Fermer le menu
Ouvrir le menu

Navigation














Partagez | 

 À la recherche d'un compagnon de l'ombre

AuteurMessage
Higuen Arkio
Mage de Crime SorcièreMage de Crime Sorcière

avatar

Messages : 393
Date d'inscription : 26/12/2012
Âge : 21
Guilde : Crime sorcière
Magie / Malédiction / CS : Yami no Maho / Magie des Ténèbres

- Caractéristiques du Mage -
P.M.: 2.410
Statut: Mage de Rang B
Renommée : Mage Itinérant
MessageSujet: À la recherche d'un compagnon de l'ombre   Ven 3 Mai - 2:19





Nuageux... C'était le seul mot qui venait à l'esprit d'Higuen. Le ciel était...Nuageux. Il faisait chaud, l'air était étouffant et pesant, l'odeur de sel était désagréable... Le voyage était ennuyant... C'était sur ces constatations déprimantes que le mage soupira avant de se relever pour observer les alentours. Il était sur un navire de pêche, accompagné de quelques marins qui avaient accepté de l'emmener au Temple Oublié en échange de jewels.

C'était après une légère discussion et un échange de blague particulièrement ennuyant que les marins ouvrirent le passage au mage de ténèbres sur leur bateau avant de quitter le port de Carmina. Au début, le mage de Crime Sorcière pensait que ce voyage allait casser sa routine quotidienne. Soit, se lever, se laver dans un lac, un étang, ou dans le meilleur des cas, dans la salle de bain d'une auberge. Se trouver à manger, puis s'entraîner... Ou lire, selon les jours... Il y avait eu beaucoup de changements à Crime Sorcière, plusieurs membres n'avaient plus donné signe de vie et à contrario, la guilde avait apparemment accueilli de nouveaux membres... Le mage de ténèbres, lui, n'avait pas reçu d'ordre de mission, et aucun de ses compagnons n'était venu le chercher...
C'était pour ces raisons que le jeune mage pouvait flemmardait de manière insouciante. Cependant, ces moments de répit étaient agréables, c'était d'ailleurs grâce à ces derniers qu'Higuen avait pu lire le livre qui parlait des créatures magiques. En effet, depuis quelque temps, le mage de ténèbres songeait à prendre avec lui un compagnon, une bestiole magique qui pouvait l'aider dans ses combats et lui tenir compagnie et c'était après moult recherches que le jeune mage avait trouvé son bonheur... L'Oscurini... C'était une petite créature chétive et fragile, gentille et câline, qui, une fois adulte, devenait un puissant partenaire... Trouver l'Oscurini sous sa forme juvénile était le meilleur choix pour le jeune mage, car il était ainsi sûr de pouvoir l’apprivoiser correctement.
Après de longues heures de recherches, l'utilisateur de la Yami no Maho apprit que certains archéologues avaient vu des Oscurinis dans le Temple Oublié. D'autres, aventuriers cette fois, affirmaient que des petites créatures noires étaient venu « s'étirer » devant eux, puis repartir. Une telle définition collait parfaitement aux petites bêtes qu'étaient les Oscurinis... Après les témoignages qu'il avait lu, le jeune mage était quasiment certain que la créature qu'il recherchait se cachait au Temple Oublié, un édifice perdu sur une île inhospitalière, elle-même perdue en plein milieu de la Mer de Désespérance... Il n'en fallait pas plus pour le mage qui s'était alors lancé de cette folle aventure.

Et il était maintenant là... Sur ce bateau qui tanguait doucement et avançait, poussé par le vent et les vagues... Les yeux fermés, il songeait à la capture de son familier lorsqu'il entendit :

« ILE EN VUE ! »

Se redressant d'un coup, il regarda devant lui et vit une île surplombée par des falaises d'apparence abruptes.

« C'est... l'île que je recherche ? C'est ici qu'est caché le Temple Oublié . »
Demanda le jeune mage en observant l'île d'un air sceptique...

