Fermer le menu
Ouvrir le menu

Navigation














Partagez | 

 Un combat, une discussion, et plus si affinité... [Pv:Cloud Redfield]

Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Quatie Aeron
RaidenRaiden

avatar

Messages : 560
Date d'inscription : 28/03/2012
Âge : 23
Guilde : Fairy Tail
Magie / Malédiction / CS : Lightning God Slayer

- Caractéristiques du Mage -
P.M.: 4.855
Statut: Mage de Rang A
Renommée : Mage Illustre
MessageSujet: Un combat, une discussion, et plus si affinité... [Pv:Cloud Redfield]   Dim 15 Avr - 23:52
La forêt des Waas, un endroit parfait pour trouver un petit compagnon. L'été commençait à gagner les campagnes petit à petit, réchauffant la terre et les corps soumis à son éclat. Mes cheveux blancs scintillaient dans cette chaude lueur, et le souffle chaud du vent portait lentement ma cape et le bas de mon haut, dévoilant ainsi une partie de mon ventre. Cela faisait un moment que je cherchait une Leprechaun pour la ramener avec moi, mais à chaque fois qu'un rire fusait, la créature à l'origine de ce cri disparaissait quand je me retournait. Mes yeux verts bougeaient sans cesse de droite à gauche, pour en trouver une, et pouvoir au moins lui parler. À vrai dire, je n'avais pas vraiment envie de la ramener de force, la force est toujours un mauvais point de départ pour établir une relation saine. Mais bon sang que ces créatures sont terriblement ennuyeuses... D'après l'un des bestiaire que j'ai emprunté, on devrait en trouver facilement des petites pestes comme celles-ci. Je finis par décider de m'installer sur un arbre.

Les pieds accrochés à une branche, le corps pendu tête vers le bas et mes cheveux courts tentant de s'unir avec le sol, j'étais dans la position idéale pour réfléchir. Pourquoi étais-je venu chercher une Leprechaun plutôt qu'un Lycaon? Peut-être parce que l'idée d'une créature douée de parole est plus intéressante que celle d'un compagnon fidèle. Mais d'un autre côté le Lycaon on des capacité élémentaires qui pourraient se révéler utilises lors d'un combat. Par exemple la forme évoluée du Lycaon pourrait utiliser la foudre, si tout de fois j'en trouve un qui sache maîtriser cet élément... Donc bon si seulement je pouvais mettre la main sur un de ces fichu LEPRECHAUN. Rhaaa ça m'énerve, je n'en peux plus... En plus Ethan m'a royalement snobé l'autre jours, mais pour qui se prend il ce petit Drangon Slayer, il a beau être plus fort que moi, quand je l'aurai rattrapé, il ne fera pas le poids face à la magie du God Slayer de Foudre.

Soudain le vent changea. La forêt se fit plus silencieuse et même les petites teignes arrêtèrent de rire. Même les arbres cessèrent de murmurer entre eux. Je libérais mes pieds, chutant tête la première sur vingt mètres avant de rattraper une branche et à moins d'un mètre du sol, me retrouvant pendue par les bras, pieds vers le sol. Je lâchais la branche pour me retrouver au sol. Un combat faisait rage non loin, elle en entendait les coups. Je partis au pas de course, en direction des bruits. Une clairière, un homme, quatre Vulcains et un combat qui semblait mal parti.

Je me jetais directement dans la mêlée pour aider le pauvre mage -vu que son odeur indiquait qu'il maîtrisait une forme de magie- en pleine galère...


Dernière édition par Quatie Aeron le Sam 21 Avr - 16:13, édité 1 fois
Game Master

avatar

Messages : 1587
Date d'inscription : 26/09/2011
Magie / Malédiction / CS : All Mighty
MessageSujet: Re: Un combat, une discussion, et plus si affinité... [Pv:Cloud Redfield]   Lun 16 Avr - 19:36
Spoiler:
 

Et oui, quatre vulcains se trouvaient bel et bien là, à tourmenter un pauvre mage. Un ? Non, car en réalité, il s'agissait d'une mage. Les quatre monstres verdatres la faisaient tourner en bourrique en se lançant un étrange objet que la demoiselle semblait vouloir récupérer. Et en y regardant de plus près, il s'agissait tout bonnement... d'un soutif ! Quels pervers que ces monstres ! Criant "Ona !" par-ci, "Ona" par là !

Brusquement, leur attention fut dirigée vers la nouvelle arrivante. Cheveux blancs, peau à l'allure laiteuse, et sans doute des dessous qui devaient sentir bon. C'est du moins ce que l'air expulsé par les narines des quatre monstres indiquaient. Qu'allaient-ils faire ? Simple : ils lancèrent le soutif à leur précédente victime qui s'enfuit sans demander son reste, avant de se diriger vers Quatie en frappant de leur poings sur leurs pectoraux.

Leur cible ? La petite culotte de la miss qui se baladait en jupe. A quatre contre un, et aux vues de leur puissance magique, lui retirer cet ornement n'allait pas être bien difficile ! Tous les quatre s'élancèrent vers la demoiselle pour essayer de l'attraper et lui retirer le précieux vêtement.


====================

Congratulation : Tu t'es attiré la sympathie de 4 vulcains [3.900 PM chacun] qui semblent en vouloir à ta petite culotte. Prends bien garde à ne pas les jouer lors de ta réponse. Et bonne chance !
Quatie Aeron
RaidenRaiden

avatar

Messages : 560
Date d'inscription : 28/03/2012
Âge : 23
Guilde : Fairy Tail
Magie / Malédiction / CS : Lightning God Slayer

- Caractéristiques du Mage -
P.M.: 4.855
Statut: Mage de Rang A
Renommée : Mage Illustre
MessageSujet: Re: Un combat, une discussion, et plus si affinité... [Pv:Cloud Redfield]   Mar 17 Avr - 13:32
Spoiler:
 


Finalement les Vulcains libérèrent la jeune fille qu'ils avaient pris en chasse, lui rendant son... oui c'est bien ça, ils lui ont rendu son soutien-gorge... Une bonne chose, car la jeune fille s'empressa de s'enfuir au pas de course car les monstre en avait à présent contre... mes propres sous-vêtements. Ha la galère, surtout que ces créatures pour le moins stupides ne la lâcheront pas avant d'avoir récupérer l'objet de leur convoitise; ce que je ne suis absolument pas prête à leurs céder. La réelle difficulté avec ces monstres, c'était d'éviter qu'ils me Take Over, sinon cela incluait la fin de la partie... Mais avec les filles, ils étaient plus cléments... Disons que décider de céder mes dessous était peut-être un moindre mal que de se faire tabasser pour qu'ils les récupèrent. Enfin qui ne tente rien n'a rien, autant essayer un petit combat, surtout que cela devrait me faire progresser un peu. Franchement, le jour même où pour la première fois je mets une jupe au lieu de mon traditionnel pantalon en cuir. Mon sceau de magie apparut au niveau de mes lèvres, un cercle jaune avec au centre la marque des dieux.

-Raijin No Moumou

Un énorme éclair jaillit du sceau et fut projeté sur les quatre Vulcain qui approchaient. Je ne prie même pas le temps de vérifier s'ils étaient sonnés ou pas, mais cette attaque devrait les avoir un petit peu paralysés, du moins je l'espère... Je sautais sur l'arbre le plus proche, grimpant quelques branches pour me retrouver au-dessus d'eux. Un Vulcain est une créature plutôt forte, je doute que ceux-ci soient mis hors de combat par mon attaque, tout God Slayer que je sois. Il va falloir assurer, et compter un peu sur sa chance si je veux m'en tirer avec peu de dommages. De tout façon si je me rends compte que la défaite est presque là, je n'aurais qu'à leur donner ce qu'ils veulent, et j'en serais quitte pour rentrer à la guilde... La honte mon dieu, j'espère que je n'aurais pas à m'abaisser à ce niveau pour espérer ne pas prendre de dérouillée.

-Alors les singes, on fait une petite sieste, je pensais que vous vouliez absolument quelque chose, mais après tout je ne suis pas sûre d'être prête à vous le céder. Je propose que l'on rentre tous chacun tranquillement chez soi pour y vivre notre vie paisiblement. C'est une bonne idée non?

Pitié que quelqu'un vienne, j'ai peu de chance de m'en sortir indemne sur ce coup-là. Franchement moi et mon cœur généreux à aider la veuve et l'orphelin à tout va, voilà comme je suis récompenser. La prochaine fois au moins je ne pourrais pas dire que je n'étais pas prévenue...
Game Master

avatar

Messages : 1587
Date d'inscription : 26/09/2011
Magie / Malédiction / CS : All Mighty
MessageSujet: Re: Un combat, une discussion, et plus si affinité... [Pv:Cloud Redfield]   Mar 17 Avr - 13:49
Spoiler:
 

L'un des quatre vulcain se prit méchamment l'offensive de la demoiselle, se mettant alors à tomber au sol avec quelques éclairs noirs grésillant autour de lui. Sonné ? Pas vraiment, juste un peu engourdi, et ô combien énervé par cette attaque. Mais se réfugier dans les arbres n'était en revanche pas une si bonne idée pour la jeune God Slayer. L'un des Vulcain saisi le tronc de ce dernier pour l'arracher net, penchant le végétal géant sur le côté de manière à faire chuter la jeune fille.

Réception difficile sur le sol ? Sûrement pas. L'un des Vulcains attrapa Quatie par la jambe avant qu'elle ne heurte ce dernier, la tenant comme une poupée que l'on maltraite, la tête en bas... Le tout avant de lui ôter son précieux sous-vêtement et de repartir avec ses trois camarades qui se mirent à courir après lui pour l'obtenir.

Après quelques minutes, on ne voyait plus qu'un nuage de poussière, vestige de la course des quatre vulcains en chaleur, qui s'éloignaient au loin, laissant la pauvre demoiselle sans son précieux dessous, en pleine forêt. Mieux valait éviter les endroits venteux qui auraient, dès lors, pu soulever sa jupe et offrir au premier voyageur venu une vue de premier choix !


=================

Fin de l'Intervention GM : Les Vulcains repartent au loin avec la culotte blanche à fraises de Quatie ! Plus aucun monstre présent jusqu'à une demande d'intervention pour que le GM en incarne (cette fois-ci de manière tout à fait normale).
Cloud Redfield

avatar

Messages : 84
Date d'inscription : 03/04/2012
Âge : 25
Guilde : Fairy Tail
Magie / Malédiction / CS : Light Magic

- Caractéristiques du Mage -
P.M.: 1.730
Statut: Mage de Rang C
Renommée : Mage de Campagne
MessageSujet: Re: Un combat, une discussion, et plus si affinité... [Pv:Cloud Redfield]   Mar 17 Avr - 21:14
La forêt de Wass, un endroit merveilleux ou la faune et la flore sont omniprésente, un petit coin de paradis, un endroit du royaume de Fiore qu'il faut voir absolument au moins une fois dans sa vie. A côté de cet aspect paradisiaque, cette forêt à un autre aspect, un aspect glauque et sombre qui plane sur ce lieu. Mais grâce à cela, je pouvais me retrouver dans un coin paisible à l'abri, à l'écart de l'ensemble de la population. Une chose était clair, l'été se rapprochait à grands pas. Une petite brise se faisait sentir de temps à autre, mais la chaleur m’assommait toujours autant et le soleil ne semblait pas décider à arrêter de cogner.
Je parcourais les différentes terres de Fiore avec comme seul but, de découvrir, d'en apprendre un peu plus sur les mystères qui entourent la magie. Un voyage fatiguant, éprouvant, qui me força à m'arrêter au coin d'un arbre et à plonger dans le monde des songes. Quelques heures de détente, de récupération me permettrais de repartir de plus belle, à la conquête de lieux inconnus.

Jusqu'à présent, je n'avais pas rencontré de soucis lors de ma traversé de cette étendue verte. Calme et paisible, exactement ce que je voulais. Aucuns combats, aucunes rencontres, aucuns contacts, un pseudo-plan qui se déroulait pour l'instant très bien. Le fait que je ne croise personne, que les routes soient peu voire pas fréquentées, me plaisait beaucoup.
La fatigue, la chaleur, le calme me permis d'effectuer une longue et bonne sieste récupératrice. Mais mes songes furent dérangés par une certaine animation provenant d'une petite partie proche de ma position actuelle. Ce dérangement ressemblait à des cris, des cris d'une femme, mélangeait à des cris d'animaux. Ce raffut me dérangea, me tira et m'extirpa de mes songes, de mes pensées. Cette source d'agitation me semblait étrange, en effet je n'arrivais pas à identifier de qui et d'où pouvait bien provenir ces cris. Ces "Ona !" "Ona !" à répétition m'intriguait, si bien que je dû me résoudre à aller observer la source de cette agitation.

Un réveil difficile pour moi, j'aurai voulu me reposer plus longtemps mais, avec une tête de déterré, je dus me résoudre probablement par curiosité, à me rendre sur les lieux. La scène devait se passer à quelques centaines de mètres de ma position actuelle. Bien entendu, je pris mon temps afin de rejoindre cette position. En effet, alors que je me rapprochais en écoutant attentivement afin de localiser la scène, je constatais que des bruits différents couvraient désormais les cris d'animaux. Maintenant, ces bruits ressemblaient plus au bruit des coups qui pouvaient résonner durant un combat. Cette hypothèse ne m'incita pas plus que cela à m'activer pour rejoindre cette position. L'idée de devoir participer à un combat, ou même d'en observer un me déplaisait beaucoup.

Trouver la source de ces bruits n'était pas une chose facile, mon ouïe n'était pas plus développé que chez n'importe quels autre hommes normalement constitué. Après quelques minutes de recherche, je finis par me retrouver au bon endroit. Il y avait les traces d'un combat, branches cassées, sol labouré, bref il y avait certainement eu une bataille ici. Au milieu de ce champ de bataille, se tenait une jeune fille. Et au loin 4 vulcains filaient à toute allure laissant derrière eux une longue trainée de fumée.
J'étais arrivé en retard, j'admets, je l'avais légèrement fait exprès. Comme je le voulais, je débarquais après la bataille. La jeune fille qui avait dû subir la violence et la folie de ces vulcains n'avait cependant pas l'air d'être blessée. Le combat finit, je n'avais pas vraiment d'intérêt à rester ici. La jeune fille ne semblant pas avoir besoin de soin et d'aide, je commençais déjà à repenser à la suite de mon voyage.

