Fermer le menu
Ouvrir le menu

Navigation














Partagez | 

 Formula 50 [Apprentissage]

AuteurMessage
Lucifer Amaiyuri
Admin / The Dark KnightAdmin / The Dark Knight

avatar

Messages : 764
Date d'inscription : 02/10/2011
Âge : 30
Guilde : Grimoire Heart
Magie / Malédiction / CS : Magia Erebea
Magie / CS Secondaire : Kansô

- Caractéristiques du Mage -
P.M.: 7.530
Statut: Mage de Rang S++
Renommée : Mage Illustre
MessageSujet: Formula 50 [Apprentissage]   Dim 28 Juil - 22:37
Rising

Être aux commandes d'un vaisseau de plusieurs tonnes était une responsabilité qui incombait à mon statut de Master au sein de Grimoire Heart. Cependant, j'étais parfois un peu à l'Ouest en ce qui concernait les directions, mesures et autres choses de ce genre. En principe, on comptait sur la magie de Seika pour propulser la bête, sur celle de Leito pour diriger les vents et les anticiper, sans parler de toute la flopée de mages qui se chargeaient de l'entretien technique. Quoi qu'il advienne de tous ces paramètres, en général, je me contentais de donner une destination, un cap, mais de manière très brève. La mécanique n'était pas mon domaine, la météorologie encore moins.

Cela put peut-être expliquer pourquoi étions perdus en pleine mer d'Iridia, au beau milieu d'une nuit sans lune, à voguer de manière complètement aléatoire. Nous avions eu la charmante idée de franchir une tempête pour semer une compagnie de navires runiques qui étaient en train de nous traquer. Les joies et autres aléas de la vie de mage noir en somme. Quelques vaisseaux avaient eu la mauvaise idée de nous suivre, mais dans leur témérité, ils n'avaient trouvé rien d'autre que la mort, fauchés par les vagues d'une mer en furie qui nous épargnait du fait de notre capacité à voler. Néanmoins, les courants aériens étaient aussi violents que les courants marins, et cela était encore pire suite à l'absence du Sky God Slayer. Si bien qu'au final, alors que nous sortions avec quelques dommages rapidement réparés par le système Arc of Time installé sur le Grimoire Ship, nous nous retrouvions entourés d'eau, que ce soit à tribord, bâbord, à la proue ou à la poupe du vaisseau. En gros, du bleu, du bleu, du bleu et encore du bleu.

Comme il est de coutume, c'est généralement lorsque l'on est perdu que l'on trouve l'introuvable. Aussi après plusieurs heures d'errances, nous finîmes par apercevoir une étrange île qui formait davantage un chemin sinueux menant à un manoir des plus étranges. Et quand je dis étrange, je pèse mes mots. Il ne me fallut guère longtemps pour faire le lien entre cette étrangeté et la légende d'un château voguant sur la Mer d'Iridia, sur lequel on racontait tant de légendes. Certains le prétendaient volant dans les cieux, d'autres racontaient qu'il était aussi grand que le Palais Mercurius, ou que ses gargouilles se mettaient à se mouvoir pour attaquer ce qui se présentait devant eux. Mais pour l'heure, je ne voyais qu'un simple château, certes, flottant sur la Mer, mais sans aucune autre particularité si l'on omettait les excentricités architecturales qui le composaient.

Mettant le pied à terre, j'intimais à l'équipage de reste sur le vaisseau, stationné à côté de l'île. La passerelle mécanique et les attaches d'abordage se déployèrent pour s'ancrer à l'édifice, alors que j'étais le seul à arpenter le chemin qui menait à ses portes. Pourquoi n'envoyais-je pas des sous-fifres prendre tous les risques et explorer la région ? La réponse était on ne peut plus simple : j'étais curieux. Oui, ce lieu avait soulevé chez moi certaines questions qui ne demandaient qu'à trouver des réponses. Quelle était la magie qui perdurait en ces lieux étranges ? Ces derniers cachaient-ils un secret quelconque qui pourrait m'aider dans ma lutte contre le Conseil Magique ? Après tout, une chose si mystérieuse devait receler bien des étrangetés au potentiel ô combien intéressant. Voilà pourquoi j'étais le seul à ouvrir la porte du grand hall de cet immense manoir. Ajoutons à cela que je n'avais pas fait usage de mes armes depuis un moment et que cela commençait à me démanger. Peut-être qu'au cours de cette exploration improvisée, je parviendrai à améliorer ma maîtrise de mon arsenal ou de mes sortilèges. Allez savoir.

Franchissant le gigantesque hall, laissant les cliquetis métalliques de mon armure résonner dans toute la pièce, j'observais l'immensité qui m'entourait. Il s'agissait d'un hall des plus banals. Le carrelage noir et blanc était à l'image d'une dualité entre la Lumière et les Ténèbres que je trouvais parfaitement adaptée au style architectural de l'édifice. Les immenses colonnes blanches soutenaient un plafond de la même couleur où pendait un lustre qui s'alluma aussitôt que je fis quelques pas supplémentaires dans l'enceinte du bâtiment. La porte d'entrée se ferma lourdement, me faisant hausser un sourcil perplexe alors que je continuais mon exploration. A bien y regarder, je ne voyais rien de suspect, jusqu'au gigantesque double-escalier au fond de la pièce. En regardant de tous les côtés, je voyais plusieurs portes, au total une demi-douzaine. J'ignorais ce qui se cachait derrière chacune d'entre-elles, mais je sentais un grand pouvoir magique à l'oeuvre.