« Yep ! J'suis formel ! Regarder la carte ! Bon... Par contre, je sais pas trop c'que vous voulez trouver ici... Mais vous inquiétez pas, comme convenu, on vous attend ici ! »
Répondit le capitaine du navire.

« Je ne suis pas vraiment doué en navigation, alors je vous fais confiance... Quant à la raison de ma présence... Je suis venu... étudier... En quelque sorte... Et... Pourrions-nous amarrer au plus vite ? »


« Hm... Pas d'soucis ! Allez les gars ! On y va ! »

Ce fut après une vingtaine de minutes que le bateau arriva près de la plage de galet qui précédait l'imposante falaise que le mage allait devoir monter. Ce dernier jeta un dernier coup d’œil au capitaine de l'équipage qui le regardait d'un air inquiet avant de quitter le bateau.
Higuen prit son temps en observant le ciel. Il avait lu que le climat de cette île était particulièrement capricieux, il était régi par une météo étrange, et une pluie violente pouvait laisser place à un radieux soleil. C'était pour cette raison que le mage de ténèbres avait enfilé un tee-shirt ainsi qu'un pull. Arrivant finalement face à la falaise, il leva la tête pour évaluer la distance qu'il avait à escalader... À première vue, le mage avait au moins une dizaine de mètres à monter... Il soupira et sortit sa chaîne. Il la fit tourner quelques instants puis la lança en l'air. La chaîne siffla et agrippa la paroi rocailleuse.

Parfait. Songea Higuen

Le jeune mage tira ensuite sur la chaîne et cette dernière se décrocha, faisant tomber par la même occasion quelques cailloux. Cette tentative était trop simple... Il fallait trouver autre chose...
L'utilisateur de la Yami no Maho soupira avant de ranger sa chaîne... Il avait un plan B oui, mais il était plus compliqué, plus long, plus éprouvant...

« Et bah... Allons-y » Maugréa le jeune homme en reprenant la marche.

Ce que cherchait Higuen, c'était une paroi légèrement creusée par la pluie. En effet, au fil des années, non au fil des siècles même, certaines montagnes ou falaise étaient attaqués et creusés par la pluie et les intempéries. Ainsi, s'il cherchait bien, le jeune mage trouverait sûrement une façade suffisamment ouverte pour que le mage puisse monter. Heureusement pour lui, le jeune mage n'eut pas à chercher longtemps, en quelques minutes, il tomba sur le graal... En effet, devant lui se tenait une paroi rocheuse plus profonde, et suffisamment espacée pour laisser passer un homme. Le jeune mage se faufila donc difficilement dans l'étroit espace qu'il avait trouvé. Il sortit ensuite deux couteaux, un dans chaque main, et il commença sa pénible ascension. Par deux fois, il faillit tomber à cause d'une paroi trop fragile. Le jeune homme étouffa même plusieurs jurons lorsqu'il sentit la façade se dérober sous son poids.

Ce fut après de très longues et très pénibles minutes, qu'Higuen arriva au sommet de la falaise. Son bras était égratigné et il avait perdu un couteau dans l'entreprise mais il affichait tout de même un sourire satisfait. Des couteaux... Il en avait beaucoup, et puis une égratignure... Ce n'était pas grand chose...Surtout comparé à ce qu'il venait d'accomplir... Le jeune mage observa ensuite l'immense plaine qui s'étendait à perte de vue. Il vit alors ce qu'il cherchait. Debout, seuls dans la plaine, se tenaient fièrement les restes du Temple Oublié. La simple vue de ces vestiges d'un temps ancien anima la flamme d'explorateur qui brûlait dans le cœur du jeune homme mais ce dernier se calma... Il n'était pas là pour ça. L'équipage qui l'avait accompagné sur l'île n'allait pas l'attendre éternellement. Le mage de Crime Sorcière ne perdit donc pas son temps et rejoignit directement le temple en question. Après une légère réflexion, le jeune homme décida de monter sur l'un des imposants menhirs, afin d'avoir une vue plus générale du lieu mais il ne pouvait pas se permettre d'abîmer ces merveilles historiques. Le jeune homme se mordit alors la lèvre et prit son élan et sauta. Il parvint ainsi à atteindre un petit menhir, puis un plus grand, puis un encore plus grand, pour enfin arriver sur le menhir qui surplombait le temple... C'était maintenant sûr... Trouver un Oscurini dans ce temple immense allait être une tâche très ardue...






