Fermer le menu
Ouvrir le menu

Navigation














Partagez

 Vous venez boire un verre ? *Hips* [Pv: Oprah, Saeko, Ultia]

AuteurMessage
Adam Strauss

Adam Strauss

Messages : 21
Date d'inscription : 14/04/2013
Âge : 24
Guilde : Agent du Conseil
Magie / Malédiction / CS : Marche des morts
Magie / CS Secondaire : Instrumental Magic

- Caractéristiques du Mage -
P.M.: 2.500
Statut: Mage de Rang B
Renommée : Mage Connu
MessageSujet: Vous venez boire un verre ? *Hips* [Pv: Oprah, Saeko, Ultia]   Vous venez boire un verre ? *Hips* [Pv: Oprah, Saeko, Ultia] EmptyMer 22 Mai - 22:54

Vous venez boire un verre ? *Hips* (ft. Oprah, Saeko, Ultia)


Si vous êtes ici à me lire, je suppose que c’est pour Adam ? J’en ai ma claque de lui ! J’aurais tellement aimé narrer les histoires d’un héros, un vrai… Un jour, peut-être. En attendant je n’ai que ce mort-vivant sous la main. D’ailleurs, où est-ce qu’il est encore passé ?!

Assis sur un tabouret de la meilleure taverne de Val, Adam était en train de siroter une de ces boissons alcoolisées qu’il aimait tant. Belle initiative pour un membre de l’armée runique soi-disant en mission. Il valait mieux qu’aucun de ses supérieurs ne le surprennent. Ces derniers lui avaient déjà passés assez de savons à ce propos et ça ne l’aurait guère étonné qu’ils aient envoyés quelqu’un pour le surveiller. Tant pis, de toute façon le mal était déjà fait. Boire était pour lui un moyen de fuir son passé. Il y a mieux me direz-vous, mais que voulez-vous Adam est un âne bâté ! Encore heureux que la mission que l’on lui avait confié n’était pas très importante. Ses supérieurs l’avaient envoyé à Val pour régler quelques détails administratifs avec la guilde local. Cuatro Cerberus si mes souvenirs étaient bons. Et notre charmant cadavre ambulant avait décidé de s’y rendre juste après s’être « désaltéré » dans un des boui-bouis du coin. Je tiens quand même à préciser que le soleil n’allait pas tarder à se coucher et qu’Adam était déjà là-dedans depuis plusieurs heures. Bien sûr il comptait bien y rester encore un long moment .

L’air pensif, il regardait les gens entrer et sortir tout en sirotant son verre avec une paille. Comme à son habitude, il dégageait cette aura sinistre et lugubre qui faisait fuir toute personne normalement constituée à un kilomètre de lui. C’est pour cette raison qu’aucun autre client n’était venu s’asseoir à une table proche de la sienne. D’ailleurs, même la lumière semblait vouloir le fuir. Juste au-dessus de lui, le lacryma qui éclairait ce coin de la pièce s’était mis à grésiller et osciller entre le jour et la nuit. Bonjour l’ambiance de film d’horreur !


“♪ What will we do with a drunken whaler? What will we do with a drunken whaler? What will we do with a drunken whaler? Early in the morning … ♪”

Et m….voilà qu’il se mettait à chanter maintenant. Sa chanson n’avait rien de très glauque pour une fois, mais venant de lui elle avait le don pour foutre le cafard à ceux qui pouvaient l’entendre. Pareil à une caresse gelée portée par la brise, cette complainte en fit frissonner plus d’un ! Les autres clients de la taverne regardaient Adam d’un mauvais œil. Apparemment sa présence commençait à être dérangeante.

“Oh? Voilà que mon verre est vide. Tavernieeeer ? ♪”

Aucune réponse. Le vieil homme derrière son comptoir faisait mine de ne rien entendre. A mon humble avis il voulait éviter le plus possible d’avoir à faire à notre cadavre ambulant qui lui foutait la chair de poule ! Il devait surement avoir envie qu’Adam quitte son établissement le plus vite possible. Un type comme lui ce n’est pas bon pour les affaires. Manque de chance pour le pauvre bougre, notre musicien de la mort ne s’était pas encore décidé à partir. Il continua donc d’appeler le barman de sa voix la plus mielleuse pour se faire servir. Mais il continua d'être ignoré. Tant pis, il serait patient. Il n’était pas pressé après tout.

Pour passer le temps, il se décida à discuter avec l’un de ses « amis ». Il souleva son haut-de-forme posé sur la table, et y sortit un objet couleur ivoire avec lequel il commença à discuter de la pluie et du beau temps. Les autres personnes présentes mirent un certain temps avant de comprendre de quoi il s’agissait. Après tout, ce n’est pas tous les jours qu’on voit un type bizarre parler chiffon avec un crâne humain. Oui, avec un crâne ! Compte tenu du silence de mort qui était subitement tombé, peut-être que ce n’était le meilleur endroit pour taper la causette à Walter. Espérons que cela ne cause pas trop de remue-ménage et n’attire pas certaines personnes qui viendraient gâcher cette superbe soirée.


“Mon pauvre ami, tu es si moche que tu fais peur à tous ces gens ! Je te plains Walter. Pour la peine, je t’offre le prochain verre.”

Un sourire envoûtant, une voix onctueuse, mais toujours le même air angoissant, il exprima une dernière requête au barman.

“Un rafraîchissement pour mon ami ici présent, s'il vous plait ! ♪”
Oprah Silverman
Mage SolitaireMage Solitaire

Oprah Silverman

Messages : 146
Date d'inscription : 09/04/2013
Âge : 25
Magie / Malédiction / CS : Vector Arrow
Magie / CS Secondaire : Marche des Morts (Verrouillé)

- Caractéristiques du Mage -
P.M.: 2.155
Statut: Mage de Rang C
Renommée : Mage de Campagne
MessageSujet: Re: Vous venez boire un verre ? *Hips* [Pv: Oprah, Saeko, Ultia]   Vous venez boire un verre ? *Hips* [Pv: Oprah, Saeko, Ultia] EmptyLun 27 Mai - 3:04


Vous venez boire un verre ? *hips*

Mon nouveau meilleur ami !


Vous venez boire un verre ? *Hips* [Pv: Oprah, Saeko, Ultia] 1367464671042472800


J’étais à Val… Pourquoi ? Parce que. Sans raison. Je sais, c’est plutôt nul comme excuse mais fallait bien que je fasse quelque chose de ma vie, non ? Depuis ma mission à Shiroyuki, je m’ennuyais à mourir dans ce vaste monde qu’était Fiore. Et dire que, suite à la mission, j’avais eu comme idée de rejoindre une guilde... Berk ! Jamais d’la vie ! Une guilde, c’est un groupe d’individus qui se soutiennent pour mener à bien leurs missions. Moi, j’étais quelqu’un de difficile à approcher. Jamais dans ma jeunesse je n’avais eu d’amis et la seule personne au monde que j’ai respectée… bref, j’étais maintenant plutôt solitaire même si je savais qu’être seule n’était pas la meilleure chose pour une jeune fille comme moi. Le nombre d’adultes que j’ai croisés et qui m’ont dit « Mais que fais-tu toute seule ? Où est ta famille ? » est phénoménal. Ma famille ? Tss ! Mes parents m’avaient probablement oubliée un mois après ma fugue, peut-être moins que ça même ! Je suis même certaine qu’ils ne se souviennent plus de mon prénom. Oprah… Héritage de deux êtres totalement ignobles qui ne savent même pas s’occuper d’un autre être humain. Tss ! Si j’avais pu changer ce prénom, je l’aurais fait. Cependant, j’étais juste trop paresseuse pour m’en trouver un autre. Je sais, je suis diabolique.

