Fermer le menu
Ouvrir le menu

Navigation














Partagez | 

 Les amants de Mac Anu [Pv Lucas Vindicta]

AuteurMessage
Ever Mary

avatar

Messages : 37
Date d'inscription : 21/08/2013
Âge : 25
Magie / Malédiction / CS : Téléportation [Lock]

- Caractéristiques du Mage -
P.M.: 375
Statut: Simple Civil
Renommée : Inconnu(e)
MessageSujet: Les amants de Mac Anu [Pv Lucas Vindicta]   Jeu 5 Sep - 9:33

Face à la connerie, même le meilleur des plans ne peut rien.
Quand il fait beau comme aujourd'hui, la troupe de comédien dont Ever fait partie aime répéter à l'air libre dans un parc. Ça leur permet de sortir de leur vieux théâtre poussiéreux, ça fait une animation pour les gens qui passe et surtout ça leur permet d'attirer plus de monde. Les répétitions sont simple, un héros défait à lui seul un groupe de quatre hommes. Simple à dire, dure à faire. Chaque mouvement doit être calculé au millimètre pour rendre avec le plus de naturelle possible un affrontement qui n'est au fond qu'une danse. Un pas de côté, le héros désarme son adversaire, d'un coup de pied il en fait chuter un, arme à la main il en tiens deux en respect avant qu'ils ne mordent la poussière. Les gestes sont net et précis et c'est Ever qui a tout le loisir de pouvoir jouer au héros. C'est elle aussi qui fait le plus de gaffe oubliant parfois de donner un coup de pied, n'arrivant pas à sortir son arme ou perdant son équilibre. Ce qui laisse perplexe la troupe, parce qu'il est rare si ce n'est impossible de voir un chat perdre son équilibre, ce n'est sans doute qu'un problème de concentration. Les répétitions vont bon train jusqu'à ce qu'un capitaine de la garde de Crocus décide d'intervenir. Dans un premier temps c'est pour être sûr que personne ne risque rien, dans un second temps pour préciser que de telle répétition trouble l'ordre publique et dans un troisième temps pour se moquer de la scène. Il est de ceux qui ne peuvent accepter de voir des soldats ridiculiser dans une pièce. Le ton monte si bien entre les acteurs et le capitaine de la garde qui les menaces de les arrêter. C'est Ever la première qui décide de prendre la parole.

Ever - « Nous ne sommes que des saltimbanques qui nous plions aux lois que vous avez établit. Seulement vous usez et abusez de ses règles pour votre propre intérêt et dés lors que la loi prévaut sur la liberté individuelle, vous n'êtes plus qu'un piètre dictateur. Arrêtez moi, et demain c'est des centaines de bouffon, baladin et bateleur qui seront à vos portes à crier la révolte. Nous n'avons pas la force des mages, mais combien nous soutiendrons. Nous ne ferons jamais tomber un système bien huilé par vos magouille, mais nous pourrions l’ébranlé alors vous devriez … Et voilà, inutile de continuer ma diatribe, mes compagnons sont déjà partie ! »

Fuir la garde pour un artiste de rue est aussi nécessaire que de faire scandale pour un musicien. C'est un jeu qui a commencé à l'aube des temps, ils seront toujours opposés au pouvoir et qu'importe qui en est à sa tête. La garde les réprimandes et les artistes cri à l'infamie sous les hourras de la foule. C'est un équilibre qui se fait pour que la garde montre sa présence et que le peuple face valoir leur liberté. Parfois il existe des gardes trop zélé qui ne comprenne rien aux règles du jeu et c'est le cas avec le capitaine qui se tiens devant Ever. Agacé que les autres comédiens ce soit enfuit, il lui passe les fers sans plus de politesse. Normalement la féline, après avoir détourné l'attention du garde par un long discours, trouve un moyen pour fuir. Mais normalement le garde ne réagit pas aussi férocement à ce qui n'est pas un crime, mais une simple répétition.

