Fermer le menu
Ouvrir le menu

Navigation














Partagez | 

 [1vs1] Un premier affrontement en arène contre le démon des sirènes. [Tobias Grant]

AuteurMessage
Haku Yuki
Mage de SabertoothMage de Sabertooth

avatar

Messages : 107
Date d'inscription : 12/10/2012
Âge : 26
Guilde : Saber Tooth
Magie / Malédiction / CS : Ice Make

- Caractéristiques du Mage -
P.M.: 3.320
Statut: Mage de Rang A
Renommée : Mage Itinérant
MessageSujet: [1vs1] Un premier affrontement en arène contre le démon des sirènes. [Tobias Grant]   Dim 16 Déc - 23:22


Tobias & Haku
Chapitre I : Tout à une première fois qui arrive un jour ou l'autre

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Je suis enfin de retour dans ma chère ville de Crocus depuis deux jours et pourtant, malgré ce que j’ai vécu, d’abord à Magnolia, puis ensuite au sein d’Onibas, je manque d’action. Ceci étant, avec tout ce qui se trouve dans ma cité natale, ce ne sont pas les occupations qui manquent. Que ce soit avec les boutiques, la présence de Saber Tooth, ou plus simplement la grande arène du Domus Flau. D’ailleurs quand j’y pense, bien qu’appartenant à une guilde compétitive, je n’y ai jamais mis les pieds. Pourtant, c’est bien dans ce genre d’endroit que je peux maximiser mes chances de devenir un bien meilleur mage. Qu’à cela ne tienne, puisque je n’ai rien à faire dans cette journée, je vais me rendre dans la grande arène et on verra bien. Avec un peu de chance, je vais rapidement avoir un adversaire, qui j’espère sera à la hauteur. Je ne suis pas forcément un combattant puissant, c’est un fait que j’accepte. Après tout, le mage parfait n’existe pas qu’on se le dise. Bon, il est encore tôt pour m’y rendre. Que faire pour m’occuper avant l’heure ? Qui dit affrontement, dit besoin de force et quoi de mieux que le bar de la guilde pour en prendre ? Un bon jus de fruit bien frais et quelques pâtisseries vont me donner la forme.

Pour une fois il n'y a pas grand monde. Sans doute dû à l'heure encore matinale, mais je n'y peux rien si je me réveille tôt. Au moins notre chère barwoman est présente, ainsi que plusieurs de nos amis et compagnons. Après avoir pris ma commande, je m'installe à l'une des tables, discutant avec Harmonie, une des plus récentes recrues de la guilde et mage de l'eau. Du fait de ses capacités, nous avons déjà pu faire des missions ensemble, le tout avec une bonne efficacité en mêlant nos éléments. Malheureusement, notre discussion tourne court, car elle m'apprend qu'elle a une mission de prévu avec un autre de nos frères de magie. Ce n'est pas si grave, nous aurons l'occasion un autre jour de parler. Un petit sourire plus tard et voilà la demoiselle en dehors du bâtiment de la guilde. Prenant le temps de finir mon petit-déjeuner, tout en observant en silence les autres présents, je réfléchis à ce que je vais pouvoir faire en combat. Bah, sans savoir qui sera mon adversaire, il est inutile de me tracasser avec des stratégies. Après avoir fini la dernière bouchée de croissant, je vais régler ma note et quitte à mon tour la guilde. Maintenant, je vais aller dans la direction du fameux Domus Flau, tout en prenant mon temps Ah, avant que je ne l'oublie, je vais prendre le bâton de combat dans ma chambre.

Ainsi armé, je n'ai plus qu'à me préparer au pire, car il n'est pas impossible que je tombe sur un mage de feu, voire pire en la personne d'un Dragon Slayer de glace ou neige. Enfin nous verrons bien en temps et en heure. Il faut que je pense à aller voir mes parents après le combat. J'en ai des choses à raconter, entre les évènements de Magnolia et d'Onibas. Ajoutant à cette liste le déroulement de l'affrontement du jour, espérant que j'en sorte en état convenable, sans devoir passer par la case des soins. J'ai au moins l'avantage d'être dans ma ville. Dans une autre cité, il est bien moins recommandé de se faire blesser, car on ne peut deviner les avis des médecins sur telle ou telle guilde et ses membres. Trêve de pensées inutiles pour la suite des évènements, me voilà devant les grandes portes de l'arène. Les passants avec un petit sourire au coin des lèvres, je m'inscris pour avoir mon combat et l'on m'indique une heure précise, à savoir dix heures, ce qui me laisse un petit quart d'heure d'attente. Autant profiter du délai pour me rendre au terrain. Il n'y a pas encore d'adversaire présent, bien qu'au niveau des gradins, les spectateurs sont eux, présents. Attendant que l'autre n'arrive, je fais quelques mouvements avec mon bâton, histoire de m'échauffer un peu. Finalement, les portes en face de celles par lesquelles je suis entré s'ouvre et une ombre se dessine...
Tobias Grant
El DiabloEl Diablo

avatar

Messages : 337
Date d'inscription : 09/07/2012
Âge : 25
Guilde : Lamia Scale
Magie / Malédiction / CS : Take Over - Satan Soul

- Caractéristiques du Mage -
P.M.: 5.660
Statut: Mage de Rang A
Renommée : Mage Célèbre
MessageSujet: Re: [1vs1] Un premier affrontement en arène contre le démon des sirènes. [Tobias Grant]   Mar 18 Déc - 23:31
Retour à Crocus après des années. Je ne savais même plus exactement à quand remontait mon dernier passage par la capitale. Néanmoins, d'après mes souvenirs, ça avait été pour une simple mission dont j'avais oublié les détails. Quoiqu'il en soit, ça faisait vraiment très longtemps que je n'y avais pas mis les pieds, et je trouvais cela assez intimidant d'ailleurs. Elle était énorme cette ville, et très habitée : il y avait de la vie partout, pas un seul petit coin sans rien ni personne, et ce, bien qu'il était encore tôt. Arrivé quelques minutes auparavant, je n'étais pas venu pour perdre du temps à flâner ou pour acheter quelques choses dans l'un des magasins de magies et artefacts. J'étais venu pour une excellente raison et je n'avais pas l'intention de changer d'avis. En effet, depuis plusieurs mois maintenant, je m'étais rendu compte de mon manque flagrant de force et d'efficacité au cours de mes combats. Je n'avais pas forcément perdu les combats, j'avais simplement constaté que je n'étais pas aussi puissant que je le pensais. Attention, je n'avais jamais sur-estimé mes capacités, j'avais toujours eu un point de vue objectif sur celles-ci, le plus objectif possible en tout cas. Bref, tout ça pour dire que dernièrement, je n'avais pas particulièrement brillé lors d'un affrontement face à des mages de talent, et c'était la raison pour laquelle je me dirigeais actuellement vers le Domus Flau.

Dans cette arène, j'avais bien l'intention de faire des progrès ou, au minimum, me rassurer quant à mes aptitudes au combat. Lorsque j'avais affronté le Dragon Slayer des glaces à Hargeon, j'avais alors réalisé ma faiblesse technique dans le sens où je ne pouvais pas faire grand chose si je n'étais pas proche de ma cible. Et oui, alors que lui avait démontré que sa magie lui offrait de nombreuses possibilités, j'avais pris connaissances de mon plus gros point faible : je ne valais pas grand chose à mi-distance, et rien du tout à distance. Contre une personne spécialisée dans le corps-à-corps comme moi, je n'avais aucun problème vu que c'était là que j'excellais en prenant la forme du démon Magoa. Quatre bras, ce n'était pas rien pour du combat rapproché, et la majeure partie des mages que j'avais affronté s'en était rendue compte. Par contre, si cette personne attaquait à distance comme la tueuse du Mont Hakobe, j'étais forcé de me rapprocher, au risque d'encaisser de lourds dégâts, avant d'espérer l'atteindre... Or, c'était suicidaire comme méthode. Le truc, c'était que je n'avais pas trop le choix. Ainsi, en attendant de tomber comme de par hasard sur un démon capable de combler mes lacunes actuelles, j'étais forcé de m'entraîner afin de gagner en force, mais surtout en expérience. Rien de telle que cette arène donc pour affronter un tas de mages différents, histoire d'apprendre à faire face à tout type d'assaillants.

