Fermer le menu
Ouvrir le menu

Navigation














Partagez | 

 [Regalia] Sur la Piste du Dragon des Sables

Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage
Game Master

avatar

Messages : 1585
Date d'inscription : 26/09/2011
Magie / Malédiction / CS : All Mighty
MessageSujet: [Regalia] Sur la Piste du Dragon des Sables   Ven 24 Aoû - 15:09
Rappel du premier message :

Event : Desert Regalia

L'heure est grave. La plupart des Regalia sont apparus, et certains individus ont réussi à mettre la main dessus. Face à la menace de ces artefacts, le Conseil Magique a mis au point une alliance entre les guildes officielles et lancé un appel aux mages solitaires qui pourraient les aider en échange de récompense, pour mettre la main sur les derniers artefacts encore isolés.

Suite à certains rapports sur des phénomènes étranges survenus sur l'île de Gehenna Island, le Conseil convoque donc plusieurs mages pour essayer d'élucider cela, convaincu qu'il s'agit de l'oeuvre d'un Regalia.

Débarquant sur l'île, les différents mages alliés pour cette mission posent pied à terre : Kira Tsugeki, de Cait Shelter, Tobias Grant, de Lamia Scale, et Ren Ikari, de Quatro Cerberus. A eux trois, ils doivent rechercher la cause de ces étranges "perturbations". Peut-être sont-ils venus car ils considèrent les ordres du Conseil comme une priorité, ou peut-être juste parce que c'est le Master de leur guilde qui le leur a demandé. Toujours est-il que les trois hommes vont devoir s'allier pour faire face et trouver l'artefact.

Mais voilà, ce qui se dit au sein du Conseil est malheureusement loin d'être un secret. Voilà pourquoi d'autres mages sont sur la piste du Regalia. Oracion Séis a déployé deux de ses meilleurs éléments pour récupérer l'objet magique avant tout le monde. Le Master en personne, Akira Kain, s'est déplacé, accompagné de Rei Tendô, pour anéantir l'Alliance entre les mages et mettre la main sur la puissance du Regalia.

Mais ces cinq mages sont bien loin d'être au bout de leurs surprises, ignorant ce qui les attend lorsqu'ils débarquent sur Gehenna Island...


============================

Intervention Game Master : Lancement de l'Event pour le Regalia du Désert.
Ordre de Post : Tobias, Ren, Kira, Ashton, Rei / Le GM se manifestera après deux tours.


Dernière édition par Game Master le Mar 11 Sep - 13:26, édité 1 fois

AuteurMessage
Ren Ikari
Admin / Le Lotus MélancoliqueAdmin / Le Lotus Mélancolique

avatar

Messages : 981
Date d'inscription : 18/05/2012
Âge : 25
Guilde : Quatro Cerberus
Magie / Malédiction / CS : Sky Dragon Slayer
Magie / CS Secondaire : Sky Snow Dragon Slayer

- Caractéristiques du Mage -
P.M.: 6.520
Statut: Mage de Rang S+
Renommée : Mage Illustre
MessageSujet: Re: [Regalia] Sur la Piste du Dragon des Sables   Dim 16 Déc - 18:48
Tout cela s’était terminé trop rapidement, il n’avait suffi que d’un seul enchainement pour venir à bout du Lycaon possédant le Régalia, chose impossible ou remarquable. Le Tatoopik des Glaces nous avait causés bien plus de problèmes et de difficultés avant d’être neutralisé et séparé de l’artéfact qui lui donnait toute sa puissance. Kira avait profité de mes soutiens pour se frayer un chemin et atteindre l’ombre de Tobias avant de plonger à l’intérieur, se mettant à l’abri des coups mais aussi prêt à prendre par surprise n’importe quel ennemi. Tobias semblait se concentrer plus sur l’attaque tout en me laissant la défense, ce qui n’était pas si mal avec une telle force, il pouvait surement démonter un régiment en deux temps trois mouvements. Je devrais néanmoins faire attention à ce qu’il ne lui arrive rien, mais c’était sans compter l’inconnu qui nous rejoignait en temps record avant de se placer dos à la bête et tout clone qui se jetait sur lui finissait par percuter un mur invisible, quelle était sa magie ? Quant à Ashton, il avait créé une épée qui dégageait une énorme chaleur et je comprenais son idée que lorsque je voyais les restes d’un clone inertes sur le sol sans se recomposer, le sable devenait du verre une fois chauffé à haute température. Ce dernier ne s’arrêtait pas en si bon chemin, je le voyais créer des sphères qu’il envoyait au loin avant de nous prévenir que si l’un de nos opposants se dirigeait là-bas, c’était qu’il était le vrai. Je me demandais comment il pourrait le savoir uniquement avec de simples sphères, mais j’étais loin de me douter que sa magie de l’imagination n’avait pas les limites que j’avais imaginées. En explosant, les balles libéraient une odeur de viande crue qui me parvenait aux narines et il était à présent évident que c’était son plan, l’appâter.

Ce stratagème semblait faire ses preuves, à moins que le Lycaon était là depuis un moment, quoiqu’il en soit, il s’était démarqué des autres et la logique voulait que nos attaques convergent vers lui avant de le voir disparaitre en tas de sable. Tous les clones suivaient le mouvement, il ne restait plus aucune trace de l’animal et c’était bien là le problème. Nous l’avions tous vu fondre après avoir été touché, pourtant, je sentais que cette histoire n’était pas terminée pour autant, mes sens étaient toujours en alerte, pouvant ainsi me prévenir si jamais le Lycaon noir faisait de nouveau son apparition. Ashton avait levé un épineux problème, notre adversaire possédait déjà des facultés avant de mettre la patte sur le Régalia, du coup, il pouvait non seulement manipuler le sable comme il nous l‘avait montré, mais également les zones d’ombre et les ténèbres qui n‘avaient aucun secret pour lui. Dans ce cas, le mage le plus en danger était donc Kira, puisque nous ne pourrions pas lui venir en aide si l’animal repassait à l’action dans l’ombre, ce qui était à prendre dans tous les sens du terme d‘ailleurs.

Un frisson glacé me parcourrait tout le corps avant que je voie une giclée de sang jaillir accompagné par un pieu de sable qui sortait au niveau de mon épaule droite. L’action avait tellement été rapide que la douleur avait un temps de retard et dès qu’elle me submergeait enfin, à savoir au moment où je voyais que le responsable n’était autre que notre opposant, je poussais un hurlement tout en sentant mes jambes se dérober. Je sentais des bras me rattraper dans ma chute et l’exclamation qui suivait me renseignait sur le fait qu’il s’agissait de Tobias. J’avais trop mal pour ouvrir les yeux et je me contentais de gémir de douleur à chaque mouvement brusque de sa part tout en ayant une respiration de plus en plus accélérée. Il finissait par me poser, certainement à une distance raisonnable de notre adversaire et plus proche de nos alliés, mon épaule me faisait souffrir le martyre et je pouvais difficilement déplacer mon bras droit sans relancer la douleur lancinante. C’était dans ces moments présents que je regrettais de ne pas pouvoir utiliser la magie des soins sur moi-même, après tout, je le faisais bien pour les soutiens, pourquoi pas les soins également ? Ce n’était pas le moment de penser à cela, un combat était en cours et je ne pouvais pas devenir un poids pour l’équipe que nous formions, je ne voulais pas les handicaper, j’étais censé les soutenir pas les défavoriser. Je parvenais à me remettre sur mes deux jambes bien qu’elles tremblaient encore et je faisais en sorte de ne pas montrer à quel point ma blessure me faisait souffrir, même si mon bras droit pendait assez lamentablement le long de mon corps. Tobias avait une autre idée à l’esprit et il voulait que je le soutienne dans son élan, chose que je faisais déjà avec mes sorts, cependant, je doutais de faire plus.

_ Ça va aller… je peux encore… vous aider… mais je pourrais pas… attaquer.

Mon souffle était court, ce qui expliquait pourquoi j’avais du mal à aligner plusieurs mots à la suite sans m’arrêter pour respirer. Mon cœur s’était calmé, je ne le sentais cogner contre ma cage thoracique, comme s’il était prêt à s’expulser de cette dernière à tout moment. Le sang coulait de la blessure et je déchirais la manche de ma chemise afin de tenter de panser la plaie, le temps que je trouve quelqu’un pour qu’il puisse me guérir vu que j’étais incapable de le faire sur moi-même. Sur mes lèvres se dessinait un rictus de douleur à chaque fois qu’un mouvement tirait sur ma blessure. J’observais le Lycaon avec un regard noir, même s’il m’avait bien amoché, j’allais trouver le moyen de lui faire payer cette offensive surprise directement ou indirectement.

_ Il ne faut pas l’attaquer sans réfléchir… il faut surtout trouver… l’artéfact qui lui donne sa puissance… une fois enlevé, il redeviendra inoffensif.

Le problème était néanmoins toujours présent, malgré avoir observé le Lycaon, je n’avais rien vu qui pouvait ressembler à un artéfact de puissance et ce n’était certainement pas l’animal qui allait le dévoiler sous nos yeux. Néanmoins, maintenant que j’étais blessé, je n’allais pas pouvoir me mettre en première ligne, je devrais donc rester attentif et utiliser de tous mes sorts de soutiens s’il le fallait pour leur permettre de poursuivre notre mission. La chose possibilité offensive pour les accompagner dans leur assaut serait mon souffle et encore, il servirait soit de projection, soit d’engagement. Encore faudrait-il qu’il ne nous prenne pas par surprise comme il venait de le faire.

_________________



Kira Tsugeki

avatar

Messages : 88
Date d'inscription : 23/03/2012
Âge : 19
Guilde : Cait Shelter
Magie / Malédiction / CS : Kage Mahô / Magie des Ombres

- Caractéristiques du Mage -
P.M.: 610
Statut: Mage de Rang E
Renommée : Inconnu(e)
MessageSujet: Re: [Regalia] Sur la Piste du Dragon des Sables   Sam 22 Déc - 18:36
Encore une fois, le monde d'ombre accueillit le jeune mage. Sensiblement identique à celui de la surface, la seule différence résidait dans les couleurs, qui étaient bien plus ternes dans l'obscurité. Kira se sentait protégé, dans ce lieu, d'autant plus que l'ombre dans laquelle il avait pénétré appartenait à un puissant mage. Mais il n'était pas ici pour se la couler douce pendant que les autres se battaient. Il lui fallait trouver l'opportunité pour placer un coup décisif. On disait souvent qu'un seul coup pouvait changer l'issue d'une bataille, et ça, Kira y croyait dur comme fer.

Ne pouvant pas faire grand chose pour le moment, l'adolescent observa ses compagnons. Ashton avait crée une épée incandescente, qui réduisait les clones de sable en tas de verre bouillant. C'était en effet une très bonne idée pour les empêcher de se reformer, mais la quantité de sable qu'avait déversé la Tornade était bien trop importante. Les Lycaons revenaient sans cesse, telle une armée de zombie.

Pour la première fois, Kira remarqua la présence d'un mage inconnu. Il fallait dire qu'il n'avait pas vraiment eu le temps de regarder autour de lui. Mais l'homme aux cheveux roux était tout près de lui, et cette fois, il n'avait pas pu le manquer. Le mage des ombres ne savait pas trop quoi penser de cet inconnu. Pour le moment, il semblait être un allié, mais rien ne garantissait qu'il le reste après ce combat. Mais il fallait avouer que ses sortilèges semblaient assez efficaces. Il parvenait à protéger Tobias et, par extension, l'adolescent, grâce à une sorte de barrière, invisible aux yeux du jeune homme. Qu'était-ce ? Du vent ? Il n'en savait rien.

Il n'eut cependant pas plus de temps pour observer ses alliés. Il sentit soudain que Tobias bougeait, entraînant son ombre avec lui. Il passait à l'offensive. Chargeant droit devant lui, en direction d'un Lycaon resté plus en arrière, le mage aux pouvoirs démoniaques repoussa une grande quantité de lycaon, soutenu par les lances d'Ashton. Et lorsqu'il arriva à proximité de sa cible, il déchaîna toute sa rage, martelant l'animal de coups de poings tandis que diverses autres armes tranchantes perçaient le Lycaon. Kira ne parvint à porter qu'un seul coup en sortant à moitié de l'ombre du mage de Lamia Scale, lorsque ses compagnons stoppèrent leur assaut. Du moins, c'est ce qu'il croyait. Au moment où sa dague allait trancher la chair du canidé, celui-ci se décomposa soudainement, retournant à l'état de sable. Imitant l'original, les clones qui les harcelaient disparurent.

Mais... Non, ce n'était pas possible. Tout ceci était trop simple. Il était impossible qu'un monstre pareil, dont même l'adolescent pouvait ressentir la puissance, se fasse battre aussi facilement. Il y avait autre chose.

« Attendez... c'est pas fini ! »

La remarque du mage de Cait Shelter se révéla plutôt inutile. Au moment où il prononça ces paroles, le sol prit brièvement une teinte rouge, avant de retrouver sa couleur originelle. Et au même moment, un terrible cri de souffrance retentit. Kira se retourna vivement pour voir avec horreur le mage de Quatro Cerberus transpercé par un pieu de sable. Merde ! Ils n'avaient pas été assez prudents... Et maintenant, le soutien de leur groupe était blessé. Certes, il pouvait encore bouger, comme ile nous le prouva en se relevant, mais ses jambes tremblantes ne trompaient personne, et aucun membre du groupe ne semblait en mesure de le soigner. Cependant, s'il ne pouvait plus se battre, le Dragon Slayer était toujours capable de réfléchir, et rappela très justement le meilleur moyen de le vaincre :

« Il ne faut pas l’attaquer sans réfléchir… il faut surtout trouver… l’artéfact qui lui donne sa puissance… une fois enlevé, il redeviendra inoffensif. »

Oui... Le Régalia. C'était de ceci que le canidé tirait sa force. Mais il était clair qu'il n'allait pas s'en séparer facilement. Et surtout, où était-il ? Rien sur son corps ne ressemblait à un artefact magique. Pouvait-il être à l'intérieur même de son être ? Le jeune mage ne savait rien sur ces objets, mais au vu de la description que Ren lui avait donné, ils devaient ressembler aux lacrymas. En ce cas, peut-être que les étranges motifs qui décoraient sa peau étaient ce fameux Régalia ? Le jeune homme n'était absolument pas sûr de ses pensées, mais c'était la seule chose qu'il voyait. Cependant, il n'eut pas le temps de pousser son raisonnement plus loin. La réflexion du mage des ombres fut stoppée par les paroles de Tobias :


« Kira... Tu as vu la même chose que nous depuis mon ombre ? Il semble avoir les mêmes pouvoirs que toi, ce qui veut dire que tu n'es pas plus protégé dans une ombre qu'à l'extérieur. A toi de voir maintenant si tu veux rester à l'intérieur ou pas, parce que là, je vais l'attaquer de front. Tu es un mage aussi après tout. »

Le jeune mage était également parvenu à la même conclusion. En tant que Lycaon Noir, il manipulait également les Ombres et les Ténèbres, en plus de sa maîtrise du sable acquise grâce au Régalia. Et si... Et s'il avait justement caché le Régalia dans son ombre ? Encore une fois, ce n'était peut-être qu'une pensée stupide, mais si c'était le cas, seul lui pouvait l'atteindre. En ce cas, il ne fallait absolument pas qu'il quitte l'ombre du mage démoniaque. C'était en effet lui qui était le plus à même de l'emmener à proximité du Lycaon. Pendant que lui et Ashton occuperait le canidé, il aurait le loisir de passer dans l'ombre de l'adversaire. Et si le Régalia n'était pas là, il aurait au moins une superbe occasion pour placer un coup.

«N... Non, je reste... Comme tu l'as dis, je suis un mage, moi aussi. Je dois me battre, et ce n'est pas en restant en retrait que je le pourrais.

A peine eut-il fini de parler que Tobias fonçait vers le Lycaon. Avec sa vitesse boostée par le sort de Ren, il fut sur lui en un instant. C'était maintenant au jeune mage des ombres d'agir. Pour lui, ce n'était qu'un pas latéral, mais c'était en réalité un véritable déplacement d'une ombre à une autre. Il était maintenant dans celle du Lycaon, la dague en main, prêt à affronter ce qu'il allait y trouver, ou à sortir au moment opportun pour placer un coup.
Ashton Grimm
Modo / InugamiModo / Inugami

avatar

Messages : 248
Date d'inscription : 20/06/2012
Âge : 27
Guilde : Cait Shelter
Magie / Malédiction / CS : Gugan no Âku - Arc of Embodiment

- Caractéristiques du Mage -
P.M.: 4.130
Statut: Mage de Rang A
Renommée : Mage Célèbre
MessageSujet: Re: [Regalia] Sur la Piste du Dragon des Sables   Sam 5 Jan - 22:00
C’était fini. Tout du moins, voilà ce que semblaient croire les mages se trouvant sur Gehena Island. Le lycaon s’était dissipé, disparaissant dans une marre de sable rougeâtre. Cela se trouva bien vite être la réponse aux soupçons d’Ashton. Comme quoi il suffisait qu’il y ai une seule chance sur mille que quelque chose se passe mal pour que cela se passe de la plus mauvaise façon possible. Sans rien pouvoir faire, les mages insistèrent impuissants à l’attaque de la bête sur le dragon slayer, l’empalant à l’épaule droite. La lance implosa, éjectant Ren au loin, blessé et diminué. Bien que surpris par la tournure des événements, le mage aux cheveux d’ébène serra les poings avec une rage non dissimulée. Il ne devait pas permettre qu’une telle chose arrive une seconde fois. Il ne pouvait pas se permettre de perdre des compagnons dans cette bataille et le fait d’en avoir un gravement blessé à cause d’un excès de confiance rendait la possible victoire bien amère à ses yeux, mais aussi obligatoire.

Un regard noir, presque meurtrier, se dessina dans les yeux du mage à l’intention du Lycaon. L’inconnu était maintenant passé au second plan. S’il cherchait des crosses, il les trouverait plus tard, mais la cible principale du jeune homme, son seul but, était l’annihilation totale de la menace qu’il avait en face de lui. Tobias avait accouru vers le blessé, tandis qu’Ashton s’apprêtait à attaquer la bête au moindre de ses gestes. Malgré cela et malgré les problèmes qu’ils allaient devoir surmonter, le mage était en train de réfléchir à un moyen d’attaquer et, d’en même temps, empêcher à Ren de se sentir comme un poids pour l’équipe malgré sa blessure.

Ce dernier avait d’ailleurs exprimé qu’il fallait trouver le regalia dont la bête tirait sa force pour pouvoir la vaincre. Cela était loin d’être une mauvaise idée, mais la question qui se posait maintenant, était de savoir où pouvait bien se situer ce Regalia ? Tobias proposa alors à Kira de sortir du combat ou de rester dans son ombre, et le mage aux cheveux blancs choisi la deuxième option. Une petite grimace d’Ashton fit remarquer que ce dernier était plutôt inquiet pour son camarade qui allait donc participer à l’assaut et ce dans une position risquée.

L’épée que tenait Ashton dans ses mains se désintégra alors. Il n’en avait plus besoin et n’allait pas garder un poids mort dans ses mains. Bien que le mage noir lui ait demandé un objet sommaire pour se défendre, le jeune homme avait une autre idée. Tendant les mains devant lui, il créa un objet particulier et non fait pour le combat. Une hélice couplée à un long tube et qu’il lança machinalement non loin du blessé et de celui dont les capacités défensives pouvaient être utiles.

« Tu es bien un dragon slayer du ciel, non ? T’as bien le droit à une pause après nous avoir aidé... Laisse-moi m'occuper du reste, maintenant. »





Le jeune homme se tourna alors vers Kira et Tobias. Ce dernier venait de dire qu’il allait tenter de l’attaquer par la gauche et demanda à Ashton pour l’aider à prendre la créature en sandwich. Un sourire narquois se dessina alors sur le visage du mage qui lança un regard au mi-démon. Ce regard en disait bien long sur le fait qu’il avait une idée, et que cette fois, il n’allait pas laisser le lycaon s’évaporer tranquillement pour attaquer d’autres alliés. Ce qu’il allait créer pourrait le fatiguer, mais pouvait aussi porter un coup fatal à l’adversaire. C’était un risque à prendre, de toute façon. De son bras droit, il fit apparaître une nouvelle épée. Celle-ci, contrairement à la précédente, était étincelante et d’une couleur argentée proche du blanc. Elle commença dès lors à s’entourer de ce qui pouvait ressembler à un tourbillon d’air. Ce tourbillon tournoyait de plus en plus fort.

« Chante la défaite de mon ennemi, Aria ! »

La puissance du tourbillon soulevait le sable autour du jeune homme. Cette épée, du nom d’Aria, était faite de telle façon qu’elle faisait tournoyer l’air autour d’elle, provoquant un vent léger, puis, enfin, un tourbillon de la taille de la lame. Ce tourbillon d’air concentré pouvait d’ailleurs exploser sur ordre d’Ashton pour infliger de lourds dégâts. C’était une arme destructrice et puissante et sûrement l’un de plus puissants artefacts que pouvait créer le jeune homme en puisant dans ses ressources. Il ne l’utilisait généralement qu’en cas d’urgence, quand le combat devait être rapide et qu’il fallait frapper fort. De plus, il avait encore les effets des sorts de Ren sur lui, ce qui augmentait sa résistance mais aussi sa vitesse.

De sa main libre, il baissa ses lunettes de conduite et les mis sur ses yeux. Une paire d’ailes noires se formèrent alors derrière son manteau. Elles commencèrent alors à battre de façon synchrone, levant encore plus de sable autour de lui. Elles aussi commencèrent à prendre de la vitesse tandis que le mage, les pieds bien ancrés dans le sol attendait, entouré par ce sable qui le dissimulait comme le ferait un nuage de poussière.