Après une courte partie d'amstramgram, je décidais, arbitrairement et en dépit du résultat de ce petit jeu, de choisir la grande porte au sommet de l'escalier. M'avançant avec prudence, je posais ma main, recouverte de mon gantelet métallique, sur l'ouverture. Un grincement se fit entendre alors qu'une lumière aveuglante s'échappa de l’entrebâillement de la porte. Je ne pouvais pas voir ce qui se cachait derrière cette dernière, la lueur blanche me cachant la vue. Prenant une grande inspiration, je franchis finalement le palier, ignorant dans quoi je mettais les pieds. Lorsque je rouvris les yeux, je n'en crus pas ces derniers un seul instant... Et j'étais loin de me douter de ce qui m'attendait encore après cela...



_________________




Dernière édition par Lucifer Amaiyuri le Sam 28 Déc - 22:03, édité 1 fois
Game Master

avatar

Messages : 1587
Date d'inscription : 26/09/2011
Magie / Malédiction / CS : All Mighty
MessageSujet: Re: Formula 50 [Apprentissage]   Ven 23 Aoû - 1:04
Dès l'instant où le Maître de Grimoire Heart passa la porte, il entra dans une pièce qui n'avait plus rien à voir avec ce qu'elle était auparavant. Lucifer était désormais arrivé dans une jungle qui s'étendait à perte de vue dans toutes les directions où il pouvait regarder. Mis à part la porte, par laquelle il était entré et qui tenait seule au milieu de cette endroit, il n'y avait que des arbres desquels pendent de longues et épaisses lianes.

Si le chevalier noir se décidait à explorer les lieux, il pourrait tomber sur diverses grottes percées dans les parois de falaises dispersées ici et là. Dans le cas où il pousserait son exploration jusqu'aux extrémités de la jungle, il tomberait sur de hautes falaises surplombant une mer déchaînée dans laquelle toute personne sensée n'irait pas se baigner au risque de finir noyé ou emporté par les courants. S'il connaissait la géographie de Fiore, le Maître de Grimoire pourrait facilement comprendre qu'il était à ce moment dans un lieu ressemblant plus qu'étrangement à l'île d'Hispalie dans la Mer d'Iridia.

Lucifer devrait faire attention en se déplaçant puisque certaines lianes ne sont pas comme les autres. Il s'agit en effet de lianes farceuses qui n'hésiteront pas à jouer des tours au chevalier en essayant d'attraper une de ses chevilles pour le faire tomber par exemple.


==============================

Intevention Game Master : La pièce du Manoir Oblivion ressemble trait pour trait à Hispale.
Lucifer Amaiyuri
Admin / The Dark KnightAdmin / The Dark Knight

avatar

Messages : 764
Date d'inscription : 02/10/2011
Âge : 30
Guilde : Grimoire Heart
Magie / Malédiction / CS : Magia Erebea
Magie / CS Secondaire : Kansô

- Caractéristiques du Mage -
P.M.: 7.530
Statut: Mage de Rang S++
Renommée : Mage Illustre
MessageSujet: Re: Formula 50 [Apprentissage]   Sam 28 Déc - 22:30
Training

Amusant. C'est le mot qui me traversa l'esprit alors que j'observais le décor planté derrière la porte que je venais de franchir. Contrairement à tout ce que j'aurai pu escompter de la part d'un Manoir ensorcelé, une jungle préhistorique était la dernière de mes suppositions. J'ignorais qui était le mage qui avait bâti cet édifice, mais pour pouvoir produire un tel prodige, aucun doute quant au fait qu'il s'agissait d'un ou plusieurs individus d'une puissance remarquable et à l'érudition des plus exemplaires. M'enfonçant dans la jungle, j'entendis brusquement un grincement qui me fit me retourner. Je vis la porte se refermer lentement, et je ne pouvais que l'imaginer disparaître une fois qu'elle serait close. Courant vers celle-ci en espérant l'atteindre à temps, je fus une fois de plus surpris par la tournure des événements.

A peine à deux centimètres de la porte, celle-ci m'explosa littéralement à la figure, me laissant la désagréable sensation qu'un train venait de me passer dessus. Sous le brouhaha et l'étonnement, je finis par comprendre, une fois la situation un peu plus calme, de quoi il s'agissait. En sentant le poids glisser sur mon corps et se frotter à mon heaume, je n'avais plus la moindre inquiétude quant à cette violence "involontaire". Pourquoi "involontaire" ? Parce qu'il s'agissait tout simplement de Sirius qui, inquiet pour moi, avait décidé de descendre de ses nuages pour m'accompagner. Dante avait dû, quant à lui, rester à bord du Grimoire Ship pour le surveiller en mon absence. Allons bon, voilà qui risquait d'être quelque peu gênant, car déambuler dans un manoir avec un serpent géant était loin d'être une partie de plaisir. Il avait dû complètement exploser la porte.

Me relevant en tapotant la tête de l'animal, je regardais l'ouverture qu'il avait dû créer en arrivant ici et, à ma grande surprise, je ne vis... Rien. Plus de porte, pas de trou, juste l'île d'Hispalie dans toute sa splendeur. Un sortilège de réparation à la Arc of Time ? Peut-être. Toujours était-il que j'étais bloqué ici, doutant fort qu'il s'agisse de la véritable Hispalie. Qu'allais-je bien faire maintenant. En sentant Sirius frotter son immense tête contre mon armure avec toute l'affection du monde, je me disais qu'au moins, je n'étais pas seul. Cela me permettrait de faire un peu d'exploration et peut-être de trouver une source de pouvoir pour me permettre d'entreprendre la libération de Leito et Seika dans de meilleures conditions. Au pire des cas, je pourrais toujours m'entraîner pour essayer d'augmenter ma puissance face aux obstacles qui se dresseront sur ma route. Je le savais, il me fallait avoir une force incommensurable pour faire face à ce qui m'attendait dans un futur proche si je désirais libérer mes compagnons. Repensant à cela, je me dis qu'il était peut-être temps d'entreprendre le perfectionnement de l'Amaterasu.

