Fermer le menu
Ouvrir le menu

Navigation














Partagez | 

 Deux mages, la pluie et une rose [PV - Athos/Tom]

Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Lissandra V. Wolfgang



Messages : 40
Date d'inscription : 27/03/2012
Âge : 26

- Caractéristiques du Mage -
P.M.: 3.190
Statut: Mage de Rang A
Renommée : Mage Connue
MessageSujet: Deux mages, la pluie et une rose [PV - Athos/Tom]   Mer 11 Avr - 0:03
    Hydralia, une ville glauque où notre jeune héroïne n'avait aucunement envie de s'attarder. Cette citée sentait la pollution à plein nez et les étrangers n'étaient pas si bien vue dans le coin. La seule chose que l'on pouvait remarquer dans les alentours, était cette énorme manufacture d'armes qui trônait seule au centre du village. Les maisons avaient été construites tout autour de l'entreprise. Hydralia était connue pour ses grands systèmes hydrauliques, mais également pour cette fabrique en question. Voici donc la soi disant usine qui produit les armes de tout Fiore ! L'entrepôt était énorme et de nombreux éclairs venaient de temps à autre lécher sa toiture. Le ciel était sombre et orageux. Une pluie diluvienne tombait sans cesse sur cette contrée. Il fallait mieux être bien habillé dans le coin ... On pouvait rapidement se choper un rhume. Lissandra avait été convié dans ce lieu pour une petite visite de l'entreprise. Vu qu'elle était charmante et la dirigeante de Lamia Scale, le patron lui avait accordé ce petit désire personnel. Elle avait toujours admiré un tel édifice et voué une curiosité sans fin. Une fois à l'intérieur, elle était comme un enfant attendant sa glace. Elle ne pouvait pas tenir en place et désirait connaitre le moindre rouage de l'entreprise. Bien sûr cela n'était guère possible, elle devait déjà son billet d'entrée à son tour de poitrine, alors de là pouvoir entrée dans des lieux secrets ... Il faudrait sûrement faire plus pour amadouer le patron ! Bref, la visite fut de courte durée et elle ne put que voir quelques salles. En gros, elle eut le droit d'entrée, de parler brièvement avec le dirigeant et ressortir des locaux. Personne n'avait le droit de renter habituellement ... Donc une visite dans l'usine ... Sûrement pas !!! Lis sortit déçu, elle qui s'attendait à tout visiter et tout connaitre du mystérieux maître des lieux. Dommage ! C'est pas aujourd'hui qu'elle assouvirait sa curiosité sur ces lieux.

    Elle quitta le seuil d'entrée de l'entreprise, mécontente et sacrément remontée: il lui fallait un remontant. Elle avait exprès pris sa journée et tout cela pour rien. En plus, elle s'inquiétait déjà pour sa guilde. Elle se demandait si ses petits n'avaient pas encore fait des bêtises en son absence. Elle risquerait sinon de prendre un coup de douze par le conseil. Bon par chance, elle n'avait pour l'instant pas trop de casseur dans le secteur. Donc question budget c'était souvent soft, mais d'un point de vue éthique ... Qu'importe le prix ! Le conseil était intransigeant. Elle passa la main dans ses cheveux et remarqua qu'ils commençaient à devenir humide. Foutue ville et foutue pollution ... Son broching était en miette. Lissandra avait pourtant emmené un parapluie avec elle, mais cela n'était point suffisant. Il pleuvait tellement au mètre carré que l'air est plus humide que celui d'un bords de mer. Elle commençait à avoir la peau fripée et les chaussures pleines d'eau. Arf ... C'était vraiment pas son jour.

    Elle entra dans la première auberge qu'elle vit et fut directement accueillis par un sourire. Ça faisait plaisir d'en apercevoir de temps à autre. L'aubergiste était un homme fort avec une longue barbe brunâtre. Ses cheveux étaient longs et finissaient en tresse derrière ses épaules. Il arborait un pantalon brun avec des chaussures noires adéquates. Son swit blanc était surplombé d'un tablier marron qui laissait déjà paraître quelques fuites au niveau de la tireuse, rien qu'à voir les tâches qu'il y avait sur celui-ci. A ses côtés, ce trouvait plusieurs charmantes demoiselles et une femme d'âge mûre. L'établissement était sûrement un lieu familial et entretenu par celle-ci. Lissa' s'approcha doucement d'une des tables et prit place. Elle se trouvait à quelques pas du comptoir et à vue d’œil, il y avait encore plusieurs personnes dans le fond et dans les mètres qui l'entoure. Une petite musique de folklore résonnait à ses oreilles. L'ambiance était chaleureuse et bon enfant. Le barman vint vers elle et elle fit commande. Pour une fois, elle ne prendrait pas d'alcool ... Il faisait bien trop froid dehors. Elle se lança donc tenter par un petit chocolat chaud. Elle posa sa veste longue, avec l’effigie de sa guilde, sur la chaise voisine. Elle ne voulait pas trop attirer l'attention sur elle, mais bon son rang était un peu compliqué à dissimuler.

    L'aubergiste revint quelques minutes plus tard avec sa commande et une brioche en main. Il était ravis d'avoir la visite d'un maître de guilde. Lissandra le remercia d'un large sourire et le gratifia d'un clin d’œil tout en portant son doigt sur ses lèvres. L'individu gloussa et lui murmura qu'il comprenait tout à fait. Lis prit son temps, afin de se délecter de son investissement. Elle n'avait plus bu un chocolat chaud aussi succulent depuis des lustres. Elle adorait la sensation du laid tiède sur sa langue, ainsi que le chocolat qui fondait encore dans le creux de ses dents. Hélas, elle ne pouvait pas trop s'attarder tout de même, elle avait une guilde à gérer et un train à prendre. Et oui ! En temps que maître on avait des devoirs, mais aussi des privilèges. Elle laissa plusieurs pièces d'or sur la table. Le "pour-boire" était très large et ferait sûrement plaisir au vieil homme. Mais alors qu'elle voulut se lever et quitter la table. Une personne attira son attention, elle décida de rester encore quelques minutes. L'individu avait suscité sa curiosité ...
Athos Lyn

avatar

Messages : 27
Date d'inscription : 28/03/2012
Âge : 22
Guilde : Grimoire Heart
Magie / Malédiction / CS : Golden Flare

- Caractéristiques du Mage -
P.M.: 3.010
Statut: Mage de Rang A
Renommée : Mage Itinérant
MessageSujet: Re: Deux mages, la pluie et une rose [PV - Athos/Tom]   Mer 11 Avr - 16:38

Soupir, sourire. Dans un léger crissement de ferrailles, le train stoppe sa course. J'inspire. Lentement, mes mains, à peine sorties d'une torpeur appréciée, glissent le long des accoudoirs, cherchent leur prise. D'un geste, je resserre mon étau, me redresse. Debout, je chancelle un instant, les jambes encore endolories. Puis l'équilibre retrouvé, je pivote et emprunte le chemin qui, serpentant entre les sièges couleur saphir, mène à la sortie. Un regard. Mes iris tentent de percer l'opaque vitre mouillée. Pluie, j'adore. Jusqu'ici tout semblait pourtant parfait. Mais les aléas climatiques semblent ignorer les limites intangibles du désir humain. Nouveau soupir. Que puis-je y faire, si ce n'est composer selon ces circonstances ?

Quelques pas, rythmés par ma respiration tranquille qui s'éveille encore, quelques marches, descendues avec aisance, et je foule le sol humide de la cité d'Hydralia. Les goutes de pluie me fouettent le visage, et pliant sous leurs incessantes offensives, j'enfile une veste prévue à cet effet et pénètre dans la gare. Alors seulement, l'intensité du flux qui s'écoule des nuages me frappe. Partout, l'eau pilonne le sol, partout, elle trempe sans distinctions. Et la cascade céleste paraît intarissable. Galère. Prenant place sur l'un des nombreux bancs du hall, je me remémore les derniers évènements, les dernières directives. Une mission classique mais exaltante, en laquelle se mêlent collecte d'informations et infiltration. La perspective des heures qui vont suivre, de leur déroulement pensé et de leurs imprévus ignorés, autant désirés que redoutés, m'arrache un sourire. Lamia Scale. On va s'amuser.

Une nouvelle fois, mes doigts effleurent un humide feuillet qui renferme diverses informations, une nouvelle fois, ils le déplient, et une nouvelle fois, mon regard le parcourt. Parmi des notes superflues et inutiles, il est happé par quelques mots, de nouveau. Des phrases qui, elles seules, décidèrent de ma présence en ce lieu. Aujourd'hui, Lissandra V. Wolfgang visite Hydralia. Un instant, la pensée que les gens qui ont du temps à perdre ne sont pas ceux à qui l'on pense me saisit. Ville glauque, pluie diluvienne, idée stupide. Enfin, c'est tant mieux. Coup d’œil à l'horloge. Elle a pris le train précédent et doit maintenant être en train d'achever son excursion dans l'enceinte de l'usine qui fait, entre autres, la renommée de la ville. J'ignore l'origine de ces informations, j'ignore comment elles ont été obtenues. Mais les sources anonymes de Grimoire Heart ne trompent pas, ou peu. Du moins je l'espère.

Pris d'un impérieux élan d'impatience, je me relève et d'un regard, cherche la sortie, entrée du royaume des eaux. Décidé, j'arpente les chemins qui conduisent à l'édifice guerrier, forge de Fiore. Regards en coins, regards suspects. Je ne tarde à m'apercevoir que les gens d'ici non rien d’accueillant. Parvenu près du seuil de l'usine, je stoppe ma marche et rejoint une petite taverne et m'installe sur un siège qui permet de surveiller la sortie. Accueil dédaigneux et hautain, peu étonnant Sans sourciller, je m'installe. Aussi cynique soit-il, je me prête au jeu, et un rictus altier naît en mon visage. Bientôt, la joute s'achève, conclue par une ignorance volontaire et réciproque entre moi et ces gens.

Soudain pragmatique, je détourne le regard et surveille l'usine. J'espère ne pas à avoir raté ma cible. Ce serait con. Quelques secondes seulement s'écoulent, et une silhouette rousse quitte le bâtiment. Nouveau sourire. Ça va débuter. Je me lève, sort de la taverne comme j'y étais entré, sans mot, sans salut, et entame la filature. Qui s'estompe pourtant tout de suite : la maîtresse de Lamia Scale pénètre dans une nouvelle auberge.

S'il y est une chose que j'apprécie dans les missions d'infiltration, c'est de devenir autrui. De se créer un personnage, de bâtir ses dimensions et de jouer son rôle. Un moment, je réfléchis, tout en subissant l'assaut continuel des perles fluides que le ciel déverse. Après quelques hésitations, j'opte pour le jeune mage artiste, excentrique, gaffeur si niaisement sincère et si stupidement enjoué. A mon tour, je pénètre dans la bâtisse. Quelques minutes ont déjà filé.

Une pièce simple, mais vaste. L'aubergiste et ceux qui me semblent être sa femme et ses filles sourient. Surprenant. Mes yeux passent d'eux à la maîtresse de guilde. Des formes voluptueuses, bien qu'en partie masquées par une couche de vêtements. Tout ce que j'aime. Une poignée de pièces d'or disséminée sur sa table happe un instant mon regard. Puis je me reprends. Une joie, une légère confusion et une surprise factices se disputent mes traits. Mes hésitations se dissipent, et la flamme de l'acteur s'éveille en moi. Ça a commencé. Secouant gauchement ma tête trempée, je débute la conversation :

- B'jour tout le monde ! Puis, détaillant leur visage : Hum... Le prenez pas mal hein, mais c'est rare de voir des gens sourirent comme ça ici, ça fait plaisir !

C'était direct, presque décousu. Enfin. Marquant un temps d'arrêt pour illustrer à nouveau une surprise fausse, je me tourne vers la rousse :

- Hey ! Je sais que je suis peut être un peu brusque mais, vous êtes bien Lissandra V. Wolfgang, le maître de Lamia Scale, non ?




Dernière édition par Athos Lyn le Sam 21 Avr - 5:53, édité 1 fois
Soren Cornick
Mage de Quatro CerberusMage de Quatro Cerberus

avatar

Messages : 774
Date d'inscription : 17/03/2012
Âge : 21
Guilde : Quatro Cerberus
Magie / Malédiction / CS : Occidental Solid Script
Magie / CS Secondaire : High Speed Magic

- Caractéristiques du Mage -
P.M.: 2.580
Statut: Mage de Rang B
Renommée : Mage Connu
MessageSujet: Re: Deux mages, la pluie et une rose [PV - Athos/Tom]   Jeu 12 Avr - 15:04
Tom soupira, cela faisait deux semaines qu'il était à Hydralia et qu'il n'y avait eut qu'une légère pluie mais voilà qu'une grosse averse débuta. Mais, que fait Tom ici ? Il prend tout simplement des vacances, le Maître de Quatro Cerberus voulait à tout prix qu'il se bouge de choisir une mission et comme le mage de feu est un gros flemmard, il est parti en douce afin de prendre du bon temps. Du moins le croyait-il, le jeune mage avait prit le premier train qui passait sans s'inquiéter de la destination et le voilà rendu dans une ville où il pleut 24 heures sur 24, 7 jours sur 7 sans interruption.

Cette ville ne sait vraiment pas garder ses visiteurs, elle est sans arrêt arrosée, ces habitants détestent les étrangers et l'usine d'armes était plutôt lugubre. Tiens, en parlant d'usine, Tom aperçut une jeune femme rousse entrer dans l'entreprise. Étais-ce une futur investisseuse ou tout simplement la femme du patron ? A vrai dire, Tom s'en fichait un peu, tout ce qu'il voulait, c'était ce mettre à l'abri dans l'auberge où il avait réservé sa chambre deux semaines plus tôt. Il accéléra un peu car le vent venait de se lever et il amenait la pluie en plein dans la face de Tom qui détestait ça mais heureusement qu'il atteignit enfin l'auberge tant convoitée.

Il mit un pied dans l'auberge et resta un moment sur le seuil, ses vêtements en train de dégouliner sur le pas de la porte. L'aubergiste, une des rares personnes de la ville à apprécier les étrangers sans doute à cause de son business, prit ma commande et j’allai m'installer tranquillement sur la table situé juste à côté du feu, agréable afin de faire sécher ses vêtements. Un groupe d'homme vint à la rencontre du jeune mage juste après qu'il se soit installé, c'était un trio de grosse brute genre, gros bras et pas de cervelle, enfin le minimum quoi.


