Fermer le menu
Ouvrir le menu

Navigation














Partagez

 [2VS2] Combat de pouffes dans la boue !

AuteurMessage
Kalindra Flashman
Lady DollLady Doll

Kalindra Flashman

Messages : 586
Date d'inscription : 23/11/2012
Âge : 25
Guilde : Lamia Scale
Magie / Malédiction / CS : Ningyo no Mahô / Magie des Pantins

- Caractéristiques du Mage -
P.M.: 3.325
Statut: Mage de Rang A
Renommée : Mage Connue
MessageSujet: [2VS2] Combat de pouffes dans la boue !   [2VS2] Combat de pouffes dans la boue ! EmptyJeu 6 Juin - 7:40


Combat de pouffes dans la boue !
L'attente

J’étais dans ma chambre, devant mon miroir à regarder Akira, ma poupée chérie. Cette fois, J’étais prête à mettre en pratique mes semaines d’entraînements avec mon arme personnelle. Il fallait dire que j’avais eu beaucoup de difficulté à savoir manier sa force brute ainsi que son agilité couplée à sa rapidité EN PLUS de son endurance ! Oui, J’étais vraiment chanceuse d’avoir cette poupée fantastique. Bien entendu j’aurais pu l’utiliser lors tu grand tournoi mais… je n’avais toujours pas la maitrise totale d’Akira. Du coup j’avais décidé de ne pas l’amener avec moi. Cette fois, cependant, j’étais prête pour un grand retour au Domus Flau avec Akira-chériiiiiie ! Je la pris et sortis de ma chambre, habillée et préparée à mener un combat époustouflant.

Oui, je voulais mener un combat au Domus Flau pour plusieurs raisons. Premièrement, la plus évidente raison était de mettre en pratique mon entraînement avec Akira. Ensuite, J’avais su que Makkura et Tobias y étaient allés il n’y a pas si longtemps. Ceci m’encouragea davantage à leur prouver de quoi j’étais capable également. Finalement, la dernière raison était que… j’avais besoin d’argent. Oui bon pas besoin de me regarder comme ça hein ! J’étais franche au moins ! Bon allez, il fallait accélérer le pas et plus vite que ça !

***

Voilà ! J’étais maintenant devant le prestigieux stade se situant à Crocus ! Le Domus Flau ! Toujours aussi impressionnant ! Les énormes statuts s’exposant avec fierté… Je me demande si je pouvais les manipuler… Je préfère ne pas tenter. Dans tous les cas, J’étais prête à entrer dans ce stade ! Je me dirigeais vers l’entrée et je pris un crayon pour m’inscrire à un petit combat tout mignon. Rendue à la case de choix de type de combat, j’hésitais. Un 1 VS 1 serait plutôt intéressant mais j’aimerais bien essayer un 1 VS 3 pour travailler mon esprit d’équipe. Alors que j’avais la langue sortie avec un air pensif, je me remémorais la chère Anna et le rude duel que nous avions mené contre ce vilain Roy. Rhalala quelle magnifique expérience. Ça y est, c’était décidé ! Je cochais la case 2VS 2 et remis le papier à la dame qui me demanda de rejoindre le stade. Déjà ? Eh bah ! Il fallait croire que j'étais venue au bon moment ! J’allais pas devoir attendre !

J’entrais dans l’arène… et j’étais seule. Enfin, pas si seule que ça si on comptait le public qui semblait en feu. Oh ! Peut-être que certains d’entre eux m’avais reconnue ! C’était tout de même logique, j’avais tout de même fait partie du grand tournoi des combattants de Fiore. Je fis des petits coucous au public, heureuse de voire toute cette bonne humeur. C’était si apaisant de se savoir estimée par tant de gens. S’ils voulaient du spectacle, ils n’allaient pas être déçus ! Soudain, quelque chose me traversa l’esprit : Mes parents… peut-être étaient-ils là, dans le public, à me regarder ? Si seulement c’était vrai, je pourrai les revoir et… non ! Je n’étais pas encore prête pour ça ! Je devais devenir beaucoup plus forte pour mériter de revoir leur visage. Bon, changeons de sujet !

Je profitais de l’absence de mes adversaires ainsi que de ma partenaire pour faire une courte analyse de l’arène. Toujours ce sable, ce qui était un plus pour moi. Ensuite, les parois en pierre pouvaient m’offrir une bonne puissance de frappe si je réussissais à les détruire d’une quelconque façon et de manipuler la pierre. Oui, depuis peu je pouvais maintenant manipuler des pantins rocheux, sort que j'avais pu enfin maitriser un peu après le tournoi. J’en étais fière et je comptais bien m’occuper de mes deux opposants ou même d’en faire un support consistant pour mon futur partenaire. Je fis le compte et j’avais accès à trois poupées juste avec ce terrain. Poupée de sable, de pierre et Akira. Ensuite, peut-être que les magies des autres mages pourront me donner l’occasion d’agrandir mon artillerie ! Maintenant que j’y pense… c’était de plus en plus long… Ils arrivent oui ou non ?





HRP:
 


Dernière édition par Kalindra Flashman le Lun 15 Juil - 18:52, édité 1 fois
Ketsueki Saeko

Ketsueki Saeko

Messages : 121
Date d'inscription : 04/04/2013
Âge : 26
Magie / Malédiction / CS : Aura
Magie / CS Secondaire : Adrénaline

- Caractéristiques du Mage -
P.M.: 3.150
Statut: Mercenaire de Rang A
Renommée : Mercenaire Connue
MessageSujet: Re: [2VS2] Combat de pouffes dans la boue !   [2VS2] Combat de pouffes dans la boue ! EmptyJeu 6 Juin - 16:53
~ I – Introduction :


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Crocus n'avait pas changé depuis son dernier « séjour ». Saeko avait participé à un combat particulièrement endiablé dans tout les sens du terme il n'y avait pas si longtemps au Domus Flau. Elle avait été confronté à un mage de Lamia Scale assez doué, pour ne pas dire talentueux : Tobias Grant. Son take over satan soul lui avait permis de rivaliser au corps à corps avec la Ketsueki et même de la battre sur son propre terrain. Autant dire que son ego en avait pris un sacré coup, elle avait du mal à digérer la défaite bien qu'elle sache pertinemment qu'elle fasse partie intégrante de la vie de n'importe quel combattant. L'échec n'était jamais une chose négative si on savait le prendre comme il le fallait, de manière constructive et posée. Certes elle était particulièrement égocentrique, imbue d'elle-même, mais pour le coup elle avait réussi à retirer le bon du mauvais de sa débandade. Elle considérait même ce Tobias comme quelqu'un d'honorable à présent, quel dommage qu'il pratique la magie, auquel cas elle aurait peut-être essayé d'être son amie. Faisant contre mauvaise fortune bon cœur, elle avait simplement décidé de le ranger dans la case « je respecte ce mage pour ses talents, mais ça n'ira pas plus loin ». L'écuyère runique soupira de plaisir, ses pas la guidant instinctivement vers l'entrée de l’arène. Effectivement, à peine avait-elle récupéré de son dernier combat et reprit du service à la caserne qu'elle avait voulu remettre le couvert. Plusieurs fois elle en avait conclu qu'elle devenait accroc aux sensations fortes, aux affrontements corsés, à la remise en question perpétuelle de ses capacités. Qu'y avait-il de mieux que de confronter de puissants adversaires pour s'améliorer ? Et puis elle avait eu quelques difficultés à la caserne ces derniers temps, une dispute avec un agent absolument exécrable, elle avait besoin de décompresser, de se vider l'esprit.

Elle gravissait les marches tranquillement tout en regardant le ciel, les sourcils froncés. Le temps se couvrait, les nuages affichaient une teinte grisâtre peu engageante, il allait sûrement pleuvoir d'ici un petit moment. Bah, pas grave, cela rajouterait un peu de piment au combat si jamais la sauce devait tomber d'ici là. Le Domus Flau, toujours aussi impressionnant, écrasant de sa grandeur n'importe quel visiteur la dominait de toute sa masse rocheuse. Les statues gigantesques des lieux donnaient l'étrange impression d'être constamment observé par d'anciens guerriers au savoir infini, nous obligeant à donner tout ce que l'on avait une fois l'instant fatidique arrivé. Saeko se sentait à sa place ici et elle en éprouvait un certain sentiment de culpabilité. Lorsqu'elle endossait son rôle de chef d'orchestre, elle était douce et juste, vibrant au rythme de la musique telle une véritable artiste. Quand elle entamait un affrontement, elle devenait froide et calculatrice, tranchant ses adversaires sans aucun remord, se changeant en une sorte d'effroyable ange de la mort. Oui, elle se faisait peur parfois, elle redoutait le moment où ce ne serait plus du plaisir qu'elle prendrait en combattant, mais de l'envie. Qu'une soif insatiable s'installe, la condamnant à faire couler le sang pour sa simple survie, pour éviter de sombrer dans la folie. La Ketsueki trembla des pieds à la tête, elle divaguait, cela ne se produirait jamais. Elle avait la tête sur les épaules et il y avait une tonne de raisons qui la maintiendrait sur le droit chemin : sa vendetta personnelle contre les pratiquants de la magie, son oncle, son sens de la justice, sa passion de la musique, et bien d'autres qui ne lui vinrent pas immédiatement à l'esprit.

La jeune femme entra dans le bâtiment d'une démarche assurée, un sourire arrogant sur les lèvres, comme à son habitude. Elle espérait avoir marqué les esprits lors de son précédent passage et surtout d'avoir offert un spectacle digne d'attention. Apparemment c'était le cas, car la personne se chargeant des inscriptions afficha une mine enchantée à son approche. Il n'y avait pas grand monde comparé à la dernière fois, la faute à la météo peu fiable probablement, et on lui proposa carrément d'entrer dans l'arène immédiatement pour y effectuer un combat. Et bien, elle en avait de la chance ! Ah... En fait non, on lui proposait un deux contre deux. Inutile de préciser que l'écuyère runique avait le plus grand mal à combattre avec un partenaire, à cause de son tempérament plus ou moins... Désagréable. C'était une faiblesse qu'on lui avait reproché à plus d'une reprise, que ce soit son ancien sensei ou ses supérieurs à la caserne. Malheureusement elle ne s'en était jamais inquiétée, la faute à sa fâcheuse tendance à tout rapporter à sa petite personne. Elle s'apprêta à finalement refuser et s'en aller, mais l'organisateur insista, prônant que ce serait un match d’anthologie. On ne convainquait pas une tête de mule comme Saeko aussi facilement, elle commençait déjà à faire demi-tour lorsqu'un ultime argument vint la faire changer d'avis. Elle porta un regard emprunt de surprise sur son interlocuteur, puis alla noter son nom sur la liste sans aucune hésitation. On lui apprit que sa coéquipière était dans l'arène depuis quelques minutes, aussi lui pria-t-on de se dépêcher d’aller la rejoindre sur le sable.

