Fermer le menu
Ouvrir le menu

Navigation














Partagez | 

 Quatre mages, un bouquin, un vieux. [Mission avec Shina/Ken, Evangeline et Soren]

Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Soren Cornick
Mage de Quatro CerberusMage de Quatro Cerberus

avatar

Messages : 774
Date d'inscription : 17/03/2012
Âge : 21
Guilde : Quatro Cerberus
Magie / Malédiction / CS : Occidental Solid Script
Magie / CS Secondaire : High Speed Magic

- Caractéristiques du Mage -
P.M.: 2.580
Statut: Mage de Rang B
Renommée : Mage Connu
MessageSujet: Quatre mages, un bouquin, un vieux. [Mission avec Shina/Ken, Evangeline et Soren]   Dim 12 Jan - 12:16
Spoiler:
 



Rien à droite, rien à gauche, le terrain était pour l'instant libre. La seule menace à l'horizon, était trois de ces spécimens assis chacun sur une caisse différente. Un des leur était dos à moi mais, malgré le fait que les deux autres soient pris dans la conversation, il se peut qu'un seul déplacement trop rapidement exécuté de ma part signe la fin de ma couverture. Je devais néanmoins me dépêcher de rejoindre ma destination sinon tout serait fini. Cela fait déjà deux jours que j'essayais de les infiltrer et à chaque fois je me faisais découvrir. Au début, ils avaient été assez compréhensifs et m'avaient juste projeté sur plusieurs mètres. Néanmoins, ça n'allait pas en s'améliorant, la dernière fois par exemple, c'était l'un des leurs qui semblait avoir plus de poils et des bras plus gros que les autres qui m'avaient soulevé avant de me balancer à l'autre bout. Saleté ! Comment puis-je remplir mes objectifs si je ne peux même pas entrer ? J'étais arrivé en avance pensant ainsi que je n'aurais qu'à parler pour ensuite me la couler douce pendant deux jours mais, la date fatidique approche. Finalement, décidant que je n'y arriverais pas ce matin, je repris le chemin vers l'auberge. Je n'abandonnais pas, je retenterais ma chance ! Ils vont bien voir de quoi je suis capable ! Ils vont lâcher le morceau avant moi ces sans-cervelle !

Maintenant assis sur un tabouret avec le reste du corps affalé sur la table, je réfléchissais au moyen de duper ces marins. Non mais sérieusement, tout simplement parce que j'ai oublié de prendre l'affiche de la mission, ils refusent de me laisser entrer pensant que je suis un vagabond essayant de s’incruster sur leur navire ! J'avais tellement de bruit que même le capitaine était venu à force. Du moyen, ça devait être lui car c'était lui qui détenait le record de pilosité du navire en plus d'avoir des bras comme des troncs. Il faut au moins bien ça pour pouvoir mater toute résistance des autres brutes. C'est alors que trois d'entre eux entrèrent dans la salle. Il s'agissait des trois d'il y a quelques instants. Cela ne pouvait vouloir dire qu'une seule chose, que la surveillance était maintenant relâchée ! Avant qu'ils n'aient fait le tour de la salle avec leur regard, je m'étais accroupi afin de me soustraire à leur vision. C'était pratique parfois d'être petit car cela me permettait par exemple, de contourner les trois marins pour ensuite sortir dans leur dos. Heureusement que la porte était encore ouverte car son bruit avait la fâcheuse habitude de capter tous les regards faisant ainsi de la personne responsable la cible de toutes les attentions.

Me revoilà maintenant dans le porte de Pyrée à mon poste d'observation. Une simple pile de caisse dont l’amoncellement me permettait d'éviter d'être la cible de certains regards tout en ayant une vue dégagée sur le navire à destination de Lémuria qui m'intéressait. Après quelques instants passés à observer, je pus remarquer une absence de mouvement dans ce coin-là, raison pour laquelle je couru à toute vitesse, traversant l'endroit désert et la planche reliant la terre ferme au navire. Malheureusement pour moi, le pont était remplit de marins occupés aux préparatifs de départ et s'ils s'étaient arrêtés, choqués par mon arrivée, ils me sautèrent vite dessus sous les ordres de leur capitaine. Ce dernier se tenait à l'écart projetant son regard courroucé sur la scène qui se déroulait non loin. Lui et son équipage devaient sûrement en avoir marre de me voir ainsi fouiner autour de leur navire avec, ce qu'ils croyaient, une excuse pour venir jouer les parasites. Je ne voulais pas user de la magie contre eux mais, je n'avais pas le choix, c'était la seule chance qui me restait si je voulais accomplir cette mission. Courir alors vers l'un d'eux, je me laissa alors tomber pour passer entre ses jambes et avoir ainsi tout leur groupe en face de moi. Puis, esquissant le mouvement des mains qui étaient caractéristiques de ma magie, je conjura un Solid Script Wind pour tous les repousser et ainsi gagner une distance sécuritaire me permettant de voir quelle serait leur prochaine action. Fier de moi, je ne fis attention au chef du navire que lorsque ce dernier me chopa par le col avec l'une de ses mains, son regard encore plus sombre que précédemment. En même temps, qui serait content de voir son équipage d'hommes solidement bâtis manger le sol à cause d'un gamin. Craignant le sort qu'il me réservait, j'agitais furieusement les bras afin de me dégager mais, le droit fut pris dans la poigne puissante de la main vacante de l'autre géant barbu. Après avoir examiné avec minutie mon tatouage de guilde, il me laissa choir assez brutalement sur le plancher avant de m'adresser la parole.

- Dis donc, gamin, au lieu de causer toute cette agitation, tu n'aurais pas pu tout simplement nous montrer ta marque de guilde ? Si je ne me trompe pas, il s'agit de celle de Quatro Cerberus et je la connais suffisamment pour pouvoir faire confiance à une personne en abordant la marque...

- Oh, c'est pas bête ! Maintenant je suis sûr que c'est par votre esprit et non par votre gros ventre poilu et vos bras laissant penser que vous être idiot que vous dirigez ces hommes Senchou !

Je me rendis alors compte qu'encore une fois j'avais parlé trop vite. Ce que je venais dire tenait plus de l'insulte que du compliment et nul doute qu'une personne de sa stature habituée au respect devait avoir sûrement envie de me broyer la totalité des os. Mais, sa réaction me surpris ainsi que la totalité de son équipage qui s'était relevé. Il faut dire aussi qu'il avait une manière de rire pas très discrète.

- Bwawawawawarf ! C'est ce que j'aime chez les cerbères ! Une sauvagerie et un culot digne d'un gardien de l'enfer ! Dommage que l'autre mage qui s'est réfugiée dans sa cabine ne soit pas pareil. Par contre... On a perdu pas mal de temps aussi, tu vas devoir mettre la main à la pâte si tu veux embarquer...

J'étais vraiment surpris et curieux quand il parla de cet autre mage mais la surprise et la curiosité laisserait rapidement place au choc quand il me parla de mettre la main à la pâte ! Je ne suis pas boulanger, comment il veut que je fasse !? Puis, je compris qu'il voulait en vérité, que j'aide à l'embarquement des vivres et des autres cargaisons. Travaillant maintenant sans relâche, je faisais de mon mieux pour emmener ces caisses-là où elles devaient être mais comme elles étaient fichtrement lourdes, je n'arrivais pas à les soulever. Aussi, je n'eut d'autre choix de que les pousser jusqu'à bon port. Les principales difficultés furent la nacelle, qui légèrement inclinée aidait les caisses à descendre plutôt qu'à monter, et les escaliers menant à l'intérieur du navire. Ces derniers étaient d'ailleurs les causes de mes bleus puisque j'y ai connu maintes chutes avant qu'un d'eux ne vienne m'aider. Je comprenais maintenant d'où venaient ces bras puissants qu'avaient les marins. Même le capitaine y travaillait, je crus tout d'abord que c'était parce que l'on était vraiment en retard mais un des marins m'expliqua qu'en vérité l'un des credo du capitaine était : « Si tu ne peux pas faire tout seul une chose, tu n'as aucune raison pour l'exiger des autres. » À ce moment-là, mon respect pour ce géant poilu augmenta tellement que je mis bien plus d'ardeur à ma tâche qui consistait maintenant à transporter les sacs de toile. J'y ai investis tellement d'ardeur que lorsqu'on me signala que je pouvais aller me reposer, qu'on larguerait l'ancre dès que deux autres personnes seraient arrivées. Je pris l'ordre au pied de la lettre et m'affala près de la proue en forme de tête de lion. C'était donc de là que venait le nom du navire, le Liond'eau... Si mon idée de départ était juste de me reposer, je finis par m'endormir.

Ce n'est que plus tard que je me réveilla et lorsque je le fis, je pus remarquer que l'on était déjà loin du port et que l'on filait à bonne allure. Du moins, le pensais-je car je n'avais pas grande expérience des bateaux. Je ne l'avais pris que trois-quatre fois au maximum. Me dégourdissant au maximum, je me tenais au bastingage pour éviter une mauvaise chute et me commença à me promener sur le bateau. C'est alors que j'aperçus Shina-nee et Ken-nii. Qu'est-ce qu'ils faisaient ici ? Étaient-ce eux que l'on attendait avant de prendre la mer ? Me dirigeant dans leur direction, je cris à leur encontre tout en secouant les bras comme un beau diable. Arrivé assez près d'eux, j'ai pu remarquer lequel des deux était solide cette fois-là et lui sautait dessus tandis que j'adressais un grand sourire au deuxième.

- Hé salut ! Comment ça va ? Qu'est-ce que vous faites ici ?Moi, c'est pour réaliser une mission, trouver un vieux bouquin à moitié décoloré et ça serait un vieux habitant dans l'île qui l'aurait !

J'écoutais leur réponse et brusquement, les paroles du capitaine du navire me revinrent en tête. Il y aurait un autre mage sur le navire et si ça se trouve, il est encore dans sa cabine. Prenant alors brutalement la main du jumeau solide, je le tirais droit vers les cabines tout en leur expliquant le pourquoi du comment. Malheureusement, je n'arrivais pas à trouver la fameuse cabine tout seul, il fallait dire que le bâtiment était assez grand. Heureusement, un serviable marin, une fois remis du choc du jumeau flottant, nous l'indiqua d'une voix légèrement tremblotante. Ouvrant celle-ci d'un geste brutal, mon esprit faisait mille et une hypothèse concernant le physique de la personne que l'on allait rencontrer. Celle-ci se dévoila à nous et se révéla être une jeune fille blonde. Cela aurait put s'arrêter là mais, son visage malade et ses joues gonflées me firent pouffer de rire et je lâcha la main du jumeau que je tenais d'un bout à l'autre du navire depuis tout à l'heure. J'étais maintenant en train d'essayer d'éviter d'exploser de rire et mes joues devaient avoir le même volume que les siennes. J'essayais néanmoins de dénoncer ma pensée afin qu'on ne me prenne pas pour un fou.

- Loutre obèse...

Je ne pus alors m'empêcher d'exploser littéralement de rire et le roulis m'aida à me rouler par terre en long et en large dans la cabine. On devait certainement m'entendre dans tout le navire mais mon esprit était entièrement occupé par la jeune fille qui avait maintenant une tête de loutre à la place de la sienne.

Spoiler:
 


Dernière édition par Soren Cornick le Lun 24 Fév - 20:37, édité 1 fois
http://image.noelshack.com/fichiers/2010/30/1280489094-jackswagg
Shina/Ken Amnell
Mages du RêveMages du Rêve

avatar

Messages : 595
Date d'inscription : 15/04/2012
Âge : 28
Guilde : Quatro Cerberus
Magie / Malédiction / CS : Genjutsu / Illusions
Magie / CS Secondaire : Kage no Mahô / Magie des Ombres

- Caractéristiques du Mage -
P.M.: 2.360
Statut: Mage de Rang B
Renommée : Mage Réputé
MessageSujet: Re: Quatre mages, un bouquin, un vieux. [Mission avec Shina/Ken, Evangeline et Soren]   Mar 14 Jan - 18:30
C’était une belle journée en perspective. Après tout, à première vue, aucun orage, averse ou tempête ne menaçait de s’abattre. De plus, il n’y avait pas de puissantes bourrasques de vent. La journée était jeune et la température était confortable. Bref, une très belle journée. Pour l’heure, même s’ils étaient limités dans le temps, les jumeaux de Quatro Cerberus relaxaient paisiblement dans un petit restaurant de Pyrée. Shina et Ken n’étaient nullement inquiets, car le port ne se trouvait qu’à quelques minutes de marche. En plus, le départ du navire n’était prévu que dans environ trois heures. Donc, aucune raison de se presser. Certes, cette grande avance sur l’horaire n’était pas vraiment prévue par les deux mages de Quatro Cerberus. Lorsqu’ils avaient quitté la cité de Val en direction de Pyrée, on leur avait affirmé qu’ils arriveraient environ une heure et demie avant le départ du navire. Cependant, cette estimation prenait en compte divers problèmes possibles pouvant avoir lieu sur le trajet; comme les attaques de brigands, les bris ou encore le mauvais temps. Cependant, il n’y avait absolument rien eu de problématique. Résultat, ils étaient arrivés avec trois heures d’avance. Au moins, grâce à cela, le frère et la sœur pouvaient en profiter pour visiter Pyrée. C’est ainsi qu’ils s’étaient dirigés vers ce petit restaurant. Shina savourait un petit plat local, accompagné d’un léger cocktail faible en alcool. Ken quant à lui observait un peu l’ensemble des occupants du restaurant et le paysage par l’une des fenêtres de l’édifice. À leurs pieds, Kiri, leur fidèle lycaon, mâchonnait un gros os que ses maîtres avaient apporté avec eux. Cette brave bête adorait ce machin. Pour le moment, ils se détendaient, tout en discutant mentalement de leur mission, afin de ne pas attirer les oreilles indiscrètes. Pour le voyage, Shina avait légèrement modifié sa tenue habituelle, remplaçant sa jupe par un pantalon dans la même teinte de couleur.

Ils étaient plutôt intrigués par cette mission. Après tout, leur employeur désirait qu’ils se rendent à l’autre bout du royaume pour récupérer un livre ancien, faisant référence à des légendes très anciennes. Quel genre de légendes pouvait bien se trouver dans ce livre? De plus, est-ce qu’il serait facile de l’acquérir? Dans tous les cas, les jumeaux avaient pris la peine de se renseigner sur leur destination, avant leur départ. Ils savaient donc que Lémuria était une île peu peuplée. De plus, il n’y avait aucune guilde sur cette île… ou du moins aucune guilde connue. Finalement, il y aurait un volcan en activité sur cette île. Cependant, leur recherche leur avait dévoilé une croyance populaire selon laquelle une « bête » ferait gronder le volcan. Vérité ou mythe populaire? Mystère. Cela n’avait cependant guère d’importance pour le moment. Ils étaient là pour dénicher un livre très ancien, pas pour démystifier le folklore local d’une petite île. Peu de chances que leur employeur soit prêt à attendre qu’ils enquêtent sur le sujet, en délaissant le livre.

Les jumeaux continuaient leurs petits échanges mentaux, tandis que Shina terminait son repas. La jeune fille paya sa commande et continua à siroter tranquillement son breuvage. Pour l’instant, ils réfléchissaient à la suite des évènements. Comme il restait environ deux heures avant le départ prévu, les jumeaux pouvaient bien se permettre une rapide promenade à travers la ville, tant qu’ils ne s’éloignaient pas trop du port. La jeune fille avala donc le reste de son cocktail en une gorgée et reposa son verre. Elle prit son os à Kiri et le fit rapidement disparaître dans son kangoobag. Puis, le sac sur le dos, la borgne quitta le restaurant, son frère et le lycaon la suivant de près. Ils déambulèrent un peu dans les rues, jumeaux marchants un à côté de l’autre, Kiri ouvrant la marche. En chemin, ils croisèrent un groupe composé de trois marins, ces derniers les saluèrent poliment avant de se diriger vers une auberge. Avant de tourner à un coin de rue, les mages de Quatro Cerberus eurent tout juste le temps de les voir pénétrer dans le bâtiment. Probablement que ces types allaient profiter de l’alcool et d’un bon repas après un voyage en mer. Était-ce des membres de l’équipage du navire qu’ils allaient devoir prendre pour se rendre à Lémuria? Bah, les jumeaux le découvriraient en temps et en heure, ce n’était pas une urgence pour le moment. Ils avaient bien mieux à faire

Pendant environ une heure, le frère et la sœur visitèrent la cité de Pyrée. Ils devaient cependant se limiter dans leur déambulation. Après tout, le navire ne les attendrait pas éternellement. De plus, comme ils ne connaissaient pas la ville, il n’était pas impossible de se perdre. Les jumeaux visitèrent d’abord la place centrale de Pyrée. Puis, ils portèrent leur attention sur le marché. Les marchandises étaient vraiment très diversifiées. Toutefois, les jumeaux n’achetèrent rien. Ils se contentaient d’observer par curiosité. De toute façon, s’ils avaient envie d’acheter une marchandise quelconque, l’idéal serait de le faire une fois de retour de Lémuria. Une fois leur séance de lèche-vitrine terminé, ils décidèrent de se rendre finalement au port. Par souci d’éviter les pertes de temps inutiles, ils demandèrent à un marchand le chemin le plus rapide pour se rendre au port. Grâce au conseil de l’homme, les mages de Quatro Cerberus furent au port en quelques minutes. Il restait environ une demi-heure avant le départ prévu. Pas grave, le navire partirait plus tôt ou bien à l’heure prévue. Une demi-heure d’attente, ce n’était pas l’enfer après tout. Restait un seul petit souci à régler, l’emplacement du navire. Après tout, il y avait plusieurs navires dans le port. Au moins, les jumeaux connaissaient le nom du navire, il suffirait de demander à un marin. Il y en avait justement un pas très loin, occupé à faire l’inventaire de caisses, devant un navire avec une sirène comme figure de proue. Ils s’approchèrent et Ken toussa légèrement pour attirer l’attention du marin. Ce dernier se retourna aussitôt et les regarda.