-Alors, mage de Quatro Puppy, on se réchauffe ? On est trop mouillé ?
-Eh les gars ! Faites gaffe, ça va sentir le chien mouillé !


Seuls les trois idiots rigolèrent de bon cœur, les autres eurent des petits rires gênés, après tout, ils avaient beau être des abrutis, ils avaient du muscle et personne n'osaient les contredire. Tom détestait ce surnom ridicule, tout ça à cause d'un mage ivrogne. Laissez-moi vous expliquez, un jour, un mage de Quatro Cerberus qui avait l'alcool facile s'arrêta à cette auberge, les trois gros bras le forcèrent à boire et firent un pari avec lui. Si il gagnait, il remportait une grosse somme d'argent pour la guilde mais si il perdait, la guilde devrait s'appeler Quatro Puppy. Évidemment, sous l'emprise de l'alcool, le mage ne put refuser et il perdit. Quand le Maître l'apprit, la mage fut bannit de Quatro Cerberus car il avait déshonorer la guilde.

Cependant, Tom n'entendait pas se faire marcher sur les pieds et quand la jeune femme rousse qu'il avait aperçu tout à l'heure entra, il lança le défi à une de ces brutes, un duel de bras de fer. Évidemment, la brute ne put refuser et dès que le duel commença, le jeune mage utilisa sa magie.


-Hitori no Kurou

Lorsque le tas de muscle prit la main de Tom, celle-ci s'enflamma et il en fut quitte pour une grosse brulure à la main. Le mage aux yeux vairons s'excusa en prétextant qu'il n'avait pas précisé qu'il n'allait pas utiliser sa magie. Les deux amis de l'agonisant foncèrent droit sur Tom mais celui-ci ne se laissa pas faire, d'un saut, il mit son pied droit dans la tête d'un des deux, qui en fut quitte pour une vilaine bosse et il invoqua ensuite son épée de flamme qu'il mit juste sous la gorge du dernier.

-Mais...mais...tu...tu..es...un vrai...
-Sauvage ? Oui, et alors ? Au fait, si tu oses une fois de plus te moquer de ma guilde, je ne m’arrêterais pas et vous en serez quitte pour un petit séjour à l'hôpital.

Les deux qui furent encore en état de bouger prirent le comparse par le bras et sortirent, deux minutes après, une personne entra. Elle avait les cheveux brun et fixait l'aubergiste et sa famille puis la jeune femme rousse. Tom n'y revenait pas en entendant qu'il l’appela Lissandra V. Wolfgang, il s'agissait du maître de Lamia Scale, une guilde officielle assez reconnue. Tom n'en revenait pas, il venait de se donner en spectacle devant celle qu'on appelait Mother Earth. Tom décida alors d'aller la voir afin d'aller lui présenter ses excuses en espérant ne pas avoir terni l'image de Quatro Cerberus.



[HRP : Désolé de la qualité, c'est mon tout premier relationnel ]
http://image.noelshack.com/fichiers/2010/30/1280489094-jackswagg
Lissandra V. Wolfgang



Messages : 40
Date d'inscription : 27/03/2012
Âge : 26

- Caractéristiques du Mage -
P.M.: 3.190
Statut: Mage de Rang A
Renommée : Mage Connue
MessageSujet: Re: Deux mages, la pluie et une rose [PV - Athos/Tom]   Lun 16 Avr - 19:30
    Lissandra était toujours assise sur sa chaise. L'homme qui venait d'entrer dans l'auberge avait suscité son attention. Mais une drôle de scène s'était déroulée sous ses yeux, depuis sa venue dans ce lieu. Un drôle de jeune homme s'était querellé avec trois autres citoyens. Il avait fait preuve de ruse et d'agilité, mais un mage ne devrait jamais prendre à la légère ses talents. Il avait un avenir prometteur, mais une fâcheuse tendance à être impulsif. Certes, le déshonneur d'une guilde quelconque était très offensant … Mais l'on ne pouvait pas faire usage de la magie n'importe où et surtout dans un lieu publique comme une auberge. Lisa dévisagea l'individu et plongea son regard noir dans le sien. Son surnom était très bien choisis, le mage risquerait de recevoir une correction.

    Puis elle quitta ses pensées et se reconcentra sur la venue d'un autre homme. Elle était bien entouré pour une fois … Un charmant mâle aux yeux flamboyants et au visage angélique. Il était parfais pour le goûter, enfin cessons ce genre d’obscénité. Dommage que ce jeune homme était bien trop intelligent voir renseigner sur les alentours. Il reconnut directement notre maître de guilde. C'était tout à fait normale pour les personnes aux alentours, mais habituellement et en pareille tenue, il était rare que quelqu'un ne prononce directement sa véritable identité ! Surtout que cette personne était une première, elle ne l'avait jamais vue auparavant. Elle le toisa encore quelques secondes avant de lui répondre poliment.


    Bonjour Monsieur, oui je suis Wolfgang V. Lissandra, l'actuelle dirigeante de la Guilde Lamia Scale. Puis-je savoir à qui j'ai à faire ?

    Elle avait utilisé un ton simple et monotone. Elle ne voulait pas trop se livrer, surtout à un inconnu. Donc autant apparaître comme une personne froide et distante directement. Elle le dévisagea encore un peu, mais elle ne pouvait pas s'empêcher d'admirer les courbes de sa silhouette. Arf … Si seulement, elle pouvait faire plus attention à son subconscient. Le jeune individu avança en direction de la tablé. Lis' se leva et alla directement à sa rencontre, tout en esquissant un petit geste d'attente à son précédant interlocuteur. Elle arriva à hauteur du jeune mage. Celui-ci semblait venir de la guilde de Quatro Cerberus. Bisarre ! Que pouvait-il bien faire dans le coin ? Une mission ? Elle n'en avait point eu connaissance … Elle devrait garder quelques questions à l'esprit pour notre jeune personnage.

    Elle s'approcha de lui et d'un geste rapide plaqua sa main sur son épaule, avant de monter délicatement et d'attraper son oreille par le bout de deux doigts. Elle tira fortement sur celle-ci, afin de lui faire plier les genoux. Elle n'était pas très grande, donc ce moyen était un bon remède pour se faire comprendre et à bonne distance. Elle toisa encore violemment le madoshi et prit la parole.


    Mon garçon … Tu as l'air prometteur, mais sache qu'il est préférable de ne pas utiliser la magie dans des lieux publiques et clos. Dans un tel lieu tu risquerait de blesser un innocent et de me mettre en colère. J'espère que cet avertissement s'en tiendra là, je n'ai guère envie de rendre visite à ton Maitre.

    Elle lâcha prise et le gratifia d'un large sourire et d'un léger déhanché.


    Ne crois pas que je ne l'apprécie pas, bien au contraire, mais je n'ai pas envie de faire l'indique pour si peu. Surtout que ce genre d'action n'est pas très bien vue. Sinon, si tu le désire, tu peux me rejoindre à ma table.

    Elle rejoignit sa table et prit à nouveau place, tout en invitant l'autre jeune homme à la rejoindre. Elle ne faisait pas trop attention aux deux individus. Elle attendait tout simplement des réponses.
Athos Lyn

avatar

Messages : 27
Date d'inscription : 28/03/2012
Âge : 22
Guilde : Grimoire Heart
Magie / Malédiction / CS : Golden Flare

- Caractéristiques du Mage -
P.M.: 3.010
Statut: Mage de Rang A
Renommée : Mage Itinérant
MessageSujet: Re: Deux mages, la pluie et une rose [PV - Athos/Tom]   Sam 21 Avr - 6:01
Quelques secondes, je croise le regard de la jeune femme rousse. Un instant, elle me détaille. Mais lorsque mes paroles effleurent ses oreilles, une contrariété éphémère paraît s'éveiller en ses traits. Surement n'apprécie-t-elle pas être reconnue. Compréhensible. J'avais été direct, peut être un peu trop. Qu'importe. Tout s'agence, et ce fragment du puzzle constitué de mes actes pensés et de mes intentions conserve sa place. Un changement d'approche serait l'éveil certain d'une méfiance logique.

Sans plus m'attarder, je me replonge dans le personnage. Je suis un mage indépendant, je suis un crétin enjoué, je suis en infiltration. Et tout ça va être amusant. Prononcée sur un ton simple et monotone, sa réponse me parvient. Une nuance froide, distante, semble habiter le fond de ses mots. Deux phrases formelles, qui répondent parfaitement aux convenances.

Confusion et gêne s'unissent en mon sourire. Sans sourciller, je m'apprête à répondre, quand soudain un nouvel homme vient aborder la maîtresse de guilde, qui d'un geste m'indique de patienter. Sans protester, je m'exécute. Une impériosité impétueuse qui correspond parfaitement à l'idée que je me fais de ce genre de femme. Sourire. Puis, je balaie le nouveau venu d'un regard. Singulier personnage. Un adolescent, plus tout à fait enfant, pas encore adulte. Intérieurement, je souris. En réalité, j'ignore si je me considère moi même comme adulte.

Pragmatique, je secoue légèrement la tête et me concentre à nouveau sur l'inconnu. Le moment est mal choisi pour ces inutiles divagations. L'adolescent est vairon. Un iris d'un blanc immaculé, l'autre carmin. Et l'opposition entre ses couleurs ne s'arrête là. Une partie de sa chevelure est blanche, l'autre ébène.

La démarche féline, Lissandra s'approche de lui. En silence, j'admire les courbes de son corps. Ils ont de bons arguments, à Lamia Scale, ça pousserait presque à la reconversion.

* Join Lamia Scale, We Have Gurls. *

Enfin. Silencieux, j'assiste à la scène, l'esprit intéressé, le regard alerte. Une oreille tirée, un œil sévère, et le jeune mage est sermonné. Mage, je l'ignore encore, seules les paroles prononcées me l'indiquent. Un discours bref, mais strict, délivré de façon inflexible. Je n'ai pas assisté à la scène qui donne naissance à ces reproches, mais intérieurement, je ne peux m'empêcher d'infirmer les paroles de la jeune femme. Certains préservent l'innocent, je l'admets et le comprends. Mais le problème n'est pas ici. Ce qui échappe au domaine du contrôle appartient à celui du risque potentiel. Et cette seule raison démontre que tout doit être contrôlé, non pas que le doute doit décider des actes. Lorsque la certitude guide les gestes, lorsque l'échec s'évapore, alors tout devient possible. Faire passer ses convictions avant ses envies passagères est noble, mais ici inutile. Les mots de la jeune femme m'indiquent que tout s'est déroulé comme le mage l'avait voulu. S'il savait ce qu'il faisait, pourquoi aurait-il freiné ses ardeurs ?

Nouveau sourire. Politique de l'échec non-toléré; Je suis mage noir dans l'âme. Peut être même que cela m'est venu par pur désir de contradiction. Amusant, mais stupide aussi.

Une nouvelle, et je l'espère ultime, fois, je me recadre. Ce n'est pas l'instant. Reportant mon attention sur les deux mages, je constate que Lissandra m'invite à m'asseoir. Une dizaine de pas, et mes mains se saisissent d'une chaise, la tire, je m'y installe. Les émotions factices qui avait précédemment possédé mes traits surgissent à nouveau, et les arborant sereinement, j'élève la voix :

- Sincèrement désolé, ma surprise m'a fait oublier la politesse. Je m'appelle Soren Turner et suis un mage indépendant. J'ai déjà entendu parler de votre guilde et de vous, d'où ma réaction un peu brusque. En fait, j'étais un peu étonné de vous voir ici aussi, c'est pas tous les jours que l'on croise la maîtresse d'une guilde dans une taverne.

Un ton légèrement confus dans ses premières notes, avenant par la suite. Coup d'oeil à la rousse, puis au mage. On entre dans le vif du sujet.



Dernière édition par Athos Lyn le Sam 21 Avr - 18:39, édité 1 fois
Soren Cornick
Mage de Quatro CerberusMage de Quatro Cerberus

avatar

Messages : 774
Date d'inscription : 17/03/2012
Âge : 21
Guilde : Quatro Cerberus
Magie / Malédiction / CS : Occidental Solid Script
Magie / CS Secondaire : High Speed Magic

- Caractéristiques du Mage -
P.M.: 2.580
Statut: Mage de Rang B
Renommée : Mage Connu
MessageSujet: Re: Deux mages, la pluie et une rose [PV - Athos/Tom]   Sam 21 Avr - 18:08
Tom pensait qu'il allait être quitte pour une petite remise en place et voilà que la Maître de Guilde de Lamia Scale venait de lui saisir l'oreille et de tirer fort dessus avant de lui faire la leçon. C'est vrai que le jeune mage de feu s'était un peu emporté mais il ne devait pas user de la magie dans des lieux publiques et fermés car le risque de blesser quelqu’un d'innocent dans cette affaire n'était pas à ignorer. Mais, Tom ne put s'empêcher de remercier Lissandra de ne pas le dénoncer au Maître, déjà qu'il ne devait pas se trouver ici, si en plus le maître le trouvait, il recevrait une sacrée correction.

Le sourire que faisait celle qu'on appelait Mother Earth quand elle lui lâchait l'oreille était si chaleureux et sa manière de se déhancher fit monter le rouge à Tom. Ensuite, elle fit signe au mage de feu et à celui qui se présentait comme s'appelant Soren Turner et être un mage indépendant de s'asseoir à la même table qu'elle. Tom ne faisait pas beaucoup confiance à cet individu qui l'a dévisager pendant que la mage lui faisait la leçon. Mais, il ne devait pas juger les gens alors qu'il ne le connaissait pas de plus, il devait se tenir à carreau et montrer que Quatro Cerberus était une bonne guilde. Puisque que les deux autres s'étaient présenté, du moins un des deux vu que l'autre était une personnalité assez connu du monde de Fiore, c'était la moindre des politesses de se présenter à son tour.

-Je m'excuse une nouvelle Maître Lissandra et à vous aussi monsieur Turner, je me présente, je m'appelle Tom Charlys mage chez Quatro Cerberus, en espérant vous être utile d'une quelconque façon.

