Fermer le menu
Ouvrir le menu

Navigation














Partagez | 

 Quatre mages, un bouquin, un vieux. [Mission avec Shina/Ken, Evangeline et Soren]

Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
Soren Cornick
Mage de Quatro CerberusMage de Quatro Cerberus

avatar

Messages : 774
Date d'inscription : 17/03/2012
Âge : 21
Guilde : Quatro Cerberus
Magie / Malédiction / CS : Occidental Solid Script
Magie / CS Secondaire : High Speed Magic

- Caractéristiques du Mage -
P.M.: 2.580
Statut: Mage de Rang B
Renommée : Mage Connu
MessageSujet: Quatre mages, un bouquin, un vieux. [Mission avec Shina/Ken, Evangeline et Soren]   Dim 12 Jan - 12:16
Rappel du premier message :

Spoiler:
 



Rien à droite, rien à gauche, le terrain était pour l'instant libre. La seule menace à l'horizon, était trois de ces spécimens assis chacun sur une caisse différente. Un des leur était dos à moi mais, malgré le fait que les deux autres soient pris dans la conversation, il se peut qu'un seul déplacement trop rapidement exécuté de ma part signe la fin de ma couverture. Je devais néanmoins me dépêcher de rejoindre ma destination sinon tout serait fini. Cela fait déjà deux jours que j'essayais de les infiltrer et à chaque fois je me faisais découvrir. Au début, ils avaient été assez compréhensifs et m'avaient juste projeté sur plusieurs mètres. Néanmoins, ça n'allait pas en s'améliorant, la dernière fois par exemple, c'était l'un des leurs qui semblait avoir plus de poils et des bras plus gros que les autres qui m'avaient soulevé avant de me balancer à l'autre bout. Saleté ! Comment puis-je remplir mes objectifs si je ne peux même pas entrer ? J'étais arrivé en avance pensant ainsi que je n'aurais qu'à parler pour ensuite me la couler douce pendant deux jours mais, la date fatidique approche. Finalement, décidant que je n'y arriverais pas ce matin, je repris le chemin vers l'auberge. Je n'abandonnais pas, je retenterais ma chance ! Ils vont bien voir de quoi je suis capable ! Ils vont lâcher le morceau avant moi ces sans-cervelle !

Maintenant assis sur un tabouret avec le reste du corps affalé sur la table, je réfléchissais au moyen de duper ces marins. Non mais sérieusement, tout simplement parce que j'ai oublié de prendre l'affiche de la mission, ils refusent de me laisser entrer pensant que je suis un vagabond essayant de s’incruster sur leur navire ! J'avais tellement de bruit que même le capitaine était venu à force. Du moyen, ça devait être lui car c'était lui qui détenait le record de pilosité du navire en plus d'avoir des bras comme des troncs. Il faut au moins bien ça pour pouvoir mater toute résistance des autres brutes. C'est alors que trois d'entre eux entrèrent dans la salle. Il s'agissait des trois d'il y a quelques instants. Cela ne pouvait vouloir dire qu'une seule chose, que la surveillance était maintenant relâchée ! Avant qu'ils n'aient fait le tour de la salle avec leur regard, je m'étais accroupi afin de me soustraire à leur vision. C'était pratique parfois d'être petit car cela me permettait par exemple, de contourner les trois marins pour ensuite sortir dans leur dos. Heureusement que la porte était encore ouverte car son bruit avait la fâcheuse habitude de capter tous les regards faisant ainsi de la personne responsable la cible de toutes les attentions.

Me revoilà maintenant dans le porte de Pyrée à mon poste d'observation. Une simple pile de caisse dont l’amoncellement me permettait d'éviter d'être la cible de certains regards tout en ayant une vue dégagée sur le navire à destination de Lémuria qui m'intéressait. Après quelques instants passés à observer, je pus remarquer une absence de mouvement dans ce coin-là, raison pour laquelle je couru à toute vitesse, traversant l'endroit désert et la planche reliant la terre ferme au navire. Malheureusement pour moi, le pont était remplit de marins occupés aux préparatifs de départ et s'ils s'étaient arrêtés, choqués par mon arrivée, ils me sautèrent vite dessus sous les ordres de leur capitaine. Ce dernier se tenait à l'écart projetant son regard courroucé sur la scène qui se déroulait non loin. Lui et son équipage devaient sûrement en avoir marre de me voir ainsi fouiner autour de leur navire avec, ce qu'ils croyaient, une excuse pour venir jouer les parasites. Je ne voulais pas user de la magie contre eux mais, je n'avais pas le choix, c'était la seule chance qui me restait si je voulais accomplir cette mission. Courir alors vers l'un d'eux, je me laissa alors tomber pour passer entre ses jambes et avoir ainsi tout leur groupe en face de moi. Puis, esquissant le mouvement des mains qui étaient caractéristiques de ma magie, je conjura un Solid Script Wind pour tous les repousser et ainsi gagner une distance sécuritaire me permettant de voir quelle serait leur prochaine action. Fier de moi, je ne fis attention au chef du navire que lorsque ce dernier me chopa par le col avec l'une de ses mains, son regard encore plus sombre que précédemment. En même temps, qui serait content de voir son équipage d'hommes solidement bâtis manger le sol à cause d'un gamin. Craignant le sort qu'il me réservait, j'agitais furieusement les bras afin de me dégager mais, le droit fut pris dans la poigne puissante de la main vacante de l'autre géant barbu. Après avoir examiné avec minutie mon tatouage de guilde, il me laissa choir assez brutalement sur le plancher avant de m'adresser la parole.

- Dis donc, gamin, au lieu de causer toute cette agitation, tu n'aurais pas pu tout simplement nous montrer ta marque de guilde ? Si je ne me trompe pas, il s'agit de celle de Quatro Cerberus et je la connais suffisamment pour pouvoir faire confiance à une personne en abordant la marque...

- Oh, c'est pas bête ! Maintenant je suis sûr que c'est par votre esprit et non par votre gros ventre poilu et vos bras laissant penser que vous être idiot que vous dirigez ces hommes Senchou !

Je me rendis alors compte qu'encore une fois j'avais parlé trop vite. Ce que je venais dire tenait plus de l'insulte que du compliment et nul doute qu'une personne de sa stature habituée au respect devait avoir sûrement envie de me broyer la totalité des os. Mais, sa réaction me surpris ainsi que la totalité de son équipage qui s'était relevé. Il faut dire aussi qu'il avait une manière de rire pas très discrète.

- Bwawawawawarf ! C'est ce que j'aime chez les cerbères ! Une sauvagerie et un culot digne d'un gardien de l'enfer ! Dommage que l'autre mage qui s'est réfugiée dans sa cabine ne soit pas pareil. Par contre... On a perdu pas mal de temps aussi, tu vas devoir mettre la main à la pâte si tu veux embarquer...

J'étais vraiment surpris et curieux quand il parla de cet autre mage mais la surprise et la curiosité laisserait rapidement place au choc quand il me parla de mettre la main à la pâte ! Je ne suis pas boulanger, comment il veut que je fasse !? Puis, je compris qu'il voulait en vérité, que j'aide à l'embarquement des vivres et des autres cargaisons. Travaillant maintenant sans relâche, je faisais de mon mieux pour emmener ces caisses-là où elles devaient être mais comme elles étaient fichtrement lourdes, je n'arrivais pas à les soulever. Aussi, je n'eut d'autre choix de que les pousser jusqu'à bon port. Les principales difficultés furent la nacelle, qui légèrement inclinée aidait les caisses à descendre plutôt qu'à monter, et les escaliers menant à l'intérieur du navire. Ces derniers étaient d'ailleurs les causes de mes bleus puisque j'y ai connu maintes chutes avant qu'un d'eux ne vienne m'aider. Je comprenais maintenant d'où venaient ces bras puissants qu'avaient les marins. Même le capitaine y travaillait, je crus tout d'abord que c'était parce que l'on était vraiment en retard mais un des marins m'expliqua qu'en vérité l'un des credo du capitaine était : « Si tu ne peux pas faire tout seul une chose, tu n'as aucune raison pour l'exiger des autres. » À ce moment-là, mon respect pour ce géant poilu augmenta tellement que je mis bien plus d'ardeur à ma tâche qui consistait maintenant à transporter les sacs de toile. J'y ai investis tellement d'ardeur que lorsqu'on me signala que je pouvais aller me reposer, qu'on larguerait l'ancre dès que deux autres personnes seraient arrivées. Je pris l'ordre au pied de la lettre et m'affala près de la proue en forme de tête de lion. C'était donc de là que venait le nom du navire, le Liond'eau... Si mon idée de départ était juste de me reposer, je finis par m'endormir.

Ce n'est que plus tard que je me réveilla et lorsque je le fis, je pus remarquer que l'on était déjà loin du port et que l'on filait à bonne allure. Du moins, le pensais-je car je n'avais pas grande expérience des bateaux. Je ne l'avais pris que trois-quatre fois au maximum. Me dégourdissant au maximum, je me tenais au bastingage pour éviter une mauvaise chute et me commença à me promener sur le bateau. C'est alors que j'aperçus Shina-nee et Ken-nii. Qu'est-ce qu'ils faisaient ici ? Étaient-ce eux que l'on attendait avant de prendre la mer ? Me dirigeant dans leur direction, je cris à leur encontre tout en secouant les bras comme un beau diable. Arrivé assez près d'eux, j'ai pu remarquer lequel des deux était solide cette fois-là et lui sautait dessus tandis que j'adressais un grand sourire au deuxième.

- Hé salut ! Comment ça va ? Qu'est-ce que vous faites ici ?Moi, c'est pour réaliser une mission, trouver un vieux bouquin à moitié décoloré et ça serait un vieux habitant dans l'île qui l'aurait !

J'écoutais leur réponse et brusquement, les paroles du capitaine du navire me revinrent en tête. Il y aurait un autre mage sur le navire et si ça se trouve, il est encore dans sa cabine. Prenant alors brutalement la main du jumeau solide, je le tirais droit vers les cabines tout en leur expliquant le pourquoi du comment. Malheureusement, je n'arrivais pas à trouver la fameuse cabine tout seul, il fallait dire que le bâtiment était assez grand. Heureusement, un serviable marin, une fois remis du choc du jumeau flottant, nous l'indiqua d'une voix légèrement tremblotante. Ouvrant celle-ci d'un geste brutal, mon esprit faisait mille et une hypothèse concernant le physique de la personne que l'on allait rencontrer. Celle-ci se dévoila à nous et se révéla être une jeune fille blonde. Cela aurait put s'arrêter là mais, son visage malade et ses joues gonflées me firent pouffer de rire et je lâcha la main du jumeau que je tenais d'un bout à l'autre du navire depuis tout à l'heure. J'étais maintenant en train d'essayer d'éviter d'exploser de rire et mes joues devaient avoir le même volume que les siennes. J'essayais néanmoins de dénoncer ma pensée afin qu'on ne me prenne pas pour un fou.

