Fermer le menu
Ouvrir le menu

Navigation














Partagez | 

 La crise humoristique [PV Sento Sho]

AuteurMessage
Renji Irûsen

avatar

Messages : 51
Date d'inscription : 14/12/2013
Âge : 24
Magie / Malédiction / CS : Shisha no Kōshin / Marche des Morts {Verrouillée}

- Caractéristiques du Mage -
P.M.: 350
Statut: Simple Civil
Renommée : Inconnu(e)
MessageSujet: La crise humoristique [PV Sento Sho]   Mar 31 Déc - 17:17
Renji continuait son périple vers sa ville natale pour récupérer quelques effets personnel qu'il avait laissé chez lui, 3 ans plus tôt avant que les Chevaliers Runiques ne l'embarquent, lui et son père. Et ce chemin passait par la ville de Magnolia ! Dans le Parc plus précisément. Il y faisait un temps superbe, les habitants étaient de sorti et profitaient du soleil. Certains jouaient entres amis à divers jeux tandis que d'autres se reposaient, à l'ombre d'un arbre. Renji quant à lui se baladait, prenait son temps et ne semblait pas pressé de retourner chez lui. En se baladant, il remarqua un attroupement de personnes autour d'une estrade surélevée. Le brouhaha ambiant avait piqué sa curiosité et il se faufila parmi la foule pour découvrir l'objet de toute cette agitation. Un homme, visiblement au plus bas, expliquait alors à un public mécontent la raison de son désespoir.

-Mesdames, mesdemoiselles, messieurs, veuillez me pardonner. La représentation qui était censée se dérouler en fin d'après-midi est annulée. Une épidémie a mis ma troupe au plus mal, et aucun n'est en état pour assurer le spectacle. Dans ses conditions, j'ai pris la décision de tout annuler, plutôt que de vous proposer un échantillon de toutes les scènes.

Renji se demandait de quel type de spectacle il s'agissait. Il se tourna alors vers un membre de la foule et lui demanda.

-Bah toi mon gars, t'es pas d'ici ! Les Comiques Troupiers d'Yves Ol sont les plus connus de tout Magnolia et probablement de Fiore. Leurs spectacles font un carton chaque années ! Malheureusement cette fois-ci, on n'aura pas cette chance.

Renji haussa alors les épaules et se dit qu'il aurait peut être la chance de recroiser ces fameux Comiques Troupiers lors d'une escale dans l'une des villes de Fiore. Seul l'avenir lui dirait. Alors qu'il allait rebrousser chemin, il remarqua que l'agitation de la foule passait du mécontentement à la violence, certains commençant même à lancer des projectiles sur le pauvre monsieur. Comment ce spectacle pouvait-il tellement influencer le comportement des gens ? Après tout, ce n'était qu'un simple événement parmi tant d'autres. Il eu la réponse très rapidement.

-Dis à tes comédiens de se remettre sur pied rapidement ! Nos commerces dépendent de vous à présent ! On ne veut pas avoir investi dans le vide !

Renji sombrait dans l'incompréhension. Il regardait autour de lui comme une bête curieuse et contemplait avec désarroi la perte de toute civilité de la foule. Le vieux monsieur sur la scène sembla le remarquer et l'interpella de vive voix.

-Vous là ! Avec la balafre sur le visage ! Aidez moi, je vous en prie. Venez me rejoindre et sauvez mon spectacle ! Vos talents d'acteurs sont miraculeux j'en suis persuadé !

Renji sembla surpris. Des talents d'acteurs ? Lui ? Ça pour le coup, c'était drôle. L'homme ne parvenait plus à calmer la foule, et Renji après quelques secondes de réflexion finit par accepter de rejoindre le vieil homme sur scène, plus par pitié qu'autre chose. Sa venue avait visiblement apaiser temporairement la tension de la foule. Le vieux reprit alors la parole.

-Voilà ! Il me manque encore une personne et je devrais être en mesure de vous produire un bon numéro. Du moins, un suffisamment bon pour vous satisfaire vous et tout les habitants de Magnolia !

Le vieil homme scruta de nouveau la scène et pointa un homme dans la foule.

-VOUS LA ! Rejoignez moi !
Sento Sho

avatar

Messages : 24
Date d'inscription : 14/12/2013
Âge : 20
Magie / Malédiction / CS : Ice Make {Verrouillée}

- Caractéristiques du Mage -
P.M.: 380
Statut: Simple Civil
Renommée : Inconnu(e)
MessageSujet: Re: La crise humoristique [PV Sento Sho]   Mer 1 Jan - 16:15
Magnolia ! Une ville réputée pour son commerce, mais surtout par la guilde qui y est présent qui n’est d’autre que Fairy Tail. Cette guilde est la fierté de Magnolia, les villageois les soutiennent même si elle fait énormément de raffut. C’est pour cela que Fairy Tail est connu, par son habitude à semer la pagaille partout où ils vont. Mais malgré ce défaut, ils sont célèbres pour leur force et par leur gentillesse. Cette popularité fait d’elle une des plus grandes guildes de Fiore. Sinon, en général la ville est calme et très charmante, y faire un tour est plutôt agréable.

