Fermer le menu
Ouvrir le menu

Navigation














Partagez | 

 Une demeure lugubre

AuteurMessage
Thror Gunnarsson

avatar

Messages : 26
Date d'inscription : 23/02/2013
Guilde : Hungry Wolves
Magie / Malédiction / CS : Berserk

- Caractéristiques du Mage -
P.M.: 1.500
Statut: Mercenaire de Rang C
Renommée : Mercenaire de Campagne
MessageSujet: Une demeure lugubre   Jeu 28 Mar - 22:41



    Oak Town enfin !

    Le trajet jusqu'à la cité m'avait paru durer une éternité, mais j'avoue avoir apprécié cela puisque j'ai pu observer des paysages divers et variés tout au long du voyage. Réellement je ne connaissais que la faune et la flore de Rodania c'est à dire pas grand chose, et malgré les discours de notre professeur sur ce qui se trouvait au delà de l'île mes yeux n'avait observé que des rochers, des cailloux et des quelques rares traces de végétations jusqu'à présent.

    Fini de rêvasser il fallait maintenant que je trouve le quartier général de la guilde portant le nom de « Hungry Wolves ». Mon compagnon de voyage, que je pouvais aussi bien dénommer cocher voir geôlier, m'avait indiqué la direction avant de repartir, pour autant je ne connaissais pas les lieux donc ça n'allait pas être chose aisé que de me repérer. La ville? C'est une chose que j'avais pu voir en image dans un bouquin mais c'était ma première fois en vrai.
    Les informations que je détenais m'informaient du fait qu'il fallait que je passe par les quartiers pauvres surnommé « bidonvilles » situés à la bordure extérieure de la ville, puis je devais me diriger vers les quartiers les plus riches qui étaient rassemblés à proximité du quartier général de la guilde résidente.

    Voilà que je passais donc la porte d'enceinte de la ville et que je commençais mon petit bonhomme de chemin. J’avançais d'un pas nonchalant, je regardais l'architecture des bâtiments que je croisais en me posant une multitude de questions sur leur réalisation. L'atmosphère qui régnait dans les quartiers pauvres me rappelaient un peu mon île. Les rues sombres et désertes étaient comparables au rochers et arbres morts, arpenter ces voiries me renvoyait dans le passé quand je quittais le village pour une partie de chasse en solitaire. Je continuais mon chemin tout en restant sur mes gardes. Les lieux ne semblaient pas très accueillant, de plus les étrangers devaient être des cibles faciles et prioritaires pour les habitants de ces quartiers.
    Mon instinct ne m'avait pas trompé puisque je fus percuté dans le dos par un individu capuchonné qui continua sa course devant moi, sans attendre et avant qu'il ne soit hors de portée je le balayais à l'aide de Valkyros. Une fois l'individu sur le dos je posais mon arme face gauche sur son torse ce qui me permettait d'envoyer une pression vers le bas bloquant le voleur à la sauvette au sol.
    Je récupérais ma sacoche puis je retirais mon arme du mis en cause avant de reprendre immédiatement ma route. Je me fichais de ce qu'il avait fait et de qui il était. Sans même un regard vers lui je sentais ce dernier s'éloigner dans la direction opposée.

    Quelques minutes suivirent avant que j'arrive dans les quartiers riches. On avait pas de mal a les distinguer, c'était le jour et la nuit avec les bidonvilles. Il n'y avait pas de juste milieu entre l'obscurité de ce que je venais de traverser et ce qui s'affichait actuellement devant moi, de la clarté, des couleurs, de la vie on se demandait si on n'était au même endroit. Pourquoi autant de différence? J'aurais sûrement ma réponse un jour étant donné que j'allais passer du temps ici.
    J'avais hâte de connaître la suite alors sans m'attarder je continuais ma route, je demandais à un marchant ambulant de m'indiquer mon chemin ce qu'il fit avec une grande gentillesse mais j'observais quelque chose dans son regard, une certaine inquiétude voir de la peur.
    D'après ces dires je devais suivre la route jusqu'à un bois et là je trouverais ce que je cherchais au milieu de l'étendu boisé.

