Fermer le menu
Ouvrir le menu

Navigation














Partagez | 

 Une Rencontre Innatendue. [Pv : Roy Shinku Hibana]

AuteurMessage
Ikiria Kunichawa

avatar

Messages : 9
Date d'inscription : 23/06/2013
Âge : 23
Guilde : Blue Pegasus
Magie / Malédiction / CS : Hikari no Mahô / Magie de la Lumière.

- Caractéristiques du Mage -
P.M.: 700
Statut: Mage de Rang E
Renommée : Inconnu(e)
MessageSujet: Une Rencontre Innatendue. [Pv : Roy Shinku Hibana]   Lun 1 Juil - 16:01
Cela faisait quelques jours que j'avais rejoins la guilde Blue Pegasus et à vrai dire, je n'y avais pas encore vraiment fait ma place. Même si la plupart des membres paraissaient sympathiques, ma timidité m'avait empêchée de me joindre à eux pour entamer une discussion et de se faire des amis. Je restais donc à l'écart, comme à mon habitude, dans un coin en solitaire à regarder les mouches voler. Bon, fallait pas que je reste comme ça toute ma vie sinon j'allais rouiller. Je devais continuer à m'entraîner chaque jour comme je le faisais auparavant et je n'avais toujours pas trouvé d'endroit qui me convienne pour mes entraînements quotidiens. Un lieu assez loin pour faire du footing et assez grand pour exercer certains mouvements qui demandaient de l'espace. J'avais entendu parlé d'une forêt non loin de là, qui paraissait très accueillante et qui n'était pas trop fréquentée le matin de bonne heure. Je m'y rendais donc, pour voir si ce lieu irait, mais bon, j'en doutais fort vu qu'il y aurait sûrement des arbres et je n'avais pas envie de les détruire avec ma magie. Je devrais faire attention sinon ...

Je prie donc le chemin, habillé d'un mini-short avec un petit haut blanc, une rose accrochée dans mes cheveux et comme à mon habitude, le manteau de fourrure à capuche légué par ma mère que je ne quittais jamais même s'il faisait quarante degrés dehors. Je ne l'enlevais que pour me battre, mais lorsque je m'entraînais, je le gardais sur moi, car cela alourdissait mon poids ce qui rendait mes mouvements au corps à corps plus pénible à effectuer, mais cela m'entraînait beaucoup plus, car quand j'enlevais ce poids de moi, j'étais plus rapide dans mes coups et mes gestes. C'était une manière comme une autre pour s'exercer. Portant un mini-short, je laissais ma cicatrice visible sur ma jambe gauche, ce qui pouvait donner l'avantage à un adversaire pour me blesser facilement si un combat s'engageait, mais normalement, je n'avais rien à craindre ... Je courais donc tranquillement, en direction de la forêt de Waas, comme on la prénommait. Je ne savais pas quelle distance me séparait de celle-ci, mais ce qui est sûr, c'est que j'y arriverais un jour où l'autre de toute manière.

Je ne savais pas combien de temps j'avais couru, peut-être une heure ? Deux heures ? Je ne serais le dire, mais j'arrivais enfin à destination. Une vaste végétation s'étalait devant moi et j'hésitais à y pénétrer de peur de m'y perdre. Je ne connaissais pas la taille qu'elle faisait, mais elle devait bien être plus grande, que n'importe quelle autre forêt du pays au premier abord. Oh et puis Zut ! Je n'aurais rien à perdre, j'arriverais facilement à retrouver mon chemin grâce à ma lumière. Marchant une bonne dizaine de minutes en laissant de petites boules de lumières sur mon chemin pour me repérer facilement, j'arrivais à un village abandonné. L'endroit était assez vaste pour que je m'y entraîne et sincèrement, même si je détruisais ce qui restait de cet endroit, personne ne m'en voudrait. Bon, cela m'étonnerait fortement qu'avec la magie que je maîtrisais à un faible niveau, j'arrive à détruire à quelque chose, mais bon, je suis surtout venue ici pour m'entraîner dans la matière où je m'y connais le plus : le corps à corps. Je devais continuer à m'exercer sur cet art, que je maîtrisais, non pas à la perfection, mais plutôt bien. Enfin, c'était mon avis, je n'avais jamais eu de confirmation d'autres personnes et je ne voulais pas en avoir. Je préférais évoluer à mon niveau sans que quelqu'un me perturbe en me disant que je suis nulle et que je ne sers à rien, car cela me couperait l'envie de persévérer.

Dans mes petites bottines se trouvaient deux petits couteaux que je n'utilisais pas pour m'exercer vu que ma dague que j'accrochais à ma ceinture me suffisait amplement. Je devais aussi me rendre dans une ville pour me procurer une épée assez légère que je pourrais manipuler aisément, mais ça c'était une autre histoire. Je rabattais donc la capuche de mon manteau sur ma tête pour éviter que mes cheveux ne me dérangeant pendant que j'exécute mes enchaînements. Je prenais donc en main ma dague et je commençais à m'entraîner. J'effectuais des mouvements dans le vide, en faisant semblant qu'un adversaire était en face de moi. Je sautais partout, m'abaissait en frappant une jambe invisible. Tandis que je tournoyais sur moi-même, une douleur surgit dans ma jambe gauche, là où se trouvait ma blessure et je m'écroulais à terre. Cela faisait une bonne heure que j'étais en train de m'entraîner et cette chute m'annonçait que je devais arrêter pour aujourd'hui mon exercice de corps à corps. J'avais chaud et je transpirais de partout, mais je gardais quand même mon manteau à fourrure, en enlevant quand même ma capuche, laissant apparaître mes magnifiques cheveux bruns qui descendaient jusqu'à ma ceinture. Je les coupais que très rarement, car j'aimais leur longueur.