Ever - « Nia nia nia Ever parle et on en profite pour partir nia nia nia après elle s'en sort toujours … Ben pas toujours apparemment. »

Lucas Vindicta

avatar

Messages : 17
Date d'inscription : 22/07/2013
Âge : 21
Magie / Malédiction / CS : Hikari no Mahô
Magie / CS Secondaire : Gigantisme

- Caractéristiques du Mage -
P.M.: 2.500
Statut: Mage de Rang B
Renommée : Mage de Campagne
MessageSujet: Re: Les amants de Mac Anu [Pv Lucas Vindicta]   Sam 7 Sep - 16:10
Une belle journée s'annonçait pour Lucas. En effet, alors qu'il avait du essuyer bon nombre d'averses sur le chemin, il voyait enfin le soleil montrer le bout de son nez. Voilà près de trois jours qu'il était parti de Mac Anu en direction de Magnolia. Il prenait du bon temps, il faut dire qu'il était surmené ces derniers temps, il n'avait pas eu une minute à lui. Ceci dit, on lui accorda des congés et il comptait bien en profiter. Il ne s'était jamais rendu à Magnolia pour éviter de tomber sur l'un de ses mages de la Grande Fairy Tail, il n'aurait sûrement pas supporté se retrouver en face de l'un d'eux. Ils étaient réputés pour les coûts monstrueux des dédommagements résultants de leur missions et grabuges. Le jeune blondinet avait cependant choisi d'aller visiter cette fameuse ville, seulement pour la découvrir... Sur le chemin, en pensant à cette fameuse Magnolia, il se mit à réfléchir sur l'origine de ce nom,... pourquoi avoir choisi le nom d'une fleur ? Surtout lorsqu'on sait que les brutes y habitants seraient capable de la déchirer...

Lorsqu'il arriva aux abords de la charmante bourgade, il s'arrêta quelques instants et eut une vision terrifiante... En effet, l'espace de quelques instants, il se vit lui-même sur une scène, coiffé de façon ringarde et portant des vêtements d'un temps révolu en train de danser et chanter entourée de charmantes demoiselles. Ce n'est pas ces dernières qui lui faisait peur mais la personne dansant, qui était lui-même mais dans un autre look digne des spectacle chantant de cabaret. Il s'effaça cette horrible vision de la tête et reprit la route. Une fois dans la ville, il put découvrir les rues tentaculaires ampli de monde. Il estimait qu'il y avait à peu prés une centaine de personnes dans la rue qu'il traversait... Une centaine ? Étrangement, après cette estimation, un mystérieux morceau de musique funky-disco lui passa par la tête avec une voix suinte chantant : "Deeessss Maggnolia ! Par centaaaaiiine !".

Une fois de plus, Lucas resta bouche bée, devenait-il fou ? Voilà l'effet que faisait cette ville sur les habitants ? Ils étaient donc tous fou !! Ceux-ci expliquait alors la raison de la présence de Fairy Tail ici, des fous dans une ville de fou...
Soudain, un homme vint bousculer Lucas le sortant de sa torpeur... Plusieurs personnes s'attroupait autours d'un parc. Ne pensant plus vraiment à ses horribles visions précédentes, il s'approcha avec curiosité. Il entendait certaine personnes chuchoté : "Ils sont en train d'arrêter un chat...". Arrêter un chat ?! Qui serait assez stupide pour vouloir arrêter un chat... ou alors il s'agissait juste de personnes courant après un chat qui avait volé quelque chose. Au final, Lucas fut surpris, et ceux de toute les façon possible... Il vit au milieu du parc, un garde de Crocus arrêtant un chat... et je vous assure que Lucas n'a pas bu ! Pas n'importe quel chat en plus, une femelle qui se tenait sur ses deux pattes ! Le pire étant lorsqu'il à regarder son visage,... de suite, une expression de lassitude s'afficha alors sur le visage du jeune écuyer :

*Elle... ici... Manquez plus qu'ça...*

Il semblait la connaître,... et plutôt bien, sinon il n'aurait pas prit la peine de se déplacer aussi jusqu'au centre du Parc au moment où la jeune femme se fit mettre les menottes...

"Excusez-moi, est-ce que j'pourrais savoir c'qui s'passe ici..." dit-il toujours avec son air lassé lançant un regard furtif à la "criminelle".

