Fermer le menu
Ouvrir le menu

Navigation














Partagez | 

 Un combat, une discussion, et plus si affinité... [Pv:Cloud Redfield]

Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
Quatie Aeron
RaidenRaiden

avatar

Messages : 560
Date d'inscription : 28/03/2012
Âge : 23
Guilde : Fairy Tail
Magie / Malédiction / CS : Lightning God Slayer

- Caractéristiques du Mage -
P.M.: 4.855
Statut: Mage de Rang A
Renommée : Mage Illustre
MessageSujet: Un combat, une discussion, et plus si affinité... [Pv:Cloud Redfield]   Dim 15 Avr - 23:52
Rappel du premier message :

La forêt des Waas, un endroit parfait pour trouver un petit compagnon. L'été commençait à gagner les campagnes petit à petit, réchauffant la terre et les corps soumis à son éclat. Mes cheveux blancs scintillaient dans cette chaude lueur, et le souffle chaud du vent portait lentement ma cape et le bas de mon haut, dévoilant ainsi une partie de mon ventre. Cela faisait un moment que je cherchait une Leprechaun pour la ramener avec moi, mais à chaque fois qu'un rire fusait, la créature à l'origine de ce cri disparaissait quand je me retournait. Mes yeux verts bougeaient sans cesse de droite à gauche, pour en trouver une, et pouvoir au moins lui parler. À vrai dire, je n'avais pas vraiment envie de la ramener de force, la force est toujours un mauvais point de départ pour établir une relation saine. Mais bon sang que ces créatures sont terriblement ennuyeuses... D'après l'un des bestiaire que j'ai emprunté, on devrait en trouver facilement des petites pestes comme celles-ci. Je finis par décider de m'installer sur un arbre.

Les pieds accrochés à une branche, le corps pendu tête vers le bas et mes cheveux courts tentant de s'unir avec le sol, j'étais dans la position idéale pour réfléchir. Pourquoi étais-je venu chercher une Leprechaun plutôt qu'un Lycaon? Peut-être parce que l'idée d'une créature douée de parole est plus intéressante que celle d'un compagnon fidèle. Mais d'un autre côté le Lycaon on des capacité élémentaires qui pourraient se révéler utilises lors d'un combat. Par exemple la forme évoluée du Lycaon pourrait utiliser la foudre, si tout de fois j'en trouve un qui sache maîtriser cet élément... Donc bon si seulement je pouvais mettre la main sur un de ces fichu LEPRECHAUN. Rhaaa ça m'énerve, je n'en peux plus... En plus Ethan m'a royalement snobé l'autre jours, mais pour qui se prend il ce petit Drangon Slayer, il a beau être plus fort que moi, quand je l'aurai rattrapé, il ne fera pas le poids face à la magie du God Slayer de Foudre.

Soudain le vent changea. La forêt se fit plus silencieuse et même les petites teignes arrêtèrent de rire. Même les arbres cessèrent de murmurer entre eux. Je libérais mes pieds, chutant tête la première sur vingt mètres avant de rattraper une branche et à moins d'un mètre du sol, me retrouvant pendue par les bras, pieds vers le sol. Je lâchais la branche pour me retrouver au sol. Un combat faisait rage non loin, elle en entendait les coups. Je partis au pas de course, en direction des bruits. Une clairière, un homme, quatre Vulcains et un combat qui semblait mal parti.

Je me jetais directement dans la mêlée pour aider le pauvre mage -vu que son odeur indiquait qu'il maîtrisait une forme de magie- en pleine galère...


Dernière édition par Quatie Aeron le Sam 21 Avr - 16:13, édité 1 fois

AuteurMessage
Ethan Rayne
Fondateur / RaiteiFondateur / Raitei

avatar

Messages : 2591
Date d'inscription : 14/10/2010
Âge : 30
Guilde : Fairy Tail
Magie / Malédiction / CS : Lightning Dragon Slayer
Magie / CS Secondaire : Lightning Flames Dragon Slayer

- Caractéristiques du Mage -
P.M.: 6.330
Statut: Mage de Rang S+
Renommée : Mage Célèbre
MessageSujet: Re: Un combat, une discussion, et plus si affinité... [Pv:Cloud Redfield]   Ven 22 Juin - 15:51















Let's Finish This !

La stratégie mise au point avait parfaitement fonctionné. Un bon vieux "Just as planed" comme je les aimais. Cependant, je ne pouvais pas me reposer sur mes lauriers. Même si j'affichais un sourire assez arrogant, il ne fallait pas oublier que je sentais aussi le poison parcourir mon bras droit. Il fallait que je me dépêche de mettre fin à cette mascarade si je voulais pouvoir me soigner tranquillement sans risquer de me faire mettre en charpie. Et en parlant de charpie, le monstre n'allait visiblement pas tarder à faire l'expérience de ce changement d'état plus que brutal. Comme on pouvait s'y attendre de sa part, le Scorpilon focalisa son attention sur moi, omettant totalement de prendre garde à Cloud. Peut-être que la puissance que le mage avait montré jusque-là ne l'avait pas inquiété plus que cela. Grave erreur. Même le plus faible des mages peut, dans des conditions optimales, porter un coup fatal. Cette règle de vie, la bête n'allait pas tarder à l'expérimenter, et plus tôt qu'elle ne l'aurait cru. En effet, le blondinet mélancolique profita de l'ouverture béante pour porter un assaut dont les effets furent plus que conséquents. Laisser une telle opportunité ne pouvait qu'apporter des ennuis majeurs à notre adversaire.