- Loutre obèse...

Je ne pus alors m'empêcher d'exploser littéralement de rire et le roulis m'aida à me rouler par terre en long et en large dans la cabine. On devait certainement m'entendre dans tout le navire mais mon esprit était entièrement occupé par la jeune fille qui avait maintenant une tête de loutre à la place de la sienne.

Spoiler:
 


Dernière édition par Soren Cornick le Lun 24 Fév - 20:37, édité 1 fois
http://image.noelshack.com/fichiers/2010/30/1280489094-jackswagg

AuteurMessage
Evangeline Stormlight
Modo/Kiiroi SenkōModo/Kiiroi Senkō

avatar

Messages : 43
Date d'inscription : 05/12/2013
Âge : 27
Guilde : Cait Shelter
Magie / Malédiction / CS : Dragon Slayer de Foudre 2e Génération
Magie / CS Secondaire : Kaminari Mahō / Magie de la Foudre

- Caractéristiques du Mage -
P.M.: 2.835
Statut: Mage de Rang B
Renommée : Mage Connue
MessageSujet: Re: Quatre mages, un bouquin, un vieux. [Mission avec Shina/Ken, Evangeline et Soren]   Ven 30 Mai - 13:32


Demander des informations à Soren n’était probablement pas la meilleure idée qu’Eva ait eue. En effet, ses explications étaient si confuses et alambiquées qu’elle avait encore moins compris avec les réponses que sans. Néanmoins, perdu dans son charabia, elle avait eu la confirmation que Ken allait bien lui aussi, dans un certain sens. Même si elle était incapable de visualiser comment une bouilloire renversée avait pu les faire devenir de la sorte. Mais là n’était pas le plus important. Pendant que Soren portait sa camarade sur son dos, avec apparemment quelques difficultés, la jeune fille devait, comme elle l’avait proposé, se mettre à l’avant-garde. Elle était toujours tendue, mais cette fois, le fait d’être responsable des autres la tracassait plus que le reste, parvenant presque à lui faire oublier la présence de tous ces insectes dans la jungle autour d’elle.
Et il fallait reconnaître que tout se passa bien, au début. En effet, aucune nouvelle mauvaise rencontre n’était à signaler, et le seul problème fut le sentier qui devenait un peu plus accidenté. Evangeline se retourna et vit que Soren parvenait toujours à suivre le rythme, bien qu’avec un peu plus d’écart désormais à cause de son fardeau. Mais c’est seulement ensuite que les choses se corsèrent. Le petit groupe se retrouva plongé dans l’obscurité la plus totale. Evangeline ne parvenait même plus à apercevoir le bout de ses bras tendus devant elle pour ne rien heurter. Mais même si elle n’aimait pas du tout le fait de ne plus rien voir, elle aurait à la limite pu le supporter si de nombreux bruits n’étaient pas venus s’ajouter à ces ténèbres. D’abord légers, ils montèrent en volume jusqu’à former un vrai vacarme qui couvrit ses cris et l’empêcha d’appeler le dernier membre de leur équipe pour savoir où il se trouvait. Et même si l’Eclair Jaune de Cait Shelter était un mage et un Dragon Slayer, elle était également et avant tout une jeune fille. Et la multiplication de tous ces stimuli autour d’elle était en train de la faire craquer. C’est pourquoi, lorsqu’elle sentit un souffle chaud et malodorant l’atteindre, elle poussa un glapissement strident et s’entoura instinctivement d’une aura de Foudre avant de se recroqueviller, laissant les éclairs disparaître petit à petit.


*Il faut que j’y retourne, les autres comptent sur moi.*

Faisant un effort, la petite blonde se releva en tremblant de tous ses membres et reprit sa marche en avant, inconsciente du fait que dans l’obscurité et la confusion, soren était passé devant elle et qu’elle fermait donc désormais la marche.
La lumière avait disparu trop vite pour que ce soit dû à un évènement naturel. Il s’agissait donc forcément de magie. Mais pour réussir un tel acte, il fallait sans doute posséder une puissance impressionnante. Qui donc pouvait leur avoir fait ce coup-là ? Et surtout, pourquoi ? Eva pensa un instant que c’était un coup du vieil ermite à qui ils devaient demander le livre de leur mission. Peut-être espérait-il les décourager de la sorte. A cette idée, sa peur disparut quelque peu, remplacée par de la colère. Pas question qu’elle abandonne avant d’avoir tout tenté !

Après de longues minutes, l’obscurité disparut enfin, et Evangeline remarqua alors qu’elle se trouvait en pleine jungle ou presque. Aussitôt, elle se retourna pour voir comment Soren s’en était sorti dans cette nuit noire. Après tout, c’était peut-être juste un moyen de les séparer. Et en effet, il ne se trouvait plus derrière elle. Où donc cet ahuri avait-il bien pu se fourrer ? La mage de Foudre obtint rapidement sa réponse, car un hurlement strident, mais qui correspondait malgré tout à la voix du Cerbère se fit entendre devant elle. Se précipitant à son secours, elle fut plus que surprise de le voir indemne mais à terre, à moitié évanoui de peur. Devant cette vison, la colère lui fit oublier qu’elle-même était passée par là à peine quelques instants auparavant. Se mettant à genoux à côté de lui, elle se mit à lui coller des baffes pour lui faire reprendre ses esprits.


Non mais c’est quoi ça ? T’es un homme ou pas ? Reprends-toi espèce de nabot ! Il reste que nous deux pour réussir cette mission !

Quelques gifles plus tard et après s’être calmée, Eva se tourna vers la créature qui avait plongé son équipier de fortune dans cet état catatonique. Elle ressemblait à un magelin comme elle en avait déjà vu dans les livres, mais elle avait quelque chose de différent. Sans doute une espèce proche. Il fallait néanmoins tenter quelque chose à son sujet, et si possible avant que Soren ne fasse encore tout capoter.

C’est vous qui avez créé tout ça, n’est-ce pas ? Le noir et tout le reste. Pourquoi ? On ne veut rien faire de mal, on doit seulement demander quelque chose au vieux sage qui habite sur cette île. Oh, d’ailleurs, vous avez l’air très intelligent : vous voudriez pas nous aider à le trouver s’il-vous-plait ?

Un peu de flatterie et de politesse pouvait toujours fonctionner. C’est basé sur cette idée qu’elle avait tenté ce coup-là.


Game Master

avatar

Messages : 1585
Date d'inscription : 26/09/2011
Magie / Malédiction / CS : All Mighty
MessageSujet: Re: Quatre mages, un bouquin, un vieux. [Mission avec Shina/Ken, Evangeline et Soren]   Ven 6 Juin - 20:16
Jouer des tours pouvait s'avérer bien amusant quelques fois, surtout quand ceux-ci étaient d'une telle ampleur. Ainsi, il faillit presque s'esclaffer de la réaction de l'enfant. Ce dernier était même allé jusqu'à tomber sans connaissance ! Ce fut ensuite à la seconde fille (car oui, le premier adolescent se comportait plus comme une fille qu'autre chose) de faire son entrée en scène, comme il s'y attendait. Enfin ! La fête pouvait commencer. Celle-là sembla plus réfléchie... En effet, elle commença à lui poser des questions, sans se rendre compte qu'elle n'obtiendrait aucune réponse. Mais bien sûr qu'il était l'auteur de tout cela ! Mais jamais elle ne saurait pourquoi... Comme jamais le monstre de l'aiderait dans sa quête. Sa seule réponse en fut des yeux encore plus brillants. De son bâton, il fit apparaître une boule de feu, suspendue en l'air... Qui commença à grossir, de plus en plus, avant d'atteindre une taille qui aurait pu en effrayer plus d'un. Sans l'once d'un remords, il la lâcha vers le duo. Bien évidemment, ce n'était-là qu'une puissante illusion et, si ce n'était une crise cardiaque, elle ne pouvait rien faire aux deux jeunes gens et était secrètement totalement inoffensive.

Il disparut ensuite, car la forme qui était apparue n'avait été qu'une autre illusion, du début à la fin. Sa disparition fut à l'origine de l'apparition de quatre nouveaux sentiers, dont le départ était une voûte de ronce. Elles étaient toutes identiques et il ne fallait pas être un génie pour comprendre tout ce que voulait dire cela. Le Sorcelin avait mis au défi les deux mages de trouver la bonne route... Même s'ils ne savaient pas où cette route pouvait bien mener. Leur choix déterminerait sûrement la suite de leur aventure... Quel chemin allaient-ils choisir ? Celui de gauche, de droite, du haut, ou du bas ? Ces pauvres bougres devaient probablement croire qu'une personne leur en voulait là-haut...



Soren Cornick
Mage de Quatro CerberusMage de Quatro Cerberus

avatar

Messages : 774
Date d'inscription : 17/03/2012
Âge : 21
Guilde : Quatro Cerberus
Magie / Malédiction / CS : Occidental Solid Script
Magie / CS Secondaire : High Speed Magic

- Caractéristiques du Mage -
P.M.: 2.580
Statut: Mage de Rang B
Renommée : Mage Connu
MessageSujet: Re: Quatre mages, un bouquin, un vieux. [Mission avec Shina/Ken, Evangeline et Soren]   Jeu 12 Juin - 12:49
Je n'avais aucune idée de l'endroit où je me trouvais cependant, je m'y sentais bien. Il régnait dans cet endroit sans toit ni mur, uniquement habité de nuages dorés flottant au gré d'un vent inexistant, une atmosphère apaisante. J'ignorais complètement comment je me suis retrouvé ici mais maintenant que j'y suis, je n'ai pas envie d'en partir. Après tout, ici tout est calme, je peux rester sur un de ces étranges nuages pour une durée qui n'a pour seule limite mon envie, ou de mon manque d'envie tout dépend du point de vue. Je sens que je pourrais rester là pour l'éternité à manger du tabasco... D'ailleurs, en parlant de tabasco, il y en avait une bouteille qui s'approchait de moi à renfort de coups de grands coups d'ailes. Une fois qu'elle fût proche de moi, je pouvais constater qu'elle faisait au moins le double de ma taille.

- Un sacrosaint régale....

À ce moment-là, j'avais de la bave qui coulait de ma bouche dans une immonde cascade tellement j'étais obnubilé par cette saveur qui allait bientôt se propager dans la totalité de mon système gastrique. Alors que j'avais les bras pour réduire la distance entre moi et ce divin nectar, j’assistais à une transformation plus qu'étonnante de la part de la bouteille. Au niveau du goulot de cette dernière se trouvait maintenant une longue chevelure blonde qui collait au col de la bouteille jusqu'au cou. C'est alors qu'elle me colla une véritable série de baffes avec ses ailes. Non seulement elle se déchaînait mais en plus, elle n'hésitait à exprimer ses doutes sur ma nature d'homme. Tiens, depuis quand les bouteilles de sauce piquante parlaient-elles ? Cette interrogation fut la dernière pensée qui me vint avant qu'elle ne frappe une énième fois et que je ne perde connaissance.