Alors oui comme dit précédemment, j’étais dans ce petit village qu’était Val et je me cherchais un petit endroit pour m’acheter des bidules qui pourraient me divertir ET/OU me rendre utiles. Quels genres de trucs ? Moi-même je ne le savais pas. Autant allez dans l’inconnu comme on dit ! Bon allez, je devais me trouver un petit commerce avec des prix pas trop chers. Dites donc il y avait une foule monstre aujourd’hui ! Il y avait un spécial deux pour un chez Mama Pizza ou quoi ? Bref, pas d’importance. J’accélérais le pas pour en finir au plus vite, mais malheureusement j’accrochais quelqu’un. Merde ! J’veux pas faire la discussion moi ! Sans même regarder la personne que j’avais malencontreusement accrochée, je poussais un petit « Pardon » pressé et sans réelle politesse. Elle n’avait qu’à faire attention, c’tout ! Car oui, j’eus l’impression que c’était une fille… mais rien n’était certain. Bref. Pas le temps pour ça.

Je marchais en regardant à gauche à droit une petite boutique sans trop de gens, mais rien. Je commençais à perdre patience jusqu’à ce que, en tournant ma tête vers ce qui semblait être un bar, je vis… un mec… qui parlait… à un crâne… un crâne mort, de toute évidence (oui je sais, ma perspicacité est sans égale). J’étais debout devant l’entrée du bar, la bouche grande ouverte et un air ahuri sur mon visage. Un mec… un crâne… MAIS C’EST TROP COOL !! Ce mec était la badassitude incarnée de la mort qui tue la vie ! Je devais lui parler, absolument ! J’entrais dans le bar et m’assis à côté de Beetle Juice. Je le regardais, toujours aussi surprise et admirative.

- Dites dites dites Monsieur ! Il est cool votre crâne ! Bam !

Oui, je ne trouvais pas autre chose à dire que cela. J’étais également très surprise de l’allure qu’avait ce jeune homme… une allure cadavérique, je dirais. Il avait les lèvres bleutées et de magnifiques cernes se dessinaient sous ses yeux lugubres. Et cette peau… quelle magnifique peau blanche ! Ça y est, c’est décidé ! Cet homme allait devenir mon MEILLEUR ami à vie ! Je le kidnapperai pour ça ! Nous vivrons d’amour et d’eau fraîche et nous serrons heureux comme des petits poissons dans l’eau ! Alors qu’un coulis de bave perlait du coin de ma bouche en extase, le barman posa une main sur le comptoir juste devant moi avec un air menaçant. Je le toisais du regard. Comment osait-il m’extirper de mon euphorie ? Grrrrr !

- Eh la gamine ! Tu savais que t’avais pas l’droit d’entrer dans un tel endroit ? Fiche-moi le camp et plus vite que ça !

Shit ! Il avait trop raison ce connard ! À seize ans, il était certain que je ne pouvais pas être ici. Mais je ne voulais pas sortir... non... Je devais trouver un moyen de rester ici en compagnie de mon prince charmant… La solution se fit aussi rapidement. Je le regardais d’un air supérieur et assuré.

- Wesh vous savez qui j’suis monsieur ? Je suis la fille du maire de la ville. J’ai tous les droits ici et si vous me faites sortir dehors, j’en pousserai un mot à mon papa et vous pourrez dire adieu à votre emploi ! Bam !
- Ouais ouais et moi j’suis l’père Noël ! As-tu une preuve que tu es la fille du maire ? Je n’avais jamais entendu parlé d’une progéniture chez lui !
- Oh alors Monsieur ose me contredire ? Vous avez deux choix : soit vous me laissez ici et rien ne vous arrive, soit vous me sortez de cet endroit et mon père vous vire de la ville. Vous voulez vraiment courir le risque de défier mes paroles ? Bam !

Le doute s’empara du monsieur. Haha ! Je savais que mon petit tour de passe-passe marcherait ! Il grogna et retourna à ses affaires ! Oprah : 1. Barman pas beau : 0. Shishishishishi ! Bon, maintenant que j’étais de nouveau seule avec mon cher et tendre nouvel ami, je pouvais de nouveau l’admirer. Toi, tu es à moi et je ne te laisserai pas filer entre mes doigts ! D’un ton dynamique et assuré, je commençais à lui lancer la discussion. Au diable les bébelles à acheter.

- Alors bel adonis. Tu veux être mon ami à vie ? Bam ! Allez j’t’en supplie ! J’suis super docile et même que toi et moi on pourrait faire pleins de belles activités comme la luge ou chevaucher des bébés phoques ! Bam ! Oh mais quelle gourde je peux faire. Shishishi ! Oprah Silverman, enchantée ! Toi c’quoi ton nom ? Bam !
Ultia Velonica

Ultia Velonica

Messages : 222
Date d'inscription : 09/04/2012
Âge : 29
Guilde : Tartaros
Magie / Malédiction / CS : Mamory Make

- Caractéristiques du Mage -
P.M.: 3.515
Statut: Mage de Rang A
Renommée : Mage Connue
MessageSujet: Re: Vous venez boire un verre ? *Hips* [Pv: Oprah, Saeko, Ultia]   Vous venez boire un verre ? *Hips* [Pv: Oprah, Saeko, Ultia] EmptyMer 29 Mai - 10:58


Nouvelle Rencontre
Une journée qui s'annonçait passionnante pour la fille des astres. Après avoir quitté la guilde et fait un coucou à tout le groupe de Quatro Cerberus. Ultia ne s'empêcha pas de passer un peu de temps avec Ren, le temps qu'elle serait à la Guilde. Pendant un moment, elle se demanda si elle ne devait pas s'installer avec lui. Après tout, elle avait un appartement et cela ne lui ferait pas de mal d'avoir de la compagnie, surtout que s'il s'agissait de Ren comme partenaire elle avait déjà qu'elle serait aux anges du matin au soir. Bref, Ultia se mit donc dans la tête de surement faire la proposition à son amour un de ces jours. Lorsqu'elle termina de faire son tour à la guilde, elle se précipita donc vers son appartement afin de ranger un peu celui-ci avant de prendre la route de crocus où elle participerait à un combat au Tournoi. Une fois de plus elle montrerait ses talents d'utilisatrice des astres devant un public. Pourquoi encore une fois certainement parce qu'elle avait grâce à l'aide de son amour réussit à exploiter sa magie et donc elle avait atteint un niveau de maîtrise beaucoup plus haut que celui qu'elle avait en arrivant à Quatro Cerberus. Les techniques que lui avait apprises son maître devenaient les siennes. La maîtrise n'était pas parfaite, mais elle savait les utiliser et cela même en combat grâce encore une fois à Ren... Il fallait croire qu'elle lui devait beaucoup de choses et c'est l'une des raisons qui faisaient qu'elle en était tombée amoureuse sans s'en rendre compte.

Elle avait donc décidé après avoir fini de ranger son appartement, d'aller faire un tour dans le centre-ville avant de se rendre directement à Crocus. Elle pointa donc avec tout son équipement à Val dans le but de prendre du bon temps avant un combat. Si ça se trouve, elle allait certainement y rester à ce combat... Si jamais ça devait arriver, elle aimerait avant profiter du temps qu'il lui restait. Il fallait le dire des fois Ultia pouvait être tellement négative que cela aurait un effet sur la faune.