Sous l'impulsion du coup de poing renforcé par la magie de Cloud, la queue de l'animal vola pour ainsi dire en éclat, laissant gicler ce qui ressemblait à du sang, ainsi que plusieurs morceaux de chair, et le gros de l'appendice du monstre. Son dard principal étant hors d'état de nuire, l'acide corrosif du Scorpilon n'était plus un sujet d'inquiétude. La carapace de son conjoint servirait donc uniquement à se protéger un minimum de ses dards. Se tournant brusquement pour frapper son assaillant, c'est à moi que le monstre fit alors dos. Seconde erreur de sa part. Profitant de cet unique instant, je lançais le poignard à trois branches de Natsumi qui vint se loger dans la plaie béante au niveau de la queue du monstre, pour qu'il s'enfonce profondément dans celle-ci. La raison de cet acte ? C'était loin d'être uniquement pour lui porter des dégâts. Loin de là. Mais avec ce petit dispositif, j'allais maintenant pouvoir orienter mes attaques de Foudre précisément à l'endroit où le poignard était encré : dans la plaie de chair tendre de la créature. Ne restait alors à choisir qu'une attaque qui pourrait facilement être aiguillée par le cadeau que Natsumi m'avait offert. Et j'avais justement ce qu'il me fallait en stock.

Plantant brutalement le morceau d'écaille devant moi pour qu'il fasse office de mur, je me reculais d'un pas de celui-ci tout en concentrant une importante quantité d'énergie électrique dans ma main gauche, frappant mon poing avec la paume de ma main droite endolorie par le poison. On pouvait entendre le grésillement assourdissant de l'électricité qui se concentrait dans cette partie de mon corps. A n'en pas douter, il allait s'agir d'un assaut basé sur la puissance brute. Pendant ce temps, le monstre tirait ses dards à tout va. A l'abri derrière le morceau d'écaille géant, je voyais plusieurs pointes se planter et ressortir de mon côté. Quelques dards traversèrent même le bouclier de fortune que je m'étais fait, frappant mon corps au niveau de la jambe gauche et de mon torse. Mais cela ne devait pas m'empêcher de mettre fin au combat du mieux que je le pouvais. Et si j'avais un coup de main de notre mage inconnu, cela augmenterait d'ailleurs les chances de frapper correctement le Scorpilon.

Une fois l'énergie foudroyante dans ma main gauche portée à son paroxysme, je pris une impulsion, surtout grâce à ma jambe indemne, pour m'élancer dans les airs, l'électricité autour de mon corps me permettant de prendre de la hauteur en me propulsant avec plus de force. Ainsi en haut, j'allais lancer mon assaut avec toute ma détermination et la puissance que j'avais encore en stock. Abattant mon poing dans la direction du monstre, je libérais donc une véritable lance faite de Foudre et qui, si le poignard était bel et bien implanté dans la bête, se dirigerait naturellement vers l'ouverture que Cloud avait provoquée en arrachant sa queue. Dans le cas contraire, sans doute que mon poignard n'attirerait pas la hallebarde, planté trop loin de l'endroit où se dirigeait mon attaque. Après tout, il fallait quand même viser un minimum, l'objet n'étant pas un paratonnerre géant.


Rairyu no Hôtengeki !

L'immense projectile fila comme une flèche, dans un flash éblouissant, en direction de la créature. Peu importait que celle-ci ne tire dans ma direction, car sans aucun doute, j'avais la certitude que mon attaque balaierait les projectiles se trouvant sur sa trajectoire, et donc se dirigeant vers moi. Restait à espérer que Cloud et Quatie ne se soient pas trop faits blesser par les attaques du Scorpilon, auquel cas, nous allions devoir tous rester immobile dans la forêt en attendant que le poison ne finisse par se dissiper, ainsi que la paralysie qui en résultait. Et à dire vrai, je préférais éviter de piquer un roupillon dans un lieu aussi hostile. Retombant au sol, je fixais dès lors le monstre pour voir si mon assaut allait porter ses fruits, serrant le poing et les dents, fronçant les sourcils pour afficher une expression déterminée et on ne peut plus sérieuse. C'était cela, la véritable résolution des mages de Fairy Tail...



_________________



Spoiler:
 
Cloud Redfield

avatar

Messages : 84
Date d'inscription : 03/04/2012
Âge : 25
Guilde : Fairy Tail
Magie / Malédiction / CS : Light Magic

- Caractéristiques du Mage -
P.M.: 1.730
Statut: Mage de Rang C
Renommée : Mage de Campagne
MessageSujet: Re: Un combat, une discussion, et plus si affinité... [Pv:Cloud Redfield]   Sam 23 Juin - 15:47

















Alors que je venais de retomber sur mes pieds après l'attaque que je venais de porter au scorpilon, je pus constater l'efficacité de celle-ci. En effet, à ma grande surprise, j'eus le plaisir d'apercevoir que mon attaque avait eu un effet. Mais pas un quelconque effet, un effet largement plus dévastateur que celui auquel je m'attendais. À mes yeux, mon coup ne valait pas grand-chose, voire rien du tout, mais pourtant, celui-ci eut pour effet de transpercer de part en part l'appendice de l'animal, l'arrachant par la même occasion. Euh ... je commençais à avoir de gros doutes. Comment se fait-il qu'une attaque aussi faible de ma part, cause autant de dégâts ? Etrange ! Pourtant, je ne devais pas me plaindre, cela montrait bel et bien que même si je n'en étais pas réellement conscient, je possédais un potentiel magique conséquent. L'appendice du scorpilon devait être une zone très friable, tendre et peu robuste, enfin suffisamment pour qu'une de mes attaques pose autant de soucis à l'arthropode qui se tenait devant moi. Bref, après mon assaut, je me retrouvais avec un bras couvert de sang du scorpilon, mais surtout, vidé de toutes forces.