Après une seconde d'hésitation, j'entrai à l'intérieur et me dirigeai aussitôt vers l'un des comptoirs où se trouvait un homme, assez âgé, qui me reconnut, alors que je ne me souvenais absolument pas de lui. Il avait ouvert de grands yeux à l'instant même où j'étais entré dans son champ de vision, son regard s'attardant un long moment sur mon béret – ce truc-là était plus ou moins ma signature – avant qu'il ne me dise de m'arrêter net. Obéissant, je cessai de me mouvoir et l'observai en haussant les sourcils. Que me voulait-il ? Mais surtout, qu'est-ce que je lui avais fait ? Pendant un moment, j'avais craint de voir une troupe de Chevaliers Runiques débarquer pour me faire arrêter sans que je ne sache pourquoi. En voyant mon expression, il comprit que je ne pigeais rien à la situation et entrepris donc de m'expliquer le pourquoi de sa réaction. Très vite, je compris lorsqu'il m'annonça que c'était en rapport avec mon premier et seul combat dans cette arène. Mais oui ! J'étais déjà venu ici, quelques années plus tôt, pour un duel...enfin, si on pouvait appeler ça un duel. Il avait été à sens unique, mon adversaire n'ayant absolument pas mon niveau de l'époque. Je me demandais ce qu'il était devenu d'ailleurs. Je l'avais littéralement pulvérisé sans pour autant y aller trop fort car le but n'était pas de détruire l'autre. Le seul problème avait été qu'à l'époque, je n'avais pas autant de contrôle sous ma forme démoniaque qu'aujourd'hui. Au final, j'avais effrayé une bonne partie des spectateurs, et m'étais donc abstenu de revenir.

Cet homme avait donc assisté à cette fessée que j'avais infligé à ce mage, et s'en souvenait encore. Il devait bien être le seul à savoir qui j'étais ici, vu que Sabertooth, la Guilde Légendaire, siégeait dans cette ville. Après avoir lu vite fait une fiche, il éclata de rire et me demanda mon nom et celui de ma guilde avant de les noter sur un formulaire qu'il me fit signer. Il m'annonça alors que je pouvais d'ores et déjà me rendre à l'arène car l'homme que j'allais affronter m'y attendait. Non mais c'était quoi cette blague ! Qu'est-ce qu'il avait magouillé celui-là avec ces papiers ? Je le sentais franchement pas. M'avait-il assigné un monstre de force en guise d'adversaire ? Quelqu'un qu'il connaissait forcément un minimum vu comme il s'était marré. J'en avais de la chance, non ? A peine arrivé qu'on me jetait de suite sur le terrain ! Bon, je n'avais plus qu'à y aller vu qu'on m'attendait, surtout que j'étais venu pour me battre et progresser : ce n'était pas le moment de me défiler. Sans me presser, je fis donc mon entré en scène les mains dans les poches. Je ne donnais pas l'impression d'être motivé, mais ce n'était qu'un air que je me donnais : j'étais déjà à fond dedans bien que rien n'avait encore commencé. L'homme auquel j'allais me frotter faisait joujou avec un bâton de combat. Intéressant. Tout comme moi, il n'en imposait pas par sa carrure, et c'était ce qui me plaisait. Cela voulait dire que je devrais rester sur mes gardes : ce mec était capable de tout dans l'état actuel des choses.

Je ne savais rien de lui pour l'instant. Ce léger détail ne tarda pas à changer car les présentations ne tardèrent pas. Haku Yuki, de Sabertooth, allait faire face à Tobias Grant, de Lamia Scale. Hmm.. voilà pourquoi l'autre s'était marré : lui combattait à domicile. D'ailleurs, c'était bien lui qu'on acclamait en majorité. J'avais droit à de timides encouragements, c'était déjà ça. Très vite, je retirai mon manteau et le balançai derrière moi. Gardant mon béret sur la tête pour le moment, je me rapprochai de mage de la guilde la plus compétitrice qui soit pour lui proposer quelque chose. Lui faisant signe de bien m'écouter, je lui suggérais :

« Que dirais-tu de débuter sans magie pour s'échauffer ? – sans vraiment attendre sa réponse, je reculai de quelques pas et me mis en garde, prêt à lancer le début des hostilités. Je lui annonçai alors – Prêt ? C'est parti !»

Fonçant alors droit sur lui histoire de lui donner l'impression que j'allais l'attaquer de face, j'effectuai un bond sur la droite quelques mètres avant l'impact. Le but premier était de le déboussoler un minimum. Le second était pour éviter une contre-attaque fulgurante sachant qu'il avait un bâton en guise d'arme, lui fournissant naturellement une plus grande allonge. Le dernier objectif de ce saut de côté était de porter mon premier coup : un simple coup de pied au niveau des côtes ! Une maigre tentative sans doute, mais bon, qui pouvait me garantir que cet homme n'était pas d'un faible niveau ? Techniquement, cette première tentative d'attaque me permettrait de jauger son niveau. De quoi ce mage de Sabertooth était-il capable ?
Haku Yuki
Mage de SabertoothMage de Sabertooth

avatar

Messages : 107
Date d'inscription : 12/10/2012
Âge : 26
Guilde : Saber Tooth
Magie / Malédiction / CS : Ice Make

- Caractéristiques du Mage -
P.M.: 3.320
Statut: Mage de Rang A
Renommée : Mage Itinérant
MessageSujet: Re: [1vs1] Un premier affrontement en arène contre le démon des sirènes. [Tobias Grant]   Ven 11 Jan - 17:19


Tobias vs Haku
Chapitre II : La sirène prise dans la glace ?

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Oh voilà donc à quoi ressemble celui contre qui je vais devoir me battre. Il ne paye pas de mine, tout comme moi j'imagine et c'est bien pour ça que je m'en méfie. Bien souvent, les mages qui semblent plus faibles physiquement, ont tôt fait d'envoyer au tapis les adversaires trop sûr d'eux. Bon, parfois les mages costaud physiquement niveau muscles le sont tout autant en magie, mais là c'est un autre souci. Ce qui importe pour l'heure, c'est d'observe un maximum cet homme et d'apprendre ce que je peux en quelques instants. Le problème avec ce genre de personnes, c'est que rien ne permet d'avoir un indice sur la magie qu'il utilise au combat, contrairement à d'autres qui par exemple, se promène souvent en armure et arme pour les mages de réarmement. Au fond, j'espère simplement qu'il n'est pas maître d'une magie capable de réduire en nuage de vapeur ma glace. Que ce soit le feu ou tout autre élément bien trop chaud pour moi. Il y a aussi le cas des magies non élémentaires, ou des mages possédant et utilisant les fameuses clefs du monde des esprits, mais je ne vais pas me mettre à trop réfléchir pour le moment. Bon, plutôt que de ne pas me concentrer, il vaut mieux que je garde les yeux rivés sur l'autre mage. Surtout qu'il ne semble pas tenir sur place. Ce qui est normal, nous ne sommes pas présents à la plus célèbre arène pour prendre une tasse de thé.

Au moins les présentations sont faites. Un représentant des sirènes de Lamia Scale ? Un petit sourire se dessine sur mes lèvres, lorsque je pense que ce n'est pas vraiment de l'eau que je vais lui offrir, mais de la glace. A-t-on déjà vu des sirènes prises dans mon élément de prédilection ? Bref, évitons de perdre le nord et de me faire surprendre façon débutant. Ses monts atteignent à peine mes oreilles, qu'il se met en action. Par réflexe je tends mon bâton entre lui et moi, histoire de pouvoir me défendre sur courte distance, du moins s'il n'a pas une puissance élevée dans ses coups. Il n'est pas une flèche, mais je note qu'il est loin d'un escargot. Ce qui peut s'avérer ennuyant pour la suite. Le moment tant attendu a enfin lieu. Après plusieurs petits sauts pour me surprendre j'imagine, le membre de Lamia Scale se décide à bien m'atteindre. Coup de pied précis contre défense de type bâton, qui tiendra le choc ? La surprise est au rendez-vous, car si je ne le sous-estime pas, je ne m'attendais pas à une frappe si forte. Rien qui ne sorte de l'ordinaire, mais il est maintenant évident qu'il n'est pas faible. Reculant à mon tour par mesure de sécurité, il me faut répliquer pour ne pas être trop rapidement dominé. Je sais ce que je dois faire, puisque monsieur semble être du genre à aimer les rapprochements lors des duels, je dois donner le maximum pour le maintenir à distance.... Ce qui implique l'usage de la magie. De toute manière, je me sers généralement de mon bâton pour tester la force adverse, ce qui est chose faite. Ce que j'en retire, c'est qu'au corps-à-corps je pourrais tenir, mais pas éternellement, surtout s'il utilise une magie lui augmentant les capacités pour ce type d'affrontement.