Je perdis donc connaissance pour me réveiller dans un autre endroit avec sursaut me redressant brusquement. J'étais cette fois-ci dans une forêt mais je n'étais pas seul. Il y avait un drôle de truc volant devant moi et entre nous deux la chevelure blonde qui avait parasité la sacrosainte bouteille de tabasco pour qu'elle me colle des baffes. Cette sale loutre... Hein ? Pourquoi loutre ? C’est alors que mes souvenirs me revinrent en tête, la mission, le K.O. De Shina et Ken, le noir et le réveil avec le drôle de truc volant qui fait peur. D'ailleurs, qu'en était-il de Nee-san ? Un bref coup d’œil me permit de voir qu'elle n'avait pas bougé de l'endroit où je l'avais vu la dernière fois. Au moins, il n'a pas profité de mon inconscience pour lui faire du mal. Cela voulait-il dire qu'il n'était pas véritablement mauvais ? À moins qu'Evangeline ai intervenu trop vite pour lui en laisser le temps. Qu'importe, le simple fait qu'il ait osé nous jouer un tel tour et qu'en plus qu'il puisse se moquer de moi, ça se voyait à ses yeux, me suffisait à ne pas l'aimer.

Il semblerait que ça soit réciproque vu qu'il leva son bâton. Cela n'annonçait rien de bon surtout qu'il avait les yeux luisants. Préparait-il un nouveau tour ? À Moins qu''il veuille se la jouer plus barbare et nous balancer une grosse attaque ? C'était la deuxième option qui se valida. En effet, s'il commença à faire apparaître une simple boule de feu, ce qui était pour l'instant pas très inquiétant, un simple Solid Script Water suffirait à l'éteindre sauf que... Notre charmant ami avait décidé de doper sa bouboule afin de la rendre encore plus menaçante. De manière totalement non-réfléchie, je lâchais une superbe remarque.

- Hey Eva-loutre, je crois qu'on ferait mieux de partir, sa boule de feu est passée de la taille de ton cerveau jusqu'à dépassé ton tour de taille!

Je commençais à reculer tandis que le projectile pyrotechnique immense fut projeté vers nous avant de buter contre une pierre et tomber au sol avec un contact premier avec le sol avec mon crâne. Je me retrouvais donc à me rouler au sol en me tenant le crâne tout en exprimant oralement ma douleur. Il fallait dire que le rocher sur lequel ma tête a buté faisait mal ! D'ailleurs, comment cela se faisait-il que je ressente plus la douleur née à cause de mon contact brutale avec un rocher qu'avec une boule de feu ? Me retournant afin de lui jeter un regard noir pour le mettre au défi de se moquer de moi, j’eus le plaisir de constater qu'il était parti je ne sais où. Tant mieux, au moins, on en aura terminé avec ses illusions qui donnent une crise d'angoisse. En plus, maintenant qu'il était parti, je pu constater qu'il y avait quatre chemins prenant chacune une direction différente. Le seul point commun était qu'ils débutaient tous avec une construction en ronces qui ressemblait à une arche. Sauf que je n'avais jamais vu ou entendu parler d'une plante qui faisait ça consciemment. J’étais peut-être désigné comme un idiot par certains mais, ces mêmes personnes avouaient par la suite qu'ils étaient étonnés de voir les connaissances que j'avais sur les plantes. Après tout, j'avais en quelque sorte grandit dans ce milieu-là. Pour en revenir aux ronces, les formes qu'elles adoptaient provenait de la plante ou de l'obstacle autour duquel elles s'enroulaient autour. Or, après examen, il n'y avait pas de structures ou d'autres plantes sous ces couches de plantes épineuses. Décidant que ce n'était pas important, je retournais vers Shina-nee pour la remettre sur mon dos.

- Bon on y va ? Vu que le vieux habite en hauteur, il vaut mieux prendre le chemin qui va vers le haut non ?
http://image.noelshack.com/fichiers/2010/30/1280489094-jackswagg
Evangeline Stormlight
Modo/Kiiroi SenkōModo/Kiiroi Senkō

avatar

Messages : 43
Date d'inscription : 05/12/2013
Âge : 27
Guilde : Cait Shelter
Magie / Malédiction / CS : Dragon Slayer de Foudre 2e Génération
Magie / CS Secondaire : Kaminari Mahō / Magie de la Foudre

- Caractéristiques du Mage -
P.M.: 2.835
Statut: Mage de Rang B
Renommée : Mage Connue
MessageSujet: Re: Quatre mages, un bouquin, un vieux. [Mission avec Shina/Ken, Evangeline et Soren]   Mer 18 Juin - 22:20


Le traitement assez primitif et quelque peu agressif employé par Evangeline pour réveiller son ahuri d’équipier se révéla au final plutôt efficace, car ce dernier ouvrit finalement les yeux, et après quelques instants, sembla revenir à lui. Heureusement, car la jeune fille se voyait difficilement les ramener Shina et lui jusqu’au village, et encore moins réussir seule la mission avec deux poids morts qu’elle aurait bien été incapable de transporter. Ensuite, elle s’était adressée à la créature qui était en fait un Sorcelin, mais cela, elle l’ignorait.
En effet, la mage de foudre pensait que cette dernière avait réagi de la sorte et mis leur groupe dans une telle situation car ils s’étaient aventurés sur son territoire. Si c’était le cas, il y avait une chance de pouvoir s’excuser auprès de lui et discuter au lieu de devoir combattre avec un groupe diminué. Surtout qu’ils n’étaient pas encore arrivés à destination. Et que l’illusionniste semblait assez impressionnant.

Mais apparemment, la créature semblait avoir d’autres idées. En effet, faisant étinceler ses yeux, il leva le bâton qu’il tenait en main vers les airs. La Dragon Slayer fit instinctivement un pas en arrière, avant de se rappeler que lorsqu’il avait agi les fois précédentes, il avait employé des illusions, mais aucun sort foncièrement offensif. De plus, cette boule de feu ne semblait dégager aucune chaleur. Néanmoins, quand celle-ci grossit pour atteindre une taille plus qu’honorable, elle se tracassa quand même. Et si elle se trompait ? C’est dans une situation comme celle-là qu’elle apprécierait que Shiro soit présent. Même s’il avait un caractère de cochon, il aurait pu réagir si jamais cette sphère de flammes s’avérait être réelle. Eva, elle, ne pouvait pas se nourrir de cet élément, mais elle pensait aussi ne pas en avoir besoin. Néanmoins, elle ne put s’empêcher de fermer les yeux et de se crisper un peu en voyant l’attaque ignée fondre sur eux. Fort heureusement, elle avait vu juste, car après un instant, quand elle regarda de nouveau ce qui se passait, il n’y avait en fait plus rien. La boule de feu n’existait pas. Et la créature elle-même était une illusion. Le vrai devait probablement se trouver un peu plus loin, en train de s’amuser du tour qu’il venait de leur jouer.

A sa place, se trouvait une intersection qui n’était pas là auparavant. Pas moins de quatre sentiers se séparaient dans la jungle, et ils n’avaient même pas la certitude qu’un d’entre eux les mènerait auprès de l’ermite qu’ils devaient trouver. Que faire ? Par chance, et de manière surprenante, Soren avança une idée qui n’était pas stupide, contrairement à son ramassis d’idioties habituelles.


Oui, c’est logique. Allons-y.

Eva reprit donc la marche, mais resta cette fois juste à côté de lui, pour qu’ils ne soient plus séparés comme précédemment en cas de mauvaise rencontre. Après tout, le prochain qu’ils croiseraient pourrait être plus méchant qu’un simple farceur. Après quelques mètres, la jeune fille se rappela soudainement ce qui la perturbait depuis un moment. C’est pourquoi elle fronça les sourcils avant de demander sur un ton assez belliqueux.

Attends une minute ! Qu’est-ce que tu as dit à propos de mon tour de taille ?!

Game Master

avatar

Messages : 1585
Date d'inscription : 26/09/2011
Magie / Malédiction / CS : All Mighty
MessageSujet: Re: Quatre mages, un bouquin, un vieux. [Mission avec Shina/Ken, Evangeline et Soren]   Dim 22 Juin - 16:07
Certaines fois, dans la vie, il fallait savoir réfléchir. Ce Sorcelin avait la maîtrise des illusions et il avait probablement connaissance, d'après ses agissements, de la quête des deux mages. Il était aussi fourbe et joueur, toujours d'après ses illusions. Par conséquent, pourquoi diable mettrait-il une évidence sous les yeux des deux adolescents ? Il n'y aurait dès lors plus rien de compliqué ! Ainsi, croyant avoir pris la bonne route, il s'était dirigé vers les montages. « C'est logique » disait-elle... Depuis quand il y avait-il de la logique dans les illusions ? À tous les coups, le Sorcelin avait inversé les directions, à tous les coups le sentier qui semblait se diriger vers les montagnes leur ramènerait vers la mer, à tous les coups le sentier allant vers la droite allait en réalité vers la gauche !

Et le comble, alors qu'il continuait leur route comme de joyeux lurons, croyant se diriger vers l'ancien, il ne manquèrent pas de tomber sur une gentille petite bêbête... Une Autruche Calouche... Enfin, apparemment, on ne distingue pas clairement sa forme pour l'instant : elle est trop loin, elle s'approche, très vite... Trop vite. Elle vous remarque et, une fois à une dizaine de mètres de vous, saute, non pas pour vous esquiver, mais pour apparemment sauter sur Evangeline, ou plutôt la rentrer dedans. Elle ne semble pas méchante, mais veut juste un câlin ! Enfin, un câlin après avoir écrasé la fille et après lui avoir donné un gros coup de bec !




==============

Intervention GM : Apparition d'une Autruche Calouche à 2.500 PM.