Un petit sourire, une pression sur le pied droit pour sauter en avant et Ashton fonça alors à toute allure vers la bête, et ce par sa droite. La vitesse gagnée grâce aux ailes et au vernier du dragon slayer faisaient de lui un véritable missile fonçant vers la créature. Il espérait ainsi la prendre par surprise et lui porter un coup peut-être fatal. L’épée vers le bas, elle laissait un sillage profond dans le sable qui s’accumulait au sol tandis qu’Ashton regardait toujours sa cible. Une fois à portée d’attaque du lycaon, le mage leva son épée puis l’abattit vers la bête avec force et rage.

« JUDGEMENT ! »

Tout l’air emmagasiné par Aria explosa alors dans un son presque chantant. Le sable autour de la bête du mage s’éleva en trombe suite à la propulsion d’air. Ashton espérait que cette attaque, même si elle ne blessait pas le porteur du regalia, soufflerait au moins le sable autour d’eux de façon à ce que la bête ne puisse pas s’échapper et attaquer ses camarades. Il espérait alors que le plan de Tobias et de Kira allait fonctionner, mais le combat venait d’être engagé, et le point de non-retour atteint depuis que le sang avait été versé.
Rei Tendô
La Main NoireLa Main Noire

avatar

Messages : 763
Date d'inscription : 08/07/2012
Âge : 23
Guilde : Oracion Séis
Magie / Malédiction / CS : Nenriki no Mahô / Télékinésie

- Caractéristiques du Mage -
P.M.: 5.470
Statut: Mage de Rang A
Renommée : Mage Célèbre
MessageSujet: Re: [Regalia] Sur la Piste du Dragon des Sables   Dim 6 Jan - 23:51
Je protégeais mes alliés du mieux que je pouvais, encaissant sans broncher les assauts incessants de ces lycaons affamés de notre jeune chair. Rien ne semblait plus vouloir les intéresser que nous déchiqueter tous ensemble, arracher chaque bout de peau et ronger chacun de nos os. Mais je ne devais pas fléchir, je devais continuer à tenir ma barrière, au nom de ma propre dignité !
Nous nous rapprochions de plus en plus de notre cible, pas à pas, chaque impulsion pouvant déterminer l'issue de notre stratégie. Pourtant celle-ci porta ses fruits et, dans une ultime attaque combinée par mes coéquipiers, le lycaon source de tous nos problèmes se désintégra, s'éparpillant en particules de sable.
C'était bien trop facile pour pouvoir s'arrêter ainsi, tout le monde avait pu le remarquer. Comment un lycaon capable d'imiter un dragon pouvait-il se laisser vaincre aussi aisément ?

La réponse ne fut pas longue à se manifester. Une pointe de sable jaillit du sol pour se planter dans l'épaule de Ren, notre principal soutien, pour ensuite imploser, l'éjectant sur quelques mètres. D'après ce que je pouvais observer d'où j'étais, la blessure était sérieuse mais non handicapante. Enfin, pas totalement... Laissant Tobias et Kira reformer leur duo, j'accourus auprès de Ren afin de pouvoir le protéger grâce à mon petit registre de sorts défensifs.
J'observais attentivement chaque mouvement de mes coéquipiers, tentant de trouver un raisonnement logique à cette vulgaire faille tactique dont nous avions fait preuve... Tobias et Kira allaient à nouveau se lancer sur le lycaon désormais visible. A moins que ce ne soit une nouvelle illusion... Et j'imaginais qu'Ashton allait de nouveau l'attaquer de front.
Un long tube relié à une hélice faite pour ventiler de l'air dedans tomba près de moi.


« Tu es bien un dragon slayer du ciel, non ? T’as bien le droit à une pause après nous avoir aidé... Laisse-moi m'occuper du reste, maintenant. »

Je croyais bien que la crétinerie humaine avait une limite mais d'ici à sortir un pareil engin pour ressourcer quelqu'un ne pouvant se soigner, on frôlait l'idiotie pure... Heureusement que notre vie ne dépendait pas que de ce seul homme sinon nous y passerions tous encore plus facilement que le Dragon Slayer. Me saisissant du tube que je plaçais devant le visage de Ren, j'entrepris de faire tourner l'hélice le plus vite possible, sans toutefois me fatiguer pour rester sur mes gardes et contrer toute offensive du lycaon, la magie s'accumulant dans mes mains, prête à être relâchée pour repousser tout mouvement suspect.

J'entendis Tobias me crier de le couvrir alors que Kira réintégrait son ombre. Le couvrir alors que je devais protéger Ren ? Tobias n'avait pas besoin d'être couvert, c'était un rouleau compresseur, une machine à écraser toute opposition. Mais ce Kira était étrange... Il fixait l'ombre du canidé d'un air pensif mais je compris immédiatement ce qu'il recherchait. Le lycaon aurait pu cacher le Regalia dans son ombre.


* Il n'y a pas de lumière sans ombre ni d'ombre sans lumière... *

Kira ne devait pas sauter dans l'ombre du lycaon, le Regalia ne pouvait pas y être ! Le lycaon s'était déplacé sous le sable, là où aucune ombre ne peut exister sans lumière. Sans ombre, il ne pouvait y placer son Regalia. Celui-ci ne pouvait qu'être dans son estomac. Ça expliquerait le fait qu'il dormait... Il était en pleine digestion...

- KIRA NON !

Trop tard, mon cri n'avait servi à rien et Kira avait sauté dans l'ombre de notre agresseur alors que Tobias et Ashton déchainaient leur fureur sur cette bête. Le démon boxait littéralement l'animal, ou en donnait l'impression du moins, le mage créateur souffla une quantité phénoménale de sable autour de lui, tentant de le dissiper pour couper toute retraite au lycaon noir.

* Et ben... En plus de me donner des objets inutiles, voilà qu'il agite les armes de notre adversaire autour d'eux... Merde ! *

Kira... Qui sait ce qu'il avait pu trouver là-dedans... J'espérais seulement me tromper.
Observant le Dragon Slayer qui reprenait quelques couleurs, j'espérais sincèrement que celui-ci pourrait encore nous aider d'une quelconque manière. Je me sentais tellement inutile...
Il était impossible que les deux mages en viennent à bout de cette manière, ils ne faisaient que gagner du temps pour le moins vaillant d'entre nous.


- Bouffe à en vomir des cyclones toi ! T'arrête pas maintenant, Kira risque d'avoir besoin de ton aide. Et arrête de me regarder comme ça, je suis dans la même merde que vous parce que vous n'êtes pas foutu de rester un minimum discrets !

Ma colère commençait à se faire sentir. A croire que ces mages n'avaient jamais eu la moindre éducation sur la manière de capturer un artefact aux pouvoirs surhumains...
Game Master

avatar

Messages : 1585
Date d'inscription : 26/09/2011
Magie / Malédiction / CS : All Mighty
MessageSujet: Re: [Regalia] Sur la Piste du Dragon des Sables   Mar 8 Jan - 13:30
L'offensive de Tobias pour frapper le Lycaon juste après son assaut souleva un sillon de sable mettant l'animal en alerte qui érigea un mur dense, stoppant l'assaut de justesse. Faisant disparaître la protection pour ne pas perdre de vue ses adversaires, la bête restait sur ses gardes avec une expression intransigeante et posée.

Alors que les mages mettaient au point leur plan, l'animal faisait de même, zyeutant chaque protagoniste, analysant ses capacités pour trouver le meilleur moyen d'agir. Mais pas un seul des mages présents n'eut la présence d'esprit de se poser la "bonne question", à savoir pourquoi une créature pareille ne restait-elle pas cachée pour être en paix comme elle le voulait dès le début avec la tornade. Pourquoi repoussait-elle toutes les âmes s'approchant de là où elle était ? Kira tenta vainement de s'approcher du Lycaon pour plonger dans son ombre. Chose difficile, car arriver ainsi de front sans protection était peine perdue. L'animal ne prit pas la peine de faire plus qu'un simple lien d'obscurité couplé à une sphère épaisse au bout de celui-ci, pour repousser le mage en lui envoyant dans l'abdomen, sans y mettre trop de force. Autre question donc : Pourquoi le Lycaon n'avait-il pas porté le moindre coup mortel alors qu'il en avait eu l'occasion avec Ren, pouvant lui perforer le coeur, ou avec Kira qui avait agit de manière imprudente ?

Loin de se questionner à ce sujet, chaque mage essaya de donner de sa personne pour affronter la bête. Voyant les deux opposants qu'étaient Tobias et Ashton s'avancer vers lui, le Lycaon laissa ses yeux luire d'une aura brune, faisant trembler le sable autour de lui pour envoyer plusieurs attaques rapides en direction des deux mages. Mais la rapidité se paie sur le prix de la puissance, et si plusieurs coups touchèrent les deux attaquants, cela ne les empêcha pas de réussir à porter leur attaque. Les coups de poings de Tobias focalisèrent le Lycaon sur une protection en formant un mur de sable dense, l'obligeant à délaisser le côté par lequel Ashton arriva. Ce dernier porta une violente estocade grâce à son épée. Le souffle expulsa la bête au loin dans un léger cri de douleur avant qu'elle ne se réceptionne en dérapant sur ses quatre pattes.

Affichant une mine colérique, le Lycaon laissa une immense aura émaner de tout son corps. Aussitôt, l'ensemble du sable derrière lui se souleva en une immense vague d'une vingtaine de mètres de haut, faisant trembler la terre et cachant le soleil aux mages se trouvant face à lui. A n'en pas douter, le Lycaon allait employer les grands moyens.

Mais au milieu de ce tumulte, un son retentit brusquement. Celui d'un glapissement de douleur et de peine. Aussitôt, l'aura du monstre disparu, et la vague retomba violemment, l'animal détournant la tête, ses oreilles dressées attestant que ce bruit avait retenu son attention. Sans prêter plus d'égard aux mages face à lui, il se mit alors à détaler à toute vitesse. Où se dirigeait-il ? S'ils décidaient de le suivre, les mages le verraient disparaître dans une grotte située à quelques centaines de mètres du lieu de bataille.


==========================

Bonus Stratégie : + 20 PM pour Ashton et Tobias.
Tobias Grant
El DiabloEl Diablo

avatar

Messages : 337
Date d'inscription : 09/07/2012
Âge : 24
Guilde : Lamia Scale
Magie / Malédiction / CS : Take Over - Satan Soul

- Caractéristiques du Mage -
P.M.: 5.660
Statut: Mage de Rang A
Renommée : Mage Célèbre
MessageSujet: Re: [Regalia] Sur la Piste du Dragon des Sables   Sam 12 Jan - 2:27
Prendre le Lycaon en sandwich. Une stratégie des plus simples mais qui pouvait faire des ravages si elle fonctionnait. D'ailleurs, de par le fait qu'elle paraissait beaucoup trop simple, je supposais que l'animal n'y penserait pas lui non plus bien que je doutais encore de son intelligence. Après tout, ce n'était pas parce qu'il s'était de suite attaqué au soigneur du groupe que ça faisait de lui un stratège hors pair. Néanmoins, il serait vraiment bête de croire que cela n'était que le fruit du hasard et qu'il n'avait pas réfléchi avant d'agir. Si ça se trouvait, ce Regalia que nous recherchions avait une conscience et c'était donc lui peut-être qui forçait celui qu'il possédait à nous attaquer de la sorte. En attendant d'en savoir plus, j'avais été content de voir que personne n'avait contesté mon plan. Comme quoi il n'était pas si stupide que ça en fait, à moins qu'ils n'aient juste rien trouvé d'autre pour neutraliser notre cible qui était bien plus dangereuse que prévu. Dommage pour celle-ci, elle s'en était pris à Ren qui nous avait gentiment boosté et protégé pour qu'on soit plus à même de combattre. Cet acte n'était pas vraiment pardonnable car il était l'un des seuls avec l'inconnu (Rei) à n'avoir rien tenté à son encontre. Techniquement parlant, ces deux-là n'avaient fait que se défendre face aux loups de sable, alors qu'Ashton, Kira et moi nous en étions vraiment pris au chef de meute. Bref, tout ça pour dire qu'il avait empalé quelqu'un qui ne lui avait strictement rien fait et qu'on avait bien l'intention de le lui faire regretter !!

Lors de l'assaut, notre ennemi ne nous attendit pas sans réagir et alors que je bougeai aussi vite que possible dans sa direction sans pour autant avancer en ligne droite, certaines de ses attaques m'atteignirent de plein fouet ! Et pourtant, cela ne m'avait pas fait ralentir du tout puisque j'avais la protection de Ren additionnée à la résistance de ma forme démoniaque pour me protéger. Ce fut loin d'être suffisant par contre, et heureusement pour moi, il semblait avoir misé sur la vitesse de ses offensives et non sur la puissance – qui aurait été un choix judicieux si j'avais été moins rapide – ce qui me permit de réussir ma manœuvre quand même. Je souffrais de nombreuses coupures sur les bras, les jambes et le torse surtout, mais aucune n'était vraiment profonde. Au niveau du visage, ma joue avait aussi été touchée mais ça allait, je ne finirai pas défiguré. Ayant tourné au dernier moment pour pouvoir le prendre à gauche, mon flanc droit avait été frappé plus sévèrement mais sur le coup je n'y avais pas fait attention. Je sentais par contre que ce ne serait pas forcément beau à voir. Un mur de sable extrêmement dense apparut à l'instant même où mes poings s'apprêtaient à fracasser le canidé et m'empêchèrent donc de l'atteindre. Concentré sur moi, il ne put rien faire lorsqu'Ashton fit son apparition de l'autre côté et celui-ci l'atteint d'après le cri de douleur que j'entendis.

J'effectuai alors un petit saut en arrière pour m'éloigner du mur de sable dans le cas où le Lycaon déciderait de transformer cette défense en offense. J'espérais que Kira allait bien. Lorsqu'il était dans mon ombre, je ne pouvais pas le voir et je ne savais donc pas ce qu'il était devenu. Je perçus alors des cris derrière moi et me concentrai quelques secondes dessus pour entendre la fin de la phrase du roux dont je ne connaissais toujours pas l'identité. Personne ne savait qui il était d'ailleurs, et personne ne semblait s'en soucier pour le moment puisqu'on avait un problème de plus grande envergure à régler avant de s'occuper de lui. Ce que j'entendis me fit comprendre qu'il n'était pas de notre camp : ce n'était pas le Conseil de la magie qui lui avait demandé de venir en tout cas. Pourquoi se serait-il adressé à Ren en parlant de nous – les membres de l'alliance – de cette façon sinon ? Alors comme ça on lui avait causé des problèmes par notre manque de discrétion... Pas très malin de sa part de perdre son calme comme ça. Il manifestait clairement son absence de lien avec nous autres mages officiels. C'était comme ça que je le percevais en tout cas. Il était possible que je sois complètement à côté de la plaque aussi.

Encore une fois, je n'avais pas le temps d'aller l'interroger sur les raisons de sa présence sur cette île comme de par hasard au moment où le Conseil nous demandait d'y faire un tour parce qu'il y avait un Regalia à récupérer. La stratégie du sandwich ayant à moitié fonctionné, l'animal blessé n'avait plus envi de rigoler d'après l'aura incroyable qui l'entourait. On avait énervé le grand méchant loup et c'était le cas de le dire !! Celui-ci ne rigolait plus du tout et il avait l'intention de nous enterrer, ou plutôt de nous noyer, avec une énorme vague de sable que je ne pourrais jamais éviter ou fuir. Le membre de Cait Shelter avait une chance avec ses ailes de s'envoler pour s'en sortir mais moi, j'étais fait comme un rat. Kira aussi au passage car une fois sous le sable, mon ombre disparaîtrait ce qui le ferait aussitôt réapparaître, non ? Je ne savais pas grand chose sur sa magie mais j'espérais pour lui que mon raisonnement était faux. Enfin...maintenant que j'y pensais. Quand bien même il survivrait sans dommage à l'intérieur de mon ombre, comment ferait-il pour sortir vu que mon corps serait sous ce tas de sable avec mon ombre ? Dans un cas comme dans l'autre, il était bon pour jouer les momies avec moi. Cette vague ne voulant pas cesser de s'élever en se servant de tout le sable du coin pour amoindrir seconde après seconde le peu de chance de survie qu'il aurait pu me rester, je dus me faire une raison.

C'était la fin des haricots pour moi, Tobias Grant.

« Et bah, j'aurais eu une courte vie... Ad-... Hu ? »

C'était quoi ce son ? Aucun moyen de l'identifier tant j'étais étonné par ce qui venait de se passer. Il n'y avait pas deux secondes je m'étais résigné à mourir sous le sable et voilà que mon bourreau renonçait à son exécution !! Il ne savait pas du tout ce qu'il voulait celui-là ! Oreilles dressées sur la tête ? Hmm... Ce son devait l'intriguer lui aussi, à moins que... Il devait savoir d'où ça venait et surtout de qui ça venait car sinon il ne nous aurait pas laissé en plan pour courir vers ce qui l'avait empêché de mettre fin à nos vies. Sur le coup, j'avais bien envi de le suivre en courant mais me précipiter derrière lui ne serait pas très malin. Je pourrais me jeter littéralement dans la gueule du loup sans le vouloir !! Un coup d'oeil en direction de notre camarade aux ailes noires pour lui demander : « Tu crois que tu pourrais le suivre pour savoir où il va ? Depuis les airs, il ne devrait rien pouvoir te faire... » J'espérais qu'il accepterait car sinon on le perdrait définitivement de vue sur cette île. Normalement, il n'avait aucune chance de se faire attaquer de là-haut.

Toute cette histoire était de plus en plus bizarre. A vrai dire, c'était le comportement de ce Lycaon qui était étrange. On avait bien vu qu'il était à l'origine de ces perturbations, c'était un fait. Mais la question que l'on devait se poser était ''pourquoi ?''. Et oui, il avait l'air de très bien maîtrisé ses pouvoirs liés au sable et aux ombres/ténèbres, en plus de cette effroyable illusion du début qui aurait fait détaler n'importe qui. Nous étions restés paralysés puis avions tenté de nous défendre face à une attaque. Le fait qu'on soit plusieurs nous avait certainement rassuré même si c'était surtout par réflexe qu'on s'était défendu. Si j'avais été seul par contre, j'aurais sûrement privilégié la fuite à une contre-attaque suicidaire. Était-ce pour ça qu'il avait créé tous ces clones ensuite ? Pour tenter de nous intimider une nouvelle fois après l'échec précédent ? Si oui, pourquoi tenait-il à ce point à nous faire quitter l'île ? Y avait-il un lien avec ce son assez particulier qui l'avait forcé à partir ?

Interrompant mes réflexions là pour le moment, je me tournai vers Ren et l'inconnu aux cheveux roux, leur faisant signe de nous rejoindre maintenant que la menace n'était plus. Plus de Lycaon, plus de risque d'être tué et donc plus de Regalia non plus. Désactivant le Take Over, je retrouvai ma forme humaine et me mis en quête de mon béret qui ne devait pas se trouver très loin. Je l'avais jeté au début du combat mais j'étais sûr qu'il était dans le coin. Voilà ! Je venais de le retrouver sous une petite couche de sable. Aie ! En me baissant pour le récupérer, je réalisai qu'un assez gros hématome recouvrait mon flanc droit. Dans le feu de l'action je n'y avais pas prêté attention mais il était bel et bien là, et assez douloureux je devais le reconnaître. Après avoir débarrassé mon béret du sable qui se trouvait dessus, je le remis sur ma tête et observai attentivement le Dragon Slayer pour voir s'il était sur le point de clamser ou s'il allait un peu mieux malgré sa blessure. Apparemment, il survivrait. Mais c'était vraiment bête qu'il ne puisse pas se soigner. D'un signe de la main, je lui fis savoir qu'il n'avait pas besoin de me soigner pour le moment.