Sur ces mots, Tom vient s'assoir sur la table du Maître de Guilde et du mage indépendant.
http://image.noelshack.com/fichiers/2010/30/1280489094-jackswagg
Lissandra V. Wolfgang



Messages : 40
Date d'inscription : 27/03/2012
Âge : 26

- Caractéristiques du Mage -
P.M.: 3.190
Statut: Mage de Rang A
Renommée : Mage Connue
MessageSujet: Re: Deux mages, la pluie et une rose [PV - Athos/Tom]   Dim 22 Avr - 15:04
    Lissandra était à table, elle ne prêtait pas trop attention à ses deux interlocuteurs. Elle était un peu perdue dans ses pensées, elle cherchant désespérément à mettre une identité sur les deux individus. Un nom n'était guère suffisant pour elle, il semblerait bien qu'elle est déjà croisé leur chemin. Le jeune mage de quatro cerberus, lui était connu, enfin surtout de vue. Elle avait de bonne relation avec le maître de guilde et faisait souvent des sauts chez lui. Elle l'avait donc déjà vu dans la foule. Par contre l'autre était inconnu au bataillon. Mais bon c'était un mage indépendant, donc cela était tout à fait compréhensible. Et pourant, elle n'était pas à l'aise avec le jeune homme. Il était charmant, surtout avec son regard de braise. Mais elle avait du mal à le cerner et son instinct lui disait tout de même de garder ses distances. Foutue conscience !!! Elle préférait l'oublier pour l'instant et passer à autre chose. Elle fit signe au barman.

    Ce sera la même chose pour moi, s'il vous plaît. Pour les deux messieurs mettez cela sur ma note. Merci.

    Elle gratifia le vieil homme d'un large sourire. Puis elle reposa son regard sur les deux hommes qui l'accompagnait. Elle avait donc à faire à Soren Turner et Tom Charlys ... deux noms qu'elle n'oublierait point. Elle mettait un mot d'ordre à connaître les autres mages et surtout à garder en mémoire les gens qu'elle connaissait. Elle détestait se tromper sur une identité ou perdre la mémoire. Puis en tant que maître de guilde, elle se devait d'être irréprochable. Après quelques secondes de réflexion, elle se décida enfin à répondre à Soren.

    Ah oui pardon, j'étais ailleurs. Oui ! C'est rare de croiser un maître dans un simple village. Mais bon ma guilde ne ce trouve pas loin de cette emplacement, puis j'avais le droit à une visite guidée aujourd'hui. Je me suis rendue dans l'usine d'armement, mais hélas je n'ai quasiment rien vu. Je suis même fortement déçu de cette visite. Le patron est quelqu'un d'odieux ...


    Puis elle se tourna ensuite vers Tom. Le jeune homme était un peu gêner à en voir la couleur de ses joues. Elle n'avait pas trop fait attention à sa silhouette, mais on remarquait parfaitement la barrière entre son côté gauche et son côté droit. Elle avait déjà croisé d'innombrables personnes dans sa vie et une silhouette comme celle-ci, ne semblait aucunement la gêner. Il et né avec cet handicap et il était digne de tous les honneurs de surmonter celui-ci. Il n'était pas aisé de vivre avec un handicap ou une simple différence, car ce sont toujours des prétextes pour attaquer psychologiquement les autres individus. Lisa détestait la méchanceté et ce sentiment de supériorité et d'infériorité. Elle n'a que trop vécu dans cette sphère sociale et ces sentiments de bourgeois. Elle déteste les riches et leurs manières ! C'est pour cela qu'elle est aujourd'hui cette personne et à ce poste et non une petite fille à papa tenant simplement un mariage arrangé comme destin.

    Elle regarda encore un peu plus le jeune mage et lui répondit doucement.


    Excuse acceptée ! Jeune mage ... pas besoin de formalité. Avec moi une simple excuse et c'est déjà oublier.

    Puis elle attendit son breuvage patiemment. Un bon verre de lait, pour changer ...
Athos Lyn

avatar

Messages : 27
Date d'inscription : 28/03/2012
Âge : 22
Guilde : Grimoire Heart
Magie / Malédiction / CS : Golden Flare

- Caractéristiques du Mage -
P.M.: 3.010
Statut: Mage de Rang A
Renommée : Mage Itinérant
MessageSujet: Re: Deux mages, la pluie et une rose [PV - Athos/Tom]   Mer 25 Avr - 13:16
Un bras posé sur la table, l'autre fendant l'air qui environne ma chaise, je réfléchis, en l'attente d'une réponse. La perspective de mes paroles futures s'unit en mon esprit à celle de mes actes prochains. Mes yeux détaillent le vide, observent l'inanité. Dans leur course aveugle, ils se posent sur Lissandra. Elle aussi semble perdue dans les méandres de ses pensées. Un léger mal à l'aise paraît occuper ses traits. Mauvais point. Je visualise les derniers instants, tentant de trouver une réponse. Peut-être n'ai-je pas été assez naturel, peut être une ombre, une expression fugitive a alerté son instinct. Soupir intérieur. Il me reste cependant le temps de rectifier le tir. Imperceptiblement, je relâche mes muscles, tentant de me détendre et d'acquérir une spontanéité nouvelle. L'exercice est périlleux; les prochaines minutes, lames dyptiques, peuvent m'apporter un échec subit comme une entrevue de succès, cependant ce subtil frisson m'exalte.

Retour à la réalité, dans le concret, dans le palpable.

Lissandra quitte un instant ses réflexions et harangue le barman, passant une nouvelle commande. Pris d'un soudain désir de boisson, je la suis dans sa démarche :


- J'ignore ce qu'elle a choisi, mais je le sens bien, alors la même chose, merci d'avance !

Après coup seulement, mon regard explore la table de la maîtresse de guilde. Après coup seulement, je m'aperçois que mes constatations contredisent promptement mes paroles : Une tasse vide, marquée ça et là de traces encore récentes de chocolat chaud. Je n'ai rien contre le breuvage, je m'attendais simplement à autre chose. Qu'importe, ce n'est pas une boisson dénuée de saveur. A nouveau, je détaille la jeune femme, qui demeure muette. Je décide alors de poursuivre sur ma lancée, et mes yeux parcourent la pièce. Accoudés au comptoir, quelques hommes discutent, le ton calme mais convaincu. A l'entour, d'autres occupent des tables de bois, simples mais belles. Les brides succinctes d'une légère musique de folklore chatouillent par moment mes oreilles, lorsque quelques notes, fougueuses, franchissent le mur des paroles environnantes. Personne ne semble daigner nous accorder son attention. C'est tant mieux. L'esprit touché par une relative tranquillité, je me tourne vers mon second interlocuteur, les mots toujours guidés par la personnalité factice bâtie dehors, sous la pluie, les traits toujours avenants :

- Pas la peine de s'excuser auprès de moi, je n'ai rien perçu qui le mériterait. D'ailleurs, excusez ma curiosité, mais ça devait être un truc assez remarqué pour nécessiter par la suite des excuses auprès d'un maître de guilde; que s'est-il passé ?

Quelques secondes seulement s'écoulent. Puis la réponse de Lissandra me parvient enfin. Une visite brève, un patron odieux. J'écoute, l'oreille attentive. Un fragment de souvenir, récent et pourtant déjà près de l'abysse de l'oubli, s'impose à moi. Mes informations étaient correctes. L'air peiné pour cette mésaventure qui nullement ne me concerne, je souris et avance :

- Je suis désolé, j'imagine que ça doit être irritant, une journée perdue. Personnellement, en tant que mage indépendant, je n'ai pas d'obligation et flânait simplement en ville. Très mauvaise idée d'ailleurs, la pluie, ça vous pourrit la vie. Et pas qu'un peu. En fait, je vous avoue que je recherche une guilde, peut être pour donner un peu de sens à mon existence, et c'est aussi de là que vient ma surprise. Désolé d'être si direct.

Direct, je le suis. Mais ça colle au personnage. Sourire. Le chocolat chaud est le meilleur des conseillers, c'est bien connu. Et dans quelques minutes, les papilles transcendés, j'aurai accès à la suprême connaissance.
Soren Cornick
Mage de Quatro CerberusMage de Quatro Cerberus

avatar

Messages : 774
Date d'inscription : 17/03/2012
Âge : 21
Guilde : Quatro Cerberus
Magie / Malédiction / CS : Occidental Solid Script
Magie / CS Secondaire : High Speed Magic

- Caractéristiques du Mage -
P.M.: 2.580
Statut: Mage de Rang B
Renommée : Mage Connu
MessageSujet: Re: Deux mages, la pluie et une rose [PV - Athos/Tom]   Lun 30 Avr - 21:55
La première impression que j'avais des deux personnes assis sur la même table que moi, même s'il s'agissait de la table du Maître de Lamia Scale, était plutôt bonne. Mother Earth, où Lissandra V. Wolfang son vrai nom, semblait être une femme pleine d'énergie, sympathique et soucieuse du bien-être des autres mais, je sentais qu'il fallait éviter de la mettre en colère. Quand au mage qui se nommait Soren Turner, je fais de mon mieux afin de me souvenir des noms des personnes, je trouve qu'il s'agit d'une certaine forme de respect, il m'avait l'air d'être sûre de lui et de ne pas vouloir parler très longtemps préférant aller droit au but.

Quand le serveur vient prendre notre commande, madame, ou mademoiselle, Wolfang prit un verre de lait, Soren préféra prendre la même chose et quand le serveur pose son regard sur moi, je pus lire quelque chose que je détestais. Une sorte de crainte se lisait dans ce regard, sans doute en partie à cause du petit accident de tout à l'heure mais, je savais qu'il était comme la majorité des habitants de Fiore, il me craignait à cause de mon apparence. J'étais né comme çela et je n'y pouvais rien, je pensais m'être habitué mais, je remarquais que non, je soupirais un bon coup avant d'adresser un signe de tête a serveur signifiant que je prendrais la même chose.

Quand le serveur revint avec nos commandes, je payais la commande afin de faire bonne impression, je n'allais pas faire payer une dame et un mage itinérant. J'étais sans doute un sale voleur effronté dans ma jeunesse mais, mon maître m'a mit sur la bonne voie et enseigner les bonnes manières ainsi que la magie. Ces pensées me rendirent un peu nostalgique et je me rendais compte que ça faisait longtemps que je n'avais pas rendu visite à mes camarades d'enfance. J'étais une nouvelle fois plongé dans mes pensées et ce fut la déclaration de Soren qui me tira de ma rêverie, il désirait rejoindre une guilde.

-Si je peux me permettre, avant de te décider sur un coup de tête sur quel guilde tu veux rejoindre, tu devrais toutes les étudier un peu. Je peux te parler de toutes les Guildes tout en laissant Maître Lissandra parler de la sienne bien entendu. Tout d'abord, tu as les Guildes de Cait Sheilter, pas très connue mais, on dit qu'elle s’accroît et Blue Pegasus. Ensuite, viennent les guildes de Phantom Lord mais, elle n'a pas très bonne réputation, Saber Tooth qui est l'une, si ce n'est la, des guildes les plus connues. Il ne faut pas oublier la guilde de Fairy Tail qui a la réputation de tout casse sur son passage et la guilde dont je suis membre, Quatro Cerberus, nous sommes spécialisés dans les missions comprenant une protection. Je laisse maintenant à la Maître de guilde de Lamia Scale le soin de présenter la sienne.
http://image.noelshack.com/fichiers/2010/30/1280489094-jackswagg
Lissandra V. Wolfgang



Messages : 40
Date d'inscription : 27/03/2012
Âge : 26

- Caractéristiques du Mage -
P.M.: 3.190
Statut: Mage de Rang A
Renommée : Mage Connue
MessageSujet: Re: Deux mages, la pluie et une rose [PV - Athos/Tom]   Jeu 3 Mai - 11:30
    Un regard, un sourire, une brève impression ... Lissandra était à l'aise avec les deux mages. Tom était quelqu'un de discret et certainement un bon madoshi. Elle irait sûrement louer ses prouesses au maître de Quatro Cerberus. Un petit coup de piston de temps à autre ne peut pas faire de mal. Enfin, elle ferait tout de même attention à oublier sa petite altercation avec les autres crétins du coin. Cela risquerait de lui porter préjudice ... La commande de la jeune femme arriva à table. Elle remarqua que Soren venait de prendre la même chose qu'elle. Sûrement qu'il s'attendait à mieux qu'un simple bol de chocolat chaud. Lissandra n'aimait guère les boissons alcoolisées, alors de là en prendre au beau milieu de la journée ... Cela serait sûrement aussi rare que de croiser un Dragon au milieu du centre ville de Magnolia. Bref, elle passa la dessus et se délecta rapidement de plusieurs gorgées. L'aubergiste était toujours à ses côtés, il ramassa les sous en provenance de Tom. Il voulait être galant, mais elle ne laisserait pas le temps à Soren de sortir son argent. Elle les avait invité ! Elle se devait donc de payer la note. Tom avait été intelligent et paya rapidement sa commande. Lisa prit alors sa bourse et la remit au barman. Le prix avoisinait bien plusieurs tournées dans un bar plein, mais disons que Wolfgang aimait faire plaisir. L'aubergiste avait été chaleureux, elle lui remettait donc un large pour boire. L'homme esquissa un large sourire quand la jeune femme lui fit signe de partir avec la somme en poche. Il venait de faire son chiffre pour plusieurs mois.

    Puis, elle prêta attention au dire des autres mages. L'inconnu désirait donc rejoindre une guilde. Certes, il était si facile de rentrer dans une guilde officielle de nos jours, que Lis' s'était tout de même permis quelques testes. Elle ne pouvait pas faire confiance au premier venu, alors elle faisait des petits testes. Rien de bien méchant ... Une petite démonstration de sa magie et un questionnaire. L'individu en question était en évaluation durant une période d'une semaine. Il lui fallait s'intégrer au groupe et réussir une mission durant ce laps de temps. Lamia Scale était connu pour être une guilde héroïque. Il s'occupait essentiellement des missions d'escorte et de protection. Mais, il leur était également possible d'effectuer des missions plus complexes ou plus banales. De toute façon, à Lamia Scale on était combattant ou on était pas de Lamia. La guilde disposait également d'une grande polyvalence, mais Lissandra ne voudrait certainement pas en parler.