Deuxième visite pour Sento, après Val c’est Magnolia. Il ignore encore si ce passage ici a été improvisé et tout bonnement réfléchit à l’avance. Après avoir fini la pause à Val, Tasuke avait changé d’expression et n’avais pas une bonne humeur. Il se pose des questions sur ce qui se passe dans la vie de son ami, mais il ne semble pas vouloir en parler. On peut ressentir sa colère, rien que pendant le trajet, il avait accéléré son rythme de marche et laissant le pauvre maigrichon à la ramasse. Comparé à d’habitude, aucune conversation entre les deux hommes, même pas pour dire ce que chacun a fait à Val. L’ambiance est triste entre eux deux. Lorsqu’ils sont arrivés à Magnolia, pour une seconde fois, Sento est seul car Tasuke a encore quelques affaires à régler. Le petit civil boude légèrement devant son ami qui lui met la main sur la tête lui disant de ne pas s’inquiéter. Puis il disparaît dans l’immense ville, encore plus immense que Val ! Notre voyageur sent qu’il va s’y perdre. Il regarde autour de lui et choisi un endroit par où commencer la visite. C’est alors qu’il commence une allée de commerces. Il observe tous les produits et voyant aussi les prix, il est prêt à tomber par terre. Il continue d’avancer et tombe devant un magasin de magie, là il est de nouveau fasciné comme à Val avec le magicien de feu. Après avoir fini d’examiner chaque objet présent dans les vitrines, il passe devant l’imposant bâtiment de Fairy Tail. Il a la bouche grande ouverte sortant un grand « Oh ! » pour dire qu’il est vachement impressionné. Ensuite, il va voir la Cathédrale Kardia, un très beau monument aussi. Et pour finir, il va voir le joli lac brillant grâce au rayon du soleil. Devant ce spectacle, il est relax et non pas en grande admiration, pourtant c’est beau à voir, mais c’est juste que pour une fois, il se comporte en adulte et plus en enfant.

Il a effectué une visite assez rapide, allant surtout aux endroits importants pour lui. Il réfléchit à ce qu’il pourrait faire pour passer le temps, car son ami n’est toujours pas revenu. Alors qu’il est assis sur un banc, il entend une foule houant non loin de sa position. Curieux, il décide d’aller faire inspecter ce qu’il y a. Il voit la foule devant une scène, avec un vieil homme essayant de les calmer. Ecoutant toutes les paroles sortant fortement et en nombre incalculable des gens mécontents, il comprend qu’une troupe d’artiste doivent faire une représentation. Ensuite, il apprend que les artistes sont malades et que le spectacle est annulé. Pas de chance, Sento aurait bien aimé le voir, par contre ce n’est pas pour autant qu’il est en colère. Sauf qu’il vient d’arriver et il n’était pas au courant, peut-être qu’elle était prévue il y a longtemps ? C’est vraiment malchanceux pour tous. C’est alors que le dirigeant prend un homme au hasard dans le public pour qu’il monte sur scène et joue à la place des artistes. Alors là, notre civil voit déjà le public en train de lancer des tomates tellement que ce sera nul. Sauf qu’il se dit qu’il a tort, si ça se trouve cet homme va réussir. Attendant qu’il commence à jouer, le vieil homme dit qu’il faut une autre personne. Aussitôt, Sento regarde qui pourrait jouer avec le précédent candidat déjà sur scène. Il a beau regarder autour de lui, personne se dévoue et recule de plusieurs pas. Ne faisant plus gaffe qui est presque devant la scène seul, le dirigeant choisi notre voyageur. A ce moment précis, l’âme d’enfant du petit Sento va resurgir. Il a toujours eu de l’imagination et adore jouer du théâtre, enfin il aimait bien s’imaginer son monde et le faire vivre. Il se dépêche de montrer avec de grands yeux et un beau sourire. Il se met déjà dans le bain, s’échauffant pour démarrer ensuite. Un problème lui vient en tête, qu’est-ce qu’il doit jouer ? C’est l’unique question à laquelle il doit avoir une réponse immédiate du dirigeant. Il regarde aussi son camarade avec lequel il va jouer et ne se soucie pas de son apparence car après tout, c’est du théâtre et une fois sur scène, on en voit que le personnage qu’on joue. Il s’approche des deux hommes et expose le problème.