Le décor était idéal. Un manoir perdu en pleine mer qui m'offrait un terrain d'entraînement gigantesque, sans une âme qui vive pour me déranger ou m'espionner. Si je ressortais d'ici plus fort qu'en y étant entré, cela serait, sans nul doute, une surprise de taille tant pour mes propres hommes que pour mes futurs opposants. Seulement voilà, Hispalie n'était pas le genre de terrain où l'on progressait facilement. J'allais devoir trouver un sujet d'entraînement en évoluant dans un milieu où ma mobilité risquait d'être réduite. Mon regard se tourna alors naturellement vers Sirius. Le Quetzacoalt réclamait encore des caresses de ma part. Bah, après tout, nous n'étions que tous les deux. Un peu d'affection ne ferait pas mal. Posant ma main sur ses immenses écailles, je me dis que par la même occasion, il me permettrait d'éviter les pièges de la jungle.

Finissant par m'installer sur lui, je lui commandais de prendre son envol. Déployant ses immenses ailes, il souleva une grande quantité de poussière en battant de celles-ci pour prendre de la hauteur. En observant l'île, je me dis qu'il était plus facile de trouver une créature à battre du côté des zones un peu moins boisées. Après tout, les créatures puissantes ne se cachent pas, étant donné qu'elles sont au sommet de la chaîne alimentaire. Celui qui ne craint rien ne se dissimule guère, sauf lorsqu'il veut de la tranquillité et du repos. En ce sens, mon regard se tourna naturellement vers les immenses cavernes de l'île. Voilà qui était un lieu idéal pour se reposer quand on était un monstre de belle taille qui cherche à être tranquille.

Ordonnant à Sirius d'atterrir un peu plus loin, je me dirigeais donc naturellement vers le plus gros trou qu'on pouvait trouver dans la roche. Après tout, si je voulais que cet entraînement porte ses fruits, je me devais de le livrer contre un adversaire qui serait à ma mesure, voire même au-delà. J'espérais ne pas me tromper en lançant une épée à travers l'obscurité de la grotte. Peut-être que cela allait réveiller une, voire plusieurs, créatures, légèrement énervées d'être dérangées dans leur sommeil. Restait à espérer que le challenge soit à la hauteur de mes espérances. Après tout, à part chercher une autre porte, je n'avais pas grand-chose à faire ici...



_________________


Game Master

avatar

Messages : 1587
Date d'inscription : 26/09/2011
Magie / Malédiction / CS : All Mighty
MessageSujet: Re: Formula 50 [Apprentissage]   Lun 30 Déc - 16:48
L’épée du Dark Knight alla frapper une des parois de la grotte dans un tintement métallique qu’on ne pouvait pas dire discret. Le son se propagea en échos jusque dans les profondeurs de la caverne et arriva aux oreilles d’une créature qui y était endormie. Le monstre se réveilla, furieux d’avoir été dérangé pendant son sommeil. Il poussa un hurlement terrifiant et partit en direction de la source du tintement. De l’extérieur, il n’était possible de voir qu’une lueur rougeoyante qui s’approchait de la sortie en éclairant de plus en plus l’obscurité. Arrivée proche de la sortie, la créature remarqua du mouvement à l’extérieur et s’élança donc dans cette direction. C’est un véritable monstre enflammé qui sortit de la caverne en poussant des hurlements si puissants qu’ils devaient s’entendre à très longue distance. L’animal, complètement énervé, ne perdit pas de temps puisqu’il souffla un impressionnant torrent de flammes en direction de ce qui se trouvait face à lui. C’est à cet endroit qu’il y avait du mouvement, c’est donc là que devaient être les responsables de son réveil. Quelqu’un connaissant la faune de Fiore comprendrait bien rapidement qu’il était en présence de l’un des plus terribles prédateurs du pays, à savoir un T-Rex Pyromane. Quand il eut fini de souffler, le T-Rex éteignit son corps et se mit à observer la zone à la recherche de mouvement.

Les choses ne s’arrêtèrent pas là puisque le T-Rex ne fut pas le seul à approcher de Lucifer et Sirius. En effet, deux Termitators sortirent de la forêt en voyant le serpent géant se poser dans la clairière. Cette immense créature était beaucoup trop près de leur terrier et de leurs petits. Ils ne pouvaient pas la laisser se promener dans les environs ainsi. Ils n’hésitèrent donc pas à se jeter sur plus grand qu’eux pour protéger leur progéniture qu’ils pensaient menacé alors que ce n’était pas du tout le cas. Les deux insectes géants tentèrent alors d’asséner de violents coups, avec les lames acérées qu’ils avaient aux bras, à Sirius en l’attaquant par derrière au niveau de la queue.


==============================

Intevention Game Master : Un T-Rex Pyromane [6300 PM] sort de la caverne et lance un puissant souffle de flamme dans la clairière. Deux Termitators [3200 et 3300 PM] s’attaquent à Sirius avec les lames qu’ils ont aux bras.
Lucifer Amaiyuri
Admin / The Dark KnightAdmin / The Dark Knight

avatar

Messages : 764
Date d'inscription : 02/10/2011
Âge : 30
Guilde : Grimoire Heart
Magie / Malédiction / CS : Magia Erebea
Magie / CS Secondaire : Kansô

- Caractéristiques du Mage -
P.M.: 7.530
Statut: Mage de Rang S++
Renommée : Mage Illustre
MessageSujet: Re: Formula 50 [Apprentissage]   Jeu 2 Jan - 10:56
Ignorance

La lame frappa l'une des parois rocheuses de la caverne, provoquant une brève étincelle, avant d'aller continuer sa route un peu plus loin. A cause de l'obscurité, je n'avais plus de visuel sur l'épée, mais cela témoignait au moins d'une chose : la caverne était incroyablement profonde et s'enfonçait assez loin dans la montagne. Si une créature à l'échelle de cet abri logeait ainsi en ce lieu, elle devait être d'une taille plutôt imposante. Cela ne m'empêcha cependant pas d'être quelque peu sceptique sur la puissance du monstre. Après tout, ce ne sont pas toujours les plus gros qui sont les plus forts. Il n'y avait qu'à voir la description que l'on faisait de la "Bête Mystique"... Une petite boule de poil qui peut, à elle seule, anéantir une patrouille de Chevaliers Runiques.