-Pardon, nous cherchons le Lion d’eau.

-C’est le navire à tête de lion, par là-bas.

L’homme pointait derrière eux.

-Merci.

-Attends. Toi, fillette, ça te dirait d’aller prendre un verre?

-Non… non merci.

-Ne fais pas ta timide. On va bien s’amuser.

-Ma sœur t’a dit non, alors laisse tomber.

-T’en mêles pas toi. Je suis sûr qu’elle a changé d’avis.

L’homme s’approchait de la jeune fille. Grave erreur. Alors qu’il se trouvait un peu trop près de la borgne, Kiri commença à grogner, à sortir les dents et à regarder très hostilement le marin. Tandis que ce dernier se figeait à cause de la créature déchaînée, la borgne en profita. Son pied s’abattant violemment dans l’entrejambe du marin. Alors que le coup l’atteignait, les yeux du pervers semblèrent sur le point de sortir de leurs orbites. L’homme s’écroula au sol, la main entre les jambes. Puis, le groupe délaissa le marin et se dirigea vers le navire indiqué par ce dernier. Au moins, il n’avait pas menti, on pouvait bien voir le lion à l’avant du navire. Sans attendre, les jumeaux montèrent à bord. À peine eurent-ils posé un pied sur le pont que les regards d’un bon nombre de marins se posèrent sur eux. L’un d’eux, une montagne de muscles et de poils s’approcha à grands pas d'eux. Il était fort probable que cet homme soit le capitaine du navire. C’est du moins l’impression qu’il dégageait avec son regard et sa stature.

-Vous désirez?

-Ouais, nous sommes de Quatro Cerberus. On vient pour la traversée jusqu’à Lémuria.

Tandis que Ken parlait, Shina fouilla dans son kangoobag et en fit surgir la feuille de mission qu’elle tendit au capitaine. Ce dernier prit le bout de papier et l’observa de tous bords tous côtés. Fort probablement pour s’assurer que ce n’était pas une vulgaire copie. Au bout d’un moment, il remit l’ordre de mission à Shina. Cette dernière le remit aussitôt dans son sac.

-Parfait, on attendait plus que vous. Par contre, j’espère que votre bête sera tranquille pendant la traversée.

-Faut pas s’en faire. Kiri sera calme et propre.

-En tout cas, vous êtes plus calme que l’autre.

Puis, le capitaine se retira pour donner des ordres à ses hommes, sans que les jumeaux aient la chance de le questionner sur cet « autre ». Rapidement, les marins commencèrent à retirer les amarres et à déployer les voiles. Direction Lémuria. Sans attendre, les jumeaux se rendirent à la poupe du navire. Ils purent ainsi voir Pyrée qui s’éloignait peu à peu de leur champ de vision. Au bout d’un moment, les mages de Quatro Cerberus retournèrent sur le bastingage du navire. Ils n’étaient guère dépaysés. Après tout, le quartier général de leur guilde était un navire également. Alors, se déplacer sur un navire, c’était un peu comme une seconde nature. Alors qu’ils se laissaient aller au calme serein du voyage, une voix familière attira leur attention. Portant leurs regards vers la provenance de la voix, ils virent Soren qui fonçait vers eux en agitant les bras… voilà donc l’autre. Le gamin se jeta sur Shina, la serrant dans ses bras et souriant à Ken. Puis, comme à son habitude le jeune débita des paroles à toute vitesse. Il était là pour la même mission.

-Bah, ça va, rien de bien particulier à signaler pour le moment. Pour nous, c’est pareil, on est là pour récupérer le vieux livre décoloré possédé par un vieil homme. Reste à espérer que cet homme accepte gentiment de nous le donner ou de nous le vendre. Dans le second cas, on aurait qu’à ajouter la facture du livre à nos honoraires.

Soudainement, Soren attrapa la main de Shina et l’entraîna vers les cabines du navire. Aussitôt Kiri et Ken suivirent les deux jeunes gens, le jeune homme se déplaçant désormais en flottant légèrement au-dessus du sol. Rapidement, le gamin expliqua les raisons de cette soudaine réaction. Il y aurait donc un autre mage sur ce navire. Probablement un mage d’une autre guilde, les jumeaux voyant mal un autre membre de Quatro Cerberus être aussi tête en l’air que Soren. Au moins, ils n’eurent pas à chercher longtemps, un marin leur indiqua la voie, après s’être remis du choc de voir un Ken flottant. Sans ménagement, Soren les entraîna vers la cabine du mage manquant et ouvrit la porte. Une fois le groupe à l’intérieur de la cabine, Shina put enfin libérer sa main de l’étreinte du gamin, ce dernier étant trop occupé à rire. Les jumeaux détaillèrent rapidement l’inconnue. Il s’agissait d’une jeune fille aux longs cheveux blonds et aux yeux bruns. Elle avait environ la même taille que Shina. Cependant, son visage ne laissait place à aucun doute, elle était malade. La pauvre devait probablement avoir le mal de mer. Soren de son côté ne put s’empêcher de lâcher un petit commentaire, puis de se rouler à terre en riant. Certes, sa remarque avait été quelque peu comique, mais les jumeaux se retinrent de rire. Shina mit même une légère claque sur la tête de Soren pour le ramener à la réalité et pour qu’il arrête de rire.

-C’est… C’est impoli.

-Ma sœur a raison. C’est malpoli de rire ainsi des problèmes de mal de mer de notre collègue mage, Soren.

Ken lévitant toujours légèrement au-dessus du sol regarda la jeune fille.

-Désolé, il est un peu… un peu extravagant. Autrement, autant faire les présentations. Je m'appelle Ken et voici ma sœur jumelle, Shina. Il y a également notre lycaon Kiri. Avec Soren, nous faisons partie de Quatro Cerberus.

-Bon... Bonjour.
Evangeline Stormlight
Modo/Kiiroi SenkōModo/Kiiroi Senkō

avatar

Messages : 43
Date d'inscription : 05/12/2013
Âge : 28
Guilde : Cait Shelter
Magie / Malédiction / CS : Dragon Slayer de Foudre 2e Génération
Magie / CS Secondaire : Kaminari Mahō / Magie de la Foudre

- Caractéristiques du Mage -
P.M.: 2.835
Statut: Mage de Rang B
Renommée : Mage Connue
MessageSujet: Re: Quatre mages, un bouquin, un vieux. [Mission avec Shina/Ken, Evangeline et Soren]   Ven 17 Jan - 15:49


Pour la première fois depuis qu’elle avait rejoint Cait Shelter, Evangeline allait participer à une mission sans membres de sa guilde pour l’accompagner. Elle avait ainsi réuni plusieurs affiches concernant chacune un travail à sa portée, et qui serait accompli en coopération avec des mages venant de l’extérieur. C’était une idée sensée pour prouver qu’elle était capable de se débrouiller seule sans devoir être guidée à chaque fois, et les autres, bien que légèrement inquiets pour elle, la félicitèrent de cette maturité. Cependant, la suite des évènements allait les surprendre. Ou plutôt, les ramener à la triste réalité. En effet, la jeune fille décida, avec sa nonchalance quotidienne, de ne pas étudier les différentes missions avant de choisir. Non, elle avait pensé à bien plus drôle. Plaçant les affiches au sol autour d’elle, elle ferma les yeux et tournoya sur place avant de subitement s’arrêter et de sélectionner celle qui lui faisait face. Ses camarades étaient partagés entre l’hilarité et la consternation. Ils étaient habitués aux facéties de la pourfendeuse de Dragon, mais là, ils trouvaient quand même qu’elle y allait fort.
Mais par la suite, lorsqu’ils se rapprochèrent pour voir quel mission le hasard avait désigné, il y eut quelques grimaces d’inquiétudes, mais beaucoup plus de sourires narquois. Evangeline avait en effet assuré qu’elle réussirait sans problèmes, que « ça serait une partie de plaisir », et que peu importe le choix de la mission, elle irait jusqu’au bout sans en changer. Et lorsqu’elle lut à haute voix de quoi il s’agissait, il y eut une vague de rires. Demandant ce qui les amusait, elle s’entendit répondre que le job demandait de se rendre à Lémuria. Une île. Et à ce dernier mot, la jeune fille verdit un peu. Qui disait île disait bateau. Or, depuis qu’elle avait obtenu ces pouvoirs, n’importe quel véhicule la mettait à l’agonie. Rien que de penser à embarquer sur un navire la rendait malade. Mais après ce qu’elle avait dit, elle ne pouvait pas se dégonfler. Masquant difficilement son appréhension, elle prépara son équipement, emmena la feuille de mission et partit en direction du Pyrée où la traversée devait débuter. Bien entendu, il aurait été plus rapide et moins fatigant de s’y rendre en diligence, mais pour les raisons déjà citées, cela était absolument hors de question.

C’est donc après un long voyage qu’Evangeline parvint à destination. Il lui restait quelques heures avant le départ, mais elle était trop stressée pour pouvoir en profiter. C’est pourquoi elle se rendit directement sur l’instrument de son exécution. Elle y avait réfléchi et pensait que si elle restait un certain temps dessus, le mal s’atténuerait peut-être sur la durée. Ou que ça ne serait pas si terrible. Grave erreur. A peine avait-elle posé le pied sur le pont du bateau qu’elle s’effondra au sol, à l’agonie. Rampant difficilement, elle arriva jusqu’au capitaine, un individu grand et velu, et lui présenta la feuille de mission ainsi que sa marque de guilde pour confirmer son identité. Ce dernier lui dit d’un ton peu amène d’aller dans la cabine et de pas redécorer son navire avec le contenu de son estomac si elle ne voulait pas tout nettoyer personnellement. L’Eclair Jaune acquiesça faiblement avant de se traîner jusqu’à sa cabine et de s’effondrer sur son lit. Dire que le voyage n’avait pas encore commencé. Heureusement, personne ne pouvait la voir dans cet état lamentable.

Après une durée indéterminée, mais qui sembla très, très longue à la malade, Eva entendit de l’agitation sur le pont avant de sentir le navire appareiller. Elle retint difficilement un haut-le-cœur. C’était encore pire maintenant que cette machine infernale était en mouvement ! Se retournant en gémissant, elle regardait la porte de la cabine, ne rêvant plus que d’une chose : se retrouver sur la terre ferme.
Après un moment, elle entendit des bruits de pas se diriger vers sa cabine. Elle se redressa avec difficulté pour être assise sur son lit quand soudain, la porte s’ouvrit avec cas et trois personnes entrèrent. Il s’agissait d’un jeune homme et d’une jeune fille, probablement de la même famille vu leurs apparences assez proches, ainsi que d’un jeune garçon plus jeune encore qu’Evangeline. Mais le plus étrange, c’était que le premier de ces individus flottait dans les airs, comme l’aurait fait un esprit. C’était assez perturbant pour que la petite blonde le remarque, mais elle était trop mal pour réagir de façon spectaculaire. Puis, le plus jeune des nouveaux arrivants, qui semblait par ailleurs avoir tiré les autres de forces jusque-là, se mit à pouffer avant de comparer la pauvre Evangeline à une loutre obèse et de s’effondrer de rire. Alors là, il ne perdait rien pour attendre ! La mage de foudre aimant elle aussi rire, elle aurait pu l’accompagner si elle n’était pas dans cet état. Mais une fois que la mission serait finie, elle veillerait à inverser les rôles, pour que ça ne soit pas les mêmes qui s’amusent. L’autre jeune fille mit une petite tape à l’insolent tout en le grondant. Ce fut ensuite autour du « spectre » de parler, appuyant sa sœur et révélant par la même occasion le nom de petit brun, Soren. Il regarda ensuite Eva et finit les présentations. Ainsi, ils étaient bien jumeaux tous les deux. Et tous trois venaient de Quatro Cerberus. Voilà donc l’équipe avec qui la jeune Dragon Slayer devait coopérer pour réussir à ramener ce livre ancien à leur commanditaire. Cette dernière se redressa et sourit quelque peu malgré la nausée qu’elle ressentait.


Je suis Evangeline, de Cait Shelter. Mais vous pouvez m’appeler Eva. Enchantée de faire votre connaissance, Shina-san, Ken-san... Puis, après une légère pause et un regard appuyé au dernier de la bande. Soren-chan. Faisons en sorte que cette mission se passe pour le mieux.

C’était à peu près le maximum dont elle était capable en cet instant. Et tout cela avait été dit dans l’effort. Heureusement, peu de temps après, le navire se mit à ralentir et manœuvrer, signe que l’arrivée était proche. Evangeline sortit donc avec difficulté de la cabine pour se rendre sur le pont, puis, dès que le bateau eut accosté, sauta, ou plutôt, se laissa tomber sur le quai et pleura presque de soulagement. Enfin sortie de ce véhicule diabolique. Se sentant beaucoup mieux, elle se redressa et regarda les autres qui avaient débarqué de manière plus conventionnelle.

Par où commence-t-on ?

Game Master

avatar

Messages : 1586
Date d'inscription : 26/09/2011
Magie / Malédiction / CS : All Mighty
MessageSujet: Re: Quatre mages, un bouquin, un vieux. [Mission avec Shina/Ken, Evangeline et Soren]   Ven 24 Jan - 16:36
Qu'y avait-il de mieux qu'un marin avec le mal de mer ? Vraiment peu de choses, à vrai dire. C'était un comble, mais cela avait du bon, on ne faisait rien, ou seulement quelques rapides traversées et on était payé. Aujourd'hui en l'occurrence, notre marin du jour n'avait eu qu'à rejoindre Lémuria pour agir comme une sorte d'éclaireur. Le chef de la guilde de marchands à laquelle il était affilié n'avait pu se déplacer lui-même, bloqué par un problème... intestinal dirait-on. Ainsi donc, il avait envoyé à la place l'un de ses sous-fifres... Un marin qui ne pouvait naviguer sans y laisser son petit déjeuner, si vous voyez ce que je veux dire. Sa mission était simple : préparer le terrain pour de jeunes mages, afin qu'ils accomplissent à bien leur quête, sans pour autant que les membres de la guilde qui les employait ne risquent leur vie. Oui, car après tout, ils étaient là pour ça, retrouver un livre paumé dans un trou perdu où ils risqueraient très certainement leurs peaux. S'ils n'y survivraient pas, personne ne le saurait et ils n'auraient qu'à engager de nouveaux sacrifices... N'était-ce pas simple ? Néanmoins, s'ils revenaient en un seul morceau, ce n'était pas plus mal, le chef de la fameuse guilde pourrait enfin mettre la main sur ce vieux grimoire « sans importance ».

L'envoyé attendait là, au port, devant les quais, simplement mal à l'aise à la vue de l'étendue d'eau salée. Il ne s'approcherait pas plus, cette foutue mer ne le gobera pas ! Depuis déjà une trentaine de minutes, il attendait l'appareillage d'un certain bateau, censé transporter les pigeons que le boss avait pu dénicher. Lorsque le navire arrima, il se posta devant l'embarcadère et attendit les mages. Il ne prit pas peine à les reconnaître : une jeune fille aux cheveux blonds tomba littéralement du ciel, pour s'affaler devant lui, alors qu'un gamin, une femme et un... spectre, qui n'avaient absolument rien de l'apparence d'un passionné de la mer. C'était définitivement eux, ceux qui étaient venus risquer leur vie sans même le savoir. Sans concessions, il prit directement la parole.

« J'imagine que vous êtes les mages que le boss a engagé... C'bien pour le grimoire ? Parfait. J'suis celui qu'est censé vous accueillir. Bref, il est déjà tard, on vous a gardé une chambre dans le coin, cadeau de la maison, contentez-vous d'récuperer le bouquin, ce sera une bonne manière de rembourser. » Puis, tout en pointant du pouce les hauteurs de l'île, il enchaîna : « J'vous montrerait le chemin demain matin, qu'vous puissiez vous débrouiller dans tout c'foutoir, ensuite ce sera à vous de jouer... Ah oui, j'oubliais, b'jour et bienv'nue. Et mademoiselle, un conseil, évitez juste de vous écraser n'importe où, ce s'rait problématique. Bref, suivez moi, on verra le reste ensuite.
Soren Cornick
Mage de Quatro CerberusMage de Quatro Cerberus

avatar

Messages : 774
Date d'inscription : 17/03/2012
Âge : 21
Guilde : Quatro Cerberus
Magie / Malédiction / CS : Occidental Solid Script
Magie / CS Secondaire : High Speed Magic

- Caractéristiques du Mage -
P.M.: 2.580
Statut: Mage de Rang B
Renommée : Mage Connu
MessageSujet: Re: Quatre mages, un bouquin, un vieux. [Mission avec Shina/Ken, Evangeline et Soren]   Mer 29 Jan - 18:55
J'ai bien cru ma dernière heure arriver. J'étais pris dans un tel fou rire que je me devais me tenir les côtes afin de tenter d'atténuer la douleur. De plus, j'étais littéralement en train d'étouffer tellement je rigolais à ce moment-là. Mes poumons n'arrivaient plus à capturer assez d'air afin que je puisse rester en forme. Mes poumons en feu me faisaient souffrir le martyre et je ne me hissais avec difficulté sur mes pieds que grâce au soutient du mur. J'avais néanmoins l'apparence du limace escaladant la paroi avec sa bave gluante et immonde. La différence est que je n'utilisais pas de bave. Mon souffle put être reprit grâce à l'intervention de Shina-nee. En enfin, le coup que m'a asséné cette dernière avait, dans mon état actuel, assez de force pour pouvoir me projeter contre une poutre de soutien. Éclatant par la même occasion mon pauvre nez. Déjà qu'il avait pas mal souffert, voilà qu'il prenait un nouveau coup. J'allais me retrouver avec un nez difforme à la fin ! Il se trouve que malheureusement, le nom de la loutre avait été prononcé durant ce moment où je n'étais guère en pleine possession de mes moyens. Aussi, j'ignorais complètement comment je devais l'appeler. Mais bon, La Loutre ou Loutre-Blonde devrait lui suffire pour l'instant.