La Ketsueki entra dans l'arène déterminée, ce serait une excellente occasion d'étoffer son expérience. Après tout, elle ne serait pas seule éternellement, viendrait bien un jour où elle serait obligée de faire équipe avec quelqu'un, autant s'exercer tout de suite. Et puis, on lui avait révélé l'identité de sa partenaire : Kalindra Flashman, une mage de Lamia Scale. C'était ce qui l'avait poussé à participer à ce combat. Elle avait hâte de voir de ses yeux la force d'une membre de la même guilde que Tobias et de combattre à ses côtés. Elle espérait ne pas être déçue mais elle n'avait pas trop à s'en faire à ce sujet. Après tout cette Kalindra avait participé au grand tournoi des combattants de Fiore, cela aussi on le lui avait dis et il fallait être un minimum débrouillard pour se sortir indemne de ce genre d’événement. Elle devait donc avoir du potentiel, peut-être même était-elle plus forte que Saeko. Ça, elle ne pourrait le savoir qu'une fois qu'elle l'aurait rencontré de toute façon. Le sable crissa sous ses bottes, le ciel grisâtre au dessus d'elle semblait prêt à exploser tellement le fond de l'air était lourd. Pourtant, il y avait foule de spectateurs à son grand étonnement, ces gens là se fichaient des conditions climatiques apparemment. Elle aperçut au centre une fille qui devait avoir à peu près son âge, tenant une étrange poupée dans les mains et le teint mat. Alors la voilà, sa fameuse partenaire, ils allaient former un duo pour le moins étonnant. En effet, rien que sur le plan physique, elles étaient totalement différentes. Là où Saeko était grande et très athlétique, la midinette était d'une taille normale, souple et gracieuse. La peau de l'écuyère runique était d'une blancheur de nacre, celle de sa camarade d'un jour foncée aux teintes exotiques. La Ketsueki garda son sourire et vint se positionner à côté de la Flashman, sa main droite sur le pommeau de son katana. Le public était en délire, content de retrouver une membre des forces de l'ordre sur le terrain et plus particulièrement celle qui leur avait offert un combat violent mais non dénué d'une certaine beauté. Elle tourna son visage vers sa collègue temporaire et lui dit sur un ton égal :

« - Je suis Ketsueki Saeko, une simple épéiste pour l'occasion. Je ne sais pas si tu as entendu parler de moi, mais j'ai entendu parler de toi en ce qui me concerne. J'ai affronté un membre de Lamia Scale et je dois dire que j'ai été impressionné, j'espère que tu es de la même trempe. (La jeune femme passa sa main gauche dans ses cheveux, repoussant une mèche rebelle). Enfin, nous allons combattre ensemble, j'essaierais de me montrer à la hauteur de mon côté aussi, ne t'en fais pas ! »
Emaliah Grant Luster
Modo / Le Corbeau de MorriganModo / Le Corbeau de Morrigan

Emaliah Grant Luster

Messages : 126
Date d'inscription : 26/05/2013
Âge : 24
Guilde : Sabertooth
Magie / Malédiction / CS : Territory

- Caractéristiques du Mage -
P.M.: 6000
Statut: Mage de Rang S++
Renommée : Mage Réputée
MessageSujet: Re: [2VS2] Combat de pouffes dans la boue !   [2VS2] Combat de pouffes dans la boue ! EmptyLun 10 Juin - 22:58
HRP : Ce RP se déroule avant mon recrutement à Oracion Seis par Melodia, comme le RP n'est pas encore commencé. Je ne suis donc pas masquée et ne porte pas de cape.

Waaah ! C’est qu’il y avait du monde ici. Je n’arrivais même pas à croire que j’arrivais à circuler de manière fluide dans toutes ces rues bondées de gens. Je ne pouvais même pas imaginer de quoi ça avait l’air les jours où le soleil était des nôtres.  Je ne sais par quel droit je me permettais d'être ici ou même pourquoi je continuais de m’enfoncer dans toutes ces dédales de rue. Le bruit des portes se refermant m’insupportait, non pas que je déteste ce bruit en soi, seulement, il y avait bien une heure maintenant que j’entendais les « clacs » se succéder. Tranquillement, la nervosité m’assaillait et je résistais plutôt mal à cet influx nerveux. Du stress, je n’en avais pas besoin maintenant, non ! Le stress donne faim et depuis hier matin, je n’avais rien avalé. Il faut dire que toutes les odeurs des marchands de la ville ne m’aidaient pas vraiment à oublier cet appétit qui me semblait insatiable. Du pain, des viandes, des légumes… tout me donnait envie. Quand mes bonbons ne me suffisaient plus c’est qu’il avait tout un problème. Je regardais de tous les côtés dans l’espoir de trouver une petite chose oubliée à me mettre sous la dent. Aaah ! J’avais faim, mais tellement faim ! Mais surtout… tous ces kiosques à tous les coins de rues ne m’encourageaient pas particulièrement à jeûner. Les gens me grondaient alors que dans mon aller je leur fonçais dedans. Le truc, c’est que je n’étais pas ici pour faire du lèche-vitrine. Non ! Loin de là. J’avais entendu une rumeur dans la maison que j’avais squattée il y a deux jours, les propriétaires disaient que là-bas, à Crocus, il y avait de quoi se faire un nom, une arène prestigieuse tellement fréquentée que nul n’en ressortait incognito.  Entendre ces paroles m’avait fait sourire et j’ose imaginer que mes hôtes avaient compris ce que je ferais aussitôt que le soleil serait levé. Inspirée, j’étais partie. À la course, j'avais accouru ici, à Crocus, là où j'étais supposée voir cette fameuse arène. La seule chose que je souhaitais, c'est que cette rumeur soit réelle et que je puisse m'inscrire pour un combat assez rapidement. Je redoutais toutefois un énorme détail... je n'étais membre d'aucune guilde et on disait que les mages de guilde étaient bien plus puissants que ceux qui n'en avaient pas.

Un certain frisson me parcourut lorsque je vis, érigé près du centre de la ville, un énorme bâtiment circulaire ressortant de la masse. Ce devait être là, ce ne pouvait pas être ailleurs, un sourire immense apparut sur mon visage et je me mis à courir, esquivant à gauche et à droite le moindre passant. Je ne pouvais pas être ralentie maintenant, non ! Un rêve n'attend pas ! Et puis... ce bâtiment semblait si grandiose, j'étais curieuse et je n'étais plus capable d'attendre d'être à cet endroit, il faut se le dire, majestueux. À peine avais-je couru quelques minutes que j'arrivai devant la grande porte que j'ouvris avec peine. Je passai mon corps dans la petite ouverture puis me faufilai à travers les colonnes pour rejoindre une jolie jeune dame que je m'empressai de saluer. Je pouvais bien comprendre, aussi difficile que cela puisse paraître, qu'il s'agissait de la secrétaire en charge des inscriptions. Je repris mon souffle puis je poussai très fort quelques balbutiements qui, j’espérais, lui permettraient de comprendre ce que je désirais.


- Zalut ! Z'est pour faire un gros combat ! Avec tout plein de zens !! Oh oui ! Ze veux me battre !

Je n'avais même pas fini ma phrase que je donnais des coups de poing dans l'air comme si le simple fait de dire ces mots m'avait fait entrer dans un combat mental contre un adversaire invisible. La jeune dame avait affiché un sourire puis m'avait tout de suite indiqué que tout se passerait dans le Domus Flau... Ce devait être le nom de l'arène sinon, on ne m'avait jamais appris ce mot et alors là je me renfrognerais contre mon père. Le visage marqué d'un immense point d'interrogation, je suivis la direction que la femme me pointait, celle-ci menait à une porte aussi grande que la précédente qui, j'imagine, était l'entrée de l'arène où je combattrais.. En équipe ou seule ? J'espérais davantage la deuxième option, être seule me permettrait de montrer ce que je vaux vraiment en combat... Mais j'imagine que je le verrais sur le terrain ce qui m'attend.

La porte s'ouvrit d'elle-même lorsque je fus à ses bords. La lumière grisâtre de l'extérieur m'enveloppa, en confiance je fis un pas vers l'avant et me retrouvai bien vite dans une zone constituée entièrement de sable. Je soupirai de bonheur en sentant les grains entre mes orteils, c'était une joie de toucher à nouveau cette substance à la fois douce et râpeuse. Je me couchai au sol puis me mis à rouler vers le centre de l'arène en riant aux éclats. Hélas, mon aller fut stoppé quand je me heurtai à des pieds de couleur mulâtre. QUOI ? Il y avait déjà des gens... et ils étaient nus pieds ? Je me relevai prestement puis secouai mes jupons pour éviter de mal paraître et je souris bêtement en remarquant qu'une foule nous acclamait. Il y avait là deux autres personnes, une fille et... une fille... Je m'enfonçai les pieds dans le sable puis regardai la femme à la peau foncée.


- Brrrtt ! Z'ai des zouliers moi ! Beeeuh !

Je l'avais ainsi provoquée en lui faisant des grimaces, dans l'espoir qu'elle ne commente pas mon style bien moins élégant que ses draps hawaïens. Berk ! Le goût... on l'a ou on ne l'a pas, hein ? En me retournant, les bras croisés pour bouder, je vis l'autre dame sur laquelle je m'attardai un peu plus. Ses cheveux... ils étaient si beaux... si orignaux. Je m'approchai d'elle, la bouche ouverte, éberluée par les couleurs vivantes de cette coiffure. Quand je fus assez proche, je pris une mèche entre mes doigts pour l'admirer de plus près. Je ne faisais même pas attention à la foule qui avait le regard rivé sur nous trois en bas.