Mais alors que je pensais à cela, je fus tiré de ma réflexion par une soudaine lumière qui se manifestait au coeur même de la grotte. Ce fut d'abord une petite lueur rouge, qui se changea peu à peu en un immense flash orangé. Seul petit souci, plus cela se rapprochait, faisant trembler le sol de plus en plus fort, plus cela semblait gros... Très gros. Même pour cette immense cavité dans la montagne, c'était du genre imposant. A cela s'ajouta le bruit d'un grondement qui fit vibrer les parois de la grotte, n'annonçant rien de bon. Peut-être venais-je de faire sortir le diable de sa boîte en lançant cette épée. Restait à espérer qu'elle ne se soit pas plantée dans son postérieur de façon à l'énerver un peu trop.

Quelques instants plus tard, je pouvais distinguer clairement les formes du monstre embrasé. Des cuissards de la taille d'un bâtiment, une mâchoire remplie de dents acérées comme des couteaux de boucher, deux bras ridicules, mais surtout un corps totalement enflammé. J'avais face à moi un T-Rex Pyromane. Voilà qui était plutôt ironique. Moi qui cherchais un adversaire à ma mesure pour m'entraîner à l'Amaterasu, je venais de réveiller l'un des plus dangereux prédateurs de Fiore. Qui plus est, l'animal était loin d'être un bébé ou un jeunot de son espèce. Il semblait dans la fleur de l'âge si j'en jugeais la fougue de ses flammes et la force qui émanait de son rugissement. Le combat promettait d'être riche en action et en décharges d'adrénaline.

Je n'eus pas le temps de me lancer à l'assaut que le monstre cracha un immense torrent de flamme dans ma direction et celle de Sirius. Inutile pour le Quetzacoalt de contrer l'assaut. On sentait bien que la force qui se dégageait de l'attaque du monstre était bien supérieure à celle du familier. Qui plus est, les vents noirs de la bête auraient sans doute amplifié la force des flammes ennemies. Mieux valait qu'il reste à l'écart et me laisse gérer le monstre. Après tout, bien que puissant, Sirius était avant tout un support de par sa magie de soin. En ce sens, je devais jouer les tanks en affrontant directement l'embrasé de service qui ne semblait guère d'humeur festive.

Tendant la main devant moi, j'absorbais le flot de flammes qu'il avait lancé à mon intention. Je pouvais sentir une puissance somme toute assez importante dans ce feu. Il était loin d'être aussi violent, aussi farouche, que celui de Seika, mais la qualité de cette magie n'était pas à négliger. Après tout, il est difficile pour tout maître du Feu d'être comparé à un Dragon Slayer du même élément. Malgré toute ma force, je sentais le gantelet en métal de mon armure rougeoyer. Je ne parvenais pas à absorber toutes les flammes, sans doute à cause de la force même du monstre. De toute évidence, sa puissance était loin d'être anodine et me donnerait, sans conteste, du fil à retordre.

Bien que ma main me faisait souffrir, je sentais que celle-ci n'était pas atteinte. Tournant légèrement la tête, je vis une aura magique autour de Sirius qui soignait mon membre aussi vite que ce dernier était attaqué par la chaleur. Une bonne combinaison, me permettant d'absorber l'attaque autant que je le pouvais, sans trop souffrir de l'excès de puissance que je ne pouvais engloutir. Au moment où l'assaut cessa, j'entendis alors le Quetzacoalt géant pousser un hurlement. Quelque chose venait de lui lacérer la queue et il ne semblait guère apprécier cette surprise. Seulement voilà, s'approcher ainsi du Dieu du Vent était une erreur à ne pas commettre, surtout si c'était pour s'en prendre à ses charmantes écailles émeraudes. Tournant sa tête vers les deux Termitators, le serpent lâcha un sifflement en ouvrant grand sa gueule, crocs sortis avec un air agressif. Puisqu'ils étaient au corps-à-corps, dommage pour eux.

L'immense reptile relâcha immédiatement une véritable tornade émanant de son corps tout entier, signe de l'utilisation de la Tenjin no Maï, qui se montrait plus redoutable selon la proximité ou l'éloignement de l'ennemi. Autant dire que les deux insectes risquaient de fortement sentir passer l'attaque étant donné qu'ils s'étaient ainsi rapprocher de l'animal pour s'en prendre à lui. De plus, mon cher ami n'aimait guère que l'on s'en prenne à ses charmantes écailles. Et si les deux monstres désiraient se faire des bottines en peau de serpent, ils étaient plutôt mal tombés.

De mon côté, mieux valait éviter que je me concentre trop sur ce qui se passait derrière moi. Le morceau que j'avais en face était déjà bien assez gros pour que je n'ai en plus à m'occuper de deux bestioles assez bêtes pour provoquer un serpent géant, bien que ce dernier n'ait toujours pas déployé ses ailes, les gardant enroulées autour de son corps. Le T-Rex venait de terminer de souffler son brasier infernal, et il semblait observer la zone qu'il venait d'incendier. Peut-être parce qu'il était enfin calmé, son corps ne brûlait plus.