Moi-même surpris par l'effet que venait d'avoir mon attaque, j'étais déstabilisé. Malgré le léger flash que j'avais laissé au cours de mon attaque, celui-ci n'avait pas suffi à me protéger d'un contre du scorpilon. En effet, alors que mon attaque venait d'avoir lieu, la bestiole se retourna alors brusquement. Tellement rapidement que, fatigué par l'utilisation répétitive de ma magie en plus du poison qui parcourait mon corps, j'étais désormais totalement impuissant. La bestiole avait donc une nouvelle fois changée de cible et oubliée l'autre. Sauf que cette fois-ci, la cible c'était moi ! Manque de bol ! Pas la moindre force, un scorpilon furax après moi, tellement énervé que, transcendé par la douleur, d'un geste réflexe, il vint me balayer d'un coup de pince qui atterrit directement dans mes côtes. Bien entendu, sa force couplée à sa rage et je me retrouvais transformé en projectile fendant l'air à toute vitesse avant de venir percuter violemment un arbre situé plusieurs mètres derrière mon ancienne position. Retombant lourdement au sol, j'avais de plus en plus de mal à rester conscient. En effet, après ce dernier coup, le poison et la douleur parcourait l'ensemble de mon corps, me laissant à l'agonie, adossé contre l'arbre.

De plus, comme si cela ne suffisait pas, la bestiole ne pouvant plus balancer à tour de bras des jets d'acide, se décida d'arroser toutes les directions possibles et inimaginables avec ses dards venimeux. Ma vue commença à se troubler plus ou moins suite aux effets néfastes du poison, face à cette action du scorpilon je ne pus faire mieux que de m'allonger afin de me pousser de la trajectoire d'un maximum de dards. Bien entendu, une partie de ses projectiles terminèrent leur course dans mon bras droit que je venais de placer de la façon la plus hasardeuse possible devant moi dans le but de me protéger un tant soi peu. Le reste des aiguillons quand à eux achevèrent leur trajectoire dans l'arbre situé dans mon dos. Piètre situation ! J'étais allongé au sol, tremblant et la vue diminuée par la toxine. Pourtant, je n'étais pas encore inconscient, juste dans un état des plus déplorable, avec en surplus une fatigue énorme accumulée au fil du combat. Mon rythme cardiaque totalement chamboulé, mon coeur battait la chamade et j'avais de plus en plus de mal à respirer. Si bien que rien que pour sortir de ma position allongée, je dus demander à l'ensemble de mon corps, un effort surhumain. Désormais accroupis, le souffle haletant je fixais attentivement le scorpilon dans l'espoir que Ethan réagisse.

En effet, si au tour suivant, il m'avait créé une ouverture, ce coup-ci, l'ouverture, c'était bel et bien moi qui lui avais fait apparaître. Le scorpilon lui tournant le dos pour se déchaîner sur moi, j'espérais qu'il allait, dès que possible se lancer dans une ultime attaque afin de mettre hors service cette foutue bestiole. Alors que je contemplais l'animal atteint d'une véritable frénésie, je pus apercevoir ou plutôt entendre un fort grésillement. La source de ce grésillement, je n'eus pas besoin de le voir pour le savoir. Je savais pertinemment que ce bruit provenait de ce fameux Ethan et de magie électrique particulièrement dévastatrice. Constatant cela, je savais ce qu'il me restait à faire. J'étais quasiment sûr que mon compagnon de fortune n'agirait pas de manière irraisonné au vu de ses dernières actions. Et donc par conséquent, il profiterait certainement de l'ouverture que je lui avais créé. Etant dans son dos, instinctivement, j'espérais qu'il frappe au même endroit que moi, que mon exemple est servi. Cependant, la vue brouillé par la toxine et la grosse bestiole devant moi, je ne pouvais apercevoir les différents mouvements du mage de Fairy Tail.

Mais malgré cela, je savais déjà ce qu'il me restait à faire afin d'aider Ethan. J'apercevais une lumière intense derrière le scorpilon signe que l'attaque d'Ethan allait avoir lieu. Mais pour que son attaque ait le meilleur effet possible, elle devait obligatoirement à mes yeux frapper la plaie béante que j'avais causé au scorpilon lors de ma dernière attaque. Elle devait donc le frapper par derrière, mais dans sa frénésie, sa rage incontrôlée, il était difficile de prévoir si le scorpilon allait ou non se retourner. Pour m'assurer que cela n'arrive pas, je devais continuer d'attirer l'entière attention de l'animal. Pas facile quand on est à l'agonie, tellement fatigué que même se relever et impossible ! Toujours adossé à l'arbre derrière moi, je prononçais quelques mots afin de lancer ma technique. Ces mots à peine audible allaient me vider du peu de magie qu'il me restait, cependant, si j'avais vu juste, le combat ne devrait plus durer très longtemps pour peu que l'arthropode ne se retourne pas soudainement.