- Oooh ! Dis, ze peux goûter ? Za a l'air bon le mauve ! Miaam.

Sans attendre de réponse j'approchai la mèche de ma bouche, les yeux baignés dans la gourmandise. Ça avait l'air trop bon ce truc et ça me donnait envie de manger, tout du moins encore plus que tout à l'heure. Mon sourire s'élargissait au fur et à mesure que les cheveux approchaient de ma bouche. Hélas, je dus sortir de cet état quand j'entendis mon nom, on me présentait aux autres maintenant. Génial ! On allait pouvoir commencer, je lâchai la mèche de cheveux et fit face à la foule. Il ne passa même pas cinq secondes que je me mis à transpirer. Tous ces regards me rendaient nerveuse, il fallait que je les ignore un peu... Enfin, que j'essaie. Placée entre les deux autres dames j'attendis. Quoi ? Je ne sais pas, la même chose qu'elles j'imagine. J'avais à peine écouté ce qu'on m'avait dit à l'entrée, comment le saurais-je ? Inconsciemment, je m'étais mise à marcher pour m'éloigner des deux femmes, je m'arrêtai nette lorsque je fus à une dizaine de mètres de distance.
Euphemia Andreani

Euphemia Andreani

Messages : 32
Date d'inscription : 24/02/2013
Âge : 23
Magie / Malédiction / CS : Pistolera
Magie / CS Secondaire : Saibô no Mahô

- Caractéristiques du Mage -
P.M.: 2.200
Statut: Mage de Rang B
Renommée : Mage de Campagne
MessageSujet: Re: [2VS2] Combat de pouffes dans la boue !   [2VS2] Combat de pouffes dans la boue ! EmptyMer 12 Juin - 21:32

  • Tandis que j’étais partie à Mac Anu, je me promenais comme à mon habitude au sein du quartier commerçant. C’est là-bas que je vis un superbe fusil, et… j’ai totalement craqué dessus. Malheureusement, je n’avais pas assez de Jewels pour l’acheter. Frustrée et déçue, je rentrai donc à Era par le premier train. Direction le bureau de mon supérieur hiérarchique, lui demander si une mission n’était pas disponible. La surprise passée, il me révéla que non, aucune n’était actuellement libre. Comment allais-je faire pour gagner assez de Jewels alors ? Il me rassura en me disant qu’il connaissait un moyen de se faire un peu d’argent : les combats en arène. Il était vrai que je n’avais jamais combattu en public auparavant, mais dans mon cas, je n’avais pas d’autre choix si je voulais gagner assez pour acheter ce fusil que je convoitais tant.

    Donc me voilà à Crocus, la capitale de Fiore. A peine arrivée, je levai les yeux vers le ciel : dire qu’il était gris serait un euphémisme. A la vue de ces nuages de plus en plus avancés, je pouvais facilement dire qu’il allait probablement pleuvoir sans trop me tromper. Bref, pendant que je déambulai dans la ville-lumière, j’observai les différents bâtiments qui se trouvaient tout autour de moi. Je dois avouer que Crocus a amplement mérité son titre de « Ville Etincelante », car les Lacryma de foudre éclairaient les rues comme le ferait le soleil.
    Mais d’un coup, je me trouvai devant une énorme arène. Bon, je suppose que c’est cela que les gens appellent Domus Flau. J’entrai donc dans ce fameux bâtiment, non sans une certaine hésitation. [i]Allais-je y arriver ?[i] Me demandais-je mentalement. Puis mon mental d’acier revint à lui, en disant que l’expérience n’était pas un avantage à prendre à la légère.

    Donc c’est d’un pas plus assuré que je m’avançai vers le guichet, accueillie par une jeune femme qui souriait tout le temps. Je trouvai cela niais. Enfin peu importe : je pris le papier qu’elle me tendait, le lus et le remplis. Mais un seul problème se posa : quelle case cocher ? Un duel ? Un 1 contre 2 ? Ou 3 ? Ou bien encore 2 vs 2 ? Que choisir ? 

    C’est la niaise-euh, la guichetière, qui m’indiqua qu’un match était déjà en cours, et qu’il ne manquait qu’un participant pour le commencer. Après avoir constaté que mon niveau de magie correspondait à la moyenne demandée, elle me fit entrer au sein de l’arène. 

    J’ai tout d’abord été totalement aveuglée par la différence de lumière entre dans la salle d’attente (bien que je n’ai pas eu à attendre bien longtemps) et l’enceinte de combat. Réveillée par les cris d’une foule vraiment très enthousiaste, je devins nerveuse. Tout ce monde, les yeux rivés sur moi et mes adversaires. Toute leur attention. Leurs émotions. C’est à cet instant que je bénissais le fait que ce n’était pas un duel, auquel cas j’aurais vraiment eu du mal à me concentrer. Mais je n’étais pas seule, et je mis mes lunettes, à la fois pour me focaliser sur les autres filles qui étaient avec moi plutôt que sur les spectateurs, mais aussi pour me protéger des éventuelles poussières qui pourraient atterrir dans mes yeux dans un mouvement et ainsi me gêner.

    Malgré le rouge de mes verres, je parvins à distinguer le physique de mes adversaires, ou alliées, je ne savais pas encore. Elles étaient toutes trois des filles. La plus près de moi, sûrement arrivée peu de temps avant moi, avait l’air jeune. Ce qui me surprit un peu, je dois l’avouer, c’est de la voir en train de manger les cheveux d’une jeune femme. A côté d’elles se trouvait une autre jeune fille, coiffée de fleurs. Il me tardait que le combat ne commence…

Kalindra Flashman
Lady DollLady Doll

Kalindra Flashman

Messages : 586
Date d'inscription : 23/11/2012
Âge : 25
Guilde : Lamia Scale
Magie / Malédiction / CS : Ningyo no Mahô / Magie des Pantins

- Caractéristiques du Mage -
P.M.: 3.325
Statut: Mage de Rang A
Renommée : Mage Connue
MessageSujet: Re: [2VS2] Combat de pouffes dans la boue !   [2VS2] Combat de pouffes dans la boue ! EmptySam 15 Juin - 22:57


Combat de pouffes dans la boue !
Quatre filles et une arène

Quelque chose que je n’avais pas du tout remarqué (probablement à cause de mon enthousiasme constant qui me donnait le mérite de ne pas faire attention aux petits détails désobligeants qui m’entouraient) était ce grand ciel aux couleurs mornes et à la mine lugubre. Allait-il pleuvoir aujourd’hui ? Dans mon cas, ça ne me dérangerait pas du tout, ça serait même très amusant. Combattre sous un torrent constant de pluie serait quelque chose de très intéressant dans une telle arène. Hihihi ! Cependant, je commençais à perdre un peu patience. J’étais seule dans cette vaste arène et personne n’osait pointer son petit nez pour commencer le duel. Allais-je devoir attendre encore longtemps ? Je voulais me battre moiiiiiii !

Eh bah mon vœu fut aussitôt exhaussé car l’arrivée d’une charmante demoiselle me remit le sourire d’aplomb. Elle était postée juste à côté de moi, ce qui voulut peut-être dire qu’elle était ma co-équipière. Cheveux violets, tenue stricte, posture presque militaire et épée à la hanche, elle tourna la tête dans ma direction et m’adressa la parole. Elle dit s’appeler Ketsueki Saeko, ce qui était un nom plutôt rare ici. Épéiste qui plus est, elle affirma avoir entendu parler de moi par le biais d’un affrontement contre un autre membre de ma guilde. Ceci me mit la puce à l’oreille. Tobias m’avait déjà parlé d’un affrontement contre une épéiste redoutable qui savait manier son arme à la perfection. Il s’agissait donc d’elle ? Waouh ! C’était si excitant ! Cependant, mon corps frissonna lorsqu’elle dit espérer que je sois « de la même trempe »… hihihi… hihi. Il était évident que je n’arrivais pas à la cheville de Tobias. Certains disent qu’il est même égale à Johanna, notre Master. Jamais je n’atteindrai le niveau du mage Taker Over et, si le calcul dans ma tête était bien rodé, j’étais au moins trois fois plus faible que la personne qui se tenait devant moi. Toute la pression monta dans mon sang. Ce ne fut pas réellement du stresse qui parcourut chaque parcelle de mon corps, non. C’était plutôt de l’excitation, encore une fois. Je devais cependant mettre les choses au clair avec ma toute fraîche partenaire. Je m’inclinais respectueusement, comme à mon habitude.

- Je suis également enchantée de rencontrer une personne personne personne telle que vous, Mademoiselle Saeko. Je ne suis malheureusement pas aussi douée que Monsieur Tobias, mais je peux vous assurer que je ferai mon possible possible possible pour mener notre combat à bien et nous mener à la victoire. Je tournais ensuite la tête vers l’endroit où serait censé être nos adversaires. Pour autant qu’il y ait un combat combat combat très bientôt…

Je fus contente de voir qu’une telle personne se battrait à mes côtés. C’était assez rassurant, il fallait le dire. J’espérais cependant pouvoir faire bonne impression auprès de Mademoiselle Saeko. Une telle combattante qui, selon les dires de Tobias, était capable d’y tenir autant tête, ne devait très probablement pas prendre les affrontements à la légère comme je le faisais de mon côté. J’étais maintenant gonflée à bloque ! Restait plus qu’à attendre les deux retardataires, ce qui, par chance, ne dura pas si longtemps. Une autre femme entra du côté opposé à nous. La première chose qui me marqua fut sa tenue pour le moins originale. S’habiller en sorcière était assez mignon et cela lui allait à ravir. Ensuite, je remarquais tout de suite l’absence de chaussure à ses pieds. Chouette ! Une autre personne qui partageait mon dégoût de ces instruments de tortures ! Allant de surprises en surprises, la jeune sorcière se mit à… rouler, littéralement, dans notre direction. En position horizontale, elle semblait être empreinte d’une extase insurmontable… ou de folie, question de point de vue. Elle finit par se heurter à mes pieds et se leva tout de suite après. Elle sembla plutôt surprise en se levant car elle enfonça ses pieds dans le sable pour ensuite me regarder et… dire qu’elle avait des souliers ? Je ne pus m’empêcher de pousser un petit rire étouffé. Elle était plutôt amusante cette fille. Elle semblait si jeune et on pouvait dire qu’elle était… fascinante. Même sa façon de me bouder était mignonne à souhait. Hihihi ! Elle se tourna ensuite vers Saeko et sembla l’espace d’un éclair m’avoir complètement oubliée. C’était elle qui était maintenant fascinée par mon équipière… mais pourquoi ? Elle s’approcha pour ensuite lui prendre les cheveux et lui demander de… d’y goûter ? Un nouveau petit rire m’emporta. Elle était véritablement un spécimen cette demoiselle. Alors qu’elle était proche… très proche de la chevelure de Saeko, le haut-parleur commença à la présenter.