Ma main tendue pour absorber les flammes, paume de main ouverte, se ferma pour ne laisser que mon index et mon majeur joints ensembles, en direction de la bête. Tandis que des émanations obscures sortaient des jointures de ma Yami Meijin no Yoroï, je me concentrais pour produire un sort d'Amaterasu plus puissant encore que ceux que j'avais pu réussir jusque là. Je n'avais jamais pu dépasser le sortilège numéro vingt-cinq et, si je voulais avoir une chance de pouvoir sauver Seika et Leito, je me devais de dépasser ce stade. Ô, je n'avais pas la prétention de tenter une formula cent, mais j'allais donner tout ce que j'avais pour dépasser le stade classique de l'Amaterasu. Seulement voilà, j'ignorais encore que passer d'une formule à l'autre changeait la nature même de ce sort. En ce sens, essayer de faire comme je le faisais avant, n'avait que très peu de chances de marcher. C'était comme souffler à fond dans un ballon en pensant qu'il va devenir plus gros, alors qu'en réalité, il faut passer à un autre type de ballon pour réussir à obtenir l'effet désiré. Et en ce moment, je soufflais comme un dératé vu l'immense puissance que je mettais dans mon sort. Cependant, cela ne changerait pas le résultat.


Amaterasu...

Aussitôt, deux cercles de runes apparurent devant moi et un faisceau d'énergie obscure en sortit en direction du T-Rex Pyromane, dispersant toute la poussière et la fumée que ses flammes avaient précédemment générées. On entendit un râle métallique émaner de mon heaume, comme une exclamation d'exaspération. Je réalisais que je venais de lâcher une Formula Vingt-Cinq, et guère plus. J'ignorais encore qu'il fallait adopter une nouvelle manière de penser et de lancer le sort, pensant à tort qu'il s'agissait juste d'une question de puissance. Néanmoins, l'attaque fut assez grande et violente pour laisser un important sillon dans son passage, générant une onde de choc en plus de l'explosion colossale qui en résultat. Toute la question était maintenant de savoir si mon opposant était encore en vie pour me permettre de m'entraîner correctement, ou si ce sort l'avait fait passer de vie à trépas.



_________________


Game Master

avatar

Messages : 1587
Date d'inscription : 26/09/2011
Magie / Malédiction / CS : All Mighty
MessageSujet: Re: Formula 50 [Apprentissage]   Ven 3 Jan - 23:08
Au niveau du Quetzacoalt, les Termitators furent réellement surpris par l’attaque du serpent géant. Ils ne s’attendaient vraiment pas à ce qu’il attaque en créant cette tornade autour de lui. Les deux insectes furent donc entraînés dans le tourbillon ascendant et propulsés dans les airs. Ils avaient été blessés assez durement par les vents violents. La chute et l’arrivée dans la végétation furent tout aussi douloureuses. Cependant, les créatures se remirent sur leurs pattes, certes avec difficulté, mais elles le firent. Les Termitators connaissaient désormais la puissance de ce qui c’était approché de leur progéniture. C’était quelque chose de beaucoup plus puissant qu’eux. Ils se moquaient du danger et repartirent à l’attaque en faisant du bruit avec leurs mandibules. Ils se déplacèrent avec difficulté et s’arrêtèrent à une distance assez éloignée de la créature pour éviter d’être de nouveau surpris comme ils venaient de l’être. Les Termitators crachèrent alors un jet de poison chacun sur le serpent géant pour tenter de l’impressionner et de le faire fuir.

En ce qui concerne Lucifer et le T-Rex Pyromane, l’animal ne vit pas que son jet de flammes avait été absorbé puisque le Maître de Grimoire n’avait presque pas bougé pour le faire. Ne voir que les mouvements était réellement problématique dans un affrontement avec un adversaire qui restait immobile. Le Pyromane géant ne vit donc pas arriver le sortilège d’une puissance incroyable dans sa direction. Il fut frappé de plein fouet par les vingt-cinq formules de l’Amaterasu, ce qui le propulsa contre la paroi rocheuse dans laquelle se trouvait sa grotte. Une plaie, certainement très douloureuse était apparue sur le flan de la créature, l’Amaterasu l’avait sérieusement touchée. En se remettant sur ses deux pattes, l’animal s’enflamma en poussant un rugissement terrifiant et se mit à courir vers Lucifer la gueule en avant. Il avait bien senti d’où venait l’attaque qui l’avait touché et se dirigea donc vers la source pour tenter d’attraper l’inconscient entre ses dents et le broyer pour le dévorer dans l’instant d’après. Si ce qui l’avait attaqué se mettait à courir, il le repérerait immédiatement et pourrait le poursuivre bien plus facilement.


==============================

Intervention Game Master : Les Termitators lancent chacun un jet de poison sur Sirius tandis que le T-Rex, blessé, s’enflamme et se jette sur toi.
Lucifer Amaiyuri
Admin / The Dark KnightAdmin / The Dark Knight

avatar

Messages : 764
Date d'inscription : 02/10/2011
Âge : 30
Guilde : Grimoire Heart
Magie / Malédiction / CS : Magia Erebea
Magie / CS Secondaire : Kansô

- Caractéristiques du Mage -
P.M.: 7.530
Statut: Mage de Rang S++
Renommée : Mage Illustre
MessageSujet: Re: Formula 50 [Apprentissage]   Mar 14 Jan - 18:10
Versus

Poussant une légère exclamation d'agacement en constatant que mon attaque n'avait pas eu l'efficacité et la nature même que j'avais espérées, je restais sans bouger, voyant mon opposant s'écraser lourdement contre les rochers situés plus loin. L'attaque, bien que non-conforme à mes attentes, avait été d'une puissance suffisante pour blesser assez sévèrement le Tyrannosaure incandescent. Mieux valait pour moi que je sois attentif à la puissance que je déployais, sous peine de vaincre trop rapidement mon adversaire et me retrouver sans cobaye pour améliorer mon sort d'Amaterasu. Même s'il n'était sans doute pas le seul monstre du coin, ce lézard géant était cependant l'ennemi idéal pour apprendre à manipuler le sort interdit à un niveau supérieur. Après tout, étant donné ma puissance actuelle comparée à celle où j'avais appris l'attaque, il ne devait normalement y avoir aucun problème quant à la maîtrise d'un niveau supérieur de l'Amaterasu.