N'ayant croisé qu'une jeune fille avec qui je n'avais eu qu'un simple échange de regard, je tournais les talons afin de reprendre mon voyage à travers le royaume de Fiore. Sans un mot, je commençais à m'éloigner ... sans un bruit. Un silence lourd, trop lourd. Le vent autour de moi ne soufflait plus et une certaine tension régner dans l'air, une atmosphère étrange ...
Ce détail ne m'échappa pas, en effet je relevais la tête, à la fois inquiet, anxieux. Je scrutais les alentours afin de trouver quelque chose pouvant me rassurer mais sans succès. Je ne savais pas si la jeune fille qui se trouvait maintenant derrière moi avait pu ressentir cette lourdeur qui planait autour de nous. Sur mes gardes, j'attendais que cette chose se montre afin de savoir si je pouvais continuer mon voyage ou si un obstacle allait bloquer ma route.

Immobile, j'attendais patiemment que ce quelque chose ou ce quelqu'un se dévoile ...

Spoiler:
 



Dernière édition par Cloud Redfield le Ven 20 Avr - 18:39, édité 1 fois
Game Master

avatar

Messages : 1587
Date d'inscription : 26/09/2011
Magie / Malédiction / CS : All Mighty
MessageSujet: Re: Un combat, une discussion, et plus si affinité... [Pv:Cloud Redfield]   Mer 18 Avr - 16:39
Alors que Cloud semblait sentir quelque chose de dangereux s'approcher, un buisson se mit à se mouvoir. Qu'est-ce qui allait bien pouvoir sortir de là ? Un autre vulcain à la puissance colossale ? Un lycaon enragé ? Un Wyvern Sylvain ? La réponse fut encore plus étonnante que tout cela réuni !

En effet, du boisson sortirent... trois petits scorpilons, chacun d'une taille somme toute assez moyenne, mesurant au bas mont quarante centimètres de haut pour environ le double de large. Les trois créatures avançaient en faisant claquer leurs pinces, se chamaillant un bout de viande qu'ils avaient probablement trouvé sur un animal mort un peu plus loin.

Puis, vint le moment où ils virent les deux mages, restant immobile un moment face à ces deux étrangers. Sans plus attendre, de leurs pattes laissant émaner un claquement à chaque pas, ils se dirigèrent tant vers Quatie que vers Cloud. Avec quelles intentions ? Ca, il aurait fallut être médium pour le savoir. N'oublions cependant pas que le poison des Scorpilons est loin de provoquer un état de béatitude absolu. Quelle sera la réaction de nos deux mages itinérants ?


=================

Intervention GM : Apparition de 3 scorpilons [400 PM chacun]
Quatie Aeron
RaidenRaiden

avatar

Messages : 560
Date d'inscription : 28/03/2012
Âge : 23
Guilde : Fairy Tail
Magie / Malédiction / CS : Lightning God Slayer

- Caractéristiques du Mage -
P.M.: 4.855
Statut: Mage de Rang A
Renommée : Mage Illustre
MessageSujet: Re: Un combat, une discussion, et plus si affinité... [Pv:Cloud Redfield]   Sam 21 Avr - 19:09
Ho le bordel, me voici sans dessous... Franchement ces Vulcain sont tous pires les uns que les autre... Et voilà un homme qui arrive tranquillement. Ne pouvait-il pas venir m'aider celui-là, plutôt que de me laisser dans mon merdier? Bon calmons nous, évitons juste tout mouvement brusque, après tout il n'y a pas beaucoup de vent aujourd'hui, donc je devrais finir ma journée avec dignité. Le jeune mage à côté s’apprêtait à partir lorsqu'un groupe de scorpion jaillit d'un buisson. Ils tombent bien, je suis particulièrement énervée. Un énorme affut d'éclairs noirs se fit autour de mon corps. Cela faisait du bien parfois de se laisser emporter par la colère. Je joignit mes deux mains devant moi.

-Raijin no Houkou

De nombreux éclairs quittèrent mes poings pour foncer sur les petits scorpions. Même si je ne les ai pas tué, ce dont je doute fort, je ne pense pas qu'ils auront envie de revenir vers nous par la suite. D'un autre côté, c'est fourbe un scorpion, ils pourraient très bien se tenir pour mort et revenir vers nous une fois que l'on ne s'occupera plus d'eux. Mais bon je pense plutôt qu'ils nous laisseront tranquilles. Je finis par me tourner vers l'homme qui semble me snober royalement. Il m’énerve déjà; néanmoins, la curiosité me pousse à lui adresser la parole, quelque chose me pousse à penser que ce n'est pas un simple citoyen.

-Quatie Aeron, enchantée. Je suis une mage de Fairy Tail, et toi? Qui es-tu?

Elle observa l'homme qui lui faisait face, plutôt grand, brun, les yeux bleus et rien de particulier. Mais quelque chose la poussait à croire que quoi qu'il en soit, il n'était pas dans cette forêt pour venir y cueillir des prunes...

Spoiler:
 


Cloud Redfield

avatar

Messages : 84
Date d'inscription : 03/04/2012
Âge : 25
Guilde : Fairy Tail
Magie / Malédiction / CS : Light Magic

- Caractéristiques du Mage -
P.M.: 1.730
Statut: Mage de Rang C
Renommée : Mage de Campagne
MessageSujet: Re: Un combat, une discussion, et plus si affinité... [Pv:Cloud Redfield]   Dim 22 Avr - 16:10








♪ I still believe in ... ♪

Je me trouvais actuellement dans la bien célèbre forêt de Waas, à l'extrême Nord du royaume de Fiore. Célèbre pour être la plus grande et la plus dense de l'ensemble du royaume, mais aussi pour ne pas être l'un des endroits les plus sûr du pays. En effet dans cette partie du monde, la végétation et les animaux ne souhaitaient pas cohabiter et repoussaient les plus téméraires des aventuriers. Mais voilà, j'étais dans cette fameuse forêt, coupé du reste du monde et de la population. Pour l'instant je n'avais pas rencontré de problèmes. J'avais simplement dû faire une sieste de quelques heures afin de récupérer légèrement de la première partie de mon long voyage. Qu'est ce qui peut être plus reposant qu'une sieste au beau milieu d'une forêt réputée pour être dangereuse ? Pas grand-chose ... En tout cas, ma sieste réparatrice avait été interrompu par des cris. Des cris d'animaux, des "Ona !! Ona !!" à répétition, pas la meilleure façon d'effectuer un petit somme. Tiré de mes songes par ces bruits, ma curiosité me poussa à me rendre sur le lieu de cette agitation.

Cette agitation était dû à un pseudo-combat entre une jeune mage et un groupe de 4 Vulcains. Rien de bien intéressant, si peu intéressant que je m'apprêtais à faire demi tour. Mais le calme inhabituel qui régnait sur l'ancien champ de bataille me surpris. Ce détail me stoppa net, anxieux, je scrutais les alentours afin de trouver la source de mes inquiétudes, sans pour autant ressentir une quelconque forme de stress. Je cherchais à me rassurer, persuadé qu'il ne s'agissait que d'une simple intuition sans doute fausse. Malheureusement, mon intuition se révéla être vrai. Les buissons se mirent à bouger, à remuer. Qu'allait-il en sortir ? D'autres vulcains ? Une bête féroce qui allait nous attaquer la jeune mage et moi ? Ou bien un simple petit lapin ? Tellement de possibilités, bien entendu, je restais sur mes gardes en attente de cette chose cachée dans les buissons, le souffle ralenti par l'attente ...
A la surprise générale, il ne s'agissait en fait que de trois petits scorpilons. Je n'avais donc pas de raisons de m'inquiéter, même si je savais que ces bestioles étaient dangereuses. En effet, ces scorpions sont réputés à cause du poison qu'ils possèdent. Celui-ci étant réputé pour faire oublier à toutes personnes touchée, ce qu'est la béatitude, le calme et apprendre le vrai sens du mot douleur. .
Les trois petits scorpilons se dirigeaient vers nous deux, se disputant pour un morceau de viande qu'ils avaient dû trouver sur un animal mort un peu plus loin. Leurs pinces claquaient mais leurs intentions n'étaient pas claires. Je me méfiais de ces bestioles, elles pouvaient très bien vouloir s'en prendre à nous, ou bien simplement passer à côté de nous. L'apparition de ces trois arthropodes me soulagea et mon souffle se relâcha doucement. Alors que j'allais simplement m'écarter afin de ne pas embêter ces bestioles, une phrase résonna derrière moi, "Raijin no Houkou". Ces paroles ... la formulation nécessaire pour l'utilisation de la magie, pour l'utilisation d'une forme de magie. Je ne savais pas la forme qu'allait prendre la magie, mais par réflexe, je fis un bond sur le côté afin de m'assurer que la magie ne me touche pas. Stupéfait, je vis la magie sortir du corps de la jeune mage qui se tenait derrière moi. Une aura magique se fit sentir, un cercle magique apparu et de violent éclairs noirs quittèrent ses poings. Cette électricité jaillit, fonçant à une vitesse folle vers les trois scorpilons et s'écrasa sur ces bêtes sauvages.

Cette action me fis réagir, cette violence me dégouta, pourquoi les avait elle attaqué ? A ce que je sache, ils ne l'avaient pas agressé. Mais bon, je suppose que après avoir été embêté par quatre vulcains, elle ne devait pas être de bonne humeur. Mais était-ce une raison suffisante pour ôter la vie à ces scorpilons ? Enfin c'est ce que j'avais pu supposer après la décharge électrique qu'ils venaient de ramasser. Cette attaque me permis aussi de constater que cette mage était particulièrement puissante et qu'il ne valait mieux pas se la mettre à dos. C'est d'ailleurs la raison qui m'empêcha de lui faire remarquer la stupidité de son geste, je ne voulais pas provoqué une quelconque bataille avec cette mage qui semblait largement plus forte que moi. Un simple soupir m'échappa. Pour être franc, il ne m'avait pas vraiment échappé, il était volontaire et je voulais simplement que la madoshi se tenant à quelques mètres de moi l'entende. Mon but, qu'elle comprenne que je désapprouvais sa façon d'agir. Après cela, je souhaitais reprendre mon voyage la où je l'avais laissé.

Je tournais les talons quand la jeune mage m'interpella en me révélant son identité et en demandant au passage la mienne. Elle disait se nommer Quatie Aeron et être une mage de la célèbre Fairy Tail. Le nom de sa guilde résonna dans mes oreilles, tant de souvenirs. Fairy Tail, la guilde de Magnolia, la ville de mon enfance. Fairy Tail la guilde et les mages qui me donnèrent envie d'apprendre à maîtriser la magie. Les paroles de Quatie me stoppèrent net. J'avais du mal à réaliser que se tenait à quelques mètres de moi une personne appartenant à Fairy Tail. Mon côté misanthrope me fit hésiter quelques instants.
Récapitulons, elle était plus forte que moi, appartenais à Fairy Tail, venait d'attaquer les scorpillons et de m'adresser la parole. Que devais je faire ? Aucune idée, en tout cas, il fallait que j'évite de m'attirer le courroux de cette mage qui pouvait m'électrocuter assez facilement. Un plan, il me fallait un plan. Réfléchissons ... Le bide total, mon esprit était embrouillé et je n'avais pas la moindre porte de sortie convenable. Quelle galère ! Mais bon, je devais faire avec. Je devais répondre à cette jeune femme malgré le fait que je n'en avais pas vraiment envie. Je fis volte face de façon à me retrouver en face de cette madoshi.

Je l'observais, elle était plutôt grande, avait un physique assez athlétique, toutes les caractéristiques d'un mage. Les cheveux blancs et des pupilles vertes qui me fixait attentivement en attendant ma réponse. Elle ne semblait vraiment pas d'humeur, c'est pourquoi un sourire forcé apparu sur mon visage. Un sourire visant à détendre légèrement l'atmosphère. Ce n'était pas sincère, mais déjà mieux que rien. C'est donc de cette façon plutôt maladroite que je m'adressais à la jeune mage de Fairy Tail.



« Enchanté ! Je me nomme Cloud Redfield ... »

Une réponse courte mais qui répondait à la question de Quatie. Avec cela, j'espérais écourter au maximum la conversation mais ce n'était pas gagné d'avance. Le dialogue avec cette mage m'avait fait baisser ma garde ... mais quand était il des petits scorpilons de tout à l'heure ? N'oublions pas qu'un scorpilon peut en cacher un autre ...

Game Master

avatar

Messages : 1587
Date d'inscription : 26/09/2011
Magie / Malédiction / CS : All Mighty
MessageSujet: Re: Un combat, une discussion, et plus si affinité... [Pv:Cloud Redfield]   Mar 24 Avr - 11:33
Chose très imprudente d'attaquer sans prévenir. Après tout, les trois scorpilons n'avaient aucune intention hostile, s'approchant des deux mages par simple curiosité. A la manière d'enfants intrigués par l'inconnu. Grand bien leur fasse, l'inconnu venait de leur montrer que la curiosité, même dénuée de toute hostilité, était un bien vilain défaut. En à peine un instant, ils venaient de se faire électrocuter assez violemment. Plusieurs éclairs noirs apparaissent et disparaissaient autour de leur corps légèrement calciné.

Seulement, comme notre God Slayer aurait pu s'en douter, trois petits scorpilons à affronter, c'est une chose. Mais rares sont les fois où les bébés s'éloignent beaucoup de leur mère. Scénario prévisible au possible, mais cela n'empêcha pas Quatie de griller les saucisses sur pattes. C'est pourquoi juste après cette introduction entre les deux mages, un cri résonna de manière pour le moins inquiétante.

Cette fois-ci, ce n'était guère un vulgaire buisson qui se mouvait près d'eux, mais bel et bien toute une tripoté d'arbres, tandis que le sol tremblait et que les oiseaux s'envolaient rapidement. Juste après la présentation de Cloud, comme pour se présenter lui-même, le nouvel invité laissa émaner un rugissement des plus funestes, annonciateur de catastrophes à venir.

Au lieu de sortir d'un buisson, ce fut en arrachant, ou plutôt en défonçant, quatre arbres situés à la limite de la clairière où nos deux mages se trouvaient, qu'apparurent deux autres Scorpilons. Cette fois-ci, les dimensions étaient sensiblement... différentes. Le mâle était d'une taille d'environ deux-mètres et demi de haut, pour une longueur de sept mètre, alors que la femelle, elle, était encore plus grosse, avoisinant les trois mètres cinquante pour neuf de long.

On repère le mâle à la légère couleur azuré de son appendice dorsal, alors que celui de la mère dispose plutôt d'une couleur écarlate. Toujours fut-il que papa et maman scorpions furent pour le moins peu enjoués en voyant le corps, certes toujours vivant, de leur progéniture, gisant sur le sol.

Ni une, ni deux, les queues des deux créatures se recourbèrent en position d'attaque, leur crochet venimeux se trouvant au-dessus de leur tête, leur queue cambrée, tout en claquant bruyamment leurs pinces. Attaque combinée vaut mieux que foncer dans le tas, les deux monstres lancèrent tous deux, par le biais de leur dard, un jet d'acide corrosif en direction des deux mages. Nul doute que si l'attaque touchait, elle ferait du vilain. Rien qu'à voir une goutte tomber sur un arbre, le liquide rongeait celui-ci comme la peste.