Tu es fort, c’est un fait Tobias de Lamia Scale. Sache qu’à partir de cet instant, je vais me battre sérieusement, alors je te prie d’en faire de même et que le meilleur remporte l’affrontement.


Qui dit sérieux, dit plus aucun sourire au visage, mais une mine montrant que je me concentre. Prenant position en plaçant mes mains fermées l'une sur l'autre, le but de cette manoeuvre étant l'utilisation de mon Ice Make Jail. Le cercle de magie correspondant fait son apparition, pendant que la température de l'air baisse légèrement, les barreaux de glace sortent du sol en formant un carré autour de la sirène. Tobias ? Auras-tu le temps de courir avant la fin de la modélisation de ma prison ? Ou devras-tu en briser les barreaux ? J'espère réussir à l'enfermer, car si c'est le cas, ce n'est pas avec un basique coup de pied qu'il pourra s'en sortir. Avec un peu de chance, je vais pouvoir découvrir la nature de sa magie, ce qui serait une bonne chose puisqu'il connait la mienne à présent.


Spoiler:
 

Tobias Grant
El DiabloEl Diablo

avatar

Messages : 337
Date d'inscription : 09/07/2012
Âge : 25
Guilde : Lamia Scale
Magie / Malédiction / CS : Take Over - Satan Soul

- Caractéristiques du Mage -
P.M.: 5.660
Statut: Mage de Rang A
Renommée : Mage Célèbre
MessageSujet: Re: [1vs1] Un premier affrontement en arène contre le démon des sirènes. [Tobias Grant]   Sam 19 Jan - 23:28
J'avais suggéré à mon jeune adversaire de Sabertooth de commencer ce duel sans magie histoire de se mettre dans le bain petit à petit. Je n'étais pas très chaud pour l'instant et j'avais un peu la flemme de me transformer de suite et de l'attaquer sans prévenir. Un, je ne savais même pas si j'aurais besoin de magie pour ce combat. Et deux, j'optais généralement pour une phase d'observation avant de passer à l'action. Rares étaient les fois où je modifiais cette habitude. La dernière fois que je l'avais fait, ça avait été face à Jecht, le mercenaire, qui m'avait un peu provoqué avec une remarque sur notre différence de carrure et de taille. Je m'étais vu forcé de lui montrer que l'habit ne faisait pas le moine et que lorsque je le désirais, je pouvais paraître plus imposant que lui. Enfin bref, suite à cette proposition, je lui avais demandé s'il était prêt avant de lui foncer dessus pour l'attaquer par la droite avec un coup de pied latéral. J'avais changé de trajectoire au dernier moment pour tenter de le perturber un peu même si face à un adversaire de ma trempe – je ne savais pas encore si c'était son cas – ça ne marcherait pas forcément. Au fond, j'espérais peut-être ne pas trop me fatiguer dans cette arène même si j'étais venu pour ici pour progresser encore un peu afin de ne pas galérer la prochaine fois qu'on m'attaquerait.

Je ne savais jamais vraiment ce que je voulais. Deux pensées contradictoires par rapport à une même situation : c'était tout moi ça. Un coup, j'avais vraiment envi d'effectuer un combat épique ici qui me pousserait dans mes derniers retranchements, et un coup, je préférerais en finir vite pour finir ma journée dans les tribunes plutôt que sur le terrain. Mon coup fut stoppé net par le bâton de mon adversaire qui avait apparemment suffisamment de force dans les bras pour m'empêcher de l'atteindre. Néanmoins, il ne fallait pas oublier que j'étais sous ma forme humaine actuellement, sous ma forme démoniaque, ma force n'avait plus rien à voir avec ce dont j'étais capable là. J'avais bien fait de commencer comme ça en tout cas. Je savais maintenant que son bâton ne tiendrait pas si je frappais à pleine puissance ! Oui, il était solide, mais tout comme un simple katana se brisait au contact de l'un de mes poings, un bâton ne ferait pas long feu. Peu importait la force du porteur, du bois, c'était du bois. A moins qu'il ne soit magique bien sûr. En attendant, je me demandais comment il allait répliquer. Avait-il accepté ma suggestion ou avait-il utilisé son bâton simplement pour me stopper dans mon élan ? Comment se battait-il d'ordinaire ? Quel type de mage était-il ? Tant de questions qui devraient attendre avant d'obtenir une réponse.

Suite au choc de mon offense et de sa défense, il recula et j'en fis de même. Toujours maintenir une certaine distance entre soi et l'autre, c'était le meilleur moyen d'éviter de se faire avoir par surprise. Mais qu'est-ce qu'il me racontait celui-là !? Oui, j'étais fort. Je le savais déjà. Ah non ! Il voulait déjà passer aux choses sérieuses !! Et mon idée alors ? On la jetait déjà à la poubelle ! C'était injuste et méchant ! Il n'y avait rien qui pressait en plus ! Pas de limite de temps que je sache, à moins que... Il était beaucoup trop sérieux déjà. Oui, c'était un duel. Non, on n'avait pas besoin de se parler ainsi : il était bien trop formel à mon goût. On aurait dit qu'il répétait un texte pour jouer dans une pièce de théâtre. Rester zen et ne pas se monter la tête, telle était ma philosophie. Et malgré le fait que je pensais toujours au pire dans une situation donnée, je conservais toujours mon sang-froid et évitais de céder à la panique surtout que c'était la dernière chose à faire. Hmm... Dommage pour lui, j'avais prévu de me battre à la cool et non comme il s'apprêtait à le faire. J'aimais prendre du plaisir à combattre un mage de talent, et j'affichais souvent un sourire lorsque cela arrivait. Tant pis pour lui, je serais le seul à me marrer dans ce cas. J'attendais juste le bon moment pour lui montrer qu'il n'avait pas été très sympa avec moi.

Au moment où il se mit en position je retirai mon béret et le balançai loin derrière moi. Je ne tenais absolument pas à l'abîmer ici, parce que ça m'énerverait plus qu'autre chose. La température ambiante commença alors à diminuer fortement et je compris aussitôt à quel type de magie je devrais faire face. J'avais une certaine expérience face à des attaques de glace et je pensais donc pouvoir mettre à profit ce que j'avais appris face au Dragon Slayer des glaces. J'avais oublié un détail cependant : il ne pouvait y avoir qu'un seul Dragon Slayer de cet élément. Ainsi, il devait être un mage de glace, ce qui signifiait que contrairement à l'autre, il ne se servirait pas de sa magie pour le corps-à-corps mais autrement. Trop tard pour réagir en conséquence malheureusement pour moi – ou plutôt pour lui – un cercle de magie se trouvait déjà sous mes pieds. J'étais pris au piège littéralement parlant vu que ce Haku était en train de me mettre en cage !! Parfait, c'était justement le signe que j'attendais pour lancer mon plan ''ça t'apprendra à en faire trop'' ! Changeant totalement d'expression, je posai mes mains sur les barreaux de la prison et ne bougeai plus. La peur transpirait sur mon visage !! J'étais comme paralysé au sein de ce qu'il venait de faire apparaître.