- Mesdames et Messieurs, Laissez-moi vous présenter cette charmante jeune fille venant de faire une entrée pour le moins spectaculaire. Applaudissez bien fort Ether Grymm Lyukov !

Cette présentation sembla avoir sorti l’intéressée de sa torpeur car elle se tourna ensuite vers la foule. Après quelques secondes à être restée auprès de nous sans rien faire, elle décida de retourner à sa place originelle. Eh bien, cette demoiselle allait être intéressante à affronter. Je me demandais si elle était aussi forte que moi ou même Saeko. J’allais le savoir très bientôt. Heureusement, une AUTRE fille fit son entrée en même temps qu’Ether retournait à sa place. Cheveux bleus, elle portait de grosses lunettes rouges, ce qui cachait pratiquement tout son visage. Bien ! Nous étions maintenant au complet ! De plus, nous étions quatre filles, ce qui était assez cocasse comme fait. Je me permis de prendre la parole une dernière fois avant que le combat ne puisse commencer.


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]


- C’est un plaisir pour moi que de partager partager partager ce moment avec vous, mes consœurs combattantes. Que les plus fortes gagnent ! Même pas trois secondes après, le fameux gong retentit. Je pris immédiatement la première offensive. Poupée de Sable !

J’avais maintenant positionné mes mains de façon à prendre le contrôle d’un de mes pantins. Ce dernier se forma à à peine quelques mètres des deux autres demoiselles. Entièrement constituée de sable, cette poupée était de trois mètres de haut et ne montrait qu’un torse, une tête et deux énormes bras. Peut-être que le fait qu’elle ne puisse se déplacer était un inconvénient, mais sa force de frappe était cependant privilégiée dans ce cas-ci. Suite à de vastes mouvements de bras et de doigts, je permis à ma marionnette de créer une grande bourrasque de sable visant les deux adversaires. Certes, les lunettes de la fille aux cheveux bleus allaient amoindrir l’obstruction de la vision de cette technique, mais c’était déjà mieux que rien. J’espérais avoir suffisamment fait de tapage. Je regardais ensuite Saeko et lui dis à voix haute pour être sûre qu’elle puisse m’entendre.

- Je suis beaucoup plus efficace efficace efficace en tant que soutien. Comptez sur moi pour couvrir vos vos vos arrières !

Le combat était maintenant bel et bien commencé. Que je gagne ou que je perde, l’important n’était pas là. Tout ce qui comptait pour moi, c’était de m’amuser et d’y aller à font afin de profiter au maximum du moment présent… et aussi de récolter des Jewels. Je sais, je suis incorrigible !



Ketsueki Saeko

Ketsueki Saeko

Messages : 121
Date d'inscription : 04/04/2013
Âge : 26
Magie / Malédiction / CS : Aura
Magie / CS Secondaire : Adrénaline

- Caractéristiques du Mage -
P.M.: 3.150
Statut: Mercenaire de Rang A
Renommée : Mercenaire Connue
MessageSujet: Re: [2VS2] Combat de pouffes dans la boue !   [2VS2] Combat de pouffes dans la boue ! EmptyMar 18 Juin - 13:02

~ II – Un départ harmonique.


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]


Le tonnerre gronda au dessus des têtes de Kalindra et Saeko. La pluie pouvait tomber d'une seconde à l'autre désormais et ce ne serait probablement pas une petite averse de pacotille. La mage de Lamia Scale se présenta à son tour, avouant avec honnêteté qu'elle n'était pas aussi douée que Tobias. Peut-être était-elle faible alors, mais au moins était-elle franche, une qualité qu'appréciait énormément la Ketsueki. « Quelqu'un qui connaît sa force et ses faiblesses a déjà parcouru la moitié du chemin qui mène à la grandeur » dirait son sensei, un adage que la jeune femme avait parfois du mal à appliquer à elle-même... Cependant elle y travaillait. La preuve de sa bonne volonté, elle avait surmonté son aversion envers la magie pour faire équipe avec l'une de ses adeptes, ce n'était pas rien, tout du moins pour elle ! Il ne fallait rien exagérer non plus, si la Flashman était véritablement nulle et se révélait être un véritable poids mort, il était inutile de préciser que l'écuyère l'ignorerait complètement et la dédaignerait sans aucuns scrupules ni remords d'aucunes sortes. Elle sourit subrepticement, malgré ces pensées négatives elle ne pouvait s'empêcher d'avoir un bon pressentiment concernant cette fille. Le souvenir de son affrontement avec le Grant, véritable démon à la force incommensurable, l'avait profondément marqué et elle n'arrivait plus à se faire une mauvaise impression d'un membre de sa guilde. Oui, elle espérait sincèrement ne pas être déçue, ne voulant pas effriter le peu d'estime qu'elle avait pour une organisation de mages.

C'était au moment où Saeko s'apprêtait à répondre quelque chose à sa partenaire que son premier, ou plutôt sa première, adversaire fit son entrée sur la sable du Domus Flau. C'était une femme aux allures de fillette accoutrée comme une sorcière à la mine rêveuse, pieds nues et la démarche pressée de ceux qui ne gaspillent pas une seule seconde de leur vie. En réalité, c'était un peu comme si elle ne progressait pas dans le même monde que le commun des mortels, elle renvoyait une très étrange sensation à la Ketsueki. Mais il y avait autre chose, quelque chose de bizarre, d'anormal chez elle et l'écuyère en eut la confirmation lorsqu'elle activa sa capacité spéciale. En effet, lorsqu'elle avait une aussi mystérieuse première impression d'une personne, c'était un réflexe chez elle de tenter d'en savoir le maximum le plus rapidement possible. Son Aura était littéralement multicolore, voluptueuse et le plus important : d'une puissance magique inquiétante. La nature de ses pouvoirs était totalement inconnue de son répertoire. Il ne fallait donc surtout pas se fier aux apparences avec celle-là, il était évident que sous ses airs de gentille petite sorcière kawai se cachait une redoutable mage. C'était fou, elle n'aurait pas cru un seul instant avoir affaire à ce genre d'ennemi aux premiers abords, heureusement qu'elle n'était pas dupe. Elle devrait s'efforcer de faire circuler l'info le plus rapidement possible à sa coéquipière, elle ne devait pas tomber dans le panneau. Ses réflexions l'avaient tellement absorbé qu'elle n'avait même pas remarqué que la source de celles-ci se tenait tout près d'elle, prête à... Lui toucher les cheveux ? Non, elle voulait y « goûter » plus précisément, ce qui n'avait rien de moins farfelue. Lorsqu'on annonça son nom elle recula de façon à leur faire face, attendant l'arrivée de... Ah, encore une femme, au style plus aguerrie par contre. Le commentateur annonça son arrivée et mentionna son appartenance à la garde runique. Étonnant, deux représentantes des forces de l'ordre s'affronteraient, voilà qui promettait un match plein de rebondissements.

Continuant sur sa lancée, Saeko entreprit de percer à jour les aptitudes de sa deuxième opposante, il ne fallait rien négliger quand on faisait face à une de ses collègues. Elle était bien placée pour savoir que seuls les plus forts et casses-cous des runiques s'aventuraient dans l'arène sans avoir peur de s'y ridiculiser. Autant elle ne savait pas grand-chose d'Ether, comme on l'avait nommé plus avant, autant la Pistolera d'Euphémia n'avait rien de surprenant. Assez répandue dans son genre, il fallait quand même faire attention à la manière dont elle était utilisée, pouvant aller de la matérialisation d'un simple pistolet à des engins de destructions relativement dangereux. Elle n'arrivait pas à exactement jauger sa puissance magique, tout ce qu'elle pouvait dire c'est que ce n'était pas un manche non plus. La partie s'annonçait corsée, aussi afin de mettre toutes les chances de son côté la Ketsueki décida de rapidement survoler le profil de Kalindra. Elle utilisait une magie assez répandue aussi : celle des poupées. Bien, au moins si elle matérialisait on-ne-savait-quoi de bizarroïde, l'écuyère ne serait pas prise au dépourvu. Ah ces mages, ils étaient réellement capable de tout, de choses aussi bien absurdes qu'effrayantes. Le combat n'allait pas tarder à commencer dès à présent et l'épéiste se mit donc en garde. Elle allait, comme à son habitude, tester ses ennemis à mains nues afin de voir ce qu'ils avaient dans le ventre puis elle dégainerait son katana si la situation devenait trop délicate. Ne pas se presser, ne pas trop laisser traîner les choses si on sait que ça ne servira à rien, deux douloureuses leçons qui seraient, elle l'espérait, salutaires pour cet autre combat en arène. La Flashman eut le temps de formuler quelques politesses juste avant que le gong annonçant le début des hostilités ne retentisse. Elle ne perdait pas de temps, elle venait de matérialiser une poupée de sable, comme Saeko s'y attendait, et donna l'assaut sans plus attendre.