    Tom a tout à fait raison dans ses propos. Il faut d'abords bien se renseigner avant de se joindre à une guilde sur un coup de tête. Pour ma part, chez Lamia, il faut être un combattant pour pouvoir tenir le coup chez nous. De plus, j'ai établis une phase de teste avant de pouvoir intégrer complètement notre guilde. Puis pour plus information, notre guilde est spécialisée dans le soutien. Nous agissons directement sous le joug du Conseil magique. Nos missions et nos responsabilités sont donc émises par celui-ci.

    Elle prit encore quelques gorgées avant de reprendre la parole.

    Après pour ce qui concerne les autres guildes, je ne peux que te dire les rumeurs. Tom en a déjà un peu parler. La plus grande guilde ce trouve être celle de Fairy Tail. Celle-ci regroupe les plus grands mages de notre ère, mais avec autant de potentiel, il y a toujours un contre coup. Fairy Tail est connu pour ses nombreuses destructions, mais également pour sa grande cohésion entre les membres. Blue Pégasus est une guilde semblable à celle de Lamia, sauf que ses membres sont de parfais gentleman. Cait Shelter est une guilde naissante, il n'y a que de jeune mage et elle n'est pas trop connu. Quatro Cerberus est une guilde de niveau tout de même assez élevé, il semblerait que ses membres ont tous un petit côté sauvage. Saber Tooth est une guilde comme les autres, elle désire simplement devenir la nouvelle numéro une, hélas cela a pour effet de leur monter à la tête. En dernière position, vient la guilde Phatom Lord, certainment la guilde la plus noire des officielles. Elle a très mauvaise réputation et ses agissements sont plus que douteux. C'est l'ennemi juré de Fairy Tail ! Espérant que nos paroles puissent un peu t'aider.

    Elle replongea dans son cacao qui commençait tout doucement à refroidir.
Axel Crow

avatar

Messages : 25
Date d'inscription : 31/03/2012

- Caractéristiques du Mage -
P.M.: 2.700
Statut: Mage de Rang B
Renommée : Mage de Campagne
MessageSujet: Re: Deux mages, la pluie et une rose [PV - Athos/Tom]   Mar 15 Mai - 18:53
Spoiler:
 

    La pluie, cette fatalité météorologique parmi les plus ironiques, sa gravité n'atteint pas celle des chutes de neige ou les climats extrêmes, mais elle a au moins le crédit d'être potentiellement présente un peu partout en plus d'être extrêmement ennuyeuse. Quelle simple horreur dans un pays comme Fiore d'être confronté à une pluie battante alors qu'on pourrait aspirer plus quotidiennement à un meilleur temps. Enfin pour la destination visée, Hydralia, cet élément d'humidité intense faisait partie presque du folklore local et l'intérêt de l'utilité de cet endroit engendrant des crues conséquentes pour alimenter hydrauliquement l'usine principale des lieux. Cette même usine qui constituait le seul attrait pour cette pseudo-ville sinistre dont le seigneur des lieux n'engageait que peu à la sympathie. Mais cette fois-ci il s'avérait se trouver une autre source d'intérêt en ce lieu, la raison de la venue d'Axel ici même.

    Armé d'un long manteau de cuir brun doté d'une capuche conséquente, tout bon habitant de Fiore devant se rendre à Hydralia se devait de s'équiper d'une telle frusque vulgaire mais nécessaire, tant la pluie battante gênerait ce passage. Depuis peu des rumeurs folles couraient sur une menace planant sur Fiore appelée les Regalias. Leur origine reste discutable, mais nombreux s'accordent à dire qu'ils permettent de mettre la main sur un pouvoir formidable. Un pouvoir que Raven Tail aimerait se procurer, et en ayant utilisé l'influence des rumeurs officielles et des liens dans le mileu souterrain de Fiore, tout portait à croire qu'un d'eux reposait non loin d'Hydralia. Rien n'était encore sûr, mais le Mage Noir devait s'y rendre pour tâter le terrain à ce niveau.

    La garde des lieux était zélée, n'hésitant pas à parcourir sans cesse les rues de la ville malgré le temps, faisant d'une investigation même discrète un motif de méfiance. Après tout avec une telle météo, les personnes parcourant les rues ainsi étaient facilement repérables, valait mieux gagner du temps à ce niveau. Pour un voyageur comme lui, bien que cela était réellement mal vu par le maître de la ville, une taverne restait un bon point de départ. On pouvait flâner un tant soit peu, et récolter certaines informations s'il se passait quelque chose d'inhabituel dans les parages. Il entra dans ce lieu public, et vu la faible fréquentation de la petite cité son arrivée fit tourner certaines têtes. Il en profita pour faire un tour d'horizon de gauche à droite de la salle principale, par simple curiosité, qui s'avérera cruciale sur un point cependant : elle était ici. Cette mégère rousse lui ayant sucré un contrat il y avait encore peu de temps, et son animosité envers elle semblait réellement réciproque. Pourquoi était-elle ici ? Cette simple mission de reconnaissance venait de prendre instantanément une dimension désagréable, même la pluie battante dehors et même si chaque goutte se transformait en météorite s'abattant sur la région n'étaient rien face à cette calamité féminine. Cependant cet immobilisme serait suspect, et sans doute que le port de la grosse capuche était le seul paramètre qui empêchait cette mégère de le reconnaître. Cependant ne pas la retirer à l'intérieur mettrait la puce à l'oreille de tous les présents, même si la plupart s'en moqueraient par la suite, cependant s'exposer nuirait à sa couverture.

    Et puis finalement, peut-être guidé par cette hargne intérieure, il craqua. Il attendit que cette donzelle porte le regard sur le nouvel arrivant, lui-même, pour porter ses mains à cette large capuche afin de finalement la rabattre en arrière. Nonchalamment il changea l'orientation de son regard, semblant dénué de cible à la base pour se porter vers cette Lissandra, croisant certainement son regard, dévoilant son visage, ce tatouage atypique en son flanc, et ce sourire narquois qui voulait dire beaucoup de choses. Cela dura à peine trois secondes, puis Axel s'en détourna pour se diriger vers le bar, sortir de la monnaie rapidement avant de la plaquer sur le comptoir en passant sa commande, puis alla s'asseoir à une petite table libre pour deux personnes, l'autre place étant évidemment inoccupée.

    C'était puéril, mais il n'avait cherché qu'ici que la provocation. Leur dernière altercation n'avait pas été très favorable au Mage Noir, mais cette fois-ci les circonstances étaient différentes. Publiquement Raven Tail était considérée comme guilde officielle, sans doute la moins renommée et tout aussi retord que Phantom Lord, mais bien légale. Si la maître de Lamia Scale venait à provoquer un conflit public avec un autre mage reconnu légal, cela serait un bon coup porté aux partisans du Conseil. Il pouvait se permettre d'oublier un peu sa mission d'origine, et puis opposer cette garce dès maintenant pourra aider probablement à son investigation future, plutôt que de la retrouver plus tard sur son chemin à un moment crucial. Et puis si elle venait à faire un scandale inutile en ville, sans nul doute que le Seigneur d'Hydralia la virerait illico presto de l'endroit. À méditer.
Game Master

avatar

Messages : 1583
Date d'inscription : 26/09/2011
Magie / Malédiction / CS : All Mighty
MessageSujet: Re: Deux mages, la pluie et une rose [PV - Athos/Tom]   Mer 16 Mai - 17:40
Introduction : Poison Regalia


Plic plac ploc, il pleut, il mouille, c'est la fête à la grenouille ! Le truc avec les villes qui fonctionnent grâce au courant hydraulique, c'est qu'il y a forcément beaucoup d'eau... Et qui dit eau, dit poisson ! Mais poisson n'est pas pour autant synonyme de poison. Et pourtant... A l'extérieur de la ville d'Hydralia, qui un peu plus loin dans l'immense fleuve qui traversait la ville, un simple petit poisson de rien du tout allait changer le cours de l'Histoire.

Une petite sphère en verre, ce n'est rien non plus. Même quand on a l'impression de voir un étrange nuage pourpre flotter dedans. Elle devait mesure quoi cette babiole ? Dix centimètres de diamètre. Rien de bien méchant donc. Sauf que voilà, notre charmant petit poisson qui voit cela se dit que cet objet pourrait bien caler son petit creux.

Résultat ? Un Poisson Luminolé qui vient à engloutir... le Regalia du Poison. A peine a-t-il ingurgité la chose que notre ami se change en un gigantesque ersatz de lui-même, version XXL. On a donc un Poisson Luminolé d'une taille d'environ douze mètres de haut. Joyeux non ? Et bien qu'il se trouve à l'extérieur de la ville, notre ami attaque celle-ci en lançant plusieurs gigantesques épines dorsales qui traversent les rues et viennent écraser des maisons entières. Et cela ne serait rien si lesdits dards n'étaient pas empoisonnés. Un peu comme si on avait joué au lancer de poutres, les pics s'abattent un à un sur la ville.

Que font les soldats ? Ils sont immédiatement rappelés pour sécuriser le palais où se trouve l'injuste seigneur de la ville. Y aura-t-il une bonne âme pour se rendre sur les plaines d'Hydralia et mettre à bas le monstre avant qu'il n'atteigne la ville ? Ou au contraire, trouverons-nous des mages sans scrupules prêts à tout pour s'emparer de son pouvoir ?


====================

Intervention Game Master : Un Poisson Luminolé vient de boulotter le Regalia et de l'éveiller. Faites face à la bestiole qui, du haut de ses 5.500 PM, ne manquera pas de vous poser des soucis, avant qu'elle n'atteigne la ville et ne la détruise complètement.
Sa localisation : environ deux kilomètres aux abords de la cité. Attention, la chose tire à vue sur tout être vivant se dirigeant vers elle.
Athos Lyn

avatar

Messages : 27
Date d'inscription : 28/03/2012
Âge : 22
Guilde : Grimoire Heart
Magie / Malédiction / CS : Golden Flare

- Caractéristiques du Mage -
P.M.: 3.010
Statut: Mage de Rang A
Renommée : Mage Itinérant
MessageSujet: Re: Deux mages, la pluie et une rose [PV - Athos/Tom]   Lun 21 Mai - 18:40
L'aubergiste s'approche, un plateau à la main. L'effluve chaude et douce du cacao me parvient. Sans goûter, on devine l'arôme suave, la consistance légère. Toujours moins que mes premiers espoirs, mais un aléa plutôt sympathique. J'ai provoqué le hasard; autant profiter de ce qu'il m'offre maintenant. D'une main habituée, d'un geste monotone, le serveur dépose sur la table les tasses claires; leur contenu ébène ondule. Une mousse, onctueuse et fine, nage à leurs surfaces, subit leurs remous. Le long de mon corps, mon bras glisse et rencontre ma poche. A mon tour monotone, je saisis quelques pièces. Mais à peine mes doigts se sont ils refermés sur ces cercles de métal que Tom en lègue d'autres à l'homme, tandis que Lissandra lui tend une bourse. Carrément. A mes yeux, cet acte oscille entre de la générosité sincère et une exubérance facile. Un instant, j'hésite. Une maîtresse de guilde peut se permettre beaucoup de choses, et celle là le peut en particulier. Mais mes fréquentations habituelles altèrent peut être mon jugement. L'altruisme, c'est pour elles, pour nous, un concept abstrait, très abstrait, trop aux yeux du monde d'ailleurs. Mais chacun n'est pas ainsi, et j'octroie finalement à ce geste une nature spontanée et désintéressée. En émettant tout de même une rapide réserve : il y a forcément un léger "m'as-tu vu" quelque part, aussi fugitif soit il.

Un sourire évident, un plaisir non-dissimulé; l'aubergiste regagne son comptoir, l'argent en main. Sans marchander, sans négocier, il réalise une affaire incroyable et inespérée. Je souris. Parfois, la chance est, elle aussi, généreuse.

Tom prononce quelques phrases, complétées dans les secondes qui suivent par Lissandra. Tous deux me dressent, concis et efficaces, un portrait des diverses guildes existantes. Mes dernières paroles me reviennent à l'esprit. Les guildes officielles. Des mages que lie le destin, autour de vertus et de rêves. Que je ne partage pas. J'appartiens à une autre cause. J'ai d'autres valeurs, d'autres buts, d'autres désirs. Qu'eux ne partagent pas. Le jeu de l'infiltration, le jeu des allures et des airs, il éveille le sourire et amuse, il taquine la forme, mais il exaspère aussi. Il exaspère le fond et les convictions. Enfin. Spontané, je réponds :

- Merci beaucoup de me donner les moyens de faire un choix, mais je vous rassure, je ne me base pas sur un coup de tête. Désolé si j'en ai donné l'impression. En fait, ça fait un bout de temps maintenant que je cherche une guilde. Plusieurs d'entre elles ont retenu mon attention, et ça fait un bout de temps que j'hésite, sans jamais parvenir à me décider. Alors comme j'ai la chance de tomber sur une maîtresse de guilde, autant tenter je pense.

Facile, comme réponse. Mais ces quelques mots étaient sortis seuls. Avalant, sans vraiment prendre le temps de la savourer, une gorgée de chocolat chaud, je détourne le regard et effectue un nouveau tour d'horizon des visages et des gestes. Soudain, la porte s'ouvre, et un jeune homme aux cheveux de jais entre. Un tatouage singulier marque son visage. Mes yeux se portent alors sur Lissandra, que l'homme toise. Un sourire narquois, une hargne manifeste. Ils se connaissent sans doute. Et leur passé commun, de ce que je peux en percevoir, semble trouble. Quelques pas, un passage au comptoir, et il prend place à une table pour deux. Le siège qui lui fait face est vide, et je sens que ce qui va suivre va être intéressant. Un nouveau personnage entre en jeu, de nouvelles perspectives naissent, tandis que d'autres disparaissent.