Evangeline Stormlight
Modo/Kiiroi SenkōModo/Kiiroi Senkō

avatar

Messages : 43
Date d'inscription : 05/12/2013
Âge : 27
Guilde : Cait Shelter
Magie / Malédiction / CS : Dragon Slayer de Foudre 2e Génération
Magie / CS Secondaire : Kaminari Mahō / Magie de la Foudre

- Caractéristiques du Mage -
P.M.: 2.835
Statut: Mage de Rang B
Renommée : Mage Connue
MessageSujet: Re: Quatre mages, un bouquin, un vieux. [Mission avec Shina/Ken, Evangeline et Soren]   Dim 29 Juin - 21:03


Alors que la jeune fille fulminait auprès de son équipier, ce dernier n’eut aucunement le temps de répondre, car une nouvelle surprise vint les frapper. Ou plus exactement, la frapper. En effet, un bruit de course, accompagné d’un nuage de poussière apparut devant eux sur la route. Plus pour protéger Shina que par tracas pour ce sale gosse de Soren, Evangeline se déporta devant eux, d’un mètre ou deux, avant qu’une silhouette lancée à toute vitesse ne la percute brusquement, la faisant tomber un peu plus loin de manière fort peu gracieuse. Atterrissant les quatre fers en l’air, toute échevelée, et les yeux dans le vide, elle faisait peine à voir. Fort heureusement, il n’y avait presque aucun témoin de sa déconvenue. Elle était vraiment au bord de la crise de nerfs. Est-ce que tous les habitants de cette fichue jungle s’étaient mis d’accord pour leur pourrir leur mission ? D’abord le titanium, puis l’espèce de magelin illusioniste. Et maintenant quoi ?

Lorsque sa vision cessa d’être floue, la mage de Foudre constata qu’il s’agissait d’une autruche calouche, une espèce d’oiseau, très rapide, très gentille, mais très myope. Et que celle-ci, pour une raison qu’elle ignorait, semblait vouloir se rapprocher un peu trop d’elle. Lorsqu’elle reçut un coup de bec bien placé, elle eut mal et fut traversée par l’envie soudaine de préparer de l’autruche à la broche, mais ensuite, elle se calma assez rapidement. Ils n’étaient plus que deux valides sur les quatre au départ de la mission. Il fallait donc au maximum éviter tout ce qui aurait pu blesser l’un d’entre eux s’ils voulaient terminer la mission sans casse supplémentaire. De plus, cet oiseau n’était pas vraiment agressif, mais juste malhabile.


*C’est un peu comme Soren-chan : il ne le fait pas exprès, il est juste idiot. Oh zut ! Faut vite le prévenir !

Soren-chan, surtout, n’attaque pas, ne bouge pas. Il ne faut pas l’énerver. Lui communiqua-t-elle en essayant de parler pas trop fort. Il y avait peu de chance qu’il envoie une boule de feu alors que la jeune fille et le volatile étaient encore aussi proches, mais mieux valait éviter toute initiative malencontreuse. Se redressant lentement et sans à-coups, la petite blonde essaya de parler avec cet animal en espérant qu’elle serait plus réactive que le précédent. Il y avait peu de chances que ça fonctionne, mais si jamais il ne comprenait pas et partait, ils ne seraient pas plus ennuyés qu’à l’heure actuelle après tout…

Oh, c’est un gentil oiseau, ça, et qui court vite en plus. Dis, tu voudrais pas me montrer à quel point tu es gentil et rapide en me conduisant auprès du vieux monsieur qui habite suur l’île ?


[HRP]:
 
Soren Cornick
Mage de Quatro CerberusMage de Quatro Cerberus

avatar

Messages : 774
Date d'inscription : 17/03/2012
Âge : 21
Guilde : Quatro Cerberus
Magie / Malédiction / CS : Occidental Solid Script
Magie / CS Secondaire : High Speed Magic

- Caractéristiques du Mage -
P.M.: 2.580
Statut: Mage de Rang B
Renommée : Mage Connu
MessageSujet: Re: Quatre mages, un bouquin, un vieux. [Mission avec Shina/Ken, Evangeline et Soren]   Dim 6 Juil - 15:38
Nous voilà donc parti arpenter ce chemin qui semblait se diriger vers le sommet de l'île. Endroit où devrait normalement se situer le vieux qui détiendrait un certain livre qui intéresserait notre commanditaire. Eva-loutre avait rejoint mon avis concernant a direction que l'on devait prendre donc, je ne pensais pas avoir eu une mauvaise idée. En fait, mon seul souhait du moment était que l'on arrive vite à destination, qu'on fasse une pause, qu'on récupère le bouquin dans un calme total. Or, même ce chemin, paisible en apparence, recelait son lot de péripéties. En voyant au loin ce nuage de poussière, je me demandais par quoi il était causé et surtout, si on devait affronter la, ou les, chose qui en était à l'origine. Je ne l'espérais pas car, même si on était de nouveau réunis, il ne faut pas oublier que la seule personne apte à se battre ici était Evangeline. Il me restais certes de la magie mais, je porte aussi Shina-nee et le temps que je la pose et la laisse avec Kiri, qui n'écoute d'ailleurs aucun des ordres que je lui avais donné, s'il y avait combat, ce dernier aurait déjà quelque peu duré.

La menace prit finalement forme et j'en fus soulagé. De un car il est toujours plus rassurant de savoir à quoi on a affaire. De deux parce qu'il s'agissait simplement d'une autruche calouche, un animal inoffensif. Mais on disait qu'il fallait parfois s'en méfier car, une haute vitesse de pointe et une stupidité sans pareille faisait rarement bon ménage. Je comprenais maintenant pourquoi elle la voyant foncer droit sur nous sans le moindre signe de ralentissement. Le bon côté était que ce fut la mage blonde qui se fit percuter. Si cela avait été moi, j'aurais pu m'en tirer sans grand dommage, peut-être, mais ça ne serait pas le cas de Shina-nee. Or, Evangeline était une descendante de descendante de dragon alors elle était costaud. Comme elle s'empressa de le prouver en se relevant, avec une grimace, de la charge du volatile. C'est alors qu'elle s'empressa de m'ordonner de ne pas l'attaquer. Ça va, je n'étais pas idiot, je me doutais bien qu'il ne fallait pas attirer l'attention sur nous, sans parler du fait que la mage et le volatile était proche et que ce dernier ne nous avait pas réellement fait de mal. Si ça se trouve, il ne nous avait tout simplement pas vu et quand il réaliserait notre présence, il s'empresserait de prendre ses jambes à son cou. Il ne restait plus qu'à voir la suite des événements mais, craignant le pire, je me préparais à sauter d'un côté ou de l'autre pour éviter une charge.
http://image.noelshack.com/fichiers/2010/30/1280489094-jackswagg
Game Master

avatar

Messages : 1585
Date d'inscription : 26/09/2011
Magie / Malédiction / CS : All Mighty
MessageSujet: Re: Quatre mages, un bouquin, un vieux. [Mission avec Shina/Ken, Evangeline et Soren]   Dim 13 Juil - 22:11
Après son choc pour le moins violent contre Evangeline, l'autruche se remit sur place, en observant le groupe d'une étrange manière, de ses grands yeux interrogateurs. Elle regarda chaque membre encore conscient du groupe tour à tour, sans bouger, sans se montrer agressive. En l'état actuel des choses, elle n'était pas vraiment dangereuse, mais il fallait tout de même faire attention. Evangeline avait probablement adopté la meilleure solution en bougeant silencieusement. Lorsqu'elle commença à lui parler, elle garda son air ahuri, et répondit simplement par le cri distinctif de son espèce. Elle ne comprenait simplement pas ce l'autre était en train de baragouiner. Après quelques minutes marquées d'un profond silence, il regarda Soren, non, plus précisément, il le fixa ! Pour enfin répéter son cri, en lui tirant la langue. Puis, il fonça de nouveau vers la Dragon Slayer, mais cette fois-ci, elle ne lui fit aucun mal, mais lui fit plutôt monter sur son dos, non sans heurts, pour commencer à courir en sens inverse. Soren ne semblait pas être aimé de l'animal, pour preuve, il avait été laissé derrière... Il allait devoir courir ! Heureusement que l'Autruche Calouche n'allait pas à pleine vitesse !

Sa course fut freinée par un arbre, en plein sur sa route, avec la jeune fille sur son dos. Lorsqu'elle put rouvrir les yeux, Soren arrivait en renfort, et une petite maison se dressait devant eux. L'arbre n'était plus là, l'autruche n'était plus là, la route qu'ils avaient empruntée n'était plus là. Toute cette illusion s'était enfin dissipée, et il semblait qu'Evangeline avait eu raison sur le choix du chemin à prendre ! Tout ce raffut eut tout de même le rôle de faire sortir un vieil homme de la maison. Ce dernier, tout tremblant, s'aidait d'un pauvre bâton pour se tenir debout et marcher. Remarquant les deux mages, mais spécialement la jolie fille, il se mit à les questionner de leur présence.

« Qui va là ? Du monde dans cet endroit perdu, c'est inespéré. »



Soren Cornick
Mage de Quatro CerberusMage de Quatro Cerberus

avatar

Messages : 774
Date d'inscription : 17/03/2012
Âge : 21
Guilde : Quatro Cerberus
Magie / Malédiction / CS : Occidental Solid Script
Magie / CS Secondaire : High Speed Magic

- Caractéristiques du Mage -
P.M.: 2.580
Statut: Mage de Rang B
Renommée : Mage Connu
MessageSujet: Re: Quatre mages, un bouquin, un vieux. [Mission avec Shina/Ken, Evangeline et Soren]   Mer 16 Juil - 16:15
La tension était présente chez moi au fur et à mesure que le temps passait. Il fallait dire qu'après le petit cri qu'elle avait lancée, l'autruche n'avait pas réagi de quelques manières que ce soit. Avait-elle comprit qu'on ne désirait pas lui faire de mal mais seulement passer notre chemin ? À moins que son cri avait pour but de rallier certains de ses compagnons à l'endroit où nous nous trouvions ? Et si ça se trouve parmi eux, il y avait des créatures bien plus dangereuses qui se régaleraient de mages tels que nous ! Dès lors, je m'effrayais moi-même dès que j'entendais un brin d'herbe bouger à cause du vent, mon esprit me jouant des tours en me faisant imaginer qu'il y avait là des créatures bien plus dangereuses que ce que l'on avait déjà put rencontrer. C'est alors qu'elle se tourna brusquement vers moi et poussa un autre de ses cris avant de me tirer la langue. Non mais oh ! Pour qui elle se prend celle-là !? Elle ose se moquer de moi !? Très bien, qu'elle attende que je pose Shina-nee par terre le plus confortablement possible et elle verra bien ce qu'est capable un mage de Quatro Cerberus ! Je vais la rôtir avec les flammes de cet Enfer dont la sortie est protégée par le légendaire Cerbère !

Mais je n’eus aucunement le temps de mettre ma menace à exécution. L'oiseau venait d'embarquer Eva-loutre sur son dos avant de détaller dans le sens contraire. Je restais un moment immobile tentant de comprendre ce qu'il pouvait bien se passer. L'autruche venait bel et bien de kidnapper la Dragon Slayer là non ? Je réalisais alors que j'avais été laissé tout seul avec ma camarade de guilde sur le dos. Un frémissement dans mon dos me fit frissonner et je pris finalement la décision de courir après le volatile. Il fallait à tout prix de nouveau éviter de se séparer et puis, je doutais de pouvoir faire face aux animaux des environs. La pensée de refaire face à un autre géant des forêts ou à ce drôle de personnage qui était apparu tout à l'heure ne m’enchantait guère. Heureusement que les traces de l'autruche était facile à suivre. En effet, elle courait à une telle vitesse qu'un peu de poussière flottait encore dans les airs tandis que par terre, je pouvais apercevoir avec facilité ses empreintes. Cependant, ces dernières se stoppait devant un arbre. J'avait beau jeter un coup d’œil aux alentours, les empreintes se stoppaient juste au bord du végétal, aucune trace d'une déviation. Décidant d'inspecter les environs, je posais Shina-nee contre l'arbre avant de marcher un peu regarder les alentours.