« Messieurs, je pense qu’il faut qu’on se mette d’accord pour savoir quelle pièce nous allons jouer non ? Et je m’excuse, je suis Sento Sho, un simple voyageur passant ici, ravie de faire votre connaissance. Ha aussi... Je suis navré de dire que je ne suis pas un grand acteur. J’ai des connaissances sur le théâtre seulement. J’espère que tout se passera bien. »

Il affiche un grand sourire sur ses lèvres, on peut voir qu’il est heureux de faire cette action qui aidera la troupe. Mais est-ce qu’il s’en sortira ? Son partenaire sera-t-il aussi aimable et passionné que lui ? Voyons cela après...
Renji Irûsen

avatar

Messages : 51
Date d'inscription : 14/12/2013
Âge : 24
Magie / Malédiction / CS : Shisha no Kōshin / Marche des Morts {Verrouillée}

- Caractéristiques du Mage -
P.M.: 350
Statut: Simple Civil
Renommée : Inconnu(e)
MessageSujet: Re: La crise humoristique [PV Sento Sho]   Mer 1 Jan - 18:40
Le vieillard désigna un jeune homme pour l'accompagner sur scène. Un physique assez frêle, un visage jeune, presque innocent. On aurait dit un enfant qui venait de découvrir un paquet de chocolat sous son oreiller lorsque le vieil homme l'avait appelé. Toutefois, aussi innocent soit-il, Sento Sho (c'était son nom) avait soulevé un point important : "Quelle pièce allons-nous jouer ?"
Renji et Sento se tournèrent alors vers le vieil homme avec un regard interrogateur. L'homme leur répondit discrètement.


-Ecoutez messieurs, je ne sais pas. Habituellement, ce spectacle ramène beaucoup de monde et permet aux commerces alentours de faire beaucoup de profits. L'an dernier, moi et ma troupe ne sommes pas passés par là, et la popularité que nous avions acquise au fil des ans à Magnolia a un peu diminuée... Faute de revenus conséquents, nous n'avions pas le budget nécessaire pour nous faire de la publicité dans Magnolia afin de ramener des spectateurs. C'est alors que j'ai eu l'idée de faire un emprunt aux commerces alentours. Ils avaient eux aussi à y gagner : beaucoup de gens près de leurs boutiques allaient forcément leur faire gagner du profit. Et moi, cela me permettait de gagner en popularité et de gagner aussi de l'argent grâce aux spectateurs. Malheureusement, une épidémie à décimée ma troupe, et l'argent utilisé à faire de la publicité pour mon spectacle n'a servi à rien. Les commerçants sont alors venus en masse pour me forcer à faire une représentation. Je suis dans le pétrin, si il n'y a pas de représentation, je vais devoir rembourser mes emprunts jusqu'au dernier centime. Pour vous répondre jeune homme, je n'ai aucune idée de ce que nous allons faire. Probablement de l'improvisation, mais nous avons un peu de temps, la représentation n'a lieu que dans quelques heures, ça nous laisse un moment pour nous préparer.

Renji et Sento s'échangèrent un regard qui mélangeait de la pitié pour le pauvre homme, et une anxiété vis à vis du fait qu'ils allaient devoir improviser un spectacle à eux seuls. Les heures qui suivirent passèrent très rapidement, et au final furent peu productives tant Sento et Renji étaient amateurs dans le domaine.
Il ne restait à présent plus que quelques minutes avant le début de la représentation. Le stress était à son paroxysme pour les 2 acteurs. Car oui, le vieil homme avait dévoilé qu'il ne jouerait pas, qu'il n'était rien de plus que le directeur et qu'il n'avait d'ailleurs jamais joué de sa vie. Renji et Sento n'avaient pas tout compris, si ce n'est qu'ils se retrouveraient seuls face à un public des plus difficiles a convaincre. Du moins, c'est l'impression qu'ils avaient eu après le bombardement de fruits et légumes qu'avait subi le directeur. C'était d'ailleurs sûrement la raison du refus du vieux de remonter sur scène après cette humiliation. Mais l'heure n'était plus aux réflexions, le vieux tapa 3 coups de balais au sol, comme le veut la coutume pour annoncer le début du spectacle, et le rideau se leva. Renji et Sento se retrouvèrent seuls sur scène...


-Alors euh... C'est l'histoire d'un champignon qui se balade tout seul dans la forêt et euh... Il rencontre une myrtille. Et la myrtille lui dit alors "Hey dis donc toi ! Le machin tout marron avec un chapeau sur la tête, euh... Qu'est ce que tu fais là ?". Le champignon, se sentant agresser fronça la collerette et répondit d'un air menaçant "Alors écoute ma petite euh... si tu veux pas que je te pourrisse les racines de tes ancêtres, mesure tes propos, je t'ai dans ma mire si tu me titilles !

Le public resta de marbre.

-Mire... titilles. Myrtille ! Parce que c'est une myrtille qui parle ! Et forcément, hein, le champignon il va pas VRAIMENT pourrir les ancêtres de la pauvre myrtille hein, il va pas la Myrtille-riser !

Nouveau silence.