Mais alors que mes réflexions prolifèrent, des échos sourds retentissent. Un cri. Puis d'autres. Des craquements, des fracas. Quelqu'un, quelque chose, attaque. Je ne sais quoi, mais la rage de ces assauts est destructrice. Un réflexe, antique et impérieux, me commande de sortir. Je m'exécute. Quelques pas. Une maison happe mon attention. Ses vestiges happent mon attention. Dévastée, elle semble coupée en deux. Intrigué, je m'approche. Et soudain, une forme effilée, arme titanesque, me perfore. Sa pointe transperce mon torse, brise mes os, arrache ma chair. Une douleur atroce, indescriptible, s'insinue en moi. Ma tête heurte un solide. Et sans comprendre, je sombre dans l'inconscience.
Soren Cornick
Mage de Quatro CerberusMage de Quatro Cerberus

avatar

Messages : 774
Date d'inscription : 17/03/2012
Âge : 21
Guilde : Quatro Cerberus
Magie / Malédiction / CS : Occidental Solid Script
Magie / CS Secondaire : High Speed Magic

- Caractéristiques du Mage -
P.M.: 2.580
Statut: Mage de Rang B
Renommée : Mage Connu
MessageSujet: Re: Deux mages, la pluie et une rose [PV - Athos/Tom]   Sam 26 Mai - 19:12
Tandis que Lissandra expliquait à Soren plus en détail les diverses et surtout la sienne, Lamais Scale, je dégustait ma boisson. Rapidement, le cacao me réchauffa la gorge et je sentis sa chaleur se répandre partout où la précieuse boisson passait. Cette boisson chaude était parfaite quand on était dans un endroit humide car, malgré les efforts de l'aubergiste et la chaleur régnait dans la salle, on pouvait sentir l'humidité que la pluie habituelle créait. Tandis que mes deux compagnons de table discutait, je repensait à la somme qu'avait donnée la Maître de Lamia Scale, il s’agissait là d'une somme très importante, le genre qu'on cache en public afin d'éviter de se faire détrousser.

J'étais une nouvelle fois perdu dans mes pensées quand j'entendis soudain des hurlements de peur et des appels à l'aide venant de l'extérieur, ne prenant pas la peine de réfléchir, je quitte la table brusquement et renversa la chaise avant de sortir dehors. Dès que j'eus ouvert la porte, je vis des gens fuir en criant et en jetant des regards derrière eux, je tournas alors ma tête par là-bas afin de voir ce qui les effrayaient tant. D’innombrables pics violet jaillirent du ciel et tombèrent au hasard sur la ville, le ciel sombre ainsi que la pluie et la chute de ces pics formait un tableau des plus abominables.

Je vis les gardes partirent tous vers la direction du château où résidait le seigneur local, j'en arrêta un en le prenant à l'épaule afin de lui demander pourquoi ils ne s'occupaient pas de protéger les habitants d'Hydralia. Il me répondit que la vie de tout ces roturiers avaient une valeur très faible comparé à celle du seigneur et que s'ils avaient un minimum de jugeote, ils iraient d'eux-mêmes trouver un endroit sûr. Je le lâchais sachant que cela ne servait à rien de discuter avec de pareilles personnes aussi, je devais m’occuper de mettre à l'abri les habitants. Remarquant la direction de la provenance de ce fléau plus que spéciale, j'en conclus que la source devait sans doute se trouver en-dehors de la ville et pas très loin du fleuve.

Je criais mes intentions dans la taverne afin que Lissandra et Soren puisse agir en conséquence mais, ce dernier était évanoui à cause d'un objet étant passé par une des vitres de la taverne, il serait donc inactif durant un bon bout de temps. Je retournais donc mon attention sur les personnes fuyant l'assaut. C'était la panique générale dans les rues de la cité et j'avais beau essayé d'organiser la chose, les habitants hurlaient et fuyaient dans tous les sens. Je vis soudain une dame trébucher et un des projectiles allait la toucher, n'écoutant que mon instant, je me précipitais afin de l'éloigner de cette chose qui était sans conteste dangereuse. Je réussis à sauver l'habitante qui s'enfuit sans demander son reste cependant, le pic m'avait touché et cela n'avait beau être qu'une égratignure, cela me faisait atrocement mal et me brulais énormément malgré la violente averse, les pics étaient empoisonnés cela ne faisait aucun doute. Je devais neutraliser le poison au plus vite aussi, je fis appelle à mes flammes dans le but de tuer les cellules atteintes. Je mobilisai une grande partie de ma magie et réussis à neutraliser le poison ce pendant, je m'étais brûlé la cheville, le comble pour un mage de feu, et je souffrais légèrement quand je posais mon pied par terre.

Voyant que cela ne servirait à rien d'essayer de résonner ces habitants, je devais enrayer cette menace aussi, je me dirigeai vers la direction supposée de la source de cette pluie de pics venimeux, ej devais avertir Lissandra dès que je la verrai. Ce fut donc en boitillant à moitié que je me dirigeais vers la source de ce fléau.
http://image.noelshack.com/fichiers/2010/30/1280489094-jackswagg
Ox Mist

avatar

Messages : 51
Date d'inscription : 20/05/2012
Âge : 22
Guilde : Tartaros
Magie / Malédiction / CS : Magie des Pantins

- Caractéristiques du Mage -
P.M.: 1.200
Statut: Mage de Rang D
Renommée : Mage de Campagne
MessageSujet: Re: Deux mages, la pluie et une rose [PV - Athos/Tom]   Lun 28 Mai - 17:28
Ox marchait sous la pluie qu'il aimait tant depuis un moment déjà lorsqu'il s'arrêta pour se reposer en repensant à ce que lui avait dit le maître avant son départ. Ox était à peine revenu de la forêt d'Iria où il avait rencontré ce mage de Blue Pegasus que son maître l'a appelé dans son bureau. Extrêmement inquiet par cette convocation puisqu'on ne va pas dans le bureau du maître de Tartaros pour rien, Ox est entré dans la pièce où l'attendait son maître. Ne voyant pas ce qu'il avait fait de mal, Ox s'attendait à recevoir une terrible correction, mais son maître s'est mis à lui parler de mystérieux artefacts appelés les Régalias. Ox, rassuré, a écouté attentivement la requête de son maître, Ox devait se rendre à Hydralia où se trouverait l'un d'entre eux. Il s'est alors directement mis en route, mais devait y aller à pied puisque le maitre lui avait refusé tout autre moyen de transport.

Ox, reposé après cet arrêt où il a pu réfléchir à cette mission, reprit la route en direction d'Hydralia. Il était assez content de la localisation de la mission puisqu'il adorait la pluie. En effet, sa peau extrêmement blanche ne pouvait pas bronzer, Ox essayait donc de rester loin du Soleil pour ne pas être trop visible dans une zone ensoleillée, puisqu'un mage très pale se voit forcement au Soleil, le comble pour un mage noir qui cherche la discrétion.

Après quelques minutes de marche, Ox aperçu enfin la ville d'Hydralia. Il allait s'y rendre lorsque des cris provenant de la ville parvinrent à ses oreilles, quelque chose terrifiait les habitants. Ce bruit n'était pas pour déplaire à Ox qui adorait les hurlements, cependant, les paroles de son maître lui revinrent en tête :


*Ces Regelias ont un pouvoir immense qui peut se manifester n'importe quand et sous toute forme possible, il te sera donc difficile de les localiser sauf si l'un d'eux se déclenche. Dans ce cas, tu t'en rendras immédiatement compte.*

Un Regelia pouvait-il être la cause de ce chaos, où se trouvait-il alors, des tonnes de questions se bousculaient dans la tête de Ox lorsque celui-ci vît au loin une immense forme qui se rapprochait de la ville et qui semblait lancer quelque chose en direction de la ville. Sans perdre de temps, Ox pris la direction de cette énorme chose. Arrivé dans les pleines entourant la ville, Ox leva la tête en direction de la "chose" et vît qu'il s'agissait en fait d'un poisson géant qui lançait des dards en direction de la ville.

Ox, abasourdi, eu juste le temps de se cacher derrière un arbre pour éviter un jet de dards dans sa direction. Il resta alors figé sur place derrière son arbre en se parlant à lui-même :


- Merde, c'est quoi ce poisson géant qui lance des dards sur tout ce qui bouge. Je ne pourrais jamais le battre tout seul, il est bien trop puissant pour moi. Je dois essayer, je n'ai pas d'autre choix puisque si je rentre à la guilde sans rien avoir essayé, je suis mort, le maître déteste la lâcheté encore plus que la défaite.

Ox eu alors l'idée d'utiliser l'arbre derrière lequel il se cache à son avantage. Etant un mage marionnettiste, il pourrait s'en servir pour s'y cacher et combattre.

- Arbre Marionnette

L'arbre se mît alors à bouger selon les mouvements des mains de Ox. Il n'a eu qu'à baisser trois doigts pour que l'arbre fasse descendre une de ses branches au niveau du sol. Ox monta alors dessus et releva ses trois doigts pour que la branche remonte vers le feuillage où Ox se cacha pour réfléchir. Il ne devait surtout pas agir sur un coup de tête, il serait mort avant d'avoir le temps d'attaquer.

[HRP : J'interviens dans ce sujet suite un MP me donnant l'accord du GM de partir à la recherche du Regelia du Poison]
Wally Moonriver

avatar

Messages : 48
Date d'inscription : 12/05/2012
Âge : 27
Guilde : Raven Tail
Magie / Malédiction / CS : Bow's Magic

- Caractéristiques du Mage -
P.M.: 2.430
Statut: Mage de Rang B
Renommée : Mage Itinérant
MessageSujet: Re: Deux mages, la pluie et une rose [PV - Athos/Tom]   Lun 28 Mai - 18:40
Spoiler:
 

La pluie, un évènement météorologique une véritable bénédiction pour certains, mais un vrai fléau pour Wally Moonriver. D'habitude, le jeune mage noir n'était pas du genre à détester les averses, mais aujourd'hui, alors qu'il se rapprochait de la ville d'Hydralia, il avait oublié de prendre un imperméable. ne connaissant pas vraiment la région, il s'était dit que toutes les agglomérations au Sud du royaume de Fiore était constamment baigné par le soleil. Une erreur que sa bouche ne cessait de lui rappelé par des éternuements réguliers. Encore une chance qu'il avait traité son arc en bois, qu'il porté dans son dos, pour imperméabilisé, au moins n'attraperait pas la mort avant d'arrivée dans la cité. Après tout, il avait une mission à remplir

Quelques jours plus tôt, le maître de guilde de Raven Tail, coincé par le membre d'effectif de ses troupe, dû envoyer l'un de ses pires mages à la recherche d'un artefact bien précis. Une perle en rapport avec le légendaire mage noir, Zeref, et renfermant une puissance exceptionnelle, le Regalia. Ainsi, le pauvre Wally fut sommé de traverser une partie du royaume pour enquêter à Hydralia. Une expédition dont le jeune homme aux cheveux bleuté se serait bien passé. Déjà qu'il n'était pas capable de réussir certaines mission de moindre importance, alors le charger d'une telle tâche pouvait être synonyme d'échec cuisant. Toutefois, même s'il savait qu'il ne serait sans doute pas de taille, le mage archer tenta de se motiver. Si jamais il réussissait à ramener l'artefact, alors il gagnerait sûrement une puissance suffisante pour retrouver sa sœur, libérait ses parents des cachots du Conseil et défier ses frères à Grimoire Heart. Il marchait donc, trempé jusqu'aux os et déterminé, sur un chemin en terre qui longeait un fleuve menant à la cité.

Continuant de recevoir la sauce, Wally arriva à la limite de la ville, au niveau des premiers lieudits, éparpillés dans la périphérie de l'agglomération et très modeste à côté des impressionnantes bâtisses industrielles de la cité. Les mains tentant d'écopé toute l'eau s'infiltrant dans les poches de son pantalon, le jeune mage noir repensa au moyen de trouver cette fameuse Regalia. D'après son maître, la tâche serait difficile, mais que tout évènement inhabituel dans le coin pourrait avoir l'artefact pour cause. Regardant en direction de la ville, le membre de Raven Tail poussa un soupir de désespoir. Est ce qu'une usine géante pouvait être qualifier d'inhabituel pour la région ? Alors qu'il y réfléchissait, Wally entendit un clapotis puissant résonner derrière lui. Surpris, il se retourna et découvrit un poisson géant dans le fleuve. Pour qu'il arrive à le voir à une telle distance, le bestiaux devait monstre marin. Devenant légèrement nerveux, le jeune mage noir tenta de se rassurer :

"Mais non, ce truc n'a rien d'anormal. Il doit faire partie d'une tradition du coin. Des cours d'eau géants, des usines géantes et des poissons géants...enfin j'espère."

Hélas, son espérance, déjà bien entamé par son pessimisme naturel, fut totalement balayé quand, tout à coup, alors qu'il se retourner pour rependre sa route, un épine aussi grosse qu'une poutre se planta juste devant lui. Paralysé par la stupeur, Wally attendit de voir un drôle de liquide violet couler sur le sol et ronger quelques fourmi passant par là pour réagir. par réflexe, le membre de Raven Tail hurla de peur. Puis, il ne perdit pas de temps et se jeta à travers la fenêtre d'une fermette située juste à côté de la route. Assis par terre, le dos plaqué contre le mur en pierre, le jeune homme à la chevelure bleutée tourna la tête et regarda le ciel à travers la fenêtre. Il vit alors qu'en plus de l'eau, il pleuvait des centaines de pointes allant s'abattre sur la ville. Tandis qu'un mauvais pressentiment le fit trembler de tout son long, Wally tourna la tête vers l'intérieur de la maison, découvrant un couple de vieux fermiers le regardant d'un air sévère. Comprenant qu'ils n'avaient pas l'air d'apprécier qu'un inconnu brise leur fenêtre et mouille le parquet, le mage noir le sourire et leur dit d'un air embarrassé :

"Euh...bonjour."

Quelques secondes plus tard, Wally sortit en défonçant la porte de la fermette alors que des objets ménagers de toutes sortes volaient dans sa direction. Même s'il se protégeait le visage avec les avants-bras, il reçu un seau en bois sur la l'arrière du crâne. les deux vieillards sortirent à leur tour pour continuer leur bombardement de l'intrus, mais prirent leur jambes à leur cou quand un autre pic s'abattit juste à côté d'eux. De son côté, le membre de Raven Tail se frotta l'arrière du crâne pour atténuer la douleur du coup et regarda le point de lancer des épines. En soupirant de peur, il comprit alors ce qui était en train de se passer :

"Oh...mince." râla-t-il. "J'imagine que ce poisson est bien le truc inhabituel dont causait le maître. Ça ne pouvait pas être un truc inoffensif, non ?"

