Fermer le menu
Ouvrir le menu

Navigation














Partagez | 

 [Flashback] Il est où le safran ? [Aoyuki]

AuteurMessage
Kokage Azuma

avatar

Messages : 21
Date d'inscription : 12/04/2012
Âge : 38
Guilde : Quatro Cerberus
Magie / Malédiction / CS : Magie Tourniquet

- Caractéristiques du Mage -
P.M.: 1.600
Statut: Mage de Rang C
Renommée : Mage de Campagne
MessageSujet: [Flashback] Il est où le safran ? [Aoyuki]   Jeu 12 Avr - 21:00
Kokage Azuma se trouvait dans la partie Ouest de Fiore. Dans le désert Burana pour être plus précis, dans une ville nommée Laliveron. S'il était venu dans cet endroit aride, au climat chaud et sec, c'était pour besoins personnels. Sous ses airs nonchalants, il était un amateur de bonne bouffe. Et qui disait bonne bouffe disait épices. Il avait longtemps discuté avec ses compagnons de guilde sur l'endroit où il fallait acheter des herbes, ce fut finalement cette ville qui fut retenue. Quelques jours de transport, de train, de taxi, puis d'un étrange insecte à dard, qui semblait pouvoir avancer tranquillement dans le sable et il avait pu pénétrer les lieux. Une ville immense, un architecture splendide. Ce furent les premières choses qu'il remarqua. Bien qu'il ne fut pas réellement sentimental ou encore amateur d'architecture, il ne pouvait qu'admirer la ville qui s'était élevée sur le sable.
Enfin, l'admiration ne fut que de courte durée puisque, rapidement, délicatement, un léger fumet pénétra ses narines. Son nez ne pouvait pas lui mentir, il s'agissait bien d'épices en tous genres. Sans même se préoccuper de ce qui l'entourait, l'homme avança à travers les rues. Rapidement, il tomba sur ce qui semblait être l'avenue principale. Noire de monde, il distinguait à peine les marchands. Il fallait se frayer un chemin, tout avançait très lentement. Mais ce n'était pas pour déplaire à notre bonhomme qui se faisait un malin plaisir à goûter d'un doigt de nombreuses épices. Laquelle agrémenterait le mieux le mouton qu'il irait attraper ou acheter ? Oui, car Azuma était un défenseur du « fait-maison», il appréciait la bonne bouffe et se faisait plaisir à la préparer.

Insouciant, il acheta ses premières doses. Des épices chères, ou non, les concurrents d'à côté qui tentaient de le convaincre d'acheter lui, jurant sur la fraîcheur de leurs produits ou sur le prix, une véritable atmosphère commerciale qui permit à Azuma de faire des affaires en or, ou ce furet plutôt les commerçants.
Dans tout ce remue-ménage, on ne distinguait pas grand monde, il faisait chaud, les gens étaient serrés les uns contre les autres. La « shopping-party » devenait de plus en plus difficile à assumer. Et ce fut là, le miracle. Brandissant les trois petits sacs remplis d'épices, Azuma vit enfin une ruelle sur sa droite, à dix mètres devant lui. Il pourrait enfin se débarrasser de la foule et être au frais à l'ombre des murs. Ce fut ce qu'il fit, écoutant les diverses conversations. Tout le monde parlait commerce, légal ou non, c'était hallucinant. Pour lui qui avait travaillé dans une banque, en installer une ici serait une véritable mine d'or ! Mais la priorité était toute autre, trouver un bar, de quoi se rafraîchir et vite. Tournant quelques minutes, il trouva une taverne au nom sympathique : « La babouche effilée ». Ce serait parfait. Azuma poussa la porte et pénétra les lieux.