Se retrouvant donc à se promener dans Val, elle faisait de petit pas en regardant autour d'elle sans forcément voir devant elle. Il y avait ce magasin qui vendait des trèfles à quatre feuilles. Pourquoi pas ? Après tout, si elle devait combattre un adversaire puissant elle aurait certainement besoin d'un peu de chance. Du moins avoir assez de chance pour rester en vie... Alors elle décida de se rendre donc dans le magasin. Lorsqu'elle mit le pied devant afin de se rendre dans le magasin, elle fût bousculée par une personne. La bousculade ne fût pas violente, mais assez pour faire monter la colère d'Ultia. Il y a des moments comme ça où l'on est complètement ailleurs et qu'on est dans nos pensées. Il s'agit qu'un simple mouvement ou même une parole, qui peut très mal passer et dès cet instant, vous réagissez au quart de tour et vous vous énervez. C'est ce qui arriva à Ultia lorsqu'elle trébucha presque et remarqua la personne qui avait causé les dégâts partir sans même dire « Pardon ». Elle se releva soudainement la tête entièrement rouge et se précipita pour aller à la rencontre de la vilaine qui venait de l'énerver.


Elle marcha pendant quelques temps et arriva finalement à localiser la fautive. Pas difficile de ne pas remarquer le physique d'une personne comme elle. Ultia s'arrêta devant le bar où elle vit la personne... Une gamine. De dos on aurait dit une personne plus grande... C'était certainement parce que Ultia c'était retrouvé presqu'au sol. Elle commença alors à marcher en direction de la fille en marchant de façon à montrer son énervement et lâcha une fois arrivé non loin de la table un grand « Shanaro ! Bakayarou ! ». De toutes les fois où elle était venue dans ce bar, le gérant ne comprenait pas ce qui arriva à Ultia sur le coup. Tout le monde se tût pour regarder la jeune mage de Quatro Cerberus qui semble-t-il venait de lâcher toute sa pression d'un coup.

    Hey ! Tu ne sais pas t'excuser quand tu bouscules quelqu'un ? è_é
Ketsueki Saeko

Ketsueki Saeko

Messages : 121
Date d'inscription : 04/04/2013
Âge : 26
Magie / Malédiction / CS : Aura
Magie / CS Secondaire : Adrénaline

- Caractéristiques du Mage -
P.M.: 3.150
Statut: Mercenaire de Rang A
Renommée : Mercenaire Connue
MessageSujet: Re: Vous venez boire un verre ? *Hips* [Pv: Oprah, Saeko, Ultia]   Vous venez boire un verre ? *Hips* [Pv: Oprah, Saeko, Ultia] EmptyJeu 30 Mai - 15:05
~ I - Accords difficiles :


Vous venez boire un verre ? *Hips* [Pv: Oprah, Saeko, Ultia] 1791004911ce69d81e11df8228a8bfc396a36f

Saeko se retrouvait à Val sur ordre de la caserne, elle avait une petite course complètement inutile et débilitante à faire pour l'un de ses supérieurs. La vie d'écuyère runique était décidément vraiment pas de tout repos, mais son oncle l'avait avertit qu'au début elle aurait probablement à faire ce genre de job plus d'une fois. Le voyage avait été excessivement long, mais surtout d'autant plus frustrant que la Ketsueki savait pertinemment que ce qu'elle devait ramener à Era était d'une importance plus que secondaire. Et oui, elle devait rapporter des Lacrymas de feu de Val, ville dont cela semblait être en quelques sortes la spécialité, afin de pouvoir chauffer convenablement les chambres des invités à la caserne quand il y en avait. « On se doit de savoir recevoir ! Nous sommes les chevaliers runiques d'Era, on doit donner l'exemple, vous comprenez ? », bien sûr qu'elle comprenait : il fallait faire croire à tout extérieur que la vie était paisible et que la situation actuelle était entièrement sous-contrôle à grand coup de pièces chauffées et de lits douillé ! Elle avança dans les rues animés de la ville d'un pas vif, soupirant avec flegme. Bah, elle s'en fichait à vrai dire, cela lui faisait une petite (grande) balade, elle n'avait jamais visité l'endroit et on ne l'attendait pas avant une semaine encore, elle n'avait qu'à prendre un peu de bon temps. Enfin c'est ce qu'elle aurait fait si on ne lui avait pas donné une autre directive, celle-ci plus délicate à réaliser. « Tant que vous serez là-bas, on a envoyé un bleu comme vous sur le terrain, Adam Strauss, un écuyer, vous devez le connaître on l'a déjà affublé d'un surnom à Era : le Fossoyeur. Enfin, vous devez tenter de le retrouver et lui dire de rentrer, on a besoin de lui pour autre chose. », aucun problème monsieur, en plus d'être une coursière on la considérait comme une messagère !

Et puis on ne lui avait même pas précisé pourquoi on lui demandait de le faire rentrer, comme si elle n'avait aucun droit de le savoir alors qu'on l'envoyait parcourir des milles et des milles à leur place ! Aucune importance, le sort de ses collègues écuyers la préoccupait autant que celui de ces insectes de mages qui croupissaient en prison, inutile de préciser qu'elle s'en lavait donc complètement les mains. Pour le moment, cela l'exaspérait un peu tout de même, comment allait-elle faire pour retrouver un gars pareil ? Un fossoyeur, ça rôde près des cimetières mais il n'y était pas, elle avait vérifié. Ensuite elle avait essayé de se renseigner auprès des habitants, on lui avait donné une brève description de cet Adam Strauss, un grand homme de presque deux mètres avec les lèvres bleutées et un teint cadavérique. On ne pouvait pas louper un gars comme ça quand on le voyait, cependant il fallait croire qu'il se déplaçait de toit en toit car personne ne l'avait aperçu. Le soleil commençait à se coucher et elle avait rendez-vous pour récupérer les lacrymas de feu le lendemain matin, tant pis elle chercherait mieux à tête reposée. Le voyage avait été assez éprouvant, aussi la jeune femme décida-t-elle de s'arrêter à un bar lambda pour s'enivrer un peu avant de se mettre en quête d'une chambre pour la nuit. Elle n'était pas une sainte-nitouche après tout, elle ne se gênait pas pour aller boire un verre de temps en temps et honnêtement elle pouvait tenir l'alcool comme n'importe lequel des ivrognes aguerris du coin. Sûrement une capacité latente que son entraînement physique digne des mercenaires lui avait permis de développer. C'était connu, tous les manipulateurs d'arme blanche savaient tenir la boisson ! Elle eut un petit rictus pour elle-même, c'était un préjugé tout bonnement ridicule mais il semblait être fondé pourtant.

