Fermer le menu
Ouvrir le menu

Navigation














Partagez | 

 [Premier Tour] Ninth Match : Amnell / Vincent / Ethan / Cheshire

AuteurMessage
Game Master

avatar

Messages : 1587
Date d'inscription : 26/09/2011
Magie / Malédiction / CS : All Mighty
MessageSujet: [Premier Tour] Ninth Match : Amnell / Vincent / Ethan / Cheshire   Lun 4 Fév - 10:38
Neuvième Match du Premier Tour
Shina/Ken Amnell & Vincent Regnard
VS
Ethan Rayne & Cheshire



« Après une journée remplie de combats qui nous ont épatés, nous voilà enfin au dernier match de ce tour… Après tant de batailles féroces et époustouflantes, les deux dernières équipes arriveront-elles à nous impressionner?

Ce match qui finira le premier tour sera un 3 vs 2, dont la première équipe sera composée de trois mages, deux d'entre eux n’ayant encore jamais foulé le sol de notre arène, mais dont les capacités ont tout de même probablement déjà atteint vos oreilles... Je vous présente Les Mages du Rêve, Shina et Ken Amnell de la guilde Quatro Cerberus! Accepteront-ils l'aide de leur équipier qui a une certaine expérience en combat d'arène, soit le talentueux Vincent Regnard de Blue Pegasus?

Pour la deuxième équipe, il s'agit d'un mage qui a déjà fait ses preuves, ici et partout dans le Royaume de Fiore par ses capacités exceptionnelles en tant que mage ainsi que par son talent de musicien électrisant. Cette fois-ci, il nous vient avec son familier tout mignon, mais pas faible pour autant! Applaudissez tous le célèbre Ethan Rayne de Fairy Tail, plus connu sous le nom de Raitei, ainsi que Cheshire, son fidèle familier!

Combattants de Fiore, que la chance et la magie soient avec vous! »



===================
Ordre de Post et PM: Shina/Ken [3.230], Vincent [3.135], Ethan [4.820], Cheshire [2.410].
Shina/Ken Amnell
Mages du RêveMages du Rêve

avatar

Messages : 595
Date d'inscription : 15/04/2012
Âge : 28
Guilde : Quatro Cerberus
Magie / Malédiction / CS : Genjutsu / Illusions
Magie / CS Secondaire : Kage no Mahô / Magie des Ombres

- Caractéristiques du Mage -
P.M.: 2.360
Statut: Mage de Rang B
Renommée : Mage Réputé
MessageSujet: Re: [Premier Tour] Ninth Match : Amnell / Vincent / Ethan / Cheshire   Mar 5 Fév - 20:30
Domus Flau, voilà un endroit célèbre et reconnu à travers tout le royaume de Fiore. Une arène de combat où des mages provenant de tout le royaume pouvait s'affronter afin de démontrer leur force. Cette fois-ci, cette gigantesque arène n'était pas la salle de spectacle de simples petits combats. En cette période de l'année, c'était un gigantesque tournoi qui se déroulait sur le terrain de sable. Divers mages issus de différentes guildes du royaume s'affronteraient, pour démontrer leurs forces et leur détermination. Bien entendu, un tel évènement attirait les foules. C'est d'ailleurs pourquoi les gradins étaient remplis de spectateurs. Tous acclamant les combats en cours ou bien à venir.

Pour le moment, la foule criait et hurlait, demandant que le dernier combat de cette fabuleuse journée commence. Pendant ce temps, les divers combattants devaient chacun se préparer à sa manière pour l'affrontement qui aurait lieu. Près de l'une des entrées de l'arène, bien dissimulé dans l'ombre, deux participants patientaient, attendant le moment de pénétrer dans l'arène. Ces deux personnes n'étant nulle autres que Shina et Ken Amnell, les jumeaux de Quatro Cerberus. Quelques semaines plus tôt, quand l'annonce d'un tournoi s'était répandue à travers tout le royaume, les jeunes gens n'avaient pu résister au désir d'y participer. Ils n'avaient pas été les seuls, d'ailleurs. En effet, les deux DS de leur guilde, Ren et Xeath avaient aussi rejoint ce grand tournoi. Certes, pour le moment, le frère et la sœur ignoraient quel avait été le résultat de leur combat, mais ils se renseigneraient le moment venu.

Tout ce qui importait pour le moment était de bien se concentrer et se préparer mentalement pour le combat à venir. Quelques heures plus tôt, on les avait informés de la disposition des combats de la journée. C'est ainsi que les jumeaux purent apprendre qu'ils combattraient en équipe avec Vincent Regnard. Cela leur convenait parfaitement. Shina et Ken connaissaient tout de même un peu le mage de Blue Pegasus. Ils savaient donc qu'ils pourraient compter sur lui et qu'ils s'entendraient bien. Pour ce qui est de leurs adversaires, il s'agissait de Ethan Rayne, Mage de rang S, de la guilde de Fairy Tail et de son Toramata. Cette fois, il s'agissait d'une connaissance un peu plus vague. Certes, les mages de Quatro Cerberus avaient déjà rencontré ce type, mais ce fut extrêmement bref. Toutefois, ils disposaient en quelque sorte d'un avantage stratégique. Pour l'avoir vu combattre contre Ren, les jumeaux connaissaient quelque peu les capacités de leur adversaire. Par contre, l'inverse n'était pas vraiment réciproque, car le frère et la sœur n'avaient pas usé de leur pouvoir face à Ethan. Évidemment, rien n'empêchait que le mage de rang S ait appris certaines choses par un intermédiaire quelconque.

Tandis que les jumeaux continuaient de réfléchir, une voix retentit à l'autre extrémité du couloir. Un garde annonça simplement qu'ils devraient entrer dans l'arène dans quelques instants. Shina et Ken se relevèrent, le jeune homme tapotant légèrement son pantalon pour en retirer la poussière. Dès le début, la décision avait été prise. Ce serait Ken qui serait de chair et de sang pour ce grand combat. Ensuite, ils se dirigèrent vers l'entrée principale, attendant qu'on les annonce. Le mage de Quatro Cerberus en profita pour déployer son trident. Il ne restait plus qu'à attendre et à faire une dernière petite chose. Sachant que Vincent n'était pas loin, Ken s'adressa donc à lui, mais sans détourner son regard.


-Fait attention Vincent. Nous avons pu voir Ethan à l’œuvre, une fois. Pour faire simple, il est très fort. De plus, c'est le dragon slayer de la foudre et il est très rapide.

Quelques instants plus tard, le présentateur du tournoi annonça enfin leurs noms et sans la moindre hésitation, les jumeaux pénétrèrent dans l'arène. Ils saluèrent sobrement la foule qui s'exclamait de joie, car le combat allait bientôt débuter. Les deux mages prirent place sur l'arène, ayant bien l'intention d'avoir au moins une dizaine de mètres entre eux et leurs adversaires. La distance offrirait alors le temps de réagir si Ethan leur fonçait dessus.

-Comme on se retrouve Ethan. Ça fait un moment, depuis que tu as affronté Ren en duel.

Pendant ce simple échange, Ken faisait son possible afin de croiser le regard d'Ethan et de son Toramata. S'il y parvenait, ses adversaires pourraient alors être victime de ses illusions. Certes, l'illusionniste n'était pas stupide, se doutant que cela serait plus compliqué contre le dragon slayer. Finalement, le jeune homme accomplit un dernier geste, il pointa ses yeux avec son index et son majeur droit et fit la même chose en direction d'Ethan. Un simple geste ayant deux buts. Le premier de faire comprendre à son adversaire qu'il garderait son attention sur lui. Le second était de tenter de fixer son regard. Après tout, certaines personnes se faisaient avoir par ce genre de petits trucs. Il fallait donc espérer qu'Ethan faisait partie de ce genre d'individu.

Dès que le signal du début du combat se fit entendre, l'attaque des jumeaux commença. Hypnose ou pas, ils disposaient tout de même d'illusions visibles par tous. C'est pourquoi Shina mit ses mains derrière son dos. Deux pistolets magiques d'illusion apparurent alors entre ses mains, dissimulant leur apparition soudaine en les maintenant derrière elle. Ensuite, la jeune fille pointa les deux armes en direction d'Ethan et tira deux balles. Si les projectiles atteignaient le dragon slayer, ils ne causeraient pas de blessures réelles, toutefois cela ferait quand même mal.
Vincent Regnard

avatar

Messages : 238
Date d'inscription : 07/10/2012
Âge : 22
Guilde : Blue Pegasus
Magie / Malédiction / CS : Take Over : Mythical Soul

- Caractéristiques du Mage -
P.M.: 4.040
Statut: Mage de Rang A
Renommée : Mage Connu
MessageSujet: Re: [Premier Tour] Ninth Match : Amnell / Vincent / Ethan / Cheshire   Mer 6 Fév - 16:08
















[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Pour la deuxième fois dans ma courte carrière de masdoshi, j'étais inscrit à l'arène de Crocus, le Domus Flau, comme étant un participant à part entière qui allait devoir en découdre avec les autres combattants. À vrai dire, il y a peu, j'avais entendu parler d'un futur tournoi regroupant un grand nombre de mages tous très talentueux et après m'être remémoré mes souvenirs de cette arène, je fus pris d'une envie folle et soudaine qui me poussa à m'inscrire spontanément. Une nouvelle fois, j'allais avoir les yeux des spectateurs rivés sur ma petite personne à admirer mes maigres talents de combattant. Cette sensation, je l'adorais tout simplement ! Être exposé de cette manière aux gens, était une situation qui me plaisait énormément, peut-être en raison d'un trop gros manque d'attention lors de ma jeunesse. En quelques sortes, j'avais enfin l'occasion de briller ne serait-ce qu'un peu et de graver mon empreinte dans l'esprit des gens. Je comptais donc à l'aide de ce tournoi, m'affirmer encore un peu plus dans le royaume et montrer ce dont un gosse d'une quinzaine d'années était capable de faire.

De plus, en plus de satisfaire cette envie personnelle, j'avais aussi la possibilité de faire briller, de faire atteindre des sommets à l'emblème de ma guilde, c'est-à-dire, de faire valoir et de représenter fièrement le symbole du cheval ailé. Cependant, une fois de plus, je n'avais pas pris le temps d'avertir la guilde de mon inscription à cette joute de mage. En y réfléchissant, je trouvais désormais stupide mon geste, après tout, quelques paroles permettent souvent d'éviter bien des ennuis. En somme, si personne ne m'avait vu partir pour ceux-ci, ma présence ici était normalement inconnue de tous. Néanmoins, si personne n'était au courant de mon inscription, par conséquent, je n'étais pas non plus informé de la participation d'un ou d'une autre madoshi de Blue Pegasus. L'idée de me confronter réellement à un mage de la même guilde que moi ne me plaisait guère puisque j'avais déjà beaucoup de mal à admettre la possibilité que je pourrais lever la main sur un de mes camarades de guilde.

Finalement, après avoir rempli les derniers papiers signifiant mon inscription officielle à cette joute, il ne me restait plus qu'à attendre patiemment que mon tour soit venu. J'avais bien pris conscience des règles limitant les combats. En somme, maintenant, la seule chose me manquant, était l'appel du speaker pour m'inviter à rentrer dans l'arène pour que je puisse en mettre plein la vue aux spectateurs venus des quatre coins du royaume de Fiore. Malheureusement pour moi, le combat dans lequel j'étais engagé était en réalité celui devant clôturer le premier tour de la compétition. Soupirant, je ne pouvais rien faire d'autre que d'attendre sans agir dans cette pièce vide de toute autre présence humaine. En effet, afin de préserver la surprise jusqu'au bout, les organisateurs semblaient avoir décidé de ne pas dévoiler les autres participants en isolant chacun dans une salle d'attende personnelle. Ou alors ... je n'avais tout simplement pas vu le panneau indiquant toutes ces informations, l'excitation ne m'ayant pas permis de penser à autre chose que mon futur antagoniste. Pensant alors à ce cas plus que probable, mon visage se décomposa lentement en me rendant compte que si j'avais bel et bien raté ces détails, je partais avec un désavantage pouvant s'avérer non négligeable car il ne me permettait pas d'établir une quelconque stratégie bien que basique en prévision de possibles matchs du tournoi.

Toutefois, j'avais tout de même pris en compte l'information que mon adversaire, ainsi que mon possible coéquipier me serait dévoilés par un officiel lors de ma phase d'attente. Mais, une nouvelle fois, même si j'avais pris soin de noter cette information dans un coin de ma tête, le coin dans lequel elle se rangea, s'avéra tellement loin, que je ne pus me souvenir de cette information. C'est pourquoi, à moitié affalé sur les deux chaises de la pièce, la tête basculant en arrière, le sommeil commençant à me gagner grandement, lors de l'irruption du membre du personnel chargé de m'informer, je vins m'écraser lourdement au sol après un mouvement que l'on pourrait qualifier de réflexe. Alors que je me relevais lentement en me massant l'arrière du crâne et en fixant attentivement l'officiel, je vis celui-ci m'observer avec un regard traduisant parfaitement de son ressentit actuel. En gros, je pouvais aisément lire sur son visage un : "Mais qui c'est ce guignol ?". Finalement, il me remit une enveloppe et me précisa qu'il était contenu dans celle-ci, le nom et le prénom de mon adversaire, mais aussi de mon partenaire. Grâce à lui, sans ouvrir le courrier, je savais déjà que j'allais avoir à mes côtés un équipier mais aussi que mon match était donc un affrontement déséquilibré puisque j'avais le droit à un deux contre un.

Certes, cela pouvait s'avérer très utile d'être en supériorité numérique, notre adversaire pouvant très certainement être plus fort que nous deux réunis. Seulement, il fallait aussi pouvoir s'entendre avec le madoshi chargé d'être mon allié. Ma crainte était de tomber sur quelqu'un d’insupportable avec qui je ne pourrais pas m'entendre et qui deviendrait très certainement, un adversaire ... et non un allié. Saisissant fermement la lettre contenant de précieuses informations, je l'ouvrais délicatement prenant soin de ne pas la déchirer avant de glisser délicatement le contenu à l'extérieur de son enveloppe externe. Découvrant alors premièrement l'identité de mon partenaire, j'eus à ma grande satisfaction, le plaisir de voir un nom qui m'était familier. Amnell ... les jumeaux ! Par le plus grand des hasards, nous étions cette fois-ci dans le même camp, en lutte contre un adversaire commun. Alors que mon sourire se dessinait lentement sur mon faciès, à la vue de l'identité de mon antagoniste, celui-ci s'effondra comme s'écroulerait un vulgaire château de cartes en contact avec une banale bourrasque. Ethan Rayne ... rien que le fait de prononcer son nom me faisait littéralement trembler.

J'allais donc, à l'intérieur de l'arène du Domus Flau, affronter l'Ace de Fairy Tail. En réalité, si je craignais tant ce madoshi, c'était en raison de sa réputation plus qu'importante et pouvant même dissuader les mages les plus téméraires. À vrai dire, cet homme m'inspirait un profond respect, il avait réussi à diffuser l'image de sa guilde un peu partout dans le royaume et à se forger une renommé digne des plus grandes superstars de l'ensemble de la contrée. Cependant, en y réfléchissant, je n'avais pas la moindre idée de la nature de sa magie malgré le fait qu'il soit reconnu, ce qui allait très certainement me porter préjudice. De plus, je me souvenais avoir entendu parler de sa récente réussite à l'examen de sélection pour le S-Rank de Fairy Tail, ce qui par conséquent, le plaçait à un niveau bien plus élevé que le mien ou encore celui des jumeaux. Nul doute que nous allions en baver face à lui et même certainement, connaître une affreuse et douloureuse défaite. M'asseyant dans un coin de la pièce, les genoux repliés contre mon torse, la tête entre les bras, je chancelais d'avant en arrière en bougonnant une flopée de paroles incompréhensibles.

Puis alors que je pensais à ma situation, l'espoir me gagna petit à petit alors que je comprenais que tout n'était pas joué d'avance et que nous avions la possibilité de nous imposer. Après tout, nous étions trois et donc, en supériorité numérique. De plus, nous connaissions chacun les pouvoirs de l'autre, nous nous étions déjà vu combattre, même si ce n'était pas "réellement" moi qu'ils avaient vu ce jour-là. Me relevant alors, je fis alors abstraction de l'ensemble des bruits environnants et je vins porter mon entière concentration à la préparation de mon futur combat. Soudainement, me coupant dans mes pensées, un officiel débarqua en trombe et me pria de rejoindre le coeur de l'arène sur-le-champ sous peine d'être disqualifié. Me hâtant alors dans les couloirs, je finis par rencontrer mes alliés dans ceux-ci. Sans se retourner, Ken m'adressa la parole pour me mettre en garde sur la dangerosité de notre adversaire et me renseigna aussi sur la magie de ce dernier. Dragon Slayer de foudre ? Kézako ? À vrai dire, j'avais déjà rencontré un Slayer à Shirotsume cependant, celui-ci n'était pas un le descendant d'un dragon. De plus, je commençais à me demander si le précédent madoshi de la guilde des fées que j'avais affronté, n'était pas lui aussi un de ces fameux pourfendeur de vouivres. En tout cas, je n'allais pas tarder à le savoir puisque j'allais très certainement pouvoir faire un rapprochement entre les deux magies une fois que le dénommé Rayne m'aurait fait une petite démonstration.