Reculant d'un pas, Wally se dit d'abord qu'il pouvait fuir le plus loin possible. Puis, il se rappela de ce qu'il pourrait faire avec un telle artefact. Même sa traîtresse de sœur ne pourrait pas résister à une telle puissance, enfin si peut être un peu, mais pas assez. De nouveau motivé, le mage noir prit une grand inspiration, saisit son arc et partit en direction du poisson géant.

Voyant plusieurs épines tomber dans sa direction, il entra alors dans un petit bois pour se mettre à l'abri. Grâce à l'un de ses seuls talent, le membre de Raven Tail pouvait calculer la trajectoire des projectiles ennemis. Toutefois, il préféra rester cacher de la vue du monstre. Gardant ses distances, il commença à observer l'ennemi. Ensuite, le jeune homme eut la peur de sa vie en apercevant un arbre en train de bouger non loin de là. Pensant qu'il s'agissait d'un nouvel effet du Regalia, Wally fut légèrement rassurer de voir le bestiaux boisé ne pas se diriger dans sa direction. Usant de son agilité, le mage archer monta à l'arbre où il était planqué avant d'utiliser sa magie.


"Dieu, si vous existez, faites que les écailles de ce monstre soient fragiles." pria-t-il en mettant sa main derrière son dos comme pour chercher une flèche dans un carquois imaginaire. "Arrow's Magic - Ammo !"

Soudain, une lumière jaune apparu au niveau de la main de Wally. Elle se dissipa ensuite, laissa sa place à une flèche des plus classique. Le mage noir la plaça alors sur son arc, prit connaissance de la direction du vent et visa en conséquence. Afin de tester la défense du poisson, le membre de Raven Tail prit pour cible l'un de ses yeux. Ainsi, quand le monstre sortit l'un d'eux de l'eau, Wally fit feu et observa, bien planqué dans les branchages, les résultats de son attaque.
Lissandra V. Wolfgang



Messages : 40
Date d'inscription : 27/03/2012
Âge : 26

- Caractéristiques du Mage -
P.M.: 3.190
Statut: Mage de Rang A
Renommée : Mage Connue
MessageSujet: Re: Deux mages, la pluie et une rose [PV - Athos/Tom]   Jeu 31 Mai - 12:13
MAX: THEME by HEALTH on Grooveshark

    Misère et désolation ... Un énorme bruit extirpa rapidement notre jeune femme de ses pensées. Elle n'avait pas vue les deux autres convives quitter l'auberge. Elle était donc la dernière à quitter la tablée pour s'occuper de ce vacarme encore plus terrifiant qu'un tremblement de terre. Elle ne fit plus attention à l'apparition de l'autre mage qu'elle avait combattu, il y a quelques temps de cela. Elle n'avait plus qu'un seul objectif en tête : voir l'origine de ce son. Elle hurla fortement dans la salle, divulguant à la populas présente, d'aller se mettre à l'abri le plus rapidement possible. Il n'y avait pas de temps à perdre ! On ne savait pas de quoi il s'agissait, alors dans le doute on agit ! Elle fracassa la porte d'entrée, pour bondir vers l'extérieur. Son cœur se serra immédiatement, devant la vision cauchemardesque d'une ville en proie à une créature sans âme. Elle pouvait facilement distinguer la bête à plusieurs centaines de mètres. Sa taille était celle d'un géant et ce poisson n'avait qu'une seule idée à la tête : tout détruire pour son bon plaisir. Digne de la mémoire d'un poisson rouge, celui-ci n'était guère plus futé. Il tirait à l'aveuglette ses pieux empoisonnés sur la ville et tout être venant à sa rencontre.

    Plusieurs habitations étaient déjà détruites et plusieurs citoyens gisaient déjà au sol. La mort était donc déjà présente. La maisonnette juste devant l'auberge avait été explosée en un seul jet. La puissance de ces dards n'était pas à sous estimer. De plus, l'étrange matière visqueuse violette qui en dégageait, n'annonçait vraiment rien de bon. Il fallait faire quelque chose et le plus rapidement possible. Au lieu de foncer tête baisser vers l'étrange monstre, Lisa partit en direction de la caserne la plus proche. Arrivée à celle-ci, elle remarqua que les gardes n'étaient plus présent. Pourtant sur tout le chemin, elle n'avait croisé personne ! Où sont-ils passés ? Elle aida rapidement un vieil homme pour le mettre en sécurité dans sa cave à vin et l'interrogea immédiatement sur l'armée. Le vieillard s’esclaffa et lui compta que seul les plus grands pouvaient avoir une protection. Lis' en comprit que la garde ne s'occupait pas de la population ou de la ville, elle s'occupait seulement de la fabrique d'armes et de ses grandes têtes pensantes. Quelle tragédie ! Et quel égoïsme ... Elle était dégoûtée d'une telle situation, si jamais elle survivait à cette journée, elle irait immédiatement devant le Conseil pour leur faire connaitre la situation des lieux. Une telle citée, ou qu'elle soit, ne pouvait pas abandonner ses citoyens.

    Ce trouvant en pleine ville, elle aurait du mal à concentrer tous ses pouvoirs à son paroxysme. Elle devait pourtant le faire, car la bête était de taille et il lui faudrait toute son énergie pour en venir à bout. Puis elle remarqua que la bête se trouvait dans un fleuve, parfait ! Si elle s'approchait assez du monstre, elle pourrait faire appel à l'énergie de la nature. Il semblerait qu'un milieu boisé ce trouverait juste derrière l'étendue d'eau. Il lui fallait donc partir le plus rapidement possible ... Wolfgang activa sa magie et un halo jaunâtre apparut en quelques secondes. Elle était enveloppée dans un faisceau de lumière doré. Elle fit alors appel à une seconde technique de sa magie primaire pour ensuite arborait son armure de vélocité. Oui celle avec laquelle, elle serait capable de prendre son envole. Elle prit ses jambes à son cou et d'un saut, elle se propulsa dans les airs volant droit vers sa cible. Elle fit également apparaitre un marteau de guerre assez imposant pour la jeune femme. Des pieux furent tirés dans sa direction et elle se donnait le plus grand mal du monde pour les dévier vers des zones sans dangers. Hélas la ville était bien trop dense et les tires trop soutenus. Elle ne pouvait pas faire face à une telle rage et à un tel panel de puissance. Elle n'était certes pas la meilleur mage du monde, mais sa force était digne d'intérêt. Mais même avec cette force, elle faisait guère le poids contre cette chose.

    Puis elle remarqua le jeune Tom foncé vers le poisson. Il boitillait ! Serait-il blessé !!? Elle ne pouvait pas se permettre de perdre un mage d'une guilde officielle, surtout dans un tel dénouement. Le maître ne la pardonnerait pas. Elle plongea sur lui et l'attrapa immédiatement par les épaules. En quelques secondes, elle le fit atterrir à seulement quelques mètres de la bête. Ils avaient frôlé la mort à quelques reprises avec les dards du poisson, mais bon une bonne dose d'adrénaline et c'est repartit. Trouvant refuge derrière des gravats et plusieurs maisonnettes en ruines, à l'abri de sa vision, la poisson ne devrait pas leur tirer dessus. Pas de visuel, il s'amuserait simplement à tirer sur la ville. Mauvaise option quant on y pense. Il fallait agir vite, mais sans trop se presser aux risques de se faire empaler. Elle regarda immédiatement le jeune homme dans le blanc des yeux.


    Première grosse mission je suppose ! Ne t'inquiète pas ... c'est aussi une première pour moi. Je n'ai jamais combattu une telle chose, c'est certainement du à un artefact ou de la magie noire. La bête tire à l'aveuglette sur la ville, c'est une très mauvaise option pour nous. Je vais donc partir vers sa gauche, normalement avec un ennemi aussi proche, la bête devrait me suivre du regard et tourner de quelques degrés. Il faut lui laisser le temps de me prendre en compte, car si ses dards partent dans ma direction nous aurons déjà réussi la première étape. Car les dards tomberont dans le fleuve ou dans la forêt. Je serai donc l'électron libre et l'appât. Pour le reste c'est à toi de jouer ! Balance lui tout ce que tu as dans la tronche. Ah oui ! Choux !!! Si tu pouvais éviter de te blesser voir même de mourir sa m'arrangerait ... Je compte sur toi. Allez exécution.

    Lissandra s'envola à nouveau vers les cieux. Proche de la forêt et la rivière, elle pouvait enfin faire appel à toute sa puissance. Sentait son corps devenir de plus en plus léger, elle pourrait maintenant faire face à son agresseur. Elle pourrait déchainer sa furie et surtout attaquer à son tour. Le poison était en ligne de mire. Elle exécuta son plan, allant immédiatement se placer sur la gauche de la bête. Les dards commencèrent à pleuvoir comme la pluie diluvienne. Elle Fit apparaitre deux épées et commença sa danse macabre. Elle donnait des coups dans une rayon de 180° afin d'éviter de se faire toucher par les javelots du monstre. Une simple égratignure et elle pourrait être hors jeu. Après plusieurs secondes de lutte acharnée, l'assaut de la bestiole perdit en intensité. Elle estima que s'était à son tour de jouer. Elle mit les bras en l'air et fit apparaître, tour après tour, une lance de métal. Quand elle réussit à en invoquer une dizaine. Elle envoya ses bras en avant pour les envoyer vers le monstre. Les lances foncèrent directement vers le crâne du monstre et plus précisément vers la région de sa vue. Elle voulait frapper fort et directement sur le premier assaut. Dans toute cette pagaille, elle n'avait pas vue les mages dans la forêt. Elle ne soupçonnait même pas leur existence.

Game Master

avatar

Messages : 1583
Date d'inscription : 26/09/2011
Magie / Malédiction / CS : All Mighty
MessageSujet: Re: Deux mages, la pluie et une rose [PV - Athos/Tom]   Jeu 31 Mai - 13:46
Attaquant au hasard dans un accès de rage, le monstre n'avait pas prévu la moindre contre-attaque. A dire vrai, sa colère l'empêchait de penser, en plus d'être un poisson. Se déplaçant sur le sol en rampant assez lentement, laissant dans son sillage une sorte de bave écarlate teintée de noir, fumante, à la manière d'un escargot, aucun doute quant au fait que ces sécrétions étaient toxiques.

Il ne prévu nullement de recevoir une flèche droit dans son oeil. Cette dernière ne fut cependant pas assez puissante pour traverser le globe visqueux. Mais lorsque des épées frappèrent en même temps, renforçant le pouvoir de pénétration de l'objet en faisant davantage pression, tant l'épée que la flèche passèrent et percèrent l'oeil droit du monstre qui lança un rugissement des plus colériques.

Malheureusement, outre le fait d'infliger des dégâts, cela n'allait pas nuire outre-mesure au monstre. Les poissons luminolés sont connus pour progresser en eau trouble et sont pour ainsi dire déjà pratiquement aveugles, du fait de l'absence de lumière aux profondeurs où ils évoluent. Leur perception se fait davantage par les vibrations dans les courants marins, et, en l'occurrence, ici, par les vibrations sur le sol.

Sentant plusieurs individus progresser vers lui, et fou de rage à cause de la douleur, le monstre ouvrit sa bouche pour laisser un torrent de poison se déverser, fumant et brûlant la lande devant lui. Mais à ce poison se mêla quelque chose de plus atypique, à savoir... Du sang. Qu'est-ce que cela pouvait bien signifier ? Nos mages avaient à faire à une mare de poison ensanglanté qui progressait vers eux, rendant toute approche dangereuse.

Tom eut quant à lui une bonne idée en cautérisant sa plaie, neutralisant le poison avant qu'il se répande (Bonus Stratégie + 10 PM). Axel fut touché en pleine poitrine par un épieu empoisonné qui l'occis sur le coup avant qu'il ne comprenne ce qui lui était arrivé. Athos sombra dans l'inconscient.
Soren Cornick
Mage de Quatro CerberusMage de Quatro Cerberus

avatar

Messages : 774
Date d'inscription : 17/03/2012
Âge : 21
Guilde : Quatro Cerberus
Magie / Malédiction / CS : Occidental Solid Script
Magie / CS Secondaire : High Speed Magic

- Caractéristiques du Mage -
P.M.: 2.580
Statut: Mage de Rang B
Renommée : Mage Connu
MessageSujet: Re: Deux mages, la pluie et une rose [PV - Athos/Tom]   Sam 2 Juin - 11:38
Une véritable vision d 'horreur se dessinait en face quand je parvint enfin en face de la source des pics empoisonnés. Il s'agit d'un énorme monstre, sans doute marin vu sa ressemblance avec un poisson, couvert d'épines et laissant derrière lui une trainée visqueuse et écarlate annihilant l'herbe à son passage. J'étais en pleine étude visuelle de ce monstre quand je remarqua les pieux toxiques se diriger vers moi, je doutais de mes chances de m'en sortir avec une cheville en mauvaise état quand je me sentis soudain quitter la terre ferme. Je relevais la tête et aperçu la Maître de Lamia Scale équipée d'une armure plutôt singulière. On se posa derrière des ruines de petites maisons détruites par l'assaut de cette bête monstrueuse.

Elle me rassura en disant que c'était pour elle aussi se première rencontre avec une telle abomination, cela me rassuras car j'avais eut l'idée comme quoi des monstres pareils pouvaient se trouver un peu n'importe où dans la nature. Elle me dit ensuite le plan qu'elle venait d'avoir afin de lutter contre le poisson et son poison. Elle essayerait de détourner son attention afin que je puises balancer tut mon pouvoir magique pour avoir une chance de mettre au tapi cette chose. je la vis s'envoler et briller soudainement d'une lueur, oscillante entre l'ambré et le jaune, qui l'entourait tel un halo. Les maîtres de guilde sont vraiment impressionnants, j'espère bien n'avoir jamais en affronter un. Je vis du coin de l’œil un arbre bougé mais je n'y prêtait pas plus attention croyant que c'est le choc qui l'avait fit bouger. Tandis que Mother Earth envoyait un flot d'armes vers la partie du monstre abyssal lui servant à voir, je crus distinguer un projectile envoyé par une personne extérieur se dirigé lui aussi dans cette direction, il y avait donc quelqu’un d'autre dans la ville qui était prêt à vaincre ce monstre.