Saeko vit une fille en furie qui devait avoir à peu près le même âge qu'elle entrer dans une sorte de taverne. Intriguée, elle décida de la suivre sans se faire remarquer, de toute façon un bar en valait bien un autre, pourquoi ne pas aller dans un endroit où il risquait d'y avoir de l'animation ? Son côté « stalker » ressortait, et sa curiosité qui n'avait rien d'extravagante la piquait pourtant au plus haut point. Elle entra à son tour puis se dirigea vers le comptoir comme si de rien n'était, sifflotant une de ses compositions musicales et jaugeant du regard les clients présents ici. Un couple de vieux, un groupe de quatre bonhommes revenant d'une dure journée de travail à n'en pas douter, bref, tout était extraordinairement normal. Attendez, il y avait aussi un type avec les lèvres... Bleu, le teint cadavérique et qui parlait à un crâne ? C'était une blague ? Non, c'était Adam en réalité, un hasard fort bien venu s'il en est. Il était avec une adolescente qui avait réussis à s'incruster dans l'endroit alors qu'il était flagrant qu'elle n'avait pas l'âge requis. Tiens, la fille qu'elle avait aperçu justement quelques instants auparavant se dirigeait droit vers les deux individus qu'elle venait de repérer. Elle tempêta à l'adresse de la plus jeune, apparemment elle l'avait bousculé de façon si grossière que sa victime s'était sentie obligé de la suivre jusqu'ici pour le lui faire remarquer. Une situation bien pathétique, mais qui amusa un peu la Ketsueki quand même. Elle allait en rajouter, tenter de mettre mal à l'aise son malchanceux collègue qui serait pris à partie immédiatement. Elle n'avait rien contre lui, cela semblait juste trop beau à ses yeux de pouvoir persécuter l'un de ses « objets de mission ». Elle commanda trois verres d'un alcool coriace et un jus de fruit au barman qui affichait une mine déconfite. Il n'appréciait pas la présence de tout ce remue-ménage on dirait. L'écuyère se dirigea vers la table du Strauss et s'assit comme si de rien n'était en posant sa commande avec force, pour qu'on la remarque immédiatement. Elle affichait son éternel sourire arrogant et s'exclama d'un ton complètement sarcastique :


« - Allez la midinette, on descend d'un étage et on s'assoit tranquillement, tu veux bien ? Commença-t-elle à l'adresse de la furie, enchaînant ensuite en s'adressant à tout le monde. Vous êtes en présence du Fossoyeur après tout, le grand Adam Strauss, tellement connu que sa réputation ne dépasse pas la caserne d'Era ! Tellement fameux qu'on envoie de pauvres écuyères comme moi le chercher alors qu'il est en train de mener une mission qui, je n'en doute pas, doit être d'une terrible importance ! En fait, il est tellement important que je n'ai pas pus m'empêcher de lui payer un verre, ainsi qu'à vous qui, je n'en doute pas, doivent être de grandes fans de cet homme ! Kampaï ! »

Cela n'avait rien de personnel, cependant tout ce qu'elle avait dit suintait l'ironie et le dédain. Il était évident que Saeko avait mal pris qu'on la prenne pour une simple messagère, et elle se vengeait sur un pauvre écuyer qui n'avait rien demandé. Elle vida son verre d'un trait et leva le bras à l'attention du barman pour qu'il la resserve immédiatement. La soirée promettait d'être riche en rebondissements, elle espérait juste que ses camarades de beuverie se prendraient au jeu avec elle, et surtout qu'elle ferait tomber ivre mort Adam Strauss. C'était absolument débile et puéril comme entreprise, elle s'en rendait compte, mais elle ne pouvait pas s'empêcher de le faire quand même. Elle devait prouver sa supériorité sur un type comme lui, se convaincre qu'elle valait au moins autant que lui. La Ketsueki en avait fait une espèce de rival sans même qu'il le sache. Elle poussa les verres d'alcool en direction du cadavre ambulant et de l'énervée de service, puis celui de jus de fruit en direction de l'adolescente, très lentement, avec un sourire condescendant au possible. Elle n'eut même pas besoin de parler plus avant, on pouvait presque palper à mains nues son invitation à boire.

« - Mais que suis-je sotte, la présence de ce si important personnage m'en a fait oublier les bonnes manières ! Dit-elle en se tapant le front avec théâtralité. Je suis Ketsueki Saeko, écuyère runique de mon état, à qui ais-je l'honneur mesdemoiselles ? »
Adam Strauss

Adam Strauss

Messages : 21
Date d'inscription : 14/04/2013
Âge : 24
Guilde : Agent du Conseil
Magie / Malédiction / CS : Marche des morts
Magie / CS Secondaire : Instrumental Magic

- Caractéristiques du Mage -
P.M.: 2.500
Statut: Mage de Rang B
Renommée : Mage Connu
MessageSujet: Re: Vous venez boire un verre ? *Hips* [Pv: Oprah, Saeko, Ultia]   Vous venez boire un verre ? *Hips* [Pv: Oprah, Saeko, Ultia] EmptySam 8 Juin - 16:25

Enchanté, je m'appelle Adam !


Etait-ce un rêve ou…la réalité ? Que faisaient tous ces gens autour d’Adam ? Le panneau sur son front disant « fuyez, je suis le copain de la faucheuse » avait-il cessé de clignoter ? Pardonnez ma surprise, mais je dois avouer que cela faisait un bon bout de temps que personne n’était venu s’assoir à coté de notre nécromancien de son plein gré ! ! Quant à notre principal concerné, ça n’avait pas l’air de surprendre plus que ça au contraire il était ravi de voir des gens se joindre à lui ! En revanche, il n’appréciait pas trop avoir été ignoré jusque-là. Tout ce petit monde l’avait rejoint mais à aucun moment il n’avait pu en placer une… Ce n’était pas très poli de la part de ses interlocuteurs, mais passons.

Tout d’abord, il y avait cette gamine débordante d’énergie. Un peu trop même. Elle s’était faite remarquée dès son arrivée, et semblait fascinée par notre zombie. C’est sûr, quelque chose ne tournait pas rond chez elle ! Apparemment fille du maire, elle se prénommait Oprah. Et après son petit speech, Adam ignorait bel et bien s’il devait la prendre au sérieux…est-ce qu’elle voulait vraiment monter sur des bébés phoques ?! WTF ?!! Ensuite venait le tour de cette jeune fille un tantinet énervée. Une vraie furie ! Apparemment, cette dernière en voulait à Oprah de l’avoir bousculée. Aucune indication quant à son nom. Et enfin, la dernière et pas la plus amicale était une écuyère runique surement aussi âgé qu’Adam. Manque de chance pour notre cadavre ambulant, on l’avait retrouvé…Encore pire, celle qui l’avait retrouvé n’avait pas l’air de le porter dans son cœur ! Peut-être qu’ils se connaissaient, peut-être qu’Adam lui avait quelque chose d’impardonnable… En tout cas, il n’avait aucun souvenir de l’avoir déjà vu quelque part. Kestueki Saeko…non ça ne lui disait foutrement rien !

Enfin, depuis que tout ce beau monde était arrivé, on l’avait tout bonnement ignoré ! A chaque fois qu’il avait voulu dire quelque chose, une nouvelle personne arrivée. Quel manque de savoir-vivre de la part de ces demoiselles… Enfin, il n’allait se plaindre de leur présence, pour une fois qu’il avait la côté auprès de ces dames ! Quoiqu’il en soit, il était temps pour lui d’intervenir, de mettre les choses au clair avec Saeko et surtout de faire connaissance avec ses interlocutrices ! Un sourire se dessina sur ses lèvres, et sa magie se mit à l’œuvre. Sur la table, le crâne humain de son ami Walter s’anima et se mit à claquer la mâchoire tout en roulant d’un côté à l’autre de la table. Normalement, cela devrait suffire à calmer les tensions et attirer leur attention à tous.