====================

Inteverntion Game Master : Apparition Scorpilon Mâle [1.700 PM] et Scorpilon Femelle [2.500 PM]. Le mâle vise bien sûr Cloud et la femelle Quatie.
Quatie Aeron
RaidenRaiden

avatar

Messages : 560
Date d'inscription : 28/03/2012
Âge : 23
Guilde : Fairy Tail
Magie / Malédiction / CS : Lightning God Slayer

- Caractéristiques du Mage -
P.M.: 4.855
Statut: Mage de Rang A
Renommée : Mage Illustre
MessageSujet: Re: Un combat, une discussion, et plus si affinité... [Pv:Cloud Redfield]   Dim 6 Mai - 0:31
« Enchanté ! Je me nomme Cloud Redfield ... »

Une réponse courte et simple. Contrairement à ce que le jeune homme devait penser, cela me suffisais amplement pour me faire une idée de lui. Il devait être plutôt taciturne, pas bavard, mal à l'aise avec la gente féminine et peut-être même l'humanité en général. Sinon il ne devait pas être même d'une guilde vu qu'il n'en avait pas parlé, et certainement pas d'une guilde noire vu qu'il n'avait aucune attitude hostile à son égard. Après ce qui me pousse à croire que le jeune Cloud est un mage, c'est tout bonnement sa présence ici, que viendrait faire un civil dans un lieu aussi éloigné de la civilisation. À part faire bronzette bien sûr... Donc d'après moi cet homme est un mage. Je jette un coup d’œil rapide aux trois petits scorpions. Finalement je regrette un peu de les avoir attaqués, après tout ce ne sont que des bébés. Le mot "bébés" me fait soudain penser à quelque chose, bébés=parents et donc gros, gros, gros scorpions. Je m'apprête à me tourner vers le dit Cloud pour lui dire que nous ferions mieux de quitter la zone, quand soudain j'entends quelques arbres devant nous tomber au sol dans un craquement sinistre. Ainsi qu'un cris pour le moins inquiétant. Et là, scénario prévisible papa et maman sortent des buissons, ce qui pose quelques problèmes majeurs, notamment l’attitude que ces deux là vont bien vouloir adopter. Je jette un regard discret aux petits scorpions qui semblent encore vivants mais paralysés. D'un coup je le sens très mal... Je lance un regard à Cloud comme pour m'excuser de mon action un peu irréfléchie, surtout que j'aurais dû savoir que les bébés sont rarement seuls.

Ils pointent leurs énormes dards sur nous, passant directement en mode attaque. Ils faisaient tout un bruit insupportable avec leurs pinces, si bien que je n'en pouvais déjà plus. Mais plus que le combat maintenant imminent, c'était pour le bas de mon corps lui même que je m'inquiétais... À vrai dire, je cherchais un moyen de trouver comment garder ce qui me restait d'honneur, car ce combat ne manquerait pas de soulever ma délicate robe. Ce qui serait bien sûr la chose la plus ennuyeuse qui soit. Je tirais donc un lacet d'une de mes poches, et relevais la tête juste à temps pour voir un jet de venin s'échapper des dards de nos deux adversaires. Je jubilais, trois Vulcains, trois bébés scorpions, deux scorpions géants... Une journée de merde en somme... J'esquivais donc de façon la plus gracieuse possible le venin de la femelle avant de me mettre derrière un arbre. J'attrapais un petit bout de bois, mon lacet, glissait la main sous la robe et confectionnais un petit plan de secours, à savoir accrocher l'avant et l'arrière de ma robe pour conserver un minimum de pudeur. C'est là que ma foudre était utile, car elle me permet de faire des trous assez larges pour y faire passer le lacet etc. Enfin bref on va pas vous dire comment je fais mes affaires de fille, mais je suis plutôt fière du résultat, même si ma liberté de mouvement est plutôt entravée. Je rejoins donc le combat, à peine une petite poignée seconde de passée depuis le début. Je jette un regard à Cloud, il semble indemne, c'est bon signe. Mon sceau magique apparait devant mes lèvres:

-Raijin No Moumou

Avec cette attaque, je vise clairement la femelle. Si seulement je pouvais l'avoir en un coup, ça serait bien mieux pour tout le monde, mais vu sa stature impressionnante, j'ai la douloureuse impression que ce n'est pas un scorpion de bas niveau. Dans le couple papa/maman, c'est d'ailleurs certainement elle qui domine. Franchement on est pas un peu dans la mouise?

Spoiler:
 
Cloud Redfield

avatar

Messages : 84
Date d'inscription : 03/04/2012
Âge : 25
Guilde : Fairy Tail
Magie / Malédiction / CS : Light Magic

- Caractéristiques du Mage -
P.M.: 1.730
Statut: Mage de Rang C
Renommée : Mage de Campagne
MessageSujet: Re: Un combat, une discussion, et plus si affinité... [Pv:Cloud Redfield]   Dim 6 Mai - 15:43















Mais qu'est ce que je fous là moi ...

Résumons la situation, je me trouvais en plein milieu de l'immense forêt de Waas par une belle journée d'été. Voyageant à travers l'ensemble du royaume de Fiore, ma curiosité m'avait amené à rencontrer une jeune mage, une jeune mage de Fairy Tail se nommant Quatie Aeron. Celle-ci venait d'être confrontée à quatre vulcains et semblait plutôt d'humeur exécrable à en juger par la façon dont elle avait mis hors service les trois petits scorpilons. Pour une raison inconnue, elle avait décidé de m'adresser la parole et de me questionner sur mon identité. Lui répondant assez froidement, quelque chose me trottait dans la tête, comme s'il manquait une donnée à l'équation, une donnée fondamentale. Me présentant d'une façon qui avait l'air de satisfaire la jeune femme, je pense qu'elle avait dû comprendre légèrement mon caractère et ne m'embêta pas plus avec d'autres questions.

Alors que je venais de finir de me présenter, un cri inquiétant résonna. Là, ce fut le flash, je savais ce qu'il manquait, ce détail qui m'échappait jusqu'à maintenant. L'équation était complète désormais, enfants blessés, égal parents énervés. Et l'inévitable arriva. Déracinant une bonne partie des arbres se trouvant sur leurs passages, papa et maman scorpilon arrivèrent, cela était tellement prévisible et pourtant je n'y avais pas pensé. Cela était peut-être dû à un réveil forcé. Bref, à la vue de leurs enfants K.O, un rugissement funeste se fit entendre. Je savais à quoi m'attendre, leurs intentions étaient on ne peut plus clair. Pourtant, je n'étais responsable de rien, l'auteur de leurs courroux n'était pas moi, mais la jeune mage de Fairy Tail. Réputé pour être une guilde tapageuse, par ses actions cette fameuse Quatie me l'avait bien démontré. Mais dans l'esprit des scorpilons, il n'y avait pas la moindre différence entre elle et moi. Je devais me résoudre à combattre ces deux bestioles simplement car je me trouvais au mauvais endroit, au mauvais moment. Arf ... je n'en avais vraiment aucune envie, mais pour sauver ma peau, il le fallait bien. Sur mes gardes, je réunissais le peu d'information que je possédais sur les scorpilons. Tentant de réunir les quelques données que j'avais lu dans les livres jadis, je venais de finir de rassembler l'ensemble des informations. Voilà ce que je savais, les scorpilons étaient réputés pour posséder une carapace extrêmement solide et un poison paralysant redoutable. Et je suis censé faire quoi moi ? Malgré ce faible bagage d'information, je n'étais pas plus avancé.

Le combat allait débuter, je me tenais prêt et cela même si je savais pertinemment que parmi les combattants, j'étais le plus faible. J'observais attentivement ma partenaire de fortune. Celle-ci semblait avoir pris conscience de son geste et me lança un regard, à travers lui, je compris qu'elle cherchait à s'excuser de son action que l'on peut nettement qualifier d'irréfléchie. Bref, le mal était fait. Me concentrant sur mes adversaires, j'attendais patiemment leurs offensives.

Et voilà le combat était lancé, d'après ce que je compris, ils se répartirent la tâche. Le plus gros visait Quatie et le plus petit m'avait comme cible. Enfin petit, tout est relatif. A vu de nez, j'aurai dit facilement deux mètres de haut pour plus du triple de longueur, soit environ sept mètres. Le dard au-dessus de leur tête respective, ils faisaient claquer leurs pinces, certainement une méthode d'intimidation. Expirant un grand coup, je vis un long jet d'acide partir de la queue de l'opposant de Quatie. Allait-elle l'esquiver ? Je l'espérais. Mais pour l'instant je devais me préoccuper de mon adversaire. Celui-ci imita son compère. Une attaque combiné, malin les scorpilons. D'un geste agile j'esquivais le tir d'acide de mon opposant. Le jet d'acide vint s'écraser sur un arbre derrière moi. Celui-ci se dissout à une vitesse impressionnante. Depuis quand leur poisson était-il extrêmement corrosif ? Voyant cela, mon visage se teinta d'un blanc pâle. Dans quelle galère m'étais-je encore fourré ? Je devais me ressaisir. Quatie avait comme moi, esquivé l'attaque. Mais contrairement à moi, elle répliqua directement et avec une fougue impressionnante. Un rayon d'énergie électrique partie de la bouche de la jeune mage. Fonçant dans un vacarme assourdissant, celle-ci s'écrasa sur sa cible. Malheureusement je savais pertinemment que cette attaque ne lui avait absolument rien fait. La carapace le protégeant ne se brisant pas d'une façon aussi simple. Ma partenaire semblait être quelqu'un d'hyper-réactive. Je devais la raisonner et la convaincre de trouver une stratégie. Je pris la parole, en espérant que celle-ci m'écouterait.

« Ne gaspille pas ta magie inutilement ! La carapace qu'ils portent est réputé pour être l'une des plus solides de Fiore. Alors, je doute que tes attaques changent quelque chose. Il nous faut une stratégie ...»



Par cette réplique je ne voulais pas vexer la jeune mage, simplement lui faire comprendre son erreur. Alors que je réfléchissais à l'élaboration d'un plan. Quelque chose me revint à l'esprit. Le poison, le poison qu'il avait vu sur l'arbre tout à l'heure. Les scorpilons en étaient-ils immunisés ? Je devais en avoir le coeur net, car pour l'instant, il s'agissait bel et bien de la seule piste que j'avais. Construisant pas à pas un plan, certes, il n'était pas digne des plus fins stratèges du royaume. Mais il pouvait marcher. Les possibilités défilaient dans ma tête. Je l'ai inspecté une par une, essayant d'isoler le pour et le contre de chacune. Cependant, je gardais un oeil sur nos deux adversaires, me préparant à une réaction de leurs part. J'étais vraiment dans une situation difficile et je ne trouvais aucune porte de sortie convenable. Pfff ... quelle galère !

Game Master

avatar

Messages : 1587
Date d'inscription : 26/09/2011
Magie / Malédiction / CS : All Mighty
MessageSujet: Re: Un combat, une discussion, et plus si affinité... [Pv:Cloud Redfield]   Lun 7 Mai - 14:14
Voyant leur attaque inefficace, les deux scorpilons redoublèrent de violence. Lorsque Quatie balança son attaque, sans tir de couverture ou leurre, la femelle laissa s'échapper un jet d'acide plus ample et plus pâteux. Certes, cela ne serait pas suffisant pour anéantir l'assaut du God Slayer, mais les dégâts seraient atténués. Qui plus est, les éclairs traversant la masse liquide firent voler celle-ci en éclat, provoquant une sorte de pluie acide qui recouvrait désormais toute l'arène. La densité de poison n'était plus assez grande pour faire effet, mais cela rongeraient sans doute les vêtements, en plus de brûler de manière vive la peau de nos combattants.

Les scorpilons, eux, n'avaient rien à craindre de leur propre poison, leur carapace les protégeant naturellement. Le reste de l'attaque de Quatie, atténuée par la barrière de poison, vint toucher la femelle qui ne réagit même pas, comme si on venait de la chatouiller. Cloud avait raison : il fallait une stratégie adaptée. Profitant de la potentielle douleur provoquée par la pluie acide, et l'éventuelle surprise de cette défense peu orthodoxe, la femelle ouvre alors ses deux pinces, pour laisser jaillir des centaines de dards empoisonnés pouvant paralyser légèrement quiconque se fait piquer. Telles des mitraillettes, les deux appendices sont dirigés vers la God Slayer qui doit essuyer un tir soutenu. A leur effet désagréable s'ajoute une certaine puissance de jet qui ne transperce peut-être pas les arbres, mais les pénètre avec assez de violence pour faire comprendre qu'il vaudrait mieux éviter de se faire toucher.

Quant au mâle qui se trouvait face à Cloud, il choisit une technique légèrement plus embêtante. Faisant tournoyer sa queue au-dessus de lui, il continuait à répandre du poison corrosif autour de lui, tel un tuyau d'arrosage que l'on ferait tourner au-dessus de sa tête. Tout en faisant cela, il s'avançait vers Cloud très rapidement en faisant claquer ses pinces.

Comment nos deux compères allaient-ils s'en sortir ?
Quatie Aeron
RaidenRaiden

avatar

Messages : 560
Date d'inscription : 28/03/2012
Âge : 23
Guilde : Fairy Tail
Magie / Malédiction / CS : Lightning God Slayer

- Caractéristiques du Mage -
P.M.: 4.855
Statut: Mage de Rang A
Renommée : Mage Illustre
MessageSujet: Re: Un combat, une discussion, et plus si affinité... [Pv:Cloud Redfield]   Mar 8 Mai - 18:54
Mon esprit tournait à plus de cent à l'heure; trouver une stratégie, certes, mais il fallait peut-être que l'on nous laisse le temps d'y réfléchir... Je fis un bond vers l'arbre le plus proche, comme à chaque fois ou presque après un de mes assauts, mais mon manque de mobilité après mon rafistolage ne me permit pas de me mettre à l'abri avant d'être touché par le poison. Heureusement j'étais presque hors de portée, ce qui me permit de minimiser les dégâts; tout mon bras gauche fut touché par quelques gouttes qui tombaient sur le terrain comme une pluie, abimant mes vêtements et mon corps. Pas franchement douloureux, juste un peu engourdie... Je grimpais sur mon arbre, puis sautait de branche en branche à l'aide de petits éclairs pour esquiver les attaques de maman scorpion qui en voulait clairement à ma peau. Des petits dards se plantaient derrière moi, alors que je fonçait pour les éviter, à vrai dire je n'avais pas d'autre choix car vu les marques laissées dans l'arbre à côté, il me fallait mieux m'en éloigner. Je tournais de branche en branche, aussi rapide qu'un éclair -normal- et sans que l'on ne le remarque, j'avais fait le tour de la clairière, pour arriver derrière papa scorpion alors que se femelle me visait toujours. Je sautais au sol avec le scorpion mâle entre moi et mon adversaire, et fit une impressionnante galipette qui me permit d'arriver entre deux pattes du mâle. Sans prendre le temps de voir si elle avait arrêté ses tirs, je me mis à ramper entre les pattes pour arriver sous son corps, et utilisais le Raijin No Hôkô en direction de celui-ci. Avec un peu de chance il se retrouverait hors-jeu, après avoir subi d'un côté mon souffle de base, et de l'autre les dards de sa femelle; et si Cloud voulait bien en rajouter une couche, on se retrouverait certainement à deux contre un. Après avoir frappé je me dégageais et utilisa un éclair pour me retrouver près de mon partenaire de fortune pour lui expliquer où nous en étions:

- Écoute, je ne sais pas s'ils sont immunisés contre leur propre poison, mais je pense qu'ils y a quelques trous dans la carapace, notamment au niveau du ventre. Si on arrive à toucher ces points sensibles, on devrait arriver à en finir sans avoir à attaquer à tous bouts de champs. Je ne sais pas si ces créatures ont une grande capacité intellectuelle, mais je pense que l'on peut réussir à les dérouter si on fait un peu comme moi. Ça marche ?

