Fermer le menu
Ouvrir le menu

Navigation














Partagez | 

 Déchéance. [Leolyth]

AuteurMessage
Sly Naether
Mage de Silent NightMage de Silent Night

avatar

Messages : 198
Date d'inscription : 01/12/2012
Âge : 24
Guilde : Silent Night
Magie / Malédiction / CS : Instrumental Magic
Magie / CS Secondaire : Sound Magic

- Caractéristiques du Mage -
P.M.: 2.720
Statut: Mage de Rang B
Renommée : Mage Itinérant
MessageSujet: Déchéance. [Leolyth]   Jeu 29 Aoû - 20:15
Au sein de la forêt silencieuse, un être évoluait en dissimulant sa personne dans les ténèbres. Un individu, d'ordinaire si lumineux et débordant de vie, qui se morfondait désormais au cœur de la nuit. Perdu dans la nature, plongé dans le tourment. Sly marchait, la tête basse et le regard vide. Il se dégoûtait lui-même. Son incompétence, son manque de précaution, son absence de maturité. Tout cela s'était transformé en un sinistre engrenage qui l'avait mené à l'irréparable.

Il se remémorait une fois encore sa hantise, la scène qui avait marqué un tournant dans son existence. Le hurlement, le courant sonore déployé de sa main et une manifestation chaotique. Sa magie avait changé, selon lui. Il ne s'agissait plus de sons mélodieux destinés à émerveiller, mais bel et bien de vociférations monstrueuses, conçues pour tuer. Le garçon aux dreadlocks se retourna un instant, et ne vit pas la moindre créature vivante. L'image de Lyndis fit son apparition. Bien que leur rencontre ait été écourtée dans des circonstances désastreuses, il aurait aimé la revoir.

Rien, cette forêt semblait morte et délaissée malgré la richesse de sa faune. Quelques croassements, une étrange sensation d'être observé, mais Sly s'en moquait. Qu'une tireuse d'élite lui perfore la nuque, qu'un garde se jette sur lui pour l'arrêter et l'enfermer. Rien de tout cela ne l'effrayait, il n'éprouvait qu'une rancœur sans limite à son propre égard. Et quand bien même il aurait dû redouter quelque chose, il n'avait peur que de lui-même et de ses propres capacités. Ses lèvres s'entrouvrirent en un soupir las, et il porta sa main à son jean. Au moins, la pipe était toujours là.  

Après la tristesse, la colère s'empara de lui et il frappa latéralement de son poing. Un arbre s'était trouvé là, et l'impact fut suffisamment violent pour le faire légèrement saigner. Il n'en avait cure, un criminel tel que lui ne méritait pas de se plaindre. Qui l'aurait écouté, de toute manière ? Personne ne se soucierait plus de son sort désormais. Avant de se livrer aux autorités, il devait revoir ses parents. Leur parler, les comprendre, les voir une dernière fois. Sa seule famille l'avait délaissé, et ses nouveaux amis ne pouvaient rien faire pour l'assister. La solitude l'avait quitté depuis bien longtemps, mais revenait à la charge en cette nuit sans étoile.

Secouant sa main endolorie pour en chasser les quelques gouttelettes pourpres, il observa un instant l'étendue des dégâts d'un air profondément indifférent. Il ne s'était pas raté, mais avait connu bien pire par le passé après tout... Nouveau soupir, cet acte irréfléchi l'avait partiellement calmé. S'emparant de la pipe vidée à la la-vite, il sortit le tabac de sa poche avant de la bourrer à nouveau. La flamme de son allumette lui rappela la détonation d'un coup de feu, et d'autres souvenirs tout aussi peu agréables lui vinrent en tête, l'assaillant de problèmes sans solution et de questions dénuées de réponse.

Le nuage de fumée s'éleva lentement dans l'air, décrivant des courbes fantasmagoriques qui se perdaient dans l'atmosphère et disparaissaient petit à petit. Qu'il était jeune, trop pour toutes ses préoccupations. Rien ne parvenait à l'apaiser, mais ce geste était devenu mécanique à force de réitération. La main du garçon saignait, et le liquide vermeil qui s'en écoulait venait perler doucement jusqu'à teindre son jean le long de sa cuisse. Un bruit le tira à ses rêveries, celui des feuillages morts que l'on foule du pied. Mollement, le bassiste se retourna en balançant sa basse sur son épaule. S'il s'agissait d'une menace, elle ne ferait pas long feu. Il n'était pas d'humeur...
Leolyth El'Ennyr

avatar

Messages : 68
Date d'inscription : 03/05/2013
Âge : 30
Magie / Malédiction / CS : Kaze No Mahô

- Caractéristiques du Mage -
P.M.: 1.200
Statut: Mage de Rang D
Renommée : Mage de Campagne
MessageSujet: Re: Déchéance. [Leolyth]   Mer 4 Sep - 23:14



Déchéance.






Cela faisait maintenant quelques temps que Leolyth était en cavale il avait fait plusieurs rencontres lors de sa fuite et petit à petit le choc qu'il avait subit semblait s'être atténué.  En effet avec le temps Leo avait réussi plus ou moins à reprendre goût à la vie et voilà que le but dans sa nouvelle vie était de tuer les mages noir de manière générale.
Cependant avant de pouvoir chasser les mages noir c'était encore lui qui était pourchassé par eux pour changer et il était véritablement dans la merde cette fois-ci.
Tout cela avait commencé dans la ville la plus proche où Leolyth était alors qu'il était en quête de nourriture et de logement qu'il rencontra un groupe d'homme louche qui parlait d'un certains plan dans une ruelle délabrée. Poussé par la volonté de mettre des bâtons dans les roues de tout hommes ou mages cherchant à faire quelque chose de mauvais notre homme s'était mêlé de leurs problèmes.
Sauf que ses personnes étaient en réalité un groupe de mage noir faisant partie d'une guilde qui effectivement cherchait à faire quelque chose de mal. Et après un rapide combat Leolyth s'était vu encerclé par un nombre bien plus important et avait donc prit la fuite.