    Me revoilà parti, fini le tourisme. Je percevais comme un malaise, le regard des personnes que je croisais n'était pas très amical et plus je m'approchais de ma destination plus cet état me paraissait flagrant.

    Ça y est j’apercevais une masse d'arbres à l’horizon. Très vite je faisais face au fameux bois dans lequel je m'aventurais sans trop d'appréhension, je suivais le sentier qui lézardait à l'intérieur. Au fur et à mesure de mon avancé je sentais l'air se refroidir, je ne sais pas vraiment où j'allais mais une chose est certaine l'endroit n'avait pas l'air très accueillant. Ma pensée fut rapidement rattrapée par la réalité lorsque devant moi se dressait une immense demeure.
    Cette dernière faite essentiellement en bois, plutôt en mauvaise état, délabrée même je dirais, semblait totalement à l'abandon. Vu de l'extérieur elle semblait composée de nombreuses pièces, d'une tour centrale plus de deux ailes.

    Alors que je regardais la vieille bicoque je me disais qu'il n'était plus l'heure de rebrousser chemin, je glissais mes mains dans les poches de mon pantalon puis du bout du pied droit je poussais doucement le portail d'entrée.



PNJ

avatar

Messages : 122
Date d'inscription : 26/09/2011
Magie / Malédiction / CS : Morphing no Mahô
MessageSujet: Re: Une demeure lugubre   Lun 8 Avr - 23:54
Mitsurugi était, comme à son habitude, dans l’aile gauche du manoir délabré de la guilde et somnolait sur un canapé. Il n’avait rien à faire depuis plusieurs jours et s’ennuyait. C’était difficile pour lui de rester inactif, mais il n’avait aucune mission à effectuer et attendait qu’on lui en propose une. Néanmoins l’attente était extrêmement longue et ennuyait le mage d’Hungry Wolves. Il fallait qu’il se passe quelque chose puisqu’il ne supportait plus de vivre comme un lion en cage dans la bâtisse. Après plusieurs jours d’inactivités, l’assassin décida de s’entraîner dans le parc de la propriété pour s’occuper. Il maniait son katana avec aisance puisqu’il s’était entraîné pour avoir le meilleur maniement possible afin de l’utiliser dans les cas où sa magie serait inefficace. Il travaillait donc de nouveaux coups sur des mannequins d’entraînement pour apprendre à les maîtriser avant de commencer à travailler avec d’autres membres de la guilde.

Il travaillait ainsi presque tous les jours sans qu’il se passe quelque chose de vraiment intéressant. Il n’y avait donc aucune raison qu’il se passe quoi que ce soit de différent ce jour-ci. Néanmoins, cette journée n’allait pas se dérouler de la même façon que les autres depuis le début de son entraînement. Il frappait un mannequin lorsqu’il entendit le portail d’entrée de la propriété de la guilde qui se mît à grincer. Ce son voulait dire que quelqu’un venait d’entrer sur le terrain ou au contraire que quelqu’un partait. Mitsurugi stoppa ce qu’il faisait pour aller jeter un coup d’œil discret à l’endroit où se trouvait l’entrée. Il y vit un jeune homme d’une blancheur extrême. C’était la première fois qu’il voyait quelqu’un d’une telle pâleur. Il était sûrement malade et devait probablement apporter une mission à la guilde. Ce qui serait une bonne chose puisque le mage pourrait enfin avoir du travail, peu importe de quoi il s’agissait. Il était prêt à tout faire pour partir en mission et se défouler autrement qu’en simple entrainement.

L’homme s’approcha calmement de l’individu et s’arrêta à quelques pas de lui. Il lui fit un signe de la main pour attirer son attention et commença à lui parler :


-Bonjour jeune homme, j’ai comme l’impression que vous avez besoin d’aide. En quoi puis-je vous aider ?