Sans attendre de réponse, je repris ma position perchée sur mon arbre. Ceux-ci avaient vraiment souffert après l’attaque de la femelle. Ma grosse préoccupation était de savoir si j’avais eu le mâle, ou s’il faisait le mort. À deux contre deux, les scorpions nous obligeraient à nous intéresser à seulement l’un d’entre eux, pendant que l’autre attaquait un autre mage. Ce qui revenait à du un contre un. Je jetais un regard à Cloud pour savoir s’il était d’accord avec cette technique et attendait de voir la réaction de la femelle. Avec un peu de chance elle battrait en retraite…

Game Master

avatar

Messages : 1587
Date d'inscription : 26/09/2011
Magie / Malédiction / CS : All Mighty
MessageSujet: Re: Un combat, une discussion, et plus si affinité... [Pv:Cloud Redfield]   Mer 9 Mai - 3:14
Que se passe-t-il lorsque l'on tente d'approcher un scorpion géant qui joue au tuyau d'arrosage tourbillonnant au-dessus de sa tête, avec de l'acide en guise d'eau ? Ma foi, la réponse est bien simple : On se brûle. Quatie tenta d'arriver derrière le Scorpilon mâle qui effectuait cette manoeuvre, grand bien lui en fasse. Seulement, quand la bestiole balance à tour de queue un jet d'acide, on ne peut pas juger cette manoeuvre de vraiment intelligente.

C'est pourquoi la demoiselle se fit asperger copieusement de poison, ce dernier rongeant ses vêtements et brûlant grièvement la peau ainsi exposée, en plus de révéler son corps à moitié nu. Quant au Scorpilon femelle, elle avait bien entendu cessé de tirer lorsqu'elle vit que son compagnon se trouvait sur la trajectoire. Il ne fallait pas prendre ces créatures pour plus bêtes qu'elles ne l'étaient.

Seulement, en s'approchant ainsi du mâle de manière si peu maligne, Quatie attira l'attention de celle-ci qui se concentra alors également sur elle, laissant tomber Cloud. Déjà que la demoiselle avait essayé de l'approcher... Il la voyait mal passer sous les quarante centimètres situés entre son abdomen et le sol.

De plus, peut-être que si elle avait observé attentivement, Quatie aurait vu que le poison des Scorpilons n'était nullement nocif pour leur propre corps. Désormais, elle avait les deux créatures sur son dos, alors qu'elle avait ses vêtements en lambeau et le côté gauche de son corps qui fumait suite au poison qu'elle avait reçu.

Peut-être qu'en jouant mieux son coup, elle aurait pu éviter de se retrouver dans une telle situation... S'avançant lourdement vers elle, les deux créatures projetaient maintenant toutes deux des aiguilles empoisonnées avec leurs pinces, tout en essayant de frapper la demoiselle en plantant leur dard avec violence, laissant émaner encore de ce corrosif poison... Poison qui ne manquait sans doute pas d'engourdir la moitié du corps dont était recouverte Quatie.


==================

Intervention Punitive Game Master : Il est clairement indiqué dans le post précédent que le poison des scorpilons n'est nullement nocif pour leur propre carapace. De plus, comment leur ventre (qui est face au sol, donc non-exposé au poison) pourrait-il présenter le moindre trou ? A plus forte raison, comment parviendrais-tu à t'approcher si facilement d'un scorpion qui balance du poison en continue tout autour de lui via son dard qui tournoie autour de sa tête ?
Réponse incohérente = conséquences désastreuses pour ton personnage qui s'en prend plein la trogne.
Tenir compte des actions du GM est plutôt conseillé en général. Cela évite les incohérences aux lourdes répercussions.
Bonne chance quand même pour la suite, même si maintenant que la mayonnaise a tourné, ça risque d'être difficile à rattraper.
Cloud Redfield

avatar

Messages : 84
Date d'inscription : 03/04/2012
Âge : 25
Guilde : Fairy Tail
Magie / Malédiction / CS : Light Magic

- Caractéristiques du Mage -
P.M.: 1.730
Statut: Mage de Rang C
Renommée : Mage de Campagne
MessageSujet: Re: Un combat, une discussion, et plus si affinité... [Pv:Cloud Redfield]   Mer 9 Mai - 15:03















Réfléchir ... un bien grand mot

Oh mon dieu ! Mais pourquoi est ce qu'il a fallu que je me retrouve dans une telle situation ? Le destin je suppose. Enfin toujours est-il que j'étais dans cette forêt, la forêt de Waas, en compagnie d'une parfaite inconnue et de papa et maman scorpilons. Pas idéale comme situation, voire même assez désagréable. Alors que je repensais à la façon dont je m'étais retrouvé dans cette situation, je pris conscience que ce n'était pas sur moi que le destin s'acharnait, mais sur cette fameuse Quatie Aeron de Fairy Tail. Moi, mon destin m'avait juste amené à la rencontrer. Mon destin ? Euh ... ma curiosité en fait. Mais sur ce coup ci, je finis par me dire, que ma curiosité me perdrait un jour. Pour l'instant la situation n'était pas catastrophique, mais elle pourrait le devenir assez rapidement si la jeune femme et moi ne gérions pas mieux les prochains assauts.

En tout cas, il fallait mener d'une meilleure façon notre prochaine phase de combat. Celle-ci s'étant soldé par un véritable échec. Même si je n'avais pas participé à cette offensive, j'allais en subir les conséquences. Pfff, dur la vie de combattant. En effet, la technique de Quatie, sans aucune diversion et réflexion venait de percuter un jet d'acide qui stoppa une partie de l'attaque de la jeune madoshi de Fairy Tail créant par la même occasion, une pluie d'acide. Non ! Vous êtes sérieux là ? Une pluie d'acide ? Bah oui, une pluie d'acide capable de ronger peau et vêtements. Et puis quoi encore ? Le scorpilon allait faire une triple backflip vrillé pour esquiver mon attaque ? Totalement délirant. On m'aurait dit il y a quelques temps que je me ferais asperger d'une pluie d'acide d'un scorpilon sur la tête et bien je ne vous aurais pas cru. Mais là, cette fameuse pluie était bel et bien présente. Il était difficile de s'en protéger, si bien que je dus me résoudre à simplement placer mes bras de telle façon à ce qu'ils protégent plus ou moins mes yeux. Cependant, cette pluie n'avait pas que des inconvénients. En effet, celle-ci me permit de mettre de côté une idée. J'avais longuement songé au fait que le poisson corrosif de ces arthropodes pouvait éventuellement "trouer" la carapace résistante qu'ils portaient. Mais grâce à cette pluie, j'avais pu écarter cette option. La pluie d'acide ne faisant que s'écraser sur leur carapace.

Bon, moins une idée. Cela ne m'en laissait pas beaucoup. La pluie d'acide vint s'écraser à répétition sur l'ensemble de mon corps. Et je n'appréciais pas particulièrement le poison, en effet, il dévorait doucement mes vêtements s'attaquant par la suite à ma peau. Alors que ma peau brûlait peu à peu et que je serrais les dents de douleur, les possibilités défilaient à une vitesse folle dans ma tête. Les examinant une par une, pesant le pour et le contre de chacune, j'essayais de faire abstraction de la douleur qui parcourait mon corps engourdis par le poison. Puis la femelle que l'on pouvait distinguer par la couleur plus écarlate de son appendice dorsale se mit en tête de s'en prendre à Quatie. Alors que j'observais ses mouvements, elle attaqua la jeune Quatie en lui lançant des centaines de dards empoisonnés. Un bruit m'interpella. En effet, le mâle me fit remarquer sa présence. Celui-ci étant probablement énervé que je ne fasse pas plus attention à lui. Pour être franc, il m'était légèrement sortie de l'esprit. La réflexion sur la stratégie et les agissements des deux autres combattant accaparent une bonne partie de la place de mon esprit, si bien que je l'avais limite oublié. Pourtant, il ne tarda pas à me rappeler à l'ordre. Certainement vexé, il se mit à faire tournoyer sa queue tout en continuant à en faire sortir du poison. Le terme tuyau d'arrosage étant largement utilisable dans une telle situation. De l'acide se rependait tout autour de lui et de nombreux jets se dirigeaient vers ma position. Des jets que je me contentais d'esquiver avec agilité et grâce. Je m'appliquais à positionner mes jambes entre chaque bond afin d'avoir de suffisamment bon appuis pour pouvoir repartir en cas d'imprévu.

Ne possédant pas encore de stratégie valable, je ne m'aventurais pas dans des tentatives désespéré comme le faisait actuellement la jeune mage de Fairy Tail, Quatie Aeron. Ma partenaire de fortune quant à elle agissait comme on pouvait attendre d'une mage de la célèbre Fairy Tail, c'est-à-dire avec aucune cohérence. Me concentrant sur le mâle, j'avais totalement oublié de me préoccuper de la jeune mage et de son adversaire. Mais la voici, toujours aussi imprévisible, tellement imprévisible qu'elle apparut derrière ma cible, derrière le scorpilon mâle. Que faisait-elle ? Sur le coup je ne compris pas bien, une pirouette par-ci, une pirouette par là, un souffle magique au passage et la voilà à mes côtés. Pour être franc, ce qu'elle venait d'effectuer avait créé un véritable flou dans mon esprit, une incompréhension presque déroutante pour moi. Je n'avais pas rêvé, elle venait bien de ramper sous le scorpilon là ? Euh ... comment dire ... elle est folle. Dans cette position elle avait toutes les chances de se faire toucher par nos opposant. Heureusement, elle s'en sortit et était venu se positionner à côté de moi.

Elle commença à me parler d'un pseudo trou dans la carapace des bestioles. QUOI ? Mais d'où avait-elle vu cela ? Puis elle me demanda de l'imiter afin de nous débarrasser de ces monstres. Était-elle sérieuse là ? Comment pouvait-elle espérait qu'un mec aussi grand que moi puisse se faufiler sous le scorpilon. De plus, la manoeuvre était extrêmement risquée. J'allais lui faire comprendre mon désaccord avec sa stratégie quand d'un éclair celle-ci se plaça sur un arbre derrière moi. N'étant plus à côté de moi, j'allais devoir forcer ma voix afin que cette mage inconsciente réfléchisse légèrement. D'une voix forte et claire, je m'adressais à la jeune madoshi.

« Mais tu es folle !!! Tu es consciente des ouvertures que tu laisses à ton adversaire ? »


La situation ne s'améliorait pas. Une fois de plus, la jeune mage venait de donner aux deux scorpilons une autre opportunité d'attaquer. Depuis le début du combat, je n'avais pas encore porté la moindre attaque. Un signe de peur ? Non, simplement, je ne voulais pas me lancer dans des offensives qui avaient de fortes chances d'échouer. Ne possédant pas de stratégie, je refusais de me lancer de toutes mes forces dans ce combat. Pour l'instant je ne faisais qu'évaluer mes adversaires et ma partenaire. Analysant et estimant la force de chacun des protagonistes et je savais perpétuellement que j'étais le plus faible des quatre.

Une idée me vint à l'esprit. J'avais trois possibilités. La première était de m'enfuir comme un lâche et de fausser compagnie à la jeune mage de Fairy Tail et aux scorpilons. Il ne me fallut que peu de temps avant que mon esprit écarte cette possibilité. Après tout, je n'étais pas un lâche et je ne voulais pas abandonner la jeune mage dans une telle situation. La seconde était de mener le combat de mon côté, laissant ma partenaire agir comme bon lui semble. Cette solution ne m'arrangeait pas plus que cela, en effet, j'étais bien trop faible pour me farcir ces deux bestioles sans aide. Il ne me restait plus que la troisième solution, c'est-à-dire collaborer avec la tempétueuse Quatie. Bon au moins j'avais mis fin au désordre que la jeune femme avait semé dans ma tête par son comportement. De nouveau l'esprit clair, je me remis à réfléchir à une stratégie. Quels pouvaient bien être les points faibles de ces scorpilons. Je restais vigilant, sur mes appuies, prêt à esquiver la moindre des actions de mes deux opposants.

Alors que les stratégies défilaient dans ma tête et que je continuais à esquiver les différentes attaques. Je notais un détail, la corpulence des scorpilons. Une taille si imposante devait forcément causer quelques soucis de mobilité. Les contourner en les prenant de vitesse pourrait être une des solutions afin de porter de lourdes attaques par derrière. Cependant, j'avais besoin d'un élément pour conforter mon idée. J'attendais avant d'en parler à Quatie qui réagirait probablement d'une façon absurde. Bon, il était temps que je me mette à agir. Rassemblant ma magie de lumière, j'attendais la prochaine attaque d'un des scorpilons pour enfin mener une contre attaque.