Les lances et les épées ainsi que l'étrange projectile ont réussi à transpercer l’œil droit du monstre, il poussa alors un cri horrible me faisant mal aux tympans, sous la douleur, je ferais les yeux. Quand je les rouvris, je vis que notre ennemi crachait une véritable vague de poison cependant, je remarquai aussi un peu de sang dans cette vague. Le monstre avait-il une blessure interne ? Même si je n'étais pas sûr de la réponse, je décida de parier là-dessus, aussi décidais-je alors d'attaquer son point faible actuel, sa bouche.

- Hitori no Tsubasa !

Je m'élevais alors grâce à mes flammes qui avait créer des sortes d'ailes embrassées dans mon dos, cependant, je ne pouvais pas voler très longtemps et je devais balancer la sauce dans la bouche du poisson. J'espérais que celui-ci ne m'avait pas repérer puisqu'il était toujours en train de vomir son mélange de poison et de sang. Si j'arrivais à balancer suffisamment de flammes dans la bouche de cet erreur de la nature, je pensai que je pourrai infliger suffisamment de dégâts.

-Il faut se concentrer sur sa bouche, c'est son point faible pour l'instant !

Je parlais non seulement à Wolfgang mais aussi à cet individu qui avait lancé ce projectile non-identifié si il pouvait nous prêter main-forte dans ce combat, ce ne serait pas de refus. Je prenais alors une grande inspiration tout en entamant une légère descente afin de me poser sur des décombres quand j'aurais dépenser tout mon pouvoir magique afin de me mettre à l'abri de la bave toxique. J'avais dès à présent concentrer suffisamment de pouvoir magique afin de lancer mon sort qui était pour l'instant le plus puissant. C'était le bon moment puisque je me trouvais presque à la même hauteur que la bouche du poisson.

-Hitori no Naru !

Je libéras alors mes flammes les plus intenses dans un violent soufle dans le but de vaincre cette immondice. Dès que le souffle se fut tarit, je réunis le reste de mes forces afin de me poser sur des ruines d'habitation. J'étais vraiment mal en point, le fait que je sois à court de puissance magique plus les vapeurs toxiques me rendait la vision troubles, sans compter le fait que ma cheville me faisait un peu mal et me permettrait sans doute une esquive de justesse face aux assauts de la bête des abysses.
http://image.noelshack.com/fichiers/2010/30/1280489094-jackswagg
Ox Mist

avatar

Messages : 51
Date d'inscription : 20/05/2012
Âge : 22
Guilde : Tartaros
Magie / Malédiction / CS : Magie des Pantins

- Caractéristiques du Mage -
P.M.: 1.200
Statut: Mage de Rang D
Renommée : Mage de Campagne
MessageSujet: Re: Deux mages, la pluie et une rose [PV - Athos/Tom]   Sam 2 Juin - 14:53
Toujours assis sur sa marionnette, Ox vît du coin de l'oeil une lumière jaune apparaître dans un arbre pas très loin du sien. Ox tourna alors rapidement la tête en direction cette lumière qui disparut aussi vite qu'elle était venue. En fixant du mieux qu'il pouvait l'arbre d'où était venue la lumière, Ox pût y distinguer quelqu'un, mais ne vît pas ce qu'il faisait.

Ox allait diriger sa marionnette vers sa cible lorsqu'il vît quelque chose d'encore plus incroyable, une femme en armure munie d'ailes portait un garçon à l'apparence vraiment singulière et atterrît assez près du monstrueux poisson. Ils étaient désormais quatre à affronter le poisson. Ce serait plus simple, mais pas facile pour autant. Ox pensa alors que lorsque le combat serait terminé, il n'aurait qu'à s'attaquer aux autres pour pouvoir récupérer lui-même le Regelia.

Ordonnant à son arbre d'avancer, Ox se plaça à la lisière du petit bois. Il vît alors le début du combat entre la femme en armure qu'il ne connaissait pas. Il la vît faire apparaître deux épées pour dévier tous les dards qui lui tombaient dessus, cette femme maîtrisait donc la magie du rééquipement. Lorsque la puissance des lancers de dards a commencé à diminuer, elle fît apparaitre une dizaine de lance qu'elle propulsa en direction de la bête. Elles frappèrent l'oeil du monstre en même temps qu'une flèche qui venait de l'arbre où était apparu la lumière auparavant.

Les projectiles réussirent à percer l'oeil du monstre qui poussa alors un terrible rugissement. C'est alors qu'il cracha un torrent de poison mélangé à du sang. C'est alors que le mage arrivé avec la femme en armure se fît apparaître des ailes de feu qui lui permirent de s'envoler avant de cracher un puissant jet de flamme en direction de la créature aquatique géante. Cependant, probablement épuisé, le mage de feu se posa à côté des ruines d'une petite maison et semblait vraiment mal en point.

Sans même regarder en direction du monstre pour voir si les flammes avaient touché le monstre, Ox dirigea sa marionnette en direction des ruines pour aller voir comme se sentait le mage de feu. Le meilleur moyen de ne pas éveiller les soupçons sur lui était d'aider les autres mages présents. Arrivé au niveau des ruines, Ox fît quelques mouvements de doigts et l'arbre attrapa le garçon aux cheveux bicolores et l'installa à côté de Ox qui vérifia si son tatouage de guilde était bien caché par sa manche, en effet, la manche relevée, le tatouage sur son poignet droit est vraiment très visible. Ox s'adressa alors au mage de feu :


-Enchanté, je suis Ox Mist, un mage marionnettiste. Et toi, qui es-tu ?

Tout en parlant, Ox dirigeait l'arbre en direction de la forêt où il allait réfléchir au meilleur moyen d'intervenir sans montrer qu'il était un mage noir, mais il voulait tout de même se rendre utile dans le combat. Le problème était que son arbre risquerait de mourir au contact du poison du poisson. Il devait donc intervenir sans contact avec le poison, il se plaça alors de nouveau au bord de la forêt pour observer la créature, toujours assi sur sa branche avec le mage bicolore.
Wally Moonriver

avatar

Messages : 48
Date d'inscription : 12/05/2012
Âge : 27
Guilde : Raven Tail
Magie / Malédiction / CS : Bow's Magic

- Caractéristiques du Mage -
P.M.: 2.430
Statut: Mage de Rang B
Renommée : Mage Itinérant
MessageSujet: Re: Deux mages, la pluie et une rose [PV - Athos/Tom]   Dim 3 Juin - 22:04
Bien caché sur sa branche, derrière les feuillages, Wally observa les effets de sa flèche et, il fut plus que surpris. D'un seul coup, son projectile fut rejoint par une dizaine de lances qui percèrent le globe oculaire du monstre marin. La bouche grande ouverte et les yeux écarquillés, le jeune mage noir n'en revint pas, ne comprenant pas comment sa flèche avait-elle faire apparaître d'autres armes. S'était-il trompé en invoquant son projectile depuis son arsenal ? Non, puisqu'il ne possédait aucune flèche magique n'ayant un tel pouvoir. Venait-il juste de découvrir un pouvoir caché dans son Arrow's Magic - Ammo ? Durant quelques secondes, le regard de l'homme au cheveux bleuté s'éblouit de mille feux, pensant qu'enfin quelque chose de cool lui arrivait dans cette mission ! Puis, il leva les yeux et, soudain, optimisme fondit comme de la neige sous une supernova :

"Non...quelqu'un se fiche de moi ?...Mother Earth, ici ?"

Et oui, juste au dessus de lui, le maître de la guilde Lamia Scale était en train de se battre avec le poisson. Elle fut rapidement rejointe par un autre mage usant de son feu pour remplir le gosier de la créature empoisonnée. Enfin, ce dernier se retrouva accompagner de l'arbre mouvant. Au fur et à mesure que les ennemis du poisson apparaissait, le faible espoir qu'avait Wally de récupérer la Regalia s'amenuisait. Comment allait-il pouvoir prendre l'artefact à un maître de guilde avec son niveau actuel ? C'était impossible ! A moins que...Tandis que le désespoir commençait à submerger l'archer-mage, une idée vint alors frapper à son esprit :

"Mais oui." Chuchota-t-il à lui-même. "En les laissant se vider de leur magie pour démonter le poisson, je n'aurais qu'à attendre qu'ils le battent pour leur piquer la Regalia sous leur nez."

Bombant le torse tellement il était fier de son plan. Un torse qui se recroquevilla quand, tout à coup, l'arbre sur lequel se trouvait le membre de Raven Tail commença à trembler et à pencher légèrement. Wally regarda alors vers le sol et découvrit, avec stupeur, que le mélange bave empoisonnée et sang que crachait le monstre depuis qu'il avait perdu son œil était en train de ronger le tronc de son point d'observation. Avant qu'il ne puisse réagir, le mage noir senti l'arbre tomber. Il s'agrippa alors à sa branche alors que cette dernière passa de la position horizontale à verticale. Manquant de lâcher prise à plusieurs reprises, l'archer-mage tint bon...jusqu'à ce qu'une pointe ne fonce sur lui. Par réflexe, il prit appui sur la branche et bondit hors de portée de l'épine.

Wally atterrit alors sur le sol et ne tarda pas à se lever quand il vit la bave du poisson couler lentement dans sa direction, tout comme une nouvelle pointe. Il fit ensuite ce pour quoi il était le meilleur...fuir. Ainsi, il se mit à hurler de peur en prenant ses jambes à son cou et entre deux sauts pour esquiver le projectile qu'on lui lançait :

"Aaaaaaahhh !!! Pourquoi moi ?! Pourquoi moi ?! Pourquoi moi ?!"

En regardant par dessus son épaule pour voir si d'autres épines arrivaient dans sa direction, l'archer-mage eut une mauvaise surprise. En effet, ses cris, ou les vibrations du à ses bonds et sa fuite, avaient attiré l'attention du monstre. Le bestiaux fixa le membre de Raven Tail de son œil unique, manquant de faire évanouir ce dernier. Par chance, l'instinct de survie du jeune homme lui fit accélérer la cadence au lieu de s'écrouler. Rapidement, il se retrouva au niveau d'un gros tas de gravier. Il tenta donc de l'escalader, histoire d'être au moins hors de porté de la bave. Manquant de glisser sur les cailloux humidifiées par la pluie, il finit par se retrouver sur le toit et se planqua à son sommet, voyant une nouvelle épine passer à quelques centimètres d'une de ses oreilles.

Alors qu'il tentait de reprendre son souffle, Wally comprit que sa stratégie de laisser faire les autres étaient tombés à l'eau. S'il ne les aidait pas alors qu'ils l'avaient quitter le bois d'où était partie la flèche en hurlant, les autres mages seraient sans doute trop méfiant envers lui. il décida donc de passer à l'action, mais de tenter d'en garder assez sous le pied pour trahir les autres après le combat. Ainsi, il pria Dame Chance de faire en sorte que le monstre fluvial ne le force pas à user de tout son pouvoir et appela une nouvelle flèche de son arsenal :


"Arrow's Magic - Ammo !"

Le mage-archer banda ensuite son arc et visa le monstre en contrebas. Reprenant son souffle et le calmant pour avoir une meilleure précision, le membre de Raven Tail prit pour cible la bouche du monstre. Si l'attaque du mage de feu avait marché, alors la flèche pourrait plus facilement transpercer le palais ou le fond de la gorge de la créature. Prenant bien son temps, Wally tira quand sa cible lui offrit une opportunité et retourna se planquer presque immédiatement après.
Lissandra V. Wolfgang



Messages : 40
Date d'inscription : 27/03/2012
Âge : 26

- Caractéristiques du Mage -
P.M.: 3.190
Statut: Mage de Rang A
Renommée : Mage Connue
MessageSujet: Re: Deux mages, la pluie et une rose [PV - Athos/Tom]   Ven 8 Juin - 11:29
    Pour le moment ça ce déroulait pas trop mal. Lissandra ce trouvait sur le flanc gauche de la bête et Tom en son front afin de lui occasionner pas mal de dégâts. Elle savait que Tom était jeune et qu'une multitude de techniques risquerait fortement de nuire à sa réserve magique. Hélas, elle ne pouvait que compter sur lui. Lançant ses javelots en direction du monstre, une lance pénétra dans la rétine de l’œil. Le poisson hurla de rage et de douleur. Stratégie astucieuse, mais ce n'est pas cela qui allait arrêter sa fureur. Bien au contraire, la bestiole repartit de plus belle. Comme une furie, elle enchaîna quelques prouesses. Les pieux déferlèrent aléatoirement sur la ville, perforant les entrailles de celle-ci. Le cris des citoyens était audible jusqu'ici. Lisa serra les dents, elle ne pouvait pas le laisser faire. Puis contre toute attente, il ouvrit la bouche pour expirer un nuage de gaz toxique. L'étrange couleur voilette de celui-ci n'annonçait rien qui aille. Lis' vit juste ... Le moindre objet qui entrait en contacte avec le nuage était immédiatement désintégré. Ce nuage était un concentré de poison hyper toxique. Elle n'osait même pas imaginer les dégâts sur un être vivant. Il fallait immédiatement mettre fin à ses agissements où la ville toute entière serait rasée par cette chose.

    *Je dois rapidement trouver une solution ... ! Réfléchis ! ! !*

    C'est à cet instant que Tom passa à l'action. Il envoya une multitude de flamme dans le direction du nuage de gaz, ainsi que la bouche du monstre. C'est vrai ! Actuellement son poids faible était sa terrifiante gueule. Mais il n'y avait aucun moyen de s'en approcher. Puis Wolfgang trouva une stratégie. Son œil gauche était sévèrement touché, donc il y avait un angle mort sur son flanc gauche. Même s'il semblait se mouvoir grâce au onde qu'il percevait par le sol, Lisa était actuellement dans les airs. Elle pourrait donc s'approcher assez rapidement de son objectif, tout en restant dissimuler dans sa vision manquante. Invisible dans son angle mort, elle pourrait alors lui assigner un puissant coup. Hélas, elle n'avait pas le matériel à disposition. Puis, elle remarqua les dards en contre bas.

    *Je n'ai pas d'autre choix ! Je ne dispose pas d'arme assez puissante ou grande pour lui occasionner un puissant coup ... Misère ! ! ! Je suis d'une incapacité déconcertante.*

    Remarquant que Tom avait été rejoins par un autre mage sur un arbre et qu'un autre avait voulu jouer au plus rapide avec les pieux du poiscaille, il semblerait que les deux mages officiels ne soient pas si seul qu'ils le pensaient. Lissandra n'avait pas réellement fait attention aux attaques de Tom. Elle était trop occupée à trouver une solution. Perdu dans ses pensées, elle oublia l'espace de quelques secondes le risque que pouvait faire encourir un tel nuage à la population. De nombreux innocents étaient déjà mort et ce n'était que le début. Elle devait agir au plus vite ou elle risquerait de ne plus pouvoir s'admirer dans la glace. Elle joua alors la carte de l'instinct.