Puis, les bruits parvenant du pont, nous apprîmes que nous étions finalement arrivés à bord. Il ne restait plus qu'à débarquer, trouver la personnes qui nous donnerait les informations dont on a besoin, partir à la recherche du pépé, trouver le pépé, récupérer le vieux livre et redonner le vieux livre. Dit comme ça, on avait une certaine impression de facilité mais, ma rencontre avec un tronc d'arbre s'avérant être un gros ver baveux me disait qu'il y aurait quand même quelques points noirs durant cette mission. Des mésaventures qui nous tomberaient dessus sans prévenir ! Tiens, en parlant de tomber, voilà Loutre-Blonde qui a décollé du navire pour ensuite ré-atterrir sur le quai comme si elle n'aimait pas les bateaux... Bizarre, c'est cool les bateaux, ils ont des têtes rigolotes. Boarf, elle faisait ce qu'elle voulait après tout. Débarquant à mon tour, je me demandais ce que l'on pourrait faire en attendant que le commanditaire de la mission, ou un de ses subordonnés, ne vienne. Pas besoin d'attendre, il prit directement la parole quand nous furent débarqués. Il parla d'une manière si soudaine qu'il me fit peur et que je me réfugia derrière Shina-nee. Heureusement, il en semblait pas méchant, juste pressé d'accomplir la tâche pour laquelle il s'était déplacé. Du moins, pressé. Il nous indiqua tout de même que le départ ne se ferait que demain et que l'on passerait une nuit dans une chambre qui nous avait été réservée. Ça c'est la grande classe ! Une chambre réservée rien que pour soi ! Aussitôt, je m'imaginais dans une chambre de palace, les murs dorés, le matelas et les oreillers bien rembourrés avec une servante personnelle qui aurait un plateau où reposerait une bouteille de tabasco de luxe...

C'est donc en bavant que je suivis le groupe jusqu'à la fameuse auberge me laissant à moitié distancer. Mes espoirs furent vite brisés en miettes. Nul mur en or, nul matelas ou oreillers de taille respectable et aucune trace de servante avec du tabasco. Il ne s'agissait que d'une chambre basique avec trois lits. Et oui, je m'étais en quelque sorte "incrusté" dans la mission, aussi, ils ne croyaient qu'il n'y aurait que trois personnes. Heureusement que Ken-nii est un fantôme capable de traverser les murs et de disparaître et réapparaître à volonté ! M'affalant prestement sur l'un des deux lits, sans prendre la peine de consulter les autres pour savoir qui prend tel ou tel lit, je m'inquiétais maintenant de ce qu'on allait faire ensuite.

- Dites, on fait comment pour récupérer le livre ? On lui demande juste ? Et s'il ne veut pas nous le passer de manière gentille ? Et s'il nous jetait de la soupe au visage dès qu'on approchait de chez lui ? Et oui, les vieux, ça adore manger de la soupe à cause de leurs dents pourries...
http://image.noelshack.com/fichiers/2010/30/1280489094-jackswagg
Shina/Ken Amnell
Mages du RêveMages du Rêve

avatar

Messages : 595
Date d'inscription : 15/04/2012
Âge : 28
Guilde : Quatro Cerberus
Magie / Malédiction / CS : Genjutsu / Illusions
Magie / CS Secondaire : Kage no Mahô / Magie des Ombres

- Caractéristiques du Mage -
P.M.: 2.360
Statut: Mage de Rang B
Renommée : Mage Réputé
MessageSujet: Re: Quatre mages, un bouquin, un vieux. [Mission avec Shina/Ken, Evangeline et Soren]   Mar 4 Fév - 18:54
Les choses s'annonçaient plutôt intéressantes, même si la mission n'avait pas vraiment commencé pour le moment. Les choses semblaient même se précipiter quelque peu. Après que les présentations des membres de Quatro Cerberus furent faites, ce fut le tour de la jeune blonde de s'exprimer. Au moins, elle faisait un effort pour combattre son mal de mer. La jeune fille allait même jusqu'à sourire, sans toutefois parvenir totalement à cacher qu'elle était toujours malade. Heureusement, l'inconnue se présenta sans rendre son déjeuner. La blonde s'appelait donc Evangeline, dit Eva, mage de la guilde de Cait Shelter. Puis, elle les salua poliment en espérant que la mission se passerait bien. Pendant ce temps, Soren commençait à se redresser après avoir pris un coup sur le nez. Il se trouve que lorsque Shina l'avait tapé, le gamin avait été heurter une poutre de soutien. Cependant, les jumeaux ne s'en étaient pas tellement préoccupés, jetant cependant un rapide coup d’œil pour s'assurer qu'il allait bien. C'était en quelque sorte l'habitude. Depuis qu'ils connaissaient le jeune homme, ils voyaient régulièrement Soren se mettre dans des situations où d'autres venaient à le blesser, s'il ne se blessait pas lui-même. Certes, au début, il y avait de quoi s'inquiéter, mais désormais, c'était presque la routine. Pendant ce temps, Evangeline ne disait plus rien. Probablement que son mal de mer était revenu en force. Tout ce qu'il y avait à faire pour le moment, c'était attendre d'accoster. Au moins, ils n'eurent guère à attendre longtemps. Au bout de plusieurs longues minutes, des pas commencèrent à résonner sur le pont du navire et l'agitation augmentait. Comme aucun marin de criait que le navire était attaqué, il était clair que Lémuria était désormais à proximité. Le navire commença bientôt à ralentir, ce détail signifiant qu'ils étaient rentrés dans la zone du port de l'île. Tant mieux, cela éviterait qu'Evangeline ne vomisse son déjeuner un peu partout.

Evangeline ne perdit guère de temps, se déplaçant tant bien que mal. La blonde quitta sa cabine afin de monter sur le pont et de quitter le navire. La regarder se déplacer ainsi avait quelque chose de comique. D'un autre côté, les jumeaux auraient cru que maintenant que le navire était amarré, les maux de la mage de Cait Sheilter se seraient calmés. Quoi qu'il en soit, il était temps de quitter le navire. L'ordre fut plutôt simple, Evangeline devant, Soren ensuite et finalement les jumeaux et leur lycaon en dernier. Les illusionnistes ne purent s'empêcher d'être légèrement surpris lorsqu'ils virent la blonde se laisser plus ou moins tomber sur le quai. Pas de doute, elle était vraiment pressée de quitter le navire. Les mages de Quatro Cerberus descendirent à leur tour du bateau, utilisant la méthode conventionnelle de la passerelle. Avant de descendre, Ken salua poliment les marins, sachant que cet équipage serait certainement celui qui les ramènerait sur le continent. Tandis que les jumeaux descendaient de leur embarcation, ils en profitèrent pour cogiter entre eux sur la suite des évènements. D'après ce qu'ils savaient, une personne envoyée par leur employeur leur fournirait certains détails supplémentaires. Restait à espérer que le contact ne serait pas trop difficile à trouver. Ensuite, leur groupe irait à la rencontre du détenteur du livre. Quant à la suite, cela dépendrait du comportement du vieil homme. Avec de la chance, il accepterait de leur donner le livre ou bien de le vendre. Autant éviter le combat et les ennuis s'ils pouvaient être évités. Shina et Ken continuaient de débattre en eux lorsque la voix d'Evangeline les ramena à la réalité. La jeune blonde se demandait simplement par quoi commencer cette mission. Au moins, la réponse fut rapide, car un homme s'adressa directement à leur petit groupe.

Certes, les jumeaux avaient remarqué l'individu au moment de quitter le navire, cependant ils n'y avaient guère prêté attention. Sur le moment, ils avaient été persuadés que cet homme était un agent du port venu faire payer des droits de mouillage à l'équipage ou encore un douanier. Ce fut Soren le plus surpris, car dès que l'homme commença à s'exprimer, il sursauta et se cacha derrière Shina. Cette dernière ne s'en formalisa pas. Au moins, le gamin ne faisait que se cacher. Cependant s'il en avait profité pour la toucher à des endroits inappropriés, ça ferait déjà un moment qu'elle lui aurait mis un bon coup sur la tête avant de le balancer à l'eau. Pour en revenir à l'homme, ce dernier se montra plutôt pressé d'en finir. Le contact leur signala que puisqu'il était assez tard, une chambre leur avait été réservée. Ce serait donc demain que la mission commencerait et que le contact leur montrerait le chemin pour rejoindre le vieil homme. L'homme se permit même de commenter la chute d'Evangeline, ce qui fit rire légèrement les jumeaux.

Direction l'auberge de Lémuria. Concernant cette chambre, le frère et la sœur ne se faisaient pas vraiment d'illusion. Ils doutaient fortement que ce soit le grand luxe. Après tout, la récompense de la mission n'était que de 225 000 jewels. Donc, ils auraient sûrement droit à une chambre basique. Cela n'avait cependant pas d'importance pour eux. Tant qu'il y avait assez de lits pour tout le monde et une salle de bain propre, cela leur convenait. Ils suivirent donc leur contact sans dire un mot, Kiri les suivant de près comme d'habitude. L'allure fut plutôt calme et sans problème pendant un moment, jusqu'à ce que Kiri émette des sons pour attirer l'attention de ses maîtres. Les deux mages de Quatro Cerberus se retournèrent donc pour ainsi apercevoir Soren qui commençait à se faire distancer. Le gamin avançait lentement en bavant. Le connaissant, probable qu'il était en train de fantasmer sur un aliment quelconque pour une raison ou une autre. Ken décida donc de le ramener à la réalité afin que leur confrère cesse de les ralentir inutilement.


-Ce n'est pas le moment de traîner, Soren.

Au bout de plusieurs longues minutes de marche, à s'assurer que Soren ne traîne pas, ils arrivèrent enfin à l'auberge où leur groupe passerait la nuit. L'enseigne pendait au-dessus de l'entrée, révélant que l'endroit s'appelait Le Cerf d'Argent. Au premier coup d’œil, on pouvait se rendre compte qu'il s'agissait d'une auberge modeste. Les jumeaux prirent la peine de suivre leur contact qui alla s'adresser à l'aubergiste afin d'obtenir la clé de leur chambre. L'homme remit la clé à Shina, sans se préoccuper le moins du monde de Ken et de Kiri. Soit l'aubergiste s'en fichait, soit il avait l'habitude de voir des mages dans son établissement. Mais bon, c'était sans importance pour le moment. Ils purent enfin rejoindre leur chambre, Kiri se couchant près de l'entrée. Comme les illusionnistes l'avaient soupçonné, ce n'était pas le grand luxe qui présidait dans cette auberge. C'était une chambre basique, disposant heureusement de trois lits. Fort probable que Soren n'avait pas été pris en compte pour le nombre de lits, mais que Ken l'avait été. Une chance pour eux, autrement il aurait manqué un lit. Sans demander la permission à qui que ce soit, Soren alla s'affaler sur le lit de gauche, laissant celui du milieu et de droite. À peine était-il couché que le gamin commença à parler, prononçant quelque propos stupide, comme d'habitude. Au moins, ses premiers propos étaient censés.

-À mon avis, on peut simplement commencer en se montrant diplomate. On va voir ce vieil homme et on lui demande en étant gentil de nous donner le livre. S'il refuse, on lui propose de le racheter. On donnerait ensuite la facture d'achat à l'employeur pour qu'on touche notre prime et le remboursement du livre. Si aucune de ces deux options ne fonctionne, on avisera sur le moment. Je ne vois pas de raisons pour que ce vieil homme nous attaque. Mais bon, sait-on jamais, autant resté tout de même sur nos gardes. Pour l'instant, autant se préparer à passer la nuit. Peut-être qu'un peu de sommeil nous permettra d'avoir d'autres idées sur la marche à suivre.

Tandis que son frère parlait, Shina en profita pour retirer son kangoobag de son dos. La jeune fille enfonça son bras dans le sac et fouilla pendant quelques instants avant de faire ressortir un pyjama de soie bleu. Avisant la porte de la salle de bain, la borgne s'y enferma le temps de se changer. Elle n'allait certainement pas s'exposer devant Soren et Evangeline. Dès qu'elle eut terminé, Shina ressortit en faisant disparaître ses vêtements dans le kangoobag, pour ensuite en faire sortir deux autres objets. Tout d'abord, son kit de couleur magique et ensuite un bandeau blanc. Sans attendre, la borgne retira son bandeau à tête de mort et le rangea dans son sac. Pendant un moment, il était donc possible pour Soren et Evangeline de voir la vilaine cicatrice sur la paupière close de la jeune fille aux cheveux mauves. Puis, le bandeau blanc vint recouvrir l’œil blessé. Shina commença à manipuler les couleurs magiques, ce qui attira l'attention de son frère.

-Tien, tien. Encore un changement de couleur sur ton pyjama. On est coquette ce soir.

-Pourquoi pas?

-Je disais ça comme ça.

Après quelques minutes de manipulation, la jeune fille obtint enfin la couleur qu'elle recherchait, lorsque l'objet magique se déclencha, le pyjama de soie changea de couleur. En quelques instants, il adopta le même mauve que les cheveux et l’œil de la borgne. Cette dernière se tourna ensuite vers Evangeline et de manière gênée lui tendit l'objet magique.

-Tu... tu... tu veux... essayer?

-D'ailleurs, tu penses prendre quel lit, Eva?

Lorsque les questions des couleurs magiques et du lit furent réglés, Shina rangea l'objet magique dans le kangoobag et mit le sac sous son lit, avant de s'y asseoir. Kiri en profita pour se hisser sur le lit à côté de sa maîtresse qui commença à lui caresser la tête. Connaissant la brave bête, la borgne savait qu'elle l'aurait avec elle, comme une grosse peluche. D'ailleurs, la jeune fille aimait bien cela, car Kiri avait le poil doux. De plus, la créature la réveillerait si un danger approchait.

-Avant que l'on se couche pour la nuit, je crois qu'il serait bon qu'on en sache un peu plus sur nos capacités respectives. Cela pourrait nous être utile pour demain. Pour faire simple, Eva, ma sœur et moi sommes des illusionnistes. Quant à Soren... à lui de voir s'il veut en parler. De ton côté, quelle magie utilises-tu, Evangeline?
Evangeline Stormlight
Modo/Kiiroi SenkōModo/Kiiroi Senkō

avatar

Messages : 43
Date d'inscription : 05/12/2013
Âge : 28
Guilde : Cait Shelter
Magie / Malédiction / CS : Dragon Slayer de Foudre 2e Génération
Magie / CS Secondaire : Kaminari Mahō / Magie de la Foudre

- Caractéristiques du Mage -
P.M.: 2.835
Statut: Mage de Rang B
Renommée : Mage Connue
MessageSujet: Re: Quatre mages, un bouquin, un vieux. [Mission avec Shina/Ken, Evangeline et Soren]   Dim 9 Fév - 22:48


Evangeline était si pressée et heureuse de pouvoir descendre qu’elle s’était jetée sur l’appontage dès que possible, ce qui n’avait pas manqué de surprendre les trois mages avec qui elle devrait faire équipe. Mais le plus étonné de tous devait probablement être l’homme qui les attendait pour leur donner des détails sur la mission. Mais dans l’état où elle se trouvait, la jeune fille ne l’aperçut pas tout de suite. Elle demanda donc aux autres par où commencer quand l’individu en question prit la parole sans même leur laisser le temps de répondre. Envoyé par leur employeur, il leur expliqua que vu l’avancement de la journée, il valait mieux passer la nuit dans la chambre qui leur avait été réservée. Ainsi, ils commenceraient la mission le lendemain matin, après une bonne nuit de sommeil. Eva n’avait rien contre, car il lui faudrait sans doute un petit moment pour se remettre de la traversée. Il continua en indiquant qu’il leur indiquerait le chemin à suivre, mais qu’ensuite, tout serait entre leurs mains. Puis, il termina en recommandant à la mage de Cait Shelter de ne pas tomber à tort et à travers. C’est en se frottant l’arrière du crâne d’un air gêné et en rougissant un peu que l’intéressée s’excusa, ne pouvant empêcher un petit rire nerveux de s’échapper de sa gorge, tandis que les jumeaux riaient aussi de sa mésaventure.

Tiens, fait étrange, Soren semblait avoir été effrayé par l’émissaire, car dès que ce dernier avait pris la parole, il s’était caché bien à l’abri derrière sa camarade Shina. Celle-ci ne sembla guère s’en formaliser. Sans doute était-elle habituée aux excentricités de son cadet. Tiens, maintenant que son attention n’était plus focalisée pour garder le contenu de son estomac à l’endroit destiné à cet usage, Eva remarqua que les jumeaux étaient accompagnés d’un lycaon. Même si elle le trouvait mignon et avait envie de le caresser, ça ne se faisait pas avec les animaux des autres, car on ne pouvait pas prévoir leur réaction, et ç’aurait été impoli de sa part envers les deux mages.

Accompagnant la fratrie jusqu’à l’auberge, Evangeline remarqua que le dernier membre de leur équipe était à la ramasse et avait pris un air ahuri, occupé à baver en traînant les pieds. Il fallut que Ken le rappelle à l’ordre pour qu’il les rattrape. Une fois arrivé à l’auberge, ils furent logés dans une chambre toute simple comportant trois lits. Apparemment, l’organisateur de cette mission n’avait pas tenu en compte le fait que l’équipe envoyée puisse comprendre des personnes des deux sexes. Puis, Eva se tourna vers Ken, perplexe. Qu’était-il ? Un fantôme ? Une apparition ? Et comment allait-il dormir, si tant est qu’il ait besoin de sommeil ? Mais comme ni lui ni sa jumelle ne semblaient se tracasser à ce sujet, la jeune fille prit une décision simple : ne pas s’en occuper. Elle effectuerait la mission avec eux, s’en ferait peut-être des amis, mais elle ne se poserait pas de questions sur leurs petites particularités.