Cependant, il restait un problème, le mâle scorpilon qui se faisait une joie de faire tournoyer sa queue dans tous les sens en crachant de temps à autre des jets de poison. Son action rendait toute tentative de progression veine et donc par la même occasion mon idée ci-dessus inutile. J'avais déjà ma petite idée sur le moyen dont j'allais procéder. Cependant, la réaction du mâle fut étrange, même très étrange. En effet, il me laissa en plan pour aller s'en prendre à Quatie. Il se fout de moi là ? Je suis tellement minable qu'il préfère aller faire mumuse avec elle ? Pas assez fort à son goût c'est ça ? Même si cela était probablement involontaire, le scorpilon m'avait mis en rogne en me snobant. Me préparant à mon offensive en accumulant la magie, je me retrouvais désormais dans le dos de nos deux adversaires qui n'avaient d'yeux que pour la jeune mage de Fairy Tail. Une opportunité à saisir, je pouvais fuir ou bien contre attaquer. Il fallait que je les détourne de Quatie et que je réduisse leur champ d'action à ma seule personne. Un pari plutôt risqué, mais je devais aider la jeune mage de Fairy Tail

« Light Beams !!! »

Deux rayons magiques de lumière sortirent de la paume de ma main. Se dirigeant à toute allure vers les scorpilons ou plutôt vers leur queue. Mon objectif était de les attirer vers moi afin que par la suite, Quatie puisse récupérer légèrement de ses efforts. J'avais pris bien soin de viser légèrement au-dessus de la base de la queue afin d'être presque certains de toucher tout en espérant que cette partie de l'appendice des scorpilons soit peut-être un peu moins résistant. Cependant, je venais d'apercevoir Quatie et ce que je vis me stupéfia. Quoi ? J'avais des hallucinations ou elle était bien couverte de poison ? Il ne manquait plus que ça. Si dans mon esprit, j'avais estimé nos chances de survie avant que je constate ce détail, elles auraient été d'environ 55%, mais là, avec Quatie quasiment hors service, nos chances devaient frôler les 5% et encore en étant optimiste. La situation se compliquait énormément et plus mes rayons avançaient, plus je regrettais mon geste. Je risquais simplement d'attirer l'attention des scorpilons comme je le voulais, mais ne bénéficierais pas de la puissance magique de Quatie. Bref, le geste était fait et je ne pouvais plus retourner en arrière. Je refis appel à ma magie dans l'éventualité que nos opposant aient la magnifique idée de changer de cible. En espérant qu'ils lâchent légèrement la grappe à la jeune madoshi de Fairy Tail. Repensant à la douleur que j'avais éprouvée lorsque les quelques gouttes de la pluie d'acide avaient commencé à s'attaquer à ma peau, alors elle qui en était recouverte, j'en avais mal pour elle. Mais la situation ne me permettait pas de m'apitoyer sur son sort. Après tout, elle avait agi de façon totalement irraisonné.

Bon résumons la situation. Quatie était désormais probablement hors service et j'étais désormais seul face à ces deux scopilons. Comment j'allais m'en sortir ? Je n'en avais pas la moindre idée et pour être franc je commençais sérieusement à douter. J'avais peut-être une chance mais, pour cela, il fallait que mes rayons atteignent leur cible afin d'attirer leur attention.



Spoiler:
 
Quatie Aeron
RaidenRaiden

avatar

Messages : 560
Date d'inscription : 28/03/2012
Âge : 23
Guilde : Fairy Tail
Magie / Malédiction / CS : Lightning God Slayer

- Caractéristiques du Mage -
P.M.: 4.855
Statut: Mage de Rang A
Renommée : Mage Illustre
MessageSujet: Re: Un combat, une discussion, et plus si affinité... [Pv:Cloud Redfield]   Ven 18 Mai - 17:35
C'est dans ces moments-là que l'on se reconnait pleinement. C'est tout moi ça, on fonce avant et on trouve un plan après. Tenez, la Storm Team par exemple: moi je suis plutôt l'électron libre qui donne du temps à Ethan pour trouver un plan pendant que Natsumi nous retape... Et là, je reste fidèle à ma réputation. J'avais foncé un peu trop vite, pensant que le scorpion s'amusait avec sa queue comme avec un gourdin, mais si j'avais regardé de plus près, il projetait une pluie acide tout autour de lui, que même une fois sous lui, je n'avais pas remarqué. Ensuite moi qui espérais trouver un trou entre les parties mésosoma (l'avant du scorpion) et méstasoma (l'arrière), je m'étais bien faîte avoir, et maintenant la moitié de mon corps se retrouvait engourdi par le poison, et aussi à nu. J’espérais aussi que la partie ventrale du scorpion serait plus tendre que la face dorsale, un peu à l'image d'une tortue, mais là aussi l'idée avait totalement raté, ne m'apportant qu'une attention plus grande des deux scorpilons. Ô rage, Ô désespoir... Bon arrêtons la poésie, ce n'est vraiment pas le moment... Je me décidais enfin à passer en revue les nombreux plans possibles, alors que mon corps perdait petit à petit de sa mobilité. Tout mon côté gauche fumait. J'observais mes deux adversaires, ils semblaient encore indécis quant au traitement qu'ils devaient m'infliger et cela m'offris quelques secondes de répit en plus. Finalement ces créatures étaient pour le moins intelligentes, la femelle avait arrêter d'attaquer lorsque son mâle s'était retrouvé sur le chemin. Mon corps était encore en train de fumer... Franchement pour une tierce personne, on pourrait vraiment croire que je suis en feu. Le feu...

Une pluie de dards choisit ce moment-ci pour venir perforer l'arbre sur lequel j'étais. Là, ils étaient à deux contre moi, et je n'avais aucune chance de m'en sortir; un bras et une jambe en état de marche. C'était bien, mais pas assez malheureusement. Je me contentais donc d’éviter au mieux possible les petits dards empoisonnés, alors que ceux qui s’implantaient dans la partie gauche de mon corps me faisaient un mal de chien. À ce rythme-là, il n’y avait que peu de chance pour que je tienne encore longtemps. Heureusement l’autre madoshi entra dans la danse, m’offrant ainsi un peu de répit pour récupérer. Ou plutôt penser, car clouée au sol par le côté gauche, ce n’était pas franchement une super position pour récupérer. Je levais la tête pour voir la magie de mon compagnon de fortune, avant de me mettre à désespérer. À ce que l’on disait, les scorpions devenaient fous quand ils étaient confrontés au feu, et même si ceux-ci n’étaient pas franchement les petits scorpions que l’on étudie dans la faune non magique, ils ne feraient certainement pas exception à la règle. Malheureusement ce mage ne semblait pas utiliser la magie du feu, ce qui réduisait à néant toutes nos chances de s’en sortir. Et vu que je doutais fort que ce jeune homme se trimballe avec de l’alcool, qui était une autre chose que ne supportaient pas les scorpions. Je me relevais difficilement, et utilisait un petit pas avec mes  éclairs pour me retrouver près de mon coéquipier. J’étais épuisé, et rien que ce petit pas m’avait totalement épuisé. Je reprenais mon souffle, totalement exténuée par cette petite technique à peine plus puissante que lorsque je matérialise un petit éclair. Je mis ma main sur l’épaule de mon compagnon.

-Je pense qu’il y a des moments où il faut mieux abandonner… Je ne sais pas pour toi, mais moi j’ai fait mon choix… On se casse.

Je renforçais un peu plus la prise sur le jeune homme, et essayais tant bien que mal de nous sortir de là avec quelques pas éclairs. Alors que j’espérais passer derrière les arbres avec un seul de ces, l’équation poison+fatigue ne me permis que de faire cinq malheureux mètres ; en plus je devais agripper l’autre pour l’emmener avec moi, chose aussi facile à faire dans mon état, que de transporter un bel éléphant au meilleur de ma forme. Je répétais cette opération une deuxième fois pour arriver dans la forêt, puis une troisième et quatrième pour faire les dix premiers mètres en une petite seconde. Je finis par lâcher le mage, tout en lui indiquant qu’il fallait y aller le plus vite possible. J'espérais de tout coeur que Papa et Maman scorpilons seraient plus intéressés par leurs petits que les deux pauvres mages qui cherchaient à s’echapper. 
Game Master

avatar

Messages : 1587
Date d'inscription : 26/09/2011
Magie / Malédiction / CS : All Mighty
MessageSujet: Re: Un combat, une discussion, et plus si affinité... [Pv:Cloud Redfield]   Dim 20 Mai - 17:08
Alors que Cloud lance ses faisceaux lumineux, la femelle intercepte l'attaque en jetant une nouvelle giclée de poison qui explose au contact de l'attaque. De toute évidence, les attaques de notre Mage de Lumière sont insuffisantes pour faire face au duo de monstre bien remontés. Qui plus est, malgré la tentative de fuite précipitée, les deux créatures courent après nos deux mages en faisant claquer leurs pinces. La femelle ouvre celles-ci pour faire pleuvoir ses dards empoisonnés, alors que le mâle continue à faire tournoyer sa queue à 360 degrés en arrosant la zone autour de lui comme le ferait un idiot jouant au lasso avec un tuyau d'arrosage.

Penser pouvoir fuir après avoir fait cramer leur progéniture était une idée bien optimiste...
Ethan Rayne
Fondateur / RaiteiFondateur / Raitei

avatar

Messages : 2591
Date d'inscription : 14/10/2010
Âge : 30
Guilde : Fairy Tail
Magie / Malédiction / CS : Lightning Dragon Slayer
Magie / CS Secondaire : Lightning Flames Dragon Slayer

- Caractéristiques du Mage -
P.M.: 6.330
Statut: Mage de Rang S+
Renommée : Mage Célèbre
MessageSujet: Re: Un combat, une discussion, et plus si affinité... [Pv:Cloud Redfield]   Dim 20 Mai - 20:01















Fairy Tail's Pride

Il y a des jours où on regrette de s'être levé. Pour ma part, j'avais débuté ma journée en me faisant jeter du hall de la guilde soit disant parce que je ne cessais de "squatter" ce dernier au lieu d'aller travailler. Bon, d'accord, j'use et abuse des douches... Je pique le pain que l'on met sur les tables pour les repas du soir... Et les peignoirs pour les chambres d'hôtes... Et les couvertures de ces dernières. Mais est-ce ma faute si je le prix des loyers est excessivement cher ? J'ai beau être assez riche, si je jette mon argent par les fenêtres, il ne me restera que mes yeux pour pleurer. J'économisais dans un but précis : devenir propriétaire de ma propre maison. Et pas n'importe laquelle ! Non Môssieur, une demeure très haut de gamme, semblable à un véritable château, qui trônait dans le centre-ville de Magnolia, juste en face d'une magnifique fontaine. Combien de fois avais-je rêvé de vivre dans cette demeure ? A chaque fois que je passais devant sans doute. Je m'y voyais déjà, avec Natsumi pour me tenir compagnie, alors que nous faisions la fête avec le reste de la guilde chaque soir, que nous organisions des soirées Triple Triad, dans la grande bibliothèque.

Je laissais cependant mon imagination fertile produire des images d'un futur lointain certes désiré mais qui était loin d'être d'actualité. Alors que je marchais dans la Forêt de Waas, à cause de ces projections dans l'avenir, je me mis à m'écrier d'une voix complètement gaga, avec des coeurs à la place des yeux et un air on ne peut plus ahuri :


Aye Alice-chan ! Viens voir papa ! Il va te prendre sur son dos pendant que Maman fait des gâteauuuuuuuuuux...

Ahem... Imagination fertile je vous disais. Me rendant compte que j'étais planté là, les bras tendus comme le dernier des abrutis, à visualiser ce que mon esprit voulait me faire voir, je m’éclaircissais la gorge en faisant semblant de remettre un nœud de cravate que je ne portais pourtant pas. Mieux valait me faire discret sur ce coup-là, ce n'était déjà pas facile de passer pour un idiot devant des gens, mais devant des animaux qui risquent de se demander si l'éclair que vous avez mangé ce midi n'aurait pas électrocuté une barre de fer rouillée avant de finir dans votre estomac, c'était encore plus humiliant à mes yeux. Certes, les bestioles ne pouvaient pas se moquer de vous indéfiniment, mais quand l'on est sensé faire partie du sommet de la chaîne alimentaire, c'était tout de même rageant de voir quatre pauvres écureuils qui se moquent de vous ouvertement en vous lançant des glands, pensant que vous faites partie de la même famille que ces derniers.

Mais en parlant de bestiole, alors que j'errais dans les bois, à la recherche de Quatie sur ordre du Maître pour le débriefing concernant l'attaque de Magnolia par Alandro Redfox, je sentais une odeur désagréable chatouiller mes narines. Un genre de fumée qui puait non seulement le brûlé, mais également le poison à plein nez. A n'en pas douté, des Scorpilons étaient à l'oeuvre non loin. Mieux valait faire un détour. C'est ce que je me dis jusqu'à sentir l'odeur de Quatie, et surtout sentir mes cheveux se hérisser, signe qu'il y avait de la Foudre dans les parages. Mon estomac gargouilla à cette idée, mais mon humeur se dégrada cependant. Connaissant notre tête brûlée, elle s'était sans doute mise dans de beaux draps, encore une fois. Qui plus est, pour que le poison d'un Scorpilon soit aussi venimeux, ce dernier ne devait pas être loin de muer en un Scorpilon Fatalis. Je n'avais pas vraiment le choix, il allait falloir que je trouve cette tête de linotte et que je lui prête main-forte une fois de plus.

Me dirigeant vers le lieu du combat, me fiant à mon odorat, je finis par voir une scène assez déconcertante se dérouler sous mes yeux. D'accord, nous avions deux Scorpilons, l'un de toute évidence beaucoup plus gros que l'autre, poursuivant un inconnu, mais également notre God Slayer. Voilà une chose qui eut le don de me sortir de mes gonds. Cette demoiselle allait se manger un coup mémorable sur le crâne après que je me sois occupé de ses poursuivants. Fuir ainsi, voilà qui était à mes yeux une honte pour Fairy Tail. Pour le moment, j'étais assez loin de la scène pour ne faire que l'observer. Le petit Scorpilon jouait les arroseurs à tout va, alors que la femelle se contentait de mitrailler le duo de Mages. Si je voulais intervenir, j'allais devoir faire en sorte d'au moins en abattre un d'un coup en profitant de l'effet de surprise.

Bondissant dans les airs, je me retrouvais largement au-dessus du duo de monstres. J'avais décidé d'aller botter le train du mâle afin de supprimer ce gêneur et pouvoir me concentrer sereinement sur "le plat de résistance" que constituait sa compagne. Ainsi dans les airs, je le voyais remuer sa queue dans un sens de rotation de manière à empêcher toute approche par le sol. Cependant, ainsi dans les cieux, je pouvais frapper directement la seule zone qui n'était pas soumise à cet arrosage intensif. Avec une attaque verticale, je pourrais atterrir directement sur son corps, l'intérieur du cercle que sa queue décrivait n'étant pas arrosé par le poison. Étant donné la résistance du monstre, j'allais devoir le frapper avec une technique violente, directe, utilisant mes poings en plus de ma magie. Vu qu'il n'était pas si puissant que cela, j'allais sans doute réussir à l'abattre d'un coup, même si je préférais rester sur mes gardes. Mon corps s'entoura dès lors d'un halo de lumière foudroyante, me projetant pile au-dessus de lui, avant que je ne finisse ma course en piqué droit vers le dos de la créature. Poing gauche en arrière, prêt à frapper, je criais le nom de cette technique en espérant faire mouche.


Rairyuu No Shinken !