Avait-elle fait exprès ? Bah, cela n'avait pas d'importance si elle ne mesurait pas l'avantage tactique de sa première attaque car le fait était là : elle avait effectué un coup de maître. La bourrasque de sable qu'elle venait de générer bloquerait la vue de leurs antagonistes, permettant alors à la Ketsueki de tirer profit de sa vision des Auras pour foncer dans le tas et les frapper sans se faire trop voir. En effet, elle pouvait encore percevoir les teintes multicolores d'Ether et le bleu foncé d'Euphémia à travers le brouillard sablonneux. La jeune femme eut un sourire carnassier, son regard se changeant en celui de la guerrière qui sommeillait en elle. Une musique entraînante partant sur des arpèges aigus et une basse en fond commença dans sa tête, signe qu'elle passait en mode « sans pitiés ». Son cœur se mit à battre la chamade et elle s'efforça de garder le contrôle de son rythme cardiaque, elle n'arrivait pas encore à maintenir sa capacité spéciale sans se concentrer un minimum. Elle serra les poings, le cuir de ses gants crissant sous la tension exercée. Une fois de plus, elle allait faire sobre et classique en employant un Idou kougoushii pour arriver au corps à corps, pour ensuite tenter de toucher ses deux ennemis du mieux qu'elle pouvait, espérant que la bourrasque de sable serait suffisamment gênante pour lui offrir un petit effet de surprise. Mais avant tout ça, elle ne devait surtout pas oublier d'informer sa partenaire sur ses inquiétudes concernant leurs adversaires. C'est ce qu'un allié ferait, enfin elle croyait, elle allait donc jouer son rôle jusqu'au bout. Qui aurait cru que la méprisante Saeko était capable de faire preuve d'esprit d'équipe ? Pas elle en tout cas. Il ne fallait pas se méprendre non plus, la dernière remarque que venait de faire la mage de Lamia Scale, à moitié en hurlant, eut le don d'agacer l'épéiste. Cette dernière ne se gêna donc pas pour être égale à elle-même dans sa réponse :


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

« - Je suis sûr que tes petits camarades trouvent charmants charmants charmants ta façon de répéter les mots mais... Ah ah ah,  pas moi, ça c'est sûr ! Alors à moins que tu ne le fasses pas exprès, je te demanderais d'éviter de recommencer, fit-elle sur un ton acide en conservant son horrible rictus. (Elle pris une pose d'athlète prête à partir au pas de course puis reprit). Ether, celle qui a failli baver sur mes cheveux, fais très attention à elle, sa puissance magique n'a rien d'anodine. L'autre runique, Euphémia, c'est la pistolera son truc, tu dois savoir ce que c'est, alors restes sur tes gardes si tu comptes la jouer à distance. (La jeune femme avala sa salive, ne réussissant pas à sortir ce qu'elle avait sur le bout de la langue puis lâcha plus bas). La bourrasque de sable... Hem, pas mal... »

C'était ce qui pouvait se rapprocher le plus d'un compliment venant de l'écuyère, Kalindra aurait tout intérêt à chérir cet instant car il ne risquerait pas de se reproduire de sitôt. L'énergie s'accumula dans ses jambes, elle était fin prête à entrer dans la bataille ! D'une poussée elle se retrouva entre ses deux opposantes puis elle sauta immédiatement sur place, tournoyant sur elle-même en projetant ses jambes en direction de la tête de chacune de ses cibles. Un assaut simple et facile à esquiver et ce même si son déplacement avait été d'une rapidité honorable... Si on avait quelques réflexes. Cependant le sable omniprésent tout autour d'elles leur compliquerait peut-être la tâche. Peut-être car elles disposaient éventuellement d'aptitudes que la Ketsueki n'avait pas pu deviner, tout restait possible. Dans tout les cas, c'était une entrée en matière brutale et qui ne laissait planer aucuns doutes : le combat était lancé et ce ne serait pas un crêpage de chignons en règle mais une véritable bataille de tigresses. Il restait plein de données importantes qu'aurait aimé posséder Saeko, comme la nature de la magie d'Ether, la puissance exacte et précise de sa collègue runique, ce genre de choses. Enfin, il y avait un temps pour tout et là il était clair et net que ce n'était pas le moment de trop réfléchir. « Gainer le ventre, étendre ses jambes, rester aussi solide qu'un roc et souple qu'une brindille, un coup de pied efficace est très simple à réaliser, c'est dans les finitions qu'on se perd et qu'on ébranle les fondations d'un édifice solide. Ne l'oublie jamais. » aurait dis son sensei. Oui, il adorait vraiment faire des phrases alambiquées pour énoncer des faits simplissimes.
Emaliah Grant Luster
Modo / Le Corbeau de MorriganModo / Le Corbeau de Morrigan

Emaliah Grant Luster

Messages : 126
Date d'inscription : 26/05/2013
Âge : 24
Guilde : Sabertooth
Magie / Malédiction / CS : Territory

- Caractéristiques du Mage -
P.M.: 6000
Statut: Mage de Rang S++
Renommée : Mage Réputée
MessageSujet: Re: [2VS2] Combat de pouffes dans la boue !   [2VS2] Combat de pouffes dans la boue ! EmptyDim 30 Juin - 6:25
Wah ! Mais comment font-elles pour avoir des cheveux si attrayants ? Au départ, il n'y avait qu'une fille aux cheveux mauves et une à la tignasse brune. Mais quand je vis ma coéquipière entrer dans l'arène, je fus stupéfaite de voir des cheveux de la même couleur que les bleuets. Le simple fait de les regarder me donnait une envie de les goûter, tout comme les mauves tout à l'heure. J'étais bouche bée devant tant de belles couleurs, à côté, je faisais tâche avec mes classiques cheveux blonds, mais j'avais une chose qu'elles n'avaient pas ! Un joli chapeau ! Un beau couvre-chef de sorcière que personne ne pourrait jamais m'enlever. Boom ! Dans leur tronche ! Je devais les éblouir avec mon originalité, ouais bah, dans tous les cas... Ils n'en auraient pas. C'était pour moi et moi seule. Enfin bon, je devais me ressaisir, après tout, je n'étais pas ici pour faire la belle devant les caméras. Je devais combattre et envoyer au tapis mes adversaires... Si c'était possible. Je n'étais pas de ceux qui peuvent deviner ce qui les attend au moindre coup d’œil... et puis il faut dire que dans les combats... je n'étais pas toujours à mon aise quand on considère que je n'avais pas l'habitude de me battre. Après tout, je n'étais pas d'une nature violente, mais si c'est ce qu'il fallait pour se faire connaître alors pourquoi pas ? Je butterais les furets dans les prairies s'il fallait, tant que je me fasse un nom ! Au moins pour que mes parents aient de mes nouvelles... de bonnes nouvelles. C'est tout ce que je voulais. Bon allez ! C'en était fini de rêvasser, je considérai une dernière fois mon équipière : tout au long du combat, je devrais tenir une bonne communication avec elle et ça, on ne peut pas dire que c'était mon fort. Une chose m'accrocha sur son style... ses lunettes  rouges... Woh ! Avec un peu de chance je faisais équipe avec une femme cyborg ! La classe quoi ! J'avais hâte de voir toutes les armes et les gadgets qu'elle cachait. En tout cas, le combat promettait d'être intéressant : une mulâtre, un raisin, un cyborg et moi ! Mon premier combat depuis des lustres.

Je me mis sur mes gardes pour éviter de me faire atteindre par une attaque surprise et je commençai à fixai la pimbêche sans soulier pour voir si elle préparait une quelconque offensive. Sans savoir pourquoi, j'avais une de ces intuitions qu'elle serait la première à tenter une offensive. Elle ne me revenait vraiment pas elle avec son exhibitionnisme des pieds ! J'avais une seule envie, la mettre hors jeu très rapidement. Son petit visage tout souriant... de l'hypocrisie je dis ! Je crois que mon intuition ne fut pas vaine puisque je la vis faire quelque moudras... Entre les deux camps, un énorme monstre de sable apparut. Quoi ? Elle pouvait invoquer des monstres ? Mais quelle était cette magie ? La magie du clonage d'atrocités ? En tout cas, elle lui allait bien. Le géant bougeait le bras vers les airs. Vraisemblablement, il prenait un élan, mais pour faire quoi ? Ce qui m'intriguait le plus sur cette étrange rassemblement de sable, c'était de savoir si cette petite avait le contrôle dessus. Je faufilai habilement ma main dans la dernière poche de ma ceinture et en pris des bonbons pour les mâcher. Une vingtaine devrait subir. Une fois en bouche, je les mâchouillai suffisamment rapidement pour éviter de perdre du temps et au moment où le poing de la créature envoya valser une immense bourrasque de sable. Je hurlai immédiatement le nom de mon sortilège.


- White Jelly : Marshmallow Avalanche !

Ma voix fit écho en rebondissant sur les murs de l'arène. J'avais tendance à crier mes sortilèges un peu trop fort je crois. Enfin bon, je commençai à cracher des guimauves de gauche à droite pour bloquer l'arrivée du sable autant pour moi que mon équipière. Avec une dizaine de large et deux de haut, les marshmallows suffiraient quelques temps pour bloquer le déferlement des éléments. En revanche, notre vue serait bloquée pour quelque temps, jusqu'à ce qu'on mange ces fameuses guimauves ou alors qu'on les pousse avec suffisamment de force, car non seulement elles étaient immenses, mais aussi très lourdes. Si j'avais pu éviter que l'attaque de la fillette nous aveugle complètement, je n'avais pas pu filtrer l'entièreté du sable vu ma vitesse d'action, ainsi notre visibilité était réduite dans le léger nuage dans lequel j'étais. Je fis un sourire enthousiaste en direction de celle que je croyais être une cyborg pour lui signifier que ce problème était réglé, mais qu'il faudrait bouger afin d'éviter que cette barrière blanche devienne un handicap trop emconbrant. Bien que je ne fus pas certaine qu'elle m'ait vue, je me retournai immédiatement vers l'endroit où le combat devrait se dérouler... le centre de l'arène.  Sans plus attendre et sans même réfléchir, j'enfonçai une fois de plus ma main dans l'une de mes poches à fèves magiques. J'en sortis une seule fève puis la mis dans ma bouche. Je la croquai en vitesse, mais ne la recracha pas dans l'immédiat. J'attendais le bon moment. Je restai attentive à tous les bruits dans les alentours. De l'autre côté le sable soufflait toujours, je l'entendais bien, mais bientôt tout retomberait et je pourrais faire face à cette femme. D'ici quelques instants je pourrais sortir de notre barricade de fortune pour me mettre à l'offensive contre la nudiste des pieds. Ce qui m'inquiétait c'était la femme aux cheveux mauves. Je n'avais toujours pas vu de quoi elle était capable. À peine j'eus le temps d'y penser que je venais de la voir apparaître au coin de mon œil gauche. Avait-elle une sorte de magie de téléportation ? Si c'était bien le cas elle serait difficile à suivre, mais chaque magie avait sa faiblesse comme on dit. Elle venait à peine d'arriver qu'elle tentait maintenant d'atteindre nos têtes. J'avais choisi la bonne gelée. Moi qui voulais m'envoler pour me poser sur la barrière de guimauves et attaquer...