« Je ne sais pas pour vous, mais il y a deux points dans cette histoire qui me dérangent – j'avais dans l'intention de leur faire part de mes réflexions, mais j'avais peur de perdre le fil en plein milieu. J'allais donc faire court en espérant qu'ils comprennent où je voulais en venir. –  Un, pourquoi il ne nous a pas tué dès le début alors qu'il en était largement capable ? Avec son dragon illusoire et ses clones de sables, j'ai l'impression qu'il cherchait plus à nous faire fuir qu'à nous éliminer. – je marquai une pause histoire de ne pas m'embrouiller avant de reprendre en regardant le rouquin au manteau noir. – Et deux, je pourrais savoir qui tu es et ce que tu es venu faire ici ? »

C'était bien beau d'apparaître comme une fleur pour nous prêter main forte mais ce n'était pas une raison pour ne pas se présenter. Ashton l'avait fait lui quand il était arrivé en retard. Il avait pris le temps de nous dire qui il était et d'où il venait, et ses dires avaient été confirmés par Kira. J'espérais donc pour l'inconnu qu'il avait un casier judiciaire clean et une excellente excuse pour sa présence actuelle. J'avais beau être blessé, au moindre pet de travers de sa part, je lui arracherais les bras !! OK, j'avais repris ma forme humaine et récupéré mon béret, mais cela ne voulait pas dire pour autant que mes réserves de magie étaient à zéro. Je voulais simplement éviter d'en gaspiller puisque le loup était parti. En cas de nouvelle attaque de sa part, je serai prêt à me métamorphoser instantanément pour reprendre le combat et ce, même si ce ne serait pas pour très longtemps. Pour l'instant, nous n'avions pas bougé d'un pouce. Nous étions en plein compte-rendu post-combat. On allait certainement se faire part de nos impressions sur les agissements de celui qui détenait le Regalia du sable. Avec ces observations, nous serions plus à même de prendre une décision sur ce qu'on ferait ensuite : poursuivre l'animal et donc la mission ou renoncer et rentrer. Personnellement, j'étais largement partant pour suivre les traces du Lycaon jusqu'à sa cachette.
Ren Ikari
Admin / Le Lotus MélancoliqueAdmin / Le Lotus Mélancolique

avatar

Messages : 981
Date d'inscription : 18/05/2012
Âge : 25
Guilde : Quatro Cerberus
Magie / Malédiction / CS : Sky Dragon Slayer
Magie / CS Secondaire : Sky Snow Dragon Slayer

- Caractéristiques du Mage -
P.M.: 6.520
Statut: Mage de Rang S+
Renommée : Mage Illustre
MessageSujet: Re: [Regalia] Sur la Piste du Dragon des Sables   Sam 12 Jan - 21:28
Cet affrontement ne rimait à rien, le Lycaon était complètement sur la défensive, il ne faisait que parer les attaques que nous lancions et ripostait s’il n’avait pas le choix. L’attaque frontale de Tobias avait été réduite à néant par un mur de sable que l’animal avait érigé et lorsque Kira avait tenté quelque chose dans l’ombre, il s’était fait renvoyé gentiment. Bien trop gentiment d’ailleurs. Comment se faisait-il qu’il n’ait pas fait plus de dégâts que cela ? Et pour moi aussi, il aurait pu amplement ciblé mon cœur, surtout que je n’avais aucune défense à ce moment, j’aurais pu mourir s’il l’avait décidé ce qui n’avait pas été le cas. Sans compter que le schéma aurait pu se répéter pour chacun de nous, mais non, il avait décidé d’atteindre une seule personne comme pour faire de lui un exemple. Pourquoi ? Pourquoi n’était-il pas aussi enragé que le Tatoopik qui avait possédé le Régalia des Glaces ? Je n’y comprenais plus rien. Pendant ce temps, le rouquin faisait tourner les hélices de l’objet qu’avait créé Ashton, ce qui formait un vent dont je prenais plaisir à aspirer pour refaire mes forces petit à petit. Il fallait avouer que le double soutien me pompait continuellement une quantité assez importante de magie et que la blessure que j’avais reçue n’arrangeait en rien la fatigue qui s’infiltrait en moi. La manière de parler de cet inconnu me dérangeait, il n’avait pas l’air d’apprécier de se retrouver ici parmi nous, pourtant, il avait bien dû être envoyé tout comme nous. Plus je l’observais et plus sa tête me disait quelque chose, mais je n’arrivais pas à me rappeler où je l’avais vu.

En me concentrant de nouveau sur le combat, je pouvais remarquer qu’Ashton avait finalement réussi à lui infliger un coup bien placé et je ne savais plus si je devais en être ravi ou inquiet… Le Lycaon l’avait très mal pris et il décidait de montrer ce qu’il savait faire, si bien que nous parvenions tous à ressentir la puissance qui émanait de lui. Le sable se soulevait pour former une vague immense qui allait s’abattre sur nous, je devais faire quelque chose, je devais intervenir pour contrer son attaque et protéger les autres de son offensive imminente. J’entendais soudainement un bruit étrange et le porteur du Régalia avait également réagi, mais avec plus d’intérêt puisqu’il décidait de s’en aller sans nous laisser un seul autre regard. Que pouvait-il bien se passer ? Le son qui m’était parvenu était celui d’un animal qui souffrait et le Lycaon avait immédiatement déguerpi. Les éléments se coordonnaient dans mon esprit jusqu’à ce que la vérité, ou du moins la très probable vérité, m’apparaisse en plein jour.

Si le Lycaon ne nous avait pas tué, c’était qu’il était de la même nature que moi, il refusait de tuer et se chargeait uniquement de blesser suffisamment pour forcer son adversaire à reculer et à abandonner. L’illusion d’Acnologia, qui me donnait encore froid dans le dos, et les clones de sable pour afficher une supériorité numérique n’étaient présents que pour nous obliger à faire demi-tour, tout simplement parce qu’il avait quelque chose à protéger. Il ne voulait pas nous tuer, juste se mettre en travers de notre route parce que nous allions trop nous approcher de ce qu’il protégeait de tout son cœur. Et si j’avais bien interprété le glapissement que j’avais distinctement entendu, l’un des siens était blessé et il devait prendre soin de lui au plus vite. Ma nature résonnait à la sienne et je sentais que je devais le suivre pour tenter de faire quelque chose pour soigner l‘animal blessé. Sans compter que si tout se terminait bien, les combats n’auront pas lieu et nous pourrions alors repartir tranquillement et peut-être même avec l’artéfact tant recherché. Mes camarades avaient eux aussi l’air de tous chercher à comprendre la situation et c’était Tobias qui, après avoir récupéré son béret, posait les bonnes questions. J’avais remarqué qu’il était blessé et je m’étais approché de lui dans le but de le soigner, mais il ne semblait pas avoir besoin de mon aide, était-ce parce que j’étais blessé et lessivé de tant d’énergie utilisée ou alors n’avait-il réellement pas besoin de mon aide ? Je me le demandais sérieusement… Kira n’avait pas l’air d’avoir été sérieusement blessé, mais je le gardais dans mon champ de vision si une séance de soins allait être nécessaire ou non. J’inspirais un grand coup avant de couper court aux soutiens donnés et de prendre la parole:

_ La menace étant partie… je supprime les soutiens… Tobias, tu as posé les bonnes questions, le Lycaon ne voulait pas nous tuer parce qu’il n’en a jamais eu l’intention… En réalité, il est comme moi, il nous a forcés à abandonner… et il a raté. Il protège l’un des siens qui doit sûrement être blessé, je l’ai entendu et c’est ce qui nous a sauvé dans un sens… Ensuite, c’est un mage noir, j’ai vu sa tête sur un avis de recherche, mais je n’ai pas retenu son nom…

Je gardais le silence pour voir ce qui allait se passer par la suite tout en réfléchissant à ce que j’allais faire après. J’avais en partie menti pour les soutiens, en fait, j’étais tellement fatigué par ma blessure et les soutiens que mon énergie était vraiment en chute libre, il fallait que j’arrête d’utiliser ma magie pour un temps afin de me concentrer sur mon rétablissement. Je ne savais pas comment allait réagir les autres, mais je pensais surtout qu’avec la force brute de Tobias et la polyvalence quasiment sans défaut d’Ashton viendraient à bout de lui sans que j’intervienne. Dans tous les cas, je devais me rendre à la poursuite de ce Lycaon pour lui venir en aide, je tentais de marcher, mais je devais rapidement me rendre compte que j’étais trop affaibli pour tenir une marche. La dépense d’énergie pour le double soutien était bien plus gourmande que mes habituels soutiens, j’avais l’habitude de les utiliser et je gérais très bien leur consommation, j’avais pris un risque en tentant le double, surtout que je l’avais à plusieurs personnes, pas seulement moi. Ashton était le plus proche de moi en ce moment et, après avoir hésité un instant, je me penchais vers lui pour lui demander:

_ Peux-tu m’aider à suivre le Lycaon ? Je veux lui venir en aide, je sais que je peux faire quelque chose pour les siens.

Il pouvait lire dans mon regard que j’étais déterminé à lui venir en aide depuis que j’avais entendu ce cri déchirant qui l’avait stoppé dans son élan. Peu importe si c’était risqué, peu importe s’il ne le voulait pas, je devais aider l’animal qui avait besoin de mes soins, même si j’allais me vider de mon énergie pour ce faire. Avec l’aide d’Ashton et de mon flair, nous pouvions donc suivre la trace qu’il avait laissé derrière lui et nous finissions par arriver devant une grotte située non loin du champ de bataille. Prenant sur moi-même, je m’approchais de l’entrée de la grotte tout en alertant ses occupants:

_ Je ne vous veux aucun mal, je suis venu pour vous aider, tu sais que je le peux et je ne t‘en veux pas…

Les derniers mots étaient bien sûr adressés au Lycaon que nous avions combattu, il avait été suffisamment intelligent pour comprendre que les améliorations physiques du groupe venaient de moi et il devait également se douter que ce n’était pas mon seul talent. J’espérais qu’il comprenne que je n’avais aucune intention malveillante et que je ne voulais que le rétablissement de l’être qui en avait besoin. Parfois, de simples mots suffisaient… parfois, il suffisait juste de faire le premier pas… je venais juste de faire les deux. Néanmoins, une question occupait mon esprit: comment allait-il réagir face à cette initiative de ma part ?

_________________



Kira Tsugeki

avatar

Messages : 88
Date d'inscription : 23/03/2012
Âge : 19
Guilde : Cait Shelter
Magie / Malédiction / CS : Kage Mahô / Magie des Ombres

- Caractéristiques du Mage -
P.M.: 610
Statut: Mage de Rang E
Renommée : Inconnu(e)
MessageSujet: Re: [Regalia] Sur la Piste du Dragon des Sables   Mer 16 Jan - 16:12
Quelque chose heurta soudainement la poitrine du jeune homme. Le coup repoussa le mage des ombres en arrière, et lui fit quitter le monde des ténèbres pour revenir au désert crée par le Lycaon. Le jeune homme aux cheveux d'argent atterrit face contre terre, étalé à plat ventre dans le sable. L'impact n'avait pas été très fort, mais il lui avait quand même coupé le souffle pendant un court instant. Kira reprit sa respiration, avant de se redresser à genoux, prenant conscience des bruits de combat qui retentissaient.

Non loin de lui, le Lycaon se défendait face aux assauts furieux de Tobias. Un mur de sable séparait les deux adversaires, et semblait contenir les coups du mage de Lamia Scale. Mais un mur, aussi solide soit-il, ne peut protéger deux fronts en même temps. Contournant la protection érigée par la créature canine, Ashton parvint à porter un coup d'épée au Lycaon. Aussitôt, une violente bourrasque de vent souffla la bête, qui se rattrapa habilement sur ses pattes.

Le visage du loup noir se fit soudain plus haineux. Il en avait assez. Derrière lui, le sable s'amoncela dans un doux chuchotement, qui gagna en intensité à mesure que la masse de sable croissait jusqu'à devenir un bruit sourd qui fit trembler le sol. Et bientôt, c'était une véritable vague de sable, obstruant la lumière solaire, qui menaçait de déferler sur les membres du groupe.

Kira la contemplait d'un air horrifié, tremblant de tous ses membres. Avec une telle quantité de sable, il n'y avait aucune chance d'échapper à l'attaque du Lycaon. C'était la fin, pour lui et ses compagnons. La mort le contemplait, lui qui avait passé sa courte existence à tenter de lui échapper. C'était finalement sous une forme plus qu'inattendue qu'elle venait.

Malgré le bruit du sable, l'oreille du jeune mage perçut soudainement un étrange son. Il n'y prêta pas attention, dans un premier temps du moins. Ce n'est que lorsque le Lycaon détourna la tête et stoppa son attaque, avant de déguerpir que le mage de Cait Shelter ne se mit à se poser des questions. Ils étaient passés près, très près de la mort, du moins, il en avait la certitude. Quel était ce bruit qui avait fait fuir le canidé ? Il était encore sous le choc, et ne parvenait à réfléchir correctement. Ce ne fut que lorsque Ren et l'inconnu aux cheveux roux passèrent près de lui qu'il reprit ses esprits et les suivit, après s'être promptement relevé.

Visiblement, les autres membres de l'expédition s'étaient posés les mêmes questions, tout en ajoutant une interrogation sur la véritable identité de l'inconnu. Ce fut Ren qui apporta les réponses, ou du moins, une hypothèse plausible qui expliquait la disparition soudaine de l'animal :

« Tobias, tu as posé les bonnes questions, le Lycaon ne voulait pas nous tuer parce qu’il n’en a jamais eu l’intention… En réalité, il est comme moi, il nous a forcés à abandonner… et il a raté. Il protège l’un des siens qui doit sûrement être blessé, je l’ai entendu et c’est ce qui nous a sauvé dans un sens… Ensuite, c’est un mage noir, j’ai vu sa tête sur un avis de recherche, mais je n’ai pas retenu son nom… »

Un mage noir ..? Kira ne pouvait pas dire qu'il était très surpris, mais la révélation lui fit quand même un choc. Dire que, pendant un moment, c'était un homme qui n'avait aucune raison de l'aider qui l'avait défendu. Mais les circonstances exceptionnelles nécessitent des alliances improbables, et l'homme aux cheveux roux s'était certainement dit la même chose. Il préféra cependant garder ses distances avec l'inconnu.

La théorie du Dragon Slayer concernant le canidé semblait plutôt bonne. Le jeune mage avait du mal à imaginer autre chose pour justifier le comportement de l'animal. Après la discussion, Ren semblait décidé à poursuivre le Lycaon afin d'apporter son aide à l'éventuel blessé dont nous avions parlé. Kira hésita. Le groupe entier devait-il venir ? Tobias, en tout cas, semblait en avoir envie. Après le fiasco de son idée, qu'il qualifiait après coup de stupide, le jeune homme préféra interroger du regard le second membre de Cait Shelter sur la conduite à adopter.
Ashton Grimm
Modo / InugamiModo / Inugami

avatar

Messages : 248
Date d'inscription : 20/06/2012
Âge : 27
Guilde : Cait Shelter
Magie / Malédiction / CS : Gugan no Âku - Arc of Embodiment

- Caractéristiques du Mage -
P.M.: 4.130
Statut: Mage de Rang A
Renommée : Mage Célèbre
MessageSujet: Re: [Regalia] Sur la Piste du Dragon des Sables   Lun 21 Jan - 0:46
Le mur de sable venait de contrer le coup de Tobias. Un mur épais et dont la solidité n’était pas à démontrer. Kira, qui allait tenter une attaque comme prévu, se fit renvoyer par une attaque sans force. Alors même qu’Ashton fonçait droit vers leur adversaire, ses yeux s’écarquillèrent face à ce geste impromptu et exempt de toute volonté meurtrière. Il avait été stupide, il était en train de réagir de la mauvaise façon. Encore une fois, il avait laissé place à son impétuosité, à son manque de réflexion. Avait-il encore un moyen de s’arrêter ? Non, son coup allait porter, il espérait juste maintenant que le Lycaon n’allait pas trop en pâtir. Une attaque privilégiant la vitesse à la force lui faisait face. Bien que des dégâts minimes commençaient à se ressentir dans sa peau et sa chair, cela ne pouvait plus l’arrêter, plus à ce moment là. Son manteau et sa chemise commençaient à être attaqués par l’attaque de la bête. Cependant, le coup d’épée partait, frappant la bête avec force.

Le loup gémit alors, s’envolant à cause du souffle de l’attaque. Il atterrit alors non loin, sur ses quatre pattes. Le mage aux cheveux noirs avait les yeux fermés. Il avait fait une erreur de jugement, toute cette mission était en train de devenir un fiasco car il avait vu rouge face au dragon de sable, parce qu’il n’avait pas supporté de voir l’un de ses compagnons se faire blesser. Tout cela était donc la forme que prenait sa peur de devoir encore porter des corps à bout de bras, de prendre sur lui les âmes de plusieurs disparus et de porter sur lui le poids de la défaite ? Il faisait encore une fois trop de cas du passé dans ce genre de situation, fonçant tête baissée pour éviter que des drames ne se produisent, oubliant qu’il pouvait lui-même être source de ces désastres. Il se rappelait les mots de son mentor à la guilde de Cait Shelter, avant que celui-ci ne disparaisse. Son dernier enseignement.

« Tu sais, ta magie, comme toutes les autres, ne trouve pas sa force que dans ta puissance… Cela ne représente à vrai dire qu’un tiers de ce qu’elle peut-être. L’un des deux autres tiers, c’est l’envie de protéger quelqu’un. Lorsque cela arrive, tu ne sens pas cette puissance couler en toi ? Cet afflux qui te pousse à te surpasser, bien qu’aucune envie meurtrière ne vienne dans ton esprit ? Je ne te dirai pas, par contre, ce qu’est le troisième « ingrédient » d’un bon mage… Cela, tu le trouveras au fond de toi, et personne ne peut te dire ce que ce sera, si ce n’est ton cœur… »

Avait-il trouvé la réponse à cela ? Pas encore, non, mais il cherchait encore et toujours. Cependant, il avait cet envie de protéger les membres de sa guilde, ses amis, ses alliés, et cela pouvait pousser à des erreurs si l’on mettait de côté la raison. Le lycaon, quant à lui, était maintenant en train de contre-attaquer. La blessure provoquée par Ashton l’avait sacrément mis en rogne et il semblait avoir maintenant envie d’en finir. Une vague de sable de vingt mètres de haut déferlait sur eux. Voilà donc le prix d’une erreur de jugement ? Il pourrait surement s’envoler et échapper à cette attaque, mais cela était contre ses principes les plus profonds. Il avait encore son épée en main. Celle-ci consommait beaucoup de son énergie et si jamais il l’utilisait encore trop longtemps, il risquait de ne pas avoir assez de force pour continuer le combat contre l’autre menace présente sur l’île. Il n’y avait plus maintenant qu’à espérer que la chance leur sourit, bien que tout semblait prédire le contraire.

Et pourtant… Comme un cricket pourrait chanter « quand on prie sa bonne étoile », il fallait croire que celle-ci, pour nos compagnons, prenait la forme d’un gémissement que l’on ne pouvait entendre que si l’on était un dragon slayer ou encore, comme Ashton, calme et serein face au destin. Ses doutes se confirmaient donc avec ce bruit venant de loin. L’attaque s’arrêta net, et c’était bien ce qu’avait prévu le mage aux cheveux noirs lorsqu’il entendit ce cri de douleur.

Les autres mages ne perdirent pas de temps pour se poser des questions. Ashton, lui avait déjà arrêté Aria, pour s’économiser. De toute façon, la menace qui exigeait une arme aussi élevée s’était en fait avéré n’être qu’un brave animal défendant son territoire et sa famille. Tobias lui demanda s’il pouvait suivre le Lycaon grâce à ses ailes, ce à quoi Ashton répondit par un hochement de la tête. Les questions fusèrent alors et Ren apporta toutes les réponses nécessaires. Le fait que leur collègue était un mage noir, le fait que les suppositions du mage de Cait Shelter semblaient être partagées par l’ensemble du groupe et enfin, le fait qu’il pouvait aider la créature.

Tout le monde voulait agir et partir retrouver la bête. Il fallait pourtant réfléchir. Pour une fois, ce fut à Ashton de le faire. Il analysa la situation pendant quelques secondes et se tourna alors vers tout le monde. Allait-il attaquer le mage noir ? Allait-il partir seul pour aider le Lycaon ? Toutes les hypothèses se rencontrèrent dans son esprit, pour, enfin, tomber sur celle qui lui semblait être la plus valable.

« Je dois vous avouer que j’ai compris les raisons d’agir du Lycaon peu de temps avant que mon attaque ne le touche. Si nous allons le voir ensemble, il risque de prendre peur et d’encore nous attaquer. Bon, c’est vrai que ce risque est possible aussi si l’on y va en plus petit nombre, mais ça le minimiserai largement, il aurait moins l’impression d’être agressé. De plus, je ne peux pas transporter tout le monde et la rapidité d’action est primordiale dans ces cas là… »

Il attrapa alors Ren par dessous les bras pour le maintenir puis ses ailes commencèrent à s’agiter.

« De plus, il y a quelqu’un ici en qui je ne peux pas faire confiance. Donc, Kira, Tobias, si vous pouviez le retenir ici tant qu’on s’occupe d’achever la mission, ce serait cool. Bon, prêt, Ren ? Ca risque de secouer un peu. »

Sur ces mots, il s’envola du plus vite qu’il put pour atteindre la grotte rapidement et aider le lycaon. Peut-être même que le regalia qui lui donnait sa puissance se trouvait dans cette même grotte. Ils arrivèrent alors sur les lieux et ce fut Ashton qui, bien que doutant de la capacité des lycaon à comprendre le langage humain, dit, avec calme et gentillesse.

« On vous veut pas de mal, je suis désolé pour tout à l’heure. On vient t’aider.»

Etait-il sincère ? Bien sûr. De plus, il savait que les animaux sentaient la peur ou la colère plus facilement que des êtres humains, ils avaient comme un « sixième sens ». De fait, il espérait que le timbre de sa voix et l’envie d’aider de Ren ainsi que la sienne, permettraient aux deux humains de pénétrer dans la tanière de la bête sans encombre.
Rei Tendô
La Main NoireLa Main Noire

avatar

Messages : 763
Date d'inscription : 08/07/2012
Âge : 23
Guilde : Oracion Séis
Magie / Malédiction / CS : Nenriki no Mahô / Télékinésie

- Caractéristiques du Mage -
P.M.: 5.470
Statut: Mage de Rang A
Renommée : Mage Célèbre
MessageSujet: Re: [Regalia] Sur la Piste du Dragon des Sables   Mar 22 Jan - 0:48
Continuant de faire tourner ces hélices, j'observais attentivement la suite du combat qu'engageaient Tobias et Ashton. Kira se fit éjecter sans aucun effort de l'ombre de la bête alors que le démon Magoa fondait sur elle. Une rafale de coups portés sur la gauche, suivie rapidement par une attaque dévastatrice de l'Inugami parvinrent enfin à briser la défense du lycaon noir et à lui infliger son premier revers, l'envoyant ainsi valser à quelques mètres de là où il se tenait. Pourtant, la bête ne semblait pas si amochée que ça et, se réceptionnant sur ses quatre pattes, fit émaner la puissance magique qui avait sans doute été repérée par le Conseil et nos informateurs.
Le taux de magie dans l'air atteignait un seuil que je n'avais jamais pu ressentir, le rendant si lourd qu'il en serait presque palpable. Le canidé commença à élever une vague de sable, grandissant toujours plus, d'une hauteur de vingt mètres au moins. Je devais bien avouer que le courage menaçait de me quitter plutôt rapidement si cette déferlante pâle décidait de nous aplatir...