"Le Poing Grondant du Dragon de Foudre" mêlait impact magique et physique, de quoi donner à réfléchir à notre ami. Suite au nuage de poussière provoqué par l'assaut, je me reculais de plusieurs mètres, pour arriver au niveau de Quatie qui semblait mal en point. Mon intervention allait sans doute stopper nos deux insectes dans leur course folle, en espérant qu'il n'en reste dès lors plus qu'un. Sans détourner la tête du second monstre, je m'adressais à Quatie sur un ton qui démontrait toute ma colère face à son comportement.

Tsss... Se faire botter les fesses passe encore... Mais fuir ainsi. Que fais-tu de la fierté de Fairy Tail... De celle de la Storm Team... Et de ton rang de Slayer. Je suis déçu Quatie. Je savais que tu étais une tête brûlée, mais je ne te savais pas couarde. Reste ici et récupère pendant que je m'occupe du reste. Après tout, tu as de la chance qu'il y ait une autre chose qui me mette vraiment en colère et que tu n'en sois pas directement responsable.

Toujours dos à la jeune femme, je laissais un éclair issu de ma Magie s'abattre sur elle avec violence, non pas pour la châtier, mais au contraire, pour lui rendre des forces, espérant que l'absorption de Foudre pourrait lui redonner assez de forces afin qu'elle se mette à l'abri. Dans son état actuel, elle risquait de me gêner plus qu'autre chose. Même si elle récupérait des forces, son corps était trop meurtri pour continuer la lutte. Mieux valait que je l'emmène chez un guérisseur grâce à ma moto Gungir que j'avais laissé à l'entrée de la Forêt. Mais pour l'heure, je devais préciser ce qui m'énervait encore plus que le comportement de la jeune fille. Pointant du doigt le second Scorpilon, je m'adressais à lui sur un ton rempli de rage, alors que des éclairs apparaissaient tout autour de moi avec rage et violence de manière éphémère, générant à chaque fois un son claquant assourdissant.

C'est toi, l'espèce d'arthropode, qui vient de me mettre vraiment en rogne. S'il y a une chose que l'on ne tolère pas à Fairy Tail, c'est que quelqu'un s'en prenne à nos Nakamas. Les bestioles décérébrées ne font pas exception à la règle !

Mes dernières paroles avaient été accompagnée d'une soudaine colonne de lumière électrique émanant de tout mon corps alors que ma tignasse blonde se hérissait comme pas deux. Jetant un léger regard en coin auprès de l'inconnu qui accompagnait Quatie, je ne lui dis cependant rien. S'il voulait m'aidait, je ne l'en empêcherais pas. Après tout, lui aussi devait avoir une certaine rancune contre ces fichus monstres. J'attendais alors un mouvement de la part de l'ennemi, ou que mon potentiel équipier de fortune ne se mette en action. En attendant, l'immense quantité de magie électrique émanant de tout mon corps dans une lumière aveuglante, faisant presque trembler le sol, traduisait à elle seule à quel point je ne supportais pas de voir un mage de ma guilde se faire traiter ainsi... Et je comptais bien enseigner le prix de cette douleur qu'avait infligé le Scorpilon à celui-ci...




_________________



Spoiler:
 
Cloud Redfield

avatar

Messages : 84
Date d'inscription : 03/04/2012
Âge : 25
Guilde : Fairy Tail
Magie / Malédiction / CS : Light Magic

- Caractéristiques du Mage -
P.M.: 1.730
Statut: Mage de Rang C
Renommée : Mage de Campagne
MessageSujet: Re: Un combat, une discussion, et plus si affinité... [Pv:Cloud Redfield]   Mar 22 Mai - 20:57














L'espoir renaît ...

Une bien sale journée se dessinait au loin. Sale dans le sens ou celle-ci prenait certainement l'une des pires tournures possibles. En effet, dans mon esprit, il me semblait difficile de pouvoir faire pire. Quoi de mieux dans une journée, qu'un couple de scorpilon enragé et qui en veulent à votre peau ? Et le pire, c'est que je n'y étais pour rien. Le courroux de ces arthropodes, je n'en étais pas responsable, j'avais juste été au mauvais endroit, au mauvais moment. Ce qui avait provoqué la foudre de ce charmant couple n'était autre qu'une mage de Fairy Tail, une mage qui s'en était injustement pris aux progénitures de nos opposants. Moi, là dedans, j'avais simplement décidé d'aller jeter un rapide coup d'oeil à la source d'une agitation qui m'avait tiré de mon sommeil. Et résultat ! Je me retrouvais sur la route de papa et maman furax ! Difficile de faire pire non ? De plus, désormais considéré comme l'un des responsables de la blessure des enfants, j'étais devenu pour eux, une des cibles sur lesquels ils espéraient passer la colère qu'avait suscité la jeune madoshi de Fairy Tail. Voilà comment, par le pire des hasards, je me retrouvais à devoir me fritter avec deux énormes bestioles tout en aidant la donzelle maîtrisant une magie de foudre.

Une situation compliquée, voire galère même. Alors qu'au début du combat, après un brève constatation du pouvoir magique de ma coéquipière de fortune, je pensais que l'on pouvait avoir une chance de se débarrasser des scorpilons, la situation avait vite tourné. Je n'étais toujours pas intervenu dans cet affrontement, préférant établir une stratégie avant de foncer dans le tas, que cette fameuse Quatie s'était déjà lancée à l'assaut. Un assaut qu'elle regrettera certainement pendant la période de convalescence qu'elle devra subir. Oui, car, si de mon côté je faisais fonctionner mes méninges, la mage de Fairy Tail attaqua, usant d'une grande quantité d'énergie et récoltant au passage, un nombre important de blessures. En effet, celle-ci vu au cours d'un de ses raids improvisés, son corps recouvert en grande partie du poison de nos opposant. Le poison des scorpilons provoquant chez la personne touchée de vives douleurs, ainsi qu'une paralysie presque totale mais temporaire de la zone du corps atteinte. Autant dire, qu'avec Quatie désormais plus ou moins hors-service, nos chances de survie avaient fortement diminué. Pour essayer de laisser un peu de repos à la madoshi, j'avais tenté d'attirer l'attention des scorpilons sur moi. Une méthode certes dangereuse, mais nécessaire pour stopper les attaques incessantes de ces bestioles sur Quatie. Mais malheureusement, mes rayons furent balayés par la femelle d'une giclée de poison.

A ce moment précis, un sentiment d'impuissance s'empara de mon esprit, un sentiment terrible, qu'aucune personne n'aime ressentir. Ce sentiment de faiblesse que certaines personnes ont la malchance de ressentir lorsque leur vie et en jeu, je le ressentais actuellement. Et bizarrement, dans cette situation difficile, mon estomac était noué et la sensation de malaise grimpait en moi. Pourtant, la situation n'exigeait pas et ne permettait pas que je me dégonfle. Même si je savais que désormais, notre destin ne reposait plus que sur mes épaules, la peur m'envahit en supplément de la pression. Une peur, une crainte de voir ma vie s'arrêter ici, voilà ce qui me préoccupait en cet instant précis. La santé de ma partenaire de fortune et l'avancement du combat ne prenait plus aucune place dans mon esprit. Comme un lâche, un égoïste, je pensais à sauver ma vie d'une façon ou d'une autre. J'avais tellement de choses à découvrir, de sentier à arpenter, de merveilles à admirer. Trop de choses pour qu'un banal couple de scorpilon stoppe cela ! Même si je n'étais qu'un simple mage de lumière, je ne pouvais me permettre de perdre face à ces bestioles. N'avais-je donc aucune fierté ? Aucun amour propre ? Non ! Si jeune, en pleine fleur de l'âge, mon destin ne pouvait pas s'arrêter là ! Essayant de me rassurer par tous les moyens, je ne pus empêcher mon corps de trembler de façon assez voyante. Misérable ! Voilà le mot qui aurait pu parfaitement définir mon comportement sur les dernières minutes, mais fort heureusement, personne n'eut le temps d'observer, de voir à quel point je tremblais. Quatie étant probablement, trop occuper à survivre comme elle le pouvait.

Il fallait que nous sortions de cette situation. En effet, fuir ne semblait être que la dernière des solutions possibles. Sauver ma vie, en faussant compagnie aux scorpilons, avec si possible la jeune madoshi de Fairy Tail que je refusais de laisser en plan. Pour mettre au point notre porte de sortie, il ne me fallut que quelques secondes, comme quoi mon cerveau pouvait être performant de temps à autres. Mon plan était réglé comme du papier à musique. Mes chances de réussir étaient plus grandes que tout à l'heure, mais comme dans tous plans, il y avait une marge d'erreur. Ici, elle n'était pas très grande, mais suffisamment pour être non négligeable. Comment j'allais m'y prendre ? Simplement en profitant du manque d'intérêt que portaient les scorpilons à mon égard. Usant de ma magie pour les éblouir fortement, semant ainsi la confusion chez mes opposants, je mettrai par la suite un écart suffisant entre nos adversaires et nous pour qu'ils ne puissent plus nous retrouver. Cependant, l'esprit remplit de pression, de peur, mais aussi de la mise au point de ma stratégie, j'avais quasiment oublié le combat en cours.

Mais mes pensées furent soudainement interrompues et je fus ramené à la dure et triste réalité par la dénommé Aeron. A ma grande surprise celle-ci venait, d'un éclair, de se rapprocher de moi, ou plutôt de revenir à mes côtés. Comment pouvait-elle encore accomplir cela ? Après ce qu'elle venait de subir, c'est impensable, inhumain. Ceci me rappela que je n'avais pas à faire à n'importe qui, mais bien à un mage de Fairy Tail, guilde réputé pour sa puissance, mais aussi pour ses incroyables performances. En revenant à mes côtés, la jeune madoshi m'adressa la parole afin de me dire qu'elle allait opté pour la fuite. Ce devait bien être la seule chose censé que j'avais vu de sa part, mais alors que j'allais lui signaler que les scorpilons n'allaient pas nous laisser partir si facilement, celle-ci m'agrippa et commença à m'emmener avec elle. Inconsciente une nouvelle fois, la jeune Quatie puisait dans ses maigres réserves afin de me traîner hors de portée des scorpilons. La scène se passa tellement vite que je n'eus le temps de réaliser ce qu'il venait de se passer. Les informations devaient probablement circuler de façon trop lente entre mes yeux et mon cerveau. Si bien qu'en moins de temps qu'il m'aurait fallu pour le dire, une faible distance avec nos opposant apparut. Cependant, la madoshi finit par me lâcher l'épaule. En effet, même si elle avait crée une petite marge de sécurité, elle était loin d'être suffisante. Et comme je m'y attendais les scorpilons recommencèrent à mener l'assaut. Nous mitraillant de dards et de jets de poison, nous allions déguster sévère. Nous devions nous protéger, tant bien que mal, ou plutôt je devais parer cet attaque. Immédiatement, n'ayant pas vraiment utilisé de sort depuis le début du combat, je refis appel à ma magie.

« Light Shield !!! »

Instantanément, trois cercles magiques apparurent devant moi. Ayant pris soin auparavant de me placer devant la jeune Quatie Aeron, mes cercles magiques stoppèrent une partie des dards et du poison. L'autre partie, je vous laisse deviner ... bien entendu, elle vint heurter mon corps. Alors que les quelques dards qui avaient franchi ma technique s'implantaient dans mon corps, je serrais les dents de douleurs, alors que les scorpilons continuaient de charger. Désormais, je n'y croyais plus, mon chemin allait s'arrêter ici. Il s'agissait probablement de la fin de la courte histoire de Cloud Redfield, une histoire dont personne ne se souviendrait. Disparaitre dans un souffle que personne n'entendrait, voilà ce qui m'était destiné. Mais à travers ce souffle résonna un cri, un cri étrange. Alors que je scrutais les environs afin de trouver la source de celui-ci, quelque chose s'abattit avec violence au niveau des scorpilons. Un nuage de poussière se souleva, dans mon esprit ce nuage sonna comme synonyme d'ouverture. En effet, ma seule pensée sur le moment était de profiter de cette confusion pour fuir. Seulement, avant que je ne puisse faire quoi que ce soit, quelque chose ou plutôt quelqu'un, sortie du nuage de fumée. Que venait-il de se passer ? Les évènements s'enchaînaient à une vitesse folle, si bien que je n'avais pas un wagon de retard, mais un train serait plus approprié.

Celui-ci était tout comme moi assez grand, possédait des cheveux blonds en bataille sur le haut du crane et semblait au vu de son attaque, très puissant. Qui était-il ? Etait-ce un futur ennemi ? Cette question ne resta pas longtemps sans réponse, car peu de temps après, il commença à s'adresser à Quatie, signe qu'il devait probablement être une de ses connaissances. Cette pensée me rassura. Par quel miracle était-il là ? Je m'en contrefichais royalement, l'important, c'est qu'il était sans aucun doute un autre mage de Fairy Tail. De plus sa tête me rappelait vaguement quelqu'un, serait-il quelqu'un de connu dans ce vaste royaume ? Là n'était pas la question. Pour l'instant il fallait se préoccuper des scorpilons. Mais avant cela, ce nouvel arrivant sermonna Quatie pour une question de fierté. La fierté, chose totalement absurde à mes yeux lorsque sa vie était en jeu, mais, il n'était pas l'heure de polémiquer autour d'un sujet bidon. En plus de son sermon, il affirma qu'il allait s'occuper de tous, bien prétentieux comme réaction, mais peu importe. Du moment que cet inconnu arrive à nous sortir de ce bourbier, j'étais satisfait.

En quelques secondes, le nouvel arrivant venait d'effectuer un certain nombre d'action, toutes plus absurde que les autres. Et voilà qu'il recommençait ... un éclair jaillit de son corps et vint s'écraser sur Quatie, pourquoi venait-il de faire cela ? N'était-elle pas sa coéquipière ? S'il voulait lui faire comprendre quelques choses, il aurait pu le faire d'une façon moins offensive. Tournant la tête vers la madoshi, je pus remarquer que celle-ci ne réagissait même pas à l'attaque, comme si elle était insensible à l'électricité. Étrange, mais bel et bien réel. Puis à cet instant, le mage blond reprit la parole, mais cette fois-ci, il s'adressait aux scorpilons. Drôle d'énergumène, qu'attendait-il ? Une réponse ? Toujours est-il que sa réplique me redonnait peu à peu confiance. L'avait-il fait exprès ? Aucune idée, simplement que si son objectif était de remotiver les troupes, ou plutôt le dernier soldat du groupe, c'est-à-dire moi. Et bien il avait réussi. Sa présence et cette puissance magique qu'il dégageait avait permis de refaire apparaître dans mes yeux une lumière d'espoir.

