Fermer le menu
Ouvrir le menu

Navigation














Partagez | 

 Le clash des Dieux [Pv: Leīto Kotoryū]

AuteurMessage
Quatie Aeron
RaidenRaiden

avatar

Messages : 559
Date d'inscription : 28/03/2012
Âge : 22
Guilde : Fairy Tail
Magie / Malédiction / CS : Lightning God Slayer

- Caractéristiques du Mage -
P.M.: 4.855
Statut: Mage de Rang A
Renommée : Mage Illustre
MessageSujet: Le clash des Dieux [Pv: Leīto Kotoryū]   Jeu 20 Sep - 17:41
Les plaines de l’Espérance… Un endroit vaste, inhabité et sur le chemin du temple de Raijin, calme loin de la civilisation et loin des bruits turbulents de Fairy Tail. Dieu qu’elle aimait cette guilde, mais parfois retrouver le calme paisible de la nature, cela faisait du bien. La jeune femme était allongée dans les herbes grasses de la plaine, laissant le vent frais la balayer ses cheveux courts comme les simples brins verts qui l’encadraient. Elle allait enfin avoir la chance de revoir Raijin, cette fois elle en était sûre, s’il y avait bien un endroit où il pouvait se trouver c’est sans aucun doute le temple le plus grand et le plus connu du culte. Elle était surexcitée par cette idée et avait dû prendre sur elle pour faire une halte en ces lieux. Ce coin de verdure était incroyable, un grand nombre de moucon c’était rassemblé ci et là, et pour une personne érudite comme elle, c’était un vrai bonheur de pouvoir les apercevoir au loin. Mais elle savait aussi qu’elle pourrait rencontrer des Nébulas, avec beaucoup de chance des tatoopiks et même dans des cas presque inespérés des flashbird, des oiseaux capables d’emmètre une importante quantité de lumière pour s’enfuir et disparaître.

Les yeux perdus dans l’immensité du ciel elle se remémora son périple pour en arriver là. Au tout début, elle avait dans l’optique d’aller consulter quelques ouvrages dans la Bibliothèque de la magie, ou du moins de tenter de trouver quelques ouvrages, et sur sa guilde, et sur sa magie ; voire même essayer de trouver des renseignements sur Raijin. Mais sitôt arrivée, sitôt renvoyée, une petite unité de Chevalier Runique montait la garde ce jour-là et ils lui avaient poliment demandé de s’en aller, tout en dressant une barrière de rune autour d’eux et de la tour. Elle aurait bien pu tenter de les prendre par surprise en tentant de passer par le ciel, mais c’est gars-là il valait mieux pas les chercher. Elle était donc repartie vers le Nord en direction de Garoth où elle avait eu l’idée de se diriger vers le temple de son dieu. Si elle avait de la chance, ou plutôt si ses suppositions étaient exactes, Raijuu devrait se trouver là-bas et il serait en mesure de lui en apprendre plus que n’importe quel manuel. Ainsi elle était repartie en direction d’Hydralia, puis était remontée vers le nord pour rejoindre les plaines de l’Espérance et ensuite repartir vers le nord-est et atteindre le temple.

Pour l’instant son voyage semblait se dérouler pour le mieux, pas de gêneurs ennuyeux, pas de monstres bipède et pervers en vue, d’ailleurs pour cette escapade elle avait mis bien sûr son superbe pantalon de toile, préférant ne pas tenter le Diable avec ces robes ou autres jupes pouvant attirer les bestioles au doux nom commençant par V… Cet épisode restera à jamais dans sa mémoire, surtout qu’elle n’était plus sûre depuis de son intégrité physique. Franchement pourquoi était-elle aller aider cette pauvre jeune fille qui se faisait salement souiller ? Ça lui apprendre à jouer les justiciers, surtout que la jeune fille s’était enfuie sans demander son reste et sans l’aider… Foutue non-mage… Pas capable de faire le moindre geste. Enfin passons, l’action datait maintenant de quelques mois, mais c’est vrai qu’elle avait la rancune tenace la p’tite. Il n’y avait qu’à voir son comportement avec celui que l’on surnommait Cobra. Soudain le vent changea, et celle que l’on appelait Raiden se releva pour voir ce qui se passait. Les arbres au loin semblaient un peu plus penchés comme si une tempête se préparait ; si seulement cela pouvait être un orage… Elle se redressa se convainquant qu’elle avait trop trainé et repartit en direction de l’est, avant de voir au loin à près de cent, deux cent mètres une forme indistincte ressemblant vaguement à un homme. Qui était-il ?
Leīto Kotoryū

avatar

Messages : 457
Date d'inscription : 02/09/2012
Âge : 25
Guilde : Grimoire Heart
Magie / Malédiction / CS : Sky God Slayer

- Caractéristiques du Mage -
P.M.: 4.390
Statut: Mage de Rang A
Renommée : Mage Célèbre
MessageSujet: Re: Le clash des Dieux [Pv: Leīto Kotoryū]   Jeu 20 Sep - 23:16


Enfants des Dieux


Ce jour n’était pas habituel. Une étrange sensation de mal être planait sur le sommeil de Leito cette nuit-là. Impossible à décrire, ce sentiment était mêlé de colère, d’effroi et de douleur, mais plus encore, sans que ça soit descriptible. Et puis ce sifflement continu qu’il n’arrêtait pas d’entendre, comme le sifflement d’un… D’un serpent. C’était lui, plus aucun doute possible, cette aura malfaisante qui lui tournait autour ne pouvait être autre que Quetzal, ce Dieu majeur des courants célestes et de la voie Astrale qui lui avait enseigné son art. Cherchait-il enfin le contact ? Leito se réveilla de sa torpeur. Le soleil se levait à peine du Levant, le grimoire Ship survolait de très haut une étendue herbeuse continue de chaque horizon. Il fallait qu’il descende. Il enfila son armure, mit simplement une paire de gants et laissa Gunbai sur l’appareil, se balader avec faisait assez suspect. En sortant de son sommeil, l’angoisse ambiante avait disparu, tout comme le sifflement, mais à l’inverse, il entendait avec beaucoup plus de distinction le vent sur la coque de l’engin. C’était un appel. Du moins, il en était persuadé. Il arpenta d’un pas lent et monotone le long couloir du vaisseau qui acheminait jusqu’à la porte donnant sur le pont d’envol. Il retroussa ses manches jusqu’en haut de ses avants bras, puis après un temps d’hésitation, appuya sur le bouton enclenchant le mécanisme d’ouverture. La seconde plus tard, le vent s’engouffra dans le sas avec une puissance folle. Ce vent fort était de double nature, premièrement dû à la force des vents ambiants contre le vaisseau en mouvement, puis aussi une force plus spirituelle, il en était sûr, le vent ne se lève pas de telle manière sans raison. Il avança vers le milieu du pont et prit une brève impulsion dans ses jambes pour se propulser vers le sol. Durant sa longue chute libre, Leito ne faisait qu’un avec son élément, sentant sur chaque centimètre carré de sa peau cette sensation si familière mais pourtant si étrangère. Si c’était bien Quetzal, il avait changé, il était différemment mauvais. Etait-ce cela la finalité de son pouvoir ? Une nature et une vocation au mal ?


Il se posa cette fois ci sans effet inutile ni fioriture inesthétique de dégâts et de brutalité dans le geste. Au contraire, tout n’était que fluidité et souplesse dans la forme. Au sol, cette vaste étendue herbeuse était apaisante, le vent s’y faisait régulièrement plus fort et plus doux, c’était un vent tiède venu du sud.. Non, un vent froid venu du Nord-est.. Et puis encore un autre. Impossible de déterminer l’origine de ce souffle. C’était de l’inédit pour l’apprenti du Dieux des vents. Le Sky God, comme on l’avait nommé un jour par accident, lors de cet « incident », eut le sentiment qu’il devait avancer vers l’Ouest, et entama une marche à vide vers une destination inconnue. Le vent venait de temps à autre le pousser, venant chatoyer sa nuque avec une brise légère et chaude, l’incitant encore plus à continuer. Cette plaine était immense, le souffle qui balayait les hautes herbes créait par alternance des ondulations qui donnait un aspect de relief a cette plaine tout ce qu’il y a de plus agréable. C’était un endroit magnifique. Si Quetzal venait à le rencontrer ici, ce n’était surement pas dans une intention hostile, car l’âme du jeune mage se remplissait peu à peu de calme et de tranquillité au fur et à mesure qu’il avançait vers… Vers une destination dont il n’avait que l’intuition. Le God Slayer était en, train de s’imaginer tous les scénarios possibles. Voilà cinq ans qu’il n’avait plus eut de nouvelles, comment allient ils réagir tous les deux, c’était la question qu’il se posait.


Soudain le vent si accueillant et chaleureux jusqu’à présent s’estompa, laissant place à un souffle banal, un vent d’Est continu et régulier. Que venait-il de se passer, il avait tout simplement disparut, pourquoi ? Leito était dans le doute le plus absolu, ses rêves les plus inavouables venaient de s’estomper en quelques secondes. Les réponses tant attendues à ses questions s’éloignaient encore une fois de lui. C’est comme si son Dieu avait fuis, de nouveau. Le jeune Slayer serra fortement le poing, laissant entendre une friction du cuir très compressé, puis il poussa un hurlement, un cri de désespoir en l’air, en direction des nuages, à l’intention d’un seul et unique être. Il tomba à genoux, pour quelques secondes de réflexion, puis se releva avec autant de mélancolie qu’une âme en peine. Une fois de plus, la solitude le gagnait. La solitude, pas si sûr. Regard se posa non loin de là lorsqu’il vit, se relever de dans l’herbe, une jeune femme posé à quelques centaines de mètres de lui. Qui pouvait bien venir se perdre dans des lieux aussi vastes ? En fait, la première vraie pensée qu’il eut fut non pas l’étonnement, mais la curiosité. Des hectares et des hectares de plaines se perdant au loin jusqu’aux montages, et il lui était possible de trouver une personne dans un carré d’herbe pas plus grands que le grimoire ship. La précaution étant de rigueur, le jeune Sky God prit le risque de s’avancer jusqu’à la demoiselle afin de la rencontrer et lui demander si elle était perdue. Leito était loin de s’imaginer qu’entre toutes les personnes pratiquant la magie en ce monde, cette jeune femme allait s’avérer bien plus familière qu’il ne croyait.