Son impatience était telle qu’il avait directement posé sa question sans même se préoccuper de la santé du jeune homme qui semblait vraiment en mauvaise santé.

_________________


Thror Gunnarsson

avatar

Messages : 26
Date d'inscription : 23/02/2013
Guilde : Hungry Wolves
Magie / Malédiction / CS : Berserk

- Caractéristiques du Mage -
P.M.: 1.500
Statut: Mercenaire de Rang C
Renommée : Mercenaire de Campagne
MessageSujet: Re: Une demeure lugubre   Sam 13 Avr - 15:04



    Une fois le portail franchit une voix vint m'interpeller. Sans esquissais de mouvement brusque j'arrêtais tous mes mouvements de déplacement pour me fixer. Je levais le regard vers mon interlocuteur, ce dernier un homme, plus âgée que moi, d'une corpulence moyenne et musclée arborait de long cheveux brun. L'individu était vêtu d'une tenue originale, elle était composée de tissus et de métal avec la présence d'un pantalon, de chaussettes et d'un haut le tout recouvert à de nombreux endroits par des pièces métalliques de différentes couleurs, donc différents métaux, le tout ornait d'inscription. En plus de son accoutrement je devinais aisément qu'il s'agissait d'un guerrier avec le port apparent d'une épée.
    Pour autant son arme était rangée dans son étui, l'approche calme dont j'avais fait l'objet de m’invitait pas à me méfier alors je n'esquissais aucun mouvement hostile vers mon hôte. D'ailleurs le guerrier m'invita à lui demander ce qu'il pouvait faire pour moi, il m'indiqua qu'il trouvait que j'avais besoin d'aide.

    Cette impression m'étonnait puisque à bien y penser je suis arrivé à la destination que l'on m'avait indiquée du coup je n'ai pas vraiment besoin d'aide mais maintenant que je suis là il faudrait que mon interlocuteur me renseigne sur ce lieu, sur les gens qui y vivent et ce qu'ils font également. . Apparemment le gars ne savait pas qui j'étais et ce que je venais faire ici, pourtant mon commanditaire m'avait précisé que les personnes que j'allais rencontrer seraient au courant de ma venue. En y regardant de plus près il semblerait que la commission n'avait pas été faite.

    Après avoir balayé mon regard de droite à gauche à la recherche possible de l'apparition d'autre individu je posais de nouveau mon attention sur le guerrier puis je décidais de répondre à sa question.

    - Bonjour, je me nomme Thror Gunnarsson. J'ai été envoyé ici où l'on m'a dit que je pourrais servir à quelque chose.

    J'étais allé directement au but et j'allais très vite être fixé je pense.



PNJ

avatar

Messages : 122
Date d'inscription : 26/09/2011
Magie / Malédiction / CS : Morphing no Mahô
MessageSujet: Re: Une demeure lugubre   Mer 17 Avr - 1:38
Mitsurugi attendait la réponse de ce jeune homme pour enfin avoir quelque chose d’intéressant à faire. Il regarda donc son interlocuteur lorsque celui-ci regarda de droite à gauche. La réponse mettait du temps à venir, ce qui énervait un peu le mage d’Hungry Wolves qui n’était pas des plus patients. Finalement, le jeune homme à la peau blanche répondit à la question. Il se présenta en tant que Thror Gunnarsson et dit qu’on l’avait envoyé ici parce qu’il pouvait servir. En entendant ce nom, Mitsurugi se rappela qu’on lui avait déjà parlé d’un certain Thror, mais il ne savait plus dans quelle occasion. Il réfléchit quelques instants avant de se rappeler que c’était un autre membre de la guilde qui lui en avait parlé quelques jours plus tôt.