« Light Beam ... »

Et voilà ! Rituel habituel, cercle magique puis apparition du faisceau lumineux et l'attaque était lancée. Cette charge magique était on ne peut plus faible par rapport aux précédentes qui étaient déjà bien faibles. Cependant, mon objectif était simplement que le scorpilon se focalise sur mon attaque afin que l'assaut d'Ethan atteigne correctement sa cible. Mon rayon de lumière fonçait sur l'animal de manière frontale, sans aucune diversion, mais peu importe. L'important c'était que ce rayon aille s'écraser sur la carapace de l'arthropode. Peu importe si mon attaque ne causait pas le moindre dégâts du moment que l'entière attention de notre adversaire était portée dessus. Il ne restait plus qu'à attendre l'aboutissement de nos attaques respectives et prier pour que celles-ci mettent un terme à ce combat qui durait depuis bien trop longtemps.

Cependant, ce dénouement, je doutais de pouvoir l'entrevoir. En effet, je ne sentais plus la moindre once de magie en moi et il m'était de plus en plus difficile de garder les yeux ouverts. Car depuis le début, ce combat était à mes yeux un combat de chaque instant ou le vainqueur serait probablement celui qui posséderait la plus grosse résistance à la douleur, au poison et à la fatigue ...


Quatie Aeron
RaidenRaiden

avatar

Messages : 560
Date d'inscription : 28/03/2012
Âge : 23
Guilde : Fairy Tail
Magie / Malédiction / CS : Lightning God Slayer

- Caractéristiques du Mage -
P.M.: 4.855
Statut: Mage de Rang A
Renommée : Mage Illustre
MessageSujet: Re: Un combat, une discussion, et plus si affinité... [Pv:Cloud Redfield]   Mar 26 Juin - 11:08
Spoiler:
 

torn apart by Bleach on Grooveshark


C’est épuisant… Regarder d’un œil est épuisant, mais je sais que si je ferme ce dernier œil je sombrerais dans l’inconscience et sombrer ici n’était pas vraiment la meilleure des options à envisager. Alors j’utilisais le peu de forces qu’il me restait pour garder ce dernier œil ouvert ; et ne bougeais plus d’un pouce pour que le poison ne se répande le moins possible. Il bloquait déjà la moitié de mon corps, c’est largement suffisant. Mais revenons-en au combat... L’attaque de Cloud avait porté finalement, et il avait même réussi à détruire l’appendice de la bête lui empêchant ainsi de continuer à cracher son poison. Seulement il avait été balayé comme un fétu de paille après son attaque, le pauvre avait été pris de vitesse par la bête, et j’étais moi-même étonnée qu’une chose aussi imposante puisse faire preuve d’autant de vitesse. Mais cela ne s’arrêtait pas là, pris d’une frénésie incontrôlable, la bête jusqu’à présent calme et réfléchie se mettait à tirer dans tous les sens, sans vraiment chercher à viser ses adversaires ; je cru même voir quelques-uns de ses dards voler dans le ciel. Je serrais un peu plus fort la mince carapace que m’avais passé Ethan, faible rempart contre les attaques à ce que j’avais compris.

La scène semblait néanmoins prendre un tour bien plus réjouissant pour nous, car de là où j’étais, je pouvais à la fois observer Ethan et Cloud, le dernier étant bien mal en point, mais bien décidé à se battre. Ethan surgit dans le dos du monstre pour le surprendre et lança son petit couteau en direction de la queue du monstre, ce mouvement me rappelant étrangement la technique qu’il avait utilisé quelques jours plus tôt pour vaincre le kitsune, ou plutôt le mage noir qui s’en était pris à Fairy Tail. Enfin passons… Il arrivait donc dans son dos, sans se faire sentir semblait-il ; et chargea ce qu’il lui restait d’énergie. Rairyu no Hôtengeki, la lance du Dieu de la Foudre. Une attaque puissante si leur adversaire ne se retournait pas au dernier moment pour l’éviter. Mais de son côté Cloud semblait vouloir mettre toute les chances avec nous, et attaqua frontalement le scorpilons pour qu’il reste focalisé de ce côté-ci. Je retenais désormais ma respiration prête à voir le dénouement de cette attaque, alors que la lance venait de s’écraser dans un flash, créant un nuage de poussière qui dissimulait totalement le résultat de cette action. Allez, laissez-moi regarder encore un peu, faîtes en sorte que je ne sombre pas tout de suite…
Game Master

avatar

Messages : 1587
Date d'inscription : 26/09/2011
Magie / Malédiction / CS : All Mighty
MessageSujet: Re: Un combat, une discussion, et plus si affinité... [Pv:Cloud Redfield]   Jeu 28 Juin - 9:50
Les attaques étaient parfaitement coordonnées, s'enchaînant de manière à déboussoler le Scorpilon. La perte de sa queue l'avait faite se tourner vers Cloud. Mais aussitôt après, le poignard pénétrant sa chair le poussa à se retourner vers Ethan. Juste avant que brusquement, les quelques faisceaux n'attirent l'attention du monstre à nouveau vers le Mage de Lumière. La faiblesse de ses attaques à cause de l'épuisement permit au monstre de balayer les faisceaux d'un seul coup de pince, comme s'il s'agissait de vulgaires pichenettes.