HRP :
Spoiler:
 
http://pokemon-ultimate.forum-canada.net/
Quatie Aeron
RaidenRaiden

avatar

Messages : 559
Date d'inscription : 28/03/2012
Âge : 22
Guilde : Fairy Tail
Magie / Malédiction / CS : Lightning God Slayer

- Caractéristiques du Mage -
P.M.: 4.855
Statut: Mage de Rang A
Renommée : Mage Illustre
MessageSujet: Re: Le clash des Dieux [Pv: Leīto Kotoryū]   Sam 22 Sep - 11:55
L’homme avait hurlé, était-ce ça qui l’avait poussé à se relever ? Cela l’avait-il tellement attiré qu’elle était allée voir ce qu’il lui arrivé, ou bien n’était-ce juste que l’approche de la tempête qui l’avait poussé à quitter cet endroit ? Elle était confuse, et ne savait plus vraiment quoi penser. Des conclusions nombreuses se faisaient dans sa tête alors que la situation était ce qu’il y avait de plus banal. Mais pour la God Slayer, cette rencontre était des plus étranges, voilà un moment qu’elle arpentait cet endroit sans jamais être tombé sur âme qui vive. Même les nombreuses créatures peuplant la plaine s’étaient abstenues de la rencontrer. Mais cet homme était arrivé avec la tempête, il avait crié au vent et semblait porter en lui une mélancolie insurmontable. Elle avait déjà vue cette douleur, et la connaissait assez pour l’avoir supporté elle-même ; c’était la perte d’un être cher, et on retrouvait ce même sentiment chez la plus part des Slayers. Alors qu’ils se rapprochaient l’un de l’autre, elle pouvait voir de plus en plus distinctement son visage. Son armure, sa tête, l’impression de proximité qu’elle avait en le voyant, tout ça lui semblait familier… Un peu comme si elle connaissait déjà tout de lui. C’était un mage connu, mais quel type de mage ? Un officiel ou un criminel ? Qu’elle magie utilisait-il déjà ? Cela l’énervait, elle était incapable d’utiliser sa mémoire convenablement.

Le vent autour d’eux était retombé, finalement la tempête et l’orage qu’elle attendait n’auraient pas lieu. Que c’était ennuyeux, cette terre ne semblait connaitre que le soleil et des vents calmes, on dirait Magnolia où il ne pleuvait que très rarement. Quand elle vivait avec Raijuu, il y avait des soirs où il faisait éclater un puissant orage pour l’aider à s’endormir, mais cela faisait un long moment qu’elle n’avait pas vu la foudre se déchainer de façon naturelle ; la dernière fois c’était lors de l’affrontement avec le Kitsune géant, mais cet orage avait été produit par Natsumi, et on pouvait dire qu’il était loin d’être naturel. Petit à petit ils couvrirent l’un et l’autre une partie de la distance qui les séparaient avant que la jeune fille ne décide de s’arrêter. Quelque chose d’étrange émanait de ce type, un éclat de noirceur qui semblait être encore à l’état de bourgeon. Il semblait que quelque chose entretenait cette mauvaise graine qui pourrissait l’homme de l’intérieur. C’est à ce moment-là qu’elle vit le tatouage de Grimoire Heart sur son poignet droit. Ses yeux lentement passaient aux rouges, rendant de plus en plus visible la marque bleue nuit de sa guilde implanté par un tatoueur magique directement dans son œil droit. Il devait maintenant très certainement savoir qui elle était aussi.

Sans vraiment faire de grands mouvements, elle déplaça son pied droit quelques centimètres en arrière et banda l’ensemble de ses muscles prête à n’importe qu’elle attaque de son adversaire et un silence pensant qui semblait s’être installé entre eux. Elle décida néanmoins de le briser, cet individu lui semblait proche, comment elle n’aurait su le dire, mais il lui faisait la même impression que Shiro quand elle le voyait. Etait-ce lui aussi un God Slayer ? Il y en aurait donc un de plus dans le royaume… Alors qu’une poignée de seconde s’écoulait entre eux, elle décida de briser ce silence, préférant questionner l’inconnu plutôt que de lui sauter dessus sans avoir la moindre information.

Qui es-tu ? Que fais-tu dans ce trou perdu ? J’ai l’impression de connaître ton visage…

Pas spécialement joviale comme mise en route, mais la jeune fille était assez perturbée par cette rencontre, elle avait le sentiment qu’elle allait pouvoir en apprendre tout un tas de chose, et cela l’excitait, en plus elle aurait par la suite l’occasion de se battre, les mages noirs n’étant pas particulièrement connus pour leur retenue et leur savoir vivre légendaire. Elle allait être retardée pour sa rencontre avec Raijuu, mais s’il s’avérait qu’il était véritablement un God Slayer, elle serait peut-être en mesure d’en apprendre plus.
Leīto Kotoryū

avatar

Messages : 457
Date d'inscription : 02/09/2012
Âge : 25
Guilde : Grimoire Heart
Magie / Malédiction / CS : Sky God Slayer

- Caractéristiques du Mage -
P.M.: 4.390
Statut: Mage de Rang A
Renommée : Mage Célèbre
MessageSujet: Re: Le clash des Dieux [Pv: Leīto Kotoryū]   Sam 22 Sep - 13:53


Enfants Des Dieux


Elle avança prudemment elle aussi, il faut dire que trouver quelqu’un dans ces immensités herbeuses n’était pas anodin. Mais Leito constata qu’elle changea radicalement d’aura lorsqu’elle était plus proche. Une crispation se fit ressentir, c’était de la méfiance, pire encore, c’était une position de combat, elle était prête à l’affrontement. Le jeune God Slayer s’immobilisa à son tour, l’air perplexe. Cette femme ne lui était pas inconnue. Ses yeux se mirent à émettre une lueur rougeâtre, laissant parfaitement voir un emblème de Fairy Tail dans son œil droit. C’était donc ça, une Mage officielle, et pas de n’importe quelle guilde. Fairy Tail, sans doute la guile la plus puissante de Fiore. Un silence intangible s’installa entre les deux mages de quelques secondes. Leito observa cette inconnue, qui ne l’était pas tant. Sans savoir pourquoi, il ne ressentait pas de l’hostilité à son égard, mais plutôt comme un lien immatériel à la fois indescriptible et familier. Son aura, son odeur porté par le vent, cette sensation évanescente qu’il ressentait comme si c’était Quetzal qui l’avait guidé à elle. Ses yeux ne trahissait aucune émotion, elle était forte, sure d’elle, prête à se battre pour un idéal, pour les idéaux de sa guilde, ou ses propres idéaux. Peu importait, la situation était assez tendue sans qu’il n’ait fait ou dit quoi que ce soit. Elle décida, bien froidement, de briser ce silence après quelques secondes d’intense échange de regard. Leito n’avait aucune intention hostile, comment le lui dire, ou le lui faire comprendre ?


Quatie : Qui es-tu ? Que fais-tu dans ce trou perdu ? J’ai l’impression de connaître ton visage…


Elle aussi, elle avait cette impression... Comment être sûr de lui faire confiance ? Leito était de nouveau dans une situation étrange, il ne savait comment se l’expliquer à lui-même, mais il ressentait que cette femme était comme lui. Oui, dans le sens où elle lui ressemblait plus qu’il ne le pensait. C’est alors qu’il y eut un déclic. Ses yeux, mais oui, ses yeux pouvaient émettre une lueur en changeant de caractère, tout comme lui, le God Slayer. Il ne tarda pas à faire le rapprochement, il avait imaginé la possibilité d’en rencontrer d’autre, mais le vivre était complètement différent. Cette jeune femme était une God Slayer. Les yeux de Leito, rouge vifs virèrent au blanc nacré en émettant une faible lueur pourpre. Son visage changea progressivement, mais radicalement, passant d’une tristesse incompréhensive et mélancolique à une impassibilité froide, austère et présentant quelques traits de son dieu, une forme avérée à demie sévère. Bref, il venait de répondre en quelques sortes à sa question, c’était lui aussi un enfant des Dieux. Parfois l’important n’est pas de répondre avec des mots, Leito était peu bavard, il tenta avec ces mots à lui de lui faire comprendre. Mais elle ne semblait pas chercher à comprendre, n’y voyant surement qu’une manière hostile de répondre à sa position défensive. Le Sky God dû se résoudre à répondre, et faire un premier pas en montrant de la bonne volonté était si l’on veut la meilleure idée était de faire dans la diplomatie.