    *A nous deux mon coco ! Je vais te montrer de quel bois je me chauffe ! ! !*

    Elle descendit en piquer vers la rivière, elle opta pour un vol à ras du sol. Elle ne voulait pas attirer l'attention du monstre. Un jet de cailloux vers une autre position et elle se posa au sol. Elle avait quasiment penser à tout, mais dans une telle situation on ne pouvait que s'attendre à des surprises. La gueule toujours grande ouverte, Lisa remarqua des traces rougeâtres dans le nuage de la bête. Serait-elle en train de mourir à petit feu ? Aucune idée ! Pour l'instant, il fallait se concentrer sur son objectif. Elle changea d'armure, afin d'arborer la carapace de mère nature. Dans son costume de métal et d'or, elle resplendissait de mille feux. Elle attrapa l'arrière d'un dard et le positionna dans le sens inverse de sa pénétration dans le sol. Après avoir effectué ceci, elle resta quelques minutes de marbre. Concentrant son énergie, son halo jaunâtre augmenta en intensité. Il lui fallait toute son énergie pour réussir ce coup d'éclats.

    Une fois arrivée à la fin de son chargement de magie, elle attrapa le dard avec les deux paumes de ses mains et poussa fortement sur tout son corps. Le projectile n'était pas si lourd, mais le poison pouvait à tout moment lui faire perdre les pédales. D'une traction sur son dos et ses bras, elle envoya à nouveau le dard dans les airs. Celui-ci monta droit comme une fusée vers la soleil. Première étape réussit ! Wolfgang changea immédiatement d'armure et s'envola à la poursuite de son nouveau jouet. Arrivé à hauteur, il ne lui restait plus que quelques secondes avant de pouvoir effectuer son tir. Elle invoqua à nouveau l'armure de mère nature, poussant jusqu'à ses derniers retranchement sa force physique et sa réserve de magie. L'armure augmenta sa force, afin qu'elle puisse trouver la puissance nécessaire pour réussir son lancer. Elle fit alors encore apparaître un gigantesque marteau de guerre. D'une volte face, elle frappa de toute ses forces le dard sur sa forme plate, à l'arrière de celui-ci.


    Retour à l'envoyeur ! ! !

    Le dard prit à nouveau son envole direction la gueule du monstre. Rien ne pourrait l'arrêter, Lissandra avait fait en sorte de rester dans l'angle mort de la bête pour cette unique raison. Ce trouvait à une bonne vingtaine de mètre du sol, à ce moment précis ... C'est à dire que la chute avait débuté bien plus haut ... Le marteau de guerre et l'armure de la jeune femme s'évaporèrent en une multitudes de cristaux jaunes. Son halo disparut et elle tomba vers le sol. Sa chute lui parut longue et interminable. Elle ne savait pas si elle survivrait à une telle chose, mais bon elle venait de donner son maximum sur cette offensive. Elle espérait maintenant, juste, que celle-ci atteigne sa cible.
Game Master

avatar

Messages : 1583
Date d'inscription : 26/09/2011
Magie / Malédiction / CS : All Mighty
MessageSujet: Re: Deux mages, la pluie et une rose [PV - Athos/Tom]   Sam 9 Juin - 13:50
Spoiler:
 

Les attaques de Tom et Wally en direction de la bouche se soldèrent pas un échec cuisant, car au moment où les attaques allaient atteindre leur cible, ce fut un véritable souffle empoisonné, comparable à un tourbillon pourpre, qui s'échappa de la gueule de la créature, balayant les assauts des mages. Cette offensive visait la marionnette d'Ox, balayant celle-ci d'un trait. Le poids et la démarche lourde de l'objet avait attiré l'attention du monstre. Restait à savoir si le mage allait être pris dans l'assaut ou parviendrait à s'échapper de sa création avant que celle-ci ne se fasse faucher.

Quant à l'assaut de Lissandra, cette dernière avait volontairement touché le dard empoisonné, laissant ses mains s'engourdir légèrement. Qui plus est, elle comprenait que plus le poisson répandait du poison, et plus la force qu'elle pouvait tirer de la nature s'atténuait, la pollution nuisant à son pouvoir.

Cependant, le pique envoyé vint perforer net le flanc gauche du monstre, le laissant alors s'agiter de manière incontrôlable, tandis que du sang s'écouler abondamment de sa plaie. Visiblement remonté, il se mit alors à... rester immobile ? Bon ou mauvais présage ? L'étrange antenne sur laquelle pendait une étrange boule blanche se mit alors brusquement à briller. La lumière qui émanait de cette orbe était visiblement apaisante. Et plus les mages étaient proches, comme Ox et Lissandra, et plus ils se sentaient dans un état de bien-être, un peu comme celui que l'on éprouve juste avant de s'endormir.

Voilà pourquoi Lissandra manqua sa réception, et se fractura la cheville droite en tombant lourdement sur le sol. Mais pendant ce temps, le monstre avait de nouveau ouvert la bouche, déversant encore plus de poison qui s'écoulait lentement, rongeant la terre et faisant dépérir les plantes, s'avançant comme une marée très lente, vers nos deux protagonistes ainsi "hypnotisés".

Ils allaient devoir trouver un moyen de se libérer cette emprise étrange et aux premiers abords bienfaisante, mais ô combien mortelle en définitive. Pour cela, il ne leur restait qu'à espérer un coup de main de leurs amis.
Soren Cornick
Mage de Quatro CerberusMage de Quatro Cerberus

avatar

Messages : 774
Date d'inscription : 17/03/2012
Âge : 21
Guilde : Quatro Cerberus
Magie / Malédiction / CS : Occidental Solid Script
Magie / CS Secondaire : High Speed Magic

- Caractéristiques du Mage -
P.M.: 2.580
Statut: Mage de Rang B
Renommée : Mage Connu
MessageSujet: Re: Deux mages, la pluie et une rose [PV - Athos/Tom]   Ven 15 Juin - 18:03
J’essayais de reprendre des forces et de remplir mes réserves de magies avec l'Eternaro ambiant mais, ce procédé était plutôt lent cependant je n'avais pas le choix Il me fallait revenir sur le champ de bataille. Pour l’instant Mother Earth était la seule sur le champ e bataille et elle envoyait tout ce qu'elle pouvait sur le monstre sorti des profondeurs. Ses assauts étaient un parfait mélange entre puissance et grâce, on aurait presque dit qu'elle dansait dans les airs. Cette vision fut interrompu quand je vis la Maître de Lamia Scale touchée un dard empoisonné, c'était une grave erreur qui lui serait sans doute fatale. J'ignorais l'effet du poison mais j'ai eut l'impression qu'il était plutôt du genre engourdissant car j'ai trouvé que les mouvements de la mage sont devenus plus lents.

Quelqu'un que je ne voyait pas envoyait aussi un projectile droit vers la gueule du monstre. Je fus soudainement soulever de là où j'étais par une branche et je vis l'arbre, que je soupçonnais de bouger, pouvant réellement se mouvoir. Assis entre les branches, se tenait un mage, qui manipulait l'arbre dut la façon avec laquelle il mouvait ses mains, qui se présenta. Ils 'appelait Ox Mist et je ne m'étais pas trompé sur la nature de sa magie car il se présenta comme un mage marionnettiste.

-Enchanté, je m’appelle Tom Charlys, mage de Quatro Cerberus. Je te remercies de ta proposition de soutien mais, je me dois de la décliner, ce monstre a un étrange pouvoir sur le poison et pour éviter que nous soyons tout les deux pris dans une de ses attaques, je penses qu'il est mieux pour nous de nous séparer. Sache cependant que je serais là pour te porter un coup de main si nécessaire.

Je le quittais alors quand il passa à proximité de ruines. Je longeai les ruines, afin de rester en dehors du champ de vision du poisson, le plus rapidement possible afin pouvoir organiser une contre-attaque sur le plus de fronts possibles. Je pensai alors attaquer le monstre sur le flanc touché par l'attaque de mademoiselle Wolfgang quand celui-ci lança soudainement un souffle empoisonné sur l'arbre d'Ox. J'espérais que celui-ci avait put éviter l'attaque avant. Après cela, le monstre s'immobilisa et la lumière de son front se mit à émaner une lumière plus vive. Je vis Ox qui avait échappé à l'attaque et mademoiselle Lissandra, qui étaient les plus proches du monstres, faiblir soudainement. Cette lumière avait donc un quelconque effet engourdissant. J'eus soudain une idée en tête. Le poison que cette créature envoyait avait aussi un effet engourdissant donc, il fallait juste réussir à stimuler suffisamment l'individu pour que celui perde son engourdissement. La créature abyssale, toujours immobile, laissa couler de sa bouche un mince filet de poison qui se dirigeait lentement mais surement vers mademoiselle Lissandra et Ox. Il fallait d'abord trouver un moyen de les réveiller.

Je me hâtai de me rapprocher d'Ox et afin de ne pas laisser l'engourdissement m'envahir, je m’efforçai de marcher tout en appuyant sur ma cheville blessé afin de me maintenir éveillé. Arrivé près d'Ox, j'avais trouvé un moyen de les délivrer de cette emprise envoutante.

-Hitori no Kurou !

Je saisis alors le bras d'Ox alors que ma main droite était en feu, je maintenais la prise suffisamment longtemps afin de lui brûler le bras sans lui occasionner de trop graves blessures. Il valait cependant mieux avoir une légère brulure que être plongé dans un poison qui avait toutes les chances de vous laisser que les os. Puis, je pris une pierre et la balança droit vers la mage rousse. Il fallait que la pierre puisse la toucher avec suffisamment de force afin de la blesser en serais-ce que légèrement afin de la réveiller.

Cependant, s'occuper de réveiller les mages ne réglerait pas le problème de la lumière. Il fallait que quelqu'un s'occupe de la détruire car je doutais en être capable moi-même.
http://image.noelshack.com/fichiers/2010/30/1280489094-jackswagg
Ox Mist

avatar

Messages : 51
Date d'inscription : 20/05/2012
Âge : 22
Guilde : Tartaros
Magie / Malédiction / CS : Magie des Pantins

- Caractéristiques du Mage -
P.M.: 1.200
Statut: Mage de Rang D
Renommée : Mage de Campagne
MessageSujet: Re: Deux mages, la pluie et une rose [PV - Athos/Tom]   Dim 17 Juin - 0:43
Ox venait de faire monter le mage de feu sur sa marionnette sylvestre lorsque ce mage se présenta aussi, il s'agissait donc de Tom Charlys, un mage officiel de la guilde Quatro Cerberus. Ox préférait éviter de rester trop longtemps en sa compagnie pour éviter de se faire démasquer. Heureusement pour Ox, Tom a choisi de descendre le plus tôt possible de la marionnette pour éviter d'être deux cibles trop faciles à attaquer. Bien en a pris au pyromancien puisque quelques instants après, le poisson envoya un puissant souffle enflammé en direction de la marionnette de Ox. Ox n'eu que le temps de se jeter au sol pour éviter d'être embarqué au loin avec son pantin. Ox ne savait pas comment le poisson avait fait pour détecter la marionnette puisqu'il se trouvait du côté de son oeil percé au milieu d'une forêt d'arbres identiques au sien.

Cependant, la chute au sol de Ox ne se termina pas d'une façon très agréable pour le mage noir. En effet, ce dernier avait mis ses mains en avant pour se rattraper et malheureusement, tout son poids reposa sur un seul doigt dont l'un des os se cassa sur-le-champ. Ce n'était pas une blessure très importante pour n'importe quel mage mais c'était catastrophique pour un mage marionnettiste qui utilise tous ses doigts pour contrôler ses pantins. Ox souffrait énormément lorsque la boule blanche de l'antenne du poisson s'alluma et laissa s'échapper une apaisante lumière blanche. Cette lumière effaça la douleur de Ox mais celui-ci se sentait tellement bien qu'il ne pouvait et voulait plus bouger d'où il se trouvait alors qu'une puissante vague de poison arrivait en direction de Ox.

C'est à ce moment là que Tom arriva en boitant légèrement à côté de Ox et pressa sa main sur le bras de ce dernier avant d'enflammé cette même main. La brulure provoquée par l'intervention du mage de feu sortit Ox de sa trense, il regarda alors tout autour de lui et vît la marée de poison se diriger vers lui tandis que Tom lançait une pierre quelque part. Ox se leva alors en se tenant le bras au niveau de sa brulure et se dirigea vers un endroit plus éloigné de la créature du poison. Lorsque Ox sortit de la zone d'action de la lumière après un trajet long au Ox était tout le temps sur le point de s'effondrer de béatitude. C'est à ce moment là que la douleur du doigt de Ox se réveilla, c'était extrêmement douleureux et génant pour la concentration du marionnettiste. Ox se tourna alors vers Tom et lui dit :


-Merci beaucoup, sans toi je serais mort dans cette vague de poison. Je vais essayer de retourner immédiatement au combat pour tenter de faire disparaître cette immonde créature. Cependant, elle a réussi à détecter ma marionnette qui n'était pas dans son champ de vision. Je ne sais pas comment ce poisson a réussi à me voir alors qu'il ait à moitié aveugle. Est-ce que tu le sais toi ? Je vais essayer de trouver un autre type de marionnette malgré mon doigt cassé.

Ox regarda autour de lui et ne vît aucun gros amoncellement de rocher qui pourrait lui servir de pantin, il se dirigea alors en courant vers la ville sans même écouter Tom pour savoir s'il répondait à sa question. Il a seulement pris le temps de crier en partant :

-Je vais chercher quelque chose en ville, je reviens.

Ox espérait vraiment trouver un tapis en ville pour s'en faire une marionnette qui serait beaucoup plus discrète que son arbre.
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Deux mages, la pluie et une rose [PV - Athos/Tom]   

Deux mages, la pluie et une rose [PV - Athos/Tom]

Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Fairy Tail RPG : Fiore no Oukoku :: 
 :: Fiore Sud :: Hydralia
-