Soren s’effondra sur le lit le plus à gauche, sans même demander l’avis des autres. Puis, se retournant, il posa une question simple, mais pertinente. Comment se procurer le livre qu’ils devaient ramener si son propriétaire refusait de leur céder ? Malheureusement, cet éclair d’intelligence fut aussitôt balayé par une remarque stupide qui donna envie de gémir à la mage de Foudre. Heureusement, Ken semblait un peu plus évolué. Il exposa l’hypothèse que le vieux sage accepte de vendre cet ouvrage précieux. Dans le cas contraire, il leur faudrait improviser. Evangeline proposa alors une autre alternative.


Ou alors, plutôt que de lui acheter, on pourrait voir si on ne peut pas lui rendre un service en échange, du genre que seul des mages peuvent accomplir. Je crois que ça pourrait aussi être une bonne idée.

Pendant ce temps, la jeune fille au bandeau avait commencé à prendre ses affaires dans son sac pour aller se changer dans la salle de bain attenante. Dès qu’elle fut sortie, ce fut au tour de la petite blonde d’aller se changer en toute intimité. Enfilant rapidement son pyjama, elle revint dans la chambre juste à temps pour voir Shina changer magiquement la couleur du sien pour être assortie avec ses cheveux. Puis, timidement, cette dernière lui proposa d’essayer.

Non merci, Shina-san, c’est très gentil à toi, mais j’aime bien ma couleur actuelle. Une autre fois peut-être ?

En effet, sa chemise de nuit actuelle était du même rouge vif que ses yeux, et c’était la couleur qu’elle préférait, mis-à-part le noir de sa tenue fétiche. Ken demanda alors à la membre de Cait Shelter le lit qu’elle souhaitait. Lui au moins était poli, pas comme l’autre nabot. Quand elle repensait à la manière dont il l’avait appelée sur le bateau, elle était encore un peu vexée.

Le lit de droite, Ken-san, merci.

Sa soeur s’installa ensuite sur le lit central tandis que leur lycaon la rejoignait comme une grosse peluche. Cela donnait à Eva l’envie d’en avoir un rien que pour elle, mais ça serait pour plus tard. Pour finir, avant que tout le monde ne s’endorme, Ken, encore lui, fit une proposition très sage. Pour augmenter au mieux les chances de réussite de la mission, il était idéal que chacun connaisse les capacités des autres. Il expliqua donc que lui et sa sœur étaient illusionnistes. Quant au cadet de leur groupe, il lui laissait le soin de répondre lui-même. Il demanda ensuite à la jeune fille quelle était sa magie. Cette dernière pensa répondre directement, quand elle eut soudain une idée. Un moyen de renseigner les autres, de jouer un tour etde se venger par la même occasion. Levant la main droite, elle envoya un éclair sur Soren. Celui-ci, de faible intensité, ne pouvait pas le blesser, mais il serait engourdi un petit moment avant de réussir à s’endormir.

Ça, c’était pour le “loutre obèse”… Comme tu viens de le voir, Ken-san, je maîtrise la magie de la Foudre. Je suis en fait le Dragon Slayer de la Foudre de seconde génération.

Ayant ainsi répondu aux questions, Evangeline se coucha avec un grand sourire, contente d’avoir rendu la monnaie de sa pièce à ce malpoli de Soren. Ça devrait probablement le calmer jusqu’à la fin de la mission.

Le lendemain matin, la bande de quatre se réveilla de bonne heure pour se préparer et déjeuner avant de sortir de l’auberge pour retrouver leur guide. La mission allait enfin commencer…

Game Master

avatar

Messages : 1586
Date d'inscription : 26/09/2011
Magie / Malédiction / CS : All Mighty
MessageSujet: Re: Quatre mages, un bouquin, un vieux. [Mission avec Shina/Ken, Evangeline et Soren]   Jeu 20 Fév - 13:26
L'air légèrement endormi, votre guide vous attendait patiemment non loin du porche de l'auberge, sa cigarette à sa bouche. Voilà ce que c'était d'être guide, devoir se lever tôt... En vous apercevant, il soupire un bon coup avant de s'approcher et de vous expliquer la situation.

« B'jour. La journée sera longue, le programme est simple, j'vous conduis au début d'la route et vous faites le reste sans moi. J'espère que vous avez bien mangé, ce s'rait problématique que vous lâchiez en cours de route... Bon, j'ai la dalle moi, suivez-moi, que j'puisse enfin m'remplir l'ventre. »

Suite à quoi, il vous invite d'un geste de la main à le suivre. Ainsi, vous traversez le petit village assez vite, pour très rapidement faire face à la frondaison de l'immense jungle qui recouvre la quasi-totalité de l'île. Là, un petit sentier se frayait un chemin parmi les arbres. Le guide pointa du doigt la petite route, vous faisant comprendre que votre mission débuterait ici.

« Ce sentier vous guidera à votre destination, pour peu que vous lui suiviez correctement, ça devrait pas tellement poser d'problèmes. Le vioc devrait être paumé au pied des deux volcans... 'Fin, je crois. J'peux plus vous aider plus, maint'nant, faut faire la route seul. Ah oui, dernière chose, bonne chance et bonne survie ! »

Le guide vous laisse ainsi prendre le sentier. Il fait beau, il fait chaud, les oiseaux chantent, la nature est en oeuvre... Bref, rien de spécial. À vrai dire, pour à peine deux kilomètres de marche, on aurait déjà pu s'ennuyer. Mais il ne fallait pas parler trop vite, une jungle pouvait très vite devenir un Enfer... Et ce, dans tous les sens du terme ! L'un de vous marche sur quelque chose sans s'en apercevoir : ce quelque chose se trouve être un Komododo tranquillement allongé à faire la sieste. Quelle idée aussi pour lui de se mettre ici pour dormir ! Néanmoins, réveillé en sursaut, sa queue devient plus brûlante, pour tenter de faire comprendre son erreur au gêneur, mais il ne s'arrête pas là ! En effet, en ouvrant la gueule, il crache une gerbe de flammes vers celui qui a eu le malheur de le mettre debout ! Savez-vous que les fesses d'une personne peuvent se transformer en de très bons combustibles .

==========

Intervention GM : Apparition d'un Komododo à 1900 PM.
Soren Cornick
Mage de Quatro CerberusMage de Quatro Cerberus

avatar

Messages : 774
Date d'inscription : 17/03/2012
Âge : 21
Guilde : Quatro Cerberus
Magie / Malédiction / CS : Occidental Solid Script
Magie / CS Secondaire : High Speed Magic

- Caractéristiques du Mage -
P.M.: 2.580
Statut: Mage de Rang B
Renommée : Mage Connu
MessageSujet: Re: Quatre mages, un bouquin, un vieux. [Mission avec Shina/Ken, Evangeline et Soren]   Lun 24 Fév - 23:35
J'étais en train de laisser mon imagination dériver sur les moyens que l'on pouvait déployer afin de réussir à convaincre notre cher grand-père de bien vouloir nous donner son livre. D'après mes parents, d'honnêtes horticulteurs, il existait différentes manières de convaincre les personnes. Premièrement, il y avait la manière de présenter le pour et le contre, je n'y ai jamais été doué. Cette méthode consiste à présent différents arguments pour et d'autre contre concernant l’acquisition ou le don d'un certain produit. Il s'agissait de la méthode qu'ils utilisaient car ils voulaient que leurs clients soient le plus satisfait possible. Il existait d'autres manières bien plus louches qu'ils préféraient cependant utiliser. La manière forte était la plus connue et consistait à simplement menacer son interlocuteur afin qu'il agisse selon vos désirs. Une autre procédure est tout simplement l'escroquerie. Elle était proche de la toute première sauf que certains argument concernant le pour et le contre étaient inventés de toutes pièces dans le but de manipuler le choix de la personne. Je me devais de me rappeler de ces choses-là, qui sait, nous en aurons peut-être besoin une fois que nous serons en face de ce pépé.

Heureusement que mon flot de pensée se tarissait là puisque lors que je tendis l'oreille, Ken-nii aborda un sujet qui m'intéressait au plus haut point. Celui concernant leurs magies respectives. Je connaissais déjà celle des jumeaux, faisant parti de la même guilde, mais je ne pouvais m'empêcher de penser à une autre personne quand je la savais en exécution. Après tout, pour créer des illusions à sa guise et ainsi jouer avec les cinq sens et le mental des personnes ciblées. C'est, pour moi, une magie à la fois terrible et dangereuse. Terrible dans le sens où j'ai l'impression qu'elle ne peut apporter que des choses mauvaises. Non pas que je crois capable Ken-nii ou Shina-nee d'une telle chose mais, l'expérience que j'en ai, m'incite à y croire. C'est alors que je me retournais sur moi-même pour participer à la discussion et parler, avec modestie bien sûr, de ma magie que je ressentis un bref et intense courant électrique m'envahir. J'en restais quelque peu choqué et certains de mes cheveux étaient un peu brûlés mais j'étais plus préoccupé par la raison de cet éclair venant de la loutre blonde. En effet, puisque celle-ci avait sa main droite de levée en ma direction et qu'elle avait un petit air de satisfaction au visage ça ne pouvait être qu'elle pas vrai !? Alors que j'allais me redresser et ainsi lui hurler ma façon de voir les choses, ce qu'elle dit me statufia. Elle serait un Dragon Slayer de deuxième génération ? Elle serait liée, ne serait-ce qu'un peu avec Ren et sa mère Grandinde ? Elle serait fille d'un enfant de dragon ? Car oui, si un Dragon Slayer, qu'on surnommait enfant de dragon car élevé par un d'entre eux, était élevé directement par un dragon il était dit de la deuxième génération. Et puisqu'une génération suivait toujours sa précédente alors les Dragon Slayer de la deuxième génération étaient élevés par ceux de la première pas vrai !? C'était logique ! J'étais pressé de lui poser des tas de questions mais, en voyant la manière dont elle s'était couchée, je présumais qu'elle devait être assez fatiguée. De plus, Ken-nii, Shina-nee et Kiri-kun devaient eux aussi tomber de fatigue. Les questions peuvent bien attendre demain.

- Oyasumi Shina-nee, oyasumi Ken-nii, oyasumi Kiri-kun et oyasumi Loutre Blonde-chan.

Ce lendemain arriva d'ailleurs bien assez vite, le sommeil de plomb qui m'avait gagné une fois allongé sous les couettes m'avaient aidé à voir défiler la nuit. Puis, après la toilette matinale et le rassemblement des affaires, nous allâmes tous prendre un petit-déjeuner qui se résuma à une pile de pains au lait pour moi. Bien entendu, ces derniers étaient arrosés de tabasco. Ce dernier provenait d'ailleurs de ma propre réserve, c'est une honte que cette auberge n'en ai pas à disposition ! Étant le premier à finir, je me levais avant de sortir de l'établissement pour vite retrouver notre guide. Il était important car, sans lui, on avait très peu de chances, voire aucune, de trouver le chemin de la maison du vieux bonhomme. Heureusement, l'émissaire de la guilde commerciale ne fut pas difficile à trouver puisqu'il attendait au niveau du porche avec une cigarette. Raison pour laquelle mes compagnons mages purent me retrouver à l'autre bout du porche. Je détestais royalement cette fumée à l'odeur plus qu'horrible. L'idée de me venger avec mon Solid Script Smoke m'avait traversé l'esprit mais, il aurait pu se venger de par la suite des événements. Puis, vint le moment où il devait nous montrer le chemin. Traversant le village, il nous abandonna ensuite à la frontière de la jungle en nous expliquant qu'au bout du sentier qu'on pouvait apercevoir, on trouvait le papy et son bouquin. Bon bah, puisqu'il ne voulait pas aller plus loin, autant y aller directement !

Aussi, je courus sur une certaine distance avant de me retourner pour agiter le bras vers mes compagnons. Mon tatouage de guilde bien visible avec ma chemise à manche courte. J'avais opté pour ce haut accompagné d'un de mes éternels jeans puisque l'on m'avait prévenu que le climat de cette île était plutôt chaude et humide. J'aurais pu apporter une autre tenue, genre celle que j'aurai pu porter à la plage mais l'idée de petits insectes, de minuscules araignées et de serpents à la peau froide se baladant autour de mes jambes m'en avait dissuadé. Et puis, j'étais habitué à cet ensemble alors pourquoi le changer ? Une astuce que l'on avait apprit était que plus l'on était à l'aise meilleures étaient nos capacités ! D'ailleurs, je n'avais toujours pas annoncé à Loutre Obèse à quoi se résumaient les miennes non ? Toujours en tête de file sur ce sentier traversant la jungle à l'air paisible, je me retourna afin de faire de nouveau face aux autres mages. Adoptant une démarche décontractée, les mains croisées derrière la tête, je pris la parole.

- Au fait Loutre Blonde-chan, je ne t'ai toujours pas parlé de ma magie non ? C'est l'Occidental Solid Script ! En écrivant des choses dans l'air, je suis capable de les faire apparaître. Ça marche aussi avec les éclairs alors fais gaffe, je peux te rendre la monnaie de ta pièce pour l'autre soir. Cette dernière phrase avait été prononcée avec un visage qui se voulait froid et une voix ayant des sous-entendus de menaces mais je retrouvais bien vite ma gaieté habituelle avant de poursuivre. Au fait, puisque tu es une Dragon Slayer Deuxième Génération, t'es la fille de quelle Dragon Slayer ? Celui de la foudre non ? Comment il s'appelle déjà... Erwan Kain non ? Bref, t'as déjà rencontré un dragon sinon ? T'as déjà vu Grandinde ? C'est la dragonne qui a élevée Ren-nii et il la cherche depuis pas mal de temps alors ça serait sympa de ta part si tu pouvais donner quelques rensigne...

Si je ne finissais pas ma phrase c'était que quelque chose m'avait interpellé. Et ce quelque chose était la drôle de matière sur laquelle marchait mon pied droit, celui le plus en arrière. Ne comprenant pas vraiment pourquoi ce dernier piétinait tout à coup de la matière un peu plus molle que la simple terre du sentier, j'insistais un peu dessus accentuant vitesse et force. Et ce, jusqu'à que je me retourne tout en baissant les yeux et là je vis l'origine du problème. Un lézard jaune s'était allongé sur la route et depuis tout à l'heure, j'étais en train d'écraser sa queue. Bizarrement, je sentais que ce dernier n'en était pas ravi. Peut-être disais-je cela à cause de ses veines au front qui gonflaient ou de son grincement de dents qui dévoilaient ses crocs. Mais le fait est qu'il semblait vouloir ma peau. Il dégagea vite fait bien fait sa jambe et bondit en arrière. Son mouvement me fit perdre l'équilibre et ainsi sautiller jusqu'à rejoindre mes camarades où je pu retrouver mon équilibre et ainsi poser mes deux pieds à terre. Mais mon malheur ne semblait pas fini, loin de là. En effet, le reptile venait de gonfler ses joues avant d'ouvrir sa bouche pour laisser des flammes jaillir de sa gueule. Dans un réflexe de pure lâcheté, je pris la première chose qui me venait à l'esprit. C'est-à-dire la mage de Cait Chelter... Oh la boulette... Quoique, lézard enflammé contre loutre électrique, ça pouvait donner un beau combat non ?
http://image.noelshack.com/fichiers/2010/30/1280489094-jackswagg
Shina/Ken Amnell
Mages du RêveMages du Rêve

avatar

Messages : 595
Date d'inscription : 15/04/2012
Âge : 28
Guilde : Quatro Cerberus
Magie / Malédiction / CS : Genjutsu / Illusions
Magie / CS Secondaire : Kage no Mahô / Magie des Ombres

- Caractéristiques du Mage -
P.M.: 2.360
Statut: Mage de Rang B
Renommée : Mage Réputé
MessageSujet: Re: Quatre mages, un bouquin, un vieux. [Mission avec Shina/Ken, Evangeline et Soren]   Mer 26 Fév - 23:04
La soirée c'était plutôt bien déroulé. Evangeline avait fait sa petite proposition quant à la manière d'acquérir le livre. Elle avait raison, rendre un service au propriétaire du livre était également une option pouvant être exploitée. Ensuite, la mage de Cait Shelter refusa poliment la proposition de Shina, d'utiliser les couleurs magiques pour changer la couleur de son pyjama, car elle aimait sa couleur actuelle. Il faut dire que le rouge vif était en effet une belle couleur. Vint ensuite le fameux moment où Ken demanda à Evangeline quelle était la nature de sa magie. Cette dernière leva la main droite et un petit éclair sur Soren. Heureusement, la puissance était limitée, car le gamin était un peu choqué et sentait le brûlé, mais il allait bien. La mage de Cait Sheilter en profita pour déclarer que c'était sa réponse à la moquerie du gamin. Elle enchaîna en affirmant qu'elle était une mage de foudre, utilisant la magie des dragons slayer de deuxième génération. Cette information intéressa grandement les jumeaux de Quatro Cerberus. Ainsi, cette jeune fille était une dragon slayer de deuxième génération. Elle avait également des problèmes avec les moyens de transport, tout comme le dragon slayer de deuxième génération de Quatro Cerberus. Est-ce qu'il s'agissait d'un point commun à tous les utilisateurs de cette magie? À moins que seule la deuxième génération n'ait ce petit problème? Ils prirent mentalement note de poser la question à Ren à leur retour à la guilde. Après tout, ça pouvait être amusant et pratique comme information à exploiter. Qui sait, peut-être devraient-ils affronter un dragon slayer, un jour ou l'autre.