Toutefois, le lycaon ne prit pas la peine de mettre fin à nos jours d'une manière aussi brutale, un son que tout le monde pu sans aucun doute percevoir s'élevant par dessus le grondement de la vague gigantesque. Cet amas retomba justement sans causer plus de dégâts que quelques éternuements dus au sable pénétrant dans mes narines. Lâchant l'objet fabriqué par Ashton, j’emboîtais le pas au dragon slayer qui pouvait enfin marcher sans avoir besoin d'aide. Mon léger soutien lui avait au moins permis de récupérer quelques forces mais, bien qu'il soit un allié précieux pour le groupe, je pouvais avoir tout intérêt à m'en débarrasser si cette petite aventure tournait au vinaigre...

Kira se releva lorsque nous passâmes à sa hauteur et le groupe pu enfin se réunir, le lycaon ayant détalé en direction du bruit non identifié.
Je ne me sentais jusque là peu visé par la conversation que tenaient ces mages officiels mais je ne pouvais pas partir seul maintenant, si je tentais quoi que ce soit, je n'aurais certainement aucune chance à un contre quatre, du moins mon Oracion cape ne me serait d'aucun secours vu les capacités olfactives du dragon slayer. Je me souvenais encore de ma rencontre avec Ethan Rayne à Hosenka et j'en gardais un très mauvais souvenir. Le sacrifice de mon partenaire m'avait permis de fuir mais ce gars m'avait passé l'envie de le recroiser pour le moment, la différence de puissance étant trop nette à ce moment là.

Les mages me tirèrent de mes réflexions lorsque j'entendis Ren parler de mage noir et affirmer que ma tête était mise à prix. Les soutiens se brisèrent au même instant, nous rendant nos capacités initiales.


* Bon... Ils savent seulement que je suis un mage noir mais ne connaissent pas mon identité, sinon ils m'auraient déjà abattu... Je crois bien qu'il va falloir la jouer en douce si je veux espérer mettre la main sur ce Regalia. Et même si je l'ai, il me faudra une chance inouïe pour fuir de l'île sans me faire rattraper... *

Les questions fusèrent concernant mon identité justement et Ren et Ashton décidèrent de poursuivre le lycaon, me laissant ainsi sous la garde de Tobias et Kira. C'était sans doute le plus beau cadeau qu'ils pouvaient me faire. Vu que personne ne semblait intéressé par mes réponses et que les questions posées semblaient l'être uniquement pour la forme, j'attendis sans un mot que le slayer et l'Inugami s'éloignent pour remonter la capuche de mon Oracion cape sur ma tête, me plongeant à nouveau dans mon anonymat habituel. Je sentais le regard insistant des deux mages postés à un mètre ou deux, m'empêchant d'atteindre mon objectif en me retenant ici.
M’accroupissant en lâchant un grand soupir, je commençais finalement à leur parler, histoire de rompre avec ce silence gênant qui s'était installé.


- C'est fou ce que vous pouvez être rancuniers et bornés quand vous vous y mettez... Je viens de vous protéger et vous assister pour que vous arrêtiez la peluche poilue, pas toi Tobias, je parle du Lycaon... Et encore vous trouvez le moyen de ne pas me faire confiance seulement parce que je n'appartiens pas à une de vos guildes soumises à un Conseil corrompu...

Je pris machinalement une poignée de sable dans ma main avant de la faire écouler comme un petit sablier, recommençant chaque fois que mon poing s'était vidé.

- Mage noir, mage officiel, bien et mal, toutes ces notions si... puériles qui rythment vos modes de vie... Vous protégez une institution qui pourrait vous mettre dans un cachot au moindre fait déplaisant, bien que ce soit souvent Fairy Tail qui en soit la cible. Étonnant qu'une guilde bien plus performante que les vôtres soit si souvent dans le collimateur du Conseil.
Vraiment décevant...


Agrippant une nouvelle poignée de sable, je sentais que mes deux gardes me scrutaient et sans doute qu'un petit sentiment d'énervement et de jalousie envers Fairy Tail commençait à bouillonner, bien que ça ne soit pas mon but.

- Cait Shelter et sans doute une autre guilde aussi faible... Encore deux groupes aveugles dans les yeux desquels le Conseil s'amuse à jeter du sable !

Me relevant en jetant ma poignée de sable en direction des yeux de Kira et Tobias, j'activais au même moment l'invisibilité de mon Oracion cape, me rendant ainsi imperceptible pour les deux mages présents devant moi. Je ne pourrais certainement pas maintenir cette invisibilité très longtemps, ma magie diminuant de plus en plus depuis le début de ce combat, mais je devrais sans doute tenir, au moins jusqu'à être hors de portée de ces deux là.
Prenant approximativement la direction qu'avaient suivi les deux autres membres du groupe, je décidais de les rattraper pour tenter mon idée la plus improbable, ayant une chance de réussite aussi faible qu'un lacryma de vision d'Hydralia. J'espérais seulement que Kira et Tobias ne pourraient pas retrouver ma trace avant que j'arrive au repaire du lycaon...


Spoiler:
 
Game Master

avatar

Messages : 1585
Date d'inscription : 26/09/2011
Magie / Malédiction / CS : All Mighty
MessageSujet: Re: [Regalia] Sur la Piste du Dragon des Sables   Jeu 24 Jan - 15:17
Au fin fond de la caverne, on pouvait entendre plusieurs bruits rauques. Alors que Ren et Ashton s'approchaient, restant à l'extérieure de celle-ci, ils purent voir une paire d'yeux jaunes briller dans l'obscurité. Puis cette paire se multiplia, passant de une à deux, puis quatre, puis une douzaine. Illusion ou réalité ?

Les choses prirent une tournure autrement plus déplaisante lorsque nos deux protagonistes réalisèrent qu'il s'agissait bien de la vérité. Une douzaine de Lycaons Noirs sortirent de la grotte, se disposant de chaque côté de celle-ci, montrant les dents, leurs poils hérissés témoignant de leur méfiance.

Après tout, le Dragon Slayer était blessé, l'odeur du sang pouvant exciter les bêtes, alors qu'Ashton avait quant à lui porté un coup assez violent au Lycaon qui semblait être le chef de cette meute. Lorsque Ren s'approcha de ce dernier, qui demeurait immobile, grognant en montrant les dents, ce dernier exprimait une profonde véhémence dans son regard alors que les autres se mirent également à grogner tous ensemble, laissant l'impression d'un tremblement de terre résonner dans la grotte.

Alors que Ren était vraiment proche de la bête, celle-ci se mit à ouvrir la gueule soudainement et à s'avancer d'un bond, mordant le mage à la main en lui plantant ses crocs sans vergogne. Mais, aussi étrange que cela puisse paraître, ce fut la seule action violente qui eut lieu sur le coup. Les autres Lycaons Noirs, bien que grognant et montrant leurs crocs avec une hargne non dissimulée, ne bougeaient pas.

Quelle était la signification de cette attaque, le canidé restant ainsi les crocs plantés dans la main du Dragon Slayer, fixant ce dernier, alors que personne d'autre ne bougeait ? Point encore plus incompréhensible, l'ensemble des Lycaons présents semblaient posséder un pouvoir magique colossal bien supérieur à celui qui est habituellement employé par cette espèce, comme si le Regalia leur conférait aussi un immense pouvoir.

Quelle allait être la suite des évènements ? Comment allait réagir notre duo face à cette situation ?
Tobias Grant
El DiabloEl Diablo

avatar

Messages : 337
Date d'inscription : 09/07/2012
Âge : 24
Guilde : Lamia Scale
Magie / Malédiction / CS : Take Over - Satan Soul

- Caractéristiques du Mage -
P.M.: 5.660
Statut: Mage de Rang A
Renommée : Mage Célèbre
MessageSujet: Re: [Regalia] Sur la Piste du Dragon des Sables   Dim 27 Jan - 19:21
J'avais fait part de mes interrogations à mes camarades. Apparemment, je n'étais pas le seul à m'être posé des questions sur le comportement étrange du Lycaon qui aurait pu se débarrasser de nous en quelques instants s'il l'avait vraiment voulu. Une nouvelle fois, ce fut Ren qui éclaira ma lanterne après nous avoir fait savoir qu'il avait annulé les soutiens qu'il nous avait fournis. Celui-ci était une véritable mine d'informations à lui tout seul. Chaque fois que je ne comprenais pas quelque chose, il me fournissait une explication. Il l'avait entendu ? Et bah ! Il devait avoir une ouïe vraiment très fine pour avoir été capable de distinguer l'origine du son qu'on avait tous entendu juste avant que notre adversaire ne quitte le champ de bataille. En gros, on pouvait remercier ce qui devait être un autre Lycaon, mais mal en point. Le Dragon Slayer répondit aussi à ma seconde question concernant l'identité du mage roux : celui était donc un mage noir dont la tête était mise à prix. C'était vraiment dommage car il nous avait été d'une grande aide face au détenteur du Regalia. Il avait assuré mes arrières et s'était chargé de surveiller Ren le temps qu'il reprenne des forces. Malheureusement pour lui, maintenant qu'on savait que ces actes-là avaient eu pour but de servir ses propres intérêts surtout, ça cassait toute la beauté du geste.

Au fond, qu'il soit un mage noir ou pas ne changeait pas grand chose. Vu qu'on ne savait pas qui il était à la base, on ne lui aurait jamais permis de s'emparer du Regalia dans le cas où on pourrait le ramener avec nous. Cette nouvelle ne modifiait en rien nos intentions : ce mage noir n'aurait pas ce qu'il était venu récupérer. Après, c'était à lui de voir s'il voulait tenter de le prendre de force ou s'il préférait fuir tant qu'il en était capable. Personnellement, je lui suggérais fortement la seconde option. Nous n'étions pas des chevaliers runiques. Techniquement parlant, nous n'étions pas ''forcés'' de le capturer ou de le tuer. Tout dépendait de lui et de ses agissements futurs. Nous étions quatre – ou plutôt trois et demi vu que le mage de Quatro Cerberus n'était plus en état de combattre – et il était seul. Libre à lui de jouer les suicidaires et de s'en prendre à nous. Tout en surveillant le mage noir, j'écoutais ce qui se disait entre les mages officiels. Ren voulait porter secours aux éventuels blessés du côté des Lycaons, mais pour ça il avait besoin qu'Ashton l'y conduise en volant. Je me félicitai de ne pas lui avoir demandé de me soigner. Il se serait sûrement empressé de le faire quitte à se vider de sa magie. Un tel altruisme, c'était impressionnant ! Il avait beau avoir été blessé par l'animal quelques minutes avant, il ne semblait pas lui en vouloir et était d'ailleurs prêt à s'épuiser pour le soigner lui et les siens s'il le fallait.

Tiens ! Quand est-ce que Kira était sorti de mon ombre ? Bon, il allait bien c'était le principal. Une preuve de plus qu'on n'avait jamais cherché à nous tuer je supposais. Dans tous les cas, il nous fallait prendre une décision sur la démarche à adopter pour aider ceux qui en avaient besoin. Je n'eus pas à le faire puisqu'Ashton s'en chargea. Il connaissait bien cette espèce et supposait qu'on serait de nouveau attaquer si on suivait leurs traces tous ensemble. D'après lui, on avait plus de chance de s'expliquer auprès du Lycaon si peu d'entre nous effectuait le déplacement. Néanmoins, il y avait toujours un risque. Si Ashton et Ren y allaient seuls, ils risquaient d'être tués au moment où ils atterriraient. Enfin, un massacre était aussi probable même si on était tous de la partie. Juste avant de détaler, l'animal nous avait bien fait comprendre qu'il pouvait se débarrasser de nous en une fois s'il le voulait vraiment. Bref, tout ça pour dire que le nombre ne changerait rien en cas d'attaque. Notre nombre n'aurait d'impact que sur la réaction de la cible. Comme le disait le mage de Cait Shelter, plus on serait nombreux, plus on représenterait une menace.

La décision fut prise. Les deux utilisateurs de Lost Magic s'y rendraient par la voie des airs pour arriver au plus vite. Pendant ce temps, Kira et moi nous chargerions de garder un œil sur le mage noir dont on ne connaissait toujours pas le nom. On devait l'empêcher de les suivre. D'un hochement de tête, j'acquiesçai et les regardait alors s'envoler dans la direction prise par le Lycaon un peu plus tôt. Seuls avec l'inconnu, j'espérais intérieurement qu'il resterait avec nous sans bouger et qu'il ne chercherait pas à nous attaquer ou autre. J'avais pas forcément envi de reprendre le combat. Certes, j'aimais me battre mais bon. Affronter un mage noir n'avait rien d'aussi amusant qu'affronter un mage officiel. Ceux-ci cherchaient généralement à tuer leur adversaire et non à le mettre simplement KO pour faire savoir qu'ils étaient les vainqueurs. Le hic, c'était que je n'avais pas envi de mourir. Et un combat où se jouait la vie n'avait absolument rien d'attrayant. Je n'avais aucune envie de le tuer et encore moins envi d'être tué ou de voir un compagnon d'arme l'être. S'il m'y forçait, je serais obligé de le frapper suffisamment fort pour qu'il ne se relève plus, et il pourrait en mourir. Or, je ne voulais pas le tuer. Donc, il ne devait pas m'attaquer moi ou Kira, ni tenter de suivre les deux autres.

Restant sur mes gardes, je m'interrogeais sur ses motivations alors qu'il remettait sa capuche sur sa tête et qu'il s'accroupissait pour ramasser du sable et jouer avec. Je ris un peu en l'écoutant parler. Je ne savais pas pourquoi il s'énervait d'un coup, mais le fait qu'il ait pris la peine de préciser qu'il ne parlait pas de moi en faisant référence à une ''peluche poilue'' m'avait fait marrer. A le voir comme ça, on aurait dit qu'on lui commettait une injustice en ne lui faisant plus confiance sous prétexte qu'il était un mage noir. Oui, c'était une forme de discrimination. On n'y pouvait rien cependant. Il était probable que cet homme soit un tueur, un voleur ou autre. Dans tous les cas, il était un criminel. Il était donc normal qu'on ne lui fasse pas confiance, non ? Lui-même reconnaissait qu'il n'avait aucune confiance en nous ou alors j'avais mal compris ce qu'il voulait dire par ''guildes soumises à un Conseil corrompu''. Comment lui dire de se taire sans l'énerver encore plus ? Je jetai un coup d'oeil à Kira pour savoir si lui avait une idée sur l'attitude à adopter pour gérer la crise de nerfs du roux. Je levai les yeux au ciel au moment où il parla de Fairy Tail. Bien plus performante que nos guildes à nous ? Et après ? Je n'avais jamais accordé la moindre importance à ce détail. La puissance, ce n'était pas ça qui comptait pour une guilde après tout.

«  Ça y est ? T'as fini ? »

Apparemment non. Il n'avait pas fini de parler. Tant pis, il nous faisait gagner du temps en blablatant depuis tout à l'heure. Il aurait du mal à retrouver les deux autres si tel était toujours son désir. Étrangement, il ne jouait plus avec le sable. Il ne me fallu pas longtemps pour comprendre son intention au moment où il terminait sa phrase. Par réflexe, j'effectuai un bond en arrière pour éviter de prendre du sable dans les yeux. Le problème, c'était qu'il en avait quand même profiter pour quitter mon champ de vision et disparaître ! Où était-il passé ? Cherchait-il à nous troubler pour nous attaquer par surprise ? Avait-il quitté l'île avec une magie de téléportation ? Ou s'était-il simplement rendu invisible d'une manière ou d'une autre ? Téléportation ou invisibilité ? Je ne voyais que ces deux options pour expliquer sa disparition actuelle. Quoiqu'il en soit, je l'avais bel et bien perdu de vue. Qu'est-ce qu'on allait bien pouvoir faire maintenant ? Tenter de le poursuivre serait stupide vu qu'on n'avait aucune preuve qu'il était toujours sur cette île. Le plus simple en fait, c'était de rejoindre les deux autres qui devaient se trouver devant le Lycaon à l'heure actuelle.

«  Ça va aller Kira ? – je ne savais pas s'il avait reçu du sable dans les yeux ou pas, je préférais donc vérifier avant de lui faire part de mon intention – Ca te dit qu'on rejoigne Ren et Ashton ? On peut leur faire confiance pour gérer la situation là-bas, donc autant y aller tranquillement. – prenant un ton plus sérieux, j'ajoutai – Mais reste sur tes gardes, on sait jamais. Il est peut-être toujours dans le coin. »

Je parlais bien entendu du mage noir qui s'était évaporé. Nous détendre maintenant n'était pas une bonne idée. Gardant ça en tête, je me concentrai sur le trajet que nous allions maintenant effectuer pour retrouver nos camarades. En prenant notre temps pour marcher jusqu'à eux, nous devrions mettre quelques minutes. Cela leur laissait donc le temps de faire ce qu'ils avaient à faire avant qu'on arrive. Dans le pire des cas, nous lèverions les mains en l'air pour bien montrer qu'on venait en paix. Le tout, c'était de ne pas tout gâcher avec notre arrivée qui serait la plus lente possible. Puisqu'on n'était pas pressé, j'en profitai pour bavarder un peu avec Kira.

 « Dis-moi, ça fait longtemps que tu as rejoint Cait Shelter ? »

Précision:
 
Ren Ikari
Admin / Le Lotus MélancoliqueAdmin / Le Lotus Mélancolique

avatar

Messages : 981
Date d'inscription : 18/05/2012
Âge : 25
Guilde : Quatro Cerberus
Magie / Malédiction / CS : Sky Dragon Slayer
Magie / CS Secondaire : Sky Snow Dragon Slayer

- Caractéristiques du Mage -
P.M.: 6.520
Statut: Mage de Rang S+
Renommée : Mage Illustre
MessageSujet: Re: [Regalia] Sur la Piste du Dragon des Sables   Lun 28 Jan - 18:15
Étais-je fou au point de me jeter dans la gueule du loup ? C’était en tout cas ce que beaucoup de gens devaient penser en me voyant risquer ma vie de cette manière. J’étais blessé à l’épaule et éreinté par l’utilisation excessive de ma magie sans compter la blessure qui me fatiguait davantage, mais rien ne semblait m’empêcher de me diriger vers la grotte qui accueillait le Lycaon possédant le Régalia des Sables. Heureusement pour moi, Ashton avait bien voulu m’aider en me transportant directement à la poursuite de l’animal et j’avais pu économiser mes forces, ce qui était apprécié par mon corps. D’après ce que j’avais compris, Ashton avait demandé à Tobias et Kira de surveiller le mage noir, ce qu’ils avaient accepté de faire jugeant dangereux d’aller tous ensemble voir le Lycaon, et je me demandais si c’était réellement une bonne idée. Bien que je ne m’inquiétais pas vraiment pour l’utilisateur du Take Over, le compagnon de guilde d’Ashton ne semblait pas posséder la même puissance que nous et ses facultés ne lui serviraient peut-être à rien contre l‘inconnu. Je me faisais surement trop de soucis pour lui, Ashton connaissait Kira, je n’avais donc pas à m’en faire pour les autres et je devrais plutôt me préoccuper de ma propre situation.

À peine arrivé à l’antre du Lycaon, je voyais une paire d’yeux luisants apparaitre, puis se décupler en plusieurs exemplaires, tentait-il d’utiliser une autre illusion pour nous tromper ? Je remarquais avec effroi que plusieurs odeurs se mélangeaient, preuve qu’ils n’étaient pas des images, mais bel et bien de véritables animaux qui sortaient de la grotte pour nous encercler tout en nous laissant la possibilité de nous enfuir tandis qu’ils se méfiaient de nous. Quoi de plus normal après tout ? Ashton avait réussi à infliger un coup brutal à celui qui semblait être le chef de meute puisqu’il était devant nous et légèrement en avant, signe qu’ils les commandaient. Faisant fi de leur méfiance et voulant à tout prix savoir si mes talents de guérisseur étaient requis ou non, je m’avançais doucement et prudemment vers le chef et tous se mettaient à grogner comme pour m’interdire d’avancer davantage. Je pouvais ressentir la puissance magique de chacun et elle était identique à celle du Lycaon que nous avions combattu. Que signifiait tout cela ? Comment le Régalia pouvait-il distribuer son pouvoir de la sorte alors qu’il est censé être un artéfact personnel d’après ce que j’avais compris ? Ce n’était pas mon problème pour l’instant, je décidais de poursuivre mon approche lente et finalement, je me faisais surprendre par le chef qui bondissait sur moi afin de mordre la main de mon bras déjà blessé. J’étouffais un cri de douleur sur le coup tout en laissant mes jambes se plier pour atterrir à genoux sur le sol, ce qui me permettait au moins d’éviter d’utiliser mes forces pour rester debout. Je voyais Ashton qui commençait à s’avancer et je tendais mon autre bras en m‘exclamant:

_ Non ! … Ça va aller…

C’était bien évidemment un mensonge, je n’allais pas du tout bien. J’étais blessé à l’épaule, le Lycaon avait ses crocs plantés dans ma main, prêt à me broyer s’il le fallait, ma respiration était de nouveau accélérée et mes réserves magiques étaient au plus bas. J’avais mal, je n’en pouvais plus, je voulais que cela s’arrête, mais je ne pouvais pas abandonner, pas tant que je ne serais pas sûr que ce cri que j’avais entendu n’était pas un hurlement de souffrance. Je devais tenir, je devais gagner la confiance du Lycaon qui avait littéralement ma vie entre ses crocs, je n’avais pas le droit de mourir ici de toute façon, je m’étais promis de revoir Grandine avant de passer dans l’autre monde. Lorsque je remarquais qu’Ashton ne semblait pas vouloir intervenir, je rabattais mon bras et je réfléchissais aux moyens qui étaient à ma portée pour me sortir de cette situation plus que déplaisante. Je n’avais pas trente-six solutions. Les Lycaons ne nous faisaient pas confiance puisque nous avions attaqué leur chef, mais si nous persuadions ce dernier de nos bonnes intentions, j’étais certain qu’ils nous laisseraient vérifier ce qu’il se passait. Je déclenchais ma magie des soins avec la main prise dans la gueule de l’animal tout en me concentrant uniquement sur de bonnes vibrations. Cette magie avait la particularité d’être apaisante et anesthésiante, si je me concentrais convenablement, je pourrais surement calmer les craintes du chef. Néanmoins, cette tentative était à double tranchant. Soit cela fonctionnait et tout se passerait pour le mieux, soit la meute prendrait cela comme une attaque et je subirais leurs foudres avant d’être en mesure de réagir. Toutefois, j’espérais que la décision allait se faire rapidement, je n’allais pas pouvoir utiliser ma magie pendant bien longtemps et je finirais surement par m’écrouler de fatigue si cela tardait trop. Je ne voyais pas d’autre moyen, alors autant aller jusqu’au bout des choses et voir ce qui allait se passer. De toute façon, vu l’état dans lequel j’étais, cela ne pouvait pas être pire… si ?