Leito : J’ai aussi cette impression. Pourtant.. ton visage ne me dis rien. Je me nomme Leito, fils de Quetzal. Et je ne te veux pas de mal


Le God Slayer tendit légèrement la main devant lui, ouvrant sa paume lentement et générant un petit flux d’air qui entourait lentement sa main, se noircissant progressivement pour ensuite s’estomper. Ce n’était pas de l’intimidation, mais il cherchait à lui montrer qu’il était comme elle, ou du moins, qu’il en avait la sensation. Ce vent noir lui était apparu pour la première fois alors qu'il n’était qu’un enfant, mais la sensation de puissance qui s’en était dégagé à sa première vue l’avait toujours fasciné. Aujourd’hui c’était différent. En grandissant il s’était rendu compte que cette aura noire n’était pas bien vue par le monde, que partout où il allait, on le considérait comme un mage noire, et bien malheureusement, il dû se résoudre à en devenir un. Il observa un temps la jeune femme devant lui, se demandant quelles pouvaient être ses propriétés, ses aptitudes, ou autres spécificités propre à la nature de ceux maitrisant le pouvoir de tuer des dieux. C'était vraiment étrange, il avait tant à lui demander

Leito : Si tu es bien ce que je crois que tu es.. Peux tu me dire s'il y en a d'autre comme nous ? Est-ce que tu a des nouvelles de ton dieu ? S'il te plait.
http://pokemon-ultimate.forum-canada.net/
Quatie Aeron
RaidenRaiden

avatar

Messages : 559
Date d'inscription : 28/03/2012
Âge : 22
Guilde : Fairy Tail
Magie / Malédiction / CS : Lightning God Slayer

- Caractéristiques du Mage -
P.M.: 4.855
Statut: Mage de Rang A
Renommée : Mage Illustre
MessageSujet: Re: Le clash des Dieux [Pv: Leīto Kotoryū]   Dim 23 Sep - 15:49
J’ai aussi cette impression. Pourtant.. ton visage ne me dis rien. Je me nomme Leito, fils de Quetzal. Et je ne te veux pas de mal

D’un coup, le déclic se fit dans son esprit. Il était celui que l’on surnommait Sky God, le God Slayer de Grimoire Heart. Elle en avait entendu parler quelques fois, en laissant trainer ces oreilles lors de ses missions, mais il n’y avait que des rumeurs sur ce sujet. D’après ce que l’on disait, il était le God Slayer de type vent, et si ce qu’il affirmait est vrai, les soupçons se confirmaient, car Quetzal était le dieu du ciel. Elle resta de marbre devant cette annonce, n’importe qui pouvait s’affirmer être un God Slayer sans pour autant se révéler être à la hauteur et sa petite démonstration de magie n’était pas ce que l’on pouvait qualifier de plus convaincant ; une petite brise de couleur noire, couleur similaire à tous les Chasseurs de Dieu, mais néanmoins loin de pouvoir servir de preuve quant à sa réelle appartenance au clan très fermé des God Slayers. Pourtant Quatie décida de lui répondre, tendant elle aussi sa main vers l’inconnu, elle fit apparaître une petite quantité de foudre dans sa paume droite ; une foudre noire qui montrait clairement la nature de sa magie.

Si tu es bien ce que je crois que tu es.. Peux tu me dire s'il y en a d'autre comme nous ? Est-ce que tu a des nouvelles de ton dieu ? S'il te plait.

Cette phrase dissipa ses derniers doutes. Tous les Slayers originaux possédaient la même blessure au cœur, celle provoquée par l’abandon de leur parent adoptif, et de leur incapacité à les retrouver. Mais cela fit aussi naître une envie folle chez la jeune femme. Elle voulait se mesurer à lui, découvrir à quel point son dieu pouvait se comparer au sien. Ce n’était pas une simple rivalité mage noir contre mage officiel, c’était bien plus que ça, Quatie voulait voir lequel des dieux était le plus à même de former un disciple. Elle était persuadée que c’était en relevant ce type d’épreuve qu’elle réussirait à mettre la main sur son paternel, et qu’elle pourrait ensuite lui demander pourquoi il s’était enfuit de la sorte.

Je suis la fille de Raijuu, le dieu de la foudre. D’après ce que je sais, nous sommes en tout trois God Slayers, toi qui est affilé à l’air et au vent, Shiro Spitfire membre lui aussi de Fairy Tail et maîtrisant le feu, et moi Quatie Aeron, God Slayer de foudre.

Elle fit une petite pause histoire qu’il intègre toutes les informations qu’elle venait de lui donner. Apprendre qu’il en existait d’autre était quelque chose d’assez dur à réaliser et elle pouvait concevoir que certains en soient surpris. Elle-même, elle avait été surprise d’attendre qu’elle n’était pas la seule Slayer en rencontrant Ethan, et surprise à nouveau en rencontrant Shiro pour la première fois. Elle reprit ensuite la parole après lui avoir laissé un petit temps de méditation. Mais elle ne fit pas que reprendre la parole, elle libéra une aura de foudre noire autour d’elle, qui ne se voulait pas oppressante, juste révélatrice de ces intentions.

Quant aux informations complémentaires, il se pourrait bien que je te les donne au fur et à mesure. Mais laissons tomber ces bavardages et utilisons un langage plus universel. Je pense quant à moi que la puissance est une chose nécessaire pour les retrouver, et quoi de mieux qu’un combat pour prendre de la puissance.


Et dès lors elle utilisa un petit pas éclair pour atteindre son adversaire, avant d’assener un coup de pied monumental en direction de son abdomen. Elle enchaina directement avec un coup de poing visant sa mâchoire et se remis à une distance convenable du Sky God. Voilà, c’était ça elle en était persuadée, faire entendre les bruits de leurs combats jusqu’au tréfonds des entrailles de la terre, c’était ça le seul moyen pour espérer revoir leur paternel… Le combat était lancé, il ne restait plus qu’à voir comment le jeune homme allait réagir, mais elle espérait qu’il ferait honneur aux Slayers, et qu’il ne s’enfuirait pas au loin comme un vulgaire poltron.
Leīto Kotoryū

avatar

Messages : 457
Date d'inscription : 02/09/2012
Âge : 25
Guilde : Grimoire Heart
Magie / Malédiction / CS : Sky God Slayer

- Caractéristiques du Mage -
P.M.: 4.390
Statut: Mage de Rang A
Renommée : Mage Célèbre
MessageSujet: Re: Le clash des Dieux [Pv: Leīto Kotoryū]   Lun 24 Sep - 12:46


Enfants Des Dieux


Ses doutes s’estompèrent lorsqu’elle aussi généra un flux de son élément de sa main vers le jeune Slayer. La foudre, c’était un jet de foudre noire d’une énergie aussi intense que son vent à lui pouvait dégager, plus encore même. Il y en avait donc bien d’autre, et apparemment pas qu’elle seulement, un autre, Slayer divin du feu, un certain Shiro qu’il ne connaissait pas. Quand à cette jeune femme, elle se présenta comme la fille de Raijuu, une divinité majeur s’il se rappelait bien, qui avait même son propre temple non loin. Etait-ce pour cela qu’elle se trouvait dans cette grande plaine herbeuse, pour se rendre vers le temple du Dieu ? En tout cas elle venait tout comme l’autre de Fairy Tail, cette guilde dont on lui avait parlé. C’était dans son esprit un chamboulement complet, il n’osait à peine imaginer une guilde où deux des trois enfants des dieux se retrouvaient, et qui plus est possédait d’autre Slayers de type dragons. Il frissonna d’excitation à l’idée d’un jour pouvoir rencontrer en même temps tous ces chasseurs, non pas pour s’affronter forcément, mais juste pour le fait de les rencontrer. Cette Quatie Aeron, son nom ne lui disait absolument rien, mais c’était assez compréhensible, Leito ayant passé dix dans de sa vie hors du système sociétaire, dix ans de vide total loin de toute civilisation, il ne pouvait tout connaitre des noms et pouvoirs des gens mêmes connus soient-ils. Soudain l’atmosphère se chargea d’électricité statique, une forte aura de foudre entoura la jeune Slayer, ne laissant paraitre aucun doute sur ses intentions.


Quatie : Quant aux informations complémentaires, il se pourrait bien que je te les donne au fur et à mesure. Mais laissons tomber ces bavardages et utilisons un langage plus universel. Je pense quant à moi que la puissance est une chose nécessaire pour les retrouver, et quoi de mieux qu’un combat pour prendre de la puissance.
Leito : Ne te méprends pas, je ne v.. !


Pas le temps de poursuivre, elle fonça vers lui en lui assénant un puissant kick dans le ventre, presque impossible à parer au vu de sa vitesse. Il aurait pu répliquer à cet instant, mais il ne voulut pas créer de fracture encore plus forte qu’elle n’existait déjà entre ces deux étrangers. C’est alors qu’elle profita de l’instant pour lui décrocher un coup de poing, un directe du droit dans le visage qui eut pour effet de le faire reculer et chuter au sol, laissant le temps à la Slayer de Foudre de se reculer un peu. Elle était loin d’être faible, l’écart était assez marquant. Mais des coups comme celui-ci étaient en réalité juste superficiels sur la peau du Sky God. Il se releva sans mal, assez lentement, prenant le temps de fixer Quatie dans les yeux pour tenter de lire en elle. En réalité ça ne servait à rien, elle voulait se battre avec un God Slayer, point. Pourquoi pensait-elle que leurs dieux respectifs attendaient cette confrontation ? En tout cas, cela changeait complètement les plans de Leito. Se battre, quand il n’en avait pas envie c’était vraiment une corvée. Mais là c’était différent, sa vie n’était pas en danger, mais pour une raison qu’il ignorait l’envie montait progressivement, exponentiellement. Elle venait de créer ça, c’était tout nouveau, jamais il n’avait pu auparavant se motiver lorsqu’il n’en avait pas envie. Etait-ce le fait d’avoir un God Slayer en face ? Son visage changea du tout au tout. Passant d’une impassibilité morne à un léger petit sourire évocateur. Il fixa de nouveau Quatie, mais cette fois-ci avec un petit air malicieux quand il se releva et qu’il n’avait plus aucune blessure au visage. En une seconde, les marques s’étaient estompées, ses yeux s’étaient mis à luire d’une lueur perle, émettant de faibles pulsations d’énergies à fréquence fixes. La maitrise de l’air n’était pas son seul talent, et elle allait vite s’en rendre compte.


Leito : Bon, pas le choix. À mon tour tu permets ?


Son sourire se dissipa aussitôt, laissant place à un regard aussi froid que le vent du nord. Il serra les dents, laissant fortement apparaitre la contraction de ses maxillaires. Il se mit à fléchir un peu les jambes, gardant le buste légèrement en avant mais la tête bien droite, un léger vent tourbillonnants l’entoura des pieds à la taille, il inspira un bon coup, non pas pour manger de l’air mais charger ses poumons au maximum et au dernier moment ses yeux émirent une lueur radicalement rouge sang, sensiblement proche de ceux de son Dieu. Puis il relâcha le tout dans une énorme déflagration de souffle noir * TENJIN NO ! … DOKO ! * Son souffle était fin, comprimé, mais extrêmement dense et rapide, il balaya la zone devant Quatie pour ne pas la percuter elle directement mais créer un souffle si puissant qu’elle en serait prise dans un tourbillon à la sensation coupante sur la peau, tels des centaines de petites lames venant s’affuter sur son épiderme. Leito observa la zone mais ne vit pas grand-chose, sur des dizaines de mètres l’herbe avait été soufflée laissant place à un terrain poussiéreux, avec un épais nuage de résidu sableux et rocheux. Une fois de plus son penchant à la destruction avait encore parlé pour lui. Il aurait très bien pu utiliser Boreas ou une autre technique qui aurait eu le même effet. Non, il fallait encore qu’il explose tout sans chercher la délicatesse. Quel manque de raffinement. Il espérait seulement qu’avec ce coup indirect elle serait satisfaite et mettrait fin aux hostilités, mais il n’en fut rien, la seconde d’après le Sky God put clairement déterminer au sein de ce panache de fumée une aura électrique intense ne trahissant une fois de plus aucune intentions.