C'est en pensant ainsi que je me rendis compte que ce n'était pas la force du sortilège elle-même qui était en cause, mais sans doute la technicité que je n'adaptais pas au niveau de force déployé. Si j'avais vu juste, quelle était la manière la plus adéquate de développer le sortilège, de le laisser émerger sous une forme qui m'était alors inconnue ? Je n'eus pas véritablement le temps de me pencher sur la question, car même si j'étais à la tête d'une guilde noire où l'érudition était le maître mot, j'étais également en plein combat contre l'un des monstres les plus féroces du royaume. L'animal, apparemment peu content d'avoir été blessé, n'en devenait que plus dangereux. S'embrasant littéralement tout le corps, cela eu pour effet de me faire hausser un sourcil. Voilà qui risquait d'être quelque peu gênant. Il s'agissait d'une forme de magie que je ne pourrais absorber via la Magia Erebea. Mais alors que la bête fonçait vers moi à toute allure, mon attention fut attirée par le boucan qui régnait dans mon dos.

Tournant légèrement la tête, je vis Sirius aux prises avec un couple de Termitators. Les deux créatures, apparemment déjà blessées par mon familier, avaient jugé bon de l'attaquer à coup de liquide empoisonné. Belle erreur s'il en était. Le reptile géant resta immobile, laissant l'immonde liquide se répandre sur ses écailles. Et ce qui était à prévoir arriva. Un bref halo de lumière noire apparu autour de Sirius tandis qu'il se mit à déployer ses ailes. Le poison n'avait-il aucun effet ? Bien entendu. Attaquer avec du poison une créature spécialisée dans les soins était loin d'être quelque chose de très futé. Et cela, les Termitators risquaient de le payer au prix fort. Tout en faisant disparaître comme un rien les traces du poison sur son corps, le serpent prit une profonde inspiration qui ne laissait présager qu'une chose : un souffle céleste de belle ampleur.

Mais en y regardant de plus près, je vis rapidement ce qui avait pu déclencher la fureur des Termitators. Après tout, ces monstres n'étaient pas connus pour leur stupidité les poussant à affronter des créatures plus puissantes qu'eux. S'ils avaient chargé Sirius, c'était que quelque chose avait dû les pousser à agir ainsi. En voyant les genres de fourmilières proches des trois protagonistes, il ne me fallut pas longtemps pour faire le rapprochement. Reportant mon attention sur le T-Rex, je restais toujours immobile, sachant pertinemment qu'il ne pourrait me repérer tant que je ne bougerai pas. Cependant, si je demeurais immobile, il allait clairement me foncer dessus et me piétiner comme une vulgaire fajitas.

Tout allait être une question de timing. Serrant le poing dans mon gant métallique, je tentais de ne pas céder à mon instinct qui me hurlait de courir en voyant la créature de plusieurs tonnes se ruer dans ma direction. S'il m'avait vu, sans doute cela aurait-il été impossible, mais n'étant actuellement pas dans son radar, je pouvais réussir ce que j'entreprenais si je me mettais à bouger au tout dernier moment. Le sol tremblait sous chacun des pas du dinosaure, de plus en plus fort au fur-et-à-mesure qu'il se rapprochait en hurlant toute sa colère. Plus que quelques mètres... Plus que quelques secondes... Finalement, alors qu'il était à peine à moins d'un mètre de moi, je me décidais enfin à effectuer mon mouvement. Me déportant sur la gauche, faisant sortir de ma dimension Kansô une Chain Scythe, je projetais celle-ci autour du coup du T-Rex. En me mettant à bouger aussi tard, sans doute la créature serait-elle emportée par son élan avant de réagir et de réaliser ma présence.

Étant littéralement emporté, comme ce foutu coyote dans les dessins animés lorsqu'il se tient sur un fil de funambule avec une enclume et la jette d'un coup, se retrouvant dans la stratosphère à cause de l'effet élastique de la chose, je décollais à mon tour. L'élan et le poids du monstre suffirent à me faire faire un demi-tour, comme si le T-Rex jouait du lasso avec mon arme simplement grâce à son élan. C'était ce sur quoi je comptais. Soudainement tiré par la bête, je me retrouvais propulsé à vive allure dans les cieux, droit en direction de Sirius et des Termitators. Lâchant la Chain Scythe pour ne pas être entravé par le T-Rex qui ne risquait sûrement pas d'aimer avoir un si beau collier, et encore moins de s'être à moitié fait étrangler par la chose, à moins qu'il ne la saisisse dans sa gueule, j'étais maintenant la tête en bas, au-dessus de l'aire de combat de mon familier. Faisant apparaître une lame, je lâchais un Yami Tenshô à l'instant même où il relâcha son Tenjin no Dogô. Interceptant son attaque dans une explosion noire, j'atterrissais entre le serpent et les monstres qu'il combattait.


Sirius, le combat n'est pas une fin en soi. Lorsque tu peux l'éviter, et à plus forte raison face à des créatures qui ont pour but de protéger les leurs, ne sort pas les crocs.

Je montrais alors au reptile, du bout de mon arme, les quelques taupinières qui trahissaient la présence d'un nid de Termitators, et donnaient inéluctablement la raison de l'agression dont avait été victime mon familier. Mais tout en faisant cela, je sentais comme une brûlure dans mon bras gauche. En me servant du T-Rex comme d'une poulie pour me propulser jusqu'ici, j'avais été assez grièvement brûlé sur toute la largeur du membre lorsque je l'avais dépassé, aussi rapide que fut l'action. Relevant la tête, je sautais sur le dos de Sirius pour lui faire comprendre qu'il valait mieux éviter de combattre ici, sous peine de voir les deux créatures précédentes continuer leur lutte pour protéger leurs petits. Après tout, qu'il s'agisse d'humains ou d'animaux, cela était à mon sens un sentiment qui valait le respect, car malheureusement, toutes les créatures en ce bas monde n'avaient pas un instinct maternel aussi développé que les deux bestioles qui s'étaient jetées sur Sirius.