« NON !!! IL FAUT QUE TU ME FASSES SORTIR D'ICI !!! VITE !!! – j'étais terrorisé en pensant à ce qui allait se produire dans quelques instants si je ne pouvais sortir de là ! Tremblant de la tête aux pieds, je lâchai les barreaux et me tint la tête des deux mains en grognant de douleur – Je t'en supplie... Si tu me laisses pas sortir, il va... »

Je commençai alors à m'agiter à l'intérieur de sa technique tandis que ma magie se relâchait d'un coup ! Un énorme cercle de couleur sombre fit alors son apparition au-dessus de la cage mais je ne m'arrêtais toujours pas de trembler et de me tenir la tête. C'était comme si j'essayais de me contenir de toutes mes forces, m'empêchant de laisser quelque chose prendre le dessus sur moi !! On aurait dit qu'une lutte acharnée avait lieu dans ma tête !! Le bon Tobias contre celui que j'avais mentionné en le suppliant de faire disparaître sa cage. J'avais fait exprès de parler de Magoa à la troisième personne, c'était pour ajouter un peu de suspense à la scène. Oui, je jouais la comédie mais comment lui ou le public pourrait le savoir ? Ils ne m'avaient jamais vu à l’œuvre que je sache. Et quand bien même certains d'entre eux seraient au courant qu'il n'y avait aucune chance que je perde le contrôle, mon adversaire ne devait pas le savoir lui. Et c'était en ça que c'était marrant. Le genre de Take Over que j'utilisais n'était pas une magie que l'on pouvait voir tous les jours contrairement à la majorité des magies élémentaires par exemple. J'avais donc l'intention de lui faire peur en lui faisant croire que j'avais perdu le contrôle de moi-même et qu'un véritable Démon venait de prendre le dessus pour le massacrer. Soudain, je poussai un hurlement de rage et déclenchai le Take Over au même moment prenant ainsi l'apparence d'un Démon à quatre bras, plus grand et plus massif que je ne l'étais quelques secondes avant !! Des cornes au niveau de mes tempes étaient visibles et bien que j'avais toujours le même visage, à quelques détails près, celui-ci n'affichait plus du tout un air niais mais démontrait plutôt une soif de violence non-négligeable. Tout en moi montrait clairement le fait que j'avais dans l'intention de le détruire et de lui faire payer l'affront de m'avoir mis en cage !! D'une voix plus grave, je commençai à parler :

 « ...sortir tout seul ? C'est ce que cet abruti voulait dire je suppose, et tu aurais mieux fait de l'écouter. – je ne me tenais plus la tête et ne tremblais plus du tout. Plaçant alors mes mains sur les barreaux, j'entrepris de m'ouvrir un passage à la force de mes bras en tirant dessus – Je vais t'arracher ce qui te sert de bras... »

Il fallait reconnaître que ce n'était pas de la rigolade cette prison de glace. Heureusement que je m'étais transformé parce que j'aurais eu l'air ridicule en essayant avant. Là au moins, j'étais dans les meilleures conditions pour me libérer de son emprise. Je n'avais qu'à tirer un peu plus fort sur les barreaux pour...les briser ! Et oui, c'était de la glace en même temps, aucun moyen de plier ces trucs-là ! Soit ils se brisaient sous la pression, soit ils tenaient. Juste après avoir brisé les premiers, je m'amusais à briser les autres en frappant dessus sans y aller avec le dos de la cuillère ! Je mettais d'ores et déjà toutes mes forces dans la bataille car je savais maintenant que je ne le battrais pas si je me retenais ne serait-ce qu'un petit peu. Libéré de cette cage, je ne perdis pas une seconde et bondis droit sur le mage de Sabertooth qui ne devait pas avoir l'habitude de voir quelqu'un changer de personnalité aussi vite ! Pourtant, c'était un tour que je m'amusais à jouer de temps à autre avec certaines personnes. Lors de missions en équipe par exemple, il m'arrivait de faire cette petite blague à mes nakamas pour voir la panique dans leur regard lorsque je faisais mine de me retourner contre eux !! Là, je donnais surtout à cet homme ce qu'il voulait : un combat sérieux et sans sourire ! En lui faisant croire que je n'étais plus moi-même et que je voulais lui fracasser chaque os de son corps, je le forcerai à donner tout ce qu'il avait lui aussi.

Arrivant très vite face à lui – j'espérais l'avoir surpris avec ce changement de vitesse d'ailleurs – j'armai mon premier poing droit et tentai de le frapper dans l'estomac avec ! Ne m'arrêtant pas là, mon second poing droit suivit le premier et chercha lui aussi à l'atteindre, mais en pleine poire cette fois-ci. Ce combat ne faisait que commencer mais j'espérais pour lui qu'il serait assez débrouillard pour tenir face à un Démon qui ne lui laisserait pas une seconde pour respirer. Je l'attaquerais sans relâche. Le seul moyen pour lui de me stopper était de me vaincre maintenant. Il avait devant lui le Démon Tobias et non le mage qui prenait les choses avec légèreté. Quelle chance il avait !

HRP:
 
Haku Yuki
Mage de SabertoothMage de Sabertooth

avatar

Messages : 107
Date d'inscription : 12/10/2012
Âge : 26
Guilde : Saber Tooth
Magie / Malédiction / CS : Ice Make

- Caractéristiques du Mage -
P.M.: 3.320
Statut: Mage de Rang A
Renommée : Mage Itinérant
MessageSujet: Re: [1vs1] Un premier affrontement en arène contre le démon des sirènes. [Tobias Grant]   Dim 20 Jan - 13:13


Tobias vs Haku
Chapitre III : Quand Ariel devient Iffrit, la situation s'inverse !

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Mettre en cage un adversaire n'est pas la première des options que j'utilise généralement en combat, mais le fait est qu'avoir un adversaire comme Tobias change la donne. Il n'y a pas, ou très peu, d'adversaires pire que ceux ne payant pas de mine à la façon de la sirène. Rien ne permettant d'en deviner les forces et capacités, un peu comme à Magnolia conte la fée des glaces Fubuki. Cependant, j'imagine que la réaction de Tobias ne sera pas la même que mon... Rival Ice Maker de Fairy Tail. Sauf si le destin se moque véritablement de moi et m'offre un autre manieur de glace... Après tout, je ne m'attendais déjà pas à pareil opposant lors de mon passage à la fille féerique, donc un de plus ou un de moins ne changera pas grand-chose. Seulement, j'ai déjà eu du mal contre l'amateur, alors si Tobias se révèle aussi bon que ce dernier... Je risque de passer un mauvais quart d'heure pour la deuxième fois en quelques jours. Du moins, pour ça il faut encore que l'homme au béret se décide à réagir, sauf si son plus grand rêve est de venir dans une prison complètement de mon élément.

Ah bah quand on parle du chapeau, voilà que monsieur s’en débarrasse. Est-ce qu’il a lu dans mes pensées ? Bah pour ce que ça change. Ce n’est pas avec ou sans son couvre-chef qu’il va devenir plus puissant, du moins j’imagine. Après, si ce fameux béret est en réalité un objet magique, déclenchant d’une manière ou d’une autre les capacités de Tobias, c’est une autre affaire, mais je m’emporte un peu trop là non ? Je trouve quand même étrange de lancer son chapeau, plutôt que de se mouvoir alors que mon cercle de magie se fait menaçant. Si encore l’Ice Make Jail était instantané, mais ce n’est pas le cas. Alors pourquoi ? Pourquoi se laisser prendre volontaires au piège ? Qu’on m’appelle Fubuki s’il ne me cache pas un mauvais coup ce mage de Lamia Scale. .Qu’est-ce que…. Il nous fait quoi comme spectacle là ? Il se prend pour un fou possédé par je ne sais quel démon ou bien ? Surpris ? Oui je le suis, car voir un adversaire changer de comportement du tout au tout d’un coup, ça n’est pas vraiment dans mes habitudes. Pas vraiment rassurer, je me mets en position défensive.

