas du tout lui faire du bien… si bien entendu je ne le ratais pas. Mais bon, de toute façon, je ne rate jamais ma cible. Shishishishi !
Bryan Blake
Mage de Lamia ScaleMage de Lamia Scale

avatar

Messages : 127
Date d'inscription : 14/01/2014
Âge : 22
Guilde : Lamia Scale
Magie / Malédiction / CS : Hikari no Mahô / Magie de Lumière
Magie / CS Secondaire : High Speed

- Caractéristiques du Mage -
P.M.: 2.440
Statut: Mage de Rang B
Renommée : Mage Itinérant
MessageSujet: Re: Tirez à vue, c'est qu'd'la bouffe ! [Bryan/Redel]   Mar 22 Avr - 17:54





The real fight



Fini de rigoler maintenant. Mes rayons n'avaient peut-être pas tous touché la gosse mais au moins, une bonne partie l'avait fait. C'était marrant de voir ses vêtements déchirés, et sa petite mine enragée. Ah parce que tu croyais vraiment que je ne savais rien faire. Je répétais peut-être les mêmes mouvements depuis que ce bordel avait commencé, mais je les utilisais intelligemment. La naïveté des gosses... La petite a commencé à se foutre de ma gueule en disant que j'étais pathétique et que même sa grand-mère ferait mieux. Dans ce cas, bah elle pouvait la ramener tiens. Non en fait. Au moins elle rigolait bien cette petite. Mais le moment était venu de passer aux choses sérieuses. Je pensais me libérer, mais, apparemment, nous avions eu la même idée, et mes jambes allaient retrouver leur liberté. Elle fit apparaître une nouvelle flèche dans sa main, semblable à une épée. Si elle avait l'intention de me frapper directement au corps-à-corps, c'était fichu pour elle.

Mais, elle n'avait pas eu cette idée là. En fait elle n'avait pas attaqué tout de suite. Bras croisés, elle disait vouloir plus de challenge. bien. Puisque tu voulais jouer comme ça petite...


Tu pensais vraiment que j'étais aussi manchot, je me foutais de toi depuis tout à l'heure, je vais te faire taire en deux temps trois mouvement !

L'adolescente venait de lancer son espèce d'épée de flèche vers moi, tandis que de son côté, elle préparait autre chose. Sans doute voulait-elle me déstabiliser pour me toucher après. Mais en réalité, elle avait lancé son épée dans l'objectif de couper les liens qui retenaient mes jambes. Dans cet élan, j'en avais complètement oublié la gamine. Je ne l'avais pas vu venir. Elle venait de lancer un sort étrange, suite à quoi elle sauta, mais, elle n'avait pas sauté comme une tapette. Elle avait fait un saut hors du commun, brandissant son poing vers moi. La vitesse à laquelle cette fille se déplaçait était hallucinante si bien que son coup, certes rapide mais puissant, m'avais catapulté quelques mètres en arrière. Mais elle était maintenant assez proche de moi, j'allais pouvoir contre-attaquer sans problème et en finir.

Je vais te faire ravaler tes paroles de tout à l'heure, Explosive Light Ball !

Je la visais en tendant une main vers elle, créant une boule de lumière atteignant presque sa taille, que j'avais catapulté du mieux que je pouvais afin de la faire exploser sans que cela ne m'atteigne. J'espérais l'avoir touché, mais aussi, qu'elle n'allait pas être blessée suite à cela, ce n'était qu'une adolescente après tout. Cependant, elle m'avait un peu cherché, elle n'avait donc reçu que ce qu'elle méritait.

Oprah Silverman
Mage SolitaireMage Solitaire

avatar

Messages : 146
Date d'inscription : 09/04/2013
Âge : 23
Magie / Malédiction / CS : Vector Arrow
Magie / CS Secondaire : Marche des Morts (Verrouillé)

- Caractéristiques du Mage -
P.M.: 2.155
Statut: Mage de Rang C
Renommée : Mage de Campagne
MessageSujet: Re: Tirez à vue, c'est qu'd'la bouffe ! [Bryan/Redel]   Lun 5 Mai - 1:38


Tirez à vue, c'est qu'd'la bouffe !