Leito : Yare yare… j’ai pas envie plus que ça de me battre tu sais. J’suis pas un mage noir, j’suis juste affilié à Grimoire, pas besoin d’en arriver à ces extr..


Il semblait bien qu’il était trop tard pour la diplomatie.


http://pokemon-ultimate.forum-canada.net/
Quatie Aeron
RaidenRaiden

avatar

Messages : 559
Date d'inscription : 28/03/2012
Âge : 22
Guilde : Fairy Tail
Magie / Malédiction / CS : Lightning God Slayer

- Caractéristiques du Mage -
P.M.: 4.855
Statut: Mage de Rang A
Renommée : Mage Illustre
MessageSujet: Re: Le clash des Dieux [Pv: Leīto Kotoryū]   Mer 26 Sep - 14:11
L’attaque semblait avoir fait mouche, le coup de pied n’avait pas eu de répercussions notables, après tout elle n’y avait même pas ajouté de foudre, et protégé de son armure, il était facile de comprendre qu’il en faudrait plus pour le mettre hors-jeu. Ensuite, certainement encore surpris par cette attaque peu conventionnelle, elle eut le temps de lui asséner son coup de poing qui l’envoya valser que quelques pas, mais là encore, elle savait qu’elle devait mettre cette action plus sur le coup de l’effet de surprise. Elle fit quelques pas en arrière, plus pour éviter une éventuelle contre-attaque et le laisser se relever, que par crainte d’une action imparable et stupide. Celui que l’on surnommait Sky God se releva rapidement, pour à nouveau lui faire face. Elle voyait petit à petit dans son regard l’envie de combat monter, c’est ce qu’elle attendait ; les Slayers étaient un type de mage particulier, qui vivait pleinement la magie car l’ayant appris d’une façon très différente, mais ce n’était pas la seule chose qui les caractérisait, dans leur cœur était enfouit le besoin de se battre, de se dépasser, et de se prouver à soi-même qui était le meilleur. Il possédait un instinct bien différent de tous les autres mages, car ils étaient prédisposés pour le combat. Et ce jeune homme était en train de le réveiller ; et Quatie s’en fichait. Il demanda s’il pouvait lui aussi commencer, question plutôt posée à lui-même, et pris une large inspiration. Elle savait ce qui se préparait, et elle était prête :

TENJIN NO ! … DOKO !

À cette distance, elle aurait pu décider de s’enfuir par les airs, de se mettre à l’abri, ou même de contre-attaquer avec un autre Dogô pour annuler cette attaque. Mais elle avait remarqué qu’il n’y avait ni mit beaucoup de puissance, ni ne l’avait visé très clairement. Elle se laissa au début couper légèrement par le vent de son adversaire avant d’utiliser un léger dogô pour parer le reste de l’attaque et reculer avec un pas éclair. En regardant ces bras, elle les constata pleins d’écorchures, comme si on l’avait tailladé avec un couteau mal aiguisé. Son pantalon était lui aussi légèrement esquinté. Finalement elle avait peut-être bien fait de ne pas supporter toute l’attaque, elle aurait peut-être été hors-jeu dès le début. C’était une bonne information à conserver pour plus tard, il semblerait que le Slayer du vent soit capable de couper ses adversaires, comme elle les paralyse. Alors que la fumée n’était pas encore retombée, elle s’entoura à nouveau d’un halo de foudre, prête à affronter son adversaire, dont la voix perçait l’écran de fumée :

Yare yare… j’ai pas envie plus que ça de me battre tu sais. J’suis pas un mage noir, j’suis juste affilié à Grimoire, pas besoin d’en arriver à ces extr..

Elle ne lui laissa pas le temps de finir sa phrase, utilisant un nouveau pas éclair pour arriver derrière lui et charger son poing de foudre au dernier moment. Elle cherchait principalement à tester ses réflexes pour savoir à quel adversaire elle avait affaire, et s’il était capable de la suivre. Son dernier combat contre Ren lui avait bien montré qu’il y avait des personnes capable d’affronter sa vitesse, et même de s’élever au même niveau ; mais un God Slayer du Ciel ne maîtrisait pas forcément les mêmes capacités qu’un Dragon Slayer du même type, cela pourrait lui donner des informations assez importantes pour le reste du combat. Alors qu’elle venait de placer un coup de poing en direction des côtes de son adversaire, elle prit une grande inspiration et recracha un Raijin no Dogô, avec une bonne puissance, autour d’elle, décrivant un arc de cercle espérant toucher toutes les schémas éventuels de fuite de son adversaire.

Son attaque souleva un léger nuage de poussière qu’elle mit à profil pour réfléchir à la tournure du combat : il était protéger d’une armure qui le rendait imperméable à toute les attaques physiques des épaules jusqu’aux genoux ; cela allait l’obliger à frapper haut, le visage, ou au contraire à viser les pieds et le bas des jambes. Mais si comme elle le pressentait cette armure était en fer, cela pouvait devenir très vite une arme à double tranchant, car elle pourrait attirer légèrement la foudre vers lui, voire avec beaucoup de chance légèrement l’amplifier. Mais elle ne voulait pas trop s’avancer sur cette hypothèse, n’ayant jusqu’alors jamais avérer cette hypothèse. Elle fit quelques pas en arrière avant de regarder son adversaire.

Tu sais, nous sommes des Slayers, je ne vois vraiment pas pourquoi tu sembles chercher une raison pour te battre…
Leīto Kotoryū

avatar

Messages : 457
Date d'inscription : 02/09/2012
Âge : 25
Guilde : Grimoire Heart
Magie / Malédiction / CS : Sky God Slayer

- Caractéristiques du Mage -
P.M.: 4.390
Statut: Mage de Rang A
Renommée : Mage Célèbre
MessageSujet: Re: Le clash des Dieux [Pv: Leīto Kotoryū]   Mer 26 Sep - 15:08


Enfants Des Dieux

Quatie : Tu sais, nous sommes des Slayers, je ne vois vraiment pas pourquoi tu sembles chercher une raison pour te battre…


Son souffle était court, Leito avait un genou à terre, fixant le sol avec une respiration forte et haletante, la main gauche s’appuyant fortement sur celui-ci et le coude droit sur son autre jambe pour garder un semblant d’équilibre. Quelques goutes de sang semblaient tomber de ses lèvres. Un seul coup pouvait-il l’avoir autant amoché ? Non, la raison était toute autre, son corps ne réagissait pas comme d’habitude. Il avait envie de se battre plus que sa raison ne le voulait pas. Du coup son corps se fatiguait deux fois plus pour produire en lui cet état de combativité dont il ne voulait pas. Mais c’était d’une violence inouïe, la rage, la fureur du Slayer qu’il avait toujours réprimé, et qui ne sortait qu’épisodiquement sous forme de violence excessive était en train de prendre le dessus. Son corps tout entier commença à trembler, la peur avait disparu ; laissant place à une frénésie montante qui laissait entrevoir qu’il allait perdre le contrôle. Cette Slayer semblait maitriser cette énergie, surement avait-elle déjà affrontée d’autres mages, mais c’était la première fois pour Leito. Hormis quelques mages de campagnes, et quelques unités de la garde Runique, jamais il n’avait eu besoin de réprimer une telle soif de combat. Son visage se crispa, il serra la mâchoire et le poing comme pour lutter une dernière fois en vain contre cette passion débordante en lui. Mais c’était trop tard, elle venait de réveiller son esprit combatif. Le God Slayer du vent se releva en gardant le long du corps ses deux poing bien serrés en jetant un regard presque emplie de colère vers Quatie alors qu’il n’il ne s’agissait ni plus ni moins qu’une faim de combat. Elle devait être satisfaite, mais pourtant il n’y avait pas de quoi.


Le point de non-retour était atteint, une se filet de vent translucide commença fortement à se faire sentir autour de lui, le regard toujours empreint d’une fureur naissante, tournant de plus en plus vite générant presque une tornade invisible s’était formé. Soudain ce fut l’explosion. Leito poussa un léger cris barbare en levant les bras vers le ciel comme pour embraser l’étincelle imperceptible mais présente. Une colonne de vent Noir et pourpre s’échappa du sol sur un cercle d’environ deux à trois mètre de diamètre s’étendant progressivement à cinq et englobant pour enrobant complètement Leito. Seuls étaient visible dans cette émanation obscure ses deux yeux comme deux halos violets perceptible entre tous. Il laissa transparaitre une sorte de grognement, tentant dans un ultime et vain effort de réprimer cette énergie, mais il était trop tard, le Slayer en lui était née pour de bon. Le vent s’atténua lorsqu’il ferma les poings de nouveaux en les rabaissant vers le sol, mais c’était pour mieux rediriger cette énergie. Leito ne savait pas du tout ce qu’il faisait, son corps, d’instinct, réagissait de lui-même face à Quatie, comme pour lui prouver qu’il était bel et bien l’enfant d’un dieu. Son tempérament, son caractère et son agressivité montrait qu’il n’était pourtant plus le même que l’instant précédent.


Leito : T’es rapide Ouais !! T’en veux d’la vitesse ?! CADEAU !!