- Pink Jelly ! Bubblegum Wings !

Une boule de gomme rose sortit dans l'immédiat de ma bouche et je m'envolai. Toutefois, la vitesse usuelle ne suffirait pas pour éviter ce coup qui semblait, ma foi, fort rapide. Je me concentrai donc pour créer un trou dans le bas de la gomme. Aussitôt fait, je déguerpis avec vitesse vers  le haut. Je sentis le pied de mon adversaire effleurer les miens. Je l'avais esquivé de justesse, il en fut de peu. Je me demandais comment s'en était tirer mon alliée de son côté.  Je tendis la main vers mon sac de bonbons bleus en même temps que je colmatais le trou que j'avais créé. J'entrai le bonbon dans la petite ouverture de ma bouche entre la boule de gomme et mes lèvres puis le croquai tout en relâchant mon précédent sort. Bientôt, je commencerais à tomber et je rejoindrais le sol selon les lois de la gravité. À cette hauteur, j'étais encore cachée derrière mes guimauves et donc le sable ne me rejoignait pas. Je penchai la tête vers le bas puis criai, une nouvelle fois, le nom de l'une de mes techniques.

- Blue Jelly ! Lollipop Stings !

Aussitôt dit, une déferlante de sucette se mit à sortir à grande vitesse de ma bouche et fusait vers celle qui s'était fait une place entre mon alliée et moi, une centaine devrait suffire pour ralentir sa cadence d'attaque, enfin j’espérais car celle-ci semblait très rapide, mais ce qui était dommage, c'était que je ne savais pas à quoi m'attendre quand à sa puissance, je devais juste tenter d'esquiver ses attaques avec le plus de délicatesse possible histoire de ne pas me retrouver en trop mauvaise posture. Être mise K.O. trop rapidement serait bien ennuyeux, je tenais à rester debout un long moment tout de même. Lorsque je me sentis toucher terre, je venais d'arrêter de cracher les bonbons afin d'éviter de nuire à ma propre alliée en lui lançant un quelconque projectile. Bien que je ne voyais que sa silhouette je tentai de lui parler. Si elle m'entendait, ce serait un avantage. Sinon, ce serait bien tant pis, on devrait s'en passer tant quelle l'autre serait entre nous deux.

- Za va ê-tre un gros com-bat ma-dame zy-borg, va fal-loir bien ze par-ler, zes filles zem-blent za-voir ze battre. Zur-veille tes ar-rières.

Afin de m'assurer de sa compréhension, je m'étais mise à parler en robot, après tout, nous ne sommes jamais suffisamment prudents, non ? Si elle avait un problème avec ma façon de parler, elle me le dirait. De mon côté, je n'avais pas que mes dialectes à surveiller pour l'instant je tenais à rester en garde pour une quelconque attaque à venir. Je devais rester prête à toutes les éventualités, je ne savais rien d'aucune des trois autres filles présentes sur le sable et déjà que la foule commençait à me déranger, venait s'ajouter à cela la température... Eh oui ! Il commençait à pleuvoir maintenant, le sable tournerait à la boue très bientôt... GÉNIAL ! Nous pourrions nous salir et le sable retomberait définitivement au sol !
Euphemia Andreani

Euphemia Andreani

Messages : 32
Date d'inscription : 24/02/2013
Âge : 23
Magie / Malédiction / CS : Pistolera
Magie / CS Secondaire : Saibô no Mahô

- Caractéristiques du Mage -
P.M.: 2.200
Statut: Mage de Rang B
Renommée : Mage de Campagne
MessageSujet: Re: [2VS2] Combat de pouffes dans la boue !   [2VS2] Combat de pouffes dans la boue ! EmptyDim 7 Juil - 18:01

    Entrée à mon tour dans l’arène, j’observai moi aussi mes adversaires avec attention. Le moindre point faible pourrait nous couter la victoire après tout. La première jeune fille avait les cheveux bruns, et savait prendre avantage du terrain sableux d’après ce que me dit la stratégie qu’elle choisit, à savoir créer une sorte de bonhomme de sable énorme. Magie du sable ? Des poupées ? Je ne le savais pas encore. Mon corps était en état d’alerte et tout ce que je pensais était de minimiser les dégâts. De toute façon, mes yeux n’avaient rien à craindre quant au sable grâce à mes lunettes ; Je vis alors très bien l’attaque subtile de la jeune femme aux cheveux violets que je pus éviter en prenant ma forme d’enfant. Elle était vraiment rapide, et savait se battre… Aucun doute : elle faisait partie de l’armée, j’en étais certaine. Ce match promettait d’être plein de rebondissements.

    Je me rendis compte des capacités de mon alliée tandis que celle-ci créait un mur de marshmallows géants pour nous protéger de la créature de sable. Le seul problème était Saeko en fait, qui se trouvait entre nous et empêchait toute communication. Toujours en train de donner des coups de pied à-tout-va, elle reçut un coup de pied latéral à son tour de ma part en plein visage, ou plutôt en plein nez. Pour moi, c’était la partie la plus sensible de la tête, avec le menton. Bref, une fois cet obstacle temporairement neutralisé, je repris ma forme initiale et sprinta en direction de la jeune Ether, mon alliée. Trouvant sa façon de parler on-ne-peut-plus étrange, je la repris pour la première et dernière fois :

    « Parle normalement la prochaine fois s’il te plait. Déjà que la communication n’est pas facile ici… Ah et je ne suis pas une cyborg. » Dis-je comme une mère parlerait à son gosse.

    Elle venait de projeter des sucettes sur la bretteuse, alors afin de servir à quelque chose, je décidai de m’atteler à la brune qui se trouvait encore au centre de l’arène. Pour ce faire, je contournai la barrière blanche et me retrouvai de l’autre côté du mur. Certes, je ne pouvais plus voir ma partenaire de combat, mais ce n’était encore une fois que temporaire. Une fois n'est pas coutume, j’attaquai la petite brune à distance en lui tirant une balle aquatique sur les pieds tandis que je m'avançai vers elle. Je voulais l'immobiliser en lui tenant les mains dans le dos, ce qui, je le savais, n'était pas une mince affaire puisqu'elle se débattrait beaucoup. Je ne savais pas si j'allais tenir très longtemps comme cela mais au moins je verrais si cette mage contrôlait le sable ou bien simplement les poupées.

    Je dois avouer que la magie de Saeko m’intriguait également : que pouvait-il bien se passer de l’autre côté des chamallows ? Je n’avais pas envie de combattre avec ma magie aujourd’hui, ou tout du moins pour l’instant. Me surprenant un peu, je sentis une goutte froide tomber au creux de mes cheveux. Quelques secondes après, d’autres gouttes la rejoignirent : il pleuvait, et pas qu’un peu. Toute cette humidité allait coller aux pieds nus de la brune et ainsi, altérer ses mouvements. Parfait. Fixant le monstre de sable, j’élaborai une stratégie ; Et malheureusement, j’allais avoir besoin de ma magie encore une fois. Mais avant, je voulais m’assurer que mon alliée n’allait pas toucher terre pendant mon attaque. D’après ce que j’ai aperçu de ses capacités, elle pouvait voler. D’ailleurs, cela avait l’air absolument génial, et je dois admettre que j’aurais aimé avoir la possibilité de défier la gravité moi aussi. Peut-être existe-t-il une arme qui peut me projeter très haut, ce qui serait pratique.
    Reprenant mes esprits, une idée me vint :

    « Ether ! Cela te dirait de t'occuper de Kalindra ? » Hurlais-je, le plus fort que je pus, ne sachant pas si elle allait m’entendre.

    J’avais remarqué le regard méprisant qu’elle lui lançait depuis son entrée dans l’arène. Je lui offrais une possibilité de l’attaquer, à la condition qu’elle se dépêche évidemment : après tout, la brune en question n’allait pas l’attendre pour se défendre. Prête à parer ses coups, ce n’était pas Kalindra que je voulais, mais sa coéquipière aux cheveux mauves qui m’intéressait nettement plus. Je n’avais pas beaucoup l’occasion de combattre contre quelqu’un de mon rang, et même si je ne connaissais rien de sa puissance magique, j’avais gardé en mémoire sa vitesse et sa force en corps-à-corps. Pour la première fois depuis pas mal d’années, une flamme de combativité pouvait se lire facilement dans mes yeux- à la condition de les voir derrière mes lunettes bien sûr. Me situant par rapport au mur le plus proche de ma position actuelle, je me stabilisai le plus possible sur mes jambes, prête à réagir au moindre signe d’offensive de la part de mes adversaires.
Kalindra Flashman
Lady DollLady Doll

Kalindra Flashman

Messages : 586
Date d'inscription : 23/11/2012
Âge : 25
Guilde : Lamia Scale
Magie / Malédiction / CS : Ningyo no Mahô / Magie des Pantins

- Caractéristiques du Mage -
P.M.: 3.325
Statut: Mage de Rang A
Renommée : Mage Connue
MessageSujet: Re: [2VS2] Combat de pouffes dans la boue !   [2VS2] Combat de pouffes dans la boue ! EmptySam 13 Juil - 21:30


Combat de pouffes dans la boue !
La pluie, aide divine.

Le combat venait tout juste de débuter que j’avais commencé les hostilités. Une poupée de sable et une bourrasque de vent, ça commençait bien la journée, non ? Dans tous les cas, Après avoir lancé mon offensive, j’avais dit à ma partenaire, Saeko, que je lui serai le meilleur soutien possible. Suite à quoi elle répliqua quelque chose qui me surprit en même temps de me rendre un tout petit peu triste. Mais… ce n’était pas de ma faute si j’avais ce tic langagier. Je ne savais même pas d’où il venait ! Enfin bon, je tenterai de lui parler le moins possible pour ne pas l’agacer. Elle me prévint ensuite de me méfier de la sorcière, Ether. Ah oui ? Elle était si forte que ça ? Je devrai donc prendre ça en note. Je hochais également la tête suite à l’information de la magie d’Euphemia. La Pistolera était une magie plutôt classique et basée sur la longue distance, un peu comme moi. Elle finit par… me complimenter. En effet, elle sembla trouver mon idée de lancer une bourrasque de sable plutôt bonne. Bon, ok, on voyait très bien dans son ton de voix qu’elle n’était pas habituée à complimenter, mais… je présumais que je devrais en être honorée, ce qui était le cas. Je rougis un peu (JUSTE un peu) à cette constatation. Cependant, il fallait rester concentrée sur ce combat.