"Kyahahaha ! Excusez le, Walter n’aime pas trop que l’on m’ignore. Il leva les yeux vers Saeko. Merci pour ce verre, cher collègue. Croyez-moi, je suis sincèrement désolé que l’on vous ait chargé de jouer les messagers…mais un doute m’assaille, nous connaissons nous ? Aurais-je déjà tué l’un de vos proches ? Ou bien…l’un de vos proches serait-il un de mes morts ?"

Toute étincelle de vie avait quitté Walter. Il n’était déjà plus qu’un simple crâne inanimé. Et Adam, qui avait marqué une petite pause, repris. Toujours un grand sourire aux lèvres, son regard se tourna finalement vers Oprah.

"C’est un peu tard pour ça, mais je préfère me présenter moi-même. Je me prénomme Adam, mais comme l’a gentiment précisé ma collègue on me surnomme aussi le fossoyeur. Je comprends pas vraiment pourquoi… Enfin, bref. Enchanté de faire ta connaissance Oprah."

Notre grand blond fit une petite courbette de la tête à sa nouvelle fan, et lui sourit. On ne pouvait pas faire plus amical ! Bon, d’accord il aurait pu l’être un peu plus avec sa collègue, d’autant qu’il n’était pas vraiment en position de parler, mais bon…il avait le temps de se rattraper ! Mais, attendez ! Je crois qu’il oublia quelque chose, ou quelqu’un… j’arrive pas à me souvenir ! Bon, tant pis ca me reviendra plus tard !



Spoiler:
 
Oprah Silverman
Mage SolitaireMage Solitaire

Oprah Silverman

Messages : 146
Date d'inscription : 09/04/2013
Âge : 25
Magie / Malédiction / CS : Vector Arrow
Magie / CS Secondaire : Marche des Morts (Verrouillé)

- Caractéristiques du Mage -
P.M.: 2.155
Statut: Mage de Rang C
Renommée : Mage de Campagne
MessageSujet: Re: Vous venez boire un verre ? *Hips* [Pv: Oprah, Saeko, Ultia]   Vous venez boire un verre ? *Hips* [Pv: Oprah, Saeko, Ultia] EmptySam 15 Juin - 2:07


Vous venez boire un verre ? *hips*

De la chicane dans la cabane !


Vous venez boire un verre ? *Hips* [Pv: Oprah, Saeko, Ultia] 1367464671042472800


Me retrouver aux côtés d’un être aussi fabuleux me plongeait dans une extase quasi surnaturelle. Ce jeune homme tenant un crâne était ce que j’aimais le plus sur cette planète. La bizarrerie, la classe, la… lugubrosité (oui je sais ce mot n’existe pas, vos gueules)!! Avoir ce petit blondinet comme ami me procurait une place directe dans le paradis et dans le bonheur suprême. J’aurai l’honneur d’avoir dans mon cercle de proches (qui était assez pauvre je devais dire) une personne aussi… chouette ! Bon, peut-être que j’exagérais, mais j’apercevais en lui une aura de badassitude non-négligeable ! Cependant, le destin fit en sorte que notre amour fut impossible car alors que j’attendrais une réponse venant de mon doux apollon, une… chose, vient me déranger. C’était une jeune dame aux cheveux très clairs et qui semblait… furibonde ! Je crus me rappeler très vaguement son visage. Je remarquais que tout le monde la regardait alors que elle, c’était moi qu’elle regardait. J’avais fait quoi moi encore ? Je le sus dès qu’elle fit part d’une bousculade et d’absence d’excuses de ma part. Aaaaah ! C’était donc là que je l’avais vuuuuue ! Mais… comment OSAIT-ELLE dire que je ne m’étais pas excusée ? Non mais ! J’étais peut-être une petite peste accomplie, mais je n’étais pas une petite peste impolie non plus ! Je lui souris méchamment afin de lui montrer la grossière erreur qu’elle venait de faire.

- Yo ! De un, j’étais en pleine discussion avec quelqu’un ! De deux, je me SUIS excusée auprès de ta pauvre petite personne pathétique ! C’est pas ma faute si t’as les oreilles aussi bouchées que le cul d’une vierge, ok ?! Bam !

Suite à quoi, je lui tirais ma magnifique langue et ne fis pas plus de procès. Alors que je fus sur le point de me retourner pour recommencer la discussion avec mon trésor adoré, Une autre protagoniste vint faire son entrée parmi le cirque et posa des boissons sur notre table. Quoi ENCORE ?!

- Allez la midinette, on descend d’un étage et on s’assoit tranquillement, tu veux bien ?

Attendez… Que vois-je ? Cheveux mauves, seins surdimensionnés, ton de voix arrogant, sourire moqueur… C’était… c’était… C’était quoi déjà son nom ? AH OUI ! Ketsueki… SAEKO !

Spoiler:
 

Comment cela était-il possible ? Le destin était vraiment une sale pute avec moi il fallait croire ! Qu’avais-je fait pour mériter ça Monseigneur ? J’vous jure que j’arrêterai d’écraser des fourmis, promis ! Dans tous les cas, elle continua à déblatérer du… sarcasme, of course. Tout ceci s’adressant à nous trois mais en parlant de… d’Adam Strauss ? Le Fossoyeur ? C’était donc ceci le nom de mon doux et ténébreux nouvel ami ? Et y’avait aussi cette petite (grande) teigne qui ne pouvait décidément pas s’empêcher de jouer les arrogantes provocatrices car voilà quoi c’est sa vie ! Kempaï, effrontée ! Cependant, ce qui était encore plus surprenant était qu’elle… avait l'air de s’en battre les couilles de moi. M’avait-elle reconnue au moins ? Ou alors son cerveau n’était pas assez performant pour ne serait-ce que se remémorer quelqu’un d’aussi important que moi ? Non mais ! Elle finit par se présenter d’une façon faussement théâtrale. Décidément, cette fille était pathétiquement en train de se jouer de nous car elle avait, comme le disait mes piètres parents, « du sable dans sa culotte ». J’aime être vulgaire. La vulgarité était tellement libératrice. Mais là n’était pas le sujet, je devais montrer à mon tour que c’était MOI la désagréable du groupe !

- Non mais je rêve ?! Non seulement elle là, la frustrée de service, (je désignais la jeune femme aux cheveux argentés) elle sait pas comment se servir de ses oreilles, mais en plus, toi, t’as d’la merde dans les yeux ? Bam ! (je fis ensuite de grands mouvements de bras comme pour me faire voir par quelqu’un qui était loin). YOUUUU-HOUUUU ! Oprah Silverman ! Tu te rappelles pas de moi ou alors t’es la sœur jumelle d’une pauvre empotée ? Bam ! J’te jure que ce qui est arrivé l’autre fois c’était…

Je fus coupée nette par quelque chose qui me surprit en même temps que de me stupéfier. Le crâne du dénommé Adam Strauss commença une espèce de rodéo sur la table pour ensuite laisser la parole à l’homme cadavérique. Trop Coooooool ! Comment il faisait pour le faire bouger ? C’était de la magie. De la magie pure et dure ou alors j’suis pas une fille ! Il venait de le nommer Walter que je me mis à fixer intensément le crâne pour voir s’il allait encore bouger ou nous faire un autre tour de claquette. Ce que dit Adam m’intéressant plus ou moins car il parla à la personne que je m’étais jurée de bouder pour le restant de ma vie. Cependant, c’est lors de sa dernière phrase que je tournais mes yeux en sa direction. Un de ses morts ? Que voulait-il dire par là ? Je devrai lui demander un jour ou l’autre, c’était sûr et certain ! Après, il se tourna vers moi.