La seconde suivante Le Sky God avait parcouru en un bond court et bref la distance qui le séparait de la God Slayer adverse, et avait frappé le sol à son emplacement. Cette technique, Leito la connaissait bien, c’était son Ura geki, une technique d’amplification propre à lu même qu’il maitrisait même dans son état normal à la perfection. Cette technique avait cet avantage qu’elle ne produisait aucun vent noir distinctif, aucun trait particulier, juste une sorte d’émanation pourpre autour de lui, mais pas noire. Un seul coup de poing en valait dix, quant à sa vitesse, elle était légèrement améliorée, mais pas trop radicalement. La vitesse du Sky God Slayer était de base assez élevée car il pouvait influer sur les vents l’entourant pour accélérer, mais jamais il ne l’avait testé. Il heurta le sol et créa de nouveau un énorme panache de fumée épaisse et de débris lourds, mais il avait manqué sa cible. Elle était rapide, mais avait d’autre atout. Ses yeux s’écarquillèrent pour mieux la repérer, il ne la sentait pas mais ressentait sa présence non loin. Il pivota extrêmement rapidement pour assainir un autre coup dans cet épais manteau poussiéreux et cette fois-ci son coup avait fait mouche. Il percuta Quatie au niveau de l’épaule et dès qu’il était sur de l’avoir touché, il enchaina la même seconde avec un filet de vent noir pure dans son poing pour l’envoyer valser sur la plaine. Ce n’était définitivement plus le même, son regard étant pleins de fougue et d’envie dominatrice de se battre.


Elle était non loin de lui, c’était l’occasion rêvé pour enchainer avec un Doko. Leito commença à inspirer mais au dernier moment il fut pris de violentes douleurs dans les poumons. Il se plia en deux, tombant les deux genoux à terre, se maintenant la poitrine en essayant d’appuyer dessus comme pour tenter de faire partir le mal. Il venait juste de se soigner tout à l’heure, il lui fallait malheureusement encore un tout petit délai avant de reproduire ce sort..



http://pokemon-ultimate.forum-canada.net/
Quatie Aeron
RaidenRaiden

avatar

Messages : 559
Date d'inscription : 28/03/2012
Âge : 22
Guilde : Fairy Tail
Magie / Malédiction / CS : Lightning God Slayer

- Caractéristiques du Mage -
P.M.: 4.855
Statut: Mage de Rang A
Renommée : Mage Illustre
MessageSujet: Re: Le clash des Dieux [Pv: Leīto Kotoryū]   Jeu 27 Sep - 19:52
T’es rapide Ouais !! T’en veux d’la vitesse ?! CADEAU !!

Sa vitesse avait changé, elle le constata quand en un seul bond il parcourut les quelques mètres qui les séparaient. D’un pas, elle reprit une légère marge de manœuvre, évitant cette attaque. Une légère lumière pourpre l’entourait, lui rappelant celle qu’avait utilisé Ren pour accroitre sa vitesse et atteindre le niveau de la sienne ; était-ce la même chose ? À ce stade du combat elle ne pouvait trop avancer ses hypothèses, mais si c’était bel et bien le cas elle allait avoir du souci à se faire. Le coup porté par son adversaire projeta un large nuage de poussière qui les plongea tous deux dans une semi-obscurité, mais connaissant l’ancienne position de son adversaire, elle prit le risque d’arriver derrière lui pensant le prendre par surprise. Seulement la grosse masse sombre au milieu du nuage de poussière se retourna au dernier moment, pour lui asséner un coup de poing dans l’épaule avant de la projeter au loin avec une lame de vent. Elle avait mal à l’épaule droite, comme si ça force avait soudainement atteint des sommets, et elle avait une large éraflure au niveau de son ventre, là où la lame de vent l’avait touché. Son adversaire avait changé, comme si ses mots avaient percutés sa conscience, et que Quatie avait enfin réveillé le Slayer qui était en lui. Elle se retrouva avec un genou au sol, comme lui quelques instants plus tôt, quelques gouttes de sang gouttant lentement au sol. Elle releva la tête lorsque :

Kuso

Il s’apprêtait à utiliser un Dogô alors qu’elle ne pouvait pas se défendre, il en était déjà un stade suffisamment avancé pour lui retirer toutes chances de fuite ou de contre-attaque. Mais alors qu’elle s’apprêtait à voir apparaître le sceau de son adversaire, celui-ci fut pris d’une vive douleur au ventre, et tomba à genou. Pourquoi ce retournement de situation des plus inattendus ? Elle était incapable d’expliquer une chose qu’elle ne pouvait pas comprendre de façon logique. Peut-être l’avait-elle blessé au ventre lors de leurs précédents échanges, ou peut-être ne pouvait-il pas lancer autant de Dogô qu’il le désirait ; en tous cas, c’était sa chance, elle se releva en vitesse, du moins aussi vite que lui permettait sa blessure, et utilisa un pas éclair pour arriver derrière son adversaire et placer sa main dans son dos.

Raijin no Ken

Son attaque partit en direction de l’endroit où se trouvait son adversaire un instant plus tôt, les deux genoux au sol et plié en deux. Ses chances d’éviter cette attaque étaient très minces, mais si vraiment il y arrivait, elle serait capable d’évaluer presque exactement sa vitesse. Mais elle ne s’arrêtait pas là, elle avait évalué en une fraction de seconde assez rapide les possibilités de fuite de son adversaire. C’est pourquoi elle enchaîna sans attendre, avec une attaque encore plus puissante ; elle créa une boule de foudre entre ces mains, joignit ses dernières qu’elle plaça tendues devant elle. Cette attaque consommait assez d’énergie, mais avait l’avantage de couvrir une large zone autour d’elle.

Rajin no Kagutsuchi

L’énorme boule entre ces mains fonça dans la direction où elle pensait que son adversaire se trouvait, grandissant petit à petit. De toute façon, soit il se trouvait toujours face à elle, et il ne pourrait certainement pas éviter cette attaque qui faisait suite au Ken, soit il avait été touché et projeté par sa précédente attaque, et se doutait que la légère paralysie ralentirait sa fuite et avec un peu de chance son attaque serait attirée par le métal de l’armure, autre possibilité, il avait évité sa précédente attaque et fuit, mais il risquait d’être rattrapé par le Kagutsuchi. Le reste des possibilités se résumaient toutes de la même façon, elle avait placé un coup dans le vide. Elle fit un large bond éclair en arrière, assez essoufflée par l’enchaînement des attaques, et sa blessure au ventre lui faisait assez mal, ou plutôt la contraignait. Si le ciel nuageux au-dessus d’eux pouvait s’ouvrir et libérer de la foudre, ce serait la meilleure chose pour elle… Elle pourrait alors utiliser sa Metsujin Ougi, chose qu’elle ne pouvait pas faire maintenant… Mais bon, c’était beau de rêver… Elle attendait que le nuage de poussière que son attaque avait provoqué se dégage. Pour l’instant elle ne voyait pas son adversaire, mais ce n’était plus qu’une question de temps avant qu’elle ne puisse le retrouver…
Leīto Kotoryū

avatar

Messages : 457
Date d'inscription : 02/09/2012
Âge : 25
Guilde : Grimoire Heart
Magie / Malédiction / CS : Sky God Slayer

- Caractéristiques du Mage -
P.M.: 4.390
Statut: Mage de Rang A
Renommée : Mage Célèbre
MessageSujet: Re: Le clash des Dieux [Pv: Leīto Kotoryū]   Jeu 27 Sep - 23:02


Enfants Des Dieux


La douleur qu’il pouvait ressentir dans ses poumons était insoupçonnable, jamais une telle décharge ne l’avait envahi. Il mit du temps avant de se rendre compte de son erreur tactique monumentale. En cherchant à aspirer de l’air pour atomiser Quatie, il avait involontairement aspiré les résidus de foudre qu’elle lui avait envoyé dessus et qui stagnait sur sa peau. Et quoi de pire pour un Slayer que d’avaler un élément qui n’est pas le siens. La brulure ne s’estompant que lentement, Leito était complètement désarmé face à la jeune God Slayer qui avait échappée de près à un KO technique. Bon sang ! Il y était presque, si proche de se prouver qu’il valait mieux qu’un être passif bon qu’à soigner les autres. Mais cette sensation était avant, avant la douleur qui venait de le sortir instantanément de cet état fulgurant de Slayer qu’il n’était pas, ou plutôt, qu’il n’avait pas encore en lui. On pouvait dire en un sens qu’il venait de… s’éveiller… Elle avait une ouverture grande comme un boulevard et n’allait certainement pas s’en priver. Le Sky God était complètement sans défense, paralysé de l’intérieur. Puis il sentir une violente douleur dans le dos. Quatie venait presque de se téléporter derrière lui pour lui assainir un coup qui le brula instantanément et qui l’envoya valser quelques mètres plus loin. Le choc avait traversé l’armure, cette armure entièrement faite à partir de la peau de Quetzal, ou du moins de ses nombreuses mues, plus résistante que l’acier et pourtant dix fois plus léger. Leito fut violemment secoué, durant le choc il pivota pour éviter de se retrouver face contre sol et glissa contre la terre sur le dos. D’un geste souple et instinctif, il fut durant le même mouvement une sorte de roulade arrière pour se retrouver presque en poirier sur une seule main, puis sauter légèrement pour retrouver appuis sur ses jambes. Mais lorsqu’il pensait enfin retrouver un semblant d’esprit, il vit une énorme masse de foudre noire fondre sur lui sans qu’il puisse rien n’y faire.


Leito : GWAAAAAAHHH !!