Il s'installa au comptoir, commanda quelque chose de rafraîchissant, la spécialité d'ici qu'il avait dit. Il ne resterait qu'une dizaine de minutes ici, il fallait qu'il reparte, d'autres merveilles gustatives ne l'attendraient pas. Les épices déjà récoltées ne lui suffiraient certainement pas. Un mouton, ça en faisait un paquet de bouffe.
Sirotant un cocktail exquis, il regarda autour de lui. Le bar avait une apparence simple, sobre, peut-être un peu rustique, mais ne dégageait rien d'inquiétant. Pas de sabres aux murs, pas d'armes apparentes, les clients avaient les mêmes sujets qu'au dehors. Non, il n'était pas tombé dans un repaire de mafieux. De toute manière, dans des endroits comme ceci, notre homme se sentait toujours en sécurité.
Aoyuki Tatsuki
Admin / HiryuuAdmin / Hiryuu

avatar

Messages : 1153
Date d'inscription : 08/04/2012
Âge : 24
Guilde : Fairy Tail
Magie / Malédiction / CS : Snow Dragon Slayer, 1st Gen
Magie / CS Secondaire : Holy Snow Dragon Slayer

- Caractéristiques du Mage -
P.M.: 4.890
Statut: Mage de Rang A
Renommée : Mage Réputé
MessageSujet: Re: [Flashback] Il est où le safran ? [Aoyuki]   Dim 15 Avr - 19:29
Laliveron, la ville située au beau milieu du désert de Fiore Ouest. Il s'agît d'une cité où le marché est omniprésent, surtout lorsqu'il s'agît des épices. Si vous connaissez les contes des Mille et une nuit, vous pouvez très certainement vous faire une image dans l'ensemble de la ville. Flottant sur une mer de sable, un rempart encercle des maisons aux allures de ruines, abritant les pauvres habitants n'ayant pas les moyens de se loger convenablement. Au centre de cette cité, un palais digne des plus grands sultans des nuits d'orient, dans lequel se cache une princesse qui malheureusement n'est pas une Shéhérazade. C'est à l'entrée de cette cité que nous débuterons ce chapitre. En effet, un héros ayant commencé son pèlerinage se tenait à l'entrée de la ville, fier, puissant, invinci-...

"- Aaaah, de l'eau...."

... Rampant sur le sol en implorant la pitié. Pour vous introduir la situation, l'homme sur le sol en train de ramper se nomme Aoyuki Tatsuki, un jeune mage faisant un long voyage afin d'intégrer la guilde Fairy Tail et ainsi tenir une promesse faite à son ami. Seulement voilà, notre ami possède le pouvoir du dragon des glaces, ce qui lui confère certes une force puissante... Mais aussi une résistance aux températures élevées assez faible... Ainsi, alors qu'il traversait le désert Burana afin de trouver un endroit où la civilisation existait, il avait usé de ces dernières forces jusqu'à s'effondrer devant les portes de la ville. Tout ce qu'il voulait, c'est qu'une âme charitable puisse s'approcher de lui et ainsi lui donner de quoi s'hydrater. Cependant, vous devriez vous aussi comprendre que vu le paysage autour de lui, l'eau ou même toutes sortes de liquide semblaient faire acte d'absence. Ao n'avait donc qu'à bronzer au soleil en attendant que les vautours viennent bien s'attarder sur son cas.

Cependant, alors que la chaleur commençait à lui faire perdre connaissance, son odorat de Dragon Slayer lui fit remarquer une odeur nauséabonde, comparable à celle d'un poivrot ayant bu du Whisky toute la journée. Elle était insupportable et le jeune mage essayait de faire en sorte de l'éviter. Cependant, cela fit soudain *tilt* dans le crâne d'Ao. Qui dit poivrot, dit Alcool, qui dit souvent Bar, qui dit donc à un endroit où avoir de quoi boire ! Ao utilisa donc le peu de force pour se lever rapidement et commença à traquer l'odeur d'alcoolique qui lui chatouillait les narines. Il courait dans tous les sens, avec la chaleur du soleil qui l'affaiblissait peu à peu. Mais il arriva enfin dans son jardin d'Eden : un endroit à l'ombre où il pût voir l'enseigne d'un bar avec la personne émanant l'odeur endormie à son entrée. Hallelujah que faisait notre petit homme avant d'entrer à l'intérieur de la demeure.