Ailes déployées dans toute leur largeur, le Quetzacoalt prit son envol pour éviter de causer d'éventuels dommages au nid. Mieux valait rester dans les airs pour la suite des opérations. Depuis les cieux, sur mon compagnon qui semblait s'en vouloir d'avoir négligé un détail aussi important que celui du terrain sur lequel il livrait bataille, j'étais plus ou moins hors de portée du T-Rex. Mais un tel style de combat ne me convenait guère. J'aurais très bien pu essayer de lancer l'Amaterasu depuis la tête de Sirius, mais c'eut été un procédé indigne de l'esprit chevaleresque que je défendais. Tout en descendant pour me placer derrière le T-Rex, à environ une centaine de mètres de lui de façon à ce qu'il ne court pas vers le nid des Termitators, mais en direction opposée, je lui signalais ma présence de par mes mouvements de marche dans sa direction, avant de rester immobile.

Toute la question était maintenant de savoir comment j'allais bien pouvoir lancer le sortilège d'Amaterasu sous une forme dont j'ignorais même l'apparence. Fermant les yeux face au dinosaure qui devait sûrement être peu avenant à mon égard, je réfléchissais tout en concentrant mon pouvoir magique à son maximum. Plusieurs ondes de chocs se témoignant par un souffle continu autour de moi, soulevant de la poussière, émanèrent de mon corps. J'étais à la portée de la bête, et je devais trouver le moyen de ne pas finir entre ses mâchoires. J'ignorais ce qu'allait bien pouvoir faire le T-Rex Pyromane, mais je doutais du fait qu'il se contente de venir me serrer la patte pour ensuite faire une belote. S'il venait vers moi, ce serait sans doute pour me broyer entre ses crocs acérés et de la taille d'un couteau de boucher. Cette peur, cette crainte, c'était elle qui devait me pousser à trouver l'élément manquant à ma formule d'Amaterasu.

SkyWorld by Two Steps From Hell on Grooveshark

Toute ma puissance magique concentrée dans mon corps dans un halo obscur, j'entendais alors une voix venue d'un lointain passé... Une phrase qui m'avait jadis été dite par une amie au talent que je n'égalerai jamais... Alkaid. Tu m'avais dit autrefois que la magie était une chose vivante... Qu'elle pouvait prendre forme d'elle-même. La Magie... Une énergie qui se développe, qui suit naturellement le chemin le plus adapté à sa manifestation. En repensant à ces paroles, j'ouvrais lentement les yeux, ne prêtant toujours pas attention à ce qui se passait devant moi. D'une manière aussi instinctive que naturelle, mes bras se mirent alors en position pour lancer le sortilège. Des cercles de runes apparurent autour de moi et de l'arène, comme il était de coutume lorsque l'on lance l'Amaterasu. Mais cette fois-ci, je ne tentais plus de soumettre cette énergie en lui donnant la forme que je connaissais pour les formules une à vingt-cinq. Je la laissais libre de prendre la forme qu'elle désirait. Cela allait-il aboutir à la relaxation des formules vingt-six à cinquante ? Ou à un échec qui risquait de me coûter cher étant donné mon état absolument sans défense ?



_________________


Game Master

avatar

Messages : 1587
Date d'inscription : 26/09/2011
Magie / Malédiction / CS : All Mighty
MessageSujet: Re: Formula 50 [Apprentissage]   Dim 19 Jan - 23:06
Fonçant droit devant lui sur une cible immobile, le T-Rex attaquait en quelque sorte à l’aveugle puisqu’il ne pouvait voir que les mouvements. Il ne vit donc Lucifer qu’au dernier moment et il était malheureusement trop tard pour qu’il s’arrête. Il fut donc emporté par son élan et la chaîne s’enroula autour de son cou. La créature sentit ce qui lui enserrait assez douloureusement le cou, mais ne remarqua même pas qu’elle traînait le Master de Grimoire Heart vu leur différence de poids. Il finit par stopper sa course à cause de la gêne et la douleur provoquées par son nouveau collier. Le Monstre géant perdit donc de vue sa cible et chercha du mouvement de tous les côtés. Il ne pensa cependant pas à regarder en l’air et ne vit donc pas Lucifer et Sirius qui passaient au-dessus de lui avant d’arriver dans son dos. Cependant, il repéré aisément le Master de Grimoire Heart lorsqu’il avança dans sa direction et se mit donc face à lui et chercha le moindre nouveau mouvement puisque le mage noir s’était de nouveau arrêté.

Pendant ce temps, les Termitators, qui avaient vu la menace s’éloigner de leur progéniture, repartirent entre les arbres pour retrouver leurs petits. Cependant, ils avaient toujours le regard porté vers le serpent géant et le T-Rex même s’ils se trouvaient bien plus loin de leur taupinière désormais. En tout cas, Lucifer et son Quetzacoalt étaient débarrassés des Termitators sauf s’ils revenaient trop près d’eux.

Le T-Rex Pyromane observait les lieux et remarqua immédiatement le mouvement de bras du Dark Knight. Il ne perdit pas une seule seconde et courut immédiatement vers l’endroit où il y avait eu ce mouvement. Il était recouvert de flammes d’une puissance incroyable et se déplaçait vraiment très rapidement. Cependant, ce ne fut pas suffisant, les trois cercles de runes apparurent devant Lucifer et le terrible sortilège fut lancé. Plus de vingt-cinq formules d’Amaterasu avaient été libérées, une immense colonne d’énergie obscure entoura alors la créature. Lorsque la colonne finit par disparaître, le T-Rex était toujours debout, mais il tomba presque immédiatement au sol pour ne plus se relever. Il n’en était plus capable, l’Amaterasu avait été bien trop violent. Lucifer venait de maîtriser le deuxième pallier de l’Ameterasu et avait vaincu son adversaire enflammé.