_________________



Kira Tsugeki

avatar

Messages : 88
Date d'inscription : 23/03/2012
Âge : 19
Guilde : Cait Shelter
Magie / Malédiction / CS : Kage Mahô / Magie des Ombres

- Caractéristiques du Mage -
P.M.: 610
Statut: Mage de Rang E
Renommée : Inconnu(e)
MessageSujet: Re: [Regalia] Sur la Piste du Dragon des Sables   Dim 3 Fév - 16:02
Approuvant la théorie du Dragon Slayer, ainsi que sa décision, Ashton saisit le membre de Quatro Cerberus, et commença à s'élever lentement au dessus du reste du groupe à l'aide de ses ailes imaginaire. Il resta un instant en vol stationnaire, afin de donner ses derniers conseils aux trois mages restés sur la terre ferme :

« De plus, il y a quelqu’un ici en qui je ne peux pas faire confiance. Donc, Kira, Tobias, si vous pouviez le retenir ici tant qu’on s’occupe d’achever la mission, ce serait cool. Bon, prêt, Ren ? Ca risque de secouer un peu. »

Ses ailes battirent de plus en plus vite, puis il partit en emmenant Ren, prenant la direction par laquelle le Lycaon était parti. Rapidement, ils disparurent à la vue du jeune mage des ombres. Ce-dernier poussa un soupir. Dans un sens, il était rassuré de ne pas avoir à poursuivre la bête, qui ne les auraient sans doute pas épargné cette fois-ci, mais il devait maintenant garder un mage noir, qui ne semblait pas être le plus faible d'entre eux, qui plus est. Heureusement, Tobias était également présent pour empêcher le criminel de faire quoi que ce soit.

Les trois mages restèrent longuement silencieux, en attente d'un quelconque signe de retour de l'Inugami et du Dragon Slayer. Les deux officiels lançaient de temps à autre des regards en direction du mage roux, mais celui-ci ne semblait pas vouloir tenter quelque chose, du moins, pour le moment. La capuche de son manteau désormais relevée sur sa tête, il était plongé dans un profond mutisme. puis soudainement, il s'accroupit, en poussant un léger soupir, puis pris la parole. Il parla principalement des guildes officielles, qu'il ne manqua pas de critiquer abondamment. Leur prétendue soumission au conseil, conseil qui, selon ses dires, ne se préoccupaient que peu des guildes. Il était clair qu'il avait choisi la voie de mage noir car il désapprouvait la politique du Royaume.

En vérité, tout ceci était bien loin de Kira. Il se fichait du conseil, bien qu'il respectait tout de même leurs directives en tant que mage officiel. Il n'avais rejoint Cait Shelter que pour ne plus être seul. Mais à choisir, le jeune homme était plus opposant que partisan au conseil, qui n'avait jamais rien fait pour Hydralia, sa ville d'origine. Il y était encore il y a quelques semaines, à arpenter les rues pour trouver de quoi se nourrir. Souvent, il s'était demandé pourquoi personne n'agissait pour les pauvres de la ville. Avec son influence, le conseil aurait certainement pu faire quelque chose. Cependant, tout en n'étant pas complètement fidèle à l'institution, il n'avait pas choisi la criminalité et le terrorisme, contrairement au mage qui se trouvait face à lui. Cet homme parlait du bien et du mal, et de leur absurdité, mais était-ce un prétexte pour tuer des innocents, dont le seul crime était d'être citoyen d'un ville régie par le conseil ? Définitivement non.

« Cait Shelter et sans doute une autre guilde aussi faible... Encore deux groupes aveugles dans les yeux desquels le Conseil s'amuse à jeter du sable ! »

Aussitôt, le mage des ombres releva la tête. Qu'il s'en prenne aux guildes en général, ou au conseil, il n'en avait pas grand chose à faire, mais qu'il qualifie Cait Shelter de faible, il ne pouvait le permettre. il oublia momentanément la différence significative de puissance entre lui et l'homme aux cheveux roux, et voulut lui lancer un Shadow Punch. Mais le mage noir ne lui laissa pas le temps d'agir : il balança le sable qu'il avait en main en direction des deux officiels. Kira en reçu en plein dans l'oeil, ce qui l'aveugla un moment. Lorsqu'il parvint à rouvrir les yeux, le mage noir avait disparu, et Tobias était debout, le cherchant du regard. Ne le trouvant pas, il se tourna vers moi et commença à parler :

« Ça va aller Kira ? »

« O-Ouais, ce n'était que du sable. Mais... Tu crois qu'on dois le poursuivre ? On ne peut pas laisser un mage noir s'enfuir comme ça ! »

Tout en parlant, Kira réalisa qu'il était impossible de le retrouver sur cette île. Elle était bien trop vaste, et si le mage noir avait pu disparaître comme ça, c'est qu'il était soit déjà loin, soit invisible à nos yeux. Sans attendre la réponse du mage de Lamia Scale, le jeune mage se répondit à lui-même.

« Enfin... Tout bien réfléchi, c'est peine perdue... »

Tobias lui proposa donc de rejoindre Ashton et Ren. il le mit également en garde contre le mage noir, qui pouvait être n'importe où. L'adolescent réfléchit brièvement, puis approuva d'un signe de tête. L'adolescent emboîta donc le pas du mage aux cheveux blonds. Ils marchaient avec circonspection, s'attendant à voir surgir la mage noir à tout moment. Du moins, c'était ce que pensait Kira. Au bout d'un moment, Tobias brisa soudainement le silence.

« Dis-moi, ça fait longtemps que tu as rejoint Cait Shelter ? »

Le mage des ombres réfléchit un moment, et fit mentalement le compte, avant de soupirer.

« Ca ne fait même pas un mois. Je ne comprends pas pourquoi la maîtresse de guilde a tenu à m'envoyer ici. Le mage le plus faible de la guilde, sur l'île la plus dangereuse du monde... »

Il resta silencieux un moment, avant de reprendre la parole.

« Je suis désolé. D-Depuis le début, je n'ai servi à rien. Je n'aurais pas dû venir. »

Nouveau silence, pendant lequel Kira se remémora la mission depuis son commencement. lui qui avait voulu être utile, ça avait été tout le contraire. Il devait devenir plus fort. Pour lui, mais surtout pour la guilde qui l'avait accueilli.

Il n'attendait pas de réponse à sa précédente remarque, mais au vu du mutisme qui s'était installé, il allait sans doute en recevoir une. Kira préféra donc détourner la conversation, en retournant la question du mage au cheveux blonds.

« Et... Et toi, tu es à Lamia Scale depuis combien de temps ? »
Ashton Grimm
Modo / InugamiModo / Inugami

avatar

Messages : 248
Date d'inscription : 20/06/2012
Âge : 27
Guilde : Cait Shelter
Magie / Malédiction / CS : Gugan no Âku - Arc of Embodiment

- Caractéristiques du Mage -
P.M.: 4.130
Statut: Mage de Rang A
Renommée : Mage Célèbre
MessageSujet: Re: [Regalia] Sur la Piste du Dragon des Sables   Sam 9 Fév - 23:22
Le mage de Cait Shelter s’inquiétait pour son confrère qu’il avait laissé avec le mage noir. Cependant, il se remontait lui-même le moral en se disant que Tobias était avec lui et était digne de confiance. Au pire, s’ils n’arrivaient pas à le contenir, ils pourraient toujours s’enfuir, ce qui n’était pas une attitude de lâche, mais un fait raisonnable qu’Ashton ne savait pas utiliser. Lui n’avait pas le droit de fuir en laissant ses amis derrière. Non, il se faisait un devoir de toujours fermer la marche en cas de retrait, restant sur le champ de bataille jusqu’au dernier moment. Il voyait bien que Ren était mal en point et le ménagea donc en évitant les virages brusques. L’atterrissage, quant à lui, fut calme contrairement à son habitude. Les deux mages étaient en fin devant la caverne. De ce trou dont ils ne voyaient pas le fond un son rauque les atteignait, comme venant des profondeurs du monde.

C’est alors que de nombreuses lueurs jaunâtres s’illuminèrent devant eux, semblant les transpercer de leurs regards. Cela semblait invraisemblable et pourtant, une douzaine de regards se braquèrent sur eux. La puissance engendrée par le total de ces bêtes était absolument colossale, voire écrasante. Des mages inexpérimentés auraient sûrement déjà détalé à toute jambe ou seraient en train de suer à grosse goûte. Ashton, lui, sentait un malaise mais ne laissait juste rien paraître, que ce soit physiquement ou mentalement. A ce stade de la mission, la moindre erreur ne pardonnait pas.

Les yeux se rapprochèrent alors, semblant tout d’abord flotter dans la sombre grotte. Douze Lycaons vinrent enfin devant eux, formant un demi-cercle devant l’entrée. Les poils hérissés, montrant les crocs. Pas de doute, ils étaient méfiants et peu enclins à prendre le thé et papoter autour d’une table. En face des deux mages se trouvait le chef de meute, celui qu’ils avaient combattu. Alors que Ren était proche de lui, ce dernier se mit à grogner, suivi par ses semblables. Les rugissements cumulés secouèrent le sol de vibrations menaçantes qui ne laissaient rien présager de bon. Ashton espérait tout simplement ne pas avoir fait une erreur en s’élançant dans cette direction. Peut-être auraient-ils dû laisser le Regalia là où il était. Après tout, ces Lycaons Noirs ne gênaient personne sur cette île infernale. Pourtant, une force intérieure le poussait à savoir ce qu’était ce Regalia. Il voulait en connaître la puissance et la forme par simple curiosité. De plus, s’il pouvait l’utiliser, pourquoi ne pas tenter de l’avoir, surtout qu’un mage noir était venu pour récupérer cet artefact lui aussi.

Le moment d’hésitation fut ainsi bien vite balayé. Cependant, ce laps de temps, ces infimes secondes d’évasion dans les méandres de ses pensées laissèrent au lycaon en chef tout le loisir de sauter sur Ren et de lui mordre la main. Ce dernier étouffa un cri tandis que, par pur réflexe, Ashton tendit les muscles de son corps, prêt à s’élancer à l’assaut. Son esprit lui disait non, mais son sang, son être le plus profond, la bête qui siégeait en son cœur lui disait « fonce ». Une lutte de quelques millièmes de secondes fut bien plus violente pour lui que toute la bataille précédente. Il devait lutter contre lui-même, contre cette rage inhérente à son passé, contre cette envie de se battre qui semblait envahir chaque seconde chaque parcelle de son corps. Ce besoin de protéger quiconque qui le poussait souvent à détruire tout sur son passage, qui lui avait valu son surnom d’Inugami. Ce monstre mythique qui naissait de la vengeance et de la haine la plus pure. Cette loyauté qui pouvait se transformer en violence exacerbée, tout cela était devenu son ennemi pendant cette tension des muscles.

« Non ! … Ça va aller… »

Les yeux, vides pendant ces quelques fractions de seconde, du mage aux cheveux noirs redevinrent alors normaux, plus lucides. La phrase qu’avait prononcée le Dragon Slayer l’avait aidé dans son combat contre sa nature, repoussant les assauts de cette force protectrice et destructrice qui siégeait en reine chez lui. Tant qu’il n’avait pas trouvé cette troisième force dont lui avait parlé son vieil ami mort au combat, jamais il ne serait tranquille, il devrait toujours se battre contre cette part sombre cachée au plus profond de lui qui ne réclamait qu’une seule chose : la vengeance.

Reprenant alors ses esprits, regardant la scène, quelque chose lui sembla étrange. La morsure avait été le seul geste agressif de la bête et fut destiné à Ren. Pourtant, les autres Lycaons n’attaquèrent pas Ashton qui était pourtant le plus « dangereux » pour eux, si l’on pouvait dire. En effet, bien qu’il commençait à entrer dans ses dernières ressources en matière de magie, s’essoufflant en utilisant des artefacts puissants qu’il avait dû créer lui-même, il était encore en bonne santé et était le coupable de la blessure de leur chef, alors pourquoi ? Pourquoi n’avait il pas été attaqué ? Il se rappelait alors les combats qu’il avait vus dans sa prime jeunesse entre deux animaux de la même meute pour décider duquel aurait l’ascendant sur l’autre. En réussissant à envoyer un coup à la bête, avait-il réussit à se faire accepter, contrairement à Ren ? Avait-il, lui, le droit d’entrer, d’où cette non-agression ?

« Ren, je pense que tu en as déjà assez fait. Si jamais tu vois que ça dégénère, pars avec les autres. »

La phrase avait été prononcée avec un calme que peu de personnes connaissaient au jeune homme. Il commença alors à enlever son manteau puis son haut. Il se retrouva alors torse nue devant la meute. Il espérait montrer ainsi qu’il n’était pas armé, qu’il n’avait aucunement l’intention d’attaquer. De nombreuses cicatrices et marques de combats avec d’autres lycaons et animaux de tout bois parsemés son torse, son dos et ses bras. Des morsures anciennes semblaient aussi marquer ses épaules. Et pourtant, il était encore là. Peut-être que cela ferait preuve de « trophées » qu’il avait acquit tout au long de sa vie aux yeux des bêtes. Il fit alors un mince sourire à son camarade puis dit alors.

« T’inquiètes pas, si c’est bien ce que je pense, tout devrait bien se passer… J’espère juste ne pas trop me gourer… »

Il avança alors vers la grotte tranquillement, sans geste brusque. Il n’y entra cependant pas tout de suite, attendant de voir la réaction des bêtes face à ses gestes. Si jamais les réactions se faisaient trop violentes à son gout, il s’arrêterait sûrement avant de commettre l’irréparable.
Rei Tendô
La Main NoireLa Main Noire

avatar

Messages : 763
Date d'inscription : 08/07/2012
Âge : 23
Guilde : Oracion Séis
Magie / Malédiction / CS : Nenriki no Mahô / Télékinésie

- Caractéristiques du Mage -
P.M.: 5.470
Statut: Mage de Rang A
Renommée : Mage Célèbre
MessageSujet: Re: [Regalia] Sur la Piste du Dragon des Sables   Lun 11 Fév - 1:09
J'avais réussi à me débarrasser de ces deux nuisibles et marchait d'un pas décidé vers l'origine du cri survenu un moment plus tôt. Me considérant hors de vue de mes deux poursuivants, j'annulais l'invisibilité de mon Oracion Cape, mes réserves de magie se trouvant au plus bas. Je ne pensais pas pouvoir tenir encore bien longtemps à ce rythme. Un affrontement un peu trop soutenu aurait sans doute raison de moi. Mes deux premières protections sur cette île m'avait consommé bien trop de magie. Il allait falloir jouer serré si je voulais avoir une chance de ramener ce Regalia avec moi.
Cette journée brûlante ne finissait pas de m'achever. Le climat aride de l'île nuisait à ma progression, chaque pas se faisant plus lourd dans le sable environnant et me rappelant cette soif que je ne pouvais étancher pour le moment.

La gorge sèche, la vision brouillée par les gouttes de sueur qui perlaient à travers mes cils, j'espérais ne pas me tromper de direction et suivre la bonne piste.
Je pensais à la surprise de mes deux gardiens qui devaient sans doute avoir pris l'initiative de rejoindre les autres membres du groupe. Si je pouvais arriver sain et sauf avant eux, avec un peu de chance, je pourrais faire capoter le plan du Dragon Slayer et créer un chaos digne de ce nom qui empêcherait quiconque ici de récupérer cet artefact maudit. Quitte à ne pas le ramener, autant que personne ne le puisse pour l'instant. Nous pourrions sans doute dépêcher quelques généraux en moins de 7 jours pour pouvoir reprendre ce boulot et extraire le Regalia des griffes de cette bête en l'exécutant comme il se doit. Les mages officiels ont trop de principes à mon goût et ne savent pas prendre les décisions les plus judicieuses au bon moment.

Un vent rempli de particules sableuses me fouettait le visage, asséchant encore plus ma peau et ma gorge. Pour peu qu'il souffle assez fort, mon odeur pourrait ne parvenir au pourfendeur de dragon que lorsque je serais en mesure de réaliser mon plan.
Des rugissements puissants retentirent au loin. Semblables aux rugissements du Lycaon que nous avions affrontés mais bien plus nombreux cette fois. Les deux mages étaient-ils tombés sur une meute ?

Plusieurs renfoncements rocheux se dressaient devant moi, chacun pouvant former potentiellement une grotte ou une cavité suffisamment profonde pour abriter un joli troupeau. D'un air assez nerveux, je ralentis jusqu'à marcher d'un pas prudent, écoutant les rugissements se taire. Je devais avouer que j'étais plutôt nerveux en traversant ce terrain rocheux. Je m'étais vraiment éloigné de la côte pour le coup et des animaux hostiles pouvaient se cacher dans n'importe lequel des renfoncements environnants. Scrutant toutes les directions alentours, tant pour vérifier que mes poursuivants ne m'avaient pas rattrapé que pour détecter tout mouvement agressif d'une bête pouvant s'être tapie dans un coin sombre, je vis au loin les silhouettes d'un duo se profiler.
Avais-je été si lent que ça pour que ces deux regagnent du terrain ? Je ne pourrais bien évidemment pas approcher discrètement du lieu désiré s'ils m'apercevaient.

Pensant un instant à ce que ferait les autres généraux, l'image d'Alowin me parvint un instant. Je ne supportais absolument pas le mode opératoire de cette mage et ses manières avaient le don de m'exaspérer au plus au point. Mais si elle apprenait ce que je m'apprêtais à faire, nul doute qu'elle me le rappellerait pour le restant des jours que je passerai à ses côtés au sein de la guilde...
Me cachant entre les rochers et attendant que les voix de deux protagonistes se rapprochent suffisamment, je déchirais un pan de ma manche gauche et le frottait sur mon front et mes cheveux afin de l'imprégner de mon odeur.
C'était notamment la présence d'un dragon slayer qui m'avait rappelé cette vieille confrontation avec deux de ses semblables à Hosenka. Le grand Ethan Rayne et Buster Todd, si je me souvenais bien... J'avais réussi à leurrer le flair de ce second en disséminant des pans de vêtements dans les rues, peut-être que cette ruse fonctionnerait sur Ren également.

Alors que Tobias et Kira avançaient en discutant de leurs guildes, je retenais mon souffle, l'air chaud de l'île me brûlant les poumons avec l'aimable participation du sable environnant qui voletait pour m'irriter les bronches. D'un léger demi-tour, je pus dépasser du rocher derrière lequel je m'étais dissimulé, observant ainsi le groupe qui me tournait le dos. Je fis envoler le bout de tissu en direction de la poche du pantalon de Kira, tentant de le glisser sans l'alerter avant de me cacher de nouveau pour leur laisser une avance considérable et nécessaire à la réussite de mon plan. J'avais puisé dans mes dernières réserves de magie. A partir de là, il faudrait sans doute que je me débrouille un bon moment avec l'aide singulière de mon pieu, la télékinésie ne me serait plus d'aucun secours si je voulais éviter de m'évanouir inutilement.

Trois possibilités s'offraient maintenant à moi : soit le duo me repérait et la confrontation me forcerait sans doute à quitter l'île avant d'aller moisir en prison avec quelques anciens camarades, soit la supercherie serait découverte par Ren, soit il marcherait comme tout Dragon Slayer faisant confiance à son flair lorsque sa vue lui fait défaut. J'avais presque l'impression de jouer à la roulette hydralienne avec une arme entièrement chargée...
Game Master

avatar

Messages : 1585
Date d'inscription : 26/09/2011
Magie / Malédiction / CS : All Mighty
MessageSujet: Re: [Regalia] Sur la Piste du Dragon des Sables   Mer 13 Fév - 11:36
Alors que le Lycaon gardait ses crocs plantés dans la main de Ren, et que ses semblables observaient Ashton se mettre à moitié nu pour prouver qu'il n'était pas armé, le Dragon Slayer put voir le doute dans l'esprit de l'animal s'échapper, peu à peu. Le duo venait de passer avec succès ce test. Mais celui qui semblait être le chef de meute restait toujours méfiant, au point même que ses iris se contractèrent, signe qu'il comptait attaquer, et cette fois-ci, sans aucune retenue. Alors qu'il commença à grogner, et à l'instant même où Ren dû voir que les choses allaient mal tourner, un cri retentit au fin fond de la caverne, le stoppant net dans son élan.

Lâchant son étreinte, le Lycaon ne cessa pas pour autant de montrer les dents, alors que ses semblables reculèrent à leur tour. Et c'est là qu'il apparut, depuis un nuage obscur, on put voir plusieurs plumes voleter avec élégance avant de dévoiler leur propriétaire : un majestueux Fenrir Noir, imposant, bien plus grand que les Lycaons, et possédant une aura nettement supérieure à la leur.