Bon, maintenant, c'était parti pour la magie. Ce que je maîtrisais le moins des deux domaines que je pratiquais. Je savais très bien utilisé mon seul sort de défense, mais ceux d'attaque ... N'en parlons même pas. Même si je transpirais de partout et que j'avais dû mal à marcher, je n'arrêtais jamais les entraînements. Je m'approchais donc de deux arbres deux fois plus grand que moi. J'étais à quelques mètres d'eux et j'allais les détruire pour les faire tomber sur moi. C'était la seule méthode que j'utilisais pour connaître l'efficacité de mon sortilège de défense. "Pluie de Lumière," criais-je. Un sceau lumineux apparut devant moi et cinq petits faisceaux sortirent de ce dernier, qui normalement, devaient se diriger vers les deux arbres que je voulais détruire. Malheureusement, je ne pouvais pas contrôler leur direction et chacun d'entre eux toucha un arbre différent et au final, ce ne fut pas deux cibles qui allaient me tomber dessus, mais bien cinq ... Je devais me dépêcher, sinon j'allais finir étaler comme une crêpe. " Bouclier de Lumière," hurlais-je. Trois sceaux apparurent devant moi et j'attendais le verdict. Grâce à eux je pus empêcher trois arbres de me tomber dessus, j'esquivais la chute du quatrième, mais pour le cinquième, j'étais mal. Je croisais donc mes mains en criant"Faisceau Lumineux" . J'avais été rapide et le tronc se coupa en deux, laissant tomber deux morceaux à chacun de mes côtés. Ouf ! J'avais eu chaud, j'ai bien le droit à un moment de repos. Je raccrochais donc ma dague à ma ceinture et je partais m'adossais à un arbre à l'ombre. Mes petites boules de lumières étaient toujours là et je pourrais retrouver facilement mon chemin lorsque je voudrais partir. Mais pour le moment, c'était l'heure du repos.

Roy Shinku Hibana
Modo / Lighting FalconModo / Lighting Falcon

avatar

Messages : 502
Date d'inscription : 19/05/2012
Âge : 21
Guilde : Blue Pegasus
Magie / Malédiction / CS : Kaminari no Mahô / Magie de la Foudre

- Caractéristiques du Mage -
P.M.: 6.000
Statut: Mage de Rang S+
Renommée : Mage Célèbre
MessageSujet: Re: Une Rencontre Innatendue. [Pv : Roy Shinku Hibana]   Mer 3 Juil - 0:17



Certaines fois, je ne comprenais pas les idées farfelues qui traversaient ma tête. Je ne comprenais pas pourquoi je faisais telle ou telle chose... Mais je le faisais. Un coup de tête ? Une envie de challenge ? Je n'en savais rien... Je le faisais, voilà tout. Et qu'avais-je fais pour cette fois-ci ? J'avais eu la merveilleuse idée d'accepter une mission se déroulant au fin fond de la Forêt de Waas ! Bonne idée, n'est-il pas ? Notons que cette forêt est l'une des plus denses du Royaume... La mission avait été une réussite, c'était une bonne chose. Mais maintenant, il fallait retourner à la Guilde... Et donc refaire la route inverse. Ce que je pouvais être débile moi des fois... À ce moment même, je ressemblais plus à un aventurier en pleine jungle qu'à un mage de foudre. Heureusement que je n'avais pas à avoir eu à m'enfoncer au plus profond de l'étendue verte. C'est que je ne voulais pas me perdre moi ! On disait de cette forêt que sa végétation était assez dense pour que même les meilleurs aventuriers puissent s'y perdre. Sauf que je n'en étais pas un. À la limite, on pouvait me définir comme un voyageur, car c'était ce que je faisais la plupart du temps... Voyager au travers de Fiore. De plus, mon Katana me servait à me battre et non à me frayer un chemin au travers des lianes, feuillages et autres casses-têtes de végétaux de ce genre. Plus jamais ô grand jamais je ne remettrai les pieds ici !