Cet homme était une nouvelle recrue pour la guilde, un nouvel assassin au service de la famille royale. Néanmoins, Mitsurugi n’allait pas lui souhaiter la bienvenue sans lui faire passer un test pour vérifier s’il avait bien le niveau pour les rejoindre. Il considérait qu’être pistonné n’était peut-être pas une mauvaise chose, mais il fallait tout de même avoir des capacités de combats qui servaient durant les différentes missions effectuées pour la guilde. Le mage recouvert de plaques métalliques décida qu’il testerait lui-même Thror. Il tourna son regard vers lui et lui dit :


-Ah oui, je vois de quoi il s’agit. Viens avec moi, j’ai différentes choses à te faire faire avant d’entrer dans le bâtiment.

Mitsurugi commença à marcher en direction du terrain d’entraînement où il se trouvait un peu plus tôt. Il ne savait pas si le garçon à la peau blanche le suivait, mais il y avait de fortes chances pour que ce soit le cas. Lorsqu’ils arrivèrent devant une rangée de mannequins d’entraînement, le membre des Hungry Wolves s’arrêta et dit simplement :

-Montre-moi de quoi tu es capable. Je veux voir ses cibles en morceaux.

Il avait commencé par quelque chose de simple pour le moment, mais il allait beaucoup compliquer les choses plus tjard si cet homme à la peau blanche montrait suffisant de puissance et de maîtrise face à des adversaires inanimés.

Déplacement:
 

_________________


Thror Gunnarsson

avatar

Messages : 26
Date d'inscription : 23/02/2013
Guilde : Hungry Wolves
Magie / Malédiction / CS : Berserk

- Caractéristiques du Mage -
P.M.: 1.500
Statut: Mercenaire de Rang C
Renommée : Mercenaire de Campagne
MessageSujet: Re: Une demeure lugubre   Mer 17 Avr - 18:18



    Comme il me l'avait demandé je suivais donc mon interlocuteur vers une destination encore mystérieuse, mais qui ne se trouverait pas dans la maison comme il me l'avait énoncé un peu plutôt, apparemment il avait certaines choses à me faire faire avant. Pendant le laps de temps de notre trajet ce dernier ne m'adressa pas la parole se contentant d'avancer tranquillement. Enfin l'homme finit par se figeait, stoppant ainsi son avancée, étant proche de lui je remarquais la présence de différents éléments laissant penser que je faisais face à un terrain d'entrainement. Dans cet endroit on devait s'entretenir que ce soit physiquement ou bien techniquement. Sans attendre mon hôte m'invita à lui montrer ce que je savais faire et il m'indiqua tout simplement de réduire les cibles devant moi en morceaux.
    En m'approchant des mannequins en bois au nombre de deux, côte à côte plus exactement et aussi grand que moi, je pouvais distinguer de nombreuses marques de coups et cela laissait comprendre que les individus résidant ici devait certainement passer énormément de temps à les frapper.

    Je ne voulais pas paraître grossier avec le guerrier, mais ces cibles de bois ne me paraissaient pas être bien solide et les réduire en miettes n'allait pas être bien compliqué, un coup avec Valkyros et le tour serait joué. Alors, voulant pas trop aller vite puis ne voulant pas montrer tout ce que je pouvais faire je dégainais mon couteau. Je me mis à frapper de droite à gauche puis de haut en bas mes adversaires inanimés tout en tournant autour d'eux, mais à ma grande surprise les pantins restèrent de marbre et mes coups ne firent que de minuscule entailles. J'en concluais que les gars qui tapaient dessus ne faisaient pas semblant vu la taille de leurs entailles.
    Je m'étais bien échauffé effectuant quelques enchaînements avec les pieds, les poings, les coudes et les genoux, j'avais montré également que je me débrouillais avec un couteau mais, ce que l'on m'avait demandé de faire n'était toujours pas réalisé c'est-à-dire éclater les cibles.