Spoiler:
 

L'animal possédait une aura incroyable, et depuis son ombre, on pouvait sentir le pouvoir du Regalia filtrer. Celui-ci se propageait jusqu'à tous les Lycaons présents, et le mystère de la puissance du groupe fut ainsi résolu : c'était le Fenrir qui propageait son pouvoir à ses congénères grâce au Regalia. Mais au même instant, la bête poussa un cri avant qu'un léger voile de sable n'émerge de son ombre, se glissant vers sa patte arrière droite. Ren et Ashton purent voir, dès lors, que la patte de l'animal avait déjà commencé un processus de pétrification, et que l'émanation de sable avait fait grandir un peu plus la zone touchée. Plus le temps passait et plus le corps du Fenrir risquait de se pétrifier à cause du pouvoir du Regalia.

Poussant un aboiement qui retentit dans toute la caverne, le Fenrir sembla demander à l'un de ses confrères quelque chose. Le lycaon noir qui était le leader par intérim se désintéressa de Ren et Ashton pour se jeter sur l'ombre de son chef et essayer d'y plonger. Mais il fut repoussé par une violente bourrasque de sable. De toute évidence, les réponses venaient d'être données au duo : le Regalia était dans l'ombre du Fenrir et un esprit sauvage comme celui des Lycaon ne pourrait pas entrer dans celle-ci et l'en déloger. Il fallait un mage, pour réussir cet exploit et ramener l'objet avant qu'il ne change en statue de sable la bête qui avait été choisie par l'artefact...

Mais au milieu de toutes ces révélations, le comportement des lycaons et du Fenrir changea brusquement. Tous remuèrent leur truffe avant de se mettre à hurler à la mort, avant de montrer les crocs à l'arrivée de Kira et Ashton. Restait à savoir ce que notre groupe allait faire. Cependant, à la réponse "Mais où trouver un mage utilisant la Kage no Mahô", jamais la réponse ne fut aussi évidente.


==========================

Intervention Game Master : + 20 PM Bonus Énigme pour Ashton et Ren.
Tobias Grant
El DiabloEl Diablo

avatar

Messages : 337
Date d'inscription : 09/07/2012
Âge : 24
Guilde : Lamia Scale
Magie / Malédiction / CS : Take Over - Satan Soul

- Caractéristiques du Mage -
P.M.: 5.660
Statut: Mage de Rang A
Renommée : Mage Célèbre
MessageSujet: Re: [Regalia] Sur la Piste du Dragon des Sables   Sam 16 Fév - 20:08
Kira, contrairement à moi, avait reçu le sable envoyé par le mage noir directement dans les yeux. Il avait donc été aveuglé par celui-ci tandis que je l'avais perdu de vue malgré le fait que j'avais évité son attaque sournoise. Il fallait croire que ce genre de ruse était bien typique des mages comme lui. Il avait eu ce qu'il voulait en tout cas : il était parvenu à nous échapper. Tant mieux pour lui, tant pis pour nous. Maintenant qu'on ne l'avait plus face à nous, on n'était plus vraiment libre de nos mouvements. Il pouvait être n'importe où. Si ça se trouvait, il était toujours là à côté, quelque part, n'attendant qu'une chose : qu'on baisse notre garde pour nous éliminer. Néanmoins, il y avait une autre possibilité : il était possible qu'il ait d'ores et déjà quitté l'île. Impossible de savoir où il était. En attendant de le savoir, j'avais interrogé Kira pour savoir comment il allait. Celui-ci me rassura en me disant qu'il n'avait reçu que du sable. C'était déjà ça, normalement, ses yeux devraient aller mieux à l'instant même où il aurait retiré le sable. Il le fit sans tarder et je pus donc voir qu'il s'était remis très rapidement de ce jet sablé. En même temps, comparé à toutes les attaques de sable auxquelles on avait dû faire face avec le Lycaon, c'était rien du tout.

Est-ce qu'on devait le poursuivre ? Inutile. On n'avait aucun moyen de le faire. Le plus simple était donc de rejoindre les deux autres pour les mettre au courant de l'escapade du roux et de notre échec. J'espérais pour eux qu'ils ne seraient pas attaqués par le mage noir à cause du fait qu'on l'avait perdu de vue : je ne me le pardonnerais pas. Il avait raison de dire qu'on ne pouvait le laisser s'enfuir ainsi. J'étais d'accord avec lui sur ce point. Le truc, c'était que j'étais incapable de le retrouver. Sachant qu'il m'avait demandé mon avis, je supposais que ce n'était pas son cas non plus. Je n'eus pas besoin de lui répondre. En effet, il comprit lui-même que son idée n'était pas réalisable. C'était bel et bien peine perdue. Reprenant la parole, je lui fis part de mon projet : celui qui consistait à rejoindre les deux autres. Peu de temps après, il m'approuva et me suivit tandis que je prenais la direction prise un peu plus tôt par nos compagnons. Mon béret bien ancré sur ma tête, je marchais tranquillement sans me presser. Je faisais suffisamment confiance aux deux autres pour leur laisser le temps de gérer le problème sans Kira et moi. Si nos hypothèses avaient été exactes, notre précédent adversaire avait maintenant besoin de nous. Techniquement parlant, ils ne devaient pas courir trop de risques là-bas.

Toujours sur nos gardes, nous étions prêts à faire face à tout et n'importe quoi. Histoire de brouiller les pistes et de laisser entendre qu'on était parfaitement détendu, je commençai à discuter avec l'adolescent. Pourquoi je parlais de brouiller les pistes ? Tout simplement parce qu'il y avait des chances que l'on soit suivi et écouté. Pour moi, la disparition soudaine du roux tenait soit de l'invisibilité soit de la téléportation. Ainsi, dans un cas comme dans l'autre, il était largement en mesure de nous espionner. Et quand bien même personne ne nous suivait, c'était un moyen comme un autre de faire connaissance, non ? Je lui avais donc demandé depuis combien de temps il était à Cait Shelter. Une question comme une autre. Il ne tarda pas à me répondre et je fus plutôt surpris de sa réponse. Un mois à peine ? Et bah, il avait pourtant l'air de bien s'entendre avec Ashton. Je trouvais que c'était assez court pour avoir une entente de ce genre. A Lamia Scale par exemple, bien que je m'inquiétais pour la totalité des membres de celle-ci, je ne m'adaptais pas de suite à la présence des nouveaux par exemple. Et puis, durant ce mois-là, je doutais qu'il ait traîné avec son nakama pendant tout ce temps. Bref, tout ça pour dire qu'apparemment, les guildes ne fonctionnaient vraiment pas de la même façon quand elles accueillaient une nouvelle recrue.

Je ne fis aucun commentaire sur le reste de sa réponse. J'étais habitué à entendre ce genre de remarques. Moi-même, par le passé, il m'était arrivé d'avoir ce genre de raisonnement pessimiste. Je comprenais un peu pourquoi il pensait cela, mais bon, ce n'était pas une raison pour le lui dire. En fait, j'avais fini par comprendre que quand quelqu'un s'exprimait ainsi, celui-ci n'attendait pas forcément qu'on lui réponde. Nul besoin de parole réconfortante, ou autre. Le tout, c'était de l'écouter et de le laisser dire tout ce qui le taraudait depuis un moment. Mieux valait que ça sorte. Les ruminer pendant des heures et des heures ne ferait qu'empirer les choses. Là au moins, je savais qu'il ne finirait pas par craquer. Il prenait conscience de son état actuel, c'était tout. Rien de plus, rien de moins. Tout comme j'avais pris conscience de mon manque de polyvalence au combat, il réalisait qu'il avait encore du chemin à parcourir avant de devenir l'homme qu'il tenait à devenir. Je souris par contre au moment où il s'excusa pour me dire qu'il n'avait servi à rien et qu'il n'aurait pas dû venir. Cette mission avait été dure pour nous tous. Il y avait eu des blessés, mais aucune perte n'était à déplorer. Ne lui répondant toujours pas, je ne pensais qu'à une chose : un proverbe. Tout vient à point à qui sait attendre. Je ne m'en faisais pas pour lui. Je sentais que son moment ne tarderait pas à arriver.

 « Hmm... J'ai rejoint Lamia Scale à mes 14ans. Cela fait donc plus de 10ans maintenant. Je m'en souviens comme si c'était hier. J'étais alors incapable d'utiliser la magie. »

Et oui, durant mes deux premières années dans cette guilde, j'avais plus ou moins joué les mercenaires avant d'assimiler le Démon Magoa. A côté de ça, il y avait quelque chose qui me tracassait depuis une bonne minute. On n'était plus très loin de l'endroit où devait se trouver Ren et Ashton. Le hic, c'était que plus on se rapprochait, plus j'avais l'impression que le nombre d'adversaires hypothétiques se multipliait. Et le plus inquiétant dans tout ça, c'était qu'ils semblaient tous aussi puissants que le Lycaon qui s'était amusé avec nous cinq. Bon, ils étaient plus nombreux que nous maintenant. Parfait. A la moindre erreur de notre part, on leur servirait de goûter. Commençant alors à prier pour que tout se passe sans anicroche, j'ouvris de grands yeux alors qu'on arrivait enfin. Des ailes !? Mais qu'est-ce que c'était que ce truc ? Un Lycaon-ailé ? Ça devait être lui le véritable Alpha de la meute. En fait, maintenant que je faisais gaffe aux détails, toute la scène était bizarre. Un, on avait été accueilli par des hurlements et une attitude générale qui ne présageaient rien de bon. Deux, Ren était à genoux et l'une de ses mains était en sang – signe qu'il avait dû être attaqué. Trois, Ashton était torse nu pour une raison inconnue, et je doutais fortement que ce soit une requête des créatures du coin. Et quatre, la bête ailée avait une drôle de patte arrière droite : celle-ci semblait recouverte d'une couche de...sable ?

M'arrêtant net devant tout ce beau monde, je fis signe à Kira de s'arrêter à son tour. Mieux valait attendre de voir ce qu'ils comptaient faire de nous avant de pénétrer leur espace vital. Je me demandais si le Lycaon que nous connaissions se souvenait de moi. Après tout, il m'avait vu sous ma forme démoniaque tout à l'heure. Or, j'avais deux bras en moins par rapport à tout à l'heure. J'étais aussi bien moins dangereux. Et avec mon béret sur la tête, je n'avais franchement rien d'intimidant. Tout comme Ashton, j'étais torse nu et n'avait aucune arme sur moi. Je ne pouvais compter que sur l'odorat du Lycaon pour qu'il m'identifie et comprenne que j'étais du côté des mages ici présents. Tiens ? Est-ce que j'avais une odeur lorsque j'utilisais le Take Over ? Un Démon pouvait-il être flairé ? Aucune idée, je ne tarderais sans doute pas à le savoir. Tout dépendrait de l'attitude du seul animal blessé du coin.

 « Vous faites face à des complications à ce que je vois... On peut vous aider ? »

J'avais dit cela d'un ton calme. S'ils étaient toujours en vie après tout ce temps, c'était sûrement parce que quelque chose empêchait les créatures de les éliminer. Une nouvelle fois, on voyait qu'ils ne cherchaient pas à nous éliminer. Autrement, Ren aurait autre chose que sa main en sang : sa gorge par exemple. Si j'avais bien compris ce qu'il se passait ici, le problème ne pouvait être résolu par les dons guérisseurs du Dragon Slayer. Personnellement, je ne voyais pas ce que je pouvais leur apporter de plus. Mais ça ne coûtait rien de demander. Qui sait s'il n'avait pas besoin que je leur raconte une histoire pour les aider à retrouver le sommeil... Bon d'accord, je rêvais un peu là. Néanmoins, même si moi je ne pouvais rien pour eux, Kira était peut-être la solution à leur problème. L'ombre de l'Alpha ailé m'intriguait. Je ne savais pas pourquoi, mais j'avais comme l'impression que c'était de là que provenaient tous nos soucis. Le proverbe auquel j'avais pensé tout à l'heure conviendrait-il à cette situation ? Avions-nous bien fait de les rejoindre aussi tôt ? Me rappelant la raison de cette réunion, je fis un compte-rendu détaillé à Ren et Ashton – sans pour autant quitter la meute des yeux – concernant ce qui s'était passé depuis leur départ.

 « Au fait, le mage noir a disparu. Je ne l'ai perdu de vue qu'une seconde, et il en a profité pour quitter mon champ de vision. – cette info balancée, je poursuivis avec mes hypothèses accompagnés d'une petite mise en garde – D'après moi, soit il s'est téléporté et a quitté l'île, ce qui serait sage de sa part. Soit, il s'est juste rendu invisible. Il est donc possible qu'il se trouve encore dans les parages... »

Je supposais qu'ils comprendraient tout ce que cela impliquait sans que j'aie à l'expliquer. Ils étaient tous deux suffisamment expérimentés pour savoir de quoi était capable un homme invisible. Il pouvait très bien être en train de nous espionner, comme il pouvait être en train de s'enfuir sur une embarcation. Ne pouvant rien faire pour le moment, je restais patient. J'attendais tranquillement que les choses se passent. Encore une fois : tout vient à point à qui sait attendre.

GM:
 
Ren Ikari
Admin / Le Lotus MélancoliqueAdmin / Le Lotus Mélancolique

avatar

Messages : 981
Date d'inscription : 18/05/2012
Âge : 25
Guilde : Quatro Cerberus
Magie / Malédiction / CS : Sky Dragon Slayer
Magie / CS Secondaire : Sky Snow Dragon Slayer

- Caractéristiques du Mage -
P.M.: 6.520
Statut: Mage de Rang S+
Renommée : Mage Illustre
MessageSujet: Re: [Regalia] Sur la Piste du Dragon des Sables   Lun 18 Fév - 14:38
_ Ren, je pense que tu en as déjà assez fait. Si jamais tu vois que ça dégénère, pars avec les autres.

J’avais l’impression de me réveiller soudainement en attendant quelqu’un prononcer mon nom. Ce quelqu’un n’était autre qu’Ashton et le calme dans sa voix contrastait avec le sens de ses paroles, voulait-il me ménager et m’éviter de souffrir encore plus inutilement ? Je n’en savais rien, mais je remarquais que mon but n’était toujours pas accompli, même avec tous les progrès que j’avais fait, j’étais tout simplement incapable de réellement protéger tous ceux qui m’entouraient, il arriverait bien un temps où quelqu’un devrait me seconder. Néanmoins, il était évident qu’Ashton ne me connaissait pas, n’importe quel Cerbère n’aurait jamais prononcé ses mots à mon égard, il m’aurait forcé à faire demi-tour ou à reculer pour me mettre hors de danger. Si jamais un danger persistait, je me devais d’accompagner la personne qui s’y exposait, pour la couvrir, la soutenir et lui éviter un malencontreux accident. J’avais décidé de devenir le bouc émissaire de mon entourage, j’étais prêt à souffrir à leur place pour les protéger… Quel sentiment étrange, n’est-ce pas ? Pourtant, depuis l’incident avec Alex une dizaine d’années auparavant, j’avais décidé qu’il en serait ainsi et je ne changerais pas d’avis sous prétexte que j’étais plus mort que vivant.

Il fallait bien l’avouer, j’étais dans un sale état. Un pieu de sable m’avait transpercé l’épaule droite, le Lycaon qui s’était dressé face à nous m’avait mordu à la main lorsque j’avais essayé de comprendre ce qui se passait. Le destin avait voulu que je sois celui sur qui cet animal allait se libérer de sa frustration. Car oui, c’en était. Il était frustré de ne pouvoir faire quelque chose, même si je n’arrivais pas à comprendre ce qu’il voulait dire par là. J’arrivais à lire dans les sentiments de l’animal et je profitais de ce contact, très douloureux soit dit en passant, pour tenter de mieux comprendre la situation et savoir comment nous pouvions lui venir en aide. Lorsqu’Ashton se mettait torse nu, je me demandais ce qu’il avait en tête et je pouvais remarquer les nombreuses cicatrices qui parsemaient son corps, j’étais curieux de savoir ce qui avait pu lui arriver pour qu’il en ait autant. Il essayait de me rassurer en me disant que tout allait bien se passer, mais la fin de sa phrase me mettait mal à l’aise; je ne savais pas à quoi il pensait, mais il ne semblait pas sûr de lui, autrement dit, il jouait le quitte ou double sur ce coup. Un changement se faisait dans l’atmosphère, elle devenait moins lourde, signe que le doute des Lycaons était en train de s’envoler face aux réactions que nous avions eu. Après tout, Ashton venait de prouver qu’il n’était pas armé et qu’il était sans défense en quelque sorte, quant à moi, mon manque de réaction dû à la fatigue et au fait que je ne voulais pas riposter face à l’assaut leur montrait que nous ne leur voulions aucun mal.

À cet instant précis, je pensais que tout allait bien se passer et que nous aurions le fin mot de l’histoire. Toutefois, il y avait toujours quelque chose qui n’allait pas, le chef de meute ne me lâchait pas, ses crocs toujours enfoncés dans ma chair, je tournais mon regard vers lui et je sentais un frisson glacé me parcourir la colonne vertébrale lorsque je remarquais qu’il s’apprêtait réellement à en finir avec moi. Son grognement montrait également qu’il allait se jeter sur moi et vu dans l’état dans lequel j’étais, je n’allais même pas pouvoir me protéger d’une quelconque manière. Alors que je voyais le moment où le Lycaon allait passer à l’offensive, j’entendais un cri qui stoppait tout le monde dans son élan, même mon agresseur me lâchait la main tout en restant sur ses gardes. Les autres de la meute reculaient pour laisser passer le véritable patriarche. Il était bien plus imposant et majestueux que ses congénères, de par sa présence et son aura indescriptible, d’ailleurs cette dernière se dispersait vers chacun des loups, démontrant qu’il était la source de leur pouvoir supérieur et qu’il était également le détenteur du Régalia des Sables. Ses ailes le rendaient encore plus magnifique à mes yeux et je tombais sous le charme de la bête en un instant. Toutefois, quelque chose brisait soudainement mon émerveillement, il souffrait et le sable s’empressait de grimper sur l’une de ses pattes, dévoilant ainsi un début de pétrification. Impossible ! Le Régalia était en train de le transformer en pierre par sa trop importante puissance, non, je devais sûrement faire quelque chose, la magie des soins serait-elle capable de lutter contre une pétrification ? Je n’en avais strictement aucune idée, je devais avouer que je n’avais jamais vécu une telle chose avant aujourd’hui et je me disais que je devais tenter le coup avant de me rappeler l’état de faiblesse que j’avais.

Le véritable chef aboyait et celui que nous pensions être le dirigeant de la meute le rejoignait avant de vouloir sauter dans son ombre, me rappelant avec quelle facilité il m’avait piégé à l’aide de ce pouvoir. Pourtant, cela ne marchait pas cette fois, il avait été repoussé violemment par du sable. Ainsi donc, le Régalia avait élu résidence dans l’ombre du majestueux animal dont je ne connaissais pas le nom et aucun Lycaon ne pouvait y aller pour le déloger de son nouvel habitat alors qu’il était en train de tuer à petit feu son possesseur. Je sentais soudainement la méfiance revenir immédiatement dans l’esprit des Lycaons, ils se mettaient à renifler avant de grogner de nouveau en montrant les crocs. Mon odorat me donnait la réponse au même moment que je me posais la question: Tobias et Kira venaient dans notre direction et ils étaient tout proches. Ces derniers finissaient par être dans notre champ de vision et l’accueil qui leur était destiné n’était pas des plus sympathiques, ils l’avaient bien compris. Tobias nous déclarait que le mage noir s’était envolé, par téléportation ou invisibilité, et je craignais qu’il ne profite de la situation pour avoir ce qu’il était venu chercher. J’avais l’impression de sentir sa présence, au sens premier du terme, pourtant, c’était mince et cela venait de… Kira ? Pourquoi le jeune mage de Cait Shelter avait l’odeur du mage noir sur lui ? Ce dernier était-il invisible juste derrière lui pour camoufler sa présence ? Non, je ne pensais pas… Néanmoins, j’arrêtais d’y penser puisque les Lycaons semblaient prêts à se jeter sur les deux nouveaux arrivants. D’un bond, je me levais pour interposer tout en m’exclamant:

_ Non ! Si vous nous faîtes confiance… vous devez leur faire confiance aussi… surtout que Kira peut le faire…

L’effort que je venais de fournir était certainement celui de trop. J’étais blessé et affaibli, si bien que le fait de m’être déplacé aussi rapidement avait fini par drainer toute l’énergie qu'il me restait et je sentais mon corps tomber par son propre poids. Je venais de succomber à l’inconscience, laissant mes trois partenaires de mission se débrouiller pour la suite des évènements. Pourtant, j’avais l’impression d’entendre parfois des éclats de la conversation et j’espérais que tout se passait bien pour eux. Je comptais sur Ashton pour expliquer à son camarade de guilde ce qu’il devait faire, j’en étais incapable et je pensais pas pouvoir faire quelque chose avant un moment. Quel piètre mage de soutien je faisais ! J’étais censé les protéger et les soutenir du mieux que je pouvais et voilà que j’étais celui qu’ils allaient devoir veiller le temps que je récupère. Je me demandais comment cette histoire allait se terminer, ce serait ma première question lors de mon réveil.

_________________



Kira Tsugeki

avatar

Messages : 88
Date d'inscription : 23/03/2012
Âge : 19
Guilde : Cait Shelter
Magie / Malédiction / CS : Kage Mahô / Magie des Ombres

- Caractéristiques du Mage -
P.M.: 610
Statut: Mage de Rang E
Renommée : Inconnu(e)
MessageSujet: Re: [Regalia] Sur la Piste du Dragon des Sables   Lun 25 Fév - 14:37
Le mage de Lamia Scale ne tarda pas à répondre à la question de l'adolescent, qui fut un surpris par la réponse. Il comprenait désormais pourquoi le blond était aussi puissant. Cela faisait au moins dix ans qu'il s'entraînait et développait ses capacités magiques. À côté de lui, Kira était un véritable débutant, encore plus que ce qu'il ne l'avait pensé au début de la mission. Il s'étonna également du reste des propos de Tobias : Il avait put rejoindre une guilde sans être capable d'utiliser la magie. Le mage des ombres avait toujours cru que c'était impossible. Pourtant, il avait juste à côté de lui la preuve vivante du contraire.