Puis finalement, chacun vint se placer au centre de l'arène sous les acclamations de la foule. Les tribunes vibrants, le bruit grondant se dégageant de celles-ci, mon ressentit fut encore plus fort que lors de ma première visite. En effet, l'ambiance régnant dans l'arène me semblait totalement différente, peut-être en raison de la présence de cette superstar parmi les combattants. Nul doute que si des paris avaient eu lieu pour ce match, les mages de Quatro Cerberus et moi-même étions très probablement donnés largement perdants. De plus, je me mis une nouvelle fois à douter lorsque je perçus le grand blond de Fairy Tail, accompagné de son familier. À vrai dire, ce n'était pas prévu et je ne pensais pas devoir affronter sa bestiole en supplément. Repensant alors au moment où j'avais découvert le nom de mon adversaire, un détail me traversa l'esprit. Une fois le "Ethan Rayne" dévoilé, j'avais envoyé valser la missive à travers la pièce et commencé à douter grandement sans me soucier du fait qu'il pouvait y avoir une petite note me précisant la participation de son animal de compagnie.

Clignant alors légèrement des yeux pour vérifier si je n'étais pas en proie à une horrible illusion, j'eus le déplaisir de voir que mes globes oculaires me transmettaient la bonne information. Soupirant alors légèrement, je vins chercher mon arme dans la poche de ma veste, la laissant ensuite se déployer. L'empoignant fermement, la tension m'envahissant peu à peu, je vins prendre la parole d'une voix traduisant parfaitement du stress m'envahissant.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Enchanté de vous rencontrer Ethan ! Cependant, je suis au regret de vous dire que votre heure est venue ... Mythical Soul : Bloody Rabbit !

Frémissant intérieurement, j'avais prononcé ces paroles en espérant obtenir un effet bien précis, c'est-à-dire surprendre le mage de Fairy Tail, car après tout, voir un môme d'une quinzaine d'années, mesurant à peine plus d'un mètre soixante, tenant une imposante faux presque plus grande que lui, s'adresser à soi d'une telle manière, pouvait se révéler un peu déstabilisant. Du moins c'est ce que j'espérais, car comme je l'avais prévu, les jumeaux s'étaient lancés à l'offensive, quant à moi, je revêtais désormais la redoutable apparence de l'imposant lapin noir. Empoignant encore plus fermement le manche de ma faux, j'ancrais dans le sol des appuis qui étaient selon moi, suffisants pour parer à l'attaque du Dragon Slayer de foudre. Effectivement, même si j'avais une vague idée de ses sortilèges, je ne savais absolument rien de ses capacités et me jeter à l'assaut de celui-ci ou de son familier ne m'aurait strictement rien apporté si ce n'est une grande claque dans la gueule me faisant traverser l'ensemble de l'arène.

Observant Shina agir, je compris qu'elle donnait de mauvaises informations au madoshi en essayant de lui faire croire qu'ils manipulaient une autre magie. Néanmoins, étant donné la différence de niveau probable qu'il y avait entre nous, je me contentais de me concentrer et d'attendre la réaction de l'autre blondinet en espérant pouvoir couvrir les arrières de mes partenaires et empêcher une contre attaque directe de mon antagoniste.


Ethan Rayne
Fondateur / RaiteiFondateur / Raitei

avatar

Messages : 2591
Date d'inscription : 14/10/2010
Âge : 29
Guilde : Fairy Tail
Magie / Malédiction / CS : Lightning Dragon Slayer
Magie / CS Secondaire : Lightning Flames Dragon Slayer

- Caractéristiques du Mage -
P.M.: 6.330
Statut: Mage de Rang S+
Renommée : Mage Célèbre
MessageSujet: Re: [Premier Tour] Ninth Match : Amnell / Vincent / Ethan / Cheshire   Jeu 7 Fév - 22:45














The Worst Ennemies

On a tous un Némésis. Pour certains, il peut revêtir la forme d'un homme lié à notre passé et qui serait le symbole de tous les traumatismes que l'on aurait subis. Pour d'autres, il peut s'agir d'une mélodie rappelant un épisode sombre de notre passé. Et pour certains, il peut prendre une forme pour le moins... Déroutante. De mon côté, je n'avais pas besoin de me creuser la cervelle bien longtemps pour trouver mon Némésis. Il s'agissait tout simplement de ces foutus rongeurs à longues oreilles. Ces saletés avaient le don de court-circuiter mon sens de la réflexion et d'instiguer dans mon coeur et mon esprit une peur plus indicible que le plus terrifiant des mages noirs. Certes, les lapins, ce n'était pas une peur commune. On croise plus généralement des individus qui ont peur des clowns, des mimes, ou même des lutins de Noël... Si si, ces types sont sérieusement flippants, avec leur costume de camouflage tout vert et leurs bonnets à grelots ! On les imagine facilement avec un grand sourire qui dévoile des dents pointues prêtes à vous croquer les fesses.

Mais jamais de ma vie, au grand jamais, je n'aurais pensé retrouver mon Némésis dans un tournoi d'arène. Après tout, on est dans un espace confiné, en plein air, certes, mais où le sable est le seul élément qui constitue le décor environnant. Alors trouver un lapin au milieu de ce désert miniature, c'est assez impensable non ? C'était principalement pour cela que l'idée de retrouver une de ces bestioles ici ne m'avait même pas effleurée l'esprit. J'étais rentré dans l'arène, sous un tonnerre d'applaudissement, saluant la foule avec mon habituel sourire bienveillant, sans ne serait-ce qu'avoir une seule pensée pour ces rats bondissants qu'étaient les lapins. Derrière moi se trouvait Cheshire, fouettant l'air de ses deux queues, laissant la foudre parcourir son corps, signe qu'il était prêt à en découdre, et fichtrement excitée par l'idée de combattre avec moi de la sorte. En y pensant bien, lui et moi n'avions jamais vraiment livré de combat en tant qu'alliés. La plupart du temps, j'essayais de régler les choses par moi-même, ou je m'entraînais contre lui. Ce baptême du feu promettait donc d'être des plus intéressants, même si nous étions préparé en essayant plusieurs combinaisons d'attaques tous les deux.

Une fois au centre de l'arène, je fixais mes trois adversaires. La tête des deux premiers m'était vaguement familière, alors que le troisième m'était complètement inconnu. Ma foi, ce n'était pas parce qu'un mage n'était pas connu qu'il n'était pas puissant, et je n'étais pas prêt de laisser tomber ma garde. Je savais d'expérience que les plus grands chutaient, poussés de leur piédestal par les nouveaux venus, car ils n'étaient justement pas enclins à admettre la puissance de ces rookies. Mieux valait être prêt à tout donner, en toute heure et toute circonstance, même contre des challengers dont on ne connaissait même pas le nom quelques instants avant de croiser le fer avec eux. Après tout, je m'étais inscrit ici afin de voir ce que je valais. Certes, l'examen de rang S était une chose, mais cela ne nous donnait pas une véritable idée de notre niveau tant que l'on avait pas affronté des adversaires venus du monde entier. Et le Grand Tournoi des Combattants de Fiore était justement un évènement qui permettait de croiser des opposants d'origines différentes, variées, et aux techniques parfois inconnues et redoutables.

Je fixais tout d'abord les jumeaux. Je me rappelais de notre rencontre, courte, mais cependant mémorable. J'avais pu affronter le Dragon des Cieux qui se trouvait en leur compagnie. J'avais ouïe dire qu'il participait également à ce tournoi, et j'étais pressé de voir si mon homologue du Ciel avait progressé autant que moi. En écoutant la réplique du duo, j'affichais un léger sourire. Pensaient-ils que mon niveau était toujours le même que lors de mon duel avec Ren ? Si tel était le cas, ils risquaient d'être fortement surpris. J'ôtais mon manteau, signe que j'allais tout donner dans ce match, avant de le jeter en direction des gradins, à l'attention des membres de Fairy Tail venus associer à mon tour de piste, pour qu'ils me le gardent intact le temps de faire jouer la Foudre dans l'arène et déchaîner les diables fulgurants qui me criaient de lancer des éclairs dans tous les sens.


En effet, l'eau a pas mal coulée sous les ponts. J'espère pour vous que vous ne croyez pas que j'ai chômé pendant tout ce temps, sinon, vous risquez d'avoir une mauvaise surprises... Shina... Ken...

Ces deux mages m'avaient fait une forte impression lorsque j'avais combattu le Lotus Mélancolique. En voulant tester les liens que ce dernier entretenait avec son entourage, j'avais décelé chez les jumeaux un fort attachement à leur camarade, signe que de véritables liens s'étaient tissés entre eux. Ce simple fait laissait chez moi un sentiment de respect s'imposer de lui-même, car il n'est d'être plus respectable que celui prêt à en découdre pour protéger ses amis. Tout en fixant le duo, je laissais les éclairs apparaître autour de mon corps, claquant et provoquant de petites bourrasques de par leur disparition répétées. Quant à Cheshire, il faisait de même en fouettant le sol, frappant ce dernier de ses deux queues et montrant les crocs. Son pelage passa du blanc calme au doré vif, la foudre dansant autour de son corps à un rythme effréné, tandis qu'il poussait un hurlement digne des tigres les plus féroces.

Enfin vint le tour du petit blondinet. Celui-ci était le plus intriguant, car je n'avais jamais entendu parler de lui auparavant. Du peu que j'avais compris, il était une nouvelle recrue de Blue Pegasus. J'estimais que si Maître Van l'avait recommandé pour ce tournoi, alors c'était qu'il avait du potentiel. Toutes ces données inconnues le concernant, en plus de celles au sujet de la magie que pouvaient employer les jumeaux, m'excitaient au plus haut point. Il n'est de combat plus appréciable que celui dont l'issue n'est pas prévisible. Mais ma concentration fut attirée par le jeune homme qui me fit un signe des yeux. Une menace gestuelle ? On était en quelle époque ? Le fixant ouvertement, ne détournant pas le regard, je laissais mes yeux se plonger dans les siens, fronçant les sourcils avec un air plutôt perplexe. Mais ce contact visuel de courte durée fut rompu lorsque le blondinet prit enfin la parole. Il parlait avec une assurance qui n'était pas pour me déplaire. Mon heure était venue ? On aurait dit une réplique bateau lancée par un mage noir trop confiant. Mais c'était plaisant de voir cette fougue et cette mentalité chez un petit nouveau ! Ce gamin promettait d'être intéressant.


Well... Voyons voir si ta montre n'est pas en avance !

J'entendis alors une détonation juste après le signal de départ du combat. Shina venait de tirer avec des armes magiques dans ma direction. Cette gamine maîtrisait donc la Pistolera ? Intéressant, mais loin d'être suffisant en terme de vitesse. Me tournant de profil, je laissais les deux projectiles passer à peine à quelques millimètres de mon visage, faisant même virevolter très légèrement mes cheveux. Durant cette seule seconde, mon visage s'était radicalement transformé, mes sourcils se fronçant et me laissant alors apparaître avec un air beaucoup plus sérieux... Beaucoup plus menaçant. On pouvait aisément deviner que je ne plaisantais plus...

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Je m'élançais en laissant la foudre m'entourer, en direction des jumeaux que je décidais d'éliminer en premier. Après tout, l'être qui a le plus d'initiative est généralement le plus dangereux, car le plus à-même de réagir en situation d'urgence. Mais je fus brusquement coupé dans mon élan en entendant un mot qui fit remuer mon oreille de Dragon Slayer. "Rabbit" ? Qui avait osé prononcer ce mot ? Sérieusement, si cela venait des gradins de Fairy Tail, j'allais devoir distribuer quelques baffes une fois sorti de l'arène, envers le malheureux qui aurait osé dire ce mot tabou. Je fus cependant surpris en voyant que le son provenait du blondinet... Et que ce dernier n'était plus si blond que cela... Après avoir pris l'apparence d'un animal géant à fourrure, doté d'étranges vêtements, manipulant une faux gigantesque. Mais quel était cet animal ? Cela me disait vaguement quelque chose...


Des grandes dents... Des poils partout... Et des oreilles géantes. C'est drôle, on dirait presque un... un la... un lala... UN LAPIN !



Après ce cri de terreur, je pouvais presque percevoir le massif facepalm de la part de tous les membres de la guilde venus me soutenir. De tous les adversaires possibles et imaginable, il avait fallu que je tombe sur l'un des rares et quasi-inexistants, qui pouvaient se transformer... en lapin ! Mais pourquoi tant de haine mon Dieu ! Et niveau réaction, mes opposants allaient avoir le droit à un panel complet d'absurdités en tout genre ! Et quelle allait être la première ? La fuite bien entendu ! J'avais détalé comme... Bah oui, comme un lapin, ironie s'il en est, à l'autre bout de l'arène, les bras en l'air avec un air apeuré sur le visage. Mon salut était dans la fuite, et la Run Away Attitude m'avait envahie ! Une seule solution pour fuir ce rongeur diabolique, escalader le mur d'arène et détaler loin, très loin, là où lui et ses quenottes de grignoteur de fesses ne viendraient plus jamais troubler ma quiétude ! Alors que j'avais commencé à courir le long du mur, à la verticale, ce qui était en soi un exploit, un éclair vint brusquement percuter ledit mur, juste au-dessus de moi, me laissant misérablement tomber sur sol. D'où provenait cette attaque ? De Cheshire bien sûr !

Le dos sur le sol, les jambes en l'air et le cul contre le mur, j'avais une apparence plutôt misérable, alors que le Toramata s'approcha de moi en poussant un rugissement qui me fit sortir de ma transe. Ouvrant les yeux, je lâchais alors quelques mots à mon compagnon, ne réalisant toujours pas ce qui venait de se passer.


Cheshire ? Tu vas rire, mais j'ai cru voir une grosse bête !

Me relevant et m'époussetant, je fixais le Toramata en riant légèrement, le tout sous le silence le plus pesant et le plus gênant qui puisse être dans une arène contenant plusieurs milliers de spectateurs. Me retournant vers mes adversaires, je constatais que les jumeaux n'avaient rien de lapins géants. Ouf, quel soulagement ! En revanche, le lapin gigantesque à côté d'eux ressemblait à s'y méprendre à un lapin...

RUN AW...

Vous vous demandez sûrement ce qu'il était advenu de mon "AY" ? Il a malheureusement été étouffé par un gigantesque PAF. Bruit incongru s'il en est, ce dernier résultat du choc entre les deux gigantesques queues du Toramata et mon visage alors que j'avais recommencé à faire demi-tour dans l'espoir d'escalader ce fichu mur. Cette fois-ci, j'avais la tête enfoncée dans le sol. En relevant celle-ci et en me frottant l'arrière du crâne, je vis la fureur habiter l'oeil de mon familier. Ce dernier me regardait de haut, avec non-seulement un air dépité, mais aussi une rage non-négligeable. Je n'eus pas besoin de lui demander pourquoi, car l'instant d'après, comme s'il lisait dans mes pensées, le félin me désigna, à l'aide de ses appendices, le tatouage qui trônait fièrement sur sa tête, entre ses yeux. On pouvait y voir briller le symbole de Fairy Tail, le tatouage de la guilde étant arboré fièrement par l'animal.

Ce simple geste suffit à me rappeler que je n'étais pas venu me battre ici pour moi et moi seulement. Je représentais ma guilde toute entière, qui avait placé ses espoirs en moi. Faisant un sourire à l'animal, je décidais de me relever, passant ma main sur sa tête entre ses deux oreilles, avant de me retourner vers mes opposants dont je n'avais pas pu voir la réaction face à... Ma propre réaction. J'imaginais cependant qu'ils devaient être assez perplexes. Mais de mon côté, peu importait l'écart de puissance entre nous, ce combat allait être bien plus ardu que je ne l'aurais pensé. Me remettant en position de combat, je leur signalais que j'étais prêt. Ou plutôt, je le signalais aux jumeaux, car j'évitais de regarder ce gros lapin noir qui me donnait littéralement envie de filer à l'anglais pour aller voir chez les grecs si j'y étais. Je devais me battre, et je devais le faire bien, pour l'image de la guilde qui, même si elle nous importait peu à tous, avait quand même une certaine importance à mes yeux. J'avais décidé de combattre en gardant mes distances pour éviter de me rapprocher de ce gros rongeur fou. Me concentrer sur les jumeaux serait sans doute une meilleure stratégie, plutôt que de chercher à éliminer la cause de mon trouble.


Rairyuu no... Kosenkô !

J'avais laissé l'électricité s'accumuler dans mes mains sous la forme de deux orbes que je réunissais en une seule de taille pour le moins impressionnante. Après tout, si je voulais me battre de loin, j'allais devoir utiliser deux types d'attaques : les rapides qui surpasseraient les réflexes d'esquive des adversaires, ou les gigantesques qui feraient des dégâts colossaux. Pour ce coup-ci, j'avais opté pour la seconde option. L'immense orbe de foudre devait bien mesure dans les trois mètres de diamètre, mes mais plongées dans celle-ci, brandie au-dessus de ma tête. Sans l'ombre d'une hésitation, je lançais l'attaque en direction des jumeaux. Néanmoins, malgré sa taille imposante, cette offensive était loin d'être lente. Après tout, la foudre est toujours d'une célérité fulgurante. Ce n'était certes pas mon assaut le plus rapide, mais la vitesse de croisière de ce véritable obus foudroyant était assez importante.