Déterminé, je fis un signe de la main à Quatie espérant que celle-ci comprenne le bon message, c'est-à-dire qu'elle nous laisse la suite des opérations. Je ne la connaissais que depuis quelques temps, mais j'avais pu constater que son caractère tempétueux pouvait surgir n'importe quand. D'ailleurs, il valait probablement mieux pour son corps, qu'elle ne remue pas trop. M'assurant que celle-ci ne s'en mêle à nouveau, je me mis à la même hauteur que le mage blond, lui indiquant ainsi qu'il pouvait compter sur mon aide pour s'occuper de ces malheureuses bestioles. Mon cors n'ayant été que partiellement touché par quelques dards et par un peu de poison, je possédais une énergie encore suffisante pour ne pas prendre de risque durant ce combat. Mais quand était-il de nos adversaires ? Le mâle était toujours caché par le nuage de poussière qu'avait soulevé la connaissance de Quatie, mais la femelle se tenait toujours devant nous, prête à en découdre. Le combat allait pouvoir reprendre après ce probable rééquilibre des forces ...


Quatie Aeron
RaidenRaiden

avatar

Messages : 560
Date d'inscription : 28/03/2012
Âge : 23
Guilde : Fairy Tail
Magie / Malédiction / CS : Lightning God Slayer

- Caractéristiques du Mage -
P.M.: 4.855
Statut: Mage de Rang A
Renommée : Mage Illustre
MessageSujet: Re: Un combat, une discussion, et plus si affinité... [Pv:Cloud Redfield]   Lun 28 Mai - 18:55
Il y a des jours où la chance semble nous échapper totalement, pour finalement venir nous sauver au moment le plus critique. Aujourd'hui ma chance semblait porter le nom d'Ethan Rayne. J'avais fait à peine trois pas et déjà ma vision se troublait. Je savais ma magie totalement épuisée, et ce de la manière la plus stupide qui soit. Ma stratégie était totalement inutile... Je sentais les scorpilons toujours dans notre dos prêt à nous suivre. Et moi qui n’avais même plus la force d'avancer, je tombais au sol, alors que la femelle se remettait à la mitraillette. J'imaginais déjà la douleur que provoquerait chaque dard se plantant dans mon corps tendre. Au final j'aillais certainement mourir ici; des fois il faut savoir se résigner...

« Light Shield !!! »

Le con... Il était revenu me protéger... J'essayais tant bien que mal de me relever pour lui dire que cela ne servait à rien, qu'il piétinait ma fierté en faisant ça. Lui dire de courir... J'étais incapable de prononcer la moindre parole, il me restait juste assez d'énergie pour tourner la tête et le voir atteint par un nombre incalculable de dards empoisonnés. Cette fois c'était vraiment la fin. Sauf que la chance se mit à tourner. Je vis un éclair s'abattre violemment sur le scorpilons mâle. Et aucun nuage à l'horizon; et une seule personne pouvait être à l'origine de cette attaque. La seule personne que j'avais autant envie de voir que de ne pas voir en ce moment. La seule personne qui était capable de me sortir ceci:

Tsss... Se faire botter les fesses passe encore... Mais fuir ainsi. Que fais-tu de la fierté de Fairy Tail... De celle de la Storm Team... Et de ton rang de Slayer. Je suis déçu Quatie. Je savais que tu étais une tête brûlée, mais je ne te savais pas couarde. Reste ici et récupère pendant que je m'occupe du reste. Après tout, tu as de la chance qu'il y ait une autre chose qui me mette vraiment en colère et que tu n'en sois pas directement responsable.

Ethan… Mais que pouvait-il bien foutre dans un endroit pareil ? Enfin bref, notre cher Raitei se décida enfin à me filer une petite partie de sa monstrueuse puissance. J’en avais bien besoin ; la tête que faisait Cloud me tira un sourire énorme, enfin aussi énorme que pouvait me permettre mon manque de puissance. Il ne devait absolument rien comprendre à la situation, après tout il n’avait jamais vu notre magie. Je me mis à avaler la foudre d’Ethan alors que mes deux camarades se plaçaient face aux scorpilons. Même pas la peine d’imaginer me relever, le poison avait définitivement immobilisé la moitié gauche de mon corps. J’en étais donc réduite à me trainer avec tout mon côté droit, chose peu confortable et facile à faire. Heureusement que ma robe était à moitié réduite en morceau, j’avais un peu plus de liberté de mouvement. Je finis par me caler contre un arbre, totalement épuisée par ce déplacement. Alors, qu’allait-il se passer ?

...

-Merci Ethan

Une seule larme s'extirpa de mon œil gauche avant que celui-ci ne se ferme.


Spoiler:
 
Game Master

avatar

Messages : 1587
Date d'inscription : 26/09/2011
Magie / Malédiction / CS : All Mighty
MessageSujet: Re: Un combat, une discussion, et plus si affinité... [Pv:Cloud Redfield]   Mar 29 Mai - 14:36
Étant donné l'écart de puissance écrasant entre le Scorpilon mâle et le Dragon Slayer, en plus de sa technique visant le point faible, et prenant par surprise le malheureux bestiau, autant dire qu'il ne restait pas grand chose de ce dernier. En effet, l'assaut avait porté ses fruits et occis l'animal sans autre forme de procès.

Le poison qui avait atteint Cloud lui laissa une légère sensation d'engourdissement, comme des fourmis dans le corps, mais cependant, l'effet paralysant ne s'était pas encore manifesté du fait du caractère récent des blessures, ainsi que de l'immobilité du mage, le poison se propageant plus facilement lorsque la victime se dépense physiquement. Il devait lui rester tout au plus deux à trois minutes avant que ses membres ne soient totalement engourdis.

Constatant le trépas de son compagnon, la femelle entra dans une rage folle en laissant émaner d'elle un rugissement assez fort pour faire trembler la terre. Ses assauts se concentrèrent alors sur le Dragon Slayer qu'elle gâta de tous ses joujoux : dards empoisonnés émanant de ses deux pinces, et liquide acide sortant de son appendice caudal.

Comment notre trio allait-il s'y prendre pour faire face à cet adversaire déterminé ?
Ethan Rayne
Fondateur / RaiteiFondateur / Raitei

avatar

Messages : 2591
Date d'inscription : 14/10/2010
Âge : 30
Guilde : Fairy Tail
Magie / Malédiction / CS : Lightning Dragon Slayer
Magie / CS Secondaire : Lightning Flames Dragon Slayer

- Caractéristiques du Mage -
P.M.: 6.330
Statut: Mage de Rang S+
Renommée : Mage Célèbre
MessageSujet: Re: Un combat, une discussion, et plus si affinité... [Pv:Cloud Redfield]   Mar 5 Juin - 22:42















Fairy's Resolution

Observant le monstre face à moi, je ne tardais pas à constater que son compagnon avait été réduit en charpie par mon assaut surprise. Voilà qui allait simplifier les choses. Gérer deux créatures risquait d'être difficile. Au moins, maintenant, je n'avais qu'une seule bête à gérer. Au beau milieu de la lumière électrique laissant émaner le bruit du tonnerre autour de moi, on put voir que je tournais finalement la tête vers Quatie, l'observant brièvement du coin de l'oeil. Même si je ne laissais rien paraître, je devais admettre que son état m'inquiétait. Pour que le monstre puisse mettre la jeune God Slayer dans cet état, c'était qu'il était pour le moins redoutable. Le prendre à la légère comme mon homologue de Fairy Tail l'avait fait était une erreur que je ne devais pas commettre, sous peine de finir comme elle. En revanche, la vision de ses vêtements pratiquement tous rongés par l'acide généra chez moi une double réflexion. Primo, je ne voulais pas que ma veste longue soit abîmée de la même manière que les vêtements de la mage, et secundo, il était plutôt peu galant de laisser la jeune femme dans cette situation.

D'un geste ample, je retirais mon vêtement blanc et large, pour le jeter derrière moi, le faisant atterrir sur Quatie. Elle pouvait voir en ce geste deux indications : couvre toi, et prends-en soin. En entendant son mot de remerciement pour le repas que je lui avais fourni, je laissais un très léger sourire se dessiner sur mon visage. A peine perceptible pour ceux qui ne me connaissaient pas spécialement, la jeune femme qui me côtoyait depuis un moment l'avait sans doute remarqué. Il ne s'agissait pas d'un sourire moqueur, mais davantage d'un sourire chaleureux dont il émanait une certaine forme de soulagement, principalement celui de voir qu'elle était toujours vivante. Lui faisant complètement dos, je m'adressais à elle sur un ton beaucoup moins violent que précédemment. On pouvait entendre dans le timbre de ma voix comme un certain amusement, voire même un peu d'arrogance, mais également ce même sentiment de soulagement qui s'était affiché sur mon visage par le biais de mon léger rictus.


Ha... Pas de quoi. Reste assise ici bien sagement pendant que je m'occupe de la bestiole. En rentrant je te ferais bosser deux fois plus pour éviter que ça se reproduise, petite tête !

Mon attention se porta alors sur le mage se trouvant à côté de moi et souhaitant visiblement participer à l'assaut contre le Scorpilon. J'ignorais qui il pouvait bien être, mais pour le moment, je me considérais comme redevable envers ce mage. Après tout, il avait pris soin de celle que je considérais comme une petite soeur, certes un peu fonceuse et parfois embêtante à l'extrême, mais dont je n'aurais pas supporté le fait qu'il lui soit arrivé quoi que ce soit. Affichant cette fois un sourire franc envers le blondinet aussi hirsute que moi, je lui fis un signe de tête comme pour lui indiquer qu'il était temps de faire sa fête au monstre situé face à nous. Bien entendu, la femelle Scorpilon ne sembla guère apprécier que son compagnon se soit fait changer en pâtée pour chat. En un sens, je ne comprenais pas que Quatie n'ait pas eu l'idée d'attaquer d'abord le Scorpilon le plus faible. Vu comment ce dernier avait volé en éclat suite à mon attaque, elle aurait sans doute pu le mettre hors d'état de nuire en un coup. A croire qu'elle avait dû se concentrer sur l'adversaire le plus fort. S'il y avait une chose que je n'avais cessé de lui répéter, c'était pourtant qu'il fallait se débarrasser des gêneurs faibles pour mieux se concentrer sur le plus gros morceau tranquillement.

Ce dernier semblait néanmoins m'avoir pris en grippe, et ce de manière pour le moins extrême. En l'espace d'un instant, il déversa dans ma direction toute la pléthore d'attaques qu'il connaissait. Dards empoisonnés et acide extrêmement corrosif. Voilà qui donnait la mesure pour ce combat. Si je voulais m'en sortir j'allais devoir compter non pas sur notre écart de puissance, mais bel et bien sur la caractéristique qui me rendait célèbre : la célérité. Jouer sur la vitesse était la meilleure option, même si je ne pouvais me contenter que d'esquiver. Me déplaçant rapidement, entouré d'un halo électrique, je tournais autour de la bête de manière à diriger ses tirs ailleurs. Bien entendu, le "ailleurs" n'était autre que "loin de Quatie et de mon compagnon de fortune". Après tout, si la bestiole se concentrait sur moi, cela laisserait le champ libre au mage qui m'accompagnait pour envoyer la sauce sur le Scorpilon.

Néanmoins, bien que je sois assez rapide, esquiver les assauts enchaînés et ininterrompus du monstre s'avérait plus difficile que je ne le croyais. Bien que nous soyons dans une forêt, l'acide risquait de ronger les arbres si je comptais m'abriter derrière l'un d'eux. En observant la bête, je vis que plusieurs gouttes du liquide se trouvaient sur sa carapace, mais ne la traversait pas. En voyant cela, un léger sourire s'afficha sur mon visage. Ne prenant plus garde aux assauts, je me dirigeais vers un endroit bien précis, à savoir : le cadavre du Scorpilon mâle. Au moment où j'arrivais à destination, la pluie d'attaque s'enchaîna, soulevant un épais nuage de poussière.

Puis, le silence. On put sans doute penser que j'étais soit mort, soit gravement blessé et inconscient. Néanmoins, cette idée ne dura pas. Du nuage de poussière émana alors un objet, projeté à grande vitesse, qui fonçait droit vers Cloud, suivit d'un autre en direction de Quatie qui devait théoriquement s'échouer à ses pieds. Lorsque le nuage se dissipa, la vision que purent avoir les deux mages et le monstre fut assez surprenante. Ce n'était pas mon corps qui se tenait devant eux, mais un mur fait d'une matière des plus improbables. En effet, j'avais empoigné l'une des parties de la carapace du Scorpilon en morceau pour me protéger des assauts de sa compagne. Car oui, l'épiderme des monstres avait apparemment pour effet d'être imperméable à l'acide qu'ils projetaient. Bon, certes, devoir manipuler l'espèce d'écaille géante était assez répugnant, à cause du liquide jaunâtre gluant et malodorant qui se trouvait derrière le "bouclier". J'avais pris soin d'en envoyer un à mes deux alliés pour qu'ils n'aient plus à se soucier des attaques à base de liquide. Néanmoins, je me devais d'émettre une petite mise en garde, mais toujours en affichant un sourire arrogant et provocateur.


Héhé... Manqué mon gros. Quatie, fais attention à ne pas tâcher ma veste avec ce truc. Quant à toi, fais attention... C'est utile contre ses jets d'acide, mais pour ce qui est des dards, c'est loin d'être probant.

En effet, alors que je baissais ce bouclier de fortune, on put voir que plusieurs dizaines de dards étaient planté dedans, mais également que ces derniers avaient traversé la carapace, étant certes stoppés, mais avec les pointes ressortant des deux côtés. Plusieurs d'entre eux s'étaient logés dans mon bras droit, celui tenant la protection. De la même manière que le mage qui allait m'aider, il ne devait me rester que très peu de temps avant d'être victime de paralysie à ce niveau de mon corps. Nous allions devoir frapper vite et efficacement, sans quoi les choses risquaient de mal tourner. J'attendais cependant de voir de quoi mon allié était capable, ne sachant pas trop en quoi consistait sa magie. Mais aux vues de la situation, nous avions un certain avantage. Comme le corps du Scorpilon mort se trouvait derrière celui de la femelle qui me faisait maintenant face, cela voulait dire que si le blondinet hirsute n'avait pas bougé, la bête était pour ainsi dire encerclée... Par deux mages, d'accord, mais la créature avait maintenant un adversaire devant elle et un autre derrière. L'occasion idéale pour Cloud d'en profiter et de me surprendre.



_________________



Spoiler:
 
Cloud Redfield

avatar

Messages : 84
Date d'inscription : 03/04/2012
Âge : 25
Guilde : Fairy Tail
Magie / Malédiction / CS : Light Magic

- Caractéristiques du Mage -
P.M.: 1.730
Statut: Mage de Rang C
Renommée : Mage de Campagne
MessageSujet: Re: Un combat, une discussion, et plus si affinité... [Pv:Cloud Redfield]   Mer 6 Juin - 19:13














Rapide !