...Merde ! Voilà le premier mot auquel je pense lorsque le cercle de magie de Tobia disparait. Mon visage passe d'une expression de calme à une expression de surprise totale. Ce n'est plus le Tobias humain qui me fait face, mais un.... Un démon, un véritable être démoniaque ! Bon, je ne dois surtout pas me laisser aller, car sinon il risque d'en profiter et ça sera la fin. Rien n'est encore perdu et si je fais mon combat avec sérieux, alors il me reste encore quelques chances de victoires, bien que plus faible qu'au départ. Par chance, malgré sa nouvelle stature, il reste prisonnier des barreaux, ce qui ne va pas dure vu les coups qu'il donne. Néanmoins, profitant des quelques instants qui précédent sa libération musclée, je forme un mouvement et prépare l'un de mes sorts, à savoir le Ice Make Cannon. Je ne tire pas de suite, préférant attendre le dernier moment. Comme j'aurais pu l'imaginer, la vitesse de Tobias est meilleure sous cette forme et lorsque ses poings me frappent, j'active le tir du canon. Sous la force du démon, je me retrouve à quelques mètres derrière, avec un gentil contact sur le sol de l'arène. Ne voyant pas si mon artillerie de glace a réussi à causer quelques soucis, je ne perds pas de temps et plaque les mains sur le sol, après m'être mis sur les genoux, usant cette fois du Ice Make Floor. Il ne faut pas que ce duel s'éternise, car encore quelques coups comme ceux que je viens de prendre et je ne pourrais plus bouger. J'espère donc qu'il ne soit pas habille sur mon élément, ce qui devrait permettre de gêner ses mouvements à lui.


Spoiler:
 



Dernière édition par Haku Yuki le Dim 27 Jan - 15:36, édité 2 fois
Tobias Grant
El DiabloEl Diablo

avatar

Messages : 337
Date d'inscription : 09/07/2012
Âge : 25
Guilde : Lamia Scale
Magie / Malédiction / CS : Take Over - Satan Soul

- Caractéristiques du Mage -
P.M.: 5.660
Statut: Mage de Rang A
Renommée : Mage Célèbre
MessageSujet: Re: [1vs1] Un premier affrontement en arène contre le démon des sirènes. [Tobias Grant]   Mer 23 Jan - 22:58
Suite à ma fausse crise de claustrophobie démoniaque, j'avais libéré ma magie afin de prendre la forme du démon Magoa. L'effet fut tel que je l'avais espéré ! Non seulement, mon adversaire ne s'y était pas attendu au vu de la surprise qu'on pouvait lire sur son visage, mais le public lui-même ne l'avait pas vu venir !! Quoi de plus normal en même temps ? Ce n'était pas tous les jours qu'on voyait un homme se transformer en un véritable démon ! Certes, le royaume de Fiore comptait de nombreux mages, et bien qu'il y avait moins de magies existantes que de mages, certaines magies étaient bien moins courantes que d'autres. D'ailleurs, plus la magie utilisée était rare et plus l'utilisation de celle-ci pouvait s'avérer dangereux pour son utilisateur. D'un autre côté, celle-ci était d'autant plus puissante qu'elle était peu courante. Pour apprendre la magie des Dragon Slayer, il fallait être élevé par un Dragon. Pour pouvoir se servir du Take Over – le Satan Soul pour ma part – il fallait assimiler une créature vivante qui se laissait rarement faire. Après, il y avait aussi des magies qui, si non maîtrisées, pouvaient causer des dégâts irréparables !! J'avais entendu parlé d'une personne capable de réduire en poussière tout ce qu'elle touchait si elle ne faisait pas gaffe. Bref, tout ça pour dire que les spectateurs avaient de quoi être étonnés, voire effrayés ou encore impressionnés, par ma métamorphose.

Suite à cette transformation, je n'avais pas mis longtemps à me libérer de la prison de glace matérialisée par mon assaillant qui avait commandé un combat sérieux. Celui-ci, en attendant, n'avait pas perdu de temps et s'était d'ores et déjà préparé à m'accueillir alors que je lui fonçais dessus sans tenter de feinte cette fois. Grossière erreur. Le fait d'aller tout droit lui avait permis d'attendre le meilleur moment pour se servir de sa technique sur moi. Le truc, c'était que je m'étais attribué un nouveau personnage dans cette arène. Je ne laissais pas transparaître mon moi habituel mais un autre. Ainsi, contrairement à d'habitude, je ne donnais pas l'impression de réfléchir avant d'agir et sur ce coup-là, je n'avais pas vraiment pris la peine de réfléchir... Résultat, au moment où mes coups l'atteignirent, ce malade mental me tira dessus avec l'énorme canon qu'il avait fait apparaître durant ma course !! Une sorte de rayon de neige me frappa donc de plein fouet et m'emporta en arrière sur une bonne vingtaine de mètres avant que je ne puisse m'en écarter. La quasi-totalité de mon torse (démoniaque) était refroidie et couvert de neige. Cela me rappelait beaucoup les dégâts que j'avais reçu lors de mon combat à Hargeon. Décidément, je me rappelais souvent de cette épisode dernièrement. Chaque fois que je faisais face à un nouvel adversaire, je me rappelais de cet adversaire qui devait attendre la même chose que moi : finir ce qu'on avait commencé. Cette expérience me servirait beaucoup aujourd'hui face à ce mage de glace. L'utilisation qu'il faisait de cet élément était différent, mais les dommages causés sur le corps étaient assez similaires. Là, par exemple, j'avais froid. La dernière fois aussi j'avais eu froid.

Expirant profondément, je pus constater à quel point mon organisme était atteint par le froid en voyant que j'expulsais de l'air frais. Hmm... Faire durer ce combat ne jouerait pas du tout en ma faveur ici. Je savais que le froid me gênerait de plus en plus au fil du temps et finirait par m'handicaper sévèrement au bout d'un moment. Jetant un regard rapide au membre de Sabertooth, je découvris que celui-ci était à genoux et avait ses mains posées sur le sol pour une raison que j'ignorais pour le moment. Très vite cependant, je compris pourquoi et eus tout juste le temps d'armer l'un de mes poings pour lui envoyer un Hibiki – profitant du fait qu'il soit immobile – avant de sauter dans les airs pour éviter de justesse que mes pieds soient pris dans sa glace. Je l'avais échappé belle ! Une seconde de retard et il m'aurait eu pour la troisième fois consécutive dans ce duel. La première avait été sa prison, la seconde son canon. Quant à moi, je l'avais simplement atteint avec mes deux poings droits. Pouvait-on considérer qu'on était à égalité actuellement ? Aucune idée sachant que je ne connaissais pas l'impact que mes coups avaient eu sur lui... Il était plutôt chiant comme opposant. J'étais censé être celui qui ne lui laisserait pas une seconde de répit entre mes assauts et non celui qui se retrouverait dans la position du mec en difficulté ! Il m'avait piqué mon rôle !! Voleur !!

Mon saut en hauteur, et non en longueur, m'avait permis de voir ce qu'il avait foutu avec le sol de l'arène ! Gelé. Ce mage avait transformé ce terrain équitable en un terrain qui l'avantageait fortement. Si ça se trouvait, c'était même pas légal comme technique !! Il foutait quoi l'arbitre ?! Il pouvait pas faire son boulot ou préciser au moins si cette triche était autorisée... Vu qu'il ne disait rien, je supposais que c'était le cas. Il me restait plus qu'à trouver une solution à ce problème. Fracasser le sol gelé ? Bon, ce sera le plan B. Le plan A doit avoir l'air un peu plus réfléchi quand même ! Apprendre à patiner ? Ça c'était un plan !! Le hic ? J'aurais du mal à trouver plus ridicule qu'un Démon qui faisait du patin à glace... Bon allez ! Plus tard le plan, je devais attaquer une nouvelle fois-là si je voulais reprendre l'avantage. J'armai donc mes deux bras gauches cette fois-ci et envoyai un nouvel Hibiki depuis les airs !! Cette onde de choc arriverait donc par en haut et aurait pour but d'écraser ce mage trop sérieux s'il ne réagissait pas.

A cause de cette attaque que je venais de lancer, j'avais complètement oublié mon plan anti-patinoire... En atterrissant sur le sol, mon pied droit glissa, puis ce fut au tour du pied gauche alors que je tentai de rétablir mon équilibre !! Je tombai alors face la première sur ce terrain gelé, déclenchant à mon insu les rires de la totalité du public. Après ça, je n'impressionnerais plus personne, c'était sûr. Ils se foutaient tous de moi à présent... Pauvre Haku Yuki, à cause d'eux, c'était lui qui en subirait les conséquences parce que j'étais obligé de le battre pour espérer récupérer un minimum d'estime maintenant. M'aidant de tous mes membres, je parvins à me relever et à maintenir un semblant d'équilibre sur cette surface de glace. Me battre ne serait pas facile. Au fond, le plan B était bel et bien la meilleure des solutions. Mais bon, je ne pouvais l'appliquer pour le moment, je devais d'abord voir ce qu'il en était de l'autre avant de ne serait-ce que penser à me défouler sur le sol.