Et Cheshire dans tout cela ? Il avait jugé bon de m'appuyer en s'occupant du lapin. Mieux valait qu'il se concentre dessus pour l'empêcher d'interférer dans le combat avec les deux autres Cerbères. Le Toramata gigantesque avait laissé sa fourrure grossir jusqu'à lui donner sa taille maximale, donnant l'impression d'un tigre géant, avant de lancer un Raisakebi en direction du Pégase. Les éclairs jaillirent depuis ses deux gigantesques queues pour se diriger à toute allure vers Vincent. Du moins, c'est ce que l'on aurait pu penser, mais le félin était bien plus vicieux que cela. Plutôt que de viser un adversaire, aussi grand soit-il, qui pouvait esquiver, Cheshire avait dirigé ses éclairs en direction de la faux que brandissait le lapin géant. De cette manière, il augmentait drastiquement les chances de toucher son adversaire, la Foudre étant naturellement attirée par cette gigantesque antenne paratonnerre.

Restait à voir comment le combat allait se dérouler, et si nos deux premières attaques en force à distance allaient porter leurs fruits. Mieux valait pour moi que je raccourcisse ce combat, ne sachant pas comment mon esprit allait réagir si je restais trop près de l'autre lapin trop longtemps...




_________________

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Spoiler:
 
Shina/Ken Amnell
Mages du RêveMages du Rêve

avatar

Messages : 595
Date d'inscription : 15/04/2012
Âge : 28
Guilde : Quatro Cerberus
Magie / Malédiction / CS : Genjutsu / Illusions
Magie / CS Secondaire : Kage no Mahô / Magie des Ombres

- Caractéristiques du Mage -
P.M.: 2.360
Statut: Mage de Rang B
Renommée : Mage Réputé
MessageSujet: Re: [Premier Tour] Ninth Match : Amnell / Vincent / Ethan / Cheshire   Sam 9 Fév - 21:29
La foule ne pouvait s'empêcher de détourner son regard de la gigantesque masse de foudre qui se formait entre les mains du dragon slayer. Lorsque l'attaque fut lancée, elle fonça droit en direction des jumeaux. Probablement que dans les gradins, certains étaient d'avis que le combat venait de prendre fin pour les deux mages de Quatro Cerberus. Pourtant, ce qui se passa ensuite déclencha plutôt une grande surprise parmi les spectateurs. La masse de tonnerre s’abattit au sol et le frère et la sœur disparurent. Pourtant, ils refirent aussitôt leur apparition, mais à une trentaine de mètres de l'endroit où l'attaque électrique semblait les avoir touchés. Comment avaient-ils pu éviter cette attaque? Les suppositions devaient probablement commencer à être formulée? Téléportation peut-être? Pourtant la réponse était bien plus simple que cela. Pour bien comprendre, il fallait analyser ce qui c'était passé quelque instants plus tôt. Pour être précis, quelques instants après que la toute première attaque du combat ne fut lancée par Shina et ses ''pistolets magiques''.

À ce moment-là, Shina et Ken Amnell n'étaient pas dupes, ils savaient que les deux tirs de ''projectiles magiques'' avaient peu de chances d'atteindre Ethan Rayne. Cependant, cela ne les avait pas empêché d'essayer. De toute façon, ils avaient eu ce qu'ils voulaient, quelques secondes plus tôt. En fait, le blondinet n'avait eu aucune gêne à regarder Ken droit dans les yeux. Désormais, il pouvait donc tomber sous l'emprise des illusions imaginées par le jeune mage. Le mage de rang S n'eut pas beaucoup de difficulté à éviter cette attaque. Il n'eut qu'à se tourner, se retrouvant de profil. Les munitions passèrent à côté de son visage, par quelques millimètres. Lorsque le mage de fairy tail fut de nouveau face à eux, son expression joviale avait disparu. De par ses froncements de sourcils et son regard, il était évidemment que le blondinet prenait ce combat très aux sérieux. Ce genre de chose aurait sûrement terrifié certaines personnes, mais pas les deux mages de Quatro Cerberus. Au contraire, cela les enchantait. Depuis le combat de Ren contre Ethan, les jumeaux avaient développé une certaine envie de se mesurer à un dragon slayer. De plus, si le mage de fairy tail n'était pas aussi fort que lors de leur première rencontre, ils en auraient été offensé. De la foudre commença ensuite à entourer le dragon slayer qui s'élança dans leur direction. Au même moment, Vincent commençait à entamer sa transformation en Blood Rabbit. Étrangement, alors que leur coéquipier terminait sa transformation, Ethan s'arrêta brusquement, alors qu'il avait pourtant tenté de les attaquer.

Shina et Ken jetèrent un bref regard en direction de Vincent. Ce dernier avait bel et bien revêtu l'apparence du Blood Rabbit. En soi, c'était plutôt un étrange changement pour les mages de Quatro Cerberus. Il y avait un certain temps, ils avaient dû combattre ce monstre et aujourd'hui, c'était devenu un allié. Bref, c'était une preuve que les choses peuvent changer avec le temps. Alors que cette réflexion parcourait l'esprit des deux illusionnistes, Ethan commença à faire une rapide description de la nouvelle forme de Vincent. Le plus étrange fut cependant lorsque le dragon slayer annonça une évidence, soit qu'il s'agissait d'un lapin. À peine après avoir prononcé ce fait, le mage de rang S poussa un puissant "NON" terrifié. Cette réaction était tellement imprévue et inédite que les jumeaux restèrent figés de surprise, probablement comme une partie de l'assistance. Le ridicule continua alors qu'Ethan commença à prendre la fuite en courant, les deux bras dans les airs.


**Qu'est-ce qu'il lui prend?**

**C'est bizarre... mais on dirait qu'il a peur des lapins.**

**Tu crois?**

**C'est quand même à cet élément qu'il a réagi. On devrait se préparer, au cas où il reprendrait ses esprits.**

Puisque Ethan, son toramata et une bonne partie de la foule fixaient leur attention ailleurs, les jumeaux avaient le champ libre. Ken utilisa une première illusion, appelé le Human Lie, afin de créer un double d'illusion de lui-même. Tandis que son double était totalement formé et imitait ses mouvements, Ethan commençait son petit numéro de la course à la verticale. Désormais, il restait la seconde partie de son plan: Disparaitre. Évidemment, il ne pouvait faire cela en claquant des doigts, mais le jeune homme disposait tout de même d'une technique qui l'aiderait grandement. Toutefois, Ken devait faire attention à ne pas utiliser trop de magie. Certes, son double était basique, se contentant de faire peu de mouvement, mais combiner plusieurs illusions à répétition aurait tout de même un certain coût en énergie.

Ken commença donc à se concentrer, afin d'utiliser son Life Lie, tandis qu'un bruit puissant se fit entendre. Le toramata venait tout juste d'intervenir faisant tomber son maitre du mur. Pour le mage de Quatro Cerberus, il était hors de question d'attendre plus longtemps. Il fallait continuer de profiter de leur avantage, soit le fait que l'attention des adversaires était dirigée vers ailleurs. Ainsi, grâce au Life Lie le jeune homme sembla disparaitre. En réalité, il c'était recouvert d'une illusion, lui donnant l'apparence d'un petit tourbillon de sable. Une formation se formant parfois à cause du vent. Sous cette forme, il pourrait ainsi éviter de se faire remarquer, du moins tant que personne ne fixerait trop son attention sur lui. D'un côté, les chances étaient faibles, considérant qu'Ethan semblait se remettre de sa crise de panique, que son toramata fixait son maitre et qu'une partie de la foule regardait le mage de rang S. Le numéro de fuite sembla sur le point de recommencer, car le dragon slayer fit soudainement demi-tour avant de se prendre deux coups de queue, cadeau du toramata.

Pendant ce temps, Ken commença à se déplacer rapidement vers la droite de la position où il se trouvait, s'éloignant de plus ou moins vingt-neuf mètres. De cette position, le mage pouvait éviter de faire disparaitre l'illusion composant le corps de sa sœur. En effet, cette illusion consommait très peu d'énergie, mais la portée était également limitée. L'attaque d'Ethan commença à prendre forme. Ce ne faisait pas partit du plan de Ken. Le mage de Quatro Cerberus avait espéré que son adversaire charge droit sur ses illusions, pour ensuite profiter de la confusion pour l'attaquer par-derrière. Il faudrait donc qu'il s'adapte. Heureusement, une partie de son plan restait intacte. Pour le moment, les jumeaux avaient pu faire croire au mage de fairy tail que Shina pouvait utiliser la Pistolera. Avec le coup qui allait venir, ils pourraient inclure la téléportation parmi leurs tromperies. Surtout, ils ne devraient pas négliger la peur. Finalement, l'attaque électrique d'une taille gigantesque fut lancée. Lorsque la foudre atteint sa cible d'illusion, Ken cessa de maintenir en place toutes ses illusions et celles-ci se dissipèrent. Il réapparut alors soudainement. Puis, il forma de nouveau l'illusion composant le corps de Shina. Cette opération n'avait pas été gratuite. Après tout, il avait maintenu un total de 4 illusions en même temps. Une rapide estimation lui laissait penser avoir utilisé le 1/4 ou bien le 1/3 de sa réserve de magie. Une quantité certes importante, mais pas au point de l'empêcher de continuer à combattre.

C'est ainsi que se furent dérouler les évènements pouvant désormais laisser croire que les jumeaux eurent réussi à éviter l'attaque par téléportation. Ken fixa son attention sur Ethan, puisque visiblement, le toramata préférait attaquer Vincent.


-Alors, comme ça, tu n'aimes pas les lapins. Dommage, j'ai quelques amis qui adoreraient te dire un petit bonjour.

Encore une fois, le mage de Quatro Cerberus utilisa sa technique du Life Lie. Sauf que cette fois, il ne l'utilisa pas sur lui, mais dans le vide. Grâce à cette illusion, il créa un bref éclair de lumière qui laissa sa place à deux petites formes, une sur chaque épaule de Ken. Elles avaient toutes les deux de la fourrure partout, de grandes oreilles, des petits yeux noirs et un nez se trémoussant sans cesse. En d'autres mots, il s'agissait de deux lapins. Le premier avait un pelage gris et l'autre un pelage noir.

-Va donc lui dire bonjour, Luc.

Le lapin noir d'illusion descendit d'un bond de l'épaule de Ken et se dirigea vers Ethan, lentement, mais sûrement. Il ne restait plus qu'à voir comment le dragon slayer réagirait.
Vincent Regnard

avatar

Messages : 238
Date d'inscription : 07/10/2012
Âge : 22
Guilde : Blue Pegasus
Magie / Malédiction / CS : Take Over : Mythical Soul

- Caractéristiques du Mage -
P.M.: 4.040
Statut: Mage de Rang A
Renommée : Mage Connu
MessageSujet: Re: [Premier Tour] Ninth Match : Amnell / Vincent / Ethan / Cheshire   Sam 16 Fév - 0:42
















[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Sous les applaudissements de la foule et alors que mon cœur battait la chamade et que mon souffle s'intensifiait peu à peu, j'observais les agissements des trois autres mages présents dans l'arène de combat du Domus Flau. Les jumeaux et moi-même venions de dévoiler nos premières cartes au madoshi de Fairy Tail afin de lancer d'une façon ou d'une autre le combat et désormais, c'était à son tour de dévoiler ne serait-ce qu'un peu de son potentiel. Alors qu'il venait de répondre aux mages de Quatro Cerberus en affirmant que depuis leur dernière rencontre, son niveau était largement différent, il choisit alors de me faire face en ne sourcillant pas d'un cil et en me tenant tête après ma provocation. À vrai dire, il venait de réagir de la manière dont je m'y attendais, car après tout, si le grand Raitei se dégonflait devant les paroles osées d'un rejeton d'une quinzaine d'année, j'aurai vraiment eu un doute sur l'authenticité de son identité. En ayant devant moi l'un des plus célèbres mages de notre ère, je savais pertinemment qu'il ne se défilerait pas devant mon arrogance, mais que celle-ci allait très certainement le motiver un peu plus.

En réalité, je voulais absolument éviter qu'il me prenne à la légère dans ce combat, c'est pourquoi j'avais fait preuve de ce toupet afin qu'il comprenne clairement qu'il ne fallait pas me considérer comme un faiblard en raison de mon âge peu avancé. Répliquant alors à ma tirade, je distinguais chez lui, dans le timbre de sa voix, un répondant qui me satisfaisait pleinement, car il démontrait par le biais de cette "assurance", qu'il ne me comptait pas comme un vulgaire gamin perdu au milieu d'un combat le dépassant. Puis alors que les balles de Shina se dirigeaient dans sa direction, il se contenta d'un pas sur le côté pour les esquiver avec une aisance des plus remarquables. Ne le quittant pas du regard, je vis son visage se transformer lentement pour laisser place à une expression bien plus sérieuse qu'auparavant, son offensive allait enfin commencer. À vrai dire, j'attendais de voir celle-ci afin de pouvoir distinguer de mes propres yeux le talent de l'Ace de Fairy Tail. Dans les secondes qui suivirent, je le vis fondre sur nous à une vitesse des plus hallucinantes alors que ma transformation venait tout juste de se terminer complètement. Je n'avais pas le temps de réagir à son attaque, il était bien trop rapide pour moi ! Je ne pouvais que la subir, voire, si je me débrouillais correctement, l'éviter de manière partielle.

Mais visiblement, son déplacement avait pour but de le conduire auprès des jumeaux Amnell. Cependant, pour une raison qui m'était totalement inconnue, il stoppa net sa course pour se figer sur place en m'observant alors que devant ses premiers mouvements, je ne pouvais m'empêcher de trembler légèrement. À vrai dire, j'avais du mal à concevoir ce que je venais de voir de mes propres yeux comme "humainement" possible et ce fameux niveau de puissance comme inaccessible. De plus, je ne savais pas réellement définir ce que je ressentais face à cette démonstration de force de la part du mage de la guilde des fées. De l'admiration ? Ou bien de la peur ? En y réfléchissant, je compris que j'étais en proie aux deux sentiments et que ceux-ci allaient très probablement être mes futures "armes" dans ce duel. Bien entendu, il ne faut pas entendre ici "armes", comme de véritables objets, mais plutôt comme les clefs qui allaient me permettre de faire sauter mes verrous psychologiques. En fait, cette anxiété allait m'aider à me dépasser et à lutter contre ce mage bien plus fort que moi. En somme, j'allais me servir de mon admiration, mais aussi de la peur me rongeant lentement, pour défier et tenter de faire tomber cette tête de liste du tournoi et sa célérité légendaire.

Mais revenons en à cette fameuse superstar ... sa réaction était ... comment peut-on qualifier une telle chose ? On ne peut plus étonnante ! Écarquillant grandement les yeux, je vis le dragon slayer de foudre essayer de faire une phrase complète avant de s'écrier tel un enfant horrifié : "UN LAPIN !", suivi d'un "NON !" stupéfiant toute l'assistance. De plus, comme si ses exclamations ne suffisaient pas, il prit les jambes à son cou et détala en un instant tout en agitant les bras dans tous les sens. Sur le moment, il était aisément possible de le comparer à une jeune fille apeurée par une grosse bestiole, cependant, dans son cas ... il s'agissait d'un simple lapin. Je le suivais du regard, mais je ne parvenais toujours pas à comprendre ce qui lui arrivait ... une peur des lapins ? Au vu de sa réaction, cette hypothèse semblait être, on ne peut plus plausible. Dressant alors le portrait de mon adversaire lors de ce tournoi, j'avais en face de moi le célèbre pourfendeur de vouivre et superstar internationale, Ethan Rayne. Une célébrité ... atteinte de cuniculophobie. Instantanément, tel un miroir, le mythe se brisa pour laisser place à la triste réalité.

Le célèbre Ethan Rayne, réputé pour ses incroyables talents de mage et de musicien, étant capable de repousser les plus terrifiants mages noirs, semblait être atteint d'une peur pouvant presque paraître comme étant pathologique. Les lapins étaient donc en quelques sortes, d'après sa réaction, son Némésis, sa bête noire, son point faible. Je réfléchissais à cette situation plus que particulière, mais surtout à la probabilité que sa peur le pousse à prendre les jambes à son cou et à quitter l'arène. En réagissant de cette manière, il serait disqualifié et permettrait aux jumeaux ainsi qu'à moi-même d'obtenir une place pour le second tour du tournoi. De plus, de cette façon, nous n'aurions pas dépensé la moindre goutte d'énergie magique et nous serions alors très probablement avantagés pour le prochain tour. Malheureusement pour nous, mais fort heureusement pour la réputation de l'autre blondinet, alors que je voyais peu à peu la situation que j'espérais se dessiner au loin, une interruption vint stopper la fuite du dragon slayer.

En effet, le chat venait de littéralement arrêter la progression de son maître en le talochant sévèrement. Alors que j'observais cette situation plus que burlesque, je vins jeter un rapide coup d'œil du côté de la tribune de Fairy Tail où je pus apercevoir un facepalm collectif devant la réaction de leur fameux Ace. Un sourire se dessinant au coin de mes lèvres, j'attendais patiemment la suite de sa réaction face à cette situation relativement étrange. Soudainement, je fus pris d'un sentiment naissant que je ne parvenais pas à définir et à identifier clairement. En y réfléchissant, je n'appréciais guère le fait que'Ethan soit limité dans ses mouvements et qu'il ne puisse se donner réellement à fond dans ce combat en raison de mon apparence. Néanmoins, je ne pouvais pas me permettre de reprendre forme humaine si je voulais inquiéter le S-Rank dans cet affrontement, il allait donc devoir surmonter sa peur s'il souhaitait montrer un combat mémorable à l'intégralité des spectateurs venus l'acclamer lui, la grande superstar.