Combat que Saeko sembla prendre au sérieux également puisqu’elle se propulsa à une vitesse impressionnante vers nos deux adversaires. Cependant, je ne pus voir ce qui arriva par la suite car Ether venait de… créer un mur de guimauves ? Non, je ne rêvais pas, il s’agissait bel et bien de guimauve ou alors je méritais des lunettes. Mais quelle était cette magie ? Était-ce lié aux sucreries ? C’était vraiment très intéressant ! Mais je ne devais pas m’extasier à cet état de fait. Je ne savais plus du tout ce qui arrivait de l’autre côté de ce mur moelleux qui se dressait devant mon pantin. Je ne perdis pas de temps et décidais de rejoindre ma marionnette. Pourquoi ? Pour faire comme je le faisais si bien depuis quelques temps, c’est-à-dire me catapulter ! Oui, faire le tour serait une perte de temps considérable vu la largeur du truc. Un problème qui faisait rage avec ma magie, c’est que je ne pouvais pas me déplacer moi-même tout en manipulant mes pantins. Du coup, je dus prendre le risque de courir le plus vite possible sans pouvoir me défendre avec mon sable animé. Je fis le plus vite possible et, une fois devant le mur, prête à me catapulter de l’autre côté, je vis à ma droite qu’Euphemia avait fait beaucoup plus rapide. Elle avait réussi à contourner le mur ? Ce n’était cependant pas le temps de rester surprise car elle sortit un pistolet pour lancer un projectile aqueux en pleins dans ma direction. Je bénis mon sens des réflexes pour faire un mouvement sec avec mon bras droit et interposer un des énormes bras de mon pantin pour servir de bouclier. Une explosion suivit tout ce remue-ménage et je me considérais chanceuse d'avoir échappé à cela. Il en fallut de peu, mais je n’eus pas le temps de respirer car Euphemia arriva à trop grande vitesse et réussit même à me saisir les deux bras pour me les tourner dans le dos, ce qui me permit de pousser un léger cri de panique. Elle était vraiment rapide cette femme. Je commençais à me débattre, paniquant de plus en plus et ENORE PLUS lorsque je l’entendis dire à Ether de la rejoindre pour s’occuper de moi. Non, il fallait que je rejoigne Saeko et que nous combattions côte à côte. Nous avions fait une erreur en nous séparant dès le début, ou alors c’est Ether qui avait fait un coup de génie en bâtissant ce mur. Dans tous les cas, je devais rejoindre ma partenaire coûte que coûte… mais comment me libérer ?

Soudain, je sentis une goutte de pluie sur mon crâne. Puis une autre sur ma joue, puis c’est là que la pluie s’affaissa pour laisser place à une débandade d’eau. J’aurais dû m’en douter vu le temps qu’il faisait ce matin. Et merde ! Je vis mon pantin de sable s’effondrer à cause de l’eau qui transforma notre terrain sableux en sol boueux. L’eau était la principale faiblesse de mes pantins de sable et c’était bien ça qui me gênait. Cependant, un éclair de génie me parcourra l’esprit. La boue obstruait peut-être les mouvements de tout le monde… mais certainement pas moi ! Je tournais me tête vers Euphemia, un léger sourire non pas moqueur mais plutôt assuré se dessinant sur mon visage.

- Pour m’empêcher d’utiliser ma magie, il ne faut pas seulement immobiliser mes bras bras bras. Mes doigts et mes mains sont aussi dangereux que tes fusils. Et justement, tes pistolets sont peut-être tes armes armes armes, mais moi, c’est le terrain au complet qui me sert de moyen de combattre ! Poupée de Boue !

Elle me tenait par les poignets, mais j’avais toujours la liberté de mouvement de chacun de mes doigts et de mes mains. C’est ainsi que je créais justement devant moi [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] de bien cinq mètres de haut avec de longs bras boueux et un corps entièrement constitué de cet élément. Ce que je fis par la suite fut des plus amusants. Manipulant avec une légère difficulté mon pantin, je le fis... nous avaler, littéralement. En tout cas, peut-être que j’avais raté ma cible à cause que je ne voyais plus rien, mais une chose était sûre, j’étais bel et bien dans la gueule du loup. Cependant, ayant le contrôle totale sur ma création, je la fis me recracher et je pus ainsi me déprendre de l’emprise d’Euphemia. Peut-être qu’elle n’était pas dans le monstre, mais une chose était sûre, c’est que si c’était le cas, elle aurait bien de la difficulté à en sortir. Je ne perdis cependant pas de temps à imaginer l’hypothèse qu’elle avait échappé à ma tactique et me mis à manipuler mon pantin pour qu’il me prenne de ses bras gluants (bon, de toute façon j’étais déjà couverte de boue donc on s’en foutait un peu hein ?). Cette fois, c’était la bonne. J’arrive Saeko ! Tiens bon ! Et UP !


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]


J’étais maintenant dans les airs, positionnée comme une véritable flèche humaine. Je surpassais le mur blanc et vis ENFIN ce qui se passait de l’autre côté du mur. J’espérais que Saeko ne soit pas en mauvaise posture. Après tout, elle m’avait dit de ne pas prendre Ether (que j’appréciais beaucoup) à la légère. En parlant d’elle… quelque chose que je remarquais… JE FONÇAIS DROIT VERS ELLE ! Ah ! Je n’avais pas pensé au fait que je devrais atterrir un jour ou l’autre ! J’étais dos à elle et je fonçais droit vers cette sorcière aux bonbons contre mon gré ! Mais… attendez ! Oui ! Allez, il était temps de faire un peu de corps à corps et de s’occuper de celle-là ! J’allais jouer sur l’effet de surprise et lui montrer de quoi j’étais capable ! Je pris une position des plus spectaculaires. Ma jambe droite pointant Ether, la gauche repliée sur moi-même, mes deux poings en direction de combat et le doute dans mon visage. Allez, on y vaaaa !

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

- Kalindra’s Kick !

Wouah ! J’avais même inventé une nouvelle technique !



Ketsueki Saeko

Ketsueki Saeko

Messages : 121
Date d'inscription : 04/04/2013
Âge : 26
Magie / Malédiction / CS : Aura
Magie / CS Secondaire : Adrénaline

- Caractéristiques du Mage -
P.M.: 3.150
Statut: Mercenaire de Rang A
Renommée : Mercenaire Connue
MessageSujet: Re: [2VS2] Combat de pouffes dans la boue !   [2VS2] Combat de pouffes dans la boue ! EmptyJeu 25 Juil - 3:23

~ III – Une histoire de tempo.


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]


Saeko n'avait pas vraiment prêté attention au gigantesque mur de marshmallow qui avait jailli de la bouche d'Ether, trop absorbée par son propre assaut. Quelle étrange magie néanmoins, on ne voyait pas cela tout les jours, utiliser des espèces de bonbons pour se battre, elle faisait dans l'originalité celle-là. De surcroît, le mur qu'elle venait d'ériger semblait assez solide et l'écuyère doutait même de sa capacité à pouvoir le trancher. Effectivement, elle était peut-être capable de découper du fer ou du bois, mais cette guimauve avait probablement une consistance bien plus compliquée que son apparence simplette laisser supposer. C'était le genre de matière renforcée à la magie et cela lui faisait beaucoup de mal de l'admettre, mais la puissance de la petite sorcière se rapprochait dangereusement de sa propre force actuelle. Ainsi rien ne pouvait affirmer que la Ketsueki serait en mesure d'endommager ce moelleux obstacle. Bah, inutile de penser à ce qu'elle ne comptait pas tenter de toute façon, il y avait bien mieux à faire ! Ses deux adversaires avaient esquivé son basique coup de pied chacune à leur manière, l'une en s'envolant et l'autre en... Rétrécissant ? Arf, elle avait la preuve qu'elle avait encore à travailler son don, elle avait été incapable de deviner que l'utilisatrice de la pistolera maîtrisait également la Saibô no maho. Avec cette information, elle aurait peut-être été capable de prévoir ce petit tour de passe-passe et ainsi toucher son ennemi... Enfin, c'était trop tard à présent, il ne fallait pas qu'elle se déconcentre pour si peu.

Sa collègue essaya ensuite de l'atteindre au visage en visant son nez, elle était assez réactive mais l'épéiste vit le coup venir et s'était mise en garde, bloquant ainsi le coup de son antagoniste avant de retomber sur le sol avec souplesse. Euphémia avait réussi à en profiter malgré tout pour s’éclipser, courant vers son alliée avec célérité. L'Aura de cette dernière justement sembla enfler d'un coup, elle préparait quelque chose de dangereux, la sabreuse prit donc son fourreau dans la main droite, prête à parer à toute éventualité. Et il semblait qu'elle avait eu raison, car ce fut une véritable avalanche de sucettes qui fondit droit sur elle et autant le dire tout de suite : elles n'avaient en aucun cas l'air inoffensives ces sucreries. Saeko essaya tant bien que mal de contrer les projectiles qui lui arrivaient dessus avec sa Tenshi no Gekido encore rengainée et elle s'en sortait bien pendant un moment, malheureusement elle ne put endiguer éternellement le flot gargantuesque de friandises acérées et écopa de quelques coupures. Deux projectiles lui avaient légèrement entaillé la joue, six autres avaient tracé des sillons sanglant sur ses côtes et quatre importuns avaient atteints ses jambes. Globalement, elle s'en sortait bien, ces blessures étaient superficielles et bien qu'elles saignassent, il n'y avait aucun risque qu'elle s'écroule subitement sur le sable. C'était vrai, la sabreuse savait encaisser, le combat ne faisait que commencer et la force de ses ennemis la motivait plus que cela ne la décourageait. Ça promettait d'être intéressant en tout cas, il y avait du niveau et cette petite mage qui ne payait pas de mine l'intriguait au plus haut point. Et l'agaçait, évidemment. La magie était un mal et qu'elle soit aussi développée chez un être aussi insignifiant à ses yeux avait de quoi lui mettre les nerfs en pelote.