Mais l'action était payante, car ainsi tourné vers Cloud, le monstre exposait son point faible, à savoir son dos avec la queue arrachée, à Ethan dont la vitesse de l'assaut se couplait à la puissance de ce dernier. Sa hallebarde frappa le monstre en plein dans sa plaie, là où son poignard était logé, faisant alors exploser le Scorpilon en répandant les entrailles de la créature un peu partout, celles-ci fumant à cause de la chaleur dégagée par la Foudre. Restait alors l'arme du Dragon Slayer au milieu de l'amas de chairs calcinées.

Par chance, un groupe de gardes forestiers avait été attiré par le bruit pour le moins assourdissant du combat, ainsi que par la lumière dégagée par les attaques des deux Slayers et du mage solitaire. Ils arrivèrent alors sur les lieux avec une équipe de secours et des brancards pour acheminer tout ce beau monde vers un refuge. L'action se termine donc une fois notre groupe à moitié dans le coma, arrivé au refuge et dans leur chambre commune pour les soins, leurs jours n'étant plus en danger et leur corps purgé du poison, à l'orée de la forêt, dans le chalet du poste de secours.


=================

Intervention Game Master : Scorpilon vaincu / + 10 PM Stratégie supplémentaire [Assauts enchaînés de manière à empêcher le monstre d'attaquer avec une parfaite coordination] pour Cloud et Ethan.
A vous de finir le topic avec un post chacun en épilogue.
Ethan Rayne
Fondateur / RaiteiFondateur / Raitei

avatar

Messages : 2591
Date d'inscription : 14/10/2010
Âge : 30
Guilde : Fairy Tail
Magie / Malédiction / CS : Lightning Dragon Slayer
Magie / CS Secondaire : Lightning Flames Dragon Slayer

- Caractéristiques du Mage -
P.M.: 6.330
Statut: Mage de Rang S+
Renommée : Mage Célèbre
MessageSujet: Re: Un combat, une discussion, et plus si affinité... [Pv:Cloud Redfield]   Sam 30 Juin - 22:21














Welcome Home

Une fois de plus, le mage inconnu avait lancé une action décisive qui se combinait parfaitement avec mes propres agissements. Il attira l'attention du Scorpilon au moment où j'en avais besoin afin de lui porter le coup dans l'angle le plus adéquat. Même si sa puissance magique était loin d'être mirobolante, il avait su tirer son épingle du jeu, ce qui, à mes yeux, en faisait un coéquipier de valeur. Rares étaient les personnes capables de raisonner de la sorte et de combiner leurs pouvoirs avec de parfaits inconnus pour au final donner naissance à un style de combat en duo harmonieux et efficace. Il fallait dire que par l'essence même de notre magie, la Lumière et la Foudre, il y avait de toute évidence une certaine proximité entre les deux éléments, et donc forcément une certaine connivence naturelle entre nos deux êtres. Après tout, notre magie était faite de pure énergie. Il était normal que nos styles de combat, nos pensées et notre manière d'appréhender la bataille aillent dans un sens relativement proche. C'était sans doute cette affinité naturelle qui avait rendu l'affrontement contre le Scorpilon aussi fluide, donnant l'impression d'une longue coopération entre ce mage inconnu et moi-même.

La Hallebarde du Dragon de Foudre frappa violemment le monstre au niveau de son dos, au beau milieu de la plaie béante, le faisant ainsi exploser dans un vacarme assourdissant et une puissante onde de choc, tandis que je retombais lourdement au sol. J'étais partiellement paralysé, trop sans doute pour pouvoir faire l'un de mes atterrissages magiques dont j'avais le secret. C'est pourquoi je finis par retomber sur mes deux pieds, pliant un genou qui vint toucher le sol, signe de mon épuisement. J'avais, après tout, utilisé pas mal d'énergie dans un état qui ne se prêtait guère à ce genre de pratique. Je posais ma main sur mon membre paralysé, retirant les quelques dards plantés avec hâte, faisant fi de la douleur. Mais je sentais de plus en plus mon corps s'engourdir alors que j'avançais vers Quatie et son acolyte. Il fallait que je mette tout ce beau monde en sécurité avant de m’évanouir ou de finir complètement paralysé, demeurant une proie facile pour le premier prédateur venu.

A ce propos, à peine avais-je avancé vers mes camarades qu'un bruit se fit entendre un peu plus loin. En tant que Dragon Slayer, j'avais perçu ce signal sonore avant les autres. Restait à savoir de quoi il s'agissait. Un Vulcain ? Un autre Scorpilon ? Un groupe de monstres quelconques encore plus sanguinaires ? J'essayais de réunir des forces pour faire face à cette potentielle menace, me tournant dans la direction du bruit qui se rapprochait de plus en plus. Mais finalement, ce fut une troupe de gardes, arborant l'emblème des forces de l'ordre chargées de surveiller la forêt, qui fit irruption dans la clairière. Dès le moment où je les vis, je sentis alors mes forces m'abandonner. Comme si le soulagement de nous savoir enfin en sécurité avait fini par enlever toute la tension et le désir protecteur qui me maintenait encore debout. Affichant un léger sourire, je tombais en arrière, finissant accroupi, mais immobile. Certes, je n'avais pas perdu conscience, bien moindrement touché comparé à Quatie ou bien son homologue mage, mais le poison paralysant des Scorpilons était loin d'être bénin, même pour moi. Sans trop sourciller, je laissais le groupe de secours mettre Quatie sur un brancard, pendant que l'on m'administrait les premiers soins et plusieurs injections de contrepoison.