    On m'avait demandé de faire une certaine chose et j'allais maintenant le faire. Sans me retourner vers mon hôte je prenais Valkyros qui se trouvait dans mon dos puis je m'élançais vers la cible de droite. A proximité, mon marteau dans les deux mains je l'envoyais au contact du mannequin pour le frapper avec le côté droit de mon arme.

    - « Púls »

    Lorsque Vakyros toucha de côté la cible celle-ci se fissura. Elle finie par se fendre en deux la partie du haut prenant la direction de l'autre pantin de bois situé sur la gauche. Avant que les deux entrent en contact et finissant mon mouvement de frappe latéral je me replaçais face à la deuxième cible puis j'effectuais un saut vers elle. Pendant la manœuvre j'avais levé mon arme au-dessus de ma tête et je l'envoyais ensuite s'écraser sur le crane de bois.

    - « Púls »

    Mon marteau entra en contact avec le soldat inerte en même temps que la partie haute de la cible de droite vint le percuter, ce qui eut pour effet que lors de mon assaut de haut en bas avec la répulsion donnée dans le coup je fis éclater tout ce qui se trouva entre Valkyros et le sol. Cette attaque m'avait fait finir en position avec un genou au sol, je me relevais tranquillement puis posant mon marteau sur mon épaule droite je me tournais vers mon interlocuteur sans dire un mot.
    J'avais fait ce qu'il mettait demandé et j'attendais maintenant la suite.



PNJ

avatar

Messages : 122
Date d'inscription : 26/09/2011
Magie / Malédiction / CS : Morphing no Mahô
MessageSujet: Re: Une demeure lugubre   Sam 20 Avr - 2:01
Le jeune homme à la peau blanche avait suivi Mitsurugi jusqu’au terrain d’entraînement et se mit immédiatement à faire ce que lui avait demandé ce dernier. Il sortit alors un couteau et commença à l’utiliser pour frapper un mannequin. C’était vraiment très peu efficace, ce qui décevait le mage d’Hungry Wolves qui se disait qu’il manquait de force et ne serait pas capable de se défendre en cas de combat. Le dénommé Thror devait s’être rendu compte de l’inefficacité de ce qu’il faisait puisqu’il rangea son couteau pour attraper le marteau qui se trouvait sur son dos. En voyant cette nouvelle arme, Mitsurugi regagna en intérêt en se disant qu’il avait peut-être plus de force qu’il ne l’avait laissé apparaître jusque là. En effet, il avait raison puisqu’avec ce nouvel objet, il réussit à détruire les deux mannequins et à prouver qu’il possédait une véritable force physique malgré son apparence qui laissait présager le contraire. La nouvelle recrue de la guilde venait de réussir le premier test, il était donc temps que ce nouveau membre soit testé en véritable situation de combat. Mitsurugi lui dit donc :

-Tu as réussi ton premier test. Tu mérites donc de passer le deuxième pour savoir si tu vas pouvoir rejoindre notre guilde. Cette fois, tu ne vas pas frapper des objets inanimés, mais affronté un véritable adversaire en situation de combat. La façon dont tu vas le mener sera déterminante dans ton intégration. Sans plus attendre, commençons !

Mitsurugi sortit donc son sabre et courut en direction de son adversaire pour tenter de lui assener un coup latéral dans le flan gauche. Il n’y allait pas de main morte et risquait de blesser son adversaire, mais il s’en moquait. C’était un test pour une intégration à la guilde et il devait être semblable à ce qu’il pourrait réellement vivre au cours de ses missions. Suite à son coup latéral, ne sachant pas s’il avait réussi ou non à toucher Thror, le membre d’Hungry Wolves tenta un coup en avant pour tenter de toucher son adversaire au niveau du ventre. Mitsurugi s’était beaucoup entraîné au maniement de son katana et était donc prêt à l’utiliser dès qu’il en avait besoin.