Malgré tout, bien que je maudissais cet endroit où la mobilité était très diminuée, il fallait tout de même en sous-tirer les bons points, au lieu des points négatifs. Même si, à vrai dire, il n'y en avait pas énormément... Tout d'abord, la récompense de la fameuse mission était plutôt bien ronde. Non pas que je sois cupide ! Loin de là, c'était juste pour les économies. Surtout quand on vit dans une guilde qui fait office d'hôtel de luxe... Ensuite, je savais qu'il ne fallait plus que je remette les pieds ici. Sauf si, bien sûr, j'avais envie d'exploser une durite. Et... Il n'y avait que cela en fait. Néanmoins, c'était quand même des points à méditer, pour tenter de se calmer ! En ces lieux, une légende disait que tout être pouvait perdre la raison si elle restait trop longtemps sous cette végétation. Et bien, je n'étais pas bien loin du compte... Même si je n'étais pas vraiment superstitieux. J'étais vraiment en train de devenir fou... Même la jungle de l'île de Galuna n'était pas comparable, et pourtant, je parlais en connaissance de cause ! Dès que je sortirai de cette maudite forêt, ou du moins dès que j'atteindrai une clairière (si ce n'était une partie où la densité de la végétation était autre), je sentais bien que j'allais devoir m'occuper de ma lame. C'était bien connu, user d'un katana dans un autre but que celui d'origine ne servait qu'à abîmer la lame. Certes, j'avais fait renforcer ces armes que je considérais comme des bijoux, mais ce n'était pas une raison pour ne plus s'en occuper !


Alors que j'avançais, coupant les plantes gênant ma route, notamment les lianes, une lueur d'espoir apparut. Ou un rayon de soleil perçant par delà les arbres, au choix. En effet, alors que j'avançais avec rage, la végétation diminua soudainement. Une clairière ? Sûrement. Ça ne pouvait pas être la fin de la forêt. Si je gardais mon allure, j'avais encore un petit moment de marche avant d'en voir le bout. Par conséquent, ça ne pouvait qu'être une clairière. J'avançais encore sur deux mètres et quelle ne fut pas ma surprise en comprenant que ce n'était ni l'un, ni l'autre, mais plutôt les vestiges d'un village aborigène où il n'y avait apparemment plus aucune traces de vie. Ce n'était pas plus mal, je pouvais en profiter pour marquer une pause. J'avais bien de la chance moi ! Au passage, ces vestiges pouvaient m'aider à me calmer, maintenant que la végétation était bien moins présente. Par conséquent, je rengainais mon arme et je sortais ma gourde pour boire. Sans plus attendre, je lâchais mes affaires près d'un mur resté droit et je venais m'y adosser, profitant de l'occasion pour souffler un peu. Maintenant que je ne n'étais plus affairé à me frayer un chemin dans la verdure, je pouvais remarquer la beauté du lieu. La lumière du soleil filtrait par delà la masse de feuilles nous dominant de plusieurs mètres. On pouvait aussi voir des oiseaux passer, ou d'autres animaux. Mine de rien, cette forêt infernale pouvait laisser passer un certain sentiment de quiétude... Notamment pour l'amoureux de la nature que j'étais. Admirant les grands arbres et la vie faisant son office à l'intérieur, je laissais ma tête tomber contre le muret. Après la guerre... Le repos.

Alors que je m'apprêtais à sortir en Bentô, un bruit, ainsi qu'un flash lumineux vint me mettre sur la défensive. Le bruit d'un tronc d'arbre qui se casse et tombe. Le flash et le son n'étaient pas loin. Dans ces ruines. Un monstre ? J'aurai dû rester vigilant ! J'attrapais Meiyô et Yûki et je les positionnais à ma ceinture. Je dégainais l'une des armes et j'avançais prudemment. Alors que la présence me semblait être derrière les vestiges se dressant devant moi, ce ne fut plus un son qui vint atteindre mes oreilles : c'était une voix. Une voix de demoiselle... L'incantation d'un sort. Enfin, ce que je pensais être une incantation. Ne me dites pas que quelqu'un avait eu l'idée de s'entraîner dans ce trou perdu ?... Ou cette personne se battait. La seconde option me semblait être plus plausible. Toujours sur la défensive, je contournais le bâtiment pour découvrir une bien jeune demoiselle, appuyée contre un arbre, ainsi que des troncs... Des morceaux de troncs. Cette fille ne semblait pas avoir plus de quinze ans... Que faisait-elle là, seule ? Elle ne semblait pas avoir combattu : il n'y avait qu'elle. Danger évacué. Ce n'était qu'une gamine. Je jetais tout d'abord un oeil vers le restant des arbres... Ils ne lui avaient pourtant rien fait, non ? Pourquoi tant de haine ? Enfin, la vraie question était... que faisait une gamine seule dans une forêt si dangereuse ? Je finirai peut-être par le comprendre, qui sait ? Je ramenais ensuite mon regard vers elle, tout en rengainant mon arme, dans un « clang » distinctif qui indiquait ma présence. Je prenais ensuite la parole. Elle avait l'air de juste se reposer, et non de dormir.

« Et bien, je n'aurai jamais cru rencontrer quelqu'un ici... »




| EDIT : Après plusieurs relances par MP sans réponses et après un mois d'attente, je décide de Lock ce Rp. |

_________________






L’Étincelle ne fait qu'apparaitre, tandis que la légende, elle, ne fait que naître...



Merci à Anna pour cette merveilleuse sign *-*

Une Rencontre Innatendue. [Pv : Roy Shinku Hibana]

Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Fairy Tail RPG : Fiore no Oukoku :: 
 :: Fiore Nord :: Forêt de Waas
-