Ce qui avait sauvé Leolyth jusqu'à maintenant, étant lui à pieds et ses poursuivants en chevaux, c'était l'utilisation de sa magie du vent augmentant sa vitesse de déplacement lors de terrain difficile.
Fort heureusement depuis la dernière fois qu'il avait été coursé Leo avait repris du poil de la bête et avait retrouvé son endurance d'antan. Toujours est-il qu'il continuait à courir entendant encore et toujours le bruit des chevaux le suivant sans relâche ses derniers n'avaient véritablement pas envie de le lâcher.
Mais sur sa course il put voir une personne au loin qui était totalement dans sa trajectoire il ne pouvait rien faire pour changer sa course car cela le retarderait trop et chaque seconde comptait.
Et là se trouvait un gros problème pour Leolyth, il ne voulait mêler personne à ses histoires et si jamais il passait à côté de cet homme à coup sûr les mages noirs lui ferait passer un sale quart d'heure et pourrait même le tuer. C'est pourquoi la seule réaction qu’eut Leolyth dans cette situation fut de prendre rapidement l'homme par le bras et le mettre dans la direction  de course.


« COURS SI TU VEUX RESTER EN VIE !! »



Indirectement les hommes qui étaient en train de courser Leolyth donnèrent une bonne raison à l'inconnu de suivre Leo en lâchant une pluie de flammes et utilisant d'autres magies étrange explosant les arbres qui les entouraient.
Il était maintenant évident pour l'homme que s'il restait sur place il n'allait pas finir en un seul morceau et à l'horizon énormément de cavalier semblaient arriver. Cette fois-ci Leo avait touché le gros lot vu la quantité d'homme qui était en train de le suivre.
Lui qui voulait se débarrasser des mages noirs c'était probablement eux qui allaient se débarrasser de lui. Toujours en courant en compagnie de l'homme qui avait choisit instinctivement de courir, ce qui était un réflexe tout à faire normal, il tenta d'expliquer rapidement la situation.


« Bonjour je m'appelle Leolyth, désolé de te mêler à ça je suis actuellement poursuivit par les membres d'une guilde noire car j'ai découvert un de leurs plans. Et si j'avais continué en te laissant derrière j'aurais pas donné cher de ta peau. C'est pourquoi j'ai choisit de te dire de courir. »



Après avoir annoncé la couleur, Leolyth reluqua la personne de bas en haut : la personne avait une bonne constitution physique et pouvait s'avérer être un bon combattant, c'est pourquoi Leo se permit de proposer une idée à l'inconnu.


« Je sais que tu n'y es pour rien mais ils vont bientôt nous rattraper et je ne pourrais évidemment pas les convaincre que tu n'es pas avec moi. Donc si tu es partant on peut tenter de les combattre. »



Pauvre Sly, lui qui semblait être perdu et se sentait incapable, voilà qu'il semblait attirer les emmerdes. Quelle allait être sa décision ?






Sly Naether
Mage de Silent NightMage de Silent Night

avatar

Messages : 198
Date d'inscription : 01/12/2012
Âge : 24
Guilde : Silent Night
Magie / Malédiction / CS : Instrumental Magic
Magie / CS Secondaire : Sound Magic

- Caractéristiques du Mage -
P.M.: 2.720
Statut: Mage de Rang B
Renommée : Mage Itinérant
MessageSujet: Re: Déchéance. [Leolyth]   Jeu 5 Sep - 0:53
Au détour d'un sentier, Sly aperçut un homme filant à vive allure dans sa direction. Les sourcils froncés, l'air menaçant, le bassiste adopta une posture de combattant avant de charger une importante quantité de son dans sa main droite. Mais aussi étrange que cela puisse paraître, l’énergumène aux cheveux longs qui lui fonçait dessus tel un missile lui ordonna de courir tout en lui saisissant le bras, annulant par la même occasion le flux magique qui parcourait la paume de Sly.

"Eh mais..."

Inutile de rétorquer, l'inconnu l'emporta dans sa course et le mélomane se mit à suivre le pas sans réfléchir. Entre Lyndis et ce gars-là, il avait de quoi faire du sport... Cependant, il était important de noter que le mage de Sabertooth ne savait toujours absolument pas pourquoi il s'était mis à courir lui aussi. Ses doutes à ce sujet furent écartés lorsqu'une boule de feu siffla à quelques centimètres de ses oreilles, lui faisant immédiatement comprendre l'impact de la situation.

En soufflant fortement, il accéléra la cadence pour tenter d'atteindre le rythme de croisière de son supposé compagnon, mais ce jogging improvisé ne lui plaisait qu'à moitié. Un élément très important traversa alors son esprit, à savoir qu'il lui manquait quelque chose. Exact, dans son élan, il avait laissé tomber sa pipe sur le sol et s'était enfui sans penser à la récuperer. Se maudissant intérieurement, il jeta un coup d’œil en arrière pour évaluer la distance déjà parcourue. Ils avaient encore des chances de s'en tirer, certes, mais Sly souhaitait récupérer sa possession.

Son camarade de course l'interpella entre deux inspirations, pour lui expliquer qu'il s'était rendu responsable d'un certain affront vis-à-vis d'une guilde noire, et qu'il en faisait les frais actuellement. D'où cette poursuite effrénée, c'était donc ça. Suite à quoi, "Leolyth" lui proposa de s'associer le temps d'une altercation pour faire face aux mages qui leurs collaient au train. Inutile d'en dire plus. Sly effectua un dérapage, se stoppa net dans sa course avant de se retourner sur lui-même. Faisant face aux mages noirs, il entama une série de mouvements qui s'achevèrent par une formule lancée brusquement.

"DISTURBED !"

Une bonne initiative, malgré le foutoir ambiant. Le couloir délimité par les arbres qui envahissait les lieux ne permettaient que des manœuvres restreintes pour les cavaliers, que Sly ne parvenait néanmoins pas encore à compter, faute à l'obscurité qui inondait la zone. Le sceau apparut sur le sol, en plein dans la trajectoire des poursuivants, et la puissante colonne de son projeté à plein volume s'extirpa de la terre, produisant une impulsion sonore insupportable pour l'oreille humaine. Humaine oui, et il en allait de même pour les animaux. Les bêtes que montaient les criminels seraient probablement sonnées par l'intensité de bruit. De quoi forcer les ennemis à mettre pied à terre, voir même à se péter quelques dents dans l'affaire...

Malheureusement, Sly n'eut pas le temps d'extirper sa basse de son étui, et se contenterait pour le moment de sa magie du son pour s'occuper de ses opposants. A l'heure actuelle, il était sujet à une hargne encore jamais ressentie. Son visage se déforma en un rictus animé par la colère, et les empaffés qui avaient osé se mettre sur son chemin à cet instant précis allaient comprendre la définition du mot douleur. Se risquant à jeter un coup d’œil à son camarade, il balança d'un air agacé.