Spoiler:
 
Haku Yuki
Mage de SabertoothMage de Sabertooth

avatar

Messages : 107
Date d'inscription : 12/10/2012
Âge : 26
Guilde : Saber Tooth
Magie / Malédiction / CS : Ice Make

- Caractéristiques du Mage -
P.M.: 3.320
Statut: Mage de Rang A
Renommée : Mage Itinérant
MessageSujet: Re: [1vs1] Un premier affrontement en arène contre le démon des sirènes. [Tobias Grant]   Dim 27 Jan - 15:26


Tobias vs Haku
Chapitre IV : Le démon de Lamia Scale en action, la défense de glace se dresse !

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Pourquoi faut que ce soit à moi d'affronter un véritable démon ? Non que cela me déplaise, mais ça reste une belle épine dans le pied.... Une épine qui a quatre bras rien que ça ! Remarque, après le coup que le destin m'a fait à Magnolia, je ne devrais plus être si surpris de croiser ce genre de mages. Néanmoins, si j'ai pu obtenir un bon résultat nul, dans le sens égalité et non de mauvaises qualités, contre Fubuki de Fairy Tail, le mage de Lamia Scale n'est pas de mon élément. D'ailleurs il ne manipule aucun élément en particulier. Ce qui n'est pas un signe de faiblesse ou de force, car chez les mages, quelqu'un qui se bat à l'aide de mignonnes petites bulles, peut se révéler être bien plus puissant qu'un mage élémentaire, ou utilisant une magie perdue. Enfin qu'importe, car Tobias n'est pas de ce genre-là. C'est pour cette raison que j'ignore comment le combattre avec le plus d'efficacité possible. Frapper vite et fort est sans aucun doute option la plus claire dans mon esprit, mais est-ce que ce sera suffisant ? Quand je vois le nouveau corps de Tobias j'ai quelques doutes à ce sujet.

Enfin qui ne tente rien n'aura rien ? Sans foncer dans le tas, je vais bien devoir me relever au lieu de prendre un bain de soleil. Par chance, le tir du canon l'a également fait reculer, au moins je peux me remettre sur mes deux jambes, sans me faire attaquer avant. Du moins, c'est ce que je pensais, mais à peine mon Ice Make Floor en place, que Tobias réplique en envoyant dans ma direction une surprenante attaque. De prime abord on pourrait penser que c'est une magie de vent, mais bien entendu, la solution la plus simple n'est jamais la bonne. Deux de ses poings frappant dans le vide, une paire d'ondes en résultent. Ne voulant pas vraiment en connaitre l'étendue niveau dégâts possible, je dresse mes bras et forme un cercle de magie, dans le but d'utiliser le Ice Make Shield. Se créant plus rapidement grâce au terrain geler, un grand bouclier de glace se dresse entre moi et les fameuses ondes, juste avant l'impact. J'ai eu chaud, ou froid tout dépend si vous avez de l'humour. En tout cas, j'annule aussitôt mon bouclier, ne perdant pas trop de vue ma cible. Sauf que Tobias est dans...


Les airs ! Alors, en plus d'être plus rapide et plus fort sous cette forme démoniaque, monsieur est tout aussi capable de fabuleux bonds aériens ? Voilà qui promet des surprises pour la suite de notre affrontement. Si tant est qu'il me laisse l'occasion d'en connaitre un peu plus sur ses techniques de combats. Sauf si ces plans consistent simplement à frapper vite et fort, façon barbare en somme Si c'est bien ce cas de figure qui se confirme...Bah je devrais faire de même, bien que physiquement inférieur à Tobias. En parlant d'attaque aérienne, notre chère amie la sirène confirme certaines de mes craintes, à savoir qu'être au sol ou non ne l'empêche pas d'attaquer. D'ailleurs si je ne me décide pas à réagir, c'est moi qui vais perdre la rencontre et ce n'est pas le résultat le plus appréciable. J'aurais mieux fait d'agir au lieu de penser, car je reçois sans plaisir les ondes de la sirène et comment dire... Cela fait assez mal. Pas encore hors-jeu, mais il vaut mieux que je n'encaisse pas de nouveaux assauts. Le froid est mon domaine, mais être pour la deuxième fois du match envoyer au sol, ça ne fait pas que du bien vous pouvez me croire. Je me relève pour me mettre dans une nouvelle position. Je tends mes bras pour viser Tobias avec la paume de mes mains. Pourquoi ? Tout simplement pour utiliser le Ice Make Spear à pleine puissance. Ce qui signifie qu'une dizaine de lances glace font leur apparition, filant vers le mage de Lamia Scale. J'espère que cette attaque portera au mieux ses fruits. D'autant que sa réception des plus mauvaises sur la glace est un beau cadeau du destin.



Spoiler:
 

Tobias Grant
El DiabloEl Diablo

avatar

Messages : 337
Date d'inscription : 09/07/2012
Âge : 25
Guilde : Lamia Scale
Magie / Malédiction / CS : Take Over - Satan Soul

- Caractéristiques du Mage -
P.M.: 5.660
Statut: Mage de Rang A
Renommée : Mage Célèbre
MessageSujet: Re: [1vs1] Un premier affrontement en arène contre le démon des sirènes. [Tobias Grant]   Mar 29 Jan - 1:01
Franchement, je commençais à en avoir marre d'affronter des mages dotés d'une magie leur permettant de m'attaquer à distance. A croire que je les attirais comme un aimant ! C'était toujours la même chose ! Bon d'accord, c'était un peu pour ça que j'étais venu dans cette arène mais ce n'était pas une raison pour me donner quelqu'un capable de créer tout ce qu'il voulait à partir de la glace. Non seulement, il pouvait matérialiser une prison directement sous mes pieds, mais il s'amusait aussi à me balancer des boulets de glace à la figure et à transformer le sol en véritable patinoire !! Cette magie de glace était une vraie plaie ! Et son utilisateur était encore pire car il savait parfaitement comment utiliser son arsenal pour me mettre en mauvaise posture dans tous les cas. Lorsqu'il attaquait, je m'en sortais mal. Et quand c'était moi qui l'attaquait, il trouvait le moyen de me piéger durant mon assaut !! Une nouvelle fois, je réalisais à quel point j'étais limité en combat. Ne pas être capable de se battre contre tout type d'adversaire n'était pas du tout un avantage. Certes, je pouvais me considérer comme un expert du corps-à-corps doté d'une force démoniaque mais... peu importait ma force si je ne pouvais frapper mon opposant avec.

C'était un fait. Celui qui était capable d'atteindre sa cible de loin menait la danse face à celui qui se devait d'être proche pour l'atteindre. Ce fait se vérifiait dans ce combat-ci bien que mes coups avaient presque tous portés leur fruit. En effet, Haku était parvenu à se protéger de ma première onde de choc en faisant apparaître un écran de glace devant lui pour la stopper. Comme quoi, il pouvait tout faire avec cet élément. Il n'était pas aussi polyvalent qu'Ashton, le mage de Cait Shelter, mais ça ne l'empêchait pas de trouver une parade ou un contre quand il le voulait. Hmm ? J'affichai un petit sourire en découvrant une faille dans la défense de ce mage. Son bouclier avait donc ses limites. Il ne le protégeait que des attaques frontales. C'était une possibilité. Une forte possibilité même vu qu'il n'avait pas pu s'en servir pour ma seconde onde de choc, ascendante cette fois-là. Après, ce n'était pas forcément la seule option. J'avais remarqué qu'il prenait des risques avec moi, un peu comme s'il voulait voir de quel bois j'étais fait. Par là, je voulais dire qu'il cherchait à évaluer mes capacités. D'abord ma force, avec mes premiers coups de poings. Puis ma vitesse, avec son attaque qui avait gelé le sol. Mais aussi ma résistance face à ''ses'' attaques avec son boulet de neige.