Le jeune God Slayer ne put ni esquiver ni amoindrir le choc et ramassa de plein fouet l’attaque de son adversaire. La décharge était lourde, oppressante et terriblement douloureuse, à tel point que le jeune homme assez taciturne qu’il était ne put réprimer ce cri de douleur que lui arrachait cette attaque. Leito fut aussitôt projeté au sol comme un vulgaire poids mort, recevant encore après être au sol des répliques électrisant son corps entier par à-coups. Son esprit et son corps ne parlaient décidément pas le même langage. Quand il ne voulait pas se battre son corps ne réclamait que le contraire, et maintenant qu’il savait qu’il en était capable, c’était son corps qui était incapable de se mouvoir. Son Fujin devait être sacrément fière de lui, l’avoir amené ici simplement pour observer un spectacle d’arène entre deux enfants de dieux. Posséder une magie aussi puissante était une chose, s’en servir était une autre, Kamishini no Maho, la magie permettant de tuer des dieux. Lui avait-il apprit son art dans le but qu’il s’en serve contre lui ou contre d’autres mages, telle était la question. Un aussi rare pouvoir ne pouvait pas ne pas avoir de vocation, et pour l’instant, Leito ne l’avait pas. Il observa le ciel, passablement peu nuageux, juste de grosses formes cotonneuses par ci par là mais c’était tout. L’une d’entre elle semblait posséder un visage, que le jeune God Slayer attribua inconsciemment à celui de Quetzal. Le panache de fumée se dissipant, le corps de Leito inerte, allongé au sol, le vent n’avait presque plus d’effets sur sa peau encore un peu engourdie par la foudre. Son regard se plongea vers le ciel, plein d’amertume, de passion débordante et d’une puissance nouvelle enfin débloquée.


Leito : C'est pour ça... C’EST POUR CA QUE TU M’A AMENE ICI !?


Mais le vent ne semblait pas complètement l’avoir abandonné. Pour une étrange raison, un souffle frais, fort et très encourageant pour Leito se fit sentir venant du nord. Oh que non les divinités du vent ne l’avait pas oubliés, contre toute attente, ce vent frais n’était synonyme que d’un seul nom pour le Sky God : BOREAS ! Ce n’était pas le dieu lui-même qu’il avait rencontré durant son périple ces trois dernière années, mais certains de ses fidèles dans un temple qui vénéraient ce dieu et pas un autre. La raison ? Car ce dieu était un dieu juste, aidant les âmes qu’il jugeait digne. Poussé par cette impression d’être épaulé, Leito crispa tout son corps et dans un ultime effort se leva avec toute la difficulté que son corps pouvait avoir à le faire. Un sourire discret se faisait doucement voir sur son visage, sourire qu’il essaya de ne pas montrer à la God Slayer de la foudre, car au final, c’était un peu grâce à celle toute cette citation. Il leva le menton légèrement, les yeux un peu aveuglés par le soleil. C’était une sensation agréable, une douce chaleur sur sa peau. Elle n’était donc plus engourdie. Quel était cet étrange sentiment qui l’animait ? Le God Slayer était de nouveau prêt à bouger, la rage ayant laissé place à un mélanges de sentiments plus chaleureux, le tout délicatement balayés par un vent frais venu du nord. Il prit quelques secondes tout au plus pour se tenir droit, assez loin de Quatie il remarqua, son attaque l’ayant vraiment mis mal en point, mais c’était trop tard, Leito allait d’ici quelques secondes être de nouveaux d’attaque. Mais avant cela


Leito : Merci Quatie, fille de Raijuu. Merci de m'avoir aidé à ne pas oublier... A trop vouloir éviter les combats j'ai bien failli oublier [un temps] qui j'étais.


Le ton employé était aux antipodes de l’habituelle froideur de ses discours. La seconde suivante Leito ouvrit grand ses bras, un halo de lumière pourpre l’enroulant pour lentement recouvrir toute la surface de son corps. Il était en train d’utiliser Chiryou qui contrairement à sa technique de guérison sur lui-même était dix fois plus efficace. Ses blessures s’atténuaient, sa peau regagnait en couleurs, une bulle de vent frais commença progressivement à l’entourer, puis s’épaissir, mais doucement grandir pour atteindre toute la zone de combat, dépassant même l’endroit où était la jeune Slayer. Ce n’était pas un vent hostile, c’était un souffle au contraire des plus amicaux qu’il avait en stock. Dans sa tête, il n’arrêtait pas de murmurer, de se murmurer * Merci * car au final, c’était elle qui allait être témoin de la plus belle attaque de Leito. Il ne l’avait jamais utilisée, lui préférant à la limite un sort plus gourmand en énergie et plus chaotique. Aujourd’hui, pour une raison étrange, c’était différent. En quelques secondes les blessures et autres maux causés à son corps par la God Slayer de foudre s’étaient grandement atténués. Il leva les yeux au ciel, puis, sans qu’il ne le laisse paraitre trop longtemps, émit un sourire joyeux, une fraction de seconde tout au plus. Les bras toujours levés vers le ciel, une aura Noire et Indigo enroula ses mains progressivement pour faire masse autour de ses poignets, puis il abaissa seulement son bras doit le long du corps, le regard toujours plongé vers le ciel, vers ce nuage...


Leito : Arigato… [Il laissa deux secondes tout au plus la situation stagner avant de lancer sa dernière attaque d’un ton calme et légers] Boreasu.


Elle avait eu le temps d’attaquer, probablement l’aurait elle fait deux ou trois fois même, mais ce combat avait un sens autre qu’une vulgaire bataille entre mages noirs et mages officiels. C’était un choc de Slayer, un affrontement de God Slayer. Un réel Clash entre deux enfants de dieux. Ses intentions étaient enfin devenues toutes autres qu’en début de rencontre. Se battre n’avait pas de sens, et après, pour quoi, pour qui ? Rien.. Il n’était rien.. Jusqu’à ce matin tout ne tournait qu’autour de ces incertitudes. Mais désormais il avait un objectif, trouver et affronter Quetzal. Boreas était la solution ! Il fit pivoter sa main vers le sol et décrivit un arc de cercle avec ces deux bras en direction de Quatie. De ce mouvement s’échappa deux vagues de pure souffle noir et violet, un tourbillon de vent très frais venu du nord, celui qu’on appelait « le Dévoreur ». Les deux vagues entourèrent la God Slayer sous commande des mouvements de Leito mais sans qu’il ne la percute. Il ne jouait pas, ni ne la prenait de haut. Il voulait seulement qu’elle constate. L’épais souffle se dissipa dans l’atmosphère, ne laissant sur la peau de Quatie qu’une légère brise venant soigner ses blessures de manière assez rapide. Leito avait dépensé trop de magie. Une ou deux minutes de plus et il se serait évanoui. Pour aujourd’hui seulement, pour sa part, c’était terminé.



HRP
Spoiler:
 
http://pokemon-ultimate.forum-canada.net/
Quatie Aeron
RaidenRaiden

avatar

Messages : 559
Date d'inscription : 28/03/2012
Âge : 22
Guilde : Fairy Tail
Magie / Malédiction / CS : Lightning God Slayer

- Caractéristiques du Mage -
P.M.: 4.855
Statut: Mage de Rang A
Renommée : Mage Illustre
MessageSujet: Re: Le clash des Dieux [Pv: Leīto Kotoryū]   Sam 6 Oct - 14:15
GWAAAAAAHHH !!

Il semblerait que ces deux dernières attaques aient porté leurs coups. Elle n’aurait su dire si elle avait gagné, en tout cas c’était presque ça. La victoire n’était pas ce qui importait le plus, ce qui était vraiment important c’était de ramener ce jeune homme dans le droit chemin, de lui faire comprendre qu’il se trompait ; et pour le faire comprendre à un Slayer, il suffisait de lui « mettre sur la gueule » comme le lui avait dit Raijuu un jour. Elle sentait le désespoir, l’ennui et l’hésitation de ce jeune homme. Il hésitait entre le bien et le mal, mais il s’était abandonné aux guildes noires par simple résignation. Quatie le sentait, elle l’avait vu dans ses yeux au début du combat. Il ne voulait pas se battre sans bonnes raisons, il n’assumait pas ce qu’il était ; et c’était très certainement ça la cause de son mal, et la raison pour laquelle il était étendu quelques mètres plus loin, à ses pieds incapable de bouger. S’il était vraiment sûr de lui, ce combat aurait été plus difficile. Plus équitable… Son Dieu l’avait-il abandonné, pour qu’il sombre dans le doute ainsi ? Ou ne lui avait-il jamais rien expliqué ? Cela lui rappela ce moment…

Flash-Back

Quatie erre dans la forêt au pied des montagnes. Elle a du sang sur la joue, pas le sien… Cela fait deux semaines que Raijuu est parti on se sait où, il disait qu’il reviendrait vite, mais ce n’est pas vrai. La petite à huit ans dans trois jours, la petite s’emplit de haine et de folie. Elle vient de traverser la forêt et à tout détruit sur son passage, tout ce qui lui est accessible : les buissons, les fleurs, les petits arbres, les insectes, les petits oiseaux… Tout ce qui lui est possible. Elle rit comme une possédée, et répète toujours la même chose :

Je suis l’égal d’un Dieu, nan… je suis un Dieu… Pas besoin de Raijuu pour qu’il m’apprenne plus sur la magie, quand je le verrai, je le battrai et il comprendra qu’il n’aurait pas dû partir. Je vais aller en ville, ils m’adoreront… Je suis un Dieu… Nan je suis LE Dieu.

Elle avançait comme une folle, possédée, et continuait de projeter ces faibles éclairs dont elle était si fière sur tout ce qui se trouvait sur son passage. Elle arrivait à l’orée de la forêt quand un petit écureuil s’arrêta devant elle. Elle le foudroya, et le malheureux s’éteint avant même d’avoir compris ce qui lui arrivait. Un rugissement retentit derrière la pauvre folle, et quand elle se retourna, un loup énorme et enragé, chargé en foudre se tenait derrière elle. La simple vue de cet être lui fit perdre connaissance. Elle se réveilla dans la chambre du temple, toujours le même loup qui grognait, mais moins imposant que le précédent. Raijuu avait canalisé un peu de sa puissance, et quand elle tendit sa main pour le toucher, celle-ci fut foudroyer violement, et les éclairs se rependirent sur son corps, l’empêchant de bouger n’importe lequel de ses membres.