-... ET VOICI SENTO SHO ! CACA-O... SHO-SHO-SHO SHOCOLAT !
Sento Sho

avatar

Messages : 24
Date d'inscription : 14/12/2013
Âge : 20
Magie / Malédiction / CS : Ice Make {Verrouillée}

- Caractéristiques du Mage -
P.M.: 380
Statut: Simple Civil
Renommée : Inconnu(e)
MessageSujet: Re: La crise humoristique [PV Sento Sho]   Jeu 2 Jan - 17:25
Voilà une histoire malheureuse pour ce vieil homme et sa troupe. Sento ne peut effectivement pas refuser de l’aider et celui qui est avec lui non plus. Ils se jettent un regard le prouvant qu’ils le feront, mais en même temps, ils doivent improviser un spectacle en une heure. Aucun des deux n’est acteur, comment trouver une idée ? Les deux hommes voient qu’ils se sont embarqués dans quelque chose de compliqué. Sento fait un peu la grimace, il voit déjà la colère du public. Sauf qu’il ne peut pas renoncer sa promesse d’aider le dirigeant, sinon il sera à la rue lui et sa troupe. L’autre personne a l’air de réfléchir à plusieurs idées. En le regardant ainsi, outre son apparence, il semble fort aimable et drôle. Peut-être qu’il est clown ? Non sa carrure n’est pas idéale pour un tel métier. Il paraît assez sombre quand même, mais les apparences sont souvent trompeuses. On peut avoir une personnalité complètement différente de ce que certains peuvent penser.

Bien qu’il soit coéquipier pour cette tâche, ils ne se parlent pas et s’évitent presque. Sento reste assez éloigné de lui, n’ayant pas totalement confiance. Il a déjà fait une faveur à une personne auparavant à Val, il ne va pas faire deux fois la même erreur. Après tout il ne lui doit rien à lui. Le temps passe et rien n’est préparé. Ils sont foutus les pauvres... La foule va être en colère, voyant deux inconnus qui essaient de distraire le public avec aucun talent d’acteur. Notre voyageur est à deux doigts de fuir, mais reste pour aider ce vieil homme.


* Comment faire pour amuser le public ? Faire des blagues ? Oui mais j’en connais aucune... Comment on va faire, franchement je n’aurais pas dû être trop curieux, ceci m’apprendra que c’est un vilain défaut ! Je ne sais pas ce qu’a prévu mon collègue, mais c’est bientôt l’heure... Purée mais qu’est-ce que j’ai fait ? Pourquoi ai-je accepté ? * pense-t-il.

Le temps est écoulé, que le spectacle commence les amis ! Le dirigeant donne les coups de bâton pour donner le signal et le rideau se lève. Sento laisse le stress de côté, sauf qu’il ne sait pas quoi faire. C’est alors que son coéquipier prend la parole.


« Alors euh... C'est l'histoire d'un champignon qui se balade tout seul dans la forêt et euh... Il rencontre une myrtille. Et la myrtille lui dit alors "Hey dis donc toi ! Le machin tout marron avec un chapeau sur la tête, euh... Qu'est ce que tu fais là ?". Le champignon, se sentant agresser fronça la collerette et répondit d'un air menaçant "Alors écoute ma petite euh... si tu veux pas que je te pourrisse les racines de tes ancêtres, mesure tes propos, je t'ai dans ma mire si tu me titilles ! »

Il marque une petite pause pour voir la réaction de gens, même pas un sourire, plutôt des têtes qui montrent qu’ils ne riront pas.

« Mire... titilles. Myrtille ! Parce que c'est une myrtille qui parle ! Et forcément, hein, le champignon il va pas VRAIMENT pourrir les ancêtres de la pauvre myrtille hein, il va pas la Myrtille-riser ! »

Là on peut remarquer un petit rire chez Sento, il trouve cela drôle, mais le public non. On dirait des statues de pierre mais, avec un air de mécontentement. Ils sont déçus et il fallait s’y attendre.

« ... ET VOICI SENTO SHO ! CACA-O... SHO-SHO-SHO SHOCOLAT ! »

Un petit jeu de mot avec son nom de famille, il n’y avait pas pensé. Il trouve qu’il a du talent ce gars. Avec de l’entrainement, il pourrait avoir une carrière de comique. Mais maintenant c’est à lui de jouer devant le public qui n’a pas l’air très chaud. Il prend son courage à deux mains et prend la relève.

« Bonjours à tous ! C’est moi Sen... »

Avant même qu’il puisse finir sa phrase, il s’emmêle les pieds dans ses bandages sortie de sa poche et fini la tête par terre. Il se lève et retombe encore une fois à cause des bandages. Il a les pieds coincés et commence à voir enlever les bandages. Sauf que ceci ne fait qu’empirer, car il est complètement maîtrisé, ne pouvant plus bouger les bras mêlés dans les bandages. Le voilà comme un idiot à présent. Il regarde son compagnon lui suppliant de l’aide. Ce spectacle commence bien...
Renji Irûsen

avatar

Messages : 51
Date d'inscription : 14/12/2013
Âge : 24
Magie / Malédiction / CS : Shisha no Kōshin / Marche des Morts {Verrouillée}