- C’est un peu tard pour ça, mais je préfère me présenter moi-même. Je me prénomme Adam, mais comme l’a gentiment précisé ma collègue on me surnomme aussi le fossoyeur. Je comprends pas vraiment pourquoi… Enfin, bref. Enchanté de faire ta connaissance Oprah.

Ohlala mais quel charmeur ce beau gosse ! Il fit même une petite révérence pour prouver à quel point il était plus cool que les deux greluches qui se tenaient toujours à côté de nous. Je me permis un petit gloussement comme le faisaient ces tarés de nobles. Je le regardais avec le plus grand émerveillement qu’une gamine de seize pouvant pouvait faire et lui dis d’un ton peut-être trop enthousiaste :

- Je suis également honorée de faire la connaissance de quelqu’un d’aussi cool de toi mon p’tit gars. Bam ! (je regardais par la suite les deux autres demoiselles avec un air de mépris, montrant clairement le fait qu’elles étaient de trop dans la partie. Je me retournais ensuite vers joli-cœur.) Dis dis dis ! Ça te dirait qu’on soit un peu plus seuls histoire de discuter calmement et sans moustiques autour de nous pour nous déranger ? Bam !

Suite à quoi, je me tournais une dernière fois vers les deux demoiselles (si nous pouvions les décrire ainsi) pour leur donner un ultime ultimatum (je sais, ça se dit mal mais moi j’trouve ça cool à prononcer). Tout ceci avec un accent de petite princesse riche.

- Bon allez les mémères, laissez-nous un peu de place je vous prie. Nous sommes des gens occupés et importants comme le dit si bien cette mademoiselle Saeko. Bam !

Même le petit « Bam » à la fin avec un petit air dramatique et exagérément policé. J’espérais m’être montrée claire envers ces deux êtres humains (car oui, je ne trouvais plus de qualificatifs pour les désigner).


HRP:
 
Ultia Velonica

Ultia Velonica

Messages : 222
Date d'inscription : 09/04/2012
Âge : 29
Guilde : Tartaros
Magie / Malédiction / CS : Mamory Make

- Caractéristiques du Mage -
P.M.: 3.515
Statut: Mage de Rang A
Renommée : Mage Connue
MessageSujet: Re: Vous venez boire un verre ? *Hips* [Pv: Oprah, Saeko, Ultia]   Vous venez boire un verre ? *Hips* [Pv: Oprah, Saeko, Ultia] EmptyJeu 27 Juin - 15:22


Le Retour de Vileta!

Cela n'était jamais dans ses habitudes de se comporter comme une sauvageonne. La mage à l'esprit sauvage avait pour habitude de laisser passer certains événements, de passer elle-même au-dessus de ça. La dernière fois qu'elle avait eu une réaction anormale, c'était qu'elle avait été embarrassée... Il s'agissait de Soren de la Guilde qui lui avait posé une question assez gênante devant presque toute la guilde. A la limite, si cela était arrivé en privé elle n'aurait pas réagi comme ça, mais des fois il suffit vraiment d'un simple mot pour vous faire perdre pied sans difficulté. C'est donc la raison qui lui poussa ce jour-là à jeter un fût de bière en direction du pauvre enfant, qui se l'était prise en plein sur la tronche. Bref, elle n'était pas vraiment le genre de personne à s'emporter sans raison. Actuellement, une chose l'avait rendu furieuse et ça Ultia démontrerait à la personne responsable de ça qu'elle venait de la mettre en rogne. En effet, c'est donc en direction du personnage concerné qu'elle se dirigea lorsqu'elle aperçut sa silhouette. Elle arriva donc sur les lieux et commença à parler avec la fille en question, sans pour autant se retenir. Celle-ci se retourna vers elle et malheureusement sortit une réponse qu'Ultia ne risquait certainement pas de supporter.

Oprah: Yo ! De un, j'étais en pleine discussion avec quelqu'un ! De deux, je me SUIS excusée auprès de ta pauvre petite personne pathétique ! C'est pas ma faute si t'as les oreilles aussi bouchées que le cul d'une vierge, ok ?! Bam !

Le regard d'Ultia changea... Elle regarda la jeune fille sans dire quoique ce soit. Elle venait de se prendre comme une claque dans la tronche, sans pour autant avoir le répondant nécessaire. Il s'agissait là d'une gamine qui non seulement l'avait bousculé et dans la foulée avait permis à Ultia de montrer sa nouvelle culotte aux passants, mais contre son gré bien évidemment... La Cerbère resta bouche bée. Aucun mot ne sortait de sa bouche. Pendant ce temps, les choses avançaient autour d'elle, mais elle n'y prêtait pas du tout attention. Ultia fixait la gamine, le regard noir, le regard noir. Elle semblait complètement se trouver dans un autre monde. Les yeux grands ouverts et fixant sa cible, elle pouvait donc tout de même entendre qu'on venait de lui donner un nom comme étant la midinette... C'est sans doute le mot qui déclencha le changement de personnalité d'Ultia à ce moment-là. Après avoir laissé le temps à tout le monde de se présenté et s'être fait petite pendant un court moment, Ultia revint à elle en attrapant la jeune fille par le col et en serrant assez fort pour qu'elle ne puisse pas se dégager :

Ultia: Yo ! Moi je suis Vileta ! Bim !

Après qu'elle ait sorti sa phrase de présentation, elle dirigea rapidement sa tête vers la jeune fille afin de rentrer en contact avec la sienne... Le but de la manœuvre ? Lui mettre un très grand coup de boule afin qu'elle comprenne qu'elle venait de réveiller une personne complètement folle.

Ketsueki Saeko

Ketsueki Saeko

Messages : 121
Date d'inscription : 04/04/2013
Âge : 26
Magie / Malédiction / CS : Aura
Magie / CS Secondaire : Adrénaline

- Caractéristiques du Mage -
P.M.: 3.150
Statut: Mercenaire de Rang A
Renommée : Mercenaire Connue
MessageSujet: Re: Vous venez boire un verre ? *Hips* [Pv: Oprah, Saeko, Ultia]   Vous venez boire un verre ? *Hips* [Pv: Oprah, Saeko, Ultia] EmptyVen 19 Juil - 16:05

~ II – Une danse enivrante.