Le bar semblait être un endroit plutôt simple, sans trop d'ambiance à l'intérieur comme dans les westerns, mais cela plaisait à Ao, qui pouvait sans doute piquer un somme pendant un petit moment sans être dans le bras, il approcha donc le fameux comptoir afin de commander une boisson ? La plupart des gens regardaient bizarrement Ao à cause de sa tenue, car tout le monde sait que le mieux dans un endroit pareil était de se couvrir et Ao le savait déjà, mais il préférait tout de même rester ainsi pour les endroits comme celui-ci, une l'ombre dans le désert : un paradis. Enfin, le jeune mage s'assit donc sur le comptoir afin de pouvoir commander une limonade, espérant que malgré la température locale, ils penseraient à mettre des glaçons. Le Dragon Slayer sortit alors une carte du Royaume de Fiore qu'il avait confectionné en suivant les indications du passant qu'il avait questionné. En regardant la carte, on pouvait voir un endroit marqué d'une croix où il y avait marqué dessus « Fairy Tail », la guilde que voulait rejoindre le jeune mage.
Alors que le serveur apporta sa boisson à Ao qui le but d'une seule traite, il put observer la carte du jeune homme et le dialogue commença :


« - Alors, on tient à rejoindre la guilde de Fairy Tail ? Vous êtes ambitieux vous.
- Ah, en quoi cela vous intéresse-t-il ? Répondit Ao avec son froid légendaire.
- Bah déjà, ce n’est pas la porte à côté. Faudra se rendre au dans la Partie Est de Fiore pour arriver là-bas, et puis ils sont tous-
- De quoi ?! Dans l’est de Fiore ?! Enchaîna le mage en tapant des deux mains sur le comptoir
- Bah oui, la guilde se trouve à Magnolia, la ville la plus grande dans la partie Est du Royaume.
- M-Mais on m’a dit qu’une guilde du nom de Fairy Tale était dans la partie Ouest !
- Hum… Je vois le problème. Il a du confondre Fairy Tail avec RAVEN Tail, qui est une guide du coin.
- Huh… huh… J’y crois pas, Termina le jeune homme en se frappant le crâne sur le comptoir. »


L'homme était abattu, dire qu'il avait traversé la zone désertique pour essayer de trouver des informations sur un emplacement exact de la guilde et il se trouve qu'elle se trouve de l'autre bout du royaume. En pleine déprime, dans le cas général, ce n'était pas le moment de venir le chauffer un peu avec de la provocation. Enfin, il préféra commander une autre limonade en déprimant pour voir ce que lui réservait l'avenir. Au même moment, sur une table du coin, on voyait quatre hommes jouer au Poker. Rien de bien méchant bien évidemment, mais au bout d'un moment, l'un des joueurs fut accusé de tricherie et ils commencèrent donc à gueuler. Le mage en avait marre de tout ce bruit et essayait de l'ignorer. Cependant, il en avait déjà marre et commença à se retourner pour leur dire se taire alors qu'une choppe volante atterrit sur son visage. Là, c'était le pompon. On sentait bien qu'Ao allait s'énerver et commencer un massacre? Il commença donc à attraper le col du joueur ayant lancé la choppe et le balança dehors à travers la vitre en gueulant que ça allait barder. Il s'apprêta alors à enchainer avec les autres joueurs de la table qui n'avaient plus qu'à pleurer leur maman.

_________________



♪ Fall Out Boys - Centuries ♪

Thx Natsumi for the Kit


Dernière édition par Aoyuki Tatsuki le Mer 25 Avr - 18:44, édité 1 fois
Kokage Azuma

avatar

Messages : 21
Date d'inscription : 12/04/2012
Âge : 38
Guilde : Quatro Cerberus
Magie / Malédiction / CS : Magie Tourniquet

- Caractéristiques du Mage -
P.M.: 1.600
Statut: Mage de Rang C
Renommée : Mage de Campagne
MessageSujet: Re: [Flashback] Il est où le safran ? [Aoyuki]   Mer 25 Avr - 11:49
Laliveron était une ville paisible. Du moins, paisible dans le sens où il faisait bon vivre. Les ru es étaient bruyantes, certes, mais toute cette animation rendait l'endroit accueillant, attachant même. Alors que l'escale ne devait durer que quelques jours, on pouvait choisir de rester une semaine, deux, voire quelques mois. La chaleur était torride, certes, mais, petit à petit, on s'y faisait. Du moins, certains. D'autres la trouvaient si exténuante, si fatigante qu'ils en devenaient violents.
Un homme, apparemment complètement sec, s'était assis au comptoir. Une discussion s'était entamée avec le barman. Azuma ne savait rien sur lui, mais il avait une bonne tête. Il ne prêta guère attention à leur discussion, préférant se laisser emporter dans ses pensées comme il avait l'habitude de le faire. Il but quelques gorgées de sa précieuse boisson rafraîchissante, pensa à de nouvelles idées et destinations, puis revint à la réalité.