Il n'était plus temps de penser à ça, cependant. Pendant qu'ils discutaient, les deux mages officiels avaient fini par atteindre une caverne creusée à même la roche. Une grande concentration de puissance magique émanait de l'intérieur de cette grotte. Un long hurlement parvint également aux oreilles des mages, un hurlement qui ne semblait pas provenir que d'une seule gorge. Il ne faisait aucun doute que c'était ici que le lycaon s'était réfugié, et qu'il n'était pas seul. Un peu anxieux quand à ce qu'ils allaient trouver à l'intérieur de la cavité, les deux mages avancèrent en direction de l'entrée. Et lorsqu'ils arrivèrent, ils furent tout bonnement stupéfiés.

Une douzaine de lycaons se trouvaient devant l'ouverture, tous semblables à celui qui les avaient attaqués. Et ils semblaient avoir repéré les deux arrivants depuis un moment, comme le témoignaient les grondements, qui les avaient accueilli quelques minutes auparavant, et les crocs déployés de l'ensemble de la meute. Le moindre faux pas risquait d'être mortel, et très douloureux.

Juste devant la horde de canidés, Ren était à genoux, une profonde marque de morsure dans la main. Le sang gouttait sur le sol, formant une petite flaque. Il semblait clair que le dragon Slayer avait été attaqué par l'un des lycaons. À côté de lui se trouvait Ashton, étrangement torse nu. Un grand nombre de cicatrices parsemaient son corps. Kira se demanda fugitivement quelle pouvait en être la raison, mais chassa rapidement la question de son esprit.

Mais toute cette scène n'était rien comparée à la magnificence de la créature qui se tenait derrière la horde de loups. Celle-ci partageaient ressemblait beaucoup aux lycaons : une morphologie commune et une appartenance certaine au groupe des canidés. La bête était tout de même largement plus grande que le reste de la meute. Mais le plus impressionnant était l'immense paire d'aile qui ornait le dos de la créature, ainsi que la majesté de son aura. Il s'agissait du véritable chef des lycaons, cela ne faisait aucun doute. Tandis qu'il la regardait, Kira eut la surprise de voir quelques grains de sable s'échapper de l'ombre de la créature. Ceux-ci voletèrent un moment, avant de prendre la direction de la patte arrière droite de l'animal, et de s'y fixer. Une couche de sable solidifiée entourait déjà une partie du membre. Un lien se fit dans l'esprit du mage des ombres. C'était donc de lui que venait le pouvoir des autres. Il était le possesseur du Régalia.

Les deux arrivants s'arrêtèrent à quelques pas du groupe, attendant la réaction de leurs compagnons et des canidés avant de faire le moindre autre geste. Tobias fut le premier à prendre la parole, interrogeant le Dragon Slayer et le mage de Cait Shelter sur la marche à suivre. Il les informa également sur la disparition du mage noir, les mettant par le même coup en garde. Il pouvait en effet être n'importe, n'attendant qu'une occasion pour se débarrasser des mages officiels. Mais bientôt, les lycaons recommencèrent à gronder, et certains fléchirent les pattes, prêts à bondir sur le groupe de mages. Aussitôt, Ren se releva, faisant barrage aux canidés tout en leur adressant ces paroles :

« Non ! Si vous nous faîtes confiance… vous devez leur faire confiance aussi… surtout que Kira peut le faire… »

L'adolescent écarquilla les yeux en entendant son nom. « Kira peut le faire »... Que voulait-il dire par-là ? Faire quoi ? Mais le mage de Quatro Cerberus ne finit pas sa phrase. Les forces qui lui restaient semblèrent le quitter, et il retomba au sol, face contre terre. Il semblait évanoui. Le jeune mage voulut se précipiter pour s'assurer de l'état de son allié, et fit un pas en avant, avant d'être interrompu par les grognements des lycaons, qui s'intensifièrent un moment. Ne voulant pas provoquer la colère des loups, il recula pour regagner sa position initiale. Cependant, décidé à comprendre les paroles de Ren, il prit la parole, s'adressant à Ashton :

« Qu'est-ce qu'il a voulu dire ? Qu'est ce que je dois faire ..? »

Son regard se retourna vers la créature ailée. La lueur dans ses yeux laissait transparaître une grande intelligence, mais également de la souffrance. Celle-ci venait du Régalia, à n'en pas douter. Tout en désignant la bête, il continua sa question :

« Ça a un rapport avec lui, n'est-ce pas ?
Ashton Grimm
Modo / InugamiModo / Inugami

avatar

Messages : 248
Date d'inscription : 20/06/2012
Âge : 27
Guilde : Cait Shelter
Magie / Malédiction / CS : Gugan no Âku - Arc of Embodiment

- Caractéristiques du Mage -
P.M.: 4.130
Statut: Mage de Rang A
Renommée : Mage Célèbre
MessageSujet: Re: [Regalia] Sur la Piste du Dragon des Sables   Sam 2 Mar - 1:10
Les lycaons se calmèrent. Tous, sans exception. Etait-ce à cause de la manœuvre d’Ashton ? Ou alors pour le calme sans faille de Ren? Y avait-il encore besoin de se poser des questions, à vrai dire ? Le cœur d’Ashton, qui semblait battre plus lentement ces derniers temps, repris son rythme normal. Il n’avait pas peur des lycaons, mais plutôt de sa tentative qui aurait pu être vaine et poser plus de problèmes que d’en résoudre. Cela était donc fini ? Ils allaient pouvoir finir la mission en tranquillité et rentrer chez eux sans trop de dégâts, mis à part pour Ren ? Non, car il semblait que certaines forces extérieures jouaient contre eux. Etait-ce ce que l’on appelait destinée ? Toujours était-il que le Lycaon en chef eut soudainement un regard bien significatif sur ses intentions.

Beaucoup de sentiments passent par le regard. La tristesse, la peur, la colère, l’amour. Autant dire que ce qu’avait vu Ashton dans le regard du Lycaon qui tenait dans sa gueule la main ensanglanté de son camarade, ce n’était pas un regard d’amoureux transit, ou celui-ci jouait dans le crime passionnel. Le problème était cependant bien plus large. En effet, si Ashton bougeait pour protéger son camarade, ce qui n’était qu’une supposition deviendrait une certitude, et ce ne serait pas un seul lycaon dont il faudrait se débarrasser, mais bien une douzaine avec une puissance magique aussi terrifiante qu’incontrôlée. De plus, la chaleur ambiante et la fatigue n’arrangeaient en rien leurs affaires. Ashton ne pouvait plus créer d’artefacts puissants comme ceux qu’il avait déjà imaginés. Tout au mieux, il pouvait tenir un combat avec une épée sans aucun effet, mais il n’était pas sûr de cela non plus.

Alors même que cela semblait dégénérer, que le lycaon semblait prêt à en découdre avec le blessé, un aboiement rauque, un cri puissant retentit, s’extirpant de la caverne avec force comme un souffle puissant. Tous les lycaons devinrent soudainement plus calmes, tous sauf l’agressif qui montrait encore ses dents teintées du sang de Ren. C’est alors qu’apparu le vrai chef, de sa stature imposante, sortant d’un nuage sombre. Ses ailes, ainsi que son être entier, inspirait le respect et la puissance. Son aura était bien plus puissante que celle de tous les Lycaons réunis. Elle était écrasante et Ashton n’aurait en rien voulu se battre contre cette chose. Son envie de protéger les autres l’y aurait poussé, bien entendu, mais il n’y serait pas allé de son propre chef pour un simple défi. Cependant, le véritable pouvoir qu’il possédait, l’origine de tous les problèmes auxquels ils avaient dû faire face jusqu’à présent semblait se situer dans son ombre. L’ombre, la part de soi-même qui longe les murs, qui reste au sol, mais aussi cette part sombre qui peut nous effrayer comme nous attirer dans les limbes de la rage. Chacun a sa part d’ombre, gageons que celle du Lycaon était plus puissante que la normale, au sens littérale du terme.

Cependant, ce pouvoir, cette force, avait un prix. Ce prix, c’était la douleur qu’infligeait le Regalia à la bête. Sa patte arrière s’entourait de sable, se pétrifiait peu à peu. Cela allait sûrement gagner tout son corps au bout du compte, et il finirait par mourir, changé en statue de sable, tué par un objet à la puissance incommensurable.

*Un processus de rejet ? Après tout, c’est logique… Si il lutte contre cette puissance ou le contraire, alors le rejet vient de lui-même…*

Alors que la splendide créature aboya encore, sa meute se retourna vers elle. Le plus téméraire se jeta alors dans l’ombre, pour tenter de sauver son leader, l’alpha. Cependant, il fut aussitôt rejeté par une bourrasque de sable. Son esprit était trop sauvage, trop animal. Il n’était pas calme comme pouvait l’être un mage. Ashton voyait là, en face de lui, les limites de la bestialité qu’il avait aussi au fond de lui, cet esprit sauvage qui le forçait à agir avant de réfléchir dans certaines situations. Or, voir ce loup essayait d’aider son ami sans pouvoir le faire le blessait. Etrangement, Ashton ressentait de la sympathie pour ces bêtes, et son impuissance ne faisait que rendre la chose plus douloureuse à ses yeux.

Soudain, tous les loups se tournèrent vers l’immensité qui s’étendait devant la grotte. Montrant leurs dents et grognant tous, ils semblaient avoir vu quelque chose, ou plutôt quelqu’un. Ashton se tourna alors. Il espérait que ce ne soit pas le mage noir, un combat dans ces conditions n’était pas la meilleure chose. Ren était trop affaibli et personne ne pouvait savoir la réaction qu’auraient les lycaons en cas de combat. Heureusement, il vit Tobias et Kira. Un soupire de soulagement sortit alors de sa bouche. Son regard se fit amical mais un sourire malicieux se dessinait aussi sur son visage. La solution était là, devant ses yeux. Ren l’avait sûrement compris aussi. Tobias annonça alors la mauvaise nouvelle : le mage noir s’était enfuit. Il pouvait donc être n’importe où, loin ou… proche.

Ren se leva alors, rassemblant ses dernières forces pour demander aux lycaons de faire confiance aux nouveaux venus. Ses derniers mots avant de s’évanouir confirmèrent qu’il avait lui aussi compris sur quoi reposait la clé de la mission. Kira sembla d’abord paniqué, intrigué. Il se demandait ce qu’il pouvait faire, comme l’avait si bien dit le dragon slayer. Soudain, voyant la patte de la bête, il sembla comprendre une partie de ce qui allait être le nouveau plan d’action. Maintenant que Ren était hors course, c’était à Ashton de prendre le commandement des opérations. Il devait coordonner chaque personne présente. Une seule erreur serait fatale, un seul geste déplacé et cette mission signerait la fin de nos mages. Ashton afficha alors un air sérieux sur le visage, résolu. Il regarda ses deux compagnons d’arme puis leur dit avec une voix claire et calme.

« Bon, nous n’avons pas beaucoup de temps. Kira, le Regalia se trouve dans l’ombre du Lycaon. Il faut l’extraire car il le tue à petit feu. Je ne sais pas si c’est ce fichu artefact qui rejette le lycaon ou l’inverse, mais toujours est-il qu’il n’y a que toi qui puisses le sauver et, en même temps, nous sauver. Il faudrait donc que tu plonges dans son ombre et que t’extirpes cette chose. C’est risqué, je sais pas trop ce qui se passera quand tu l’enlèveras, mais si on essaie pas… »

Il préféra laisser peser un silence qui en disait bien plus long que des paroles. S’ils n’essayaient pas, ils étaient fichus. Cependant, si Kira plongeait dans l’ombre du Lycaon pour récupérer l’artefact, même si Rei revenait, ce serait trop tard pour lui. Le jeune mage de cait Shelter aurait le temps de reprendre le Regalia, sachant que les lycaons ne pouvaient pas s’approcher de l’ombre de leur maître. Le mage aux cheveux noirs regarda alors Tobias puis continua de donner ses directives.

« Tobias, je veux que tu surveilles Kira et Ren. Comme tu vois, ce dernier est mal en point. De plus, si Rei revient, il faudra quelqu’un pour faire un deuxième rempart entre lui et les loups, au cas où… »

Il avança alors tranquillement puis glissa doucement à l’oreille du mage blond, pour éviter que Kira n’entende ce qu’il avait à dire. Il fallait dire qu’il ne voulait pas apeurer où faire stresser un membre de sa guilde. Il avait déjà trop de pressions sur les épaules en ce moment pour que le mage à la Lost Magic n’en rajoute encore.

« Je ne sais pas combien de temps je tiendrai en combat singulier. Je pense pouvoir créer une épée classique, mais pas plus… Si tu vois que ça dégénère, abandonne la mission et protège les deux autres. Je vous rejoindrai plus tard. »

Ashton remit alors son T-shirt mais laissa son manteau à terre. Il rigola alors amèrement, regardant le ciel, puis soupira.

« Vraiment, quelle idée de nous envoyer dans cet enfer… Trop chaud pour bronzer et pour garder un manteau sur ses épaules… Enfin, ça va, j’ai encore des lunettes de soleil. Hé, les lycaons ! Faites leur confiance, ils sont moins agressifs que moi, je me porte garant d’eux !»

Il mit alors ses lunettes de conduite devant ses yeux puis, le sourire aux lèvres, se posta quelques mètres devant la grotte. Si Jamais Rei tentait quoi que ce soit, de lancer un objet ou même d’approcher, il rencontrerait indubitablement Ashton sur sa route, prêt à faire capoter chacun de ses plans. Il était devenu, à cet instant précis, le bâton qui allait se mettre dans les roues d’un plan bien huilé pour le faire échouer, quitte à se briser au final.


Dernière édition par Ashton Grimm le Sam 6 Avr - 10:42, édité 1 fois
Rei Tendô
La Main NoireLa Main Noire

avatar

Messages : 763
Date d'inscription : 08/07/2012
Âge : 23
Guilde : Oracion Séis
Magie / Malédiction / CS : Nenriki no Mahô / Télékinésie

- Caractéristiques du Mage -
P.M.: 5.470
Statut: Mage de Rang A
Renommée : Mage Célèbre
MessageSujet: Re: [Regalia] Sur la Piste du Dragon des Sables   Sam 9 Mar - 1:12
Cela faisait quelques minutes que plus aucun bruit ne me parvenait depuis ma cachette. Je me levais donc, prêt à prendre les deux mages en filature, quand un rugissement bien plus puissant que celui de notre cher lycaon retentit au fond d'une grotte. Se pouvait-il que l'endroit héberge toute une meute ? Évidemment, si la réponse était oui, mon plan aurait certainement beaucoup plus de chances de marcher. Pourtant, un mauvais pressentiment m'alertait sur la réussite de mes sombres desseins et je sentais déjà que tout ne serait pas aussi facile que prévu.

Sortant des rochers derrière lesquels je m'étais caché, je parcouru assez rapidement la distance devant me séparer de la grotte dans laquelle je devrais pouvoir trouver ce foutu regalia. Je pourrais même courir si l'envie m'en prenait, mon odeur étant dissimulée au Dragon Slayer par le leurre que j'avais réussi à placer dans la poche du mage de Cait Shelter. Toutefois, il fallait que j'économise mes forces pour me préparer à un éventuel combat, ou même pour fuir suite à l'exécution de mon plan. Je voyais de nouveau les silhouettes du duo devant l'entrée béante de la cavité rocheuse.
Un grondement retentit, faisant vibrer tout ce qui se trouvait aux alentours de la grotte. A mieux écouter, ce n'était pas un grondement mais un assemblage de plusieurs puissants grognements. Ma théorie de la meute était confirmée et visiblement, tout nouvel arrivant suscitait beaucoup de méfiance chez nos amis canidés.

Stoppant ma progression pour récupérer mon souffle à une bonne vingtaine de mètres de l'entrée de la grotte, j'entendis les voix des mages officiels s'échanger plusieurs informations, notamment celle concernant ma fuite.


* On dirait qu'ils n'ont même pas remarqué que je les ai suivi jusqu'ici, ils ne font qu'émettre des doutes et des hypothèses... J'aurai au moins un demi-effet de surprise... *

Je doutais fortement de sortir indemne de cette situation mais c'était maintenant ou jamais, il me fallait passer à l'action. Laissant mon pieu glisser dans ma main, je le serrai d'une main ferme avant de démarrer ma course vers l'entrée de la grotte. A peine avais-je fait un pas qu'une voix me stoppa net :

« Tobias, je veux que tu surveilles Kira et Ren. Comme tu vois, ce dernier est mal en point. De plus, si Rei revient, il faudra quelqu’un pour faire un deuxième rempart entre lui et les loups, au cas où… »

* Kuso... Il peut pas rester tranquille celui-là ? *

De tous les mages présents, il fallait que ce soit celui-là qui vienne à ma rencontre. Je l'attendais d'un pied ferme et je le vis sortir avec en t-shirt et lunette, donnant plus l'impression d'un gars allant à la plage que d'un mage en mission de la plus haute importance. Après tout, l'habit ne fait pas le moine et encore moins avec ce type.

Je m'avançais vers lui, le pieu toujours dans la main, ne cachant ainsi nullement mes intentions. Visiblement, la chance était de mon côté dans ce boulot. Je me faisais attaquer par une illusion d'Acnologia puis par des centaines de lycaons de sable, j'usais toute ma magie pour tenter de fausser compagnie à un groupe composé de quatre mages officiels et maintenant, j'allais me battre contre le plus fort d'entre eux sans la moindre trace de télékinésie. Je n'étais sans doute jamais tombé dans pire situation.
Je m'arrêtais à quelques mètres de mon adversaire, le jaugeant une petite seconde avant de prendre la parole :


- A croire que le sort s'acharne sur moi, à un contre quatre, j'ai quand même l'honneur de combattre le plus fort. Inutile de blablater sur nos intentions, on sait tous les deux pourquoi nous sommes là.

Brandissant mon arme, je fis le premier pas en direction de l'utilisateur d'une Lost Magic. Maintenant, c'était quitte ou double. J'espérais seulement qu'il se fatiguerait plus vite que moi. La forme n'y était pas et je doutais de pouvoir lui tenir tête trop longtemps...
Game Master

avatar

Messages : 1585
Date d'inscription : 26/09/2011
Magie / Malédiction / CS : All Mighty
MessageSujet: Re: [Regalia] Sur la Piste du Dragon des Sables   Lun 18 Mar - 11:59
Le Fenrir approcha de Kira, se tenant à peine à quelques centimètres du faciès de ce dernier. Il avait entendu des bruits de pas non loin de la grotte et doutait du fait qu'il puisse s'agir d'un énième potentiel allié. Cependant, le temps était compté, le Regalia pétrifiant de plus en plus le canidé ailé. Alors qu'Ashton partit à la rencontre de Rei, le chef de la meute reste face à Kira avant de prendre une position assise. Il déploya ses ailes dans leur entièreté avant de hurler à la mort, rapidement rejoint par l'ensemble du groupe. Aussitôt, une puissante émanation d'énergie obscure jaillit du corps de l'ensemble des loups, avant que leur corps ne s'enfonce dans leur propre ombre. Mais plus important, Kira s'enfonçait lui aussi, sans pouvoir faire quoi que ce soit à part se débattre inutilement.

Au bout d'un instant, tous les protagonistes avaient disparus, et seule une énorme ombre dont il émanait un grand pouvoir, se trouvait sur le sol de la grotte, derrière Ren et Tobias. Impossible de savoir ce qui se passait dans l'ombre en question, mais une chose était sûre, cela n'allait pas être de tout repos pour le pauvre Kira, et mieux valait éviter d'être interrompu par une quelconque intervention extérieure, personne ne pouvant savoir ce à quoi cela aboutirait.

Le mage manipulant la Kage no Mahô se retrouva donc dans un espace obscur, une lumière pourpre et mauve ondulant telle des aurores boréales autour de lui, donnant une impression de vaste étendue ténébreuse. Surgissant de nulle part, l'ensemble des Lycaons se dressèrent sur les côtés, tous en posture assise, tels des chevaliers dressant une haie à suivre pour le jeune mage. Au bout de ce chemin, on pouvait voir le Fenrir, beaucoup plus grand et impressionnant que dans la réalité, avec, près de lui, le Lycaon qui dirigeait la meute par intérim. Mais plus surprenant encore, le canidé ailé se mit à parler, ou plutôt, à laisser flotter sa voix dans les airs, sans esquisser le moindre mouvement.


- Je sais ce que vous et vos semblables sont venus chercher en ce lieu... Et ce n'est pas un pouvoir que nous autres pouvons laisser entre les mains du premier venu.

Comment le Fenrir pouvait-il s'adresser ainsi à Kira ? La réponse provenait sans doute du fait que tous deux possèdent la Kage no Mahô et soient, d'une certaine manière, en phase. Sans doute ce dialogue aurait-il été impossible avec tout mage maîtrisant une autre magie. Continuant après une légère pause, le loup ailé reprit la parole avec un ton toujours aussi solennel.

- J'ai recueilli ce pouvoir afin de protéger ce désert... Car entre de mauvaises mains, il pourrait signifier un danger colossal... Et je sens des forces néfastes à l'oeuvre pour tenter de s'en emparer à l'heure ou nous parlons.

Du haut de sa douzaine de mètres de haut, il s'avança alors vers Kira, baissant la tête pour mettre sa truffe juste en face du frêle humain qu'il était, avant de lui parler sur un ton cette fois-ci plus mystérieux.