Des adieux larmoyants




Il faisait maintenant nuit. Oui bah oui tout de même ! Heureusement que les lampadaires étaient là sinon on ne verrait absolument rien de rien. Cependant, Les autre participants du food fight se son soudainement enfuit en voyant le trou du cul partir comme une folle suite à mon coup de poing fulgurant. Il ne restait plus que nous dans ce champs de batail parsemé de nourritures diverses et variées traînant un peu partout ainsi que de tables et chaises renversées. Genre depuis le début on se battait lui et moi et c’est QUE maintenant qu’ils prennent peur ? Non mais c’était n’importe quoi ! Enfin bref, après ce magnifique coup de poing, je me rentabilisais sur le sol, secouant ma main dans tous les sens et riant à gorge déployée.

- SHISHISHISHI ! Saches, mon chéri, que tu ne pourras jamais faire quelque chose de ta vie sans un tant soit peu de conviction. Bats-toi comme un homme merde ! Bam !

La provocation et la vantardise étaient mes armes lorsque je rencontrais quelqu’un d’autre, je n’y pouvais rien. J’avais tellement souvent été trahie dans ma vie que je refusais catégoriquement me montrer compatissante avec quelqu’un s’il ne faisait pas ses preuves auprès de moi. Avec Myrcella et Rodd, la connexion s’est faite tout de suite. Ensembles, nous avons tout de même récupéré un important item et combattu un féroce… merde, je ne me souvenais plus du nom ! Tant pis ! On avait poutré une grosse bê-bête des neiges en unissant nos forces. Ce jeune homme qui maitrisait la lumière n’était rien du coup, absolument rien ! Peut-être que je trouvais sa stupidité marrante, mais à part ça, il devrait faire vite pour me convaincre qu’il méritait ma confiance.

Eh bien il a tout de même réussi à montrer dans mon estime l’enfoiré. En effet, après une menace plutôt banale, il créa devant lui une imposante sphère lumineuse qu’ii balança droit vers moi. Il était capable de faire ça lui ? Eh bah merde, j’étais pas sortie d’l’auberge moi ! Au moins, il avait pas fait encore une fois sa putain de pluie de lumière, c’était une bonne chose. Première réflexe que j’eus ; stopper sa progression pour l’empêcher de m’exploser dans le gueule. Ainsi donc, je créais derrière moi très exactement trois Vector Director directement sous trois tables à manger afin de les propulser droit vers la sphère qui se faisait très menaçante. Avec cette « protection » j’allais pouvoir minimiser les dégâts… c’est ce que je pensais du moins. En effet, l’impact fut tel entre la sphère et les tables que cela me projeta par derrière jusqu’à me faire atterrir sur d’autres table. Même que, avec tout ça, mes fesses touchèrent une substance gluante qui m’inquiéta au plus haut point. Après une rapide vérification, je me rendis compte qu’il s’agissait d’une simple flaque de Ketchup. Bof, ça aurait pu être pire ! J’étais maintenant dépeignée, épuisée, déshabillée et enduite de ketchup sur les foufounes, génial ! Cependant, je me levais lentement tout en me dépoussiérant et en riant.

- Shishishi… ouais, je l’avais pas vu venir celle-là. Bam ! Maintenant, que dirais-tu de passer aux choses sé… Eh merde…

Les chevaliers runiques, ils arrivaient. Je le savais car j’entendais leurs pas et voyais leurs habits des plus ridicules. Probablement venaient-ils ici car ils avaient entendu des plaintes sur une batail générale dans un casse croûte. Il était vrai qu’en regardant autour de nous… on pouvait remarquer qu’on avait fait un sacré beau bordel mine de rien ! Je serrais les dents, insatisfaite de la tournure des événements. Pas le choix, j’allais devoir partir si je voulais échapper à ces connards de pseudo justiciers. Je posais par la suite le regard vers notre cher invité, une mine exagérément déçue.

- Comme c’est triste, va falloir remettre ça pour une autre fois. Bam ! Vector Carpet ! Dix secondes plus tard, j’étais déjà posée sur ma flèche, prête à partir le plus vite possible. En passant, j’m’appelle Oprah, souviens-toi parce que moi j’voudrais bien connaître ton nom. Bam ! Allez à plus !