- Caractéristiques du Mage -
P.M.: 350
Statut: Simple Civil
Renommée : Inconnu(e)
MessageSujet: Re: La crise humoristique [PV Sento Sho]   Jeu 2 Jan - 18:06
Renji se tourna pour montrer son camarade d'un soir sur scène. Les regards et la lumière venaient sur lui, et Sento ne semblait visiblement pas supporter la pression. A peine avait-il enchaîner quelques mots qu'il trébucha lourdement sur scène... plusieurs fois de suite. Il semblait que Sento se baladait avec des bandages dans sa poche, et malheureusement pour lui, ses morceaux de tissus n'allaient pas l'aider, bien au contraire. En a peine quelques secondes, le pauvre Sento se retrouva complètement momifier. En voyant ça, Renji ne put s'empêcher de lâcher un petit rire. Sans le vouloir, ce Sento avait déclenché les véritables premiers rires dans la salle. Le ridicule ne tue pas et heureusement, car à en juger la tête déconfite de Sento, il serait déjà mort. Mais il fallait enchaîner, Sento au sol complètement immobilisé, c'était a Renji d'intervenir. Il prit alors la parole en se dirigeant vers son camarade.

-Et bien hum... Il semblerait que le Sho-colat fonde sous le feu des projecteurs !

Quelques rires se firent entendre, le public commençant a rentrer dans le jeu des deux comédiens d'un soir. Tout en essayant de démêler les bandages de son compère, Renji glissa a Sento en rigolant discrètement.

-Bien joué mon pote, tu viens de débloquer la situation. Allez, lève toi faut qu'on enchaîne a présent !

Renji libéra Sento de ses liens et les deux se retrouvèrent sur scène face au public

-Alors, mon cher Sento, c'est l'histoire d'une boule de pétanque qui travaille en tant que vétérinaire vois-tu ! Et alors il travaille, il travaille, jusqu'au jour ou, cas spécial, une truie doit accoucher. Alors le fermier, qui est une boule de bowling lui demande de s'en occuper. Donc la boule de pétanque vétérinaire l'emmène, et au moment ou l'accouchement se déroule il hurle : CA Y EST, LE COCHON NAÎT ! LE COCHONNET !

Renji se tourna alors vers Sento
Sento Sho

avatar

Messages : 24
Date d'inscription : 14/12/2013
Âge : 20
Magie / Malédiction / CS : Ice Make {Verrouillée}

- Caractéristiques du Mage -
P.M.: 380
Statut: Simple Civil
Renommée : Inconnu(e)
MessageSujet: Re: La crise humoristique [PV Sento Sho]   Jeu 2 Jan - 21:31
Le stress est présent, il a peur de la réaction du public. Quelle honte pour ce pauvre Sento, enfin pas tellement puisque les gens rigolent en se moquant de lui. Il était à la fois content et gêné d’être dans cette galère. Il essaie de se débarrasser des bandages tout seul, mais rien à faire c’est trop serré. N’empêche, la malchance peut être chanceuse. Bien que ce n’ait pas été voulu, cette scène a sauvé la représentation et surement la troupe du théâtre. Il ne reste plus qu’à continuer à faire rire tout le monde et puis ce sera fini ! Il est pressé d’y être, sauf qu’il ne peut rien faire dans son état actuel.

Son collègue arrive à sa rescousse et sort une petite phrase qui continue à faire rire les gens. Il le débarrasse des liens et remercie Sento d’avoir changé l’ambiance de la salle. Plus qu’à se remettre en piste pour de nouveau faire rire les gens. Une nouvelle blague de la part de l’apprentie comique s’impose.

« Alors, mon cher Sento, c'est l'histoire d'une boule de pétanque qui travaille en tant que vétérinaire vois-tu ! Et alors il travaille, il travaille, jusqu'au jour où, cas spécial, une truie doit accoucher. Alors le fermier, qui est une boule de bowling lui demande de s'en occuper. Donc la boule de pétanque vétérinaire l'emmène, et au moment où l'accouchement se déroule il hurle : CA Y EST, LE COCHON NAÎT ! LE COCHONNET ! »

- Hahahahahaha ! Elle est bien bonne franchement ! Hahahaha ! Hihihi ! Houhouhou ! J’en ai mal au ventre je peux hahaha plus m’arrêter houhouhou ! »


Impossible de ne pas rire, enfin pour notre voyageur. Le public fait de même, il rigole fort, tellement que des villageois entre dans la pièce pour voir ce qui s’y passe. Pour le moment c’est une réussite et une grande ! Il est fier de lui, mais de son coéquipier aussi. Il réussit à se calmer et se demande si c’est à lui de parler, qu’est-ce qui pourrait dire ? Une blague ? Il ne sait pas vraiment de quoi parler, il n’est pas très drôle ce petit. Puis il se souvient de celle que Tasuke lui avait dite un jour, lorsqu’il avait un peu trop bu. Mais hésite à la dire, déjà que lui-même ne l’avait pas compris, alors est-ce le public va comprendre ? Beaucoup d’hésitation, il est assez confus, ne sachant pas trop quoi faire. Il ne faut pas qu’il laisse l’autre faire tout à sa place, sauf qu’au moins il a du talent lui. Il avale sa salive et raconte sa blague.