Quoi qu'il en soit, c'était maintenant l'heure de se coucher. Shina s'installa donc sous les couvertures de son lit. Ken disparut aussitôt, tandis que Kiri se hissait sur le lit, à côté de sa maîtresse. Avant de s'endormir, la jeune fille put entendre Soren leur souhaiter bonne nuit, ne manquant pas au passage de se moquer de nouveau d'Evangeline. Cela dessina un léger sourire sur le visage de la borgne. Probablement que la concernée se vengerait encore une fois, demain. La nuit fut des plus calmes. Aucun bruit particulier ou quoi que ce soit pour les réveiller en pleine nuit. Le lendemain matin, Shina se réveilla de bonne humeur, disposant du lit à elle seule. Le tout pour découvrir ensuite que Kiri était désormais couché sur le lit d'Evangeline. Sans attendre, Shina appela doucement le lycaon, ignorant si la mage de Cait Shelter dormait encore. Qu'est-ce qui lui avait bien pris à ce lycaon? Ensuite vint le moment de faire sa toilette et de s'habiller. La jeune fille se contenta d'ailleurs de remettre ses habits de la veille. C'est également tandis qu'elle terminait de s'habiller que son frère se matérialisa, cette fois-ci en touchant le sol, au lieu de flotter. Après cela, eh bien, il était temps de prendre un bon petit déjeuner. Shina commanda un bol de céréales et des fruits, Ken commanda uniquement des fruits. Évidemment, le jeune homme ne pouvait pas en manger, mais autant éviter que l'aubergiste se découvre ce détail. La borgne commença à manger tranquillement dès qu'elle fut servie. Elle en profita pour prendre quelques fruits qu'elle aimait bien dans le plat de son frère. Le plat fut ensuite déposé sur le sol, Kiri dévorant la totalité des fruits et léchant l'assiette afin de boire tout le jus. Un petit déjeuner végétarien pour le lycaon misty, en somme. Soren de son côté dévora des tranches de pains arrosés de sauve tabasco, chose que les jumeaux trouvaient plutôt dégoutante comme premier repas de la journée. Le jeune mangeur de tabasco fut d'ailleurs le premier humain de leur petit groupe à terminer son déjeuner. Il quitta le bâtiment sans les attendre. Ken décida de profiter de l'absence de son confrère pour poser certaines questions à Evangeline. Autant profiter du fait que Soren ne serait pas là pour poser des questions stupides ou bien encore pour les interrompre.


-Si tu permets Eva, j'aimerais te quelques questions. Tu as dit que tu es la dragon slayer de la foudre, deuxième génération. Tu as appris la magie par tes propres moyens? D'ailleurs, as-tu déjà rencontré d'autres dragons slayers par le passé? Nous avons rencontré certains de premières générations, dont celui de la foudre. Je ne te cacherais pas que j'ai bien l'intention de lui botter le cul, un jour. Notre rencontre n'a pas été très bonne. Également une dernière question, libre à toi d'y répondre ou non. C'est commun aux dragons slayers d'avoir un problème avec les moyens de transport? Oh et avant que je n'oublie, ne soit pas surprise si jamais Soren se met à poser des questions inutiles ou stupides, il est comme ça. On apprend à s'y habituer avec le temps.

Une fois la petite discussion terminée, les jumeaux sortirent enfin de l'auberge et le petit groupe fut enfin complet. Le guide était là, à les attendre sous le porche de l'auberge, en fumant. Tout chez lui démontrait qu'il avait envie d'en finir rapidement : ses paroles, son ton, ses gestes, son regard, etc. L'homme les guida donc rapidement à travers le village jusqu'à un petit sentier qui s'enfonçait dans la jungle. Selon ses dires, le vieil homme avait établi sa demeure quelque part entre les deux volcans de l'île... charmant. À peine commencèrent-ils à s'engager sur le sentier que Soren décida de se mettre à courir. S'il espérait que Shina et Kiri fassent pareil, il rêvait. Après tout, ils n'étaient pas pressés par le temps et l'île possédait un climat chaud et humide. Autant éviter de s'épuiser pour un rien. Heureusement, le gamin cessa de courir au bout d'un moment, se contentant d'agiter les bras, probablement pour attirer leur attention. Il avait d'ailleurs enfilé un style de vêtements différents ce matin, mais cela n'avait pas vraiment d'importance. Le gamin décida cependant de commencer à parler, le tout en marchand à reculons de manière très décontractée. C'était le plan parfait pour se prendre les pieds dans une racine d'arbre et finir sur le sol.

Soren commença par parler de sa magie, l'Occidental solid script et de son fonctionnement. Puis vint le flot de débilités qui était à prévoir. Le jeune mage n'avait visiblement pas bien compris la différence entre dragon slayer de première et de deuxième génération. Il alla même jusqu'à supposer que les deuxièmes générations étaient les enfants de ceux de premières générations. Il cafouilla également sur les noms. En entendant le gamin déformer le nom de la mère de Ren, les jumeaux ne purent s'empêcher d'imaginer le genre de réaction qu'aurait leur confrère. Ça pourrait être comique à observer un truc dans le genre. Soudainement, Soren s'arrêta l'air perplexe et commença à écraser quelque chose sur le sol. Sur quoi avait-il marché? Kiri commença à grogner hostilement et les jumeaux purent enfin voir ce que leur confrère piétinait depuis un moment... la queue d'un Komododo. La créature semblait d'ailleurs ne pas apprécier. Les bruits qu'il commença à émettre étaient des plus évocateurs quant à son humeur. La créature se libéra soudainement et bondit vers l'arrière. Soren faillit en perdre l'équilibre, mais parvint à le retrouver en sautillant encore et encore, se rapprochant des membres de son groupe. Pendant ce temps, le Komododo commença à gonfler ses joues, il était sur le point de passer à l'attaque. La créature fit alors sortir des flammes de sa gueule, visant Soren. Ce dernier fit alors un geste plutôt inattendu. En effet, il décida d'utiliser Evangeline comme bouclier humain. Mais qu'est-ce qu'il foutait ce petit crétin! Alors que les flammes fonçaient à toutes vitesses vers sa cible, Ken eu une idée de ce que leur groupe pourrait faire afin de se débarrasser de la créature et ce le plus rapidement possible.

-Soren utilise ta magie pour tenter de l'endormir. Je vais le distraire.

Puis, Ken s'éloigna de sa sœur rapidement, Kiri restant près d'elle. Grâce à sa magie, Shina fit apparaître des couteaux entre les mains de son frère. Sans attendre, ce dernier les lança sur le Komododo. Avec ça il pourrait sûrement attirer l'attention de la créature. Il éviterait ainsi aux autres de se faire blesser par d'autres attaques de la créature. Restait à espérer que Soren ferait comme il l'avait demandé. Quant à Evangeline, restait à voir comment elle réagirait face à l'attaque du Komododo et si elle passerait elle aussi à l'attaque. Dans tous les cas, la mission commençait plutôt mal. Ils étaient uniquement au tout début du sentier et il fallait que Soren ait réveillé une créature. Avec un peu de chance, ce genre d'incident serait le seul jusqu'à leur destination. On pouvait toujours espérer, après tout
Evangeline Stormlight
Modo/Kiiroi SenkōModo/Kiiroi Senkō

avatar

Messages : 43
Date d'inscription : 05/12/2013
Âge : 28
Guilde : Cait Shelter
Magie / Malédiction / CS : Dragon Slayer de Foudre 2e Génération
Magie / CS Secondaire : Kaminari Mahō / Magie de la Foudre

- Caractéristiques du Mage -
P.M.: 2.835
Statut: Mage de Rang B
Renommée : Mage Connue
MessageSujet: Re: Quatre mages, un bouquin, un vieux. [Mission avec Shina/Ken, Evangeline et Soren]   Mar 4 Mar - 23:38


A son réveil, Eva fut surprise de voir le lycaon des jumeaux installé confortablement sur son lit. Souriant, elle céda à la tentation et le gratta délicatement entre les oreilles, ce qui le fit grogner de satisfaction. Peu après, jajeune borgne l’appela avant que tous ne se lèvent et s’habillent. Ensuite vint le petit-déjeuner. Tandis que les jumeaux et la jeune fille choisirent quelque-chose d’équilibré, Soren, lui, consomma des tartines arrosées d’une quantité impressionnante de tabasco, ce qui écoeurait légèrement Evangeline. Heureusement, il s’empiffrait tellement vite qu’il sortit rapidement de table, laissant la mage de foudre seule avec la fratrie. C’est le moment que choisit Ken pour poser poser quelques questions à sa consoeur mage, profitant du fait qu’il ne devait apparemment pas se nourrir en tant que spectre. Celle-ci écouta attentivement avant de répondre, non sans une certaine retenue.

Je ne connais pas vraiment d’autres Dragon Slayers, donc je ne peux parler pour eux, mais personnellement, je souffre de la sorte depuis qu’on m’a implanté ce lacryma. Ce problème ne s’était jamais présenté avant. Je connaissais déjà un peu de magie de Foudre avant de devenir Dragon Slayer. Et si tu parles d’Ethan Rayne, je compte bien le vaincre un jour, moi aussi. Quant à Soren-chan, je ne lui en veux pas. Après tout, on peut être plusieurs à jouer… Maintenant, allons-y avant qu’il ne se fasse encore remarquer !

L’envoyé les attendait près de l’auberge et les guida rapidement jusquà l’entrée d’un sentier qui traversait la jungle. Il leur confia ensuite que le propriétaire du livre qu’ils devaient se procurer se trouvait à l’extrémité, non loin des deux volcans. Cependant, ses encouragements étaient quelque peu lugubres. Ça ne pouvait pas être si périlleux qu’il l’insinuait. Pas vrai ? Cependant, Eva était un peu pâlotte. Dans une jungle si dense, il devait y avoir un tas de bestioles. Rien que d’y penser, elle se sentait mal. Mais elle ne pouvait pas flancher ! Sa guilde comptait sur elle. Shina et Ken comptaient sur elle. Même ce nabot de Soren comptait sur elle ! Faisant un effort, elle s’avança sur le chemin à la suite des autres. Si le cadet de leur troupe avait commencé à courir, et que les jumeaux l’avaient suivi en marchant, la mage de Cait Shelter avança d’un pas plus prudent, mais en prenant garde de ne pas se laisser distancer. Si elle devait se retrouver seule dans un endroit pareil, la crise de panique ne serait pas loin.

Pendant le trajet, Soren se retourna pour progresser à reculons et ainsi discuter avec Evangeline. Cependant, sa manière de s’adresser à elle indiquait clairement que l’électrochoc de la veille n’avait pas fait passer le message assez clairement. Elle envisageait donc d’augmenter le voltage la prochaine fois pour renforcer l’effet pédagogique. La suite de ses paroles s’avéra néanmoins plus utile, car il expliqua le principe et le fonctionnement de sa magie. Il pouvait matérialisait tout ce qu’il écrivait ? C’était sacrément utile. Y compris de la foudre, disait-il, ce qui pourrait s’avérer pratique si la petite blonde avait besoin de recharger ses batteries. De plus, voir son visage déconfit s’il essayait de se venger de la sorte serait un vrai plaisir.
Mais comme la veille, cette brève période de lucidité fut suivie d’un ramassis d’âneries qui poussa Eva à gémir de consternation. Il n’avait pas du tout compris le principe des Slayers de Seconde Génération : il pensait que ceux-ci étaient les enfants de la Première Génération, eux-mêmes élevés par des Dragons.

Mais au moment où Kiiroi Senkō allait lui répondre pour lui mettre les points sur les i, ce crétin marcha sur un lézard assoupi en plein milieu de la route. Un lézard de belle taille. Et qui semblait contrarié de se faire réveiller de la sorte. Il exprima d’ailleurs son mécontentement en crachant une gerbe de flammes vers le jeune garçon… Qui ne trouva rien de mieux pour se protéger que de se servir d’Eva comme bouclier humain au moment même où elle arriva à ses côtés pour l’aider.
Cette dernière, prise au dépourvu, passa instinctivement en Dragon Force, espérant ainsi que ses écailles reptiliennes la protègeraient de la chaleur. Mais ce n’était pas tout : elle riposta également d’un Rairyuu no Hôkô, espérant contrer les flammes avec son propre élément, et dans le cas contraire, atténuer un peu plus celles qui l’atteindraient. Même si son envie de se retourner et d’en envoyer un autre sur ce sale gosse était très forte…

Game Master

avatar

Messages : 1586
Date d'inscription : 26/09/2011
Magie / Malédiction / CS : All Mighty
MessageSujet: Re: Quatre mages, un bouquin, un vieux. [Mission avec Shina/Ken, Evangeline et Soren]   Mer 5 Mar - 16:36
Lâche Soren, tu n'es qu'un lâche ! Oser se servir d'elle comme bouclier humain, alors que c'est clairement à toi qu'en veut le Komododo ! Néanmoins, ton idée n'était peut-être pas si mauvaise après tout. En effet, dans la réactivité de Evangeline, son Hôkô prend de vitesse l'arcane des jumeaux et a pour simple effet celui de se débarrasser purement et simplement de la bête, l'envoyant paître plus loin. Comme quoi, il n'y avait pas de lézard au final ! Ainsi, le Komododo est expulsé contre un gigantesque arbre en bordure du sentier. Savez-vous que vous n'avez pas du tout de chance ? Magie du feu... Arbre... Un incendie ? Pire ! Avant de tomber définitivement knock-out contre l'énorme tronc, il expire un dernier souffle enflammé... Mais aussi infime soit-il, l'étincelle fait frémir l'immense plante... Qui prend vie ! En réalité, ce n'est pas à un arbre que vous avez à faire, mais à une véritable créature ! Un Titanium Sylvestre, même. Un Titanium que vous venez de réveiller, un Titanium a qui d'ailleurs, vous avez montré du feu... Bref, pas besoin d'épiloguer plus, vous aller passer un sale quart d'heure. Le monstre, qui n'a pas tardé à entrer dans une rage folle, dans toute son affection, tente déjà de vous balayer de ses grosses racines. Quatre mètres de hauteur, bonne chance !

=========

Intervention GM
: Apparition d'un Titanium Sylveste de quatre mètres, à 3000 PM, Enjoy !

Soren Cornick
Mage de Quatro CerberusMage de Quatro Cerberus

avatar

Messages : 774
Date d'inscription : 17/03/2012
Âge : 21
Guilde : Quatro Cerberus
Magie / Malédiction / CS : Occidental Solid Script
Magie / CS Secondaire : High Speed Magic

- Caractéristiques du Mage -
P.M.: 2.580
Statut: Mage de Rang B
Renommée : Mage Connu
MessageSujet: Re: Quatre mages, un bouquin, un vieux. [Mission avec Shina/Ken, Evangeline et Soren]   Mer 12 Mar - 13:34
Encore cette mauvaise habitude d'agir avant de réfléchir. Encore que, certaines fois ce n'était pas trop grave comme retirer une chaise pour s’asseoir alors qu'un autre membre l'avait décidé avant lui. La répercussion d'un tel acte, était fort simple, un simple tabassage pour le garnement mais là, il en était autrement. En effet, là, j'avais tout simplement pris le bras d'Evangeline, dans un réflexe du pure lâcheté, pour ensuite la projeter entre moi et le souffle enflammé que le Komododo a précédemment expiré. Un court instant après, mais qui avait permis de voir l'étendue de ma bourde, je m'étais avancé, le bras tendu, pour la ramener derrière moi. Après tout, je ne voulais pas qu'elle soit blessée par ma faute ! Heureusement, elle semblait avoir quelques réflexes et le rayon électrique qu'elle projeta de sa bouche avait réussi à envoyer au tapis le lézard dormir plus loin. L'action s'étant déroulé en peu de temps, les couteaux qu'avait projeté Ken-nii disparurent en ce plantant dans le sol alors qu'ils avaient eux-même réagis plutôt vivement. Me frictionnant le dos du crâne avec ma main, je présentais mes excuses à la mage de Cait Shelter.

- Gomen Loutre-Blonde, c'était pas fait exprès. Mais quand même, t'es drôlement forte, ton attaque de toute à l'heure c'est bien un Hôklo ? Mais ne prends pas la grosse tête, t'as bien vu comment Ken-nii a été réactif lui aussi de plus, j'ai pas encore montré de quoi j'étais capable!

Je me vantais alors que je venais de faire une grosse bourde. Aussi, je commençais à entrevoir la réponse que pourrais m'envoyer l'un ou l'autre de mes camarades : Que j'étais seulement capable de projeter les autres devant moi pour qu'ils aillent affronter les ennemis tandis que je fuyais. Mais c'était complètement faux ! Ce n'était qu'un réflexe stupide causé par une nuit passée dans une auberge dans un lieu qui m'était inconnu. Je crois. Et puis, ce n'est pas comme si c'était des erreurs de ce genre qui allaient tuer quelqu'un. Peut-être. En fait sûrement vu ce géant sortant de la forêt qu'on avait dérangé. QUOI !? Non mais d'où il sort celui-là !? Si Kiri ne l'avait pas senti ça devait être parce que son odeur se confondait magnifiquement avec celle émanant du reste de la forêt. Il semblait vachement en colère, se pourrait-il qu'il ai reçu quelques flammes ? Cela expliquerait son étant émotionnel et son envie de nous écraser avec ses racines. Racines dont on devait d'ailleurs s'occuper. La distance qui nous séparait me permettait de « réfléchir » au meilleur moyen de les contrer. Le feu pouvait s'avérer être des plus efficaces mais le risque de déranger d'autres animaux des environs était grand. Aussi, me retranchais-je alors sur la seconde option défensive qu'il me restait. Me mettant devant le groupe tout en faisant bouger mes mains, j'utilisais un simple Solid Script Guard afin de nous protéger des racines. Si l'écran avait suffi à nous protéger de quelques attaques, il se rompit bien vite. À cause de ma position, ce fut moi qui me pris le reste des attaques. Je fus alors projeté à l'opposé de ma position d'avant par rapport au groupe que l'on faisait. Heureusement que j'avais réussi à en bloquer quelques-unes car, déjà que j'avais du mal à respirer à cause du coup au ventre et quelques difficultés à me mouvoir à cause des multiples bleus, je n'osais pas imaginer ce qu'il se serait passé si je m'étais pris l'entièreté de l'assaut. Où si le gros bonhomme se décidait à jeter toutes ses forces dans la bataille.