Derrière lui, quatre hommes commençaient à se disputer. Une histoire de jeu, comme on en voyait dans tous les bras. C'était sûrement un des clichés les plus redondants, après les bagarres d'alcooliques. Ceci ne dérangea guère notre mage, c'était chose commune dans toutes les tavernes. Ils en viendraient certes aux mains, mais seraient vite jetés dehors par le tenancier. Ils étaient généralement armés jusqu'aux dents et préparés, voire habitués à gérer ces situations. Il s'agissait là d'une scène banale pour tout établissement qui se respectait. C'était avec de genre d'actions que l'on pouvait connaître la valeur d'un bar. Là où il ne se passait rien, mieux valait ne pas y aller.
Cependant, la scène ne se passa pas exactement comme prévu. Alors que le barman s'apprêtait à intervenir d'un pas décidé, ce fut finalement le nouvel arrivant qui s'exécuta en premier. Élevant la voix, il ne fut pas pris au sérieux et ce fut une choppe qu'il reçut.
Qui aurait apprécié ?

Il s'était levé d'un pas décidé. Il était rapide puisque en un rien de temps, le « tireur d'élite » fut expédié dehors par une fenêtre. Cet homme était puissant, balèze physiquement. On voyait qu'il avait de la patate et qu'il n'en était pas à son premier combat juste en le regardant, et ce, malgré son apparent jeune âge. Azuma ne le connaissait pas, mais l'aimait de plus en plus. Certes, ce n'aurait pas pu être son fils, ou alors dans de très rares circonstances, mais il s'agissait d'une nouvelle génération. Était-il un mage ? Ou un simple brigand ? Notre homme n'en avait pas la moindre idée, mais peut-être l'aurait-il su s'il avait été plus attentif. En tout cas, s'ils étaient tous comme ça, ça promettait.
C'est en réfléchissant à ça, et à cause de cette sympathie que dégageait le jeune homme, que Azuma, d'habitude si tranquille, intervint.


« Du calme, je pense que celui-ci dit-il en montrant le barman du doigt peut très bien gérer ceux-là. Tout ce que tu risques, c'est d'être viré d'ici et vu ta soif, je ne pense pas que c'est ce que tu souhaites. »

Azuma avait usé d'un ton calme, sans aucune allusion agressive. Mais peut-être que ce jeune homme ne pensait pas de la même manière. Il était impulsif, c'était voyant, mais pourquoi engagerait-il une dispute avec quelqu'un qui ne lui prodiguait qu'un léger conseil. Parfois, les apparences peuvent être trompeuses. Les habitués des bars ne sont pas forcément tous alcooliques et sans avenir, parfois...
Aoyuki Tatsuki
Admin / HiryuuAdmin / Hiryuu

avatar

Messages : 1153
Date d'inscription : 08/04/2012
Âge : 24
Guilde : Fairy Tail
Magie / Malédiction / CS : Snow Dragon Slayer, 1st Gen
Magie / CS Secondaire : Holy Snow Dragon Slayer