Puis, finalement, après une série d'actions toutes plus burlesques les unes que les autres et une brève discussion avec son neko, il finit par parvenir à se concentrer sur notre affrontement ou du moins, sur les seuls adversaires qu'il pouvait regarder sans être envahi par une profonde stupeur, c'est-à-dire sur les deux jumeaux de Quatro Cerberus. En somme, en ce moment même, il luttait intérieurement contre certainement sa plus grande peur. En y repensant, c'est pour des raisons similaires que je ressentais un profond respect pour les mages du même calibre que lui, qui réussissaient à surmonter toutes les épreuves, même les plus désagréables. Peut-être qu'un jour je parviendrais à atteindre un tel niveau de performance, mais pour cela, il fallait absolument que j'engrange un maximum d'expérience à travers divers voyages et missions et un jour je brillerai probablement aussi haut que cet illustre mage.

Le pourfendeur de vouivres rassembla alors une quantité impressionnante de foudre dans ses deux mains de manière à former deux petites orbes qu'il regroupa en une seule d'une taille plus qu'imposante. À travers cette attaque, je compris alors qu'il cherchait à conserver une certaine distance entre lui et ses adversaires afin d'éviter de se retrouver nez-à-nez avec moi tout en essayant d'en finir rapidement avec une offensive dévastatrice. Néanmoins, comme pour son premier assaut il décida d'envoyer cette salve sur les deux illusionnistes plutôt que de risque de croiser à nouveau mon regard. De plus, malgré la masse imposante de l'arcane, celle-ci possédait une vitesse considérable si bien que je ne voyais pas comment les jumeaux allaient bien pouvoir l'éviter. Toutefois, même si j'espérais profondément qu'ils s'en sortent d'une quelconque façon, je ne pouvais pas perdre plus de temps à m'inquiéter pour eux, car il me fallait aussi bloquer l'offensive se dirigeant dans ma direction. En effet, si le mage en lui-même ne trouvait pas la force de m'affronter, son Toramata quant à lui, n'avait pas ce même problème si bien qu'il adopta ce que je supposais être sa forme de combat avant de me balancer des éclairs à l'aide de ses deux gigantesques queues.

Mais visiblement, même si la bête semblait posséder un bon potentiel, celui-ci n'en restait pas moins inférieur à celui de son maître, son attaque était donc à mes yeux bien moins dangereuse que le Rairyuu no Kosenkô. Cependant, je pus remarquer que le chat n'était pas une simple bestiole agissant en fonction des ordres de son propriétaire puisque sans l'intervention de celui-ci, il trouva tout de même la façon la plus astucieuse de m'atteindre, c'est-à-dire, en visant mon immense faux pouvant servir de paratonnerre. Un sourire se dessina alors sur mon faciès lorsque je me rendis compte de ce détail. Laissant les éclairs arriver à un peu moins d'une dizaine de mètres de moi de manière à ce que ceux-ci commencent leur orientation en direction de mon arme, je vins pousser le bouton enclenchant le mécanisme de l'objet, le rétractant alors en un petit cylindre ne pouvant désormais plus servir de point de visée.

"Chain Magic : Stake !" Immédiatement, une chaîne apparût dans ma main gauche et fonça dans la direction des éclairs. Percutant alors le plus proche de moi, mon arcane engendra une explosion dont le souffle balaya la série d'arcs électriques qui me fonçaient dessus. Toutefois, malgré mon jeune âge, j'avais connaissance de la conductivité du métal. En somme, si je comptais stopper des attaques avec ma magie, j'étais obligé de prendre un coup de jus plus ou moins fort au passage à moins que ... à moins que j'applique discrètement un sort bien particulier lié à la Nenriki no Mahô qui me permettrait de me "détacher" physiquement de la chaîne, tout en donnant l'illusion que je tenais encore celle-ci. En agissant de cette manière je parvins alors à éviter l'assaut du Toramata. Bondissant alors de quelques mètres sur le côté histoire de me mettre définitivement à l'abri, je venais d'éviter de manière intelligente cette offensive puisque j'étais parvenu à cacher le fait, que je maîtrisais la Nenriki no Mahô, à dissimuler ma faux qui avait "mystérieusement" disparue et à donner l'impression que j'étais pour le moins, peu sensible à la foudre. Du trois en un !

Soudainement, le fracas de l'attaque d'Ethan sur les jumeaux résonna dans mes oreilles alors que je tournais vivement la tête dans la direction de la zone d'impact. Sous l'orbe de foudre, je vis disparaître les deux mages de Quatro Cerberus. Alors, horrifié, mes yeux s'écarquillèrent pour essayer de me persuader que je n'avais pas perçu la réalité. Heureusement, une fois l'impact et le cratère résultant de l'assaut fait, je vis apparaître à un endroit bien éloigné de la zone, mes deux coéquipiers. Poussant alors un profond soupire de soulagement, j'eus le plaisir de les voir repartir à l'attaque en faisant apparaître sur les épaules de Ken, deux petits lapins dont un se dirigea vers le membre de Fairy Tail. À vrai dire, insister de cette manière sur cette phobie n'était probablement pas la meilleure des choses à faire du moins pas à mes yeux. Pour moi, il fallait plutôt s'en servir en cas de danger bien trop important de manière à le déstabiliser et ainsi obtenir plus de chances d'échapper aux foudres du mage. Mais, il s'agissait de la manière dont ils avaient voulu agir et je ne pouvais m'y opposer. En somme, je découvrais petit à petit les joies du combat en équipe ...

Ne souhaitant pas attendre bêtement une quelconque réaction d'Ethan, je pris l'initiative de mener une autre offensive qui quant à elle je l'espérais, allait pouvoir atteindre de manière physique mes antagonistes. "Chain Magic : Trap !" Contrairement à mon habitude, je pris la décision de ne pas faire apparaître le cercle magique sous mon adversaire afin d'avoir une probabilité encore plus élevée de le toucher et puis, le Domus Flau par sa structure permettait tant de possibilités, qu'il serait dommage de ne pas les exploiter. C'est pourquoi, le cercle magique de mon arcane apparut sur le mur séparant les gradins et l'arène et donc par conséquent dans le dos de mes adversaires. Une dizaine de chaînes explosives le franchirent avant de se diriger vers le familier du dénommé Rayne.

En attaquant de cette manière, j'espérais pouvoir mettre hors course Cheshire de manière à ce que Shina, Ken ainsi que moi-même puissions nous concentrer sur un problème bien plus important et dangereux, Ethan ! Néanmoins, il restait à voir si mon attaque allait l'atteindre ou si le camp opposé parviendrait à la contrer d'une façon ou d'une autre et cela, malgré le fait, que j'avais misé sur le fait de les prendre par surprise ...



Spoiler:
 
Ethan Rayne
Fondateur / RaiteiFondateur / Raitei

avatar

Messages : 2591
Date d'inscription : 14/10/2010
Âge : 29
Guilde : Fairy Tail
Magie / Malédiction / CS : Lightning Dragon Slayer
Magie / CS Secondaire : Lightning Flames Dragon Slayer

- Caractéristiques du Mage -
P.M.: 6.330
Statut: Mage de Rang S+
Renommée : Mage Célèbre
MessageSujet: Re: [Premier Tour] Ninth Match : Amnell / Vincent / Ethan / Cheshire   Sam 16 Fév - 15:06














The Power of Fear

Si on vous demande quelle est la plus grande impulsion qui soit, en général, on vous répond toujours quelque chose comme l'amour, l'amitié, et autres sentiments s'y rapprochant. Certes, ces impulsions vous donnent la volonté, l'endurance, vous poussent à persévérer et ne jamais abandonner. Mais lorsqu'il s'agit d'impulsion procurant une puissance colossale d'un seul coup, ce n'est pas l'amour qui l'emporte. La colère ? Elle vous permet de repousser vos limites, mais pas d'utiliser tout votre potentiel sans aucune restriction. Non, ce qui vous permet de crever ce plafond est quelque chose de bien plus ancestral, de bien plus primaire que la haine. Quelle émotion vous donne littéralement des ailes ? Quelle émotion empêche la fatigue de vous assaillir lorsque vous courez ? Quelle émotion vous pousse à vous donner comme jamais ? La réponse semble évidente lorsque l'on est faible, mais devient bien moins facile lorsque l'on possède une grande puissance. Moi-même, j'avais oublié ce sentiment depuis fort longtemps. Installé dans mon illusion confortable d'une toute puissance, il était possible de dire, qu'en un sens, je m'étais "endormi", n'exploitant plus mon potentiel à cent-pour-cent depuis que j'avais acquis une force colossale.

La peur... Voilà ce qui m'avait jadis poussé à m'entraîner encore, et encore, et encore, jusqu'à acquérir une puissance assez grande pour endormir celle-ci... Et mon potentiel par la même occasion. J'avais la chair de poule à la simple vue des rongeurs invoqués par Ken, et je sentais mon rythme cardiaque s'accélérer. Mes mains se glaçaient alors que je sentais le sang affluer vers mes jambes, mon instinct de survie me hurlant littéralement de courir dans la direction opposée au danger. La peur était le déclencheur. La peur était la clef de toute progression. Comment réussir à donner le maximum de soi si l'on n'avait pas peur ? Si l'on ne craignait pas la mort ? Comment réussir des prouesses sans cette impulsion colossale qui repoussait toutes les limites que l'on avait cru être les nôtres pendant tant d'années ? Mon corps était tétanisé à la simple vue de la frimousse mignonne du lapin. Mes sens étaient en alerte, comme si j'étais face à un danger imminent.

Jouer sur la peur de l'ennemi, si c'est fait avec parcimonie, peut permettre de ralentir ses réflexes, l'empêcher de réfléchir, ou encore même prendre le dessus en gênant assez pour qu'il ne dévoile pas toutes ses forces en se retrouvant tétanisé. Mais lorsque l'on exploite la peur de quelqu'un, il faut faire attention à bien doser les proportions. Si la peur peut engourdir le corps et l'esprit, elle peut également faire sauter les verrous qui limitent ces derniers. Rien n'est plus puissant que l'instinct de survie, rien n'est meilleur que la peur pour donner à un individu les moyens d'utiliser tout son potentiel. Et cela... Les trois individus face à moi n'allaient pas tarder à le comprendre. Si en général, je retenais mes coups à cause de mon caractère bienveillant... Les deux rongeurs invoqués par les jumeaux et le lapin géant non-loin de ces derniers, me procuraient un sentiment d'angoisse et de peur qui m'empêcherait de m'imposer la moindre limite en terme de déploiement de puissance. Face à la crainte de mourir, aucune retenue, aucun compromis, juste donner le maximum pour tâcher de rester en vie. Voilà ce que nos trois protagonistes avaient déclenché... Voilà ce à quoi ils allaient devoir faire face : Un Dragon Slayer qui faisait sauter ses limiteurs imposés par sa conscience, un mage qui allait lutter bec et ongle pour sa survie, face à ce qui procurait chez lui le plus grand des effrois.


Ya... YAMETE !

L'air dans toute l'arène sembla brusquement plus lourd, plus suffoquant, et des éclairs minuscules apparaissaient un peu partout, sans grand danger ou grande incidence. Dans le public, les cheveux des spectateurs commençaient à se dresser sur leur tête. Les poils de Cheshire, alors qu'il pestait d'un rugissement de tigre en voyant l'échec de son offensive, se dressèrent sur sa fourrure. On pouvait sentir l'électricité partout... Absolument partout. L'instinct du Toramata et son sens de la réflexion le poussèrent alors à une réaction ô combien sage, qui par la même occasion, lui évitèrent de subir l'attaque de Vincent. L'animal prit instantanément sa forme de Neko, devenant nettement plus petit, avant de se jeter sur moi, se réfugiant dans mon gilet une seconde avant que cela n'arrive : Le châtiment des cieux. Une seule seconde... Ce fut à cet instant que le silence absolu fut perceptible, comme s'il n'y avait pas âme qui vive. Pendant cette seule seconde, on pouvait sentir une pression violente, annonciatrice de catastrophe imminente.

Puis tout fut balayé. Un grondement, une lumière aveuglante, une explosion sans précédent. A cause de cette peur ancrée dans mes os, je venais de lâcher un Rairyuu no Kiai sans me retenir, repoussant au contraire les limites de puissance que je m'imposais habituellement. Une colonne éblouissante d'une teinte dorée descendit directement des cieux pour frapper non pas un périmètre assez large de l'arène, mais bel et bien celle-ci dans son entièreté. D'une certaine manière, on pouvait penser à un éclair géant, large de plusieurs dizaines de mètres, qui se serait étendu à toute l'aire de combat, la frappant simultanément. Peu importait que Shina et Ken soient des mages de téléportation, car ils ne pouvaient disparaître entièrement de l'arène sans être disqualifiés. Ils venaient eux-mêmes de provoquer ce désastre. Que restait-il de l'aire de combat ? Un sol fracassé, comme s'il venait d'être frappé par le marteau de Thor en personne, se soulevant par endroit, s'affaissant à d'autres. Tout fut balayé, du sol aux chaînes de Vincent suivant Cheshire.

Seul, avec la petite boule de poils qui s'était réfugié dans mon gilet pour ne pas subir de contrecoup, roulée en boule, je me tenais au milieu de cette arène où la poussière régnait, où je ne voyais plus rien. Ne plus rien voir ? En réalisant que j'avais perdu de vue mes opposants, je sentais peu à peu cette peur s'envoler, reprenant mes esprits et constatant que j'avais, l'espace d'un instant, perdu les pédales à cause de ma phobie. Ce fut alors un autre genre de peur qui s'empara de moi : Avais-je exterminé les trois mages ? J'espérais bien que non. Je risquais d'avoir de sérieux ennuis si je venais de mettre à mort le duo de Quatro Cerberus et la nouvelle recrue de Blue Pegasus. Dans l'assistance, c'était le silence absolu. Les barrières de protection du stade empêchant les spectateurs d'être blessés par les attaques des mages venaient d'être mises à rude épreuve. Le côté comique avait laissé place à la stupeur et à l'effroi des gens venus assister au combat. Qu'est-ce qui venait de se passer ? Quelle était cette démonstration de puissance assourdissante ? Les quatre personnes se trouvant dans cette purée de pois étaient-elles encore en vie ?

La poussière se dissipa et je n'allais pas tarder à avoir ma réponse. Néanmoins, au milieu de la fumée, j'avais compris quelque chose : voir l'objet de sa peur ne pourrait que m'être préjudiciable. Soit je risquais de tuer les mages, enivré par le pouvoir que me procurerait ma phobie, soit je risquais de ne pas réussir à me concentrer et de perdre dès le premier tour. Voilà pourquoi, tandis que Cheshire sortit de mon gilet d'un bond en reprenant sa forme adulte, je prenais le parti de combattre d'une autre manière. Mon calme retrouvé après avoir évacué ce trop-plein de craintes, je pris une profonde inspiration, avant de fermer calmement les yeux. J'allais devoir combattre à l'aveugle si je voulais avoir une chance d'atteindre le deuxième tour, que ce soit en évitant de tuer les trois opposants qui se trouvaient face à moi, ou en ne me faisant pas éliminer à cause de ma cuniculophobie.

Enfin... Restait à savoir dans quel état seraient mes adversaires. Ils venaient, après tout, de voir arriver une attaque du Raitei en mode dépassement de soi à cause de la peur...




_________________

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Spoiler:
 
Shina/Ken Amnell
Mages du RêveMages du Rêve

avatar

Messages : 595
Date d'inscription : 15/04/2012
Âge : 28
Guilde : Quatro Cerberus
Magie / Malédiction / CS : Genjutsu / Illusions
Magie / CS Secondaire : Kage no Mahô / Magie des Ombres

- Caractéristiques du Mage -
P.M.: 2.360
Statut: Mage de Rang B
Renommée : Mage Réputé
MessageSujet: Re: [Premier Tour] Ninth Match : Amnell / Vincent / Ethan / Cheshire   Jeu 21 Fév - 19:53
Le combat était des plus palpitants pour les jumeaux Amnell. Ils affrontaient tout de même l'un des mages les plus puissants de Fairy Tail. C'était un dragon slayer, en plus. Les attaques s'étaient enchaînées et pour le moment, il devait sûrement être difficile de savoir qui remporterait ce duel. Certes, Ethan avait l'avantage d'être le plus puissant. Toutefois, Vincent et les jumeaux disposaient de quelques avantages tactiques non négligeables. Tout d'abord, le dragon slayer avait peur du take over de Vincent et il ignorait la nature de la magie des deux mages de Quatro Cerberus. Ces derniers pouvaient donc profiter de leurs illusions pour attaquer et tromper le blondinet, comme ils l'avaient fait quelques instants plus tôt. Une suite d'illusions qui leur avait permis d'éviter une attaque de foudre extrêmement puissante.

De son côté, Vincent semblait se débrouiller plutôt bien. En réponse à l'attaque que lui envoyait le toramata, le mage take over avait lancé ses chaînes de Blood Rabbit. Cependant, était-ce une bonne idée? Après tout, le métal est un conducteur plutôt dangereux. Cela ne sembla pas être un problème, car Vincent ne sembla nullement être affecté par cette foudre qui semblait l'avoir pourtant touchée. Était-ce un tour de passe-passe ou bien une certaine résistance élémentaire que possédait le Blood Rabbit?