"C'est une pratique courante de refiler tes embrouilles aux autres ? Non pas que ça me saoule hein loin de là, mais j'ai généralement autre chose à faire que de m'occuper de Mages noirs que j'ai même pas provoqué !"
Leolyth El'Ennyr

avatar

Messages : 68
Date d'inscription : 03/05/2013
Âge : 30
Magie / Malédiction / CS : Kaze No Mahô

- Caractéristiques du Mage -
P.M.: 1.200
Statut: Mage de Rang D
Renommée : Mage de Campagne
MessageSujet: Re: Déchéance. [Leolyth]   Ven 6 Sep - 23:58



Déchéance.






Si Leolyth s'était montré malchanceux à s'être retrouvé dans ce pétrin il semblait avoir eu de la chance à trouver un allié dont la puissance était non négligeable.  En l'espace de quelques instants il avait su forcer un avantage considérable pour les deux mages en supprimant toutes possibilités à leurs poursuivants de continuer le combat sur leurs montures.
Ce qui fut aussi une aubaine pour Leolyth était la magie que venait d'utiliser son compagnon d'infortune : la magie du son. Il ne pouvait pas avoir trouvé mieux car en effet le vent et le son était deux éléments très complémentaires, et Leo se devait donc de tirer parti de cet avantage au plus vite c'est pourquoi il annonça directement la stratégie à son allié. Et par la même occasion, tenta de s'excuser.


« Désolé mais non j'ai pas pour habi..tude..de refileeeeeer mes... »



En même temps qu'il prononça sa phrase, Leolyth se rappela de ses dernières mésaventures qui avait mené plusieurs personnes dans beaucoup de problèmes pas le simple fait de le rencontrer. Ainsi donc il était bel et bien une source d'ennui pour tout ceux qui le rencontrait mais il ne pouvait rien y faire.


« Bon en fait j'ai réfléchis et si, dernièrement on peut pas dire que je sois un porte bonheur. Tout ce que je peux te dire c'est que je te promets un bon repos dans un bar à mon compte ce soir, et je saurais me montrer redevable. »



Ceci étant dit l'ancien chevalier n'eut pas vraiment le temps de plus s'étendre sur le sujet, une bonne quantité de mage semblait arriver dans leurs direction et les affronter tous en même temps était du suicide.
C'est pourquoi il commença à concentrer sa magie tout en ré adressant la parole à son camarade temporaire.


« Tu utilise la magie du son n'est-ce pas ? J'utilise la magie du vent et je suis plus ou moins doué, donc je pense que l'ont peut avoir une combinaison de magie bien destructive et on en a besoin actuellement.
Les affronter tous en même temps serait de la folie, donc si on peut s'en débarrasser d'un maximum avant qu'ils arrivent ça serait parfait.
Je vais créer un puissant courant d'air qui va partir de derrière nous et va aller vers eux, donc si tu as une de tes magies qui peut être augmentée par ça, n'hésite pas !
Et un conseil, mets toi devant moi je veux pas que tu te prennes ce qui va arriver. »



Après ses paroles Leolyth lâcha la quantité de magie qu'il avait accumulé, invoquant alors sa magie. Quelques temps plus tard le vent commença à se lever soufflant de plus en plus fort, étant en pleine forêt la magie de Leo allait devenir terriblement puissante.
En effet après quelques secondes le vent devint de plus en plus violent emmenant alors de nombreuses branches, qui semblait prendre l'apparence d'un nombre incroyable de petites faucheuses.


« Wind Numberless Grappler ! C'est le moment de m'étonner avec ta magie collègue !»


C'était maintenant au tour de Sly de démontrer ses talents et de faire un véritable carnage auprès de leurs adversaires qu'ils pouvaient voir arriver. Et quelle surprise ses mages avaient là puisque en effet en arrivant sur la scène les voilà qu'ils étaient accueilli par une armée de faucheuses et ils allaient bientôt subir bien pire.







Sly Naether
Mage de Silent NightMage de Silent Night

avatar

Messages : 198
Date d'inscription : 01/12/2012
Âge : 24
Guilde : Silent Night
Magie / Malédiction / CS : Instrumental Magic
Magie / CS Secondaire : Sound Magic

- Caractéristiques du Mage -
P.M.: 2.720
Statut: Mage de Rang B
Renommée : Mage Itinérant
MessageSujet: Re: Déchéance. [Leolyth]   Sam 7 Sep - 22:14
La technique fut effective, et Sly laissa un rictus de satisfaction déformer son visage lorsqu'il aperçut la première monture qui se cabrait en un hennissement affolé. Le cavalier lâcha un petit couinement surpris avant de tomber à la renverse, ce qui déclencha une forme de panique générale chez les adversaires. Plusieurs tombèrent à la renverse, d'autres placés plus en arrière se contentèrent d'abandonner leurs montures.

Des dents cassées, de très rares blessés graves qui souffraient en silence... Le bassiste s'était sans aucun doute attiré les foudres de ces Mages Noirs amateurs. Qu'à cela ne tienne, il était désormais prêt à faire face. Concentrant sa magie sonore dans ses deux mains, davantage pour impressionner que pour préparer une véritable attaque, il fixa les adversaires d'un air provocateur en émettant des pulsations graves.

Leolyth prit la parole, et Sly orienta ses iris en direction de sa partenaire. Ce dernier ne termina pas son explication vaseuse et adopta subitement une tournure de phrase totalement différente, explicitant ainsi que le bassiste trouverait récompense en l'aidant à se dépêtrer de cette situation de crise. Le mélomane confirma la proposition d'un hochement de tête, visiblement indisposé à lâcher l'une des remarques idiotes dont il avait le secret.

Le jeune homme qui l'accompagnait lui fit donc part de ses capacités magiques, se présentant comme un Mage affilié à l'élément du vent. Intéressant, et véritablement profitable lors d'un affrontement avec un groupe d'individus de ce genre. Alors que les mages noirs se mettaient à débouler en dressant leurs armes au dessus de leurs têtes, Un puissant courant aérien s’éleva. Suite à la formule prononcée par Leolyth, le vent était devenu leur allié et déferlait désormais avec puissance en direction des adversaires, partiellement ralentis dans leur course par l'assaut élémentaire. Sly laissa plusieurs idées germer dans son esprit, avant de positionner sa paume ouverte vers les opposants et de hurler sa propre formule.