[HRP : Excuses-moi pour la qualité pitoyable de ce post mais je ne veux pas te faire plus attendre ]
Ever Mary

avatar

Messages : 37
Date d'inscription : 21/08/2013
Âge : 25
Magie / Malédiction / CS : Téléportation [Lock]

- Caractéristiques du Mage -
P.M.: 375
Statut: Simple Civil
Renommée : Inconnu(e)
MessageSujet: Re: Les amants de Mac Anu [Pv Lucas Vindicta]   Sam 7 Sep - 18:48
Capitaine de la garde – "Alors on fait moins la maligne la féline ? Je vais t'apprendre moi à faire l'idiote sur la place publique et te moquer de la garde. On est les pilier de ce continent, sans nous c'est tout un système qui s'effondre. Les mages, les guildes noires, les monstres, si tu savais toutes les menaces qui planent au dessus de vos têtes. Sans nous, la garde, vous serriez que des petits tas de cendre brulés par les dragons. Parce que moi j'ai fait la guerre et j'ai affronté les plus gros monstre. Je les attends les dragons ils vont tâter de mon épée !"

Ever – "Ah ben je comprend mieux pourquoi ils ont disparu ..."

Capitaine de la garde – "Tu devrais la jouer plus fine Ever. Entre les plaintes déposées par les villageois, quand tu as couru toute nue à travers la ville, les bagarres dans les tavernes, le fait que tu sois constamment saoule et j'en passes. Non sérieusement tu es une plaie pour n'importe quelle ville et je ne comprend pas comment on peut encore te tolérer. Si ça ne tenait qu'a moi ça fait longtemps que je t'aurais bannit de la ville, toi et tous les saltimbanques. Ça vous apprendrez à être un peu plus respectueux des ... des ....."

Les yeux exorbités, le capitaine de la garde s'effondre à genoux après un coup de pied entre les jambes. Ever ne semble pas avoir plus de remord que cela, elle le regarde tout simplement.

Ever – "Tu peux rajouter casse-couille à la longue liste de mes méfaits."

Le capitaine de la garde sert les dents et se relève. Il saisie Ever par le col et l'insulte plus que de raison alors qu'elle recule la tête. Consciente qu'il va vouloir se venger de ce qu'elle vient de faire, elle le repousse comme elle le peut avec ses mains menottés. Il recule, la foule le hue. A défaut de lui faire comprendre qu'il en fait trop, ça l'énerve d'avantage. Ses mains se referme et il envoi son poing vers le visage de la féline. Elle fait un simple pas de côté et s'écarte, il frappe dans le vide. Il enchaîne quelques attaques inutiles, malgré les menottes Ever n'a rien perdu de son agilité. Le capitaine ne cherche plus à toucher et la saisie de nouveau par le col avant de la repousser. Elle chute et se retrouve sur les fesses, les mains levaient pour se protéger de la moindre attaque. Ce a quoi elle ne s'attendait pas, c'est que la haine remplace la colère. D'une main il se saisie de son fourreau et de l'autre il s'empare de son épée. Il veut faire payer chère l'insolence d'Ever et ce malgré la présence de la foule. Personne n'ose bouger de peur de prendre un coup. La voix de Lucas stoppe net le capitaine de la garde. Il ravale sa salive et aide la féline à se relever en priant pour qu'il n'est pas assister à son ... Abus de pouvoir.

Capitaine de la garde – "C'est cette féline qui m'a attaqué."

Ever – "Ben oui dis seulement ce qui t'arrange ce qu'il a fait c'est que aaaaaaaaaaaaaaah ... C'est toi Lucas ! Je t'avais pas reconnu, pourtant tu as carrément pas changer parfois je me demandes même si tu maîtriserais pas la magie Arc of Time ..... Bon j'avoue qu'elle est nul celle là mais c'est à cause de l'autre lourd il m'a menotté tout simplement parce qu'on répétait."

Capitaine de la garde – "Le lourd il t'emmerde ..."

Ever – "Oh le gamin !"

Capitaine de la garde – "Tu te crois mieux avec ta drague à deux jewels !"

Ever – "Ma drague est peut être pourrie mais je l'ai déjà pécho."

Capitaine de la garde – "Il devait avoir bu ou être désespéré !"

Ever – "Non mais genre ..... Dis lui toi aussi que c'est parce qu'on était fou amoureux l'un de l'autre et que c'était pas ... Bon fou amoureux j’exagère sans doute, mais il avait pas bu et il n'était pas désespéré ..... T'étais pas désespéré non ?"