Spoiler:
 
Game Master

avatar

Messages : 1586
Date d'inscription : 26/09/2011
Magie / Malédiction / CS : All Mighty
MessageSujet: Re: À la recherche d'un compagnon de l'ombre   Dim 5 Mai - 18:49
Du haut de votre perchoir vous pouvez apercevoir un peu plus loin une scène aussi étrange que rare. Deux oscurinis se baladaient quand l'un d'eux eu la brillante idée d'aller taquiner un lion-garou d'un peu trop près pendant qu'il faisait la sieste. Le félin n'ayant guère apprécié de se faire réveiller par le petit farceur décide de lui donner leçon, mais c'était sans compter sur le second oscurini qui se lança dans la bataille pour protéger son ami.

Le combat fut bref et étonnement il se solda par la victoire de la créature faite de ténèbres, le lion-garou avait pris la fuite en voyant qu'il ne faisait pas le poids. Mais ce n'était pas tout, pour cet oscurini, il était apparemment temps de subir une poussée de croissance, sous le regard curieux de son ami il se changea en oscuras. Malheureusement pour le dernier oscurini, son ami ne semblait plus très amical et quand il se rapprocha de lui il se fit attaquer à son tour !

En regardant l'oscuras de plus près on pouvait voir qu'il avait été blessé un peu plus tôt en se battant contre le félin, peut-être vaudrait-il mieux abréger ses souffrances ? Une chose était sûre, l'oscurini lui, était toujours très attaché à son ami même s'il risquait de se faire tuer par ce dernier. A vous d'arriver à combattre l'oscuras tout en raisonnant son ami pour qu'il décide éventuellement de vous rejoindre.


==========================

Intervention GM : Apparition d'un oscuras [1.200 PM] souffrant d'une profonde griffure le long du dos et d'un oscurini [362 PM]
Higuen Arkio
Mage de Crime SorcièreMage de Crime Sorcière

avatar

Messages : 393
Date d'inscription : 26/12/2012
Âge : 21
Guilde : Crime sorcière
Magie / Malédiction / CS : Yami no Maho / Magie des Ténèbres

- Caractéristiques du Mage -
P.M.: 2.410
Statut: Mage de Rang B
Renommée : Mage Itinérant
MessageSujet: Re: À la recherche d'un compagnon de l'ombre   Lun 6 Mai - 2:07





Observant le temple du haut du monolithe, Higuen faisait attention aux moindres détails afin de localiser la créature qu'il cherchait. Il savait que les oscurinis étaient rares et qu'il allait passer du temps à les chercher. Ainsi, le jeune homme fut plus que surpris de voir deux petites ombres bouger. En plissant les yeux, le mage des ténèbres put voir qu'il s'agissait en fait des créatures qu'il cherchait. Ces corps noirs faits de ténèbres, assez petits, aucuns doutes là-dessus, les petites bêtes étaient bien des Oscurinis. Et en regardant aux alentours, le mage de ténèbres ne vit aucun Oscuras qui rôdait. Une bonne chose car le combat aurait été plus compliqué. Mais comment allait-il faire pour convaincre l'un des deux de venir avec lui ? Et... Lequel choisir ? Le jeune mage n'eut pas le temps de réfléchir plus car l'un des deux Oscurinis avait eu une idée assez idiote... Celle d'aller réveiller un lion-garou... Une créature réputée pour être féroce lorsqu'on l’énervait...