==============================

Intervention Game Master : Félicitation ! Amaterasu maîtrisé jusqu’à la formule 50. Tu peux clôturer le sujet et aller demander ta récompense.
Lucifer Amaiyuri
Admin / The Dark KnightAdmin / The Dark Knight

avatar

Messages : 764
Date d'inscription : 02/10/2011
Âge : 30
Guilde : Grimoire Heart
Magie / Malédiction / CS : Magia Erebea
Magie / CS Secondaire : Kansô

- Caractéristiques du Mage -
P.M.: 7.530
Statut: Mage de Rang S++
Renommée : Mage Illustre
MessageSujet: Re: Formula 50 [Apprentissage]   Mer 29 Jan - 17:33
Revelation

Je l'avais senti... Ce déclic, cette relaxation brutale de magie. Contrairement à précédemment où j'essayais de concentrer ma puissance en la maîtrisant, l'empêchant de se manifester selon sa volonté, j'avais ôté ce verrou inconscient, laissant à la magie libre court, la laissant se manifester selon sa volonté, selon ses désirs... Dans son état naturel. Je voyais le Tyrannosaure Pyromane me foncer droit dessus, son corps s'enflammant de plus belle et libérant une chaleur qui me fit transpirer dans mon armure. Si j'échouais, j'allais sûrement avoir droit à un avant-goût des flammes de l'Enfer. Il me fallait diriger cet afflux de magie que je ressentais sans pour autant le restreindre... Ne pas laisser la maîtrise prendre le pas sur la puissance, sans quoi, j'altérerais le sort et reviendrais à mon point de départ.

Fermant les yeux face à la bête, je désignais mentalement l'endroit où je désirais concentrer la puissance du sort qui s'écoulait dans tout mon corps. Ce fut alors qu'autour du monstre, plusieurs cercles d'arcanes apparurent, avant de relâcher immédiatement, avant que je ne le réalise, une décharge d'énergie obscure, générant un véritable faisceau destructeur qui se dirigea vers le ciel. La terre se mit à trembler et l'on put voir plusieurs dizaines d'oiseaux s'envoler au loin suite à la secousse provoquée par l'attaque. J'étais moi-même stupéfait de la force que je venais de libérer, car indubitablement, la seule chose qu'il me manquait était ce côté "maîtrise du sort", comprenant immédiatement que j'étais arrivé au stade de puissance maximum de ces formules. Pouvais-je entreprendre de pousser plus loin mon entraînement pour apprendre les formules suivantes ?

Pas vraiment... L'utilisation des formules de niveau supérieur avait provoqué une dépense d'énergie magique véritablement éprouvante. Comme on a l'habitude de le dire, c'est toujours douloureux la première fois. Sans doute me faudrait-il plusieurs utilisation de cette intensité pour habituer mon corps et mon esprit à cette pression, avant de passer au stade supérieur. Posant un genou à terre, j'observais le résultat de mon assaut. La colonne de lumière noire finit par disparaître, me laissant voir le T-Rex Pyromane immobile, avant qu'il ne s'effondre immédiatement au sol dans un bruit lourd et grave, soulevant un peu de poussière sous sa masse meurtrie. M'approchant de la bête, constatant qu'elle était toujours en vie, je voyais qu'il était impossible de continuer l'entraînement, tant pour moi que pour mon adversaire, désormais hors-jeu.

Les Termitators, quant à eux, étaient restés en retrait, comme je l'avais espéré en évitant de mettre en danger leur progéniture. Poussant un soupir de fatigue avant d'avoir quelques vertiges, je fus rattrapé par Sirius qui me servit d'appui, m'empêchant de tomber en arrière. M'installant sur sa tête, je laissais mes mots déformés par une sonorité métallique à cause de mon heaume, se diriger à l'attention de mon vaillant opposant.


Tu as combattu avec force et courage. Laisser périr un adversaire aussi noble serait pour moi un crime. En remerciement pour l'aide que tu m'as prodiguée... Je ne peux assurément pas te condamner à une mort certaine en t'abandonnant ainsi. Sirius...

Aussitôt, le reptile géant laissa une aura l'entourer, avant que cela ne fasse de même pour le T-Rex. Les blessures de ce dernier commençaient à guérir à vue d'oeil, alors que nous nous éloignions, histoire d'éviter sa colère s'il venait à mal prendre ce geste et s'il n'avait guère apprécié l'issue du combat. Lorsqu'il fut dans un état assez stable pour se relever et ne plus être en danger en devenant la proie d'autres prédateurs, Sirius et moi partîmes par la voie du ciel afin d'éviter toute rencontre désagréable. Par chance, nous aperçumes la porte de sortie plantée plus loin dans une clairière de la forêt d'Hispalie. Sans attendre, nous nous engouffrâmes par l'issue, juste assez grande pour le Quetzacoalt, comme si le Manoir avait adapté ses portes de son propre chef pour éviter de les voir se trouver défoncées par mon compagnon de taille un peu trop... imposante.

Une fois sortis, nous comprîmes que nous étions à nouveau dans le hall du manoir. Mon objectif étant rempli et ayant grandement envie de me reposer dans mon somptueux lit molletonné pour récupérer de mon combat, je finis par monter dans le Grimoire Ship, le laissant amarré au Manoir Oblivion. Je n'en avais pas terminé avec cet endroit et comptais bien continuer mon exploration plus tard. Quitter le site aurait été trop risqué, ne pouvant pas le localiser à volonté. Mieux valait y rester le temps de compléter mon exploration, et ne le quitter qu'en cas de dernier recours. Après tout, mon instinct me disait qu'il y avait encore quelque chose là-bas... Comme un secret qui n'attendait qu'une chose... Être découvert !



_________________


Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Formula 50 [Apprentissage]   

Formula 50 [Apprentissage]

Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Fairy Tail RPG : Fiore no Oukoku :: 
 :: Mer d'Iridia :: Manoir Oblivion
-