"Howling !"

Le courant sonore de forte impulsion vint se joindre au vent soulevé, se répandant dans l'air avec bien plus de force que ce que Sly était généralement à même de déployer. Bien vite, plusieurs hommes furent soulevés par la force de l'assaut de Leolyth, et d'autres chutèrent sous la douleur qu'avait provoqué l'attaque du bassiste. D'autres en ressortirent même assommés, car brutalement secoués par la combinaison magique surprenante. Le son suraigu et crissant se répartissait dans l'air à une vitesse hallucinante, manquant de peu d'arracher les tympans des cibles, mais la direction demeurait contrôlée grâce à la magie du maîtres des vents.

La technique achevée, de nombreux poursuivants abandonnèrent le combat de force. Le plus gros des troupes ennemies était donc tombé aussi vite que l'altercation avait démarré, et leur niveau général ne faisait pas l'ombre d'un doute désormais. Ils disposaient d'une puissance limite, et seul leur surnombre aurait pu faire d'eux une menace potentielle pour le Mage du son et son compagnon. La respiration de Sly se fit haletante, cette dépense énergétique n'avait pas été sans coût et sa fatigue morale partiellement oubliée grâce à l'adrénaline refaisait progressivement surface. Tandis que les quelques Mages suffisamment puissants se relevaient pour continuer à se battre, le bassiste s'exprima sans pour autant se retourner vers son interlocuteur.

"He, ces gars-là feront pas long feu... Je t'avoue que je commence à fatiguer, alors si on pouvait mettre un terme à tout ça au plus vite, ça m'arrangerait tu vois."

Deux techniques maîtresses déployées à intervalle réduit, cela constituait pour Sly une véritable pompe à énergie. Ce dernier ésperait que Leolyth puisse assumer la majeure partie des actions à mettre en place désormais, car il n'était pas convaincu de pouvoir tenir beaucoup plus longtemps sans risquer de prendre de coup. Une boule de feu lancée à pleine vitesse fendit l'air, et l'homme aux dreadlocks manqua d'y perdre une bonne partie de son improbable chevelure. Fort heureusement, il possédait de bons réflexes à défaut d'être au mieux de sa forme...
Leolyth El'Ennyr

avatar

Messages : 68
Date d'inscription : 03/05/2013
Âge : 30
Magie / Malédiction / CS : Kaze No Mahô

- Caractéristiques du Mage -
P.M.: 1.200
Statut: Mage de Rang D
Renommée : Mage de Campagne
MessageSujet: Re: Déchéance. [Leolyth]   Lun 9 Sep - 0:09



Déchéance.






Le mélange des magies de Leolyth et son allié temporaire dont il ignorait encore le prénom c'était montré bien plus dévastateur qu'il l'avait prévu, et cela était dû à la puissance de son allié qui était bien plus fort qu'il ne l'avait cru.
Cependant tout leurs adversaires n'étaient pas encore hors d'état de nuire et il en restait qui se relevaient prêt à en découdre à nouveau, après tout cela aurait été trop facile si ça c'était terminé ainsi. Son allié annonçant alors qu'il avait besoins de l'aide de Leolyth pour finir de nettoyer le champ de bataille, avoir utilisé ses sortilèges semblait l'avoir énormément fatigué ainsi donc compter sur Leo était tout naturel.
Sauf qu'il y avait un petit problème, Leolyth aussi venait d'utiliser deux de ses plus puissantes magies et l'utilisation de sa meilleure magie l'avait pratiquement entièrement vidé.

Ainsi donc lorsque Sly se tourna vers lui pour demander de l'aide, il fit face à un homme totalement essoufflé transpirant légèrement signe de sa propre fatigue. De cette manière Sly pouvait deviner que son camarade était autant fatigué que lui si ce n'était plus, alors terminer le travail seul pour Leo était pratiquement impossible.
Et c'est ce fait que notre ancien chevalier runique tenta d'expliquer à son allié sans le faire paniquer.


« En fait...Je suis à sec aussi.
Je viens d'utiliser presque toute ma magie et cela m'a coûté pas mal d'énergie donc je vais pas pouvoir faire grand chose de plus.
Et vu ton état on dirait que c'est la même situation pour toi donc bah désolé de te déranger mais on va encore devoir agir ensemble. »




Ses paroles étant terminée Leo se remit au combat dégainant cette fois-ci son épée pour se préparer au combat au corps à corps, et fonça alors sur les premiers qui s'étaient relevé ne leurs laissant pas le temps de récupérer leurs esprits.
Son style de combat au corps malgré le temps qu'il avait prit à fuir les autorités sans pouvoir s'entraîner n'avait en rien perdu de sa superbe, il enchaînait toujours à merveille les coups d'épée à une main suivit de coups de poings et de pieds.
Rapidement deux hommes furent mit hors d'état de nuire et Leolyth continua rapidement ses actions par un Renkûdan de sa main libre sur un troisième qui traînait non loin de là. Alors que l'homme envoyé en l'air récupéra rapidement l'équilibre devant la faiblesse de la magie, cela avait été suffisant pour Leo s'approcher suffisamment pour porter un coup fatal en transperçant le cœur de l'homme avec son épée.

Oui cette fois-ci contrairement à la plupart de ses anciennes missions en tant que chevalier runique, il combattait pour tuer ses adversaires après tout ils n'étaient que des rébus de l'humanité à ses yeux, ne méritant que la mort pour le mal qu'ils avaient fait ou allaient faire.
Le nombre d'adversaire était alors ainsi réduit à quatre et ses adversaires semblaient se diriger vers Sly balançant des boules de feu de manière aléatoire, signe qu'ils devenaient fou et tentait l'impossible pour s'en sortir.


« Désolé tu vas devoir te débrouiller avec eux, mais je peux t'aider légèrement ! Kaze No Michi ! »



Après ce sortilège les réserves en magie de Leo étaient vidées, il créa alors un tunnel qui accélérait le vent en son intérieur partant de devant Sly et se dirigeant vers le groupe qui l'attaquait.
De cette manière peut importe la magie que son allié allait employer, sa puissance serait grandement augmentée par le tunnel de vent qui allait aussi la rendre très difficilement esquivable.

Avec cette action le combat allait prendre fin, qu'allait-il se passer ensuite ?