Higuen n'avait pas le choix il devait intervenir. Cependant, alors qu'il allait sauter pour sauver les deux petites créatures, une chose improbable se produit, en effet, aussi incroyable que cela puisse paraître, l'un des deux Oscurini parvint à tenir en échec le lion-garou qui prit la fuite, impuissant devant les deux petites bestioles magiques. Mais ce n'était pas tout ! Après quelques secondes, l'oscurini qui venait de combattre commença à se mouvoir étrangement, son corps commença à s'étirer de toute part, et sous les yeux ébahit du jeune homme, il put assister à quelque chose de rarissime, la transformation d'un oscurini en oscuras. Mais c'était la partie simple, la partie agréable, car ce qui suivit ne l'était pas. En effet, le premier oscurini lui, était resté tel quel et lorsqu'il se rapprocha de son ancien ami, ce dernier semblait agressif... Pourquoi était-il son compagnon ? Est-ce que le changement, l'évolution, provoquait une envie d'agresser les êtres vivants aux alentours ? Le jeune mage vit alors quelque chose d'assez étrange, et en plissant les yeux, il distingua une longue blessure dans le dos de la créature. Était-ce cause de la colère de la créature ? Cette rage était-elle due à cette entaille, sûrement causé durant le combat contre le lion-garou ? Le plus étonnant était par contre la réaction du petit oscurini qui semblait toujours attaché à son ami. N'avait-il pas vu qu'il était en danger de mort ? Rester à coté d'un monstre en pleine démence était pourtant une folie... Et pour donner raison au mage de ténèbres, l'oscuras frappa son ancien compagnon.
Cette fois le mage devait intervenir, et il avait un plan... Mais le problème n'était pas de gagner le combat... Non, la vraie difficulté était de gagner la confiance du petit oscurini qui semblait toujours attaché à son ami... Mais il verrait ça plus tard, pour commencer il fallait combattre ce tas de ténèbres.

Le jeune mage commença par lancer deux couteaux sur l'Oscuras, toujours de dos. Le jeune homme chargea ensuite sa magie et envoya un puissant Dark Delet sur le monolithe qui était le plus proche de l'obscuras afin de lui faire tomber des rochers dessus, hélas, le jeune homme avait oublié qu'il se trouvait dans des ruines et que par conséquent, les monolithes n'étaient plus tout jeunes... Ainsi, l'explosion due au choc entre la sphère et le monolithe fit tomber plus de rocher que prévu ! Et au lieu de deux trois débris, ce fut le quadruple, le quintuple, voire plus qui chuta en direction du sol. Désormais, l'oscurini risquait aussi de se faire toucher...


The Price of Freedom by Takeharu Ishimoto on Grooveshark
Le jeune mage n'hésita pas, il sauta du monolithe et couru du plus vite qu'il le put. Il parvint au niveau des deux créatures. Il ne regarda même pas si les couteaux ou si les rochers avant atteint l'oscuras. Il se contenta de couvrir l'oscurini pour qu'il ne se fasse pas toucher par les décombres. Un rocher plus gros que les autres frappa l'épaule du mage de Crime Sorcière, lui arrachant un petit grognement mais il tenta de l'ignorer au mieux . En position tortue, il regarda l'oscurini. Il ignorait si ce dernier comprenait le langage des hommes mais il devait tenter le coup et prit la parole:


« Écoute, ton ami est souffrant, mais il te veut du mal désormais, tu le vois non ? Tu vois qu'il veut te tuer non ? Moi, je ne te veux aucun mal... Sinon, je ne serais pas là, à te protéger de ses débris... Je te propose un deal... il faut qu'on sorte d'ici... Si tu restes ici, il va t'achever, puis il va continuer à souffrir à cause de sa blessure, et il s'en prendra au tien ! C'est ce que tu veux ? Pense à lui, pense à lui qui a combattu pour te sauver... Et puis, même si je nous sauve la mise... Que feras-tu si tu deviens comme lui ? Tu deviendras un monstre violent et tu t'attaqueras à tes proches ! C'est ce que tu veux ? J'ai une solution... Suis-moi... Je pourrais faire en sorte que tu deviennes plus fort... Je sais que c'est dur de perdre un ami... J'en ai perdu aussi... mais... Que dirais-tu de me faire confiance ? Oui, c'est soudain! Mais je n'ai qu'une parole!»