Vous venez boire un verre ? *Hips* [Pv: Oprah, Saeko, Ultia] 979099TheBarbyrennied


Les cheveux blanc, un caractère digne de la pire des pestes, la façon qu'elle avait de dire « Bam » toutes les deux secondes, non, il n'y avait pas de doutes possibles... Oprah Silverman ! Elle ne l'avait absolument pas reconnu sur le coup mais maintenant qu'elle l'avait bien en face (et qu'elle lui avait rafraîchi la mémoire), il était évident que le destin la mettait au défi ce soir ! Si Saeko n'avait pas tout de suite tilté de qui il s'agissait, c'est qu'il y avait une bonne raison... Leur première rencontre à Onibas avait été plutôt houleuse et ce qui s'était passé là-bas lui avait laissé un amère souvenir. Les gens aimaient bien se rappeler de ce qui les arrangeaient, et en l’occurrence ici, la mémoire de la Ketsueki avait volontairement ellipsé tout ce qui s'était passé à la gare ce jour-là, zappant l'horrible ado' survoltée au passage. Bref, maintenant elle savait pertinemment à qui elle avait affaire et elle n'allait pas se laisser abattre pour autant ! Non, malgré les apparences et son entrée en scène ironique, elle était ici pour prendre du bon temps. Chacun s'amusait comme il le pouvait et en ce qui la concernait, elle trouvait particulièrement passionnant de faire mettre les pieds dans le plat aux autres ! Avec l'aide involontaire mais efficace de la mage hyperactive ainsi que celle de la midinette en furie, elle avait absolument toutes les cartes en main pour rendre cette soirée inoubliable. Elle attendit patiemment en sirotant son second verre qu'Oprah termine de l'invectiver, la regardant avec un air faussement désolé puis s'apprêta à répliquer. Elle n'en eut pas le temps cependant, le crâne du Fossoyeur qui se mit à effectuer une étrange danse la prit au dépourvu, c'est alors que son collègue runique en profita pour prendre la parole pour la première fois depuis le début de la soirée. C'était vrai que les trois jeunes femmes ne lui avaient pas vraiment laissé l'occasion de s'exprimer clairement, probablement devait-il se sentir ignoré, le fait était qu’il savait y faire pour capter l'attention. Il s'excusa qu'elle ait dû joué les messagères puis lui posa une étrange question sur ses proches. Plus aucun doute possible, ce type était un mage pour être aussi ambigu, et  pas besoin de pouvoir capter les Auras pour deviner qu'il devait être une sorte de nécromancien. Le crâne, son teint, sa manière bizarroïde de parler des morts, oui, c'était très clair. L'écuyère le laissa se présenter lui-même puis s'exclama :

« - Nous connaître ? Oh oh, bien sûr que non, je ne suis rien d'autre que la messagère, et cela m'attriste de constater que vous preniez cela pour un jeu, dit-elle en jouant sur les mots. Pour ce qui est de mes proches, ne vous sentez si important tout de même, ma mère n'a eu aucunement besoin de votre aide pour rejoindre l'autre monde et mon père est bien vivant et sous bonne garde... En prison. (Elle vida son verre puis enchaîna sur un ton accusateur). Mon seul véritable proche est encore en vie, ne vous en déplaise, mais vous m'avez intrigué. En me posant cette question, vous avouez avoir déjà tué, je me trompe ? Quels genres de personnes jugeaient-vous aptes à « rejoindre vos morts » , hum ? »

Suite à la tirade de la Ketsueki, Oprah brailla quelque chose comme la laisser tranquille avec Adam ou un truc du genre. C'était hors de question et la jeune femme ne prit même pas la peine de lui répondre, se contentant de lui lancer un regard qui disait « Tu rêves ma petite ». Non mais ! Elle avait eu la chance de croiser le Fossoyeur, le type qu'elle avait cherché toute la journée, l'un de ses objets de mission et maintenant qu'elle était en face de lui, elle devait juste s'en aller et risquer de le perdre à nouveau ? C'était in-envisageable, puis si elle partait , elle l'emmènerait avec elle, il devait rentrer à Era le plus vite possible après tout ! Son supérieur avait une autre mission à lui confier et il l'avait mandé lui en particulier, il devait donc y avoir une bonne raison à ce qu'on l'ait dépêché elle, pour le ramener... Logiquement. On ne pouvait jamais véritablement savoir ce qui trottait dans la tête des chevaliers de haut-rang : des tâches qu'on pouvait juger complètement obsolètes s'avéraient être des priorités dans l'esprit de ces gens, comme rapporter des Lacrymas de feu pour chauffer les chambres des invités par exemple ! C'était à croire qu'on choisissait seulement les plus existentialistes personnes de Fiore pour commander ! Bref, Saeko voulait changer les choses, faire bouger tout ça, mais là elle n'avait pas vraiment le temps ni l'envie, elle devait rendre cette soirée parfaite. Elle attendit que le Strauss lui réponde puis elle fit un signe de la main au barman et lui pria de lui rapporter un autre verre. Il n'avait pas l'air d'un gars qui était prêt à tout pour vendre son alcool, quitte à saouler ses clients, mais il la resservit tout de même. Peut-être parce-qu'elle était séduisante ou qu'il avait entendu qu'elle était une runique, cela n'avait pas d'importance.

Ce fut au moment où son troisième verre toucha la table que la furie reprit ses esprits, se dirigeant vers la Silverman et la saisissant par le col en lui balançant son nom au visage avec véhémence. Vileta elle s’appelait ? C'était marrant elle en connaissait une autre qui ne lui ressemblait pas du tout, toujours fourrée avec un gars du nom de Jérémiah... Enfin, cela n'avait rien à voir. Vileta donc en profita ensuite pour asséner un coup de boule à son interlocutrice, quelle violence ! Cette fille était au moins autant surexcitée que celle qu'elle venait de frapper apparemment, même si cela se voyait qu'elle ne l'avait pas malmené de toutes ses forces. Elle ne voulait probablement pas déclencher un combat, elle l'avait juste heurté pour la provoquer plus que pour la blesser. Décidément, l'épéiste avait bien fait de venir dans cet endroit, la situation devenait amusante et elle avait hâte de voir les réactions de ses compagnons d'un soir. Elle espérait qu'Adam ne saurait plus où se mettre, qu'Oprah prenne la mouche et que l'autre jeune femme continue son petit jeu de provocation. La sabreuse sourit, elle s'amusait vraiment pour une fois ! Ses collègues tireraient une sacrée tronche si ils la voyaient comme ça. En effet, à la caserne elle était cassante, froide, constamment sérieuse et méprisante. On n'avait pour ainsi dire jamais l'habitude de la voir rire avec les autres ou participer à des activités de groupe, comme jouer aux cartes par exemple.

La scène était cocasse, les deux jeunettes aux cheveux blanc se regardaient en chiens de faïence au milieu du bar. Mais cela ne suffisait pas aux yeux de la Ketsueki, non, elle allait tenter d'empirer les choses, sans oublier d'inclure son morbide collègue dans son manège. Il ne fallait pas qu'il se sente mis de côté une fois de plus, ce serait de la pire des impolitesses ! Il y avait plusieurs choses susceptibles de fonctionner pour leur faire mettre les pieds dans le plat de manière directe et efficace, mais la meilleure restait sans conteste de prendre partie pour quelqu'un. Quand on donnait son avis et qu'on se mettait du côté d'une personne plutôt que d'une autre, ce n'était qu’une question de temps avant qu'on se fasse rentrer dedans à son tour et qu'on doive défendre ses opinions. L'être humain est querelleur, il aime avoir raison et d'autant plus lorsqu'il est en colère ! Saeko se remit à siroter son verre de sa main droite et tapota le crâne d'Adam de la gauche pour attirer son attention. Elle posa son breuvage lentement et le regarda du coin de l’œil, un rictus arrogant sur le visage. Elle prit la parole d'une voix claire et forte pour qu'on l'entende distinctement.