Sly Naether
Mage de Silent NightMage de Silent Night

avatar

Messages : 198
Date d'inscription : 01/12/2012
Âge : 24
Guilde : Silent Night
Magie / Malédiction / CS : Instrumental Magic
Magie / CS Secondaire : Sound Magic

- Caractéristiques du Mage -
P.M.: 2.720
Statut: Mage de Rang B
Renommée : Mage Itinérant
MessageSujet: Re: Déchéance. [Leolyth]   Lun 9 Sep - 0:57
Sly afficha toute sa déception en lâchant un sourire désespéré. Leolyth venait de lui confier que ce sort, bien que très utile, avait pompé toute les ressources magiques de son utilisateur. Sly adopta de nouveau une posture combative, positionnant sa main dans son dos pour défaire la fermeture de son étui. La basse qu'il n'utilisait que dans les cas rarissimes jusqu'à présent fit son entrée dans l'altercation, et Sly ne se donna pas la peine de l'accorder. Avec une certaine once d'agacement, il maugréa :

"Tu sais que t'es saoulant, comme mec ?"

Faisant tournoyer l'instrument dans sa main droite, il le positionna en agrippant les cordes pour se préparer à déployer son assaut. Devancé par le maître des vents qui lui procura une assistance plus que suffisante, le bassiste eut alors tout le loisir de se préparer pour libérer la puissance de son Instrumental Magic. Leolyth se déchaînait au corps-à-corps, usant de sa lame comme d'une extension de son bras afin d'abattre les ennemis qui se présentaient à lui, les mettant ainsi à terre sans véritable difficulté malgré sa fatigue. A défaut de disposer de grosses batteries, il avait le mérite de ne pas faire les choses à moitié !

Ce que Sly apprécia beaucoup moins, en revanche, fut d'apercevoir son compagnon perforer le coeur de son adversaire déjà vaincu et sur le point de choir. Un coup de poing sur la caboche aurait suffi, mais les effusions sanglantes prouvèrent au mélomane que Leolyth ne voyait pas les choses ainsi. Une pratique jugée cruelle et inutile selon lui, car le Mage Noir était presque hors d'état de nuire. Pour l'instant, le jeune musicien se contenta de canaliser sa colère pour se dépêtrer de cette situation épineuse, mais Leolyth ne perdait rien pour attendre. Sentant la magie affluer dans tout son être, il déploya l'une des arcanes maîtresses de sa magie en jouant des accords insupportables.

"Party Hard !"

Les doigts du bassiste accélèrent subitement, jouant les notes à une vitesse hallucinante. Alimenté par ses pouvoirs, il profita du courant d'air violent que provoquait Leolyth pour déployer son attaque. Comme toutes les Mélodies Meurtrières, la technique avait le mérite de s'avérer inoffensive pour les alliés et terriblement efficace contre les groupes d'ennemis. D'autant plus lorsque l’élément de son allié empêchait les adversaires de se protéger du son.

Le chant diabolique s'amplifia, arrachant des cris de douleur aux adversaires sujets aux vibrations immondes dont ils devenaient les cibles. Ces derniers se bouchèrent les oreilles, roulant par terre comme pour se prévenir des dégâts causés par le son. Suppliant le Mage de s'interrompre, ils atteignirent sa part de conscience et ce dernier cessa immédiatement. Les adversaires se retrouvèrent tous au sol, haletants et incapable de percevoir le moindre son. Leurs tympans, partiellement endommagés, les privaient temporairement d'équilibre et diminuaient ainsi drastiquement leurs capacités à nuire...

Le travail achevé, Sly laissa la pression retomber lentement jusqu'à ce que son rythme cardiaque se stabilise. Il replaça son arme dans son étui, avec calme et minutie. Il en referma la fermeture d'une main tout en se tournant vers Leolyth, l'air impassible. Suite à quoi, il entreprit d'avancer vers son compagnon d'un pas mesuré et fier, sans dire un mot cependant. Sans crier gare, il leva son poing avant de l'envoyer brutalement contre la joue du jeune guerrier. Prévenant une chute potentielle, il l'empoigna par le col avant de le ramener à lui en plongeant son regard dans celui de son interlocuteur.

"T'avais vraiment besoin de l'achever, ce gars-là ? Il était désarmé, en l'air, incapable de se défendre. Tu crois valoir mieux que lui en agissant de la sorte ? T'aurais pas pu te contenter de l'assommer non ? "

Le ton employé était sans équivoque. Sly méprisait ce genre de méthode et n'hésitait pas à le démontrer. Un dernier regard au combattant décédé de la main de cet "allié", et le bassiste fit de nouveau comprendre sa façon de pensée en lâchant le vêtement de Leolyth, soupirant de lassitude par la même occasion.

"Désolé, je... J'aurais pas dû te frapper."


[HRP : Tu t'es déconnecté trop vite, j'ai pas pu te demander si t'étais d'accord pour la fin du post. Si il y a un souci, tu me diras ça demain et je m'en occuperai sans problème !]
Leolyth El'Ennyr

avatar

Messages : 68
Date d'inscription : 03/05/2013
Âge : 30
Magie / Malédiction / CS : Kaze No Mahô

- Caractéristiques du Mage -
P.M.: 1.200
Statut: Mage de Rang D
Renommée : Mage de Campagne
MessageSujet: Re: Déchéance. [Leolyth]   Mer 11 Sep - 2:15



Déchéance.






C'était bien l'une des rares fois que les soucis c'étaient plus ou moins bien terminé, à vrai dire c'était aussi la première fois que les problèmes se passaient alors qu'il était en forme et pleine possession de ses moyens.  Il était plein de satisfaction d'avoir réussi à abattre ses hommes, car pour lui c'était un signe qu'il avait retrouvé sa force d'antan. Mais il n'avait pas idée de ce qui allait se passer ensuite, en effet les actes du mage ne semblait pas avoir été au goût de son collègue.
Alors que Leolyth se tournait avec un air satisfait vers son allié pour fêter leurs victoire contre ce groupe de mage noir, celui qu'il pensait être son allié lui donna une droite relativement puissante.