Décidément les évènements s'enchaînaient à une allure folle, une allure que je n'arrivais pas à suivre. En très peu de temps, nous avions atteint chacun des deux extrêmes. En effet, il y a de cela peu de temps, Quatie et moi étions à l'aube de la mort, sans aucune défense, mais surtout, résolus à mourir. Et en une fraction de seconde, la situation s'était totalement inversée. Nous avions du renfort, mais pas n'importe quelle aide. Ce renfort venait de se montrer particulièrement utile en éliminant le scorpilon mâle dans un amas d'éclair. Ne laissant sur place que sa dépouille, gisant désormais paisiblement sur le sol. Pas terrible comme destin pour cette bestiole, j'aurais préféré qu'elle connaisse une meilleure fin. Mais il était trop tard, ce scorpilon venait de perdre la vie pour s'être attaqué à un membre de Fairy Tail. Cependant, je ne devais pas relâcher ma vigilance pour un détail aussi futile, après tous, si cette personne n'était pas intervenu, le scorpilon n'aurait pas eu de remords à nous tuer.

J'étais reconnaissant envers cette personne. En arrivant, il venait de faire basculer la balance en notre faveur et de me redonner espoir. Ce blondinet tout aussi hirsute que moi dégageait quand à lui une certaine prestance. En effet, il venait de terrasser un scropilon me causant tant de soucis et cela en un seul coup. Son pouvoir semblait tout aussi grand que terrifiant. Cependant, avant de me réjouir, je voulais savoir si ce mage pouvait nous débarrasser du deuxième scorpilon aussi facilement qu'il avait défait le premier. J'observais attentivement le moindre des mouvements de cet homme. La raison ? Et bien je voulais savoir s'il était tout aussi imprudent que sa compagne de Fairy Tail. En effet, il aurait très bien pu posséder un caractère tout aussi tempétueux que Quatie. La question restait pour l'instant sans réponse, mais j'avais le pressentiment que je ne tarderais pas obtenir ma réponse.

Alors que je me tenais à côté de cet homme, Quatie qui était sur le point de s'endormir, prononça ce qui semblait être son prénom, c'est-à-dire Ethan. Ethan ... ce prénom me rappelait vaguement quelque chose, mais quoi ? Impossible sur le moment de le savoir. N'ayant pas vraiment le temps de m'attarder sur ce genre de détail, je continuais d'emmagasiner le maximum d'information sur la créature qui nous faisait face. Puis, soudainement ce fameux Ethan s'adressa à sa partenaire de Fairy Tail sur un ton on ne peut plus chaleureux. Son action me rassurait, en effet, je préférais largement faire équipe avec une personne sensible, qu'avec une infâme brute ne raisonnant que par le combat. Je venais aussi de voir qu'il avait enlevé sa veste afin que Quatie puisse se couvrir. Un geste galant que j'aurais dû faire il y a longtemps, mais la donzelle de Fairy Tail ne m'en avait pas laissé le temps et en résultat ma veste venait d'en prendre un sacré coup.

Le temps, une notion bien vague lorsqu'on est en plein combat et actuellement, mes repères concernant cette notion s'étaient envolés. Je ne savais plus depuis combien de temps je résistais aux assauts répétés de ces bestioles. Peut-être à peine une vingtaine de minutes, peut-être largement plus. Toujours est-il que je n'avais pas franchement bougé depuis le début de ce combat. Et cela se révélait être un grand avantage, car même si j'étais atteint par le poison, mon immobilité avait permis de ne me faire ressentir que de légers engourdissements. Cependant, je ne devais pas faire durer le combat, car pour peu que j'effectue quelques déplacements, mes membres touchés ne tarderaient pas à être paralysés. Puis, Ethan me regarda avec un large sourire avant de me faire un signe de tête pour m'indiquer qu'il était l'heure de faire comprendre au scorpilon restant qu'il s'était malencontreusement frotté aux mauvaises personnes.

Le mage partit à l'attaque. Entouré d'un halo d'électricité, il se déplaçait à une vitesse impressionnante, si bien que mes yeux avaient du mal à le suivre clairement. Toujours est-il qu'en esquivant avec une célérité impressionnante les diverses attaques, d'une façon volontaire ou non, il venait de mettre Quatie hors de portée du scorpilon. M'avançant légèrement afin de mettre une bonne fois pour toute la jeune madoshi au corps meurtri en sécurité, je ne pouvais que contempler et admirer la puissance de ce fameux Ethan. Celui-ci attirait l'entière attention du scorpilon restant. Peut-être, car il était responsable de la mort de son mari ? Toujours est-il que dans l'esprit de cette bestiole, je ne semblais plus exister. A la manière dont l'avait fait Quatie avec son adversaire quelques temps auparavant, cet animal me prenait à la légère. Bien entendu, je comptais me servir du manque de lucidité de cette bestiole comme atout. Même si je n'étais pas bien fort, j'étais cependant conscient de mon potentiel.

La tension grimpait petit à petit jusqu'à ce qu'Ethan disparaisse sous une pluie d'attaque soulevant au passage un important et épais nuage de poussière. A ce moment-là, la stupeur envahit mon esprit. Qu'allons nous bien pouvoir devenir si la balance se déséquilibrait une nouvelle fois ? Nous n'aurions probablement pas la chance d'avoir des renforts à nouveau, un miracle se reproduisant rarement deux fois de suite. Cependant, du nuage de fumée jaillirent deux énormes choses. Une de ces choses atterrit à mes pieds, l'autre à ceux de Quatie. Qu'est-ce que cela pouvait bien être ? Et bien simplement un morceau de la carapace du scorpilon qu'Ethan avait tué tout à l'heure. A ma grande surprise, lorsque le nuage de fumée se dissipa, je pus observer que le mage s'était en réalité protégé grâce à la carapace de la dépouille sur laquelle il s'était rendu. Le voir en vie me fit lâcher un soupir de soulagement.

Une stratégie impressionnante, qui me permit de répondre à la question que je me posais il y a de cela quelques temps. Cet homme était loin d'agir de façon aussi irréfléchi que la jeune Quatie. A cette idée, un léger rictus apparut sur mon visage. Attrapant bien fermement le bouclier de fortune que venait de m'envoyer Ethan, je réfléchissais à la façon dont j'allais contre attaquer. Il ne me fallut que quelques secondes pour trouver le moyen de combler la différence de niveau physique qu'il y avait entre elle et moi. Alors qu'Ethan venait de me mettre en garde sur le fait que le bouclier en carapace n'arrête pas les dards, je commençais à faire appel à la magie. Sentant l'énergie magique monter petit à petit, traversant l'ensemble de mon corps, je me mis en action. Mon adversaire me tournant le dos suite à la manœuvre d'Ethan, j'avais de nombreuses ouvertures.

En fonçant de manière directe sans aucune diversion, j'avais de fortes chances vu notre écart de puissance, de rentrer dans un mur et de gâcher le peu de force qu'il me restait. Ce qu'il fallait faire, profiter de ma supériorité d'un point de vue mental sur la bête. Voilà, désormais, l'ensemble des conditions étaient remplies et il ne me restait plus qu'à lancer l'offensive. Toujours la grande écaille en tant que bouclier de fortune, je dus me résoudre à la briser en deux parties plus petites afin de mener à bien ma stratégie. Une stratégie basique, mais qui avait une chance de réussir. Je me ruais de manière plus ou moins rectiligne sur mon opposant, zigzaguant légèrement afin de ne pas trop m'exposer. Dans ma course je venais de lancer une des parties de la carapace à la gauche du scorpilon. Celui-ci me tournant le dos, il y avait énormément de chance pour qu'il soit distrait par ce projectile surprise. Bien entendu, si le morceau allait à gauche et servait de diversion, j'arrivais par la droite. J'espérais franchement que le scorpilon n'ait pas lu dans mon jeu, sinon je risquais de passer un sale quart d'heure.

Prenant mon impulsion pour me placer dans un des angles morts du scorpilon, j'allais m'attaquer à l'appendice qui semblait être un point faible ou en tout cas plus tendre que le reste de sa carapace. Son appendice visant directement Ethan, je ne risquais pas grand-chose et la probabilité que celui-ci se retourne semblait plutôt mince.

« Light Blows ! »

Rassemblant la magie autour de mon avant bras, je venais de frapper l'appendice de mon opposant dans un éclat lumineux. Les effets de mon attaque, je n'en avais pour l'instant aucune idée, mais il y avait fort à parier que je ne tarderai pas à le découvrir. Toujours est-il que j'avais relâché la puissance magique parcourant mon poing un peu plus tôt qu'à l'origine, créant ainsi un léger flash après le coup qui était donc par conséquent atténué. Retombant sur mes pieds, j'attendais de voir si mon attaque avait eu le moindre effet. Cependant, alors que je venais de retomber au sol, mes membres étaient de plus en plus engourdis et bouger me semblait désormais demander un effort surhumain. Mon attaque ne valait pas celle d'Ethan, j'espérais au moins avoir pu y être utile d'une quelconque façon ...


Quatie Aeron
RaidenRaiden

avatar

Messages : 560
Date d'inscription : 28/03/2012
Âge : 23
Guilde : Fairy Tail
Magie / Malédiction / CS : Lightning God Slayer

- Caractéristiques du Mage -
P.M.: 4.855
Statut: Mage de Rang A
Renommée : Mage Illustre
MessageSujet: Re: Un combat, une discussion, et plus si affinité... [Pv:Cloud Redfield]   Sam 9 Juin - 19:41
Le nuage de poussière se dissipe nous dévoilant un scorpilon mâle à terre et bel et bien mort. C’est une bonne nouvelle, enfin surtout pour eux, vu que mon combat à moi est terminé. Mon côté gauche est totalement paralysé, à un tel point que je ne sens même plus l’arbre dans mon dos ; mais cette paralysie semble se ralentir depuis que j’ai arrêté de bouger, heureusement car je ne vois plus que d’un seul œil, étant contrainte de fermer l’autre si je ne voulais pas qu’il s’assèche en le gardant ouvert. Raitei m’envoya son ample manteau qu’il chérissait plus que tout, et je compris qu’il me le confiait. En gros je dois en prendre soins. Je le pose donc délicatement sur mon côté droit, évitant au maximum qu’il n’entre en contact avec le poison. Un léger sourire s’afficha sur le visage d’Ethan, un sourire qui se voulait chaleureux, et un tantinet moqueur si l’on écoutait la phrase qui suivait :

Ha... Pas de quoi. Reste assise ici bien sagement pendant que je m'occupe de la bestiole. En rentrant je te ferais bosser deux fois plus pour éviter que ça se reproduise, petite tête !

Mouais, on verra ça… Je te promets que tu risques d’en prendre plein la gueule… Enfin si je n’arrive déjà pas à venir à bout de deux malheureux scorpilons, je vois mal comment je pourrais vaincre le meilleur élément de la guilde. Mais bon reprenons la description, mon cher Ethan se remis en action, visé directement par la maman scorpilon qui n’a pas encore compris qu’à ce rythme-là ces trois bébés finiront orphelins ; enfin tant pis… Ethan se mit à tourner autour de la bête qui le mitraillait, un peu comme moi quelques minutes plus tôt, une technique qui permettait de gagner du temps, ainsi que de l’éloigner de moi, j’en avais bien conscience. La clairière était de plus en plus dévastée au fur et à mesure que la femelle s’acharnait sur son homologue de Fairy Tail. Il finit par disparaître dans un nuage de fumée, et les yeux du jeune homme, Cloud, se ternirent un peu, pensant très certainement qu’Ethan c’était fait avoir par ça. Pour ma part j’étais plutôt confiante en mon camarade, notamment parce que j’avais l’habitude de me battre à ses côtés. Le nuage finit par se dissiper alors que deux choses en sortaient, l’une tombant devant moi, l’autre prêt de Cloud. C’était deux morceaux de la carapace du mâle, dont Ethan –qui émergeait des dernières volutes de poussière- semblait se servir comme bouclier. J’attrapais le mien, même si la créature s’était totalement désintéressée de moi, et était bien plus concentrée sur le jeune mage aux cheveux blonds… Ou plutôt au jeune électrifié, vu qu’ils étaient tous les deux blonds…

À ce moment-là, Cloud parti à l’attaque, libérant toute la puissance qu’il lui restait pour agresser la femelle par le ciel. L’attaque semblait d’une puissance assez bonne, mais le serait-elle assez pour vaincre le dernier scorpilon ? Le venin quant à lui se rependait lentement, et il ne me restait plus que quelques minutes avant de sombrer dans l’inconscience. Pitié, que je vois au moins la fin du combat…
Game Master

avatar

Messages : 1587
Date d'inscription : 26/09/2011
Magie / Malédiction / CS : All Mighty
MessageSujet: Re: Un combat, une discussion, et plus si affinité... [Pv:Cloud Redfield]   Ven 15 Juin - 17:15
La rage du Scorpilon atteint son paroxysme quand elle voit le Dragon Slayer utiliser la dépouille de son compagnon comme bouclier, rendant en plus de cela son attaque d'acide complètement inefficace. Complètement énervée, elle se met alors à continuer de bombarder de dard Ethan, en continuant à lui jeter de l'acide, bien décidée à le mettre à bas par la force brute.

Mais la colère de l'animal lui fait totalement oublier la présence de Cloud qui profite magistralement de cette ouverture pour frapper la queue de l'animal. Celle-ci étant retournée au-dessus de sa tête, c'est donc la partie inférieur de l'appendice qui fait face à Cloud, et donc la partie la plus tendre et la plus sensible. Ayant concentré toute sa magie restante, en plus de frapper l'adversaire dans son point faible, alors que ce dernier n'est pas sur ses gardes, c'est donc un coup direct d'une grande efficacité qui affecte la créature.

En effet, le poing traverse littéralement la queue de l'animal pour l'arracher violemment. Surpris et ne s'y attendant pas, l'animal se retourne alors brusquement, davantage par réflexe par rapport à la douleur, et balaie Cloud d'un coup de pince qui l'envoie au loin, à la manière d'un animal blessé se débattant. Complètement hors de contrôle suite à sa rage et sa douleur, le Scorpilon ouvre grand ses deux pinces et tire des dards empoisonnés dans tous les sens sans même prendre la peine de viser. C'est une véritable frénésie qui s'empare de l'animal et le fait tirer n'importe où, de manière incohérente, dans tous les sens, rendant ses actions difficilement prévisibles par les trois mages.

Parviendront-ils à saisir cette opportunité pour mettre fin au combat ?

===================


Bonus : Bonus Stratégie pour Ethan et Cloud pour leurs actions respectives : +30 PM.
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Un combat, une discussion, et plus si affinité... [Pv:Cloud Redfield]   

Un combat, une discussion, et plus si affinité... [Pv:Cloud Redfield]

Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Fairy Tail RPG : Fiore no Oukoku :: 
 :: Fiore Nord :: Forêt de Waas
-