- Caractéristiques du Mage -
P.M.: 4.890
Statut: Mage de Rang A
Renommée : Mage Réputé
MessageSujet: Re: [Flashback] Il est où le safran ? [Aoyuki]   Ven 11 Mai - 20:18
La tension d'Ao était montée assez haut sur le coup. Non content de s'être trompé de direction pour enfin atteindre le lieu de sa pénitence, il devait en plus se retrouver dans un désert où il n'y a pas d'eau à perte de vue et où les gens sont tellement impolis pour lui foutre la paix ! Quelle galère, c'était le mot. Ayant subit une attaque de choppe volante en plein visage, Ao était vraiment à bout et n'hésita pas à se levait pour se jeter sur le joueur ayant lancé le projectile afin de le secouer avant de le balancer par la fenêtre, plus précisément à travers cette dernière, afin de l'envoyer faire un tour prendre l'air. Le bar était tout d'un coup devenu silencieux, tous les membres de la pièce faisant face au jeune mage qui était en train de serrer les dents et arborant un regard des plus sadiques. Les autres joueurs, sans doute amis du précédemment défenestré, se levèrent alors en faisant tomber leurs chaises afin de crier une nouvelle fois sur le jeune bleu pour qu'il explique son geste. Ao' ne prit même pas la peine de leur fournir une réponse orale et se contenta de lancer un petit "Hu ?" en tournant la tête en direction du trio d'hommes, une veine apparaissant sur son front et des yeux qui montraient bien qu'il ne comptait pas s'en arrêter là.

Cependant, alors qu'il se retourna vers les futurs "hommes volants" pour s'approcher d'eaux et leur faire la même chose qu'à leur collègue, une voix se fit entendre dans le silence du bar (si l'on excepte les pleurs des pauvres gredins). Il s'agissait d'un homme plutôt âgé et barbu, qui était assis au bar non loin de la position dans laquelle se trouvait le jeune mage auparavant. La différence d'âge devait être d'au moins 10 ans, si ce n'était plus. Il expliqua d'une façon calme et posée que ce n'était pas forcément la meilleure idée du monde de provoquer une bagarre de bar lorsque l'on est assoiffé, en plein milieu d'un désert et qu'on a plutôt quelques difficultés à supporter la chaleur. Pour appuyer son argument, il désigna alors le Barman qui ressemblait plutôt à ceci.

Spoiler:
 

Plutôt musclé, n'est-il pas ? Même si Ao', ayant était entraîné pour être un mage capable d'éradiquer même les dragons, au niveau de la force physique, la donne était forcément gagnante pour le barman au niveau de la force physique naturelle. Etant donné qu'Ao était déjà fatigué à cause de l'environnement et qu'il en avait plus que la flemme de continuer ce genre de chamailleries, il souffla un bon coup en acquiesçant de la tête pour montrer qu'il allait s'en arrêter là. Il commença donc à se diriger en direction du bar afin de pouvoir se rassoir. Cependant, il lança tout de même un petit « Hors de ma vue » aux joueurs, laissant s'échapper pour une réaction qu'ils ignoraient un petit vent glacial. Ces derniers se levèrent au quart de tour et foncèrent en direction de la sortie en criant peur dans tous les sens, n'oubliant pas le défenestré au passage dans leur fuite. Une fois les gêneurs partis, l'ambiance récemment disparue de l'établissement réapparu comme si de rien n'était, la musique repartant de plus belle et les joyeux buveurs chantant ensemble reprirent leurs festivités. Ao arriva enfin à la rampe du bar pour se rassoir sur son siège et repris le dialogue avec le barman.


« - Désolé pour les dégâts...
- Pas de blem, ils sont parti, c'est suffisant. Je ferme les yeux dessus
, termina-t-il en se retournant en lavant son verre.
- Arigato... Ao se tourna alors vers le vieil homme l'ayant interpelé auparavant. Toi aussi, Oji-san, je t'en dois une... »

Il observa alors d'un peu plus près son interlocuteur. Il n'avait pas l'air très méchant ou même à peine aigris. Plus le genre de gars à observer les choses de loin afin d'éviter les histoires. Enfin, Ao n'en avait qu'entre rien à faire et rien à foutre. Si jamais il cherchait la merde, il la trouverait auprès du Hiryuu...