Étant donné ma situation, il me fallut un petit moment avant de pouvoir me relever, prenant appui sur deux gardes qui nous dirigeaient vers le refuge où ils résidaient, à l'orée de la forêt. Quatie était sur un brancard, passant à côté de moi. C'est à cette occasion que j'en profitais alors pour reprendre mon manteau, manquant d'ailleurs de tomber à nouveau en le remettant sur mon dos, étant rattrapé de justesse par les deux secouristes qui me recommandaient de ne pas faire de mouvement trop brusques. Quant au dernier mage, son état semblait à mi-chemin entre le mien et celui de Quatie, ayant été bien moins touché par les assauts des monstres que la jeune God Slayer. Nous fûmes ainsi transportés jusqu'à une chambre du chalet en bordure de la Forêt de Waas où l'on nous conseilla de prendre quelques heures, voire une journée complète, de repos. Pour ma part, je ne pris qu'une demi-douzaine d'heures avant d'être remis de cette expérience déplaisante. La quantité de poison dans mon corps étant minime, il me fallut moins de temps qu'à Quatie. Je disparus alors de la chambre par la fenêtre en tirant la langue à la Slayer de Foudre et à notre ami inconnu.

Je finis néanmoins par repasser plus tard dans la soirée, au moment où tous deux sortirent du refuge. J'avais juste récupéré ma moto pour pouvoir les réceptionner et les reconduire plus prudemment vers la ville la plus proche, en particulier Quatie qui avait salement dégustée. Mais contre toute attente, je finis par inviter l'autre mage blond, en n'omettant pas les règles d'usage, à savoir une présentation comme il était de rigueur d'en faire lorsque l'on était bien élevé. Tendant la main vers le blondinet hirsute, je m'adressais à lui avec ce sourire chaleureux et bienveillant que l'on me connaissait bien à la guilde.


Et bien alors ? Qu'attends-tu pour monter ? Si tu le désires, tu peux venir avec nous à Fairy Tail. Les portes de la guilde sont toujours ouvertes pour les mages qui prennent soin de nos Nakamas. Au fait, je me prénomme Rayne. Ethan Rayne, enchanté !

Oui, il s'agissait bel et bien d'une invitation aussi franche et sincère que l'on ne voyait que très rarement dans le milieu des guildes de mages. Après tout, j'avais cru comprendre que cet homme avait risqué sa vie pour protéger Quatie alors qu'il aurait pu s'enfuir en la laissant jouer les casse-croûte pour Scorpilon. Son comportement témoignait d'un coeur disposant d'un courage et d'une honnêteté comme l'on pouvait en voir dans le comportement des mages de Fairy Tail. En ce sens, cette invitation était on ne peut plus justifiée. Restait à savoir si notre ami solitaire avait d'autres prérogatives ou si, au contraire, il allait accepter. Dans tous les cas, j'étais plutôt content d'avoir une moto qui pouvait prendre jusqu'à deux passagers supplémentaires. Faisant vrombir l'instrument, j'étais prêt à mettre mon casque magique sur les oreilles pour m'élancer à travers la campagne de Fiore en direction de Magnolia, la musique m'aidant à vaincre mon mal des transports, afin d'amener un nouveau mage prometteur au sein de la guilde.




_________________



Spoiler:
 
Cloud Redfield

avatar

Messages : 84
Date d'inscription : 03/04/2012
Âge : 25
Guilde : Fairy Tail
Magie / Malédiction / CS : Light Magic

- Caractéristiques du Mage -
P.M.: 1.730
Statut: Mage de Rang C
Renommée : Mage de Campagne
MessageSujet: Re: Un combat, une discussion, et plus si affinité... [Pv:Cloud Redfield]   Mar 3 Juil - 23:59

















Vidé de toutes forces, j'étais en train d'assister à ce qui ressemblait au dénouement de ce long combat. Effectivement, le dernier scorpilon restant venait littéralement d'exploser devant mes yeux. Si dans un premier temps, l'animal s'était retourné vers mon compagnon de fortune, il avait par la suite était attiré par mes rayons qu'il s'empressa de balayer d'un simple coup de pince. Et comme je l'imaginais auparavant, en se retournant vers moi, il subit l'attaque du dénommé Ethan, qui toucha la plaie béante que je lui avais effectué lors de ma précédente attaque. Cet enchaînement d'attaque mit fin à ce combat, ne laissant sur place que trois mages dans un piteux état ainsi que les entrailles des deux créatures répandues un peu partout. Désormais, le calvaire était bel et bien fini. Comment étais-je arrivé là déjà ? Une simple curiosité, associé à une magicienne de Fairy Tail un peu trop tempétueuse et nous étions en présence de ces bestioles. Cependant, nous nous en étions bien sortis, il n'y avait pas de victime humaine à déplorer, juste quelques blessures plus ou moins importante suite à un certain nombre d'action totalement irréfléchi.