Le jeune mage n'entendit alors plus de bruit et comprit que toutes les roches étaient tombées. Il lança un petit sourire à l'oscurini puis il se releva et se plaça devant la bête tout en lui tournant le dos, montrant d'une part à la petite créature de ténèbres qu'il lui faisait confiance en lui montrant son dos, et d'une autre qu'il le protégeait contre son ancien ami.
Higuen observa ensuite les alentours mais ne put voir loin à cause de la poussière qui s'était levée dans le temple suite à la chute d'une partie du monolithe.



Game Master

avatar

Messages : 1586
Date d'inscription : 26/09/2011
Magie / Malédiction / CS : All Mighty
MessageSujet: Re: À la recherche d'un compagnon de l'ombre   Mer 8 Mai - 13:53
Le petit oscurini, complètement déboussolé, vous regarde avec crainte et curiosité alors que vous vous attaquez à son ami. Dans cette contrée reculée, c'est la première fois qu'il rencontre un humain, il est d'autant plus curieux qu'il remarque que vos pouvoir sont similaires. Cet étranger c'est servi de ce pouvoir pour attaquer son ami, l'éboulement provoqué a complètement enseveli l'oscuras et manque de peu de faire de même avec l'oscurini.

Heureusement pour lui, vous avez fait barrière de votre corps, mais cela sème encore plus le trouble dans la tête de la petite créature des ténèbres. L'étranger est-il un ami, ou un ennemi ? Comment faire pour que son ami devenu oscuras redevienne comme avant ? Est-ce au moins possible ? Pourquoi se montre t-il aussi méchant tout un coup ? L'oscurini est complètement perdu, il se retrouve seul, car ceux de son espèce sont rare sur cette île et préfère vivre entre eux, comme il le faisait lui et son ami.

Bien que votre discours éclaire un peu sa lanterne sur la situation, il comprend que vous n'êtes pas un danger pour lui, mais que vous risquez de faire du mal à l'oscuras et ça, il n'est pas encore prêt à l'accepter. En face d'eux, les décombres commence à bouger et laissent passer quelques rayons de lumière noire. Les rochers s'envolent dans une belle explosion provoquée par la magie de l'oscuras. Ce dernier est mal en point, mais dispose encore d'assez d'énergie pour sortir des décombres et commencer à charger son sort le plus puissant.

Alors qu'une sphère obscure apparaît et grossi à vue d'oeil entre ses mains, l'oscurini se change en ombre pour passer en dessous de vous. Le pauvre fou veut essayer de raisonner son ami en se plaçant à quelques mètres devant lui, pile sur la trajectoire de son sort. Mais rien ni fait, l'oscuras est devenu fou furieux à cause de la douleur et envoie tout de même sa boule de ténèbres vers son ami.
Higuen Arkio
Mage de Crime SorcièreMage de Crime Sorcière

avatar

Messages : 393
Date d'inscription : 26/12/2012
Âge : 21
Guilde : Crime sorcière
Magie / Malédiction / CS : Yami no Maho / Magie des Ténèbres

- Caractéristiques du Mage -
P.M.: 2.410
Statut: Mage de Rang B
Renommée : Mage Itinérant
MessageSujet: Re: À la recherche d'un compagnon de l'ombre   Jeu 9 Mai - 4:00





Attentif au moindre son, Higuen observait le temple alors que le nuage de poussière se dissipait. Il espérait avoir fait mouche avec sa stratégie. Ainsi, il fut satisfait de voir un tas de roche devant lui, à la place où se trouvait auparavant la créature de ténèbres. Il afficha ensuite un petit sourire car l'oscurini ne l'avait pas attaqué. En effet, le petit être d'ombre aurait pu envoyer un sort pour déstabiliser le jeune mage ! L'utilisateur de la Yami no Maho était désormais presque sûr que la petite bête comprenait ses mots...