L'important pour le moment demeurait cependant la contre-attaque de Shina et Ken, après l'esquive de la première attaque d'Ethan. Ken ne voulait nullement prendre des gants contre son adversaire. Après tout, le jeune homme n'était pas stupide. Le dragon slayer avait la vitesse et la puissance comme avantage. Donc, le ménager serait totalement stupide et suicidaire. C'est pourquoi, le jeune homme avait choisi d'exploiter la peur de son adversaire, en faisant apparaitre deux lapins d'illusions, dont un fonçant rapidement vers Ethan. Les jumeaux avaient plusieurs idées en tête de la manière dont leur adversaire pourrait réagir. Toutefois, ils avaient surtout deux scénarios en tête. Le premier étant qu'Ethan prenne encore peur et s'élimine lui-même en sortant de l'arène. Le second, que le mage de rang S se fige de peur, ce qui permettrait alors de porter une attaque physique retentissante et peut-être de le vaincre. Toutefois, la réaction du mage de fairy tail fut très différente des prévisions imaginées par les jumeaux. Au lieu de se figer sur place ou de fuir, il sembla plutôt se mettre en colère. En effet, le dragon slayer commença à crier, alors que la tension grandissait et que l'atmosphère semblait s’alourdir.

On pouvait sentir de l'électricité dans l'air. En fait, on pouvait même en voir les effets. Un peu partout, il était possible de voir des poils et des cheveux se dressant. Ken lui-même était légèrement affecté, certaines de ses mèches de cheveux se soulevant légèrement dans les airs. Du coin de l'oeil, le jeune homme put voir Vincent tenter une attaque contre le toramata, à l'aide d'un sort lançant quelques chaînes. Toutefois, la créature féline échappa à l'attaque en devenant plus petit, sous la forme d'un neko. Puis, la petite créature retourna rapidement auprès de son maître. Sans attendre et face à la réaction de ce félin, les jumeaux rejoignirent Vincent à la course. Ken en profita également pour faire disparaitre ses lapins d'illusions. Le jeune homme avait le sentiment qu'il aurait besoin d'autres artifices pour parvenir à vaincre, donc l'économie de magie pourrait être essentielle. Une fois parvenus près de Vincent, les jumeaux eurent le temps de voir le toramata se réfugier à l'intérieur du manteau d'Ethan, craignant visiblement quelque chose.


-Je crois qu'on va avoir besoin de protection, Vincent.

Puis, ce fut le silence le plus total pendant environ une seconde. On aurait aisément pu entendre une mouche voler. Un bruit se fit ensuite entendre, provenant des cieux et prenant la forme d'éclair. Sans attendre de savoir complètement de quoi il s'agissait, Ken activa l'un de ses sorts. Toutefois, il ne s'agissait pas d'un sort d'illusion comme il le faisait depuis un moment, mais un sort de la magie des ombres.

-Guard Shadow.

Alors qu'il prononçait ces mots, son ombre commença à se soulever, prenant la forme d'un petit dôme recouvrant Vincent et les jumeaux. Avant que le dôme ne se ferme totalement, Ken lança son trident dans les airs. L'arme atterrit à quelques mètres à la droite des jumeaux. Comme il s'agissait d'une arme métallique, il fallait espérer qu'elle puisse attirer une partie de l'attaque d'Ethan. Certes, l'illusionniste se doutait qu'une attaque de cette taille ne pourrait pas être totalement dévié par une aussi petite quantité de métal. Cependant, si cela réduisait un peu l'attaque de foudre, ce serait déjà un avantage.

Le dôme d'ombre se referma, Ken se concentrant désormais uniquement sur le maintien de cette protection. Afin de pouvoir y mettre toute son attention, le jeune homme cessa d’alimenter en magie le corps d'illusion de Shina, cette dernière disparaissant tout simplement. Il ne restait plus qu'à espérer que Vincent ait trouvé un moyen de les aider. Autrement, aucun doute que l'attaque les balayerait sans difficulté. Puis, ce fut enfin l'impact de la foudre. Le jeune homme put ressentir la puissance de l'attaque frappant son dôme de protection. La puissance de l'attaque était extrêmement importante. Elle semblait cependant moins puissante que prévue. Il était possible qu'Ethan n'ait pas lancé une attaque aussi puissante qu'on pourrait le croire. Cette hypothèse était cependant peu probable étant donnée sa réaction quelques instants plus tôt. La seule explication possible était donc que Vincent avait bel et bien dressé une défense, comme Ken l'avait demandé. Évidemment, cela n'avait pas été assez pour vaincre totalement l'attaque d'Ethan.

Pendant que l'attaque de foudre percutait le dôme d'ombre des jumeaux, Ken pouvait sentir sa puissance magique diminuée. Après tout, parvenir à maintenir sa protection contre une attaque de cette puissance brûlait toute son énergie magique. L'instinct du mage de Quatro Cerberus prit le dessus. Le dôme d'ombre disparu et l'attaque de foudre vint percuter Ken. L'attaque était moins puissante qu'à l'origine, mais elle demeurait très efficace. Le mage pouvait sentir toute cette énergie qui parcourait son corps. Le tout causant une douleur incroyable, tandis que le sol se fissurait par endroits et que des nuages de poussière se formaient recouvrant presque la totalité de l'arène. Lorsque l'attaque cessa enfin, Ken tomba face la première au sol. Avec grande difficulté, le jeune homme parvint à se redresser légèrement, se retrouvant à quatre pattes au sol. L'attaque de foudre avait eu son effet. Le sol de l'arène était fissuré un peu partout. Quant à Ken, son chandail et sa veste étaient en lambeaux. Pour ce qui est de son corps, chacun de ses muscles le faisait horriblement souffrir. Ajoutons à cela une ou deux traces de brûlures et une coupe de cheveux totalement hérissés. Bref, il avait pris un coup vraiment horrible. Le jeune homme n'osait guère penser à ce qui se serait passé si l'attaque n'avait pas été diminuée par quoique se soit.


**Ken, ça va?**

**Ça fait un mal de chien ce truc. J'ai mal partout.**

**On devrait en rester là.**

**Non, nous reste encore une chance.**

Le jeune homme ne mentait pas. En annulant sa défense, il avait pu conserver un peu de magie en réserve. Ce qui lui restait de magie était cependant très faible. Le jeune homme disposait de quoi lancer encore 2 sorts, peut-être 3, mais très peu probable. Jetant un rapide regard à côté de lui, le mage de Quatro Cerberus put apercevoir Vincent. Lui aussi semblait avoir morflé, mais semblait encore en étant de se battre. Il devait probablement être aussi affaibli que son équipier. Bref, leur chance était faible, mais encore présente. L'illusionniste fit signe à son partenaire de passer à l'attaque. Avec de la chance, Ethan croirait qu'ils étaient vaincus et ne changerait probablement pas de position. Les nuages de poussière pourraient ainsi les dissimulés tandis qu'ils attaquaient. Ken activa à nouveau sa magie des ombres, cette fois utilisant un autre sort: Shadow Rope. L'ombre du mage s'étendit fonçant vers la position où Ethan se trouvait lorsqu'il avait lancé son attaque précédente. Par précaution, le mage de Quatro Cerberus la maintenait au sol, afin que l'attaque soit plus discrète. Lorsque son ombre fut à environ à deux mètres de l'endroit où la cible pouvait se trouver, l'ombre se divisa. Un total de six liens se formèrent, entourèrent en demi-cercle la zone visée. Les filaments se tenaient encore à deux mètres, dissimulés dans la poussière. Puis, la poussière se dissipa. Il était enfin possible de voir la totalité de l'arène. Étonnamment, Ethan avait choisi de fermer les yeux et son familier avait repris sa taille normale. Il faudrait donc en profiter. Puisant encore dans sa faible réserve de magie, Ken lança un nouveau sort d'illusion, mais cette fois sur le toramata.

-Darkness.

C'était un sort d'illusion assez simple, dans son principe. Grâce à lui, le toramata serait plongé dans le noir le plus total. Ainsi, il ne verrait plus rien. Une fois l'illusion lancée, les liens se soulevèrent quittant le sol. L'attaque fonça vers les deux cibles. Deux filaments pour le toramata et quatre pour Ethan. Le but étant que les liens d'ombre s'enroulent autour des ennemis et les empêchent de bouger. Toutefois, ce n'était pas un plan qui était sûr de fonctionner. Tout d'abord, Ethan et le félin devaient se faire coincer par l'attaque. Surtout, ils devraient être immobilisés assez longtemps pour que Vincent puisse porter son attaque. Ces points étaient primordiaux, du moins pour Ken. Avec l'illusion et le sort d'ombre, sa réserve de magie diminuait encore. Aucun doute que si cette attaque ne fonctionnait pas, le combat serait terminé pour lui, car toute sa magie serait épuisée.


Spoiler:
 
Vincent Regnard

avatar

Messages : 238
Date d'inscription : 07/10/2012
Âge : 22
Guilde : Blue Pegasus
Magie / Malédiction / CS : Take Over : Mythical Soul

- Caractéristiques du Mage -
P.M.: 4.040
Statut: Mage de Rang A
Renommée : Mage Connu
MessageSujet: Re: [Premier Tour] Ninth Match : Amnell / Vincent / Ethan / Cheshire   Ven 22 Fév - 23:17
















[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Le tournoi se poursuivait petit à petit alors que j'étais impliqué dans le dernier match de ce premier tour. En somme, parmi les qualifiés pour l'étape suivante, il ne restait plus que deux possibilités. Le fameux Ethan Rayne, ou bien les jumeaux Amnell de Quatro Cerberus et moi-même. Néanmoins, si je voulais espérer pouvoir entrevoir le deuxième jour de ce combat, je me devais de mettre hors service l'Ace de Fairy Tail et cela le plus rapidement possible. Si par malheur je n'arrivais pas à atteindre ce but d'ici peu de temps, je n'aurai alors plus la moindre chance de l'emporter sur celui-ci. En effet, mes chances étant déjà bien basse en raison de la puissance phénoménale de mon antagoniste, alors si je laissais passer la moindre occasion ainsi que sa supériorité s'installer, il n'y aurait strictement plus la moindre chance d'en ressortir victorieux. D'autant plus que le petit jeu auxquels avaient joué les illusionnistes, était particulièrement dangereux puisque celui-ci risquait de déclencher à tout moment, la colère de l'autre blondinet.

Provoquer quelqu'un à l'aide de sa plus grande peur n'était clairement pas une bonne idée, surtout quand, en face, il ne s'agissait ni plus ni moins que d'un pourfendeur de vouivres. J'avais par le passé, rencontré pas moins de trois d'entre eux et à chaque fois, j'avais pu constater une hargne, une envie d'en découdre ainsi qu'une violence dans les coups, très atypique. Soudainement, je vins redouter que cette particularité vienne refaire surface à un tel moment à cause de notre provocation. Car si pour les précédents slayers, que j'avais rencontré, j'avais pu me tenir en fier opposant ou coéquipier, en face de celui-ci, je faisais bien pale figure. Nos puissances magiques respectives n'avaient strictement rien à voir, l'écart entre elles s'avérait être une véritable abîme. Malheureusement, cela n'allait pas être mon association avec les jumeaux, qui allait grandement changer la donne. Non pas que ceux-ci n'étaient pas de bons coéquipiers, néanmoins, ils n'avaient pas une force fondamentalement différente de la mienne et donc par conséquent, ils n'étaient pas non plus en mesure d'inquiéter grandement notre adversaire.

Puisque nous ne pouvions pas gagner en illustrant notre puissance, nous devions faire fonctionner nos méninges et profiter des maigres avantages que nous possédions. Effectivement, malgré le fait que nous lui soyons nettement inférieur, physiquement et magiquement parlant, nos chances de gagner bien qu'amoindries, n'étaient pas nulles pour autant. De par le fait que nous nous connaissions au préalable, cela constituait un atout certain puisqu'il nous permettait de ne pas avoir la surprise de la magie de l'autre. En somme, il était beaucoup plus aisé pour nous de créer un plan solide sans être pris au dépourvu par une nouvelle découverte chez son coéquipier. En plus du fait de nous connaître, nous avions un autre avantage. En effet, si en raison de sa réputation, nous connaissions la nature des arcanes utilisés par le fameux Ethan Rayne, lui ne devait très certainement pas avoir la moindre idée des nôtres, du moins de celles que nous n'avions pas encore montré. Seulement, je me doutais que même en rassemblant ces quelques détails sur lesquels nous devions jouer au cours de cet affrontement, ceux-ci seraient loin d'être suffisant. Néanmoins, dans notre malheur, nous avions tout de même une part de chance non négligeable puisque devant les yeux de milliers de spectateurs, nous venions de découvrir le Némésis de l'Ace de Fairy Tail.

Les lapins, ces petits rongeurs ne pouvant faire de mal à personne ! Voilà ce qui était capable de faire connaître l'effroyable sensation de la peur à ce mage. Nous avions donc par conséquent un troisième avantage puisque j'avais eu la possibilité de revêtir la forme du Bloody Rabbit. Cependant, maintenant, je constatais avec stupeur que le fait de rassembler ces éléments étaient loin de nous assurer la victoire. Loin de là même ! Observant l'illusion crée par le mage de Quatro Cerberus s'avancer en direction de notre adversaire, je vins fixer attentivement la réaction du représentant de la guilde des fées tout en gardant un œil sur son animal de compagnie. D'ailleurs, parlons-en de cette bestiole ! Alors que j'avais tenté de la mettre hors compétition en l'attaquant par surprise, celle-ci avait profité de son métamorphisme et avait pris sa forme de Nekomata avant d'aller se réfugier dans la veste de son maître. Pourquoi allait se réfugier contre le dragon slayer de foudre ? Je n'en savais encore rien, mais je savais déjà pertinemment que cette action n'était pas réalisée bêtement et qu'il y avait une raison derrière celle-ci.

Soudainement, me faisant presque sursauter, Ethan se mit alors à crier alors qu'une certaine pression régna brusquement dans l'arène. De petits éclats électriques apparaissaient de manière aléatoire dans l'arène du Domus Flau et les cheveux des spectateurs se dressaient légèrement sur leur tête. Dans mon cas, il s'agissait des poils de la fourrure du lapin démoniaque qui réagissaient naturellement à ce phénomène. Il y avait donc de l'électricité dans l'air ! Les jumeaux vinrent alors se précipiter à mes côtés en me signalant que nous allions très probablement avoir besoin de protection. À vrai dire, sous la pression des spectateurs et de la situation, je n'arrivais pas à comprendre clairement la signification de ce conseil. Toutefois, un bruit lourd vint alors résonner à mes oreilles et me plongea alors dans une profonde stupeur. Le grondement que je venais d'entendre, il n'était ni plus ni moins que le symbole annonciateur du châtiment foudroyant que nous allions recevoir d'ici quelques instants. Immédiatement, ma tête pivota en direction du ciel où je perçus l'exemple même de l'illustre puissance du Raitei. Ce flash lumineux ... nous allions souffrir voire même y succomber si je ne parvenais pas à l'atténuer d'une quelconque façon. "Chain Magic : Trap !!!" Immédiatement, alors que j'avais hurlé la formulation de mon premier sort, je vins soutenir celui-ci avec une autre arcane le complétant parfaitement. "Control : Chain !!!" Pour lutter contre ce jugement, je me devais d'employer une quantité de magie non négligeable.

Laissant alors un flux de magie colossal s'échapper de mon corps, je mettais la majeure partie de mes réserves dans cette offensive tout en me doutant que même en y mettant toute l'énergie que j'avais, je ne pourrais échapper aux douleurs qu'allaient générer cette offensive. Résultant de mon arcane, plusieurs cercles magiques apparurent sur les murs du Domus Flau et libérèrent alors plusieurs dizaines de chaînes avec à l’extrémité de celles-ci, un vulgaire grappin. À l'aide de mon contrôle mental, je vins diriger celles-ci dans une direction bien précise, comme si je voulais fendre le ciel grâce à ces mêmes fers forgés. Je vis alors les jumeaux nous envelopper d'un voile d'ombre constituant une barrière qui nous éviterait de prendre les dommages de manière directe. C'est alors que la vue bloquée par notre petite rempart, je ressentis le premier contact entre mes chaînes ainsi que la colonne de foudre qui s'abattit sur nos têtes. Luttant pour supporter la douleur, je commençais à ressentir les premiers effets de son assaut alors que je puisais en continue dans mes réserves. La raison ? En faisant sortir des chaînes des murs de l'arène et en les dirigeants vers la colonne lumineuse, j'espérais qu'elles puissent servir de paratonnerres et de cette façon, atténuer ne serait-ce qu'un peu l'attaque. De plus, celles-ci étant reliées au mur entourant la zone de combat et la délimitant des gradins, en procédant de cette façon, j'étais sûr et certain que l'électricité serait stoppée par les barrières de protections. Après tout, je me servais simplement de l'environnement nous entourant.

Néanmoins, sous la violence de l'impact et sous la puissance phénoménale de l'arcane, mes chaînes se désintégraient au fur et à mesure, c'est pourquoi, j'étais obligé de renouveler en permanence le lot de chaînes, qui disparaissait. La douleur s'intensifia alors petit à petit puisque le dôme d'ombres crée par les jumeaux, venait de voler en éclat et que nous étions désormais en contact directe avec la foudre. Celle-ci me parcourait continuellement le corps et ne cessait de causer des dommages, qu'ils soient internes ou externes. Finalement, après de longues minutes de souffrance, l'attaque venait de se stopper. Désormais, le lapin avait grillé et les carottes étaient cuites ! Au milieu du sol ravagé de l'arène et d'un des nuages de poussières soulevés, le souffle court, je vacillais, manquant de tomber au sol comme mon coéquipier. Toutefois, j'eus le réflexe de déplier ma faux en pressant sur le mécanisme de manière à me stabiliser. La souffrance parcourait de part en part mon corps et je doutais pouvoir tenir mon Take Over encore longtemps d'autant plus que cet élément qu'est la foudre, avait une terrible influence sur le système nerveux. En effet, recevoir une telle décharge n'avait rien de bon pour les synapses. En somme, mes mouvements étaient on ne peut plus saccadés et je devais faire un effort me semblant surhumain si je voulais pouvoir bouger le petit doigt.