Désormais, nous étions en sécurité, du moins pour l'instant. Car, si actuellement, le danger n'était pas présent, il ne serait pas absurde de voir apparaître d'ici peu une des nombreuses autres créatures parcourant la forêt de Waas. Cependant, la fatigue accumulée par l'utilisation de ma magie et celle engendrée par le poison, si un quelconque danger se présentait, j'étais dans l'incapacité totale de réagir, d'effectuer le moindre mouvement. Allongé, je fermais les yeux, soufflant longuement afin de me remettre au mieux possible de mes émotions, pensant à ce qu'il venait de se dérouler, à ce que je venais d'accomplir. En y repensant bien, mes précédentes prouesse m'étonnaient au plus haut point. Depuis quand étais-je capable de telles choses ? De plus pour une raison totalement obscure, j'avais réussi à combiner d'une manière impressionnante mes attaques avec celles d'un parfait inconnu. Surprenant, moi qui par habitude fuyait la présence humaine, j'avais réussi à collaborer avec un être humain sans prendre les jambes à mon coup à la première occasion. Étrange, mais pourtant bien réel. Peut-être que cela avait un rapport avec les mages de Fairy Tail ? Je n'avais pas vraiment le temps de m'attarder sur ce genre de détail. Difficilement, j'écoutais les bruits autour de nous afin de détecter une potentielle présence ennemie, pour au final n'entendre que ce fameux Ethan qui cherchait vraisemblablement à nous mettre à l'abri la jeune Quatie et moi-même.

Finalement, le seul bruit que je pus percevoir fut celui provoqué par un groupe de garde forestier visiblement attiré par les échos du combat que nous venions de mener. Désormais, nous n'étions plus en danger, nous pouvions nous "détendre" et évacuer petit à petit la tension qui régnait à la suite de ce combat épuisant. Ce dénouement me fit lâcher un profond soupir de soulagement, nous n'avions plus à craindre pour notre situation. Les personnes en charge de la protection de la forêt commencèrent à nous administrer immédiatement l'ensemble des antidotes, des remèdes nécessaires ainsi que l'ensemble des premiers soins. Après diverses injections et de longues minutes de récupération, les effets du poison avaient fortement diminué, désengourdissant la plupart de mes membres, le seul poids qui me clouait encore au sol était la fatigue accumulée. Avec l'aide de deux soigneurs, je réussis à me relever tant bien que mal, chancelant légèrement, nous étions conduis dans l'un des nombreux refuges de la forêt de Waas. Cependant, Quatie ne semblait pas en état de se lever. En effet, je l'aperçus au loin, transportée sur une civière. Suite aux nombreux dommages qu'elle avait subi, il était normal de la voir dans cet état plus que déplorable.

Une fois dans la chambre, les secouristes nous conseillèrent de prendre quelques heures, voire une journée entière de repos. Cependant, il ne me fallut qu'un peu plus d'une douzaine d'heure pour me rétablir plus ou moins de mes blessures. Mais l'appel du lit étant trop fort, le reste de la journée se résuma à une longue et confortable sieste régénératrice. Un peu plus tôt auparavant, le dénommé Ethan avait quitté le refuge sans le moindre mot. Allongé sur mon lit, je fermais les yeux, repensant à ce que nous venions de vivre, à ce que nous venions d'effectuer. Certes sans l'aide d'Ethan, nous n'aurions pas connu cette même réussite, mais mes diverses réactions étaient toutes plus surprenante les unes que les autres. En y repensant bien, en temps normal, j'aurai fui à la première opportunité, laissant ma partenaire de fortune dans une galère pas possible. Me battre de cette façon, avec cette hargne, cette détermination, pour protéger une parfaite inconnue, cela ne me ressemblait pas vraiment. Quoique, mon utopie de paix, de bien-être, de béatitude était certainement la raison qui m'avait poussé à agir de la sorte. Malgré mon manque de puissance je m'étais assez bien illustré et débrouillé. Prouvant par la même occasion que la puissance physique ne fait pas tout.

Puis vers la fin de soirée, à quelques minutes d'intervalle, nous quittions Quatie et moi le refuge avant de retrouver ce fameux Ethan en compagnie de sa moto. Alors que nous allions nous séparer, le blondinet tout aussi hirsute que moi m'invita contre toute attente à venir agrandir les rangs de Fairy Tail. Pourquoi me conviait-il, moi un parfait inconnu à les rejoindre ? Peut-être, car j'avais protégé une de ses "Nakamas". Me rappelant la mentalité de cette fameuse guide, je compris alors pourquoi il m'avait fait cette proposition. En m'adressant la parole, il arborait un sourire que je devinais chaleureux et sincère. Parler de Fairy Tail me rappelait mon enfance. Une enfance passée à vagabonder dans les rues de Magnolia en quête de nourriture et de savoir. En effet, j'avais appris à me servir de ma magie de manière autodidacte en m'entraînant aux abords de la ville. Ces mages de Fairy Tail, ils avaient été auparavant une source d'inspiration et semblaient l'être encore actuellement au vu de mes dernières prestations. De plus, contrairement à d'habitude, je ne me sentais pas mal à l'aise en présence de ces deux mages. Étrangement, je ressentais même ce que l'on peut appeler une sensation de bien-être. Pour finir, le mage blond se révéla être Ethan Rayne, un mage reconnu pour ses prouesses magiques, mais aussi musicales. Voilà pourquoi lorsque j'avais aperçu cette personne pour la première fois, celle-ci ne me paraissait pas inconnue. J'avais donc collaboré avec l'une des figures de pointe de la bien célèbre Fairy Tail. Étonnamment, notre coordination avait été remarquable alors que nous ne connaissions même pas. À cette pensée, un sourire se dessina sur mon visage. Un sourire, ... depuis quand n'avais-je pas souri de cette manière ? Bien longtemps ! Une nouvelle fois, Fairy Tail semblait être un élément déclencheur dans mon épanouissement, c'est pourquoi, ma réponse ne se fit pas attendre. Serrant la main de celui qui allait devenir un frère d'arme, un de mes "Nakamas", je repris la parole en arborant un franc sourire.