Leolyth fut expulsé en arrière sous le choc de la surprise, il fut cependant récupéré au vol par son allié.  Il ne comprenait pas d'où venait ce geste, pourquoi son allié l'avait frappé d'une telle violence, avait-il complètement perdu l'esprit ?
Rapidement il eut la réponse à ses interrogation, apparemment il avait très mal prit l'acte de Leolyth vis à vis du meurtre du mage noir. Ce à quoi Leo ne comprit pas, pourquoi quelqu'un se mettait en colère pour la mort d'une mauvaise personne ? Ce type de personne qui avait ruiné la vie à Leolyth mais aussi la vie à beaucoup d'autres personnes. Comment une personne pouvait se sentir mal pour ses rébus de l'humanité. Tous ses sentiments de colère et de haine se mélangèrent en Leolyth rapidement, puis ce dernier ne pu retenir ses paroles face à l'acte de l'autre personne :


« Désarmé ? Besoins de l'achever ? Mieux valoir qu'une personne qui ne cherche qu'à faire du mal ? Évidemment !Tu préférais que je le laisse en vie histoire que demain il aille violer une innocente jeune femme? Que le jour d'après il tue un enfant ?! ET QUE LE JOUR D'APRES IL BRULE MA FEMME ET TRANSFORME MA FILLE EN MONSTRE ?! »



Il avait dérapé sur la fin c'était évident, mais les sentiments qu'il avait réussi à canaliser jusqu'à maintenant avaient explosés du à l'action de Sly. Ce dernier lors de ses dernières paroles avait attrapé attrapé par le col, c'était avec le plus grand self-control qu'il s'empêchait de le frapper. Pourquoi il se retenait ? Simple, cet homme venait de sauver Leolyth et ne semblait pas être quelqu'un de mauvais, c'est pourquoi malgré sa haine Leo ne pouvait se résoudre à le frapper. En guise d'action physique l'ancien chevalier runique se contenta de repousser Sly en arrière afin qu'il tombe. Cependant c'était trop tard, Leolyth était en colère et toute la haine qu'il avait accumulé envers les mages noirs sortait, quelle idée avait eu Sly à regretter la mort d'un mage noir ?


« Tu plains vraiment la mort d'un mage noir ? En devenant des mages utilisant leurs magies à des fins mesquins ils savent ce qu'ils font, et ils sont prêt à tuer ou être tuer. Tu vois les mages que tu as laissé vivre ? Et si je te disais que chacun d'entre eux allaient tuer tes proches, allaient violer la dernière personne à qui tu avais parlé ?
Et tu es en train de me dire que je devrais considérer ce genre de sous-merde comme des êtres humains ? »




Suite à ses paroles et toujours l'épée à la main Leolyth chercha rapidement des yeux le mage noir inconscient le plus proche, il se préparait à faire une chose qu'il allait sûrement regretter. Mais avec son état mental actuel, Leo avait du mal à réfléchir correctement et ne pensait qu'à tuer les mages noirs. Il trouva enfin sa cible et se dirigea vers elle d'un pas ferme et déterminé.


« Maintenant monsieur l'inconnu, j'aimerais te remercier encore une fois de m'avoir aidé et m'excuser de comment cela va finir. Mais je vais t'obliger à choisir le destin de cet homme, si je te disais qu'il allait tuer la personne qui t'es la plus proche demain, le laissera tu vivre ou pas ?
Donne moi ta réponse en agissant. »




En effet Leolyth avait partiellement perdu l'esprit et ne voulant que tuer les mages noirs présent, son épée fendit l'air pour couper la tête de l'inconscient. A cet instant précis tout ce qui était pitié et sentiment avait disparu de l'ancien père de famille, du moins concernant les mages noirs.

Comment allait réagir Sly à cette action de Leolyth, pour le pauvre homme les mauvaises choses semblaient s'enchaîner pour lui. Pour une fois que ce n'était pas le cas de Leolyth.






Sly Naether
Mage de Silent NightMage de Silent Night

avatar

Messages : 198
Date d'inscription : 01/12/2012
Âge : 24
Guilde : Silent Night
Magie / Malédiction / CS : Instrumental Magic
Magie / CS Secondaire : Sound Magic

- Caractéristiques du Mage -
P.M.: 2.720
Statut: Mage de Rang B
Renommée : Mage Itinérant
MessageSujet: Re: Déchéance. [Leolyth]   Mer 11 Sep - 2:46


Malgré les excuses maladroites de Sly, Leolyth se montra particulièrement venimeux dans ses propos, décrivant les Mages Noirs exactement comme Zack l'aurait fait quelques années plus tôt. Ce qui provoqua un déclic chez le jeune Mage de Sabertooth, au delà des remontrances de son allié passablement blessé par le coup qu'il venait de recevoir, furent les derniers mots qu'il prononça. En effet, dans sa colère, le maître des vents dévoila une partie de son existence. C'était donc de là que lui venait cette haine inconsidérée pour les Mages Noirs ?

Le bassiste entrevoyait la souffrance de son interlocuteur sans pour autant être en mesure de le comprendre. Il était jeune, puéril même. Par conséquent il s'était emporté sans même chercher à comprendre les convictions qui animaient Leolyth. Honteux d'avoir agi de la sorte, il se contenta de baisser les yeux pour ne plus devoir assumer le regard perçant de l'homme qui lui hurlait dessus. Il fut surpris par l'avancée de l'intéressé, qui lui administra un bien brusque traitement en le saisissant par le col, le déséquilibrant pour le forcer à plonger ses iris dans ceux de son adversaire.

Sly ne résista pas à la manœuvre qu'on lui imposait. Il se mit à serrer les dents, en proie à des émotions contradictoires, mais ne se risqua pas à riposter. Après l'avoir frappé, il méritait au moins d'écouter ce qu'on avait à lui dire. Les atrocités dont parla Leolyth firent l'effet d'électrochocs chez le musicien, qui tenta de se contenir tant bien que mal de rétorquer. Encaisser, rien de plus. Il se devait d'encaisser. L'homme aux dreadlocks fut projeté en arrière, s'écroulant sur son postérieur. Ses prunelles se posèrent sur le corps d'un Mage assommé, et il tenta de faire abstraction de ses sentiments.

Une fois encore, l'enragé qu'était devenu son compère s'empara de sa lame, qu'il dégaina en s'approchant d'un individu allongé sur le sol, les tympans vrillés et la notion d'équilibre absente. Le corps gisait là, agité de spasmes par moments, et le pauvre type gémissait silencieusement sous le coup de la douleur. Sly tenta de se redresser, mais sa fatigue et sa position actuelle le privèrent de tout réflexe. N'ayant que le temps de se balancer en avant pour retomber sur ses genoux, il hurla :

"Leolyth, arrête !"