- Si je dois remettre ce pouvoir à un humain pour m'assurer de pouvoir rester en vie et protéger ma meute... Alors qu'est-ce qui pourrait me dire que vous êtes la bonne personne ? Qu'est-ce qui pourrait m'assurer que vous ne ferez pas un mauvais usage de ce pouvoir... Que ce dernier ne vous consumera pas...

La question était assez directe, et mieux valait pour Kira qu'il se montre convainquant. Cependant, à l'extérieur, cette petite conversation allait avoir des effets néfastes sur tout le reste du groupe. Ainsi retranché dans son ombre, le Fenrir ne pouvait assurer le contrôle du Regalia qu'au sein de l'univers onirique qu'il avait généré entre lui et Kira. Le pouvoir de l'artefact risquait donc de fortement se déchaîner, libre de tout contrôle. On pouvait sentir le vent se lever, alors qu'au loin, une gigantesque tornade de sable se dessinait. Emportant tout sur son passage, l'immense manifestation inquiétante laissait également un gémissement strident, comme un râle de désespoir, se répandre à travers le désert. D'ici quelques minutes, elle arriverait là où se trouvaient nos mages, et inutile de dire que les chances de survie de ces derniers étaient nulles si Kira ne parvenait pas à convaincre le Fenrir.

Mais plus inquiétant encore, ce n'était pas la tornade, mais bel et bien l'immense aura qui en émanait. Y avait-il quelque chose à l'intérieur de ce tourbillon qui broyait tout ce qui se trouvait sur son passage ? La réponse apparu avec le son, que seul un Dragon Slayer pourrait reconnaître... Le son d'ailes qui battent, de manière puissante... De manière familière...

Cela ne présageait rien de bon, et restait à savoir ce que comptaient faire chaque protagonistes...
Tobias Grant
El DiabloEl Diablo

avatar

Messages : 337
Date d'inscription : 09/07/2012
Âge : 24
Guilde : Lamia Scale
Magie / Malédiction / CS : Take Over - Satan Soul

- Caractéristiques du Mage -
P.M.: 5.660
Statut: Mage de Rang A
Renommée : Mage Célèbre
MessageSujet: Re: [Regalia] Sur la Piste du Dragon des Sables   Sam 23 Mar - 16:55
Kira et moi avions finalement rejoint nos deux compagnons de mission. Ceux-ci n'étaient dans cette grotte que depuis quelques minutes et pourtant, ils s'étaient déjà retrouvés avec des problèmes sur le dos. Bon d'accord, c'était surtout Ren qui les attirait mais bon, c'était pas de sa faute si le destin en avait décidé ainsi. D'ordinaire, c'était moi qui subissait tout à la place des autres. Quelque part, j'étais bien content de ne pas être à sa place. C'était si rare d'être plus ou moins en pleine forme tandis qu'un autre mangeait tous les coups. Certes, j'avais subi quelques dégâts moi aussi, mais ce n'était pas moi qui me vidait lentement mais sûrement de mon sang et de mes dernières réserves d'énergie. Si j'avais été à la place du Dragon Slayer, j'aurais certainement agi différemment en voyant les Lycaons gronder ou fléchir leurs pattes avant. Dans l'état actuel des choses, il ne pouvait rien faire pour nous, et encore moins nous protéger. Pourquoi donc s'était-il interposé entre nous – Kira et moi – et les canidés alors qu'il n'était pas du tout en pleine possession de ses moyens ? Pourquoi se sacrifier pour des mages qu'il venait tout juste de rencontrer. Bon d'accord, cette mission nous avait aussitôt rapproché et nous étions sans doute plus proche quelque part que certains amis. Néanmoins, on restait de parfaits inconnus pour lui. Des inconnus bien plus à même de se défendre que lui soit dit en passant. Bien que son acte soit digne de respect, une part de moi ne pouvait s'empêcher de se sentir insulté, sous-estimé, et de ne désirer qu'une chose: le frapper !

Et oui, voir Ren effectuer ce bond pour se placer devant nous après avoir cru qu'on se ferait dévorer comme des lapins m'avait sacrément énervé. C'était qu'il commençait à me taper sur le système avec son besoin maladif de soutenir, de protéger et de se sacrifier pour les autres. Peu importait sa puissance de base. Qu'il soit plus fort que moi ou pas ne comptait pas actuellement. Au vu de son état, il se ferait massacrer par un bébé moucon...et encore j'étais gentil ! Bref, tout ça pour dire que si l'on voulait protéger quelqu'un, il fallait en être capable. Or, il était incapable de protéger qui que ce soit avec toutes ses blessures et ses réserves de magie frôlant le zéro. La preuve, ce fils de Dragon venait de tomber dans les pommes après avoir prononcé ses derniers mots destinés à convaincre la meute de Lycaons que Kira – si j'avais bien compris – pouvait les aider. Il ne manquait plus que ça ! J'allais encore devoir le porter... Intérieurement, je pleurais. Pourquoi ? Parce qu'avec tout ce sang, il avait toutes les chances de salir mon magnifique béret si je le soulevais. Et le sang, c'était difficile à retirer. Le jeune mage de Cait Shelter voulut porter secours à celui de Quatro Cerberus. Malheureusement pour lui, d'autres ne l'entendaient pas de cette oreille. Chacun ses priorités après tout. Eux devaient complètement se ficher du mage inconscient puisqu'il était incapable de les aider. L'avantage, c'était qu'il nous avait aidé nous en nous apprenant que Kira était la solution. En faisant le lien avec la patte pétrifiée du grand Lycaon ailé, je supposais que ça avait un rapport avec la magie des ombres de l'adolescent.

Je ne m'étais pas trompé d'après les dires d'Ashton. Il n'avait toujours pas expliqué pourquoi il s'était déshabillé devant la meute mais bon, c'était pas si grave que ça. De toute sa tirade, je ne retins qu'une seule information: Kira allait devoir récupérer le Regalia de l'ombre de la créature. C'était une excellente nouvelle ! Lui qui s'était plaint un peu plus tôt de n'avoir servi à rien depuis le début. Là était la preuve qu'au final, il sera le plus utile d'entre nous. C'était vrai quoi ! On s'était battu pour rien depuis le départ. Cette opération ne pouvait être accomplie que par celui-ci. Pas besoin de quatre bras, de soutiens, de boucliers ou encore d'armes spéciales, tout ce qu'il fallait, c'était Kira. On n'avait plus qu'à lui faire confiance, et personnellement, je lui faisais confiance. Nos vies étaient entre ses mains. Soit il réussissait et on vivait, soit il échouait et d'ici quelques décennies des archéologues retrouveraient nos restes au sein de cette grotte. Continuant sur sa lancée, l'utilisateur d'une Lost magic s'adressa cette fois-ci à moi personnellement. L'avantage dans une mission nécessitant une alliance comme la nôtre, c'était qu'il n'y avait pas de leader bien défini. Ce rôle pouvait être attribué à n'importe quel membre de l'alliance selon les circonstances. Durant le combat contre le Lycaon, c'était moi qui avait en quelque sorte pris le commandement des opérations et forcé les autres à suivre mes directives. Par la suite, ça avait été Ren pour se rendre à la grotte et maintenant c'était Ashton. On était tous dans le même bateau, ce qui faisait que personne ne cherchait à se plaindre ou à désobéir. On savait tous qu'il valait mieux rester souder pour survivre et réussir.

Surveiller les deux pendant qu'il monterait la garde devant la grotte. Techniquement, ce serait très facile. Ren était inconscient, même si j'allais devoir m'occuper de ses blessures. Quant à Kira, je ne pourrais rien faire pour lui une fois qu'il sera dans l'ombre du canidé ailé. Un deuxième rempart contre le mage noir dont on ne savait toujours pas s'il était encore dans le coin ou pas ? Génial ! Celui-ci était une vraie plaie ! Il aurait pas pu nous dire s'il partait ou restait tout simplement ?! Non mais franchement, ce n'était pas parce qu'il faisait partie d'une guilde clandestine qu'il était obligé de disparaître sans dire où il allait... Nouvelle information du second mage torse nu de notre quartet: tout comme Ren, il frôlait le zéro en terme de réserves magiques. Pourquoi n'était-ce pas à moi de m'occuper du problème roux dans ce cas-là ? Aucune idée. Il devait privilégier la sécurité de Kira à la sienne, et supposait sûrement qu'il suffirait à écarter la menace que représentait le rouquin. N'empêche, il était marrant lui. Si ça dégénérait, je devais protéger les deux autres ? En clair, si les Lycaons pétaient les plombs, je devrais les emporter avec moi et fuir. Il était vachement optimiste lui ! Chaque Lycaon ici présent avait la puissance de celui qu'on avait à peine blessé à 5 contre lui. Entre Ren qui me sous-estimait en pensant devoir me protéger malgré ses blessures et Ashton qui me surestimait en supposant que je pouvais assurer la protection de deux mages contre une meute boostée au Regalia, j'étais complètement perdu moi.

Il remit son T-shirt et se dirigea alors vers la sortie en nous faisant un peu de pub. Je me concentrai de nouveau sur la créature qui se rapprochait de Kira tout en observant Ren du coin de l'oeil. Je n'avais pas beaucoup bougé depuis les grondements de ces monstres de puissance. J'allais devoir agir vite si je voulais éviter que le mage céleste nous clamse entre les doigts. Le problème, c'était que je ne pouvais pas faire grand chose pour l'instant. J'attendis donc de voir ce qu'il voulait au mage des ombres en se rapprochant à ce point de lui. Quelques secondes plus tard, tout se passa très vite ! Le chef de meute s'assit, déploya ses ailes et hurla à la mort sans raison, rapidement suivi de toute la meute avant qu'ils ne commencent tous à descendre dans leurs ombres, emportant Kira avec eux. Celui-ci n'avait pas l'air de contrôler ce phénomène par contre et j'étais sur le point d'aller l'aider pour l'en extraire mais me stoppai en plein mouvement. Que je le veuille ou non, il était forcé d'y aller pour en sortir le Regalia et en finir une bonne fois pour toute avec cette mission. Je croisai donc son regard alors qu'il s'enfonçait de plus en plus dans l'ombre et lui dis:

« T'inquiètes pas Kira. Tu es le seul à pouvoir les aider, ce qui nous sauvera tous par la même occasion. Bonne chance. »

Je ne pus rien ajouter de plus car il avait maintenant disparu. Il s'en sortirait, je n'avais pas à m'en faire pour lui. Et puis, je ne pouvais rien pour lui de toutes les façons. Ce que je pouvais faire par contre, c'était m'occuper de Ren et de ses blessures. Je n'étais ni médecin ni détenteur d'une magie de soin, mais j'avais suffisamment d'expérience pour gérer une perte de sang. Je me précipitai aussitôt vers le manteau qu'Ashton avait laissé sur place et en arrachait l'une des manches pour m'en servir de bandage. Me tournant alors vers le mage toujours inconscient, je m'employai à entourer sa main blessée afin de stopper le flux sanguin qui s'en écoulait. Serrant bien fort, je fus satisfait de voir que ça avait marcher et qu'il ne se vidait plus de ce côté là. Jetant un coin d'oeil à son épaule, je pus m'apercevoir qu'il n'avait pas réussi à bien s'en occuper. C'était vraiment gênant un soigneur incapable de se soigner. Je dus donc arracher la seconde manche du manteau d'Ashton – désolé pour lui, mais c'était pour la bonne cause – et retirai celle que Ren avait mis auparavant. Avec une seule main pour s'en occuper et le combat qui avait suivi son cours tout à l'heure, il n'avait pas pu s'en occuper comme il l'aurait fallu. J'enroulai donc la manche arrachée autour de l'épaule du brun et serrai bien fort afin de stopper là aussi l'hémorragie. Continuant l'auscultation, je fus content de voir qu'il n'avait aucune autre plaie ouverte. Le seul problème à régler maintenant, c'était son inconscience. Or, on ne pouvait se permettre de le laisser dormir. Il nous était bien trop indispensable pour ça. Je commençai donc par le secouer doucement.

 « Hey ! Réveille-toi Ren ! C'est pas le moment de roupiller ! – voyant que ça ne marchait pas trop, je lui filai quelques claques, des petites bien sûr, en lui gueulant dessus pour voir si ça marchait – REN ! C'EST QUAND TU VEUX !? DEBOUT FAINEANT A J'AI DEUX MOTS A TE DIRE !! – je finis par m'arrêter car ça ne marchait toujours pas et réfléchis quelques secondes avant de sourire – Tu l'auras voulu...je ne voulais pas en arriver là mais tu ne me laisses pas le choix. »

Dommage pour lui vraiment mais j'avais comme un mauvais pressentiment et quelque chose me disait qu'il serait plus utile conscient qu'inconscient. Ma petite réflexion m'avait permis de me souvenir que dans certains cas, une forte odeur était très utile pour réveiller une personne. Dans le cas de Ren, je supposai que ce serait la solution idéale, voire parfaite. Pourquoi ? Il était un Dragon Slayer, non ? Ses sens étaient sûrement plus développés que les miens. Quant à son odorat, je ne devais pas lui arriver à la cheville. Je me levai donc et tendis mon bien au-dessus de son nez. Forcément, ma métamorphose en Magoa déchirait non seulement mes hauts, mais ruinaient parfois mes chaussures dans le processus. Surtout quand j'activais le Take Over précipitamment comme ça avait été le cas. J'attendis donc patiemment de voir si ça marcherait tandis que j'agitai mes orteils juste au-dessus de son nez à l'odorat sur-développé.

« Non mais tu vas te réveiller oui ! »

Oui, il commençait vraiment à m'embêter celui-là ! Je n'étais pas porteur après tout !
Ren Ikari
Admin / Le Lotus MélancoliqueAdmin / Le Lotus Mélancolique

avatar

Messages : 981
Date d'inscription : 18/05/2012
Âge : 25
Guilde : Quatro Cerberus
Magie / Malédiction / CS : Sky Dragon Slayer
Magie / CS Secondaire : Sky Snow Dragon Slayer

- Caractéristiques du Mage -
P.M.: 6.520
Statut: Mage de Rang S+
Renommée : Mage Illustre
MessageSujet: Re: [Regalia] Sur la Piste du Dragon des Sables   Lun 1 Avr - 14:26
Le néant… Beaucoup de personnes ne peuvent pas s’imaginer ce qu’il représente, ni à quoi il ressemble, il est d’ailleurs difficile de définir toute chose abstraite. Et pourtant, je ne pouvais pas me trouver ailleurs qu’à cet endroit, ou alors j’étais mort, ce qui me paraissait très peu probable. Je ne voyais rien, mais je savais que j’avais les yeux ouverts, je n’entendais rien ce qui était très étrange pour moi, je ne sentais pas non plus les différentes odeurs qui auraient dû m’entourer. Je ne ressentais rien du tout, j’avais un vide dans le cœur et mes souvenirs étaient brouillés, je ne savais pas ce qui s’était passé juste avant cette prise de conscience de néant autour de moi. Je me sentais léger comme une plume, comme si je flottais dans le vide, ce qui était sûrement le cas, même si je ne pouvais pas le voir pour m’en assurer. Je fermais les yeux pour profiter de ce moment de solitude qui semblait apaiser mon âme troublée, rien ne pouvait m’atteindre, en retour, je ne pouvais rien atteindre non plus. Pendant ce temps de plénitude, je me rappelais vaguement de ce qui s’était passé avant mon inconscience, Tobias et Kira étaient revenus en annonçant la mauvaise nouvelle du fait que le mage noir s’était finalement enfui ou était devenu invisible vu l’odeur que j’avais sentie venant de Kira. Au final, j’avais senti que les Lycaons étaient suspicieux envers eux, trop même, si bien que je m’étais élancé pour les retenir. Quel idiot j’étais au final… Je n’arrivais décidément pas à trouver la voie qui était la mienne, j’étais tiraillé entre les deux natures qui s’opposaient en moi: la première voulait être le bouc émissaire de mes proches tout en les soutenant du mieux qu’elle pouvait, la seconde était prête à se jeter sur mes ennemis pour leur montrer de quel bois je me chauffais. Comment pouvais-je trouver ma voie avec une magie qui était à la fois curative et destructrice ? C’était la question que je me posais depuis bien longtemps.

Des éclats de voix retentirent soudainement. Que se passait-il ? J’espérais que rien n’était arrivé au petit groupe que nous formions pour la mission, après tout, Ashton me paraissait invincible avec sa magie, Tobias pouvait se transformer en une bête monstrueuse et Kira avait l’air de savoir se débrouiller malgré son manque de confiance en lui. Des mots sans le moindre sens parvenaient à mes oreilles, ou du moins, j’avais l’impression qu’il en était ainsi, je n’avais aucune certitude, à croire que j’étais encore trop faible pour pouvoir revenir à moi. Je sentais la douleur me transpercer au niveau de l’épaule, mais ce n’était malheureusement pas encore suffisant pour me faire reprendre mes esprits. Il fallait que je me réveille, ils pourraient avoir besoin de moi, bien que vu l’état dans lequel j’étais, c’était plutôt l’inverse qui était plus plausible. Des cris résonnèrent à mes oreilles. Il se passait quelque chose, il fallait que je sache de quoi il retournait. Je luttais pour ouvrir les yeux, pour revenir parmi les conscients. Je sentais de nouveau le sable chaud sous mon corps, les douleurs à l’épaule et à la main, la chaleur étouffante du lieu. Je dus de nouveau forcer mes sens à se réveiller et lorsque j’inspirais une nouvelle fois, une odeur transperça mes narines, me réveillant aussitôt de la manière la plus désagréable possible. Je me redressais soudainement tout en toussant tandis que mes yeux cherchaient la provenance d’une telle horreur, avant que je ne voie les pieds nus de Tobias qui était à côté. Mon esprit fit très rapidement le rapprochement entre les deux phénomènes. Non… il n’avait quand même pas osé ? Il fallait croire que si, mais au moins, cela avait eu le mérite d’être efficace. Inconsciemment, je ramenais ma main blessé pour chasser mes cheveux de devant mon visage et je remarquais qu’elle avait été bandée, tout comme mon épaule d’ailleurs. Tobias devait sûrement en être l’auteur vu que personne d’autre n’était présent… Un instant ! Personne ?

_ Où sont passés Kira et Ashton ? Et les Lycaons ? Mais qu’est-ce qui s’est passé ? Et…

Je m’arrêtais de moi-même dans le flot de questions. La raison n’était pas le fait que j’en avais posé plusieurs à la suite sans même attendre les réponses, c’était surtout le son qui était parvenu à mes oreilles. Pourtant, il n’y avait plus rien… J’avais dû rêver, ce n’était pas possible d’entendre ce genre de choses ici. Maintenant que mon nez avait chassé les restes de l’odeur qui m’avait réveillée, je pouvais sentir Ashton qui n’était pas très loin ainsi que le mage noir. Autre chose d’étrange, le vent s’était levé de la même manière que la mer se retirait avant de revenir sous une forme de raz-de-marée. Une tempête ? Non, je ne pensais pas. Il y avait aussi cette aura qui s’approchait dans notre direction, une aura qui ressemblait à celle que nous avions ressentie à notre arrivée sur l’île. C’était sans doute une autre illusion du Lycaon, toutefois, il n’était pas présent et cela m’inquiétait, comment une illusion pouvait-elle se former sans que son créateur n’ait un œil sur elle pour la contrôler ? Quelque chose n’allait pas… Se pourrait-il que cette fois-ci l’aura soit réelle ? Le véritable Acnologia ferait-il son apparition dans quelques instants ? Je n’y croyais, ou plutôt, je ne voulais pas y croire; j’avais déjà été figé face à l’illusion avant de comprendre qu’il s’agissait d’un faux, alors être face au vrai… je n’arrivais même pas à me l’imaginer. Je me relevais difficilement pour me diriger à l’extérieur de la grotte afin de voir ce qui se passait plus précisément et je remarquais que je n’avais pas trop de mal à marcher. Enfin, je devais tout de même avouer que je me tenais à la paroi pour ne pas tomber.

Arrivé à l’embouchure de la grotte, je remarquais qu’Ashton et Rei étaient sur le point de se battre, à moins qu’ils se soient arrêtés lorsqu’ils avaient remarqué la montée en puissance de l’aura qui se dirigeait vers nous. Les vents se dirigeaient tous vers la source de diffusion de l’aura, ce qui ne signifiait qu’une seule chose, une tempête se préparait et l’aura en était la responsable. Le même bruit retentit de nouveau à mes oreilles. C’était à la fois puissant et nostalgique, je ne parvenais pas à le définir, je n’arrivais pas à trouver les mots pour le décrire. En réalité, c’étaient mes souvenirs qui étaient en train de m’affirmer que ce bruit était bien celui que je connaissais depuis tout petit. Je me laissais tomber doucement le long de la paroi, j’avais la tête en avant et mes cheveux cachaient une partie de mon visage. Si jamais quelqu’un décidait de se mettre à mon niveau pour me regarder, il remarquerait que j’avais les larmes aux yeux. Ce bruit… c’étaient les ailes d’un Dragon. Était-ce une autre illusion ? Je n’en savais trop rien, mais entendre ce son était trop agréable à mes oreilles pour penser à autre chose et de toute façon, je n’aurais jamais la force d’affronter qui que ce soit dans mon état actuel. À moins d’avaler l’oxygène se trouvant dans les environs, ce qui priverait les autres d’air pour respirer et je les mènerais plus à leur mort qu’autre chose. Néanmoins, une question parcourrait toujours mes pensées: où était Kira ?

_________________



Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: [Regalia] Sur la Piste du Dragon des Sables   

[Regalia] Sur la Piste du Dragon des Sables

Page 2 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Fairy Tail RPG : Fiore no Oukoku :: 
 :: Mer de Désespérance :: Gehenna Island
-