« Cloud Redfield. Enchanté ! »

À la suite de cela, je m'installais sur la moto qui allait nous ramener à Magnolia. Certes, des histoires farfelues comme celle là, en intégrant Fairy Tail, je savais que j'en vivrais d'autres. Mais cela ne serait-il pas ce qui fait le charme de cette guilde ? Toujours est-il que ma vie venait de prendre un nouveau tournant, un tournant se nommant Fairy Tail ...


Quatie Aeron
RaidenRaiden

avatar

Messages : 560
Date d'inscription : 28/03/2012
Âge : 23
Guilde : Fairy Tail
Magie / Malédiction / CS : Lightning God Slayer

- Caractéristiques du Mage -
P.M.: 4.855
Statut: Mage de Rang A
Renommée : Mage Illustre
MessageSujet: Re: Un combat, une discussion, et plus si affinité... [Pv:Cloud Redfield]   Mer 4 Juil - 14:17
La fin du combat fut floue. Je vis la hallebarde toucher le point faible du scorpilons, et la seconde d’après j’étais sur une civière avec des gardes forestiers qui m’administraient tout un arsenal d’anti-poisons et de remèdes… J’ai du mal à apercevoir ce qu’ils me font, mais je sens l’avancée du poison se stopper définitivement ; faute de se retirer. Alors que mes deux compagnons semblent en état de marcher, même s’ils doivent être aidés, les secouristes ont la bonne idée de me poser sur une civière. Heureusement car je serais incapable de tenir debout. Je finis par m’évanouir, tenant fermement le manteau d’Ethan entre mes doigts. En tout cas, cette obscurité imposée par mon cerveau était loin d’être apaisante, mon cerveau tournait à plein régime et je continuais d’entendre les gens parler autour de moi. Le terme de voile noir serait plus propice à expliquer ce qui m’arrivait à cet instant, et j’étais plutôt ennuyée de cette condition, révélant ainsi une part de faiblesse.

Je ne saurais dire combien de temps je restais dans cet état-là, mais ce qui est sûr c’est que j’y restais un moment. Seulement petit à petit mon « voile noir » fut remplacé par un vrai sommeil, révélant certainement que le poison se retirait de mon corps. Mes muscles se détendaient lentement, et le calme se faisait peu à peu. Je me réveillais une première fois, juste à temps pour apercevoir Ethan se lever et sortir de la bâtisse qui nous accueillait, par la fenêtre… et en nous tirant la langue… normal quoi. Après quoi, je me retournais vers le mur pour me rendormir et continuer de récupérer le plus possible. Ainsi je serais incapable de dire exactement combien de temps j’ai passé à roupiller, mais je finis par me réveiller en fin de soirée. J’allais mieux, et essayait de me redresser tant bien que mal. La tête me tournait un peu, mais je semblais avoir conservé un minimum équilibre, certes précaire mais suffisant pour suivre Cloud qui sortait du chalet. Remerciant comme il se doit, et d’une voix tremblante, les hommes qui nous avaient accueillis et sauvés, je finis par sortir en essayant de garder la tête haute ; même si une fois dehors, je dû m’arrêter pour reprendre mon souffle et calmer ma tête qui oscillait un peu comme le pont d’un navire. Je souris à Ethan venu nous chercher et m’installait calmement derrière lui, avant d’écouter la conversation avec Cloud.

Alors il allait intégrer Fairy Tail. C’était une bonne chose, je lui lançais un sourire chaleureux, et lui bredouillait d’une voix encore un peu faible

Yōkoso

Ethan se mit en route, et nous ramena rapidement à Magnolia. Arrivée près de chez moi, je lui fis un petit signe pour qu’il me dépose devant ma porte, et une fois cela fait, je rentrais dans ma petite maisonnette en leur adressant un signe de la main. Mon lit ne semblait n’attendre plus que moi, et je m’allongeais épuisée par le combat qui avait eu lieu et l’après coup des antidotes. Je m’endormis immédiatement, sans autres formes de procès… J’en avais au moins pour deux jours avant d’avoir récupérer…


Spoiler:
 
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Un combat, une discussion, et plus si affinité... [Pv:Cloud Redfield]   

Un combat, une discussion, et plus si affinité... [Pv:Cloud Redfield]

Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Fairy Tail RPG : Fiore no Oukoku :: 
 :: Fiore Nord :: Forêt de Waas
-