Lucas Vindicta

avatar

Messages : 17
Date d'inscription : 22/07/2013
Âge : 21
Magie / Malédiction / CS : Hikari no Mahô
Magie / CS Secondaire : Gigantisme

- Caractéristiques du Mage -
P.M.: 2.500
Statut: Mage de Rang B
Renommée : Mage de Campagne
MessageSujet: Re: Les amants de Mac Anu [Pv Lucas Vindicta]   Sam 7 Sep - 19:58
Vous vous demandez sûrement qui est celle féline ? Elle se nomme Ever... Ever Mary. Elle et Lucas se sont connus il y a quelques années à Mac Anu au sein de la promotion de jeune soldat bien que seul le jeune Vindicta ait été promu. Pourquoi ? Disons que comme l'atteste cette scène, elle a toujours été réticente à l'autorité, elle est plutôt du genre à vouloir garder une certaine liberté, comme les chats. Pourtant, elle était doué dans le vaste domaine qu'est la magie, Lucas l'a toujours su, elle ne s'est jamais battu sérieusement au cours des entraînements avec les différents instructeurs. A cette époque, Lucas passait bon nombre d'heure à l'observer, après tout, des femmes-chats, ça ne cours pas les rues... Leur relation ? Hum,... comment dire... Les erreurs de jeunesses vous connaissez ? On peut dire qu'il s'agit de l'une d'elle. Oui, ils ont passé du temps ensemble... Quand on dit erreur de jeunesse, c'est comme cela que Lucas qualifie cette relation aujourd'hui, à l'époque, il n'aurait pas tenu le même discours. Qui sait ce qu'il se serait passé si elle n'avait pas quitté la caserne après tout...

Le spectacle qu'il avait sous les yeux était incroyable. Ce capitaine de la garde se faisait royalement ridiculisé par Ever. Cette dernière, d'un mouvement de jambe plutôt rapide venait d'écraser l'entre-jambe de ce défenseur de la loi. Ce dernier, sûrement sous le coup de la colère mais aussi par honte, saisit la féline par le col en proliférant des propos qu'il n'est pas nécessaire de citer. Comme d'habitude, elle faisait son show...

*Elle n'a vraiment pas changé...*,pensa-t'il en l’observant.

Cependant, ce capitaine allait beaucoup trop loin, essayer de la frapper n'était pas nécessaire, elle était déjà menotté. A l'instant où Lucas l'interpella, ce dernier s’apprêtait à sortir son sabre de son fourreau. La féline ne sembla pas reconnaître Lucas au premier coup d’œil mais lorsqu'elle réalisa qu'il s'agissait de lui, il arriva ce qui devait arriver... Une véritable commère, elle ne sait pas tenir sa langue... Donner sa langue au chat, pourtant, ça devrait être facile pour elle ! Mais non, elle déballait des informations qui pourraient bien compromettre la réputation du jeune Vindicta bien qu'elle ne soit pas très importante pour le moment. Le garde quant à lui s'écrasa devant sa question en rejetant la faute sur la féline tel un enfant dans une cour de récréation.

Heureusement pour Lucas, le garde ne croyait pas les propos d'Ever. Pour ce dernier était tout bonnement impossible excepté pour quelqu'un de désespérer et ayant bu... A ces mots, le visage de Lucas devint blême...

*Et pourtant, j'avais pas bu...*

Il se ressaisit rapidement :

- Cela n'excuse en rien votre comportement,... Si j'ai bien compris ce que raconte les villageois, elle ne faisait que répéter un spectacle dans ce parc. Il n'y a aucune loi qui l'en empêche si je ne m'abuse, non ?

- Euh,... c'est que... bafouilla le garde

- Allez fiche le camp et va t'occuper d'autres choses,... et si je puis me permettre, on a pas besoin d'empoter dans ton genre, surtout ceux qui se font ridiculiser par une femme, lança Lucas.

La foule amassé autours du parc commença à se moquer du garde qui envahi par la honte et le ridicule détala loin d'ici. Lucas souffla un coup et jeta un regard à Ever... Cela faisait une paye qu'il ne l'avait pas vu. Elle n'avait vraiment pas changé que soit caractériellement parlant ou physiquement

- Désespéré... j'me d'mande parfois. Si ça peut te rassurer, t'as pas changé non plus. Toujours aussi insolente et désinvolte. Mais bon sinon ce s'rait pas drôle. Bon tu peux continuer, ou partir, je pense qu'on reviendra pas t'emmerder de sitôt.