Cherchant désespérément à reprendre mon souffle, je réalisais peu à peu que si nous n'avions pas atténué le sortilège, nous y serions très probablement restés. En somme nous pouvions nous estimer chanceux de n'être victime QUE de graves brûlures ainsi que de sévères blessures. Observant Ken se relever avec difficulté, je ne vis pas réapparaître Shina et je compris alors que dans le but de conserver un peu d'énergie magique, il avait choisi de ne pas générer l'illusion de sa sœur. Puis finalement, nous arrivions dans la dernière phase de ce combat alors que le mage de Quatro Cerberus puisa dans ses dernières ressources pour utiliser deux techniques. Il profita premièrement du nuage de poussière pour dissimuler son ombre qui fondait sur nos deux antagonistes avant de se diviser en plusieurs filaments avec comme objectif de les immobiliser. Le nom de sa seconde technique je ne pus l'entendre étant donné que j'avais enclenché moi aussi, probablement ma dernière action, mais je ne perçus pas d'ombre se mouvoir, par conséquent, j'en conclus que cela devait être un sortilège d'illusion.

En grimaçant, je vins pousser suffisamment sur mes appuis avant de me permettre de décoller du sol malgré la douleur. Le nuage de fumée se dissipant, je profitais du maigre camouflage de celui-ci pour couvrir ne serait-ce qu'un peu mon avancé. Sortant en trombe de celui-ci, la douleur me poussait à hurler pour trouver la volonté nécessaire et ne pas succomber à la souffrance. Cherchant à réduire rapidement la distance me séparant de mes deux adversaires, en quelques instants, je m'étais rapproché dangereusement de mes adversaires, tout en formulant à l'aide de mes dernières gouttes de magie, l'arcane qui nous permettrait peut-être de gagner. "Chain Magic : Trap !!!" À nouveau je fis apparaître un cercle magique derrière mes opposants, cependant, cette fois-ci, je ne pus en faire sortir que deux malheureuses chaînes. Mais contrairement à ma précédente offensive, je me trouvais désormais en face d'eux, brandissant douloureusement mon immense faux. Pour cette dernière attaque, j'attaquais sur deux fronts simultanément ce qui, j'espérais, en étant combiné à l'offensive de Ken, nous permettrait de toucher au moins une fois Ethan dans ce combat.

Un détail me sauta alors aux yeux. Justement en parlant des yeux, le dragon slayer de Fairy Tail les avait fermés probablement pour éviter de ressentir à nouveau la peur, que je lui générais sous l'apparence du Bloody Rabbit. Mon esprit ne fit alors qu'un tour et vint abattre une carte que je ne pensais même pas posséder, mais qui venait d'apparaître avec la constatation de ce détail.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
SHINA À TOI !!!

Shina n'étant pas réapparue sous la forme d'une illusion, ma phrase avait simplement comme objectif de déstabiliser Ethan afin que lui et son chat ne puisse éviter notre assaut. Maintenant, il ne restait plus qu'à voir si notre offensive combinée allait avoir une quelconque influence ou si le blondinet allait nous balayer comme de vulgaires feuilles mortes et mettre fin à ce combat. Car oui ! Après cette offensive, si celle-ci ne fonctionnait pas, je n'étais plus en mesure de riposter à la moindre attaque. Désormais, il ne restait plus qu'à prier pour que notre plan se déroule sans problème et que le fait que le pourfendeur de vouivre ait lancé une attaque en mode "fullpower", l'ait quelque peu épuisé. Le facteur random apparaissait à mes yeux, bien trop souvent pour que je sois satisfait, mais j'étais totalement impuissant. Juste un coup ! Juste un seul coup et la défaite ne me paraîtrait pas totale ...


Ethan Rayne
Fondateur / RaiteiFondateur / Raitei

avatar

Messages : 2591
Date d'inscription : 14/10/2010
Âge : 29
Guilde : Fairy Tail
Magie / Malédiction / CS : Lightning Dragon Slayer
Magie / CS Secondaire : Lightning Flames Dragon Slayer

- Caractéristiques du Mage -
P.M.: 6.330
Statut: Mage de Rang S+
Renommée : Mage Célèbre
MessageSujet: Re: [Premier Tour] Ninth Match : Amnell / Vincent / Ethan / Cheshire   Dim 24 Fév - 21:47














Dragon Slayer

En plein combat, il est une chose qu'un bon stratège doit savoir faire : créer des opportunités. Comme le disait souvent Arvis, le chemin le plus sûr est également le chemin le plus prévisible. Dure leçon qu'il m'avait enseignée au cours des années d'entraînements à ses côtés. De la même manière, je me remémorais mon père, qui, au cours de ses innombrables cours d'apprentissage de la magie, m'avait sermonné sur le caractère imprévisible de la Foudre. L'adage admet que les éclairs ne tombent jamais deux fois au même endroit. Pure légende. Mes deux mentors m'avaient jadis tous deux piégés un nombre incalculable de fois en me faisant tomber dans le même traquenard. A dire vrai, tout cela reposait sur un seul et même principe. Si vous créez une forteresse imprenable, elle tombera tôt ou tard. Pour être parfaite, une forteresse doit posséder une faiblesse, pas trop évidente, mais décelable quand même. Pourquoi ? Où est la logique me direz-vous ? La raison est simple : offrez une ouverture qui apparaît comme donnant le maximum de chances à l'ennemi, et vous devinerez où il va frapper. C'est alors à cette ouverture que vous concentrerez une force de frappe qui l'écrasera avant qu'il ne comprenne le piège.

Un combat n'était pas une chose si différente. Je me tenais au milieu de l'arène complètement dévastée par mon attaque précédente, gardant les yeux fermés. Pourquoi diantre avais-je fermé les yeux ? Un moment de folie ? Une volonté d'abandon ? Ceux qui pensez cela dans les gradins étaient bien loin de se douter de la réalité. Mais parmi mes semblables, comme Ren, Tao, Aoyuki ou encore Yukiji s'il était parmi nous, je pouvais presque imaginer leur sourire se dessiner sur leurs lèvres. La vue était pour moi... un handicap. Ma peur des lapins me bloquait ou, au contraire, me poussait dans mes derniers retranchements, me laissant employer mes arcanes avec une puissance bien trop brute, bien trop gourmande en énergie. Mais pour un Dragon Slayer, la vue n'est pas quelque chose d'indispensable. Nous étions des fils de Dragon, élevés par ces derniers, avec des capacités se rapprochant de nos parents. L'ouïe, l'odorat, les sensations du toucher... Tous ces sens étaient beaucoup plus développés chez nous que chez tout autre mage. Croire que parce que j'avais fermé les yeux, j'étais devenu beaucoup plus vulnérable, était une erreur qui risquait de coûter cher à mes adversaires.

Maintenant que je me fiais à mon ouïe et mon odorat, je relevais quelque chose d'intéressant : je n'avais que deux individus face à moi. Ken était assez facilement identifiable, étant donné de la proximité à laquelle il s'était trouvé de moi, quelques instants auparavant, avant de m'envoyer sa boule de poil. Quant à Vincent, sa forte odeur lorsqu'il était sous forme de Bloody Rabbit le trahissait de manière encore plus évidente. Restait à savoir ce qu'il était advenu de Shina. Pas de bruit de pas, de vol, pas de sensation de tremblement dans le sol, pas d'odeur, rien. Comme sortir de l'arène voulait dire une disqualification pour le concerné, je doutais cependant du fait qu'elle triche. Après tout, il s'agissait de mages de la guilde de Ren, lui-même un Dragon Slayer que j'avais en grande estime. Ses camarades ne pouvaient être des manipulateurs et fraudeurs. La réputation de Quatro Cerberus en aurait été salie, et je voyais mal les amis du Lotus Mélancolique faire une telle chose.

Maintenant que j'avais les yeux fermés, que j'avais retrouvé mon calme, je pouvais réfléchir calmement à la situation et noter certaines choses. En premier lieu, les incohérences quant aux nombreuses combinaisons de magie des jumeaux. De la même manière que les odeurs qu'ils avaient dégagés en se trouvant avec moi et Ren lors de notre première rencontre. Bien que ma vue m'attestait de la présence de deux individus, je n'avais toujours ressenti olfactivement que l'un d'entre eux. Même lorsqu'elle m'avait attaqué avec ses armes à feu, Shina ne m'avait guère semblé être vraiment là en terme d'odeur. A quoi devais-je me fier le plus ? Mes yeux ou mon nez ? Les incohérences étaient plus suspectes lorsque je prenais la peine d'écouter mon sens olfactif. En me repassant les images des entrées en scène en boucle, je réalisais qu'il y avait de plus en plus de choses étranges. Pas de traces de pas dans le sable du Colisée derrière l'un des deux jumeaux par exemple. Qui plus est, la coïncidence de voir l'un d'entre eux invoquer, comme par hasard, des lapins, était assez suspecte. Je n'étais plus l'apprenti-mage d'autrefois. Aujourd'hui, je représentais l'élite des mages de Fairy Tail. Croire aux coïncidences aurait été une faute grave. Lorsque l'on exclut toutes les solutions impossibles ou improbables, la vérité se dévoile d'elle-même. Ce n'était pas l'invocation d'animaux, la téléportation, ou même la Gun's Magic, qui s'avérait être la magie de nos deux larrons... Mais celle de pouvoir tromper les autres : la magie des illusions. Cela expliquait, qui plus est, leur soudaine disparition lorsque j'eus lancé le Rairyuu no Kosenkô en début de match, alors qu'aucune émanation de pouvoir magique n'avait été décelable. Un mage de téléportation aurait émis un faible pique de pouvoir avant d'user de sa magie... Alors qu'ici... Rien.

Comprenant cela, j'affichais un léger sourire. J'étais persuadé d'avoir percé le mystère de nos jumeaux diaboliques. Seule cette hypothèse pouvait, dans mon esprit, expliquer toutes les étrangetés qui s'étaient déroulés depuis notre première rencontre jusqu'à notre match d'aujourd'hui. En prenant cela en compte, je limitais grandement mes risques de tomber dans un nouveau piège. Si les deux Cerbères pouvaient "créer" des illusions, ils ne pouvaient, en revanche, aucunement supprimer quelque chose de réel. Les bruits qu'ils émettaient d'eux-même, leur propre odeur, mais surtout, la plus grande faiblesse des mages illusionnistes, les émanations d'énergie magique. Qui plus est, après avoir essuyé un Kiai d'une grande puissance, nos deux amis devaient être dans un état plutôt inconfortable, et du coup, je disposais d'un autre atout qu'ils ne pouvaient prendre en compte et dont ils ignoraient sûrement ma capacité à le percevoir. Je décidais donc de me débarrasser en premier lieu de ce fauteur de trouble, trompeur et gênant qu'était le mage d'illusions. Ce dernier lança un sort d'obscurité autour de Cheshire. Obscurité ? Quelle idée. Je sifflais alors le Toramata qui cessa de bouger, avant de faire converger ses deux queues dans la direction de mon sifflement. Aussitôt, il libéra toute son énergie électrique à l'endroit où je me trouvais.

Autant vous dire qu'un Toramata qui se décharge complètement était un spectacle pour le moins impressionnant. Certes, ce n'était rien comparé au Kiai que j'avais lancé, mais le félin avait lâché toute son électricité sur moi, laissant mon corps luire tandis que je prenais une profonde inspiration, absorbant les éclairs en même temps que plusieurs lianes venaient s'enrouler autour de mon corps. Une légère fumée s'échappait de mon corps alors que je venais de terminer ce repas, affichant alors un sourire plus qu'amusé, sentant l'étreinte des lianes noires compresser mon corps. Kage Mahô ou Chain du lapin ? Cela me semblait trop constant pour être la Chain. Mais ainsi immobilisé, je laissais quelque chose sortir de ma manche et être attrapé par ma main gauche, sans avoir besoin de bouger le corps. Cet objet n'était autre que le poignard à trois branches que Natsumi m'avait offert. Quelle utilité en avais-je ? Nos amis n'allaient pas tarder à le découvrir. J'entendis des bruits de chaînes venant de derrière moi, alors que Vincent s'écria quelque chose d'assez surprenant. Shina ? Aucune odeur, aucun son, ne trahissait la présence de celle-ci. Un autre piège ? Peu m'importait... Je visais Ken, et je savais exactement où il se trouvait, et comment l'atteindre.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Alors que le lapin s'élança vers moi, je laissais une grande quantité d'électricité émaner de mon corps, produisant une lumière aveuglante. La raison ? Rien de tel que la Lumière pour dissiper les ombres. Qui plus est, quand la lumière est chargée comme une centrale, tout ce qui se trouve en contact avec elle risque de déguster. L'opération ne dura même pas un dixième de seconde, suivie par un mouvement de mon bras gauche qui lança mon poignard. Ce dernier passa de loin à côté de Vincent, pour se diriger à côté de Ken, à moins d'un mètre de lui sans pour autant risquer de le toucher. Mais alors que le projectile, lancé à une vitesse fulgurante, arriva à côté du mage, une vive lumière éblouissante émana du couteau. Et oui. En un battement de paupière, ce n'était plus un simple poignard qui passait à côté de Ken, mais bel et bien un Dragon Slayer de Foudre, s'étant servi de l'objet comme conducteur pour se déplacer au maximum de la vitesse que le permet l'élément fulgurant. Toujours les yeux fermés, à peine arrivé à côté de lui, je prononçais quelques paroles bien cinglantes.


Rairyuu no Shinken !

Abattant mon poing à la vitesse de l'éclair vers le jeune mage, je tentais un violent uppercut qui libérera un éclair assez large. Prenez le fait que je sois ressourcé grâce à Cheshire, que mon adversaire ait essuyé un assaut l'ayant grandement affecté, et qu'en plus, il devait être sous les effets de paralysie de ladite attaque, et vous obtenez des chances d'esquives à la limite du zéro absolu. Mais comptais-je en rester là ? Non. Ce mage avait osé jouer avec ma peur pour essayer d'influencer le déroulement du combat. Il avait pratiqué la tromperie à un niveau qui m'avait énervé à un certain point. L'heure de rendre des comptes était venue. Aussitôt après mon attaque, j'enchaînais par une chorégraphie des plus artistiques, posant une main par terre avant de faire tourner mes pieds pour atteindre le jeune mage, qu'il soit en vol suite à mon premier assaut, ou non.

Kagitsume !

Le coup de pied rotatif ne manquerait sûrement pas de l'envoyer valser à une distance des plus appréciables s'il se prenait le coup, en plus d'accentuer encore davantage l'effet de la paralysie provoqué par le courant électrique. Pliant l'avant-bras de la main sur laquelle j'étais appuyé, je redressais ce dernier d'un coup sec pour me donner l'impulsion nécessaire à mon redressement, pour être à nouveau sur mes pieds. Reprenant une pose de combat, j'adressais quelques mots d'explication à cet illusionniste pour lui dévoiler comment j'avais pu réussir à le trouver avec autant d'assurance.

Tu es peut-être capable de tromper les êtres vivants, Ken Amnell... Mais pas les éléments !

Que fallait-il comprendre par-là ? Une chose toute somme assez gênante pour le Cerbère. Même s'il masqué sa présence au milieu d'autres sensations olfactives, d'autres bruits parasites... Il y avait une chose qu'il serait incapable de cacher. L'électricité appelle l'électricité. En somme, même s'il était capable de reproduire le ressenti que j'avais sur le fait que son corps soit électrifié, il ne pouvait en aucun cas empêcher l'électricité émanant de mon corps d'être attirée par celle qui se dégageait de son propre corps. Il lui était également impossible de tromper la Foudre pour qu'elle soit attirée vers une réplique de lui-même, ses illusions ne pouvant être matérielles au point de tromper quelque chose comme un élément naturel. Tout ce que j'avais eu à faire était de suivre la fluctuation électrique de mon corps en direction d'un autre corps lui-même électrifié. Je n'avais alors que deux directions possibles : Vincent, se ruant vers moi... ou l'autre direction, à savoir celle du jumeau, sans l'ombre d'un doute. Voilà également pourquoi la tentative de tromperie de Vincent avait échoué. Si Shina avait été ici, elle aurait elle-même émis un certain flux électrique suite au Kiai subi. Or, rien ne concordait dans ce sens.

Me tournant vers Vincent qui se trouvait un peu plus loin, j'arborais toujours un sourire qui se voulait avant tout sérieux, trahissant un "Maintenant, c'est l'heure de vraiment s'amuser". Mes yeux étaient toujours fermés pour éviter d'être confronté à la peur du lapin, mais sans Ken dans les parages, ou trop amoindri par mon assaut, il me serait plus aisé de me concentrer sur le Bloody Rabbit. Mais qu'en était-il de Cheshire ? Le Toramata avait perdu sa couleur doré, n'étant plus que blanc, couvert de rayures noires, signe qu'il avait dépensé toute son énergie électrique en me restaurant mes forces à leur summum. Il ne pouvait, dès lors, plus laisser émaner le moindre éclair de son corps. Que lui était-il arrivé suite à l'attaque de Vincent et Ken ? En réalité, être saucissonné lorsque l'on est animal de plus d'un mètre et demi n'est pas un problème lorsque l'on est capable de reprendre une forme approximativement huit à neuf fois plus petite. Voilà comment il s'était libéré de ses liens, changeant à nouveau de forme pour essayer de s'échapper.