The Summoned (from FFVII "Those Who Fight Further") by Takeharu Ishimoto on Grooveshark

Soudain, les décombres tremblèrent, et sans grande surprise, les rochers volèrent en éclat. Le tas d'ombre sortit des décombres mais il avait l'air mal-en-point, les rochers l'avaient salement amoché et son précédent combat l'avait sûrement fatigué magiquement... Ainsi, le jeune homme s'attendait à le voir s'écrouler sur le sol, épuisé, mais ce n'était apparemment pas dans les plans de l'oscuras qui semblait encore plus énervé qu'avant.
Il tendit ses mains et forma une petite sphère de ténèbres qui grossissait, doucement, mais de manière régulière. Le jeune homme n'aimait pas ça... Utilisant lui-même la magie des ténèbres, il savait que lorsqu'on chargeait sa magie pour créer une sphère d’énergie... Plus elle grossissait, plus elle devenait dangereuse.

Higuen songea aux différentes options qui s'offraient à lui... Il savait que l'oscurini comprenait son langage, donc l'oscuras devait la comprendre aussi... Mais le raisonner était inutile. Fallait-il fuir ? L'homme commença à envisager cette possibilité lorsqu'il vit une traînée d'ombre sur le sol. En quelques instants, l'oscurini arriva devant lui, faisant face à son ami... Était-il idiot ? N'avait-il pas compris que la créature en face de lui était tout sauf son compagnon ? Que la douleur l'avait rendu fou ? En tout cas, la petite créature restait face à son ancien ami, seul, espérant sans doute que l'oscuras revienne à la raison... Mais cela ne se fit pas, et comme l'avait prévu Higuen, l'obscure créature envoya sa sphère de ténèbres sur l'oscurini. Le mage de ténèbres s'élança au même au moment. Heureusement, la distance qui séparait le mage de l'oscurini était plus courte que celle qu'il y avait entre les deux anciens amis. Arrivant au niveau de la petite créature magique, il repoussa cette dernière de la main gauche, l'envoyant plus loin possible sur le coté tandis qu'il envoyait un Dead Wave de sa main droite. Hélas, son sort n'était pas assez important pour faire face au plus puissant sort de l'oscuras. Ainsi, lorsque les deux attaques entrèrent en contact, l'explosion fut violente et le bras droit du jeune homme fut directement touché. Cette fois, le jeune mage ne put réprimer un cri de douleur alors que son bras pendait lamentablement contre son corps... Il tenta de bouger ses doigts... Aucune réaction... Le jeune mage regarda ensuite l'oscuras et malgré ses certitudes et sans réellement savoir pourquoi, il s'énerva... Il savait que l'oscuras ne reculerait devant rien, et qu'il ne reconnaissait plus son compagnon... Pourtant, il ne put s’empêcher de crier en disant :


« Eh toi ! C'était ton ami ! Je sais que tu as mal, mais attaques moi ! Lui il n'a rien fait ! Il tentait de te raisonner ! Tu veux t'en prendre à quelqu'un .! Passe tes nerfs sur moi mais n'essaye pas de faire de mal à ce petit oscurini ! »


Le jeune homme tourna ensuite la tête vers la petite créature pour s'excuser

« Désolé de t'avoir bousculé mais tu y passais sinon... Par contre, si tu pouvais éviter de mettre en danger mortellement. Je n'ai pas tellement envie de perdre un bras ou une jambe... Je suis désolé... Mais ton ami ne peut plus être sauvé... Il était prêt à abattre... Tu sais... Je n'encourage pas la mort... Je lutte contre elle tous les jours... Mais comprends que lui, souffre... Tu le vois non ? Si tu veux vraiment l'aider... Laisse-moi faire... »