« Voici ma blague. Un homme rentre chez lui en pleine nuit, sa femme qui l'attendait lui demande : Tu peux m'expliquer pourquoi tu rentres à cette heure à moitié bourré ? L’homme répond : Ce n’est pas ma faute ! Explique le type. Je n’avais pas assez d'argent... »

A ce moment, il regrette d’avoir parlé. Il a peur que le public ne rigole pas, alors que tout avait si bien commencé. Il pense avoir tout foutu en l’air avec cette blague. Il voudrait se cacher là où personne ne pourra le voir. Il n’a pas confiance en lui, cela se voit. Il est tendu, toujours terrorisé car il sait qu’il va tout foutre en l’air. Pourtant, il s’amuse bien avec le comique, il ne veut pas le laisser seul. Il a voulu se joindre à lui, il va continuer jusqu’à la fin. Il espère de tout cœur qu’il n’a pas gâcher l’ambiance avec son action. Il fait pour la première fois confiance en l’autre homme pour rattraper le coup si jamais c’est un fiasco.  


Dernière édition par Sento Sho le Sam 4 Jan - 12:32, édité 1 fois
Renji Irûsen

avatar

Messages : 51
Date d'inscription : 14/12/2013
Âge : 24
Magie / Malédiction / CS : Shisha no Kōshin / Marche des Morts {Verrouillée}

- Caractéristiques du Mage -
P.M.: 350
Statut: Simple Civil
Renommée : Inconnu(e)
MessageSujet: Re: La crise humoristique [PV Sento Sho]   Jeu 2 Jan - 23:26
Sento et Renji commençaient à conquérir petit à petit le public. Leur jeu d'acteur n'était pas très bon, mais leur spontanéité et leur naturel semblaient suffisant pour charmer la foule. Renji commençait à prendre confiance et à rentrer dans son rôle d'acteur. Sento quant à lui ne parvenait pas à se mettre véritablement à l'aise, et le stress commençait à le gagner. Cela se ressentait dans sa voix, qui tremblait, et dans ses gestes encore emprunt d'une légère maladresse. Malgré cela, Sento prit la parole.

-Voici ma blague. Un homme rentre chez lui en pleine nuit, sa femme qui l'attendait lui demande : Tu peux m'expliquer pourquoi tu rentres à cette heure à moitié bourré ? L’homme répond : Ce n’est pas ma faute ! Explique le type. Je n’avais pas assez d'argent...


Le public ne semble pas convaincu, certains rigolent mais c'est malheureusement assez léger. Renji enchaîne rapidement, en sortant un œuf de sa poche.

-Et bien vous voyez, c'est ici, UN OEUF ! On va donc l'assembler à... ceci !

Renji sort un grain de riz.

-Et on va donner tout ça à mon ami Sento. Visiblement, il ne semble pas très à l'aise, alors va falloir le motiver un peu ! Bon, Sento, tiens ce grain de riz.

Renji donne le grain de riz à Sento et éclate l’œuf au dessus de la tête de Sento.

-Et bien à présent, mon ami Sento a avec lui l’œuf au riz. L'EUPHORIE ! Et même s'il a l'air d'un gros crasseux plein d’œuf avec un grain de riz dans les mains, j'ai à présent mon entière confiance en lui pour qu'il mette le feu à la salle ! Il va mettre le feu comme SENTO-RO ! Une centaine de taureaux en furie ! On l'encourage !

Le public se mit alors à applaudir et encourager Sento, donnant de la voix pour lui ! Même avec un peu d’œuf sur la tête, Renji espérait qu'il serait à présent suffisamment en confiance pour pouvoir se donner à corps perdu dans son rôle de comédien. Le public quant à lui était véritablement derrière Sento. Il transpirait l'amateurisme, mais cela poussait la foule à l'encourager d'avantage. A présent, les cartes étaient dans les mains de Sento...
Sento Sho

avatar

Messages : 24
Date d'inscription : 14/12/2013
Âge : 20
Magie / Malédiction / CS : Ice Make {Verrouillée}

- Caractéristiques du Mage -
P.M.: 380
Statut: Simple Civil
Renommée : Inconnu(e)
MessageSujet: Re: La crise humoristique [PV Sento Sho]   Sam 4 Jan - 14:13
On peut entendre quelques rires, malheureusement trop léger par rapport à tout à l’heure. Il faut réagir, mais Sento est trop déçu de sa blague, alors montre un air plutôt triste. Après un petit vide de parole, l’apprenti comique semble avoir une idée pour motiver le voyageur. Il fouille dans ses poches et en sort un œuf.