Trop tard. Le temps sembla s'arrêter l'espace d'une seconde, et le faciès de Sly se déforma en une figure lugubre, profondément imprégnée par le choc traumatisant qu'il allait subir. La lame entra en contact avec le cou du Mage Noir, séparant la tête de son corps dans une effusion sanguinolente. Le bassiste resta planté là, genoux au sol et mains à terre, incapable de réagir face à tant de violence gratuite. Il ne percevait plus rien, pas le moindre son. Seul le bruissement de la peau tranchée et des os brisés demeuraient audibles, se répétant dans son esprit en un écho sinistre. Trop tard.

"C'était pas... Il fallait pas..."

Egalement privé du don de la parole, le musicien sentit ses muscles tressaillir et tomba lourdement en avant, laissant son front cogner contre le sol en cachant sa tête sous ses mains. Il se mit alors à sangloter, suite au choc insurmontable qu'il venait de subir. Il entretenait un rapport incertain avec la brutalité, mais c'était bien la première fois que la mort venait frapper à sa porte. Et cette fois, c'était de sa faute. Il aurait pu bouger, il aurait pu empêcher Leolyth de commettre l'irréparable. Mais tout ce qu'il récoltait, c'était la mort d'un être humain et du sang sur les mains. Le son de sa voix amoindri par sa position actuelle, il tenta de s'exprimer à nouveau.

"P... Pardon."

A qui s'adressaient ses excuses ? Leolyth, le défunt ? Ou peut-être qu'il s'agissait de son maître qui lui avait fait jurer de protéger ses pairs quoi qu'il arrive, pour honorer les enseignements qui lui avaient été prodigués. Un gamin braillard qui se traîne dans la boue en chialant, cela n'est pas digne d'un Mage. Rencontrer ainsi Dame Faucheuse ne lui semblait pas si horrible, il s'y était préparé. Mais se montrer inapte à assumer sa part de responsabilité face à elle, jamais...


Dernière édition par Sly Naether le Jeu 12 Sep - 4:35, édité 2 fois
Leolyth El'Ennyr

avatar

Messages : 68
Date d'inscription : 03/05/2013
Âge : 30
Magie / Malédiction / CS : Kaze No Mahô

- Caractéristiques du Mage -
P.M.: 1.200
Statut: Mage de Rang D
Renommée : Mage de Campagne
MessageSujet: Re: Déchéance. [Leolyth]   Jeu 12 Sep - 0:55



Déchéance.






Leolyth ne comprenait vraiment pas l'autre homme, pourquoi se sentait-il si mal pour le destin de personnes qui ne voulaient que le mal aux autres ? C'était une notion tellement inconcevable pour notre ancien chevalier runique que cela le laissa dubitatif, il ne savait plus comment réagir. Cela eut pour réaction d'agacer encore plus Leolyth au final qui semblait pourtant avoir été assez clair au sujet des mages noirs, comment pouvait t-on leurs donner de la valeur alors qu'eux même n'en donnent pas aux autres ? Et lorsque Sly se mit finalement à pleurer Leo fut totalement perdu, ce qui avait été son allié pleurait la mort d'un homme qui avait commis ou allait commettre des atrocités. Notre ancien père de famille se gratta violemment la tête au point de s'en faire mal, il ne comprenait absolument pas Sly.


« Dit moi, j'espère que ce n'est pas auprès du mage que tu t'excuse n'est-ce pas ? Tu as toujours pas compris ce que je t'ai dis ? Ses personnes sont prête à tuer pour un rien, à violer des gens par envie. A ruiner des vies sans aucuns but pour eux même ?
Pourquoi te sens tu si mal pour une personne comme ça ? »




Leolyth se demandait si son camarade n'avait tout simplement pas perdu la boule. Quand il repensa à tout ce qu'il avait perdu à cause des personnes dans ce genre il commença à se diriger vers un autre inconscient. Il voulait en tuer encore plus mais rapidement il fut parcouru d'un sentiment de remords, bien évidemment pas vis à vis du mage noir mais de l'autre jeune homme qui était en train de pleurer. Rapidement  Leolyth comprit que Sly était actuellement perdu dans ses pensées, voilà que Leo allait essayer de calmer l'homme qui lui avait mit une droite. Il tenta quelques paroles qui n'atteignirent pas leurs cible, ce dernier étant trop occupé à se morfondre sur son sort. Ayant récemment eu un état mental similaire, notre ancien chevalier runique ne pensa qu'à une manière de sortir Sly de cet état. Il tourna son épée pour en utiliser le plat et cogna fortement le crâne de l'homme qui était en train de pleurer avec cette dernière.


« Réveille toi ! »



A peine quelques secondes après le réveil un second coup d'épée fut donné, cette fois-ci pour se venger de la droite qu'il avait reçu plus tôt de l'énergumène. Suite à quoi Leolyth enfonça son épée le plus profondément possible pour s'asseoir dessus, c'était signe que Leolyth voulait avoir une longue conversation avec Sly. Il allait maintenant tenter de convaincre l'homme ayant alors arrêté de pleurer, que ses actions avaient été juste.


« Écoute, tu n'as pas à pleurer pour eux certes tuer est mal et ils avaient leurs propre vie. Mais dit toi que eux ils nous auraient tuer sans avoir aucun remord. Est-ce que tu comprends ce que j'essaie de te dire ? Ses hommes dont tu veux laisser la vie sauve, peuvent demain aller tuer des innocents. Est-tu prêt à vivre en sachant que tu as laissé courir dans la nature des criminels qui vont réduire des vies en cendre ? »



Sa tirade étant finie, l'homme se releva, quittant le siège de fortune qu'était son épée, et la sortie de la terre pour la remettre dans son fourreau. Il avait l'impression qu'il n'en avait pas dit assez et que malgré toute sa volonté l'autre personne allait rester dans son état actuel. Cependant il n'avait pas que ça à faire et les mages commençaient à se réveiller.


« Il va te falloir agir bonhomme, soit tu me demandes de les épargner avant qu'ils ne soient tous conscient et réessayent de nous abattre ou fuis vers d'autres mauvaises aventures. Soit tu m'aide à mettre un termes à ses personnes n'ayant d'autres but dans la vie que de nuire à celle des autres. »



C'était maintenant à Sly de choisir, et cette fois-ci Leo lui laissa un peu plus de temps que la fois précédente pour choisir. Après tout il était loin d'être un barbare et prenait cette fois en considération les sentiments de l'autre personne.