Qu'en avait-il déduit ? Qu'il était tout à fait capable d'encaisser mes coups et de suivre ma vitesse ? Si tel était le cas, le mec qui m'avait inscrit dans ce combat ne cesserait de se foutre de moi... Or, je n'y tenais pas particulièrement. Il s'était bien marré en m'envoyant de suite sur le terrain pour affronter un mage de Sabertooth. Il n'était pas question qu'il obtienne satisfaction en me voyant perdre face à Haku Yuki. De plus, en atterrissant sur le sol gelé, je m'étais complètement ridiculisé en glissant et en tombant comme un idiot faisant rire la grande majorité des spectateurs... Malheureusement pour moi, ce n'était pas encore fini apparemment. En perdant l'équilibre, j'avais permis à l'autre de se remettre et de me viser avec ses mains pour m'envoyer ce qui ressemblait à des lances – de glace pour ne pas changer – au moment où je parvenais à me relever. Aie. Si je mangeais ça, ça allait faire mal ! Je ne pouvais tenter une esquive avec aussi peu de stabilité sur cette banquise et il pouvait s'en féliciter. Encaisser simplement n'était pas du tout une bonne idée. C'était des lances qui arrivaient et pas des bâtonnets. Si je me prenais ça sans réagir je finirais en passoire, et c'était pas beau à voir une passoire démoniaque, voire humaine.

Que faire donc quand on ne pouvait ni esquiver, ni encaisser ? Il fallait attaquer ! Ou plutôt contre-attaquer ici. Ainsi, alors que les lances s'apprêtaient à m'embrocher j'armai deux de mes poings et les mitraillai d'un Hanabi ! C'était bien la première fois que je me servais de cette technique, développée au fil des années, pour me défendre et je n'étais pas mécontent du résultat. Certes, mes mains avaient subi de gros dommages en frappant les pointes de ces lances pour les détruire, mais j'aurais fini dans un piteux état si je n'avais pas eu cette idée. Mes deux poings gauches étaient en sang et me faisaient un mal de chien. C'était dans ces moments-là que je regrettais de ne pas avoir assimilé une créature démoniaque insensible à la douleur : ça m'aurait été très pratique. Pourquoi je ne pensais pas à un Démon capable de soigner ses propres blessures ? Parce que ça n'avait absolument rien de démoniaque comme pouvoir. Bon d'accord, Ren était un médecin-Dragon. Cependant, les Dragons et les Démons n'étaient pas pareils. Pour élever des enfants et leur enseigner la magie, ces Dragons devaient avoir un minimum de cœur et d'empathie. Et d'après ce que je savais, l'empathie n'existait pas chez les Démons.

Grimaçant de douleur, je posai mes mains en sang sur mon torse toujours gelé. J'espérais pouvoir oublier, ne serait-ce que pendant quelques instants, ce que je ressentais suite à ce contre que je trouvais plutôt audacieux. Posant un genou à terre, je pris une profonde inspiration avant d'expirer longuement pour me préparer à la suite de ce duel. Je n'avais pas envi d'abandonner, et bien que mes mains n'étaient pas vraiment en état de frapper sur quoi que ce soit, il me restait encore quatre bras. Deux poings, mais quatre bras, c'était déjà ça. Ne perdant pas de temps, je passai aussitôt au plan B prévu tout à l'heure quand j'étais encore en l'air. Oui. J'allais fracasser ce sol gelé qui me dérangeait énormément. Attention, je n'allais pas me fatiguer inutilement et surtout bêtement en essayant de rendre son état originel à ''toute'' l'arène. Non non. Une petite surface me suffirait amplement en fait. Je frappai donc le sol de mon poing – l'un de ceux en état de frapper – avec juste ce qu'il fallait pour briser la glace sur un petit périmètre. Un petit périmètre oui, mais je n'avais guère besoin de plus pour prendre appui sur mes jambes et bondit droit sur Haku. J'attaquai en ligne droite ! A première vue en tout cas, mais j'avais d'autres projets en tête.

En vérité, le bond que j'avais effectué ne me permettrait pas d'arriver jusqu'à lui. J'atterrirais quelques mètres devant lui d'après mes calculs mais pas pour me faire taper dessus à bout portant. En effet, j'avais l'intention de me servir de son terrain de glace à mon avantage pour une fois. Ainsi, au lieu d'atterrir comme tout à l'heure et de m'étaler sur le sol, je pris soin de concentrer mon poids actuel et ma force dans ma jambe droite pour prendre appui sur celle-ci et changer de trajectoire. Je pus ainsi passer outre la fine couche de glace – en la brisant autour de mon pied – et bondir d'un coup vers la gauche, soit vers la droite d'Haku. Ce n'était en rien terminé. J'avais dû forcer pour tourner seulement car autrement, je n'aurais jamais pu. Là, par contre, mes pieds touchaient le sol et me faisaient glisser assez rapidement sur le côté. Soudain, je plantai mes mains droites dans le sol pour stopper net ma course dans l'espoir de surprendre le mage de glace. A la force de mes bras, je me propulsai d'un coup vers celui-ci les bras gauches tendus et ouverts afin de le frapper avec !!

Depuis le départ, tous ces efforts avaient eu pour seul objectif de le surprendre avec une attaque directe. L'attaquer en ligne droite lui aurait laissé tout le temps de m'avoir comme tout à l'heure avec son bazooka par exemple ou pire encore avec ses lances. J'avais donc été obligé de feinter et de me servir un court instant – en prenant un énorme risque d'ailleurs – du terrain glissant qu'il avait créé pour espérer pouvoir le prendre par surprise. Ce coup, qui était une sorte de lariat, avait de maigres chances de l'atteindre mais au moins j'aurais essayé. Qui ne tente rien n'a rien. Les dés étaient jetés.

Spoiler:
 
Haku Yuki
Mage de SabertoothMage de Sabertooth

avatar

Messages : 107
Date d'inscription : 12/10/2012
Âge : 26
Guilde : Saber Tooth
Magie / Malédiction / CS : Ice Make

- Caractéristiques du Mage -
P.M.: 3.320
Statut: Mage de Rang A
Renommée : Mage Itinérant
MessageSujet: Re: [1vs1] Un premier affrontement en arène contre le démon des sirènes. [Tobias Grant]   Dim 3 Fév - 21:20


Tobias vs Haku
Chapitre V : Vers la fonte de l'Ice Maker ?

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Le temps est parfois le meilleur des alliés, mais par d'autres moments, le pire des adversaires possible. Notamment quand le mage de l'autre camp n'use pas de beaucoup de sot et que vous si. C'est ce qui est en train de se dérouler petit à petit contre Tobias. J'ai beau faire l'étalage de tous les sorts que je maitrise, il est de plus en plus évident que je ne vais pas tenir longtemps encore. Que vais-je faire alors ? Un coup de canon c'est bien beau, mais sans êtres sur les rotules, un tir coutera de l'énergie et pas celle pour faire de vulgaires glaçons. D'autant que si la sirène esquive...Bah je ne suis pas dans de beaux draps. Lui ne semble pas vraiment proche de la défaite, ou est-ce simplement son apparence démoniaque qui me trompe ? Au fond, l'homme qu'est le membre de Lamia Scale n'est-il pas aussi en passe d'être fatigué ? Pas moyen de le deviner, enfin je peux toujours émettre des hypothèses, cela ne m'avancera pas vraiment, mais c'est toujours mieux que rien. Quoi qu'il arrive, après ce nouvel échec je vais devoir sérieusement me plonger dans les entraînements pour atteindre le but que je me suis fixé, devenir toujours plus fort comme mage officiel.