Mais l'une des chaînes du lapin géant avait explosée à proximité. Une chance pour Cheshire qu'il ait repris une forme de Nekomata, sans quoi, c'est sur lui que celle-ci se serait plantée. Mais même si c'était dans le sol que la pique avait élue domicile, l'explosion n'en fut pas moins violente. Et quand on a un petit corps frêle de chat à deux queues, on déguste bien plus que sous l'aspect d'un tigre géant. Voilà pourquoi il avait été propulsé au loin, poussant un petit cri strident. On pouvait voir sur lui quelques traces de brûlures à cause de ces dommages collatéraux, l'explosion n'étant pas directement sur lui, mais assez proche pour le mettre hors-jeu. S'il ne m'avait pas transmis sa force, il aurait pu, comme moi, générer une lumière électrique pour dissiper les liens de Ken, et s'enfuir avant l'explosion. En acceptant de me confier sa Foudre, le Toramata avait tout misé sur moi pour la suite du combat. Avec un certain sourire de compassion, alors que le présentateur annonçait le hors-jeu du familier, je prenais une posture confiante, montrant que j'étais prêt à en découdre pour ne pas décevoir mon partenaire...

L'heure de l'assaut final était proche...




_________________

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Spoiler:
 
Shina/Ken Amnell
Mages du RêveMages du Rêve

avatar

Messages : 595
Date d'inscription : 15/04/2012
Âge : 28
Guilde : Quatro Cerberus
Magie / Malédiction / CS : Genjutsu / Illusions
Magie / CS Secondaire : Kage no Mahô / Magie des Ombres

- Caractéristiques du Mage -
P.M.: 2.360
Statut: Mage de Rang B
Renommée : Mage Réputé
MessageSujet: Re: [Premier Tour] Ninth Match : Amnell / Vincent / Ethan / Cheshire   Jeu 28 Fév - 23:19
Frustration, une émotion à la fois forte et potentiellement dangereuse. Une émotion qui se manifeste majoritairement après l'apparition de divers problèmes difficiles à surmonter. Pouvant parfois mener à la colère et à bien pire encore. En l’occurrence, c'est justement la frustration qui dominait dans l'esprit d'un jeune homme. Ce dernier ne faisait d'ailleurs pas face à une situation sans importance. Au contraire, c'était une situation très complexe, dans un lieu très reconnu. Le tout se passait dans l'arène de Domus Flau, en plein combat. Qui était la personne victime de cette grande frustration, ni plus ni moins que Ken Ante, de la guilde Quatro Cerberus. Cette frustration s'était formée à cause du déroulement du combat, l'opposant à Ethan Rayne. Tout cela parce qu'absolument rien ne se passait comme il l'espérait, ne serait-ce que légèrement.

Au tout début, le plan du jeune homme semblait bien se passer. Malgré la douleur, il était parvenu à lancer une attaque contre son adversaire. Puis, son partenaire de duel, Vincent Regnard était passé à l'attaque, tentant de profiter de l'ouverture que lui faisait le mage de Quatro Cerberus. Le plan prévu semblait fonctionner à merveille. La suite fut cependant très différente. Contrairement à ce que Ken avait espéré, le toramata réagi à peine au fait de perdre subitement la vue. Le jeune homme avait espéré que la surprise de la créature l'empêcherait de réagir. Malheureusement, non seulement cette dernière très calme, mais sous la commande de son maître, elle lui envoya son électricité. Ayant côtoyé Ren et Xeath, deux dragons slayer, les jumeaux savaient parfaitement ce qui se passait. Ethan absorbait l'élément de son compagnon afin de recharger sa puissance magique. Les liens d'ombre atteignirent enfin le toramata et son maitre, les enserrant fermement. Certes, ils étaient immobilisés, mais les jumeaux restaient très méfiants. Avec l'apport en énergie qu'Ethan avait reçut, tout pouvait arriver. S'il décidait de lancer une attaque comme la précédente, tout serait fini. Après tout, il avait fallu une énorme quantité de magie et l'aide de Vincent pour diminuer une partie de la puissance de l'attaque de foudre. La réserve de magie des jumeaux était désormais trop basse et Vincent trop éloigné pour espérer se défendre contre une autre réplique. Même si par miracle, Ken parvenait à former sa défense d'ombre, ce serait aussi efficace que tenter d'arrêter une enclume en chute, à l'aide d'une feuille de papier.

Pour le moment, Ethan semblait sortir quelque chose de sa manche. Le mage de Quatro Cerberus commença de son côté à se faire violence à lui-même. S'obligeant lentement, mais sûrement à se remettre debout sur ses deux jambes. Il y eut un bref éclair de lumière alors que Ken était parvenu à se remettre debout. Le mage put sentir que ses liens d'ombres avaient cédé et disparu. Était-ce à cause de la trop grande puissance d'Ethan, de la fatigue importante de Ken ou bien un mélange des deux? Cela n'avait cependant que peu d'importance. Ce qui se passa ensuite fut des plus particuliers. Le jeune homme fut aveuglé et un étrange bruit résonna à proximité de lui. Les évènements s'enchaînèrent. La douleur des muscles de l'illusionniste devint trop forte et il commença à s'affaisser vers l'arrière. Selon certains, cela pouvait être considéré comme un coup de chance. Sa chute lui permettant d'éviter partiellement un violent uppercut envoyé par Ethan. Alors qu'en temps normal, il se serait pris l'attaque entière sous le menton, sa chute fit en sorte que seule l'extrémité du poing du mage de rang S l'atteignît. Le coup venait à peine de le toucher que le jeune homme pût sentir la morsure de la foudre parcourir son corps. La souffrance causée par l'uppercut ne dura cependant qu'un court moment, car un autre coup plus violent vint atteindre Ken en pleine poitrine. La douleur causée était bien plus importante, le cerveau de l'illusionniste détournant toute son attention sur le dernier coup. Après, ce fut l'impact avec le sol et de très nombreuses roulades suite à la force de l'impact. Si quelqu'un avait alors demandé à Ken combien il avait bien pu faire, ce dernier aurait bien eu du mal à fournir une réponse. Les roulages cessèrent cependant en un instant, lorsque le mage de Quatro Cerberus alla percuter violemment le mur de l'arène.

Les jumeaux n'avaient aucun doute. Cette suite d'attaque avait fait beaucoup de dégâts. Chacun des muscles de Ken le faisait souffrir horriblement et d'après la souffrance ressentit, il estima avoir probablement quelques fractures. Au moins, une part de lui savait qu'avec l'aide de Ren, il pourrait récupérer plus rapidement qu'un individu normal. Pour le moment, son esprit restait confus à cause des chocs physiques et nerveux qu'il avait subis. La vue du jeune mage était quelque peu embrouillée et les sons résonnaient bizarrement. Ethan devait probablement lui parler, mais le tout devenait incompréhensible à mesure qu'il écoutait. Le seul détail compréhensible fut: les éléments. Il fallut plusieurs longues secondes à l'illusionniste pour retrouver légèrement ses esprits. De par sa position, il parvenait à peine à voir Ethan et Vincent du coin de l’œil. Le toramara était hors de portée de sa vision. Pas besoin d'avoir toutes ses capacités mentales actives pour comprendre que ça s'annonçait mal pour le mage de Blue Pegasus.


**Ken, ça va?**

**Douleur.**

**On s'arrête là, frérot. Il faudra que Ren t'aide.**

**Encore... encore... un.**

**Quoi?**

L'estimation que le jeune homme avait faite quelques instants avant de lancer son attaque n'était pas totalement fausse. Il se disait capable de lancer 2 ou 3 sorts. Pour le moment, il en avait lancé 2 et sa réserve d'énergie magique était au seuil de l'épuisement total. Peut-être restait-il une possibilité de lancer encore un sort. Avec grande peine et difficulté, le jeune homme redressa légèrement le bras et tenta de faire un signe à Vincent. Tentant de lui faire comprendre de passer à l'attaque. Étant donné la situation, c'était tout ou rien. Que le mage take over attaque ou pas, Ken allait tenter une dernière attaque d'illusion, même s'il n'était même pas sûr qu'il arriverait seulement à lancer son sort. Tentant de se concentrer, afin d'essayer son sort du No Truth No Lie, avec l'intention de submerger Ethan d'une odeur horrible. En soi, cela pouvait être une bonne idée. La surprise pouvant être causée par une telle attaque aiderait peut-être Vincent. Cependant, au final, la vision de l'illusionniste se brouilla et il sombra dans l'inconscience, ignorant même s'il avait réussi ne serait-ce qu'à formuler la volonté de lancer son sort. S'il avait réussit... qui sait ce qui se passerait?
Vincent Regnard

avatar

Messages : 238
Date d'inscription : 07/10/2012
Âge : 22
Guilde : Blue Pegasus
Magie / Malédiction / CS : Take Over : Mythical Soul

- Caractéristiques du Mage -
P.M.: 4.040
Statut: Mage de Rang A
Renommée : Mage Connu
MessageSujet: Re: [Premier Tour] Ninth Match : Amnell / Vincent / Ethan / Cheshire   Sam 2 Mar - 21:18
















[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Sous les applaudissements incessants de la foule réunie au Domus Flau, j'étais en train de porter ce qui semblait être ma dernière attaque. À vrai dire, à en juger par celle-ci, il était aisément remarquable que j'étais dans un état on ne peut plus désespéré puisque j'attaquais d'une façon qui ne m'était pas habituelle. Je m'étais élancé contre Ethan sans préparer la moindre diversion, il s'agissait d'une attaque frontale, renforcée par un maigre arcane destinée à refermer la tenaille sur mes adversaires. Pour être totalement franc, je savais pertinemment que cela ne me ressemblait guère d'agir de la sorte, cependant, dans une pareille situation, je ne pouvais faire autrement. Normalement, je me serais efforcé de mettre au point un stratagème avant de me lancer à l'assaut, mais étant donné la situation actuelle, il m'était difficile de concevoir un quelconque plan et cela pour une seule et bonne raison. Le fossé, ou plutôt l'abime de puissance qui nous séparait le dragon slayer de foudre et moi-même, m'empêchait tout simplement de faire face et de montrer un brillant match aux spectateurs s'étant attroupés en masse en ce lieu synonyme de brillants duels de mages.

Cet affrontement était malheureusement, clairement à sens unique. De plus, malgré le soutien que m'offraient les jumeaux de Quatro Cerberus, ce n'était pas suffisant pour combler l'écart nous séparant du S-rank de Fairy Tail. Toutefois, je fis stopper mes divagations, je devais poursuivre mon action. De toute façon, celle-ci allait très probablement s'avérer vaine puisqu'il allait comme depuis le début de notre rencontre, l'esquiver avec une facilité des plus déconcertantes. Alors bon ... autant la mener jusqu'au bout, je n'étais plus à un ou deux gaspillages de magie prêt. Brandissant toujours fermement ma faux, je me trouvais désormais à tout juste deux mètres de mon antagoniste et je pus assister à un phénomène très surprenant. Le toramata rassembla l'intégralité de son énergie magique, c'est-à-dire de sa foudre et répondit au sifflement de son maître. En un bref instant, il déversa celle-ci à l'encontre d'Ethan qui ne fut pas affecté puisqu'il sembla même l'avaler sans difficulté tout en gardant les yeux fermés. Je venais d'avoir une démonstration d'une des capacités des pourfendeurs de vouivres, ils pouvaient donc s'alimenter par le biais de leur élément. Soudainement, notre opposant se mit en action en rassemblant une quantité non négligeable de magie.

À cet instant précis, j'eus l'étrange ressenti que mon combat allait se stopper de manière nette et précise. J'allais même sévèrement morfler puisque j'avais juste en face de moi un madoshi fullpower attendant simplement que ma petite gueule d'ange soit assez près, pour venir enfoncer son poing foudroyant dans celle-ci. Du moins, c'est ce que je croyais jusqu'à voir un poignard à la forme atypique, me passer largement à côté. Wait a minute ! À cette distance, le grand Ethan Rayne m'avait loupé ? Malgré le fait, qu'il ait les yeux clos, j'émis un grand doute sur la volonté de son attaque, mais peu importe puisqu'en un instant, la personne se trouvant devant moi ... n'y était plus. Je n'avais pas rêvé, il occupait bel et bien cette position il y a quelques toutes petites secondes. Je compris alors que le fort éclat lumineux que j'avais brièvement aperçu alors que mes yeux s'étaient orientés en direction de l'arme, n'était ni plus ni moins qu'une arcane d'Ethan qui visait mon coéquipier. Je plaignais d'ores et déjà le pauvre Ken qui allait subir les foudres de l'autre blondinet. Toutefois, je devais profiter de l'ouverture que je possédais désormais.

En face de moi se tenait le toramata venant de dépenser la majeure partie de sa foudre. Il était donc maintenant une proie facile. Tellement facile que je n'eus même pas le temps d'aller lui asséner un coup de faux. En effet, les chaînes de tout à l'heure, qui étaient destinées à frapper mes opposants par derrière, avaient eu raison de lui. Essayant de les esquiver en utilisant sa forme moins imposante, il ne prévit cependant pas le fait que celles-ci allaient exploser au contact du sol et fut donc par conséquent, soufflé par la déflagration qu'elles avaient généré. En somme, je vis le gros chat se faire violemment éjecté de sa position et effectuer un vol plané dans une bonne partie de l'arène. Pauvre bête, je n'aimais pas particulièrement taper sur les animaux, néanmoins, il le fallait puisque celui-ci ne se serait très probablement pas privé de me violenter s'il en avait eu l'occasion. L'image du petit Bunny apparaissant dans mon esprit, j'espérais sincèrement que le mage de Fairy Tail ne m'en voudrait pas trop pour cela.

Toutefois, une fois débarrassé du familier de notre adversaire, ils nous restaient à mettre hors service le plus gros morceaux, le maître en lui-même. Je doutais grandement de pouvoir parvenir à cela puisque, à moins d'un véritable miracle, je ne pouvais plus poursuivre la moindre action. Ce fut à peine si je pus stopper ma course inutile. En effet, la vive douleur qui me parcourait continuellement le corps, m'empêchait d'agir à ma convenance, si bien que je dus une nouvelle fois mettre mon métabolisme à rude épreuve pour parvenir à me retourner dans ma course. Ce que je vis alors, me fit grandement écarquiller les yeux. Je pus assister à la violente dérouillé que mon coéquipier venait de subir. Immédiatement, un frisson me parcourra l'échine puisque je venais de m'imaginer être à sa place et encaisser les coups du dragon slayer. En un bref instant je compris que le duel venait de s'équilibrer à nouveau. C'était désormais un, un contre un entre le mage de Fairy Tail et celui de Blue Pegasus, c'est-à-dire moi. Toutefois, la fée était en mode fullpower et n'avait pas subi le moindre dégât, alors que le pégase était boiteux et semblait se dirigeait lentement vers l'abattoir.

Rassemblant mes dernières forces, d'un mouvement ample du bras, je vins lancer ma faux dans la direction de mon opposant qui me faisait désormais face. Certes, ce n'avait probablement aucune chance de réussite, mais je ne pouvais pas perdre sans avoir donné le maximum de moi-même. Finalement, mes muscles ne me permettant plus le moindre effort, je ne parvins même pas à stopper de manière correcte mon élan si bien que ce fut le mur de l'arène qui endossa ce triste rôle. Je venais de m'écraser de tout mon poids contre cette paroi et je ne pus contenir une gerbe de sang lorsque le contact eut lieu contre cette surface solide. Désormais affalé contre ce pan de pierre, je tentais de ne pas céder sous le poids de la fatigue et de faire perdurer le combat. Malheureusement, physiquement parlant, je n'étais pas en étant de le poursuivre, c'est pourquoi, dans un dernier espoir, je vins rassembler mes quelques maigres réserves magiques avant de formuler le nom de mon ultime arcane. "Control : Dagger ..." Je venais d'appliquer avec grande difficulté mon contrôle mental sur ma dague restée au préalable dans ma veste située quelques mètres derrière le Raitei.

À vrai dire, je ne pouvais maintenir celui-ci bien longtemps, juste assez de temps pour la lancer dans la direction de mon antagoniste. Grimaçant, ma vision se troubla peu à peu alors que j'effectuais mon action et une immense fatigue m'envahit soudainement. Mes stocks de magie étaient au plus bas et je ne pus même pas maintenir ma transformation, retrouvant en quelques secondes, ma forme humaine. Cependant, celle-ci était relativement différente de celle que j'avais avant le combat. En effet, les multiples coups que j'avais reçus, ainsi que les brûlures venaient de se répercuter sur mon frêle corps d'enfant. Si sous forme du Take Over, la douleur était amoindrie par cet aspect magique et que je possédais une résistance plus importante aux coups, lorsque je repassais à mon métabolisme d'enfant d'une quinzaine d'année, la douleur engendrée par les blessures, était nettement plus importante. Malgré la souffrance permanente que je ressentais, je parvins tout de même à murmurer quelques mots.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Pfff ... pitoyable ...