Sly Naether
Mage de Silent NightMage de Silent Night

avatar

Messages : 198
Date d'inscription : 01/12/2012
Âge : 24
Guilde : Silent Night
Magie / Malédiction / CS : Instrumental Magic
Magie / CS Secondaire : Sound Magic

- Caractéristiques du Mage -
P.M.: 2.720
Statut: Mage de Rang B
Renommée : Mage Itinérant
MessageSujet: Re: Déchéance. [Leolyth]   Jeu 12 Sep - 1:21
Les mots de Leolyth ne l'atteignaient plus. Tout devenait contradictoire. Lui-même avait agi comme un criminel par le passé mais son interlocuteur n'en savait rien. Le Mage épéiste décrivait des immondices qu'il affublait à ces Mages Noirs sans les connaître réellement. Sly était donc un monstre lui aussi ? Méritait-il d'être pourfendu par la lame de son supposé allié pour avoir volé et blessé des innocents par pure nécessité ? Personne n'était mauvais de nature, c'était désormais ce qu'il croyait.

Un choc brutal mit fin aux réflexions troublées du bassiste, qui se recroquevilla davantage sur lui-même au contact cinglant du plat de l'épée. Il leva la tête, et en reçut un second sur le haut du crâne. Un peu plus disposé à écouter ce qu'on avait à lui dire, il se calma lentement pour adopter une stature plus digne, se mettant à genoux en posant ses paumes sur ses cuisses. Ses jambes tremblaient, son cœur battait à tout rompre, et ses sanglots l'empêchait de respirer correctement. Etait-il donc si difficile de devenir Mage ?

Leolyth prit place à son tour, visiblement en proie au doute. Comme un jeune père essayant tant bien que mal d'expliquer la notion de vie et de mort à sa progéniture, il s'exprima en concédant à Sly que tuer n'était pas la meilleure solution. Malgré tout, il affirma que cette pratique était parfois nécessaire lorsqu'il s'agissait de préserver le bonheur d'autres personnes. Sly fixa le Maître des Vents, dont la clarté d'esprit était admirable malgré son insupportable situation. Il ne pouvait rien ajouter de plus pour l'instant. La dernière question demeurait complexe. Etait-il prêt à exister en sachant qu'il avait mis d'autres personnes en péril ?

Sly hésita, se mordant la lèvre inférieure en détournant son regard de l'autre homme. Il observa un instant les vaincus, toujours écroulés et en proie au puissant déséquilibre de sa magie du son, puis il souffla lourdement pour évacuer la pression qui s'accumulait en lui. Il avait le choix, laisser fuir ou achever. Et cette décision était si complexe qu'il se devait d'y réfléchir, alors que la solution aurait été toute trouvée quelques instants plus tôt. Faisant volte-face, il montra son dos à Leolyth avant de s'installer en tailleur, triturant une pierre pour s'occuper l'esprit. Il murmura sa réponse, à mi-chemin entre le dégoût et l'acceptation.

"Fais-le, je n'en ai pas la force..."

Ce dont le Maître des Vents ne se doutait pas, en revanche, était que Sly interprétait le point de vue qui lui avait été énoncé d'une manière bien singulière. Il ne partageait toujours pas cette haine inconsidérée des Mages Noirs. Ce qu'il avait compris, ou du moins voulu comprendre, était qu'il devenait parfois nécessaire de se résoudre au pire pour suivre ses idéaux. Se laisser happer par les ténèbres, s'imprégner de l'odeur du sang ferreux, afin de défendre ce que l'on chérissait. La vision de ces hommes tombés au combat le terrifiait, et celle de l'acier tranchant la chair encore plus. Mais il devait évoluer, se montrer plus courageux. Admettre une vérité qu'il avait refusé d'entrevoir.

Il n'y a ni de blanc ni de noir, seulement des gris et des idées divergentes. N'importe qui peut devenir le monstre d'un autre. Leolyth n'avait rien d'un bourreau, il ne s'agissait que d'un Homme seul, triste, pour qui l'existence même était devenu une ennemie. Du gris, et du rouge. Il n'aurait plus peur, ne se soucierait plus de rien. C'était là un raisonnement bien chaotique qui apparaissait dans son esprit et faisait désormais office de dogme pour lui. Etait-il réellement capable d'assumer une telle mentalité, lui qui avait failli tant de fois ? Le Mage releva la manche de son haut, apparemment calmé. Le tatouage qu'il aperçut sur sa peau n'était pas le sien, il ne partageait pas la vision offerte par sa Guilde. Touchant ses cheveux, il y découvrit des tâches de sang qu'il observa longuement entre ses doigts. Lorsque Leolyth l'avait frappé du plat de sa lame, il avait couvert la tête du bassiste de cette substance qui avait circulé dans le corps d'un autre. Baigné dans le pourpre, à la manière d'un nouveau baptême. Une renaissance pour le jeune Mage.

Passant d'un extrême à l'autre, et sans réellement comprendre pourquoi, il se mit à rire de façon incontrôlée, sans doute pour canaliser l'effroi qui s'était emparé de son âme. Une phrase lui revient à l'esprit, une citation de la jeune Ever : "Cet enfant avait tort, son père avait vraiment été négligent ce jour là. Je ne dirais pas que j'avais tort de le tuer, si ce n'était pas moi ça aurait été quelqu'un d'autre..."

Se souvenir de cette citation fit doubler l'intensité de ses rires. Non seulement Leolyth ne se trompait pas sur toute la ligne, mais d'autres personnes que Sly jugeait respectables partageaient plus ou moins cet opinion. A crever de rire, ouais. Il changeait, il devenait un autre. Entre deux éclats sordides, il parvint à glisser une phrase.

"Au fait... Je m'appelle Sly."

Un coup d’œil à sa main blessée, et il se remit à ricaner. Pourquoi pleurer davantage après tout ? Merde, il avait l'impression de devenir complètement dingue, à se bidonner de la sorte dans une telle situation. D'abord un gosse un chouine, maintenant un taré hilare ? Ne pourrait-il jamais trouver le juste milieu ?
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Déchéance. [Leolyth]   

Déchéance. [Leolyth]

Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Fairy Tail RPG : Fiore no Oukoku :: 
 :: Fiore Nord :: Forêt de Waas
-