La route tournait par la suite or, aucune empreintes ne la parsemait et nul trace d'une autruche allant à vive allure. Je commençais à détester ma lenteur et songeait de plus en plus à apprendre cette magie permettant d'aller plus vite. Ainsi, je ne perdrais pas les traces de mes coéquipiers et, au cas où, je pourrais leur porter main-forte plus rapidement et plus efficacement. Sans parler d'une des faiblesses de l'Occidental Solid Script que je comblerais. À savoir le temps d 'incantation. En effet, il me fallait toujours un peu temps pour terminer une écriture et la projeter par la suite. Quand je repensais à mes combats passés, je me dis qu'avec une magie capable de rendre mes mouvements plus vifs, j'aurais pu changer le cours de certains d'entre eux. Mais bon, penser à ça maintenant ne servirait à rien, il fallait d'abord que je retrouve la piste d'Eva-loutre et de l'oiseau kidnappeur. Mais une surprise m'attendais quand je me retourna pour revenir vers Shina-nee quand je voulu la récupérer pour la remettre sur mon dos. Son corps avait à moitié disparu dans l'arbre. La panique se déversait en moi tandis que je criais mon effroi en voyant que seule la partie commençant aux genoux se retrouvait en-dehors de l'arbre.

- AAAAAAAAAAAAAAAH ! SHINA-NEEEEEE!!!

Je me précipitais alors de l'empoigner par les chevilles dans une vaine tentative de faire quelque chose. Et je crus alors être victime d'hallucination en voyant le reste de son corps ressortir de l'arbre comme si de rien n'était. Puis, je vis une feuille se faire bercer par le vent se faire à son tour « avaler » par l'arbre pour ensuite en ressortir, virevoltant comme si elle n'avait jamais rencontré de tronc sur son passage. Mon intuition me soufflant quelque chose, je fis totalement ressortir Shina-nee de l'arbre pour la replacer sur mon dos pour ensuite marcher vers le végétal tout en fermant les yeux. Quand je les rouvris, quelle ne fut ma surprise de me retrouver dans une portion de la jungle totalement différente que celle que où j'étais il y a une poignée de seconde. Surtout qu'il y avait une maison maintenant. Ainsi que Loutre-nee, je lâchais d'ailleurs un cri de surprise en la voyant. C'est alors que de la bicoque sortit un vieil homme qui semblait avoir besoin d'un bâton pour se déplacer. Après nous avoir observé un certain temps, il s'enquit de la raison de notre présence ici. J'allais répondre que nous étions en mission mais le poids qui se situait sur mon dos me rappela une toute autre priorité.

- Désolé de te le dire comme ça mais, y a plus urgent. On a malheureusement dérangé une créature dans la jungle et à cause de ça, ma camarade de guilde est dans un mauvais état. S'il vous plaît, vous pourriez nous aidez à ce sujet ? Nous vous parlerons de ce qui nous a amené ici ensuite ! S'il vous plaît, demandez ce que vous voulez, je ferais de mon mieux pour aider Shina-nee!

Je m'étais quelque peu tourné afin qu'il puisse voir la borgne. À ce moment-là, la mission importait peu pour moi, tout ce que je voulais c'était qu'il aide Shina-nee. L'air déterminé se situant sur mon visage devait lui faire comprendre que j'étais sérieux dans mes déclarations.


Dernière édition par Soren Cornick le Jeu 17 Juil - 6:45, édité 1 fois
http://image.noelshack.com/fichiers/2010/30/1280489094-jackswagg
Evangeline Stormlight
Modo/Kiiroi SenkōModo/Kiiroi Senkō

avatar

Messages : 43
Date d'inscription : 05/12/2013
Âge : 27
Guilde : Cait Shelter
Magie / Malédiction / CS : Dragon Slayer de Foudre 2e Génération
Magie / CS Secondaire : Kaminari Mahō / Magie de la Foudre

- Caractéristiques du Mage -
P.M.: 2.835
Statut: Mage de Rang B
Renommée : Mage Connue
MessageSujet: Re: Quatre mages, un bouquin, un vieux. [Mission avec Shina/Ken, Evangeline et Soren]   Mer 16 Juil - 23:25


Cet oiseau semblait ne pas comprendre ce que la jeune fille lui racontait. Quelle idée aussi de taper la discute avec toutes les créatures qu’elle croisait ! La prochaine fois, elle prendrait une mission en pleine ville, où elle rencontrerait d’autres personne avec qui on pourrait s’expliquer. Et puis comme ça, ça lui éviterait de se retrouver dans un coin perdu, cerné par une nature hostile et pleine d’insectes grouillants ! Enfin, maintenant c’était trop tard. Et au moins, le volatile ne semblait pas vouloir leur faire d’histoires. Une première depuis qu’ils avaient entamé ce travail. Mais tout ce qu’ils avaient pu obtenir de ses demandes, c’était un cri d’oiseau et un regard idiot, suivis d’un long silence gênant. Alors qu’Eva, découragée, poussait un soupir et s’apprêtait à dire à Soren de reprendre la route, l’Autruche Calouche détourna son regard sur le jeune Cerbère avant de réitérer le même cri, et de lui tirer la langue !

Evangeline se mit soudainement à rigoler en voyant l’air vexé de son équipier, mais cette hilarité fut de courte durée, car l’oiseau se retourna de nouveau vers elle avant de la charger. Surprise par cette réaction inattendue, et déconcentrée par son rire, la mage de Foudre ne réagit pas à temps pour empêcher cette créature… De l’emmener de force sur son dos ? En effet, au lieu de prendre des coups, elle fut attrapée par le bras, assez brusquement d’ailleurs, et déposée sur l’Autruche qui se mit soudainement à courir le long du sentier tandis que sa passagère poussait un cri strident. Eva s’accrocha vaille que vaille, et s’attendait déjà à être malade à cause de son mal des transports, mais, à sa grande surprise, elle ne ressentit aucune des sensations habituelles. Etrange. Cela signifiait-il que les autres êtres vivants ne comptaient pas comme véhicules ? Il lui faudrait réfléchir à cette hypothèse. Enfin, plus tard, car à cet instant, elle aperçut un énorme arbre qui barrait le chemin, et se rappela que sa monture actuelle ne s’était rendue compte de sa présence qu’au moment où elle l’avait percutée. Et là, elle allait faire pareil avec le tronc en face !


HIIIIIIIIII !!!

Quand Eva osa rouvrir les yeux, elle s’aperçut à sa grande surprise qu’elle était dans une toute autre zone de la jungle. La route, le gros arbre, et même ce volatile miraud avaient tous disparu. A la place se tenait devant elle une vieille cabane. Celle de l’ermite ? Apparemment, oui, car un vieillard appuyé sur un long bâton en sortit peu après que Soren ait réussi à la rejoindre. Essuyant rapidement les larmes au coin de ses yeux dues à la peur de se fracasser le crâne sur cet obstacle maintenant disparu, la membre de Cait shelter voulut répondre au vieux bonhomme, mais le jeune garçon fut plus rapide. Sa requête, et c’était tout à son honneur, était de demander de l’aide pour Shina qui n’avait toujours pas repris connaissance depuis leur premier affrontement. La jeune fille intervint donc à son tour pour clarifier plus avant la situation, sans remarquer le regard de l’ermite fixé sur elle.

Nous sommes des mages de guilde envoyés ici pour vous demander un vieux livre, mais nous avons fait une mauvaise rencontre en chemin, et notre camarade a pris un sale coup qui l’a mise K.O. Vous pouvez faire quelque chose, s’il-vous-plaît ?

Game Master

avatar

Messages : 1585
Date d'inscription : 26/09/2011
Magie / Malédiction / CS : All Mighty
MessageSujet: Re: Quatre mages, un bouquin, un vieux. [Mission avec Shina/Ken, Evangeline et Soren]   Lun 21 Juil - 22:13
Ces deux jeunes gens avaient pu traverser la forêt, et ce n'était pas rien. Mais ils ne l'avaient pas fait sans dégâts... Le troisième avait même perdu connaissance. Alors que lui ne voulait que savoir ce qu'ils faisaient là, eux ne cherchaient qu'à soigner la seconde demoiselle qui faisait office de camarade inconsciente... De belle camarade inconsciente. Mais ils étaient aussi ici pour autre chose : un vieux livre. Toutefois, il le savait, qu'ils étaient présent pour cela. Il avait un bon informateur... Malgré tout, il ne fallait pas qu'ils en attendent trop de cet homme, car il n'allait certainement pas tenir compte de leurs deux souhaits : c'était l'un ou l'autre. Avec un regard brillant d'une lueur étrange et dont il ne fallait pas s'y fié, figé sur Evangeline, sans compter sur le petit sourire qui, chez un vieux comme celui-ci, donnait déjà une idée de sa personnalité. Il s'écarta alors de sa porte, laissant le passage libre.

«  Je peux faire quelque chose... Mais pas pour tout ce que vous demandez. Héhé... Réaliser votre mission, ou soigner votre amie, bien qu'elle ne soit pas en danger de mort, si elle a pu arriver jusqu'ici. Le vieux grimoire ou la santé de la minette, à vous de choisir. Héhé... Quoi que soit votre choix, entrez, il ne pourra se réaliser qu'à l'intérieur... Le lit pour la demoiselle comme les bouquins sont dans ma chambre... Héhé ! »


Son regard passa alors de Evangeline à Soren. Elle était mignonne et le vieillard avait un goût particulier pour les blondes, de plus elle était dans la fleur de l'âge ! Mais lui n'était pas en reste... Ce n'était pas une fille, mais il n'était tout de même pas trop mal pour le vieux. Après tout, ce n'était pas tout le temps qu'il y avait du monde ici, il faisait avec ce qu'il y avait, et ce qui passait. Il ne faisait pas de distinction, il était vieux et aimait ce qu'il n'était pas... La jeunesse ! Comprenez-vous pourquoi était-il louche ? Toujours est-il que lorsque vous pénétrez la maison, vous pouvez apercevoir le Sorcelin tranquillement dans un coin, faisant comme chez lui... Parce qu'il est chez lui. Enfin, c'est ce que l'on pourrait penser : que cette bêbête soit le compagnon de l'homme au baton. Et lorsqu'il vous voit, il vous adresse un grand sourire !