Il se mordit la lèvre ensuite pour se concentrer et tenter de faire abstraction de la douleur lancinante. La magie des ténèbres n'avait aucun effet sur l'oscuras, seules les attaques directes fonctionnaient contre ce monstre... Et avec un seul bras ses possibilités étaient réduites...
Le jeune mage avait cependant une idée... Elle était risquée mais elle pouvait être efficace. Higuen commença par souffler un coup puis il s'élança. Il n'y avait que quelques mètres entre lui et l'oscuras. Il concentra dans sa main gauche sa magie et forma une petite sphère de ténèbres qu'il conserva jusqu'au dernier moment. Il souffla doucement puis, lorsqu'il s'estima assez proche, il relâcha sa sphère magique non pas vers l'oscuras, mais derrière le jeune mage. L'explosion que la sphère provoqua ne fut pas très puissante mais suffisamment importante pour que le souffle de cette dernière le propulse en avant. Le jeune mage dégaina ensuite son épée et tenta de le l'oscuras. Les jeux étaient faits.



Game Master

avatar

Messages : 1586
Date d'inscription : 26/09/2011
Magie / Malédiction / CS : All Mighty
MessageSujet: Re: À la recherche d'un compagnon de l'ombre   Lun 20 Mai - 10:49
Votre tentative bien que risquée pour venir à bout de Oscuras est une réussite. La créature rend l'âme devant son ancien compagnon, complètement bouleversé. Dans son dernier soupir, on aurait cru percevoir un léger sourire de la part de l'Oscuras. Peut-être était-il reconnaissant au mage d'avoir mit fin a ses souffrances. Cependant, il lui avait tout de même laissé un joli cadeau, et pas des moindres, une belle griffure barrait à présent l'abdomen Higuen ne manquant pas de le faire sombrer dans l’inconscience.

Heureusement pour lui, a son réveil il trouve le petit Oscurini auprès de lui. Il avait pansé les plaies du mage avec un mélange d'herbe dont les créatures habitant ces lieux avaient le secret. On aurait pu penser que le pauvre petit, n'ayant plus de protecteur, était contraint de se raccrocher à Higuen, mais il n'en était rien. Il avait décidé de lui même de rester avec le jeune homme qui lui avait sauvé la vie en risquant la sienne. Grâce à l'intervention du petit être de ténèbres, le mage de Crime Sorcière avait évité l’hémorragie et pouvait même rentrer, sans trop forcer, jusqu'au navire qui l'avait conduit ici en compagnie de son nouvel ami.


===================

Intervention Game Master :
Capture de familier réussite ! Tu peux conclure le topic par un dernier post ou demander directement les récompenses du topic.



Higuen Arkio
Mage de Crime SorcièreMage de Crime Sorcière

avatar

Messages : 393
Date d'inscription : 26/12/2012
Âge : 21
Guilde : Crime sorcière
Magie / Malédiction / CS : Yami no Maho / Magie des Ténèbres

- Caractéristiques du Mage -
P.M.: 2.410
Statut: Mage de Rang B
Renommée : Mage Itinérant
MessageSujet: Re: À la recherche d'un compagnon de l'ombre   Sam 8 Juin - 2:33





Douleur... Higuen ne ressenti que douleur... Son stratagème avait fonctionné. Sa lame était parvenue jusqu'à l'Oscuras et son épée l'avait tranchée mais à quel prix ? Dans son dernier souffle, la créature de ténèbres parvint à griffer violemment l'abdomen du jeune mage. Ce dernier coup contenait-il la haine, la rage, la colère et la douleur de l'Oscuras ? Dans tous les cas, l'attaque de la masse d'ombre fut fatale et la chute du mage de ténèbres fut brutale. Son dos frappa le sol de manière sec, arrachant au passage un grognement de douleur à l'utilisateur de la Yami no Maho. Le sang coulait allègrement sur son torse et la douleur était telle qu'il ne parvenait pas à focaliser sa pensée sur autre chose. Le jeune mage parvint tout de même à incliner sa tête vers la petite créature de ténèbres et lui lança un sourire qui se voulait rassurant, ce qui n'était pas facile lorsqu'on était couvert de sang. Higun fit tout de même un effort et tenta même de dire quelques mots mais ses paroles furent étouffées par une toux violente qui lui fit cracher du sang. Le mage de Crime Sorcière luttait contre la fatigue mais cette dernière était forte. Ses paupières étaient lourdes, pesantes. Sa vue devint trouble, tout devenait flou et avant qu'il n'ait pu dire le moindre mot, le mage de ténèbres sombra dans l'inconscience.