Le souffle court, je fixais désormais Ethan en attendant patiemment qu'il évite mes armes avant de pouvoir se déclarer vainqueur. En ce moment même, je sentais la frustration m'envahir peu à peu. J'étais donc faible à ce point ? D'abord, notre master Hawk, puis lui. Je n'avais rien pu faire contre eux, je me sentais parfaitement impuissant. Moi que l'on qualifiait de génie par mon début de carrière tonitruant, je n'étais finalement, pas si puissant que cela. Je venais de ramasser une véritable claque derrière la tête. Un coup dur dont j'allais encore mettre pas mal de temps à me remettre. J'avais vraiment du mal à accepter cette version des faits, mais devant moi se tenait un grand nombre de mages, tous plus forts les uns que les autres. Pour l'instant, je ne pouvais les égaler, ni même leur arriver à la cheville, néanmoins, alors que je sombrais peu à peu sous la fatigue, je me fis le serment de m'illustrer moi aussi et d'atteindre un niveau semblable un jour ou l'autre. Je ne me laisserais plus jamais humilier d'une telle façon, peu importe le temps qu'il me faudrait, je dépasserai les sommets jamais atteints.

C"est sur cette pensée que mon combat s'acheva et que notre défaite s'annonça comme imminente ...

Ethan Rayne
Fondateur / RaiteiFondateur / Raitei

avatar

Messages : 2591
Date d'inscription : 14/10/2010
Âge : 29
Guilde : Fairy Tail
Magie / Malédiction / CS : Lightning Dragon Slayer
Magie / CS Secondaire : Lightning Flames Dragon Slayer

- Caractéristiques du Mage -
P.M.: 6.330
Statut: Mage de Rang S+
Renommée : Mage Célèbre
MessageSujet: Re: [Premier Tour] Ninth Match : Amnell / Vincent / Ethan / Cheshire   Mar 5 Mar - 14:37














Hope in the Future

Me tenant face à Vincent, les yeux fermés, me fiant uniquement à mon odorat et à l'attraction électrique de la foudre autour de mon corps m'indiquant la position du Bloody Rabbit, lui-même légèrement électrifié suite au Rairyuu no Kiai, j'étais prêt à mettre un terme à ce match pour aller soigner Cheshire au plus vite. Après tout, je n'étais pas vraiment fan de la violence faite aux animaux, à plus forte raison lorsque je considérais ces derniers comme des membres de Fairy Tail à part entière. Mon ouïe me laissait supposer que mon opposant était dans un état de fatigue assez intense, si j'en jugeais par sa respiration haletante et saccadée. Mon offensive générale et incontrôlée, couplée à celle de Cheshire, avait dû demander une grande quantité d'efforts au maître du Take Over pour y résister. De mon côté, je devais avouer que c'était plutôt un manque de fair-play que d'avoir regagné des forces en absorbant les éclairs de mon Toramata, mais ce n'était, de mon point de vue, que justice envers ceux qui avaient exploité ma peur la plus profonde pour l'utiliser contre moi.

Droit, sourcils froncés et une expression sévère sur le visage, je montrais à quel point j'étais concentré. Cependant, je savais d'expérience qu'il serait risqué de tenter un assaut frontal, même contre un adversaire épuisé. Après tout, c'est généralement lorsqu'un individu puise dans ses dernières forces qu'il risque de lancer son attaque la plus dévastatrice. Du moins, c'est généralement le cas en situation de combat réel, lorsque des vies étaient en jeu. Dans le cadre d'un tournoi où l'on ne risque pas d'être tué, où la vie de nos camarades et amis n'est pas en danger, les chances que cela se produise étaient plutôt minces. Mais j'étais adepte du vieil adage "Mieux vaut prévenir que guérir". J'avais d'ailleurs bien fait, car j'entendis le bruit d'un objet qui se rapprochait de plus en plus, fendant l'air avec, de toute évidence, de très mauvaises intentions à mon égard. Vu le bruit, il s'agissait de quelque chose de massif et je me déplaçais donc sur le côté, laissant l'immense faux passer à moins d'un mètre de moi, finissant dans le mur qu'elle perfora avec force. Je pus alors entendre le membre de Blue Pegasus prononcer quelques mots, sans doute ceux d'un sort. Aussitôt un bruit métallique attira mon attention. Il venait de lancer autre chose dans ma direction. Étant donné que j'avais une ouïe assez bonne et que je parvenais à situer la provenance et trajectoire de l'objet, je jugeais inutile d'esquiver à nouveau par un déplacement rapide. Sans doute était-ce de l'excès de zèle, voulant en mettre plein les yeux en arrêtant le projectile moi-même ou en l'esquivant de peu. Un désir de combler le ridicule spectacle que j'avais donné en début de match... Et pourtant, cela allait me coûter bien plus cher que je ne l'aurais cru.

Me préparant à esquiver l'assaut, je fus alors surpris par un évènement des plus inattendus. J'ignorais si c'était une canalisation d'égouts passant sous le Domus Flau qui venait de rompre, ou si quelqu'un avait lancé une énorme boule puante, mais mes sinus furent pris d'assaut de manière excessivement agressive. Posant par réflexe mes mains devant mon nez, cette hésitation au beau-milieu de ma parade fut décisive pour Vincent, sa dague se plantant droit dans mon épaule en m'arrachant un léger cri de douleur tandis que je reculais, mes pieds dérapant sous la force de l'impact. Je sentais, de plus, que l'objet continuait à se frayer un chemin dans ma chair alors qu'il aurait dû s'arrêter après l'avoir transpercée. De la Télékinésie ? Essayant de ne pas succomber à l'odeur insupportable, je délogeais l'objet qui me résistait, avant de le jeter violemment pour le laisser se planter dans un mur, l'enfonçant jusqu'à la garde. Mon épaule droite saignait abondamment, et j'estimais que la blessure serait sans doute gênante si je ne la faisais pas soigner.

Mais ce fut autre chose qui me tira de la torpeur que la souffrance propageait dans mon corps. Les mots du mage de Blue Pegasus me firent alors me tourner vers lui avec un air dubitatif. "Pitoyable" ? Ouvrant les yeux et découvrant l'adolescent d'une quinzaine d'années que j'avais vu avant sa transformation en lapin géant, je pouvais constater que ce dernier était à bout de force et qu'il n'avait probablement plus assez de ressources pour continuer la lutte, d'où l'annulation de sa métamorphose, typique chez les mages manipulant le Take Over. Mon visage se fit alors encore plus sévère, mes sourcils se fronçant davantage, tandis que je marchais lentement vers Vincent. On aurait pu croire, à en juger mon faciès, que j'étais assez en colère pour le frapper avec toute ma force. Et cette idée s'amplifia dans les tribunes lorsque je me mis à lever ma main gauche en direction du jeune garçon. Allais-je le frapper ? La réponse fut aussi nette qu'étonnante, ma main se posant sur sa chevelure pour l'ébouriffer, tandis qu'un sourire bienveillant s'afficha sur mon visage.


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Tu n'as pas à rougir de ta défaite Vincent Regnard. Tu t'es mieux battu que nombre de mages plus âgés que toi, plus expérimentés.

Retirant alors ma main de sa tignasse blonde, je plaçais celle-ci devant son visage, doigts écartés, mais mon index formant un cercle avec mon pouce, en position pichenette. On pouvait sentir un léger courant électrique se former autour de mon corps, alors que, le fixant, je lui adressais quelques mots d'encouragement que j'estimais être amplement mérités. Après tout, rares étaient les mages qui avaient réussis à me pousser dans mes derniers retranchements ou à répandre mon sang depuis un moment. Sans nul doute, je voyais en ce jeune homme un futur mage accompli qui serait capable de grandes choses.

Rappelle-toi ces quelques mots : Une défaite n'en est une que si l'on n'apprend rien de celle-ci. Et si je peux t'apprendre une chose aujourd'hui, c'est que tu es loin d'être pitoyable après t'être autant battu, tant pour la victoire que pour protéger ton équipe. Tu as le potentiel... Je le vois... Et tout le monde aujourd'hui a pu le voir. Ne me déçois pas... Vincent.

Juste après ces paroles et un sourire franc, je laissais mon index jaillir, donnant la pichenette tant attendue, chargée d'électricité, afin de finir le match. Ces quelques mots que j'avais adressés au blondinet, je les avais moi-même reçus de la part de mon mentor, des années plus tôt. J'espérais, au fond de moi, qu'ils donneraient assez de force à l'adolescent qu'il était, pour qu'il devienne un homme remarquable dans la futur, à la hauteur des espoirs que je fondais en lui. D'après ce que je savais sur lui, il n'était mage que depuis peu de temps, et il possédait pourtant un niveau déjà impressionnant. J'en étais convaincu, avec de l'entraînement et de la volonté, cet enfant que j'avais face à moi deviendrait l'une des figures marquantes de l'Histoire de Fiore.




_________________

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Spoiler:
 
Vincent Regnard

avatar

Messages : 238
Date d'inscription : 07/10/2012
Âge : 22
Guilde : Blue Pegasus
Magie / Malédiction / CS : Take Over : Mythical Soul

- Caractéristiques du Mage -
P.M.: 4.040
Statut: Mage de Rang A
Renommée : Mage Connu
MessageSujet: Re: [Premier Tour] Ninth Match : Amnell / Vincent / Ethan / Cheshire   Mer 6 Mar - 16:05
















[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Le dernier combat de la journée semblait donc bel et bien toucher à sa fin. Les deux mages de Quatro Cerberus n'étaient vraisemblablement plus en état de combattre et mon cas était en réalité très similaire. En effet, il ne m'était désormais plus possible de bouger le moindre membre de mon corps sans ressentir d'effroyables douleurs me parcourant de long en large. Serrant les dents pour faire face à ce nouvel "adversaire", j'eus la joie de comprendre que celui-ci s'avérerait encore plus compliqué à vaincre que mon opposant actuel. À vrai dire, je savais pertinemment que je risquais probablement de mettre plusieurs jours à récupérer de cet affrontement et que cette même récupération s'avérerait pleine de souffrances.

De plus, la foudre qui s'était infiltrée dans mon organisme, se révélait alors être un problème bien plus conséquent que ce à quoi je m'attendais. À première vue, je ne m'attendais pas à un tel résultat, je pensais simplement que j'allais souffrir de violentes brûlures ainsi que de blessures. Alors que j'étais adossé contre le mur entourant l'arène du Domus Flau, je fis une rapide évaluation des dégâts que j'avais subis. Certes, cela n'avait rien d'officiel puisque je ne possédais pas de véritables compétences dans le domaine de la médecine. Néanmoins, cela me permettrait au moins de me faire une idée du temps qu'il me faudrait pour me relever de cette défaite et pour retrouver une condition physique semblable à celle que je possédais avant d'arriver dans le Colisée. Alors que je relevais les multiples brûlures et traces visibles sur mon épiderme, une pointe de douleur se forma au niveau de mon pectoral me rappelant ainsi qu'il ne valait mieux pas que je bouge trop dans mon état pitoyable. C'est alors que je finis enfin par comprendre que, si je possédais désormais un bon nombre de sources de souffrance, celles-ci n'étaient que la face cachée de l'iceberg. La véritable douleur se situait bien plus profondément et était cachée aux yeux de tous par ma peau. Les dégâts internes, voilà ce que, naïvement, je n'avais pas pris le temps d'estimer et pourtant, c'étaient bien eux les plus nombreux.

Effectivement, la charge électrique que j'avais reçu au cours de la bataille, avait sévèrement endommagé mon système nerveux qui n'émettait désormais que des signaux erronés. Maintenant, si j'essayais de bouger une partie de ma carcasse, c'était une autre qui se mettait difficilement en mouvement. Les impulsions électriques extérieures que j'avais accumulées en entrant en contact direct avec la foudre, semblaient avoir totalement déréglé mes synapses et j'allais très probablement mettre plusieurs jours avant de pouvoir me mouvoir normalement. Toujours est-il que je parvenais à garder les yeux ouverts malgré la fatigue me tombant au fur et à mesure sur les épaules. Quitte à perdre cette rencontre, autant ne pas finir celle-ci en étant inconscient après avoir cédé à la douleur et à la fatigue. Luttant intérieurement, il ne me restait plus qu'à attendre de voir le fruit de mes dernières attaques. Tout d'abord, ce fut ma faux qui arriva en premier à proximité du dragon slayer de Fairy Tail. Sans grandes surprises, mon antagoniste l'évita avec une facilité déconcertante pour la laisser, s'écraser avec violence dans le mur. Maintenant, il ne lui restait plus que la dague à esquiver. Observant malgré ma vision se troublant peu à peu, je le fis effectuer les premiers mouvements signifiants ainsi qu'il l'avait tout de même perçu. Soupirant, j'eus le réflexe de fermer les yeux de manière à ne pas le voir esquiver une nouvelle fois avec facilité mon attaque et ainsi, ne pas accentuer l'immense frustration qui me rongeait.

Puis finalement, alors qu'un calme étrange régnait dans l'arène, je vins rouvrir lentement mes yeux alors que je m'étonnais moi-même de la vision que j'avais actuellement. Le célèbre Ethan Rayne, le grand pourfendeur de vouivres portant le nom de Raitei, il avait ma dague d'implanté dans son épaule. En soit, le fait que j'étais parvenu à le toucher s'avérait être un véritable exploit ainsi qu'une véritable satisfaction. Cependant, un doute envahit alors mon esprit, c'était-il volontairement laisser atteindre pour donner un peu plus de spectacle aux personnes qui assistaient à notre affrontement ? Ou bien les jumeaux Amnell y étaient pour quelque chose ? Je n'avais à vrai dire pas le moindre moyen de vérifier. Toujours est-il que ce petit détail ne parvenait pas non plus à me redonner le sourire. Ce sentiment amère de faiblesse avait vraiment du mal à passer et j'avais déjà l'infime conviction que je serai hanté par celui-ci pendant encore longtemps.

Finalement, après avoir délogé mon arme de son corps, le mage de Fairy Tail me fixait attentivement avec un regard faisant froid dans le dos. Effectivement, celui-ci était on ne peut plus sévère et je commençais à comprendre pourquoi cet homme parvenait à faire tressaillir les plus infâmes mages noirs du royaume. S'approchant de moi, il finit par venir se positionner à tout juste quelques centimètres avant de lever en l'air sa main gauche. J'allais donc recevoir le jugement du dragon et devoir encaisser le coup final. Le fixant attentivement en ne détournant pas les yeux, prêt à affronter une ultime douleur, alors que par réflexe je clignais des yeux, je vis sa main se poser délicatement dans ma chevelure dorée avant de l'ébouriffer lentement. Je ne m'attendais vraiment pas à cela, c'est pourquoi en guise de réponse à son action, je ne pus qu'écarquiller grandement les yeux en signe de mon étonnement. Puis il s'adressa à moi sur un ton on ne peut plus chaleureux et me fit partager son avis sur notre combat. M'indiquant que je n'avais à rougir de ma performance, je compris alors qu'il avait perçu, je ne sais comment, mon faible murmure de tout à l'heure.

Le laissant finir sa tirade, je l'écoutais religieusement. Après tout, il s'agissait d'une personne bien plus expérimentée que moi. Ces paroles étaient très probablement de bons conseils malgré le fait qu'elles soient en ce moment même, très difficiles à entendre. De plus dans cette position, ayant visiblement baissé sa garde, j'aurai pu si mes muscles me le permettaient, le surprendre à nouveau. Toutefois, désormais, je ne pouvais que l'entendre parler de ma "défaite", qui selon ses dires, n'était en soit pas une véritable car celle-ci m'avait apporté et m'avait fait grandir. En un sens, j'étais d'accord avec ces paroles, néanmoins, j'avais vraiment de la peine à accepter de ne pas passer le premier tour de ce tournoi. Je compris alors que ce mage avait foi en moi et mon potentiel et qu'il souhaitait avoir éveillé chez moi un sentiment permettant d'exploiter cette force cachée.

Ethan relâcha alors sa pichenette chargée d'énergie électrique. Celle-ci s'abattit sur mon front comme un marteau puisque, malgré sa faible puissance, mon état physique plus que déplorables ne me permettait guère d'être quelque peu bousculé. C'est là-dessus que se marqua la fin de l'ultime match de la journée. J'avais finalement pu voir la fin de cet affrontement. Une fin qui ne me convenait pas, mais que je devais tout de même accepter. Désormais, je pouvais donc me laisser emporter par la fatigue alors que les soigneurs s'aventuraient dans l'arène dans le but de nous rapatrier rapidement à l'infirmerie la plus proche. Dans mon cas, j'allais devoir faire face à une longue et douloureuse convalescence. Toutefois, avant de sombrer dans le monde des songes, je me fis la promesse de me surpasser et d'atteindre rapidement un niveau comparable à celui de mon opposant qui avait placé de grands espoirs en moi ...



Game Master

avatar

Messages : 1587
Date d'inscription : 26/09/2011
Magie / Malédiction / CS : All Mighty
MessageSujet: Re: [Premier Tour] Ninth Match : Amnell / Vincent / Ethan / Cheshire   Dim 7 Avr - 2:15
Récompenses :
Vincent Regnard : + 145 PM + Déverrouillage Psychic Wave + 1 Trèfle à quatre feuilles [Lot de Consolation]
Shina/Ken Amnell : + 140 PM + Déverrouillage Orochi + Pull + Sky + 1 Trèfle à quatre feuilles [Lot de Consolation]
Ethan Rayne : + 145 PM + Déverrouillage Rairyune.

Spoiler:
 
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: [Premier Tour] Ninth Match : Amnell / Vincent / Ethan / Cheshire   

[Premier Tour] Ninth Match : Amnell / Vincent / Ethan / Cheshire

Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Fairy Tail RPG : Fiore no Oukoku :: 
 :: Domus Flau :: Tournois
-