Lucas ne prit même pas la peine de dé-menotté la jeune femme ou même de lui demander ce qu'elle devenait qu'il tournait déjà les talons, il espérait que cette dernière fasse de même... Peut-être essayait-il de faire en sorte que son passé ne le rattrape pas.
Ever Mary

avatar

Messages : 37
Date d'inscription : 21/08/2013
Âge : 25
Magie / Malédiction / CS : Téléportation [Lock]

- Caractéristiques du Mage -
P.M.: 375
Statut: Simple Civil
Renommée : Inconnu(e)
MessageSujet: Re: Les amants de Mac Anu [Pv Lucas Vindicta]   Sam 7 Sep - 21:33
Bien plus gamine que le garde lui même, elle lui tira la langue et lui montra ses fesses au moment où il part huer par la foule. Une victoire de plus pour les artistes de rue et surtout la joie de ne pas se retrouver une nouvelle fois sous les barreaux. Alors qu'elle tendait ses bras vers Lucas pour qu'il l'a libère de cette menotte, elle le voit tourner les talons et s'enfuir. En soit c'est une sortie assez classe pour un chevalier runique de son envergure, mais il n'y a bien que dans les pièces de théâtre qu'on peut se permettre cela. Dans la vrai vie par contre, on se retrouve poursuivit par un chaton les bras lever qui cris qu'elle a besoin qu'on la libère. Une fois qu'elle a rejoint Lucas, elle passe ses bras par dessus sa tête et autour de son cou pour lui mettre les menottes sous les yeux. Dans une telle position, elle se retrouve complètement coller à lui, sa poitrine contre son dos et sa tête juste à côté de son oreille. Une proximité qui ne semble pas les gênées plus que cela.

Ever – "Je sais bien que tu adores me voir menotter, mais tu peux me libérer ? Il suffit que tu fasses fuip flap flup avec ta magie et en deux secondes il n'y a plus de menotte. Tu sais quoi, si tu me libère et bah je t'offres à manger, mais c'est toi qui payes parce que moi j'ai pas un jewel. Puis si tu le fais pas, je fais ma tête de chat tout triste qui t'empêche de dire non."

Elle reste ainsi pendant quelques secondes persuader que le jeune homme va la libérer. Une erreur, c'était mal connaître la perversité du jeune homme qui semble trouver assez drôle le fait de voir Ever menotté. En soit ça l'est peut être, mais du point de vue de la féline c'est une entrave assez gênante. Elle refait passer ses bras au dessus de la tête de Lucas et le libère de son étreinte. La féline fait la moue, elle secoue les mains et tente de se libérer les poignets sans aucune réussite. En dernier recours elle tente bien d'attaquer le cadenas avec les dents, mais si les chats mangeaient du métal ça se saurait.

Ever – "C'est vache ce que tu fais, si j'avais su j'aurais piqué les clefs de l'autre garde avant qu'il ne parte. C'est vache et dangereux, parce que si je me retrouves à avoir une crise cardiaque et bien je pourrais pas me faire de massage cardiaque parce que je peux pas me toucher la poitrine. D'ailleurs je peux même pas me toucher les seins, ce qui fait que si je trouves pas quelqu'un pour partager mon lit ce soir, je vais très mal dormir. Oh je pourrais pas me changer ... D'ailleurs t'as vu, dans notre nouvelle pièce de théâtre je joues un noble voleur. Là j'ai pas la perruque, mais normalement j'ai des  tresses et une petite moustache. C'est pas la première fois qu'on me travestie, il paraît que ça me va bien. Tu devrais venir nous voir on donne la première ce soir ... Non prend à droite, puis tout droit il y a une bonne taverne pour artiste, on peut y allez pour boire j'ai une tonne de truc à te raconter. Oh d'ailleurs j'ai croisé un membre d'une guilde noire super sympa !"

Elle a décidé de le suivre, ne se privant pas pour parler et le guidé vers une taverne. Quitte à devoir être menotté pour un bon moment, autant faire comme si elle n'existait pas. De toute façon ce n'est pas comme si elle serait capable de se libérer toute seule.

Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Les amants de Mac Anu [Pv Lucas Vindicta]   

Les amants de Mac Anu [Pv Lucas Vindicta]

Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Fairy Tail RPG : Fiore no Oukoku :: 
 :: Fiore Est :: Magnolia
-