- Gomen, je n'ai pas pu tout stopper. Shina-nee, Ken-nii, il faut que nous nous occupons d'immobiliser ce truc. Quant à toi Loutre-Électrique, il faudrait que tu lui mettes un group coup qui suffirait à lui envie de partir.

Je me relevais avec difficulté mais m’y attelais à cette tâche que je m'étais désigné. Si je tenais à me faire pardonner aux yeux des autres et si je voulais leur montrer de quoi j'étais capable, il fallait bien que je leur prouve que j'étais capable de réfléchir de manière utile non ? Alors, sitôt après avoir projeté un Solid Script Hole près des pieds du géant végétal, j'utilisais un Solid Script Thunder et un Solid Script Water qui devait remplir chacun leur objectif, l'un suivant l'autre. En effet, j'espérais que la foudre le ferait réagir afin qu'il marche sur mon Solid Script Hole pour ensuite tomber dedans. Ensuite, le Water devait rendre les bords de ce trou boueux tant en lui causant quelques dommages supplémentaires à cause de l'électricité. J'espérais bien que cette stratégie allait fonctionner, enchaîner des sorts de cette manière pompait énormément d'énergie mine de rien.
http://image.noelshack.com/fichiers/2010/30/1280489094-jackswagg
Shina/Ken Amnell
Mages du RêveMages du Rêve

avatar

Messages : 595
Date d'inscription : 15/04/2012
Âge : 28
Guilde : Quatro Cerberus
Magie / Malédiction / CS : Genjutsu / Illusions
Magie / CS Secondaire : Kage no Mahô / Magie des Ombres

- Caractéristiques du Mage -
P.M.: 2.360
Statut: Mage de Rang B
Renommée : Mage Réputé
MessageSujet: Re: Quatre mages, un bouquin, un vieux. [Mission avec Shina/Ken, Evangeline et Soren]   Ven 14 Mar - 18:40
Les choses se déroulaient de manière vraiment particulière aujourd'hui. Après tout, au réveil, Shina avait surpris Kiri en train de partager le lit avec Evangeline. Heureusement, cette dernière l'avait bien pris, en profitant pour caresser le lycaon misty. Ensuite, le déjeuner un peu rapide. Un déjeuner durant lequel, les jumeaux en avait appris un peu plus sur la dragon slayer. Cette dernière possédait donc le mal des transports depuis qu'elle était devenue dragon slayer et comme eux, elle prévoyait de vaincre Ethan Rayne, un jour. Puis, leur guilde qui les emmenait sur le sentier vers la demeure du propriétaire actuel du livre. Quoique le meilleur terme serait de dire qu'il se débarrassait d'eux sur le sentier, vu son manque d'intérêt manifeste. Tout cela en moins de trois heures. Le tout pour qu'ensuite Soren réveille un komododo qui riposta furieusement en crachant du feu sur le fautif. Ce dernier utilisant la jeune blonde comme bouclier humain. Au moins, de leur côté, les jumeaux étaient prêts à en découdre avec ce sac à main sur patte. Ken avait lancé ces couteaux d'illusion. Shina, quant à elle, avait sorti leur trident d'une poche de sa veste et avait activé le mécanisme pour déployer le manche de l'arme. Pour ce qui est de Kiri, il restait près de sa maîtresse en grognant, attendant le bon moment pour sauter à la gorge du lézard. Cependant, cela fut plutôt inutile, car Evangeline contre-attaqua très rapidement. En fait, elle fut bien plus rapide que les lames de Ken. La mage de Cait Sheilter fit surgir un souffle de foudre de sa bouche. Les jumeaux reconnurent aussitôt un souffle de dragon, ayant vu quelques dragons slayers utiliser cette technique. Le lézard se prit l'attaque en pleine tronche et fut projeté au loin. Les couteaux finirent enfin leur course en s'enfonçant dans le sol. Ils disparurent ensuite. Après tout, il était devenu inutile de conserver cette illusion. L'ennemi était vaincu.

-Une bonne chose de faite.

Soren profita ensuite du calme pour commencer à s'excuser de sa conduite. Encore une fois, il traita Evangeline de loutre. C'était à se demander s'il était en train de s'excuser ou bien de se moquer... probablement un subtil mélange des deux. Autant espérer qu'il ne recommencerait pas à utiliser les gens comme bouclier pour se protéger. Pour le moment, il était cependant trop occupé à se tromper dans les noms de techniques des dragons slayers, ainsi qu'à vanter Ken, ainsi que lui-même.

-Soren, ce n'est pas un Hôklo, mais un hôko. Et puis, pas la peine de vanter mes actions ou celle que tu peux faire. On est en mission. On n'est pas dans une compétition.

Le tout ayant été dit comme des faits et non comme une réprimande. Après tout, ce n'était pas vraiment grave, aucune raison d'engueuler le jeune homme pour ça. Les mages de Quatro Cerberus étaient sur le point d'annoncer qu'il était temps de reprendre la route quand des bruits se firent entendre, provenant de la forêt. Les jumeaux portèrent leur regard en direction de la source des bruits. Au début, ils eurent du mal à croire ce qu'ils voyaient. Un arbre était en train de se dresser et de se diriger vers eux. Ce n'est que lorsque la créature commença à s'approcher que les deux illusionnistes comprirent à quoi ils faisaient face. Un titanium sylvestre. Pas étonnant que Kiri ne l'ait pas sentie, cette créature était pratiquement juste un arbre animé. Comme l'expression le dit si bien: Si tu veux cacher un arbre, cache-le dans une forêt. Qu'est-ce que cette créature fichait aussi près du sentier? Pourquoi venait-elle à eux? Du peu qu'ils avaient lut sur cette créature dans un bestiaire, cette variété de titanium n'était pas réputé pour être très actif, sauf lorsque... Eh merde. Ce devait être probablement le komododo. D'une façon ou d'une autre, il c'était sûrement retrouvé près du titanium sylvestre, avec des flammes. Voyant que la créature continuait d'approcher, furieuse, Shina et Ken commencèrent à réfléchir à un moyen de la faire partir ou de s'en débarrasser. Une illusion de feu la rendrait encore plus folle et peut-être les animaux aux alentours. Une illusion de monstre n'aurait peut-être pas d'effet.

Soren fut le plus rapide à réagir ce coup-ci. Le gamin se plaça devant le groupe utilisant son solide script pour écrire un unique mot dans les airs: Guard. L'instant d'après, le titanium sylvestre abattait des racines d'environ quatre mètres de haut contre la protection. Cette dernière résista pendant un moment, avant de céder, laissant le reste de l'attaque atteindre Soren. Ce dernier fut projeté vers l'arrière, Shina et Kiri eurent juste le temps de se mettre hors de la trajectoire, évitant de se faire percuter par leur confrère. Ça allait laisser des marques, cette première attaque. Heureusement, le jeune homme se releva, prêt à combattre. De plus, il énuméra même quelques consignes. Apparemment, il avait un plan en tête. C'était quelque peu surprenant, après tout, le jeune homme montrait un certain talent de planification pour les blagues, mais il semblait pouvoir en faire usage en combat. Au moins, il apprenait à faire autre chose que des blagues de mauvais goût. Shina et Ken virent ainsi Soren lancer plusieurs mots grâce au Solide Script: trou, eau et foudre. Intéressant, le gamin tentait sûrement de faire tomber la créature dans un trou et l'asperger d'eau ou un truc dans le genre. Quant à la foudre, il l'utiliserait pour électrocuter l'ennemi ou pour augmenter la puissance d'Evangeline. L'eau et la foudre, ça pourrait faire beaucoup de dégâts. Autant faire en sorte que le titanium tombe bien dans le trou. Les jumeaux avaient bien une petite idée pour aider à cela, il faudrait être rapide.


-Kiri, envoie de la brume.

Le lycaon compris sans problème l'ordre de ses maîtres, ceux-ci pointant le titanium. La créature argentée fit surgir de la brume spirituelle, l'envoyant vers le monstre arbre. La brume recouvrit rapidement le sol, le dissimulant aux regards. Ainsi, le titanium serait incapable de voir le trou. Ken passa ensuite à l'attaque. Se positionnant plus ou moins devant le trou, le jeune homme tenait deux pistolets magiques en main, matérialisé par sa sœur. Sans attendre, le mage de Quatro Cerberus, envoya deux tirs sur l'arbre géant afin d'avoir son attention. Son idée était simple, attirer l'attention du géant afin que ce dernier tente de l'écraser et donc se dirige vers lui. Le tout pour que le titanium se retrouve dans le trou créé par Soren. Si cela fonctionnait, Evangeline devrait avoir toute liberté de transformé de titanium sylvestre en bois de chauffage.
Evangeline Stormlight
Modo/Kiiroi SenkōModo/Kiiroi Senkō

avatar

Messages : 43
Date d'inscription : 05/12/2013
Âge : 28
Guilde : Cait Shelter
Magie / Malédiction / CS : Dragon Slayer de Foudre 2e Génération
Magie / CS Secondaire : Kaminari Mahō / Magie de la Foudre

- Caractéristiques du Mage -
P.M.: 2.835
Statut: Mage de Rang B
Renommée : Mage Connue
MessageSujet: Re: Quatre mages, un bouquin, un vieux. [Mission avec Shina/Ken, Evangeline et Soren]   Mar 18 Mar - 23:03


Surprise à la fois par l’attaque du komododo et par la réaction inattendue de Soren, Evangeline avait agi par réflexe et frappé fort. Un peu trop peut-être, se rendit-elle compte après coup. Le lézard ne faisait pas le poids et fut emporté au loin par le souffle de la jeune fille. Puis, à peine une seconde après le décollage bien involontaire du reptile, les lames lancées par Ken se plantèrent à son ancien emplacement, désormais vide, avant de disparaître. Eva fut surprise. Elle pensait que la magie des illusions consistait seulement à faire apparaître des objets inexistants, mais elle ne savait pas que ceux-ci pouvaient devenir tangibles. Elle croyait que les illusions étaient seulement visuelles, mais ce n’était apparemment pas le cas. Elle avait encore beaucoup à apprendre, mais au moins avait-elle découvert cet effet maintenant, et non pas alors qu’ils étaient en difficulté.

Peu après, Soren s’adressa à elle. Après des excuses très attendues, il complimenta la jeune fille sur sa force, ce qui lui fit plaisir, mais la suite était, comme à chaque fois qu’il ouvrait la bouche, un salmigondis d’âneries. Déformant le nom de l’attaque, il recommanda à la Dragon Slayer de ne pas crâner, car eux aussi avaient de la ressource. Mais s’il était vrai que Ken avait réagi à une vitesse exemplaire, bien qu’inférieure à la sienne, le cadet de l’équipe ne s’était pas montré très impressionnant jusqu’ici. D’ailleurs, ses camarades le corrigèrent avant de faire une remarque concernant le fait qu’ils travaillaient ensemble, et non pas les uns contre les autres. Evangeline était bien d’accord, mais elle devait parler au petit brun avant qu’ils ne repartent, c’est pourquoi elle se tourna vers lui.


C’est Eva, Soren-chan. Pas Loutre-Blonde. Et je te préviens gentiment. Je ne t’en veux pas pour ce que tu as fait juste avant. Mais si jamais tu recommences, je t’offre un bon bain. Levant alors son bras, elle désigna du doigt la montagne la plus proche. Dans le volcan.

Tout cela, elle l’avait dit avec un grand sourire, et en gardant un visage amical. Autant dire que c’était plus effrayant que des cris et des éclairs. Mais cela aurait-il de l’effet sur cet écervelé ?

Mais peu après, une nouvelle complication eut lieu. Dans un vacarme incroyable, une grande créature, semblable à un arbre, sortit de la forêt et employa ses larges racines comme des massues pour les balayer. De manière surprenante, ce fut Soren qui réagit le premier, se précipitant pour former une protection face à cette attaque. Malheureusement, cette dernière ne résista qu’un instant avant de céder face à la violence des chocs. Le jeune Cerbère, désormais sans défense, fut alors projeté à l’arrière de leur petit groupe, passant ainsi de la première ligne à la dernière. La jeune fille s’inquiéta pour lui, car, bien que d’une compagnie pas des plus facile, c’était un camarade sur cette mission. Fort heureusement, ce dernier se releva, bien qu’avec quelques difficultés, et établit un plan pour venir à bout du Titanium. Un bon plan, qui plus était. Les jumeaux et lui se chargeraient d’entraver le colosse et la mage de Cait Shelter devrait le frapper suffisamment fort pour le mettre au tapis ou le faire fuir. Ça n’allait pas être de la tarte, mais elle ferait de son mieux.


Compris.

Envoyant plusieurs mots en direction de l’ennemi, Soren creusa un trou qu’il remplit d’eau. Puis, il envoya de la foudre, sans doute dans le but d’électrocuter le monstre. Mais Evangeline s’interposa pour recevoir la charge et remplir ses batteries, augmentant ainsi son énergie avant le combat qui s’annonçait. De son côté, Ken demanda à son lycaon de recouvrir le chemin devant le titanium de brume pour l’empêcher d’apercevoir la fosse. Puis, il utilisa deux pistolets magiques pour tirer sur lui et ainsi l’inciter à avancer. Maintenant en pleine forme, Evangeline fonça à la vitesse de la foudre derrière le monstre sylvestre et tenta de lui décocher un Rairyuu no Kagitsume dans le dos pour le propulser dans le trou creusé par Soren, avant d’envoyer quatre Thunder Bullets dans l’eau, aggravant ainsi les dommages infligés.


Game Master

avatar

Messages : 1586
Date d'inscription : 26/09/2011
Magie / Malédiction / CS : All Mighty
MessageSujet: Re: Quatre mages, un bouquin, un vieux. [Mission avec Shina/Ken, Evangeline et Soren]   Sam 5 Avr - 22:06
La première attaque du Titanium n'avait pas porté ses fruits... Mais après tout, cela n'était pas si grave. Pour l'avoir réveillé, avec du feu qui plus est, ces trois énergumènes allaient connaître son courroux. Sa vitesse presque inexistante ne l'aidait pas, mais s'ils se faisaient écraser par sa masse colossale ainsi que sa puissance, leur survie n'était pas assurée. Le plus minuscule tenta quelque chose, mais il était tellement insignifiant que le Titanium n'y fit pas vraiment attention... À vrai dire, même la brume qui commençait à recouvrir le sol ne l'inquiéta pas le moins du monde. S'ils croyaient pouvoir se cacher avec ça, ils étaient bien naïfs ! Préparant une nouvelle attaque, il fut attiré par deux picotements. Sans même voir de quoi il s'agissait, il se servit de l'une de ses épaisses lianes pour fouetter l'air pour tenter de balayer la vermine. Il ne pouvait pas se cacher dans une tel brouillard, pas devant une créature de cette trempe, il lui ne suffisait maintenant que d'effectuer un mouvement en arc de cercle pour tenter de toucher la plus large zone possible. Il n'en avait absolument pas fini avec celui-ci, qu'une autre vermine du groupe l'attaqua de toute sa puissance dans son dos, en traître. Sous la douleur, il laissa échapper un puissant râle de douleur, tout en s'avançant de ses foulées géantes. Dans sa perte d'équilibre, il comprit enfin toute la stratégie du groupe... Tellement fourbe, mais qui s'avérerait aussi tellement inefficace. Ce trou était clairement trop petit pour réussir à l'engloutir. Malgré tout, une partie de sa jambe fut quand même prise dans le puits. C'est alors qu'une nouvelle importante douleur l'attaqua violemment. Ces fourbes avaient inondé la fosse, pour ensuite l'électrifier !

Combattant la douleur pour extirper sa jambe endolorie, il en devins vert de colère. La brume n'existait plus pour ses yeux et après un hurlement tonitruant, il se déchaîna. Vers le minus, il tira quatre graines qui, si elles ne le touchaient pas directement, germeraient quasi-instantanément pour tenter de l'emprisonner dans des entraves de ronces. Il ne fut pas non plus tendre avec celui qui avait osé lui tirer dessus, en effet, de son couvert de feuilles jaillirent deux lianes qui tentèrent de l'attraper pour le faire valdinguer dans tous les sens, avant de le jeter dans les airs. Enfin, pour la jeune femme, son sort fut plus ou moins similaire à celui du Lilliputien, hormis le fait qu'il fut bien plus menaçant pour son intégrité physique. En effet, il élança poing massif dans sa direction, pour non pas essayer de l'écraser vulgairement, mais d'accompagner le fracas du sol qui s'en suivrait avec le choc par un véritable petit bosquet de ronces qui se dresseraient telle des stalagmites. En complément et en guise de vengeance à sa douleur, il projeta une salve de branches ayant pour but de s'abattre sur elle tout comme d'un carreau de flèche, pour la transpercer. C'était les prémices d'une véritable hécatombe qui s'annonçait...