« - Franchement ma petite, toute petite Oprah, cela ne se fait pas de parler comme ça à une pauvre demoiselle blessée dans son orgueil ! Je serais à ta place, je m'empresserais de m'excuser ! (Elle tourna complètement la tête vers le Strauss). J'ai pas raison monsieur le Fossoyeur ? »


Spoiler:
 
Adam Strauss

Adam Strauss

Messages : 21
Date d'inscription : 14/04/2013
Âge : 24
Guilde : Agent du Conseil
Magie / Malédiction / CS : Marche des morts
Magie / CS Secondaire : Instrumental Magic

- Caractéristiques du Mage -
P.M.: 2.500
Statut: Mage de Rang B
Renommée : Mage Connu
MessageSujet: Re: Vous venez boire un verre ? *Hips* [Pv: Oprah, Saeko, Ultia]   Vous venez boire un verre ? *Hips* [Pv: Oprah, Saeko, Ultia] EmptyMar 3 Sep - 19:35
Quelle curieuse compagnie que nous avions là. D'abord Ketsueki Saeko, une écuyère runique chargée de ramener Adam. Cette femme, un tantinet condescedante, semblait très irritée de devoir jouer les messagère pour un saoulard tel que notre nécromancien. Je doute qu'il soit intelligent de se la mettre à dos. Pour son bien le cadavre ambulant veillerait sans doute à ne pas l'énerver davantage. À coté d'elle il y avait aussi une certaine Oprah Silverman. Les deux filles avaient l'air de se connaitre, mais leur relation devait être très...conflictuel si l'on se fiait aux propos d'Oprah. Cette dernière était la première à s'être pointé à la table d'Adam, apparement sous le charme de son look badass. Je pense qu'il s'agissait la de sa première et unique groopie. Bien que très (trop?) énergique, elle était plutôt sympathique avec le nécromancien. Et enfin il y avait Vileta. Pour le moment on ne savait pas grand chose à son sujet, mis à part que miss Oprah lui avait marché dessus. Une broutille si vous voulez mon avis.

Avec tout ce petit monde, la présence d'Adam avait tendance à vite s'effacer. À vrai dire, il ne savait pas trop oú se mettre ni quoi dire ! Alors il se contentait de boire. De boire beaucoup. Merci Saeko pour les verres d'ailleurs ! Han, mais n'avait elle pas posé une question aux fossoyeur un peu plus tôt ! C'est vrai, il n'avait pas eu le temps d'y répondre avec Oprah qui voulait le monopoliser... Adam arrêta d'essayer de suivre la querelle des deux petites furies à cheveux argentés, et se focalisa sur sa collègue pour répondre à sa précédente question. Toutefois, étant donné la nature de sa réponse il se rapprocha de Saeko pour qu'elle seule puisse entendre ce qu'il lui murmure. Il serait embêtant qu'on apprenne qu'il y avait parmi les chevaliers runiques des meurtriers tel qu'Adam. Et même pour sa très aimable collègue il devrait se montrer vague à se sujet.


"Tout ce que je peux dire, c'est que j'ai cotoyé la mort sous tous ses angles pendant bien trop longtemps... Quant à mes morts, tous sont aptes à les rejoindre une fois l'autre monde passé. Je ne refuse personne pour me servir. "

Sans s'en rendre compte c'est avec un sourire amer et un regard mélancolique qu'Adam venait de murmurer tout cela à Saeko. C'était carrément pas son genre d'être comme ca ! Peut-être que l'alcool commençait à lui monter à la tête ? Merde... En attendant Saeko coupa court à la déclaration qu'il venait de lui faire en tapotant le crâne de Walter. Avait-elle remarquée qu'il lui parlait au moins ?! Tout ça pour lui demander son avis sur cette stupide querelle...

"Ah ah... C'est vrai qu'elle est toute petite Oprah. Riquiquiquiqui !"

WHAAAAAAAAAAAAT ??! Adam non me fait pas ça... Je t'en supplie ! Mais il ne s'arrêta pas et continua de plus belle en frappant sur la table.

"Mais c'est pas la taille qui compte ! Saeko a raison, il faut t'excuser. Dit pardon à Walter ! Toi aussi Vileta ! "

C'est fichu... Pourquoi faut-il que tu ne tiennes pas l'alcool ? Oh, je ne vous l'avais pas dit ? Contrairement à ce qu'on pourrait croire, non Adam ne tiens pas très bien l'alcool. Plutôt embarrassant pour quelqu'un qui traîne souvent dans les bars, vous ne trouvez pas ? Je plains ces deux fillettes sur qui son attention étais focalisée... Un grand sourire aux lèvres le voilà qui agitait le crâne de son ami sous le nez de Vileta et Oprah. Beurk !
Oprah Silverman
Mage SolitaireMage Solitaire

Oprah Silverman

Messages : 146
Date d'inscription : 09/04/2013
Âge : 25
Magie / Malédiction / CS : Vector Arrow
Magie / CS Secondaire : Marche des Morts (Verrouillé)

- Caractéristiques du Mage -
P.M.: 2.155
Statut: Mage de Rang C
Renommée : Mage de Campagne
MessageSujet: Re: Vous venez boire un verre ? *Hips* [Pv: Oprah, Saeko, Ultia]   Vous venez boire un verre ? *Hips* [Pv: Oprah, Saeko, Ultia] EmptySam 26 Avr - 17:39


Vous venez boire un verre ? *hips*

Queue de poisson


Vous venez boire un verre ? *Hips* [Pv: Oprah, Saeko, Ultia] 1367464671042472800


Je me souvenais encore de la première fois où j’étais entrée dans un bar. Ce n’était pas quelque chose de grandiose, mais je devais aller faire pipi pendant que j’étais en pleine rue et le monsieur était assez gentil pour me laisser entrer à la condition que je sorte tout de suite après. Or, cette fois-ci, j’étais dans un bar pour de vrai grâce à un HABILE STRATAGÈME DE LA MORT QUI TUUUUE ! Sauf que, malheureusement, je ne pus profiter davantage de ce prestigieux privilège qu’était de boire avec les grands ! En effet, alors que je parlais calmement avec le monsieur giga cool avec son crâne qui parlait, je sentis mes vêtements se faire agripper et puis… plus rien. Ah si en fait ! Je me souvenais ! La connasse aux cheveux blancs me cogna la tête contre la sienne, me faisant littéralement tomber dans les pommes comme la pauvre petite fille faible et fragile que j’étais. Blackout total, je n’étais plus de ce monde…

Au réveil, j’étais toujours à la même table. Enfin, j’étais plutôt par terre devant la même table à laquelle j’étais. Je me levais avec difficulté, encore sonnée par ce coup de boule ma fois bien placé et bien dosé. Je regardais autour de moi, les gens papotaient, riaient, buvaient sans réellement porter attention à ma personne. Pour ce qui concernait les trois autres gugus ? Ils n’étaient plus là. J’avais dormi combien de temps moi au juste ? Je ne savais pas, et il valait peut-être mieux ne pas le savoir non plus. Rhaaaa foutu mal de tête ! En plus j’avais raté l’occasion de me faire un giga ami de la mort qui tue, ça faisait chier ! J’espérais qu’un jour j’aurai l’occasion de le rencontrer un jour. La magie qu’il maîtrisait était tellement badass que j’en frissonnais à la simple pensée. Je regagnais donc la sortie, titubant légèrement à cause de mon état encore sonné. Bon allez, et si on se prenait un bon jus de fruit pour terminer le tout ?
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Vous venez boire un verre ? *Hips* [Pv: Oprah, Saeko, Ultia]   Vous venez boire un verre ? *Hips* [Pv: Oprah, Saeko, Ultia] Empty

Vous venez boire un verre ? *Hips* [Pv: Oprah, Saeko, Ultia]

Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Fairy Tail RPG : Fiore no Oukoku :: 
 :: Fiore Centre :: Val
-