Mitsurugi : 1500 PM

_________________


Thror Gunnarsson

avatar

Messages : 26
Date d'inscription : 23/02/2013
Guilde : Hungry Wolves
Magie / Malédiction / CS : Berserk

- Caractéristiques du Mage -
P.M.: 1.500
Statut: Mercenaire de Rang C
Renommée : Mercenaire de Campagne
MessageSujet: Re: Une demeure lugubre   Ven 3 Mai - 9:51



    A peine mon interlocuteur m'avait informé de mon succès sur cette épreuve que j'apprenais que ce n'était qu'une première étape et je le voyais rapidement fondre sur moi arme à la main. L'homme se déplaçait rapidement, par chance j'avais toujours en main mon marteau, alors appréciant de la bonne matière l'attaque dont j'étais la cible je faisais immédiatement basculer mon arme de mon épaule vers le sol. Valkyros se trouvant en position verticale à côté de moi permit de bloquer le coup de mon adversaire son sabre s'écrasant sur mon marteau dans un bruit aigu de métal, mais le membre de la guilde n'avait pas attendu le résultat de son assaut et il avait déjà enchaîné sur un nouveau mouvement. Il tentait un coup d'estoc afin de me transpercer le ventre, mais une fois encore je trouvais une parade, positionnant mes deux mains sur le haut de mon arme je parvenais à m'élever de façon horizontal juste au-dessus du sabre.
    L'attaque ennemie était passée près de réussir puisque le katana avait déchiré une partie de mon tee-shirt, un peu de sang me faisait constater que mon corps avait également été victime de la lame.
    Je n'allais pas me laisser faire si facilement, je ne savais pas ce qu'il attendait de moi, mais une chose est certaine j'allais vite lui faire comprendre qu'il ne fallait pas trop me chauffer. La vue du sang commençait justement à le monter à la tête, j'aimais me battre et mon esprit guerrier ne demandait qu'une chose s'était de se libérer, cet esprit obscur qui me faisait perdre la raison tentait de s'emparer de moi. Je le sentais, là, tapis au fond de moi et voulant prendre le contrôle des choses.

    Ne voulant pas y penser plus je me mettais en action afin de passer à l'offensive. J'élevais mon marteau au-dessus de ma tête puis je le fis tournoyer à l'aide de mes mains puis j'enchaînais un frappe latéral vers mon adversaire. Le but n'était pas de le toucher, mais cela il ne le savait pas, donc je prenais pour cible l'homme avec le côté droit de Valkyros.

    - Fráhrindingin

    Je ne savais pas si mon attaque avait fonctionné, mais normalement le sabreur devait se trouver assez éloigné de moi maintenant. La force de répulsion, de mon marteau à deux mains, avait dû faire son oeuvre. Je décidais de ne pas enchainer avec un nouvel assaut et je restais immobile avec Vakryos dans ma main droite reposant sur mon épaule droite. Le fait de ne pas continuer et d'attendre allait me permettre de calmer la rage qui montait puis d'appréhender plus facilement la suite. Je posais ma main gauche sur la petite plaie présente à l'abdomen, elle saignait toujours mais c'était plutôt léger donc j'effectuais une pression afin d'arrêter la sortie du liquide rouge.

    Ce laps de temps me laissait un peu de temps pour entrer en réflexion, je me rendais compte que les adversaires que je rencontrais depuis le départ de mon ile natale étaient d'un autre calibre par rapport à ce que j'avais rencontré auparavant. Mes heures, mes jours, mes mois, mes années d'entraînements, d'exercices, de chasses, de combats, me profitaient en ce lieu et je comprenais mieux pourquoi j'avais été conduit à en faire autant là-bas. Rencontrer des adversaires toujours plus fort pourrait me permettre de grandir encore et un jour je pourrais retourner sur Valkyros pour affronter ces saletés de Wyvern.