========

Bonus stratégie : + 10 PM de bonus
Soren Cornick
Mage de Quatro CerberusMage de Quatro Cerberus

avatar

Messages : 774
Date d'inscription : 17/03/2012
Âge : 21
Guilde : Quatro Cerberus
Magie / Malédiction / CS : Occidental Solid Script
Magie / CS Secondaire : High Speed Magic

- Caractéristiques du Mage -
P.M.: 2.580
Statut: Mage de Rang B
Renommée : Mage Connu
MessageSujet: Re: Quatre mages, un bouquin, un vieux. [Mission avec Shina/Ken, Evangeline et Soren]   Sam 12 Avr - 20:13
Et mince, voilà que je n'y voyais plus rien. Un brouillard avait envahi le champ de bataille. Vu qu' Eva-Loutre était un DS de la foudre et que cela ne provenait pas de moi ni du géant vert, cela ne pouvait être que le résultat d'un des sortilèges des jumeaux. Aussi, n'eu-je que de brefs aperçus de ce qu'il se passait réellement. Les flash suivis pas des bruits lourds ainsi que des gémissements et des mouvement d'ombres m'indiquèrent que notre stratégie avait réussie. Mais dans ce cas, pourquoi est-ce que le géant n'avait son ombre que peu diminuée ? Diminuée de manière burlesque car, on aurait dit que seule une de ses jambes avait été prise au piège. Et zut ! Le trou que j'avais magiquement créé n'était pas assez profond ! Et voilà qu'en plus notre adversaire végétal ripostait !

Au début, je ne vis rien à cause de la purée de pois mais, je sentis par contre ces ronces me ligoter afin de m'empêcher d'agir. les épines s’enfonçaient douloureusement dans ma peau et je retenais un petit cri de douleur pour ne pas déranger mes camarades. J'étais totalement bloqué mis à part mes pieds et mes mains. Je doutais de réussir à décomposer les ronces avec l'odeur de mes pieds aussi, usais-je la seconde option que j'avais en main. D'une témérité commune chez moi, de même que la stupidité d'après certains, j'usais d'un Solid Script Fire que je fis tomber au sol afin d'enflammer les plantes m'emprisonnant. Le résultat fut assez rapide grâce à la minceur des végétaux mais je ne fus pas épargné. Les parties déchiquetées de mes vêtements étaient aussi complètement roussies et ma chair n'était pas totalement indemne non plus. Mais pas le temps de m'apitoyer sur mon sort, il fallait faire quelque chose contre ce géant vert ! Il avait réagi follement avec les quelques flammèches qui l'avait touché alors, si je lui envoyais beaucoup mais BEAUCOUP de flammes, il devrait avoir tellement peur qu'il s'enfuirait non ? Canalisant alors un bref moment, je me concentrais afin de pouvoir lui envoyer les meilleures flammes dont je disposais. Le résultat fut à la longueur de mes attentes, un mot FIRE était apparu mais il n'était pas comme les autres. En effet, les flammes étaient bleues et bizarrement, elles me semblaient bien plus dangereuses que celles dont j'avais l'habitude. Pas le temps de penser couleur, d'un geste de la main, j'envoyais les flammes vers cette ombre gigantesque. Mais ce n'était pas tout, de mon autre main, j'avais esquissé un Solid Script Wind que j'envoyais à la suite de mon premier sort afin de le booster. Il ne reste plus qu'à espérer que cela se montre efficace...

Spoiler:
 
http://image.noelshack.com/fichiers/2010/30/1280489094-jackswagg
Shina/Ken Amnell
Mages du RêveMages du Rêve

avatar

Messages : 595
Date d'inscription : 15/04/2012
Âge : 28
Guilde : Quatro Cerberus
Magie / Malédiction / CS : Genjutsu / Illusions
Magie / CS Secondaire : Kage no Mahô / Magie des Ombres

- Caractéristiques du Mage -
P.M.: 2.360
Statut: Mage de Rang B
Renommée : Mage Réputé
MessageSujet: Re: Quatre mages, un bouquin, un vieux. [Mission avec Shina/Ken, Evangeline et Soren]   Jeu 17 Avr - 19:40
Les choses semblaient plutôt bien se dérouler. Déjà, le titanium était très lent, ce qui n’était guère étonnant. Après tout, ce n’est techniquement qu’un gros arbre mobile, pas un léopard-garou. La créature massive ne semblait pas se préoccuper des attaques que Soren mettait en place, ni de la brume que Kiri projetait. Cependant, avant de le perdre momentanément de vue dans la brume, les jumeaux virent la grande créature attaquer. Visiblement, les tirs de Ken avaient attiré son attention. Une liane gigantesque vint frapper le jeune homme à la jambe. Quelqu’un de normal aurait été durement touché, peut-être même aurait-il eu la jambe arrachée. Cependant, comme le mage de Quatro Cerberus n’était rien de plus qu’une illusion, la liane passa à travers lui sans lui faire quoique ce soit. Le titanium n’avait sûrement rien ressenti lui non plus. Pendant ce temps, Evangeline attaqua. Dire que quelques instants plus tôt, elle menaçait Soren de le balancer dans un volcan. Shina l’avait même vu profiter de l’attaque électrique du jeune homme afin de recharger ses batteries. Certes, ce n’était pas la première fois que les détectives privés voyaient un dragon slayer se nourrir de son élément, mais ça restait impressionnant. La blonde attaqua ainsi le titanium par-derrière, profitant de la distraction offerte par Ken. L’attaque eu son effet, car l’arbre monstrueux gueula de douleur, du moins son étrange cri ressemblait à une expression de douleur. Bien sûr, cela pouvait également être un habile mélange de douleur et de fureur, mais ça n’avait pas vraiment d’importance. L’attaque fit avancer la créature géante qui tomba dans le piège tendu par Soren et dissimulée par la brume du lycaon. Voilà une bonne chose de faite.

À cause de la brume, il était compliqué de voir le titanium, mais son ombre était facilement visible. Elle diminua en taille rapidement, mais pas de manière égale, comme si le monstre était penché. Les jumeaux eurent deux possibilités en tête pour expliquer le phénomène. La première, seulement une jambe était tombée dans le trou. La seconde, le titanium était partiellement tombé dans le trou et se retenait sur les rebords pour éviter d’y chuter complètement. D’autres éclairs lumineux firent leur apparition et encore une fois, la créature hurla de douleur. Evangeline avait donc lancé une autre attaque électrique. Combiné au fait que Soren ait ajouté de l’eau au trou, il y avait de quoi faire des dégâts. Le groupe formait plutôt une bonne équipe, pourtant c’était la première fois que les mages de Quatro Cerberus rencontraient la dragon slayer de cait shelter. Soudainement, le monstre poussa un puissant cri de rage. Le titanium était furieux. Pour être plus précis, le monstre était devenu vert de rage et il allait sûrement passer à l’attaque. Ils allaient avoir besoin d’une meilleure vision pour réussir à contrer. Ken hurla donc à l’intention du lycaon misty.


-Kiri, STOP.

Le lycaon obéit aussitôt à son maître, cessant d’alimenter la brume grâce à ses pouvoirs. Cette dernière commença à se dissiper. Shina eut alors le temps de voir quelque chose de petit surgir de la brume. Qu’est-ce que cela pouvait bien être? La réponse vint rapidement, car Soren fut subitement attaqué par des ronces. De son côté, Ken aperçut deux lianes sortant de la brume à toute vitesse et fonçant vers lui. Le monstre tentait de l’attraper ou de le fouetter violemment avec ces trucs. En fin de compte, l’attaque passa à travers le jeune homme au niveau du ventre. En réponse à cela, les jumeaux firent preuve d’imagination. En effet, Ken se sépara en deux, comme si son torse et le bas de son corps étaient devenus deux morceaux distincts, séparés à l’endroit où les lianes avaient frappé. Les deux morceaux restèrent séparés pendant deux ou trois secondes, avant de revenir un. Evangeline fut ensuite la nouvelle cible des attaques, tandis que de son côté, le mage de Solid Script tentait de se libérer en utilisant des flammes. La première attaque fut donc un massif coup de poing. Les jumeaux laissèrent Evangeline se débrouiller avec cette première attaque. Cependant, quand le titanium fut sur le point de lancer des branches très pointues sur la blonde, ils intervinrent. Ken fonça vers le titanium en criant le plus fort possible pour attirer son attention. Shina quant à elle lança deux sorts d’illusion sur le titanium. Pour le moment, il restait encore quelques centimètres de brume au niveau du sol ce qui serait pratique pour les illusions à venir.

-SEAL.

Profitant du peu de brume qui restait la borgne fit surgir des liens d’ombre du sol grâce aux illusions. Les liens au nombre de sept surgir sous le titanium et s’enroulèrent rapidement autour de ces bras, de ses jambes et de son torse. Deux à chaque bras, un à chaque jambe et un au torse, afin d’immobiliser le géant végétal. Tout du moins, le lui faire croire.

-DARKNESS.

C’était la seconde illusion lancée par la jeune fille, celle-ci ferait en sorte, si elle fonctionnait, de plonger le titanium dans les ténèbres. En fait, pour être plus précis, ce dernier verrait sa vision s’obscurcir, comme s’il était plongé dans les ténèbres les plus profondes. C’est alors qu’elle commençait à jeter ce sort que Soren attaqua également, lançant une attaque enflammée. Étrangement, son mot de feu était bleu, mais d’un autre côté, cela pourrait être rose bonbon, c’était sans importance. Si cela suffisait à brûler la créature et à s’en débarrasser, les flammes pouvaient être de n’importe quelle couleur. Le gamin lança même un mot de vent, sûrement pour renforcer ses flammes. Ça promettait de sentir le feu de camp.
Game Master

avatar

Messages : 1586
Date d'inscription : 26/09/2011
Magie / Malédiction / CS : All Mighty
MessageSujet: Re: Quatre mages, un bouquin, un vieux. [Mission avec Shina/Ken, Evangeline et Soren]   Ven 18 Avr - 23:34
Ken avait eu de la chance sous le premier coup de fouet. En effet, ce dernier avait traversé la forme intangible en passant à quelques centimètres même de Shina. Elle avait peut-être été chanceuse pour ce coup, mais apparemment, sa bonne étoile ne semblait pas vouloir fonctionner deux fois de suite... Car oui, la seconde liane qui surgit d'entre la robe feuillue du monstre géant ne fut pas sans répercussion. Le garçon n'eut aucun dégât notable, du fait de son immatérialité, néanmoins, on ne pouvait vraiment en dire autant pour sa sœur. Celle-ci se tenait derrière le frère et alors qu'il s'en sortait indemne, la jeune fille se fit fouetter et projeter par la première liane, alors que la seconde fut plus rapide qu'elle pour l'attraper à la volée, s'enrouler autour de sa taille et l'envoyer dans les airs comme un piètre sac. L'atterrissage fut rude : en rencontrant le sol, elle perdit tout simplement position, désormais incapable de se battre... Les deux autres devraient se débrouiller seul, à partir de maintenant !


==========

Intervention Punitive : Les jumeaux sont exclus du topic, la mission continue à deux. Amnell, ce n'est pas la première fois que tu reçois une intervention de ce genre... Et ce devrait être la dernière. Deux choses à te reprocher, tout d'abord, le grobillisme : le Titanium a 1 000 PM de plus que toi, et tu dis que ses attaques traversent Ken, comme s'il ne s'agissait que d'air... Oui, tes personnages peuvent tour à tour se retrouver intangible, mais ce n'est pas une excuse pour se lancer dans le grobillisme et l'anti-jeu. Forme spectrale ou pas, avec un si gros écart, il ne devrait pas y avoir tant de facilités. Ensuite, ce n'est pas la première fois qu'on te le dit, mais tu as toujours un corps tangible et non un corps intangible alors que l'autre a tout bonnement disparu. À l'avenir, tiens en compte, où les répercussions risqueront d'être plus lourdes.
Evangeline Stormlight
Modo/Kiiroi SenkōModo/Kiiroi Senkō

avatar

Messages : 43
Date d'inscription : 05/12/2013
Âge : 28
Guilde : Cait Shelter
Magie / Malédiction / CS : Dragon Slayer de Foudre 2e Génération
Magie / CS Secondaire : Kaminari Mahō / Magie de la Foudre

- Caractéristiques du Mage -
P.M.: 2.835
Statut: Mage de Rang B
Renommée : Mage Connue
MessageSujet: Re: Quatre mages, un bouquin, un vieux. [Mission avec Shina/Ken, Evangeline et Soren]   Mer 23 Avr - 15:06


Tout ne se passait pas comme prévu. Certes, Evangeline avait réussi à prendre de vitesse le Titanium et à le frapper, mais il était plus coriace que ce qu’elle pensait. Et la foudre fourni par Soren, si elle lui avait permis d’entamer ce combat avec le plein d’énergie, n’avait pas pour autant augmenté sa force. De plus, Soren semblait avoir surestimé ses capacités, car la fosse qu’il avait créée était bien trop petite et trop peu profonde pour contenir le colosse. Néanmoins, il fut déséquilibré et l’eau associée au courant électrique le blessa malgré tout. En tout cas, c’est ce que son rugissement indiquait. Mais la douleur et la colère formaient une mauvaise combinaison pour ceux qui y faisaient face, et dans ce cas-ci, c’étaient les quatre mages participant à cette mission. En effet, la créature sylvestre riposta, visant tour à tour chacun de ceux qui lui avaient fait mal. Mais comme il se trouvait entre la petite blonde et le reste du groupe, celle-ci avait du mal à distinguer comment ils s’en sortaient. Néanmoins, sans connaître leur force réelle, leurs magies n’étaient pas faites pour le combat rapproché. En tout cas, c’était ce qu’elle avait déduit. Il lui revenait donc de se placer en première ligne pour supporter le gros de l’assaut.

Faisant une fois de plus à sa vitesse fulgurante, elle parvint de justesse à esquiver le poing énorme du Titanium qui s’abattait sur elle, échappant par la même occasion au dense buisson de ronces qui se forma à l’impact. Cependant, à cette première attaque succéda une seconde : une volée de branches acérées pleuvant sur elle comme des flèches. Eva tenta de lancer un éclair pour incinérer ces projectiles avant qu’ils ne l’atteignent, mais elle fut, pour une fois, prise de vitesse et plusieurs de ces branches s’enfoncèrent dans sa chair, bien que légèrement affaiblies par la Foudre qui l’entourait. Poussant un cri de douleur, la jeune fille regarda alors comment ses équipiers s’en sortaient, et si Soren était toujours debout, bien qu’un peu roussi, sa camarade de Quatro Cerberus se trouvait désormais à terre, apparemment sonnée par la créature.


SHINA-SAN !

Cette fois, c’était au tour du Titanium de se méfier, car il avait mis en colère un Dragon slayer. Animée par cette rage, et par la peur que la jeune illusionniste soit gravement blessée, Evangeline attaqua avec une énergie renouvelée. Sautant dans les airs, elle s’éleva autant qu’elle le pouvait vers le faciès du monstre, espérant ainsi à la fois atteindre un point particulièrement sensible et réduire la distance entre elle et sa cible pour maximiser la force de son souffle qu’il prendrait à bout portant et en pleine face, sans avoir le temps de réagir, ou du moins l’espérait-elle.

Rairyuu no Hôkô !

Game Master

avatar

Messages : 1586
Date d'inscription : 26/09/2011
Magie / Malédiction / CS : All Mighty
MessageSujet: Re: Quatre mages, un bouquin, un vieux. [Mission avec Shina/Ken, Evangeline et Soren]   Dim 27 Avr - 11:11
Ses diverses attaques semblaient avoir porté leurs fruits et c'était une bonne chose de faite. Mais il ne fallait pas pour autant se reposer sur ses lauriers : tout le monde avait été touché, mais seulement un avait été mis knock-out. Il avait déjà utilisé ses lianes, ses ronces, ses points, ses branches... Que pouvait-il lui rester ? Ses pieds peut-être ? Ou sa tête ? Au vu de la réaction du microbe, qui sautait pour mieux frapper, sa réponse fut clair : sa tête. Elle prit sa respiration, et c'est à ce moment-là que le Titanium prit de l'élan pour un magnifique coup de boule version Zidane. Tête contre Hôkô foudroyant. Lequel gagnerait ? Lequel serait le plus rapide ? Bien qu'il soit le plus fort, il aurait probablement pu lui faire des dégâts, de gros même. Probablement, oui, car une fourmi était venu sauver la demoiselle. Il ne l'avait pas remarquée, mais une dangereuse flamme s'était dirigée vers lui, assez dangereuse pour faire roussir son pelage et lui faire danser la polka. Il ne l'aperçut qu'au dernier moment, pris de peur devant ces flammes, pourtant si médiocres, il perdit toute sa concentration. Peut-être que son coup de boule avait fait effet, mais il aurait en tout cas énormément perdu en puissance. Et qu'il ait porté ses fruits ou pas, le Hôkô, quant à lui, n'avait pas rigolé... Il s'était idiotement rapproché la tête, diminuant ainsi la distance, et se fit frapper de pleins fouets au crâne feuillu... Il avait perdu, il avait été mis hors-service et de toute sa masse, il tomba à la renverse, souleva un énorme nuage de poussière et faisant trembler le sol avec un bruit semblable à une détonation effroyable. Le Titanium était tombé, la route était libérée.


===========

Intervention
: Le Titanium est battu, je vous laisse vous reposer pour ce tour-ci, vous pouvez rester sur place, ou avancer.