"Je vous présente mon Sorcelin."

Soren Cornick
Mage de Quatro CerberusMage de Quatro Cerberus

avatar

Messages : 774
Date d'inscription : 17/03/2012
Âge : 21
Guilde : Quatro Cerberus
Magie / Malédiction / CS : Occidental Solid Script
Magie / CS Secondaire : High Speed Magic

- Caractéristiques du Mage -
P.M.: 2.580
Statut: Mage de Rang B
Renommée : Mage Connu
MessageSujet: Re: Quatre mages, un bouquin, un vieux. [Mission avec Shina/Ken, Evangeline et Soren]   Lun 28 Juil - 9:47
J'avais dis ce que j'avais à dire. J'avais exprimé ce que je souhaitais et je ne pensais pas être être capable d'être plus clair. La seule chose qui pouvait aboutir à un quelconque dénouement désastreux serait un caractère des plus infâmes en provenance du vieil homme. On avait fait tout chemin, combattu un géant sylvestre, combat où d'ailleurs Shina-nee n'en était pas ressortie indemne, été pris au piège par un drôle d'individu et entraîné dans une course des plus folles avec une autruche encore plus stupide que moi. Aussi, je refusais que la totalité de ces efforts soient vains. Si le vieil ermite décidait de nous refuser l'asile ou de nous concéder le bouquin, cela voudrait dire qu'il ne nous restait plus que deux options. Soit on acceptait de repartir bredouille, dans des conditions pires qu'à l'aller soit, on prenait le risque d'affronter l'ermite, nous plaçant ainsi quelque peu dans le rôle de méchants. Après tout, le livre est sa possession et puis, s'il vivait reclus comme ça, ça se pouvait que ça soit à cause d'une bonne raison. Un désastre amoureux, une dispute avec les autres habitants de l'île, une allergie aux humains, une peur des foules ou une aptitude à ronfler tellement forte, qu'elle l'ai condamné à vivre en solitaire. Dans quel cas que ce soit, ça serait une raison valable, déjà que l'on venait l'importuner, en plus, on venait lui demander de nous donner l'un de ces biens. Il se pouvait qu'il refuse d'accéder à notre requête mais qu'au moins qu'il accepte que Shina-nee se repose dans son lit !

C'est alors qu'il prit la parole et nous énonça un choix qui se résumait être en fait un véritable dilemme cornélien. Soit, il nous laissait prendre le fameux livre qui était à l'origine de notre venue soit, on pouvait laisser se reposer Shina-nee à l'intérieur de sa demeure. J'étais sidéré, surtout que, si au début, le choix me paraissait vite fait, un instant après, le dilemme m'apparut dans on entière complexité. Au début, je souhaitais laisser ma camarade que je considérais comme une grande sœur se reposer, tant pis pour la mission, sa santé passait en priorité. Mais, cela signifiait un échec cuisant or, cet échec voulait aussi dire que tous nos efforts n'auraient servis à rien, que chacun de nous aurait été blessé, fatigué, envoyé dans tous les sens pour rien. En fait, à mes yeux, la situation se résumait ainsi : Oublier la totalité de nos efforts ou risquer la santé de Nee-san. Bien sûr, il a déclaré que puisqu'elle était arrivé jusqu'ici, le retour ne devait pas se révéler être compliqué. Or, elle et Ken-nii avait été présent lors de l'ascension et rien ne nous dit que la descente ne se révélera pas être plus difficile ! C'est alors que l'ermite nous présenta son Sorcelin. Au début, je en voyais pas de qui il pouvait bien parler, ce n'est qu'ensuite que j'eus reconnu l'individu qui m'avait fait face et fichu deux sacrées trouilles. Raison de plus pour ne pas lui faire confiance.

Mais à ce train-là, on ne finirait par ne plus avoir le choix. Je ne savais pas à quoi pouvait bien penser Evangeline de son côté aussi, me concentrais-je sur la résolution de ce dilemme tandis que le vioc continuait de sourire de tous ses chicots. Une chose était sûre, il fallait se presser, qui sait si une bête ne rodait pas dans les alentours en attendant de se jeter sur la mage blessée. Encore si Kiri était réactif. Or, là, il passait son temps, les oreilles tombantes, à gémir doucement et à donner de temps en temps de petits coups de museau à sa propriétaire. D'ailleurs, je fini par la poser au sol, contre un véritable arbre cette fois, afin de me soulager le dos. Puis, la regardant, je réalisais que jamais, au grand jamais, je ne laisserais tomber quelqu'un à qui je tenais si je pouvais faire autrement. Aussi, mû par mon désir de protéger, je m'approcha du vieil homme, la tête baissée avant de me mettre en position de dogeza, frappant le sol tellement fort que mon front en saigna. Je suis prêt à perdre tout honneur, je suis toujours les règles que je me suis dicté, je reste fidèle à mes principes même si pour cela, je dois paraître pour le plus obstiné des abrutis ! Voilà pourquoi certains membres de la guilde ont commencé à me surnommer Bakainu ! Car tel un canidé, je reste fidèle, je n'en démordrais pas, qu'importe si cette fidélité passe pour de l'idiotie !

- S'IL VOUS PLAIT !!! JE VOUS EN PRIE !!! ECOUTEZ-MOI !!! Vous nous avez fait part de vos conditions alors s'il vous plaît, laissez-moi aussi vous dire quelle sont vos options. Elles sont au nombre de deux ! Premier choix ! Considérez-nous comme étant deux groupes distincts, le premier prendra le livre en jour et le deuxième pourra laisser notre camarade se reposer ici ! Deuxième choix ! Vous nous donnez gîte pour notre camarade et nous laissez prendre votre livre et je resterais ici pour vous aider plusieurs jours !

Ça y est l'ultimatum était lancé. Il était désormais impossible de faire marche arrière. Du moins, si jamais je le voulais. Désolé Evangeline, mais en tant que membre de Quatro Cerberus qui doit faire passer la sécurité des autres avant la sienne, je ne voyais pas comment agir autrement...
http://image.noelshack.com/fichiers/2010/30/1280489094-jackswagg
Evangeline Stormlight
Modo/Kiiroi SenkōModo/Kiiroi Senkō

avatar

Messages : 43
Date d'inscription : 05/12/2013
Âge : 27
Guilde : Cait Shelter
Magie / Malédiction / CS : Dragon Slayer de Foudre 2e Génération
Magie / CS Secondaire : Kaminari Mahō / Magie de la Foudre

- Caractéristiques du Mage -
P.M.: 2.835
Statut: Mage de Rang B
Renommée : Mage Connue
MessageSujet: Re: Quatre mages, un bouquin, un vieux. [Mission avec Shina/Ken, Evangeline et Soren]   Lun 4 Aoû - 9:50


Le vieux bonhomme n’était pas vraiment sympathique. Il riait alors qu’ils avaient fait tout ce chemin en traversant différentes épreuves, se blessant plus ou moins gravement juste pour arriver jusque chez lui, et ensuite, il mettait l’équipe face à ce dilemme ? Enfin, en était-ce vraiment un ? Face à une telle situation, Evangeline pensa d’abord à lui dire d’aller au diable avec son fichu bouquin, car la santé de Shina importait plus que cette stupide mission, mais ce n’était pas si simple. En effet, choisir la sécurité pour la jeune fille impliquerait qu’ils aient accompli tout cela pour rien. Eva aurait échoué sa première mission en dehors de la guilde, mais plus grave encore, son équipière aurait été blessée pour rien, et ils devraient la transporter à nouveau pour tout le trajet de retour, ainsi que ce qu’il comprendrait, si elle ne reprenait pas connaissance. Et ça serait dangereux pour eux tous. Enfin, dans tous les cas, autant rentrer pour prendre une petite pause à l’abri. Quoique… Avec le regard que l’ermite lui jetait, moins elle resterait en sa présence, et mieux elle se sentirait.

Suivant Soren, catastrophé lui aussi par cette décision à prendre, la jeune mage entra dans la maisonnette… Et se trouva presque nez à nez avec l’étrange créature qui les avait mystifiés avec ses illusions. La petite blonde sursauta avant de le foudroyer… Mais seulement du regard. En effet, le vieillard l’avait présenté comme son sorcelin. Mieux valait donc ne pas le braquer en entreprenant d’action hostile, même si ce n’était pas l’envie qui lui manquait. Mais alors qu’elle allait se tourner vers son compagnon de voyage pour lui demander son avis car, après tout, Shina faisait partie de sa guilde, celui-ci prit une initiative assez étrange. En effet, se mettant à genoux devant l’ermite, il fracassa presque son crâne sur le sol en le suppliant d’accepter une alternative. Eva était assez impressionnée, car pour une fois, le jeune Cerbère se comportait presque en adulte responsable. De plus, ses propositions étaient raisonnables, et avaient le mérite d’envisager plusieurs options. Finalement, il y avait de bonnes idées dans le crâne de cet idiot. A moins que ça ne soit le choc avec le plancher…


Soren-chan a raison. Si vous acceptez de laisser Shina-san se reposer et de nous donner le livre, on restera quelques jours pour vous rendre un service ou deux en paiement. Mais vous seriez peut-être plus avisés de prendre le premier choix. Après tout, il n’est pas dit que vous appréciez la compagnie de deux ados qui se disputent tout le temps, pas vrai Soren-chan ?

Ce n’était nullement une tentative d’intimidation, mais un avertissement. Elle et le nabot de Quatro Cerberus n’avaient pas arrêté de se tirer dans les pattes depuis la veille. Qui savait ce qui pouvait se passer s’ils devaient cohabiter plusieurs jours…

Game Master

avatar

Messages : 1585
Date d'inscription : 26/09/2011
Magie / Malédiction / CS : All Mighty
MessageSujet: Re: Quatre mages, un bouquin, un vieux. [Mission avec Shina/Ken, Evangeline et Soren]   Ven 8 Aoû - 15:40
Les jeunes de nos jours, n'étaient absolument plus comme ceux de l'ancien temps. Avant, lorsqu'un doyen disait de choisir, ils choisissaient. Et eux, ils ne trouvaient rien d'autre à faire que de poser aussi leurs conditions... Quel toupet. Mais en aucun cas le vieillard ne les considérerait comme deux groupes distincts, auquel cas tout serait trop simple ! Néanmoins, l'échange avec des services pourrait être une bonne précision... Mais quel genre de services pourrait-il s'agir ? Ils avaient proposé cela à la mauvaise personne. Héhé ! Ils ne s'imaginaient même pas le genre de services qu'il pouvait bien demander.