« Et bien vous voyez, c'est ici, UN OEUF ! On va donc l'assembler à... ceci ! »

Cette fois c’est un grain de riz. Mais que fait-il avec de la nourriture dans les poches ? Bon ce n’est pas le moment de penser à cela, mais c’est intriguant. En tout cas, Sento semble bien vouloir manger les deux aliments. Il n’a pas mangé beaucoup, donc son petit ventre aimerait les engloutir.

« Et on va donner tout ça à mon ami Sento. Visiblement, il ne semble pas très à l'aise, alors va falloir le motiver un peu ! Bon, Sento, tiens ce grain de riz. »

Il voit dans sa main le grain de riz. Alors qu’il est prêt à le mettre dans sa bouche, son collègue lui éclate l’œuf sur la tête. Il n’était pas très dur, par contre le maigrichon a eu mal lors de l’impact. Le pauvre est tout fragile avec plein de blessure sur le corps et reçoit en plus un coup d’œuf sur la tête ! Une bosse va surement apparaître.

« Et bien à présent, mon ami Sento a avec lui l’œuf au riz. L'EUPHORIE ! Et même s'il a l'air d'un gros crasseux plein d’œuf avec un grain de riz dans les mains, j'ai à présent mon entière confiance en lui pour qu'il mette le feu à la salle ! Il va mettre le feu comme SENTO-RO ! Une centaine de taureaux en furie ! On l'encourage ! »

Toujours des jeux de mots, il impressionne de plus en plus notre civil et le public aussi. C’est vrai qu’il a du talent. Franchement, le directeur a eu raison de lui demander de l’aide, sa troupe va être sauvée ! Enfin ce n’est pas fini, tout peut encore basculer, surtout avec Sento. Pourtant, tout le monde l’applaudit, ils ont confiance en lui. Ce n’est que d’émotion pour lui, pas au point de pleurer, mais il a un grand sourire à présent. Il les remercie tous, très heureux d’être sur scène pour les divertir, même si ce n’est pas son métier. L’œuf sur la tête le gène légèrement, il le sent dégouliner dans ses cheveux. Il prend un mouchoir pour l’enlever et regarde le public continuant d’encourager. Il s’apprête à parler, mais quelqu’un dans la salle l’interrompt.

« Mais qu’est-ce que tu fous sur cette scène ? Tu t’es pris pour un comique hein ?! Descends de là on repart ! »

C’est un grand homme et que Sento reconnait, son ami Tasuke semble avoir fini de faire ses petites affaires.

« Mais je ne peux pas ! Il faut que je continue jusqu’à la fin ! »

- Quoi ?! Tu es en train de me dire que tu dois continuer à faire le pitre devant ces gens ?! Allez ramène toi !

- Non ! Je ne peux pas je te dis !

- Tu oses me répondre en plus ? Ok, si tu ne veux pas quitter cette scène, je viens te chercher de force !! »

Tasuke court droit vers la scène. Sento sent la peur l’envahir, lorsqu’il est dans cet état, son ami ne rigole plus et peut être violent ! Il esquive de justesse les bras de son poursuiveur. Il y a une course poursuite en direct sous les yeux du public. Pensant que cela fait partie du spectacle, ils applaudissent le jeu des faux acteurs. Sento fuit le plus vite possible sans quitter la salle, il sait que dès qu’il sera attrapé, il aura droit à une bonne correction. Des glissades, des cascades, tout est là pour faire rire les gens. Puis arrivant sur la scène à nouveau, son ami lui attrape le pied. Il se retourne et voit le visage terrifiant. Il se fait traîner jusqu’à la sortie en criant à l’aide tout au long. Le civil ne pouvait pas rester avec son collègue et dire au revoir à tout le monde. Il a le temps de faire au moins un signe à l’homme sur scène, un signe pour dire merci. Après, il disparaît derrière les portes. Il a aimé ces moments passés avec cet inconnu, dont il ne connait pas le nom. Il espère le revoir plus tard, lors de son voyage.

[HRP : Merci pour ce RP. J’avais plus d’idées, donc mon personnage part en finissant avec une course poursuite, très apprécié par le public. A toi de voir si tu termines avec un final à ta manière ou autrement. ]
Renji Irûsen

avatar

Messages : 51
Date d'inscription : 14/12/2013
Âge : 24
Magie / Malédiction / CS : Shisha no Kōshin / Marche des Morts {Verrouillée}