Tu es bien insolente humaine, je t’apprends ma magie et tu espères être assez puissante pour me battre et penser m’apprivoiser. Je te fais crédit de cette bêtise pour cette fois, mais en punition tu n’auras qu’un léger repas par jour, et tu iras aider les humains que tu méprisais tant. Apprends l’humilité, tu as beau être une Slayer, tu n’es pas au-dessus des autres pour autant. Où que tu aille, il y aura quelqu’un de plus puissant que toi, et au-dessus de lui il y aura quelqu’un d’autre, et encore quelqu’un d’autre, et ainsi de suite. Être un Slayer c’est rechercher le combat et la puissance, mais c’est surtout savoir où est ta place.

Sur ce, il la laissa à nouveau seule dans sa chambre. Et l’orage ne tomba pas une seule fois dans la région pendant plus d’un mois. Plus que toute punitions, c’était celle-ci la plus dure…

Fin du Flash-Back

Merci Quatie, fille de Raijuu. Merci de m'avoir aidé à ne pas oublier... A trop vouloir éviter les combats j'ai bien failli oublier qui j'étais.

Il était sauvé… En quelque sorte… Il ne restait plus qu’à lui faire comprendre où était le droit chemin. Il était debout, prêt à en découdre, mais ces yeux avaient de nouveau changés. Ils étaient apaisés. Et ça c’était nouveau… Un léger vent se leva alors qu’un halo étrange entourait son adversaire ; qu’est-ce qu’il préparait ? Une petite bulle se forma autour de lui, puis s’élargit jusqu’à la dépasser. Cette attaque était calme et douce, elle lui rappela les soins de Ren. D’ailleurs, les blessures qu’elle lui avait causées diminuaient petit à petit, comme s’il se soignait lui-même ; Ren n’avait pas fait ça… En était-il capable ? Il finit par contenir les vents entre ses mains, et ceux-ci prirent différentes teintes superbes. La technique était vraiment magnifique. Lorsqu’il l’utilisa, elle ne bougea pas, mais ses poings s’entourèrent de foudre… Elle ne sentait aucune agressivité dans cette attaque, mais si jamais cela dérapait, elle trouverait un moyen d’y échapper. Seulement les vents tournèrent autour d’elle, apaisant son âme et son esprit, guérissant ces blessures légères. C’est vraiment une belle façon de mettre fin au combat. Puis les vents se dissipèrent, et elle laissa partir sa foudre. Son souffle rapide qu’elle avait depuis quelques temps, la blessure qu’elle avait au torse et qui lui procurait une douleur affreuse, tout cela s’était calmé. Elle s’assit face au jeune homme et dit :

Pourquoi avoir sombré chez les mages noirs ? Il y a une époque où j’ai aussi pensé que notre magie était une tare, mais j’ai compris… J’ai compris que nous étions les seuls à avoir notre destin entre les mains. Ne laisse personne te dicter ce que tu dois faire, et fais ce que tu penses être juste, tant pour toi, que pour les autres.


Elle s’arrêta un instant, et posa ses yeux rouges sur le jeune homme, son regard était d’une drôle de lueur, une lueur chaleureuse. Elle se sentait un peu comme une grande sœur, car elle avait en face d’elle un homme perdu, et déboussolé. Elle reprit :

Leïto… Qui désire tu être vraiment ?
Leīto Kotoryū

avatar

Messages : 457
Date d'inscription : 02/09/2012
Âge : 25
Guilde : Grimoire Heart
Magie / Malédiction / CS : Sky God Slayer

- Caractéristiques du Mage -
P.M.: 4.390
Statut: Mage de Rang A
Renommée : Mage Célèbre
MessageSujet: Re: Le clash des Dieux [Pv: Leīto Kotoryū]   Sam 6 Oct - 20:17


Enfants Des Dieux

Quatie : Pourquoi avoir sombré chez les mages noirs ? Il y a une époque où j’ai aussi pensé que notre magie était une tare, mais j’ai compris… J’ai compris que nous étions les seuls à avoir notre destin entre les mains. Ne laisse personne te dicter ce que tu dois faire, et fais ce que tu penses être juste, tant pour toi, que pour les autres.


Elle venait de soulever un sacré problème en fait, pourquoi servir Grimoire. Elle venait de s’assoir, laissant surement enfin place à la diplomatie par laquelle il aurait bien aimé tout à l’heure directement commencer, mais bon. Il avait encore assez mal aux jambes, du coup il eut assez de difficulté à avancer et s’assoir également face à elle, mettant ses jambes en tailleur. Son regard était assez vide pour dire vrai, il était plus perplexe qu’autre chose parce qu’il ne savait pas vraiment quoi répondre. En fait si, il savait, mais ça n’allait lancer qu’une éternelle discussion sans fin dont il n’aurait à coup sûr pas le dernier mot. Parce qu’il n’avait pas sombré chez les mages noirs, il n’en était pas un et jamais il n’eut pour lui-même cette considération. Il avait cependant, et paradoxalement, choisis délibérément Grimoire Heart. Il avait les mains jointes devant lui, et de son pouce il effleura lentement le tatouage de sa guilde visible sur son poignet. Il se remémora ses trois dernières années passé à errer et vagabonder sans lieux d’attache ou de gens à considérer comme des proches.

Trois ans durant lesquelles il n’a fait que voyager aux quatre coins du pays, visitant presque tout, apprenant aux mieux les codes de la vie en société et essayant de vivre chaque jours comme son dernier. Sa seule et réelle ambition n’était que la recherche utopique de son parent, comme apparemment tout Slayer. Cela faisait bien sept ans maintenant qu’il avait perdu la trace de Quetzal, et aucune personne en ce monde ne connaissait ce dieu majeur des cieux. A son étonnement les gens connaissaient l’existence des serpents géants à plumes, mais jamais ils n’avaient, sauf pour les quelques rares érudits de ce monde, entendu parler d’un dieu nommé Quetzalcóatl. Et dès lors qu’il parlait du temple Tsukiyomi, les gens prenaient brusquement peur et arrêtait les discussions. C’était donc que les gens le connaissaient, mais pourtant jamais il ne put en apprendre d’avantage.


Quatie : Leïto… Qui désire tu être vraiment ?
Leito : Je ne sais vraiment pas.. A part être constamment à la recherche d’Ehecatl [Surnom affectif donné à Quetzal] je ne sais pas. Tu vois, c’est pas tant son absence qui me gêne, mais le fait qu'il ait disparu dans laisser aucun signe de vie.


Bien sûr, tout espoir n’était pas perdu. Il avait entendu il y a deux ans de cela un incident vers Hydralia, une sorte d’attaque d’un serpent géant différent de la norme repoussé par un seul mage S. Un si faible mage ne pouvant vaincre seul Quetzal, il doutait donc que ce soit lui, mais même en étant allé sur place il n’avait pas eu la confirmation que ce n’était qu’un simple serpent. Les témoignages de l’époque étant assez troublants, parlant d’un reptile gigantesque, avec un corps de serpent à la peau verte, mais deux grandes ailes et des plumes de toutes les couleurs sur la tête. Leito observa Quatie une seconde avec attention, se demandant à quoi pouvait ressembler ce Raijuu, et si elle avait la même histoire avec lui qu’il avait pu avoir avec Quetzal. Elle ne semblait plus hostile mais semblait néanmoins posséder encore une certaine méfiance à son égard, regardant de temps à autre sa marque emblématique de Grimoire sur le poignet.


Leito : Pourquoi Grimoire Heart hein ? Tu fais erreur sur moi, je n’ai pas sombré chez les mages noirs, je ne me suis jamais considéré comme tel. Le monde dans lequel on vit lui par contre qualifie chaque personne hors la loi dans cette case. Alors pourquoi Grimoire ? Parce le maitre de cette guilde possède des valeurs similaires à celles que je défends, et si je suis considéré comme un criminel aujourd’hui c’est tout comme lui une question de point de vue du conseil qui diffère du notre. C’est la seule famille en ce monde qui ne m’ait pas jugé sur ma nature. Les humains sont stupide, ils se bornent à croire que ce que l’on dit et que ce qu’ils voient, et non pas la réalité derrière les façades…


Le jeune God Slayer passa sa main dans sa nuque et s’étira, portant encore quelques stigmates de l’attaque de Quatie malgré s’être soigné. Son corps était vraiment noué. Mais il pensait absolument tout ce qu’il venait de dire, même si c’était dit avec une nonchalance assez désinvolte. Lui qui n’était pas bavard, pour le coup il lui avait fallu sortir de grandes phrases pour faire comprendre qui il était. Néanmoins cette God Slayer de la foudre semblait être une personne d’un raffinement élevé, tout du moins égal au siens. Plus de doute qu’elle aussi avait reçue une bonne éducation émanant d’une divinité. L’éducation qu’il avait reçue lui du serpent à plume était sans conteste des plus distinguée, mettant un point d’honneur à reprendre Leito dès qu’il s’exprimait mal à grand coups de lattes. Des fois il y pensait, il se remémorait les bons moments qu’il avait passé avec ce dieu affectif. Non, en réalité il n’y avait que des bons moments, jamais il n’avait vu en cet animal légendaire une quelconque hostilité ou agressivité envers son enfant adoptif. Ce ne pouvait décemment pas être Quetzal qui était ce matin à l’origine de ses tourments. Du reste, ce petit choc de titan entre les deux dieux avait éveillé un je ne sais quoi en lui qui avait produit un effet plutôt positif. Si bien qu’il aurait aimé recroiser Quatie une autre fois et l’affronter de nouveau, puis encore une autre fois afin de continuer à faire vivre le Slayer en lui. Pour l’heure, il était vraiment trop affaibli pour continuer.


http://pokemon-ultimate.forum-canada.net/
Quatie Aeron
RaidenRaiden

avatar

Messages : 559
Date d'inscription : 28/03/2012
Âge : 22
Guilde : Fairy Tail
Magie / Malédiction / CS : Lightning God Slayer