Quelques heures plus tard, ce fut une petite brise qui réveilla le jeune homme, le faisant légèrement sursauter. Higuen commença par une règle de base. Avant d'ouvrir réellement les yeux, faire un examen mental de son corps. Il tenta de mouvoir ses jambes puis ses bras. Il sentit une légère douleur en bougeant les doigts de son bras droit. La puissante attaque de l'Oscuras avait laissé des séquelles plutôt importante. Le jeune mage se remémora ensuite en détail le combat avant d'ouvrir les yeux. Il était désormais en dehors du temple et la longue griffure qui ornait son corps avait cicatrisé. Il leva ensuite les yeux et vit une sombre silhouette qui l'observait d'un air inquiet.
Était-ce lui qui l'avait soigné ? Mais comment ? Le jeune homme souffla encore quelques instants avant de se lever et de dire :

« C'est toi qui m'a soigné ? »

En entendant ces mots, l'Oscurini hocha la tête, faisant sourire le mage de ténèbres. Ainsi l'Oscurini avait reconnu Higuen comme un allié ? Peut être même plus ?

« Tu me considères comme ton ami désormais ? Tu veux bien m'accompagner ? »
Rajouta le jeune homme.

La petite créature de ténèbres hocha à nouveau la tête. Le sourire du jeune mage s’agrandit, mais il était désormais temps de partir. Il fit donc mine à l'Oscurini de le suivre jusqu'au temple et lui demanda d'attendre devant pour qu'il ne souffre pas de la vue de son ancien camarade.

Une fois à l'intérieur, le jeune mage se dépêcha et récupéra tout son arsenal avant de regarder une dernière fois l'Oscuras. Il avait devant lui une créature avec des sentiments, qui s'était sacrifié pour son ami et qui avait payé pour... Le jeune mage de Crime Sorcière regrettait ce combat, mais il avait été nécessaire. Cependant, en tant qu'ami de son nouveau compagnon, le mage de ténèbres ne pouvait pas le laisser comme ça.
Il récupéra donc quelques cailloux et ensevelit l'Oscuras avant de quitter les lieux.

Higuen sortit ensuite du temple, récupéra l'Oscurini et le porta sur ses épaules avant de retourner au niveau de la falaise. Même du haut de l'immense barrière rocheuse, il pouvait voir le bateau qui l'avait emmené. Il hurla quelques mots et fit des signes afin que les marins le remarquent, ce qui ne tarda pas puisque quelques instants plus tard, une réponse inaudible suivit de signes de bras indiqua au jeune homme que les matelots l'avaient entendu. Pour descendre, la tâche fut moins ardue. Le mage de ténèbres se contenta de retrouver la fente qui lui avait permit de monter et glissa tout le long afin d’atterrir gracieusement en bas. Il regagna ensuite le bateau d'un pas pressé puis monta à bord du navire et expliqua en quelques mots la provenance de la petite créature et en profita pour dire à cette dernière que les hommes devant lui n'étaient pas dangereux. Les marins ne comprirent pas pourquoi le mage de ténèbres s'était fatigué pour cette petite créature chétive et posèrent de nombreuses questions sur le pourquoi du comment avant de recevoir un ordre du capitaine, à savoir rentrer sur la terre ferme ce qu'ils s'empressèrent de faire, lâchant un petit 'Yoho' pour dire qu'ils avaient compris. De son coté, le mage de ténèbres se posa sur le pont accompagné de son nouvel ami. Il ferma les yeux et sourit doucement. Mission accomplie.



Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: À la recherche d'un compagnon de l'ombre   

À la recherche d'un compagnon de l'ombre

Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Fairy Tail RPG : Fiore no Oukoku :: 
 :: Mer de Désespérance :: Temple Oublié
-