Voulant avant tout connaître le prénom qui définissait sa personne, je ne perdis pas de temps pour ensuite m’enfuir, utilisant la voie des airs pour y arriver. Oui, je le laissais derrière moi, mais il avait probablement un moyen de s’enfuir lui aussi. Ou alors il n’avait qu’à mentir aux autorités et leur dire que j’étais la seule fautive. Dans un cas comme dans l’autre, je m’en foutais éperdument. On n’avait qu’une seule vie à vivre après tout, non ? Parcourant le ciel nocturne quelque peu éclairé par les lumières de la ville d’Hargeon, je jettais un dernier coup d’œil derrière moi avant d’atteindre les limites de la ville. J’avais passé une belle soirée… MAIS J’AVAIS MÊME PAS MANGÉ ET J’AVAIS FAIIIIIIIIIIIIIIIIIIIM !
Bryan Blake
Mage de Lamia ScaleMage de Lamia Scale

avatar

Messages : 127
Date d'inscription : 14/01/2014
Âge : 22
Guilde : Lamia Scale
Magie / Malédiction / CS : Hikari no Mahô / Magie de Lumière
Magie / CS Secondaire : High Speed

- Caractéristiques du Mage -
P.M.: 2.440
Statut: Mage de Rang B
Renommée : Mage Itinérant
MessageSujet: Re: Tirez à vue, c'est qu'd'la bouffe ! [Bryan/Redel]   Ven 9 Mai - 14:18





See ya !



C'était un beau bordel, la terrasse était devenue un champ de bataille, à cause de qui ? DE BIBI ! Ma sphère de lumière avait fait empirer le carnage, entre les tables détruites et les tables retournées, sans compter toute la bouffe qui traînait partout, ça ne ressemblait même plus à un restaurant. Au moins la fille avait eu quelques trucs dans la gueule, et pour rendre le tout un peu plus cocasse, elle avait fini sa chute dans du ketchup. C'était bon de se sentir imposant et puissant pour si peu. Dire que tout ça avait commencé par un hot-dog sur ma tête. Fallait pas me chercher des noises aujourd'hui voilà tout. Les choses devenaient peu à peu intéressantes, la petite s'était relevée, disant qu'elle allait passer aux choses sérieuses, sauf qu'elle s'était arrêtée nette dans son élan, je n'avais pas compris pourquoi. Du moins je n'avais pas compris jusqu'à ce que je m'étais retourné. Ah. La garde. Bordel. Fallait que je me fasse la malle en vitesse. L'autre n'avait pas perdu de temps, elle avait matérialisé une autre de ses flèches avant de s'envoler sur ce qui semblait s'appeler un Vector Carpet. Au moins elle se faisait pas chier... Mais avant de partir elle m'adressa un dernier message, me disant vouloir connaître mon nom, juste après m'avoir donné le sien, qui était Oprah. Nom peu commun ma foi.

Moi, c'est Bryan. Souviens-toi bien petite, il est probable que l'on se revoit un jour qui sait.

Alors qu'elle partait sur sa flèche volante, la garde se rapprochait de moi à vitesse grand V, pas de temps à perdre, je m'empressais de courir vers une ruelle en espérant que ce n'était pas une impasse, auquel cas je me ferai choper. J'avais couru plusieurs minutes, et la garde ne m'avait pas rattrapé, je criais victoire. Sauf... Que ces enfoirés de chevaliers runiques m'avait pris par l'autre côté de la ruelle, bordel y'en avait combien ? Je fis demi-tour et emprunta une ruelle adjacente pour les semer, c'était bon, maintenant, je devais me faire oublier d'Hargeon, pas de temps à perdre, de toute façon je ne voulais pas revenir ici à la base. Fait chier j'étais essoufflé, j'avais jamais mis autant de temps à fuir la garde quoi. Qu'est-ce que j'aurai voulu être plus rapide. Bon, oublions cela, la journée touchait à sa fin, et moi je commençais à fatiguer. Cette nuit, ça allait être belle étoile, la nuit s'annonçait bonne, vu le ciel qui se présentait. Où allais-je aller demain ? Bonne question...

FINIIIII:
 

Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Tirez à vue, c'est qu'd'la bouffe ! [Bryan/Redel]   

Tirez à vue, c'est qu'd'la bouffe ! [Bryan/Redel]

Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Fairy Tail RPG : Fiore no Oukoku :: 
 :: Fiore Est :: Hargeon
-