- Caractéristiques du Mage -
P.M.: 4.855
Statut: Mage de Rang A
Renommée : Mage Illustre
MessageSujet: Re: Le clash des Dieux [Pv: Leīto Kotoryū]   Mar 9 Oct - 18:47
Pourquoi Grimoire Heart hein ? Tu fais erreur sur moi, je n’ai pas sombré chez les mages noirs, je ne me suis jamais considéré comme tel. Le monde dans lequel on vit lui par contre qualifie chaque personne hors la loi dans cette case. Alors pourquoi Grimoire ? Parce le maitre de cette guilde possède des valeurs similaires à celles que je défends, et si je suis considéré comme un criminel aujourd’hui c’est tout comme lui une question de point de vue du conseil qui diffère du notre. C’est la seule famille en ce monde qui ne m’ait pas jugé sur ma nature. Les humains sont stupide, ils se bornent à croire que ce que l’on dit et que ce qu’ils voient, et non pas la réalité derrière les façades…

Ils s’étaient assis lui aussi, en face d’elle... C’était étrange, deux mages aux idéologies diamétralement opposées qui se tenaient l’un en face de l’autre à discuter et à essayer de se comprendre. C’était comme un ange et un démon qui parlaient de leur différent point de vue ; mais qui jouait l’ange, et qui jouait le démon ? Elle-même, fille d’un Dieu, on ne pouvait pas dire que son cœur était d’une pureté inégalable, combien de fois avait-elle rêvé de puissance et domination ? Combien de fois avait-elle sombré dans son orgueil ? Mais à chaque fois, se souvenir qu’elle n’était pas seule l’aidait à se relever et à aller de l’avant. C’est vrai, tous les mages de Fairy Tail portaient en eux le poids des souvenirs, des poids pareils à des tares qu’ils essayaient de dissimuler en se voilant la face et en s’amusant ensemble. Ensemble, ils se soutenaient et devenaient plus fort ; selon elle, c’était ça la principale mission de sa guilde, se soutenir, pour que chacun d’entre eux réussisse un jour à se sortir de son désespoir. Les God Slayer… Dragon Slayer… Le Master, les mages élémentaires… Tous avaient un souvenir, une cicatrice qui leur pesait sur le cœur. Elle comprenait donc parfaitement le point de vue de Leïto, seulement elle ne pouvait l’accepter…

Tu sais, les mages noirs et les mages officiels se ressemblent presque tous : au final nous ne voulons qu’une seule et même chose, c’est la réussite de nos objectifs. Seulement ce qui différencie ces deux catégories de mages c’est la manière dont ils les réalisent. J’ai eu vent du code d’honneur qui était instauré dans votre guilde ; vois-tu, j’ai rencontré Cobra il y a de ça longtemps… Mais ce code d’honneur ne devrait pas fermer les yeux sur certaines des actions de votre guilde. Elle fait souffrir des innocents, détruit des lieux magnifiques, et dérobe des objets ancestraux à crédit, et accepte de s’abaisser aux plus basses besognes en espérant un jour pouvoir renverser le conseil. Selon moi ce n’est pas ce qu’il faut faire. Si le système est corrompu travaille sur toi-même pour faire changer le système. Si les mentalités sont pourries, fixes toi des objectifs pour les faire changer. Mais tout ça ne peut fonctionner si l’on utilise la violence et la terreur. Nos pères n’ont pas créé le monde dans la douleur, mais d’une façon douce et par étape. Un changement trop brusque n’aurait aucune bonne conséquence sur le monde…

Elle se redressa, alors que lentement le ciel commençait à s’ouvrir, déversant sur la prairie une pluie calme et bienfaitrice, son haut était une nouvelle fois en piteux état, mais heureusement qu’elle avait pris sa cape avec elle… Elle remit sa capuche au-dessus de sa tête et tendit la main au jeune homme. Elle ne pouvait plus trop trainer, et puis le choc de deux tueurs de dieux ne pouvait admettre d’être suivit par un choc d’idéologie. Avec un sourire elle lança à celui qui était normalement son ennemi :

Je suis néanmoins contente de t’avoir rencontré Sky God, même si nos conditions respectives ne nous permettent pas de discuter facilement. En tout cas, ne cesse jamais de croire en tes convictions. Et comme je te l’avais promis, une petite information. Il y a quelques temps, j’ai assisté à une conférence sur les Dieux ancestraux et les créatures mythiques. Au début rien de passionnant, mais il en est néanmoins sortie une ou deux informations croustillantes. Nos dieux ne seraient pas des créatures uniques ! Ils « commanderaient » d’autres créatures mythiques qui leurs ressemblent et qui sont disséminées à travers le pays. Je ne peux pas te confirmer cette hypothèse, n’ayant pas eu accès à la Bibliothèque de Magie, mais néanmoins c’est une piste intéressante. Je ne pense pas que des dizaines de Raijin ou de Quetzacoalt puissent passer inaperçu dans le monde, ainsi en cherchant bien nous devrions être en mesure d’en trouver un et ils seront certainement capable de nous dire où nous pourrons trouver nos parents.


Sur ce, elle s’en alla dans un pas éclair assez court, optant pour une autre destinations : Magnolia, où elle avait de nombreuses choses à raconter…

Spoiler:
 
Leīto Kotoryū

avatar

Messages : 457
Date d'inscription : 02/09/2012
Âge : 25
Guilde : Grimoire Heart
Magie / Malédiction / CS : Sky God Slayer

- Caractéristiques du Mage -
P.M.: 4.390
Statut: Mage de Rang A
Renommée : Mage Célèbre
MessageSujet: Re: Le clash des Dieux [Pv: Leīto Kotoryū]   Mar 9 Oct - 20:04


Enfants Des Dieux

Quatie : Nos dieux ne seraient pas des créatures uniques ! Ils « commanderaient » d’autres créatures mythiques qui leurs ressemblent et qui sont disséminées à travers le pays.


Donc l’attaque sur Hydralia n’était pas qu’une coïncidence, il existerait donc bel et bien des créatures semblables à leurs dieux et de surcroit doté des mêmes affinités élémentaires. Leito n’eut qu’une seconde ou deux de regard à vide, pensant à ce que devait concevoir son dieu en l’abandonnant ainsi. Il devait forcément avoir une raison, et désormais le retrouver n’était plus qu’un idéal mais une réelle quête, le trouver, l’affronter, le vaincre, et ensuite pouvoir tirer de cette victoire des réponses à ses questions. Quatie devait surement être dans l’attente elle aussi, l’espérance de ce jours où elle pourrait revoir Raijuu. Il avait entièrement écouté et comprenait bien sa vision des choses, mais comment parvenir à trouver un terrain d'entente sur des différences si profondes ? En tout cas elle ne paraissait pas porter de jugement hostile envers Leito. Il était complètement affaiblit et en tant que mage noir elle aurait très bien put l’achever aisément, faisant partie de Fairy Tail. Mais non, la jeune God Slayer se montra au contraire très plaisante envers son homologue des cieux, rejetant plus la faute de sa condition sur son appartenance à une guilde noire qu’à sa nature même. Il voulait la revoir, elle avait cet expérience que lui n’avait pas et dans son esprit c’était déjà établi, il reviendrait la trouver une fois cette expérience acquise, et pour une raison qu’il ignorait, il avait la formelle intuition qu’elle l’attendrait. L’expectative de pouvoir de nouveau l’affronter en combat amical lui procurait surement plus de bonheur que d’avoir un jour à la recroiser sur un terrain moins agréable, un affrontement de conviction de leurs guildes respectives par exemple. Il ne savait pas vraiment ce que l’avenir lui réservait, mais pour le coup elle l’avait si malmené qu’il en avait été presque vexé, mais au moins il n’avait plus de crainte par rapport à lui-même et son pouvoir. Il en existait d’autre, deux autres, et l’espoir qu’un jour les trois puissent retrouver leurs dieux était pour ainsi dire la meilleure chose qu’on puisse rêver. Mais en attendant c’est dans un flash lumineux et d’éclair qu’elle disparut en laissant à Leito la saveur de cette rencontre.


Leito : Ce fut également un plaisir, Lightning God Slayer.


Leito était encore assit alors qu’elle avait déjà disparu, ne laissant que l’impression de son passage. Ce petit combat avait une saveur douce, elle ouvrait de belles perspectives sur ce qu’il pouvait faire de ses pouvoirs avec une mesure et une maîtrise supérieur. Il allait devoir travailler ça, apprendre pour ne plus avoir à finir subjugué par sa propre puissance. Il avait en stock une multitude de techniques encore à peaufiner, un tas de savoir encore non acquis, une énorme ressource de puissance mal distribuée et une colossale réserve débordante d’explorer chaque facette que son pouvoir lui permettait de franchir. Le bien ou le mal, cela n’avait pas de réelle importance lui avait-elle fait comprendre, tant que lui seul choisissait son chemin. Sa voie n’était pas encore tracée, mais il avait une certaine idée du mage qu’il était en train de devenir. Il était trop tôt pour savoir si oui ou non avec des actes moins nobles on peut faire de bonnes actions, mais sa notion de justice était déjà établie. Il se redressa, levant la tête vers le ciel, recevant quelques gouttes sur son visage encore marqué par ce choc divin.

Il resta un petit moment dans cette position. Ce court combat lui donnait enfin l’envie de se battre pour quelque chose de tangible, et non d’irréel. Il savait que son dieu était vivant, n’importe qui lui aurait affirmé que les dieux ne sont qu’idéologie et qu’ils n’ont jamais existé, mais il le prouverait, un jour, sa puissance parlerait pour lui. Cette graine, cette étincelle de pouvoir saurait un jour ou l’autre éclore pour qu’il devienne un vrai dieu ayant sa place dans un panthéon. Il ne put s’empêcher d’afficher un sourire, ce genre d’état de quasi bien-être qui trahit votre joie intérieure. Il poussa légèrement sur ses jambes, sautant d’environ une dizaine de mètres, pour ensuite forcer d’avantage à en presque s’envoler, ne laissant de son passage qu’une légère brise, se dirigeant vers le Grimoire Ship. Il était temps pour lui de bouger, et cela devait commencer par rencontrer le maître de cette guilde.




Spoiler:
 
http://pokemon-ultimate.forum-canada.net/
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Le clash des Dieux [Pv: Leīto Kotoryū]   

Le clash des Dieux [Pv: Leīto Kotoryū]

Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Fairy Tail RPG : Fiore no Oukoku :: 
 :: Fiore Centre :: Plaine de l'Espérance
-