« Vous osez poser vos conditions ? Dans ma demeure ? Alors que vous souhaitez mon livre ? Je ne vous considérerai pas comme deux groupes distincts, je n'aime pas les choses simples. Un peu de compagnie pour toute la semaine, voire un peu plus, ne me fera pas de mal... Et si cette compagnie se dispute trop, mon Sorcelin saura la ramener à l'ordre, il vous aime bien, héhé. Il a eu raison de vous amener à moi. Héhé ! »

Il vous dirige ensuite vers l'unique chambre, avec simplement un lit et un étagère. Alors que d'une main il vous montre le lit où vous pouvez disposer la mage, de l'autre, il pointe le meuble. Et là, surprise ! Il n'y a que des vieux grimoires, lequel voulez-vous ?

« Faites votre choix, vous recherchez lequel ? » Soudain, un sourire malicieux étire son visage... Avec une lueur presque lubrique dans l’œil. « Mais... Le premier service, on va dire que c'est pour le soin de votre amie... Héhé ! Je me demande quels dessous vous pouvez bien avoir jeune fille, serait-il possible de voir ? Héhéhé ! Nous dirons que c'est le second service. Et cette fois-ci, interdiction de poser vos conditions... Pas de jaloux, faites-le aussi jeune homme ! »


Soren Cornick
Mage de Quatro CerberusMage de Quatro Cerberus

avatar

Messages : 774
Date d'inscription : 17/03/2012
Âge : 21
Guilde : Quatro Cerberus
Magie / Malédiction / CS : Occidental Solid Script
Magie / CS Secondaire : High Speed Magic

- Caractéristiques du Mage -
P.M.: 2.580
Statut: Mage de Rang B
Renommée : Mage Connu
MessageSujet: Re: Quatre mages, un bouquin, un vieux. [Mission avec Shina/Ken, Evangeline et Soren]   Mar 12 Aoû - 12:50
Tch, il est plus coriace que prévu ce vieux. Ils est aussi résistant qu'un arbre centenaire dressé sur une plage qui aurait affronté un nombre ahurissant de tempêtes. Tandis que nous, Eva et moi, ne serions qu'un léger crachin. Tout juste bon à lui faire jeter un coup d’œil mais qui ne représente aucun défi pour lui. Le fait que je me sois limite fracassé le crâne sur le sol n'avait pas fait avancé les choses. C'est juste que maintenant, c'est juste que j'avais maintenant un léger mal de tête qui risquerait de s'avérer handicapant si cette discussion se poursuivait. J'avais besoin du peu que ma tête contenait pour arriver à valider nos objectifs. À savoir soigner Shina-nee, et par la même occasion Ken-nii, et récupérer ce fichu bouquin pour réussir cette fichue mission qui comment à durer trop longtemps. Non mais sérieusement, qui aurait eu un mental suffisamment dérangé pour réussir à deviner ce qui allait nous arriver !? Mais quoi qu'il arrivait, cette mission touchait à sa fin. J'avais abattu ma dernière carte et Evangeline avait renforcée celle-ci en rejoignant mon avis. Et puis, qu'est-ce qu'elle voulait dire par deux adolescent qui se chamailleraient tout le temps ? Que j'avais un mental de gamin dans un corps de gamin et que je ne faisais que de me comporter comme un gamin ? Rien de plus faux ! Et d'ailleurs, maintenant qu'elle le disait, c'est normal que son corps soit en plein développement alors si ce n'est qu'une adolescente...

Je commençais à la regarder d'un air mauvais et pensant très fort à lui montrer un de ces jours qui est le plus gamin de nous deux quand le vieux reprit la parole. Il annonçait clairement qu'il refusait nos propositions. Sauf celle qui consistait à ce que l'on reste avec lui pour le dédommager. Et il en parlait d'un ton qui avait le don de me donner la chair de poule. Il avait une drôle de manière d'en parler et celle-ci me donnait envie de réussir la mission au plus vite afin de m'éloigner de cet homme qui comptait parmi les plus lugubres à ma connaissance. Surtout qu'il nous menaçait clairement en déclarant que son Sorcelin serait apte à interrompre toute bagarre ayant lieu entre Evangeline et moi. Cela signifiait une chose, que lui ne devait pas être très doué avec la magie ou tout du moins pas très confiant en ses capacités. Chose à garder en tête si jamais il devait y avoir un affrontement entre nous mais je ne l'espérais pas. C'est alors qu'il tourna le dos pour nous dévoiler la chambre de sa bicoque. Celle-ci était des plus sommaires et était composé d'uniquement un lit et d'une étagère remplie de bouquins. Reste plus qu'à trouver celui qui nous intéressait mais je m'étonnais un peu tout de même qu'il nous montre où était le bouquin tant recherché alors qu'il avait tant discuté auparavant.

C'est alors qu'il nous parla de services et de dessous. Je pris quelques instants pour tenter de comprendre clairement la chose tellement j'étais étonné. Ainsi donc, il acceptait de répondre à nos requêtes si on se mettait en sous-vêtements... Rien que ça ?... Nous montrer dans un habit des plus simples dans une jungle où les chances de nous retrouver seraient minces... Et cela, avec comme témoins un Sorcelin qui reste tapis dans l'ombre et un vieux qui ricanait avec de la bave au coin de sa bouche... AUCUN PROBLÈME ! D'un unique geste du bras, j'envoyais voler chemise, pantalon, chaussettes et chaussures loin de mon corps pour rester uniquement en caleçon. Un caleçon bleu ciel avec des têtes d'ours dessus qui était mon porte-bonheur. Après, je prenais quelques poses, si ce vieux schnock voulait nous voir en sous-vêtements alors qu'il en prenne plein la vue ! Ce corps que j'avais bâti à l'aide de fuites et d’escalades en tout genres se dévoilait presque entièrement ! D'ailleurs, ce n'était pas le moment rêvé pour prendre ma revanche sur Evangeline ? Si... Raison pour laquelle, je la quittais pour me rapprocher du vieux, un sourire diabolique et un air sournois ornant mon visage.

- Hey Ji-san, je vous parie cent jewels qu'elle porte une culotte noire avec de la dentelle. Par contre, pas sûr pour le soutien-gorge, voyez comme sa poitrine est plate, pas sûr qu'elle n'en est besoin...

Et voilà, ma revanche était prise par contre, je ressentais comme une envie de meurtre des plus intenses tout à coup... Sans doute un contrecoups suite au fait que je me sois frappé le crâne contre le sol...
http://image.noelshack.com/fichiers/2010/30/1280489094-jackswagg
Evangeline Stormlight
Modo/Kiiroi SenkōModo/Kiiroi Senkō

avatar

Messages : 43
Date d'inscription : 05/12/2013
Âge : 27
Guilde : Cait Shelter
Magie / Malédiction / CS : Dragon Slayer de Foudre 2e Génération
Magie / CS Secondaire : Kaminari Mahō / Magie de la Foudre

- Caractéristiques du Mage -
P.M.: 2.835
Statut: Mage de Rang B
Renommée : Mage Connue
MessageSujet: Re: Quatre mages, un bouquin, un vieux. [Mission avec Shina/Ken, Evangeline et Soren]   Mer 13 Aoû - 0:52


Le petit vieux ne semblait pas prêt à négocier. Il fallait aussi dire qu’il avait toutes les cartes en main : pourquoi aurait-il fait des compromis alors qu’il pouvait exiger ce qu’il voulait ? De plus, son Sorcelin, bien que pour l’instant paisible, avait pu les tromper tous les deux, donc il n’aurait sans doute aucun mal à les mettre au pas s’ils essayaient de récupérer le grimoire par la force. Il fallait don céder, bien que cela ne lui plaisait guère. Alors que Soren déposait Shina, toujours inconsciente sur le lit, après avoir fusillé du regard la petite blonde suite à sa remarque, le vieil ermite demanda quel grimoire les intéressait. En effet, l’étagère en était couverte. Prenant l’affiche avec l’intitulé de la mission pliée dans sa poche pour vérifier de quel livre il s’agissait. Ils recherchaient « un grimoire ancestral qui contiendrait des références sur d'anciennes légendes oubliés des jeunes Mages d'aujourd'hui. Le titre sur la couverture bordeaux est écrit en lettre d'or, mais semblerait effacé ». Elle donna donc la description à l’ermite en espérant qu’il leur donne le bon, mais ce dernier fit alors une demande plutôt insolite de sa voix qui donnait des frissons à la jeune fille. En effet, en échange de son aide, il demandait à voir les sous-vêtements de la jeune fille.

Celle-ci devint écarlate, rubiconde, et tout un tas d’autres synonymes pour rouge. Comment ? Ce sale type, cet immonde pervers osait lui demander quelque chose de si gênant ? Et il demandait à voir ceux de Soren par-dessus le marché ? Surement que le Cerbère allait refuser. Tant pis pour la mission, ils repartiraient avec Shina qui n’était apparemment pas en danger, et d’autres mages se débrouilleraient pour récupérer ce livre. Après tout, il ne pouvait pas être idiot à ce point. Mais c’était bien mal connaître l’imbécile de Quatro Cerberus. En un seul mouvement défiant les lois de la physique, il ôta tous ses vêtements pour rester dans un caleçon grotesque. Et pour ajouter encore plus de ridicule à la situation, ce nabot se mit à prendre des poses de plus en plus débiles. De plus, se rapprochant du vieux bonhomme, il paria avec lui sur le genre de dessous qu’Evangeline portait, et son air devint franchement mauvais. Pire encore ! Il avait osé insinuer que la petite blonde manquait de formes Et c’était une des rares choses qu’elle ne supportait pas, car c’était, hélas, trop vrai à son goût... La jeune fille se retint à grand peine de l’encastrer dans le sol, et de le massacrer lentement, et douloureusement. Il venait de perdre tout le crédit qu’il avait gagné précédemment en plaidant sincèrement pour sa camarade.


*Calme-toi, reste zen… La mission d’abord : tu pourras lui régler son compte après être sorti de cette jungle.*

Se retournant vers Soren furibarde, elle se pencha vers lui en dressant un doigt menaçant, mais n’alla pas jusqu’à l’attraper par le col, d’abord car il n’en avait plus, et ensuite car elle craignait que le Sorcelin n’intervienne pour les séparer et l’empêcher de dire ce qu’elle avait à dire.


Si je fais ça, c’est uniquement pour Shina-san, mais si jamais tu en parles à qui que ce soit, je deviendrais ton pire cauchemar, tu n’auras jamais un moment de paix, c’est compris ?! D’ailleurs retourne-toi ! T’as pas besoin de voir !

Revenant face à l’ermite, elle mit de côté sa colère, et redevint d’une belle couleur tomate. Elle n’avait pas du tout envie de le faire, mais c’était leur seule option pour quitter cette fichue île et terminer cette fichue mission. Fermant les yeux pour ne pas voir le visage de ce type ignoble, elle releva lentement et de manière très gênée sa jupe pour exposer une simple culotte blanche, sans fioritures. Toute tremblante, elle posa une dernière question.

Ça vous convient ? On peut en finir avec ça s’il-vous plaît ?