PNJ

avatar

Messages : 122
Date d'inscription : 26/09/2011
Magie / Malédiction / CS : Morphing no Mahô
MessageSujet: Re: Une demeure lugubre   Lun 6 Mai - 0:49
Mitsurugi venait de faire deux mouvements successifs avec son arme blanche. Le premier n’avait eu aucun effet puisque la nouvelle recrue avait réussi à bloquer son attaque avec son marteau. Ce fut également le cas pour sa deuxième offensive, même si celle-ci l’avait très certainement puisqu’il y avait des traces de sang sur la lame. Le mage d’Hungry Wolves jugeait que ce jeune homme à la peau blanche était loin d’être mauvais puisqu’il était capable de rivaliser avec lui. Néanmoins, les choses ne s’arrêtèrent pas là puisque l’homme au marteau leva son arme au-dessus de sa tête pour se préparer à attaquer. Il effectua alors un mouvement latéral avec son arme qui serait certainement douloureux. L’homme aux plaques de fer fit donc un bond en arrière pour l’éviter. Cependant, les choses ne se passèrent pas comme prévu puisque l’adversaire de Mitsurugi prononça quelque chose qui eut pour effet de propulser ce dernier au loin. Il alla s’étaler un peu plus loin sur le sol, le choc lui coupa le souffle quelques instants, mais il se releva en souriant.

Le futur membre de la guilde était puissant et c’était tant mieux. Néanmoins, Mitsurugi n’avait pas donné tout ce qu’il pouvait puisqu’il s’était contenté d’utiliser son arme alors qu’il était mage avant tout. Il allait donc commencer à utiliser sa magie pour voir ce que son adversaire valait lorsqu’il utilisait le maximum de son potentiel. Le mage d’Hungry Wolves maîtrisait la magie de l’Oriental Solid Script. Le mage pointa alors son arme vers la nouvelle recrue en disant
Kan. Le symbolesortit alors de la pointe de son arme pour se propager vers son adversaire. Ce symbole possédait la particularité d’avoir un fort pouvoir perforant. Mitsurugi attendit ensuite pour voir ce qu’allait faire ce Thror.

_________________


Thror Gunnarsson

avatar

Messages : 26
Date d'inscription : 23/02/2013
Guilde : Hungry Wolves
Magie / Malédiction / CS : Berserk

- Caractéristiques du Mage -
P.M.: 1.500
Statut: Mercenaire de Rang C
Renommée : Mercenaire de Campagne
MessageSujet: Re: Une demeure lugubre   Mar 7 Mai - 19:17



    Mon attaque avait eu l'effet escompté étant donné que le sabreur se retrouva propulsé à plusieurs de mètres de sa position initiale, pour autant ce dernier se releva le sourire aux lèvres. Je ne savais pas vraiment comment interpréter ce rictus mais bon cela n'allait pas changer ma vie. Le guerrier, une fois rétablit sur ses deux pieds, pointa vers moi son arme puis il prononça quelques choses mais je ne pouvais pas entendre clairement ce qu'il disait par contre je pouvais observer la réaction. En effet juste après l’incantation un symbole fit son apparition au bout de la lame puis il se propagea dans ma direction.
    Je ne savais pas ce que c'était. Comment pouvait on faire voler des inscriptions? Ce devait être de la magie, j'en avais entendu parler, je pense que j'en 'avais déjà rencontré mais c'est la première que je pouvais la visualiser. De plus cette magie me prenait pour cible, je ne suis pas un mage donc cela ne me laissait guère de solution pour contrer ce genre d'attaque.

    Tandis que je regardais le symbole se rapprocher de moi, je réfléchissais brièvement à la façon de le parer et rapidement la réponse m’apparut limpide. Lorsque l'attaque magique fut presque sur moi je frappais aussitôt le sol avec la pointe du manche de mon marteau, ce dernier se trouvant en position vertical.

    - Bylgja

    Dans l'instant le pouvoir de Vakyros se propagea tout autour de moi formant un dôme protecteur en repoussant tout ce qui me ciblait. De la rencontre entre le symbole et ma technique défensive il ne restait que du néant, plus aucune trace de l'assaut adversaire a première vue.