Viendra le jour où je serai capable de vaincre mon rival et ami de Fairy Tail ainsi que le mage appartenant au clan des sirènes. Ce que j'ai appris aujourd'hui, je ne dois pas l'oublier, car c'est avec nos erreurs que l'on grandit et avancent. Ne me reste qu'une seule et unique action à tenter, une ultime tentative pour inverser la vapeur de cette rencontre. Pour cela il faut que j'approche de notre cher ami à quatre bras... Autant dire que d'une certaine façon, c'est plus dangereux pour moi que lui, mais qui ne tente rien n'a rien. Quoi que... une autre ouverture se dessine, quand il se met en mouvement et ce, en suivant une ligne droite. N'étant pas sûr que ce coup soit une réussite, mais voulant le tenter néanmoins, après le bond du démon, j'approche les mains du sol, dans le but d'utiliser le Ice Make Jail. Malheureusement, nous ne sommes pas dans un conte de fées. Tout ne se passe pas comme on le voudrait. Lors de la naissance des barreaux de glace, la vitesse du démon est accrue par le fait qu'il glisse sur le sol, évitant ainsi de finir une nouvelle fois enfermer. Autant dire que mon précédent sort se retourne contre moi. Bon...

Tentant le tout pour le tout, je joins mes deux mains, formant un cercle de magie entre le représentant des sirènes et moi-même. Ai-je eu le temps de mettre en place mon Ice Make Canon ? Pas vraiment simple de le savoir, étant donné que sous l'impact des coups de Tobias, la douleur prend le dessus et les yeux se ferment. Je comprends néanmoins que pour la troisième et probablement dernière fois, mon corps se heurte au sol, dont la température remonte à mesure que je fatigue. De toute façon, à une portée si faible, dans l'optique où mon canon a pu se former et faire feu, enfin faire glace, mon cher peu amical démon devrait le sentir bien comme il faut. Enfin, n'ayant pas vraiment la force, ni de me relever, ni d'ouvrir les yeux, dans le meilleur des cas, ce duel finira comme celui de Magnolia, par une égalité, mais un mauvais pressentiment me fait davantage penser à une défaite. Ma première fois en arène n'aura pas été une franche réussite je le crains. J'aurais ma revanche bientôt.



Tobias Grant
El DiabloEl Diablo

avatar

Messages : 337
Date d'inscription : 09/07/2012
Âge : 25
Guilde : Lamia Scale
Magie / Malédiction / CS : Take Over - Satan Soul

- Caractéristiques du Mage -
P.M.: 5.660
Statut: Mage de Rang A
Renommée : Mage Célèbre
MessageSujet: Re: [1vs1] Un premier affrontement en arène contre le démon des sirènes. [Tobias Grant]   Mer 6 Fév - 0:41
En me servant du terrain glissant pour me déplacer plus rapidement sur le côté, j'avais fait de l'arme du mage de glace la mienne. Se servir d'une attaque adverse à son propre avantage, c'était tout un art. Tout le monde n'en était pas capable et toutes les attaques ne pouvaient être retournées contre l'utilisateur. Plusieurs paramètres étaient à prendre en compte. Ici, j'avais eu de la chance de ne pas me faire emporter dans mon mouvement de côté. Ce facteur-là comptait donc pour beaucoup dans ma phase d'attaque. J'avais pris un gros risque en faisant cela car la glace aurait pu me déstabiliser comme tout à l'heure lorsqu'il en avait profité pour essayer de m'embrocher. Ainsi, j'aurais été à sa merci une nouvelle fois ce qui n'aurait pas du tout été une bonne chose ! J'avais subi suffisamment de dommages comme cela et encaisser pleinement une nouvelle salve me clouerait certainement au sol. Était-ce aussi le cas pour lui ou pétait-il encore le feu ? Est-ce que je me jetais une nouvelle fois dans la gueule du loup ? Apparemment oui. Mais à moitié seulement si on pouvait dire ça comme ça. Et oui, j'avais beau cherché une nouvelle fois le contact pour le frapper, je n'étais pas forcément celui qui courrait le plus de risques. Et ce n'était pas parce qu'il cherchait à me tirer dessus à bout portant une nouvelle fois qu'il avait plus de chances d'atteindre sa cible.

Alors que j'arrivais droit sur lui, Haku cherchait à reproduire exactement le même schéma de contre-offensive que lors de mon premier assaut sur lui. On disait souvent qu'il ne fallait pas changer une équipe qui gagnait. Tout à l'heure, il m'avait eu en agissant ainsi. Le problème, c'était qu'il affrontait toujours la même équipe – moi en l'occurrence. Pour oser utiliser la même technique dans un même combat et ce, toujours de la même façon, il fallait être naïf, stupide ou vraiment prendre son opposant pour le dernier des imbéciles... Bon d'accord, il restait une option : il avait peut-être agi par réflexe. Il ne s'était peut-être pas rendu compte qu'il aurait été plus simple pour lui d'essayer de m'esquiver. Avec ma taille et mon coup qui visait son torse, j'aurais pensé qu'il se baisserait pour éviter l'impact. Emporté par mon élan, je n'aurais jamais pu réagir face à une attaque par derrière. Il aurait alors gagné ce combat... Fort heureusement pour moi – ou pas – il avait choisi sa méthode suicidaire. Suicidaire dans le sens où il attendait bien sagement que je le frappe dans l'espoir de me toucher en même temps, provoquant ainsi un double KO, soit un match nul ? Tout dépendait de nos résistances respectives et des puissances de nos coups respectifs.

Haku avait réagi vite...et bien. Son canon était complètement formé une seconde avant que je ne l'atteigne, lui laissant le temps de larguer son rayon de neige ! Autant dire que tout comme lui aurait dû le faire, j'aurais dû me baisser quitte à me louper sur ma tentative de lariat. La seconde d'après, je ne voyais plus rien. Tout était blanc devant moi. Blanc et froid. Très froid. Trop froid même. Il m'avait atteint une nouvelle fois. Et de la même façon que tout à l'heure en plus ! La différence ? Mon élan m'avait permis de ne pas être éjecté par le flot de neiges. Résultat ? J'avais traversé la neige et porté avec succès mon attaque directe sur le mage de glace ! Celui-ci finit tomba assez violemment sur le sol et ne se releva pas après ça. Quant à moi, je ne voyais toujours rien. Je savais que je l'avais atteint parce qu'au moment où je l'avais touché je sentais encore mes bras. Là, ce n'était plus le cas. La neige recouvrant plus de la moitié de mon corps me refroidissait de seconde en seconde. Petit à petit, le froid me privait de mes sens... D'abord la vue, avec l'écran blanc que j'avais devant les yeux. L'odorat dans le même temps puisque ma tête entière était recouverte de neige et me bouchait le nez. Et maintenant le toucher. Je ne sentais plus mes bras. Tous mes bras. Les quatre ne me répondaient plus. Ma tête, mon torse, mes bras, plus de la moitié de mon corps était recouvert de cette neige magique qui m'empêchait de me mouvoir comme je l'aurais voulu.

Seules mes jambes étaient intactes. Son rayon n'avait touché que la partie haute de mon organisme, ralentissant mes fonctions motrices en me rendant plus ou moins insensible à certaines parties d'entre elles. Atteint de face, je pouvais toujours sentir mon dos et mon postérieur bien qu'ils ne me serviraient pas à grand chose ici. Contrôlant toujours mes jambes, j'avais pu atterrir debout sur le sol de l'arène qui avait retrouvé son état d'origine, car sinon, je me serais encore étalé. Ne voyant toujours rien, je ne me rendis pas tout de suite compte que je n'entendais plus rien. Je ne savais donc pas si le combat était terminé ou s'il était toujours en cours. Tout ce que je savais, c'était que j'étais encore debout pour le moment. Je finis cependant par sombrer dans l'inconscience. Mes genoux finir par flancher et alors que je tombais, mon corps retrouva sa forme humaine – signe que je n'étais plus en état de me battre.

Après, je ne me souvins plus de rien avant mon réveil à l'infirmerie. Connaissais-je le résultat du match ? Non. Voulais-je le connaître ? Non plus. J'étais bien sous les draps. Il y faisait chaud et le matelas était confortable. Je n'avais besoin de rien d'autre pour l'instant.

Spoiler:
 
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: [1vs1] Un premier affrontement en arène contre le démon des sirènes. [Tobias Grant]   

[1vs1] Un premier affrontement en arène contre le démon des sirènes. [Tobias Grant]

Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Fairy Tail RPG : Fiore no Oukoku :: 
 :: Domus Flau :: 1 VS 1
-