Game Master

avatar

Messages : 1585
Date d'inscription : 26/09/2011
Magie / Malédiction / CS : All Mighty
MessageSujet: Re: Quatre mages, un bouquin, un vieux. [Mission avec Shina/Ken, Evangeline et Soren]   Dim 17 Aoû - 15:11
Le gamin avait accepté trop vite... Sans challenge. Mais après tout, rien de plus normal, il était toujours plus simple pour un garçon de se mettre en caleçon, que pour une fille de faire voir ses sous-vêtements. Et justement, la jeune-fille semblait bien plus réservée : elle était devenue toute rouge, la pauvre ! Héhéhé, cela était d'autant plus plaisant pour le vieillard. Il était certain que pour elle, elle n'allait pas accepter aussi rapidement ! Tout le défi était là, à tel point que le pervers en oublia l'étrange caleçon de Soren... Et d'ailleurs, celui-ci s'était comporté de la plus étrange (ou la plus formidable, tout dépendait du point de vue) des manières, mais surtout de la plus drôle d'entre elles ! Il prit la pose, dans son plus simple appareil... Mais malheureusement, il n'avait pas dans sa main son lacrymappareil photo, heureusement que sa mémoire était à toute épreuve ! Puis, avec un air sournois, le jeune s'était rapproché du vieux, pour narguer son amie. Le « sage » ne put s'empêcher de laisser tomber un rire gras.

« Pari accepté, je mise cent cinquante jewels. Mais c'est vrai qu'elle n'a pas tellement d'argument pour me convaincre... Il faut attendre encore un peu pour qu'elle devienne une femme. Héhé ! »


Puis, avec un courage presque extraordinaire, la mignonne planche à pain souleva sa jupe, pour exposer une culotte, blanche. Un filet de bave s'échappa de la bouche du vieillard, alors qu'un filet de sang coula de son nez. Pourquoi faire compliqué quand on pouvait faire simple ? Le simple était toujours le meilleur. Le marché était conclus, et, après avoir essuyé la bave d'un revers de la main, il se tourna vers sa bibliothèque pour en tirer un vieux grimoire, dont la couverture était bordeaux et le titre en lettres d'or effacé. Avant qu'il ne le donne à Evangeline, une photo en tomba... Le genre d'image qui n'était certainement pas réservée aux jeunes personnes, si vous voyez ce que je veux dire.

« Chose promise chose due, maintenant, vous commencerez par enlever toutes les toiles d'araignées, ensuite enlever les mauvaises herbes autour de la maison... Puis vous vous occuperez d'astiquer le sol, j'anticiperai ensuite. Si vous avez trop chaud, vous pouvez vous mettre en sous-vêtements pour faire tout ça, ça ne me gêne pas, héhéhéhéhéhé... »


==============

Mission accomplie !
Vous avez récupéré le grimoire ! Vous pouvez maintenant clore la mission, pour ensuite demander votre récompense !




Soren Cornick
Mage de Quatro CerberusMage de Quatro Cerberus

avatar

Messages : 774
Date d'inscription : 17/03/2012
Âge : 21
Guilde : Quatro Cerberus
Magie / Malédiction / CS : Occidental Solid Script
Magie / CS Secondaire : High Speed Magic

- Caractéristiques du Mage -
P.M.: 2.580
Statut: Mage de Rang B
Renommée : Mage Connu
MessageSujet: Re: Quatre mages, un bouquin, un vieux. [Mission avec Shina/Ken, Evangeline et Soren]   Dim 24 Aoû - 10:44
Allons, calmes-toi Soren, ce n'est que ton imagination. Rien ici ne t'en voudrais à tel point qu'il souhaiterais ta mort. Le sorcelin suivait l'avis de son maître, le vieil ermite. Or ce dernier était du même avis que moi. Il était totalement de mon côté puisqu'il avait prit part au pari, il l'avait même enrichi. Tout en ajoutant quelques commentaires désobligeants sur l'absence de forme chez la Dragon Slayer. Et c'est quand elle pointa son doigt dans ma direction, avec un visage tentant de masquer une colère noire, que je compris que c'était elle la source de cette aura meurtrière. Elle me prévint par la même occasion que si elle faisait ça, c'était uniquement pour le bien-être de Shina, je l'espérais bien ! Et que si j'osais prononcer un seul mot sur ce qui se déroulait ici, elle deviendrait mon pire cauchemar, que je n'aurai aucun instant de répit. Pour déjà pour devenir mon pire cauchemar, elle avait encore du chemin pour égaler l'autre horreur masqué qu'était Yuurei des Oraion Seis mais je me doutais bien qu'il faut pas sous-estimer une fille en manque de forme furibonde. Et pour ce qui est de me laisser aucun instant de répit, je n'avais pas beaucoup de doutes à ce sujet et je l'imaginais très bien me surveillant depuis une ruelle sombre de Val ou un coin du pont du QG. Donc en gros, si j'ouvrais la bouche pour en parler, ça serait la dernière fois que je le ferais. À moins que l'on puisse prendre en compte les discutions avec les vers de terre, ce dont je doutais. Quoi que... Ça pourrait être sympa de parler avec les vers de terre, en devenant pote avec, je n'ose imaginer le potentiel de farces qui se révélerait à moi.

Mais bon, pour l'instant, pour ne pas m'attirer les foudres de la Loutre-Blonde, je devais me retourner. Pourquoi elle a tenu à me le signaler ? Je ne suis pas un vulgaire goujat, la moquerie était une légère vengeance, je ne comptais pas la mater, de toute manière, il n'y a rien à mater... Puis, un léger mouvement répétitif, le vioc qui me tapotait l'épaule, et une main tendue vers moi me firent savoir que j'avais perdu mon pari, du moins c'est ce qu'il disait. J'avais donc le choix entre me retourner et risquer ainsi ma vie ou perdre cent cinquante jewels. Le choix était vite fait, cent cinquante jewels ne représentaient rien aussi, toujours de dos, je commençais à rejoindre mon tas de vêtements pour me revêtir. Ainsi, je pus donc sortir l'argent que je devais à ce vieux pervers et installer Shina-nee sur le lit tandis qu'Eva se rhabillait. Dorénavant, il fallait faire le ménage et dans ce genre de cas, j'étais adepte du vite fait bien fait. Raison pour laquelle j'usais d'un Solid Script Wind modéré depuis le fond de l'habitation. Le résultat fut des plus surprenant car en plus de voir poussières et toiles d'araignées s'envoler, d’innombrables photos prirent aussi la poudre d'escampette. Doutant que cela plaise au vieil homme, qui nous avait en plus finalement remis le grimoire bordeaux aux lettres dorées effacées, je couru un peu partout afin de tous les lui remettre.

- Désolé, je ne...

Je n'avais pu résister à la tentation de jeter un coup d’œil à ces photographies et j'en fus puni apr mon propre corps. Ce dernier avait décidé d'expulser une quantité importante de sang depuis mon nez et tandis que les photos se retrouvaient par terre aux pieds de leur légitime propriétaire, j'étais allongé dur le dos en train de me vider de mon sang. Voilà donc les fiers Cerbères réduits à rétablir leurs forces chez un ermite avant de reprendre la mer pour rejoindre le continent et ainsi valider leur mission avec la mage de Cait Shelter.
http://image.noelshack.com/fichiers/2010/30/1280489094-jackswagg
Evangeline Stormlight
Modo/Kiiroi SenkōModo/Kiiroi Senkō

avatar

Messages : 43
Date d'inscription : 05/12/2013
Âge : 27
Guilde : Cait Shelter
Magie / Malédiction / CS : Dragon Slayer de Foudre 2e Génération
Magie / CS Secondaire : Kaminari Mahō / Magie de la Foudre

- Caractéristiques du Mage -
P.M.: 2.835
Statut: Mage de Rang B
Renommée : Mage Connue
MessageSujet: Re: Quatre mages, un bouquin, un vieux. [Mission avec Shina/Ken, Evangeline et Soren]   Dim 31 Aoû - 16:03


Alors qu’elle effectuait ce sacrifice extrêmement gênant dans l’intérêt de la mission et de sa compagne de voyage, Eva avait fermé les yeux pour ne pas devoir observer le visage lubrique de cet ermite qui n’était rien d’autre qu’un pervers. Fort heureusement, le jeune cerbère s’était retourné sans faire le moindre commentaire pour aggraver la situation. Sage décision de sa part, car son cas aussi aurait empiré. Néanmoins, après un bref instant, mais qui sembla bien trop long à la jeune fille, elle entrouvrit un œil et constata que le vieux satyre lui tournait le dos pour prendre un gros livre sans sa bibliothèque. Soulagée, elle laissa retomber sa jupe en poussant un soupir sonore. Enfin, c’était terminé. De plus, même si ça ne lui faisait qu’à moitié plaisir, ce sale gosse de Soren avait perdu son pari. Comme si une jeune fille innocente comme elle pouvait porter des dessous si osés !

En tout cas, ils avaient enfin le grimoire, pensa-t-elle en le recevant. Mais elle vit alors une photo d’un genre particulier tomber du bouquin. Prise d’un horrible doute, elle entrouvrit celui-ci, avant de le refermer aussitôt, complètement écarlate. Ce que ni elle, ni ses équipiers sur cette mission ne pouvaient deviner, c’était que le contenu réel de cet ouvrage n’avait en fait rien à voir avec celui brièvement décrit dans l’intitulé de leur travail. Mais il aurait été bien trop embarrassant pour leur employeur de révéler la vérité, donc il avait créé de toutes pièces cette histoire de légendes. Bien entendu, cette découverte plut assez modérément à la petite blonde qui commença à produire des étincelles.


*J’ai fait tout ce trajet, j’ai pris ce bateau infernal, j’ai, traverse cette jungle pleine de bestioles affreuses, j’ai combattu un monstre, et j’ai dû montrer mes dessous, juste pour ça !*

Elle était sérieusement sur le point d’exploser, mais le rappel du Sorcelin tout proche prêt à la calmer suffit à refroidir ses ardeurs. Alors que Soren commençait à retirer la poussière et les toiles à l’aide de sa magie, elle se dirigea à grands pas dehors afin de ne pas rester en leur présence à tous deux. Sa magie ne pouvait pas l’aider ici, mais elle tenta de calmer ses nerfs en arrachant férocement toutes les mauvaises herbes qu’elle pouvait. Plus vite tout ça serait fini, plus vite elle pourrait quitter cette île de malheur.
Oui, mais, une minute : pour quitter cet endroit, il lui faudrait reprendre le bateau…

Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Quatre mages, un bouquin, un vieux. [Mission avec Shina/Ken, Evangeline et Soren]   

Quatre mages, un bouquin, un vieux. [Mission avec Shina/Ken, Evangeline et Soren]

Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Fairy Tail RPG : Fiore no Oukoku :: 
 :: Mer d'Iridia :: Lémuria
-