_________________



♪ Fall Out Boys - Centuries ♪

Thx Natsumi for the Kit
Kokage Azuma

avatar

Messages : 21
Date d'inscription : 12/04/2012
Âge : 38
Guilde : Quatro Cerberus
Magie / Malédiction / CS : Magie Tourniquet

- Caractéristiques du Mage -
P.M.: 1.600
Statut: Mage de Rang C
Renommée : Mage de Campagne
MessageSujet: Re: [Flashback] Il est où le safran ? [Aoyuki]   Sam 12 Mai - 11:23
La petite remarque d'Azuma semblait avoir fonctionné, ainsi que le physique impressionnant du barman. Le jeune homme s'était abstenu de déclencher une véritable bagarre. Un homme était déjà passé par la fenêtre aujourd'hui, il l'avait même brisée. S'il possédait un minimum de politesse, il arrêterait là. Le gérant de l'établissement n'apprécierait certainement pas de devoir racheter toutes les fenêtres.
Puissant, rapide, impulsif, peu réfléchi. Le jeune mage avait une attitude animale. Un caractère qui n'était pas très utile en société, certes, mais qui pouvait s'avérer très utile dans des phases plus actives, telles que le combat. Il devait certainement posséder un instinct de survie et d'autres facultés du genre. Pourquoi ? Fallait-il encore le découvrir. C'était certainement ce qu'allait faire le mage de Quatro Cerberus. Après tout, peut-être le rencontrerait-il à nouveau dans un futur proche, qui le savait ?

La bonne ambiance était réapparue dans le bar. Les gens qui fréquentaient cet endroit était habitués aux différends de tous. Ce n'était qu'une question d'habitude à prendre, seuls ceux qui étaient friands de ce genre d'endroits pouvaient reprendre une discussion tout à fait normale après un incident de la sorte. Le barman remarqua d'ailleurs que notre cher Kokage n'était peut-être pas la personne qu'il semblait être.


« La violence, tout ça, ça fait partie de votre quotidien, non ?
- On va dire que je me défends bien dans ce domaine là et que j'ai arpenté pas mal de troquets » répondit notre homme avant de rire.

Ce fut ensuite le retour du jeune homme au bar. Il s'excusa, naturellement, avant d'adresser quelques paroles au mage de Quatro Cerberus. Là était l'occasion d'obtenir plus d'informations. Azuma n'avait pas d'intentions malfaisantes envers celui-ci, il était curieux de nature. De plus, se documenter, s'informer sur tous les éléments intéressants qui voyageaient dans le royaume faisait partie de son job. Il possédait un potentiel fou, c'était certain. Peut-être était-il déjà plus fort que lui, mais là n'était pas la question. Une nouvelle recrue ferait le plus grand bien à la guilde. Mieux valait être armé si jamais des missions intéressantes se présentaient.


« Haha, c'est rien. La fougue de la jeunesse. Tu as rendu un bon service au tenancier, faire déguerpir ces brigands sans que lui-même soit convoqué par la justice. Bien joué ! »
répondit jovialement Azuma. Il reprit la conversation tout de suite : « Sinon, qu'est-ce qui t'amène par ici ? Tu ne sembles pas être un habitué des lieux, voire même de la région. »

On remarquait les gouttes de sueur qui perlaient sur son front. Non, il n'était pas à l'aise dans un tel climat. Répondrait-il aux prochaines interrogations ?

Spoiler:
 
Aoyuki Tatsuki
Admin / HiryuuAdmin / Hiryuu

avatar

Messages : 1153
Date d'inscription : 08/04/2012
Âge : 24
Guilde : Fairy Tail
Magie / Malédiction / CS : Snow Dragon Slayer, 1st Gen
Magie / CS Secondaire : Holy Snow Dragon Slayer

- Caractéristiques du Mage -
P.M.: 4.890
Statut: Mage de Rang A
Renommée : Mage Réputé
MessageSujet: Re: [Flashback] Il est où le safran ? [Aoyuki]   Jeu 24 Mai - 0:19
L'ambiance était enfin redevenue comme celle de n'importe quel établissement servant boisson, bonne humeur et joie de vivre en tout genre. Le jeune mage revenait peu à peu à la réalité, se rendant compte que non seulement il était fatigué et sous un soleil de plomb, mais aussi qu'il était parti dans la direction opposée à celle d'où se trouvait son objectif, la guilde Fairy Tail. Alors que cette guilde se trouvait dans la ville de Magnolia, ville florissante de Fiore Est, il se trouvait dans la partie OUEST du royaume. De quoi déprimer le plus joyeux des lurons. Déprimant comme jamais, Ao s'enfila le fond de son verre avec les glaçons qu'il y avait d'une traite afin d'oublier son malheur.