    Je ne voulais pas en restait là, il était temps de m'affirmer un peu dans ce duel. Je fonçais droit sur le sabreur mon marteau tenu fermement dans mes deux mains puis à proximité du guerrier je frappais le sol avec la face gauche de Valkyros.

    - Aðdráttarafl

    J'enchainais en relevant mon arme vers moi, mais dans mon mouvement je soulevais un grand morceau du sol qui restait collé au marteau grâce à sa force d'attraction. Mon adversaire se retrouvant surement en déséquilibre dû à la surprise de cette technique mais également par le fait que le sol sous ses pieds se soulevait. Je posais Valkyros au sol en position vertical de nouveau puis je prenais appui dessus pour me propulser vers mon adversaire, je dégainais dans l'instant mon couteau pour tenter de le toucher au niveau du bras qui portait le katana.
    Si cette attaque faisait mouche et qu'il n'était pas ambidextre, j'aurais un avantage certain lors d'un futur affrontement au corps à corps.

    Sans savoir si j'avais touché ma cible je me préparais à une éventuelle contre-attaque sachant que je n'étais plus en possession de Valkyros, m'étant servi de lui comme appui il se trouvait désormais de l'autre côté de mon adversaire.



PNJ

avatar

Messages : 122
Date d'inscription : 26/09/2011
Magie / Malédiction / CS : Morphing no Mahô
MessageSujet: Re: Une demeure lugubre   Dim 12 Mai - 22:25
L’attaque de Mitsurugi se dirigeait vers Thror lorsque celui-ci appuya le manche de son marteau sur le sol et prononça le nom d’un sortilège. Cependant, il ne se passa rien du tout1. Le sort du mage d’Hungry Wolves frappa donc de plein fouet la nouvelle recrue dans l’abdomen. Il y avait de fortes chances pour que ce soit vraiment douloureux comme choc. Néanmoins, le mage au katana s’en moquait complètement puisqu’il jugeait qu’un combat dans cette situation d’intégration devait se dérouler comme un véritable combat comme ceux qu’il aurait à faire pendant ses missions au service à la guilde.

Mitsurugi éclata alors d’une puissant et tonitruant rire et dit à son nouveau camarade de guilde :


-Allez, je te laisse lancer ta prochaine attaque sans faire quoi que ce soit, j’espère que tu ne vas pas me décevoir. Il faut dire que j’ai été surpris de ce que tu viens de faire.

1 Ta technique Bylgja est verrouillée, tu ne peux donc pas l’utiliser en RP. Il faut attendre qu’on te dise que tu peux l’utiliser. Tout ce qui suit ta technique défensive n’a donc pas lieu et le combat reprend après que tu te sois fait toucher par l’attaque de Mitsurugi.

_________________


PNJ

avatar

Messages : 122
Date d'inscription : 26/09/2011
Magie / Malédiction / CS : Morphing no Mahô
MessageSujet: Re: Une demeure lugubre   Lun 27 Mai - 1:32
L’attaque de Mitsurugi devait avoir fait plus de dégâts qu’il le pensait puisque la nouvelle recrue de la guilde tomba au sol sans rien avoir pu faire. C’était assez étonnant que son attaque ait fait tant de dégâts, mais il ne voyait pas d’autres possibilités. Néanmoins, le mage au sabre avait trouvé que le mercenaire avait un fort potentiel et que ce dernier méritait donc d’entrer dans la guilde. Il le fit transporter dans une chambre de la guilde pour qu’il se repose et lui appliqua lui-même son tatouage de guilde à l’endroit indiqué par Thror.

Avortement intervention PNJ : Tu n’as pas répondu dans les délais. Le PNJ quitte donc le sujet.

_________________


Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Une demeure lugubre   

Une demeure lugubre

Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Fairy Tail RPG : Fiore no Oukoku :: 
 :: Fiore Nord :: Oak Town :: Hungry Wolves
-