- Caractéristiques du Mage -
P.M.: 350
Statut: Simple Civil
Renommée : Inconnu(e)
MessageSujet: Re: La crise humoristique [PV Sento Sho]   Sam 4 Jan - 17:22
Renji n'était pas tout à fait sur de sa démarche. Il espérait que malgré l’œuf sur la tête, les gens encourageraient Sento plutôt que de se moquer de lui. Et heureusement pour lui, le public donnait de la voix pour le jeune civil qui semblait enfin avoir retrouvé un peu de confiance en lui. Seulement, rien n'est jamais parfait. Et pour le coup, la perfection s'envolait loin, très loin...
En effet, un homme dans le public coupa brusquement Sento dans son élan. Après quelques vives altercations entre les deux, une course poursuite débuta. Mais pas une course poursuite toute mignonne comme deux enfant de 8 ans pourraient faire, non. Une course poursuite complètement chaotique. Le public semble être pris dans le jeu des deux "acteurs". Renji quant à lui a quelques doutes sur l'identité de l'homme apparu du public. La peur dans les yeux de Sento semblait bien réelle. Trop réelle pour qu'elle puisse être jouée. Mais il se garda bien d'intervenir, si jamais il se trompait et qu'il interrompait l’époustouflant duo, il aurait l'air bien malin. Renji assista donc depuis la scène à cette course poursuite jusqu'au moment où, après plusieurs esquives et plusieurs minutes de courses, Sento craqua et se fit attraper par le pied. Le poursuiveur, sa proie à la main, quitta la salle avec un Sento demandant de l'aide à tout le monde. Personne n'est intervenu, pensant que cela faisait partie du spectacle, et le collègue de Renji quitta donc prématurément la salle, non sans la plus grosse ovation de la soirée. Voulu ou non, ce numéro avait été incroyable, et le public avait apprécié. C'était le principal. Juste avant de passer la porte, Renji aperçu son ami lui faire un signe de la main, sans doute pour le remercier. A ce moment là, il n'y avait plus que deux choses dans la tête de Renji : Qu'allait devenir Sento et allait-il le recroiser ? Et surtout... Qu'est ce qu'il allait bien pouvoir faire pour divertir le public après ça, et surtout en solo ? La majorité du public était encore tournée vers la grande porte par laquelle Sento était sorti. C'est alors qu'une idée germa dans l'esprit de Renji. Il profita de la confusion générale causé par Sento pour aller en coulisses. Le directeur semblait ravi, mais ce n'est pas pour ça que Renji venait de quitter la scène. Il cherchait un bout de tissu, un mouchoir ou un substitut quelconque. Le Directeur lui en donna un aussi rapidement que possible, conscient qu'une scène vide au beau milieu d'un spectacle n'était jamais une bonne chose.
Renji retourna alors sur scène, le public braqué sur lui.


-Et c'est ainsi, mesdames et messieurs... *Renji prit alors le bout de tissu et le lança en l'air*, que le voile est tombé sur cette fameuse histoire.

Renji salua la foule et quitta la scène. Cette fin était pour le moins intrigante. A dire vrai, Renji n'avait aucune idée de comment conclure le spectacle, et il comptait sur l'esprit des gens pour chercher un sens à cette fameuse fin. Les critiques, emportés dans leur masturbation intellectuelle trouveraient surement une dizaine de raisons pour cette fin qui n'avait ni queue ni tête. Et sur cette idée que Renji retrouva le directeur, ravi. Renji fût d'ailleurs très surpris de la bonne humeur du directeur. Il pensait le trouver mécontent, et prêt à lui passer un savon. Mais il en était tout autrement, le directeur lui serra la main vigoureusement, en le remerciant de tout cœur. Renji lui assura que ce n'était rien, mais le directeur insistait pour le dédommager en lui demandant une compensation pour son travail d'un soir. Renji, gêné, répondait qu'il n'avait besoin de rien, mais devant l'insistance du directeur, il céda.

-Une auberge confortable et un repas chaud feront l'affaire.

Après avoir rangé et nettoyé la salle, le directeur le questionna sur Sento et sa sortie magistrale

-Était-ce prévu au programme ? Votre ami et vous aviez déjà convenus de cette course poursuite rocambolesque ?
-Absolument pas, j'étais tout aussi surpris que vous. Sento l'avait peut être prévu tout seul, mais quoi qu'il en soit, le public était conquis. Je me demande d'ailleurs ou est-il a présent.
-Je l'ignore, mais à vous deux, vous avez sauvé le spectacle et la troupe ! Je vous en serait éternellement reconnaissant.
-Ce n'est rien, vraiment. On aurait tout aussi pu s'écraser lamentablement et ruiner à jamais la réputation de votre troupe.
-Mais cela n'a pas été le cas pour autant, et pour ça, une nouvelle fois merci, du fond du coeur.
-...Ce n'est rien, vraiment, je me suis bien marré a faire ça, mais vos remerciements me mettent mal à l'aise. Je n'ai rien fait d'exceptionnel.
-Je comprends, je comprends. Je vous laisse vous reposer, nous nous retrouverons à l'auberge de la ville. A plus tard.


Renji quitta la salle, laissant le directeur seul face à la scène. Demain, il sera loin de cette ville ou il a passé pourtant un agréablement moment. Mais Renji n'était pas du genre à rester en place, un peu comme une troupe de spectacle d'ailleurs. Ou irait-il ? Lui même n'en savait rien. Une chose est sure, il ne sera plus à Magnolia.
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: La crise humoristique [PV Sento Sho]   

La crise humoristique [PV Sento Sho]

Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Fairy Tail RPG : Fiore no Oukoku :: 
 :: Fiore Est :: Magnolia
-