Il se concentra par la suite sur celui qui l'avait arrêté dans sa bagarre. En effet, le vieil homme l'observait sans dire un mot, comme s'il essayait de dévisager notre petit bleu. Il lui avait répondu de manière plutôt joviale, avec une totale absence de rancune ou de quelconques remarques envers le jeune effronté. Il ne fit pas vraiment attention à ce détail, bien trop fatigué pour penser à autre chose que ses malheurs. Cependant, l'homme enchaîna en lui posant une question, qui de toutes évidences, devait être rhétorique. En effet, demander à quelqu'un suant comme jamais et semblant implorer le seigneur pour pouvoir obtenir une goutte d'eau n'était sans doute pas une question pertinente. Enfin, Aoyuki ne fît d'abord que regarder son ainé d'un air stoïque, avant de répondre d'une voix fatiguée.

« - Disons qu’il y’a des gens qui devraient se taire au lieu de donner la mauvaise direction à un voyageur… »

Suite à cette réponse portait par une certaine veine sur le front du jeune mage pensant à celui qui lui avait dit que Fairy Tail se trouvait près d'ici, il décida de partir afin de trouver un endroit où dormir le temps que la nuit se met à tomber dans le désert, et ainsi faire baisser la température du désert dans des zones plus adaptées à notre ami. Soudain, alors qu'il venait de sortir son argent et qu'il allait se diriger vers la porte, des bruits de plus en plus nombreux se firent entendre, se dirigeant en direction du bar. Ils se révélèrent être les quatre brigands de tout à l'heure accompagnés d'une dizaine d'hommes, dont un particulièrement grand et musclé (pire que le barman). Il se dressait droit devant Ao, grognant comme une bête sauvage devant notre jeune ami. Il se prétendait être le chef de la bande de guignols qui jouaient ici auparavant, et qu'il n'aimait pas que l'on fasse ce genre de choses à ses hommes. Cette phrase devait sans doute faire en sorte d'effrayer le jeune bleu. Baaaaaah... Non, il était encore plus en colère du fait que quelqu'un vienne lui taper sur le système en plus de tout le reste et se contenta de lancer cette phrase au Barman.

« - Oy, le vieux. Si je le balance par la fenêtre cassée, ça passe ? »

Le barman se contenta de répondre d'un signe de tête pour donner son accord, ce en quoi se suivi par les rires de la bande ennemie. C'est alors qu'Ao commença en foutant un Upercut au visage du chef (qui s'avère être en réalité un Hiryuu no Tekken, de sorte à ce que l'on voit pas) avant d'attraper son col pour le balancer par la fenêtre en lambeaux et ainsi le mettre K.O.. Beaucoup de gens furent surpris de cet exploit, surtout les brigands qui voyaient leur chef à terre. Sous le coup de la colère, ils commencèrent à tous se jeter sur le mage bleu qui se contenta d'esquiver les attaques en usant de sa souplesse de combattant. Ainsi, il dut se frayer un chemin vers la sortie du bâtiment, et fit un signe de la main avant de dire une dernière phrase.

« -Je vous les laisse, j'ai la flemme de les mettre à terre. Tchao à plus ! »

Il termina donc par cette phrase et se mit à courir dehors afin d'échapper à la populace de gens, et couru donc se mettre à l'abri des rayons du soleil éclatant. Certains hommes le suivirent dans sa fuite, mais se retrouvèrent vite assommés dans la rue dés qu'ils étaient trop prêt du jeune homme. Où était-il ? Qu'allait-il faire ? Allait-il enfin avoir la paix ? Toutes ses réponses... Ne seront pas pour aujourd'hui, dommage !

_________________



♪ Fall Out Boys - Centuries ♪

Thx Natsumi for the Kit
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: [Flashback] Il est où le safran ? [Aoyuki]   

[Flashback] Il est où le safran ? [Aoyuki]

Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Fairy Tail RPG : Fiore no Oukoku :: 
 :: Fiore Ouest :: Laliveron
-