Soren Cornick
Mage de Quatro CerberusMage de Quatro Cerberus

avatar

Messages : 774
Date d'inscription : 17/03/2012
Âge : 21
Guilde : Quatro Cerberus
Magie / Malédiction / CS : Occidental Solid Script
Magie / CS Secondaire : High Speed Magic

- Caractéristiques du Mage -
P.M.: 2.580
Statut: Mage de Rang B
Renommée : Mage Connu
MessageSujet: Re: Quatre mages, un bouquin, un vieux. [Mission avec Shina/Ken, Evangeline et Soren]   Dim 4 Mai - 19:44
Tandis que le brouillard n'avait guère plus de présence et qu'ainsi, ma vision me fournissait bien plus d'informations que précédemment. Je pu voir Shina-nee et Ken-nii se prendre de plein fouet l'offensive de notre adversaire végétal. Vu que le membre masculin du duo était translucide il ne reçut pas de dommages mais, je ne pouvais pas en dire autant pour sa sœur. En effet, Shina-nee n’eut pas le temps, ou le réflexe je l'ignore, d'éviter l'attaque ennemie. Elle se fit donc frapper et envoyer en l'air par une liane avant de retomber quelques mètres plus loin. Je ne la vis plus bouger après l’atterrissage aussi craignais-je le pire. À savoir la perte d'un de mes camarades de Quatro Cerberus. Si jamais, si jamais ce géant des bois sous-développé qui devait confondre sa mère avec une menthe sauvage avait réellement fait ça à celle que je considérais comme une sœur, je le jure, je vais le réduire en cendre ! Cette colère montant en moi semblait s'être s'être transmise à ma magie et à ma volonté de vouloir produire des flammes plus ardentes que d'habitude. Les flammes que projetais abordait en effet une teinte bleue. Je savais grâce aux anciens cours que j'avais « suivis » que les flammes bleues étaient plus chaudes que leurs homologues dotées d'une couleur plus classique. Espérons que cela suffirait.

Evangeline avait elle aussi débutée de son côté un nouvel assaut. Elle avait libéré de sa bouche un faisceau de foudre qui me semblait des plus dangereux. À noter : Ne pas s'approcher de la bouche d'une loutre blonde, elle peut cracher des trucs que je n’aimerais pas goûter. Le géant vert semblait prêt à encaisser ce rayon foudroyant avec son crâne mais il semblerait que mes flammes avaient fait effet. En effet, l'arbre bipède se débattait dans tous les sens pour tenter d'éteindre les flammes mais ce n'était pas facile quand on avait déjà un pied de coincé. Le résultat fut qu'il avait oublié l'attaque du Dragon Slayer fille de Dragon Slayer et qu'il se la prit en pleine face sans se protéger. Il finit K.O. par cette attaque et s'effondra sans discrétion et en levant un nuage de poussière. Sans attendre que ce dernier se soit dissipé, je me rendis le plus vite possible aux côtés de Shina-nee. Heureusement, je vis sa poitrine se soulever et quand je passais ma main sous sa tête, je ne trouvais pas de liquide poisseux.

- Loutre-nee, tout va bien ! Shina-nee est juste complètement assommée, dans les vapes, tombée dans les pommes, étourdie, sonnée etc etc!

Je regardais les alentours tandis que je demeurais, accroupi, près de ma camarade. Le lézard était encore en train de dormir au pied de l'arbre où étais caché le Titanium tandis que ce dernier reposait sur son dos avec encore la jambe de coincée. J'espérais qu'il ne ce l'était pas cassé. Bien sûr que je lui en avais voulu mais après tout, c'est nous les coupables. Nous nous sommes introduits et avons causé pas mal de grabuges alors qu'ils ne faisaient que se défendre.

- Hey Loutre-nee, on fait quoi maintenant?

Je la laissais décidé de la suite, j'étais un peu fatigué notamment à cause de mon dernier sort. Je n'avais pas l'habitude de produire de telles flammes. Je regardais mes mains en me demandant quelles étaient leur potentiel, jusqu'où pouvais-je aller avec mon Solid Script ? Je l'ignorais et pour l'instant, c'est à la mage blonde de décider de la suite des événements. Elle avait l'air assez intelligente malgré un certain mal de mer qui lui donnait un visage qui lui rajoutait dix kilos et puis, sans elle on aurait sans doute pas pu mettre à terre le monstre sylvestre.
http://image.noelshack.com/fichiers/2010/30/1280489094-jackswagg
Evangeline Stormlight
Modo/Kiiroi SenkōModo/Kiiroi Senkō

avatar

Messages : 43
Date d'inscription : 05/12/2013
Âge : 28
Guilde : Cait Shelter
Magie / Malédiction / CS : Dragon Slayer de Foudre 2e Génération
Magie / CS Secondaire : Kaminari Mahō / Magie de la Foudre

- Caractéristiques du Mage -
P.M.: 2.835
Statut: Mage de Rang B
Renommée : Mage Connue
MessageSujet: Re: Quatre mages, un bouquin, un vieux. [Mission avec Shina/Ken, Evangeline et Soren]   Dim 11 Mai - 19:09


Au moment où le Hokô partit de la bouche d’Evangeline, le titanium eut une réaction plutôt inattendue. En effet, le geste qu’on attend de quelqu’un – ou dans ce cas-ci, de quelque chose – qui est attaqué au visage, est un recul instinctif. Or, ici, bien au contraire, il fonça tête la première. Et ce n’était pas simplement une manière de parler, car la créature sylvestre tentait de placer un magistral coup de boule sur la petite mage qui lui faisait face. Et celle-ci connut alors une grosse frayeur, car elle n’était pas vraiment du genre robuste. Son petit gabarit s’associait à merveille avec la vitesse de la Foudre que son lacryma lui offrait, mais face à une force brute qu’elle ne pouvait esquiver, elle risquait de prendre des dégâts assez lourds.

Cependant, la chance ou le hasard lui offrirent une échappatoire, car au même moment ou son souffle frappa le colosse, une vague de flammes bleutées survint de loin et atteint la vile créature. Et même si celle-ci n’était pas suffisamment blessée par ces assauts simultanés, sa peur des flammes suffit à la faire hésiter, et à la mettre K.O. De plus, ayant légèrement ralenti son coup de tête, Eva fut seulement repoussée avec une certaine violence au lieu d’être heurtée. Projetée sur le sol, elle fut légèrement sonnée, mais il lui restait assez de conscience pour voir leur agresseur tituber et s’effondre à terre, vaincu.

Se relevant lentement pour se remettre, la membre de Cait Shelter se dirigea vers la seconde jeune fille du groupe pour voir ce qu’il en était. Mais Soren l’avait déjà précédée, et bien qu’il semblait lui-même quelque peu roussi, il avait l’air plus ou moins en bon état. De plus, malgré que sa manière de parler soit toujours aussi irritante, ses paroles étaient rassurantes. Shina était seulement assommée et ne souffrait d’aucune blessure grave. Son fantôme de frère semblait par contre avoir disparu. Mais mieux valait s’en assurer. Cependant, avant qu’elle ne puisse poser cette question, Soren lui demanda quoi faire. Alors comme ça, elle se retrouvait en charge de l’équipe ? Certains de ses camarades de la guilde au chat auraient tiré la sonnette d’alarme. Mais quand on voyait l’alternative, c’était sans doute la moins pire des options.


Et bien… Pour commencer, on devrait pas rester là. Le bruit du combat a peut-être attiré d’autres créatures. Mieux vaut continuer d’avancer pour éviter de nouvelles rencontres. Et puis, plus vite on terminera cette mission, plus vite on pourra sortir de cette jungle et mettre Shina-san dans un endroit plus confortable pour qu’elle récupère.

A cet instant, on aurait presque pu voir de la fumée sortir du crâne de la petite blonde. Elle n’avait pas l’habitude de réfléchir autant avant d’agir. Mais elle n’avait pas le choix, donc elle allait s’assurer que le reste de la mission se passe sans encombre. Se redressant, elle s’adressa à son compagnon d’infortune une fois de plus.

Tu peux la porter ? Comme ça, si ça tourne mal, je pourrais réagir plus vite que si je la transporte avec toi. Et tu auras le temps de la poser avant de venir m’aider. Ah, et une dernière chose ! On ne voit plus Ken-san : ça a un rapport avec le fait que ce soit un fantôme ?

Ecoutant les réponses du nabot, et s’assurant qu’il était capable de la tâche qu’elle lui avait confiée, Eva reprit la route avec prudence, suivie par ce qui restait de leur équipe.

Game Master

avatar

Messages : 1586
Date d'inscription : 26/09/2011
Magie / Malédiction / CS : All Mighty
MessageSujet: Re: Quatre mages, un bouquin, un vieux. [Mission avec Shina/Ken, Evangeline et Soren]   Sam 17 Mai - 23:45
Cette seconde phase du trajet s'avéra bien plus tranquille que la première. Certes, quelques fois, des bruits plus ou moins menaçants pouvaient faire s'agiter les buissons alentours, mais malgré tout, il n'y avait aucun danger sur le sentier traversant la forêt. En tout cas, c'est ce que l'on pourrait penser, car le danger n'est pas forcément menaçant... Ou pas directement. Personne ne s'en était rendu compte, mais les jeunes gens avaient attiré l'attention d'une certaine créature. Cette dernière était restée à l'écart, dissimulant sa présence avec sa magie : il était invisible et rien ni personne ne pouvait le détecter. C'était en réalité un Sorcelin. Ce dernier, jugeant qu'il avait assez observé, décida de s'amuser un peu. En effet, il plongea dans un premier temps les deux mages dans une furtive illusion. Dès lors, bien que ceux-ci ne s'en rendirent pas compte, ils commencèrent à emprunter un chemin tout à fait différent, tracé par les illusions de la bête-mage. Ils s'enfonçaient simplement dans la forêt... Mais ils ne pouvaient s'en rendre compte. Mais la farce ne s'arrêta pas là... Non, elle ne fut pas si simple. Au bout de plusieurs kilomètres de marche, il plongea le groupuscule dans le noir total. Ils ne pouvaient absolument rien y voir et pour y ajouter un peu d'angoisse, il trompa l'ouïe de ces mages pour leur faire entendre toutes sortes de bruits, allant de simple pas aux battements d'aile, prouvant certaine fois de l'énormité du volatile. Un oiseau ? Un plus gros oiseau ? Une wyvern ? Un dragon ? Tout était possible. Le Sorcelin alla même jusqu'à faire croire aux aventuriers d'une présence très proche, avec les mouvements d'air et tout ce qui pouvait s'en suivre... Jusqu'à même leur faire ressentir l'haleine de quelque chose qui pouvait sans aucun problème se relever comme être une jolie vouivre. Avec bien de la chance, cette atmosphère fantastique finit par se dissiper instantanément, après certainement quinze à vingt minutes d'angoisse. Ce qui se trouva alors à quelques mètres devant les deux adolescents ne fut autre que l'illusionniste lui-même. Qu'allait-il maintenant leur réserver ?

================
Intervention : Apparition d'un Sorcelin de PM Inconnue.
Soren Cornick
Mage de Quatro CerberusMage de Quatro Cerberus

avatar

Messages : 774
Date d'inscription : 17/03/2012
Âge : 21
Guilde : Quatro Cerberus
Magie / Malédiction / CS : Occidental Solid Script
Magie / CS Secondaire : High Speed Magic

- Caractéristiques du Mage -
P.M.: 2.580
Statut: Mage de Rang B
Renommée : Mage Connu
MessageSujet: Re: Quatre mages, un bouquin, un vieux. [Mission avec Shina/Ken, Evangeline et Soren]   Sam 24 Mai - 19:11
Ainsi donc le mammifère à la toison dorée était donc d'avis à ce que l'on s'éloigne de cet endroit. La principale raison qui lui avait prendre cette décision était le probable surplus de bruit qu'on avait causé avec l'affrontement. C'est vrai que d'un côté cela pouvait avoir titillé la curiosité de certaines bêtes qui s'étant approché MAIS, car il y a un mais, le tapage qu'on avait causé pouvait avoir aussi effrayé la plupart des créatures des environs, les forçant ainsi à rester à l'écart. Cependant, s'il y avait vraiment des créatures qui s'approchaient, que feraient-ils ? J'étais pour ma part, pour une petite pause entre deux combats et si un ennemi approchait, je doutais pouvoir être un soutien suffisant. De plus, si jamais un autre géant des bois s'amenait et trouvait son compagnon à terre et nous à côté, je doute qu'il se débarrasse de ses feuilles pour nous faire une infusion mais qu'il tente plutôt de nous transformer en tas de composte. Il fallait donc mieux s'éloigner de ce champ de bataille pour aller retrouver le vieux et son livre . En espérant que là-bas il n'y aurait pas un nouveau champ de bataille. C'est alors qu'Evangeline m'interrogea sur la disparition de Ken-nii.

- Ne t'inquiètes pas, tout va bien, en fait les jumeaux peuvent chacun leur tour devenir un fantôme et hanté l'autre qui lui serait réel. C'est à cause de leur passé, une histoire de bouilloire renversée ou un truc du genre.

En vérité, je ne savais pas vraiment ce qui leur était arrivé de même que pour la nature exacte de leur état. Un coup c'était Ken-nii qui flottait et l'instant d'après c'était Shina-nee. C'était comme ça et puis voilà. Tant que ça ne les gênaient pas ni les mettaient en danger, je ne trouvais rien à y redire. Et parlant de Shina-nee, tandis que je l'installais sur mon dos, je trouvais qu'elle avait prit un peu de poids. C'est vrai, elle a beau être plus grande que moi, ce n'était pas une raison pour qu'elle soit aussi lourde. Elle a pas intérêt à être au courant que j'ai pensé à cela sinon mon espérance de vie allait tomber à zéro. Je soufflais tout de même bruyamment lorsque je la hissais. Ce n'était pas à cause de son poids mais aussi à cause de ma fatigue et des brûlures que je m'étais moi-même infligé. Cependant, je ne devais pas faire preuve de faiblesse, depuis la disparition de Ken-nii j'étais le seul homme ici si on mettait de côté Kiri. Mais bon, c'était un Lycaon, il ne compte pas. Aussi, étais concentré à maintenir l'allure d'Eva-loutre sans montrer à quel point je pensais sous l'effort. J'avais moi aussi une sorte de fierté. Je n'allais pas laisser une fille faire mon travail à ma place en plus, je préférais que ça soit elle qui ai les mains libres. Après tout, elle était plus apte que moi à nous défendre en tant que fille d'enfant de dragon.

Il fallait tout de même croire que nous étions quelques peu chanceux puisque durant le trajet où je portais ma camarade cerbère nulle créature ne nous avait dérangé. Mais elles se faisaient tout de même entendre de part leurs grondements et leur passage était plus que visible avec les hautes herbes frétillantes. J'en commençais même à bailler tellement le voyage était calme, même s'il était long et fatiguant. Bien sûr, j'aurais préféré que cela reste ainsi au lieu d'être tout à coup plongé dans un noir d'ébène. Ce dernier était si profond que j'avais perdu de vue Evangeline. Quand est-ce qu'elle avait disparu ? C'était inquiétant, elle était là et puis d'un seul battement de cil, elle avait disparu ? Que pouvais-je faire d'autre à part continuer à marcher d'un pas lent et prononcer son nom en continu d'une voix assez basse. Enfin, par son nom, j'entends dire les sobriquets habituels Eva-loutre, Loutre-nee, Loutre-blonde. Elle a même eu le droit à un Loutre-obèse-nee. Mais rien à faire aucune réponse. Si ce n'est celui de battements d'ailes qui semblaient se rapprocher étant donné qu'ils devenaient de plus en plus fort. Vu le bruit qu'elles faisaient, la créature qui s'approchait devait être énorme. Et sitôt que cette pensée m’ait traversé, je me suis immobilisé, pétrifié par la peur. Si une quelconque personne m'apercevait à cet instant, il m'aurait vu transpirer abondamment.

C'est alors qu'un souffle se fit sentir dans mon cou. Mais un petit, plutôt celui qui était provoqué par une gueule immense qui se situait non loi de soi. Je cria d'une des manières les plus aigus qui puisse exister en ce monde avant de me mettre à courir à toute vitesse dans la direction opposée sans cessé de crier ou pleurer. Je piochais dans une réserve d'énergie nommée peur dont la profondeur en aurait étonné plus d'un. La vitesse à laquelle je fuyais semblait peu importer puisque quelque soit la vitesse à laquelle j'allais, qu'importe la trajectoire que je prenais les bruits d'ailes me signalaient toujours que la créature ailée était proche de moi. C'est alors que tout à coup, ce monde obscure s'estompa d'une manière des plus brutales. C'est à dire qu'un coup je courais sans rien y voir dans la nuit et dans la seconde qui suivait, je trébuchais sur la racine d'un arbre immense.

Je fis rencontre avec le sol de la manière la plus brutale qui soit mais la première pensée qui me traversa fut l'état de celle que je considérais comme une grande sœur. Heureusement, après avoir vérifié son état, je vis qu'elle n'avait rien de grave mis à part de nouvelles écorchures et un bleu à son coude gauche. Lorsque je me relevais, je ne vis aucune trace du sentier, jusqu'à où j'avais couru ? Où était Evangeline d'ailleurs ?

- Cette sale loutre à perruque blonde ! Elle qui disait qu'elle réagirait au moindre dang... AAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAH !!!

Tandis que je prononçais ces mots, je tournais sur moi-même et lorsque je pestais contre la mage de Cait Shelter je tombais en face d'un drôle de personnage avec une face noire et une robe colorée. La surprise me cloua le bec et je passa par plusieurs stades de la peur. Premièrement, les sueurs froides et une magnifique extinction de voix. Deuxième, un retour strident de ma voix et troisièmement, un teint pâle qui s'accompagna d'une perte de connaissance. Une fois de nouveau au sol, on pouvait apercevoir mon âme sortir de ma bouche sous la forme d'une entité spectrale ressemblant à un ange jouant de la harpe.


Dernière édition par Soren Cornick le Jeu 12 Juin - 11:36, édité 1 fois
http://image.noelshack.com/fichiers/2010/30/1280489094-jackswagg
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Quatre mages, un bouquin, un vieux. [Mission avec Shina/Ken, Evangeline et Soren]   

Quatre mages, un bouquin, un vieux. [Mission avec Shina/Ken, Evangeline et Soren]

Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Fairy Tail RPG : Fiore no Oukoku :: 
 :: Mer d'Iridia :: Lémuria
-