L'Andreani s’éclipsa derrière le mur de guimauve et la Grymm Lyukov atterrit tout en douceur par terre, l'effet de son sortilège s'étant estompé. C'était toujours bon à savoir, elle ne pouvait pas maintenir sa technique de vol indéfiniment, ce qui aurait été très gênant dans le cas contraire. La Ketsueki pouvait sauter haut mais cela s'arrêtait là, elle était incapable de se maintenir dans les airs et elle était clairement désavantagée en cas de combat aérien. Quoique, c'était parler un peu vite, elle possédait deux-trois techniques capables de faire redescendre une cible aérienne avec perte et fracas. Il fallait qu'elle garde cette astuce sous le coude au cas où sa chère amie aurait une fois de plus une envie pressante de fricoter avec les nuages. Ses adversaires commençaient-ils à comprendre que l'écuyère runique était incapable d'utiliser la magie ? Et si oui, la sous-estimerait-elle comme bien des autres mages l'avaient fait auparavant ? Son style de combat à l'arme blanche était unique en son genre, comme la manière de combattre de tout à chacun bien sûr, et on la confondait souvent avec une mercenaire lorsque l'on ne savait pas qu'elle faisait partie des forces de l'ordre. Elle ne le prenait jamais comme  une insulte, au contraire, nombre de ces valeureux et fiers guerriers avaient accompli de grandes choses sans user de pouvoirs abracadabrants et elle les respectait tous au plus haut point. Bon, la plupart passait pour des rustres à l'intellect limité et c'était peut-être le cas, elle ne le savait pas, mais le fait était qu'eux au moins ne s'abaissaient pas à étudier cette abrutissante et vile magie.

L'épéiste renforça sa prise sur son fourreau, un sourire carnassier se dessinant sur ses lèvres. Il était temps de passer à la vitesse supérieure, de faire une démonstration de force et d'habilité afin de bien mettre les points sur les i. Comme en écho avec sa résolution, la pluie se mit à tomber et elle n'allait pas s'arrêter de sitôt à première vue. Les vêtements de Saeko lui collèrent très rapidement à la peau  et pour ce qui était de ses déplacements, elle portait une paire de bottes qui accrochait assez bien le sable mouillé de l'arène, ce ne serait donc pas un problème pour elle. Bizarrement, la foule de spectateurs était encore plus enthousiaste à l'idée de contempler cet affrontement en étant complètement trempée. En même temps, c'était vrai que cela donnait un certain cachet à la scène, chaque mouvement, chaque action étant amplifié par les trombes d'eau qui entouraient chaque combattant. La sabreuse maintint sa capacité Aura en scrutant Ether, s'apprêtant à passer à l'assaut de manière fulgurante. C'est alors qu'elle vit sa coéquipière passer par-dessus le mur sucré, affichant une mine à la fois amusée et étonnée. Elle arrivait droit sur la sorcière, elle avait même pris une espèce de pose étrange, essayant certainement de mettre un maladroit coup de pied à sa cible. Il y avait énormément de défauts dans sa posture mais le moment n'était pas à la critique, puis de toute manière il était clair que sa spécialité n'était pas le corps à corps. Par contre, elle offrait une fois de plus une diversion en or, décidément elle s'avérait être une alliée efficace quoiqu'elle manquât un peu de panache.

En espérant que la maîtresse des friandises soit suffisamment déstabilisée par l'entrée si... Dynamique de Kalindra, il n'y avait pas d'autres mots, la Ketsueki s'élança à toute vitesse dans sa direction, katana en avant et lame toujours rangée. Tiens, qu'était devenu sa collègue runique au fait ? Apparemment elle avait poursuivit la Flashman derrière l'obstacle de sa compagnonne de fortune et elle n'était toujours pas en vue. Quoi qu'il advienne, il était désormais difficile d'imaginer qu'elle puisse interrompre l'action en cours, à moins qu'en plus de la pistolera et de la saibô no maho elle ne maîtrise une magie de téléportation. C'était peu probable, mais il ne fallait pas exclure le fait qu'elle puisse apporter son grain de sel. Elle pouvait tenter une attaque à distance par exemple, ou encore préparer un puissant tour de passe-passe pour les mettre hors d'état de nuire en deux temps trois mouvements. Bref, le moment n'était plus aux suppositions, il fallait agir vite et bien pour pouvoir profiter pleinement de la diversion de la mage de Lamia Scale ! Dès que Saeko se retrouva en face de sa petite antagoniste, elle n'hésita pas une seule seconde à envoyer la sauce sans se laisser berner par son apparence fluette et mignonne. Elle visa extrêmement rapidement les points sensibles de son ennemie à l'aide de sa technique, le Takamagahara no goippatsu, enchaînant les coups à une telle vitesse que seul le dernier porté fut visible. Elle termina son entreprise d'un bond en arrière, pour éviter d'être pris par surprise, puis elle se mit en garde. Elle avait été le plus vite possible et n'y avait absolument pas été de main morte. Après tout, elle venait d'utiliser l'un de ses plus puissants atouts et elle s'était servie du fourreau de son katana pour frapper, renforçant l'impact de sa technique. L'écuyère pensait avoir atteint sa cible, mais rien n'était sûr et dans la confusion elle n'avait même pas remarqué si le pied de sa partenaire avait atteint son objectif. Elle se permit quand même une petite remarque pour... Et bien... Se la péter un peu :

« - Des sucettes ? Ah ah, c'est presque insultant petite. La magie est décidément bien ridicule et je suis obligée de constater qu'avec toi, je n'ai pas encore tout vu ! (Elle reporta son attention sur Kalindra et la gratifia d'un regard un poil moqueur). Jolie diversion, j'aime bien l'idée que tu te sois recouverte de boue pour essayer de l'effrayer mais je ne pense pas que ça marche réellement en définitive. (La jeune femme resserra sa garde, un air de défi sur le visage). Allez, deuxième round, j’attends ! »
Kalindra Flashman
Lady DollLady Doll

Kalindra Flashman

Messages : 586
Date d'inscription : 23/11/2012
Âge : 25
Guilde : Lamia Scale
Magie / Malédiction / CS : Ningyo no Mahô / Magie des Pantins

- Caractéristiques du Mage -
P.M.: 3.325
Statut: Mage de Rang A
Renommée : Mage Connue
MessageSujet: Re: [2VS2] Combat de pouffes dans la boue !   [2VS2] Combat de pouffes dans la boue ! EmptyMer 5 Fév - 9:19


Combat de pouffes dans la boue !
Bah c'était pas long !

Le combat était décidément mouvementé de tous les côtés de l’arène ! On n’en était qu’au début et pourtant je pouvais déjà ressentir les frissons de l’epicness parcourir mon corps. J’avais réussi à me débarrasser temporairement d’Euphémia pour venir en aide à Saeko, ma partenaire au sang chaud. Elle était plutôt stricte et dure avec moi, mais ce n’était pas ce simple détail qui allait nuire à notre chimie. Après tout, le parfait combattant est celui qui sait travailler avec le pire, non ? Non pas que Saeko soit un piètre partenaire, au contraire elle était pour l’instant époustouflante, mais vous comprenez ce que je veux dire, n’est-ce pas ? Dans tous les cas, de là où j’étais – c’est-à-dire dans les airs – je ne pouvais qu’admirer la vue quelques instants plus tôt. Mais je finis par comprendre que j’allais atterrir et qu’accessoirement Ether, notre deuxième adversaire, était donc en plein dans la trajectoire. J’avais donc décidé de tenter au moins une petite diversion pour que Saeko puisse porter un important coup à notre casse-bonbons. C’est ainsi que j’avais entrepris d’exécuter une audacieuse mais très professionnelle prise de karaté ! J’avais fermé les yeux pour souhaiter de tout mon cœur ne pas me planter lamentablement au sol et faire une honte de moi-même…

Eh bah mes prières furent exhaussées ! Enfin pas exactement… mais c’était tout comme ! Disons simplement qu’Ether me vit à la toute dernière seconde et m’évita de justesse, ce qui donna l’occasion à Saeko d’exécuter une étrange mais non pas moins efficace combinaison de coups de sabres. La pauvre Ether se fit bombarder par la lame tranchante. Après coup, deux mètre plus loin, couverte de boue et ne sentant pas la rose, je pus voir Ether s’effondrer par terre tel un château de carte. Quoi ? Elle était déjà hors d’état de nuire ? Saeko était-elle si forte que ça ? Le gong retenti. Quoi ? Mais il restait encore une autre combattante, non ? Quoi que…

- VICTOIRE ÉCLAIR DE SAEKO KETSUEKI ET KALINDRA FLASHMAN ! ELLES ONT RÉUSSI VAINCRE DEUX ADVERSAIRE EN UN TEMPS PHÉNOMÉNAL !

Intriguée, je contournais le mur de guimauves pour voir ce qui était arrivé à la femme aux cheveux bleus. Je vis avec surprise qu’elle n’avait pas réussi à se débarrasser de ma poupée. Elle avait donc suffoqué et était morte… MAIS NON J’RIGOLE ! Elle avait juste perdu connaissance. C’était tout de même moche ! Gagner aussi rapidement… cela me laissait sur ma faim (à moins que ce soit sur ma fin… ?) et je n’ai pas pas eu l’occasion de m’amuser… zut quoi !

Cependant, j’étais contente sur un point : j’étais capable de me défendre contre deux adversaires de valeur ! C’était tout de même valorisant d’avoir battu deux grosses pointures en si peu de temps. Peut-être que ce n’était que de la chance, mais ça, c’était une autre paire de manche ! Dans tous les cas, je rejoignis Saeko qui… était déjà partie. Re-zut ! J’avais pourtant envie de lui serrer la main et de la féliciter ! Bon tant pis, peut-être une autre fois ! Je sortis à mon tour de l’arène, toujours couverte de boue. Je me dépêchais de m’emparer d’une serviette pour essuyer toute cette crasse sur moi. Avec cette pluie qui tombait toujours, c’était décidément une drôle de journée… Bon ! Et si j’allais me remplir le bedon en mangeant un bon sandwich au fromage ?



Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: [2VS2] Combat de pouffes dans la boue !   [2VS2] Combat de pouffes dans la boue ! Empty

[2VS2] Combat de pouffes dans la boue !

Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Fairy Tail RPG : Fiore no Oukoku :: 
 :: Domus Flau :: 2 VS 2
-